Journal Ma vie et debian...

Posté par . Licence CC by-sa
Tags :
27
19
juin
2013

Bonjour,

Je suis un utilisateur de Debian convaincu depuis 1999. J'ai bien fait quelques essais d'autres distributions, mais je suis toujours revenu à Debian. Hors hier soir, j'avais un serveur à réinstaller : ayant vu la dépêche sur debian 7.1, je me suis dit, parfait, c'est parti !!

Pour la première fois depuis longtemps, l'installation ne s'est pas du tout bien passé, et j'ai eu envie de partager mon désarroi… Je vous préviens, c'est long, c'est chiant, je ne vous oblige pas à lire, mais moi, ça me fait du bien de l'écrire !

J'allume le serveur, je boote sur le CD netinst amd64 fraichement gravé : 1ère impression "install with speech synthesis". WHOAAAA, faudra que je teste un jour, mais pour le moment, j'en reste à la version install classique (ncurses). Comme c'est un serveur HP proliant, j'ai préparé une clé USB avec le firmware BNX2 dessus que je branche.

C'est donc parti : langue, clavier, détection de matériel… Tiens, il me dit qu'il lui manque le firmware BNX2. Bizarre… Je débranche ma clé, je vais vérifier sur mon poste de travail, pas de problème, le fichier est bien là. Je rebranche ma clé sur un autre port USB du serveur (on sait jamais), je relance l'analyse puisque l'installateur me le propose. Chou blanc, toujours rien. Changement de console (ctrl + f4), plein de lignes comme quoi il arrive pas à monter la clé dans les logs. Crogneugneu : changement de console (ctrl + F2), activation de la console et "mount /dev/sda1 /mnt" --> invalid argument. Putain fais chier !! Pardon. Retour dans les logs, et je constate pleins de lignes ou FAT-fs n'arrive pas à monter. Ben oui, ma clé est en NTFS !!! J'ai juste essayé un "mount -t ntfs /dev/sda1 /mnt", qui à foiré lamentablement, et je suis retourné sur mon poste de travail re-formater ma clé en FAT32, et remettre le firmware dessus. Halleluja (dans sa version Jeff Buckley), ça marche, j'ai mon firmware !!!

Donc point 1 : ne pas utiliser de périphérique NTFS pendant l'install…

Je continue : configuration DHCP ok, configuration des disques : tiens, il me propose ma clé /dev/sda et mon disque RAID en /dev/sdb, pas grave, je configure le LVM sur sdb, et je continue.

Jusqu'à la configuration du proxy : Eh oui, j'ai un proxy. Là, je gaffe, je mets "proxy:3128" en oubliant le "http://", ok, c'est ma faute, j'ai qu'à savoir lire. Forcément, échec de la récupération des archives. Pas grave, l'installateur me demande "changer de miroir", ce que je fais, il me redemande le proxy, et je remet comme il faut "http://proxy:3128". Sauf que ça ne marche toujours pas… Je recommence encore une fois, on sait jamais, je me suis peut être trompé à taper le nom, un clavier qui blo ça arrive. Mais non, toujours pas. J'essaye alors avec l'adresse IP du proxy, mais rien n'y fait. Hop, retour sur la fenêtre de logs : impossible de joindre 3128:80.. Pardon ??? Je retourne sur la première console, je vérifie la chaine de caractère, je revalide, je retourne voir les logs : impossible de joindre 3128:80 . Bordel de 100 000 nom d'un pipe !! J'annule, je recommence la configuration des dépots depuis le début, et là miracle !!! Ca marche !!!!

D'ou le point 2 : si tu t'es planté sur le proxy au départ, insiste pas à changer le miroir, il ne prendra plus en compte le nouveau proxy que tu lui mettras !

L'installation se déroule alors plutôt bien et j'arrive au bout. Il me demande s'il doit installer GRUB sur le secteur d'amorcage : ben oui, t'es tout seul sur le serveur, vas-y fais toi plaisir. Je valide et je vois, sous la barre d'avancement "grub-install sur /dev/sda"…. Non, il aurait quand même pas fait ça ????? Je redémarre, j'enlève le CD et la clé USB, et c'est le drame : pas de GRUB, il me l'a installé sur la clé USB, ce con !!!!! Je remets la clé, et ça démarre. Connexion root, je vérifie le nom des disques avec "mount", j'enlève la clé, et un petit coup de "grub-install /dev/sda" et "update-grub" pour le cas où, reboot, et ça roule…

Point 3 : virer la clé avant l'install de grub… Encore que rien ne m'assure que ça aurait marché, j'ai pas essayé.

La vache, c'est la première fois depuis bien longtemps que je dépasse le 1/4h à installer une debian de base.

Merci à ceux qui m'ont lu, vous m'avez économisé une séance chez le psy.

C'était quelques minutes dans la vie d'un admin.

Tof

  • # Pour ceux qui on du mal avec Debian

    Posté par . Évalué à -10.

    Pour ceux qui on du mal avec Debian, il y a un mot pour ça.

    "Ubuntu"

  • # Bien entendu, tu à tout rapporté ?

    Posté par . Évalué à 10.

    Bien entendu, quand on t'a demandé à la fin de l'installation si tu voulais signaler un problème, tu à répondu "Oui" ?

    • [^] # Re: Bien entendu, tu à tout rapporté ?

      Posté par . Évalué à 1. Dernière modification le 19/06/13 à 10:32.

      Ben non, puisque je suis assez grand pour résoudre les quelques soucis, et que finalement, ça marche. Et puis aussi parce que je suis fainéant.

      Edit : et comme j'y réfléchis, je me souviens pas avoir eu cette question…

      • [^] # Re: Bien entendu, tu à tout rapporté ?

        Posté par (page perso) . Évalué à 10.

        Pourquoi signaler tes problèmes ici si tu as la flemme de les signaler à Debian ?

        • [^] # Re: Bien entendu, tu à tout rapporté ?

          Posté par . Évalué à 0.

          La flemme de savoir comment faire un rapport de bug ? De me dire qu'il faut m'inscrire, trouver le bon endroit, sans doute le dire en anglais… Bref je me suis dit que quelqu'un de LinuxFr allait bien le faire pour moi !

          • [^] # Re: Bien entendu, tu à tout rapporté ?

            Posté par . Évalué à 10.

