Pas de Windows ? Alors pas d'ordinateur !

Posté par . Modéré par rootix.
Tags :
0
22
nov.
2004
Justice
« Vous ne voulez pas de Windows ? Alors rendez votre ordinateur ! »
Un juge a décidé que le remboursement du matériel informatique vendu par Carrefour était votre meilleur compromis si vous refusiez les licences des logiciels...

C'est la petite histoire arrivée à Jean-Marc Chenu, membre de la liste détaxe, qui a été obligé de saisir la justice pour faire appliquer les clauses de remboursement de ses logiciels pré-installés.

Après des mois de bataille pour faire valoir ses droits au remboursement des logiciels préinstallés, Jean Marc a finalement dû assigner Carrefour devant le tribunal. Le juge de proximité saisi, malgré les contrats et la quantité d'arguments à charge contre Carrefour, a préféré, à la demande du défendeur, tout simplement annuler la vente.
Retour donc des logiciels et du matériel : pas de Windows ? pas d'ordinateur donc...

Il ne s'agit ici ni d'une victoire ou d'une défaite dans cette lutte contre la vente forcée de logiciels. Le juge de proximité a préféré la solution la plus rapide pour résoudre le problème et ce n'est pas dans leurs attributions de traiter un problème sur le fond. Une affaire aussi complexe ne pouvait se traiter en quelques minutes.

La DGCCRF, qui n'a pour l'instant encore jamais pris position sur ce type d'affaire, a été informée de l'impossibilité du consommateur de faire valoir ses droits sans un jugement de fond long et coûteux.

Un porte parole de l'UFC que choisir, dans un récent chat sur le site du Nouvel Observateur, a annoncé recevoir de nombreuses plaintes à ce sujet, et que "si la DGCCRF ne bouge pas, (...) décidée à faire avancer le dossier par elle-même." et ce dans les mois à venir.

Plus que jamais la lutte est engagée, et de nouveaux jugements sont actuellement prévus. Avec les fêtes de fin d'année, nous ne pouvons que vous suggérer de vous manifester auprès de la liste détaxe de l'AFUL.

Aller plus loin

  • # portables sans OS

    Posté par (page perso) . Évalué à 10.

    Est-ce que quelqu'un a déjà pris le temps de commencer un annuaire des revendeurs qui vendent des portables sans OS ?

    J'avais commencé à mettre des idées ici et ce ne serait pas très dur à implémenter, mais je n'ai pas trop de temps :
    http://ccomb.free.fr/wiki/wakka.php?wiki=AnnuaireRevendeurs(...)
    • [^] # Re: portables sans OS

      Posté par . Évalué à 10.

      C'est une très bonne idée, pour éviter tout problème, mieux vaut chercher des revendeurs qui nous laissent le choix de notre OS.

      Moi je vous conseil le site RueDuCommerce.com, auprès duquel j'ai acheté en juillet mon portable sans système d'exploitation, un PC de marque Élite au prix actuel de 698,20 ¤ (et oui, sans OS c'est beaucoup moins chère...)

      Le lien :

      http://www.rueducommerce.fr/mobile/showdetl.cfm?product_id=3690&(...)

      Il fonctionne super bien avec la Mandrake Powerpack 10.0 Official, et pour donner mes cours d'économie, c'est vraiment le top...

      En plus, je n'ai pas eu à me prendre la tête avec la détaxe Windaube.
      • [^] # Re: portables sans OS

        Posté par . Évalué à 4.

        un PC de marque Élite au prix actuel de 698,20 ¤ (et oui, sans OS c'est beaucoup moins chère...)

        Ouais ... enfin en même temps un transmeta 1Ghz hein ...
        • [^] # Re: portables sans OS

          Posté par . Évalué à 10.

          Il suffit de bien cibler ses besoins...
        • [^] # Re: portables sans OS

          Posté par . Évalué à 9.

          un transmeta c'est mieux sur un portable qu'un P4. L'important sur un portable c'est l'autonomie, pas les fps dans quake 3 !
          • [^] # Re: portables sans OS

            Posté par . Évalué à 1.

            Je ne suis pas d'accord. Tout dépend de tes besoins.
            Aujourd'hui, le portable est en train de passer du stade d'ordinateur mobile d'appoint à celui d'ordinateur principal, ce qui implique de pouvoir jouer dessus, car il est évident que beaucoup de gens achètent un ordinateur principalement pour jouer.

            Entre un Transmeta à 800 ¤ et un P4 avec carte 3D à 890 ¤ (prix d'un Toshiba 2.4 GHz 512 Mo écran 15" avec graveur de DVD, Windows XP Pro et carte 3D acheté à Carrefour il y a 3 mois), je n'hésite pas l'ombre d'une seconde, parce que je veux pouvoir profiter d'un bon chipset graphique.

            Par contre, si j'ai vraiment besoin d'autonomie, alors j'envisage l'achat d'un Transmeta, voire seulement d'une batterie supplémentaire...

            Et si j'ai besoin d'un truc tout petit, il y a les ultra-portables, etc. tout cela dépend de tes besoins, et les besoins sont aujourd'hui clairement orienté vers la 3D pour la majorité.
            • [^] # Re: portables sans OS

              Posté par . Évalué à -5.

              Attention au Troll ! Monsieur nous fait le grand jeu du revendeur fnac on dirait... mais chacun fait ce qu'il veut pas vrais? et si j'ai envie de payer 50¤ pour m'acheter un vieux portable juste pour faire du Word c'est mon probleme.
              • [^] # Re: portables sans OS

                Posté par . Évalué à -3.

                Troll ? faudrait arrêter d'utiliser ce mot à toutes les sauces dès qu'une argumentation quelque peu construite vient s'opposer à une affirmation sans fondement. C'est le manque d'arguments ? Bref...

                Si tu as envie de payer 50 ¤ pour faire du Word sur un vieux bouzin, c'est ton droit, mais si tu lisais plus sérieusement les messages auxquels tu réponds, tu te rendrais compte que je parle de la majorité des gens, celle que je côtoie tous les jours, et pas de ton cas particulier.

                Si tu veux comparer, mes besoins à moi seraient un ultra-portable avec écran 30" holographique tactile et connexion permanente à Internet via WiMax, doté d'une carte 3D excessivement performante, d'une énorme disque dur, d'un graveur de DVD, d'un tuner TV, d'une carte son DTS, d'un système son spatialisé, d'une automie de plusieurs jours sur batterie (fuell cell, pile à combustible, pile à hydrogène, etc.), d'un système biométrique et d'un cryptage matériel de mes données en temps réel. Et tout ça pour pas cher ! Mais je doute que ce soit les besoins de la majorité, ni très réaliste. De même que ton ordinateur portable à 50 ¤ (donc gamme pentium 1 à tout casser) aura bien du mal à satisfaire les besoins de qui que ce soit aujourd'hui.
                • [^] # Re: portables sans OS

                  Posté par (page perso) . Évalué à -4.

                  Toi tu regardes trop les pubs à la télé ....

                  [-X], je files dehors ....
                • [^] # Re: portables sans OS

                  Posté par . Évalué à 3.

                  je parle de la majorité des gens, celle que je côtoie tous les jours,

                  Et ben dis-donc, t'es quelqu'un toi... pour cottoyer la majorité des gens tous les jours...

                  Au fait, tu fais quoi dans la vie ? les gens que tu vois tous les jours sont représentatifs des utilisateurs de PC en France ?

                  La plupart des gens (pas que les gamins et ados) utilisent leur PC pour lire des mails, naviguer sur internet, taper des textes, faire du tableur et deux trois autres trucs.

                  Non, les jeux ne sont pas la préoccupation de la majorité des gens.

                  Donc un transmetta suffit à bon nombre de personnes.
                  • [^] # Re: portables sans OS

                    Posté par . Évalué à 4.

                    la plupart des gens achete un pc le plus puissant, au meilleurs prix, selon leurs besoins et possibilités financieres. et la plupart on 1ghz en trop au compteur pour se limiter a leurs besoins.
                    chez mon auchan du coin, "si" j ai le choix entre un pc bas de gamme sans os a 600¤ et un celeron de marque a 650¤, j aimerais avoir le choix de dire "vous bootez sur le cd qui efface le dur, je repasse dans une heure et vous me faite le rabais sur le celeron".
                    en realité, j ai le choix entre un celeron a 650¤ de marque ACER chez auchan, payable en 10 fois, et un pc avec linux pour etudiants a 1¤ par jour wifi (quand la fac sera equipée) a 800¤ et quelques.
                    je veux acheter un pc au meilleur prix "pour lire des mails, naviguer sur internet, taper des textes, faire du tableur et deux trois autres trucs", pas acheter un pc plus cher sans windows "pour ne pas payer windows".

                    et cette histoire de vente liée, c'est surtout pour nous permettre de profiter des prix de la grande distrib
                  • [^] # Re: portables sans OS

                    Posté par . Évalué à 5.

                    Et ben dis-donc, t'es quelqu'un toi... pour cottoyer la majorité des gens tous les jours...

                    Au fait, tu fais quoi dans la vie ? les gens que tu vois tous les jours sont représentatifs des utilisateurs de PC en France ?


                    J'ai bossé pendant quelques années pendant mes études auprès d'un gros assembleur régional donc je côtoyait pas mal de gens oui, et j'ai préparé pas loin d'une dizaine de millier d'ordinateurs à l'époque, et je ne devaient pas trop avoir une mauvaise réputation parce que la plupart ne demandaient des conseils qu'à moi.

                    Sinon, entretemps, j'ai bossé dans pas mal d'autres société, j'ai fait du service en entreprise, de l'administration de serveurs pour des grands groupes internationaux, etc.

                    Récemment, je me suis mis à mon compte, et donc je n'ai toujours pas fini de côtoyer ce que j'appelle la "majorité" des gens.

                    La plupart des gens (pas que les gamins et ados) utilisent leur PC pour lire des mails, naviguer sur internet, taper des textes, faire du tableur et deux trois autres trucs.


                    Oui, ça doit représenter une partie de l'utilisation courante d'un ordinateur aujourd'hui, de toutes façons, lorsque les gens demandent conseil, ils veulent : faire de la bureautique, aller sur internet, gérer leurs comptes, jouer, et c'est le même refrain dans 99% des cas que j'ai rencontré chez les particuliers.

                    Non, les jeux ne sont pas la préoccupation de la majorité des gens.


                    Moi, je dirais plutôt "Non, les jeux ne sont pas la préoccupation de la majorité des linuxiens"... T'as déjà fait un tour dans un supermarché ? Les jeux PC c'est un rayon plus grand que le rayon DVD, autant que tous les rayons consoles réunis. T'as regardé les récents résultats boursiers des éditeurs de jeux ? C'est le paradis, les cours explose, et c'est pas prévu pour s'arrêter !

                    Alors soit tu vis en dehors de la société, enfermé devant ton ordinateur, soit tu n'as rien compris à ce que les gens attendent de leur ordinateur "en général".

                    Donc un transmetta suffit à bon nombre de personnes.


                    ...Mais ne suffira pas à la majorité ! Tu vois la nuance ?
                    • [^] # Re: portables sans OS

                      Posté par . Évalué à 7.

                      T'as regardé les récents résultats boursiers des éditeurs de jeux ? C'est le paradis, les cours explose, et c'est pas prévu pour s'arrêter !

                      les éditeurs de jeux, ce ne sont pas que les jeux pc.

                      Moi ce que je vois surtout, c'est qu'à part les accros aux FPS et aux simulations, relativement peu de gens jouent sur pc.

                      Par contre, quand ils achètent leur pc, la plupart demandent un pc qui leur permettra de jouer (juste pour ne pas être limité s'ils flashent sur le dernier doom3). C'est ridicule parce qu'au final, la plupart des gens ne jouent que sur les consoles de jeux, bien moins contraignantes (tu ne pourris pas ton install du système avec des installations/désinstallations de programmes, ça boote quasi immédiatement, ça se branche sur la télé, etc).

                      N'empêche, la plupart des "portables" équipés de P4 et de cartes graphiques permettant de jouer n'ont de "portable" que le nom. Ce sont des transportables : ils chauffent à mort, ils tiennent pas longtemps sur batteries, ils sont lourds (jusqu'à 8kg certains), etc...

                      Quand tu regardes les portables des gens qui prennent le train tous les jours, ce sont plus souvent des ibm, ibooks, et HP/Dell avec des écrans entre 12 et 14" : ceux que l'on a tendance à appeler "ultraportables" (mais qui sont en fait les vrais portables). Et ceux la sont souvent équipés d'un processeur pas forcément très rapide, mais qui consomme peu, d'une carte graphique Trident ou Intel Extreme, etc...Bref un truc de bureautique.

                      C'est sur qu'il y'aura toujours une catégorie de gens qui achètent des portables hauts de gammes uniquement parce que ça fait plus classe et qu'ils y'a moins de fils sur le bureau en ronce de noyer, mais bon...
                      • [^] # Re: portables sans OS

                        Posté par . Évalué à 6.

                        Pour moi un ibook 12" c'est un portable, un ultraportable c'est un truc du genre ibm x40 qui pèse quasiment deux fois moins lourd (un peu plus d'un kilo)
                        • [^] # Re: portables sans OS

                          Posté par . Évalué à 0.

                          moui moi aussi mais ce que je veux dire, c'est que les seuls vrais portables va justement de la catégorie ultraportable à un truc de la taille d'un ibook 12", et au grand maximum 14", le reste c'est du transportable.
                      • [^] # Re: portables sans OS

                        Posté par . Évalué à 6.

                        > Moi ce que je vois surtout, c'est qu'à part les accros aux FPS et aux
                        > simulations, relativement peu de gens jouent sur pc.

                        Peut-être dans ton entourage, mais si tu regardes les chiffres de ventes, tu constateras que c'est très loin d'être le cas. Dans ta liste, tu oublies notamment les jeux type Sims, les STR, les MMORPG, les jeux de courses, de management, de gestion, de société/cartes/réflexion, etc.

                        Pour illustrer, voici les derniers chiffres de ventes de jeux vidéo au Royaume Uni (désolé, je n'ai que ça) parus aujourd'hui, toutes machines confondues :

                        1 Grand Theft Auto: San Andreas Rockstar PS2
                        2 Need for Speed: Underground 2 EA All
                        3 Half-Life 2 Vivendi PC
                        4 Halo 2 Microsoft Xbox
                        5 WWE SmackDown! vs. RAW THQ PS2
                        6 FIFA Football 2005 EA All
                        7 The Getaway: Black Monday SCEE PS2
                        8 Pro Evolution Soccer 4 Konami PS2
                        9 The Urbz: Sims in the City EA PS2/Xb/GC/GBA
                        10 Football Manager 2005 Sega PC

                        http://www.gamasutra.com/php-bin/news_index.php?story=4598(...)

