Journal Besoin d'arguments pour obtenir une station de travail sous GNU/Linux ?

14
16
jan.
2015

Ce journal est dans le domaine public, et à défaut sous licence CC0.

Bonjour,

J'ai commencé une mission chez un client institutionnel pour développer des applications C++ distribuées et temps réel souple seulement pour GNU/Linux.

A l'arrivé, une machine bureautique sous MS-Windows (i5, 4 Go RAM) est fournie. Comme pour ma mission précédente, j'ouvre donc un ticket pour obtenir une seconde machine sous GNU/Linux :

  • PC sans moniteur, sans OS, sans disque-dur, sans carte graphique ;
  • processeur i7 (avec GPU) pour compiler/tester localement ;
  • 16 Go RAM, entre autres, pour remplacer le PC bureautique par une VM ;
  • un SSD 200 Go, car le disque dur est le goulet d'étranglement.

(disons 700 € HT, soit un gros homme.jour, sans parler de la machine bureautique remplaçable par une VM)

Le temps passe… Et je tombe de ma chaise : la procédure ne prévoit que le poste bureautique => Les développeurs ont la même et unique machine que les autres. Les options :

  1. Serveur GNU/Linux distant :
    • impact des compilations et stress-tests des autres,
    • des outils graphiques peu confortables (lents),
    • temps perdu à chercher sans arrêt des fichiers à supprimer dans le faible espace de stockage.
  2. Installer une VM GNU/Linux sur sa machine bureautique.
  3. Trouver une (vieille) machine bureautique oubliée dans un coin et installer soit-même une distribution en espérant ne pas être repéré.
  4. Changer la procédure.

J'ai opté pour ce dernier point. Mon responsable client est convaincu et a organisé une réunion avec différents responsables d'équipes IT. Maintenant, il faut justifier.

Et c'est là que j'ai besoin de votre expérience, de vos lumières et de votre imagination.

Quels arguments pour convaincre les décideurs ?

L'objectif étant d'obtenir des stations de travail (PC) sous GNU/Linux suffisamment puissantes pour développer de grosses applications C++ multi-tâche.

Les meilleurs arguments seront sélectionnés pour rédiger une dépêche afin d'aider tous les lecteur LinuxFr à convaincre les décideurs du bénéfice à améliorer la vie des développeurs GNU/Linux.

Merci de placer aussi vos réponses sous licence CC0
pour permettre de les recopier sans faire de lien vers LinuxFr.
(faudrait pas qu'ils soient au courant de nos manigances)

  • # C'est assez marrant en fait...

    Posté par . Évalué à 10.

    Tu as fais la demande, et tu n'as pas encore les arguments pour le justifier ?

    charrue, boeuf, toussa…

    • [^] # Re: C'est assez marrant en fait...

      Posté par (page perso) . Évalué à 10.

      Tu as fais la demande, et tu n'as pas encore les arguments pour le justifier ?

      …"auprès des décideurs".

    • [^] # Re: C'est assez marrant en fait...

      Posté par (page perso) . Évalué à 8.

      Oui j'ai ouvert une demande avec un argument banal : "en tant que développeur GNU/Linux, j'ai besoin d'une machine de développement sous GNU/Linux".

      Le service traitant ce genre de demandes, a répondu que la procédure ne prévoit que la machine bureautique. Ce service n'a aucun pouvoir de décision, ils n'ont pas le droit de sortir de la procédure.

      Je suis soutenu par mon responsable, mais il a besoin que je lui fournisse des arguments.

      Pour les décideurs ce n'est pas évident de comprendre pourquoi tout d'un coup un prestataire exigerai la fourniture de stations de travail sous GNU/Linux car jusqu'à maintenant, les différentes équipes de dév (salariés internes) ont bien réussi à s'en passer (des serveurs de compilation sous GNU/Linux leur étant mis à disposition).

      Le service sécurité doit certainement aussi convaincre les décideurs de n'autoriser que des machines MS-Windows… (no comment)

      Est-ce que tu comprends bien la situation ?

      Commentaire sous licence Creative Commons Zero CC0 1.0 Universal (Public Domain Dedication)

      • [^] # Re: C'est assez marrant en fait...

        Posté par (page perso) . Évalué à 1. Dernière modification le 17/01/15 à 16:11.

        des serveurs de compilation sous GNU/Linux leur étant mis à disposition

        Du coup, pourquoi toi tu ne peux pas faire pareil?
        C'est la les limites de tes arguments. 2 choix :
        - Tu sais pourquoi tu ne peux pas faire comme les autres et donc tu n'as pas besoin de nous, vu que tu as déjà tout en main.
        - Tu veux te la péter et cherche des arguments bidon pour être différent et donc pas sûr que ça donne envie de t'aider

        Comme le disait déjà pBpG : tu fais une demande sans avoir de besoin?

        Dans tous les cas, on n'a pas grand chose à apporter.
        Ou alors, il y a quelque chose qui m'échape.

        Note : je ne remet pas en cause le besoin, je sais que c'est très chiant les machines à distance pour du dev, et fait tout en local, et quand je suis en déplacement l'accès à distance me gonfle, surtout vu le prix. Mais en fait, ce n'est pas vraiment le sujet, car la c'est pas un besoin unique, c'est changer les procédures de tout le monde dont on parle.

        PS : personne ne l'a encore fait, je me lance : les journaux sont la pour apporter une information. Pour une demande, ce sont plutôt les forums. Du bon usage des outils ;-).

        • [^] # Re: C'est assez marrant en fait...

          Posté par (page perso) . Évalué à 10.

          Pas besoin d'argument: tu prends l'espace serveur, tu écrit le code qui va bien, tu compiles puis tu lances l'exécution et "BOUM" après tu reformules ta demande.

        • [^] # Re: C'est assez marrant en fait...

          Posté par . Évalué à 10.

          Comme le disait déjà pBpG : tu fais une demande sans avoir de besoin?

          Bon, ca va, faut pas deconner quand meme, etre embauche avec objectif principal de faire du dev linux est une condition suffisante pour demander une machine sous linux, ou au grand minimum une machine suffisament puissante pour virtualiser confortablement, pas la peine de faire ton zenitram. Honnetement, filer un i5 et 4go de ram a un dev de nos jours, c'est un peu du foutage de gueule, quelque soit l'os.

          Visiblement, c'est un peu des coinces du cul et il faut etre bilingue en executive corporate speak pour obtenir quelque chose dans cette boite. La meilleure solution est probablement de se barrer de cette boite, mais visiblement c'est pas une option, donc autant essayer d'etre constuctif et d'obtenir les moyens de faire son travail correctement.

          Linuxfr, le portail francais du logiciel libre et du neo nazisme.

          • [^] # Re: C'est assez marrant en fait...

            Posté par (page perso) . Évalué à -4. Dernière modification le 18/01/15 à 09:02.

            filer un i5 et 4go de ram a un dev de nos jours, c'est un peu du foutage de gueule, quelque soit l'os. (…) pas la peine de faire ton zenitram (…).

            Je ferai mon groumly, je dirais que tu copies.

            Visiblement, c'est un peu des coinces du cul et il faut etre bilingue en executive corporate speak pour obtenir quelque chose dans cette boite.

            Ou alors ils ont une autre politique machine que la tienne (mais eux ont tord, c'est évident).

            • [^] # Re: C'est assez marrant en fait...

              Posté par . Évalué à 7.

              Ou alors ils ont une autre politique machine que la tienne (mais eux ont tord, c'est évident

              Les politiques bien strictes des annes 90/2000, la plupart en reviennent, a raison.
              On en a un bel exemple ici, avec machin qui a deja perdu qq heures a troller sur linuxfr a cause de ca, au frais de la boite evidemment, qui se retrouve tout vener/frustre et qui va donc ne pas bosser autant ni aussi bien qu'il aurait pu, tout en faisant une mauvaise pub a la boite, ce qui faut fuire des candidats deja durs a trouver (les ingenieurs, ca parle).

              C'est un employe qui fait un boulot creatif, dont la qualite depend directement de son investissement personel, investissement qui peut etre assez consequent. L'inciter a ne pas s'investir, et donc ne pas faire son boulot, pour economiser des pecadilles c'est tres con. Ils ont probablement qq centaines d'ingenieurs et a ce volume, la difference entre un i5 et un i7, c'est qq dizaines de dollars, soit qq dizaines de milliers de dollars, que dalle fasse a la masse salariale. Les i7, c'est du matos standard de chez standard par chez moi depuis 2010, faut arreter d'etre pingre.

              Apres, si tu veux tout savoir, j'ai recemment refuse un macpro a un de mes gars. Pas parce que la machine coute 3 a 4000 dollars (ca pese pas lourd face au demi million de stock que ce mec a recu), mais parce que c'est un desktop et que l'employe en question ne pourrait pas le trimballer en reunion, ou parce que si on a un incident de production un week end, j'ai pas envie d'entendre "je peux pas m'en occuper, ma machine au bureau est eteinte".

              Je ferai mon groumly, je dirais que tu copies.

              Je ferais mon groumly, je dirais que c'est pas moral de courir 2 trolls dans le meme journal :)

              Linuxfr, le portail francais du logiciel libre et du neo nazisme.

              • [^] # Re: C'est assez marrant en fait...

                Posté par . Évalué à 5.

                Les politiques bien strictes des annes 90/2000, la plupart en reviennent, a raison.

                Pas en France, et pas pour ce genre de clients.
                L'OP dit :

                J'ai commencé une mission chez un client institutionnel pour développer

                Dans ces structures, tu n'as quasi plus de dev, tout le soft est sous-traité à des SSII.
                Donc, dans ce climat, c'est un peu chaud de se faire entendre.

                • [^] # Re: C'est assez marrant en fait...

                  Posté par . Évalué à 3.

                  Oui, je me doute bien, c'est pour ca que j'ai dit ailleurs "le plus simple c'est encore de se barrer", mais visiblement c'est pas une option dans l'immédiat.

                  Cf le commentaire de ckyl plus bas, y'a moyen d'imposer ses conditions tellement facilement dans ce milieu que c'est triste de se retrouver a bosser dans ce genre d'environment. Profitez en tant que ca dure, parce que rien n'est éternel. Après, chacun ses priorités, s'il kiffe la mission plus que d'avoir un i7, ca vaut le coup de rester.

                  Linuxfr, le portail francais du logiciel libre et du neo nazisme.

                • [^] # Re: C'est assez marrant en fait...

                  Posté par (page perso) . Évalué à 8.

                  tout le soft est sous-traité à des SSII.

                  Ils ont raison, c'est plus économique
                  http://www.devbattles.com/en/sand/post-490-Why+India+outsourcing+is+Doomed

                  et de toutes les manières, tous les programmeurs se valent
                  http://www.linux-magazine.com/Online/Blogs/Paw-Prints-Writings-of-the-maddog/Will-Code-For-Beer

                  If you choose open source because you don't have to pay, but depend on it anyway, you're part of the problem.evloper) February 17, 2014

                • [^] # Re: C'est assez marrant en fait...

                  Posté par . Évalué à 4.

                  Dans les SSII aussi les dév ont des i5 avec 4Go de RAM.

                  Dans la tête des gens dirigeant de nos boites cotées en bourses, il n'y a pas de petites économies.
                  Il n'y a que des chiffres et des courbes.

                  Les gars arrivent à bosser avec des ordinateur moins puissant ?
                  Oui ? Nickel !
                  La prochaine fois on baissera encore un peu la qualité du matos pour voir si ça passe encore

                  Que l'on doive justifier l'usage du matériel montre bien que nos dirigeants ignorent tout du travail qu'on fait.

  • # existant en grande entreprise

    Posté par (page perso) . Évalué à 8.

    Tu peux t'inspirer de ce qui est disponible à EDF
    http://2008.rmll.info/IMG/pdf/EDF-Informatique-Scientifique.pdf

    Ce n'est pas un usage spécifique, c'est une utilisation efficace et cohérente, permettant à chacun de travailler comme il le souhaite. Je puis élaborer.

    • [^] # Re: existant en grande entreprise

      Posté par . Évalué à 3.

      Ces slides sont très intéressants, et je serais curieux d'avoir un retour sur les contributions aux logiciels diffusés depuis 2008. Les slides mentionnent l'intérêt d'avoir des contributions en retour, est-ce que ça se passe réellement dans la pratique ?

  • # comprend pas

    Posté par (page perso) . Évalué à 10.

    j'ai du mal à comprendre pourquoi ces décideurs ne comprendraient pas ta demande.

    Tu dois faire un boulot. Il te faut un outil ayant certaines caractéristiques, sinon tu ne peux pas réaliser le boulot demandé.

    Personnellement, je ne sais pas ce que je pourrais ajouter de plus comme argument. Pas de matos ? pas de développement.

    Ah tiens, si, j'ai une idée. Demande à ces décideurs, ce qu'ils penseraient si on leur filait un nokia 3310 plutôt que leur iphone6, ou un ordi portable sans marque premier prix vieux de 10 ans pour réaliser leur powerpoint ou tableaux excel…

    Sinon, il y a un contrat. Puisque le matériel est fourni par le client, n'y a-t-il pas une clause d'obligation de moyen par le client ?

    • [^] # Re: comprend pas

      Posté par (page perso) . Évalué à 1.

      Mets toi à la place de décideurs n'ayant qu'une vague idée du dév. Si je caricature, pour eux, pour travailler, c'est évident qu'il faut avoir MS-Windows (et Mac OS X c'est plus pour se faire plaisir). Aucune idée des avantages d'une machine de bureau sous GNU/Linux.

      Imagine que tu es un de ces décideurs, et tout d'un coup dans ta société, un prestataire exigerait la fourniture de stations de travail sous GNU/Linux. Jusqu'à présent, les différentes équipes de dév (salariés internes) ont bien réussi à s'en passer, quelques serveurs de compilation sous GNU/Linux leur étant mis à disposition.

      Pour les décideurs ce n'est pas évident de comprendre, il est nécessaire de leur expliquer.

      Le service sécurité doit certainement aussi convaincre les décideurs de n'autoriser que des machines MS-Windows… (no comment)

      Est-ce que tu comprends mieux la situation ?

      Commentaire sous licence Creative Commons Zero CC0 1.0 Universal (Public Domain Dedication)

    • [^] # Re: comprend pas

      Posté par . Évalué à 10.

      Au contraire, je trouve cela logique.
      Tu donnes niveau matos un poste de travail et un serveur distant remplissant les conditions temps réel. Je ne vois pas ce qui manque ?

      Le poste de travail ne fait que donner accès au réseau, quelque soit son OS, point barre. Si la machine distante n'est pas suffisamment bien taillé, ce qu'il faut demander c'est un serveur distant adapté (machine dédié, physique , …).
      Il ne me semble pas que se connecter à distance sur un serveur soit si compliqué ? Une fois connecté (via un déport x11/freenx/je-ne-sais-quoi si tu veux du graphique en plus du ssh pour un IDE ou autre), cela ne change rien de ne pas être en local. Ou alors il y a quelque chose que je ne comprends pas (changer le client/serveur/protocole de déport graphique pour avoir un truc rapide et palier à ton problème "des outils graphiques peu confortables (lents)" sur le serveur distant me paraitrait plus intéressant, je pensais par exemple freenx très fluide).