            Pourtant le coup du proxy et de GRUB me semblent clairement des bugs. Tu devrais envoyer un rapport. Comme ça lorsque tu installera la 7.2 tu n'aura pas de soucis :)

            • [^] # Re: Bien entendu, tu à tout rapporté ?

              Posté par . Évalué à 7.

              Pour Grub, je ne pense pas que ce soit un bug; la machine, son bios, ses tables ACPI ou que sais-je, a probablement annoncé que le périphérique de boot était /dev/sda et il était donc logique d'installer le bootloader dessus. D'ailleurs ça a fonctionné lorsque la clef était présente au boot.

              C'est plus probablement un réglage dans le BIOS.

              • [^] # Re: Bien entendu, tu à tout rapporté ?

                Posté par . Évalué à 5.

                Pour Grub, je ne pense pas que ce soit un bug; la machine, son bios, ses tables ACPI ou que sais-je, a probablement annoncé que >le périphérique de boot était /dev/sda et il était donc logique d'installer le bootloader dessus. D'ailleurs ça a fonctionné lorsque la clef était présente au boot.

                En fait, j'ai surtout l'impression que l'installeur utilise toujours /dev/sda pour installer GRUB.
                Lorsque j'installe une distribution (Debian ou dérivée) via une clé USB, j'ai systématiquement le problème, sauf lorsque l'on me laisse le choix.
                Du coup je repasse systématiquement derrière l'installeur pour faire un grub-install au bon endroit, mais je ne sais toujours pas si c'est considéré comme un bug ou non.

                C'est plus probablement un réglage dans le BIOS.

                Je ne crois pas que ça se règle ailleurs que dans l'installeur.

                • [^] # Re: Bien entendu, tu à tout rapporté ?

                  Posté par . Évalué à 4.

                  En fait, j'ai surtout l'impression que l'installeur utilise toujours /dev/sda pour installer GRUB.

                  Je ne l'ai pas vu écrit dans le thread, mais j'ai peut-être mal regardé : il y a moyen de lancer l'installateur debian en mode "expert" en tapant "expert" comme commande de boot au moment du boot syslinux. Ca débloque tout un tas de choix autrement faits par l'installeur, comme savoir si on veut un bootloader, et si oui, où l'installer (MBR, partition, etc). Je crois qu'on peut spécifier aussi le disque.

                  • [^] # Re: Bien entendu, tu à tout rapporté ?

                    Posté par . Évalué à 4. Dernière modification le 20/06/13 à 22:37.

                    Oui je confirme. Au moins depuis Squeeze.

                    Je fais toujours mes installations en mode « expert » et je recommande, même aux grands débutants, cette manière de faire. En effet il suffit de conserver le choix par défaut proposé si on ne comprend pas la question. C'est juste des dialogues en plus mais ce n'est absolument pas plus compliqué que le mode normal.

                    Ça me fait penser à la conf du noyau où à presque chaque option tu as à la fin de chaque description : « Si vous avez un doute, laissez le choix par défaut » (traduction approximative)

                  • [^] # Re: Bien entendu, tu à tout rapporté ?

                    Posté par . Évalué à 1.

                    Effectivement, il me semble aussi qu'en mode expert il y a un choix possible.
                    Mais je me dit tout de même que ça reste un peu bête de choisir /dev/sda par défaut en installation classique.
                    J'imagine que ça doit très bien fonctionner si on installe par le réseau ou par un CD, mais du coup pas du tout si on utilise une clé USB.

                    Je ne veux pas faire de mon cas une généralité, mais laisser le choix dans tous les cas me semble plus judicieux.
                    Surtout qu'une installation via CD me semble quand même de moins en moins répandue.

                    D'ailleurs il me semble que l'installation live d'Ubuntu propose toujours le choix à la dernière étape.

          • [^] # Re: Bien entendu, tu à tout rapporté ?

            Posté par . Évalué à 3.

            La flemme de savoir comment faire un rapport de bug ? De me dire qu'il faut m'inscrire, trouver le bon endroit, sans doute le dire en anglais… Bref je me suis dit que quelqu'un de LinuxFr allait bien le faire pour moi !

            Un mars et 100 balles aussi ?

        • [^] # Re: Bien entendu, tu à tout rapporté ?

          Posté par . Évalué à -3.

          Rien que d'y penser, j'ai mal à la tête….

          http://d-i.debian.org/manual/fr.i386/ch05s04.html#submit-bug

          • [^] # Re: Bien entendu, tu à tout rapporté ?

            Posté par . Évalué à 10.

            En gros entre gémir dans le vide de l'interweb et faire une action simple pour résoudre tes problèmes et en faire profiter tout le monde tu choisis de gémir ? C'est triste.

            Absolument tout ce que tu utilises existe par ce que des gens se sont sorti les doigts. Toi, ca te demande 5 minutes de ton temps…

            • [^] # Re: Bien entendu, tu à tout rapporté ?

              Posté par . Évalué à 10.

              Oui, tu as raison, monde de merde… mais en fait j'ai rien à faire, je ne suis pas le premier (et sans doute pas le dernier)

              Pour Grub, c'est pas neuf:
              http://bugs.debian.org/cgi-bin/bugreport.cgi?bug=702731
              http://bugs.debian.org/cgi-bin/bugreport.cgi?bug=696877
              http://bugs.debian.org/cgi-bin/bugreport.cgi?bug=612420

              pour le proxy, c'est déjà plus récent :
              http://bugs.debian.org/cgi-bin/bugreport.cgi?bug=690832

              Bref, j'aurais au moins fait l'effort de vérifier (sous la pression, hein, je ne voudrais pas qu'on m'enlève mon statut de fainéant !)

            • [^] # Re: Bien entendu, tu à tout rapporté ?

              Posté par . Évalué à 10.

              Je vais abonder dans son sens: les rapports de bugs, j'en ai fait. La plupart du temps, ca traine dans un coin. Avec un peu de chance, t'as un gars qui le lit 2 ans après et qui te redemande tout reformaliser parce qu'évidement, 2 ans après le "how-to-reproduce" il marche plus.

              Enfin voila, il faut quand même sortir de la vision du monde où un simple rapport de bug suffit à voir le soft s'améliorer 3 mois après: sur les petits projets actifs ca marche plutot bien, sur les gros softs nettement moins.

              • [^] # Re: Bien entendu, tu à tout rapporté ?

                Posté par . Évalué à 10.