                        Sur les 10 premiers jeux, 4 tournent sur PC, 6 sur PS2, 4 sur XBOX et 3 sur Game Cube, donc non, la vente de jeux sur PC n'est vraiment pas minoritaire. Et parmi ces jeux, au moins 2 des titres PS2 (GTA:SA et PES4) seront portés sur PC d'ici quelques mois. Et ça ne prend pas en compte les utilisations de copie pirates qui sont beaucoup plus faciles à avoir sur PC que sur consoles.

                        > C'est ridicule parce qu'au final, la plupart des gens ne jouent que sur les
                        > consoles de jeux

                        Non...

                        > bien moins contraignantes (tu ne pourris pas ton install du
                        > système avec des installations/désinstallations de programmes

                        Tiens, c'est la première fois que j'entends ça comme argument. On doit vraiment pas fréquenter le même type de Windowsiens. Moi ceux qui je connais n'ont jamais été rebutés par l'installation d'un jeu, au contraire même je dirais.

                        > ça boote quasi immédiatement

                        Ca c'est relativement vrai (par rapport à un PC), mais il faut rebooter à chaque fois que tu veux lancer un autre jeu , ce qui n'est pas le cas sur PC.

                        > ça se branche sur la télé, etc.

                        Un PC aussi ça se branche sur la télé, c'est pratique aussi pour mater des DVDs.

                        Du côté des avantages du PC, on peut notamment souligner qu'ils sont beaucoup plus puissants que les consoles, que les jeux sont donc beaucoup plus jolis dessus, qu'ils ne sont pas limités par la résolution de la télévision et qu'ils sont beaucoup mieux adaptés pour la plupart des jeux grâce à leurs périphériques d'entrées plus variés : clavier, souris, joystick, volant, flightstick, etc. D'ailleurs, je lis souvent des commentaires dans des revues qui maudissent la maniabilité des jeux consoles et conseillent d'attendre/de choisir le portage PC, car le joystick est une interface trop limitée dès lors qu'on n'a plus affaire à un jeu d'arcade pur.
                        • [^] # Re: portables sans OS

                          Posté par . Évalué à 0.

                          quelques remarques :

                          - ta liste ne mentionnes que 2 jeux uniquement sortis sur pc, on ne peut pas en tirer une conclusion.

                          - D'après mes impressions, la plupart des gens restent rebutés par l'informatique : un jeu pc par exemple, peut ne pas fonctionner sur ta machine parce que t'as le driver x.x.x au lieu de x.y.z ou parce que tu as une carte son, qui comme par hasard, fout la merde. Y'a aussi le sentiment général, qu'à force de sortir les jeux en urgences, la plupart des jeux pc sortent super buggés et qu'il faut attendre le 3è patche pour avoir quelque chose de correct.

                          - La plupart des gens dont j'observe le comportement préfèrent jouer dans leur salon, pas dans leur bureau. Certe tu peux brancher un pc sur la télé, mais seuls une minorité le font. La plupart banisssent d'ailleurs leur pc d'un salon car trop bruyant, trop de cables, etc (c'est laid un pc dans un salon, une télé aussi tu me diras ;) ). ça explique aussi le succès des graveurs enregistreurs de DVD. Pourquoi crois-tu que ça as du succès, alors que tu peux faire la même chose avec un pc ? C'est simple, y'a que quelques boutons.

                          -Ce n'est pas pour rien que pleins d'éditeurs de jeux ne sortent plus de jeux pc du tout : ce n'est pas aussi rentable qu'un jeu console dont la plateforme est figée, le developpement plus rapide. ça limite sacrément le support et le travail après la sortie du jeu.

                          - Oui les jeux consoles sont moins beaux que les jeux pc, mais uniquement quand tu as un pc actuel. Une console a une durée de vie bien plus longue : la ps2 est sortie il y'a quelques années, et bien que les jeux soient en général moins beau que sur Xbox et GC, la plupart des gens trouvent ça suffisant. Si elle tombe en panne, ça ne te coûte pas le prix d'un pc, tu la changes rapidement et tu peux la trouver d'occase facilement.

                          Bien sûr nous semblons ne pas fréquenter les mêmes personnes. Je suis sysadmin et je cause souvent à mes utilisateurs (qui ne sont pas forcément férus d'informatique) justement pour pouvoir leur offrir des solutions qui offrent un bon compromis sécurité/facilité/fonctionnalités, et ce n'est pas toujours facile. Donc je base mon jugement à la fois sur ces gens qui n'y connaissent rien en info, sur ceux qui utilisent leurs pc pour les mails, internet et taper des courriers, ou des documents associatifs, et ceux qui l'utilisent pour à peu près tout. J'ai l'impression qu'il y'a plus de gens dans le deuxième cas.
                          • [^] # Re: portables sans OS

                            Posté par . Évalué à 2.

                            > ta liste ne mentionnes que 2 jeux uniquement sortis sur pc, on ne peut pas
                            > en tirer une conclusion.

                            Je sais, c'est les seuls chiffres que j'ai pu trouver, il manque aussi les ventes en volume, en valeur, par machine, etc. En attendant, c'est toujours mieux que des supputations basées sur l'observation de mon entourage et de l'idée personnelle que je me fais des PC et des consoles. Sinon, si on parle des jeux sortis sur une plate-forme unique, on a 4 jeux PS2, 2 jeux PC, 1 jeu Xbox 0 pour Game Cube, ce qui revient à peu près au même.

                            > Ce n'est pas pour rien que pleins d'éditeurs de jeux ne sortent plus de jeux
                            > pc du tout

                            Des exemples, des chiffres ? Ce sont des éditeurs représentatifs j'imagine, pas juste des petits éditeurs qui n'ont plus leur place face à des mastondontes comme EA Games ?

                            > ce n'est pas aussi rentable qu'un jeu console dont la plateforme est figée,

                            Qu'est ce que tu en sais que ce n'est pas aussi rentable ?

                            > le developpement plus rapide

                            Ah bon, tu es sûr de ça ? La version XBOX de Doom 3 n'est pas encore sortie alors que les versions PC et XBOX étaient développées en même temps. Bizarre non ?

                            > Oui les jeux consoles sont moins beaux que les jeux pc, mais uniquement
                            > quand tu as un pc actuel

                            La Xbox est basée sur un processeur à 700MHz et un chipset graphique type GeForce 3, il n'y a pas besoin d'un PC actuel pour la mettre à genoux, loin de là. La Playstation est encore plus faible, et de beaucoup...

                            > Bien sûr nous semblons ne pas fréquenter les mêmes personnes. Je suis
                            > sysadmin et je cause souvent à mes utilisateurs

                            Dans quelle tranche d'âge se trouvent tes utilisateurs ? Parce que s'ils ont tous plus de 30/35 ans, je comprends mieux tes impressions sur le marché du jeu vidéo...
                            • [^] # Re: portables sans OS

                              Posté par . Évalué à 2.

                              loin de moi l'envie de d'entrer dans la polémique mais :

                              > La Xbox est basée sur un processeur à 700MHz et un chipset
                              > graphique type GeForce 3, il n'y a pas besoin d'un PC actuel pour la
                              > mettre à genoux, loin de là. La Playstation est encore plus faible, et
                              > de beaucoup...

                              les consoles ne sont pas "architecturées" de la même façon que les PC (même si la XBox s'en approche, la comparaison d'un PC avec une PS2 ou une GameCube ne tient pas la route)
                              • [^] # Re: portables sans OS

                                Posté par . Évalué à 2.

                                Oui, c'est vrai, mais quoi qu'il en soit, ça ne rendra pas un processeur à 700 MHz type Intel/AMD plus rapide et ça n'améliorera pas les fonctionnalités d'une carte type GeForce 3.

                                Par exemple, il est techniquement impossible de faire un rendu d'ombre type Doom 3 sur une console PS2 à cause de limitations techniques (pas de stencil buffer). Quand Doom 3 sortira sur XBOX, on pourra aussi comparer par rapport aux PCs...
                            • [^] # Re: portables sans OS

                              Posté par . Évalué à 3.

                              La Xbox est basée sur un processeur à 700MHz et un chipset graphique type GeForce 3, il n'y a pas besoin d'un PC actuel pour la mettre à genoux, loin de là. La Playstation est encore plus faible, et de beaucoup...

                              Il y a une difference de poids, c'est que les consoles
                              1) Ont toutes le meme hardware (pour un modele donne)
                              2) Ont une duree de vie beaucoup plus longue.

                              Donc les programmeurs peuvent exploiter a fond le hard, et ont le temps de vraiment maitriser l'API de la console avant qu'une nouvelle ne sorte. Cote PC, les cartes graphiques n'ont pas toutes les memes fonctions, et les developpeurs ne peuvent pas exploiter a fond chaque carte graphique, ils ne feraient que ca.
                              • [^] # Re: portables sans OS

                                Posté par . Évalué à 2.

                                Les développeurs ont le temps de maitriser le hardware, pour les API je suis moins sur.

                                Les constructeurs livrent régulièrement des nouveaux kits de développement;

                                BeOS le faisait il y a 20 ans !

                    • [^] # Re: portables sans OS

                      Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                      Il y a jeux et jeux.
                      Beaucoup de gens se satisfont tout a fait du démineur ( ou gnomine, hein)...
                      • [^] # Re: portables sans OS

                        Posté par . Évalué à 2.

                        Notre société à commandé 35 portables pour les techiciens de terrain et les VRPs à 1900 euros pieces à une tres grandes marque americaine sans OS windows dans le cadre de notre migration vers un OS plus securisable et surtout plus stable. Les machines tourneront sous la distribution Linux red hat qui recevera en plus les logiciels developpés en interne.

                        Comment est ce possible ?
                        -Un chantage de plusieurs millions d'euros sur les postes fixes,les serveurs , le mainframe et la maintenance...

                        Sans commentaire.
                        • [^] # Re: portables sans OS

                          Posté par (page perso) . Évalué à 3.

                          Une personne d'IBM m'a aussi dit qu'ils pouvaient livrer 1000 portables avec un autre OS ou pas d'OS du tout. Mais vendre un PC au particulier n'est pas leur problème.
      • [^] # rueducommerce.com ? Surtout pas !

        Posté par (page perso) . Évalué à 10.

        Voici ma petite histoire avec Rue du commerce :
        - commande d'un PC
        - réception : ne marche pas. A la mise sous tension les leds en facade s'allument, et c'est tout. La carte mère ne fait _aucun_ bip.
        - renvoi chez rueducommerce
        - leur sav prend son temps (c'est looooong). Et ils ne veulent pas envoyer un autre PC : leur procédure c'est réparer puis renvoyer. On achète un truc neuf, et on se retrouve avec un truc cassé/réparé. Génial. Alors que sur leur site, ils indiquent clairement qu'en cas de problème il reprennent le matériel et l'échange IMMEDIATEMENT contre un bon d'achat. Il s'agit donc d'un mensonge.
        - A ce moment sur leur site de nouvelles offres arrivent. J'annule donc la commande en cours, et commande un PC mieux (pour un prix un peu plus élevé), et en stock.
        - Quelques jours après arrive un coli. Chouette ! He bien c'est raté : ils m'ont renvoyé le premier PC. Soit-disant réparé : il marche moins mal. Cette fois-ci seul le port clavier est HS, mais booter sur une Knoppix marche bien, on peut faire tout ce qui ne nécessite que la souris.
        - appel au support : "oui on a fait une erreur, excusez-nous. Renvoyez-nous le PC, et après réception seulement on vous renverra l'autre". C'est là seulement que j'ai explosé : j'ai tout annulé. Ils n'ont pas voulu faire un geste commercial et déroger à leur procédure en envoyant immédiatement le bon PC pendant que je leur renvoyait le pourri-cassé. C'est eux qui ont fait une erreur, ils l'admettent, mais ne veulent pas faire d'effort. J'ai donc tout annulé.
        - ce n'est pas fini : il ont plusieurs semaines à me rembourser. C'était la première fois que j'utilisais rueducommerce, et bien sûr la dernière.
        D'un côté on pourrait dire que je n'ai pas eu de chance au début, mais je constate simplement qu'ils ne testent pas leurs matériels avant expédition ni ré-expédition. Ensuite ils ont été nuls, ils n'ont fait AUCUN efort pour corriger leurs erreurs. Je peux comprendre qu'on fasse des erreurs, ça arrive à tout le monde. Mais dans ce cas on fait profil bas et on fait le maximum pour corriger et compenser. De plus, ils mentent en disant que les produits défectueux sous garantie sont repris contre un bon d'achat : dommage car ce serait une très bonne idée !

        Toute cette histoire a duré 2 mois !

        Epilogue : je suis allé chez l'assembleur à côté de chez moi, le jeudi soir après le boulot. Samedi matin j'avais une machine toute neuve fonctionnant impeccable. En moins de 48h.

        Conclusion : fuyez rueducommerce, ils ne sont absolument pas professionnels.

        Yann.
        PS : c'est mon histoire perso, c'est du vécu. Ni plus ni moins.
        • [^] # Re: rueducommerce.com ? si si !

          Posté par . Évalué à 9.

          On a tous eu des problemes avec tout le monde. Ce n'est pas parce que toi, tu en a eu avec rueducommerce qu'il faut les fuir plus que d'autres. Je crois que globalement, rueducommerce est un bon site mais ils ne sont pas parfaits. Personne n'est parfait. Ni les magasins de vente de materiel informatique en ligne ni les grands magasins type fnac ou carrefour. Et c'est pareil dans tous les domaines. voitures, assurances, etc. Il y a toujours des mécontents et je comprend ton agacement mais de la a dire qu'il faut les fuir, il y a un pas. On est encore loin de perenoel.fr.

          Personnellement, je conseil rueducommerce dans ma liste de sites plutot serieux. Plus serieux que souvent Cdiscount par exemple (meme si il m'arrive aussi de commander chez eux)

          Tant mieux pour toi si tu as la chance d'avoir un assembleur en bas de chez toi. (Mal)Heureusement, tout le monde ne vit pas dans une grande ville et rueducommerce peut souvent etre bien pratique pour nous pauvres ruraux.

          Chag

          PS : Voila, c'est aussi mon avis a moi, ni beaucoup plus ni moins. peut etre juste un peu plus objectif.
        • [^] # Re: rueducommerce.com ? Surtout pas !

          Posté par (page perso) . Évalué à -6.

          je confirme rueducommerce c'est pas bon, cela fait deja 2 ans que j'avais passé une commande, et le prie c'est qu'il balance di mail publicitaire , pour que l'on y retourne.
        • [^] # Re: rueducommerce.com ? Surtout pas !

          Posté par . Évalué à 5.

          Un conseil, si tu as un problème avec eux, il y a sur le forum du site lesarnaques.com un de leurs conseillers qui intervient, et cela m'a notamment permis de résoudre un problème de commande non livrée (paquet volé à la Poste plusieurs mois auparavant).

          Et si tu expliques ton problème avec suffisamment de respect et de clareté, ça ne pourra que te servir car ça aidera davantage le mec pour résoudre ton problème.
          Mais bon... il faut le savoir c'est sûr.
        • [^] # Re: rueducommerce.com ? Surtout pas !

          Posté par . Évalué à 4.

