Forum Linux.débutant Problème d'installation

Posté par  . Licence CC By‑SA.
3
7
août
2019

Bonsoir !

Je ne sais pas si il faut se présenter, ici, je n'ai pas trouvé de section. je m'y plierai bien volontiers si l'on me le demande !
Je viens, très humblement, disons, vous soumettre mon problème, que voici :

J'ai essayé, de maintes fois, d'installer des distribution Linux en double amorçage avec Windows 10 sans succès.

J'essaie d'installer ces distributions sur un SSD de 500 GO (la partition de Windows fait 60Go, elle pourrait faire moins, je sais … <3 ).

J'ai d'abord essayé Ubuntu en suivant ces tutoriels :
https://lecrabeinfo.net/installer-ubuntu-18-04-lts-dual-boot-windows-10.html
https://doc.ubuntu-fr.org/cohabitation_ubuntu_windows
J'avais créé une partition de 35 GB pour l'occasion.

Puis Mint en suivant celui ci :
http://www.jetestelinux.com/installer-linux-mint-windows-10-uefi-gpt
60 GB cette fois ci.

(je vous donne les liens pour ne pas refaire la liste des choses que j'ai fait)

La seule chose, je crois, que je n'ai pas réussi à faire, c'est désactiver le "secure boot".

A chaque fois, le "live" fonctionne sans problème, j'ai du son, de l'image, mais à l'installation "définitive" j'ai la même erreur :

Ubuntu :
Ubuntu

Mint :
Mint

Alors, j'ai changé de logiciel pour créer ma clef live. A la base j'utilisais Rufus, je suis passé à Unetbootin, j'ai réessayé, même erreur.
J'ai changé de clef, passant d'une 32Go à une 16Go en me disant que ça changerait peut-être quelque chose.. même erreur.

J'ai vérifié mon SSD, il obtient un score de 96% d’intégrité (ou un truc comme ça).

Je ne sais plus trop quoi faire..

J'envisage de rester sur Windows et de monter des VM, ce que je ne sais pas faire !

Merci d'avance pour votre aide, votre patience, vos suggestions, que sais-je .. :)

  • # Empreinte de l'image ISO

    Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 3.

    As-tu vérifié l'empreinte de ton image ISO ? Cela permet de savoir si ce que tu as téléchargé est sans erreur.
    La démarche est expliquée ici :
    https://doc.ubuntu-fr.org/tutoriel/comment_verifier_l_integrite_de_son_image_cd

    • [^] # Re: Empreinte de l'image ISO

      Posté par  . Évalué à 3.

      Nope, pas vérifié l'ISO avec les empreintes, mais selon doc.ubuntu-f :
      cette vérification est inutile si vous avez téléchargé l'image ISO via BitTorrent ou encore si vous avez déjà créé le média d'installation, et que vous avez vérifié celui-ci.

      Ors, j'ai créé le(s) media d'installation et systématiquement vérifié ceux ci, avec "check disk" lors de l'amorçage sur la clé.

      Ca me désespère.

      • [^] # Re: Empreinte de l'image ISO

        Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 1. Dernière modification le 08/08/19 à 09:24.

        Oui, si tu es passé par un torrent, le soucis ne vient pas de là.

        Je vais me creuser la tête dans les prochaines heures pour trouver une autre piste.
        Neutraliser le secure boot me paraît indispensable mais l'erreur que tu as ne semble pas venir de là.

        • [^] # Re: Empreinte de l'image ISO

          Posté par  . Évalué à 1.

          • Je ne suis pas passé par un torrent, mais j'ai lancé la vérification du support dans les étapes avant l'installation :
            Quand on reboot sur la live USB, on à le choix : Install Ubuntu, Try without installing, et check disk (ou quelque chose comme ça). J'ai fait ce Check là.
            "ou encore si vous avez déjà créé le média d'installation, et que vous avez vérifié celui-ci."
            Je dois avouer que j'ai une connexion internet faillible. La "simple" vérification que je fais ne suffirait pas, donc ? il faut aussi absolument faire la vérification de l'empreinte ?
            (Aurais-je été trop impatient ? Comme j'ai essayé plusieurs iso, de plusieurs distributions, j'espérais avoir écarté le problème par les

          • Je ne vois vraiment pas comment neutraliser le SecureBoot, mais je vais chercher. Je le vois, je sais qu'il est activé, mais je n'ai pas la possibilité de le passer à "Disabled". Une autre mission palpitante.

          • [^] # Quelques pistes

            Posté par  . Évalué à 2.

