XMPP au printemps, le grand rafraîchissement

Posté par (page perso) . Modéré par Lucas Bonnet. Licence CC by-sa
112
30
mar.
2011
XMPP

C’est en 1999 que Jeremie Miller crée Jabberd, serveur open source de messagerie instantanée et de présence. Il appelle le protocole (de fait) sous-jacent « Jabber », terme traduisible directement de l’anglais au français comme un « bavardage ». Puis, le petit protocole au nom sans prétention commença à en avoir. Voulant jouer dans la cour des grands, il fut en effet proposé comme standard auprès de l’IETF avec l’objectif de fournir une véritable interopérabilité dans le monde de la communication instantanée, encore jeune, mais déjà quasi-entièrement sous le contrôle de divers réseaux privés, propriétaires et sans aucune transparence de fonctionnement.

Mais l’Internet est sans pitié pour les jeunes présomptueux, et il fallut plusieurs groupes de travail IETF, brouillons, stabilisation du protocole, la création d’une fondation (Jabber Software Foundation)… pour que finalement, début 2004, 5 ans après la création du protocole, ce dernier soit enfin un standard reconnu. On lui accorda des numéros pour faire le fier comme James Bond : RFC 3920 (le cœur) et RFC 3921 (Messagerie Instantanée et Présence). Petit protocole devenu grand décida alors de changer de nom pour paraître plus sérieux lors d’entretiens d’embauche. Il se fit donc appeler XMPP, pour eXtensible Messaging and Presence Protocol.

À partir de là, la JSF prit plus d’importance, s’organisa davantage et changea à son tour son nom en 2007 pour XSF, XMPP Standards Foundation. Notons l’évolution sémantique : on est passé d’une entité de code (Software) à une autre gérant désormais clairement des Standards. Les rôles sont répartis entre l’IETF et la XSF. L’IETF s’occupe essentiellement du centre névralgique du protocole, ce qui en fait un protocole Internet interopérable. De son côté, la XSF gère en plus les extensions : les XEP (XMPP Extension Protocols). En effet, XMPP a été créé comme un protocole extensible. Par design, il est un triple protocole — comme son nom l’indique : un protocole de Présence (qui de ses contacts est présent ?), un protocole de Messagerie (non forcément lié à la présence : on peut envoyer des messages à des entités dont nous ne connaissons pas la présence, comme pour les e-mails), et enfin, un protocole eXtensible, qui permet donc de créer des sous-protocoles de communication, pour tout usage. XMPP fut défini comme un protocole applicatif extrêmement générique, non limité à la messagerie instantanée. La XSF s’occupe donc en particulier de cette dernière caractéristique (extensibilité), et travaille en collaboration avec l’IETF sur les deux autres.

Néanmoins, cela fait maintenant 7 années que le cœur de notre petit protocole n’avait pas été soigné, bien que souvent ausculté puisqu’il se faisait vieux. C’est pourquoi, après toutes ces années de traitement, le voilà comme un nouveau né avec ses nouveaux numéros d’identité.
En effet, pour fêter le printemps, le 21 mars 2011 est à noter comme le jour où les RFC de XMPP seront mises à jour : les RFC 3920 et 3921 sont désormais obsolètes et remplacées respectivement par les RFC 6120 et 6121. Enfin, une troisième RFC voit le jour, standardisant séparément le format des adresses XMPP (ce qui était auparavant intégré à la RFC 3920) : la RFC 6122.

Petit état de l'art de (quelques aspects de) la messagerie instantanée

79
7
juil.
2011
XMPP

Je vois, sur ce site, pas mal d'interrogations sur l'évolution de XMPP, de critiques, et de dénigrement. Je pense donc qu'il peut être utile de donner de temps en temps des petites nouvelles sur ce qu'il se passe en interne.

Journal Retour de Berlin

Posté par (page perso) . Licence CC by-sa
79
16
sept.
2014

Bonjour à tous,

bon je sais qu'on parle beaucoup de XMPP en ce moment, avec les sorties récentes des nouvelles versions de Salut à Toi et Movim, et un journal sur Diapora*, aussi pour ceux qui commencent à saturer, inutile de continuer dans ce journal :).

Je vais raconter un peu l'envers du décors ici, à savoir ce qu'il se passe chez les dévs et autour des standards. Tout est raconté de mon point de vue (je suis développeur sur (...)

Journal Nous vivons des temps formidables, ou comment nous sommes en train de devenir has-been.