          - leur sav prend son temps (c'est looooong). Et ils ne veulent pas envoyer un autre PC : leur procédure c'est réparer puis renvoyer. On achète un truc neuf, et on se retrouve avec un truc cassé/réparé.

          de toute façon si tu crois que quand tu achètes un pc neuf, tous tes composants sont neufs...^_^

          La plupart des grandes marques vendent leurs laptops bas de gamme avec des disques durs provenant de pc qui leurs ont été retournés (de même pour d'autres composant, ce qui compte c'est que l'usure ne soit pas visible). Idem quand tu le renvoies en sav. Dell ou HP font par exemple de temps en temps des remplacements d'une carte mère supposée HS par un autre supposée HS (parce que justement, des fois ils ne sont pas sur qu'elle soit HS).
    • [^] # Re: portables sans OS

      Posté par (page perso) . Évalué à 3.

      Sinon, y a les PC vendus soit avec Linux, soit avec Windows (et si je veux FreeBSD ?), comme chez... Carrefour... ou HP.

      En parlant d'HP, chez eux, c'est un peu n'importe quoi aussi. D'un côté, ils fournissent des portables avec Linux (Suse) ou Windows installé, comme dit dans un autre commentaire (c'est bien), mais dont le prix est quasiment équivalent au même portable sous Windows (un peu moins bien), et d'un autre côté, ils vendent d'autres portables avec du matos pas du tout supporté - par eux - sous Linux (pas bien).

      < mavie>
      Un truc qui m'avait fait rire (jaune) : au taf, j'avais un Omnibook designed for windows 98 qui n'arrêtait pas de planter malgé réinstall, drivers officiels, etc... Idem (bien que moins souvent) sous W2K. Sous Linux, aucuns soucis (sauf le foutu modem Linuxant que je n'ai jamais eu le courage de faire fonctionner).
      < / mavie>
    • [^] # Re: portables sans OS

      Posté par (page perso) . Évalué à 3.

      Ici quelques adresses en Belgique recensées par le bxlug: http://www.bxlug.be/articles/190(...)
    • [^] # Re: portables sans OS

      Posté par . Évalué à -1.

      Difficile de trouver ce genre de revendeur, surtout si vous êtes en banlieue.

      http://gianfranco-ramoser.hautetfort.com/(...)


      Gianfranco ramoser
  • # Le bon coté de ce procés c'est

    Posté par . Évalué à 10.

    que ca ressemble de plus en plus à de la vente forcée.
    On voit clairement qu'on n'a pas la possibilité d'avoir l'un sans l'autre même en allant en justice et quoi qu'il y ait d'écrit dans les fameux clifs.
  • # Proximité

    Posté par . Évalué à 8.

    Je ne suis pas juriste mais cette histoire semble bien montrer clairement les limites de ces fameux juges dits de proximité. De toute évidence si Saint Louis rendait la justice sous un chêne cette magistrate amateur semble la rendre comme un gland !
    Bon, je m'emporte mais la raison du plus fort (M$, Fujitsu, Carrefour...) semble s'imposer au pauvre consommateur lambda.
    Noter au passage la menace voilée le le délester en plus de 600 euro de frais...
    Appel aux juristes passant par ici, quelles sont les voies de recours?

    Il se prend pour Napoléon, son état empire.

    • [^] # Re: Proximité

      Posté par (page perso) . Évalué à 10.

      moi ce qui me fait sourire c'est que toi, qui visiblement n'est pas juriste et ne connait probablement de cette loi que ce qui se dit dans la communauté Linux, tu te permet de dire qu'un juge n'est qu'un amateur qui se conduit comme un gland.
      Je ne conteste pas que le juge puisse avoir tort, mais il faudrait aussi admettre qu'un juge compétent, éclairé et plus au fait des détails législatifs et de leur application puisse ne pas avoir ton avis. Je te trouve un peu rapide et un peu trop lourd dans ton jugement vu les compétences juridiques respectives entre le juge et toi.
      Visiblement c'est une habitude ici que de juger qu'un officiel qui n'est pas de l'avis de linuxfr est forcément soit un incompétent/amateur soit un pourri/vendu. Je trouve ces raccourcis un peu agacants à la longue
      • [^] # Re: Proximité

        Posté par . Évalué à 10.

        Bien remarqué. Cependant, j'appelle les lecteurs qui passeront évaluer le commentaire du monsieur à être indulgents : je crois que la phrase en cause était plus un effet de style théatral (comme on en voit beaucoup par ici, ca enjolive un commentaire un peu terne) qu'une véritable pensée.

        On peut tout de même se demander si justice a été rendue dans cette affaire, puisque le plaignant a tout de même dû payer de sa poche les frais de juridiction...
        • [^] # Re: Proximité

          Posté par . Évalué à 3.

          Les siens seulement.

          AC propose que je rapporte l'ordi complet à Carrefour qui me remboursera la totalité de l'achat, mais ne parle plus des 600¤ [qu'ils réclamaient en compensation]
      • [^] # Re: Proximité

        Posté par . Évalué à 9.

        Selon que vous serez riche ou miserable,
        les jugements de cour vous rendront blanc ou noir.
        Jean de La Fontaine

        La justice de proximité est une justice d'amateur. (voir http://www.vie-publique.fr/actualite/dossier/jugesproximite1.htm(...))

        Ce juge de proximité (souvent un retraité qui souhaite arrondir ses fins de mois, les fonctionnaires ont de petites retraites) n'a pas assumé ses fonctions. Assurément, le plaignant était dans ses droits, il y a vente forcée, mais les emmerdes dans les loisirs cela a une limite...

        Pour le défenseur de l'ordre bushiste contre la veuve et l'orphelin, la justice de proximité me fais pleurer et avant d'annoncer n'importe quoi renseigne toi, par exemple auprès d'un syndicat de magistrats ou alors sur le site de Que Choisir ?.
        • [^] # Re: Proximité

          Posté par . Évalué à 5.

          C'est vraiment marrant comme les gens qui sont opposes a l'avis general sur ce site ont toujours tort et sont des incapables quand meme.

          Quand je vais sur http://www.vie-publique.fr/actualite/dossier/jugesproximite2.htm(...) et que je lis ce qui est necessaire pour etre juge de proximite, la premiere chose dont je me rends compte, c'est qu'il est sense etre largement plus competent qu'a peu pres tous les gars qui ont pose un commentaire dans cette news(moi y compris). Peut-etre pas aussi competent qu'un juge d'une cour d'assise(quoique certains d'entre eux pourraient finir juges de proximite et c'est peut-etre le cas de ce gaillard), mais avec une certaine connaissance juridique.

          De la, entre croire ce juge et un gars n'y connaissant rien qui est vexe car le jugement n'est pas alle dans le sens qu'il veut, je me demandes vraiment qui est le plus credible...
          • [^] # Re: Proximité

            Posté par (page perso) . Évalué à 7.

            Le problème est: étant donné le temps très bref qu'un juge consacre à une affaire de ce genre, a-t'il le temps de bien comprendre le problème: s'il pense que Windows est nécessaire au fonctionnement du PC, alors il peut ne pas voir qu'il s'agit de vente forcée...
            • [^] # Re: Proximité

              Posté par . Évalué à 0.

              C'est ca le probleme ici, on trouve toujours une raison xyz pour expliquer que c'est injustement alle dans le sens contraire.

              - Le juge est un incapable
              - Le juge n'a pas passe assez de temps sur le dossier
              etc...

              La remise en question et se dire que vous avez pas toujours raison c'est aussi une possibilite vous savez.
              • [^] # Re: Proximité

                Posté par (page perso) . Évalué à 4.

                Je ne parlais pas de cette affaire en particulier, mais du temps que passent les juges par dossier en général, simplement car ils sont trop peu nombreux par rapport au nombre de dossiers.
              • [^] # Re: Proximité

                Posté par (page perso) . Évalué à -1.

                Jean-Marc Chenu était dans son droit et la loi est de son coté, sauf que le juge de proximité a oublié de la faire appliquer.
              • [^] # Re: Proximité

                Posté par . Évalué à 2.

                Juste un rappel :
                Quand le Parlement Européen s'est prononcé "contre" les brevets logiciels, les lobbies pro-brevets en ont déduit que la question était trop compliquée pour les parlementaires.


                La principale différence entre ces cas, c'est que le bourrage de crâne et les avocats font penser au juge que Windows est nécessaire au fonctionnement du PC, et que le juge n'a que quelques minutes pour décider.
                Dans le cas du Parlement, les députés avaient un peu plus de temps, pas d'a priori, des commissions idoines, etc etc.


                Bref : "A mort l'arbitre !"
          • [^] # Re: Proximité

            Posté par . Évalué à 9.

            Moi je me propose de devenir ton dentiste de proximité si tu veux. Après un petit stage d'une semaine dans un cabinet, je serai largement plus compétent que tous les gars de linuxfr (toi y compris).

            Amis de la rhétorique à deux balles...
            • [^] # Re: Proximité

              Posté par . Évalué à -2.

              Si t'avais lu la page, t'aurais remarque comme un grand que tous les candidants doivent avoir une formation juridique et de l'experience, mais mon petit doigt me dit que tu n'as meme pas fait l'effort de lire la page et t'as juste repondu ce qui te faisait plaisir.

              L'argumentation sur linuxfr c'est decidement pas la partie la plus interessante.
              • [^] # Re: Proximité

                Posté par . Évalué à 9.

                Justement, je connais très bien les pré-requis pour être nommé juge de proximité.

                Une maîtrise de droit et avoir bossé dans le recouvrement de créances dans n'importe quel organisme de crédit, ça n'est pas l'idée que je me fais du bagage d'un juge compétent.

                Et pourtant ça suffit pour être juge de proximité.

                Mais mon petit doigt me dit que tu as interprété ce que tu as lu dans le sens qui te faisait plaisir (j'essaie de suivre ta rhétorique à 2 balles mais j'ai beaucoup moins d'entraînement que toi)
                • [^] # Re: Proximité

                  Posté par . Évalué à -2.

                  Justement, entre une maitrise de droit et ton exemple debile d'un stage de dentiste pendant une semaine, il y a comme un monde de difference tu trouves pas ?

                  Mais mon petit doigt me dit que tu as interprété ce que tu as lu dans le sens qui te faisait plaisir (j'essaie de suivre ta rhétorique à 2 balles mais j'ai beaucoup moins d'entraînement que toi)

                  Non, je l'ai interprete dans le sens logique : a choisir entre croire 2 personnes sur un sujet auquel je ne connais rien, je crois celui qui est le plus competent, meme si il n'a pas un post-doctorat en la matiere plutot qu'un type qui ne connait rien du domaine.
              • [^] # Re: Proximité

                Posté par . Évalué à 5.

                Peut être bien ...
                Mais je remarque que tu y participes assez systématiquement...
                Tu dois donc (toi y compris) te sentir responsable du niveau ...
          • [^] # Mise au point

            Posté par . Évalué à 10.

            Effectivement je ne suis pas juriste (en fait je suis travailleur social) en revanche mon métier m'amène à cotoyer des magistrats et à me coltiner la lecture assidue du code pénal. De cette pratique je puis témoigner que la justice est rendue par des humains, faillibles et plus ou moins de bonne foi ou impartiaux il ne faut surtout pas confondre respect de la loi et une possible infaillibilité de ceux et celles qui la rendent.
            Il me semble en l'occurence que la décision rendue ici fait l'impasse sur des notions de droit qui sont relatées dans le premier lien de la nouvelle (en faisant peu de cas du cluf en l'occurrence) et que le plaignant est victimisé une deuxième fois en se retrouvant sans ordinateur et devant supporter les frais d'un procès .
            Mon commentaire se voulait plus politique (au sens non politicien du terme) que juridique en ce sens que le contexte dans lequel cette affaire a été jugée ne permettait pas un examen satisfaisant sur le fond de l'affaire (délais, compétence limitée du juriste). Ce commentaire intervient dans le contexte d'un différend commercial et je le poste ici car il concerne les LL J'aurais pu être tout aussi virulent sur la procédure de comparution immédiate dans laquelle des justiciables jouent leur liberté.
            En conclusion je ne me paie pas la tête d'un magistrat pour sous entendre qu'ils seraient "tous pourris", la plupart font leur métier en leur âme et conscience et souvent avec des moyens misérables, je maintiens cependant qu'un citoyen à le droit (devoir ?) de porter un regard critique sur le fonctionnement de la justice sans pour autant être en possession d'une maîtrise de droit.
            Pour l'histoire du gland c'était bien entendu de l'humour j'ai piqué ça dans les fortunes de Wanda notre poisson préféré.

            Il se prend pour Napoléon, son état empire.

            • [^] # Re: Mise au point

              Posté par . Évalué à -4.

              et que le plaignant est victimisé une deuxième fois en se retrouvant sans ordinateur

              Mais il a surement pu le deballer, s'en servir, et apres utilisation, se le faire rembourser. Maintenant, il peut s'en acheter un nouveau, et apres carrefour, ce sera auchan ? :)
          • [^] # Re: Proximité

            Posté par . Évalué à 2.

            Je maintiens, le juge de proximité est un AMATEUR, même s'il faut qu'il ait un diplôme de droits, il fait ça sur son temps de loisirs (au mieux) ou pire il est vacataire et dans ce cas bonjour la sérénité et l'indépendance.

            En fait, personnellement, je trouve la décision astucieuse, sauf que j'aurai en plus collé des dommages et intérêts contre Carrefour qui n'a pas mis de bonne volonté à l'application de la loi et a fais perdre du temps à tous le monde. La décision aurai été vachement sympa car tous les 6 mois un ordinateur neuf et on est payé : j'achète un ordinateur, j'installe Linux, je demande le remboursement, refus, je vais voir le juge de proximité et pof je rends l'ordinateur, je suis remboursé et dedommagé... Génial !
      • [^] # Re: Proximité

        Posté par (page perso) . Évalué à 10.

        Ce que pensent les juristes compétents des juges de proximité :
        http://www.syndicat-magistrature.org/article/293.html(...)

        Visiblement ce sont loin d'être des juges compétents comme tu as l'air de le croire...
        • [^] # Re: Proximité

          Posté par (page perso) . Évalué à 7.

          En même temps, les juges de proximité marchent pile sur les plate bandes des juges adhérents au syndicat de la magistrature, alors l'objectivité, je ne suis pas sûr qu'elle soit meilleure ici que là bas ;-)

          (PS : je n'ai AUCUN avis définitif sur la question, j'essaye juste de ne pas sombrer dans la partialité...)
          • [^] # Re: Proximité

            Posté par . Évalué à 5.

            Il s'agit d'un appel commun de 26 associations, dont la ligue des droits de l'Homme...
        • [^] # Re: Proximité

          Posté par (page perso) . Évalué à 2.

