Journal Quand la directive Guéant commence à me les briser menues...

Posté par .
77
9
nov.
2011

Bonjour à tous.

Ceci est un journal coup de gueule. J'ai passé pas loin de quatre ans dans le même bureau qu'une collègue originaire d'Algérie. Elle parle parfaitement Français, a un diplôme d'ingénieur obtenu en Algérie (et oui, c'est un « vrai » diplôme, comparable à ce qu'on délivre en France), et a poursuivi avec un Master 2 recherche en France, qu'elle a passé plutôt brillamment. C'est pendant son stage de M2R que je l'ai connue, vu que son maître de stage était mon directeur de thèse. J'ai fait du semi-encadrement, et lorsqu'elle a enchaîné sur une thèse (avec bien entendu le même directeur de thèse), elle a bien entendu continuer de travailler dans mon bureau. Tout ça pour dire que je la connais bien. Nous avons travaillé sur des projets communs, et si elle n'est pas « geek » au même degré que ce qu'on peut trouver sur LinuxFR par exemple, ses connaissances en micro-architecture, optimisation de code, etc., sont loin devant l'informaticien lambda.

Elle a soutenu en Juillet dernier. Ça peut bien entendu passer pour un ersatz d'argument d'autorité, mais parmi les membres de son jury on trouve une ingénieure-docteure de chez Intel (qui a plus ou moins « inventé » la base derrière les outils de mesure de perf.), ainsi qu'un ingénieur de chez Google Mountainview (qui a anciennement bossé chez Intel). Bien sûr, on trouve aussi des universitaires. Son contrat se termine en décembre, et elle n'a aucune intention de retourner en Algérie. Elle aime Paris, elle aime son domaine d'expertise (le calcul haute-performance), et trouver du boulot dans cette niche est loin d'être évident : les centres qui font du HPC ne sont pas légion en France¹.

Bref, comme tout un tas d'étudiants étrangers qui ont fini leurs études à l'été dernier, la directive Guéant(lire par exemple ici ou , ou encore ² ou ou ...), passée le 31 mai dernier, l'a atteinte. Ma collègue et amie va changer de statut à la fin de son CDD, fin décembre prochain, et risque fort de ne pas pouvoir rester en France. Or, et c'est là que je commence à sérieusement péter les plombs, elle a trouvé un job, exactement dans son domaine ! Elle a une offre ferme, pour faire du HPC dans une boite spécialisée dans le HPC ! Bref, contrairement à certains cas où l'État argumente en disant « Cette personne est sur-qualifiée pour l'emploi qu'elle a trouvé », ici ce n'est pas le cas : elle correspond parfaitement au profil, et les experts en optimisation de code ne courent pas les rues.

… Sauf que le job en question est dans l'informatique, qui n'est pas l'un des 14 métiers en « tension ».

Ce qui rend la chose encore plus ridicule, c'est que du coup, elle va sans doute venir travailler dans mon labo, ici aux USA, tout simplement parce que si la France ne veut pas d'elle (pour le moment; j'espère que le prochain gouvernement reviendra sur cette directive stupide³), ben mon patron, lui, il cherche des gens qualifiés pour faire de la recherche de pointe. Sauf qu'elle aime la France, et les USA, pas tellement/autant (elle a déjà passé quelques mois en tant qu'invitée dans ce même labo). Mais mieux vaut les USA que l'Algérie.

Voilà, je suis absolument furieux que la France fasse subir ce genre de traitement au nom de la crise et d'une soi-disant politique de l'emploi.

[1] Il y a tout un tas d'autres raisons pour lesquelles elle ne veut pas rentrer en Algérie, qui ne sont pas pertinentes dans ce contexte.
[2] Et ce lien est loin de pointer vers de sales gauchistes communistes anarchistes pédo-nazis.
[3] Stupide, car elle touche même ces migrants qui pourraient apporter des rentrées d'argent non-négligeables à la France, qui sont indéniablement des atouts pour la productivité de l'industrie française. Bref, des gens comme cette amie, quoi.

  • # Bah

    Posté par . Évalué à -10.

    Tu dis ça parce que t'aurais bien aimé la tirer et que maintenant qu'elle est aux USA ça risque d'être difficile.

    • [^] # Re: Bah

      Posté par (page perso) . Évalué à 10.

      n'importe quoi, lui il y est, aux USA.
      Il est furieux parce que c'est une politique raciste.

      \Ö<

      • [^] # Re: Bah

        Posté par (page perso) . Évalué à 10.

        Wikipedia dit «Le racisme est une idéologie, qui partant du postulat de l'existence de races humaines1, considère que certaines races sont intrinsèquement supérieures à d'autres.».

        Il n'y a pas de racisme dans ces mesures, même si elles sont débiles, et qu'elles manquent de respect.

        Envoyé depuis mon lapin.

        • [^] # Re: Bah

          Posté par . Évalué à 10.

          le(s) terme(s) exact(s) serai(en)t "xenophobie" et "nationalisme".

        • [^] # Re: Bah

          Posté par (page perso) . Évalué à -9.

          le but de ces lois est que les étrangers, saufs quand ils nous sont utiles, soient ailleurs (qu'ici).
          Tu appelle ça comme tu veux, moi j'appelle ça du racisme, quoi qu'en dise wikipedia.

          \Ö<

          • [^] # Re: Bah

            Posté par (page perso) . Évalué à 10.

            On a un dictionnaire, c'est pas pour rien, c'est pour communiquer ensemble. Par pour que chacun invente sa langue (bientôt, "moi j'appelle ça du libre, quoi qu'en dise Effraie" pour Microsoft Windows)

            • [^] # Re: Bah

              Posté par (page perso) . Évalué à -9.

              on a plusieurs dictionnaires, en réalité.
              planque toi donc derrière les définitions, ça évite de voir les faits.

              \Ö<

              • [^] # Re: Bah

                Posté par (page perso) . Évalué à -5.

                d'ailleurs, juste aprés, sur la même page wikipedia, on trouve :

                Dans la période post-coloniale, est apparu ce que les auteurs appelle le néo-racisme, un « racisme sans races », différentialiste et culturel, qui se focalise sur les différences culturelles et non sur l’hérédité biologique comme le racisme classique. Dans ce néo-racisme, la catégorie « immigration » est devenue un substitut contemporain à la notion de « race ». Le racisme différentialiste consiste à dire que puisqu'il ne peut y avoir hiérarchie des races ni des cultures, celles-ci ne doivent cependant pas se mélanger mais rester séparées et cloisonnées

                \Ö<

            • [^] # Re: Bah

              Posté par . Évalué à 5.

              Nous avons des dictionnaires. Wikipedia est une ressource parmi d'autres et il faudrait arrêter de le citer comme parole d'évangile.
              Pour ce qui est des définitions je préfère de loin utiliser le dictionnaire de l'Académie comme référence :
              http://www.cnrtl.fr/lexicographie/racisme

              • [^] # Re: Bah

                Posté par (page perso) . Évalué à 0.

                Quelque soit la source, en quoi est-ce du racisme ici? Tu m'as donné un autre dictionnaire en laissant supposer que du coup, ça rentrerai dans le cadre, alors j'aimerai un peu plus d'argumentation maintenant pour dire qu'avec cette définition, c'est du racisme. (Il y a bien un point B, mais celui-ci est la composition de deux mots "racisme xxx")

                • [^] # Re: Bah

                  Posté par . Évalué à 2.

                  Non, le terme de racisme ne me parait pas approprié ici.
                  Je voulais simplement dire que lorsque l'on argumente en donnant la définition d'un mot, il vaut mieux se référer à un dictionnaire (exact ce n'est pas l'Académie mais le TLFI que j'ai mis en lien) plutôt qu'uniquement à Wikipedia.

                  • [^] # Re: Bah

                    Posté par (page perso) . Évalué à 6.

                    Tout à fait, autant utiliser le bon outil: un dictionnaire plutôt qu'une encyclopédie. D'ailleurs, ça tombe bien, la fondation WikiMedia edite les deux, puisqu'il existe le wiktionnaire.

                • [^] # Re: Bah

                  Posté par (page perso) . Évalué à -1.

                  Dans la période post-coloniale, est apparu ce que les auteurs appelle le néo-racisme, un « racisme sans races », différentialiste et culturel, qui se focalise sur les différences culturelles et non sur l’hérédité biologique comme le racisme classique. Dans ce néo-racisme, la catégorie « immigration » est devenue un substitut contemporain à la notion de « race ». Le racisme différentialiste consiste à dire que puisqu'il ne peut y avoir hiérarchie des races ni des cultures, celles-ci ne doivent cependant pas se mélanger mais rester séparées et cloisonnées

                  et ça, comme définition ? ça te fait un cadre adapté? c'est tiré de la même page wikipedia que plus haut...

                  et sinon, B1 et 2 sur http://www.cnrtl.fr/lexicographie/racisme me semble convenir aussi au cas ici évoqué.

                  \Ö<

              • [^] # Re: Bah

                Posté par . Évalué à 1.

                Tu cites le TLFi, pas l'Académie. Le TLFi a été réalisé par des chercheurs du CNRS.

          • [^] # Re: Bah

            Posté par . Évalué à 3.

            en gestion de projet, on appelle ça de la gestion de ressources.

          • [^] # Re: Bah

            Posté par . Évalué à -2.

            C'est de la xenophobie. Le racisme n'existe qu'à partir du moment où tu considères que les races existent ; ce qui n'est appuyé par aucun élément scientifique.

      • [^] # Re: Bah

        Posté par . Évalué à -10.

        « n'importe quoi, lui il y est, aux USA »

        Pas du tout, ça peut se tenir : peut être que le labo en question est dans un état où le sexe oral et les sex-toys sont interdits, ce qui pourrait éventuellement le gêner dans le type de relation qu'il souhaiterait entretenir, sans vouloir présumer de ses pratiques sexuelles. Mais la bonne nouvelle, c'est que si il a une fille handicapée, il aura le droit de s'acharner dessus avec sa femme à coups de ceintures lorsqu'elle fait du p2p.
        (Hum, c'était quoi le sujet du journal, déjà?)

    • [^] # Re: Bah

      Posté par . Évalué à 2.

      On est en dehors du troll là, ça mérite l'exclusion ça.

      • [^] # Re: Bah

        Posté par . Évalué à 9.

        Bof, laisse parler, ce genre de remarque ne m'atteint pas du tout. :-)

        • [^] # Re: Bah

          Posté par . Évalué à -4.

          C'est pas une raison pour laisser une connerie pareille être publiée. Et peut-être que elle, ça l'atteint.

          THIS IS JUST A PLACEHOLDER. YOU SHOULD NEVER SEE THIS STRING.

          • [^] # Re: Bah

            Posté par (page perso) . Évalué à 10.

            Tiens, tu connais pas un un truc : liberté d'expression.

            A moins qu'il y ai un loi interdisant les remarques pourries, il n'y a aucune raison de supprimer le commentaire (et si elle ça l'atteint, qu'elle apprenne à prendre la vie avec humour, je connais des filles qui diraient exactement cette phrase sans problèmes). Ca te plait, pas tu cliques sur "inutile" (c'est même fait pour!), et tu passe à autre chose.

            La liberté d'expression, ce n'est pas que quand ça te convient. Et lasher mérite un point, voila, il passe à autre chose et c'est tout.

            • [^] # Re: Bah

              Posté par . Évalué à 3.

              Tiens, tu connais pas un un truc : liberté d'expression.

              Si, mais là on est chez LinuxFR, pas chez bogoss93. Et LinuxFR il a des conditions d'utilisations qui permettent de dégager un commentaire si besoin est. Là on a une "blague" pas drôle, douteuse, qui attaque directement un autre membre du site, ça me paraîtrait normal de la dégager. Je vais pas me lever tôt le matin pour distribuer des tracts afin de la faire virer, hein: je trouve juste que ça porte atteinte à la bonne ambiance de LinuxFR, tellement c'est con.

              Et, réflexion faite, le truc le plus con dans cette blague c'est d'associer systématiquement "un individu prend la défense d'un individu de sexe opposé" à "il a envie de coucher avec." C'est du niveau collège.

              Ceci dit, je suis totalement en faveur du droit à bogoss93 à publier sa blague de merde chez lui.

              THIS IS JUST A PLACEHOLDER. YOU SHOULD NEVER SEE THIS STRING.

              • [^] # Re: Bah

                Posté par . Évalué à 10.

                Rappelle moi le sens de ton avatar, déjà?

                • [^] # Re: Bah

                  Posté par . Évalué à 9.

                  saikoi ces avatars dont vous parlez ? Il n'y a jamais eu d'avatars ici, c'est une maison honnête môssieur !

              • [^] # Re: Bah

                Posté par . Évalué à -3.

                Je te vois défendre la cause des femmes vigoureusement sur plusieurs fils de discussion. Je me demande si tu es toi-même une femme. Sinon pourquoi es-tu si à cheval sur ces principes ? Vu ton pseudo, "Grunt", j'aurai dit que tu étais un homme.

                • [^] # Re: Bah

                  Posté par . Évalué à -10.

                  C'est une blague sexiste, absolument pas drôle, et que j'ai honte de voir sur Linuxfr. A la limite il l'aurai casé dans le 250e commentaire pourquoi pas, ce serait passé inaperçu, mais là c'est le premier. De plus il me semble que ce genre de choses est puni par les lois françaises.

                  • [^] # Re: Bah

                    Posté par (page perso) . Évalué à 10.

                    De plus il me semble que ce genre de choses est puni par les lois françaises.

                    Ah oui? Quelle loi? En quoi serait-ce interdisable? Faudrait arrêter de vouloir tout interdire juste parce que ça heurte la sensibilité des plus jeunes. Famille de France passerait pour des gentils.

                  • [^] # Re: Bah

                    Posté par (page perso) . Évalué à 7.

                    et que j'ai honte de voir sur Linuxfr.

                    Tiens, ça change, d’habitude c'est à cause de Steve que les gens ont honte.

                    Une personne est morte?

                  • [^] # Re: Bah

                    Posté par . Évalué à 10.

                    C'est une blague sexiste, absolument pas drôle

                    Si. J'ai ri.

                    Article Quarante-Deux : Toute personne dépassant un kilomètre de haut doit quitter le Tribunal. -- Le Roi de Cœur

                  • [^] # Re: Bah

                    Posté par (page perso) . Évalué à 10.

                    C'est sexiste d'être attiré par une femme ?

                    Je suis un immonde macho misogyne alors.

                • [^] # Re: Bah

                  Posté par . Évalué à 8.

