LineageOS 16

Posté par . Édité par Yvan Munoz, raphj, Davy Defaud, ZeroHeure et olivierweb. Modéré par Nÿco. Licence CC by-sa.
47
12
mar.
2019
Android

Android 9 Pie est sortie le 1er décembre 2018. La distribution LineageOS 16, basée sur cette version d’Android OpenSource Project (AOSP), est disponible depuis peu. Cette dépêche propose de passer en revue, en images, quelques‐unes des nouveautés de LineageOS 16.

Aujourd’hui chacun peut constater que beaucoup d’appareils neufs vendus dans le commerce le sont encore avec d’autres versions et que bien peu d’appareils sont mis à jour vers cette nouvelle version d’Android. LineageOS nous propose sa version d’Android 9 pour pas moins de 31 appareils dès cette sortie ! Et d’autres modèles d’appareil suivront.

Sommaire

Si le projet AOSP est remarquable sur bien des aspects, il n’en est pas de même pour de nombreux systèmes Android fournis par les constructeurs. Par exemple, le clavier privateur SwiftKey, intégré par défaut avec les Sony et par d’autres, ping Apple et Amazon à chaque appui sur une touche, ou presque. C’est une des raisons poussant des acteurs et utilisateurs à se tourner vers des solutions alternatives. Une autre raison étant la présence massive d’applications dont le code source n’est pas ouvert, dans de nombreux appareils par défaut. LineageOS est un système respectueux de vos usages, de vos choix, de ce que vous dites et faites, avec et sur votre appareil, il n’intègre que des logiciels libres (sauf pour les pilotes), est exempt de toute publicité et n’envoie pas de statistiques qui permettraient un profilage sans en informer l’utilisateur.

On notera cependant que LineageOS, par défaut, accède à https://www.gstatic.com/generate_204 pour tester l’accès à Internet et détecter les portails captifs (c’est paramétrable) et utilise les DNS de Google.

LineageOS 16

Personnalité

LineageOS pense que chacun est différent, pense donc normal que chacun puisse obtenir une configuration personnalisée et complète de son appareil.

Image de présentation générique LineageOS 16

Petits changements de l’accueil

  • le débit réseau, si l’option est activée, s’affiche au milieu de la barre supérieure, libérant ainsi de l’espace pour afficher de manière plus visible qu’avant le type de réseau utilisé (LTE+, par exemple) ;
  • le tiroir donnant accès aux notifications et aux paramètres rapides change de design :
    • coins arrondis,
    • séparation visuelles entre les éléments,
    • simplification concernant les paramètres rapides : tout est maintenant disponible par défaut (mais cela reste personnalisable).

Gros plan sur le tiroir vertical supérieur

Gestion des volumes sonores

Les volumes sonores ne s’affichent désormais plus en haut de l’écran mais dans une fenêtre surgissante plus petite, sur la droite de l’interface.

Volume du son

Gestion des stockages

L’utilitaire de « libération d’espace » est maintenant accessible via un bouton placé à côté du graphique. Le tri des consommations d’espaces se fait toujours de manière thématique (vidéos, images, mais aussi une identification des jeux souvent gros consommateurs de stockage).

gestion stockage dans lineageos16

Sécurité

LineageOS ajoute « Trust », utilitaire de gestion centrale des informations liées à la sécurité de votre appareil. Trust est accessible dans les préférences de l’appareil, à la section « sécurité ». Il permet d’avoir un regard rapide sur l’état des différents systèmes de sécurité : accès root, SELinux, niveaux des mises à jour (à noter que les dates des correctifs ne sont plus directement visibles : on se contente d’un message « à jour » (ou pas…), pour le niveau du correctif d’Android lui‐même et pour le niveau des éventuels correctifs fournis par le constructeur de l’appareil).

Niveau de correctifs

Les correctifs Android sont dépuis quelques temps fournis par Google de manière plus soutenue et régulière qu’il y a quelques années, environ 1 tout les deux mois. LinéageOS suit ce rythme et nous les proposent en mises à jour.

Illustration de Trust dans lineageos

Concernant l’accès root le projet LineageOS vient tout juste de mettre à jour sa solution, téléchargeable ici, pour cette version 16 de son système.

Connexion USB

L’arrivée de l’option de désactivation des « gadgets USB » inconnus lorsque le téléphone est verrouillé est une excellente nouvelle. Seule la charge est désormais acceptée par défaut : une souris, un clavier, une clef ou tout autre dispositif USB inconnu sera inopérant si le téléphone est verrouillé ou en veille.

Accès aux applications

Le système intègre désormais la possibilité de verrouiller et de masquer l’accès à certaines applications. Certains constructeurs en faisaient l’intégration sur leur version d’Android, et des applications existent pour arriver au même résultat pour les autres. LineageOS le propose maintenant par défaut.

Verrous des apps sur LineageOS 16

Intégration du profil professionnel

Le profil professionnel est une capacité d’Android permettant d’isoler un peu certaines applications. Ces applications se voient contraintes :

  • d’utiliser une « racine » différente et à une restrictions des accès :
    • pas accès à votre carnet d’adresses,
    • ni à votre historique de téléphone,
    • ni à vos SMS,
    • pas d’accès à vos photos ;
  • d’être mises en sommeil (sans perte de leurs configurations, contrairement à la « désactivation des apps ») et être réveillées, en un clic ;
  • d’être utilisables seulement via une authentification spécifique (peut utiliser une empreinte digitale différente).

Une meilleure intégration est proposée avec cette nouvelle version, le tiroir des applications dispose maintenant d’un onglet dédié (l’activation, la désactivation et l’information sur l’usage en cours se faisant toujours via l’icône représentant une valise dans la barre de configuration rapide).

Gestion du profil pro dans LineageOS 15Photo d’écran illustrant les apps d’un profil professionnel, utilisé ici pour isoler les quelques applications non libres sur un téléphone : gestion des comptes bancaires et d’assurances, ainsi que le clavier GBoard [car le Swippe m’est indispensable] et Netflix, avec l’application « Aurora store » ou pour les maintenir à jour.

Attention toutefois, certains constructeurs sont connus pour casser ce système de profil professionnel. Si tout est OK, une gestion aisée est possible via l’application Shelter.

Autres

  • le menu système est réorganisé et simplifié visuellement ;
  • la notification d’une capture d’écran permet maintenant de partager ou modifier celle‐ci.