          Probablement plus compétents que toi, moi, et 99% de ceux qui ont posté un commentaire ici en le jugeant d'incompétent simplement parce qu'il n'a pas décidé ce qu'ils auraient aimé.
          Puis faut voir qu'il y a probablement une bonne dose de juriste qui voient aussi d'un mauvais oeil cette justice rapide. Pas forcément parce qu'elle les met à l'écart mais parce qu'effectivement il y a moins de débat, moins de recours ... ça ne remet pas forcément en cause leur jugement. D'ailleurs en lisant le lien que tu donnes à fond, si ils parlent des compétences, c'est plus pour finir sur l'indépendance du jugement que sur son bienfondé.
          Si le fameux juge de proximité avait jugé dans notre sens et que la partie adverse avait crié au juge incompétent, tout le monde ici aurait trouvé ça abusé.
          • [^] # Re: Proximité

            Posté par . Évalué à 2.

            Si le fameux juge de proximité avait jugé dans notre sens et que la partie adverse avait crié au juge incompétent, tout le monde ici aurait trouvé ça abusé.

            ben logique car si je lis bien les clufs la personne etait dans son droit....
            si si! il y a marque que si l'on accepte pas les presentes conditions ; on renvoie le soft aux vendeurs qui doivent nous rembourser (et pas qu'on doit rendre le materiel qui etait vendu avec)...

            si maintenant la personne aurait essayer d'utiliser la cluf pour se faire rembourser tout son appareil et que la le juge aurait abonde dans son sens, moi en tout cas; j'aurais trouve qu'il etait dans ce cas incompetent car la cluf n'indique en rien le lien obligatoire entre hard et soft (juste qu'on a pas le droit de l'utiliser sur plus qu'un processeur dans l'edition familiale pour certains os :-D)
      • [^] # Re: Proximité

        Posté par . Évalué à 3.

        A propos des juges de proximité, son avis est celui partagé par de nombreux magistrats et juristes : ils pensent que ce sont des juges au rabais. Renseigne-toi auprès des juristes de ton entourage.
        • [^] # Re: Proximité

          Posté par . Évalué à -2.

          Ouais bon, la prochaine fois je lirai tout le thread avant de répondre en moins bien ce qui a déjà été formulé.
  • # Pourquoi etre passé par un juge de proximité ?

    Posté par (page perso) . Évalué à 4.

    Telle est la question que je me pose :-)

    En tous cas, c'est bien la preuve que c'est une juridiction carrement merdique en cas de problème juridique complexe ...
  • # Pas mieux mais bon...

    Posté par (page perso) . Évalué à 3.

    http://www.newsforge.com/article.pl?sid=04/09/23/1342232(...)

    C'est toujours de la vente forcée mais c'est moins cher et c'est du Linux...
    Faut vouloir un portable HP par contre...
    • [^] # Re: Pas mieux mais bon...

      Posté par (page perso) . Évalué à 6.

      J'aime bien la dernière phrase :
      « The NX5000 with Linux may not represent a breach of the wall protecting Microsoft's desktop monopoly, but it's the biggest crack in that wall so far. »
      • [^] # Re: Pas mieux mais bon...

        Posté par . Évalué à 2.

        Traduction :

        Le NX5000 avec Linux ne crée pas de brèche dans le mur qui protège le monopole de Microsoft dans les PCs de bureau, c'est néanmoins le plus gros éclat observé jusqu'alors (dans ce mur).

        M
  • # Bonnes nouvelles

    Posté par . Évalué à 10.

    Même si la décision du tribunal renvoie tout le monde dos à dos, je vois 2 bonnes nouvelles dans l'histoire :

    - un précédent de plus est créé dans les démarches anti-ventes liées
    - la Répression des Fraudes est alertée et rend un avis positif

    Je félicite les gens qui ont le courage de se lancer dans des procédures judiciaires complexes. De nous jours, c'est une chose remarquable de prendre le temps de se battre pour ses idées.
    • [^] # Re: Bonnes nouvelles

      Posté par . Évalué à -2.

      On n'a pas du lire la même news. Où vois-tu que la répression des Fraudes rend un avis positif ?

      Pour l'instant, elle ne rend pas d'avis du tout, et c'en est même un problème.
      • [^] # Re: Bonnes nouvelles

        Posté par . Évalué à 7.

        J'envoie un courriel à la DDCCRF du département pour leur demander leur avis sur une éventuelle saisine du tribunal d'instance. La réponse arrive le jour même, signée du directeur lui-même :

        « Je pense que votre démarche est tout à fait justifiée »

        (...)

        La DDCCRF que j'ai informée de la conclusion du tribunal m'informe qu'elle transmet l'information à la DG en lui demandant de prendre une position claire sur le problème. C'est un bon point pour nous.

        • [^] # Re: Bonnes nouvelles

          Posté par . Évalué à 1.

          Oups, au temps pour moi.

          Cela dit, pour l'instant seule la DDCCRF s'est prononcée, mais pas la DGCCRF. Or, j'ai l'impression que seule cette dernière dispose des moyens d'action nécessaires.
  • # D'autres portables avec Gnu/Linux d'installé

    Posté par (page perso) . Évalué à 6.

    Sans vouloir faire de publicité, on a pu se réjouir, lors de l'opération : un portable pour le prix d'un café par jour, de portables possédant une distribution Linux. En particulier ces deux portables :

    http://www.xbook-computer.com/catalog/default.php?cPath=40_74(...)
    http://www.xbook-computer.com/catalog/product_info.php?cPath=40_70&(...)

    Le second étant le portable le moins cher de toute la liste des portables proposés par le gouverment. Les choses bougent petit à petit.. Et il faut s'en réjouir.
    Malheureusement pour le CLUF, mis à part tomber sur un juriste "bien" ou avoir plein de pognon, il faudra attendre qu'une association ou qu'une société prenne l'affaire en main .. Et c'est bien malheureux à dire.

    Heureusement pour les ordinateurs de bureau, il reste la possibilité de le monter soi-même (ce qui n'est pas accessible à tout le monde) et de choisir le système que l'on désire. Il ne reste donc plus qu'à mettre nos connaissances à contribution de ceux qui désirent autre chose que la fenêtre à 5 couleurs..

    Pour ma part, j'ai mis à dispo une machine pour ma famille (sous Gnu/Linux). Comme ils n'avaient jamais utilisé d'ordinateur auparavant, il n'y a eu absolument aucun soucis. Depuis ils en souhaitent un donc je vais leur monter et un petit pingouin viendra gérer le tout comme il se doit :)
    • [^] # Re: D'autres portables avec Gnu/Linux d'installé

      Posté par (page perso) . Évalué à 4.

      >Heureusement pour les ordinateurs de bureau, il reste la possibilité de le monter
      >soi-même

      Ou de passer par un assembleur... Attention quand meme, mieux vaut se faire conseiller un assembleur, parce que y'a des porcs qui confondent l'interieur d'un pc et ma chambre :)

      Mais perso, avec un bon assembleur, une personne novice est sur de mieux se faire conseillé qu'en allant au carrouf du coin...
      • [^] # Re: D'autres portables avec Gnu/Linux d'installé

        Posté par . Évalué à 0.

        A rue montgallet (paris), y'a des magasins qui vendent en piece detaché , sans OS et qui te le montent , par contre pour te faire conseiller c'est pas le top (generalement plus c'est cher mieux c'est, voila leurs conseilles ;)

        Donc , je pense que le mieux pour un novice c'est de ce renseigner sur des forums ou channel IRC specialisés et d'aller dans ce genre de magasins, par contre je sais pas si y'en a qui te propose d'installer linux (?) :/
  • # Appel ?

    Posté par . Évalué à 2.

    Que j'aimerais avoir une copie de cette décision dont la motivation en droit doit être bien interressante !!!!

    Par ailleurs le jugement a certeinement du être rendu en "première et dernière instance", ce qui veut dire qu'il n'est pas possible de faire appel et que seul la Cour de Cassation peut désormais connaitre du litige.

    Dommage qu'une procédure en Cour de Cassation soit si chère . Mais à mon sens, une bonne Cassation sur un tel sujet cela vaudrait vraiment le coup !!!!
    • [^] # Re: Appel ?

      Posté par . Évalué à 4.

      Il n'y aura pas cassation car il n'y a pas eu condamnation d'une partie... Le remboursement intégral est "l'accord" entre les deux parties, résultant de l'audience.
      • [^] # Re: Appel ?

        Posté par . Évalué à -1.

        Je suis pas juriste , mais un "accord" sous entend l accord des 2 parties . Hors notre bon ami aurait dus emettre a ce moment son désaccord : il a toujours besoin d un portable , et toujours SANS OS . En cela il ne veut pas payer l'OS . C est a ce demander si le juge de proximité c'est donné le temps de lire la CLUFF .
        Il me semble qu il y est clairement fait reference au remboursement DE L'OS et non pas de tout l ordinateur ....

        <HORS SUJET>
        Parait que dans la ligue des droits de l homme il est question de devoir se faire juger PAR CES PERES . Moi je sais lire et ai des notions en informatique . J 'entend que la personne qui me jugge en est AU MOINS autant .
        </HORS SUJET>

        mon FRANC symbolique
        • [^] # Re: Appel ?

          Posté par . Évalué à 5.

          s/PAR CES PERES/PAR SES PAIRS/
          s/en est/en aient/
          :-)
          • [^] # Re: Appel ?

            Posté par . Évalué à -1.

            s/hors/or

            tu en oublies ;) (et j'en loupe encore pas mal certainement !)
            • [^] # Re: Appel ?

              Posté par . Évalué à 2.

              Bon, je sais, ce n'est pas très intéressant, mais je parlais bien du "hors" de "Hors notre bon ami", et non de ceux qui se trouvent plus loin dans les pseudo-balises HTML.

              Même si on a le droit de penser qu'il n'est pas pertinent de relever les fautes (je n'en suis moi-même franchement pas fan), ma correction est juste, d'autant plus qu'on trouve cette faute dans un commentaire sur dix ... et que ça devient un peu lourdingue !

              Maintenant, vous pouvez moinsser, je m'en tappe un peu, tant que j'ai été compris ;-).
              • [^] # Re: Appel ?

                Posté par . Évalué à 0.

                Je trouve toujours pertinent de relever des fautes (surtout que j en fait beaucoup ! )
        • [^] # Re: Appel ?

          Posté par (page perso) . Évalué à 3.

          >Il me semble qu il y est clairement fait reference au remboursement DE L'OS et
          >non pas de tout l ordinateur ....

          C'est bien le probleme.

          « Si vous êtes en désaccord avec les termes de ce contrat (le cluf), vous devez retourner le produit logiciel à l'endroit où vous vous l'êtes procuré afin d'en obtenir le remboursement intégral »

          Carrouf a vendu ce qu'il devait vendre, le portable + l'OS.
          La licence, c'est certainement pas au supermarché de la rembourser.
          Ils ont vendu un package pc + os, et je vois pas bien en quoi la licence Microsoft concerne le vendeur, carrouf n'a signé aucun contrat avec Microsoft. En clair, la licence de windows dit "allez vous faire rembourser ce qu'on ne vous a pas vendu, ils vont vous rembourser!". Je trouve la décision du juge normal, carrouf a vendu un PC + OS, ils remboursent un PC + OS, ce n'est pas a carrouf de rembourser le windows, c'est soit au constructeur du pc soit à Microsoft.

          Je me vois bien allez demander à mon concessionnaire de me remboursé l'autoradio de ma voiture parce que j'en veux pas. Et il me repondra que non et c'est normal, si t'es pas content, t'attaques les fabriquants : la marque de la voiture et la marque de l'autoradio pour vente forcée mais pas ton concessionaire.


          Pire, si un jour, on arrive à remonté plus haut: les constructeurs : IBM, HP, ... , je vous rappelle que la licence de microsoft si mes souvenir sont bons peut evoluer sans préavis et que donc on risquerait de voir arriver la mention: "Ce droit ne s'applique pas pour les version OEM" rapidement.

          En clair, je suis pas sur que ca serve à grande chose...

          Mais bon, la vente forcée, y'en a partout... Deja acheter un ordinateur dans un supermarché et se pleindre de vente forcée, ca me fait bien rire... La carte PCI/Modem ADSL vendu avec le pc, c'est pas de la vente forcée? Idem pour la carte son?
          • [^] # Re: Appel ?

            Posté par (page perso) . Évalué à 0.

            Si, c'est de la vente forcée, à la différence que le CLUF du modem (il y en a un?) n'est pas aussi absurde que celui de m$. Donc, on tolère. Et puis rien n'empêcherait en effet un consommateur de réclammer le remboursement de son modem.

            Pour ce qui est de la carte son: n'est-elle pas intégrée à la carte mère de nos jours? Attention à l'emploi de Vente liée / forcée dans ce cas. Il me semble que la loi prévoit bien et épargnent les cas de parties indissociables.

            Pour en revenir à la decision du juge, je trouve ca triste :'(
            Moi qui espérait m'acheter un portable et me faire rembourser le prix des softs après, je sens que ce n'est pas gagné.

            Bon courage à ceux qui se lanceront dans cette périlleuse aventure.
            • [^] # Re: Appel ?

              Posté par (page perso) . Évalué à 3.

              OK
              je veux bien entendre qu'il y a des partie indissociable.
              mais dans tous les cas, j'aimerais avoir le detail sur ma facture!
              je rappelle que comptablement, les logiciels et materiels s'amortissent differement: à cause de ce laxisme ambient, on ne peut plus amortir les uns et les autres selon les regles comptables!

              un juge de proximité a-t-il de telle competences?
              • [^] # Re: Appel ?

                Posté par . Évalué à 1.

                je peux savoir ce que le fournisseur de l'os (Microsoft) sur un PC (IBM, par exemple) vendu en grande surface à Carrefour peut avoir à foutre de tes petits soucis d'écritures de comptabilité ?


                si ton expert comptable n'est pas capable d'estimer même approximativement la partie matérielle et la partie logicielle pour les amortissements, change-en. c'est censé être lui, l'expert.
                • [^] # Re: Appel ?

                  Posté par . Évalué à 4.

                  Et l'expert-comptable il fait comment pour estimer quelque chose qui n'a pas de prix ? À ce jour, il n'est qu'expert-comptable, et pas expert en informatique !

                  Si ton bilan est faux, c'est le fisc qui te tombe sur la figure, et je connais très peu d'entreprises qui aient pu se relever d'un contrôle fiscal "positif". On ne parle pas des grandes multinationales mouillées dans toutes les magouilles politico-financières là (et qui bénéficient systématiquement de non-lieux ou d'arrangements), non, on parle de la TPE à moins de 10 employés, de l'artisanat, des PME à moins de 50 employés, de l'emploi de proximité...

                  Pour avoir des amis dans le milieu de la fiscaloté et de la comptabilité, sachez qu'un contrôle fiscal coutera toujours une somme conséquente à l'entreprise, qu'il soit ou non justifié ! (j'ai ouïe dire que le ticket d'entrée était aux alentours de 100.000 à 150.000 francs à l'époque, il y a 5 ans), ne serait-ce que par le fait que même avec la meilleure volonté du monde, une comptabilité n'est pas parfaite, et qu'en cas d'erreur même minime, le fisc se rince sérieusement.