                  Je te vois défendre la cause des femmes vigoureusement sur plusieurs fils de discussion. Je me demande si tu es toi-même une femme. Sinon pourquoi es-tu si à cheval sur ces principes ?

                  T'es sérieux, là?

                  On ne pourrait donc réagir à un commentaire antisémite ou négationniste que si on est juif?

                          Quand ils sont venus chercher les communistes,
                      je n'ai rien dit, je n'étais pas communiste.
                  
                      Quand ils sont venus chercher les syndicalistes,
                      je n'ai rien dit, je n'étais pas syndicaliste.
                  
                      Quand ils sont venus chercher les juifs,
                      je n'ai rien dit, je n'étais pas juif.
                  
                      Quand ils sont venus chercher les catholiques,
                      je n'ai rien dit, je n'étais pas catholique.
                  
                      Puis ils sont venus me chercher.
                      Et il ne restait personne pour protester...
                  
                  

                  écrit à Dachau en 1942 par Martin Niemoller

                  Du reste, ce n'est pas l'hypothétique sexisme de cette """blague""" qui me dérange: je l'aurais trouvé tout aussi nulle, toute aussi crasse, si elle avait été dite en visant une femme qui défense la situation d'un homme. C'est vraiment le fait d'avoir, d'une part, le présupposé selon lequel quelqu'un aide une personne du sexe opposé uniquement par appétit sexuel, et d'autre part de jeter ça à la gueule de quelqu'un en mode "blague même pas drôle" que je trouve tout moisi. "Whaa, Alice elle aide Bob à faire ses devoirs, elle est amoureeeeeeuse!", je trouvais déjà ça idiot quand on avait 12 ans.

                  THIS IS JUST A PLACEHOLDER. YOU SHOULD NEVER SEE THIS STRING.

                  • [^] # Re: Bah

                    Posté par . Évalué à -1.

                    c'est triste ton avis sur les blagues sexistes que tu vas finir par bronsoniser à force de te répéter sans nimage.

                    L'acacia acajou de l'académie acoustique est acquitté de ses acrobaties. Tout le reste prend "acc".

                  • [^] # Re: Bah

                    Posté par (page perso) . Évalué à 10.

                    Et depuis le temps que ça dure ces histoires entre Alice et Bob, il a pécho ?

                  • [^] # Re: Bah

                    Posté par . Évalué à 7.

                    T'es sérieux, là?

                    Curieux.

                    Je te rassure je déteste les actes et paroles sexistes. Mais là il s'agit d'une blague, c'est de l'humour, second degré.

                    "Pourquoi Dieu a créé l'homme avant la femme ? Parce qu'il lui fallait un brouillon !"

                    Oulala c'est sexiste et anticlérical ! /o\

                    • [^] # Re: Bah

                      Posté par . Évalué à 4.

                      Ça peut pas être anticlérical : ça ne parle pas du clergé, ni d’une quelconque église ou hiérarchie.

                      • [^] # Re: Bah

                        Posté par . Évalué à 1.

                        Je me suis fait la même réflexion après-coup.

                        Dire que Dieu a besoin d'un brouillon c'est anti-religieux alors :)

                        • [^] # Re: Bah

                          Posté par . Évalué à 1.

                          Un temps certains disaient que Dieu (celui chrétien, de la Bible) était nul car il avait fait la création par étapes (6 jours, il est trop nul : un vrai Dieu aurait mis une journée au maximum, et en plus (la honte) il s'est reposé le 7ème jour…) alors que de nos jours personne ne remettrait en cause qu'il a fallu une création¹ par étape pour que le monde soit tel qu'il est de nos jours.
                          Pour revenir au sujet c'est juste une blague, je ne vois pas en quoi c'est anti-religieux.

                          ¹ : oui certains vont dire que le terme est mal utilisé ou je ne sais quoi, à vrai dire je m'en fiche

                          207829⁶+118453⁶=193896⁶+38790⁶+14308⁶+99043⁶+175539⁶

                          • [^] # Re: Bah

                            Posté par . Évalué à 3.

                            en même temps vu tout ce qu'il y avait à faire, comme enterrer des dinosaures c'est compréhensible.

                            Au fait le soleil il l'a fait dès de début?
                            La terre tournait elle dès le début?

                            Parce que sinon, les 6 jours peuvent être très long... Et puis s'il était au delà du cercle polaire, faudrait plutôt parler d'années non ?

                            Il ne faut pas décorner les boeufs avant d'avoir semé le vent

                            • [^] # Re: Bah

                              Posté par . Évalué à 3.

                              Au fait le soleil il l'a fait dès de début?

                              Fiat lux !

                              (Non, ça n’est pas une analogie automobilesque…)

                            • [^] # Re: Bah

                              Posté par . Évalué à 0.

                              non la terre tourne pas ni au commencement ni maintenant

                          • [^] # Re: Bah

                            Posté par . Évalué à 3.

                            […] il s'est reposé le 7ème jour… […]

                            Paul Lafargue (Le Droit à la paresse, 1880) a signalé qu'Il ne s'est pas seulement reposé le 7e jour mais qu'Il a carrément arrêté de bosser. Preuve que 6 jours de travail dans une vie c'est bien suffisant.

              • [^] # Re: Bah

                Posté par . Évalué à 10.

                Tiens, tu connais pas un un truc : liberté d'expression.
                Si, mais là on est chez LinuxFR, pas chez bogoss93. Et LinuxFR il a des conditions d'utilisations qui permettent de dégager un commentaire si besoin est.

                Bon, étant donné que "l’insulté" ici c'est moi, je crois de bon ton de dire que :

                1. Je ne considère pas ça comme une blague sexiste à mon égard.
                2. Oui, la blague est pourrie et vulgaire.
                3. Je n'y ai vu aucune insulte (juste de la bêtise).

                Je suis un fervent défenseur des droits de la femme, mais merde, quand même, il faut arrêter de crier au loup pour rien. Y'a aucun insulte envers l'amie en question, et au pire ce serait envers moi, mais il n'y a aucune insulte non plus dans ce cas. Par contre, là ou on aurait pu avoir un message isolé, avec un score de -10 et on en parle plus, là on se retrouve avec un fil entier et totalement inintéressant (et pourtant oui, auquel je réponds...).

                • [^] # Re: Bah

                  Posté par . Évalué à 9.

                  Par contre, là ou on aurait pu avoir un message isolé, avec un score de -10 et on en parle plus, là on se retrouve avec un fil entier et totalement inintéressant

                  C'est la maladie de LinuxFR, ça, on n'y peut rien. :)

                  THIS IS JUST A PLACEHOLDER. YOU SHOULD NEVER SEE THIS STRING.

            • [^] # Re: Bah

              Posté par . Évalué à -2.

              Il ne faut pas supprimer son commentaire qui est une preuve que la personne n'a pas sa place ici ; il faut supprimer son compte.

          • [^] # Re: Bah

            Posté par . Évalué à 4.

            Non, je suis également pour une liberté d'expression plus souple. Je préfère savoir de quelqu'un ce qu'il pense parce qu'il n'a pas peur de le dire que me demander si c'est un connard trop longtemps.

            Dire qu'il ne faut pas laisser parler les gens parce que propos racistes, insultants, etc., je n'aime pas trop. C'est dangereux parce que toujours un peu subjectif, ça ne fait que cacher ce qui est de toute façon, et l'idée que ça influence les lecteurs, c'est infantilisant pour ces derniers. Les gens sont je pense, capables de réfléchir et faire la part des choses en lisant une bêtise, et ceux qui ne le sont pas sont déjà dans l'optique de chercher un angle d'attaque, ça ne changera rien.

            Et donc ici, par exemple, je pense que le seul effet de son commentaire, c'est de le griller lui tout seul. Si quelqu'un acquiesce à coups de "ouai moi aussi" ou enchaine sur une réflexion déplacée concernant la nationalité de cette jeune dame, j'aurai du mal à penser que les idées n'étaient pas déjà bien arrêtées avant la lecture du commentaire.

            En résumé: Qu'il l'écrive de la façon qu'il le souhaite sur Linuxfr ou ailleurs, il a quand même étalé sa connerie! Laissons là bien exposée, ce sera la meilleure punition possible!

          • [^] # Re: Bah

            Posté par . Évalué à 2.

            Personnellement, je préfère qu'on la laisse être publiée, et qu'elle passe à -10, et que bogoss93 s'entende dire ses 4 vérités (quoique, vu le pseudo, ça a plus l'air d'un troll que d'autre chose).

            LinuxFr, parfois c'est bien de la MERDE : http://linuxfr.org/news/cpp17-exprime-la-virgule-flottante-en-hexadecimal-et-offre-des-cadeaux-aux-lecteurs-de-linuxfr-org#comment-1686201

    • [^] # Re: Bah

      Posté par . Évalué à 8.

      Je ne comprends pas pourquoi tout le monde te moinsse, et comme tu m'as au moins arraché un sourire je te plussoie pour la peine.

      N'écoute pas ceux qui prennent au premier degré, ils n'ont pas d'humour.

      Article Quarante-Deux : Toute personne dépassant un kilomètre de haut doit quitter le Tribunal. -- Le Roi de Cœur

    • [^] # Re: Bah

      Posté par . Évalué à -9.

      Tu te crois où d'insulter les lecteurs de ce site avec un commentaire aussi vulgaire et déplacé.
      On est pas sur un skyblog ici.
      Tu mériterai de perdre ton compte ; si un admin voulais bien procéder.

      • [^] # Re: Bah

        Posté par (page perso) . Évalué à 10.

        Mais c'est pas bien fini cette bonne séance? Prenez un iPhone, vous serez sûr de ne pas croiser de propos qui vous "choquent"! Et prenez vite adhésion au parti de Christine Boutin.

        Il n'y a aucune insulte. La personne sensée être attaquée s'en fout complet en plus. Vous vous offusquez pour le compte d'autres, vous êtes des tenant de la bonne morale ou quoi?

        Ceux qui méritent leur comptes à supprimer seraient plutôt ceux qui demandent la suppression du compte de ceux qu'ils n'aiment pas.

        (Ou alors, c'est du centième degré, et je ne l'ai pas compris, désolé)

        • [^] # Re: Bah

          Posté par . Évalué à -4.

          Ceux qui méritent leur comptes à supprimer seraient plutôt ceux qui demandent la suppression du compte de ceux qu'ils n'aiment pas.

          Très bon ça ! par récursivité, ton compte va être supprimé aussi.

          Je suis le premier à vouloir et pouvoir rire de tout. Je trouve juste que comme premier commentaire d'un post qui propose un débat sur un sujet de fond, c'est nul.
          L'humour, c'est pas tant le sujet de la vanne que le talent du vanneur et là ça vaut zéro. Il aurait clairement pu s'abstenir.

          Donc pour répondre à ton commentaire : je ne suis pas choqué, cela ne suscite aucune réprobation morale de ma part. Je ne m’achèterai pas un téléphone totalitarisme et n'adhérerai pas à un mouvement puritain. Je trouve juste que c'est nul ; que ça ne vaut pas le temps que les lecteurs ont du passer pour lire ce fil.

          Je demande d'ailleurs à son auteur un remboursement du temps que j'y ai perdu.

          La liberté d'expression OUI, OUI et re-OUI ; la médiocrité NON.

          • [^] # Re: Bah

            Posté par (page perso) . Évalué à 5.

            Je suis le premier à vouloir et pouvoir rire de tout.

            Faut croire que non. Perso, il m'a fait sourire. J'ai plussé pour compenser les moins, mais rien n'y fait.

            La liberté d'expression OUI, OUI et re-OUI ; la médiocrité NON.

            Tu dois avoir un problème de compréhension sur ce qu'est la liberté d'expression. La liberté d'expression, ce n'est pas interdire ce que toi tu estimes médiocre.

            Tous ceux qui censurent ont exactement cette excuse "oui à la liberté d'expression, sauf dans le cas x qui ne me plait pas".

          • [^] # Re: Bah

            Posté par . Évalué à 6.

            Très bon ça ! par récursivité, ton compte va être supprimé aussi.

            http://www.philo5.com/images/rire/Franquin_LivreDOr-87_PeineDeMort.jpg

            THIS IS JUST A PLACEHOLDER. YOU SHOULD NEVER SEE THIS STRING.

  • # C'est moche

    Posté par . Évalué à 10.

    Et oui. Il faut bien des cerveaux aussi en Algérie...

    Cynisme mis à part je trouve ça regrettable.

    Peuple de France, en 2012 ne voter pas pour Sarkozy, pitié.

  • # Commentaire supprimé

    Posté par . Évalué à 2.

    Ce commentaire a été supprimé par l'équipe de modération.

    • [^] # Re: Juste par curiosité

      Posté par (page perso) . Évalué à 5.

      Ça doit être Bull je pense. En France je ne vois qu'eux.

      • [^] # Re: Juste par curiosité

        Posté par . Évalué à 3.

        Y'en a d'autres. :-) Mais je préfère éviter de donner des noms, parce que l'amie en question n'a pas forcément envie qu'on sache qui elle est...

      • [^] # Re: Juste par curiosité

        Posté par . Évalué à 4.

        Vu qu'il parle d'un labo aux USA, j'aurais plutôt dit IBM. Enfin le HPC en France ne se limite pas qu'à Bull, en dehors des instituts de recherche publique, tu as EADS, Areva, Safran, EDF, Total, l'IFP, etc... sans oublier les PME qui fournissent du service associés (et très consommatrices de jeunes chercheurs en ce domaine.)

  • # droite populaire

    Posté par . Évalué à 10.

    ce genre de traitement au nom de la crise et d'une soi-disant politique de l'emploi.

    Le but n'était pas exclusivement de prendre des voies au FN ?

    "La première sécurité est la liberté"

    • [^] # Commentaire supprimé

      Posté par . Évalué à 10.

      Ce commentaire a été supprimé par l'équipe de modération.

    • [^] # Re: droite populaire

      Posté par . Évalué à 2.

      Il parait, cela dit les gens qui votent FN (ou sont tenté par le FN) préféreront toujours l'original à la copie...

    • [^] # Re: droite populaire

      Posté par . Évalué à 1.

      Le but affiché est comme le dit le Figaro, de « de moitié l'immigration professionnelle ».

      Les motivations (probablement électoralistes en effet, au moins en partie) sont un autre problème.

      • [^] # Re: droite populaire

        Posté par . Évalué à 10.

        Le but affiché est comme le dit le Figaro, de « de moitié l'immigration professionnelle ».

        Il manque un dans ta phrase.

        THIS IS JUST A PLACEHOLDER. YOU SHOULD NEVER SEE THIS STRING.