      Demander de modifier les procédures, c'est bien, mais l'impact pour une seule personne chez un institutionnel est trop important:
      - "Le service sécurité doit certainement aussi convaincre les décideurs de n'autoriser que des machines MS-Windows… (no comment)". Il est normal qu'ils veuillent uniquement des postes de travail qui sont compatibles avec leurs outils de flicage (Datavantage & co), des comptes utilisateurs dont ils peuvent auditer les droits, des GPO garantissant l'interdiction de certaines choses. Bref, tu leur poses un réel problème, et en disant "no comment", tu donnes l'impression de ne même pas essayer de comprendre leur problématique, de ne pas comprendre ce que ta demande impacte dans une grosse structure.
      - helpdesk/support: il faut les informer d'un poste qu'ils n'ont pas à supporter, qu'ils ne doivent pas toucher/déplacer, etc. Une autre équipe à prévenir.
      - … (bon, je ne vois pas sur le vif d'autres idées d'impact négatif, mais il y en a surement d'autres :P)

      Qui plus est faire ses tests sur un serveur cible me paraît plus probant que sur un poste de travail, non ?
      J'aimerais comprendre en quoi c'est mieux sur un poste local.

      3615 ma vie:
      Oui, je ne suis absolument pas développeur, et oui, j'ai un point de vue biaisé. Devoir passer par un serveur de rebond pour accéder aux équipements réseau et ne pas y accéder en direct est mon quotidien, j'ai juste une session TS (oui c'est du windows, pas le choix) ouverte tout le temps vers ce serveur où je peux ouvrir mes sessions ssh/https/…
      Biaisé car j'ai eu tellement de problèmes avec des dev windows (ouf ce n'est pas le cas ici, je peux laisser libre court à ma rancœur) qui développaient sur leur poste et qui se plaignaient tout le temps que ça ne fonctionnait jamais une fois sur un serveur (ne se posent jamais les bonnes questions si jamais ils s'en posent: dmz ou non, domaines disponibles, flux possibles, méthode d'accès à internet, …, pensent que tout est comme sur leur poste de travail)

    • [^] # Re: comprend pas

      Posté par (page perso) . Évalué à 10.

      Si tu écoutes les développeurs ( ou les techos d'une manière général ), chacun voudraient avoir son cluster de compilation dédié, sans avoir le département informatique qui va foutre la grouille avec la sécurité et ce genre de choses.

      Donc je pense que oui, c'est toujours facile de dépenser l'argent des autres. Même si en effet, je trouve que le matériel donné est un peu faiblard, dire qu'on peut pas bosser, c'est aussi ridicule car on a réussi à bosser depuis des années avec du matos moins rapide. Et bien que ça coute que 700€ pour une personne, combien ça coute à l'échelle de la société ?
      Car bon, tu files à une personne, les autres veulent ça aussi, et paf, tu te retrouves à upgrader tout ton parc avec le cout des machines et du temps pour la mise à jour. Tout le monde n'a pas la patience d'attendre, et lors de mon premier travail, on avait des disques durs limités à 10G pour la partition pour que les gens ne ralent pas ( alors qu'on avait des disques durs de 40 à 80G en pratique, mais non partitionné pour tirer parti de l'espace à dessein ). Je peux citer d'autres exemples de gens qui réclament des machines, qui font un Proof of concept de 5j et qui font plus rien après avec. De gens qui réclament une machine, commence à déployer des trucs dessus et soudain, tu as un serveur dans un bureau qui est critique pour le taf, sans sauvegarde, sans redondance, avec du matos sans garantie, etc.

      Donc non, il faut avoir une gouvernance des ressources informatiques en amont pour éviter les conneries et aberrations de ce genre. Et je parle même pas de la sécurité de la chose, et les soucis de sécurité, ça n'arrive pas qu'aux autres ( "tiens, je mettrais bien un serveur nfs ouvert pour tous, et puis je vais partager mon /home avec le LAN, je vois pas ce qui peut arriver de mal". ).

      Et c'est pas des exemples que j'ai inventé. C'est des exemples que j'ai vécu.

      • [^] # Re: comprend pas

        Posté par . Évalué à 4.

        " c'est aussi ridicule car on a réussi à bosser depuis des années avec du matos moins rapide."

        C'est parfaitement faux pas rapport au besoin et à la taille des codes. En 2000, on ne trouvait des écrans 20" et des stations de travail que dans les entreprises. Aujourd'hui, un pc de gamer est plus puissant qu'un pc utilisé pour le développement.

        "Et bien que ça coute que 700€ pour une personne, combien ça coute à l'échelle de la société ? "

        Cela ne coute rien du tout, c'est une semaine de salaire. Sur 3 ans, tu perds largement plus d'une semaine de boulot à cause d'une machine trop faible.

        "Et c'est pas des exemples que j'ai inventé. C'est des exemples que j'ai vécu."

        Tu as raison pour la prod, mais ici il est question de PC de dev.

        "La première sécurité est la liberté"

        • [^] # Re: comprend pas

          Posté par . Évalué à 4.

          Sur 3 ans, tu perds largement plus d'une semaine de boulot à cause d'une machine trop faible.

          Une semaine de boulot à cause de la différence entre un i5 (quadruple coeur) et un i7 (quadruple coeur plus hyperthreading) ? Faudra étayer avec des chiffres, là.

          • [^] # Re: comprend pas

            Posté par . Évalué à 2.

            Tous les I5 ne sont pas quadruple coeur, et la fréquence n'est pas la même non plus.

            Et en général, le reste va avec 4Go maximum, et pas de ssd.

            "La première sécurité est la liberté"

            • [^] # Re: comprend pas

              Posté par . Évalué à 1.

              Tous les I5 ne sont pas quadruple coeur

              On parle d'une machine de bureau, sauf exception un Core i5 a quatre coeurs. Du reste, l'OP n'a qu'à infirmer si ce n'est pas le cas.

              le reste va avec 4Go maximum

              Et alors ? C'est suffisant pour lancer quatre processus de compilation en parallèle, plus quelques applis (IDE / éditeur de texte, etc.), tout en gardant pas mal de place pour mettre des fichiers en cache.

              • [^] # Re: comprend pas

                Posté par . Évalué à 2.

                heu pas vraiment, sur mon précédent poste de travail, sur la machine perso, avec 2Go (sous linux) ça swapait à l'édition de liens et tu en avais facile pour 5-15 minutes de machine indisponible.

                Et encore j'avais du bol je n'utilisais pas eclipse contrairement à ce qui était préconisé. Un eclipse lancé ici c'est facile 2Go. heureusement je ne faisais pas souvent la compile en local, mais sur une machine distante.

                Quant au déport X, si on fait une appli un tant soit peu travaillé au niveau de l'IHM, (dégradé, effet…) l'export display ça peut être catastrophique

                Il ne faut pas décorner les boeufs avant d'avoir semé le vent

                • [^] # Re: comprend pas

                  Posté par . Évalué à 2.

                  avec 2Go (sous linux) ça swapait à l'édition de liens

                  On parle de 4 Go.

                  Un eclipse lancé ici c'est facile 2Go.

                  Pour du C++ sous Windows, je pense que les gens utilisent plutôt Visual Studio qu'Eclipse. Je peux me tromper…

                  Ce qui m'étonne, c'est si les conditions de travail sont si terribles, pourquoi l'auteur du journal serait-il le seul à s'en plaindre ? Ou alors c'est juste un caprice pour avoir son joujou sous GNU/Linux ?

                  • [^] # Re: comprend pas

                    Posté par . Évalué à 3.

                    Pour du C++ sous Windows, je pense que les gens utilisent plutôt Visual Studio qu'Eclipse. Je peux me tromper…

                    La dernière fois que j'ai utilisé visual sur un gros projet c++, il était incapable de marcher, et on devait compiler avec make; note bien à l'époque on utilisait pas non plus eclipse qui explosait au vol, j'étais sous emacs, mes collègues sous scite.

                    Ce qui m'étonne, c'est si les conditions de travail sont si terribles, pourquoi l'auteur du journal serait-il le seul à s'en plaindre ? Ou alors c'est juste un caprice pour avoir son joujou sous GNU/Linux ?

                    Je dirai bien que la majorité est résigné ou habitué, ou n'a tout simplement jamais appris à bosser sous linux, j'ai facilement un facteur 2 de performance entre une machine sous windows et une sous linux, et pas uniquement du au cache ficher ou à la compile. Le fait de ne pas avoir à se battre pour que les scripts/commandes bash fonctionnent, d'avoir une flopée d'outils dispo par défaut… de choisir quelle appli doit être en premier plan en un raccourcis clavier…

                    bref un bon paquet de truc en dehors de l'ide; mais à voir mes collègues qui n'ont connu que windows et font des tâches répétitives à la main alors que 3 lignes dans leur console ferait l'affaire je pense qu'une bonne partie des collègue n'en ont tout simplement pas l'idée.

                    Il ne faut pas décorner les boeufs avant d'avoir semé le vent

                    • [^] # Re: comprend pas

                      Posté par (page perso) . Évalué à -8. Dernière modification le 19/01/15 à 11:51.

                      j'ai facilement un facteur 2 de performance entre une machine sous windows et une sous linux,

                      C'est un problème d'interface chaise-clavier, pas d'OS.
                      Sérieux, si c'était vrai, ça fait longtemps que les entreprises auraient basculé, -50% affichés c'est excellent et casse toute la concurrence.

                      mais à voir mes collègues qui n'ont connu que windows et font des tâches répétitives à la main alors que 3 lignes dans leur console ferait l'affaire je pense qu'une bonne partie des collègue n'en ont tout simplement pas l'idée.

                      Inverser Windows et Linux ici, et hop ça marche aussi.

                      Essayez d'être un minimum crédibles dans vos attaques contre ce que vous détestez…

                      • [^] # Re: comprend pas

                        Posté par . Évalué à 5.

                        Sérieux, si c'était vrai, ça fait longtemps que les entreprises auraient basculé, -50% affichés c'est excellent et casse toute la concurrence.

                        J'ai dit pour moi,

                        Inverser Windows et Linux ici, et hop ça marche aussi.

                        tu as vu la gueule de la console par défaut sous windows? Outre le fait qu'elle ne peut être agrandie sans modifier sa configuration, elle est vraiment moche. Notes bien depuis qu'ils ont mis powershell, on peut enfin faire quelque chose avec, mais les batch windows purée, ça c'était épique.

                        mais bon prenons un exemple bête en powershell :

                        Get-Content c:\1.txt | ForEach-Object { $_ -replace "aaa", "bbb" } | Set-Content c:\1.txt

                        outre le $_ digne du perl, qu'on peut abréger Get-Content par gc et Set-Content par sc (la ou on aurait cat ou < et > ), ça ne passe pas, il faut séparer le 1er Get-Content du reste (gc c:\1.txt ) | … avec les soucis qui viennent sur les gros fichier, alors que sed -e 's/aaa/bbb/g' -i c:/1.txt fonctionne très bien, y compris sur de gros fichiers.

                        Il ne faut pas décorner les boeufs avant d'avoir semé le vent

                  • [^] # Re: comprend pas

                    Posté par (page perso) . Évalué à 1.

                    Je suis le seul à me plaindre car j'ai connu autre chose, et que mes collègues se sont habitués.

                    Ce qu'il faut bien comprendre c'est qu'une machine bureautique (ancien i5, 4Go RAM, disque dur) sous MS-Windows n'est pas très confortable quand on veut faire du dév sur de très grosses applications C++.

                    Ceux qui sont à l'aise avec vim et emacs s'en sortent pour l'édition. Mais c'est dommage de s'interdire d'utiliser des IDE comme Eclipse, Netbeans, IntelliJ IDEA, KDevelop, Code::Blocks, Qt Creator (il faut aussi penser à ceux qui ne sont pas des pianistes confirmés sous vim et emacs).

                    En plus, l’exécution de ce genre d'appli nécessite beaucoup de puissance et de mémoire. Et je ne parle même pas d'utiliser gdb ou valgrind…

                    Une machine puissante (i7 récent, 16Go, SSD) nativement sous GNU/Linux est bien plus confortable.

                    Donc, je veux bien que l'on discute un peu de l'intérêt d'une grosse machine pour développer ce genre d'applications. Mais ne perdons pas notre temps/énergie sur ce troll.

                    L'objectif et permettre le déploiement officiel de GNU/Linux sur les machines de bureau (au moins, pour la dizaine de développeurs C++ qui en ont envie). Alors, des arguments ?

                    Commentaire sous licence Creative Commons Zero CC0 1.0 Universal (Public Domain Dedication)

                    • [^] # Re: comprend pas

                      Posté par . Évalué à 3.

                      Le problème c'est que vous dites vous même : "Une machine puissante (i7 récent, 16Go, SSD) nativement sous GNU/Linux est bien plus confortable."

                      Donc je me met à la place de votre chef, si c'est juste du confort, ce n'est pas nécessaire. Donc on garde les 700€ pour autre chose.
                      Vous allez me trouver méchant et/ou chiant :D mais c'est juste ce que doit penser votre chef.

                      • [^] # Re: comprend pas

                        Posté par (page perso) . Évalué à 8.

                        "Juste du confort" c'est une vision un peu réductrice !!! Si on dit à un commercial qui fait x milliers de km par an qu'il passer d'une C4 à une C1 parce que bon "la C4 c'est juste du confort" je doute qu'il reste longtemps. Ok, on ne parle pas d'un commercial.

                        Bref attention avec ce "juste du confort"… un tabouret, une planche, deux tréteaux et tu as un poste de travail hein ;-)

                        • [^] # Re: comprend pas

                          Posté par . Évalué à 0.

                          Je comprends bien mais dans son cas, nous sommes encore loin de la C1… je dirai plutôt qu'il roule en C4 et qu'il veut la C5 break.

                      • [^] # Re: comprend pas

                        Posté par . Évalué à 0.

                        700€ c'est tellement rien pour un dev efficace sur plusieurs années.

                        • [^] # Re: comprend pas

                          Posté par . Évalué à 1.

                          C'est surement ce qu'ils se sont dit quand ils ont acheté l'actuelle machine il y a 2 ans et que le renouvellement de leur parc se fait tous les 3/4 ans… Donc le changement de cette machine est surement prévu mais ce n'est pas encore l'heure !

                    • [^] # Re: comprend pas

                      Posté par . Évalué à 4.

                      Si tu veux des arguments, c'est assez simple : tu donnes les chiffres que tu as omis de donner ici. Combien de temps prend la compilation et le test sur ton PC bureautique, et combien de temps ça prendrait sur la machine que tu réclames. Ensuite, à tes supérieurs de décider si le jeu en vaut la chandelle.

