Forum général.général La virtualisation de Windows sous Linux pour les jeux

Posté par  . Licence CC By‑SA.
1
9
mai
2020

Bonjour à toutes et tous,

Je suis nouveau sur ce forum et mon premier post est celui-ci.

J'utilise différentes distributions Linux depuis maintenant quelques années, que ce soit pour mes études ou mon travail. Néanmoins, sur mes ordinateurs personnels j'ai toujours eu Windows et pour cause, je suis un grand joueur.

A présent, je souhaite changer de système personnel et m’orienter vers Linux pour abandonner le produit de Microsoft. Je sais que certains jeux tournent nativement sous Linux, d'autres fonctionnent plutôt bien avec Wine (PlayonLinux, Lutris, Steam Proton), mais d'autres ne fonctionnent absolument pas et certains ne fonctionneront certainement jamais. Malheureusement c'est un problème pour moi.

J'ai pensé à diverses solutions comme installer Windows sur un disque dur externe et le brancher à mon PC afin de boot dessus et pouvoir jouer à mes jeux favoris, ou alors faire un dual boot, mais dans l'hypothèse où je souhaiterais ne pas m’embêter avec tout ça et simplement avoir une distro Linux d'installer sur mon PC, j'ai pensé à mettre en place une machine virtuelle sur mon système Linux (VirtualBox ou VMWare) sur laquelle je pourrais faire tourner Windows et donc la lancer lorsque je souhaite jouer.

Je suis donc ici aujourd'hui avant tout pour avoir votre avis sur ma solution mais surtout afin de savoir si quelqu'un l'avait déjà fait et si cela était stable et pas trop gourmand en ressources (il faut quand même allouer pas mal de RAM, CPU, GPU à la VM pour qu'elle puisse faire tourner des jeux, et puis c'est Windows quand même… niveau ressources pour afficher le bureau on est pas mal ;) ).

Voilà, j'ai résumé ma situation au complet afin que vous compreniez bien mon sujet et j'attends vos retours avec impatience :D !

Ractor

  • # jeu

    Posté par  . Évalué à 3.

    Bienvenue ici :)

    Je sais que certains jeux tournent nativement sous Linux, d'autres fonctionnent plutôt bien avec Wine (PlayonLinux, Lutris, Steam Proton)

    En pratique, beaucoup de portages Linux sont moisis ou plu mis à jour et bien trop souvent la solution Wine fonctionne mieux que du natif.

    J'ai pensé à diverses solutions comme installer Windows sur un disque dur externe et le brancher à mon PC afin de boot dessus et pouvoir jouer à mes jeux favoris

    Avoir un disque Windows séparé est la solution la plus facile, aucune configuration supplémentaire requise seulement le boot menu du bios/uefi à éventuellement configurer.

    j'ai pensé à mettre en place une machine virtuelle sur mon système Linux (VirtualBox ou VMWare) sur laquelle je pourrais faire tourner Windows et donc la lancer lorsque je souhaite jouer.

    Sans un GPU passtrough, il y a des chances que ça fonctionne trop lentement pour beaucoup de jeux. Après les VM c'est pas mon domaine.

    • [^] # Re: jeu

      Posté par  . Évalué à 2.

      J'aimerai savoir pourquoi ce commentaire a été moinsé par deux personnes. Je ne vois pas ce qu'il y a d'erroné ou de controversé dans mes propos.

  • # passthrough, est la clé

    Posté par  . Évalué à 2. Dernière modification le 09/05/20 à 09:58.

    Bonjour Ractor,

    Comme dit par xev, la solution rapide est le double boot, et pour de la virtualisation, il faut viser du GPU passthrough

    Concrètement, ça veux dire 2 choses (en plus des quantités de RAM et CPU à dédier à la VM) :

    • Tu as 2 cartes graphiques (une pour Linux et une pour Windows virtualisé)
    • La carte graphique que tu alloues à ta machine virtuelle est compatible passthrough (et c'est pas une mince affaire)

    Niveau performance, il est intéressant aussi d'envisager de dédier un disque dur idéalement connecté en SATA3, USB3 ou Thunderbolt à ton Windows virtuel.

    Est-ce que pour faire du passthrough il ne serait intéressant de voir côté QEMU/KVM intégré de base au noyau Linux ?

    Honnêtement c'est un gros dossier, je suis ça de loin en loin n'étant pas gamer. Il y a eu pas mal d'amélioration ces dernières années sur la gestion du passthrough. Si tu t'investis dans le sujet, n'hésites pas à nous faire un retour ici dans un journal par exemple.
    :-)

    Julien_c'est_bien (y'a pas que Seb)

  • # Pas facile tout ça

    Posté par  . Évalué à 1.

    Merci pour vos commentaires et de l'aide que vous m'apportez :D !

    Effectivement, je me doutais bien que la virtualisation du GPU allait poser problème pour ce type de VM. De plus, je ne connaissais pas ce terme de "GPU passthrough", comme quoi on en apprend tous les jours !

    Je vais y réfléchir et me documenter sur cette histoire de GPU, en tout cas merci pour ces liens @Julien_J06, je ferais avec plaisir un retour si je décide de m'aventurer dans ce sujet, ça en aidera certainement d'autres.

    Je vous tiens au courant et encore merci :D !

    Ractor

    • [^] # Re: Pas facile tout ça

      Posté par  . Évalué à 1.

      Je pose ce lien ici, il aidera peut-être un manchot qui passera par là:

      https://www.deltasight.fr/pci-passthrough-nvidia-gtx-1050-kvm/

      PS: Je ne sais pas si le tutoriel fonctionne encore aujourd'hui, mais il semble plus rapide et plus simple à mettre en œuvre que la documentation complexe mais complète partagée ci-dessus ;) .

    • [^] # Re: Pas facile tout ça

      Posté par  . Évalué à 4.

      J'ai testé le GPU passthrough avec une machine proxmox principale et un windows virtualisé, ca marche plutot bien.

      ma config :
      - core i7, 32Go de RAM, Multiple SSD
      - OS Debian 10, Proxmox v6 sur la carte iGPU (integré au CPU)
      - machine virtuelle avec GPU passthrough sur la carte GTX1080, et disque SSD dédié

      avec KVM tu peux aussi affecter un clavier/souris ou carrément des ports USB à la VM

      tu as alors un windows 100% autonome

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à celles et ceux qui les ont postés. Nous n’en sommes pas responsables.