Matériels

Ce sont pas moins de six nouveaux appareils qui font leur apparition dans la liste des appareils supportés à l’occasion de cette nouvelle sortie. On notera l’excellent support des OnePlus, même le tout premier (OnePlus One) se voit doté d’Android 9 :

  • Huawei :
    • Huawei Honor View 10,
    • Huawei P20 Pro ;
  • LeEco :
    • LeEco Le Pro 3 (Elite),
    • LeEco Le Max 2 ;
  • Motorola :
    • Motorola Moto Z2 Force,
    • Motorola Moto X4,
    • Motorola Moto Z ;
  • Nexus (Google & partenaires) :
    • Google Pixel Ultra (p2),
    • Google Nexus 6 ;
  • OnePlus :
    • OnePlus One,
    • OnePlus 2,
    • OnePlus 3/3T,
    • OnePlus 5/5T ;
  • Oppo :
    • Oppo Find 7 ;
  • Samsung :
    • Samsung Galaxy S5 LTE,
    • Samsung Galaxy S5 Active,
    • Samsung Galaxy S5 LTE (G9006V/8V),
    • Samsung Galaxy S5 LTE Duos (G9006W/8W),
    • Samsung Galaxy S5 LTE Duos (G900FD/MD),
    • Samsung Galaxy S5 LTE (G900I/P),
    • Samsung Galaxy S5 LTE (SCL23),
    • Samsung Galaxy S5 LTE (G900K/L/S),
    • Samsung Galaxy Tab S2 8.0 Wi‐Fi (2016),
    • Samsung Galaxy Tab S2 9.7 Wi‐Fi (2016) ;
  • Sony :
    • Sony Xperia XA2,
    • Sony Xperia XA2 Ultra ;
  • Xiaomi :
    • Xiaomi Mi Note 3,
    • Xiaomi Mi MIX 2S,
    • Xiaomi Poco F1 ;
  • Zuk :
    • Zuk Z1.

Installation

Une primo-installation doit suivre la procédure classique : obtenir l’accès super‐utilisateur root (étape souvent précédée, pour de nombreux appareils, d’un déverrouillage du chargeur d’amorçage) sur son appareil, activer le débogage USB, lancer un système d’amorçage adapté à l’installation d’une distribution (typiquement TWRP), effacer les partitions systèmes et lancer l’installation.

Nous rappellerons que l’Europe protège la garantie de l’appareil lors d’un déverrouillage du chargeur d’amorçage. N’en déplaise aux vendeurs et aux constructeurs.

Nous rappellerons également qu’il n’est pas nécessaire d’installer un logiciel de « récupération » (recovery) différent. Il suffit de le lancer en mode CD autonome, et le projet TWRP fournit cela aussi : il suffit ne pas prendre la version « installation ». Il est ainsi possible de ne pas avoir en permanence un système de récupération, facilement accessible à l’aide d’une combinaison de touches, qui soit en capacité de déchiffrer et monter le système et les données. On peut tout à fait conserver le « recovery » par défaut de LineageOS, et ne lancer l’amorçage sur TWRP qu’en mode autonome pour une opération particulière.

Certains appareils disposant déjà de la version 15 de LineageOS affichent un message d’information indiquant qu’il n’est pas possible de faire la mise à jour vers la version 16 en utilisant le système de mise à jour en ligne : il faut passer par une installation (via TWRP, par exemple). C’est remarquablement bien fait : absolument tout est conservé, y compris vos applications. Mais en plus, vos préférences seront reportées sur cette nouvelle version installée. C’est parfait et remarquable, dans les deux sens du terme. :-)

Documentation sur l’installation, modèle par modèle, avec pour chacun les astuces sur d’éventuels modes d’amorçage spécifiques, des raccourcis clavier boutons, et une installation générique ou bien détaillée si le modèle présente des particularités.

Logo LineageOS

Applications supplémentaires

Il est aussi possible d’y installer une suite plus ou moins importante des applications et services proposés par Google, via les paquetages « GApps » (donc le Play Store). On peut choisir à la place d’utiliser des applications alternatives pour avoir accès au Play Store, permettant ainsi de conserver à jour les quelques applications propriétaires strictement nécessaires à vos usages, sans avoir besoin d’aucun service Google sur l’appareil.

F-Droid est le magasin de choix des libristes et, au‐delà, de toutes et tous (quelles qu’en soient les raisons : vie privée, intelligence face à la publicité et ses outils de traçage et profilage, etc.).

Capture du choix personnel d’applications libres

C’est à vous

Rappelons que tout ceci a démarré avec l’arrêt de CyanogenMod Inc., la sortie publique de LineageOS a été annoncée en fin d’année 2016. LineageOS est revenu aux sources : proposer un système Android alternatif et libre, uniquement basé sur le travail de développeurs de la communauté, et prenant soin du respect de la propriété intellectuelle. LineageOS continue donc doucement son chemin : propreté, simplicité et clarté, comme en témoignent sa page de supervision, ainsi que ses documentations claires et simples.

Le support de LineageOS 14 a été stoppé. Officiellement, le projet ne suit donc plus que les appareils disposant des versions 15 et 16. Il est ici nécessaire de rappeler que le projet se trouve, d’une part, contraint par la présence des binaires privateurs dépendant de la seule volonté des constructeurs et, d’autre part, le projet vit grâce à la bonne volonté de ses contributeurs et mainteneurs. Vous trouverez sur cette page les informations nécessaires pour devenir contributeur et aider le projet.

Longue vie à LineageOS !

Aller plus loin

  • # demarrage des apps dans le profil professionnel

    Posté par (page perso) . Évalué à 5 (+3/-0).

    Pour ceux qui ne connaissent pas l'ecosysteme Android, une app peut etre demarrée en arriere plan (aucun signe visible pour l'utilisateur) sur base d'evenement (branchement du chargeur, connexion au wifi ou 4g, demarrage de l'OS, alarme, tache repétée toutes les 15min, etc…).

    Et on peut lancer l'enregistrement du micro et video depuis l'arriere plan (au moins en version 8.1)

    https://tuxicoman.jesuislibre.net/2019/01/android-et-ses-quelques-trous-pour-la-vie-privee.html

    Un "freeze" des apps qui juste tue le process actif ne garantit pas que l'app ne va pas redemarrer sur un evenement.

    Donc je me pose la question de ce qu'il en est du profil pro. Est que les apps sont completement desactivées? Ou par exemple, l'appli dans le profil pro continue de communiquer avec l'exterieur et peut se demarrer sur evenement.

  • # Par exemple, le clavier privateur SwiftKey,

    Posté par . Évalué à -10 (+8/-30).

    Arrêtez de la ramener avec votre vocabulaire foireux de libriste clodo! Merde à la fin.

    À dieu mon karma, mais dés fois, faut dire les choses!

    • [^] # Re: Par exemple, le clavier privateur SwiftKey,

      Posté par . Évalué à 5 (+7/-3).

      Que viennent faire les clodos dans ton argumentation ? Oui, je suis d'accord, il faut dire les choses !

      Souhaites-tu nous dire ce qui ne te plaît pas dans ce mot ? Les commentaires sont effectivement là pour discuter :-)

      Est-ce que le mot ne te plaît pas, parce qu'il a une orthographe qui ne te revient pas ? Un peu trop familier, peut-être ? Son sens, qui porte une idée politique ? Souhaites-tu que les gens n'expriment pas leurs idées politiques ? Ou qu'elles soient exprimées d'une autre manière ? Si oui, pourquoi ?