            Quand on reboot sur la live USB, on à le choix : Install Ubuntu, Try without installing, et check disk (ou quelque chose comme ça). J'ai fait ce Check là.

            J’aurais soupçonné un problème avec la clé USB ou avec le port USB — certaines clés USB fonctionnent mal sur certains ports USB de certaines machines, typiquement les ports avec un câblage long comme les ports en façade de machines fixes. Mais si cette vérification ne détecte pas d’erreur, c’est nettement moins probable.

            Est-ce que l’erreur se produit au bout d’un certain temps ou rapidement ?
            Si c’est rapide, ça pourrait être une incompatibilité.

            Le PC est-il récent et le SSD en NVME ou en SATA ?
            Sous quel nom est-il vu ?
            Je pense que l’interface d’installation indique le nom de périphérique, sinon, tape dans un terminal texte la commande :

            sudo fdisk -l

            Si le PC est récent et le SSD en NVME, ça pourrait être une incompatibilité du pilote.
            Quelle ISO as-tu essayé d’installer exactement ?
            Pour Ubuntu, la 18.04.3 (c’est une mise à jour) supporte mieux les matériels récents que la 18.04 tout court.

            Certains SSD NVME ne sont supportés que dans une certaine configuration, typiquement en mode AHCI et pas en mode RAID, à régler dans le BIOS (note qu’après, Windows nécessitera une manipulation pour retrouver le disque, à moins de changer le réglage du BIOS à chaque fois que tu veux changer de système). Mais normalement, dans le « mauvais mode », ils ne sont même pas visibles.

            Des messages d’erreur plus explicites pourraient être intéressants.
            Juste après un nouvel essai de l’installation et son échec, il faudrait que tu tapes dans un terminal texte :

            sudo journalctl

            Puis tape un G majuscule pour aller à la fin du journal et regarde les derniers messages. Tu devrais au moins en avoir un explicite quant au périphérique sur lequel il y a eu une erreur d’entrée sortie (le disque dur ou la clé USB).

            Guerres, déréglement climatique, effondrement de la biodiversité, épuisement des ressources, pandémie, montée du fascisme, de l’intégrisme et du complotisme… On vit une époque formidable…

  • # Disque

    Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 3.

    Là, ça sent le moisi !!

    Je te conseille de changer de disque plutôt que de distribution pour voir si c'est pas le disque cible qui est en cause. Avant, tu peux peut-être lancer un logiciel pour vérifier l'état du disque, il y a quelques liveCD qui incluent ça, ou tu l'installe sur un LiveCD.

    • [^] # Re: Disque

      Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 3.

      Pour tester le disque cible, voici comment procéder. Depuis la session live : installez smartmontools ; ensuite avec la commande smartctl tester le disque cible. Si celui-ci est associé à sda (par exemple), ça donnera :

      sudo bash
      smartctl -t long /dev/sda
      smartctl -a /dev/sda

      La dernière commande étant à lancer à la fin du test (qui peut durer plusieurs heures sur un gros disque).

      « IRAFURORBREVISESTANIMUMREGEQUINISIPARETIMPERAT » — Odes — Horace

      • [^] # Re: Disque

        Posté par  . Évalué à 1.

        Je vais tester tout cela dès que possible.

    • [^] # Re: Disque

      Posté par  . Évalué à 1.

      J'ai vérifié l'état du disque, et il est à 96% en "bon etat" selon CrystalDiskInfo (je n'ai pas le rapport sous les yeux). J'essaierais peut-etre de faire l'installation sur le HDD, mais windows s'est installé sans problème sur le SSD, alors je ne comprends pas. Ce disque n'a qu'un an et j'en ai fait une utilisation très limitée, j'espère que c'est pas ça.

      • [^] # Re: Disque

        Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 1.

        4%, c'est pas mal. Il y a peut-être un moyen d'éviter les endroits défectueux. C'est une piste à creuser.

        • [^] # Re: Disque

          Posté par  . Évalué à 1.

          Eviter les endroits défectueux ? Genre, au partitionnement ? Je m'inquiète de la potentielle complication.

        • [^] # Re: Disque

          Posté par  . Évalué à 3.

          On ne peut pas éviter les blocs défectueux sur un SSD, car le controlleur fait du wear leveling, il redistribue en permanence les blocs physiques dans les blocs logiques qui sont présentés au système.
          S'il y a vraiment des blocs défectueux visibles par le système (par exemple avec badblocks) alors le SSD est au-delà de sa fin de vie.