        • [^] # Re: droite populaire

          Posté par . Évalué à 6.

          Ah tiens, oui. C'est depuis que j'ai changé de clavier, il se passe des trucs bizarres. D'ailleurs parfois il se blo

          • [^] # Re: droite populaire

            Posté par . Évalué à 10.

            Comique, répétition, cyclimse, triste.

            THIS IS JUST A PLACEHOLDER. YOU SHOULD NEVER SEE THIS STRING.

      • [^] # Re: droite populaire

        Posté par (page perso) . Évalué à 2.

        Les commentaires sur l'info du Figaro sont d'ailleurs particulièrement gratinés. Niveau Guéant, quoi.

        Debug the Web together.

  • # Pas à cause de la crise

    Posté par . Évalué à 2.

    Voilà, je suis absolument furieux que la France fasse subir ce genre de traitement au nom de la crise et d'une soi-disant politique de l'emploi.
    Il me semble que notre charmant gouvernement n'a pas attendu la crise pour commencer à mettre en place ces mesures anti-immigration. Le durcissement des conditions est de plus en plus dur mais ça a commencé de manière très visible depuis 2002 (et un peu avant aussi), ce qui coïncide pas mal avec l'arrivée de Sarkozy au ministère de l'intérieur...

    • [^] # Re: Pas à cause de la crise

      Posté par . Évalué à 5.

      Il me semble que notre charmant gouvernement n'a pas attendu la crise pour commencer à mettre en place ces mesures anti-immigration.

      Certes. Il y a toutefois une différence entre refuser un droit de séjour à quelqu'un dont les compétences sont cruellement nécessaires à une partie de l'industrie (quelqu'un de « méritant », si tu veux), et refuser ce même droit à quelqu'un qui est qualifié certes, mais dont les compétences sont aisément trouvées ailleurs.

      Si tu veux, le durcissement des politiques relatives à l'immigration n'est certes pas nouveau, mais en même temps, j'ai l'impression qu'on passe un nouveau cap : d'une politique économique discutable (avec certes des prétentions électoralistes à peine cachées), on passe à une politique qui frise avec l'idéologie (si on postule que Guéant croit vraiment que c'est ce qu'il faut faire en temps de crise) ou le cynisme (si on suppose que tout ce que Guéant/Sarkozy cherche, c'est comment faire du chiffre pour les élections de 2012).

      Ce que je trouve encore plus ridicule, c'est que le gouvernement ne fasse pas marche arrière sur cette loi. Quand la gauche ET la droite (parmi les plus « extrêmes », économiquement parlant) sont d'accord pour dire que c'est une décision catastrophique (comme par exemple ce diplômé de l'X à qui le gouvernement a refusé son titre de séjour alors qu'il avait — bien entendu — trouvé un job très bien payé, nécessitant de fortes compétences), il y a un vrai malaise.

      • [^] # Re: Pas à cause de la crise

        Posté par (page perso) . Évalué à 8.

        Il y a toutefois une différence entre refuser un droit de séjour à quelqu'un dont les compétences sont cruellement nécessaires à une partie de l'industrie

        En dehors du fait que ce sont des gens qui vont ramener du fric (compétences pour vendre des produit de haute technologie à l'international tout ça...), ça c'est pour notre pomme et les USA ne vont pas se faire prier pour avoir une personne formée ailleurs gratos (on l'a bien cherché... On paye les études, et on vire, va comprendre), le plus dégueulasse c'est le "deal" qui est rompu : ils sont venus avec un "contrat" sur comment ça pourrait se passer après les études, et du jour au lendemain, ben non, on change les règles. Euh... Mais les français vont continuer avec les mêmes, car égoïstes comme ils sont, comme ça ne le concerne pas, ils s'en foutent et continueront de voter pour des dirigeants tellement "je me rattrape à tout ce que je peux" qui balancent le fric par la fenêtre (parce qu'en dehors de l'aspect humain, payer les études d'une personne pour la mettre dehors, c'est de la dépense bien inutile...) pour contenter leur électeurs 6 mois avec les élections. Pauvre France (oui, je suis pessimiste sur les français).

        Le plus "rigolo" est que ce comportement est identique dans les entreprises : il faut virer x mille personnes, si un veut partir, qu'il parte (même si on recherche ce profil, ça fera mieux devant les actionnaires de voir 1 départ dans la ligne départ, et un recrutement "bien" dans la ligne recrutement, quelque soit le coût)

        Le monde est bizarre : dépenser plus pour plaire à l'actionnaire (d'entreprise ou d'état).

        • [^] # Re: Pas à cause de la crise

          Posté par . Évalué à 1.

          tu sais ce qu'ils te disent "les français" ?

          Ben que 70% des français qui ont voté n'ont PAS voté sarko par ex.... (sisi, le second tour est biaisé vu que tu n'a que trois choix : candidat 1, candidat 2, et abstention/vote nul/vote blanc
          Bref je troube que l'ensemble du contexte en fait une belle illustration du proverbe "aller de charybde en scylla"
          ).

          Qu'il y ait des gros cons, ca c'est sur, comme partout ailleurs.

          (tu as vu qu'aux USA; 50 états autorise les chatiments corporels, et qu'une fille battue par son père et sa mère, à coup de ceinture, c'est considéré comme "non criminel" par le procureur ?)
          Qu'il y ait une poussée de nationalisme, ca me désolé, mais c'est malheureusement une des conséquences des crises.
          Qu'au gouvernement actuel (non légtime, et qu'un certain nombre de "problèmes" légaux liés au vote électronique ont été balayé d'un revers de main par le conseil constitutionnel) soit un gouvernement d'extrême droite qui ne dis pas son nom, on le savait depuis 2002 (non mais franchement , un ministère de "l'immigration et l'identité nationale" ? Un ministre de l'intérieur qui est condamné plusieurs fois pour racisme ? Une tonne de fichiers , légaux ou illégaux, qui n'ont pousse inexorablement vers un état policier ? etc...)

          Mais par pitié arrêtez d'insulter les gens en faisant des généralisation on ne peut plus abusives et d'expliquez à ceux qui en ont plus qu'assez du/des gvts en places, qui n'ont jamais voté pour eux etc.. que c'est de leur faute!

          • [^] # Re: Pas à cause de la crise

            Posté par . Évalué à -1.

            tu as vu qu'aux USA; 50 états autorise les chatiments corporels, et qu'une fille battue par son père et sa mère, à coup de ceinture, c'est considéré comme "non criminel" par le procureur ?

            Ton propos est tellement confus que je n'arrive pas a savoir si tu fais de l'ironie ici ou pas.

            • [^] # Re: Pas à cause de la crise

              Posté par . Évalué à 1.

              cf le lien plus bas : http://bugbrother.blog.lemonde.fr/2011/11/09/quand-une-victime-filme-son-bourreau/

              Donc la réponse est non, malheureusement ce n'est pas de l'ironie.

              • [^] # Re: Pas à cause de la crise

                Posté par . Évalué à 2.

                Je me doutais que tu mentionnais cette affaire. C'est condamnable, mais il y a une prescription de 5 ans pour ces actes. Or, c'etait il y a 7 ans. Donc effectivement, le procureur ne peut poursuivre. Apparement cette information est passee par la trappe lors de l'ecriture de cet article. Volontairement ou non.

                • [^] # Re: Pas à cause de la crise

                  Posté par . Évalué à -1.

                  5 ans pour crime aux usa?
                  On peut très bien apprécier les coups de ceintures répété sans raison (valable) comme un acte de barbarie fait en réunion (il étaient deux) avec comme fait aggravant "fait sur personne dont on a l'ascendance".

                  Quand on veut pas poursuivre, forcément c'est plus difficile d'essayer d'apprécier les faits d'une façon qui permette à la justice de faire son taff....

                  • [^] # Re: Pas à cause de la crise

                    Posté par (page perso) . Évalué à 3.

                    En France, la prescription d'une agression sexuelle est de 5 ans (il y en a une, assez médiatisée, qui l'a appris à ses dépends dernièrement...), et... Ce n'est pas un crime!

                    Comme la en fait. Ce n'est pas parce que toi tu voudrais que ce soit comme ça, que ça l'est. Quand on veut poursuivre absolument, qu'est-ce qu'on cherche pas comme excuse pour contourner la loi qui a mis une prescription... Et c'est pas pour rien qu'il y a des prescriptions.

                    • [^] # Re: Pas à cause de la crise

                      Posté par . Évalué à -2.

                      Alors une agression sexuelle n'est pas un viol. Tu pourrais parler aussi des infractions au code de la route vu que ça n'a pas grand chose à voir ( a moins qu'il y ait eu une volontée sexuelle dans le cas qui nous intéresse).
                      Un viol est puni de plus de 10 ans de réclusions et est donc considéré comme un crime.
                      La prescription d'un viol (et des crimes en général ) est de ... 20 ans.

                      Et si je me rappelle bien dans l'affaire que tu cite, il y a bien eu dépot de plainte pour tentative de viol pour ne pas subir la prescription, comme quoi c'est possible...

                      Comme la en fait.

                      On prend un un truc qui a strictement rien à voir , mais c'est la même chose en fait... Ah....

                      Quand on veut poursuivre absolument, qu'est-ce qu'on cherche pas comme excuse pour contourner la loi qui a mis une prescription...

                      C'est triste de vouloir avoir justice de façon légale.
                      Pour ce que j'en pense de la justice des différents pays, je suis d'accord, vaut mieux se faire justice soit même.
                      Mais un déni de justice reste pire que tout!

                      Pour rappel, la fille était mineur au moment des faits si ca te dit qqch (et en france un dispositif a été mis en place pour les agressions sexuelles, viols etc... sur mineurs : la prescription coure à compter du moment de leur majorité.
                      Chose qui annulerait ta sacro sainte "prescription" ).

                      Et enfin, pour info, certaines prescriptions courent à compter du dernier acte de procédure effectué dans l'affaire.
                      Les juges entendent donc un témoin peu de temps avant que la prescription ait effet afin de refaire courir la prescription, donc ca semble pas être si grave que ça d'avoir une prescription que l'on peut "changer" suivant les affaires.

                      • [^] # Re: Pas à cause de la crise

                        Posté par (page perso) . Évalué à 3.

                        Et si je me rappelle bien dans l'affaire que tu cite, il y a bien eu dépot de plainte pour tentative de viol pour ne pas subir la prescription, comme quoi c'est possible...

                        Plainte classée, car pas viol.
                        Ce n'est parce que la fille dit "c'est un viol" que ça l'est.

                        On prend un un truc qui a strictement rien à voir , mais c'est la même chose en fait... Ah....

                        Ben si, mais tu as dû louper la truc important : ce n'est pas parce que tu qualifie la chose de "crime" que ça l'est.

                        C'est triste de vouloir avoir justice de façon légale.

                        Ah oui, pardon, c'est tellement mieux de vouloir avoir une justice à la tête du client et suivant comment est le lynchage public. Non merci, on a eu ça pendant trop longtemps, avec trop de dégats.

                        Ta justice, ce n'est pas la justice, vu que quand ça ne te plait pas, tu voudrais changer les règles.

                        Des fois, on se demande comment l'état de droit fait pour tenir, vu qu'à chaque truc qui ne plait pas, hop "poubelle le droit, tu comprends bla bla bla". Tiens, c'est la même argumentation que pour le rétablissement de la peine de mort, hasard?

                        • [^] # Re: Pas à cause de la crise

                          Posté par . Évalué à 1.

                          Plainte classée, car pas viol.
                          Ce n'est parce que la fille dit "c'est un viol" que ça l'est.

                          Du tout mon cher ami.
                          Et d'ailleur le juge n'a pas dis qu'il n'y avait pas eu viol (contrairement à toi).
                          Il a dit que les faits et preuves présentés ne pouvait constituait une agression sexuelle (hop requalification de la plainte, comme quoi c'est possible), et que l'agression sexuelle était prescrite.

                          Mais si on peut requalifier une plainte dans un sens, on peut la requalifier dans l'autre...

                        • [^] # Re: Pas à cause de la crise

                          Posté par . Évalué à 0.

                          Ta justice, ce n'est pas la justice, vu que quand ça ne te plait pas, tu voudrais changer les règles.

                          Pure affabulation de ta part, je n'ai jamais indiqué que je voulais changer la loi à ce que je sache.
                          Juste que certains faits peuvent être vu différements suivant les personnes.
                          Et que suivant comment était vu les faits, alors certaines possibilitées étaient offertes.

                          Mais cette conception nuancé et non manichéenne du monde t'es tellement étrangère que tu est juste incapable de la conceptualisé c'est tout.

                          Enfin, quant à ta mise en gras, j'ignorais que j'étais la victime de l'affaire....

                          Toujours est il que je suis persuadé que si quelqu'un te frappe jusqu'au sang quand tu es mineur, et qu'on vienne te dire "mais non c'est tout à fait normal, et puis tu avais qu'a porter plainte quand tu le pouvais" (mineur et sous l'autorité de la personne qui te frappes. Si tu portes plainte, tu vas aller ou ? Tu vas bouffer quoi ? Et si ils ne l'arrêtent pas, tu vas te prendre quoi comme torgnole ? )
                          tu ne tiendras pas le discours honteux qui est de trouver normal un déni de justice.

                          Qu'il y ait des bonnes raisons derrières (raisons de la prescriptions) n'enlève rien à ça.

                          Et je persiste sur ce que je dis, quand on est a deux sur un enfant, dont en plus on a l'ascendance, ce n'est pas un "chatiment corporel", ce n'est ni plus ni moins qu'un acte de violence gratuite dans le seul but de faire mal à quelqu'un et de montrer sa puissance, que je nomme classiquement "torture".

                          • [^] # Re: Pas à cause de la crise

                            Posté par (page perso) . Évalué à 3.

                            Pure affabulation de ta part, je n'ai jamais indiqué que je voulais changer la loi à ce que je sache.

                            Oh non, tu ne veux pas changer la loi, mais tu changes les faits pour que la loi que tu veux soit utilisée.
                            Je n'affuble pas, je te dis juste la réalité dans ce que tu veux faire passer comme message.

                            Ca ne te plait pas? Ben respecte les faits.

                            Mais cette conception nuancé et non manichéenne du monde t'es tellement étrangère que tu est juste incapable de la conceptualisé c'est tout.

                            Correction : tu as du mal avec la nuance. Ici, il y a une nuance de taille, mais tu veux tout mettre dans le même sac.
                            N'inverse pas les rôles, le manque de nuance est chez toi, pas la peine d'accuser les autres du défaut que tu as.