      Est-ce que cette utilisation du mot privateur a manqué de respect ou porté préjudice à une personne, ou un groupe de personnes ?

      Éclaire-nous, afin que les personnes qui utilisent le mot à mauvais escient puissent comprendre pourquoi et éviter de le faire à l'avenir ;-)

      Ou peut être que l'idée politique derrière elle-même ne te plaît pas, mais les commentaires sont aussi là pour en discuter.

      • [^] # Re: Par exemple, le clavier privateur SwiftKey,

        Posté par . Évalué à 10 (+13/-2).

        cette utilisation du mot privateur

        Je pense qu'il faisait référence au mot clavier, que l'on devrait appeler planche à clés.

      • [^] # Re: Par exemple, le clavier privateur SwiftKey,

        Posté par . Évalué à 7 (+7/-2).

        Est-ce que cette utilisation du mot privateur a manqué de respect ou porté préjudice à une personne, ou un groupe de personnes ?

        C'est un jugement.

        De manière neutre vous pouvez dire "non libre" ou "propriétaire".

        • [^] # Re: Par exemple, le clavier privateur SwiftKey,

          Posté par . Évalué à 4 (+7/-4).

          La personne qui a utilisé le terme a certainement décidé de ne pas être neutre. Bien sûr que le mot "privateur" est une critique des logiciels qualifiés comme tel. En quoi est-ce un problème ?

          La neutralité est aussi une position quand elle est choisie : celle de ne pas prendre parti. Ce n'est pas toujours la meilleure position.

          Je n'utilise personnellement pas le terme privateur donc merci de ne pas m'inclure dans la cible de tes conseils.

          (je ne suis pas la personne qui a moinsé ton message)

          • [^] # Re: Par exemple, le clavier privateur SwiftKey,

            Posté par . Évalué à 1 (+2/-3). Dernière modification le 12/03/19 à 16:48.

            La personne qui a utilisé le terme a certainement décidé de ne pas être neutre. Bien sûr que le mot "privateur" est une critique des logiciels qualifiés comme tel. En quoi est-ce un problème ?

            Peut-être parce que la FSF ne considère pas Lineage OS comme un projet libre ? https://www.gnu.org/distros/common-distros.fr.html

            Je n'utilise personnellement pas le terme privateur donc merci de ne pas m'inclure dans la cible de tes conseils.

            Tu as posté un message pour défendre l'utilisation du mot, j'y répond.

            • [^] # Re: Par exemple, le clavier privateur SwiftKey,

              Posté par . Évalué à 2 (+4/-3).

              C'est quoi le rapport ? Il n'est ni question de Lineage OS, ni de la FSF dans cette discussion autour de l'utilisation du terme privateur. Sinon bien sûr que la FSF ne considère pas Lineage OS comme un projet libre, ça contient du code non-libre.

              Je n'utilise personnellement pas le terme privateur donc merci de ne pas m'inclure dans la cible de tes conseils.

              Tu as posté un message pour défendre l'utilisation du mot, j'y répond.

              Je ne défend pas l'utilisation du mot (et je ne m'y oppose pas non plus, d'ailleurs). J'ai invité quelqu'un qui a émis son désaccord sur l'utilisation du terme d'argumenter. C'est une distinction importante. Ça ne veut pas dire que j'utilise le mot moi-même. On se retrouve dans une situation cocasse où tu me conseilles d'utiliser un mot à la place d'un autre que je n'utilise pas.

          • [^] # Re: Par exemple, le clavier privateur SwiftKey,

            Posté par (page perso) . Évalué à 0 (+5/-7). Dernière modification le 13/03/19 à 08:24.

            En quoi est-ce un problème ?

            Le problème est que l'auteur de la dépêche utilise des mots complètement faux (rappel : donner moins de liberté n'est pas t'en enlever, tu es toujours plus libre avec un truc avec moins de libertés qu'avec rien, dire que rien te laisse plus libre que du non libre, juste en réfléchissant 5 secondes on sait que ce n'est pas le cas pour qui regarde objectivement) dans une unique but prosélytiste juste parce que "non libre" n'est pas assez vendeur pour lui (à croire qu'il ne croit pas lui même dans ce qu'il essaye de défendre).
            L'impact va plus loin que ses petits délires, car fait passer les libristes pour des idiots qui ne croient pas dans ce dont ils parlent, perso je trouve dommage de se "vendre" libriste tout en pourrissant le libre, mais c'est un choix.

            Bref, ça montre surtout que la personne n'est pas convaincue que le libre a des avantages car il a besoin de se créer des méchants, et n'a rien à foutre des dégâts qu'il cause, son égo étant au dessus de tout. Est-ce utile au libre? Je pense qu'à l'inverse ça milite contre le libre.

            La neutralité est aussi une position quand elle est choisie : celle de ne pas prendre parti. Ce n'est pas toujours la meilleure position.

            Mentir au gens est pire que d'être neutre quand on parle de quelque chose, du moins pour les interlocuteurs réfléchissant un minimum. Je sais bien que Mélenchon (j'ai parlé d'égo juste avant… On peut aussi parler des Brexiteur qui disent "anti-démocratique" tant qu'on ne fait pas ce que eux veulent, tous ont le même principe que si on ne fait pas comme eux veulent c'est horrible) plaît à une partie de la population avec le même genre de mots mal utilisés genre "si je ne suis pas élu c'est juste parce qu'on est en dictature" (de la même veine que "logiciel privateur" juste parce qu'il ne donne pas les libertés que tu veux), mais est-ce suffisant pour convaincre?
            Ici, on ne parle pas de neutralité dans le sens de ne pas prendre parti, mais de neutralité dans le sens de ne pas utiliser des mots faux utilisés par certaines personnes pour tromper l'interlocuteur.

            Si on veut ne pas être neutre dans le sens de prendre parti, on peut le faire sans essayer de tromper son interlocuteur, déjà par respect pour son interlocuteur (ne pas le prendre pour un idiot) puis par respect pour soit-même (ne pas se mentir pour ne pas voir qu'on a du mal à croire dans ce qu'on défend, mais travailler à croire dans ce qu'on défend).

            Je n'utilise personnellement pas le terme privateur donc merci de ne pas m'inclure dans la cible de tes conseils.

            En disant "En quoi est-ce un problème ?" tout en insinuant qu'il n'y en a pas dans la façon de poser la question et ses autours, tu t'aventures dans le même style.


            Voila, maintenant tu sais en quoi c'est un problème, tu ne pourras plus "innocemment" poser la question de en quoi c'est un problème ;-).

            Note : le mot me fait aussi toujours tiquer tellement ce mot pourrit la vie des gens qui essayent de parler du libre en dehors du cercle des convaincus que le non libre est mal, mais j'ai quand même moinsé le commentaire initial car il est inutile en forçant autant le trait que ceux qui utilisent le mot critiqué ("clodo"? Pas compris ce que ça vient faire la; et même si il faut faire un copier-coller, c'est utile d'expliquer pourquoi ça merde comme mot pour les gens qui voient le mot comprennent en quoi c'est pourri)

            • [^] # Re: Par exemple, le clavier privateur SwiftKey,

              Posté par . Évalué à 2 (+5/-4).