Posté par (page perso) .
78
15
déc.
2011

La lecteure du Journal Microsoft ouvre son service de chat au standard XMPP et de ses commentaires m'a procuré un étrange vertige, celui d'un proche passé qui surgit étrangement, brusquement, amenant avec lui les paradoxes et cette torpeur caractéristiques des choses qui semblent irréelles et lointaines.

Il y a quelques années le passage de MSN à Jabber était l'un des grands rêves du libriste. La domination de Jabber, voilà un combat, voilà une lutte source d'espérences et de rêves de (...)

Journal Petit état de l'art de (quelques aspects de) la messagerie instantanée

Posté par (page perso) . Licence CC by-sa
Tags :
76
6
juil.
2011

Sommaire

Salut le monde,

je vois, sur ce site, pas mal d'interrogations sur l'évolution de XMPP, de critiques, et de dénigrement. Je pense donc qu'il peut être utile de donner (...)

NSA - temps de faire le (premier) point

Posté par . Édité par Benoît Sibaud, NeoX, palm123, Nÿco et Florent Zara. Modéré par patrick_g. Licence CC by-sa
69
2
août
2014
Internet

Préambule : bonjour tout le monde, j'ai écrit cet article il y quelques jours (NdM: sur son blog, puis republié par Reflets.info), j'en profite pour le partager avec vous. La version originale possède énormément de liens et je ne peux pas tout mettre ici, vous avez le lien vers l'article en question en bas de la page.

En 1988, on commença à parler du programme Echelon ; vient ensuite Frenchelon ; et bien sûr le lanceur d'alerte Edward Snowden. La Quadrature du Net a mis en place le site nsa-observer pour regrouper les infos. Dans la suite de la dépêche, un petit tour d'horizon rapide de ce site.

YunoHost 2.0 : l’auto-hébergement à portée de clic

61
20
juin
2014
Internet

YunoHost 2.0 est sortie ! 10 contributeurs acharnés, 22 mois de labeur et plus de 9 000 tasses de café ont été nécessaire à la sortie de cette version, qui apporte son lot de nouveautés. Petit rappel des faits depuis la première version :

YunoHost est une distribution GNU/Linux facilitant l’installation et l’utilisation d’un serveur. Elle est basée sur Debian Wheezy ainsi que sur d’autres logiciels libres. YunoHost fournit par défaut des services de courriel, de messagerie instantanée ainsi qu’un serveur web permettant de gérer le tout via son navigateur web.

Les possibilités sont étendues via un système d'application : vous pouvez ainsi héberger vos sites web, blogs ou wikis, installer des applications personnelles comme OwnCloud, RoundCube ou Jappix, ou ajouter d'autres services comme un serveur VPN ou de torrent. La liste complète est disponible ici.

Le nom YunoHost se prononce « why you no host », qui signifierait en argot anglais « pourquoi vous n'hébergeriez pas ».

YunoHost

Salut à Toi 0.4.0: toujours en chemin...

Posté par (page perso) . Édité par ZeroHeure, Xavier Teyssier, tuiu pol, palm123 et Benoît Sibaud. Modéré par ZeroHeure. Licence CC by-sa
61
27
fév.
2014
XMPP

Salut à vous !

Nous avons le plaisir d'annoncer « Salut à Toi » version 0.4, qui marque de très gros changements dans la vie du projet.

Salut à Toi est un puissant outil de communication libre et multi-interfaces, il permet le microblogage, la messagerie instantanée, la gestion simple des permissions de groupes (aussi appelées « aspects » ou « cercles » par ailleurs), les jeux, et bien d'autres choses.

Bâti avec une réflexion permanente sur l'éthique et le social (dans son sens politique), Salut à Toi (SàT par la suite) dispose notamment d'un contrat social.

Étant basé sur XMPP, SàT est décentralisé et compatible avec les autres projets utilisant ce protocole.

Salut à Toi (GNU/)LinuxFr.org !

Posté par (page perso) . Modéré par baud123. Licence CC by-sa
56
2
juin
2011
XMPP

Petite note pour les impatients : cette dépêche est longue, aussi vous pouvez directement vous diriger vers les liens pour trouver les captures d’écran et vidéos, ainsi qu’une démo technique de l’interface Web. Autre point important : je cherche de l’aide de toute sorte (développement, graphisme, CSS, don, etc.). Là encore, la fin de la dépêche entre plus dans les détails.