                            Et je persiste sur ce que je dis, quand on est a deux sur un enfant, dont en plus on a l'ascendance, ce n'est pas un "chatiment corporel", ce n'est ni plus ni moins qu'un acte de violence gratuite dans le seul but de faire mal à quelqu'un et de montrer sa puissance, que je nomme classiquement "torture".

                            Et hop, tu y reviens... Tu mets le mot qui t'arrange pour qualifier les faits, pas celui réel. Tiens, comme une certaine Tristane B. qui a dit sur TF1 à une heure de grande écoute "Mais c'est un viol", qualification qu'elle invente par rapport à ce que elle-même dit qu'il s'est passé. Ben voila : vous êtes au moins deux à travestir les mots pour dire ce qui vous plait, pas la réalité. Les mots ont un sens, surtout juridiquement (car il font dans la... Nuance : oui, des différences entre des niveaux de gravité, ce que tu ne veux pas faire).

                            Je persiste sur ce que je dis donc : ta justice, ce n'est pas la justice, vu que quand ça ne te plait pas, tu voudrais changer les règles (et je précise : pas en changeant la loi, mais en changeant la signification d'un mot)

          • [^] # Re: Pas à cause de la crise

            Posté par (page perso) . Évalué à 10.

            Ben que 70% des français qui ont voté n'ont PAS voté sarko par ex....

            juste une remarque : on oublie toujours que rien n'obligeait à doter ce même sarko d'une large majorité à l'assemblée

  • # Informatique ?

    Posté par . Évalué à 10.

    Elle n'entre pas dans la catégorie suivante : "ingénieur production et exploitation des systèmes d'information", qui voudrait dire informatique en novlangue administrative ?

    "La première sécurité est la liberté"

    • [^] # Re: Informatique ?

      Posté par . Évalué à 3.

      C'est une bonne question. Aucune idée. Mais ça vaut le coup que je lui transmette…

  • # Pays en déclin

    Posté par (page perso) . Évalué à 1.

    Il me semble qu'il ne faut guère s'attendre à mieux de la part d'une nation moribonde. Mais à quelque chose malheur est (peut-être) bon. Ces tracasseries offrent l'opportunité de trouver un asile plus prometteur. Non ? Potentiellement l'occasion d'épanouissement de son talent ; à opposer au risque de se trouver emportée dans les convulsions de l'agonie française.

    • [^] # Re: Pays en déclin

      Posté par . Évalué à 9.

      Mais à quelque chose malheur est (peut-être) bon. Ces tracasseries offrent l'opportunité de trouver un asile plus prometteur. Non ?

      Pas vraiment non. Pour être un peu plus précis : elle ne veut pas vivre en Algérie, mais ça ne veut pas dire qu'elle veut vivre loin de ce pays. Sa famille vit là-bas, et je pense qu'elle aimerait bien pouvoir y retourner plus souvent qu'une fois par an...

      De plus, il n'est vraiment pas dit qu'elle apprécie tant que ça les USA (j'ai tendance à penser le contraire). Elle était contente de ses trois mois passés aux USA, mais aussi très contente d'être revenue en France. Dire « tant mieux pour elle, elle va aller dans un pays qui est plus en adéquation avec ce qu'elle désire faire » est à mon sens faux. On choisit un pays aussi pour sa culture, et la culture française lui plaît plus en général que la culture US.

      Bref. Le problème ici je pense, c'est que cette politique est économiquement mauvaise (sans même parler des relents xénophobes qui empestent la directive en question), et que je ne vois pas en quoi empêcher des gens qui ne « volent » aucun boulot à quiconque en France (tout simplement parce que les compétences dans le domaine sont extrêmement rares) de travailler en France va permettre à ce pays de mieux faire face à la crise.

      • [^] # Re: Pays en déclin

        Posté par (page perso) . Évalué à 10.

        Bref. Le problème ici je pense, c'est que cette politique est économiquement mauvaise

        Évidemment. Et même pas parce que ces gens, qui sont très diplômés, ne sont pas remplaçables facilement par des Français. C'est aussi tout simplement parce qu'on accorde des visas étudiants massivement à des étrangers en France. Concrètement, cela veut dire que des étudiants viennent étudier dans les Universités françaises pour 400 euros par an, pour une formation qui coûte nettement plus à l'état. Une fois qu'ils ont fini leurs études, qu'ils sont prêts à travailler, développer notre économie et payer des impôts en France (et ce ne sont pas ces gens qui vont semer un trouble à l'ordre public en France), on les expulse.

        Cette politique est complétement inefficace et illogique. Quand j'ai étudié au Canada, tous mes professeurs d'origine étrangère (Marocains, Bulgares, Algériens, Polonais etc.) avaient fait leurs études à Bordeaux, Lyon, Lille, Paris,...

        • [^] # Re: Pays en déclin

          Posté par . Évalué à 1.

          oui, c'est une politique pourrie.

          Par contre ça n'a pas trop de rapport avec le cas présenté dans ce journal, vu que la personne était doctorante, donc payée par le gouvernement ou une autre instance franco-européenne (du moins très probablement). Elle ne faisait donc pas partie des étudiants du genre license/master, mais elle contribuait déjà activement à la société française par ses apports dans l'innovation. Ce qui rend ce cas encore plus incohérent/discriminatoire.

          Et je n'ai pas l'impression que les nouveaux visas scientifiques pour les doctorants changent grand chose à ce sujet.

        • [^] # Re: Pays en déclin

          Posté par (page perso) . Évalué à -6.

          Permettez-moi de prendre le contre pieds le plus absolu de ce que je comprends de votre discours.

          D'une part les enseignants des universités françaises sont essentiellement des fonctionnaires — paresseux, payés à ne rien faire, sans esprit d'entreprise ou d'initiative — ils coûtent donc autant à l'état qu'ils aient ou pas des élèves. Tout juste peut-on espérer qu'ils soient plus productifs en leurs médiocres recherches si la déchéance de leurs établissement d'affectation abouti à une réduction de leur service effectif. Il y a donc relativement peu d'économie à réaliser en fermant nos portes aux étudiants étrangers. Le fonctionnaire-enseignant est ainsi fait que sa mentalité d'assisté le pousse à chercher le maintien coûte que coûte de ses enseignements, quitte à les faire devant de classes réduites à peau de chagrin ; alors bien souvent rajouter quelques dizaines d'élèves n'augmente pas le nombre d'heure de cours effectués.

          D'autre part, il me semble important de bien considérer les différentes manières d'exploser le budget de l'état — objectif qui tient lieu d'impératif absolu à tous les gouvernements depuis ~40 ans que les emprunts d'états permettent d'enrichir des banquiers privés au lieu d'aboutir à une réévaluation de la monnaie peu profitable aux classes dirigeantes. Donc on a le choix entre — sans recherche d'exhaustivité — payer des joujou à faire boumboum sur les niakwé aux militaires ; construire des prisons qui risqueraient à terme de faire une concurrence déloyale aux organismes de HLM ; financer des producteurs de divertissement de masse ; ou former des gens.

          À y bien réfléchir, cette dernière alternative n'est pas si mauvaise, au moins par comparaisons avec celles qui précèdent. Même si la France refuse délibérément de profiter du fruit de son instrument de diffusion du savoir, au moins d'autres, moins engoncés dans un conservatisme de mauvaise aloi en bénéficient. Et au final, cela n'est certainement perdu ni pour l'humanité, ni pour le rayonnement de la France.

          • [^] # Re: Pays en déclin

            Posté par . Évalué à 4.

            D'une part les enseignants des universités françaises sont essentiellement des fonctionnaires — paresseux, payés à ne rien faire,

            Joli troll. On voit que tu sais de quoi tu parles.

  • # Bêtise sans nom !

    Posté par (page perso) . Évalué à 10.

    Mon fils c'est marié cet été avec une japonaise. Malgré le mariage elle devra demander chaque année pendant 5 ans un visa de séjour. Au bout de 5 ans seulement elle pourra demander un titre de séjour de 5 ans. Au bout de 10 ans seulement elle pourra demander la nationalité française. Ce qu'elle ne fera évidement pas, c'est mon fils qui demandera la nationalité japonaise, et c'est à Kyoto qu'ils ouvriront leur pâtisserie.

    • [^] # Re: Bêtise sans nom !

      Posté par . Évalué à 10.

      alors que si ils ouvraient leur pâtisserie à Cambrai la bêtise aurait un nom ;)

      Il ne faut pas décorner les boeufs avant d'avoir semé le vent

    • [^] # Re: Bêtise sans nom !

      Posté par . Évalué à 10.

      Les japonais sont beaucoup moins xénophobes que les français, c'est connu ...

      • [^] # Re:Bêtisesans nom !

        Posté par (page perso) . Évalué à 2.

        la question n'est pas de savoir si ils sont xénophobes mais de savoir si il veulent bien que tu travailles chez eux.

        • [^] # Re:Bêtisesans nom !

          Posté par . Évalué à 10.

          Ben justement, ce n'est pas forcément évident, pour un "gaijin", de s'installer au Japon et d'y travailler. Tant que les occidentaux viennent en touriste ils sont bienvenus, s'ils veulent habiter et travailler au Japon c'est une autre histoire.

          THIS IS JUST A PLACEHOLDER. YOU SHOULD NEVER SEE THIS STRING.

          • [^] # Re:Bêtisesans nom !

            Posté par . Évalué à 4.

            Tout à fait. Je conseille la lecture de deux bouquins d'Amélie Nothomb, « Stupeur et tremblements » et « Ni d'Ève ni d'Adam » pour avoir des pistes sur le fonctionnement de la société nippone et sur la difficultés d'intégration des étrangers.

            Article Quarante-Deux : Toute personne dépassant un kilomètre de haut doit quitter le Tribunal. -- Le Roi de Cœur

    • [^] # Re: Bêtise sans nom !

      Posté par (page perso) . Évalué à 10.

      Au bout de 10 ans seulement elle pourra demander la nationalité française.

      On doit pas avoir les mêmes informations, parce que moi de première main, j'ai 4 ans comme durée de mariage. Quand à la carte de 5 ans, j'en vois nulle trace (que 1 an à renouveler), par contre on peut avoir une carte longue durée au bout de 3 ans de mariage

      Alors "ça pue" peut-être, mais il ne faut pas exagérer non plus et "mentir" (en faisant croire que tu sais que c'est les vrais chiffres).

      A moins que je me trompe, auquel cas j'aimerai bien le texte qui va bien, parce que la, je vais faire les démarches pour que Madame devienne française, et ça ne fait pas 10 ans qu'on est mariés...

      • [^] # Re: Bêtise sans nom !

        Posté par (page perso) . Évalué à 2.

        Ben le site auquel tu renvoie indique clairement : en cours de mise à jour. Ceci dit c'est les info livrés à mon fils à la mairie d'Annecy-le-Vieux (dont le maire est un certain Accoyer), mais je ne les ai pas vérifiés par moi-même.

        • [^] # Re: Bêtise sans nom !

          Posté par (page perso) . Évalué à -3.

          en cours de mise à jour.

          Le plus important (l'acquisition de la nationalité) n'est pas en cours de mise à jour.

          Ceci dit c'est les info livrés à mon fils à la mairie d'Annecy-le-Vieux

          Excuse-moi, mais si personne dans la famille n'est capable de regarder un site web assez classique et rapidement trouvable, il y a un petit problème... Sans compter qu'il prend son temps pour se déplacer pour ça??? Ca de du travail inefficace...

    • [^] # Re: Bêtise sans nom !

      Posté par . Évalué à 4.

      Ils ont raison, ils auront plus de chances de succès : les spécialités françaises sont plus reconnues dans le reste du monde qu'en France.

      Article Quarante-Deux : Toute personne dépassant un kilomètre de haut doit quitter le Tribunal. -- Le Roi de Cœur

  • # il y a bien une solution

    Posté par . Évalué à 7.

    Pour que ça ait une chance de changer, il faudrait que plus de gens se sentent concernés… Pour ça, il n'y a qu'un moyen : s'investir, militer, éduquer politiquement les gens, défendre ses idées, acquérir et propager le fait d'avoir une conscience politique, etc.

    Si globalement les gens deviennent plus aguerris en politique, on peut espérer que ça aille dans le bon sens.

  • # Vive la France!

    Posté par . Évalué à 8.

    Bienvenue dans un pays où l'on peut faire matraquer à mort des centaines d'algériens pacifiques en plein Paris, jeter leur corps à la Seine, falsifier et détruire les documents officiels rapportant ces faits, en toute impunité et dans l'indifférence, voire le négationnisme le plus total ; et cinquante après, avoir la moitié de la classe politique qui soutient fièrement cette action et la quasi-totalité des médias que ça ne dérange pas le moins du monde.

    Pour reprendre un commentaire plus haut, ça n'a bien sûr rien à voir avec du racisme...

    • [^] # Re: Vive la France!

      Posté par (page perso) . Évalué à 6.

      voire le négationnisme le plus total

      D'ailleurs, ça m'a bien fait rire que la Turquie leur balance un truc du style "vous nous reprochez du négationnisme, mais vous n'êtes pas mieux que nous, regardez l'Algérie".

      J'avais hésité à faire un journal sur le sujet, et j'ai pas fait, zut. Ca reste bien dégueulasse d'oublier que c'est notre chère police française qui a massacré impunément des dizaines de personnes innocentes. Presque que c'est juste normal qu'ils aient été mis dans la Seine, même aujourd’hui :(.

      • [^] # Re: Vive la France!

        Posté par . Évalué à 4.

        OAS et Papon c'est pas glorieux mais c'était la guerre, avec ses lâchetés et ses massacres. Le FLN a fait des morts, des massacres et des attentats aussi. On pourrait aussi parler du massacre du 5 juillet 1962 où des algériens ont assassinés des européens (plusieurs centaines) et des algériens (plusieurs milliers)

        une histoire sanglante s'écrit toujours à deux camps.

        • [^] # Re: Vive la France!

          Posté par (page perso) . Évalué à 10.

          OAS et Papon c'est pas glorieux mais c'était la guerre,

          Attends, on ne doit pas parler de la même chose. Je parle du Massacre du 17 octobre 1961. C'était pas une guerre à cet endroit, c'état une manifestation pacifique. Alors il y avait le FLN, mais : voit pas le rapport. Une manifestation contre un couvre-feu arbitraire (et raciste, puisqu'il n'était pas pour tous les français, mais les "nord-africain", français mais pas assez il faut croire), c'est pas une guerre.