                      Par contre, pas la peine de leur sortir tes préférences personnelles en matière d'OS ou de matériel : à mon avis, ils s'en fichent.

                      • [^] # Re: comprend pas

                        Posté par (page perso) . Évalué à 7.

                        Faut aussi compter le temps pour gérer la machine, voir le prix des licenses ( si tu dev sous Windows, ce qui n'est pas le cas pour le cas qu'on discute, sauf à utiliser des SDKs spécifiques proprios ou je ne sais pas quoi qu'on peut trouver dans l'embarqué ). Si ils ont pris le choix d'avoir une machine de build centralisé, c'est aussi le genre de choses à prendre en compte. Combien de temps tu passes à remettre ton env de compilation quand ça se gaufre, combien de temps tu passes à t'assurer que tout le monde à la même version.

                        Exemple de mon ancien boulot, on faisait du PyQT pour déploiement sur la debian stable de l'époque. Sauf que comme personne n'était en stable, personne n'avait la même version de PyQT. Et c'était le cas parce qu'on était tous responsable de nos machines.

                        Bien sur, ça a donné des merdes en production ou lors de la QA, parce que tout les devs avaient choisit un Debian unstable ou une autre distribution pour leur confort. Maintenant, on a des infras de CI et ce genre de choses, donc c'est moins un souci, mais c'est pas le cas de tout le monde.

                        • [^] # Re: comprend pas

                          Posté par . Évalué à 3.

                          on faisait du PyQT pour déploiement sur la debian stable de l'époque

                          Ça manque de masochisme. Il aurait fallu faire du développement gtk pour CentOS 5.

                          • [^] # Re: comprend pas

                            Posté par (page perso) . Évalué à 1.

                            Ça manque de barbitude : de l'aw3d pour SLS.

                            * Ils vendront Usenet^W les boites noires quand on aura fini de les remplir.

                        • [^] # Re: comprend pas

                          Posté par . Évalué à 2.

                          en même temps du python en développement distribué, en environnement non maitrisé, c'est évident que ça allait foirer.

                          En c++, java ou autre langage compilé, soit ça compile, soit ça compile pas, java faut quand même cibler la version cible.

                          Il ne faut pas décorner les boeufs avant d'avoir semé le vent

              • [^] # Re: comprend pas

                Posté par (page perso) . Évalué à 6.

                C'est mignon ;)

                Je sais pas quelle est la taille de la codebase sur laquelle travaille l'auteur de ce journal, mais perso, le projet sur lequel je bosse, quand je le compile en debug+assert, ça me bouffe 13go de ram lors du link et ça me prends 35-40min+ à compiler (sur 8 coeurs)…

                Donc merci, mais si à chaque fois que je modifie un include utilisé par ci par la, je dois attendre 40min derrière mon pc sans rien pouvoir faire d'autre (parce que oui, avec un i5 et 4go de ram, ton pc, il fait plus que la compile, oublie de venir glander un coup ici ;) ).

                • [^] # Re: comprend pas

                  Posté par . Évalué à 5.

                  man nice

                  Bon OK du coup ça va durer encore plus longtemps mais au moins tu pourras venir glander troller ici ;)

                  • [^] # Re: comprend pas

                    Posté par . Évalué à 2.

                    "nice" ne gère pas vraiment les IO, de plus, un processus de 13 Go avec 4 Go réelle doit prendre un temps de malade.

                    "La première sécurité est la liberté"

              • [^] # Re: comprend pas

                Posté par . Évalué à 3.

                Je crois que tu ne sais pas du tout de quoi tu parles. J'ai développé pendant 1 ans ou 2 ans, avec une machine avec 3/4 Go (windows 32 bits avec 4 Go physique). C'était juste un insupportable.

                Un simple navigateur web prend 1 Go, les mails passent par là (chrome), avant c'était Lotus… Si tu veux un firefox de plus, c'est un Go de plus. Tu dev sous Eclipse, 1 Go. Tu utilises un word ou excel, c'est mini plusieurs centaines de Mo.

                Donc, tu passes ton temps à fermer des applications pour bosser, et à les réouvrir.

                Avec 8 Go, je suis maintenant tranquille sauf dans les cas extrèmes (1 eclipse de dev pour créer un autre eclipse de dev pour lancer le produit sous eclipse).

                Et comme préciser ailleurs, je développe aussi sous un atom avec 2 Go de RAM avec Ocaml et Emacs.

                "La première sécurité est la liberté"

  • # suggestion

    Posté par . Évalué à 10.

    Quels arguments pour convaincre les décideurs ?

    Emacs a besoin de puissance, peut-être ?

  • # des idées....

    Posté par (page perso) . Évalué à 10.

    Pour commencer, ta config me semble faible d'un point de vue disque dur, à moins que tu ne comptes réutiliser le disque dur de ta machine bureautique au sein de ta station de travail, 200Go avec une VM sous Windows, va te prendre facilement la moitié de cet espace.

    Pour les arguments :
    - Tu développes une applications C++ distribuées temps-réel pour GNU/linux, il est donc indispensable d'avoir une machine sous GNU/Linux, de préférence avec un noyau temps-réel ;
    - Cet aspect temps-réel, je ne suis pas sur que tu puisses l'obtenir via une VM tournant sous hôte Windows, Windows n'étant pas temps-réel. Donc, pour pouvoir développer dans un environnement le plus proche de la réalité, il te faut une machine supplémentaire ;
    - Il y a un aspect distribué. Tu pourras plus facilement tester ton programme en simulant un environnement complexe via des VM sous GNU/Linux. Il y a des outils pour cela ;
    - 700€ HT de matos, pour de gros projet, c'est rien, surtout quand cela améliore les conditions de travail et donc le rendement, c'est très vite rentabilisé ;
    - Développement C++, donc le temps de compilation/édition de lien peut être très important. Avoir une machine qui tienne la route derrière permet de diminuer les temps d'attente et donc gagner en productivité. (je prends un exemple extrême pour illustrer mon propos : OpenOffce. Sur un de mes "vieux" PC, il fallait plus de 8h de compilation. Sur un plus récent (qui n'est pas une bête de course), environ 1h30. Et là, je ne parle que de RAM et de puissance processeur. Avec un SSD + 16Go de RAM + i7, ça doit bien dépoter :)). Quand on fait du dev, on compile souvent. Quand on fait du debuggage, ça compile encore plus souvent. Bref, si pour chaque compilation tu gagnes 5min, ben en cumulé, la gain est vite là
    - Tu parles d'un i7 avec GPU. Cela signifie-t-il que tu vas devoir utiliser un GPU à l'aide de Cuda ou OpenCL par exemple ? Si oui, pas sur que cela soit faisable depuis une VM
    - Dev c++ temps réel distribué pour GNU/Linux. Il te faut donc un système POSIX, ce que Windows n'est pas (la on parle de norme, ça peut plus parler aux décideurs que des aspects purement techniques).

    • [^] # Re: des idées....

      Posté par . Évalué à 3.

      Cet aspect temps-réel, je ne suis pas sur que tu puisses l'obtenir via une VM tournant sous hôte Windows, Windows n'étant pas temps-réel.

      Rien a voir avec Windows, tu ne peux pas faire du temps reel dans une VM, peut importe l'OS en dessous.

      Dev c++ temps réel distribué pour GNU/Linux. Il te faut donc un système POSIX, ce que Windows n'est pas (la on parle de norme, ça peut plus parler aux décideurs que des aspects purement techniques).

      Gni ? Quel rapport entre temps reel distribue pour Linux et POSIX ? Il lui faut un systeme Linux temps reel, point barre.

      • [^] # Re: des idées....

        Posté par (page perso) . Évalué à 2.

        Rien a voir avec Windows, tu ne peux pas faire du temps reel dans une VM, peut importe l'OS en dessous.

        Je pense que c'est faisable (avoir une VM temps-réel), mais il faut que toute la chaine le soit. Et que la VM ait un ou plusieurs coeurs dédiés.

        Gni ? Quel rapport entre temps reel distribue pour Linux et POSIX ? Il lui faut un systeme Linux temps reel, point barre.

        Le rapport, c'est temps réel mou. Avoir un OS temps réel n'est pas indispensable (mais recommandé malgré tout).

        Ensuite, GNU/Linux est un système compatible POSIX. Il lui faut donc un environnement compatible POSIX. Avoir une émulation POSIX n'est pas suffisant (il existe des bibliothèques sous Windows pour avoir à disposition l'API POSIX mais malheureusement le système en lui même ne permet pas d'avoir une bibliothèque complètement respectueuse du standard, ce qui peut provoquer des problèmes très subtiles).

        • [^] # Re: des idées....

          Posté par . Évalué à 3. Dernière modification le 17/01/15 à 10:20.

          Ensuite, GNU/Linux est un système compatible POSIX. Il lui faut donc un environnement compatible POSIX. Avoir une émulation POSIX n'est pas suffisant

          Mais non, son objectif est un soft temps reel distribue pour Linux, il lui faut un Linux. On s'en fout que Linux soit POSIX. Si tu lui refiles un OS non-Linux qui est POSIX, ca ne remplira pas l'objectif.

          • [^] # Re: des idées....

            Posté par (page perso) . Évalué à 6.

            Mais non, son objectif est un soft temps reel distribue pour Linux, il lui faut un Linux. On s'en fout que Linux soit POSIX. Si tu lui refiles un OS non-Linux qui est POSIX, ca ne remplira pas l'objectif.

            Non. Son objectif c'est de s'adresser à des gens qui n'y connaissent généralement pas grand chose et essayer de trouver des arguments qui puissent avoir une porté. Il développe pour linux, il a besoin de linux est un argument que l'auteur du journal a déjà ;) Je lui propose une autre approche en introduisant le concept de normes

      • [^] # Re: des idées....

        Posté par (page perso) . Évalué à 2.

        Sans forcément parler de windows ou linux (ou autre …) comme hote, existe t il une architecture de virtualisation qui permette cela ?

    • [^] # Re: des idées....

      Posté par (page perso) . Évalué à 10.

      Je rajoute un point :
      - tu prends la réunion, tu comptes le nombre de personnes présente. Tu multiplies par la durée de la réunion. Cela te fait un quota heures homme. Tu peux ainsi montrer que trop ce tripatouiller le bulbe pour savoir si oui ou non il faut faire si ou ça peut revenir plus cher que d'effectivement faire ci ou ça.

      • [^] # Re: des idées....

        Posté par (page perso) . Évalué à 8.

        Cependant comme cette réunion vise à changer les procédures chez ce client, l'impact va un peu au delà des 700 boules que réclame l'auteur.

      • [^] # Re: des idées....

        Posté par (page perso) . Évalué à 10.

        Humm…Dans la vraie vie, malheureusement, cet argument ne marche que rarement, et jamais dès que la structure est grosse, puisque cela remet en cause cette structure et l'utilité perçue des personnes en place. L'efficacité opérationnelle ne prime pas systématiquement… En tous les cas dans mon expérience.

  • # Sérieux?

    Posté par (page perso) . Évalué à 7. Dernière modification le 17/01/15 à 09:22.

    i5, 4 Go RAM

    On est en 2015?

    Sinon, l'argument, ben c'est plutôt toi qui connait : tu as un besoin, tu le dis.
    Et tant que tu n'as pas, tu es à la machine à café en disant que faute d'outils, tu ne peux travailler.

    disons 700 € HT, soit un gros homme.jour

    Yep, je ne comprendrai jamais comment on peut fortement ralentir (donc de l'argent perdu) les gens avec si peu…
    Je dirai plutôt de te casser de ce genre d'endroit, mais bon tu vas me répondre que c'est pas une option!

    autre possibilité : demande à ton fournisseur de mission de te fournir un PC portable (il y en a des pas cher avec une bonne config, sous Linux), sinon il aura une mauvaise réputation auprès du client et ça lui coûte peu aussi d'améliorer la situation.

    • [^] # Re: Sérieux?

      Posté par (page perso) . Évalué à 7.

      disons 700 € HT, soit un gros homme.jour

      Yep, je ne comprendrai jamais comment on peut fortement ralentir (donc de l'argent perdu) les gens avec si peu…

      Il y a deux niveaux de ralentissement :
      - ne pas donner l'environnement qui fait perdre du temps (plus que le prix de la mise en place de cet environnement)
      - faire des réunions, remplir des papiers, passer des étapes de validation à tous les niveaux de la hiérarchie, qui en tout coûtent beaucoup plus en h/j (que la réponse soit positive ou négative).

      • [^] # Re: Sérieux?

        Posté par (page perso) . Évalué à 10.

        faire des réunions, remplir des papiers, passer des étapes de validation à tous les niveaux de la hiérarchie, qui en tout coûtent beaucoup plus en h/j (que la réponse soit positive ou négative).

        Mais ça justifie la position/le salaire de certains.

        « Rappelez-vous toujours que si la Gestapo avait les moyens de vous faire parler, les politiciens ont, eux, les moyens de vous faire taire. » Coluche

    • [^] # Re: Sérieux?

      Posté par . Évalué à 6.

      autre possibilité : demande à ton fournisseur de mission de te fournir un PC portable (il y en a des pas cher avec une bonne config, sous Linux), sinon il aura une mauvaise réputation auprès du client et ça lui coûte peu aussi d'améliorer la situation.

      Dans la plupart des grandes boîtes, il est interdit :
      1/ de brancher du matériel qui ne vient pas de la boîte sur le réseau
      2/ de manipuler les données de la boîte sur du matériel extérieur.

      Donc il faut bien se renseigner avant de proposer ça car ça peut coûter des points de karma.

    • [^] # Re: Sérieux?

      Posté par . Évalué à 6.

      Je n'ai jamais vu de boite ou il ne fallait pas se battre pour voir un pc correct pour développer. Cela coute maximum 1 semaines de salaire, cela peut faire perdre des jours de boulot, mais c'est toujours à justifier. C'est hallucinant qu'un dev doivent justifier d'avoir un outil correct qu'il va utiliser 100% de son temps.

      "La première sécurité est la liberté"

      • [^] # Re: Sérieux?

        Posté par (page perso) . Évalué à 2.

        Je n'ai jamais vu de boite ou il ne fallait pas se battre pour voir un pc correct pour développer.

        J'en ai vu une.
        (la mienne :) ).

      • [^] # Re: Sérieux?

        Posté par (page perso) . Évalué à 10.

        Merci d'illustrer que le dev moyen n'a pas la moindre idée des contraintes autres que les siennes, et que les gens semblent se croire plus important que le reste du monde.

        Se dire "quoi, je doit me justifier" est arrogant, et c'est faire preuve de myopie que de croire que "les régles s'appliquent pas pour moi".

        La gestion de la compta d'une entreprise, c'est pas exactement la même que celle d'un particulier ou d'une startup. Déjà, quand tu as une boite assez grande, tu veux un fournisseur qui soit capable d'assurer la garantie pour la durée ( genre 3 ans, parfois 5 ans ), ce qui implique d'avoir des stocks et de pas avoir fait faillite.