                Oui enfin poster son rapport de bug sur linuxfr c'est pas plus productif hein…

                Ce que je trouve assez déprimant c'est le côté je prends le temps d'écrire une tartine sur mes problèmes mais je clame fièrement que j'ai pas envie de faire le moindre effort pour faire quoi que ce soit d'utile.

                Enfin voila, il faut quand même sortir de la vision du monde où un simple rapport de bug suffit à voir le soft s'améliorer 3 mois après

                Tu peux aussi sortir de la vision méprisante "Avec un peu de chance, t'as un gars qui le lit 2 ans après et qui te redemande tout reformaliser parce qu'évidement, 2 ans après le "how-to-reproduce" il marche plus.". Même si c'est le cas, le gars il donne de son temps pour résoudre ton problème et le truc utile c'est lui qui le fait. Pas toi.

                C'est du logiciel libre, tu as ce que les gens veulent où ont le temps de faire ou ce que toi tu fais. Utiliser un truc depuis 1999 et fanfaronner avec "La flemme de savoir comment faire un rapport de bug ?" c'est limitant gerbant pour moi…

                Faut pas s'étonner d'être bien recu dans le BR avec ce genre d'attitude.

                • [^] # Re: Bien entendu, tu à tout rapporté ?

                  Posté par . Évalué à 4.

                  Oui enfin poster son rapport de bug sur linuxfr c'est pas plus productif hein…

                  Bah si. Tu en parles. Donc c'est plus que productif.
                  On appelle cela de la médiatisation :)

                • [^] # Re: Bien entendu, tu à tout rapporté ?

                  Posté par . Évalué à 4. Dernière modification le 19/06/13 à 17:29.

                  Tu peux aussi sortir de la vision méprisante "Avec un peu de chance, t'as un gars qui le lit 2 ans après et qui te redemande tout reformaliser parce qu'évidement, 2 ans après le "how-to-reproduce" il marche plus.". Même si c'est le cas, le gars il donne de son temps pour résoudre ton problème et le truc utile c'est lui qui le fait. Pas toi.

                  Je suis pas d'accord. Un rapport de bug, c'est utile. S'il est bien fait, il permet vraiment au projet d'avancer.

                  Par contre, je ne suis pas méprisant envers le mec qui maintient son projet, je n'exige rien. C'est juste que lorsque ton rapport de bug prend la poussière dans l'indifférence générale, ben ca donne pas envie de re-passer du temps à isoler un nouveau problème.

                  Et oui, au final, ca prend du temps de chercher un bug, de l'isoler et le reproduire simplement, collecter le maximum d'informations , trouver le bon bug-tracker (pas celui que le projet n'utilise plus depuis 6 mois). Quand tu vois que ton rapport ne se transforme pas en quelque chose d'utile, ben à force tu laisses tomber.

                  Perso, je ne le fais plus que sur les petits projets où je vois que le bugtracker est actif.

              • [^] # Re: Bien entendu, tu à tout rapporté ?

                Posté par . Évalué à 10.

                En même temps sans rapport de bug il y a ~0% de chance que le problème soit corrigé.

                BeOS le faisait il y a 15 ans !

              • [^] # Re: Bien entendu, tu à tout rapporté ?

                Posté par (page perso) . Évalué à 10.

                Ce n'est pas mon expérience chez Debian. Sauf erreur ou oubli (vus les différentes adresses utilisées au court du temps), je dirais que j'ai un bug encore ouvert sur un jeu qui ne doit plus intéresser grand monde, pour 30 autres bugs pris en compte.

                Outstanding bugs—Normal bugs; Unclassified (1 bug)

                #225586 [n|  |  ] [freecraft] Unexpected burst fire with catapults
                
                

                Resolved bugs—Important bugs (3 bugs)

                #145786 [i|Uu|=☺↝♲] [libarts1] Arts initialization in SDL segfaults if /dev/dsp is busy
                #183001 [i|S|☺♲] [dacode] new upstream version
                #274919 [i|  |☺♲] [mozilla-locale-fr] Bad French translation making https unusable
                
                

                Resolved bugs—Normal bugs (25 bugs)

                #64132 [n|  |♲] [vim] Vim crashes with long lines (>65535 char)
                #65971 [n|u|♲] [xserver-xsun] xserver-xsun: no screens found
                #71134 [n|  |♲] [lyx] Lyx SIGSEGV with î
                #71139 [n|  |☺♲] [mswordview] No tt fonts in "/usr/lib/mswordview/ttf"
                #77036 [n|  |♲] [dpkg] dpkg 1.6.15 not ready for Sparc
                #77037 [n|  |♲] [modutils] modutils 2.3.11-11 not available for Sparc
                #79656 [n|  |♲] [general] Man pages invalid, incorrect or missing
                #119751 [n|u|☺↝♲] [lynx] lynx: problem with French translation
                #123442 [n|M|♲] [getmail] Conflict getmail/python/python-base
                #127324 [n|F|☺♲] [vflib2-misc] Typo in description package
                #127325 [n|F|☺♲] [setcd] Typo in description package
                #127326 [n|  |☺♲] [weblint] Typo in description package
                #128169 [n|  |♲] [xscreensaver] Disabling grabbing desktop images by default
                #137509 [n|  |♲] [amaya-common] Typo in description
                #137512 [n|P|☺♲] [wget] Typo(s) in description
                #141675 [n|  |♲] [emacsen-common] post-installation script returned error exit status 29
                #143112 [n|  |☺♲] [mozilla-mailnews] Permission problem with movemail
                #150833 [n|  |♲] [fvwm] Path migration problem between Potato and Woody
                #181417 [n|  |♲] [postgresql] libxml2-dev build-dependance?
                #212612 [n|+u|☺↝♲] [inetutils-ftp] Buffer overflow in ftp
                #222689 [n|  |♲] [php4] Bad results in yp_first/yp_next with a Solaris NIS server
                #240449 [n|  |☺♲] [wfrench] News words
                #256388 [n|  |☺♲] [wfrench] Nouvelle fournée de mots pour wfrench
                #297783 [n|+|☺↝♲] [dia] dia: Unable to fill some assorted shapes
                #297784 [n|+|☺↝♲] [dia] dia: Bad name for a shape
                
                

                Resolved bugs—Minor bugs (2 bugs)

                #67456 [w|  |♲] [netbase] Lacks in /etc/services
                #249919 [m|  |☺♲] [htdig] htdig: Typo in French Debian po: "shuhaitez" for "souhaitez".
                