          T'aimerai toi qu'on te dise "bon, pas de sortie ce soir, parce qu'un mec de la même couleur de peau que vous a fait un attentat hier"?

          Ce n'était pas une guerre, c'était un massacre gratuit lors d'une manifestation pacifique.
          C'est tellement facile de ré-écrire l'histoire (du négationisme...) quand elle ne nous plait pas, la c'est "juste" la police française qui a maté une manifestation pacifique sans être inquiété pour le mon du monde, et encore aujourd'hui on lui refuse le statut de massacre.

          • [^] # Re: Vive la France!

            Posté par . Évalué à 0.

            tu ne peux pas décoreller ce massacre du reste de la guerre d'Algérie. D'ailleurs certains historiens parlent de la bataille de Paris.

            Après tes insinuations de négationnisme sous prétexte qu'on adhère pas à tes idées, ben, tu peux te les garder. C'est insultant et inutile.

            • [^] # Re: Vive la France!

              Posté par (page perso) . Évalué à 8.

              Hier, mon voisin du dessus m'a fait chier. Du coup, aujourd'hui, j'ai pété la gueule du voisin du dessous, qui y était pour rien, mais tu me concéderas comme circonstance atténuante que le voisin du dessus m'a fait chier (et ils ont pour point commun d'être des voisins) hein?

              Désolé, mais un massacre gratuit de personnes manifestant pacifiquement, ça n'a rien à voir avec une guerre ou une bataille, c'est juste un massacre gratuit.

              • [^] # Re: Vive la France!

                Posté par . Évalué à 0.

                bienvenue dans la guerre.

                Depuis quand tu crois que la guerre se fait la fleur au fusil, l'honneur avant tout etc...?

                C'est coup bas et compagnie.

                Je ne cautionne pas, je suis pour une reconnaissance de tous les actes de lacheté (et il y en a un paquet en france, il n'y a qu'a voir comment sont traité les harkis par ex). Mais faut pas non plus jouer les vierges offusqués.

                Et que dis coïn ? Juste que tu ne peux pas t'amuser à sortir un élement de son contexte (pleine réminescence de la guerre d'algérie) pour accuser une partie en oubliant bien concenscieusement le fait que l'autre partie n'a pas été "super sympa" tout le temps non plus.

                La France a fait des attentats terroristes en algérie, des actes de tortures et de barbarie etc...
                Le FLN a fait des attentats terroristes, des actes de tortures et de barbarie.
                l'OAS idem.

                Mais c'est sur qu'il y a que les français les gros salauds, et que tous les autres c'est des pauvres brebis égarées ... ou pas.

              • [^] # Re: Vive la France!

                Posté par . Évalué à 0.

                ah zut j'oubliais. Il y a un autre point que tu n'as pas pris en compte avec ta très drole anecdote.

                Les états en ont juste rien à foutre de savoir qui se prend la balle.
                Leur seul intérêt c'est de faire passer un message, et si le message passe avec le massacre d'innocents, ben tant pis (ils essaient d'éviter car ca fait pas une super presse. Mais t'inqquiète que ca ne les empêche pas forcément de dormir si des innocents sont inquiété dans les plans tortueux).

                Donc si le voisins du dessous est un copain du voisin du dessus, et que tu veux dire au voisin du dessus de se calmer, mais que tu veux pas l'attaquer directement, ben tu (les états hein) fous une mandale au voisin du dessous.

                • [^] # Re: Vive la France!

                  Posté par . Évalué à 6.

                  « Les états en ont juste rien à foutre de savoir qui se prend la balle »

                  D'une part tu dois confondre avec « Les dirigeants des gouvernements », car un état, et en particulier un état de droit, ça comprend la Justice, qui, elle, a en général quelque chose à foutre de savoir qui se prend une balle. D'autre part, le débat ne porte pas sur les éventuels remords de ces dirigeants, mais plutôt sur ce qu'ils disent aux médias, sur ce que ces médias en font, et sur comment réagit l'opinion.

                  Aussi, par rapport à ton message au dessus dont la teneur est « il est acceptable de massacrer des innocents en temps de guerre », désolé, j'ai un peu du mal, et je te propose de l'appliquer à ce qui s'est passé 20 ans avant pour refaire une petite passe de validation, juste au cas où.

                  • [^] # Re: Vive la France!

                    Posté par . Évalué à 0.

                    ça comprend la Justice, qui, elle, a en général quelque chose à foutre de savoir qui se prend une balle.

                    Tiens, bisounoursland, la justice qui défend la veuve et l'orphelin...
                    On l'a pas des masses vue la justice après tout ce qui a été fait par vichy ...

                    Mais si ça te satisfait, je peux parler "uniquement" des dirigeants, de la grande muette, des différents services spécialisés (espionnage, contre espionnage, etc...)

                    Aussi, par rapport à ton message au dessus dont la teneur est « il est acceptable de massacrer des innocents en temps de guerre », désolé, j'ai un peu du mal, et je te propose de l'appliquer à ce qui s'est passé 20 ans avant pour refaire une petite passe de validation, juste au cas où.

                    Alors permet moi de te corriger.
                    Où ais je donc dis qu'il était "acceptable" ?
                    Strictement nulle part. (et pour ton information je ne trouve pas ça acceptable).

                    Par contre, contrairement à certains je n'ai aucune propension à modifier les propos/la réalité pour que ça corresponde à ma petite bulle et que je sois tranquille dans mon petit cocon de bisounoursland.
                    L'histoire m'indique que de tout temps des actions particulièrement détestable ont été effectué car certains (au pouvoir, ou controlant le pouvoir) estimaient que la fin justifiait le moyen.

                    Enfin en ce qui concerne le meurtre d'innocents, je t'invite à aller voir comment c'est passé la fin de la seconde.
                    - Balancer une bombre nucléaire sur des civils c'est tellement propre ...
                    (a moins que pour toi, un civil pour toi est coupable en temps de guerre (et pas juste le dirigeant de l'état), donc on peut lui foutre des mandales dans la gueule ?)

                    • [^] # Re: Vive la France!

                      Posté par . Évalué à 2.

                      Je n'ai aucun doute sur le fait que tu trouves pas ces crimes acceptables, mais la position que tu défends est que, un de plus, un de moins, il y en a eu tellement qu'il serait naïf d'attendre de l'opinion publique d'exiger la justice, ou tout simplement des excuses du gouvernement pour un crime en particulier. Désolé, mais c'est du grand n'importe quoi. Comment veux tu troller sur des sujets comme les licences, les brevets, Hadopi et compagnie si tu considères qu'assassiner des centaines de personnes dans ces conditions n'est qu'un détail négligeable? Dans ce cas, il faut être cohérent avec soi-même, autant décider de supprimer la Justice française vu qu'il n'y a que les « bisounours » pour croire qu'elle sert à qq chose ; ça sera toujours ça de gagné pour garder notre AAA.

                      Peut être qu'il existe un paquet de crimes impunis, et le dernier exemple que tu donnes sur la façon dont sont jugés les crimes des vainqueurs et ceux des vaincus est tout à fait pertinent, mais en aucun cas ça ne doit être une raison pour décider d'une grande amnistie officieuse sur les crimes passés et à venir.

                      • [^] # Re: Vive la France!

                        Posté par . Évalué à 2.

                        mais la position que tu défends est que, un de plus, un de moins, il y en a eu tellement qu'il serait naïf d'attendre de l'opinion publique d'exiger la justice, ou tout simplement des excuses du gouvernement pour un crime en particulier.

                        Ca résume à peu près bien mon opinion. Oui il est naïf d'attendre ça.
                        D'ailleurs, y a t'il eu une action en justice (réelle et efficace) pour les actions effectué par le gvt en algérie ?
                        Pour les frégates de taiwan ?
                        Pour ....

                        Ensuite estimer qu'il est naïf d'attendre ça, ça ne veut pas dire qu'one ne souhaite pas l'avoir, juste que l'on pense savoir que la probabilité est extrêmement faible pour que ça arrive.

                        Comment veux tu troller sur des sujets comme les licences, les brevets, Hadopi et compagnie si tu considères qu'assassiner des centaines de personnes dans ces conditions n'est qu'un détail négligeable?

                        1°) Ais je parlé d'assassiner ? Pour ton info, il n'y a peut être pas assassinat dans le cas qui nous préoccupe, mais meurtre (je ne le connais pas, et je n'y étais pas).
                        La différence est subtile, mais existe. (Et permet de distinguer un usage inapproprié de la force, comme par exemple quand on tire au flashball sur un manifestant +/- pacifique, d'un usage de la force à des fins contraire à la morale communément admise (ex rafle du vel d'hiv)).
                        2°) Comment arrives tu à comparer la CPI (licences, hadopi) vers l'usage autorisé ou non de la force par les instances gouvernementales?
                        C'est sans commune mesure.
                        3°) Au titre des millions de morts dans l'ensemble des dictatures ou régimes dit "démocratiques" où leurs coupables n'ont jamais été traduit devant un tribunal digne de ce nom, ne t'en déplaise, 100 morts c'est un détail. Mais c'est un fait que je n'ai jamais énoncé jusqu'à maintenant, donc tu ne peux pas me preter le propos que je "considère que c'est un détail" avant ce commentaire.
                        Et le considérait comme un détail au niveau historique ne veut pas dire qu'on peut le mettre en parenthèse!
                        4°) Sous prétexte que l'on arrête pas tous les meurtriers, on ne doit pas interdire le viols? Les violeurs ne seront traités que lorsqu'on aura traité tous les meurtres ?
                        Moi je pense et suis persuadé que l'on peut chercher les meurtriers ET les violeurs en même temps!
                        Et que même si certaines meurtriers ne sont pas traduits pour des raisons d'états ou autre, on peut quand même chopper des violeurs!

                        mais en aucun cas ça ne doit être une raison pour décider d'une grande amnistie officieuse sur les crimes passés et à venir.

                        Mais ce n'est pas du tout mon propos. D'ailleurs j'indiquais dans un de mes commentaires que l'on ne connait pas tous les crimes que l'on a fait en algérie, preuve que je ne souhaite pas balayer sous le tapis.

                        Par contre, je reste réaliste sur la probabilité de voir un jour
                        - ces crimes mis au devant de la scène
                        - ces crimes traités comme il le devraient.

        • [^] # Re: Vive la France!

          Posté par (page perso) . Évalué à 10.

          Faux pas déconner, comment comparer l'action d'un gouvernement établi, reconnu, dans un pays en paix - c'est à dire du gouvernement français en France métropolitaine -, avec des actions attribuées à une organisation clandestine parmi d'autres, dans un pays en guerre quadrillé par les militaires (Légion étrangère, paras et appelés du contingent), la police et diverses factions - et cette fois on parle du FLN dans une Algérie pas encore algérienne, au milieu des autres groupes clandestins qu'étaient le MNA, l'OAS, les commandos deltas, les Barbouzes, pour ne citer que les principaux.

          J'ajoute qu'une organisation clandestine, par nature, ne peut contrôler tout ce que font ses partisans. Qu'en plus n'importe qui peut s'en réclamer.

          Et enfin, ces algériens jetés à la seine étaient des citoyens français des colonies. Ils ont donc été assassinés par leur gouvernement, dont le rôle premier est pourtant d'assurer la protection.

          "La liberté est à l'homme ce que les ailes sont à l'oiseau" Jean-Pierre Rosnay

        • [^] # Re: Vive la France!

          Posté par . Évalué à 10.

          Ce merdier a tout de même démarré parce qu'on est allés les coloniser, premièrement. On en a rajouté une couche en tripatouillant la politique d'un pays devenu indépendant (l'Algérie), qui avait démocratiquement mis le FLN au pouvoir. Ce qui nous a valu une vague d'attentat.

          Mais bon, c'est le passé, faudrait plutôt se demander quels retours de bâton on se réserve actuellement, par exemple avec le soutien inconditionnel de l'occident aux actions terroristes de l'occupant israëlien, ou de nos grognements mécontents quand la Tunisie a démocratiquement (femmes et hommes compris) mis au pouvoir un parti islamiste (en France, c'est le parti de Christine Boutin, le parti anti-burqa, le parti dont le président rappelle régulièrement les racines chrétiennes de notre culture, qui est au pouvoir).

          THIS IS JUST A PLACEHOLDER. YOU SHOULD NEVER SEE THIS STRING.

      • [^] # Re: Vive la France!

        Posté par . Évalué à 1.

        Et puis,les massacres en turquie auront coûté la vie environ 1 million et demi de personnes.

        Donc, moi, ca ne me fait pas rire du tout de se voir railler par les Turcs.

        En France, on a le mérite de ne pas nier le massacre, même si c'est dur à admettre.

        • [^] # Re: Vive la France!

          Posté par . Évalué à 1.

          pas nier, pas nier, faut le dire vite quand même.
          On connait pas toutes les saloperies qu'on a fait en algérie hein.

          • [^] # Re: Vive la France!

            Posté par . Évalué à 1.

            On en a une très bonne idée quand même. (torture, enlèvement...)

            On a reconnu vichy, on reconnaitra l'ensemble des attrocités de la guerre d'algérie

            • [^] # Re: Vive la France!

              Posté par . Évalué à 1.

              Il ne reste plus qu'à reconnaitre le Rwanda...

              • [^] # Re: Vive la France!

                Posté par . Évalué à 4.

                Faudra attendre que les responsables vivants ne le soient plus et attendre encore un peu pour être sûr.

    • [^] # Re: Vive la France!

      Posté par . Évalué à 4.

      Y dit qu'il voit pas le rapport. Elle n'a pas été "recalée" parce qu'elle était algérienne (enfin si, mais non). Si tu as lu les liens que j'ai données, d'autres étudiants provenant d'autres pays ont aussi vu leur demande refusée.

      • [^] # Re: Vive la France!

        Posté par (page perso) . Évalué à 1.

        Euh... Pour moi, il parlait de la France, pas de l'autre pays. D'autres étudiants d'autres pays seraient quand même dans le pays qui a massacré des manifestants pacifiques (entre autre, parce que des trucs bien pourris, il y en a eu d'autres), et qui refuse de le reconnaître.

  • # Histoire similaire

    Posté par . Évalué à 10.

    il est arrivé là même chose à une copine en sortie d'école. Diplôme d'ingé français, elle avait trouvé du travail (contrat signé), mais la préfecture a refusé de lui délivrer son titre de séjour (travail ?) au changement de statut étudiante/travailleuse.

    Elle s'est battue et est allée voir ici. Finalement elle a pris un avocat et a posé deux recourt : un à la préfecture et un au ministère de l'intérieur. Et puis victoire, elle a eu son titre de séjour \o/. Enfin vu qu'à la base c'est une honte sans nom ce truc, j'ai du mal à être content.