              En disant "En quoi est-ce un problème ?" tout en insinuant qu'il n'y en a pas dans la façon de poser la question et ses autours, tu t'aventures dans le même style.

              Le problème de ta réponse, c'est que tu considères que ton avis est une vérité. Et que tu interprètes ma vrai question comme une insinuation.

              Tu as donné un avis, et c'est intéressant. Contrairement aux commentaires qui s'opposaient à l'utilisation du mot sans argumenter.

              Rappel : je préfère aussi ne pas utiliser le terme "privateur". C'est seulement un avis. Mais envoyer chier sans argumenter comme le premier message, ce n'est pas du tout constructif, et inviter à être neutre sans dire pourquoi, c'est problématique aussi (MTux a depuis argumenté). Et je suis d'accord avec toi, je pense que l'utilisation de "privateur" peut déservir.

              Le problème est que l'auteur de la dépêche utilise des mots complètement faux (rappel : donner moins de liberté n'est pas t'en enlever, tu es toujours plus libre avec un truc avec moins de libertés qu'avec rien, dire que rien te laisse plus libre que du non libre, juste en réfléchissant 5 secondes on sait que ce n'est pas le cas pour qui regarde objectivement)

              Je ne suis pas d'accord avec ça, en réfléchissant 5 secondes de plus. Tu donnes un avis comme si c'était un rappel. Mon avis perso c'est qu'il faut déployer une énergie incroyable pour éviter les logiciels non-libres et garder le pouvoir de contrôler ce qui tourne sur ses appareils. Certains logiciels non-libres se rendent plus ou moins indispensables et je suis plus ou moins forcé à les utiliser (micrologiciels de matériels, pilotes des téléphones, services de communication (pour l'instant j'y échappe)).

              Oui, le caractère non-libre de certains composants logiciels qui se sont rendus indispensables me prive de ma liberté de contrôler (étudier, vérifier, adapter, redistribuer mes adaptations) ce que j'exécute. Bien sûr, je peux choisir de ne plus acheter mes billets de train en ligne (javascript non libre sur oui.sncf et demander aux gens qui m'amènent au train de changer leurs habitudes en conséquence), arrêter de recevoir des appels et texto (composants non libre dans le téléphone), arrêter d'utiliser les ordinateurs (microcode du processeur, firmware du wifi). Faisable mais pas super facile, quand même. Malgré tous mes efforts pour éviter les logiciels non-libres, je n'arrive pas à ce niveau là.

              Que tu adhères ou pas à mon avis, peu importe, je comprends aussi ton point de vue et il se tient. Mais ce n'est pas une vérité, tout comme mon propre avis.

            • [^] # Re: Par exemple, le clavier privateur SwiftKey,

              Posté par . Évalué à 0 (+2/-4).

              Si tu te demandes pourquoi tu te fais moinsser, c'est parce que tu nous rabats toujours les oreilles avec les même affirmations péremptoires (j'attends toujours une réponse à https://linuxfr.org/users/freepk/journaux/le-guide-du-voyageur-galactique-a-enfin-un-successeur-pixel#comment-1764120 sur ce sujet-même).

              La démocratie ça n'est pas « tout le monde fait absolument tout ce qui lui plaît » : tu as toi-même un biais (libertarien, selon moi) que tu ne veux jamais reconnaître.

              ce mot pourrit la vie des gens qui essayent de parler du libre en dehors du cercle des convaincus

              Ça s'explique très bien avec « privateur » en prenant le bon point de vue. Forcément, vu du tiens, ça doit être un handicap d'admettre qu'il faut des limites à l'abus des logiciels privateurs…

              En tous cas, raphj ci-dessus explique très bien le pourquoi tes interventions semblent si impertinentes, et le pourquoi du terme.

        • [^] # Re: Par exemple, le clavier privateur SwiftKey,

          Posté par . Évalué à 2 (+4/-4).

          Quitte à chipoter, je trouve que "privateur" est plus un constat de faitcar un logiciel "non libre" est privateur d'une ou plusieurs des 4 libertés fondamentales définies par la FSF.

          Chacun est libre de considérer que ces libertés sont fondamentales ou pas bien sûr.

          Dans le contexte d'un site dont le but est la promotion des logiciels libres (cf. https://linuxfr.org/informations ), j'ai du mal à trouver ça choquant ou même suprenant : c'est juste cohérent.

          Et probablement préférable à "non libre" qui est plutôt moins précis car l'enjeu n'est pas une hypoithétique liberté du logiciel, mais la liberté de ses utilisateurs.

          Enfin, "propriétaire" est tout de même du beau jargon libriste militant, j'ai du mal à le trouver moins engagé que "privateur".

          BeOS le faisait il y a 15 ans !

          • [^] # Re: Par exemple, le clavier privateur SwiftKey,

            Posté par . Évalué à 4 (+4/-1). Dernière modification le 12/03/19 à 17:28.

            C'est intéressant, c'est la première fois que je lis quelqu'un qui émet l'idée que privateur est plus un constat que l'expression d'une position.

            J'ai tendance à utiliser "non-libre" parce que je trouve que c'est la manière la plus exacte de parler d'un logiciel qui ne respecte pas la définition du logiciel libre; un logiciel pas libre, il est non-libre, c'est inattaquable. Et ensuite, je peux développer sans avoir été arrêté par l'utilisation du terme. Ça permet de séparer les choses.

            Pour "privateur" qui désigne les libertés dont un logiciel prive, on pourra toujours argumenter sur le fait que c'est plutôt des libertés que le logiciel non-libre ne donne pas, et aussi, qu'on est toujours libre de ne pas l'utiliser (même si ce n'est pas forcément vrai).

            "Propriétaire" peut donner l'impression de faire référence à une notion d'appartenance que je n'ai pas forcément envie d'invoquer, et privateur peut avoir tendance à braquer les gens.

            Je trouve que le caractère neutre du qualificatif "non-libre" permet ensuite de développer sur les problèmes d'un tel logiciel sans avoir braqué la personne avant. D'autre préférerons attirer l'attention de la personne qui écoute avec l'utilisation d'un terme comme "privateur", ou refuser d'adopter un qualificatif neutre. Ça se défend aussi.

            On retrouve l'utilisation du terme "propriétaire" (en tout cas en anglais "proprietary") par des boites qui font des logiciels propriétaires, donc je ne pense pas vraiment que c'est du jargon libriste militant, même si je partage ton impression là dessus.

          • [^] # Re: Par exemple, le clavier privateur SwiftKey,

            Posté par . Évalué à 5 (+5/-2).

            Quitte à chipoter, je trouve que "privateur" est plus un constat de faitcar un logiciel "non libre" est privateur d'une ou plusieurs des 4 libertés fondamentales définies par la FSF.