                
          • [^] # Re: Bien entendu, tu à tout rapporté ?

            Posté par (page perso) . Évalué à 0.

            Ouais les bugs de l'installeur, pour ma part j'ai lâché prise : quand j'avais voulu en discuter avec un développeur QA Debian, il m'avait répondu que de toutes façons tous les développeurs Debian utilisaient debootstrap.

            Au final c'est également ce que je fais et je dois reconnaître que j'apprécie fortement cette solution, mais c'est quand même dommage que l'installeur ne soit pas mieux pris en compte.

            alf.life

            • [^] # Re: Bien entendu, tu à tout rapporté ?

              Posté par . Évalué à 2.

              Tous les développeurs Debian n'utilisent pas debootstrap …

              C'est une distribution communautaire, l'équipe de l'installateur (comme beaucoup d'autres équipes) ont besoin d'aide, ce n'est pas un choix délibéré du projet d'être en-deça des attente de certains utilisateur.
              (Même si personnellement, je n'ai jamais eu à me plaindre de d-i, ptet justte la possibilité dans tasksel de choisir le desktop, et non pas qu'au boot).

              • [^] # Re: Bien entendu, tu à tout rapporté ?

                Posté par (page perso) . Évalué à 1.

                Je me doute bien que ce n'est pas voulu, et que c'est une généralisation hâtive ; mais sur le coup son propos m'avait choqué. J'avais pris sa réponse pour un "on s'en fout" → "will not fix".

                alf.life

    • [^] # Re: Bien entendu, tu à tout rapporté ?

      Posté par (page perso) . Évalué à 3.

      Tu as, du verbe avoir.

  • # install sur /dev/sda

    Posté par (page perso) . Évalué à 5.

    Ça m'est arrivé 3-4 fois aussi avec les install par clé, c'est un peu chiant mais il me semble qu'à ma dernière install ce problème était réglé.

    Pour la clé en NTFS, tu l'as bien cherché :p Reste le bug du proxy à reporter mais c'est pas bien méchant non plus.

    • [^] # Re: install sur /dev/sda

      Posté par (page perso) . Évalué à 8.

      Pour l'installation de GRUB, l'installateur indique clairement la liste des disques sur lesquels il va installer GRUB.
      Par défaut, il y a des cases à cocher pour tous les disques, mais c'est facile de décocher /dev/sda, afin de ne pas toucher au MBR de la clé.

      Sur Ubuntu par contre, l'installateur ne pose pas de question ou ne propose pas de menu, aussi la clé USB se fait "GRUBiser" sans prévenir.

      • [^] # Re: install sur /dev/sda

        Posté par . Évalué à 5.

        Sur Ubuntu par contre, l'installateur ne pose pas de question ou ne propose pas de menu, aussi la clé USB se fait "GRUBiser" sans prévenir.

        Euh non je n'ai jamais eu ce probleme. J'en ai installe pourtant des ubuntu a partir d'une cle usb.

      • [^] # Re: install sur /dev/sda

        Posté par (page perso) . Évalué à 2.

        voilà c'est ça merci, maintenant il demande sur quel disque il doit s'installer alors qu'avant c'était /dev/sda tout court.

    • [^] # Re: install sur /dev/sda

      Posté par . Évalué à 4.

      Pour la clé en NTFS, tu l'as bien cherché

      C'est vrai, pourquoi utiliser un vrai FS qui sait gerer des droits, etc. C'est plus naturel d'utiliser une bouse comme FAT…

      • [^] # Re: install sur /dev/sda

        Posté par . Évalué à 2.

        Pareil, surtout que maintenant que ça marche pour communiquer entre Windows et Linux, ça serait dommage de s'en priver.

        Article Quarante-Deux : Toute personne dépassant un kilomètre de haut doit quitter le Tribunal. -- Le Roi de Cœur

        • [^] # Re: install sur /dev/sda

          Posté par . Évalué à 1. Dernière modification le 19/06/13 à 13:12.

          Pareil, surtout que maintenant que ça marche pour communiquer entre Windows et Linux, ça serait dommage de s'en priver.

          Je n'en suis pas si sûr. Suite à ma réinstallation il y a quelques semaines, j'ai fait une sauvegarde préalable sur un disque dur usb externe WD formaté en NTFS (je l'ai laissé tel qu'il était de base, vu qu'il pourrait être amené à être branché à un Windows).

          Après l'installation, j'ai récupéré mes données, et j'ai supprimé le dossier de sauvegarde sur le disque usb. Sauf que voilà, ça m'en a supprimé l'essentiel, sauf une petite arborescence de sous-dossiers contenant une poignée de fichiers, avec un message d'erreur me signalant qu'il n'était pas possible de les supprimer.

          J'ai regardé manuellement, j'ai bien vu les fichiers en question, j'ai vérifié les droits, ils étaient bons, j'ai essayé de les supprimer un par un, même message. Je suis passé en root, pareil. J'ai débranché et rebranché le disque dur, et là, ce fut le drame…

          Le disque n'était plus montable sur aucun ordinateur sous Linux en ma possession, pas non plus sur un portable sous Windows, où le disque apparaissait après un long moment dans le gestionnaire de fichiers sans pouvoir être explorer ni accepter un chkdsk /f… Le disque est foutu, il va partir en garantie.

          En fouillant un peu, il semblerait qu'il y ait eu au choix :

          • un crash de disque comme par hasard au moment où la suppression s'effectuait, sans aucun choc sur le disque ;
          • une corruption du système de fichier NTFS par une mauvaise opération.

          Je ne crois pas aux coïncidences opportunes.

          • [^] # Re: install sur /dev/sda

            Posté par . Évalué à 4.

            Moi en général c'est en montant les FS NTFS sous Linux que je peux le plus facilement supprimer des fichiers (vraiment) récalcitrant.

            Tu peux lancer un formatage bas-niveau, mais je ne vois pas comment une organisation logique peut te détruire physiquement ton disque dur (au lieu de le faire partir en garantie).

            S'il est effectivement HS (controleur, plateau) c'est un concours de circonstance malheureux.

            • [^] # Re: install sur /dev/sda

              Posté par . Évalué à 1.

              Tu peux lancer un formatage bas-niveau, mais je ne vois pas comment une organisation logique peut te détruire physiquement ton disque dur (au lieu de le faire partir en garantie).

