Journal Retour sur le « No poo »

Posté par (page perso) .
10
24
juil.
2016

Bonjour 'Nal,

J'ai écrit un article sur mon blog pour parler de « No poo », mais comme j'aime pas faire des journaux bookmarks, je le recopie en intégralité ici. Sur mon blog, c'est du CC-0, donc ici aussi :-)

Suite à mon journal sur le Seitan (ou à mon article, ou à sa parution sur Diaspora*, je sais plus), on m'a parlé du « No poo » et notamment de cet article. C'est un mouvement qui consiste à ne plus se laver les cheveux.

« Beurk, c'est dégueulasse ! » me diras-tu. Et bien non :-)

J'ai donc essayé le No poo. Ça fait un peu plus de deux mois maintenant que je ne me lave plus les cheveux qu'au bicarbonate (de cuisine, pas de soude) et jus de citron.

« Mais pourquoi donc faire cela ? »

Ma foi, j'ai toujours trouvé cela embêtant de me mettre sur les cheveux un truc dont la composition est impossible à comprendre à moins d'avoir un doctorat en chimie.

Un peu moins de chimie dans la vie dans la vie quotidienne, ça ne peut pas faire de mal :-)

Résultat au bout de deux mois : je ne me lave plus les cheveux tous les jours, ils sont plus épais et plus doux, et après un lavage, ils sont aussi bien démêlés qu'avec un shampooing classique (j'ai les cheveux longs et légèrement bouclés, ils s’emmêlent facilement). Le prix ? J'ai pas fait trop gaffe… un paquet de 500g de bicarbonate coûte un peu moins de 4€ et on en a pour plus de 2 mois. ± 3€ pour 50cl de jus de citron, qui dure plus de 2 mois… Alors oui, les bouteilles de shampooing peuvent coûter moins cher, mais si je ne dis pas de bêtises, je les vidais vite. Pour moi, c'est gagnant au niveau qualité et au niveau prix.

Je ne peux donc que t'encourager, cher 'Nal, à tester :-)

  • # Bicarbonate

    Posté par (page perso) . Évalué à 2. Dernière modification le 24/07/16 à 14:42.

    De plus en plus de personnes semblent redécouvrir les « recettes de grand-mères », et le bicarbonate est un ingrédient qui revient dans grand nombre de recettes : cuisine, hygiène corporelle, lessive, entretien de la maison… Internet regorge d'articles et vidéos.

    Personnellement, je ne l'ai pas encore essayé comme shampoing mais il me sert en lessive, comme déodorant et désodorisant, et pour divers nettoyages. On peut l'associer sans danger à du vinaigre, malgré la réaction impressionnante lors du mélange. Je le conseille vivement à toute personne voulant limiter son exposition aux trop nombreux produits chimiques toxiques ? vendus par les grandes surfaces.

    • [^] # Re: Bicarbonate

      Posté par . Évalué à 10.

      au bicarbonate (de cuisine, pas de soude)

      Son bicarbonate "de cuisine" c'est sûrement du bicarbonate de soude quand même, je vois pas l’intérêt de la distinction superflue.
      Au pire de potassium, mais les deux sont utilisés et comestibles.

      • [^] # Re: Bicarbonate

        Posté par (page perso) . Évalué à 4. Dernière modification le 24/07/16 à 17:06.

        En fait je crois que les entreprises en vendent sous ce terme pour pouvoir le vendre plus cher (ce bicarbonate de soude est fait pour la cuisine, donc c'est forcément mieux pour votre santé!). Mais au final, oui c'est la même chose. Surtout que justement on utilise un terme chimique donc ça laisse pas vraiment place à l'imagination sur la composition.

        Si c'est vraiment pas la même chose, ça veut dire qu'ils ont rajouté des ingrédients dans une version ou l'autre (version "cuisine" ou "pas cuisine") et donc c'est plus du bicarbonate de soude pur.

        Ou alors peut-être que pour vendre un produit comestible, on doit se soumettre à des normes sanitaires supplémentaires ou des vérifications sur les produits (juste une supposition, je n'ai aucune idée de ce que cela implique), ce qui coûte des frais supplémentaires donc certaines entreprises se contentent de vendre une version "non cuisine" pour diminuer les frais. Juste une hypothèse pour essayer de démêler le pourquoi du comment car je me le suis souvent demandé également. Et ça m'a aussi toujours surpris les gens qui faisaient la différence comme si ça avait un sens au niveau composition.

        Film d'animation libre en CC by-sa/Art Libre, fait avec GIMP et autre logiciels libres: ZeMarmot [ http://film.zemarmot.net ]

        • [^] # Re: Bicarbonate

          Posté par (page perso) . Évalué à 7.

          P.S.: notez que ça m'empêche pas non plus d'acheter le bicarbonate de soude dit "pour cuisine" moi aussi (quand je veux utiliser en cuisine), même si c'est plus cher. Ne serait-ce que parce que je me dis que si c'est une question de normes sanitaires, ça peut vouloir dire que les machines qui empaquettent la version "non cuisine" peuvent être aussi utilisées pour d'autres produits bien moins comestibles (donc ça peut contenir des "traces" de produits dangereux), etc.

          En gros, dire que le produit est pas comestible, ça "fait peur" (le pouvoir du marketing). C'est un fait. Mais théoriquement c'est bien censé être exactement la même chose.

          Film d'animation libre en CC by-sa/Art Libre, fait avec GIMP et autre logiciels libres: ZeMarmot [ http://film.zemarmot.net ]

        • [^] # Re: Bicarbonate

          Posté par . Évalué à 3. Dernière modification le 24/07/16 à 18:13.

          [supprimé car redondant]

        • [^] # Re: Bicarbonate

          Posté par (page perso) . Évalué à 4.

          Notons aussi que le vinaigre blanc est parfois plus cher au rayon produits ménagers qu'à côté des autres vinaigres pour la cuisine…

          • [^] # Re: Bicarbonate

            Posté par . Évalué à 1.

            Mais c'est généralement pas le même degré d'acidité (typiquement 5-6° pour la cuisine contre 12-14° pour le vinaigre ménager).

            Cette signature est publiée sous licence WTFPL

      • [^] # Re: Bicarbonate

        Posté par (page perso) . Évalué à 3.

        Mea culpa, j'ai confondu avec la soude caustique :-(

        It's a fez. I wear a fez now. Fezes are cool !

        • [^] # Re: Bicarbonate

          Posté par . Évalué à 8.

          confondu avec la soude caustique

          À l'écrit dans nourjal LinuxFR c'est pas trop grave.
          Par contre dans la vraie vie fait gaffe à tes cheveux ;-)

          kentoc'h mervel eget bezan saotred

          • [^] # Re: Bicarbonate

            Posté par . Évalué à 6.

            Il risque d'être véritablement confondu. En autant de mots qu'il faudra.

      • [^] # Re: Bicarbonate

        Posté par (page perso) . Évalué à 2.

        Au pire de potassium, mais les deux sont utilisés et comestibles.

        Le bicarbonate de potassium est un très bon produit. Mais à ma connaissance très peu utilisé en cuisine car il a un goût horrible.
        Par contre c'est un excellent laxatif (je pense à partir de 8 grammes pour un non habitué) et un complément alimentaire important pour ceux qui mangent peu de légumes. Mais bon, le goût fait que c'est vraiment raide à se mettre dans le gosier.

      • [^] # Re: Bicarbonate

        Posté par . Évalué à 3.

        au bicarbonate (de cuisine, pas de soude)

        Pas de soude (de cuisine ou pas), mais de sodium. Pour être précis, il s’agit d’hydrogénocarbonate de sodium.

        • [^] # Re: Bicarbonate

          Posté par . Évalué à 1.

          je me disais aussi, ca me semblait un peu raide a mettre sur les cheveux :), le bicarbonate de soude …

          • [^] # Re: Bicarbonate

            Posté par . Évalué à 10.

            Pour être absolument clair, le bicarbonate de soude, le bicarbonate de cuisine et le bicarbonate de sodium, c'est exactement la même chose. Tous les trois désignent l'hydrogénocarbonate de sodium (NaHCO3).

            D'ailleurs au passage la soude, ou soude caustique c'est de l'hydroxyde de sodium (NaOH).

      • [^] # Re: Bicarbonate

        Posté par (page perso) . Évalué à 3.

        Moi, j'ai toujours entendu que c'etait du bicarbonate de sodium (et pas de soude). J'ai fait une fois l'erreur en allant en acheter chez un pharmacien et il m'a regardé avec un air chelou…

        A savoir aussi qu'en le bicarbonate pour récurer le sol, celui pour se brosser les dents et celui pour la cuisine, c'est la même chose. La difference se joue sur la pureté et le niveau d'hygiene de la chaine de production. Evitez le bicarbonate vendu en boites de 5Kg a 2€ pour faire des gateaux…

  • # Non à l'obscurantisme

    Posté par (page perso) . Évalué à 10.

    impossible à comprendre à moins d'avoir un doctorat en chimie.

    Alors déjà, qu'on se mette bien d'accord: tout est chimique. L'eau est chimique. Le savon est chimique. Toi ce que tu ne comprends pas ce sont les noms scientifiques de composants qui n'ont pas de nom marketing simple, et qui font peur. Moi, étant absolument nul en régimes, ce sont tous les mélanges "vitamine A/B/C/X/λ, magnésium, potassium, fer et assimilés" que je ne comprends pas. Quel aliment contient quoi ? Dans quel sens il faut les mélanger ? C'est aussi de la chimie, mais bizarrement ça ne pose pas autant de problèmes que "ya du chimique dedans".

    Un peu moins de chimie dans la vie dans la vie quotidienne, ça ne peut pas faire de mal :-)

    En partant du principe que tu voulais dire "Un peu moins de machins que je connais pas dans la vie quotidienne", je m'interroge: est-ce vraiment la meilleure solution ? Est-ce que tu t'interdirais des choses juste parce que tu ne sais pas ce qu'il y a dedans et comment ça marche ? Est-ce que tu t'interdirais les vaccins parce qu'on a entendu parler de traces de machins pas cool dedans, et "on sait jamais" ?

    (Et hop)

    • [^] # Re: Non à l'obscurantisme

      Posté par . Évalué à 5. Dernière modification le 24/07/16 à 14:50.

      Je te conseille ce documentaire : http://www.france5.fr/emission/gel-douche-peaux-sensibles-sabstenir/diffusion-du-13-04-2014-20h35 à propos de ce que contient certains savons ;)

      Il traite des avantages/inconvénients et des solutions qui existant.

      • [^] # Re: Non à l'obscurantisme

        Posté par . Évalué à 6.

        Donc on a une petite idée de ce qu'il y a dedans!
        Je me souviens aussi très vaguement avoir appris ce qu'était un savon au départ, en cours de chimie.

        Ça reste en accord avec le commentaire auquel tu réponds: au lieu de parler de "produits chimiques", on peut parler de produits spécifiques ou du mystère entourant la composition des savons et shampoings.

        D'ailleurs, le bicarbonate de cuisine, connais pas. Par contre c'est bien du bicarbonate de soude qui est utilisé dans les recettes de grand-mère!

        • [^] # Re: Non à l'obscurantisme

          Posté par . Évalué à 3.

          Donc on a une petite idée de ce qu'il y a dedans!

          La liste des produits est présente, mais bien peu de gens sont informés de ce que font réellement les produits en question. M. Michu a toujours utilisé ces shampoings, tout comme sa famille et ses amis, et n'a jamais remarqué de problème particulier avec, pourquoi s'en préoccuper ? Pourtant ces produits ne sont pas blancs comme neige comme le montre le documentaire pointé au dessus.

          Dans la nourriture, certains produits ne sont même pas indiqués car la législation n'a pas encore eu le temps de s'adapter, alors elle n'en est certainement pas à se demander si certains de ces derniers doivent être régulés.

          Ce qui est appelé "obscurantisme" dans ce fil ne vise qu'à tourner en ridicule des questionnements pourtant légitimes.

      • [^] # Re: Non à l'obscurantisme

        Posté par . Évalué à 1. Dernière modification le 24/07/16 à 16:10.

        Alors que de toute ma vie je comptais sur les doigts d'une main d'un lépreux les fois où j'avais souffert d'une otite, ces dernières années plusieurs fois par an j'avais ce genre de douleurs, alternativement à l'une ou l'autre oreille. Désormais, en sortant de la douche, je vais au lavabo et, la tête inclinée, j'emplis mes conduits auditifs d'eau et les rince au moins trois fois. Généralement, lorsque je fais couler la première fois l'eau hors du conduit auditif, je perçois un bruit d'effervescence, comme de l'eau qui mousse. Depuis que j'ai adopté cette pratique, plus de soucis.