                  Mon ancien patron pourra vous en parler, car pour une erreur d'enregistrement qui faisait qu'il ne payait effectivement la TVA qu'une fois la facture payée par le client et non pas la facture établie (ce qui serait plus logique avouez-le, de payer une fois qu'on a l'argent), il a eu une amende de 700.000 francs sur une chiffre d'affaire de moins de 10 millions ! 7% du CA d'amende ! Pour un assembleur, ça veut dire que toutes les marges de l'année ont été bouffées par le fisc ! Lui s'en est sorti, combien coûlent même pour moins que ça ?

                  Bref, si tu es prêt à devoir payer des millions d'¤ en redressement fiscal, voire de la prison, parce que tu auras mal estimé le montant de la facture logicielle par rapport au montant de la facture globale, libre à toi, mais personnellement, je préfère faire appliquer la loi concernant l'affichage des prix : ça ne coûte rien, et c'est la loi !
            • [^] # Re: Appel ?

              Posté par (page perso) . Évalué à 1.

              T'as pas compris ce que je voulais dire ;)
              C'est bien l'absurdité du CLUF de Microsoft que je dénonce. Et c'est pour cela que il ne revenait pas au juge de demander à carrouf de remboursé le windows!!! Carrouf a vendu un package, ils remboursent le package, point barre!

              Parce que bon, tu te vois acheter un portable chez un assembleur et revenir le lendemain en lui demandant de te rembourser le windows(sachant que lui ne pourra jamais se le faire rembourser).

              Parce que a ce moment la, si on arrive a un jour a se faire remboursé, sachant que le vendeur ne pourra rien faire contre Microsoft, sa seul solution sera de faire signer un contrat a ses prochains clients leur interdisant de se retourner contre le vendeur si windows ne leur convient pas et ca sera retour à la case départ.

              En clair, comme je le disais, ca ne sert a rien, a par faire chier des gens qui ne sont pas responsable de la licence absurde de Microsoft! Si Microsoft avait mis dans sa licence : "Si le logiciel ne vous convient pas, vous etes dans le droit de réclamer deux fois son prix a la personne qui vous la vendu", tu le ferais?

              Nan, parce que demander a un vendeur de pc OEM de remboursé le windows, c'est du grand n'importe quoi vu que personne ne sais combien il coute. Il pourrait tres bien te donné 1 euro et te dire : "c'est le prix".

              D'ailleurs, je pense que les gens qui ont écrit cette clause savait tres bien qu'elle n'etait pas applicable. Comment Microsoft pourrait obliger un vendeur a remboursé un produit vendu? Le vendeur n'a pas passé de contrat avec Microsoft. Et , il me semble, rien dans la loi oblige un vendeur a remboursé un produit vendu, surtout si il fonctionne. Avec l'OEM, c'est encore pire vu que le vendeur n'a meme pas vendu le logiciel en tant que tel.
              • [^] # Re: Appel ?

                Posté par (page perso) . Évalué à 6.

                "Parce que bon, tu te vois acheter un portable chez un assembleur et revenir le lendemain en lui demandant de te rembourser le windows(sachant que lui ne pourra jamais se le faire rembourser)."

                Je ne veux pas faire l'obtus, mais je n'ai pas à savoir s'il pourra se faire rembourser ou pas.
                Et en effet si dans le contrat microsoft il y avait marqué qu'on me remboursait 2 fois le prix de mon PC, tant pieux, mon revendeur a accepté de fournir un logiciel avec un CLUF stupide. Si le revendeur n'était pas d'accord avec ce CLUF, il ne le revend pas. Ou alors, il se retourne contre qui de droit.

                Pour la partie "estimation du prix de Windows", je pense qu'une moyenne sur les prix constatés d'un windows OEM sur l'ensemble du territoire francais permettrait de se faire une idée du prix.

                Si le vendeur n'a pas passé de contrat avec Microsoft, il a quand même renvendu un ordinateur avec des CLUF qui stipule clairement que c'est a lui de rembourser le client. Est-ce la peine de chercher plus clair?
                • [^] # Re: Appel ?

                  Posté par (page perso) . Évalué à 1.

                  >Si le revendeur n'était pas d'accord avec ce CLUF, il ne le revend pas. Ou alors, il
                  >se retourne contre qui de droit.

                  Mais bien sur... Le CLUF, c'est a toi de l'accepter, pas au vendeur! Le vendeur, on lui demande de vendre windows, pas d'etre d'accord avec le CLUF. Si rien n'oblige le vendeur a accepter le CLUF pour vendre windows, alors rien ne l'oblige a te rembourser, CQFD.
                • [^] # Re: Appel ?

                  Posté par (page perso) . Évalué à 1.

                  "à l'endroit où vous vous l'êtes procuré afin d'en obtenir le remboursement intégral"

                  C'est marqué ou que c'est au vendeur de rembourser le windows?

                  Moi, je serais assembleur, on vient me voir pour ca, je donne le numéro de tel de Microsoft et au revoir monsieur...
                  • [^] # Re: Appel ?

                    Posté par . Évalué à 1.

                    dans le cas qui nous intéresse, l'endroit ou le client à acheté le pc+os, c'est ou ? c'est carrouf non ?

                    ....
                    • [^] # Re: Appel ?

                      Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                      Oui, mais le phrase du CLUF est vague, on te dit d'aller voir le gars qui t'as vendu le logiciel pour te le faire remboursé, mais y'a marqué nul part que c'est à lui de te le remboursé.

                      Et je pense pas qu'une loi oblige un vendeur à rembourser ses client si ces dernieres reviennent avec le produit vendu et le ticket de caisse(sauf si le produit est défaillant), donc en aucun cas le CLUF de krosoft peut avoir le dessus sur la loi, enfin il me semble.
                      • [^] # Re: Appel ?

                        Posté par (page perso) . Évalué à 0.

                        "sauf si le produit est défaillant"

                        c'est bien le cas avec Windows, donc à priori tu devrais pouvoir te le faire rembourser ou remplacer par un produit équivalent (donc pas identique)
          • [^] # Re: Appel ?

            Posté par . Évalué à 3.

            Microsoft.fr :

            Les points à retenir

            La licence OEM est à proposer pour l'équipement de matériel nouveau. Cette licence est liée au matériel avec lequel elle est commercialisée :

            * L'installation d'une copie d'un logiciel en version OEM sur un autre matériel par exemple n'est pas autorisée.
            * Si votre client vient à changer de matériel, il perd la licence OEM associée.

            Contrairement aux logiciels standard, ce n'est pas Microsoft même, mais le fournisseur de matériel concerné qui se charge des services de support et d'assistance pour les logiciels en version OEM.

            Donc le fournisseur ici c'est carrefour ou le fabricant selon les termes de la garantie de l'ordinateur, mais pas microsoft, c'est donc à carrefour de raquer et de ce faire rembourser la licence par son fournisseur.
            A mon avis, c'est la lourdeur de cette procédure qui freine le remboursement des licences. Si la DGCCRF s'en occupe, il se peut que les contrats de licences OEM soit renégossié pour simplifier les procédures de remboursement mais c'est pas gagné....
          • [^] # Re: Appel ?

            Posté par . Évalué à 5.

            carrouf n'a signé aucun contrat avec Microsoft.
            Je suis globalement d'accord avec toi. (sauf pour la carte modem et la carte son, cf. en bas)

            La chaîne de distribution donne à peu près ca :
            Microsoft (Windows) -> OEM (Ordi + Windows préinstallé) -> Distributeur (boîte en carton) -> Client.

            L'OEM a signé un contrat avec M$. L'OEM conclut le CLUF avec le Client.
            La vente liée ne s'effectue pas entre le Distributeur et le Client, mais entre l'OEM et le Distributeur. C'est ce dernier la victime directe, mais il s'en fiche tant que ses clients achètent le carton et qu'il fait sa marge.

            - Si le Client se retourne contre le Distributeur, il est débouté car il n'y a pas de vente liée (volontaire) à ce niveau, et aucun contrat passé.
            - Si le Client se retourne contre l'OEM, il se voit opposer un refus (illégitime mais ferme), j'en sais qqchose : "CLUF non valide en OEM", "c'était marqué sur la pub", "les logiciels sont OEM donc ils sont liés à l'ordi", etc. C'est pourtant le recours logique, conformément au CLUF.
            - Si le Client se retourne contre M$, ceux-ci n'y sont pour rien, il n'y a pas eu de transaction directe. Ils conseillent d'ailleurs d'aller voir le Distributeur : http://jlerhun.free.fr/detaxe/reponse_ms_03_07.jpg(...) Et le serpent se mord la queue.

            Une dernière possibilité, plus dans l'esprit de la loi sur la vente liée, serait que le Client attaque le Distributeur, qui en retour attaque l'OEM, qui à son tour attaque M$ ... et que le remboursement suive le chemin inverse. Mais ca c'est de la science-fiction juridique.

            PS : Pour revenir sur tes comparaisons d'autoradio et de carte dans le PC, n'oublie pas que tu cites deux biens matériels, alors que le logiciel est un service, une licence d'utilisation. On pourrait plutôt parler de vente forcée d'une assurance avec une voiture, ou de CD avec une chaîne HiFi.
            Et il est facile de trouver des offres de PC avec différents périphériques matériels, mais sans Windows c'est super rare, surtout pour les portables : le choix est refusé au comsommateur !
          • [^] # Re: Appel ?

            Posté par (page perso) . Évalué à 4.

            > Ils ont vendu un package pc + os, et je vois pas bien en quoi la licence Microsoft
            > concerne le vendeur

            Le vendeur est responsable de tout ce qu'il vend. Il ne peut certainement pas se réfugier derrière le "ah mais moi je ne fais que revendre, ce n'est pas mon problème". C'est lui qui doit gérer les retours, remboursements, responsabilités ... c'est le cas partout, je ne vois pas pourquoi il en serait autrement pour les logiciels. Charge à lui d'éventuellement renvoyer en interne les demandes ou retours à son propre fournisseur, mais ça ça ne concerne pas le client.
            • [^] # Re: Appel ?

              Posté par . Évalué à 2.

              Un vendeur te vend une référence, rien d'autre. Tu refuses l'intégralité ? Tu rends la référence, normal. Et si tu veux un autre produit ? tu vas ailleurs !

              Tu n'avais jamais remarqué que les ordinateurs étaient vendus tels quels sous un seul numéro d'identification par les fabricants ? Maintenant tu en connais la raison !
              • [^] # Re: Appel ?

                Posté par . Évalué à -1.

                bonjour non ce n est pas exact, il n faut pas confondre la facon de vaendre et les devoirs lies a la notion de PROFESSIONNEL un profesionnel s doit d etre l unique contact pour tout ce qui concetrne ce qu il vent ... il endosse la responsabilite des regles du jeu quitte a se retourner contre ses fournisseurs, y compris microsoft car il est cense vetrifier et garantir la conformite du produit avec la loi... toutefois, je precise que les cluf n ont rien de legale au sens juridique du terme, il s agit juste de "renseignements" et donc ce qu'il y a ecrit dessus n engage personne, ni l acheteur ni le vendeur c est la ou est le probleme! la cluf se doit juste de repeter ce qsue dit la loi , ce qui est rarement le cas et il faudrait changer cela ! dans ce cadre , deux choses comptent : - ce que dit la loi en general : pas de vente forcee et la definition de vente forcee : est ce que le logiciel est obligatoire au bon fonctionnement du produit ? - ce que demande carrefour explicitement au cas ou carrouf ne precise rien lors de sa vente, il y a bien vente forcee (windows n est pas necessaire) et donc c est legalement a carrefour d en endosser la responsabilite, de rembourser et de se retourner conte microsoft si carrefour a explicitement ecrit qu'il vendait l appareil comme un tout (attention,rien a voir avec un quelconque numero de reference, mais l affichage clair que carrour vend un pc ET windows et non un pc) alors il n y a rien a rembourser en effet ... et manque de bol, si carrour a fait l erreur de mettre un seul numetro d identification, avec comme precision "ordinateur", alors carrefour est oblige de rembourser window! bref bien lire la presentatio de carrouf
                • [^] # Re: Appel ?

                  Posté par (page perso) . Évalué à 4.

                  >mais l affichage clair que carrour vend un pc ET windows et non un pc) alors il
                  >n y a rien a rembourser en effet ...

                  Ben c'est le cas des ventes OEM. Ils ne disent en aucun cas vendre un PC seul, il est toujours affiché que le pc comprend windows XP voir d'autre logiciel.

                  C'est pas oui on va vous vendre un pc et arrivé chez toi tu te rends compte qu'ils t'ont aussi vendu windows... Non, tu le sais quand tu achetes, c'est pour cela que je trouve ses actions débiles et sans interet. Si il faut attaqué quelqu'un, ce sont les gens à l'orginie des contrats OEM.
                  • [^] # Re: Appel ?

                    Posté par (page perso) . Évalué à 9.

                    Le seul problème, c'est que quand tu arrives chez toi, tu déballes ton ordinateur et le lance. Et là, un beau contrat s'affiche te disant que tu n'as pas le droit de faire ci et ça et encore plein de choses avec une partie de ce que tu viens d'acquérir. Et ça, ce n'était marqué nulle part dans le magasin. Pire, le vendeur t'en a pas parlé et si tu lui avais demandé, il aurait difficilement pû répondre parcequ'il ne connait pas le contenu du CLUF.

                    Imagine que tu ailles chez IKEA et que tu achetes une étagère. Tu arrives chez toi, tu ouvres la boîte et tu regardes la notice. Dessus, c'est marqué en gros et rouge, "En montant cette étagère, vous acceptez implicitement de ne pas poser d'objets composés de verre ou de métal, de ne pas la placer à coté d'un lit, et de laisser IKEA prendre les objets déposés sur cette étagère si celà est jugé nécessaire par la petite soeur du créateur de cette étagère." Quelle est ta réaction ?

                    Tu n'as jamais accepté ces conditions d'utilisation, tu es donc en droit de demander le remboursement de ton étagère. Pareil pour Windows.
                    • [^] # Re: Appel ?

                      Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                      Effectivement, et dans le cas d'un contrat OEM, tu est en droit de demander le remboursement du PC vu que c'est ce que tu as acheté, certainement pas de demander le remboursement d'une partie de ton achat.

                      Mais bon, je reprend ton exemple :)
                      J'achete un planete linux chez mon marchand de journaux avec Mandrake Linux 10.1, je commence à l'installer et la j'arrive devant la licence à accepter. Je ne veux pas l'accepter(bon, ok, faut etre un peu con) et donc j'ai le droit de me faire rembourser? Je crois qu'il va bien se foutre de ma gueule le marchand de jounaux si je lui demande de me rembourser le cd mais que je veux quand meme garder le magazine. D'ailleurs, meme si je lui demande de me rembourser le magazine et le cd, ca m'etonnerai qu'il accepte! Est ce que le marchand de journaux doit lire la licence de tout les logiciels vendu dans les magazine? Je ne pense pas...