    Bref, c'est possible, surtout si elle a un master 2 :

    En effet, les étudiants titulaires d’un master 2 peuvent bénéficier d’une procédure dérogatoire (article R. 311-35 du Ceseda) plus favorable et ce à deux titres.

    Je ne connais pas plus de détails, mais j'espère que ça va aider ta copine.

    Voilà. Ce qui est très important aussi, c'est de dire à ta copine que ça ne représente pas la France. Je sais que ma copine était dégoutée et a faillie repartir chez elle.

    • [^] # Re: Histoire similaire

      Posté par . Évalué à 2.

      Merci pour le retour. Je ne sais pas si elle voudra suivre le même chemin, mais c'est toujours bon à savoir.

  • # Écœurant

    Posté par . Évalué à 5.

    J'avais déjà lu un article sur ce problème dans le Monde, et j'avais été vraiment écœuré par l'existence d'une telle loi et par l'absence de bruit autour de celle-ci. A mes yeux, c'est une loi à visée raciste.
    On ne peut que s'indigner - une fois de plus - de la politique de l'UMP.

    Moi qui, par principe, ne vote habituellement pas, j'irai voter en 2012 contre ce parti ignominieux.

    Olivier

    • [^] # Re: Écœurant

      Posté par (page perso) . Évalué à 7.

      A mes yeux, c'est une loi à visée raciste.

      Il faut arrêter de mettre les grand mots partout. Ca fait plaisir aux racistes, OK, mais la je vois "que" une gestion de l'immigration, et il en faut une. Ca ne cautionne aucunement la partie dégueulasse de cette directive (opportuniste, fait rapidement...) ni la partie économique (dépenses pour rien, perte de cerveaux...), mais il faut quand même pas galvauder les mots à la moindre directive. Car si je n'étais pas convaincu que cette directive est pourrie, si j'étais indécis, tu m'aurais convaincu qu'il n'y a pas de problèmes tellement les gens racontent n'importe quoi avec de grands mots comme si ils n'avaient aucun argument correct.

      • [^] # Re: Écœurant

        Posté par . Évalué à 9.

        J'ai écrit "une loi à visée raciste" et non une "loi raciste", puisque c'est, à mon avis, le genre de lois bon teint que tu peux appliquer sélectivement, avec plus ou moins de zèle, selon l'origine de l'immigré. J'ai aussi écrit ça en repensant aux propos de membres de l'UMP visant les immigrés, propos peu équivoques à mes yeux.

        Après on peut toujours couper les cheveux en quatre sur ma formulation et le vocabulaire. L'UMP est-elle entièrement raciste, je ne le pense pas (je ne l'espère pas), mais il me paraît net qu'elle a en son sein des gens douteux sur ce chapitre, et que ce parti lorgne vers l'extrême.

        Mon commentaire ne se voulait pas très élaboré. Je désirais seulement afficher ma compréhension à l'auteur du journal.

        • [^] # Re: Écœurant

          Posté par (page perso) . Évalué à 2.

          Ce n'est peut-être que mon point de vue, mais j'ai l'impression que les gens au gouvernement gagnent pas mal à avoir ce genre d' "attaque", car du coup ils se font passer pour les victimes. Ca rentre dans leur jeu.

          Il y a clairement une aile extrême droite à l'UMP, dont l'UMP ne veut se débarrasser sinon pas assez de monde, mais c'est aider cette aile la que de traiter l'UMP de raciste (ou à visée raciste), car ça leur donne des armes pour se dire stigmatisé à tord.

          Cette directive est suffisamment dégueulasse (autant humainement qu'économiquement) pour ne pas leur faire plaisir sur la victimisation et pointer du doigt les conséquences de cette directive (conséquence pour l'humain éjecté, pour les français qui perdent des cervaux), non?

          • [^] # Re: Écœurant

            Posté par . Évalué à 1.

            Sur la possible victimisation, je dois reconnaître que tu as peut-être bien raison. Je veillerai à formuler mon indignation avec un peu plus d'à propos la prochaine fois. Être incisif a probablement plus d'impact qu'une formulation coup de poing somme toute banale.
            Merci pour ta remarque. Je me suis un peu laissé aller à la facilité.

          • [^] # Re: Écœurant

            Posté par (page perso) . Évalué à 0.

            Par contre, xénophobe ça colle un peu plus, non ?

  • # Seulement Algérienne ?

    Posté par . Évalué à 6.

    Je ne veux en aucun cas lancer une polémique et je trouve lasher ta colère toute justifiée. Je me permets juste de mettre par écrit une question que je me pose, en outrepassant le filtre oral/écrit qui confine à la bienséance.
    Une personne ne voulant plus retourner vivre dans son pays car le monde qu'elle s'est construit au long de son cheminement son parcours lui convient, est elle encore vraiment "membre" de ce pays ?
    Si elle veut passer sa vie professionnelle en France ne devrait elle pas demander la nationalité française. Je prendrais l'exemple de mon Labo ou une doctorante Iranienne a choisie de prendre la nationalité française à l'issue de sa thèse. Sachant de plus que la France comme l'Algérie autorise la double nationalité, ne serait ce pas une option valable ?
    On nait français mais on peut également le devenir, et même si je suis de ton avis sur l'inanité de telles mesures en terme d'efficacité, peut être que la distance te fait oublier les élections qui se profilent et ou il faudra laver plus blanc que blanc ?

    Peut être que plutôt que de partir chez les Américains elle pourrait compléter son identité de naissance par celle de culture et adoption ?

    Peut être que cette requête est impossible au regard de la différence de régime entre Iran et Algérie, mais je pense que la question peut se poser, non ?

    • [^] # Re: Seulement Algérienne ?

      Posté par . Évalué à 10.

      Une personne ne voulant plus retourner vivre dans son pays car le monde qu'elle s'est construit au long de son cheminement son parcours lui convient, est elle encore vraiment "membre" de ce pays ?

      Réponse courte : elle veut la nationalité française. C'est juste plus simple de la demander une fois que tu as une occupation qui montre que tu seras un membre productif-qui-va-payer-ses-impôts. Le plan initial était de trouver un boulot puis d'effectuer sa demande après un an (parce qu'en pratique, ça rend les chances de se la voir attribuer bien meilleures).

      Mon père est un immigré, qui pendant pas loin de 10 ans n'a fait que renouveler sa carte de séjour (au temps béni - pour pas mal d’étrangers - des années 60-70). Ça ne veut pas dire qu'il n'aimait pas la France depuis le début (il avait déjà une bonne opinion de la France grâce à sa littérature et sa culture en général). Il a finalement demandé la nationalité française, plus parce que ça rendait les choses plus pratiques administrativement parlant qu'autre chose.

      Ce genre de comportement (devoir attendre 10 ans avant d'obtenir la nationalité française) est quasiment obligatoire de nos jours. Et surtout, il faut bien comprendre que ce que tu proposes (demander la nationalité française pendant ses études) ne fonctionne tout simplement pas (en théorie, peut-être, en pratique, non). Et "avoir déjà essayée" ne te donne pas de points supplémentaires non plus. Si on refuse un titre de séjour à une personne qualifiée pour faire un boulot que presque personne en France ne peut faire, je ne te parle même pas de demander la nationalité française...

      Quant aux élections, t’inquiète, je n'oublie rien. Il est évident que cette circulaire a des visées électoralistes, mais je trouve parfaitement cynique de faire passer des élections avant le bien-être du pays qu'on est censé servir.

  • # étudiant = statut

    Posté par . Évalué à -8.

    On lui avait promis qu’après ses études elle pourrait s'installer définitivement ? Elle compte demander la nationalité française ?

    Elle est algérienne, elle n'est pas bien là bas ?

    On a l'impression qu'être étudiant est la nouvelle filière d'immigration.

    • [^] # Re: étudiant = statut

      Posté par (page perso) . Évalué à 3.

      On lui avait promis qu’après ses études elle pourrait s'installer définitivement ?

      Ben... Oui, même si c'était pas gravé dans le marbre. Avant, transformer le statut était "direct". La règle a changé du jour au lendemain. C'est la partie dégueulasse.

      Elle compte demander la nationalité française ?

      C'est un truc qui me chiffonne dans les gens qui se trouvent à subir ce changement. Si j'en crois les textes, il suffit de 2 années d'études pour pouvoir (discrétionnairement certes) l'avoir. C'est pas bien long. Alors : la personne attachée à la France a-t-elle fait la demande? (elle peut être rejetée, c'est discrétionnaire, mais au moins faire la démarche marquerait la volonté de s'intégrer à la France).

      Et si elle ne l'a pas demandée, ça pose la question de son attachement à la France (quand on s'attache à un pays, la première chose qu'on fait est généralement regarder comment on peut en acquérir la nationalité dudit pays, non?)

      Ca ne change pas que cette directive est débile, mais le côté "je tiens à ce pays" me parait quand même un peu surjoué.

      • [^] # Re: étudiant = statut

        Posté par . Évalué à -8.

        A aucun moment l'état leur a promis qu'ils pouvaient rester. d'ailleurs, les étudiants ont eu un visa provisoire avec une durée limitée pour leurs études.

        Quand la France veut favoriser l'immigration choisie, ça gueule. Quand elle forme les futurs cadres de pays comme l'algérie, ça gueule encore.

        Il y a quand même quelque chose qui cloche, et pas que du coté du gouvernement.

        Si l'Algérie veut devenir Française, ben, trop tard. :)

        Il ne faut pas oublier une chose, c'est qu'on a 7 millions de chômeurs dont beaucoup de jeunes dans ce pays, que ces jolies et sympathiques étudiantes acceptent des salaires bien plus bas que les Français, (pour avoir au plus tôt un autre visa) et tirent les salaires vers le bas.

        • [^] # Re: étudiant = statut

          Posté par . Évalué à 6.

          A aucun moment l'état leur a promis qu'ils pouvaient rester. d'ailleurs, les étudiants ont eu un visa provisoire avec une durée limitée pour leurs études.

          Je te signale que toi non plus, en tant que français, on ne t'a jamais promis que tu pourrais rester. Donc si demain on te dis «vous devez partir vous avez un c dans votre pseudo» tu l'accepteras sans protestations ?

          Il ne faut pas oublier une chose, c'est qu'on a 7 millions de chômeurs dont beaucoup de jeunes dans ce pays, que ces jolies et sympathiques étudiantes acceptent des salaires bien plus bas que les Français, (pour avoir au plus tôt un autre visa) et tirent les salaires vers le bas.

          Supprimer la nécessité d'avoir un visa pour faire augmenter les salaires en France, voila qui me parait être un bonne idée ! Je vote pour.

          Tous les nombres premiers sont impairs, sauf un. Tous les nombres premiers sont impairs, sauf deux.

          • [^] # Re: étudiant = statut

            Posté par . Évalué à 2.

            Je te signale que toi non plus, en tant que français, on ne t'a jamais promis que tu pourrais rester.

            Ah eu si un peu quand même.
            La dernière fois que j'ai regardé il n'y avait pas de mesure de banissement.
            et comme le dis très bien la dudh

            Nul ne peut être arbitrairement arrêté, détenu ou exilé.

            Donc à priori, pas de loi arbitraire pour être exilé, il faut une raison autre que "j'ai décidé que les geeks à barbe partent demain".

            et puis, le plus important :
            1. Toute personne a le droit de circuler librement et de choisir sa résidence à l'intérieur d'un Etat.
            2. Toute personne a le droit de quitter tout pays, y compris le sien, et de revenir dans son pays.

            Et enfin la dernière fois que j'ai regardé, il n'y avait pas non plus de mesure de suppression de la nationalité.

            1. Tout individu a droit à une nationalité.
            2. Nul ne peut être arbitrairement privé de sa nationalité, ni du droit de changer de nationalité

            (toujours la même source, le truc qui est maintenant compris dans notre droit constitutionnel et qui s'appelle en anglais DUDH ...)

            • [^] # Re: étudiant = statut

              Posté par . Évalué à 2.

              On parle bien d'un cas où une nouvelle directive a été prise ultérieurement au démarrage des études. Et bien figure toi que les lois, constitutions, accords internationaux, etc, même ceux qui semblent les plus indéboulonables, peuvent être changés. Donc je maintiens, il n'a aucune promesse. Ou plutôt, il a une promesse, comme celle qu'avait l'étudiante algérienne du journal. Les promesses n'engagent… comme on dit.

              Tous les nombres premiers sont impairs, sauf un. Tous les nombres premiers sont impairs, sauf deux.

              • [^] # Re: étudiant = statut

                Posté par . Évalué à 1.

                déboulonner la DUDH...
                J'aimerais bien voir ça tiens.

                • [^] # Re: étudiant = statut

                  Posté par . Évalué à 6.

                  Je préfèrerais ne pas le voir, personnellement ;-). On peut effectivement penser que mon exemple théorique dans lequel la France ne respecterait pas la DUDH est complètement improbable à côté de la pratique actuelle dans laquelle la France la respecte à la lettre.

                  Mais pour appuyer mon scénario, voici quelque exemple d'un site qui présente une encyclopédie de fiction dans laquelle la France viole non pas la DUDH, mais la convention européenne des droits de l'homme.

                  Tous les nombres premiers sont impairs, sauf un. Tous les nombres premiers sont impairs, sauf deux.

            • [^] # Re: étudiant = statut

              Posté par (page perso) . Évalué à 1.

              La dernière fois que j'ai regardé il n'y avait pas de mesure de banissement.

              Tu n'as pas bien compris la directive... La dernière fois qu'ils avaient regardé, il n'y avait pas de directive.

              Tu vois pas le problème... Cache-le bien surtout, et quand on te bannira par une nouvelle-la, tu devra dire "ah oui, c'était pas dans le contrat, mais maintenant ça l'est, j'accepte et je pars".

              Car c'est ce qu'on leur demande.

              • [^] # Re: étudiant = statut

                Posté par . Évalué à 3.

                il y a a ma connaissance toujours eu des directives et des modalités d'applications sur l'établissement des permis/carte de séjour.

                Les conditions ont changés, et sont devenues plus drastiques, mais il n'a jamais été question d'établissement automatique de carte de séjours, car elles sont délivrés par la préfecture de façon discrétionnaires. (les délivrances de pleins droits ont certaines conditions qui ne sont absolument pas dans notre cas, comme avoir le statut de réfugiés etc...)

          • [^] # ceci n'est pas une contrepèterie

            Posté par . Évalué à 2.