        Si tu bosses dans une multinationale, tu va tenter de faire les achats depuis une seule entité pour simplifier les choses, donc elle doit être capable de facturer parfois dans un autre pays, avec le casse tête de la TVA intra communautaire. Ou si tu bosses dans l'administration, tu achètes pas toujours ce que tu veux, y a des appels d'offres.
        Et le matos que tu achètes, tu récupères la TVA ( parfois ).
        Et puis, tu cherches à le recycler de façon propre, donc tu évites de renouveler tout les ans, loin de la ( ce qui veut dire que tu va pas avoir la bécane a 32G de ram qui a été présenté lors de l'E3 la semaine dernière ). Il y a les questions d'amortissements, les contrôles du BSA, l'inventaire pour connaitre les actifs immobilisés ( parce que bon, si chaque machine coute 1000€ et qu'il y a 700 personnes dans la boite, 700 000 euros de matos, c'est pas "négligeable" ). Y a la question de la garantie ( pièce de rechange, réponse sous 24h ).

        Et point bonus, y a des boites qui demandent d'avoir une assurance chez le fournisseur.

        Ça, c'est juste les achats et pourquoi tu prends pas forcément ce que tu veux.

        À coté, dans "j'achéte ce que je veux" viens aussi le "je fait ce que je veux". Cad il y a aussi la problématique d'être root sur sa machine. La, on va de "j'ai pas besoin d'antivirus parce que ça n'arrive qu'aux autres" à "oups, j'ai oublié mon dhcpd qui tourne pour mes machines virtuels, j'ai juste mis en l'air le réseau de la boite pendant 3h" ou "j'ai mis un radvd pour tester, oups".

        y a plein de raison d'avoir besoin de se justifier. Tout personne croyant le contraire vis dans un monde de bisounours loin de la réalité du terrain, et devrait aller faire 1 ou 2 ans dans un département informatique.

        • [^] # Re: Sérieux?

          Posté par . Évalué à -1.

          " tu veux un fournisseur qui soit capable d'assurer la garantie pour la durée ( genre 3 ans, parfois 5 ans ), ce qui implique d'avoir des stocks et de pas avoir fait faillite. "

          Et les boites veulent 5 ans de garanti car ils ne veulent pas changer le matos tous les 3 ans. Donc, ils payent plus chère tous les 5 ans, et on se traine des truc obsolètes pendant 2 ou 3 ans. Le suivi sur 5 ans n'est pas gratuit.

          les contrôles du BSA

          C'est pas la police qu'est-ce que cela vient faire là pour un pc de dev.

          ( parce que bon, si chaque machine coute 1000€ et qu'il y a 700 personnes dans la boite, 700 000 euros de matos, c'est pas "négligeable" )

          700 personnes, c'est en gros 70 M€ de chiffres d'affaire en moyenne, voir 3x plus pour une banque. Donc bon… il faut savoir relativiser.

          Concernant le reste du poste, tu devrait un peu te rappeler que le service IT est un productif, un truc nécessaire mais qui ne produit pas. Le dev est celui qui rapporte des sous à la boite, l'IT est à son service pas l'inverse !

          "La première sécurité est la liberté"

          • [^] # Re: Sérieux?

            Posté par . Évalué à 4.

            700 personnes, c'est en gros 70 M€ de chiffres d'affaire en moyenne, voir 3x plus pour une banque. Donc bon… il faut savoir relativiser.

            Alors, comme tu le dis plus bas, la DSI est un centre de coûts. Donc 700k que tu peux économiser, c'est 700k qui seront dépensés ailleurs. Le but de la DSI c'est de te fournir le juste matériel pour ton travail en prenant compte de tout un tas de paramètres (pécuniers, politique, amortissement comptable - très important, ça, l'amortissement comptable -), pas de filer la dernière machine de guerre à la mode. Vu la politique actuelle largement déployée dans les grandes structures pour la chasse aux coûts, c'est un peu compliqué de tenir ce genre de discours.

            tu devrait un peu te rappeler que le service IT est un productif,

            Elle est belle, celle-là :)

            • [^] # Re: Sérieux?

              Posté par (page perso) . Évalué à 7. Dernière modification le 18/01/15 à 20:25.

              On peut aussi imaginer que c'est un centre de profit : sans compter le temps que tu ne passes pas à attendre que la machine finisse son taf, un employé heureux de son matos, c'est un employé plus productif, et ce gain peut être plus optimal qu'un salaire plus élevé (un mec qui aurait un gros salaire et un matos de merde serait tenté de se barrer tellement il se fait chier à attendre).

              J'ai connu quelques personnes poser leur démission (pas chercher à récupérer du fric en négociant, juste partir et demander à le faire le plus vite possible) du fait d'un "environnement de merde, non merci, j'ai une estime de moi". Et pour une boite, trouver une personne coûte plus cher que de filer une machine correcte.

              • [^] # Re: Sérieux?

                Posté par . Évalué à 3.

                Dans l'absolu, oui. Mais ce genre de discours ne passe pas vraiment dans les structures "institutionnelles" dont il est question dans le journal. La plupart des grosses boîtes ont outsourcé leurs dev, même sur site à des SSII au forfait. Donc les devs qui se barrent c'est le problème de la SSII, pas du donneur d'ordre.

                J'ai connu quelques personnes poser leur démission (pas chercher à récupérer du fric en négociant, juste partir et demander à le faire le plus vite possible) du fait d'un "environnement de merde, non merci, j'ai une estime de moi"

                C'était quand ça ? On est en 2015, et en France, le marché du travail est un petit peu sinistré, donc les gens restent à leur poste.

                • [^] # Re: Sérieux?

                  Posté par (page perso) . Évalué à 5. Dernière modification le 18/01/15 à 21:07.

                  C'était quand ça ?

                  Pas en 2015, certes (je n'ai plus autant de collègues depuis des années).

                  On est en 2015, et en France, le marché du travail est un petit peu sinistré, donc les gens restent à leur poste.

                  Ce n'est pas ce que disent les personnes avec qui je discutte et qui cherchent des gens, ils disent que c'est carrément le contraire! Dans le domaine du developpement informatique / admin sys.
                  Le marché du travail est sinistré globalement, oui, ça ne veut pas dire que sur certains domaines il n'est pas tendu (et à la vue des demandes en terme d'interêt du travail et salaires qu'on m'a remonté, dès qu'une personne a des compétances, je rigole quand on me parle de sinistre : oui, c'est sinistré si tu n'as pas de compétences à faire valoir et que tu aimes te tourner les pouces, certes…)

                  Bref : faut arrêter de dire de telles bétises pour ce journal, le pouvoir est au mains des développeurs (on parle de ça dans le journal, non?) / admin sys (dnas le même style, et adeptes de LinuxFr) en ce moment, oui en 2015, même en France, et ce depuis des années, et encore confirmé en 2015.

                • [^] # Re: Sérieux?

                  Posté par . Évalué à 10. Dernière modification le 18/01/15 à 21:05.

                  C'était quand ça ? On est en 2015, et en France, le marché du travail est un petit peu sinistré, donc les gens restent à leur poste.

                  L'informatique sinistrée ? Redescendez sur terre les gars, vous êtes dans un domaine où vous êtes les rois du pétroles ! Le jour où la réalité d'un marché du travail sinistré frappera à votre porte ça risque de vous faire tout bizarre. Et si tu trouves que c'est si sinistré que ça en France le monde entier t'ouvres ses portes… Un peu de respect pour ceux qui ont des vrais problèmes ferait peut être pas de mal…

          • [^] # Re: Sérieux?

            Posté par . Évalué à 4.

            Ah, tous ces gens qui confondent chiffre d'affaires et bénéfice.

            • [^] # Re: Sérieux?

              Posté par . Évalué à 1.

              Le rapport avec le poste ?

              "La première sécurité est la liberté"

          • [^] # Re: Sérieux?

            Posté par (page perso) . Évalué à 7.

            C'est pas la police qu'est-ce que cela vient faire là pour un pc
            de dev.

            Ma foi, ils viennent quand même demandé. Ensuite, tu peux te dire "moi, je sais qu'ils ont pas le droit de venir fouiller, alor sje vais leur dire merde", mais que je sache, on demande pas à l'utilisateur. On parle des controles du BSA en pensant que c'est spécifique à Microsoft, mais en pratique, les grands éditeurs de soft autre que Microsoft aiment aussi vérifier que les clients ne grugent pas ( et dieu sait qu'ils le font, parfois par erreur, et parfois moins ). Donc ouais, il te faut de l'inventaire, car les commerciaux se gênent pas pour utiliser le manque de "compliance" comme moyen de négocier. Si tu utilises 1500 Autocad et que tu payes pour 50, et que ça se sait, ç'est risqué.

            Concernant le reste du poste, tu devrait un peu te rappeler
            que le service IT est un productif, un truc nécessaire mais
            qui ne produit pas. Le dev est celui qui rapporte des sous à
            la boite, l'IT est à son service pas l'inverse !

            Tu vois, c'est exactement ce genre d'arrogance que je dénonce ne pensant que les devs se croient plus important que le reste du monde.

            Comptablement, les devs e la R&D aussi coute de l'argent sont donc aussi un centre de cout. Ensuite, comme ça, ils arrivent pas à le digérer, ils en parlent pas, mais voila, l'argent rentre via les contrats ( service commerciale ), les consultants que tu places ( service consulting ), le support ou les différentes BUs en fonction de ton organisation. Mais ça ne sert qu'à modéliser les flux à l'intérieur, tu as beau être commercial, ça veut pas dire que tu as carte blanche à faire ce que tu veux, et la plupart sont à mon sens fliqué.

            Et tout le reste de dehors de la modélisation comptable, c'est du flan que les gens rajoutent pour se mettre en avant et rabaisser les autres, en diabolisant le fait de dépenser l'argent. Tout les gens des services au contact du client pensent qu'ils sont ceux qui rapportent le plus et le vrai coeur de métier. J'ai souvent vu des gens tenter de se justifier de leur existence en disant "nan mais je bosse la ou ça rapporte".
            Et parfois en rabaissant tout ceux qui sont pas aux contacts du client ( typiquement, service généraux, HR, IT, Marketing, etc ) en disant qu'ils ne rapportent rien. Ce qui est une aberration.

            De la même façon, certains commerciaux ( ou project manager ) voient les devs comme étant à leur service ( vu qu'ils sont au service du client ).

            Tout comme un projet libre, une entreprise est une équipe, et il faut quelqu'un pour s'occuper de chaque chose. Tu peux faire une distinction interne/externe ou ce que tu veux, ou vivre dans un monde centré sur ton poste, je continue de penser que la culture du développeur rock star visiblement file des melons énormes à une partie de la profession. Mais un rapide reality check serait de voir le salaire d'un commercial ( avec les primes ) ou d'un consultant pour voir, voir même par rapport aux autres ingénieurs non informatiques. Mais la chute risque d'être rude.

            Si les départements informatiques existent, c'est pas pour rendre un service que les gens seraient capable de faire d'eux même. Mais bien parce que c'est un boulot que les autres savent pas faire. La preuve, les gens sont pas foutu de gérer leur machines chez eux dans leur majorité, et les gens deviennent pas compétent juste en se déplaçant d'un coup dans les murs de la boite.

            • [^] # Re: Sérieux?

              Posté par . Évalué à 3.

              "Tu vois, c'est exactement ce genre d'arrogance que je dénonce ne pensant que les devs se croient plus important que le reste du monde. "

              Moi je vois l'effet inverse. On était une petite boite avec 2 IT au service de tout le monde; enquête de satisfaction : 90%. On vient de se faire racheter par un monstre, avec l'IT qui fait un peu ce qui veut, ayant des budgets énormes. Des bugs chiant qui touchent, tout le monde jamais corriger. Ils ne font même pas d’enquête de satisfaction, tellement ils savent qu'ils vont se faire allumer.

              "Comptablement, les devs e la R&D aussi coute de l'argent sont donc aussi un centre de cout."

              Quand tu vend du logiciel, c'est pas vraiment le cas. En tout cas, au US, les dev ne sont pas vu comme cela du tout, par exemple.

              il faut quelqu'un pour s'occuper de chaque chose.

              Je suis d'accord. Les dev sont là pour le produit. Les IT sont là pour support des autres services, le problème arrive quand ils pensent se suffire à eux-même. Ils n'existent pourtant uniquement comme support du reste.

              "La première sécurité est la liberté"

      • [^] # Re: Sérieux?

        Posté par . Évalué à 4.

        Faut aller bosser chez Microsoft (ou Google aussi…), c'est dur de revenir sur terre quand la machine de base a 24Go de RAM, 2TB de disque, 3 écrans et 16 cores.

        • [^] # Re: Sérieux?

          Posté par . Évalué à 4.

          ah ben je comprend mieux pourquoi je trouve windows 8 lent sur un i7 (4 coeurs), avec 16GO de ram et 100GO de ssd…

          • [^] # Re: Sérieux?

            Posté par . Évalué à 0.

            Sachant qu'il tourne sans problème sur des tablettes bas de gamme avec 1Gb de RAM, ça doit être du à l'interface chaise-machine.

            • [^] # Re: Sérieux?

              Posté par . Évalué à 5. Dernière modification le 19/01/15 à 14:18.

              Ironie, second degré tout ça quoi…

              Blague à part, avoir une machine trop puissante pour un dev peut masquer certains problèmes de performances, et quand on revient sur des machines plus conventionnelles, on se heurte souvent à l'objection "bah, ça marche sur ma machine".

              • [^] # Re: Sérieux?

                Posté par . Évalué à 8.

                D'un autre côté, un dev va pas faire tourner la version optimisée, mais la version de débogage, voire faire tourner des outils d'analyse en sus (gdb, valgrind) et franchement, la différence est la même qu'entre une nouvelle lune nuageuse et un midi ensoleillé du mois de juillet…

            • [^] # Re: Sérieux?

              Posté par . Évalué à 2.

              T'as du mal avec l'humour toi

          • [^] # Re: Sérieux?

            Posté par . Évalué à -3.

            Ton disque dur doit etre plein a cause du repertoire winsxs…

            One commonly asked question is can I delete the WinSxS folder to regain some disk space? The short answer is no.

            En meme temps c'est une paille sur une partition de 60Gigas. Cela ne me prend que 9.6Gigas! No comments

        • [^] # Re: Sérieux?

          Posté par . Évalué à 2.

          Je croyais que le futur c'était le cloud. Ça s'applique pas au developpement ?

          • [^] # Re: Sérieux?

            Posté par . Évalué à 0. Dernière modification le 19/01/15 à 22:40.

            Pff, quel mauvais esprit ! Ça dépend des clouds en fait, il y en a des anti-fuites avec des élastiques là, qui empêche les pertes d'énergie d'aller saloper le climat.

            Faut pas gonfler Gérard Lambert quand il répare sa mobylette.