        J'ai remarqué que lorsque j'essaie de rincer mes conduits auditifs directement avec le pommeau à douche, il se produit comme une turbulence à l'entrée de ceux-ci qui empêche de les rincer correctement. D'où la pratique que j'ai adoptée.

        Passionnant, non ? Mais utile.

        • [^] # Re: Non à l'obscurantisme

          Posté par . Évalué à 7.

          Inutile mais rigolo, en variant la température de l'eau introduite dans le canal auditif on peut faire bouger les yeux d'un côté ou de l'autre et provoquer un vertige assez désagréable:
          https://en.wikipedia.org/wiki/Caloric_reflex_test

          Si l'eau est à peu près à la température du corps, rien ne se passe, si elle est froide les yeux s'éloignent du côté où l'eau est introduite, chaude ils s'en rapprochent. Le gradient de température provoque des courants dans l'oreille interne.

    • [^] # Re: Non à l'obscurantisme

      Posté par . Évalué à 5.

      J'irais plus loin, personnellement.

      Ma foi, j'ai toujours trouvé cela embêtant de me mettre sur les cheveux un truc dont la composition est impossible à comprendre à moins d'avoir un doctorat en chimie.

      Et qu'en est-il des autres éléments de ta vie qui nécessite un (ou plusieurs) doctorat pour les comprendre, en commençant par les ordinateurs par exemple ?

      • [^] # Re: Non à l'obscurantisme

        Posté par (page perso) . Évalué à 6.

        Je ne les applique pas sur ma peau. Certes, j'entre en contact avec eux, mais c'est pas tout à fait pareil quand même :P

        It's a fez. I wear a fez now. Fezes are cool !

        • [^] # Re: Non à l'obscurantisme

          Posté par . Évalué à 1.

          Huile de coude + eau claire = cheveux soyeux :)

          PS: les perruques sont principalement faites avec des cheveux d'indiennes car ils ne sont pas amoché par des colorations ni autre traitement (source "arte")

          Donation Bitcoin : 1N8QGrhJGWdZNQNSspm3rSGjtXaXv9Ngat

        • [^] # Re: Non à l'obscurantisme

          Posté par . Évalué à 1.

          Je ne les applique pas sur ma peau. Certes, j'entre en contact avec eux, mais c'est pas tout à fait pareil quand même :P

          T'as pas peur des virus ?

    • [^] # Re: Non à l'obscurantisme

      Posté par (page perso) . Évalué à 10. Dernière modification le 24/07/16 à 15:28.

      Oui mais là on parle de shampoing, quoi. C'est un bon exemple de truc simple qu'on devrait apprendre à l'école, qu'est-ce que les cheveux et comment les entretenir. Comment faire du savon. Comment laver du linge.

      Le fait de ne pas pouvoir déchiffrer une étiquette de shampoing (franchement, tu as vu celle du plus simple, du plus basique ? Je comprends vraiment l'OP sur ce coup: C'est quoi ce machin, sans déconner ? Pourquoi c'est si complexe, on parle de quoi, là ? J'ai un CAP de photographie de 1987, donc je connais ma table des éléments, et je dis qu'au minimum cette mayonnaise est très chelou) est un constat d'échec tonitruant, je trouve. Oui oui, juste cette histoire de shampoing.

      Le marché ne s'est pas contenté de s’approprier le monopole de tout ce nous avons besoin au quotidien, il en a obfusqué le code au-delà du déchiffrable, et nous a privé de la capacité de nous comprendre nous-même.

      É-chec. Mauvais système, changer système.

    • [^] # Re: Non à l'obscurantisme

      Posté par . Évalué à 10.

      +1

      fraise

      • [^] # Re: Non à l'obscurantisme

        Posté par (page perso) . Évalué à 9.

        Si les fraises de mon jardin avaient cette tête-là j'aurais peur.

        • [^] # Re: Non à l'obscurantisme

          Posté par . Évalué à 10.

          Alors je ne sais pas tu faisais du second degré, mais je vais faire l'explication de texte, quitte à ruiner la blague initiale.

          Donc l'image décrit les molécules composant une fraise 100% naturelle. Les fraises de ton jardin contiennent exactement ça. Certains colorants et additifs (oui les fameux EXXX qui-font-peur), sont extraits de produits naturels. Par example si vous aspergez un guacamole de jus de citron pour pas que les avocats noircissent, alors vous avez utilisé l'additif E330 (acide critique). La fraise contient naturellement du beta-carotène (qui lui donne en partie sa couleur), donc elle contient du E160a.

          Un truc intéressant à noter est que la fraise naturelle contient un très longue liste d'arômes (flavors). En effet, les gout naturels sont en général très complexes. Le gout fraise fait intervenir plusieurs dizaines de molécules. Même chose pour certaines odeurs de fleurs qui nécessitent plusieurs centaines de molécules. C'est pour ça qu'on a du mal à les synthétiser. Si vous avez déjà mangé un yaourt ou un bonbon à la cerise, vous aurez remarqué que c'est assez loin du gout d'une cerise. C'est parce que l'arome de synthèse utilisé dans ce yaourt ou ce bonbon ne comporte qu'une ou quelques molécules (qui d'ailleurs ne sont pas forcément les mêmes que les naturelles, mais suffisamment proches pour faire illusion). Donc l'arome de synthèse fraise contient moins de noms de molécules qui font peur que l'arome naturel.

          Bref, c'est assez facile de se faire peur pour rien juste parce qu'on lit des noms chimiques qu'on ne comprends pas… Tu savais que 100% des personnes ayant déclaré un cancer avait consommé du monoxyde de dihydrogène ? Pire, la seule consommation d'une trop grande quantité de monoxyde de dihydrogène peut entrainer la mort ! Pire encore, ce produit est en ventre libre en supermarché, et est présent comme additif dans de très nombreuses préparations industrielles. Tu penses qu'on devrait interdire le monoxyde de dihydrogène ?

          • [^] # Re: Non à l'obscurantisme

            Posté par (page perso) . Évalué à 10.

            Alors je ne sais pas tu faisais du second degré, mais je vais faire l'explication de texte, quitte à ruiner la blague initiale.

            À mon avis, il/elle parlait seulement de l’aspect physique des fraises en question. Sous entendu « oh lala, elles sont trop belles, symétriques et parfaites, y’a donc forcément plein de trucs pas cools qui ont été utilisés pour les faire pousser. »

          • [^] # Re: Non à l'obscurantisme

            Posté par . Évalué à 10.

            Tu penses qu'on devrait interdire le monoxyde de dihydrogène ?

            Oui moi je pense qu'on devrait interdire cette saleté "monoxyde de dihydrogène" car il est la cause des guerres, de la pollution, du réchauffement climatique de toutes les violences faites aux femmes/enfants/animaux, de la famine et des déforestations …

            Je vous le dis sérieusement si suffirait pourtant de trois ou quatre jours sans monoxyde de dihydrogène pour que tout soit réglé, mais de puissants lobbies sont à l'œuvre et ça ne va pas être facile.

            Affaire à suivre … :-)

            kentoc'h mervel eget bezan saotred

          • [^] # Re: Non à l'obscurantisme

            Posté par . Évalué à 10.

            Par example si vous aspergez un guacamole de jus de citron pour pas que les avocats noircissent, alors vous avez utilisé l'additif E330 (acide critique).

            Acide citrique, plutôt. L'acide critique, c'est quand tu asperges ton guacamole de jus de commentaires de Zenitram.

            Tu penses qu'on devrait interdire le monoxyde de dihydrogène ?

            Non, mais il faut veiller à l'édulcorer avec de l'éthanol et divers composés aromatiques et tanniques…

      • [^] # Re: Non à l'obscurantisme

        Posté par (page perso) . Évalué à -10.

        C'est l'analyse d'une fraise Monsanto ? Je parie qu'il en manque ;)

      • [^] # Re: Non à l'obscurantisme

        Posté par . Évalué à 10.

        Je pense que cette image est trompeuse.
        Prenez par exemple le E460 correspondant à de la cellulose.
        Alors certes, il y a de la cellulose dans la fraise, mais certainement pas de la cellulose synthétique E460.
        E460: La cellulose microcristalline est de la cellulose purifiée et partiellement dépolymérisée, préparée par traitement de l’alpha-cellulose, obtenue à partir de pulpe de souches de matière végétale fibreuse, avec des acides minéraux. Le degré de polymérisation est généralement inférieur à 400.
        La cellulose E460, à l'instar de nombreux additif aux noms naturels, est ici traitée de sorte que le produit fini perd ses caractéristiques naturelles : on parle alors (à juste titre) d'origine naturelle. Certaines sources la qualifient de synthétique [1,2,4,31,…] .

        L'origine de la cellulose E460 peut être du coton transgénique. En Europe de nombreux champs de coton transgénique sont approuvés pour utilisation alimentaire. Selon le Dr. Grimm (food-detektiv.de), elle pourrait aussi provenir de maïs OGM [16,24]. source

        Ce que je veux surtout exprimer ici, c'est que ton message et cette image me donnent l'impression de vouloir crédibiliser les EXXX en faisant croire que, après tout, on en trouverait nombres d'entre eux naturellement dans les fruits ou légumes. Ce qui est faux ! Les EXXX sont des additifs alimentaires qui sont, comme la définition l'indique, ajoutés aux produits.

        Finalement cette image n'est pas trompeuse, elle est fausse et grotesque.

        • [^] # Re: Non à l'obscurantisme (et mon cul sous le microscope)

          Posté par (page perso) . Évalué à -5.

          Ben oui. Cette image de propagande est un énorme baratin, aux conséquences infiniment regrettables, et t'as vu comment c'est plussé? Note que c'est relativement systématique dés qu'il s'agit de confirmer le discours de la grosse industrie, de la faction "politique" en cours, enfin de l'écrasement du petit sous le talon du gros: La moule dépense d'incroyables quantités d'énergie pour justifier l'enfer un peu minable où elle s'épanouit. La moule pense ce qu'on lui dit de penser, et fait où on lui dit de faire.

          Tu comptais sur eux pour analyser l'actualité, enfin au moins ses aspects techniques, afin de faire autre chose que subir les injonctions du marché en bavant d'extase devant les affiches ? Pour dépasser un peu le "c'est moi qui ai parlé le plus fort et mon papa dit pareil donc j'ai raison" de la cour de récré ? Moi aussi.

        • [^] # Re: Non à l'obscurantisme

          Posté par . Évalué à 2.

          Ce que je veux surtout exprimer ici, c'est que ton message et cette image me donnent l'impression de vouloir crédibiliser les EXXX en faisant croire que, après tout, on en trouverait nombres d'entre eux naturellement dans les fruits ou légumes

          Je comprends que ça puisse être interprété ainsi, mais moi ce n'est pas comme ça que je le vois. C'est en réaction aux arguments idiots type "si tu sais pas le prononcer ne le mange pas".
          Le parallèle avec les additifs Exxx est malheureux car il parasite le message, je suis d'accord.

          Par contre tu es sur de toi pour la question du synthétique ? Moi je vois que wikipédia dit ( https://en.wikipedia.org/wiki/Microcrystalline_cellulose )

          Approved within the European Union as a thickener, stabilizer or emulsifiers microcrystalline cellulose was granted the E number E460(i) with basic cellulose given the number E460.[3]

          C'est légèrement différent de ce que toi tu cites.
          Donc, en lisant le reste de l'article ça me semble ni forcément synthétique, ni faux pour le code E460 : il peut décrire la "basic cellulose".

    • [^] # Re: Non à l'obscurantisme

      Posté par (page perso) . Évalué à 1.

      Alors déjà, qu'on se mette bien d'accord: tout est chimique.

      Bon, d'accord, il faut distinguer la chimie "naturelle" de la chimie "humaine", manipulée par l'homme en laboratoire (et j'exclue de fait la cuisine).

      Toi ce que tu ne comprends pas ce sont les noms scientifiques de composants qui n'ont pas de nom marketing simple, et qui font peur.

      Mmh, y aussi leur nombre qui n'est pas négligeable non plus.