            Autant dire qu'un non-croyant est un hérétique car il ne respecte pas le texte sacré de la bible bible, c'est une affirmation absolue qui ne se base sur rien.

            La notion de privation de liberté est une position politique prônée par la FSF. Moi je considère que les gens doivent être libres d'utiliser la licence qu'ils veulent, qu'elle soit libre ou non.

            On pourrait aussi rappeller que la FSF a choisi de ne pas supporter Debian, Firefox OS ou Cyanogen, et partir dans son coin sur des projets inutiles déjà morts.

            • [^] # Re: Par exemple, le clavier privateur SwiftKey,

              Posté par . Évalué à 2 (+3/-2).

              Perso, je suis content que Lineage OS existe (je l'utilise, mais je suis pressé de passer à un smartphone entièrement libre après que celui là aura claqué), mais je suis content que la FSF ne fasse pas de compromis et ait un discours ultra cohérent.

              Le cas Debian (que j'utilise aussi) est un peu plus discutable, mais ok, ce qui me semble important c'est de comprendre ce que la FSF reproche à ces projets et si on est personnellement prêt à faire des compromis malgré tout.

            • [^] # Re: Par exemple, le clavier privateur SwiftKey,

              Posté par . Évalué à 2 (+3/-3).

              Autant dire qu'un non-croyant est un hérétique car il ne respecte pas le texte sacré de la bible bible, c'est une affirmation absolue qui ne se base sur rien.

              Ça ne se base pas sur rien, ça se base sur les croyances fondamentales de certaines personnes. Ça n'est à priori pas partagé par une majorité, vu que ça n'est pas souvent employé, de ce que je constate.

              La notion de privation de liberté est une position politique prônée par la FSF. Moi je considère que les gens doivent être libres d'utiliser la licence qu'ils veulent, qu'elle soit libre ou non.

              Aujourd'hui, des grandes entreprises américaines pensent qu'atteindre à ta vie privée jusque dans les moindres recoins n'est pas une atteinte à tes libertés fondamentales. C'est pourtant dans la dans Déclaration universelle des droits de l'homme. Certains milites en disant que ces entreprises ont des actions « liberticides » : du point de vue de certains autres, ça doit sembler délirant, si tu n'admets pas à la base que le droit à la vie privée est fondamental.

              La privation de liberté induite par l'utilisation de logiciels privateurs est effectivement une position politique, assumée par la FSF. La manière dont elle en parle, et dont certains contributeurs ici (dont l'auteur de ce journal apparemment) le font aussi, montre que la liberté logicielle devrait selon eux être fondamentale pour les droits humains. C'est une position que je trouve très honorable, et je trouve dommage que certains ici « butent » toujours dessus, sans que j'ai trouvé de bon argument contre.

    • [^] # Re: Par exemple, le clavier privateur SwiftKey,

      Posté par (page perso) . Évalué à -1 (+0/-3).

      je trouve l'exemple SwiftKey biaisé, puisque l'on peut très bien utiliser Android vanilla mais installer un clavier libre. Je n'utilise pas LineageOS mais à mes yeux la plus value est sur les composants que l'on ne pourrait pas retirer. Donc j'imagine plutôt tout plein de trucs Google mais pas Amazon.

  • # Gapps dans le profil pro

    Posté par . Évalué à 2 (+2/-0).

    Est qu'il est possible d'installer les Gapps uniquement dans le profil pro pour faire un espace "propriétaire" isolé ?

    • [^] # Re: Gapps dans le profil pro

      Posté par (page perso) . Évalué à 5 (+3/-0).

      je ne pense pas, car les Gapps tournent avec des droits supérieurs aux applications (c'est d'ailleurs le problème puisque Google a ainsi des droits au dessus des limites que peut manipuler l'utilisateur)

      • [^] # Re: Gapps dans le profil pro

        Posté par . Évalué à 4 (+2/-0).

        MicroG est peut-être capable de fournir un controle sur l'accès des applications requérant Gapps, à confirmer. Il existe un fork de Lineage implémentant cette alternative.

  • # Caster

    Posté par (page perso) . Évalué à 2 (+3/-2).

    Mais que signifie donc "Caster" ?

    Caster

    • [^] # Re: Caster

      Posté par . Évalué à 6 (+6/-0).

      C’est la fonctionnalité de diffusion de l’écran (audio aussi ?) sur d’autres périphériques Android comme le Chromecast.

      https://support.google.com/chromecastbuiltin/answer/6059461?hl=fr

      • [^] # Re: Caster

        Posté par (page perso) . Évalué à 5 (+4/-1).

        Je pense qu'il savait très bien ce que c'était, mais qu'il voulait faire remarquer l'usage d'un anglicisme.

        (Et pour ceux que ça hérisse, vu que c'est du logiciel libre ils peuvent se faire une version modifiée)

        • [^] # Re: Caster

          Posté par (page perso) . Évalué à 5 (+7/-3). Dernière modification le 12/03/19 à 16:41.

          Oui c'est bien l’anglicisme qui m'a fait bondir. J'aurai dû mettre une frimousse :-)

          • [^] # Re: Caster

            Posté par . Évalué à -1 (+0/-2).

            Un casse-couille dirait plutôt que c'est une coquille.

            Cette signature est publiée sous licence WTFPL

      • [^] # Re: Caster

        Posté par . Évalué à 1 (+2/-1).

        En fait ça ne se limite pas aux Chromecast mais a tout appareil compatible avec la norme miracast.

        • [^] # Re: Caster

          Posté par (page perso) . Évalué à 2 (+1/-1).

          Pas d’après l’article Miracast sur la Wikipedia anglophone :

          Android

          Google does not support the Miracast standard on Android. Miracast support had been built into Android with version 4.2[35] and starting with Android 4.4, devices could be certified to the Wi-Fi Alliance Display Specification as Miracast compatible.[36], but support was dropped with Android 6.0 Marshmallow in 2015 in favor of Google's own proprietary Google Cast protocol.[15] Some manufacturers of Android devices step in and support Miracast through their software.[37]

          Donc Android a bien une fonctionnalité Cast qui fonctionne avec le protocole propriétaire Chromecast et qui n’a rien à voir avec Miracast.

          • [^] # Re: Caster

            Posté par . Évalué à 1 (+1/-0).

            Pourtant je l'utilise très régulièrement avec des appareils miracast sur mon Moto X2 avec Android 6.0.
            Ce protocole marche très bien n'est pas soutenu. Sur Linux je connais que miraclecast qui le supporte.

    • [^] # Re: Caster

      Posté par . Évalué à 3 (+2/-0).

      C'est pour partager l'écran de ton téléphone sur un périphérique compatible ChromeCast SJMSB.

      • [^] # Re: Caster

        Posté par (page perso) . Évalué à 2 (+0/-0).

        Ca fonctionne sans gapps sur le smartphone? Ca marche pour n'importe quelle appli?

        • [^] # Re: Caster

          Posté par . Évalué à 1 (+0/-0).