              C'est le message d'erreur détaillé que m'a sorti un Ubuntu sur lequel je l'avais branché lorsqu'il n'arrivait pas à le monter, m'informant que la seule possibilité pour éventuellement récupérer la chose était de le connecter à un PC sous Windows et de lancer un chkdsk /f.

              Pour le formatage bas niveau, même si plus jeune je m'éclatais à en faire, je ne vais pas perdre mon temps (je crois que je deviens allergique aux bidouilles), le disque a à peine quelques mois, la garantie va servir. Ça va me coûter à tout casser 5 minutes de le faire échanger la prochaine fois que j'irai faire mes courses. :)

          • [^] # Re: install sur /dev/sda

            Posté par (page perso) . Évalué à 4.

            Je ne crois pas aux coïncidences opportunes.

            Tu devrais ! Un jour, j'ai voulu installer Duke Nukem 3D sous Gentoo, j'ai fait emerge duke3d et je suis allé me chercher une tartine… Quand je suis revenu l'ordinateur était éteint, la carte-mère ne s'est plus jamais rallumée et un des disques dur était mort. Je n'ai jamais su ce qui s'était passé, mais il n'y a aucune chance que ce soit la faute à Duke !

            Bref, les pannes bêtes, ça arrive aussi quand on fait autre chose…

            ce commentaire est sous licence cc by 4 et précédentes

            • [^] # Re: install sur /dev/sda

              Posté par . Évalué à 5.

              Si t'avais pu extraire tes logs, t'aurais vu un message système en provenance du clavier:
              Front de Libération des Claviers Contre l'Oppression par le Gras sur les Doigts

          • [^] # Re: install sur /dev/sda

            Posté par . Évalué à 2.

            Les disques durs externes sont souvent endommagées, parce que par nature ils sont déplaçables, y compris en fonctionnement, ce qui n'est pas une bonne idée.

            Pour moi, l'hypothèse la plus probable était que le disque dur avait déjà un problème avant la suppression.

            Si tu l'as encore, le plus simple est de le tester avec l'utilitaire du constructeur. Une solution est de le démonter, de le brancher dans un PC fixe à la place du disque dur normal, et de booter sur un ubcd qui réunit tous les utilitaires constructeurs : http://www.ultimatebootcd.com/

            Le test te permettra de savoir si le disque dur a un problème ou non.

            Si un problème est remonté, pas de solution à part le retour en garantie. Si il n'a rien, un simple formatage des partitions devrait régler le problème.

            Quelques remarques en vrac :

            • les disques qui tombent en pannent ne sont pas uniquement ceux qui reçoivent un choc. Les disque bien au chaud dans un serveur lui même dans un rack tombent aussi en panne.
            • Mes collègues et moi accédons souvent à des fs en ntfs depuis des PC sous linux et nous y bricolons tout un tas de trucs. On a jamais eu de soucis de corruption. Après c'est sûr, ça veut pas dire que l'écriture de ce fs est fiable à 100%.
            • [^] # Re: install sur /dev/sda

              Posté par . Évalué à 2.

              . Une solution est de le démonter, de le brancher dans un PC fixe à la place du disque dur normal, et de booter sur un ubcd qui réunit tous les utilitaires constructeurs : http://www.ultimatebootcd.com/

              A titre personnel, je le fais systématiquement lorsque j'achète (ou reçois) un nouveau disque dur. Ca m'a déjà permis de m'éviter des complications (échange standard le lendemain de l'achat auprès du vendeur, plutot que de devoir passer par la garantie constructeur après quelques mois).

            • [^] # Re: install sur /dev/sda

              Posté par . Évalué à 4.

              Je sais bien que les pannes disques sont la plupart du temps aussi soudaines qu'imprévisibles, et parfois même amusantes !

              Je me souviendrai longtemps d'un très vieux serveur sous Unix dans une entreprise, avec un disque dur qui était un cube d'environ 50cm de côté. Ça faisait des années, voire des décennies, que le serveur tournait 24/7 sans problème, un jour, suite à une panne de courant prolongée et du fait du non remplacement récent des batteries de l'onduleur, le serveur a vu son uptime tomber à 0, et n'a plus voulu redémarrer ensuite.

              Le technicien qui est venu a tant bien que mal sorti l'énorme bloc du disque dur, l'a ouvert, et avec son tournevis il a tapé sur le plateau. Puis il l'a remonté, remis en place, et le serveur a rebooté. Explication : le disque tournait depuis tellement longtemps que les têtes avaient chauffé, et l'arrêt entraîné par la panne de courant faisait que les têtes avaient adhéré à la surface du disque, couplé au vieillissement des moteurs d'entraînement qui n'avaient plus la force de les décoller…

              Personnellement, j'ai aussi connu un Raid 5 IBM qui a perdu un disque, puis un deuxième avant que le premier n'arrive en échange J+1, puis le troisième alors que les deux autres venaient d'être changés : visiblement un problème de série, un collègue ayant fait l'erreur de monter des disques de même marque/série dans le même raid. Là où il a vraiment eu des sueurs froides, c'est quand il a découvert que le robot de sauvegarde avait produit des bandes vierges les dernières semaines, et que sa seule sauvegarde disponible remontait à un mois. :D

              Mais concernant ce disque, il était tout récent, avait été posé bien à plat, bien aéré, jamais trimballé, et la panne est vraiment survenue lors de la suppression, la sauvegarde puis la copie s'étant très bien passées.

              Maintenant, comme répondu plus haut, je ne vais pas m'ennuyer à essayer de faire des tests, d'autant que le disque n'arrive pas à être monté (encore que cette situation inversée serait amusante), il est sous garantie, et ça ne va me prendre que 5 minutes de le faire échanger par un modèle neuf lors de mes prochaines courses.

              J'avoue cependant que ma confiance en l'accès NTFS sous Linux est écornée, et ce même sans savoir si c'est bien un problème de corruption qui l'a flingué. Je passerai probablement le prochain en ext4.

      • [^] # Re: install sur /dev/sda

        Posté par (page perso) . Évalué à 4.