      Effectivement, leur nom scientifique dépasse mes connaissances en chimie. Et ? Je n'aime effectivement pas les trucs que je ne comprends pas, j'aime bien comprendre au moins la base de ce que j'utilise, surtout si ça peut toucher à ma santé.

      est-ce vraiment la meilleure solution ? Est-ce que tu t'interdirais des choses juste parce que tu ne sais pas ce qu'il y a dedans et comment ça marche ? Est-ce que tu t'interdirais les vaccins parce qu'on a entendu parler de traces de machins pas cool dedans, et "on sait jamais" ?

      Y a une différence de bénéfice. Un vaccin, tu ne te fais pas piquer tous les jours, et c'est pour un bénéfice plus élevé qu'avoir les cheveux soyeux (parce que je le vaux bien).

      Qui plus est, je donne ici mon expérience comme quoi du bicarbonate plus du citron, ça fonctionne aussi bien que le shampooing commercial.

      Si le vaccin contre le tétanos pouvait être remplacé par une infusion d'hibiscus, je n'hésiterai pas un instant à faire chauffer la bouilloire.

      Contrairement à ce que ton titre indique, ce n'est pas de l'obscurantisme, c'est juste que les bénéfices d'un truc bien compliqué que je ne maîtrise pas ne se voient pas par rapport à une solution simple (et certainement moins chère au final).

      It's a fez. I wear a fez now. Fezes are cool !

    • [^] # Re: Non à l'obscurantisme

      Posté par . Évalué à -1.

      non chimique pour beaucoup de gens veut dire artificiel dont le contraire est naturel
      https://fr.wiktionary.org/wiki/chimique

      • [^] # Re: Non à l'obscurantisme

        Posté par . Évalué à 10.

        "Naturel"/"Chimique" ne sont pas termes vraiment adaptés pour un débat, "[non-]produit par l'homme" est probablement plus adapté.

        Artificial

    • [^] # Re: Non à l'obscurantisme

      Posté par . Évalué à 4.

      On entend ce genre de commentaire aussi pour ce qui est des additifs alimentaires. Et je les trouve totalement con.

      C'est comme les personnes qui font mine de ne pas comprendre quand je veux acheter un pain au chocolat. Et oui, j'habite dans le sud-ouest où les gens utilisent l'appellation chocolatine. Ils essayent de me faire croire qu'un pain au chocolat, c'est un pain avec du chocolat et pourtant, ils parlent de pain aux raisins.

      Quand la plupart des gens parlent de produit chimique, ils ne font pas référence à ce qu'un scientifique appelle produit chimique. Et faire semblant de ne pas le comprendre, c'est simplement du foutage de gueule.

      Maintenant, mon raisonnement est le suivant. Chaque composé a ou non des effets sur notre corps. Certains sont bien connus (H2O, c'est plutôt cool sans quand on essaye de le respirer) et pour d'autres, c'est plus flou.

      De façon générale, limiter le nombre de composés, c'est limiter les risques de problèmes directs et ceux dus aux interactions chimiques entre les composés. Donc dans l'alimentaire, préférer des aliments qui n'ont pas une liste de 40 additifs, c'est sans doute mieux. Et pour ce qui est des cosmétiques, virer tous les parfums et se contenter de trucs basiques (et là, je ne parle pas de pH), c'est une démarche qui me semble aussi très raisonnable.

      Ce journal relate l'expérience de quelqu'un qui a remplacé les shampoings classique par du NaHCO3 et il trouve que c'est moins cher et que le résultat est meilleur que ce qu'il obtenait avec des shampoing classique. Très bien.

      • [^] # Re: Non à l'obscurantisme

        Posté par . Évalué à 10.

        Quand la plupart des gens parlent de produit chimique, ils détournent le vocabulaire, afin d'obtenir une pensée simpliste, souvent par analogie (foireuse), afin de limiter la dissonance cognitive.

        L'opposition naturel/Artificiel, est très discutable. la ciguë est on ne peut plus naturelle et très mauvaise pour la santé. Par contre la synthèse de H2O à partir d’oxygène et d’hydrogène est artificiel, mais tu obtiens la même molécule que celle que tu trouve dans ta source de montagne. On est loin du débat sémantique pain au chocolat/chocolatine…

        De façon générale, limiter le nombre de composés, c'est limiter les risques de problèmes directs et ceux dus aux interactions chimiques entre les composés.

        Cela n'a rien d'évident. Regarde la composition de l'eau et applique y ton principe en ne buvant que de l'eau distillé…

        Que tu(je) ne sois pas à même de comprendre le rôle des composés et de déterminer la pertinence du nombre et des interactions induites, ne signifie pas que le produit n'est pas adaptés à ton corps, et à la destination du produit.

        et là je rejoins le deuxième paragraphe du post initial de rakoo, dont l’interrogation me semble parfaitement valable:

        En partant du principe que tu voulais dire "Un peu moins de machins que je connais pas dans la vie quotidienne", (…)

        • [^] # Re: Non à l'obscurantisme

          Posté par . Évalué à 4.

          Ton exemple de l'eau distillée est encore une fois mauvais et il me semble malhonnête. Tout d'abord, je ne parle que d'éviter d'ajouter des composés. Avec de l'eau distillée, on en retire.

          Si on prend l'exemple très intéressant de l'analyse d'une bouteille de shampoing.

          Les propriétés attendues d'un shampoing devraient être:
          - lave les cheveux sans tout bousiller autour.

          En pratique, on nous a habitué à
          - lave les cheveux sans tout bousiller autour.
          - se conserve bien.
          - liquide.
          - aspect agréable.
          - odeur agréable.

          La recette du journal (i.e. bicarbonate de sodium + jus de citron) fonctionne très bien si on ne veut QUE quelque chose qui lave les cheveux.

          Dès qu'on veut obtenir quelque chose de liquide et de stable, on se retrouve à devoir ajouter beaucoup de choses. Là, j'ai repris rapidement les composés de l'analyse de la bouteille.

          • un autre tensioactif appelé émulsifiant […] Le rôle de celui-ci est de solubiliser ces additifs dans l'eau du pot.
          • Donne un aspect blanc et opaque au gel.
          • un agent tensioactif stabilisant de mousse et émulsifiant.
          • un conservateur.
          • permet de contrôler la rhéologie de la solution (viscosité, anti agglomération, etc)
          • contrôle de la viscosité
          • un additif alimentaire (agent conservateur)
          • additif alimentaire également: gélifiant ou épaississant

          Tous ces additifs ne sont là que pour des raisons annexes et n'ajoutent rien à la fonction principale du shampoing.

          • [^] # Re: Non à l'obscurantisme

            Posté par (page perso) . Évalué à 9. Dernière modification le 27/07/16 à 11:36.

            Ton exemple de l'eau distillée est encore une fois mauvais et il me semble malhonnête. Tout d'abord, je ne parle que d'éviter d'ajouter des composés. Avec de l'eau distillée, on en retire.

            Ton idée de l'eau est tout aussi mauvaise. Y a qu'en cours de chimie de collège que c'est H2O. Dans la réalité c'est quoi l'eau pour toi ?

            • de l'eau croupie avec de la bonne matière fécale dedans ?
            • de l'eau de mer salée et avec du foutre de poisson
            • de l'eau minérale (avec une composition différente d'une source à l'autre)
            • de l'eau minérale gazeuse
            • une solution d'ions H3O+/OH- dans une proportion d'environ 1/10⁷ chacun

            Indice : les quatre sont "naturelles", l'une d'elle est la plus proche que tu pourras avoir de "l'eau pure H2O" quels que soient tes efforts (parce que l'eau est un solvant d'elle-même) et pourtant la moins naturelle de très loin.

          • [^] # Re: Non à l'obscurantisme

            Posté par . Évalué à 2.

            Les propriétés attendues d'un shampoing devraient être:
            - lave les cheveux sans tout bousiller autour.

            Il y a aussi :
            -le maintient des colorations
            -lutte contre les cheveux gras/sec
            -"soigner" le cuir chevelu
            -ajouter/supprimer des reflets

            Donation Bitcoin : 1N8QGrhJGWdZNQNSspm3rSGjtXaXv9Ngat

          • [^] # Re: Non à l'obscurantisme

            Posté par (page perso) . Évalué à 3.

            si on ne veut QUE quelque chose qui lave les cheveux.

            Faux ! Ça se conserve aussi très bien, et j'adore l'odeur du citron sur mes cheveux, c'est revigorant :-)

            It's a fez. I wear a fez now. Fezes are cool !

      • [^] # Re: Non à l'obscurantisme

        Posté par . Évalué à 5.

        bravo pour le lancer de pain aux chocolat, mais en ce temps de vacances peu de chance que des extrémiste de la chocolatine pointe le bout de leur nez

      • [^] # Re: Non à l'obscurantisme

        Posté par . Évalué à 5.

        C'est comme les personnes qui font mine de ne pas comprendre quand je veux acheter un pain au chocolat. Et oui, j'habite dans le sud-ouest où les gens utilisent l'appellation chocolatine. Ils essayent de me faire croire qu'un pain au chocolat, c'est un pain avec du chocolat et pourtant, ils parlent de pain aux raisins.

        Les Bordelais, je les laisse déblatérer leurs inepties, et quand ils me demandent si je veux une poche pour mes chocolatines, je leur dit que mon pantalon vient avec 4 poches, et qu'il est hors de question que je me mette mes pains au chocolat dedans, non mais, bande de sauvages.

        Linuxfr, le portail francais du logiciel libre et du neo nazisme.

      • [^] # Re: Non à l'obscurantisme

        Posté par . Évalué à 3.

        H2O, c'est plutôt cool sans quand on essaye de le respirer

        J'adore les hammans je m'y sens bien et pourtant j'y inhale pas mal de H2O :-)

        kentoc'h mervel eget bezan saotred

        • [^] # Re: Non à l'obscurantisme

          Posté par . Évalué à -1.

          Et encore une fois, c'est un joli détournement de ce que j'ai dit.

          Quand on parle d'eau, l'immense majorité des gens, et je suis sûr que tu en fais parti aussi fait référence à l'eau dans sa phase liquide. Sinon, on n'aurait pas un autre mot (glace) pour l'eau dans sa phase solide.

          Maintenant, essaye de respirer de l'eau liquide et revient me dire ce que tu en as pensé.

          • [^] # Re: Non à l'obscurantisme

            Posté par . Évalué à 2.

            Et pour infos tu peux efficacement mourir en buvant de l'eau..

            • [^] # Re: Non à l'obscurantisme

              Posté par (page perso) . Évalué à 2.

              Oui j'avais vu ça sur une course à pied, t° super chaude, les gens consomment bcq d'eau et ça joue (si je me souviens bien) sur une diminution de la transmission des impulsions pour faire battre les muscles (du coeur entre autre)

            • [^] # Re: Non à l'obscurantisme

              Posté par . Évalué à 1.

              Bien évidemment que je sais qu'on peut mourir en buvant trop d'eau.

              Mon point de vue sur l'utilisation du mot chimique vs. chimique, c'est une question de proportion et de contexte.

              Un même mot peut avoir plusieurs sens selon le milieu dans lequel il est utilisé. Quand quelqu'un parle d'un groupe, je ne vais immédiatement lui demander s'il est commutatif ou pas. Alors certes, cet exemple est extrême mais reprocher à quelqu'un d'utiliser le mot chimique alors que chimique serait plus précis, c'est exactement la même chose.

              Donc je pars du principe qu'à moins d'être dans un milieu spécifique identifié, il faut toujours choisir l'utilisation la plus commune d'un mot. Et en ce qui concerne la chimie, l'utilisation commune de considère pas que faire cuire un steak, c'est fait de la chimie et pourtant le chimiste dira qu'il y a une réaction de Maillard.

              Au fait, à ton avis, quel est le rapport du nombre de mort par noyade sur le nombre de morts par overdose d'eau ?

              • [^] # Re: Non à l'obscurantisme

                Posté par . Évalué à 3.

                à ton avis, quel est le rapport du nombre de mort par noyade sur le nombre de morts par overdose d'eau

                Aucune idée, par contre je peux t'assurer à 100% que toute personne ayant ingéré de l'eau finira par mourir :-)

                kentoc'h mervel eget bezan saotred

  • # savon

    Posté par . Évalué à 4.

    Il y a aussi le savon de Marseille ( le naturel, pas celui coloré :D ).
    Par contre, chez certaines personnes ça assèchent les cheveux, du coup on peut faire un masque à l'huile d'olive.

    • [^] # Re: savon

      Posté par (page perso) . Évalué à 2.