      • [^] # Re: Sérieux?

        Posté par (page perso) . Évalué à 5.

        J'en ai vu une où la puissance de la machine était fonction de la place hiérarchique… j'espère que ça a changé.

        Python 3 - Apprendre à programmer en Python avec PyZo et Jupyter Notebook → https://www.dunod.com/sciences-techniques/python-3

        • [^] # Re: Sérieux?

          Posté par . Évalué à 1.

          Tout dépend de la fonction… même si j'imagine bien que c'est rarement les chefs qui se trimballent les poubelles.

  • # Décideur

    Posté par (page perso) . Évalué à 4.

    Je me met à la place du décideur, pourquoi veux-tu un poste sous Linux?
    Pour développer ? Tu peux très bien développer sous Windows
    Pour tester le code ? Tu as un serveur de recette pour ça, tu as configuré des hooks/jenkins pour valider ton code dès que tu as commité ? Sans compter que tes sources ne doivent pas rester sur ta machine perso non sauvegardée.

    Bref,
    Pour moi la seule raison valable est le confort d'utilisation, on bosse sur des cibles Linux, tout est fait dans Linux pour interagir facilement avec le monde Unix ce qui n'est pas le cas de Windows.

    A titre perso, j'ai une VM Linux au taff qui me sert pour tout sauf les mails, office et sharepoint.
    Elle est configurée en mode intégré en double écrans; alors oui il y a des petits bugs si j'oublie de virer le mode intégré avant de remettre le PC sur le dock ça freeze et ça m'énerve bien, mais je trouve que c'est le meilleur compromis pour ne pas se couper des outils de communication de l'entreprise.

    Is it a Bird? Is it a Plane?? No, it's Super Poil !!!

    • [^] # Re: Décideur

      Posté par (page perso) . Évalué à 6.

      Pour développer ? Tu peux très bien développer sous Windows

      Dans l'absolu, c'est vrai. Mais pour du temps réel souple destiné à Linux, il risque de passer du temps sur des problèmes spécifiques à Windows en plus du temps sur les problèmes Linux1


      1. je parle du point de vue du décideur, de mon point de vue, la portabilité est un atout. 

      « Rappelez-vous toujours que si la Gestapo avait les moyens de vous faire parler, les politiciens ont, eux, les moyens de vous faire taire. » Coluche

      • [^] # Re: Décideur

        Posté par . Évalué à 1.

        Sur le poste initial c'est pas clair que le code tourne/se debogue en local.

    • [^] # Re: Décideur

      Posté par (page perso) . Évalué à 10.

      Pour moi la seule raison valable est le confort d'utilisation

      Pourquoi veux-tu une chaise et un bureau? Tu peux très bien coder par terre…

      http://devnewton.bci.im

      • [^] # Re: Décideur

        Posté par . Évalué à 1.

        Tu peux très bien coder par terre…

        Voire debout, ça évite les TMS !

    • [^] # Re: Décideur

      Posté par . Évalué à 1.

      Je me met à la place du décideur, pourquoi veux-tu un poste sous Linux?

      Parce que le prérequis est précisé dans le contrat de S/T, autrement il se débrouille comme tout le monde avec ce qu'on lui donne.

    • [^] # Re: Décideur

      Posté par . Évalué à 7.

      A titre perso, j'ai une VM Linux au taff qui me sert pour tout sauf les mails, office et sharepoint.

      J'avais ça aussi, puis ça m'a fatigué. Maintenant j'ai une VM Windows qui me sert que pour les outils Office & Cisco Jabber. Le laptop est sous Linux (Arch, parce que j'aime l'aventure). J'ai aussi un container systemd avec CentOS 7 pour faire tourner le soft pour lequel je fais le support.

      Avantages:
      - j'ai la maîtrise de mon environnement, je peux bidouiller sur le laptop, tant que la partie corporate reste bien au chaud
      - la partie Windows est la plus basique possible, elle suit toutes les GPO et autres backup, antivirus…
      - Lorsque je change de laptop (tous les trois ans environ), je n'ai rien a changer au niveau Windows, c'est transparent - je copie la VM et zou

      Désavantage:
      - quand j'ai un souci sous Linux, le débug c'est pour ma pomme!

      J'ai la chance de travailler pour une boîte qui tolère ce genre de setup (surtout si tu montres à l'admin que tu sais y faire). Ca n'est pas le cas de toutes les boîtes, et je comprends parfaitement pourquoi. Si le mec qui se croit plus malin que les autres pète tout et que son laptop marche pas, c'est l'IT qui va sortir les rames pour corriger ses erreurs. Donc ils ont envie de se blinder (et de se concentrer sur autre chose).

      Le juste milieu serait de faire passer une certification (spécifique à chaque boîte je dirais) qui autorise un utilisateur donné à être un peu plus libre.

  • # Argument en or

    Posté par . Évalué à 10. Dernière modification le 17/01/15 à 10:52.

    Le coût de la réunion que vous avez faite et le temps que tu va devoir passer à justifier cet achat sera largement supérieur au coût de à machine…

    Ah et aussi, plus une machine est rapide moins l'utilisateur perd du temps (attente de fin de compilation, de passage des tests,… ). A disons, entre 5 et 10minutes de perdu par heure, ça commence à chiffrer !
    Et je parle pas de la demotivation par l'usure à force d'attendre un truc lent (je l'ai vécu personnellement)

    • [^] # Re: Argument en or

      Posté par (page perso) . Évalué à 7.

      Pas forcément, puisque cette réunion a pour impact de changer la procédure. Ça veut dire que peut-être que beaucoup de monde aura droit à une deuxième machine.

      « Rappelez-vous toujours que si la Gestapo avait les moyens de vous faire parler, les politiciens ont, eux, les moyens de vous faire taire. » Coluche

      • [^] # Re: Argument en or

        Posté par . Évalué à 5.

        Oui, ou que le service IT / sécu va devoir passer plus de temps à maintenir un parc plus hétérogène.

    • [^] # Re: Argument en or

      Posté par (page perso) . Évalué à 6. Dernière modification le 17/01/15 à 11:05.

      Ah et aussi, plus une machine est rapide moins l'utilisateur perd du temps (attente de fin de compilation

      Surtout qu'il s'agit de C++, ça prend rapidement du temps à compiler !

  • # Expertise

    Posté par . Évalué à 9.

    En plus des arguments pertinents déjà évoqués (programmation sur le système cible, gain de temps, temps passé en réunion…) n'oublie pas que c'est toi l'expert. Non, pas l'expert comme ici, mais celui qui fait. Montre-toi sûr de toi et ne laisse personne dire des choses comme (et surtout pas toi) : «Alors on peut aussi utiliser une VM temps réel sans avoir à changer de machine» ou «c'est mieux de l'avoir, mais on peut s'en passer» ou autres.
    Très souvent, il y a toujours moyen de contourner le problème, mais ça prend plus de temps ! Explique bien que tu veux te concentrer sur le(s) vrai(s) problème(s) et que tu ne veux pas perdre ton temps avec des faux problèmes ajoutés par un mauvais choix d'outils.

    Dans le but de réaliser ta tâche avec le meilleur ratio qualité/coût, tu as besoin des outils efficaces et avec lesquels tu te sens le mieux. 700€, c'est vraiment rien pour une mission de plusieurs semaines/mois.

  • # Imager le problème

    Posté par . Évalué à 8.

    Avec des gens qui ne sont pas du métier, le mieux est encore de trouver une image pour conclure ton exposé et tes arguments. En ce moment c'est la Paris/Dakar (enfin juste de nom :D). Tu peux par exemple leur dire qu'avec une 4L tu peux faire la course dans son intégralité, mais que tu finiras dans les derniers avec un tas de soucis en cours de route car la voiture est peu puissante et pas étudier pour le terrain par rapport à ce qui se fait maintenant. Et donc que toi tu ne demandes pas qu'on t'achète un hummer de 600ch mais qu'un Toyota RAV4 sans option fera très bien l'affaire :D

  • # chiffre le surcoût

    Posté par . Évalué à 8.

    Avoir de mauvais outils engendre un surcoût. Peut-être que tu peux faire une évaluation de ce surcoût ? Quelques pistes :
    – gain de temps sur la préparation de l'environnement : pas besoin de gérer l'interaction windows/linux
    – machine moins performante == perte de temps. Voir combien de temps tu peux perdre par jour avec ça (compilation, etc.)
    – fiabilité : avec le mode de développement proposé, tu risques d'avoir plus de bug, etc.
    – motivation : sans moyen il est difficile de s'investir dans le projet, puisque ça sera une course d'obstacle…

    En général, quand on parle sousous ça cause aux responsables, après peut-être qu'ils ont de bon argument en face ? à voir.

    • [^] # Re: chiffre le surcoût

      Posté par . Évalué à 5.

      Ça c'est la théorie. Elle est tout à fait rationnelle, mais en pratique c'est : tu rallonges tes journées pour tenir la date de livraison. Jamais de surcoût pour les SSII, et, en fonction du type de contrat, pas de surcoût pour le client non plus :-)

  • # développement n'est pas de la bureautique

    Posté par (page perso) . Évalué à 5.

    Si je comprends bien tu as un poste informatique type bureautique. Or, toujours si je comprends bien, tu fais du développement.

    Un point d'entrée pour remettre en cause la procédure est d'arguer que le développement n'est pas de la bureautique, les besoins sont spécifiques et demandent donc une procédure propre. Bien entendu, on pourra te rétorquer qu'un ordinateur est un ordinateur et c'est sans doute là qu'il faut justifier en quoi les besoins en développement diffèrent des besoins en bureautique et que la procédure n'est pas adaptée.

    Pour un décideur pressé, un ordinateur est un ordinateur (je ne suis pas forcément certain qu'il ait conscience qu'un serveur est un ordinateur, accepterait-il cependant que les serveurs soient des postes bureautiques ?), il faut lui démontrer que comme il y a différents véhicules à moteur (voitures, camionnettes, camions) et que chacun répond à un besoin spécifique (on ne livre pas des produits frais avec un camion benne !) en informatique il y a différents types d'ordinateurs qui répondent à un besoin.

    • [^] # Re: développement n'est pas de la bureautique

      Posté par . Évalué à 4.

      Il ne développe pas directement sur son poste. On lui a fourni un poste de type bureautique qui lui sert à accéder à distance à un environnement de développement - en gros il ne lance que Outlook et un client SSH. Visiblement le SI de son client a décidé d'avoir un unique serveur, probablement pour des raisons de sécurité (le code source se balade un peu moins) et de maintenance (sauvegardes, RAID…). L'auteur du journal remet en cause les choix techniques du SI de son client et va devoir convaincre qu'il ne s'agit pas que de confort mais aussi de productivité.

      • [^] # Re: développement n'est pas de la bureautique

        Posté par (page perso) . Évalué à 2.

        Il peut aussi expliquer que ce n'est pas QUE du confort et ajouter qu'il ne rallongera pas ses journées pour ternir les délais si des problèmes se posent. Que oui ce sera plus confortable pour lui, mais que cela fera gagner du temps au projet.

        Il se pliera à la décision qui sera prise, mais ne sera pas responsable de la non tenu des délais. qu'il peut écrire au jour le jour chaque moment ou il aura été ralenti à cause de l'environnement de travail (en le justifiant), mais que ce temps de justification prendra également du temps qui ralentira encore plus.

        Qu'il comprend la problématique en posant un problème qui sort des procédures habituelles, mais que l'on peut considérer cela comme un essai : soit cela fait gagner du temps et du confort (et donc de la productivité - envie de travail…) et c'est à renouveler, soit cela ne fait rien gagner et on ne reviendra pas dessus ultérieurement.

        In fine l'argument massue est qu'on ne fait pas du développement avec une machine bureautique, sauf si le serveur prend un ficher .docx pour lancer les compilations. D'ailleurs pourquoi se faire chier avec un serveur, il suffit d'installer une chaine de compilation croisée sur le windows, et c'est encore plus simple.. bon il y a des problématiques de bugs difficilement identifiables, mais il suffit de rallonger la prestation pour les régler.

        • [^] # Re: développement n'est pas de la bureautique

          Posté par . Évalué à 2.

          Ouai enfin c'est un peu gros de parler d'une machine "juste bureautique" avec un i5 sous le capot. Faut pas exagérer non plus. C'est sûr, c'est pas l'idéal, mais y a bien pire comme situation…

          • [^] # Re: développement n'est pas de la bureautique

            Posté par (page perso) . Évalué à 6.

            y a bien pire comme situation

            Oui, comme par exemple devoir développer avec un i5 qui fait tourner Windows.

            • [^] # Re: développement n'est pas de la bureautique

              Posté par . Évalué à 4.

              C'est pas ce que j'appelle une situation critique…
              Faut pas que tu viennes bosser là où je suis, sinon tu vas pleurer ou sauter par une fenêtre, voir les 2 en même temps.

              • [^] # Re: développement n'est pas de la bureautique

                Posté par (page perso) . Évalué à 7.

                Eh bien moi dev sous Windows c'est ce que j'appelle une situation critique.

                Et en effet, je ne viendrai pas bosser où tu es, puisque un environnement Windows est pour moi une cause suffisante pour mettre fin au processus d'embauche. Alors OK si j'étais plus relax sur mes critères j'aurais eu une carrière (enfin un début, je suis pas très vieux non plus) moins chaotique, mais bah je risquerais de dev sous Windows, entouré de cons incompétants, en me tapant 3h de transports quotidiens pour aller dans une tour à Vélizy. Bon, je serais mieux payé. Mais je me serais foutu par la fenêtre comme tu dis.

          • [^] # Re: développement n'est pas de la bureautique

            Posté par (page perso) . Évalué à 4.

            tu vas à carrefour, cora, intermarché, darty, la machine de base à 500 euros c'est un I7 avec 4.-6 Go de ram.

            aujourd'hui un i5 avec 4go c'est la machine de monsieur tout le monde de l'année dernière ou de celle d'avant, et j'imagine qu'avec un win8 tu dois même pas pouvoir activer tous les effets. Faut se réveiller un peu.

            je viens de faire une recherche, à la fnac, un hp, i7-4790, 8 Go RAM, 1TO de disque 4 Go de ram video => 780 ttc. soit 650 HT.

            Ca recadre un peu sur la machine développeur, ce que j'en pense. Maintenant, on peut aussi développer en inde avec des gamins de 14 ans payés 3 kilos de riz au mois sur un pentium 100 et un serveur de développement partagé, mais on motive moins les troupes ce que j'en pense.

            Depuis 30 ans les entreprises font des économies de bouts de chandelles qui n'ont comme seuls résultats de dégouter les gens, en rabotant leur plaisir de venir travailler. Lorsque le cadre il y a 40 ans partait avec une boite de stylos à 60 Francs pour ses enfants et travaillait jusqu'à 20 heures pour que la secrétaire ne le voit pas, c'était combien d'économiser pour l’entreprise : 3 heures de cadre pour 60 francs ! ! !
            Maintenant on compte les styles et les cadres se cassent à 17 heures ou glandent sur facebook en attendant, on a tout gagné. Mais c'est plus dans les procédures, uns sorte de nivellement par le bas.

