Journal Site web : Wysiwyg et drag & drop

Posté par (page perso) . Licence CC by-sa
19
12
déc.
2016

Bonjour nal

Ne m'en veux pas : j'ai lâché des mots techniques et en anglais dans le titre … mais on est bien chez des techniciens ici, non ? ;-)

La recherche

Ca fait un moment, que je me dis qu'il est bizarre qu'il n'existe pas de gestionnaire de site web qui permette d'éditer et modifier facilement des pages (comme savent le faire les strikingly, weebly, wix et consorts) mais en logiciel libre et installable sur mon serveur.

WordPress (et PluXml et (...)

Musescore, éditeur de partitions libre

50
24
jan.
2016
Audiovisuel

Musescore est un logiciel d’édition musicale. Il permet de créer des partitions (de musique) en mode WYSIWYG, de les reproduire en audio, de les exporter au format MIDI, MusicXML ou MP3, et bien sûr de les imprimer. Il existe d’autres logiciels sous GNU/Linux permettant de créer des partitions, comme LilyPond, sorte d’équivalent de TeX pour la gravure musicale, ou bien Canorus ou Rosegarden. Mais Musescore est une alternative sérieuse face aux ténors de l’édition musicale en mode propriétaire que sont Finale et Sibelius.

Musescore

La version 2.0 de Musescore est sortie le 24 mars 2015, puis des versions correctives 2.0.1 (5 mai) et 2.0.2 (16 juillet) sont parues. Après quatre années restées en version 1.3, les évolutions sont nombreuses et permettront certainement une plus large adoption par les musiciens et les compositeurs.
Voici, en deuxième partie de dépêche, une présentation de ce logiciel et un tour d’horizon de ses possibilités.

Prototypo, ou comment devenir typographe en quelques clics

34
22
avr.
2014
Communauté

Qui n’a jamais été dans la situation où il ne trouvait pas exactement la police d’écriture qu’il cherchait, et surtout compatible multi‐supports, multi-applications ? Malgré le nombre de polices disponibles (gratuites ou non), il y a souvent un détail qui vient entacher un choix. Malheureusement, la création d’une nouvelle police n’est pas chose aisée, car cela demande de suivre un minimum de règles typographiques afin d’éviter certaines catastrophes visuelles…

Campagne de financement

Imaginez donc une application « WYSIWYG » (What You See Is What You Get) vous permettant de jouer au typographe en herbe sans avoir à vous soucier des bases de la typographie, le tout pouvant être exporté sous différents formats : c’est ce que propose Prototypo.

Le projet, actuellement en phase de développement, a lancé le 9 avril dernier une campagne de financement participatif sur Kickstarter afin d’accélérer son développement, ainsi que prendre la température sur les fonctionnalités les plus attendues par la communauté.

Éditeur visuel simplifié pour les sites de la fondation Wikimedia

Posté par (page perso) . Édité par Xavier Claude, Pierre Jarillon et Manuel Menal. Modéré par Pierre Jarillon. Licence CC by-sa
19
27
déc.
2011
Communauté

La fondation Wikimedia, dont le site le plus connu à ce jour est Wikipedia, teste un nouvel éditeur, loin de l'édition brute de la soupe de notation wiki. En effet, en offrant un éditeur moderne, visuel et simplifié (de type « manipulation directe »), la fuite des éditeurs devrait être ralentie, voire endiguée.

Journal Wikipedia passe à l'édition WYSIWYG

Posté par . Licence CC by-sa
31
14
déc.
2011

Le nombre de contributeurs de wikipedia ne cesse de baisser après avoir culminé en 2007.

Il n'y a sans doute pas qu'une seule explication à ce déclin, mais la fondation mediawiki suppute que l'une d'entre elle est le mode d'édition un peu viellot en comparaison du reste du web du texte à plat enrichi par les balises wiki pour structurer le document. C'est l'objet d'un aricle traduit par le framablog ([1] et [2])

La bête

Un éditeur wysiwig est donc (...)

Un éditeur XML Wysiwyg passe au libre

Posté par (page perso) . Modéré par Mouns.
24
4
juil.
2009
Bureautique
Séparer le fond de la forme, tel est le Graal de la rédaction technique, voire de la rédaction tout court. Si les formats XML tels que DocBook ou Dita répondent parfaitement à ce besoin, ils étaient encore réservés à ceux qui sont prêts à mettre les mains dans le cambouis et à manipuler des balises XML sous des éditeurs tels que vim ou Emacs.

Des solutions WYSIWYG plus simples de prime abord existaient, mais elles étaient - pour le moment - toutes propriétaires.

La libération par Syntex de son produit phare sous licence libre GPL v3 pourrait bouleverser le paysage de la création de documents dans les prochaines années et, peut-on rêver, pousser à l'abandon de cette hérésie qu'est le traitement de texte.

Si la version libre du produit souffre encore de quelques bugs, il est déjà tout à fait utilisable pour créer du contenu XML. Pour la génération au format HTML, PDF ou autre, en revanche, il faut toujours faire appel à des solutions telles que DITA Open Toolkit.