      J'ai fais ça, mais ça assèche mes cheveux, et ça ne se rince pas très bien dans mes cheveux longs.

      It's a fez. I wear a fez now. Fezes are cool !

      • [^] # Re: savon

        Posté par . Évalué à 1. Dernière modification le 24/07/16 à 16:58.

        Car ça enlève le "gras" des cheveux, d'où l'assèchement. Et avec des masques naturels, ça donne quelque-chose ?

        • [^] # Re: savon

          Posté par (page perso) . Évalué à 2.

          Pas testé, mais maintenant que j'ai une bonne solution… :-)

          It's a fez. I wear a fez now. Fezes are cool !

      • [^] # Re: savon

        Posté par . Évalué à 0.

        J'avais le même problème avec le savon de Marseille, du coup j'utilise du savon d'Alep (tous les jours, et ça va…).

    • [^] # Re: savon

      Posté par . Évalué à 10.

      le savon de Marseille ( le naturel, pas celui coloré :D ).

      Honnêtement le savon de Marseille n'a rien de "naturel". En tous cas, rien de plus naturel que le sodium laureth sulfate des gels douches et savons. C'est un produit de synthèse, obtenu par une réaction chimique qui-fait-peur (saponification). Une réaction chimique exothermique (au secours !) impliquant de l'hydroxyde de sodium, un produit corrosif qui peut causer des brûlures chimiques, rendez-vous compte !

      • [^] # Re: savon

        Posté par (page perso) . Évalué à 3.

        Je sais pas si je mets le pied dedans, mais j'y vais quand-même.

        La saponification, tu peux la faire chez toi, avec des produits assez simples.

        L'idée est de créer des molécules hydrophiles d'un côté et lipophiles de l'autre.
        L'intérêt, c'est que la partie lipophile va emprisonner du gras et la partie hydrophile va te permettre de te débarrasser du tout. C'est le fonctionnement même du savon.

        Par ailleurs, pas de savon sans saponification, même pour les savons « naturels ».

        Sed fugit interea, fugit inreparabile tempus, singula dum capti circumvectamur amore

        • [^] # Re: savon

          Posté par . Évalué à 10.

          La saponification, tu peux la faire chez toi, avec des produits assez simples.

          Ça ne fait toujours pas du savon un produit naturel. Il est issu d'une synthèse chimique, comme le gel douche.

          En fait je m'oppose à cette idée fausse que simple = naturel = sain. Ce n'est pas parce qu'on ne comprend pas quelquechose que c'est dangereux, et inversement ce n'est pas parce qu'on croit comprendre quelquechose que ce n'est pas dangereux. Ce n'est parce qu'on peut fabriquer du savon dans son garage (simple) que c'est un produit naturel. Et ça ne veut pas dire non plus que c'est plus sain qu'un autre produit de synthèse (le gel douche).

          Enfin vraiment, écrire "savon naturel", c'est un oxymore…

          • [^] # Re: savon

            Posté par (page perso) . Évalué à 8.

            Oui beaucoup de gens partent du principe que si c'est naturel c'est bon, alors je leur conseille de manger un peu de Digitale :)

            • [^] # Re: savon

              Posté par (page perso) . Évalué à 8.

              Un petit peu de ce magnifique ragoût d'amanite phalloïde ?
              En général, ça calme même les plus hardis.
              Et j'adore proposer ce plat à tout personne qui me sort du « c'est naturel, c'est bon ! »

              Quand de façon général on arrêtera d'avoir des réactions du type « la nature, c'est trop joli », ça ira beaucoup mieux.

              Punaise, il faut vraiment vivre déconnecté de la réalité pour ne pas ce rendre compte que la nature, c'est avant tout, et par définition, sauvage.
              C'est ni joli, ni gentil ni mignon, ni sain, c'est juste sauvage !

              C'est ni bien, sauf d'un point de vue aristotélicien, ni mal, c'est une fait.

              Sed fugit interea, fugit inreparabile tempus, singula dum capti circumvectamur amore

              • [^] # Re: savon

                Posté par . Évalué à 2.

                meme l'eau est dangereuse si on en boit trop et on ne parle meme pas des polluant qu'elle peut contenir
                beaucoup de produit on une dose letale mais peuvent etre utile (morphine,paracetamol , etc …. )

              • [^] # Re: savon

                Posté par . Évalué à 1.

                J'aurais proposé un ragout de gyromitres comestibles, c'est plus subtile que les amanites phalloïdes.

                Note : interdit à la vente en France depuis 1991 mais autorisé en Finlande, le gyromitre comestible est un champignon toxique, mortel cru, et succulent comme l'indique son nom latin (gyromitra esculenta).

                Cette signature est publiée sous licence WTFPL

          • [^] # Re: savon

            Posté par . Évalué à 10.

            Sans entrer dans les débats sémantiques, la principale différence entre le gros savon de base "à l'ancienne" et les produits actuels est que pour pouvoir se vendre, ces produits vont devoir satisfaire beaucoup d'autres critères que la simple efficacité du lavage ou du respect du PH de la peau, des critères liés au marketing du produit.
            Sa couleur, son odeur, sa texture, sa viscosité, la quantité de mousse produite, les jolies paillettes super classes à l'intérieur et la tenue de l'ensemble dans le temps vont multiplier le nombre de molécules chimiques entrant dans sa composition.
            Mathématiquement le risque d'exposition à des molécules dangereuses pour la santé croîtra avec le nombre de molécules utilisés dans la composition.
            Vu le cadre d'utilisation du savon : application quotidienne sur la peau durant toute la vie, la question son impact sur la santé devrait être un critère primordial d'achat.

          • [^] # Re: savon

            Posté par . Évalué à 1.

            La saponification, tu peux la faire chez toi, avec des produits assez simples.

            Ça ne fait toujours pas du savon un produit naturel. Il est issu d'une synthèse chimique, comme le gel douche.

            Heu, comme dis plus bas, ça fait environ 3500 ans que l'on utilise la saponification pour faire du savon d'Alep. Les produits sont relativement naturels et le procédé plutôt simple. Oui, c'est une réaction chimique exothermique. Si je ne dis pas de bêtises, la fermentation qui intervient dans la fabrication du vin, de la bière […] l'est aussi.

            • [^] # Re: savon

              Posté par . Évalué à 1.

              Oui, c'est une réaction chimique exothermique. Si je ne dis pas de bêtises, la fermentation qui intervient dans la fabrication du vin, de la bière […] l'est aussi.

              Et si je dit pas de bêtises, on peut pas vraiment dire que ces 2 produits soient bon pour la santé non plus :)

              Linuxfr, le portail francais du logiciel libre et du neo nazisme.

              • [^] # Re: savon

                Posté par (page perso) . Évalué à 5.

                Si la bière de table a tant perduré au fil des siècles, ça n'est pas pour sa capacité à faire gonfler le ventre, mais simplement parce que ça permettait d'avoir une boisson potable, là où l'eau ne l'était pas forcément.

                • [^] # Re: savon

                  Posté par . Évalué à 6.

                  Théorème :
                  Tout ce qui est moins mauvais pour la santé que de l'eau croupie est bon pour la santé \o/

                  :-)

                  • [^] # Re: savon

                    Posté par . Évalué à 3.

                    Tu ne crois pas si bien dire la bière a longtemps été considérée comme un breuvage magique car boire de la bière plutôt que de l'eau, même non croupie, protégeait de certaines maladies telles que la peste ou le choléra ^^.

                    • [^] # Re: savon

                      Posté par (page perso) . Évalué à 6.

                      Oui… John Snow a révolutionné la médecine avec cette carte

                      «Une anecdote amusante est que si vous regardez la carte attentivement vous pourrez constater une anomalie. Juste à côté de la fameuse pompe se trouve une brasserie où il n’y a eu aucune victime.»

                      Python 3 - Apprendre à programmer en Python avec PyZo et Jupyter Notebook → https://www.dunod.com/sciences-techniques/python-3

                    • [^] # Re: savon

                      Posté par (page perso) . Évalué à 1.

                      Oui enfin en France vous buviez peut être la bière pour ça, en Belgique c'est juste parce qu'elle est bonne :)

                      • [^] # Re: savon

                        Posté par . Évalué à 2. Dernière modification le 25/07/16 à 23:30.

                        En Alsace c'est la source d'hydratation par excellence : quand c'est le cagnard et que le soleil tape rien ne vaut une bonne pils bien fraîche ^^.
                        Les bières aromatisées / épicées c'est bon à noël ou les débuts de printemps quand le soleil manque ou quand il fait frais… ou toute l'année en Belgique ;)

                        • [^] # Re: savon

                          Posté par (page perso) . Évalué à 3.

                          Et du Picon ! Parce que le Picon, c'est bon :-)

                          It's a fez. I wear a fez now. Fezes are cool !

                      • [^] # Re: savon

                        Posté par . Évalué à 2. Dernière modification le 27/07/16 à 20:54.

                        Oui enfin en France vous buviez peut être la bière pour ça, en Belgique c'est juste parce qu'elle est bonne :)

                        Au moyen age les pèlerins, qui étaient pauvre, buvaient de la bière pour l'apport énergétique, en vitamines et en levures. S'était moins chers qu'un repas :) (une expression liégeoise dit "une bière = deux tartines" :D)

                        Les bières aromatisées / épicées c'est bon à noël ou les débuts de printemps quand le soleil manque ou quand il fait frais… ou toute l'année en Belgique ;)

                        Anecdote : Les bières fruités ont plus de jus de fruits que l'oasis que les gens donnent a boire à leurs gosses (la linderman framboise monte a 20% de jus de fruits). Entre un coca ou une bière fruité, côté santé c'est vite choisi :D

                        Donation Bitcoin : 1N8QGrhJGWdZNQNSspm3rSGjtXaXv9Ngat

              • [^] # Re: savon

                Posté par . Évalué à 0.

                Je crois que c'est plus la consommation en grand volume plutôt que le produit en lui même qui pose problème.

                • [^] # Re: savon

                  Posté par . Évalué à 2.

                  Boire 3 verres de vin par jour pendant des mois fera de toi un alcoolique, et c'est pas un grand volume.

                  Linuxfr, le portail francais du logiciel libre et du neo nazisme.

            • [^] # Re: savon

              Posté par . Évalué à 9. Dernière modification le 25/07/16 à 13:24.

              Heu, comme dis plus bas, ça fait environ 3500 ans que l'on utilise la saponification pour faire du savon d'Alep. Les produits sont relativement naturels et le procédé plutôt simple. […]

              C'est encore ce même argument que si c'est ancien et simple, ça doit être plus naturel donc meilleur pour la santé.
              En plus dire que les produits pour fabriquer du savon sont relativement naturels, ça me laisse un peu songeur. La soude caustique, relativement naturelle ? Vraiment ?

              Alors oui, c'est plus simple de synthétiser de la soude, puis de fabriquer du savon que de synthétiser du sodium laureth sulfate et de fabriquer un gel douche. Et ça fait plus longtemps qu'on maitrise le procédé de fabrication de la soude et du savon. Mais en quoi c'est naturel ?

          • [^] # Re: savon

            Posté par (page perso) . Évalué à 4.

            On est sur la même longueur d'onde. Tu remarqueras que j'ai bien mis de belle parenthèses autour de l'expression.

            Cela dit, est pour nuancer, je rajouterai que ce n'est pas parce que c'est « fabriqué » que c'est dangereux parce que non naturel.

            Tous les jours je cuisine, c'est tout sauf naturel. Ça implique généralement des réactions exothermiques, dont parfois des réactions de Maillard. C'est typiquement « de la chimie » et ce qu'est pas nécessairement dangereux.

            Sed fugit interea, fugit inreparabile tempus, singula dum capti circumvectamur amore

    • [^] # Re: savon

      Posté par . Évalué à 3.

      du coup on peut faire un masque à l'huile d'olive.

      Et du coup tu les lave comment tes cheveux après, quand ils sont plein d'huile d'olive ?

      kentoc'h mervel eget bezan saotred

      • [^] # Re: savon

        Posté par . Évalué à 3.

        Ça dépend du cheveu, s'il est très sec et très poreux, tu peux carrément le laisser absorber le bain d'huile.

        Sinon il y a plusieurs solutions :
        – Savon, puisqu'il ont été nourris ça va compenser l'action desséchante du savon,
        – Shampooing à l'œuf,
        – Poudre de type Rhassoul / Shikakai

  • # "Pas de caca" ?

    Posté par . Évalué à 10. Dernière modification le 24/07/16 à 16:22.