            • [^] # Re: développement n'est pas de la bureautique

              Posté par . Évalué à 1.

              Personnellement je suis réveillé. Mais justement si l'indien avec un pentium 100 y arrive, faut pas faire la fine bouche avec un i5.

              "j'imagine qu'avec un win8 tu dois même pas pouvoir activer tous les effets. Faut se réveiller un peu." C'est une blague ? Mon HTPC sous Win7 est un bon vieux P4@1,5Ghz de 2000 avec lequel je regarde des vidéos HD avec son DTS avec juste l'ajout d'un gpu à 30€…

              Tout ça pour dire que quand on veut on peut. Donc le temps que tu vas passer à te battre pour avoir le modèle au-dessus tu l'aurais gagner à commencer à dev. Et je parle même pas du coup au moral que tu te fous en te disant tous les matins quand tu arrives au boulot que de toute façon tout le monde t'en veux et personne ne se préoccupe de toi.
              J'étais pareil avant, maintenant je relativise et je fais mon taff avec ce que j'ai. Et je t'assure que ça repose énormément le cerveau. Et puis au moins si ça merde, tu peux toujours dire : ah ba je vous avez prévenu. Car sinon tu peux être sûr qu'on te le mettra en travers : c'est pas fini alors que vous avez une machine 10 fois plus performante ? Et ça ça met bien en rogne…

              • [^] # Re: développement n'est pas de la bureautique

                Posté par (page perso) . Évalué à 9.

                Je crois qu'on ne se comprends pas très bien. Je n'en cogne grave que le mec doive développer avec une bouze, même un 486. Je pose le problème de l'autre sens. Soit tu fais un travail juste pour payer les factures et balayer dehors, tondre le gazon ou faire des ménages est plus reposant : pas de stress, pas de pression, pas d'investissement perso et de suivi techno, avec ta famille all-35 heures/Semaines.

                Soit tu fais un travail ou tu as une implication perso : ce que tu vas produire
                est une partie de toi, de ton expérience, de ta compétence, le résultat de ta veille, de la lecture de code d'autres… et j'en passe des milles et des cents. Si tu ne te sens pas à l'aise dans ce que tu fais et la marche pour te retrouver "au paradis" c'est juste 700 euros (pour une mission de plus de 5 jours - en plus c'est pas un kdo, tu le laisse en partant), il serait con pour l'employeur de te le refuser. Parce que au mieux tu te casses ailleurs à la première occasion au pire tu restes et tu deviens non motivé avec une productivité qui va avec.

                Alors bien sur on peut toujours faire avec : tu peux même écrire le code sur du papier et le faire taper à une personne qui a le seul ordi de la boite et avoir le résultat de ta compilation le lendemain.

                Maintenant tu peux être un "moyen" et être bien content d'avoir trouvé ta planque et ramper comme un esclave, soit tu es bon, tu bosses et tu demandes un minimum de condition. On te les refuse, tu agis en conséquence (ce qui peut être continuer comme si de rien n'était).

                Ce n'est pas parce que TOI tu as des conditions de merde pour bosser que tu dois les imposer aux autres.

                ps : moi je travaille avec des vieilles machines, par choix. Je ne change que tous les 10 ans (en gros) et les mène au bout du rouleaux. Mes choix de condition de travail sont ailleurs, mais je peux comprendre ceux qui se sentent mieux avec un matériel plus "conséquent". On ne peut pas avoir professé pendant X années que la ram ça coûte kedal, que l'espace disque ça coûte kedal, que le temps proc ça coûte kedal, qu'on DOIT travailler avec des framework de framework de framework, que ta compétence de faire un code propre et performant c'est de la merde, te faire bosser sur des ide en java qui ont besoin de whatmill Go de ram, que tu ne dois pas passer ton temps à optimiser ton code mais tracer comme un chauffard sur une nationale et ensuite venir de faire chier lorsque tu demande un machine décente pour tafer : c'est pas un CRAY-ONE, c'est une machine que l'on trouve à la fnac pour 700 euros.

                Maintenant dans l'absolu, ça changera pas ma journée. Mais il me semble que tu as des conditions de merde. Enfin façon de parler.

                • [^] # Re: développement n'est pas de la bureautique

                  Posté par . Évalué à -3.

                  "Ce n'est pas parce que TOI tu as des conditions de merde pour bosser que tu dois les imposer aux autres."

                  Condition de merde, non. Par contre je sais m'adapter avec ce qu'on me donne. Et ça faudrait peut-être s'y faire, car non on ne vit pas au pays de oui-oui. Je sais pas dans quelle boite il est mais en fonction de la taille, les 700€ sont peut-être déjà prévu pour changer la vieille et unique imprimante laser de la boite. Donc faut arrêter de regarder son petit nombril et lever la tête pour voir ce qu'il y a autour. Car si j'arrive à faire le même taf avec ma vieille machine qu'un autre avec un super truc top moumoute avec de la ram en or… faut peut-être que certains commencent à se remettre en cause.

                  • [^] # Re: développement n'est pas de la bureautique

                    Posté par (page perso) . Évalué à 7.

                    heu…. tu veux un kleenex ? 700 euros une machine dev pour faire du temps réel gnu/linux, elle prend une ssii pour le faire (c'est pas 12 euros de l'heure hein ?) et elle a besoin d'économiser 700 euros ?

                    Tu travailles dans une boite qui regarde à 700 euros ? soit au maximum 1 semaine chargé de ton taff ?

                    Moi je regarde pas mon petit nombril, mais si ta boite te file une merde pour tafer parce qu'avec 700 euros ils vont changer la vielle imprimante, je regarderais les tites annonces.

                    Ouvre un peu tes petits yeux. Il est pas question de gaspiller l'argent, mais si demander une machine récente sous linux pour développer sous linux, pas un truc à 2000 euros, juste le prix d'une machine de gamme courante en super marché et que la boite ne le peut pas, il a 2 solutions :

                    1 - c'est des mauvais qui sont en train de disparaitre, et ton implication à travailler avec des machines vieilles, sans compter tes heures ne peut que les faire durer un peu plus longtemps

                    2 - ils t'arnaquent et tu te fais avoir comme un gosse de 15 ans.

                    Je rappelle que l'on parle d'une machine à 700 euros (sept cents). un iphone que l'on offre aux gamins ca vaut la même chose et ils le changeront l'année prochaine ! ! !

                    Parfois faut mettre les choses en perspectives. 700 euros, je suis effaré…

                • [^] # Re: développement n'est pas de la bureautique

                  Posté par . Évalué à 3.

                  Il faut voir le boulot, j'ai déjà fait du dev confortable en Ocaml sur un atom. Mais pour du dev C++, cela commence à être chiant. Et du dev java sous eclipse, c'est juste une raison de suicide.

                  "La première sécurité est la liberté"

            • [^] # Re: développement n'est pas de la bureautique

              Posté par . Évalué à 8.

              Maintenant on compte les styles et les cadres se cassent à 17 heures

              Je réagit juste à cette phrase : finir tôt n'est pas une tare, bien au contraire !! Perso je ne suis pas persuadé que faire finir les gens à 20h soit un progrès, pour les gens ou la boite.

              • [^] # Re: développement n'est pas de la bureautique

                Posté par . Évalué à 4.

                Entièrement d'accord. Et puis c'est pas l'heure de fin qui compte mais surtout de voir si le travail demandé est accompli. Si par rapport à ton collègue il te faut 2 fois moins de temps pour faire la même chose, pourquoi devrais-tu partir à 20h parce que lui le fait…

              • [^] # Re: développement n'est pas de la bureautique

                Posté par . Évalué à 7.

                Ça dépend si t'arrives avant ou après le déjeuner :)

              • [^] # Re: développement n'est pas de la bureautique

                Posté par (page perso) . Évalué à 5.

                Est-ce que j'ai dit cela ? J'ai juste dit qu'avec les mesures à 2 balles on est passé d'une société ou les cadres faisaient 70 heures (avec plaisir) à une société ou ils en font 40. Et il y a plus de possibilité de faire un nombre de taches plus important en 70 heures qu'en 40.

                Je ne porte pas de jugement sur ceux qui partent tôt ou je fais juste sur une constatation : on essaye de payer les gens avec… je ne sais pas trop quoi…la peur ? il y a 20 ans c'était la motivation, il y a 40 c'était les avantages en tout genre (photocopies, stylos, ramettes, coup de téléphones persos…)

                En ayant un regard critique sur la compétence des gens que je croise dans les entreprises/administrations et avec le recul : les faits sont là, il n'y a plus grand monde qui sait bien travailler, de l'à peu près à la pelle et des trucs à se faire harakiri.

                Mais c'est un autre monde je suppose.

                Ceci étant dit, faire ces 35 heures et avoir une vraie famille est, de mon point de vue, la meilleur solution.

                • [^] # Re: développement n'est pas de la bureautique

                  Posté par . Évalué à 5.

                  Ben voyons, t'as oublie de prendre tes pillules, granpa simpson.

                  Ya 40 ans, les cadres faisaient 70 heures en se plaignant autant qu'ils ont trop de boulot qu'en 2015. Par contre, en 75, ils pouvaient pas bosser se la maison, en 95 non plus d'ailleurs.
                  Et la proportion de bras casses etaient la meme, on a pas magiquement remonte la motivation/qi de la population en 20 ans.

                  Le pire c'est que je suis a peu pres sur que tu tenais le meme discours ya 10 ans.

                  Linuxfr, le portail francais du logiciel libre et du neo nazisme.

                  • [^] # Re: développement n'est pas de la bureautique

                    Posté par (page perso) . Évalué à -2.

                    tu étais là, il y a 40 ans ? tu taffais ? tes parents y étaient peut être ? ils faisait partis des bras cassés peut être ?

                    Non la proportion des bras cassés était pas la même, on les voyait plus parce qu'ils détonnaient. Effectivement il y a eu des abrutis, mais globalement les boulot dans les services étaient a peu près fait, ce qui est loin d'être le cas partout. Et d'ailleurs ils pouvaient travailler à la maison et les WE et les vacances en amenant les dossiers (papier) avec eux. tu dois pas avoir eu un parent cadre pour imaginer qu'ils ne pouvaient pas travailler à la maison (en plus du reste).

                    La jeune génération arrive en écrasant l'ancienne en ayant l'impression d'être plus intelligent, mais au pied du mur, la seule manière d'arriver au même résultat c'est abaisser les standards de qualité. Bien sur il y a une partie de la masse qui travaille aussi bien (ce qui donne mieux car les conditions sont plus favorable), mais tu ne peux pas te concentrer sur cette partie pour dire que ca va mieux, ou alors j'ai pas de bol et je tombe que sur des moins-capable que la moyenne?

                    Qui n'a pas vu une pub pixélisé, attention, pas le truc du plombier imprimé sur sa jet d'encre, un vrai totem de grosse boite avec des pixels gros comme des rubix'cube ? Qui n'a pas vu des sites internet ayant besoin du cloud avec whatmill proc et autant de ram pour faire un simple tri d'adresse ? Qui n'a pas vu un centre de formalité des entreprises ne pas voir que le dossier est incomplet ou qu'il y a des soucis de dates, qui n'a pas vu un jury d'exam ne pas comprendre un truc proposé par un élève ? je pourrais en sortir à la pelle, tu as vu la qualité de service des fai ? je te parle pas quant tout va bien, lorsqu"il y a un soucis, tu vas plus vite de changer de fai plutôt que de faire réparer.

                    Mais tu ne te rends même pas compte parce que c'est la nouvelle normalité : vite fait, pas chère, à peu près, plus de compétences mais des logiciels : des compétences se perdent pour toujours car les "vieux" "bras cassés" n'ont pas l'opportunité de le transmettre.

                    C'est la première génération ou on a cette volonté d'aller plus vite et de jeter aux ordures les trucs du passé, mais l'homme est "monté" dans la chaine parce qu'il avait la possibilité de se transmettre des trucs, on verra bien (enfin pas nous) si on y gagne à la fin de recommencer un nouveau truc à chaque fois. Moi je m'en fous ma life est faite, je fais que manger du pop corn, mais avoue, un dev qui se bat pour avoir une machine du niveau que celles que l'on trouve en grande surface c'est pas risible ?

                    • [^] # Re: développement n'est pas de la bureautique

                      Posté par . Évalué à 5.

                      tu étais là, il y a 40 ans ? tu taffais ? tes parents y étaient peut être ? ils faisait partis des bras cassés peut être ?

                      Non, et toi? T'etais la avec le recul necessaire, ou alors t'idealise simplement ta jeunesse?

                      Qui n'a pas vu une pub pixélisé, attention, pas le truc du plombier imprimé sur sa jet d'encre, un vrai totem de grosse boite avec des pixels gros comme des rubix'cube ?

                      Tu veux dire comme un logo "patrimoine pour demain" non retina qui fait grosse tache au milieu du site?

                      Linuxfr, le portail francais du logiciel libre et du neo nazisme.

                    • [^] # Re: développement n'est pas de la bureautique

                      Posté par (page perso) . Évalué à 3. Dernière modification le 18/01/15 à 01:59.

                      tu as vu la qualité de service des fai ? je te parle pas quant tout va bien, lorsqu"il y a un soucis, tu vas plus vite de changer de fai plutôt que de faire réparer.

                      Si t'as un lien vers une bonne étude de différence de qualité de l'infrastructure internet entre 197X et 201X je suis assez preneur.

                      Pour information dans les années 60 à Paris il y avait plusieurs mois/années d'attente pour avoir un numéro de téléphone fixe.

                      • [^] # Re: développement n'est pas de la bureautique

                        Posté par . Évalué à 5.

                        Pour information dans les années 60 à Paris il y avait plusieurs mois/années d'attente pour avoir un numéro de téléphone fixe.

                        Aujourd'hui, c'est ce qu'il faut pour avoir un plombier décent.

                        Faut pas gonfler Gérard Lambert quand il répare sa mobylette.

                    • [^] # Re: développement n'est pas de la bureautique

                      Posté par . Évalué à 10.

                      Et d'ailleurs ils pouvaient travailler à la maison et les WE et les vacances en amenant les dossiers (papier) avec eux. tu dois pas avoir eu un parent cadre pour imaginer qu'ils ne pouvaient pas travailler à la maison (en plus du reste).

                      On a pas la meme definition de "bosser de la maison". Pour moi, bosser de la maison le matin, me rendre compte que les bouchons sont trop long, decide de rester et avoir exactement la meme productivite, sans que mon boss se rende compte que je suis pas au bureau. C'est des boites qui ont 2 fois plus d'employes que de place disponible dans leurs bureaux. Bonne chance pour faire ca en 75.

                      mais tu ne peux pas te concentrer sur cette partie pour dire que ca va mieux

                      Ou est ce que j'ai dit que ca va mieux? Je dit que c'est la meme chose, une gaussienne: majorite mediocre, et a peu pres autant de debiles que de tres doues. C'etait vrai en 95, 75 1875 et l'an 40.