        C'est plus naturel d'utiliser une bouse comme FAT

        l'installateur debian ne saurait pas lire une clé usb en ext3 ?

        pourquoi utiliser un vrai FS qui sait gerer des droits

        les droits sur une clé usb c'est plutôt l'enfer… le seul intérêt de NTFS ici c'est de pouvoir mettre des fichiers de plus de 4 Go. Et en libre il n'existe rien de potable qui fonctionne bien sur support amovible (certains disent XFS, mais ça ne fonctionne pas bien avec windows xp)

        « I approve of any development that makes it more difficult for governments and criminals to monopolize the use of force. » Eric Raymond

        • [^] # Re: install sur /dev/sda

          Posté par . Évalué à 1.

          l'installateur debian ne saurait pas lire une clé usb en ext3 ?

          Sans doute que si, mais pas Windows :-)

          Article Quarante-Deux : Toute personne dépassant un kilomètre de haut doit quitter le Tribunal. -- Le Roi de Cœur

          • [^] # Re: install sur /dev/sda

            Posté par (page perso) . Évalué à 3.

            • [^] # Re: install sur /dev/sda

              Posté par . Évalué à -1.

              Génial. Tu es au courant qu'on est passé à ext4 depuis ?

              Article Quarante-Deux : Toute personne dépassant un kilomètre de haut doit quitter le Tribunal. -- Le Roi de Cœur

              • [^] # Re: install sur /dev/sda

                Posté par . Évalué à 6.

                Et ext4 à la place de ext2 sur une clé USB comme média d'installation d'une distro, ça apporte quoi?

                • [^] # Re: install sur /dev/sda

                  Posté par . Évalué à 1.

                  Pas grand chose c'est vrai, si ce n'est un fsck plus rapide.

                  Après comme on peut désactiver le journal ça ne change pas grand chose donc donc j'aime autant prendre le fs le plus récent et le plus maintenu à l'heure actuelle.

                  Et surtout, ça me permet de prendre le même fs partout sans me poser de question, même grub2 gère l'ext4.

                  Article Quarante-Deux : Toute personne dépassant un kilomètre de haut doit quitter le Tribunal. -- Le Roi de Cœur

              • [^] # Re: install sur /dev/sda

                Posté par . Évalué à 2.

                http://www.ext2fsd.com/ (pas testé et ça à l'air abandonné) mais on doit bien pouvoir trouver un outil (pas forcément libre mais au moins gratuit) pour lire/écrire sur du ext4 sous Windows. Non ?

                • [^] # Re: install sur /dev/sda

                  Posté par . Évalué à 2.

                  Ben j'avais déjà cherché mais il n'y a rien, à part un truc payant :-(

                  Déjà, ça serait déjà pas mal d'avoir un truc qui lise une clef LUKS+Ext2 sous Windows : il y a bien FreeOTFE qui gère LUKS mais la dernière fois que j'ai testé, pas moyen que Windows reconnaisse le fs sous-jacent alors qu'il sait lire une clef Ext2 non chiffrée. Apparemment il faut chiffrer avec soit du NTFS soit du FAT32.

                  Comme quoi, même avec des trucs documentés on a du mal à avoir de l'interopérabilité. De là à dire que le problème vient de Windows, je ne sais pas…

                  Article Quarante-Deux : Toute personne dépassant un kilomètre de haut doit quitter le Tribunal. -- Le Roi de Cœur

                  • [^] # Re: install sur /dev/sda

                    Posté par (page perso) . Évalué à 5.

                    Hey les coco, il supporte ext 2, 3 et 4. C'est dans le titre du projet !

                    Ext2Fsd Project
                    Open source ext3/4 file system driver for Windows (2K/XP/VISTA/WIN7)

                    Je l'utilise sur mes partitions ext4 lors des dual-boot en lecture comme écriture et cela fonctionne bien.
                    Il n'y a donc aucun problème, c'est libre, fonctionnel et gratuit autant en profiter.

                    • [^] # Re: install sur /dev/sda

                      Posté par . Évalué à 2.

                      Ah mince, je pensais qu'on parlait du même depuis le début.

                      Ça m'étonne quand même car j'avais cherché ça il y a un an ou deux et rien ne marchait, et ça parle ici d'une version sortie en 2011.

                      M'enfin, faudrait que j'essaie à nouveau. J'espère que ça fonctionne aussi avec LUKS.

                      Article Quarante-Deux : Toute personne dépassant un kilomètre de haut doit quitter le Tribunal. -- Le Roi de Cœur

        • [^] # Re: install sur /dev/sda

          Posté par (page perso) . Évalué à 6.

          Et en libre il n'existe rien de potable qui fonctionne bien sur support amovible

          Tanguy à la rescousse !
          http://tanguy.ortolo.eu/blog/article93/usb-udf

      • [^] # Re: install sur /dev/sda

        Posté par . Évalué à 0. Dernière modification le 19/06/13 à 15:15.

        Pourquoi utiliser deux systèmes à brevets et utilisation limitée quand on peut utiliser de l'ext2/4 ?
        NTFS sur un installateur c'est clairement chercher la merde.
        Mais si ça peut fonctionner pour la suivante tant mieux!

      • [^] # Re: install sur /dev/sda

        Posté par . Évalué à 10.

        C'est vrai, pourquoi utiliser un vrai FS qui sait gerer des droits, etc. C'est plus naturel d'utiliser une bouse comme FAT…
        C'est sur qu'un FS capable de gérer les droits c'est vachement utile pour lire un firmware à l'installation d'une machine, c'est même indispensable.

  • # Pourquoi la version Jeff Buckley?

    Posté par . Évalué à 6.

    Tu as un souci avec celle de Leonard Cohen?

  • # GRUB sur /dev/sda

    Posté par . Évalué à 6.

    Point 3 : virer la clé avant l'install de grub… Encore que rien ne m'assure que ça aurait marché, j'ai pas essayé.

    Est-ce qu'il aurait pas été judicieux de démarrer l'installation sans la clé USB puis l'insérer au moment voulu pour le firmware ? Ainsi elle serait sûrement en deuxième disque et pas en premier, non ?

    • [^] # Re: GRUB sur /dev/sda

      Posté par . Évalué à 6.

      Heureusement que maintenant Debian utilise les UUID des disques sinon le /etc/fstab aurait été configuré avec /dev/sdb. Et on aurai eu droit à un point 4.

      • [^] # Re: GRUB sur /dev/sda

        Posté par . Évalué à 2.

        Ca rend le /etc/fstab très très moche d'ailleurs :(

      • [^] # Re: GRUB sur /dev/sda

        Posté par . Évalué à 2.

        Euh… T'es sûr ?