    Ah… Je pensais qu'il s'agissait d'une reprise du mouvement qui consistait à se retenir d'expulser quoi que ce soit, indéfiniment. Ça avait fait grand bruit, à l'époque… mais pas long feu : il s'était arrêté spontanément après les premiers cas de perforations intestinales.

    • [^] # Re: "Pas de caca" ?

      Posté par . Évalué à 2.

      J'aurai cru que ce seraient les poumons qui exploseraient en 1er moi… (quoi que ce soit, ça inclue l'air, non? :D)

      Y'a eu des morts? Parce qu'ils seraient bien dans le darwin award…

    • [^] # Re: "Pas de caca" ?

      Posté par (page perso) . Évalué à 10.

      Je pensais bien qu'il avait lancé un mouvement anti-programmation orientée objet ! Oo'
      Donc bon…

      Sed fugit interea, fugit inreparabile tempus, singula dum capti circumvectamur amore

    • [^] # Re: "Pas de caca" ?

      Posté par . Évalué à 8.

      Alors, si ça peut te rassurer, tu n'es pas le seul. En lisant le titre, j'avais supposé qu'il s'agissait d'un nouveau régime alimentaire à la mode ayant pour objectif de réduire la quantité… d'excréments produits par le corps humain.

      • [^] # Re: "Pas de caca" ?

        Posté par (page perso) . Évalué à 5.

        moi j'ai cru que la nouvelle mode de ne pas se laver les mains après avoir fait la grosse commission et j'imaginais déjà des arguments comme "c'est important les bactéries, y'en a partout, il faut garder celle du corps etc."…

        Beau titre… ça fait travailler l'imagination

  • # Complément d'information

    Posté par (page perso) . Évalué à 10.

    Sommaire

    Note: mon post a uniquement vocation de donner un complément d'information. Je n'ai rien contre la méthode "No poo" si ça marche. Je ne travaille pas pour une société active dans les cosmétiques.

    But du lavage

    La plupart des "crasses" dont nous voulons nous débarrasser sont hydrophobe. Elles ne sont pas miscible à l'eau (comme de l'huile) et sont donc non chargées. Les semblables dissolvent les semblables. Étant donné que la plupart d'entre-vous ne veut pas prendre de douche au chloroforme, au propanol, au perchloroéthylène, ou au benzène (c'est le principe du nettoyage à sec), il est nécessaire d'utiliser un truc pour solubiliser les impuretés dans l'eau.
    C'est la raison pour laquelle il est nécessaire d'utiliser un "agent compatibilisant" qui permet de solubiliser ces impuretés dans l'eau. Ces compatibilisants sont appelées agents tensioactifs car ils modifient la tension de surface de l'eau (dans le cas qui nous intéressent, elles abaissent celle de l'eau). Ces molécules possèdent la particularité de posséder une partie hydrophile et une autre partie hydrophobe. Par exemple, le laurylsulfate de sodium possèdent une extrémité chargée (la fonction sulfate) qui est hydrophile et une longue chaîne carbonée hydrophobe. Lorsque la concentration de ces molécules est suffisante, elles s'auto-assemblent en micelles: plusieurs molécules se groupent en plaçant les chaînes hydrophobes au centre de l'assemblage en repoussant l'eau et les fêtes hydrophiles font face à l'eau. Les micelles ont la propriété de pouvoir solubiliser des impuretés hydrophobes (qui se retrouvent dans le cœur de l'objet).

    https://fr.wikipedia.org/wiki/Laurylsulfate_de_sodium
    https://fr.wikipedia.org/wiki/Tensioactif
    https://en.wikipedia.org/wiki/Micelle
    https://en.wikipedia.org/wiki/File:Micelle_scheme-en.svg

    Qu'est-ce qu'un shampoing?

    Un shampoing contient un grand nombre de tensioactifs mais pas que. Il contient également des arômes, des parfums et des agents stabilisants pour le pH (voir le paragraphe suivant) etc.

    L'influence du pH sur le cheveu?

    Un cheveu est principalement composé de kératine . La kératine est une protéine fibreuse dont l'hydrophobicité dépend du pH. Son point iso-électrique (le pH auquel elle est neutre) est situé entre 4 et 4.5. Cela signifie, qu'à pH plus acide (< 4), la kératine se charge positivement et au dessus (pH basique), elle se charge négativement. La structure des cheveux est telle qu'à pH basique, le cheveu "s'ouvre": les écailles s'écartent les une des autres comme les pétales d'une fleur. Le cheveu est alors cassant, mat et s’emmêle facilement. Au point iso-électrique, les écailles sont serrées et le cheveu est luisant.

    Référence qui vaut ce qu'elle vaut mais qui m'a l'air documentée

    Coloration

    Le paragraphe précédent permet d'expliquer le principe d'une coloration:
    1) une solution colorante basique est appliquée afin d'ouvrir le cheveu
    2) le pigment s'insère dans le cheveu
    3) une solution de rinçage acide permet de refermer le cheveu.

    Quels paramètre affecte le shampoing?

    Le pH d'un shampoing ne doit donc pas être trop basique au risque d’abîmer le cheveu. Le pH optimal est situé entre 5 et 7 afin d'ouvrir le cheveu mais pas trop. Un pH trop acide décompose le cheveu (vous pouvez dissoudre les bouchons de cheveu de la douche avec de l'esprit de sel - attention aux canalisations métalliques).

    D’où vient la mousse?

    La plupart des gens aiment quand le shampoing mousse. La mousse est un état dans lequel l'air (hydrophobe) est emprisonné dans des cavités composées d'eau et de tensioactif.
    Or, tous les tensioactifs ne moussent pas. C'est pourquoi certains agents moussant sont ajoutés aux produits vaisselle et savon dans le but unique de mousser. La propriété moussante d'un agent tensioactif dépend principalement de la nature et de la longueur de la partie hydrophobe.

    https://fr.wikipedia.org/wiki/Mousse_(physique)

    Propriétés attendues d'un shampoing:

    • lave les cheveux --> agent tensioactif
    • odeur agréable: parfum
    • conservation plus de 2 mois: agent conservateur, anti agglomération,
    • ne laisse pas la peau sèche et crevassée: agents hydratants

    Dissection d'une étiquette

    http://www.leblogdelapeausaine.org/understanding-labels-what%E2%80%99s-in-my-shower-gel/
    Exemple:
    ex

    • Eau
    • Laurylsulfate de sodium: un tensioactif
    • Chlorure de sodium (du sel de cuisine)
    • Glycérine (ou glycérol, ce sont des synonymes): utilisé pour éviter le dessèchement de la peau. https://fr.wikipedia.org/wiki/Glyc%C3%A9rol
    • PEG-7 glyceril cocoate: un autre tensioactif appelé émulsifiant: le gel douche est une solution aqueuse mais il contient beaucoup de molécules organiques qui ne sont pas forcément solubles dans l'eau (parfums, arômes, …) Le rôle de celui-ci est de solubiliser ces additifs dans l'eau du pot. Cela permet d'éviter d'avoir deux phases dans le pot telle une mayonnaise qu'on aurait laissé trop longtemps au frigo. Note: la mayonnaise est une émulsion.
    • cocamidopropyl betaine: tensioactif dérivé de l'huile de noix de coco et de la diméthylaminopropylamine. Elle est utilisée dans de nombreux produits nettoyants, dont les gels douche et shampoings pour ses propriétés peu irritantes en comparaisons à d'autres agents de surface. https://fr.wikipedia.org/wiki/B%C3%A9ta%C3%AFne_de_cocamidopropyle
    • Styrene acrylate copolymer: Donne un aspect blanc et opaque au gel. C'est un polymère (cad une longue chaîne) inerte dans ce cas-ci.
    • Polyquaternium-22: un polymère cationique( chargé +). Il sert à éviter que le cheveu de se charge d'électricité statique. Note: le laurylsulfate est chargé négativement. Il est impératif de bien doser tout ça pour éviter de neutraliser le tout et de former un précipité. Les gels douche sont très stables dans le temps, or ils résultent d'un mélange instable. Une erreur de formulation mènerait très rapidement à la formation de plusieurs phases.
    • Acide citrique: le même que dans le jus de citron. Il permet de refermer le cheveu et de lui donner un bel aspect.
    • PEG-150 Pentaerythrityl Tetrastearate: un agent tensioactif stabilisant de mousse et émulsifiant.
    • benzoate de sodium: un conservateur (un gel douche ne périme pas).
    • PEG-6 caprylic/capric glycerides: émulsifiant qui adouci la peau
    • Nitrate de magnésium: conditionneur capillaire (beaux cheveux facile à coiffer)
    • Mel extract: extrait de miel: agent hydratant (pour la peau)
    • magnésium aluminium silicate: il permet de contrôler la rhéologie de la solution (viscosité, anti agglomération, etc)
    • prunus amygdalus dulcis: agent hydratant (extrait de l'amande douce)
    • méthylisothiazolinone: biocide et conservateur. Il est allergénique et cytotoxique. Il est conseillé de ne plus l'utiliser. Je ne sais pas de quand date l'image de l'étiquette.
    • Chlorure de magnésium: contrôle de la viscosité
    • sorbate de potassium: un additif alimentaire (agent conservateur)
    • gomme xanthane: polymère à base de sucre: additif alimentaire également: gélifiant ou épaississant

    http://www.observatoiredescosmetiques.com
    Note: le PEG est le polyethylene glycol. Un polymère inoffensif.

    La formulation peut également incorporer des agents qui diminuent l'effet d'une eau dure (calcaire). Un des agents les plus utilisés est l'EDTA (Éthylène Diamine Tétra-Acétique). L'EDTA permet de capter les ions Ca2+ et Mg2+ qui neutralisent les tensioactifs anioniques (chargés négativement).

    • [^] # Re: Complément d'information

      Posté par (page perso) . Évalué à 3.

      Bon, ben voilà, c'était pas si compliqué ;P

      Remarquable analyse, merci. C'est vrai que c'est peut-être un peu ardu pour l'école primaire.. Il faudrait partir de la base. Comme le savon noir des arabes, qu'il adorent car "ça sent pas bon, ça lave et ça vient de pas loin" et aussi, un truc qui n'est pas clair, c'est la différence fondamentale entre le shampoing et le savon..?

      N’empêche, c'est vrai que ça calme. Et le savon "de Marseille" (yen a plein en Afrique) c'est aussi compliqué ?

      • [^] # Re: Complément d'information

        Posté par (page perso) . Évalué à 5.

        D'après Wikipédia et le documentaire cité plus haut, le savon de Marseille, le vrai, c'est de l'huile végétale (d'olive normalement, mais même sur les sites des savonneries de Marseille, la composition indique aussi de l'huile de coco et/ou de palme ('tain, faut même se méfier du savon pour l'huile de palme maintenant)), de la soude (tu mélanges l'huile et la soude, tu fais chauffer, et hop, saponification), de l'eau et de l'eau salée. C'est tout.

        It's a fez. I wear a fez now. Fezes are cool !

      • [^] # Re: Complément d'information

        Posté par (page perso) . Évalué à 6. Dernière modification le 24/07/16 à 20:38.

        Le savon de marseille (un fork du savon d'Alep) est préparé à partir d'huile d'olive et de soude. La réaction est appelée saponification (c'est une hydrolyse):
        https://fr.wikipedia.org/wiki/Savon_de_Marseille
        saponification
        L'huile végétale (qui contient les esters) réagit avec la soude (NaOH) pour former
        * des agents tensioactifs: les ions carboxylates (R est une longue chaîne hydrophobe et le carboxylate, hydrophile, est chargé négativement)
        * de la glycérine

        Voir ce wiki très sympatique:
        http://wiki.scienceamusante.net/index.php?title=Fabrication_du_savon
        Attention, je déconseille très fortement de ne PAS utiliser un tel savon sur la peau !!! Il peut subsister des traces de soude caustique (NaOH) qui sont très irritantes et peuvent causer des lésions irréversibles. En cas de projection dans les yeux, c'est la cécité assurée.

        Le procédé de fabrication du savon de Marseille est contrôlé et l'utilisation ne présente pas de danger bien évidemment. Le fait d'avoir un produit solide facilite son stockage et sa conservation. Stabiliser une émulsion est bien plus compliqué.