                      Je peux pousser encore plus loin :)
                      J'achete un LinuxMag, y'a un cd avec! Est ce que le magazine peut etre lu sans le CD, réponse oui, donc c'est de la ventre forcée, nan? :)
                      • [^] # Re: Appel ?

                        Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                        Regarde sur n'importe quel magazine : Le CD est toujours considéré comme "offert avec" et non pas "vendu avec" le magazine.
                        • [^] # Re: Appel ?

                          Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                          Wai, ca c'est du language de marketeux...

                          Non, parce que a ce moment la, il suffit que carrefour mette : Windows XP offert avec le pc pour etre tranquille. Tu vas me dire que c'est pas vrai, le windows xp tu le payes.

                          Ben je peux te dire que le cd dans ton Linux Mag, tu le payes aussi...
                          • [^] # Re: Appel ?

                            Posté par . Évalué à 5.

                            Sauf que sur le CD du magasine il y a marqué "ne peux etre vendu séparement" tandis que qu'a coté des PC dans les grand magasins ou windows est préinstallé, tu peux voir la boite de Win XP avec marqué "300 ¤" dessus ... c'est donc bien un produit à part et donc pas comparable a un CD offert avec un magasine ...

                            Dam
                            • [^] # Re: Appel ?

                              Posté par (page perso) . Évalué à 1.

                              Voila pourquoi il y a une licence OEM, avec un "ne peut etre vendu qu'avec un ordinateur neuf."
                              C'est toute la différence entre un windows en boite et un windows OEM.
                              Le prix varie aussi du simple au double pour cette raison. (Et dégressif en fonction de la quantité achetée bien sur).
                          • [^] # Re: Appel ?

                            Posté par . Évalué à 8.

                            Windows XP offert avec le pc
                            Ca ne marche pas non plus !
                            Car il y a aussi un article dans le code de la consommation (le L121-35) qui réglemente la "vente avec primes", par exemple le fameux cadeau Bonux.

                            http://www.legifrance.gouv.fr/WAspad/UnCode?commun=&code=CCONSO(...)
                            "Est interdite toute vente [...] de produits [...] donnant droit, à titre gratuit, immédiatement ou à terme, à une prime consistant en produits, biens ou services sauf s'ils sont identiques à ceux qui font l'objet de la vente ou de la prestation. Cette disposition ne s'applique pas aux menus objets ou services de faible valeur ni aux échantillons."

                            L'article R121-8 précise la "faible valeur" du cadeau :
                            - 7% maxi du prix si il est inférieur à 80¤
                            - 5¤ + 1% du prix si il est supérieur à 80¤
                            - pas plus de 60¤ de toute façon.
                            On parle aussi dans les articles suivants de la mention "échantillon gratuit, ne peut être vendu"
                            http://www.legifrance.gouv.fr/WAspad/UnCode?commun=&code=CCONSO(...)

                            Le prix des logiciels OEM fournis avec un PC est bien supérieur à 60¤, il ne peut s'agir d'un cadeau, sinon c'est également illégal.
                            Conclusion : si c'est vendu, c'est de la vente liée, c'est illégal ; si c'est donné c'est de la vente avec prime, c'est illégal aussi !
                            • [^] # Re: Appel ?

                              Posté par . Évalué à 1.

                              D'ou la campagne (possible) : "Windows Xp pour 1 Euro de plus !"
                              • [^] # Re: Appel ?

                                Posté par . Évalué à 2.

                                Vendre a perte sauf dans quelques cas precis (soldes) c'est interdit... La loi est quand meme bien foutue.
                                • [^] # Re: Appel ?

                                  Posté par (page perso) . Évalué à 3.

                                  Oui, maintenant si le fournisseur achète les licences en pack, dire que sur une offre particulière le windows coute un euro ... ce n'est pas forcément de la vente à perte.
                                  Et si tu comptes quand sur la version "sans windows" il y a des frais en plus pour faire une chaine séparée et traiter un modèle supplémentaire avec très peu de débouché prévu ... la différence entre "avec" et "sans" risque de ne pas être énorme.
                                • [^] # Re: Appel ?

                                  Posté par . Évalué à -2.

                                  Bein, il y a bien des offre "Un climatiseur pour un euro de plus", "Votre modem ADSL pour un euro de plus", "Doublez la mémoire de votre pc pour un euro de plus" etc etc...
      • [^] # Re: Appel ?

        Posté par . Évalué à 2.

        Oui là, y a un problème de clarté. Il a accepté l'accord à l'amiable ou non ? Si il a accepté et qu'il l'estime défavorable, c'est une erreur, s'il ne l'a pas accepté, il doit pouvoir se pourvoir en cassation.

        Dans tous les cas, le wiki manque clarté.
        • [^] # Re: Appel ?

          Posté par . Évalué à 2.

          Oui, j'ai accepté l'échange car je n'avais pas vraiment le choix. Selon le juge c'était ça ou garder l'ordi avec Win$. Or il m'est moralement impossible de payer une licence à M$ puisque je N'utilise PAS leur OS. Du coup, comme l'a d'ailleurs dit le juge, il ne me reste plus qu'à rouver un portable sans OS. Le hic étant que je n'aime pas acheter par correspondance et que j'habite un coin plutôt reculé.

          Quant au pourvoi en cassation, je ne suis pas sûr que ce soit possible et de toutes façons je n'en ai absolument pas les moyens fianciers (avocat indispensable).

          Jean-Marc
  • # Etrange decision..

    Posté par . Évalué à 2.

    Dommage que l'arret ne soit pas disponible.
    On pourrait alors y comprendre quelque chose.
    Parce que là, on est en train de discuter dans le vague.

    JM Jean-Marc ne pourrait pas nous le fournir ??
    • [^] # Re: Etrange decision..

      Posté par . Évalué à 2.

      Voici ce qu'il dit dans un email :

      "(...) Mon affaire a été jugée il y a une semaine à Digne (04) et
      je n'ai pas été condamné. Je n'ai pas non plus obtenu gain de cause,
      juste le remboursement de la machine.(...)"
    • [^] # Re: Etrange decision..

      Posté par . Évalué à 2.

      Je le mettrai sur le wiki dès que je l'aurai reçu.

      Jean-Marc
  • # Que cherchent-ils là-haut?

    Posté par . Évalué à 3.

    C'est tout à fait incroyable que la DGCCRF ne réagisse pas. Ne serait-ce que pour montrer qu'on ne peut pas faire n'importe quoi, même lorsqu'on s'appelle Carrefour. On ne fonde pas une institution sans principes ni fermeté.
  • # solutionner -> résoudre

    Posté par (page perso) . Évalué à 7.

    C'est vrai quoi, marre des journalismes !
  • # Faut y aller molo quand même...

    Posté par (page perso) . Évalué à 1.

    Je me souvient d'un article qui disait que carrefour vendait une uc avec Linux pré-installé.

    http://linuxfr.org/2004/07/30/16948.html(...)

    Comme c'est dit dans un commentaire plus haut : c'est de la vente forcé là aussi. Alors à quand l'article "Carrefour rembourse un ordinateur avec Linux pré-installé" ?

    Enfin, on aura toujours la solution d'aller chez son petit assembleur du coin pour se faire un PC "à la carte" (ce qui reste difficile pour les portables je vous l'accorde).
    • [^] # Re: Faut y aller molo quand même...

      Posté par . Évalué à 4.

      L'aurtre jour en faisant mes courses à Carrefour, je passais par le rayon informatique, et le vendeur a lâché le traditionnel "Je peux vous aider ?"
      J'ai alors répondu : "Bien sûr, je voudrais savoir si vous vendez des ordinateurs (portables) sans logiciels."
      "Vous voulez dire sans windows et tout ? Non, ce n'est pas possible."
      "Vous savez que c'est illégal ?" rétorquais-je.
      "Il faut vous plaindre auprès de Microsoft, nous on vend juste un paquet" et il a tourné les talons pour aborder un autre client.

      Avec un peu de chances, ce genre de procédure contre les distributeurs, à défaut de permettre le remboursement facile pour l'instant (c'est surtout les fabricants OEM qui sont liés par le CLUF), aura l'avantage d'informer les vendeurs, afin qu'ils soient un minimum au courant du problème ... et qu'ils arrêtent de dire des bêtises.
      pBpG, si tu veux qu'on arrête d'accuser M$ des erreurs/fraudes de ses clients, il va falloir leur faire lire le CLUF de force ...

      Sinon, j'ai moi aussi entamé une détaxe il y a plusieurs mois (EnCours2 sur le Wiki, et qq journaux par ici) mais c'est au point mort depuis plusieurs semaines : refus catégorique du fabricant, dossier ignoré/perdu par la DGCCRF ...
      Il faut vraiment que je me bouge les fesses et que je retourne voir l'UFC !
    • [^] # Re: Faut y aller molo quand même...

      Posté par (page perso) . Évalué à 1.

      La grosse différence c'est que Linux est libre et gratuit, ils ne te le vendent pas mais te le donnent avec, ce n'est donc pas de la "vente forcée". Maintenant le tout est de savoir s'ils font payer le coût de l'installation du système, auquel cas ça le devient...

      WeeChat, the extensible chat client

      • [^] # Re: Faut y aller molo quand même...

        Posté par (page perso) . Évalué à 2.

        Ouais, ils peuvent aussi dire le windows est fournit gratuitement avec le PC à ce prix là. Que ce soit pour Linux ou pour Windows, la fourniture "gratuite" ne l'est jamais.
      • [^] # Re: Faut y aller molo quand même...

        Posté par . Évalué à 2.

        Le noyau Linux est libre et gratuit. Pas toutes les distributions à base de ce noyau.
        • [^] # Re: Faut y aller molo quand même...

          Posté par . Évalué à 1.

          Et le vendeur ne pourrait pas faire payer Linux comme Windows ?
          • [^] # Re: Faut y aller molo quand même...

            Posté par . Évalué à 2.

            Ben si, c'est justement le propos de ma réponse : mettre Linux à la place de Windows ne résout pas les éventuelles questions sur la vente liée ou forcée.

            Comme cela a été dit dans d'autres fils de cette page, le problème ce n'est pas simplement Windows, c'est la fusion tariffaire logiciel+matériel et la non application/applicabilité de la CLUF.
  • # essai

    Posté par (page perso) . Évalué à 3.

    Bonjour,

    Essayez de demander au vendeur, type DELL ou autre si le portable peut être vendu sans OS et logiciels complémentaires, il vous dira (au téléphone) que le prix avec ou sans est le même. Demandez lui de vous le confirmer par écrit, j'attends tjs. Apparemment, il leur est interdit par le contrat passé avec M$ de vendre un ordinateur type portable sans OS. Pour les logiciels (suite bureautique, graphique....) , ils ont mis en place quelque chose qu'il devrait faire pour l'OS, c'est une version limitée à 90 jours, avec ceci on s'aperçoit que l'OS à un coût. Dépéchons nous avant que l'OS ne soit intéger sur une puce et restreigne encore plus le choix.
    comment voulez-vous que l'état intervienne alors qu'il joue de la même manière, dernière en date, on lie la taxe audiovisuelle sur la taxe d'habitation, on l'oublie et puis comme l'avenir est d'avoir la télé sur son mobile, c'est dur de justifier une taxe sur un téléviseur alors que l'on recevra le contenu n'importe nous. Et de la même maniére, on fait croire que c'est pour éviter la fraude, on impose alors que les alternatives existent.
    • [^] # Re: essai

      Posté par . Évalué à 0.

      on lie la taxe audiovisuelle sur la taxe d'habitation

      Non ! si tu n'as pas de TV, tu ne paies pas. Mais aujourd'hui, tu ne peux plus faire l'autruche, il faut dire "Je n'ai pas de TV !".

      ­La faculté de citer est un substitut commode à l'intelligence -- Somerset Maugham

    • [^] # Re: essai

      Posté par . Évalué à 0.

      Apparemment, il leur est interdit par le contrat passé avec M$ de vendre un ordinateur type portable sans OS.

      Mais bien sur, c'est surement pourquoi HP se gene pas pour le faire hein ?

      Ca serait sympa que vous ayez l'honnetete intellectuelle de ne pas rejeter tous vos problemes sur MS constamment, ca vous rendrait bcp plus credible que vous ne l'etes.
      • [^] # Re: essai

        Posté par (page perso) . Évalué à 3.

        Si tu connais un un autre OS que celui dont on parle actuellement qui est fourni avec tous les ordinateurs de la planète sans que tu puisse choisir. Ce que je dis m'a été affirmé par un responsable d'un très gros fabricant d'ordinateur a qui je voulais commander des portables sans OS.
        • [^] # Re: essai

          Posté par . Évalué à -1.

          Ben va donc expliquer a HP qu'ils violent leur contrat avec MS, ils seront ravis de l'apprendre.

          Vos histoires ne tiennent pas, la realite est la pour le montrer.

          Que Windows soit le seul fourni actuellement est simplement du au fait que c'est l'OS que les constructeurs veulent car c'est celui qui se vend le mieux. Les gens veulent le meme que leur voisin, qu'au bureau, etc.. c'est un effet de masse.

          De meme Linux etait inexistant sur les serveurs il y a qqe annees et deja les zigotos du coin se plaignaient de manoeuvres de MS, etc... aujourd'hui comme par magie, apres que Linux ait progresse dans les fonctions serveur, les constructeurs le proposent, bizarre hein ?
          • [^] # Re: essai

            Posté par . Évalué à 1.

            Et les pressions liés aux marges arrières c'est légal peut-être ?
            • [^] # Re: essai

              Posté par . Évalué à 0.

              Quelles pressions ? Tu as des preuves ? Montres les alors.

              C'est bien beau toutes ces conneries, chaque fois qu'une est demontee une autre fait surface, mais vous allez bien finir par en prouver au moins une non ? Parce que c'est lassant a la fin de passer d'une accusation a l'autre.

              Alors on va etre bien clair, soit vous _prouvez_ vos accusations, soit vous les gardez pour ce qu'ils sont , c'est a dire des _soupcons_ , donc usage du conditionnel.

              C'est bien beau de parler de FUD a chaque fois que MS dit qqe chose avec le mot Linux dedans, mais faudrait penser a vous regarder dans la glace de temps en temps.
              • [^] # Re: essai

                Posté par . Évalué à 1.

                Les marges arrière existe ? : oui
                Elles influent sur les revenus des constructeurs ? : oui
                L'objectif de bénéfice mettent les sociétés sous pressions ? :oui

                Donc les marges arrières font bien pression sur les constructeurs. CQFD

                Arrétes donc de jouer les candides, microsoft utilisent toutes sortes de pratiques malhonnètes et s'en cache a peine. Comme ils arrosent la terre entiere de leur pognon tout le monde ferme les yeux ...
                Pratiques courantes soit.

                Mais ton discourt gnan gnan : "on est tout beau tout gentil .... " il me fait franchement gerber.
                • [^] # Re: essai

                  Posté par . Évalué à -1.