La présentation « en gros »

« Salut à Toi » (SàT) est un client XMPP qui permet d’avoir plusieurs interfaces, qui peuvent être adaptées à un usage ou une plate-forme particulière. Le projet touche à beaucoup de domaines et se veut un terrain d’expérimentation : il est assez difficile à résumer. En vrac, on peut dire que vous y trouverez une interface pour bureau (qui se rapproche d’un client Jabber classique), une interface Web (qui se rapproche de ce que la mode veut appeler « réseau social »), une interface console, une interface en ligne de commande, des jeux, du transfert de fichiers, etc.. Le projet se veut aussi multi-plate-forme et modulaire.

Movim 0.8

Posté par (page perso) . Édité par tuiu pol, palm123, ZeroHeure et Benoît Sibaud. Modéré par Pierre Jarillon. Licence CC by-sa
48
12
sept.
2014
XMPP

Movim, le réseau social standard et décentralisé sort en version 0.8. Cette dépêche sera l'occasion de revenir sur le projet, les nouveautés apportées ainsi que sur le travail prévu pour ces prochains mois.
Beaucoup de nouveautés dans l'optimisation qui sont détaillées en seconde partie. L'utilisateur verra surtout l'apparition de la visio-conférence via l'extension Jingle de XMPP et des grosses améliorations visuelles.

Salut à Toi : en route vers la Commune

Posté par (page perso) . Édité par baud123, Nÿco et Nils Ratusznik. Modéré par baud123. Licence CC by-sa
44
14
jan.
2013
XMPP

Salut à vous !

Une nouvelle version de Salut à Toi (0.3) a été mise en ligne, version qui apporte de nombreuses nouveautés, et qui s'accompagne d'une nouvelle démo de l'interface web. Cette dépêche est longue car il y a beaucoup de choses à dire, vous avez le choix entre la balayer d'un TLDR;∗ ou utiliser le sommaire ci-dessous pour lire les parties qui vous intéressent.

« Too Long, Didn't Read » ou « Trop long, je n'ai pas lu », interjection devenue monnaie courante depuis qu'on n'a plus le temps.

Journal XMPP: the battle is over

Posté par (page perso) . Licence CC by-sa
43
14
sept.
2011

Voilà...

Titre : Messenger Connect is now “Live Connect” – new APIs for SkyDrive and Hotmail Calendar
Lien : http://www.liveside.net/2011/09/14/messenger-connect-is-now-live-connect-new-apis-for-skydrive-and-hotmail-calendar/
Citation : XMPP Interface : You can integrate Messenger into your Web-based, desktop, or mobile instant messaging products by connecting to our XMPP service.

Ça y est. Officiellement. XMPP a gagné. La baston est terminée, on peut passer à autre chose.

XMPP a gagné, mais n'est pas encore partout : ce n'est qu'une question d'inertie. Les IM non-XMPP vont mourir (...)

Firefox et Thunderbird : appelez le 15

43
29
août
2012
Mozilla

En cette fin d’août, la Fondation Mozilla a annoncé la disponibilité immédiate de Firefox et Thunderbird pour GNU/Linux, Mac OS X et Windows, ainsi que Firefox mobile pour Android. Toutes les nouveautés (ou presque) pour les développeurs et les utilisateurs sont synthétisées dans la seconde partie de cette dépêche.

Journal Google bloque les demandes de souscriptions XMPP

Posté par . Licence CC by-sa
42
16
mar.
2013

Voici un petit journal pseudo-bookmark basé sur un article récent de l'administrateur systèmes de la FSF.

Récemment, la FSF a décidé d'offrir à ses abonnés un service XMPP. Ce faisant, ils se sont vite aperçu que les demandes de souscription de leurs abonnés d'aboutissaient pas aux contacts utilisant le service Gtalk de Gmail (les JID @gmail.com).

Après avoir vérifié leur serveur, il semble que le problème vienne des serveurs de Google qui bloquent silencieusement les demandes de souscription émanant (...)

Journal De l'autre côté

Posté par (page perso) . Licence CC by-sa
42
16
déc.
2014

Salut à vous,

ce journal fait plus ou moins suite à celui sur le XMPP summit à Berlin. C'est un peu technique mais ça devrait être compréhensible. L'idée est de montrer comment ça se passe de l'autre côté du logiciel.

Donc pour résumer: nous sommes plus ou moins 4 (Binary un développeur russe, Edhelas de Movim, et Souliane et moi de « Salut à Toi ») à essayer de pousser PubSub (Publish Subscribe) en XMPP pour corriger les derniers problèmes et (...)