          Mais il faudrait plutôt savoir ce que ce "bon état" signifie, je doute que ça corresponde à des blocs défectueux, c'est plus probablement une estimation du wear leveling.

          • [^] # Re: Disque

            Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 3.

            Oui très vraisemblablement ce 4% signifie que seuls 4% des blocks supplémentaires ont été employés. Je parierai plus sur un problème logiciel. Maintenant lequel… Parfois ce qui bloque avec une distribution se passe bien avec une autre d’une autre famille.

            « IRAFURORBREVISESTANIMUMREGEQUINISIPARETIMPERAT » — Odes — Horace

      • [^] # Re: Disque

        Posté par  . Évalué à 1.

        sur windows, chkdsk me dit :

        Étape 1 : Examen de la structure du système de fichiers de base…
        216576 enregistrements de fichier traités. estimée : 0:00:03
        La vérification des fichiers est terminée.
        4951 enregistrements de grand fichier traités. n estimée : 0:00:04 .
        0 enregistrements de fichier incorrect traités. ée : 0:00:04 ..

        Étape 2 : Examen de la liaison des noms de fichiers…
        273252 entrées d’index traitées. mée : 0:00:03 ..
        La vérification des index est terminée.
        0 fichiers non indexés analysés. ée : 0:00:03 …
        0 fichiers non indexés récupérés dans le répertoire des fichiers perdus et trouvés.

        Étape 3 : Examen des descripteurs de sécurité…
        La vérification des descripteurs de sécurité est terminée.
        28339 fichiers de données traités. mée : 0:00:00 .
        CHKDSK vérifie le journal USN…
        34782320 octets USN traités. 0:00:00 ..
        Vérification du journal USN terminée.

        Windows a analysé le système de fichiers sans trouver de problème.
        Aucune autre action n’est requise.

        450783231 Ko d’espace disque au total.
        53612428 Ko dans 129892 fichiers.
        94332 Ko dans 28340 index.
        0 Ko dans des secteurs défectueux.
        332251 Ko utilisés par le système.
        65536 Ko occupés par le fichier journal.
        396744220 Ko disponibles sur le disque.

        4096 octets dans chaque unité d’allocation.
        112695807 unités d’allocation au total sur le disque.
        99186055 unités d’allocation disponibles sur le disque.

  • # Solution

    Posté par  . Évalué à 4.

    Bonjour !

    J'ai trouvé la solution de mon problème : Windows. Sans savoir exactement ce qui clochait, je pense que c'était une question de format de données imposé au disque par l'installation de Windows. Bref.
    La solution : Installation complète de Linux en premier, contrairement à tout ce que j'ai pu voir sur le net.

    Je vais poster ma solution ici dans l'espoir que ça vienne en aide à quelqu'un.

    Nécessaire :
    - disque (dans mon cas un SSD) propre, si possible formaté, mais peu importe le format parce que Windows va d'abord le violenter.
    - clef USB live de la distrib' que l'on souhaite installer.

    1 : Booter sur la clé live.
    2 : Installer complétement la distrib sur le disque. Je recommande l'installation "par défaut" c'est à dire "normale" (pas minimale) et en laissant tout coché. On peut éventuellement partitionner proprement, c'est toujours pas moins mieux.
    3 : Redémarrer, vérifier qu'on a bien l'écran de boot de "grub", un écran noir avec la possibilité de démarrer la distribution qu'on a installé, et booter sur l'OS qu'on vient d'installer pour vérifier que tout fonctionne.

    Maintenant, on doit réduire la partition de Linux, mais on est en train de l'utiliser, donc ..
    4 : Redémarrer et booter sur la clé live
    5 : Installer et utiliser GParted :
    5bis : Ctrl + Alt + T puis sudo apt-get install gparted puis gparted
    5 : Redimensionner la partition qui accueille Linux, probablement "sda1", et libérer au minimum 60 Go pour Windows.
    6 : Redémarrer et booter sur le CD live de Windows (ou la clef)
    7 : Installer Windows en choisissant "installation personnalisé" et au moment requis sélectionner la partition non allouée libérée précédemment. Windows va s'installer, et se mettre en travers de vous et Linux.
    8 : Il faut dire à Windows "soit cool." On le fait en faisant :
    8.1 : Touche Windows + X
    8.2 : Invité de commande (admin)
    8.3 : bcdedit /set {bootmgr} path \EFI\ubuntu\grubx64.efi
    9 : Redémarrer, et profiter si tout va bien d'un dual boot fonctionnel.

    That's all, folks.

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à celles et ceux qui les ont postés. Nous n’en sommes pas responsables.