                  Arrétes donc de jouer les candides, microsoft utilisent toutes sortes de pratiques malhonnètes et s'en cache a peine. Comme ils arrosent la terre entiere de leur pognon tout le monde ferme les yeux ...

                  Toujours le meme truc genial ici, je resumes :

                  - MS fait des trucs illegaux
                  - Tout le monde le sait
                  - Personne ne porte plainte
                  - MS n'est pas condamne, continue, et seuls les linuxiens se plaignent, mais bien sur ils ne portent jamais plainte non plus !

                  C'est dur la vie de linuxien integriste hein ? Vous vous sentez seuls au monde je pense a etre traite injustement de la sorte par la justice de proximite qui refuse de reconnaitre la vente forcee, les OEMs qui ne se plaignent pas du comportement de MS, la justice qui ne fait rien non plus contre MS, ...

                  C'est vraiment un complot mondial contre vous mes pauvres gars.

                  Maintenant, a part ca il y a une autre explication qui est legerement plus sensee, mais tu la connais deja et elle ne te plait pas.
                  • [^] # Re: essai

                    Posté par . Évalué à 1.

                    >- Personne ne porte plainte
                    >- MS n'est pas condamne,

                    Tu vis sur quelle planète !!!
                    Essaie de compter le nombre de procès porter a Microsft depuis sa création...
                    Maintenant considère que chaque procès réglé "a l'amiable" a coup de biftons prouve bien l'ilégalité de microsoft

                    t'ain champion du monde de la mauvaise ce gars !!
                    • [^] # Re: essai

                      Posté par . Évalué à -1.

                      Tu vis sur quelle planète !!!
                      Essaie de compter le nombre de procès porter a Microsft depuis sa création...


                      Je regardes, et j'en vois toujours aucun concernant ce probleme, pourtant ca fait des annees que vous vous en plaignez ici, vous attendez quoi pour porter plainte alors si c'est si evident ? Vous etes masochistes ? Ou bien vous etes incapables de prouver que c'est du a MS ?

                      Faut arreter la deconnade un moment, le juge de proximite vous envoie paitre, des annees que vous hurlez contre MS et vous ne leur mettez jamais un proces, la repression des fraudes qui ne bouge pas un doigt, ...
                      Soit c'est un complot contre vous parce que le monde vous deteste, soit vous etes pas tant que ca dans le vrai.

                      t'ain champion du monde de la mauvaise ce gars !!

                      tu peux parler.
                      • [^] # Re: essai

                        Posté par (page perso) . Évalué à 5.

                        > vous attendez quoi pour porter plainte alors si c'est si evident ?

                        Portefeuille Microsoft = plusieurs million de $
                        Mon portefeuille = quelques centaines ¤

                        la justice coute chere, je ne pése pas grand chose à coté de l'armée d'avocat de ton patron

                        c'est pareil pour les brevets, si t'as pas de thune, tu la fermes sinon on te detruit.
                        • [^] # Re: essai

                          Posté par . Évalué à 0.

                          Et tu es seul ? Parait que vous etes plein a vous en plaindre pourtant, ca devrait etre facile de trouver un avocat un minimum competent en vous reunissant.

                          De plus, l'illegalite de la chose semble si evidente a vous lire, un simple avocat devrait faire l'affaire en un rien de temps pour demontrer au juge que MS fait des choses illegales.

                          Mais bien sur cela ne se fera jamais, a croire que vous avez peur de la decision de la justice.
                          • [^] # Re: essai

                            Posté par (page perso) . Évalué à 4.

                            Ce que tu peux être naïf !
                            Un avocat contre une armée d'avocats, des renvois en appels et des vices de formes.... On peut peut être gagner dans une dizaine d'années et ça coûtera une fortune, exactement comme pour les brevets sur les logiciels qui ne servent qu'à couler (ou racheter, piller et fermer) toute entreprise susceptible de faire de l'ombre.
                            Et pendant 10 ans Microsoft continuera sans vergogne....
                            • [^] # Re: essai

                              Posté par . Évalué à 0.

                              Mais bien sur !

                              Alors tu veux faire quoi ? Continuer a te plaindre pendant 10 ans d'un truc que tu _crois_ illegal mais qui n'a jamais ete _prouve_ ? Je croyais que tu voulais resoudre ce "scandaleux abus de monopole" moi pourtant !
                              Redhat, Novell, ... seraient avantages par une telle decision de justice non ? Ils ont les moyens non ? Comment se fait il qu'ils ne poursuivent pas MS non plus ? Complot mondial je suppose.

                              Et me fait pas le coup de l'armee d'avocats de MS, parce que vu le nombre de plaintes contre MS dernierement, dire que ca refroidit les gens me fait rire au plus haut point.

                              Alors bon, les recriminations continuelles et refuser d'aller jusqu'au bout ca ne passe pas chez moi. Soit vous vous bougez pour faire un proces, soit vous arretez d'accuser a tort et a travers et vous cacher des qu'il s'agit de prouver vos dires.
                              • [^] # Re: essai

                                Posté par (page perso) . Évalué à 3.

                                Tu sais dans le genre abus de position dominante, MS se place très bien pour ce qui est par exemple de ne pas autoriser que plusieurs OS soient proposés *lors du boot* de la machine. On a le droit de vendre une machine avec Windows + [un_autre_os], mais on n'a pas le droit de proposer le choix de démarrer [un_autre_os] au démarrage, pas avec l'accord OEM par défaut, intéressant question prix donc. Ainsi pour vendre un ordi avec un double boot Windows/Linux ben faut payer plus cher à MS. Le fait que l'accord OEM de base ne le permette pas ne signifie pas que tu ne puisse pas du tout le faire, mais tu vas devoir négocier un autre accord et du coup c'est plus cher, va expliquer après que Debian ça coûte rien quand Windows + Debian coûte effectivement plus cher vu que tu ne peux pas profiter de l'accord OEM de base sur Windows. Ou alors tu installe Debian mais sans Lilo ni Grub et tu mets un HOWTO dans la boîte pour expliquer comment faire. Super pour le grand public!!!

                                Et donc là où je voulais en venir c'est:
                                > Soit vous vous bougez pour faire un proces
                                car en ce qui concerne le fait de se bouger le cul et de faire un procès je pense que Jean-Louis Gassée a bien eu l'occasion de tester, malheureusement c'est arrivé trop tard. L'art de la manoeuvre commerciale efficace, ce n'est pas d'être légale ou pas, c'est d'arriver à ses fins avant que l'issue du procès soit finie. A ce moment là que tu aies raison ou pas, si la partie civile a déposé le bilan (ex: BeOS) ou a été évincée du marché (ex: Netscape) tu as gagné, que tu aies à payer des indemnités ou pas.

                                http://www.birdhouse.org/beos/byte/30-bootloader/(...)

                                Le chantage au bootloader est honteux, et réel, point.
                                • [^] # Re: essai

                                  Posté par . Évalué à 1.

                                  Et hop, on passe a une autre accusation, j'ai l'impression de faire du trampoline ici.

                                  va expliquer après que Debian ça coûte rien quand Windows + Debian coûte effectivement plus cher vu que tu ne peux pas profiter de l'accord OEM de base sur Windows.

                                  Et il y a quoi d'anormal la dedans ? Toutes les boites ont des accords d'exclusivite faisant que le revendeur paie moins si le produit est mis en avant plus que les concurrents, etc...

                                  Alors oui, ca encourage pas les constructeurs a mettre du double boot, mais rien ne les empeche de mettre une Debian toute seule sur la machine, la les prix ne changent pas.

                                  A ce moment là que tu aies raison ou pas, si la partie civile a déposé le bilan (ex: BeOS) ou a été évincée du marché (ex: Netscape) tu as gagné, que tu aies à payer des indemnités ou pas.

                                  Sun et AOL n'ont pas eu ce probleme, Bristol Technologies, une petite boite, non plus, etc...

                                  La realite c'est que si tu ne fais rien, tu n'as rien. Se plaindre et rester plante a ne rien faire n'a jamais rien change et ne changera jamais rien.
                                  • [^] # Re: essai

                                    Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                                    > La realite c'est que si tu ne fais rien, tu n'as rien. Se plaindre et rester plante a ne rien faire n'a jamais rien change et ne changera jamais rien.
                                    La réalité c'est que BeOS n'a pas "rien fait", ils ont sorti un OS (ce qui n'est pas "rien"), mais ils n'ont pas pu le vendre car le double-boot était commercialement impraticable. Et le double-boot est in-dis-pen-sa-ble si tu veux que les gens adoptent ton OS. Comme toute migration il faut qu'elle soit progressive, vous devez savoir ça à MS non? Il y a bien des consultants quelque part? Et la progressivité passe par le double boot.

                                    > Toutes les boites ont des accords d'exclusivite faisant que le revendeur paie moins si le produit est mis en avant plus que les concurrents, etc...
                                    Non, je ne suis pas sûr que Red Hat coûte plus cher si tu le vends en double-boot que si tu le vends tout seul. Et dans le genre je balance des banalités sans preuves "Toutes les boites ont des accords d'exclusivite [...]" ça pisse pas beaucoup plus loin que "MS est anticompétitif". C'est pas beaucoup plus argumenté... Et ça n'excuse rien. Beaucoup de boîtes sont prêtes à exploiter des gamins de 12 ans, à piller des ressources naturelles, à corrompre des gouvernements, cela rend-il pour autant la pratique excusable?

                                    > Se plaindre et rester plante a ne rien faire n'a jamais rien change et ne changera jamais rien.
                                    Parles-en à SCO 8-)
                                    • [^] # Re: essai

                                      Posté par . Évalué à 0.

                                      Non, je ne suis pas sûr que Red Hat coûte plus cher si tu le vends en double-boot que si tu le vends tout seul.Et dans le genre je balance des banalités sans preuves "Toutes les boites ont des accords d'exclusivite [...]" ça pisse pas beaucoup plus loin que "MS est anticompétitif"

                                      Va demander a Coke si il est plus cher quand il est pas en premiere place dans les etalages, meme chose a Danone, etc...

                                      Le double boot c'est la meme chose, si t'es seul sur la machine, t'es plus en vue.

                                      Sans parler du fait que MS ne voudrait pas qu'un autre OS present sur la machine impacte Windows, ca leur cree des appels au support en plus.

                                      Est-ce que c'est anticompetitif ? Peut-etre, je connais pas les lois assez bien, mais vu qu'ils n'empechent pas l'autre OS d'etre installe seul sur la machine, c'est pas sur.
                                      • [^] # Re: essai

                                        Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                                        > Sans parler du fait que MS ne voudrait pas qu'un autre OS present sur la machine impacte Windows, ca leur cree des appels au support en plus.

                                        On parle bien de Windows preinstallé chez les constructeurs ?
                                        Ce qui implique une license OEM ?

                                        tu dois connaitre çà: http://saturncorp.free.fr/image.jpg(...)

                                        alors pourquoi tu viens nous parler du support Microsoft, puisque Microsoft ne fait pas de support pour les version OEM ?
                                        • [^] # Re: essai

                                          Posté par . Évalué à 1.

                                          Ben d'apres toi les OEMs quand ils ont un probleme technique avec Windows qu'ils n'ont pas encore vu, ils appellent qui ?
                                          • [^] # Re: essai

                                            Posté par (page perso) . Évalué à 1.

                                            AHMA c'est pas luce et henri qui travaille au support chez les OEMs
                                            • [^] # Re: essai

                                              Posté par (page perso) . Évalué à 1.

                                              s/travaille/travaillent
                                            • [^] # Re: essai

                                              Posté par . Évalué à 1.

                                              Non, mais ils ne connaissent pas l'OS aussi bien que nous, pour preuve le nombre de requetes qu'on recoit de leur part.

                                              Ils sont capables de traiter bcp de problemes, mais a partir d'un certain niveau ils vont chez nous.
                                              • [^] # Re: essai

                                                Posté par (page perso) . Évalué à 4.

                                                c'est vrai que vous pouvez pas leur repondre RTFM, puisque y'en a pas :D
                                                • [^] # Re: essai

                                                  Posté par . Évalué à 1.

                                                  Ben si, certains ont meme les sources, mais des fois ca suffit pas pour comprendre un truc vraiment complexe car il faut une connaissance vraiment intime du systeme, resultat ils demandent aux gens qui ont ecrit le code.
                                                  • [^] # Re: essai

                                                    Posté par (page perso) . Évalué à 0.

                                                    > Ben si, certains ont meme les sources

                                                    :D :D :D

                                                    tu sais que tous les utilisateur de linux ont les sources de leur systeme et que meme si dés fois c'est difficile à comprendre, y'a plein de monde pour te donner un coup de main, et souvent les gens qui ont ecrit le code sont disponibles pour te l'expliquer et même corriger les bugs s'il y'en a.
                                    • [^] # Re: essai

                                      Posté par (page perso) . Évalué à 1.

                                      C'est peut-être payant mais çà coûte 150 real (40 euros), il ont dû acheter de la techno VMWARE, pas de dual boot. Je suis au brésil en fin d'année, je rapatrie une version professionnel anglaise pour voir :

                                      http://www.freedows.com(...(...))
                                  • [^] # Re: essai

                                    Posté par . Évalué à 4.

                                    Et il y a quoi d'anormal la dedans ? Toutes les boites ont des accords d'exclusivite faisant que le revendeur paie moins si le produit est mis en avant plus que les concurrents, etc...

                                    Tout est normal. Il s'agit d'accord commerciaux tout à fait banals à un détail près : la position dominante de Microsoft.

                                    C'est cette position dominante qui fait que les constructeur et revendeur, en pratique, ne peuvent pas vendre autrechose que du Windows sur leurs PC.

                                    C'est l'abus de cette position dominante qui empêche la concurrence de s'exercer sur le marché des OS vendus avec les PC.

                                    On a aussi beaucoup parlé des accords interdisant aux revendeurs de vendre des PS sans OS (d'ou les PC avec un clone de DOS de chez DELL) qui est parfaitement légitime du point de vue de MS (qui considère - probablement à raison - qu'un PC sans un OS est un PC sur lequel sera installé un Windows pirate la plupart du temps).

                                    C'est là que se trouve le problème. Si des constructeurs/revendeurs super potes commercialement avec Microsoft entraient en concurrence avec des constructeurs super potes commercialement avec Mandrake/RedHat/Novell/Flunch , tout irait bien. Malheureusement, du fait de la position dominante de Microsoft, "tous" les constructeurs sont obligés de subir les conditions commerciales de Microsoft et de rejetter ses concurrents.

                                    BeOS le faisait il y a 20 ans !

                                    • [^] # Re: essai

                                      Posté par . Évalué à 2.

                                      C'est cette position dominante qui fait que les constructeur et revendeur, en pratique, ne peuvent pas vendre autrechose que du Windows sur leurs PC.

                                      Ben si, ils peuvent vendre leurs PC avec d'autres OS, simplement pas en double-boot.