                      Qui n'a pas vu des sites internet ayant besoin du cloud avec whatmill proc et autant de ram pour faire un simple tri d'adresse ? Qui n'a pas vu un centre de formalité des entreprises ne pas voir que le dossier est incomplet ou qu'il y a des soucis de dates, qui n'a pas vu un jury d'exam ne pas comprendre un truc proposé par un élève ? je pourrais en sortir à la pelle, tu as vu la qualité de service des fai ? je te parle pas quant tout va bien, lorsqu"il y a un soucis, tu vas plus vite de changer de fai plutôt que de faire réparer.

                      Oui, et en 75, c'etait tout parfait, on a jamais depasse un seul delai ni fait la moindre erreur. Les ecoles (et la societe en general) etaient reputees pour leur tres grande ouverture d'esprit, depuis on est retourne a l'obscurantisme.
                      On a jamais vu un service web bien bourrin au debut des annees 2000, apres tout, ya pas eu de bulle ou n'importe qui faisait n'importe quoi comme un connard a la fin des annees 90, les gens etaient parfait ya 20 ans! Et d'ailleurs, depuis que les jeunes cons incompetent ont prit les commandes de l'internet, tout se casse la gueule, c'est con, ils savaient faire a l'epoque, on se demande bien pourquoi on les a remplace.
                      Java a d'ailleurs acquis sa reputation d'usine a gaz recemment, a l'epoque, c'etait "Lean and mean" le monde java.

                      Pour la qualite de service des fai, je trouve qu'elle a vachement progresse depuis 1975 (ironie inside). Par rapport a 95 aussi, le service a sacrement augmente, que ce soit en service pur ou en echelle.
                      Sinon, c'st clair que c'est vachement plus simple de reparer 1% de millions de lignes haut debit que 1% de milliers de lignes 33k, surtout quand le prix du service a ete reduit par 10 en 15 ans, faut ptetre penser a comparer ce qui est comparable, tu crois pas?

                      C'est la première génération ou on a cette volonté d'aller plus vite et de jeter aux ordures les trucs du passé, mais l'homme est "monté" dans la chaine parce qu'il avait la possibilité de se transmettre des trucs, on verra bien (enfin pas nous) si on y gagne à la fin de recommencer un nouveau truc à chaque fois.

                      Ben ecoutes, je sais pas toi, mais moi je regarde autour de moi. Je vois des trucs genre google qui completent tes recherches au fur et a mesure que tu tapes, amazon qui arrive a te livrer a peu pres n'importe quoi en moins de 24 heures, les deux a une a une echelle de millions de persones en meme temps.
                      Je vois des smartphones qui font 10 fois plus que ce que les auteurs de sciences fictions imaginaient en 75. Je vois des gens qui trollent entre la france et la californie en temps reel, sans meme se rendre que 10000km les separent. Je vois une societe ou une part non negligeable est connecte 24/24, au point que 10 minutes d'outage soit une catastrophe pour eux. C'est sur que si ton experience c'est l'institutionel francais, ouais, ca vole pas haut, mais je te rassure, ya pas que ca, c'est triste d'arriver a ton age presume et de pas se rendre compte de ca.
                      Je trouve qu'on se demerde pas trop mal, et ca remet pas mal en cause ton discours "monde de merde, ya pu d'jeunesse, out fout le camp". Platon tenait le meme discours ya 2400 ans, je trouve que la race humaine s'est pas trop mal demerde depuis.

                      Linuxfr, le portail francais du logiciel libre et du neo nazisme.

                      • [^] # Re: développement n'est pas de la bureautique

                        Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                        Bon je vais juste réagir sur un point parce que ça va me permettre de lâcher un peu de fiel et réduire la pression ; je n'ai pas ton expérience technique et géographique pour pondre un pavé à l'aune du tien.

                        c'st clair que c'est vachement plus simple de reparer 1% de millions de lignes haut debit que 1% de milliers de lignes 33k, surtout quand le prix du service a ete reduit par 10 en 15 ans

                        Au boulot on a une ligne """pro""" (oui j'ai mis 3 guillemets) chez Alionis.

                        • ils nous facturent 50€/mois depuis 3 ans la location obligatoire d'un routeur qui coute 500€ maximum en l'achetant dans la boutique la plus chère possible (et je vais même pas parler du prix de l'abo en plus de la location du matos)
                        • si on le redémarre à la main ils hurlent et on frise le procès pour rupture de contrat (par contre j'ai pas vu l'onduleur qu'ils devraient fournir pour être sûr qu'il redémarre pas tout seul en cas de souci EDF ?)
                        • on a absolument pas le droit de toucher sa config mais c'est admin/admin pour le faire
                        • le réseau cumule en 2 ans environ 2 fois plus d'indisponibilité que les 3 lignes Free particulier que je "gère" ou "suis" depuis maintenant pas loin de 10 ans (pas chacune hein ; en consolidant les indispos par FAI)
                        • la dernière fois qu'on a appelé parce que plus rien marchait il a fallu négocier des heures le fait que c'était leur faute et pas nous qui avions subitement déménagé dans le Sahel (comme les autres fois en fait); la dernière fois que j'ai appelé Free c'est parce qu'en plein déménagement j'ai redémarré la box et ça a commencé la migration : le mec au téléphone connaissait le principe d'autohébergement et m'a revert en 5 minutes la migration et tout est revenu à la normale sans aucun souci.

                        Alors le prochain qui me parle de c'était mieux avant et maintenant il est impossible d'allier volume et qualité, surtout en informatique… remarque, pour rebondir sur un autre de tes commentaires un peu plus mesquin, et faire référence à un torchon journal antérieur, on voit qu'hervé (désolé hein mais visiblement malgré ton look de vieux prof de français chiant t'es incapable de capitaliser les noms propres alors je vais pas me forcer), si on en croit son site web, est pas trop adepte de l'industrialisation histoire d'avoir l'air 3ème millénaire. Mais ça empêche pas d'écrire Notre travail est de trouver, adapter ou programmer des
                        solutions informatiques novatrices
                        apparemment :D

                        • [^] # Re: développement n'est pas de la bureautique

                          Posté par . Évalué à -1.

                          Mais ça empêche pas d'écrire Notre travail est de trouver, adapter ou programmer des
                          solutions informatiques novatrices apparemment :D

                          Pour rester dans le mesquin, c'est pas tellement pire que d'ecrire "notre metier: vous ecout*ez* pour mieux vous former" ou encore "Nous vous rappellons !" (L'espace avant le point d'exlamation n'est pas de moi), et ensuite se plaindre de l'amateurisme de la nouvelle generation. En 75, on faisait pas de fautes de frappe sur les sites webs, c'est bien la preuve que la societe part a la derive

                          Ya plus de vieillesse, tout fout le camp!

                          Linuxfr, le portail francais du logiciel libre et du neo nazisme.

                          • [^] # Re: développement n'est pas de la bureautique

                            Posté par . Évalué à 8.

                            "Nous vous rappellons !" (L'espace avant le point d'exlamation n'est pas de moi)

                            Pour l'espace avant le point d'exclamation, en français c'est comme ça qu'il faut faire (espace avant toutes les ponctuations doubles).
                            Fais gaffe, faut sortir des Amériques un peu ;)

                        • [^] # Re: développement n'est pas de la bureautique

                          Posté par (page perso) . Évalué à 2. Dernière modification le 18/01/15 à 09:57.

                          L'avantage de maintenant, c'est que tu es libre de choisir ton fournisseur.
                          La responsabilité du problème n'est pas le temps (de nos jours, c'est pas bien), mais plus proche de toi (ta boite qui a choisi ce prestataire), d'ailleurs tu le dis aussi dans ton discours (que la concurrence est mieux) ce qui rend ton commentaire un peu schizophrène.

                      • [^] # Re: développement n'est pas de la bureautique

                        Posté par . Évalué à 5.

                        "Ou est ce que j'ai dit que ca va mieux? Je dit que c'est la meme chose, une gaussienne: majorite mediocre, et a peu pres autant de debiles que de tres doues. C'etait vrai en 95, 75 1875 et l'an 40."

                        Sauf qu'en 75, il y a avait 3x moins d'ingénieur formé qu'aujourd'hui et que leur salaire n'avait rien avoir non plus. Les meilleurs n’essayaient pas forcément d'aller dans d'autre métiers à la première occasion (chef, vente, marketing, finance…).

                        "La première sécurité est la liberté"

                        • [^] # Re: développement n'est pas de la bureautique

                          Posté par . Évalué à 10.

                          Les meilleurs n’essayaient pas forcément d'aller dans d'autre métiers à la première occasion (chef, vente, marketing, finance…).

                          Faut dire aussi, si les francais arretaient de traiter les ingenieurs comme des merdes, peut etre qu'on aurait moins de problemes a les garder a leur poste.

                          Linuxfr, le portail francais du logiciel libre et du neo nazisme.

                    • [^] # Re: développement n'est pas de la bureautique

                      Posté par (page perso) . Évalué à -1.

                      C'est la première génération ou on a cette volonté d'aller plus vite et de jeter aux ordures les trucs du passé, mais l'homme est "monté" dans la chaine parce qu'il avait la possibilité de se transmettre des trucs, on verra bien (enfin pas nous) si on y gagne à la fin de recommencer un nouveau truc à chaque fois.

                      Ca en défrise certains, mais voila : la génération précédente n'a rien à transmettre : on a pas besoin de maréchal férant pour construire une voiture, on a pas besoin de costructeur de bougie pour créer une LED.

                      mais avoue, un dev qui se bat pour avoir une machine du niveau que celles que l'on trouve en grande surface c'est pas risible ?

                      Oui et non, ça dépend de plain de chose.
                      Avec ta grande expérience, tu aurais plutôt du dire qu'on a qu'un côté des protagonistes, et donc que c'est biaisé et qu'on ne peut pas trop juger. Comme quoi l'expérience n'aide pas toujours.

                      Et surtout, avec ta grande expérience, tu devrais savoir qu'il y a 40 ans c'était pareil.

                      Moi je m'en fous ma life est faite,

                      On s'en était apérçu.
                      C'était mieux avant.

          • [^] # Re: développement n'est pas de la bureautique

            Posté par . Évalué à 5. Dernière modification le 17/01/15 à 22:36.

            oui, le plus simple, reformater le pc "bureautique" avec un vrai OS dessus (ou faire un double boot), de toute façon un i5 avec 4 Go de RAM c'est déjà pas mal il me semble.

            (commentaire sous Licence Proprio (c) Zurvan, juste histoire de faire chi…)

  • # Du point de vue du droit

    Posté par . Évalué à 0.

    L'employeur a une obligation de sécurité de résultat quand à la santé physique et mentale de ses salariés. L'article 4121-2 du code du travail pose 9 principes de prévention et en particulier :

    4° Adapter le travail à l'homme, en particulier en ce qui concerne la conception des postes de travail ainsi que le choix des équipements de travail et des méthodes de travail et de production, en vue notamment de limiter le travail monotone et le travail cadencé et de réduire les effets de ceux-ci sur la santé ;

    5° Tenir compte de l'état d'évolution de la technique

    Il relève de la responsabilité de l'employeur de fournir des outils de travail conformes à l'activité du salarié, sans quoi il risquerait fortement de porter atteinte à l'intégrité physique ou mentale du salarié.

    Attention : juridiquement, si tu travailles pour une SSII, ton employeur n'est pas le client.

    • [^] # Re: Du point de vue du droit

      Posté par . Évalué à 6.

      Alors impeccable, le i5 est parfait et ne vient pas contre ces textes de lois. C'est pas un eeePC avec un atom non plus qu'on lui a mis entre les mains. Et puis comme dit plus haut, il fait un ghost de sa machine et la passe sous linux. A la fin il remet tout à l'état initial et fin du sketch.
      Il va offrir un café au mec qui s'occupe du matos et il va lui sortir une barrette de 4Go du fond d'un tiroir. Et hop affaire close !

    • [^] # Re: Du point de vue du droit

      Posté par . Évalué à 6.

      Continue comme ça, je viens bientôt verser une larme sur la pénibilité du travail des pauvres n'ingés ! J'espère qu'on pourra négocier de partir en retraite à 40 ans si on a pas un i9, un standing desk, des repas gratos, un baby foot ou des nerfs…

      Sérieusement, en dehors du débat de savoir si:

      • les outils proposés ici sont adaptés ou non à la réalisation efficace de ce travail
      • l'investissement matériel n'aurait pas impact significatif sur les résultats de l'entreprise
      • offrir de bonnes conditions de travail à un impact significatif sur les résultats de l'entreprise
      • etc.

      Tu ne trouves pas ton commentaire juste ridicule et en dehors de toute réalité objective en dehors du petit monde des jeunes homme blancs dont le premier salaire était directement dans le 75ième percentile qui a un travail non physique, intéressant, épanouissant, presque sans contraintes tout cela dans une industrie et un monde où il est le roi du monde ? Je pense que ça pourrait te faire du bien d'aller faire quelques stages afin de réaliser le contexte dans lequel ces articles ont été écrit…

      • [^] # Re: Du point de vue du droit

        Posté par . Évalué à -1.

        Je t'aime.

      • [^] # Re: Du point de vue du droit

        Posté par . Évalué à 1.

        J'ai pensé après avoir lu les termes "institution" et "procédure" que l'argument juridique pouvait avoir une influence sur la décision de changer une procédure qui est (voir les réponses à tes questions) ou sera inadéquate.

        J'ai dû me tromper.

      • [^] # Re: Du point de vue du droit

        Posté par . Évalué à 1.

        Tu ne trouves pas ton commentaire juste ridicule et en dehors de toute réalité objective en dehors du petit monde des jeunes homme blancs dont le premier salaire était directement dans le 75ième percentile qui a un travail non physique, intéressant, épanouissant, presque sans contraintes tout cela dans une industrie et un monde où il est le roi du monde ?

        Tu parles des plombiers, c'est ça ?

  • # installer Linux nativement

    Posté par . Évalué à -2.

    Plutôt que changer la procédure, tu pourrais aussi installer nativement Linux sur ton PC actuel. Éventuellement tu gardes Windows en double boot, ou dans une VM. C'est ce que j'ai fait. Le choses qui m'ont obligé à garder Windows en OS secondaire sont :
    - Word, Excel, MS project, Outlook (dans une VM)
    - un autre logiciel que j'utilise rarement (dans le boot Windows)

    Ce sera plus rapide que changer la procédure.

    Sinon, pour les arguments que tu demandes, les avantages d'un Linux natif :
    - davantage d'outils de développement
    - environnement de développement plus efficace (ex: le click du milieu pour copier-coller, les window managers)
    - les man pages
    - les drivers USB, ethernet, ports série, etc. mieux supportés que par Windows (moins buggés, et installés de base avec Linux)
    - pas d'antivirus, donc gain de performance significatif

    • [^] # Re: installer Linux nativement

      Posté par . Évalué à 0.