        Je démarre l'installation sans la clé, le disque dur est sda
        Je branche la clé au moment de charger le firmware, la clé est sdb
        Je débranche la clé (ou pas d'ailleurs)
        Je lance grub qui devrait donc automatiquement, par défaut, s'installer sur sda et /etc/fstab est bien configuré sur sda, pourquoi serait-il configuré sur sdb ?

        Donc soit tu te goures et même sans UUID ça fonctionne. Soit j'ignore quelque chose sur l'installation de Debian (ce qui est très probable) et je te prie de m'excuser.

        • [^] # Re: GRUB sur /dev/sda

          Posté par . Évalué à 2.

          Tu as mal compris ma remarque. J'imaginais le cas de figure où notre amis aurais fait la même installation avec Lenny. A cette époque, le fstab aurait été complété avec /dev/sdb de son disque dur. Je me souviens d'avoir eu le cas avec le lecteur de cartes SD de mon PC.

          • [^] # Re: GRUB sur /dev/sda

            Posté par . Évalué à 3.

            Je me souviens d'avoir eu le cas avec le lecteur de cartes SD de mon PC.

            Ah oui, là je veux bien. Ton lecteur de carte doit être vu comme un périphérique de stockage USB (même si aucune carte est insérée), qui est donc connecté au démarrage, et va donc « prendre la première place ». Mais dans le cas d'une clé USB que l'on connecterait seulement au moment de charger un firmware il ne doit pas y avoir de problème.

            Bon après peut-être que je dis des conneries :)

      • [^] # Re: GRUB sur /dev/sda

        Posté par . Évalué à 0.

        Et ils utilisent aussi les adresses IP plutôt que le nom DNS ?

        Dans le genre régression, c'est pas mal ….

  • # Je suis sans-doute de mauvaise fois mais...

    Posté par . Évalué à 5.

    J'ai l'impression que tous tes problèmes d'installation sont majoritairement liés à des oublis/erreur de ta part (clé ntfs, proxy, grub…)
    Ce n'est pas une critique, parce que je fais souvent aussi ce genre de bourde mais à la longue on s'y habitue . J'ai même d'ailleurs installé la 7.0 sur un proliant il y a deux semaines tout en jouant à Don't Starve (c'est dire le stress du truc :))/
    Par contre, de souvenir, depuis la 7.0, on a le choix du disque pour l'installation de grub, donc si l'on fait attention, il n'y a plus de soucis sur ce point (au moins, ça m'a permis d'apprendre à me servir de grub).

    Donc ce que je retire finalement de ton journal, c'est le manque de souplesse de l'installateur, lors de la modification d'options notamment pour le proxy, mais que le principal problème reste toujours l'interface chaise-clavier.

    • [^] # Re: Je suis sans-doute de mauvaise fois mais...

      Posté par (page perso) . Évalué à 3.

      J'ai eu le même problème en installant depuis une clé usb. Bah oui, je boote sur ma clé usb quand j'installe depuis une clé…

      Et j'ai pas souvenir d'avoir eu la possibilité de cocher/décocher les disques sur lesquels installer grub, ni d'avoir une question à la fin pour remonter des problèmes. A vrai dire, d'ailleurs, le problème lié à grub on ne s'en rend compte qu'une fois qu'on a rebooté, du coup on n'a plus la question puisque le processus d'installation est terminé.

      • [^] # Re: Je suis sans-doute de mauvaise fois mais...

        Posté par (page perso) . Évalué à 2.

        Je n'utilise pas les clés USB pour installer, mais est-ce que ça affiche la taille des devices ?
        entre une clé USB de 8 Go et un disque de 500 Go (voire 2 To), ça devrait se remarquer, que l'endroit où on installe est "luxueux" ou tout petit.

        If you choose open source because you don't have to pay, but depend on it anyway, you're part of the problem.evloper) February 17, 2014

    • [^] # Re: Je suis sans-doute de mauvaise fois mais...

      Posté par . Évalué à 3.

      L'installateur Debian semble être familier de ce genre de problèmes : je me rappelle avoir fui Debian à une époque justement à cause de ça. Si on faisait une installation standard, ça passait bien ais dès qu'on voulait réaliser un partitionnement personnalisé, ça partait en vrille, avec impossibilité de revenir en arrière lorsqu'on faisait une erreur (il fallait tout reprendre de zero).

      Malhereusement, il semble que ce soit toujours le cas aujourd'hui :(

  • # New Technology File System

    Posté par (page perso) . Évalué à 2.

    Haaa.. Les nouvelles technologies… Mais comme le dit matthieu tu aurais du t'y attendre.

  • # Finalement t'aurais gagné du temps en faisant tout "à la main"

    Posté par . Évalué à 2. Dernière modification le 19/06/13 à 11:59.

    Comme ça par exemple tu aurais pu lancer la bonne commande pour GRUB.

    C'est ce que je fais avec Arch (pas moyen de faire autrement par contre), et je vois là que ça a ses avantages : les seules fautes d'installation ont bien plus de chance de provenir uniquement de l'interface chaise/clavier.

    C'est sûrement possible avec Debian. Un p'tit partitionnement avec parted, un p'tit grub-install /dev/sdX, et ensuite un équivalent à "pacstrap" (pour installer les paquets de base), et un p'tit coup de chroot pour finir tout ça, et ça roule.

    "Quand certains râlent contre systemd, d'autres s'attaquent aux vrais problèmes." (merci Sinma !)

    • [^] # Re: Finalement t'aurais gagné du temps en faisant tout "à la main"

      Posté par . Évalué à 7.

      C'est possible, ça s'appelle deboostrap et c'est même une méthode officielle et documentée.

      En plus c'est très formateur et très souple : on configure et on installe exactement ce qu'on veut, pas d'action que l'assistant fait en douce sans prévenir.

      Par contre, c'est un poil plus complexe et faut pas louper d'étape, même si une erreur est toujours rattrapable.

      Article Quarante-Deux : Toute personne dépassant un kilomètre de haut doit quitter le Tribunal. -- Le Roi de Cœur

      • [^] # Re: Finalement t'aurais gagné du temps en faisant tout "à la main"

        Posté par (page perso) . Évalué à 2.

        yup

        je préfère également le debootstrap, parce que c est plus rapide, ca se scripte super facilement et que en bon admin sys je suis fénéant et j aime pas faire 2 fois les même bêtises.

        de plus en remote ça marche plutôt bien. si tu install sur une archi différente ca marche aussi. juste qu il ne faut pas oublier le grub install a la fin.

        sinon pour les remarques précédente du tu aurais du faire un rapport,etc je dirais que si ca marche pas du premier coup MEME si c est de ta faute c est que l installeur n est pas assez robuste.

        une fois l install post debootstrap il ne reste qu as faire les apt(*).