          Oui, en tout cas sur le mien, et c'est bien miracast à priori. C'est vrai avec lineage sans les applications Google et c'était vrai avec le système qui venait avec le téléphone si mes souvenirs sont bon.

    • [^] # Re: Caster

      Posté par . Évalué à 1 (+1/-1).

      Ça sert à envoyer le contenu de l'écran de l'appareil sur un dispositif qui prend en charge la technologie Miracast (comme beaucoup de télés). On peut aussi trouver la fonctionnalité dans le menu "Appareils connectés" des paramètres dans Android Oreo et probablement aussi les versions précédentes.

    • [^] # Re: Caster

      Posté par . Évalué à 10 (+14/-1).

      Caster c'est un fanpôme, mais un gentil.

      BeOS le faisait il y a 15 ans !

      • [^] # Re: Caster

        Posté par . Évalué à 4 (+4/-2).

        Caster c'est un fanpôme, mais un gentil.

        C'est vrai mais Caster reste un anglicisme, en français ce serait Gastard.

        • [^] # Re: Caster

          Posté par (page perso) . Évalué à 6 (+4/-0).

          c'est le bouton qu'il ne faut surtout pas appuyer quand tu mates du p0rn sur ton téléphone et que tes enfants sont devant un disney sur la télé du salon

  • # Des développeurs qui balancent

    Posté par (page perso) . Évalué à 3 (+3/-2).

    • coins arrondis,

    Ouch, ils ont pas peur de prendre un gros procès !

    Adhérer à l'April, ça vous tente ?

    • [^] # Re: Des développeurs qui balancent

      Posté par . Évalué à 2 (+3/-1).

      Et puis c’est rigolo cette mode de passer des arrondis, à du carré, de nouveau à des arrondis. Tout en annonçant que c’est nouveau.

    • [^] # Re: Des développeurs qui balancent

      Posté par (page perso) . Évalué à 6 (+4/-0). Dernière modification le 12/03/19 à 20:58.

      En l'occurence c'est Google qui se le prendra. Tous les changements "visibles" de ce genre listés (les coins arrondis réintroduis, la popup ignoble de réglage du son, etc) sont en fait des changements upstream dans Android, pas le fait de Lineage qui a simplement rebase sur Android 9.

  • # GApps

    Posté par (page perso) . Évalué à 1 (+0/-0).

    En passant d'un LineageOS 15.1 vers 16, est ce que quelqu'un sait si on peut aussi passer d'une variante des Gapps à une autre tout en migrant ses donnés et configuration? Par exemple, passer de la variante nano à la pico… J'ai un peu peur de finir avec des Gapps non-fonctionelles et de devoir tout réinstaller, et surtout tout reconfigurer!

    Mathias

    • [^] # Re: GApps

      Posté par . Évalué à 4 (+2/-0). Dernière modification le 12/03/19 à 17:40.

      A vérifier, mais oui, c'est ce qui t'attend :
      - tu vas reflasher ta partition système, donc tout effacer, y compris les GApps
      - tu vas devoir remettre les GApps donc tu choisis quelle saveur tu veux
      - tes données perso sont au chaud dans la partition données (mais bien évidemment backup de sécurité largement conseillé)

      En théorie, la théorie et la pratique c'est pareil. En pratique c'est pas vrai.

  • # Garantie Motorola illégale?

    Posté par . Évalué à 3 (+2/-0).

    Nous rappellerons que l’Europe protège la garantie de l’appareil lors d’un déverrouillage du chargeur d’amorçage. N’en déplaise aux vendeurs et aux constructeurs.

    Moi je vois:
    https://motorola-global-portal.custhelp.com/app/standalone/bootloader/unlock-your-device-a

    À moins que vous n'ayez un appareil Developer Edition, une fois que vous avez obtenu le code de déverrouillage, votre appareil n'est plus couvert par la garantie de Motorola; en d'autres termes, ne nous blâmez pas si les choses tournent mal, même si elles ne semblent pas liées au déverrouillage du chargeur de démarrage.
    Toujours téméraire? Si vous êtes prêt à accepter toutes les implications du déverrouillage du chargeur de démarrage, ce qui inclut l'annulation totale de la garantie de votre périphérique, sauf pour les appareils Developer Edition, allez y.

    Qu'en penser?

    • [^] # Re: Garantie Motorola illégale?

      Posté par (page perso) . Évalué à 10 (+11/-0).

      La news t'indique la protection légale dont tu bénéficies, malgré toutes les cool stories que le marchand peut te raconter, et tu demandes ce qu'il faut penser d'une cool story d'un fabricant ? Franchement ?

      Note que bien sûr le fait que tu sois dans ton bon droit ne te garantit aucune facilité de le faire respecter.

  • # Comment est fait le choix des plateformes ?

    Posté par . Évalué à 2 (+2/-0).

    Sur les anciennes versions de LineageOS j'avais l'habitude de voir le support des dernier flagships arriver en même temps que les nouvelles versions majeures mais là je suis déçu.
    Seul le Samsung Galaxy S5 est compatible ? et le S8/S9 ? le OnePlus 6/6T ? les Huawei P20 (pro) ?

    • [^] # Re: Comment est fait le choix des plateformes ?

      Posté par . Évalué à 5 (+3/-0).

      Lineage est un développement communautaire, ils font avec le temps et les moyens qu'ils ont.
      Mon téléphone n'est plus supporté pour les nouvelles versions majeures, seulement des correctifs (alors qu'il y a des roms non-officielles mais stables sur XDA depuis des années). Il appartient à un dev externe de venir se greffer à l'équipe.

    • [^] # Re: Comment est fait le choix des plateformes ?

      Posté par (page perso) . Évalué à 5 (+3/-0).

      De ce que j’avais lu à l’époque où j’hésitais entre l’OP5T et l’OP6, c’est que les dernières générations de smartphones ont introduit un nouveau système de mise à jour qui se base sur 2 partitions /system en parallèle, et c’est la gestion de ce système qui pose problème dans LOS.

      Pour d’autres téléphones, c’est aussi parce que les constructeurs ne proposent pas de version à jour d’Android et donc pas non plus les drivers/firmwares pour ces versions. C’est le cas sur le LG G6 de ma compagne par exemple.

  • # D'autres nouveautés assez visibles

    Posté par (page perso) . Évalué à 8 (+5/-0).

    Il y a au moins deux autres nouveautés assez visibles :

    • Trebuchet, le lanceur de logiciels, ne prend plus en charge les ensembles d'icônes alternatifs (tiens, une nouvelle fonctionnalité à la Gnome !) ;
    • l'affichage des fenêtres récentes est maintenant horizontal plutôt que vertical (c'est un changement qui vient d'AOSP je pense).
  • # Entrez dans l'impasse !

    Posté par . Évalué à -3 (+1/-2).

    Cette dépêche est développée de façon inversée. À qui est adressée cette dépêche ? (c.f. la section « C'est à vous ») Cette dépêche est intéressante pour les ingénieurs ou les développeurs expérimentés. Pourquoi ? Les téléphones non supportés doivent être pris en charge par l'utilisateur. Êtes-vous un développeur système ? Non. Une partie fondamentale du propos est placée en arrière-plan (c.f. Comment est fait le choix des plateformes ?).