      LOL.

      Vu ses besoin c'est pourtant facile de trouver des arguments pour utiliser un Linux, mais pas UN des arguments que tu listes n'est valable, littéralement pas un.

      • Non, il n'y a pas plus d'outils de dev sur Linux. Tout ce que tu trouves sur Linux je te le trouves sur Windows, et plus
      • Certainement pas plus efficaces, j'en fait l'amère expérience cette année, Linux et C/C++ c'est la préhistoire comparé à Windows et Visual Studio. Je crois que je préférerais me prendre un waterboarding vu à quel point c'est douloureux.
      • les man pages c'est comment dire… basique et sérieusement incomplèt. Tu prends MSDN t'as tout autant d'infos, mais t'as aussi des tas d'exemples, des graphiques et diagrammes, c'est facile de les garder en bookmark …
      • les drivers… tu veux parier que sa machine, que la boite lui file et a donc validé, a tous les drivers nécessaires pour Windows ? Vu qu'ils ne supportent pas Linux, tu penses que lequel des 2 OS a le plus de chance d'avoir un problème de support HW sur sa machine ?
      • les anti-virus décents ont un impact négligeable sur un desktop
      • [^] # Re: installer Linux nativement

        Posté par . Évalué à 6.

        les anti-virus décents ont un impact négligeable sur un desktop

        Malheureusement, et de plus en plus, sur les virus aussi.

      • [^] # Re: installer Linux nativement

        Posté par . Évalué à 6.

        les anti-virus décents ont un impact négligeable sur un desktop

        Pas toujours !

        Je suis d'accord avec le reste des arguments (ou contre arguments) évoqués mais le point principal du message était d'installer une distribution GNU/Linux sur la machine de travail. C'est une solution que j'ai adopté mais qui entraine également une certaine perte de temps (des outils de travail disponibles uniquement sous Windows et des redémarrages nécessaires). Le gros problème étant que tant que l'employé trouve des solutions pour continuer à faire son travail, la hiérarchie semble très peu réceptive aux arguments proposés.

      • [^] # Re: installer Linux nativement

        Posté par . Évalué à 10.

        Non, il n'y a pas plus d'outils de dev sur Linux. Tout ce que tu trouves sur Linux je te le trouves sur Windows, et plus

        • J'attends toujours un explorateur multi-onglet qui marche bien, et un multibureau correctement configurable sous 7, les powertoy sous xp, ça reste effectivement du jouet.
        • j'attends toujours une console multionglet qui ne perds pas sa conf ce qui empêche de relancer la console (console2)

        les anti-virus décents ont un impact négligeable sur un desktop,

        généralement ceux configuré en entreprise on tendance a être configuré en mode parano, ce qui avait, lorsque je compilait sous windows, un impact de doublement de temps de compile (ce qui faisait qu'après un clean on en avait pour 2H minimum);

        Pour les outils de dev sous linux, en ce moment j'utilise clion en c++, et inteliJ pour le coté java.

        j'ajouterai que les langages de scripts n'ont généralement pas à se soucier d'espace dans les chemins des programmes, le path a déjà les bon chemin (par exemple si j'installe 7zip, il est dans le path sous linux, sous windows, il faut le rajouter à la main)

        Je pourrai continuer longtemps, alors oui, il y a moyen de configurer le poste windows afin qu'il soit aussi bien intégré que sous linux (encore que les () et espaces dans les noms d'installation par défaut des programme est une horreur pour le scripting), mais l'avantage sous linux c'est que c'est déjà intégré.

        Il ne faut pas décorner les boeufs avant d'avoir semé le vent

      • [^] # Re: installer Linux nativement

        Posté par . Évalué à 6.

        Non, il n'y a pas plus d'outils de dev sur Linux. Tout ce que tu trouves sur Linux je te le trouves sur Windows, et plus

        Ou pas. J'ai toujours pas réussi à compiler DOSBox sous Windows (libpng, libtruc, libmachin, …), alors qu'avec Archlinux j'ai tous les en-têtes de toutes les librairies tierces automatiquement et cela se compile en une seule ligne de commande. :-p

        "Quand certains râlent contre systemd, d'autres s'attaquent aux vrais problèmes." (merci Sinma !)

      • [^] # Re: installer Linux nativement

        Posté par (page perso) . Évalué à 6.

        les anti-virus décents ont un impact négligeable sur un desktop

        Autant les autres points je suis à peu près d'accord (et encore, ça dépend ce qu'on fait exactement), autant pour les antivirus, non.

        Parce que quand il faut que tu compiles, sur une machine un peu juste au niveau puissance, et qu'en plus tu ne peux pas toucher à l'antivirus (le mettre en pause par exemple), c'est juste horrible, j'en ai fait maintes fois l’expérience. Le pire étant l'antivirus programmé par les admin pour faire un scan complet en plein milieu de la journée (vécu) : la machine (assez vieille) freezait quasiement.

      • [^] # Re: installer Linux nativement

        Posté par . Évalué à 9.

        Non, il n'y a pas plus d'outils de dev sur Linux. Tout ce que tu trouves sur Linux je te le trouves sur Windows, et plus

        Quand j'installe windows, je n'ai pas de compilo installé de base. Quand j'installe une lib sous windows, c'est pénible pour configurer l'environnement de dev pour qu'il la prenne en compte. Enfin, j'exagère, quand je l'installe ça va encore, là ou c'est très lourd, c'est quand il faut la compiler et la déployer sur la machine locale…
        Sous linux, je trouve ça plus simple, moi.
        Je ne parle pas de la lourdeur de VS, parce que le dernier que j'ai testé fêtera cette année ses 7 ans. Ça c'est peut-être amélioré depuis. Je ne dis pas que travailler avec VS est désagréable, au contraire, juste que la machine doit être assez musclée niveau accès disques. Du moins l'était. C'est d'ailleurs le principal reproche que je lui fait, parce que pour le reste il était plutôt bien foutu.

        Certainement pas plus efficaces, j'en fait l'amère expérience cette année, Linux et C/C++ c'est la préhistoire comparé à Windows et Visual Studio. Je crois que je préférerais me prendre un waterboarding vu à quel point c'est douloureux.

        Ah, ça, GCC c'est une perle… noire, c'est clair. Prends Clang, plutôt.

        les man pages c'est comment dire… basique et sérieusement incomplèt. Tu prends MSDN t'as tout autant d'infos, mais t'as aussi des tas d'exemples, des graphiques et diagrammes, c'est facile de les garder en bookmark …

        La dernière fois que j'ai eu à utiliser MSDN, il y avait tellement d'infos, non relatives à ce que je cherchais, que j'ai abandonné et pris duckduckgo pour trouver l'info.
        D'ailleurs, je doute que la MSDN aie des informations sur les APIs linux? Ne pas oublier la cible: du temps réel sur linux.

  • # Un peu tard pour se réveiller

    Posté par . Évalué à 2. Dernière modification le 18/01/15 à 22:57.

    Je n'ai pas bien compris pourquoi tu as attendu de commencer ta mission pour définir ce que tu avais besoin pour l'accomplir. N'est-ce pas un truc à vérifier avec le commercial de ta boite avant signature du contrat ? C'est limite malhonnête en fait.

    Note: le client est aussi fautif mais ce n'est pas une raison.

    • [^] # Re: Un peu tard pour se réveiller

      Posté par (page perso) . Évalué à 4.

      1. Lors de ma précédente mission, il suffisait de demander une station de travail GNU/Linux pour développer confortablement des applis C++ temps réel souple pour GNU/Linux (et j'avais MS-Windows dans une VM hébergée sur le réseau).

      2. Le responsable côté client m'avait dit en entretien qu'il avait installé GNU/Linux sur une de ses machines. Cela me paraissait évident que la procédure était sensiblement la même. En fait, je ne l'ai compris que "trop tard pour se réveiller" qu'il avait opté pour la solution 3: trouver une machine bureautique oubliée dans un coin, et remplacer MS-Windows par GNU/Linux !

      Sinon, le commercial ne sait pas grand chose. Donc, en général, cela ne sert à rien de lui demander.

      Maintenant, ce dont j'ai besoin c'est d'aider mon responsable à trouver les bons arguments. Que peux tu me proposer ?

      Commentaire sous licence Creative Commons Zero CC0 1.0 Universal (Public Domain Dedication)

  • # Problème du "cas particulier"

    Posté par . Évalué à 10.

    Plus généralement, ton problème me fait penser au problème du "cas particulier" dans une entreprise/administration:

    • Une solution convient (plus ou moins) à tout le monde.
    • Tu as des besoins différents
    • Comme tes interlocuteurs n'ont pas les mêmes besoins, ils ne les comprennent pas.
    • Ou alors ceux qui sont techniques te comprennent mais répondent "mais tu sais, tu n'es qu'un cas particulier"…

    Les arguments techniques des messages précédents sont pour la plupart justes. Il se peut qu'ils soient néanmoins totalement inefficaces. Il y a une sorte de coefficient magique du genre:

    • Importance de la demande = validité des arguments * nombre de personnes concernés * (importance hiérarchique des personnes impactées dans l'entreprise)2

    J'ai pu constater que souvent, même en maximisant le premier critère, on aboutissait à rien.

    Alors, il reste l'option de jouer sur un autre point: la volonté des gens de ne pas se casser la tête et de ne pas se rajouter de travail ou de responsabilité. Il s'agit de montrer que la solution qui t'es défavorable leur causera du de travail ou des ennuis. Ce n'est plus seulement ton problème, ça devient le leur…

    Options dans ton cas (il ne faut pas avoir peur de jouer les andouilles):
    - Je connais bien le mécanisme d'ordonnancement des processus sous Linux et j'arrive à le paramétrer finement. Par contre, je ne sais pas le faire sous Windows: Qui va m'aider sur cette partie?
    - Si c'est pas juste pour du calcul: * Avez vous un expert VMWare/VirtualBox/Whatever qui puisse m'aider à tracer les IO depuis le Linux virtualisé jusqu'à la machine?*.
    - Même question si ça implique du réseau.
    - Qui peut me garantir que le programme se comportera sur la machine de déploiement comme sur la machine virtuelle?

    En gros, il faut que tu demandes des noms d'interlocuteur qui s'engagent à faire quelque-chose pour toi (sur LEUR domaine d'expertise) si la solution que te dicte ton expertise n'est pas suivie. Pour ce que j'ai vécu, ça a très souvent débloqué les choses très vite!

  • # Tu vas passer pour une Diva ...

    Posté par (page perso) . Évalué à 10.

    Se sentir "Che-guevariste" dans l'âme, c'est cool, ça fait classe et ça gonfle l'égo

    Après, tu risques de passer auprès des décideurs pour une diva, un de ces mecs qui vient juste d'arriver dans la boite et veut tout révolutionner, là ou d'autres se contentent de ce qu'ils ont depuis des années sans broncher.
    Ensuite, les décideurs vont se dire "purée, on passera plus par cette boite de presta, ils nous fournissent des divas in-manageables" et ta boite perdra ses entrées dans la boite en question.
    Vu qu'ils seront dégoutés de perdre le compte, ils vont se venger en t'envoyant faire du visual basic sur un 486DX33 au fin fond des Vosges… tu sais, dans cette boite ou "on fait de la sécurité" et ou seul un poste en libre service dans l'open-space est connecté à Internet… oui, oui, ce poste ou tout les ports USB ont été remplis de colle industrielle et ou l'accès internet est filtré par un Proxy digne des chinois

    Mais revenons à cette réunion avec les décideurs … on va te rire au nez en te disant que la boite ne peut pas assumer l'achat de 700€ * "le nombre de dev" stations de travail et que les serveurs de compilation sont là pour ça.

    Et là dessus, les décideurs vont te sortir un lot d'arguments qu'ils auront récupérés au préalable auprès du décideur ayant fait ce choix technique…
    C'est là qu'on te dira qu'avant, la boite fonctionnait selon ton système, mais qu'ils ont tellement eu de merdes parce que les PC des développeurs étaient mal maintenus (mauvaise version de la toolchain, mauvaises versions des libs, mauvais çi et ça, etc…) qu'ils ont décidé de tout basculer sur un serveur de compilation à l'environnement maitrisé et surtout identique pour tous.
    Car je pense que le fond du problème est là : un serveur de compilation, ça sert pas juste à faire chier, mais ça sert aussi à s'assurer que tout le monde compile strictement dans les même conditions.

    On te rétorquera ensuite qu'en plus, la mise à jour des toolschains, des compilos, etc… prend du temps et qu'on veut pas voir X développeurs perdrent N heures à faire ça alors que l'admin du serveur de compilation peut le faire pour tout le monde en N/2 heures vu qu'il fait ça depuis toujours.

    Avec un peu de chance d'ailleurs, les toolchains & co seront sous NDA, et seul l'admin barbus qui s'essuie les mains dans ses cheveux après être allé pisser détient "l'habilitation" pour se connecter au FTP de pour récupérer la toolchain.

    Faut essayer de voir au delà de ton strict point de vue de développeur. Peut être es tu suffisament compétent pour gérer ce genre de choses toi même, mais ce n'est pas le cas de tous. Sachant qu'il faut "un système pour les gouverner tous", la boite ou tu fais le mercenaire a probablement opté pour un nivellement par le bas (très à la mode actuellement) pour s'assurer la sécurité nécessaire à des releases sereines.

    ++

    • [^] # Re: Tu vas passer pour une Diva ...

      Posté par (page perso) . Évalué à 3.

      D'autant plus que les prestataires externes sont souvent considérés comme des objets remplaçables dans les grands comptes…
      Mais bon maintenant que la réunion est programmée il vaudrait mieux se la jouer détendu du string.

    • [^] # Re: Tu vas passer pour une Diva ...

      Posté par . Évalué à 1.

      Vu qu'ils seront dégoutés de perdre le compte, ils vont se venger en t'envoyant faire du visual basic sur un 486DX33 au fin fond des Vosges…

      Là où, on a le VDSL ?

  • # Machine ou formation ?

    Posté par (page perso) . Évalué à 1.

    Tu es embauché pour faire un logiciel Linux et on te donne une machine windows ? Tu n'as qu'à dire que tu ne connais pas windows et que tu ne sais pas t'en servir !

    Donc tu proposes 2 options à tes chefs :

    Option A : la machine à 700E.

    Option B : te payer une formation à windows (on doit pouvoir en trouver dont le coût dépasse largement les 700E).

    D'un seul coup l'option A devient plus attrayante…

  • # Retour

    Posté par . Évalué à 5.

    Où en est la procédure ? Un commentaire ou un journal de suivi serait assez intéressant pour conter l’expérience, avec une éventuelle analyse des raisons du succès ou de l’échec du "challenge station de travail linux".

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.