        La différence entre un savon et un shampoing est très ténue. En général, un savon est solide et un shampoing est liquide. Ensuite, il peut y avoir plus d'additifs spécifiques dans le shampoing pour rendre les cheveux souples, brillants, etc.
        http://www.lescheveuxdemini.com/2013/10/quelle-est-la-difference-entre-un.html
        http://www.sirtin.fr/2012/06/28/quelle-difference-entre-un-savon-et-un-shampoing/ (voir le dernier paragraphe)

        Oups: doublé.

        • [^] # Re: Complément d'information

          Posté par (page perso) . Évalué à 5.

          Comme on me l'a gentiment fait remarquer, il faut lire: Attention, je déconseille très fortement d'utiliser un tel savon sur la peau !!! La phrase originale comporte une double négation. Si un modo veut bien corriger. Je sais que beaucoup de moules sont chauves mais quand même. La soude, ainsi que ma phrase, piquent les yeux!

          • [^] # Re: Complément d'information

            Posté par (page perso) . Évalué à 4.

            Précision : quand tu déconseilles d'utiliser un tel savon sur la peau, tu parles du savon saponifié soi même dans une casserole à la maison ? Pas du savon de marseille en général ?

            • [^] # Re: Complément d'information

              Posté par (page perso) . Évalué à 5.

              Oui, je déconseille d'utiliser le savon fait soi même. Le savon de Marseille est très bien. Le problème est qu'on ajoute généralement un excès de soude pour déplacer l'équilibre de la réaction. Il en reste donc dans le mélange final. Il est possible de la neutraliser avec un acide et de vérifier le pH avant utilisation mais ça reste du bricolage. Dans le cadre d'une utilisation domestique sur la peau, je m'abstiendrais de jouer avec ça.

        • [^] # Re: Complément d'information

          Posté par . Évalué à 7.

          un fork du savon d'alep :D (ça vaut presque une fortune)

          j'aime quand les geeks parlent d'autre chose que de code libre :) de tops expressions !!

      • [^] # Re: Complément d'information

        Posté par (page perso) . Évalué à 0.

        Tous les Arabes utilisent du savon noir ?

      • [^] # Re: Complément d'information

        Posté par . Évalué à 0.

        Et le savon "de Marseille" (yen a plein en Afrique)

        Normal Marseille étant une ville Africaine :-D

        kentoc'h mervel eget bezan saotred

    • [^] # Re: Complément d'information

      Posté par (page perso) . Évalué à 3.

      Merci beaucoup pour cette analyse complète et détaillée !

      It's a fez. I wear a fez now. Fezes are cool !

    • [^] # Re: Complément d'information

      Posté par (page perso) . Évalué à 7.

      y'a pas de fonction pour transformer un commentaire en dépêche ? :)

      Sinon pendant qu'on est dans le sujet des étiquettes, y'avait Open Food Facts qui avait fait parler de lui y'a un moment : http://openfoodfacts.org/ . J'ai jamais trop utilisé (encore ?), mais l'idée est très bonne.

      • [^] # Re: Complément d'information

        Posté par . Évalué à 0.

        Je me suis fait la même réflexion, mais pour moi, il n'aurait pas sa place en dépêche, non pour une question de qualité mais de ligne éditoriale: je vois linuxfr comme un site dédié à l'informatique, et plus particulièrement linux et le libre.
        Du coup, même si son commentaire était impressionnant de qualité (la note le montre, quoiqu'on pense du système de notation) il n'aurait pas sa place dans une dépêche (qui s'alignent sur l'info libre). Dans un journal (qui sont «freestyle») par contre, oui.

        • [^] # Re: Complément d'information

          Posté par (page perso) . Évalué à 5.

          je disais plus ça pour souligner la qualité que pour le demander vraiment, ça n'est effectivement pas dans le domaine de ce site (tout comme ce journal, mais pour un journal ça fait parti de la tradition du site de faire du hors sujet de temps en temps).

          Par contre, ça pourrait être sympa de le mentionner dans la liste mensuelle des journaux intéressants, histoire que ceux qui ne sont pas passés par ici puissent le voir.

          En tout cas on est bien sur DLFP pas de doute: un journal hors sujet, un fil pour se battre sur un terme, un commentaire de vulgarisation super travaillé, des blagues plus ou moins bonnes :)

    • [^] # Re: Complément d'information

      Posté par . Évalué à 2.

      Merci pour cette explication des plus didactiques. Je comprends mieux tout çà et cela me rappelle mes cours en habitat logement en BTS, mais non appliqué à l'hygiène corporelle. Es tu prof de chimie?

      Pour ma part, c'est hygiène corporelle avec du savon d'Alep!

    • [^] # Re: Complément d'information

      Posté par (page perso) . Évalué à 5.

      Nan mais sans déc… y'a encore des gens qui disent "esprit de sel" ?????????????

      Le mot de nomenclature pour désigner "l'esprit de sel" est…tadam…. roulements de tambours…….acide chlorhydrique !! yeah c'était facile !

      • [^] # Re: Complément d'information

        Posté par (page perso) . Évalué à 4.

        Oui mais y'en a un qui est naturel, et l'autre chimique!

        • [^] # Re: Complément d'information

          Posté par (page perso) . Évalué à 6.

          je te mets au défi de différencier les deux par analyse d'une solution d'acide chlorhydrique :)

          Ou alors c'est du second degré par rapport à la discussion précédente.

          Comment qu'on fait de l'esprit de sel ?
          on prend de l'acide sulfurique (super naturel…) et on en met sur du sel et on distille le tout (effet de serre tout ça)… et avec un peu de chance, ça crée un gaz, le chlorure d'hydrogène (HCl) que l'on fait buller dans l'eau ce qui donne une solution d'acide chlorhydrique (qui n'est donc jamais pur vu que c'est en fait un gaz dissous…m'enfin il se dissout bien.(38% en masse))

          Comment qu'on fait de l'acide chlorhydrique ?
          Et bien… on se fout un peu du départ tant que ça fait du HCl gazeux… et on fait buller dans l'eau.

          Comment il faut que les impuretés qui te permettraient de séparer l'esprit de sel de l'acide chloryhydrique doivent être des gaz solubles dans l'eau… bah je te cache pas que dans ton garage àça va être chaud de faire la différence… mais si tu veux, je te vend de l'esprit de sel à 10€ le litre naturel… et de l'acide chlorhyrique à 0,50 € (souvent HCl est un résidu de procédé industriel)

          Attention à ne pas sur-interpréter mon propos : ça m'énerve (comme plusieurs en haut) qu'on confonde chimique/artificiel/naturel surtout pour des trucs purement marketting dont l'ac. chlrohydrique/esprit de sel fait partie.
          Il y a des moment pourtant, où la distinction se doit d'être faite… par exemple : personnellement, à moins d'être certain de la filière dont provient le bicarbonate de soude (ou bicarbonate de sodium ou hydrogénocarbonate de sodium, celui qui vous plait), je ne mettrais dans mon assiette que celui qui est "alimentaire" -de cuisine- car il y a certaines distinctions en chimie entre un produit "pur" et un produit "alimentaire" (la teneur en métaux lourds par exemple…)

  • # Ekopedia

    Posté par (page perso) . Évalué à 4.

    Ce genre d'article me fait regretter Ekopedia, qui a fermé il y a plus d'un an maintenant. C'est dommage qu'il n'y ai pas d'autre site pour reprendre ce créneau.

  • # À part le bicarbonate

    Posté par . Évalué à 3.

    Je fais aussi du no poo, mais le bicarbonate est assez aggressif
    Je pratique le rhassoul (ou ghassoul), le sidr, la farine de pois chiches (un seul à la fois), il y a aussi le shikakai
    Tu peux trouver plein de façons de faire sur le net, mais en gros tu mets la poudre dans un bol, tu mets de l'eau, tu obtiens une pâte que tu peux appliquer sur cheveux mouillés ou secs, et après 10/15 mn de pause et un rincage, c'est reparti pour un bout de temps

    • [^] # Re: À part le bicarbonate

      Posté par . Évalué à 4.

      Question bête : c'est pas un peu merdique pour les canalisations ce genre de terres/poudres/pâtes ?

      • [^] # Re: À part le bicarbonate

        Posté par (page perso) . Évalué à 3.

        ça a l'air biodégradable ;)

        • [^] # Re: À part le bicarbonate

          Posté par . Évalué à 6.

          Ce qui ne change pas grand chose. La matière organique va se dégrader, certes, mais elle va nourrir des bactéries (c'est la définition de la biodégradation). Les bactéries sont championnes pour synthétiser des biofilms, qui sont, en gros, des protéines destinées à les ancrer durablement aux parois. Donc ta canalisation sera bouchée tout pareil.

          Ça, ce sont les sources. Le mouton que tu veux est dedans.

      • [^] # Re: À part le bicarbonate

        Posté par . Évalué à 2.

        Effectivement, ça peut faire des tapons, il vaut mieux mettre un filtre sur la bonde, pour récupérer les débris :)

  • # Pourquoi pas

    Posté par (page perso) . Évalué à 2.

    Je n'ai rien de spécial contre les shampooings, mais il vrai que plus on se lave les cheveux, plus ils deviennent rapidement gras. Actuellement je suis à un shampooings tous les 7 voir 10 jours et la différence avec la période où je me les lavais tous les 2~3 jours est flagrante.

    Je me pose quand même quelques questions. Dans l'article que tu cites, l'autrice dit se brosser les cheveux plusieurs fois par jours. Ayant les cheveux bouclés, c'est hors de question. Je les brosse avant de les laver (quand j'y pense), ou juste après quand il sont encore mouillés, mais à sec ça fait beaucoup trop de volume (et personnellement je cherche plutôt à en perdre).

    Deuxièmement, quand est-il des pellicules ? Le plus souvent je me lave les cheveux non pas parce que je les trouve particulièrement sale mais parce que mon cuir chevelu me démange. Toujours selon l'article cité, le bicarbonate de soude serait un anti-pelliculaire. Mais s'il faut rester un mois (ou plus) sans lavage, je vais m'arracher la peau du crâne (si ça fait comme maintenant).

    En tout cas à tester, si j'ai la motivation un jour.

    Il existe deux catégories de gens : ceux qui divisent les gens en deux catégories et les autres.

    • [^] # Re: Pourquoi pas

      Posté par . Évalué à 2.

      Bonjour,

      Ma compagne et moi sommes au « no poo » depuis plusieurs mois. Elle a les cheveux très bouclés et elle ne se les brosses qu'avec un peigne à grosses dents (en bois ou en corne) si ses cheveux sont vraiment très emmêlés et avec une brosse en poil de sangliers de temps en temps.

      Le brossage sert surtout à répartir le sébum le long du cheveux et je me permets de supposer que les tiens sont probablement secs ce qui est souvent le cas des cheveux bouclés.

      Pour les pellicules, ça dépends de l'origine des pellicules. Personnellement je fais un peu de psoriasis. Tout les shampooing anti-pelliculaires me décapent le cuir chevelus et aggravaient le problème (les trucs au zinc pyrithione étant les pires).

      Du coup j'utilise de l'huile essentielle de tee trea (2-3 gouttes dans un rhassoul) et j'ai pratiquement plus de pellicules et les démangeaisons sont vraiment minimes.

      • [^] # Re: Pourquoi pas

        Posté par . Évalué à 1.

        Correction :
        C'est de l'huile essentielle de Tea Tree (et non pas du Tee Trea)

    • [^] # Re: Pourquoi pas

      Posté par . Évalué à 3.

      Bonjour,

      Je suis la compagne en question. J'ai donc les cheveux particulièrement frisés et il est hors de question de les brosser à sec ! Brosser un cheveu frisé à sec le fragilise et/ou le casse.
      Je ne les brosse donc quasiment jamais. Sous la douche et en sortie de douche pour les mettre en forme, avec un peigne en bois à grosses dents. Je fais également des bains d'huile (1x par semaine) et des sprays hydratants (dans l'idéal 1x par jour). Dans les deux cas, je brosse aux doigts.

      On passe outre le retrait des poussières et la répartition du sébum, mais personnellement, je n'en ai jamais, d'où les cheveux secs…

      Concernant les pellicules, tout dépend de la cause.
      En règle général, les cheveux frisés ont le cuir chevelu sec, ce qui crée des démangeaisons. C'est mon cas personnellement. Le bicarbonate est asséchant ! L'utiliser risquerait au contraire d'aggraver les choses !

      Il est important de déterminer s'il a besoin d'être nourri ou hydraté. Généralement, c'est surtout un besoin d'hydratation dans notre cas. On privilégie alors les masques hydratants (à base de miel, aloe vera, yaourts ou compote…).