            Donc si demain on te dis «vous devez partir vous avez un c dans votre pseudo»

            J'avais plutôt l'impression qu'il avait un pseudo dans le c.

        • [^] # Re: étudiant = statut

          Posté par (page perso) . Évalué à 4.

          A aucun moment l'état leur a promis qu'ils pouvaient rester.

          Ben un peu quand même : la règle existait depuis un moment.

          Quand la France veut favoriser l'immigration choisie, ça gueule. Quand elle forme les futurs cadres de pays comme l'algérie, ça gueule encore.

          Je pense qu'il y a un mélange. Ici, ce qui pose problème est la rupture du contrat (tacite certes), on a "menti" aux jeunes qui sont venus.

          Après, qu'un pays fasse un contrat avec la France, qui dit bien que l'étudiant doit rentrer dans son pays à la fin des études, je trouverai ça tout à fait normal (Il y a même des pays qui mettent des contraintes fortes pour être sûre que la personne rentrera pour servir son pays). Mais ce n'est pas ce qu'on leur a fait miroiter (en gros, je résume "vient en France, fait y tes études, si tu es au top, on te garde").

          Il y a surtout un gros manque de vision à long terme, pour ne pas changer la règle tous les 4 matins. Je ne trouve pas normal qu'on "pique" les cerveaux à l'étranger, mais je trouve pas normal non plus qu'on jette la personne à qui on a fait miroiter des choses parce qu'on a une élection à gagner dans 1 an.

          • [^] # Re: étudiant = statut

            Posté par . Évalué à -3.

            Ben un peu quand même : la règle existait depuis un moment.

            Les lois et les temps changent, avant on avait la peine de mort, maintenant non, avant on avait la retraite à 60 ans, et quand tu auras l'age de la retraite, ça sera surement 95 ans.

            • [^] # Re: étudiant = statut

              Posté par (page perso) . Évalué à 4.

              La loi ne peut être rétro-active (sauf si ça t'aide). Si ils avaient dit ça pour les futurs étudiants, pas de soucis, je trouverait ça tout à fait normal. Ce n'est pas le cas ici, le couperait est tombé du jour au lendemain.

              Il y a des principes humains, mais bon ça n'a pas l'air de déranger grand monde...

              • [^] # Re: étudiant = statut

                Posté par . Évalué à -3.

                C'est une peine si lourde que ça pour un étudiant qui a fait erasmus (ou du genre) de retourner dans son pays ?

                • [^] # Re: étudiant = statut

                  Posté par (page perso) . Évalué à 4.

                  Oh la belle démo que tu ne sais rien de ce dont on parle.

                  Erasmus = European Region Action Scheme for the Mobility of University Students

                  D'une l'Algérie n'est pas partie de l'UE aux dernières nouvelles, de deux tous les membres d'Erasmus n'ont aucun problème pour rester travailler sur le territoire français (merci l'UE, plus besoin de titre de séjour ou autre, tu poses ta carte d'identité de ton pays européen sur la table, tu as un numéro de sécu de suite, et le droit de travailler comme n'importe quel français, testé et approuvé), de trois (oui, de trois...), Erasmus c'est un an, ici on parle de gens qui ont fait de 3 à 8 années d'étude en France.

                  Ca n'a vraiment rien à voir avec Erasmus "ou un truc du genre", que ce soit en termes géographiques ou temporels.

                  • [^] # Re: étudiant = statut

                    Posté par . Évalué à -6.

                    quoi ? l'algérie n'est pas en Europe ? Ah ben merde alors.

                    Je voulais bien sur parler des étudiants qui font leurs études dans un autre pays. La grande majorité des lecteurs auront parfaitement compris que c'était le sujet du journal. Pas la peine de recopier la page wikipédia d'Erasmus.

                    • [^] # Re: étudiant = statut

                      Posté par . Évalué à 8.

                      Si l'Algérie était restée un département français y'aurait pas autant de problème

                      ===> []

                  • [^] # Re: étudiant = statut

                    Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                    C'est presque vrai mais il y a quand même des exceptions avec la Roumanie et la Bulgarie => http://vosdroits.service-public.fr/F2739.xhtml
                    L'Europe a 2 vitesses, ne l'oublions pas :)

                    • [^] # Re: étudiant = statut

                      Posté par (page perso) . Évalué à 1.

                      Effectivement pour ces deux pays. Mais je réfute le terme d'Europe à 2 vitesses : c'est du transitoire (le temps d'arriver à absorber autant de monde avec autant de différence de niveau de vie), le but est d'avoir la même chose partout à terme. Et surtout, on entend les gens râler sur l'Europe à 2 vitesses quand ce sont les râleurs qui refusent d'aller à la même vitesse d'intégration (genre refus de U.K. d'adopter l'Euro et Schengen), alors bon, je vois pas le problème de laisser ceux qui ne veulent pas avancer, ne pas avancer.

              • [^] # Re: étudiant = statut

                Posté par . Évalué à 3.

                donc ceux qui ont hérité d'une maison, ils comptaient attendre 15 ans pour ne pas avoir d'impots sur la plus value, mais là avec la nouvelle loi des finances qui prend effet fin 2011 début 2012,ils vont devoir payer les impôts sur la plus value , c'est une loi rétro active ?

                Désolé mais non.
                De même que pour l'immigration, elle n'est pas rétro active. Les contidions ont changé pour l'obtention d'un nouveau titre de séjour bidule chouette, mais ça ne s'applique pas aux titres de séjours existant (limité et dans la durée, et dans le type).

                C'est exactement le même problème que la retraite, la loi a changé entre le moment ou j'ai commencé à travaillé et au moment je vais (sans doute pas) la toucher.

                Et en plus, c'est de la perte sèche dans le cadre de la retraite (si ils décident de sucrer ma retraite, ben j'aurais donné des sous toute ma vie pour n'avoir rien en retour).

                Dans le cadre des étudiants, ils ont normalement appris quelque chose.

                Donc arrête de partir sur tes grands chevaux, expliquent pourquoi c'est particulièrement con (et doublement , par ex :
                - on paie quelqu'un pour le former, c'est la partie qui coute cher
                - et quand il peut, et veut d'ailleurs dans le cas qui nous préoccupe, te rembourser (impots divers et varié, valeur ajouté, contribution à la société, ...) on dis "euh non on veut pas de toi".
                Mais c'est complètement crétin comme raisonnement ! (venant de l'ump en même temps)).
                )

                • [^] # Re: étudiant = statut

                  Posté par . Évalué à 2.

                  De même que pour l'immigration, elle n'est pas rétro active. Les contidions ont changé pour l'obtention d'un nouveau titre de séjour bidule chouette, mais ça ne s'applique pas aux titres de séjours existant (limité et dans la durée, et dans le type).

                  Je trouve que la situation est très différente dans ce cas. Dans le cas du titre de séjour, il a été décidé a une date T que la personne à qui on a donné un TdS serait utile à la société française (pour une durée déterminée). Lorsqu'on change les conditions d'admission, il est logique qu'il n'y ait aucune rétroaction, étant donné qu'on parle de l'immigration pour une date T+x.

                  • [^] # Re: étudiant = statut

                    Posté par . Évalué à 4.

                    Dans le cadre d'un titre de séjour étudiant, il a été décidé qu'une personne, à une date T, pouvait résider en france et bénéficier de son système éducatif.
                    Aucune certitude n'a été donné une fois qu'elle a décidé de quitter le système éducatif à T+x.

                    D'ailleurs, aucune obligation de travailler n années pour l'état n'est faite, à contrario d'une inscription à l'X par exemple.

                    En poussant même le raisonnement, tu peux avoir intérêt a augmenter le niveau d'éducation d'autres pays en formant leurs élites pour permettre par exemple, de nouveau débouché économiques et des liens plus fort entre les deux pays.

                • [^] # Re: étudiant = statut

                  Posté par (page perso) . Évalué à 3.

                  donc ceux qui ont hérité d'une maison, ils comptaient attendre 15 ans pour ne pas avoir d'impots sur la plus value, mais là avec la nouvelle loi des finances qui prend effet fin 2011 début 2012,ils vont devoir payer les impôts sur la plus value , c'est une loi rétro active ?

                  Sur le principe oui. C'est tout autant dégueulasse. Ce gouvernement fait les choses à l'arrache, change les règle en cours de route quand il peut (cette directive, les impots sur les plu values....), mais ça ne choque pas foule...

                  • [^] # Re: étudiant = statut

                    Posté par . Évalué à 2.

                    ca choque (d'ailleurs pour la retraite ça a geuler), mais ca ne choque pas qu'il fassent la même chose avec les immigrés qu'avec les français.

        • [^] # Re: étudiant = statut

          Posté par . Évalué à 6.

          Il ne faut pas oublier une chose, c'est qu'on a 7 millions de chômeurs dont beaucoup de jeunes dans ce pays, que ces jolies et sympathiques étudiantes acceptent des salaires bien plus bas que les Français, (pour avoir au plus tôt un autre visa) et tirent les salaires vers le bas.

          Ce n'est pas le cas ici. Des ingénieurs comme elle, on en a besoin en France. Et il y en a trop peu. Elle allait être payée comme un ingénieur. Dans tes 7 millions de chômeurs, je doute qu'il y ait 100 personnes capables de faire (là tout de suite) ce pour quoi elle a été embauchée. Et comme parmi ces 100, tu en as qui ne veulent pas bouger (pour des raisons parfaitement valables hein : ils ont une famille, avec le mari/la femme qui bosse, elle, et la famille en question vit très loin du lieu de travail par ex), ne sont pas d'accord sur le salaire, etc... A cela, il faut ajouter la personnalité des candidats (ca joue beaucoup aussi).

    • [^] # Re: étudiant = statut

      Posté par . Évalué à 0.

      On a l'impression qu'être étudiant est la nouvelle filière d'immigration.

      Je vais peut être me faire insulter de frontiste. Mais tant pis je me lance…

      J'ai plutôt l'impression qu'on se fait bien enfler sur les étudiants étranger. En tant qu'étudiant on nous promeut ça comme une manière d'échange qui va dans les deux sens. Mais la majorité des étudiants viennent de pays de la BRIC (Brésil, Russie, Inde, Chine [principalement cette dernière]) ou d'autres pays en voie de développement. Des pays où certains sont sûrement intéressé d'aller faire un échange, mais pas moi personnellement (là je commence à me faire insulter). Et on se retrouve donc avec très peu d'étudiants européen ou d'autres pays du nord.

      Mais le pire dans tout ça (c'est le moment où je me fait insulter de raciste et de xénophobe, ou je ne sais quoi), c'est que j'ai l'impression que les plus mauvais restent, et les meilleurs repartent. (Certains lirons entre les lignes « pour travailler moins cher dans leur pays ». Mais je n'ai jamais écris ça.) Et bien sûr, former un étudiant, même un étranger qui paye un peu plus qu'un étudiant français (mais pas beaucoup), ce n'est absolument pas gratuit pour l'état.

      Knowing the syntax of Java does not make someone a software engineer.

    • [^] # Re: étudiant = statut

      Posté par . Évalué à 6.

      On lui avait promis qu’après ses études elle pourrait s'installer définitivement ? Elle compte demander la nationalité française ?

      Bien entendu, l'Etat peut toujours refuser la demander de titre de séjour. Comme j'ai répondu plus haut, oui, elle veut la nationalité française (simplement tes chances de l'obtenir sont plus grande si tu as un certain nombre d’années déjà passées en France et une situation stable au moment ou tu la demandes).

      Maintenant, indépendamment de ce cas particulier, j'insiste sur la stupidité de la circulaire en question. C'est la deuxième fois qu'un proche se la prend en pleine figure pour les mêmes raisons (même circulaire). C'est la deuxième fois qu'il s'agit de quelqu'un de hautement qualifié, qui apporterait non seulement ses compétences et son savoir-faire, mais aussi le réseau qu'elle a développé avec son pays d'origine.

      Elle est algérienne, elle n'est pas bien là bas ?

      Ce n'est pas à moi d’étaler sa vie privée. Pour faire court : quand elle prend des vacances et va rendre visite à sa famille, ça va. Pour tout le reste, non, "elle n'est pas bien là bas".

      On a l'impression qu'être étudiant est la nouvelle filière d'immigration.

      Quand il s'agit de gens hautement qualifies, qu'on ne trouve de toute manière pas (ou très difficilement) en France, je ne vois pas en quoi c'est un problème. Pire : la France a déjà investi dans sa formation pour le 3e cycle. Je ne vois pas en quoi il serait mauvais pour la société française dans son ensemble que des gens qui ont utilisé ses ressources pour se former décident de travailler sur place (ne serait-ce que quelques années) et ainsi "rendent" par leur travail et leurs impôts la pareille.

      • [^] # Re: étudiant = statut

        Posté par . Évalué à 3.

        Là pour moi tu en fais trop !
        On t'a bien trouvé ici en France, car tu as accepté de faire une thèse sur ce domaine non ?
        Je pense qu'il faut accepter qu'il n'est pas dans "notre" intérêt de lui refuser d'apporter de la valeur ajoutée à la France. Ceci dit ce qui me gène beaucoup plus c'est que la majeur partie des doctorants, dont je participe au recrutement, sont étrangers car les magnifiques et nobles ingénieurs et master français valent mieux qu'une thèse, résultat : une industrie qui n'innove qu'à la marge ...
        Mais pour moi personne n'est irremplaçable, même moi ! Et pourtant tu sais que je suis une brute dans mon domaine (cf ta thèse). Ce qui est agaçant dans cette histoire c'est que tout le monde avait à y gagner ...

        • [^] # Re: étudiant = statut

          Posté par . Évalué à 3.

          Là pour moi tu en fais trop !
          On t'a bien trouvé ici en France, car tu as accepté de faire une thèse sur ce domaine non ?

          Si tu regardes le nombre de personnes qui font une thèse dans le cadre du calcul haute-performance (HPC) en France, et que tu compares la proportion de ceux qui font une thèse, eux aussi en informatique, mais dans un autre sous-domaine, tu te rendras vite compte qu'il existe très peu de chercheurs ou thésards qui font du HPC, non seulement dans l'absolu (mais de toute manière il y a relativement peu de thésards en France dans l'absolu, ce qui est relativement normal), mais aussi en relatif par rapport aux autres thésards infoteux.

          Pour mon cas particulier, j'ai voulu faire une thèse dans ce domaine, et l'université qui m'a accueilli pendant ma thèse est relativement atypique concernant les thèmes de recherche en info, comparé au reste de la France (beaucoup de HPC, réseau et bases de données, là où la recherche française tend plutôt à faire dans l'intelligence artificielle, l'informatique théorique, etc.).