    • [^] # Modification d'un terme

      Posté par . Évalué à -2 (+1/-1).

      Je voulais employer le terme neutre « technologue » plutôt que le terme connoté « ingénieur ».

  • # LineageOS ou pas...

    Posté par . Évalué à 0 (+1/-1).

    Aller je profite de cette dépêche pour demander (je sais je suis un peu hors sujet ):

    Quelle (distrib/os) me conseillez vous pour installer sur mon wiko lenny 2 qui tourne avec android kitkat (4.4.2).

    Sachant que je veux avoir accès au play store et que ça ne me fait rien si ce n'est pas 100% libre.

    • [^] # Re: LineageOS ou pas...

      Posté par . Évalué à 4 (+2/-0).

      Ton téléphone n'est pas pris en charge par cette distribution. Tout ce que tu trouveras ce sont des roms non-officielles plus ou moins à jour et qui ne se mettront pas à jour automatiquement… enfin ça c'est si tu arrives à rooter et à installer une rom alternative parce que ça n'a pas l'air évident sur ce modèle.

      • [^] # Re: LineageOS ou pas...

        Posté par . Évalué à 2 (+2/-0).

        Bon tant pis pour moi… C'est dommage qu'il n'y ai pas de vendeur de type purism (librem 5) qui vendent des téléphones portables "premiers prix", ça manque dans le libre sur téléphone. Je veux dire que j'aimerais bien pouvoir acheter un téléphone libre (neuf) dans les 60-85€ et non dans les 500-600€…

        • [^] # Re: LineageOS ou pas...

          Posté par . Évalué à 3 (+1/-0).

          malheureusement avec ce budget il faut taper dans un feature phone fait maison façon Pi-phone ou ArduinoPhone pour lequel tu devras te débrouiller pour coder l'interface, trouver comment assembler les éléments (écran, boutons, carte processeur, module GSM, batterie, etc.) et fabriquer le boitier qui va autour.
          Sans compter que ce ne sera pas tout à fait libre étant donné que le cœur de tout téléphone reste la puce GSM (le processeur à bande de base) et que c'est un ordinateur autonome avec son OS temps réel propriétaire.

  • # Refroidi par les flash de smartphone ...

    Posté par (page perso) . Évalué à 1 (+1/-0).

    J'aime bien Lineage, je l'ai installé sur quelques devices, mais des installs où j'avais des retours de connaissances …

    Là, j'ai tenté le flash de mon LG G4 … loupé … il est irrécupérable apparemment …
    Donc je ne vais pas testé avec mon G5 et ça m'embête …

    Faut que je teste avec de vieux devices bien supporter et après, ça serait pas mal de faire des sortes d'install partie ^
    ( mais là, si on freeze un devices , oups … )

    ( Bon, je n'ai toujours pas décroché de mon Firefox OS en Smartphone principal, c'est critique U , mais j'ai pas envie de passer sur mon G5 pas encore sous Lineage … )

    Essaie pour vivre sans brider les utilisateurs https://www.indiegogo.com/projects/iwinote

    • [^] # Re: Refroidi par les flash de smartphone ...

      Posté par (page perso) . Évalué à 4 (+2/-0).

      Tu pourrais dire ce qui a loupé pour ton G4 ? Je pensais que ce genre de choses était très rare.
      Surtout que le G4 est quand même assez commun mais aussi connu pour partir en bootloop assez facilement…

      • [^] # Re: Refroidi par les flash de smartphone ...

        Posté par (page perso) . Évalué à 0 (+0/-0).

        Je ne sais pas trop où ça a loupé , mais je me retrouve avec un écran vert qui a juste un underscore et rien d'autre …
        Je me suis peut-être loupé entre la version de android présent sur le téléphone et la version de lineage à mettre dessus … mais je n'aurais pas pensé que ça l'aurait bloqué comme ça …

        Essaie pour vivre sans brider les utilisateurs https://www.indiegogo.com/projects/iwinote

        • [^] # Re: Refroidi par les flash de smartphone ...

          Posté par . Évalué à 5 (+3/-0).

          Voilà ce qui me chagrine avec toutes ces ROM que j'aimerais bien tester. Le risque. Quand je formate un PC pour virer Windows, si ça plante je recommence. Ou je remets comme c'était avant. Mais je ne veux pas courir le risque de briquer un téléphone.
          C'est con mais je préfère un appareil avec OS non libre qu'un appareil briqué pour l'éternité. Du coup je n'arrive pas à me lancer. Un jour, ptêt que le changement d'OS sera aussi sûr que sur PC…

  • # Version LTS ?

    Posté par (page perso) . Évalué à 2 (+3/-3).

    Je suis heureux de voir cette nouvelle version de LineageOS et la prise ne charge de 31 nouveaux appareils. Je le serai encore plus, si une version LTS était proposée. À ce jour, nous n'avons aucune garantie que les appareils seront pris en charge dans la durée.

    Je comprend que cela représente une charge pour l'équipe, mais c'est vraiment un point qui me restera en travers de la gorge sur mon téléphone.

    Compiler soit même le binaire est possible (des images docker existent pour nous faciliter la vie), mais tout le monde n'a pas 18h a perdre pour compiler soit même le système, et se retrouver avec un écran noir au démarrage du téléphone.

    Donc voilà, j'apprécie beaucoup d'avoir franchi le pas et d'avoir flashé mon téléphone, mais je n'irai pas recommander LineageOS pour l'instant.

    • [^] # Re: Version LTS ?

      Posté par . Évalué à 3 (+1/-0).

      Le problème c'est toujours d'avoir des mainteneurs, des bétatesteurs et des appareils encore fonctionnels.

      Pour ce que j'ai vu, il y a eu très peu d'appareils dont le support a été complètement arrêté et au pire il y a des MÀJ régulières sur 14.1 mais pas sûr que tous les patchs de sécurité puissent être portés sur d'anciens noyaux.
      C'est pas le must mais ça reste bien moins pénible que Armbian qui a décidé d'arrêter le support de l'écrasante majorité des SBC en Allwinner A10/A20 après un bug avec une nouvelle version de uboot ou du noyau Linux (je me souviens plus, c'était il y a un an).

      • [^] # Re: Version LTS ?

        Posté par (page perso) . Évalué à 5 (+3/-0).

        J’ai un Samsung A5 sous Lineage OS 14.1 : il a reçu sa dernière m. à j. le 17 février, et il prétend que le niveau de du correctif de sécurité Android est du 5 janvier. Il y a encore une m. à j. à peu près tous les mois. Je trouve ça pas trop mal, et en tous cas bien mieux que ce qui est fait sur un Android standard.

    • [^] # Re: Version LTS ?

      Posté par . Évalué à 3 (+3/-0).