      Il existe plusieurs poudres efficaces contre les pellicules, ainsi que des huiles essentielles (à très petite dose puisque c'est extrêmement concentré). Le shikakai (poudre lavante), le brahmi (soin en complément d'une poudre lavante), l'he de tea tree, l'he de lavande pour apaiser les démangeaisons, l'he d'ylang-ylang pour hydrater…

      Les poudres de lavage sont asséchantes et on préconise d'ajouter à la préparation des éléments hydratants (les mêmes que j'ai cité plus haut, par exemple).

      Pour un cas concret, personnellement je me lave les cheveux avec un mélange de poudres skikakai (lavant antipelliculaire) / brahmi (soin antipelliculaire) / guimauve (soin hydratant et nourrissant) + lait d'avoine (hydratant) + jaune d'oeuf (nourrissant et fortifiant) + he en fonction des besoins du moment.

      Pardon pour la longueur du post, si jamais cela t'intéresse d'en savoir plus, n'hésite pas.

  • # Cosmétique bio

    Posté par . Évalué à 2.

    Si tu en es là, tu devrais peut-être partir sur des cosmétiques bio. Je suis pas assez calé sur le sujet (ma femme a tenu pendant des annees un commerce de cosmétique bio), mais les réglementations dites bio pour les cosmétiques interdisent beaucoup de choses d'origine minérale, les senteurs sont bien souvent issues d'huile essentielle, etc. Les gammes sont aujourd'hui bien développés, on trouve de tout, les femmes peuvent même trouver du maquillage, du parfum. Je trouve également de quoi me raser.

    Ce sont des produits dont le processus de fabrication reste simple et compréhensible. C'est pas négligeable quand on sait qu'une partie importante de ce qu'on applique sur la peau finit dans le sang.

    Pour autant, attention, pour les personnes ayant des peaux allergiques, les cosmétiques bio sont peut-être plus agressifs car justement moins élaborés.

    Voilà, j'en parle car au delà des cheveux cela peut t'interesser.

    • [^] # Re: Cosmétique bio

      Posté par . Évalué à 6.

      Le fait qu'un cosmétique est bio n'enlève en rien son potentiel néfaste. D'une part il n'y a pas une désignation "bio" universelle, d'autre part ça exclu juste la plupart du temps l'utiliation de produits de synthèses et issus de la pétrochimie. Mais ça n'empêchera pas le produit de te brûler la peau, mal te laver ou augmenter tes risques de développer telle ou telle maladie.

      Du reste les huiles essentielles peuvent être dangereuses suivant l'usage qu'on en fait.

      • [^] # Re: Cosmétique bio

        Posté par (page perso) . Évalué à 7.

        Effectivement. Nous sommes allé voir une dermato (qui par chance a une grande réputation scientifique) pour l'eczéma de ma fille et elle nous a dit de ne surtout pas utiliser de lessive bio car très souvent à base de substances végétales irritantes pour la peau. En revanche pour le shampooing et savon, elle nous as conseillés des trucs hypoallergéniques qui coûtent un bras en pharmacie. C'est déjà ce qu'on utilisait car ma compagne a des plaques rouges avec les shampoings/savons du supermarché.

      • [^] # Re: Cosmétique bio

        Posté par (page perso) . Évalué à 1.

        les huiles essentielles peuvent être dangereuses

        C'est surtout que c'est un nom générique et marketing derrière lequel on vend tout et n'importe quoi pour les bobos :-)

        • [^] # Re: Cosmétique bio

          Posté par . Évalué à 4.

          C'est surtout que c'est un nom générique et marketing derrière lequel on vend tout et n'importe quoi pour les bobos :-)

          D’après la norme ISO 9235 :

          2.11
          huile essentielle
          produit obtenu à partir d’une matière première naturelle (2.19) d’origine végétale, soit par entraînement à la vapeur d’eau, soit par des procédés mécaniques à partir de l’épicarpe de fruits de citrus (agrumes), soit par distillation sèche, après séparation de l'éventuelle phase aqueuse par des procédés physiques

          Je trouve la définition assez loin du tout et n’importe quoi.

    • [^] # Re: Cosmétique bio

      Posté par (page perso) . Évalué à 5.

      C'est gentil, mais à part le shampooing, j'utilise… juste du savon. Oui, même pour me raser : je récupère les bouts de savon dont on ne peut plus se servir (tu sais, le truc tout fin qui casse facilement et qu'on n'ose plus utiliser), je les casse en petits morceaux dans un bol, un peu d'eau pour les lier, je laisse sécher, et hop, je n'ai plus qu'à utiliser ce bloc de savon dans le bol avec mon blaireau[1] :-)

      [1] et mon rasoir droit. Oui, je suis assez old school à ce niveau là.

      It's a fez. I wear a fez now. Fezes are cool !

      • [^] # Re: Cosmétique bio

        Posté par (page perso) . Évalué à 2.

        Bonjour,

        on m'a offert de la mousse à raser.

        Je trouve qu'il est plus efficace d'utiliser du savon que je fais mousser dans mes mains et que j'applique sur les parties de mon visage que je veux raser. Je laisse hydrater une ou deux minutes, puis je rase.

        La mousse à raser industrielle ne m'a pas apporté plus de confort ni d'efficacité.

        Il est important de laisser les poils de barbe s'hydrater, et d'avoir un rasoir bien affûté (dès que ça commence à accrocher ou à blesser, il faut changer la lame).

        Ceux qui ont une barbe très dure devraient laisser s'hydrater plus longtemps.

        Juste pour confirmer.

        • [^] # Re: Cosmétique bio

          Posté par . Évalué à 2.

          Bonjour Grégoire,

          Bois-tu du thé pendant que tu te rases ?

          Cordialement .

  • # Rah

    Posté par (page perso) . Évalué à 10.

    Titre de l'image

    Putain de Hippies bouffeurs de graines!

    • [^] # Re: Rah

      Posté par . Évalué à 6.

      «Le gras c'est la vie !»

      • [^] # Re: Rah

        Posté par (page perso) . Évalué à 4.

        C'est le goût surtout !
        Le premier moyen de diffuser un goût ou une odeur, c'est de le stabiliser dans un substrat gras.

        Sed fugit interea, fugit inreparabile tempus, singula dum capti circumvectamur amore

        • [^] # Re: Rah

          Posté par . Évalué à 4.

          Ma citation était une référence à Karadoc (Kaamelott) en réponse au maitre d'arme «bouffeur de graines».

  • # Moi, je me rase le crâne...

    Posté par (page perso) . Évalué à 4.

    Et encore que sur une toute partie, vu que sur la majeure partie, il n'y a plus de cheveux… :(

  • # No Programmation Orientée Objet

    Posté par . Évalué à 3.

    Il me semblait que c'était ça le sujet… :D Je sors…

  • # Education

    Posté par . Évalué à 10.

    On se moque beaucoup des politiques sur leur ignorance du domaine informatique mais au final, on voit aussi que beaucoup de personnes calées en informatique avoir cette même ignorance sur la science et la 'nature'. Je me dit qu'un peu plus d'indulgence et d'éducation sur des domaines éloignés des nôtres ne peut que faire du bien.

    • [^] # Re: Education

      Posté par . Évalué à 3.

      La différence c'est que le "politique qui ne connait pas un sujet" n'est pas spécialement gêné pour donner son avis (éclairé) dessus.

      Alors que l'avis du pékin du coin ne va généralement impacter que lui même.

      • [^] # Re: Education

        Posté par . Évalué à 3. Dernière modification le 25/07/16 à 15:15.

        La différence c'est que le "politique qui ne connaît pas un sujet" n'est pas spécialement gêné pour donner son avis (éclairé) dessus.

        L'autre différence est que le politique en poste (un ministre typiquement) a à sa disposition l'expertise de l'homme de l'art. Quand il dit des conneries c'est difficilement pardonnable.

        • [^] # Re: Education

          Posté par (page perso) . Évalué à 7.

          Ce qui compte, quand on est politique, ce n'est pas de dire des choses vraies, mais des choses qui rapportent des voix. Parfois ils disent la vérité, parfois il mentent, mais ils s'en foutent que ce soit vrai ou faux. Je conseille la lecture de L'art de dire des conneries.

          • [^] # Re: Education

            Posté par . Évalué à 1.

            Il a l'air cool ce bouquin :-) le titre anglais encore plus : "On bullshit".
            Ça me fait penser à un truc que j'ai lu tout à l'heure :

            www.politis.fr : Daesh nous empêche de voir que la question majeure est politique

            Où on lit, je cite :

            Aujourd’hui, le politique a déserté la spécificité de son champ. Hier, il l’a fait au profit de la religion du marché. Aujourd’hui, il le fait au profit d’une société du spectacle. Les hommes politiques essaient de vendre dans leurs discours des produits qui leur permettent d’acquérir un maximum de parts de marché de l’opinion publique. Faisant cela, ils aggravent la crise. Ils ne sont pas crédibles. Ils « gèrent » les opinions et maintiennent, sans les contrebalancer, les pouvoirs des oligarques de l’économie.

            • [^] # Re: Education

              Posté par (page perso) . Évalué à 3.

              Arf, mince, je me rends compte qu'il manque un « De » au début de mon lien Wiki… De l'art de dire des conneries.

              Il s'agit en fait d'un petit essai de quelques pages, il ne faut donc pas hésiter à la lire. Il ne parle pas vraiment des politiques, mais plus généralement de la distinction menteur/baratineur.

        • [^] # Re: Education

          Posté par . Évalué à 4.

          Bien sûr que le politique a une plus grande part de responsabilité, d'autant plus, comme dit plus bas, que souvent, il ne cherche pas vraiment à dire la vérité.
          Je voulais juste pointer le fait que chacun a ses domaines de compétences et qu'on peut vite dire n'importe quoi (inconsciemment) sur un autre domaine en utilisant (inconsciemment aussi) un argument d'autorité.

          Ici, je pense que ce qui a fait le plus tiquer les gens (dont moi), c'est "Un peu moins de chimie dans la vie quotidienne, ça ne peut pas faire de mal :-)". Se shampouiner au bicarbonate, why not mais le faire pour cette raison est mauvaise. D'une part, parce que tout est chimique et que d'autre part cela sous-entend que naturel = sain et industriel/de synthèse = mauvais ce qui est faux.

          Alors que l'avis du pékin du coin ne va généralement impacter que lui même.

          Je ne suis pas d'accord. le pékin du coin va impacter son entourage, ceux qui le lisent (ici via un journal), etc et les conneries dites vont pouvoir se propager. On est plus enclin à croire un pote qu'un politique en général :)

          • [^] # Re: Education

            Posté par (page perso) . Évalué à 2.

            Ici, je pense que ce qui a fait le plus tiquer les gens (dont moi), c'est "Un peu moins de chimie dans la vie quotidienne, ça ne peut pas faire de mal :-)". Se shampouiner au bicarbonate, why not mais le faire pour cette raison est mauvaise. D'une part, parce que tout est chimique et que d'autre part cela sous-entend que naturel = sain et industriel/de synthèse = mauvais ce qui est faux

            Connaissant les industriels, et sans complotisme (on le voit bien dans le documentaire), on peut quand même légitimement se poser la question : vont-ils utiliser les composants les plus propres et sans impact négatif (ou le moins possible) sur notre santé ? Spoiler : non. Tout ce qu'ils veulent, ce sont des ingrédients pas cher (parfums de synthèse plutôt que naturels (bon OK, pourquoi pas, pour ça, mais ça montre bien qu'ils veulent tirer les prix au max)), et qui font que ça plaît au consommateur (faut qu'ça mousse) et qui ne lui font pas peur (on enlève le paraben et on mets un autre truc pourri mais inconnu du public). Marketing++, bénéfice++, santé --

            C'est plus ça que je voulais dire.

            It's a fez. I wear a fez now. Fezes are cool !

            • [^] # Re: Education

              Posté par . Évalué à -2.

              ça, c'est quand même du gros FUD…
              Je ne dis pas qu'il faut faire une confiance aveugle aux industriels mais tenir la position diamétralement opposée est tout autant contre-productive.

              • [^] # Re: Education

                Posté par (page perso) . Évalué à 1.

                Diamétralement opposée ? Bof. Je ne dirais pas que je suis diamétralement opposé. Je ne fabrique pas mon bicarbonate moi-même par exemple :P

                FUD ? Le documentaire montre quand même qu'ils se foutent bien de notre gueule et ne pensent qu'au profit, même ceux qui se la jouent cool comme Lush.