          En fait c'est simple, le HPC en France, on a (grosso-modo) l'UVSQ (Versailles), l'INRIA (plateau de Saclay et équipe Runtime à Bordeaux), l'ENS Lyon, et dans une certaine mesure à Grenoble. Ce ne sont pas forcément de grosses équipes (en fait elles sont plutôt de taille modeste), et de toute manière, pendant qu'elles sont en thèse, ces personnes ne sont pas sur le marché du travail…

          Je pense qu'il faut accepter qu'il n'est pas dans "notre" intérêt de lui refuser d'apporter de la valeur ajoutée à la France. Ceci dit ce qui me gène beaucoup plus c'est que la majeur partie des doctorants, dont je participe au recrutement, sont étrangers car les magnifiques et nobles ingénieurs et master français valent mieux qu'une thèse, résultat : une industrie qui n'innove qu'à la marge ...

          Voilà : 40% des thésards en sciences sont étrangers. Dans mon labo, au moment où je quittais mon équipe, nous avions quatre Algériens, deux Pakistanais, un Kazakh, et euh, p'tet ... 4 français moi y compris ? (je parle uniquement pour les thésards en HPC, mais je sais qu'en réseau et bases de données par exemple, il y a beaucoup d'Algériens, Tunisiens et Marocains). Donc je maintiens ce que j'ai dit dans un commentaire précédent : des gens qualifiés comme mon amie, disponibles tout de suite, avec les connaissances kivonbien pour être productif là-maintenant, y'en a moins que 100 en France je pense. Et qui sont prêts à bosser pour la boite pour laquelle elle avait signé un contrat, encore moins.

          Mais pour moi personne n'est irremplaçable, même moi ! Et pourtant tu sais que je suis une brute dans mon domaine (cf ta thèse). Ce qui est agaçant dans cette histoire c'est que tout le monde avait à y gagner ...

          Nous sommes bien d'accord. Mais si nul n'est irremplaçable, trouver un candidat valide prend plus ou moins de temps.

          • [^] # Re: étudiant = statut

            Posté par (page perso) . Évalué à -3.

            Donc je maintiens ce que j'ai dit dans un commentaire précédent : des gens qualifiés comme mon amie, disponibles tout de suite, avec les connaissances kivonbien pour être productif là-maintenant, y'en a moins que 100 en France je pense.

            Mais qu'est-ce qui te dis que si le poste n'avait pas été pris par ton amis, un français n'aurait pas rempli la case? Les français sont trop idiots pour avoir cette qualification à la fin des mêmes études?

            La question n'est pas de savoir la disponibilité après les études, mais de savoir si les impôts français ne feraient pas mieux d'être utilisé pour les français? (sans nationalisme aucun, juste une question de géographie du prélèvement, et on peut très bien dire que comme on fait, on pique les cerveaux à nos voisins, pas très honnête non plus)

            • [^] # Re: étudiant = statut

              Posté par . Évalué à 4.

              Mais qu'est-ce qui te dis que si le poste n'avait pas été pris par ton amis, un français n'aurait pas rempli la case? Les français sont trop idiots pour avoir cette qualification à la fin des mêmes études?

              Ça n'a rien à voir avec la nationalité. Par définition, quand tu sors d'une thèse, ta spécialisation fait que tu as une formation « unique » — sinon tu ne pourrais pas affirmer que les contributions de ta thèse font avancer la recherche. Le (sous-)domaine en général ne l'est pas bien entendu, mais considère les paramètres suivants. La boite :
              * cherche un ingénieur expert en HPC
              * cherche aussi sans doute un « débutant » mais qui a de fortes compétences dans ce domaine
              * cherche quelqu'un pour maintenant

              Y a-t-il d'autres ingénieurs, tout juste docteurs (disons moins d'un an après la soutenance), experts en HPC ? Oui, absolument. Y en a-t-il beaucoup ? J'affirme que non. Même si on prend le cas d'ingénieurs experts en HPC/optimisation de code (docteurs ou pas) et relativement inexpérimentés (ce qui est à la limite de l'oxymore...), disons « qui viennent juste de devenir experts », on parle d'un marché de niche.

              Si tu me posais la même question aux États-Unis, je répondrais très différemment. Mais en France, le nombre absolu de personnes capables de traiter des problèmes d'optimisation de programmes orientés calcul scientifique et opérationnels tout de suite (i.e. qui cherchent un boulot et qui ont les compétences sans besoin de grosse formation) ne courent pas les rues. Du coup, mon amie était là, disponible, prête à bosser « tout de suite ». La boite pourrait sans doute trouver quelqu'un d'autre, mais devra pour ce faire patienter plus longtemps.

              Et je le répète, ça n'a rien à voir avec la nationalité.

        • [^] # Re: étudiant = statut

          Posté par . Évalué à 1.

          enfin de l'autre coté, quand on essaie de faire une thèse et qu'on voit que finalement y'a pas mal de copinage dans la recherche, qu'il faut tomber sur un bon directeur de thèse sinon tu pers quelques années etc... ca donne pas toujours envie de faire de la recherche.

          signé : quelqu'un qui a essayé et qui a tout bazardé au milieu.

    • [^] # Re: étudiant = statut

      Posté par . Évalué à 3.

      On lui avait promis qu’après ses études elle pourrait s'installer définitivement ? Elle compte demander la nationalité française ?

      Bien entendu, l'Etat peut toujours refuser la demander de titre de séjour. Comme j'ai répondu plus haut, oui, elle veut la nationalité française (simplement tes chances de l'obtenir sont plus grande si tu as un certain nombre d’années déjà passées en France et une situation stable au moment ou tu la demandes).

      Maintenant, indépendamment de ce cas particulier, j'insiste sur la stupidité de la circulaire en question. C'est la deuxième fois qu'un proche se la prend en pleine figure pour les mêmes raisons (même circulaire). C'est la deuxième fois qu'il s'agit de quelqu'un de hautement qualifié, qui apporterait non seulement ses compétences et son savoir-faire, mais aussi le réseau qu'elle a développé avec son pays d'origine.

      Elle est algérienne, elle n'est pas bien là bas ?

      Ce n'est pas à moi d’étaler sa vie privée. Pour faire court : quand elle prend des vacances et va rendre visite à sa famille, ça va. Pour tout le reste, non, "elle n'est pas bien là bas".

      On a l'impression qu'être étudiant est la nouvelle filière d'immigration.

      Quand il s'agit de gens hautement qualifies, qu'on ne trouve de toute manière pas (ou très difficilement) en France, je ne vois pas en quoi c'est un problème. Pire : la France a déjà investi dans sa formation pour le 3e cycle. Je ne vois pas en quoi il serait mauvais pour la société française dans son ensemble que des gens qui ont utilisé ses ressources pour se former décident de travailler sur place (ne serait-ce que quelques années) et ainsi "rendent" par leur travail et leurs impôts la pareille.

      • [^] # Re: étudiant = statut

        Posté par . Évalué à 8.

        Pire : la France a déjà investi dans sa formation pour le 3e cycle.

        Tu résumes là toute la débilité de la chose, on a gaspillé du pognon pour former les cerveaux qui iront enrichir les USA et d'autres pays. On aurait pu commencer par restreindre le nombre de visas étudiants (comme ça pas de faux espoirs), imposer des quotas (la plupart des étudiants étrangers sont concentrés dans 1/3 du territoire et les étudiants maghrébins sont sur-représentés par rapport aux autres nationalités), favoriser les échanges, ou supprimer la gratuité des études supérieures pour les non-résidents (qui ne paient pas d'impôts en France). Ça aurait été plus réglo pour les étudiants qui finissent leurs études, ça freinerait tout autant l'arrivée des étudiants étrangers dans le marché du travail (bien que je ne sois pas convaincu que ce soit un problème) mais c'est pas assez Marine compliant.

        Quelques stats à ce sujet, mieux vaut avoir des données fiables pour pouvoir discuter dignement d'un sujet sensible mais important sur le plan humain et financier:
        ftp://trf.education.gouv.fr/pub/edutel/dpd/ni0423.pdf

        • [^] # Re: étudiant = statut

          Posté par (page perso) . Évalué à 3.

          Merci pour ce document !

          Je crois que tous ces chiffres se comprennent très bien si on part d'un constat : les étudiants étrangers ne sont pas là pour le bien-être du pays, mais pour le classement de Shangaï

          Le pourcentage d'étudiants étrangers est un des critères, donc tous les établissements s'y sont mis. Attirer des étrangers pour toucher les subventions, le reste importe peu. Il suffit de voir les budgets de communications dépensés par les établissements (pour au final dégueuler toujours le même tissu d'hypocrisie)

          Mais là, on touche vraiment le fond : accueillir dans un laboratoire un étudiant des USA avec une bourse n'a pas la même valeur qu'un étudiant d'un pays en voie de développement.

          • [^] # Re: étudiant = statut

            Posté par . Évalué à 0.

            C'est là qu'on comprend qu'on est dans un complot mondialiste qui vise la disparition des modèles éducatifs et culturels locaux au profit d'une mixture, totalement préméditée, qui aboutira à une uniformisation culturelle et à une disparition des états nations.

            Au grand bonheur des 2 hypers pôles, la chine et les USA.

  • # Inquiet

    Posté par (page perso) . Évalué à 4.

    Ce qui m'inquiète, c'est que malgré le titre (je n'ai pas tilté sur les directives Guéant du premier coup), en cliquant sur le journal, je ne savais pas de quoi il allait être question.

    Par contre, dès que j'ai lu le début (Algérienne, avait du boulot, brillante) j'ai senti où l'on allait finir : combien d'histoire de ce genre n'avons nous pas lu ces derniers temps sur Rue89 et consorts?

    Bref, j'ai associé les histoires qui commencent par "un étranger" à "expulsion", "la porte est cette chose en bois au fonds".

    Prochainement, je vous proposerai peut-être un commentaire constructif.

  • # Qu'elle aille au états unis !

    Posté par . Évalué à -1.

    La France, pour avoir élu un président aussi peu défenseur des valeurs républicaines (liberté, justice VS sécurité, clientélisme), ne mérite pas de s'en sortir.
    Quelle nous laisse dans notre merdier ; il y a de très belle ville aux US aussi (NY, SF); elle pourra revenir se promener à paris en touriste avec son énorme salaire d'ingénieur américain.
    Bonne route à ton amie.

    • [^] # Re: Qu'elle aille au états unis !

      Posté par . Évalué à 3.

      Il faut bien comprendre un truc : elle aime Paris, elle aime la France en règle générale. Elle se fait « juste » entuber par la faute des dirigeants actuels de ce pays.

      Aller aux États-Unis est un possible plan de secours au cas où ses recours tombent à l'eau (pour le moment c'est très mal barré).

      • [^] # Re: Qu'elle aille au états unis !

        Posté par . Évalué à 1.

        oui oui, je comprends bien. c'est le sens de mon commentaire même si il est volontairement acerbe.

        "elle aime la France"... elle aime une France, mais est ce qu'elle aime celle que l'on construit depuis 2007 ?

        "elle aime Paris", soit, parce que Paris est une belle ville... mais en France.

        Bref, si elle a le choix, les états unis, c'est très beau aussi et - faut il croire - plus tolérant. oui, ça me perturbe en écrivant, mais il faut se rendre à l'évidence. En tout cas, ils se basent moins sur l'origine que sur les compétences.
        Donc elle a toutes ses chances de s'intégrée.

        • [^] # Re: Qu'elle aille au états unis !

          Posté par . Évalué à 2.

          les états unis, c'est très beau aussi et - faut il croire - plus tolérant. oui

          J'ai l'impression que ça dépend des états.

          • [^] # Re: Qu'elle aille au états unis !

            Posté par . Évalué à 4.

            Oui, aussi. Par exemple l'était d'Arizona a une politique concernant l'immigration qui fait passer la politique actuelle de la France pour des petits joueurs.

        • [^] # Re: Qu'elle aille au états unis !

          Posté par . Évalué à 5.

          "elle aime la France"... elle aime une France, mais est ce qu'elle aime celle que l'on construit depuis 2007 ?

          Elle est en France depuis 2007 justement.

          "elle aime Paris", soit, parce que Paris est une belle ville... mais en France.

          Non, parce qu'elle vit en région parisienne depuis cinq ans, et à Paris-même depuis trois ans au moins. Elle aime Paris parce qu'elle y vit, qu'elle aime la façon dont cette ville fonctionne, qu'elle y a ses amis, et que c'est là qu'elle veut construire sa vie. Tu interprètes mes propos comme ça t'arrange.

          Bref, si elle a le choix, les états unis, c'est très beau aussi et - faut il croire - plus tolérant. oui, ça me perturbe en écrivant, mais il faut se rendre à l'évidence.

          Pas plus tolérant. Elle va (peut-être) faire un post-doc là-bas, pas sa vie. Aux USA, ils sont « juste » plus souples sur certains aspects, mais ils ont aussi des formes de « contrats » pour les visas qui font que tu t'engages à repartir dans ton pays une fois ton séjour terminé¹. Elle connaît les USA et l'endroit de son (potentiel) post-doc : elle a fait un stage dans le même labo auparavant. Bref : non, les USA, leur mentalité, etc., n'est pas forcément quelque chose qui lui plaît sur le long terme.

          En tout cas, ils [les USA] se basent moins sur l'origine que sur les compétences.

          Et surtout, une boite qui veut vraiment te prendre en tant qu'employé va payer ce qu'il faut pour demander un visa H1B par exemple (ou O1, ou ...). Généralement, c'est fait contre la promesse écrite que l'employé en question restera dans la boite au moins 2-3 ans, et que s'il part avant cette période, il devra rembourser le prix qu'a coûté le visa à la boite.

          [1] C'est pas un mal hein, au contraire : au moins tout le monde sait à quoi s'attendre. Et si l'intéressé trouve un moyen de rester, ben c'est tant mieux, mais c'est l'exception plus que la règle.

  • # Pareil

    Posté par . Évalué à 2.

    J'ai un collègue, lui aussi doctorant algérien, qui m'a déjà parlé de cette directive il y a quelques jours. Ce qui l'énerve le plus, c'est cette impression d'avoir été trahi, avec les règles du jeu qui changent en cours de partie, juste avant sa soutenance. Et je le comprends !

    LinuxFr, parfois c'est bien de la MERDE : http://linuxfr.org/news/cpp17-exprime-la-virgule-flottante-en-hexadecimal-et-offre-des-cadeaux-aux-lecteurs-de-linuxfr-org#comment-1686201

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.