      Tu demandes donc un support client et un support technique gratuit et illimité à une communauté de contributeurs hobbyistes bénévoles. Tu vois le problème ou pas ? :)

      • [^] # Re: Version LTS ?

        Posté par (page perso) . Évalué à 5 (+3/-0).

        Je n'ai jamais dit que je demandais un support gratuit. Pour un sujet aussi important que le téléphone, je suis prêt à payer le temps passé, ou machine, si ça me permet d'avoir un système à jour, et en faire profiter d'autres.

        Certes je n'ai pas forcément les compétences pour faire la maintenance moi même, et je préférerai pouvoir mener moi-même la compilation et maintenance, mais ça ne veut pas dire que je demande à l'équipe de tout faire gratuitement.

        Tu noteras que je n'ai pas précisé mon modèle de téléphone ni le problème rencontré en détail pour ne pas en faire un problème personnel.

        • [^] # Re: Version LTS ?

          Posté par . Évalué à 2 (+3/-0).

          La documentation « Requesting LineageOS for your device » expose clairement la démarche du projet et informe explicitement en quoi vos attentes ne concordent pas.

          LineageOS is not a corporation with employees. So, step one, purge your mind of the mentality that developers are sitting around waiting for advice about what to work on next.

          • [^] # Re: Version LTS ?

            Posté par (page perso) . Évalué à 1 (+1/-0).

            En soit, rien n'empêche un dev d'être payé pour faire des évolutions / adaptation pour un téléphone …
            ( bon, ça n'a rien d'abordable pour un particulier, il faudrait un groupe d'utilisateurs d'un même modèle … )

            Essaie pour vivre sans brider les utilisateurs https://www.indiegogo.com/projects/iwinote

  • # Mise à jour sur un téléphone utilisant la protection au boot (klte)

    Posté par (page perso) . Évalué à 2 (+1/-0).

    Je viens de faire une mise à jour de mon téléphone (klte), et j'utilisais un schéma pour déverrouiller le téléphone, avec (il me semble) une partition chiffrée. Au redémarrage, au lieu de me demander un schéma, il me demande un mot de passe… que je n'ai pas.

    J'avais fait une mise à jour, donc redémarrage en recovery, restauration de la mise à jour, et voici la procédure qui fonctionne:

    • sauvegarde obligatoire
    • modifier les paramètres de sécurité pour utiliser un mot de passe (pas de PIN ni de schéma, et pas rien non plus)
    • redémarrer, installer la mise à jour
    • indiquer le mot de passe, ça doit fonctionner
    • remettre le mode de protection voulu une fois démarré avec LineageOS 16

    J'avais déjà eu des problèmes lorsque j'avais activé le chiffrement il y a quelques mois, donc maintenant je me méfie. C'était la même chose, il me demandait un mot de passe au lieu de mon schéma après l'activation du chiffrement.

    • [^] # Re: Mise à jour sur un téléphone utilisant la protection au boot (klte)

      Posté par (page perso) . Évalué à 5 (+2/-0). Dernière modification le 14/03/19 à 20:55.

      Il me semble que si tu n'as pas défini de mot de passe alors c'est le code PIN de la carte sim de l'appareil qui permet le déverrouillage. Sur mes téléphones, chiffrés et avec Lineage, c'est ainsi (et chaque démarrage c'est comme ça.) Cela ressemble un peu à la politique par défaut de PAM, dans un autre registre, qui permet de déverrouiller une session avec une empreinte digitale mais pas de s'authentifier sur le système avec. Un schéma, une reconnaissance faciale ou une empreinte digitale perso je trouve ça bien que ça ne permette que de déverrouiller mais pas de s'authentifier.

  • # Limitation des connexion USB en veille

    Posté par . Évalué à 2 (+3/-1). Dernière modification le 15/03/19 à 00:40.

    Seule la charge est désormais acceptée par défaut : une souris, un clavier, une clef ou tout autre dispositif USB inconnu sera inopérant si le téléphone est verrouillé ou en veille.

    Ah, c'est embêtant ça… Très récemment sur un Sony Xpéria Z3 compact dont l'écran tactile ne répondait plus. J'ai pu accéder de nouveau au téléphone grâce à une souris USB branchée sur un adaptateur OTG, et ainsi tracer le schéma de déverrouillage.

    Si même une souris n'est plus utilisable pour réaliser les opérations de déverrouillage, le risque de perte de données en cas de panne va augmenter…

  • # Installation

    Posté par . Évalué à 3 (+1/-0).

    Je viens de l'installer sur un OnePlus5.

    D'abord, l'installation ne s'est pas exactement déroulée comme indiquée sur la documentation.

    En effet, il n'a pas été possible de sauvegarder l'ancien système ou les anciennes données : à chaque fois que j'utilisais l'option de sauvegarde de TWRP (avec différentes options), celui-ci ne semblait pas vouloir sauvegarder vers l'ordinateur mais vers une carte SD que je n'ai pas, impossible donc. J'ai simplement ignoré cette étape, n'ayant aucune donnée personnelle de valeur sur ce téléphone.

    Ensuite, l'installation de LineageOS a été refusée au motif qu'il fallait mettre à jour le microgiciel d'abord, ce qui n'était pas mentionné dans la documentation. J'ai fini par trouver, télécharger puis installer un microgiciel à jour mais je ne sais si l'endroit d'où j'ai trouvé ce microgiciel est vraiment de confiance…

    Maintenant, l'installation est terminée, mais à chaque démarrage, un avertissement me signale pendant plusieurs longues secondes que le chargeur de démarrage est déverrouillé. Je ne sais pas comment me débarrasser de ça. J'ai pensé à faire un adb oem lock mais non seulement le téléphone m'avertit qu'il va effacer toutes mes données si je le fais (pourquoi donc ?), mais en plus certains sites dissuadent de le faire. Cet avertissement au démarrage est pénible et je ne sais pas comment l'enlever.

    • [^] # Re: Installation

      Posté par . Évalué à 3 (+2/-0).

      J'ai pensé à faire un adb oem lock mais non seulement le téléphone m'avertit qu'il va effacer toutes mes données si je le fais (pourquoi donc ?)

      Il me semble que c'est une mesure de sécurité. C'est très pénible mais c'est une bonne idée en fait. Si tu te fais voler ton téléphone, impossible de te voler tes données en déverrouillant le téléphone et en bypassant les protections éventuelles du système d'origine.

      • [^] # Re: Installation

        Posté par . Évalué à 3 (+1/-0).

        Le voleur ne peut-il pas faire une sauvegarde avant en passant par le chargeur de démarrage ou le mode de récupération (ici TWRP) ?

        • [^] # Re: Installation

          Posté par . Évalué à 2 (+1/-0).

          En principe, pas de twrp sans avoir déverrouillé le chargeur de démarrage, et les pouvoirs de bidouille y compris sauvegardes sont limités si la partition de données est chiffrée.
          Si elle n'est pas chiffrée, il y a moins de garanties bien sûr.

Envoyer un commentaire

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.