                It's a fez. I wear a fez now. Fezes are cool !

                • [^] # Re: Education

                  Posté par . Évalué à 7.

                  et ne pensent qu'au profit

                  Tu crois que les producteurs / vendeurs de bicarbonate de soude, savon d'alep/marseille et de rhassoul ne pensent pas qu'au profit ?

                  J'veux dire je suis sûr qu'ils iraient à la pêche une bière à la main si c'était pas qu'une question de pognon.

                • [^] # Re: Education

                  Posté par (page perso) . Évalué à 1.

                  Si je me rappelle bien, ce documentaire sort (un peu?) Weleda du lot. Mais les recettes de shampoing chez eux ont l'air quand même un peu plus compliquées que celle du Journal:
                  https://www.weleda.fr/product/s/shampooing-usage-frequent-au-millet

                  (au moins il y a une "traduction" en français de la composition, avec des liens détaillant chaque ingrédient).

                  de toutes façons cela semble normal qu'une entreprise cherche à faire des profits. Il reste plus qu'à leur prouver qu'il y a un marché pour le bicarbonate de soude goût citron! Et à vérifier ce qu'il y a vraiment dans les agréments pour le bicarbonate de cuisine/cosmétique pour être sur de ce qu'on achète et s'il faut se méfier des produits qui n'ont pas cet agrément (par exemple je vois que Starwax propose les deux: http://www.starwax.fr/produit/les-indispensables/bicarbonate-soude / http://www.starwax.fr/produit/les-indispensables/bicarbonate-soude-alimentaire [mais pas encore la version au citron!])

  • # Changer ses habitudes?

    Posté par . Évalué à 6.

    Hello,

    Merci de partager ton expérience avec nous, mais il y a quand même un petit point qui me « dérange ».

    En effet, tu n'as pas seulement changer ton shampoing industriel pour une solution plus personnelle, tu as également changer tes habitudes.

    je ne me lave plus les cheveux tous les jours

    les bouteilles de shampooing … je les vidais vite.

    Tu es donc passer d'un shampoing quotidien avec une quantité non négligeable de produit à une fréquence moins élevée et une quantité moindre.

    Aurais-tu à nouveau essayé un shampoing industriel en utilisant la même fréquence et en diminuant sensiblement la quantité utilisée? Si oui, as-tu remarquer une différence?

    Qu'on soit d'accord, je ne remets absolument pas en question ton choix d'une solution alternative. C'est juste qu'avec cette nouvelle solution, tu n'as pas simplement remplacée le shampoing industriel par un shampoing maison qui t'es plus adapté.

    My 2 cents!

    • [^] # Re: Changer ses habitudes?

      Posté par (page perso) . Évalué à 6.

      J'ai déjà essayé d'espacer les shampooings classiques, bah ça graissait plus vite qu'aujourd'hui.

      Donc oui, bicarbonate + citron fait une vraie différence pour moi.

      It's a fez. I wear a fez now. Fezes are cool !

      • [^] # Re: Changer ses habitudes?

        Posté par . Évalué à 4.

        J'aimerai ajouter autre chose aussi lié à l’honnêteté intellectuelle : tu n'as pas arrêté de te laver les cheveux. Tu te les laves moins souvent, et avec du shampoing maison plutôt que régulièrement (quotidiennement même, si j'ai bien compris) avec du shampoing acheté.

        Ça peut paraitre un détail, mais c'est en vérité fondamental : tu reproches aux industriels leur opacité (tu ne sais pas ce qu'il y a dans leurs produits) et tu n'as confiance en eux. Je partage ces critiques. Le truc, c'est que là, tu dis que « tu ne te laves plus les cheveux », avant de nous donner la recette de ton shampoing maison. Donc tu te laves les cheveux, donc tu as menti deux lignes avant. Pire que les industriels : on est certain que tu mens ! :D

        Je dis ça avec humour, je ne pense pas vraiment ça. Mais je trouve tout de même le procédé consistant à mentir pour plus impressionner le lecteur assez déplorable, et ne mettant pas du tout en confiance.

        • [^] # Re: Changer ses habitudes?

          Posté par . Évalué à 2.

          C'est un mouvement qui consiste à ne plus se laver les cheveux.

          À part le début un peu provocateur, le reste du journal est sans ambiguïtés :

          je ne me lave plus les cheveux qu'au bicarbonate

          je ne me lave plus les cheveux tous les jours

          J'ai pas l'impression que ça veuille dire ne plus se laver les cheveux du tout.

          Quand à l'expression « no poo », le « poo » est une blague avec « shampoo » et « poo » qui veulent dire « shampooing » et « caca » en grand-breton. Là encore on ne parle pas de ne plus se laver les cheveux, juste ne pas utiliser de shampooing industriel tout fait.

          • [^] # Re: Changer ses habitudes?

            Posté par . Évalué à 3.

            Cela-dit l'auteur du journal n'a pas précisé à quelles intervalles il lave ses cheveux au bicarbonate de sodium.

            Parce que bon y'a plein de gens qui ne font un shampoing qu'une à deux fois par semaine (mais avec de l'indus).

            • [^] # Re: Changer ses habitudes?

              Posté par (page perso) . Évalué à 2.

              Je me lave les cheveux au bicarbonate tous les deux à quatre jours (j'ai toujours du mal à ne pas me laver les cheveux quand je prends ma douche, d'où une fréquence quand même importante) et à la Maïzena dès que je les trouve trop gras entre les lavages au bicarbonate.

              It's a fez. I wear a fez now. Fezes are cool !

  • # Finalement c'est du shampooing Libre

    Posté par . Évalué à 2. Dernière modification le 26/07/16 à 12:07.

    Sans entrer dans l'histoire chimique == pas naturel, puisque effectivement tout est chimique, je trouve que le « no poo » c'est simplement les concepts KISS et Libres adaptés au shampooing.

    Le shampooing industriel c'est une recette toute faite dont on ne connait pas le procédé de fabrication. On connait les ingrédients, mais c'est tout. Et il fait son travail de laver les cheveux.

    Après tout Windows boote et lance des applications.

    Il parait que ça fait aussi d'autres trucs moins cool et plus ou moins en douce comme siliconer les cheveux pour les rendre artificiellement solides.

    Après tout il parait qu'il y a des malwares/keyloggers dans l'OS à la fenêtre et que tout ces petits assistants (coucou Siri, coucou Cortana, coucou les autres…) nous espionnent.

    De son côté, dans la communauté et sur les sites « no poo » on trouve beaucoup de recettes ( « open sources ;-) ).

    On peut les réaliser telles quelles ou changer/rajouter un ingrédient comme on peut changer/rajouter XFCE ou GNOME ou à sa distrib.

    Ça n'enlève rien au fait qu'il faille se renseigner sur ce qu'on s'apprête à faire (ça touche à la santé et l'hygiène quand même). Un grand sudo implique de grandes responsabilités.

    Du coup je partage ma recette ( licence CC-0 :-) ), pour cheveux gras à pellicules (à cause de psoriasis, mais ça c'est le dermato qui vous le dira) :

    • 2-4 cuillères à soupe de Rhassoul (laver)
    • 2-3 gouttes d'huile essentielle de Tea Tree (appaiser le cuir chevelu / psoriasis )
    • 1 cuillère à soupe de miel (nourrir)
    • 2 bouchon de rhum brun / ambré (faire briller)
    • Du lait pour diluer tout ça en pâte crême assez liquide (liant + nourrir)

    En option :

    • 1-2 gouttes d'huile essentielle de camomille ou lavande (appaiser)
    • Remplacer le lait par du lait végétal si ça nous amuse (trip bio/vegan/PETA)
    • [^] # Re: Finalement c'est du shampooing Libre

      Posté par . Évalué à 2.

      On me souffle dans l'oreillette que j'ai écrit quelques conneries, et comme la capacité à éditer mon commentaire apparaît ou disparaît mystérieusement, je glisse ici quelques corrections :

      • le miel et le lait hydratent
      • on peut utiliser n'importe quelle couleur de rhum (mais le blanc c'est quand même moins bon à boire)
      • l'HE de Tea Tree sert pour tous les types de pellicules, pas seulement les miennes
      • j'ai oublié de parler de l'huile végétale d'amande douce (une cuillère à café) qui elle sert effectivement à nourrir et à traiter le psoriasis
      • Le lait animal peut donner une mauvaise odeur lors de l'application (le lait peut tourner avec la chaleur/acidité du cuir chevelu), ce problème est absent avec les laits végétaux (amande, avoine ou autre)
    • [^] # Re: Finalement c'est du shampooing Libre

      Posté par . Évalué à 4.

      2-4 cuillères à soupe de Rhassoul (laver)
      2-3 gouttes d'huile essentielle de Tea Tree (appaiser le cuir chevelu / psoriasis )
      1 cuillère à soupe de miel (nourrir)
      2 bouchon de rhum brun / ambré (faire briller)
      Du lait pour diluer tout ça en pâte crême assez liquide (liant + nourrir)

      En option :

      1-2 gouttes d'huile essentielle de camomille ou lavande (appaiser)
      Remplacer le lait par du lait végétal si ça nous amuse (trip bio/vegan/PETA)

      Elle me parait hyper compliquée ta recette.

      Quand j'étais plus jeune j'avais aussi des pellicules et des cheveux gras. Mais je bouffais pas mal de merde et je vivais en région parisienne donc dans la pollution (j'avais aussi constamment la gorge prise).

      Entre temps j'ai arrêté de me mettre les mains dans les cheveux (important ça !), j'ai pris de l'âge, j'ai quitté la région parisienne pour un pays/coin moins pollué. Mais je continue à utiliser des shampoings indus, souvent des premiers prix d'ailleurs.

      Plus de pellicules, plus de cheveux gras (et toujours en apparté la gorge est libérée aussi).

      Mon expérience est relativement anecdotique mais j'ai le sentiment qu'avant d'aller tailler du côté des méthodes de grand mère, adopter une alimentation plus équilibrée et quitter les environnements trop pollués est un bon départ. Aucune idée de l'influence de l'age cela-dit.

      • [^] # Re: Finalement c'est du shampooing Libre

        Posté par . Évalué à 1.

        Hyper compliquée ? J’irais pas jusque-là non.

        C’est pas super dur de prendre un bol, y mettre le Rhassoul, puis tous les ingrédients, avant d’ajouter le liant jusqu’à obtenir la consistance désirée.

        Ensuite c’est MA recette. Si mon style de vie ou ma nature de cheveux change, je peux adapter la recette, elle est libre.

        Pour poursuivre ma comparaison linuxienne, chaque installation suit invariablement le même processus pour moi :

        • installer la distrib
        • installer zsh et changer le shell par défaut pour moi
        • installer oh-my-zsh (pour la flemme de le configurer)
        • installer le thème que me plait
        • déplacer le PATH de .zshrc à .zprofile pour éviter les problèmes de venv python

        C’est un truc perso. C’est pas très compliqué, c’est pas simple non plus. C’est adapté à mon cas, et j’en parle parce que ça peut aussi servir à autrui.

        Tu veux plus simple ?

        • Rhassoul + eau : très bien pour les cheveux gras
        • Shikakai (une autre poudre lavante) + eau : c’est très bon pour les pellicules

        Une fois que tu as fait ta base, tu peux l’adapter (ou pas) à ton envie et à tes besoins.

        Pour ce qui est de la vie parisienne, malheureusement, pour l’instant partir n’est pas une option, mais j’attends avec hâte le jour ou je pourrai aller décrasser mes poumons et mon cuir chevelu dans un coin un peu moins urbain. Ce qui me permettra sûrement de changer ma recette.

        Pour ce qui est de la bouffe, j’ai un régime pas dégueu en ce moment. Pour ce qui est de l’âge, j’ai bien passé l’adolescence, ça devrait être stable jusqu’à la quarantaine.

        Mon expérience est relativement anecdotique, mais j’ai le sentiment qu’avant d’aller tailler du côté des méthodes de grand-mère, adopter une alimentation plus équilibrée et quitter les environnements trop pollués est un bon départ. Aucune idée de l’influence de l’age cela-dit.

        Et pourquoi ne pas aller tailler du côté des méthodes de grand-mère quand même ? Ça me résout un problème sans avoir à déménager, sans avoir à changer mon régime alimentaire (améliorable certes, mais loin d’être pourri) et sans avoir à attendre un âge indéterminé.

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.