      • [^] # Re: Finalement t'aurais gagné du temps en faisant tout "à la main"

        Posté par (page perso) . Évalué à 4.

        Et c'est aussi ce qui est utilisé par l'installateur Debian !

  • # Quelles distributions ?

    Posté par . Évalué à -10. Dernière modification le 19/06/13 à 12:51.

    Bonjour,

    1) Je suis aussi un convaincu de debian: jamais de crash chez moi par exemple.
    2) Pour l'installation je pense que c'est une faute d'inattention de votre part: cela nous arrive à tous.
    (J'ai éclaté de rire lorsque vous parliez de la clef sous NTFS avec debian…)
    3) Quelles sont les distributions que vous avez déjà utilisées ?
    Je pense que ce serait même intéressant si vous pouviez partager ici votre comparatif …

    Sinon une question: mais grub on peut le lancer à tout moment donc je n'ai pas compris votre soucis.

    Merci pour votre journal: je me suis bien amusé.

    • [^] # Re: Quelles distributions ?

      Posté par . Évalué à -8.

      --- " j'enlève la clé, et un petit coup de "grub-install /dev/sda" et "update-grub" pour le cas où " (…)
      Ce n'est pas plutôt /dev/sdb ? A moins bien sûr que vous enlevez la clef, vous attendez un peu, puis vous mettez le disque concerné; à moins que ce soit le problème spécifique à certains matériels ou le /dev/sda est à celui qui boote quoiqu'il arrive ce qui est parfois chiant pour certains…

      • [^] # Re: Quelles distributions ?

        Posté par . Évalué à 1.

        Ben non justement, c'est pour ça que j'ai pris la peine de vérifier avec "mount"

      • [^] # Re: Quelles distributions ?

        Posté par . Évalué à 4.

        Tu devrais vraiment bien lire ce que les gens écrivent et éviter de répondre si tu n'as rien compris.

        Lui : j'enlève la clé, et un petit coup de "grub-install /dev/sda" et "update-grub" pour le cas où " (…)
        Toi : Ce n'est pas plutôt /dev/sdb ? A moins bien sûr que vous enlevez la clef

        Pas étonnant que tu te fasse descendre avec ce genre de commentaire…

        PS : « enleviez » le subjonctif est requis là.

    • [^] # Re: Quelles distributions ?

      Posté par . Évalué à 2.

      1) Je suis aussi un convaincu de debian: jamais de crash chez moi par exemple.

      OSEF

      2) Pour l'installation je pense que c'est une faute d'inattention de votre part: cela nous arrive à tous.

      Quelle remarque pertinente !

      (J'ai éclaté de rire lorsque vous parliez de la clef sous NTFS avec debian…)

      Pourquoi ? Moi aussi j'utilise des clés USB formatées en NTFS ça permet de les utiliser aussi sous Windows sans avoir à installer quoi que ce soit…

      3) Quelles sont les distributions que vous avez déjà utilisées ?
      Je pense que ce serait même intéressant si vous pouviez partager ici votre comparatif …

      Ta question est intéressante pour le coup (bien qu'elle n'ait rien à voir avec le sujet du journal). Mais vu les deux points plus haut on risque pas de te répondre :|

    • [^] # Re: Quelles distributions ?

      Posté par . Évalué à 6.

      Pas sur que ça intéresse grand monde, mais bon quitte à se faire moinsser…

      Au début, (1999-2000), j'ai essayé Red Hat, Suse et Mandrake. Faut dire que je me souviens qu'en fonction du matériel (particulièrement la carte graphique) on obtenait des résultants différents. Par contre, Yum n'existait pas encore, et la gestion des dépendances des RPM à la main m'ont vite fait revenir vers Debian.

      Ensuite, j'ai eu une grosse période gentoo (2002-2003 je crois, presque 2 ans). J'aimais bien l'esprit, la recompilation, les mains dans le cambouis… Puis un jour, j'en ai eu marre de perdre tous les jours des heures de recompilation (oui, je faisais des mises à jour tout les jours !), pour au final gagner quelques pouyèmes à l’exécution. Je suis alors revenu vers Debian. C'est alors que je me suis casé, que j'ai eu un métier, et un enfant (aucun rapport - façon de parler - avec mon retour à Debian…) et j'ai passé beaucoup moins de temps à apprendre de nouveaux trucs. Et puis, le mieux étant l'ennemi du bien, je suis resté sur Debian depuis.

      Ensuite, dans ma vie professionnelle, j'ai eu quelques RHEL entre les mains, et j'ai installé des ubuntus sur certains postes clients au boulot, mais mes serveurs et mon poste personnel restent sous Debian.

  • # Sinon tu prends directement une iso comprenant la partie firmware...

    Posté par (page perso) . Évalué à 1.

  • # Y a vraiment pas de quoi fouetter un chat

    Posté par . Évalué à -1.

    j'ai pris mon courage à deux mains pour lire en entier ton temoignage : Il n'y a vraiment pas de quoi fouetter un chat

    Je vois beaucoup d'étourderies (grub), manifestement quelques bugs (proxy) et enfin une méconnaissance du support de NTFS sur des systèmes autres que windows.

    Tu aurais tout aussi bien pu rencontrer ces problèmes sur d'autres distributions.

    Je vote pour la suppression de ce journal.

  • # Merci

    Posté par (page perso) . Évalué à 2.

    Grâce à ce journal et ses commentaires, j'ai enfin compris ce qui s'était passé lors de ma dernière installation Ubuntu.
    Effectivement je reboot ça fonctionne, j'enlève la clé je reboot ça rate…
    Je comprends pas, je rebranche la clé pour booter dessus, ça boot sur le disque dur… quelques arrachages de cheveux plus tard j'installe un réparateur de démarrage depuis les dépôts Ubuntu, je lance le truc et après ça ça fonctionne.
    Et l'installation suivante que j'ai voulu faire je me suis rendu compte que ma clé bootable était cassée.

    J'avais jamais compris ce qui avait pu se passer durant cette installation, maintenant je sais, le GRUB était passé sur la clé…

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.