                                      On a aussi beaucoup parlé des accords interdisant aux revendeurs de vendre des PS sans OS (d'ou les PC avec un clone de DOS de chez DELL) qui est parfaitement légitime du point de vue de MS (qui considère - probablement à raison - qu'un PC sans un OS est un PC sur lequel sera installé un Windows pirate la plupart du temps).

                                      Ben ca je doutes que ca gene bcp de gens si l'OS installe est gratuit non ?

                                      Malheureusement, du fait de la position dominante de Microsoft, "tous" les constructeurs sont obligés de subir les conditions commerciales de Microsoft et de rejetter ses concurrents.

                                      Ben la realite est autre : HP se met a installer du Mandrake sur des desktops et laptops. Pourtant HP est plutot copain avec MS d'habitude.

                                      Non vraiment, vous meprenez le fait que les constructeurs n'installeront des OS que si ils sont rentables pour eux avec l'idee que MS leur metterait la pression sur le dos.

                                      C'est ce qui s'est passe avec les serveurs, il y a qqe annees personne ne mettait Linux sur les serveurs et les memes accusations etaient jetees, aujourd'hui a peu pres tous les constructeurs livrent des serveurs avec Linux car la demande est la.
                                      Le jour ou il y aura le meme type de demande pour les desktops Linux, la meme chose se produira, ca commence tout gentiment avec Mandrake et HP d'ailleurs
                              • [^] # Re: essai

                                Posté par (page perso) . Évalué à 4.

                                Au lieu de faire l'autruche, lis http://news.ft.com/cms/s/a6665cb2-3d80-11d9-abe0-00000e2511c8.html(...)
                                On y voit comment Microsoft achète les consciences.

                                Avec beaucoup d'argent on peut même s'acheter une virginité. Le problème c'est d'y croire.
              • [^] # Re: essai

                Posté par . Évalué à 1.

                Va discuter avec un PDG.
                Demande-lui, si, parfois, il lui est arrivé d'avoir des rencontres informelles avec des fournisseurs, des concurrents même, pour influencer le marché de telle ou telle sorte.

                Il te répondra "évidemment !".

                Ca tombe sous le sens : il y a des accords oraux qui ne laissent pas de trace.

                Alors soit MS est bien bête, soit MS, comme toute boîte, influence le marché sans laisser de preuve.

                Et franchement, si j'étais Bill, je ne priverais pas de profiter de ma position pour écraser le marché.

                Alors, il est crétin, Bill ?
            • [^] # Re: essai

              Posté par . Évalué à 1.

              Justement, les marges arriéres sont légales : c'est là leur "interets".
          • [^] # Re: essai

            Posté par (page perso) . Évalué à 1.

            pas de chance, c'est pas HP, parce que eux en plus de l'OS, c'est le matériel qui est critiquable.
            C'est une évidence que les constructeurs préférent marger sur un produit payant , ce qui se passe pour les postes de travail. Par contre pour les serveurs, il y a plus de marge à faire sur les services, si l'OS ne côute rien, les marges sont plus importantes.
            Si tu connais un magasin qui ne diffuse que du logiciel libre, il ne tiendra pas longtemps, il y aura forcément un produit attaché sur lequel on peut marger, services, matériel, librairie.
            • [^] # Re: essai

              Posté par . Évalué à 1.

              La realite est que HP est la preuve qu'il est tout a fait possible aux OEM de livrer des PC sans OS voire avec Linux.

              Que HP fasse des machines de merde je ne le conteste pas du tout.

              C'est une évidence que les constructeurs préférent marger sur un produit payant , ce qui se passe pour les postes de travail. Par contre pour les serveurs, il y a plus de marge à faire sur les services, si l'OS ne côute rien, les marges sont plus importantes.

              Je suis personnellement pas sur que ce soit la raison pour les desktops, m'est avis que c'est plutot du au fait que maman/papa n'achetera jamais un PC sans Windows a moins que le fiston ou le neveu soit un geek qui les ait conseille.
              • [^] # Re: essai

                Posté par . Évalué à 4.

                Que HP fasse des machines de merde je ne le conteste pas du tout.


                Utilisateur d'ordinateurs HP depuis un nombre incalculable d'années, je m'insurge contre cette figure de style trompeuse ! HP fait du très bon matériel ! Et j'ai à côté de moi un vieux portable d'il y a 5 ans (P3-600, 128 Mo de SDRAM, écran 14,1" et disque dur de 10 Go) qui tourne encore à merveille (seule pièce étant tombée en panne au cours des 5 ans : la batterie !), sans un seul pixel défectueux, avec une qualité d'écran qui n'a encore rien à envier aux tout récents écrans plats du commerce.

                Côté serveurs, mon choix va invariablement à Compaq (redondances multiples, outils d'administration, prise de contrôle à distance dès le début du boot et donc accès au Bios, hot-plug, etc.), mais côté poste de travail, c'est HP ! Tu me diras, aujourd'hui Compaq, c'est HP, mais bon... ;-)

                Concernant la vente liée, il est évident qu'elle est le résultat d'un succès commercial, mais Microsoft abuse aujourd'hui de ce succès commercial, ne serait ce que par le fait qu'il ne prend pas en charge le remboursement de ses logiciels en cas de désaccord avec le CLUF . C'est à Microsoft de rembourser, et à personne d'autre !

                Dans l'idéal, le mieux serait d'avoir un choix alternatif en rayon, genre quelques offres sous Linux aux côté des PC préinstallés sous Windows, car il est stupide de croire que la majorité des gens aurait l'envie, le temps ou les capacités d'installer un système d'exploitation, le configurer, et installer tout ce qui va avec.

                Je comprends donc le fait que la préinstallation soit plus rentable qu'autre chose, mais j'estime que d'une part le prix du logiciel doit être clairement détaillé sur le prix global (ne serait ce que pour être en règle vis à vis de la loi), et que d'autre part, cette facilité qu'ont les constructeurs/revendeurs (machine préinstallée, parc unifié) ne doit en aucun cas être le sujet d'une uniformisation des choix.

                Que Microsoft assume ses contrat de licence, et qu'il rembourse donc ses produits que l'utilisateur n'aura pas accepté d'acheter !
                • [^] # Re: essai

                  Posté par . Évalué à 1.

                  mais Microsoft abuse aujourd'hui de ce succès commercial, ne serait ce que par le fait qu'il ne prend pas en charge le remboursement de ses logiciels en cas de désaccord avec le CLUF . C'est à Microsoft de rembourser, et à personne d'autre !

                  Et comment ferait donc MS pour rembourser lui-meme un truc qui dans certains magasins coute 150 euros, dans d'autres 100, etc... ?

                  Dans l'idéal, le mieux serait d'avoir un choix alternatif en rayon, genre quelques offres sous Linux aux côté des PC préinstallés sous Windows, car il est stupide de croire que la majorité des gens aurait l'envie, le temps ou les capacités d'installer un système d'exploitation, le configurer, et installer tout ce qui va avec.

                  Ca on est tous d'accord, mais cela arrivera lorsque Linux aura pris pied de maniere plus importante sur le desktop, faut convaincre les vendeurs que les ventes justifient l'investissement en place, temps, ...
                  • [^] # Re: essai

                    Posté par . Évalué à 2.

                    Et comment ferait donc MS pour rembourser lui-meme un truc qui dans certains magasins coute 150 euros, dans d'autres 100, etc... ?


                    Ben ce n'est pas trop dur, je prend le cas d'une société qui est parfaite légalité vis à vis de la législation, et qui donc, affiche le détails des prix des produits qui compose l'offre (avec évidemment le détails des logiciels et leur prix) : il suffirait d'envoyer une photocopie de la facture avec les logiciels sous scellé dans une enveloppe préaffranchie fournie par Microsoft (normal, on peut bien tolérer la préinstallation, encore faut-il que faire respecter le contrat de licence ne nous coûte rien), et en retour bénéficier d'un remboursement par Microsoft du prix indiqué sur la facture :-)

                    Simple non ? Et ça règle du coup de nombreux problèmes !
                    • [^] # Re: essai

                      Posté par . Évalué à 1.

                      Ben non ca ne marche pas.

                      MS vend le soft disons 100 euros, le magasin le revend 150 euros.

                      Il est hors de question que MS te rembourse 150 euros et que le revendeur se fasse 50 euros sur le dos de MS.
                      • [^] # Re: essai

                        Posté par . Évalué à 2.

                        Ben non ca ne marche pas.
                        MS vend le soft disons 100 euros, le magasin le revend 150 euros.
                        Il est hors de question que MS te rembourse 150 euros et que le revendeur se fasse 50 euros sur le dos de MS.


                        Ça, c'est le prix à payer pour ne pas uniformiser ses prix à la vente !
                        Si Microsoft vendait ses logiciels au même prix à tout le monde (et pas suivant la gueule), et bien tout le monde connaïtrait le prix public de Windows, et ce serait le prix de remboursement.

                        De toutes façons, ce problème, c'est davantage un problème entre Microsoft et le vendeur, Microsoft n'aura qu'à se faire rembourser de la différence auprès du revendeur, cela reste transparent pour le client, et du coup, hop, tout rentre dans l'ordre : le client est remboursé de ce qu'il a payé le produit, Microsoft est remboursé de la marge du revendeur.
                        • [^] # Re: essai

                          Posté par . Évalué à 2.

                          Ça, c'est le prix à payer pour ne pas uniformiser ses prix à la vente !
                          Si Microsoft vendait ses logiciels au même prix à tout le monde (et pas suivant la gueule), et bien tout le monde connaïtrait le prix public de Windows, et ce serait le prix de remboursement.


                          Ben voyons, et t'en connais bcp des societes qui n'ont pas des prix differents selon les quantites, etc... ?

                          De toutes façons, ce problème, c'est davantage un problème entre Microsoft et le vendeur, Microsoft n'aura qu'à se faire rembourser de la différence auprès du revendeur, cela reste transparent pour le client, et du coup, hop, tout rentre dans l'ordre : le client est remboursé de ce qu'il a payé le produit, Microsoft est remboursé de la marge du revendeur.

                          Ca depend du point de vue, ca sera un probleme entre MS et le vendeur si ca se fait. Vu comme c'est chiant et lourd comme systeme, je doutes qu'il voit le jour.
                          Le revendeur sait exactement combien il le vend, MS sait exactement combien le revendeur le lui a achete. Moyen le plus simple : le client se fait rembourser la ou il l'a achete, et le revendeur se fait rembourser par MS.
                          • [^] # Re: essai

                            Posté par . Évalué à 2.

                            Moyen le plus simple : le client se fait rembourser la ou il l'a achete, et le revendeur se fait rembourser par MS.


                            C'est ce qui est en place aujourd'hui, et bilan des courses, les revendeurs refusent de rembourser parce que les fabricants vendent sous une référence unique le matériel et le logiciel, de manière à justement ne pas avoir à rembourser !

                            Le plus simple est donc finalement de prendre l'argent directement auprès du responsable du bordel en question, donc Microsoft ! :-)

                            Tu trouves que ce système serait lourd et chiant ? C'est le prix à payer pour avoir ses produits préinstallés. Tu trouves que la mesure coûterait cher pour Microsoft ? Ce serait un grain de sable dans l'immensité de ce que le système actuel en place lui rapporte !

                            Et puis bon, comme on dit, on ne peut pas avoir le beurre, l'argent du beurre et la crémière. Si Microsoft ne réagit pas sur ce genre de problèmes qui vont à l'avenir faire de plus en plus de bruit, il faudra bien qu'ils aient conscience que l'ancienne génération qui est encore aux commandes de ce pays va être amenée à évoluer, à passer le manche, et que celle qui arrive est armée façe à ce genre de problème.

                            C'est ce qui me fait dire que si Microsoft ne change pas ses pratiques, cela pourrait lui être très dommageable à moyen terme, car notre génération n'est plus prête à se laisser faire ! :-)
                            • [^] # Re: essai

                              Posté par . Évalué à 1.

                              Le plus simple est donc finalement de prendre l'argent directement auprès du responsable du bordel en question, donc Microsoft ! :-)

                              Ca depend de comment on voit la chose :

                              - Si ce qui se passe est illegal et MS en est responsable, ca serait une solution(quoique fortement boiteuse)
                              - Si ce qui se passe est legal, ben faudra trouver mieux, parce que MS n'a aucune obligation de se faire ch*** pareillement pour faire plaisir a une tres faible minorite de gens.

                              il faudra bien qu'ils aient conscience que l'ancienne génération qui est encore aux commandes de ce pays va être amenée à évoluer, à passer le manche, et que celle qui arrive est armée façe à ce genre de problème.

                              Ca serait vrai si les linuxiens etaient ceux arrivant au pouvoir, je suis pas franchement sur que ce soit le cas cependant.
                        • [^] # Re: essai

                          Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                          à vue de nez, le vendeur rembourse au client, le distributeur rembourse au vendeur, le constructeur rembourse au distributeur, ms rembourse au constructeur.

                          c'est la logique d'est chose, mais TRES difficellement applicable de nos jours ....
                  • [^] # Re: essai

                    Posté par (page perso) . Évalué à 1.

                    pour essayer de réconcilier tout le monde, allez sur ce site :
                    http://www.freedows.com(...)

                    Je ne suis pas un extrémiste pour ou contre M$, d'ailleurs je les félicite pour avoir monter un usine à gaz qui demande toujours plus de cpu, mémoire, capacité disque. Cà aura permis d'avoir fait baisser les prix du matériel. Mais là où je suis le plus en désaccord, c'est bien dans cette prise d'otage qui amène de nombreux problèmes:

                    Je parlerai du cas des entreprises dans lesquelles nous intervenont pour installer des serveurs sous linux. Chaque poste de travail relié au réseau est devenu une unité avec son propre système, ses propres données stockées sur son disque dur qu'il faut administrer, sécuriser individuellement.
                    Nous avons créé une distribution live server qui nous permet de mettre en place le plus rapidement possible un serveur et nous passons plus de temps à corriger les intall qui se dégradent ou enlever les virus des postes de travail. Il existe pourtant la solution de centraliser le système d'exploitation sur le serveur et le diffuser sur les postes de travail via etherboot. Ces postes redeviennent des terminaux sans disque dur ( d'où moins de pertes de données, réinstall...). L'écriture des données est directement faite sur le serveur, les problèmes sont centralisés sur une machine qu'il faut blindée, je le conçois.
                    C'est peut-être revenir en arrière, mais dans la majorité des cas, à quoi servent les ordinateurs dans une entrprise?

                    Ainsi pour revenir à la vente liée, elle est surtout liée au disque dur puisque sans lui le système d'exploitation ne peut être installé (hors distribution live). Conclusion, le disque dur devrait être vendu indépendamment.
              • [^] # Re: essai

                Posté par . Évalué à 4.

                J'etais il y a quelques jours a l'ouverture d'un Planet Saturn (en fait 3 jours après l'ouverture) ... et ben des PC à 330 ¤ avec l'OS sur un cd (mandrake) ben il n'y en avait plus ... donc maman/papa il achete aussi des PC sans OS si on leur propose.

                Dam
              • [^] # Re: essai

                Posté par . Évalué à 3.

                Le mouvement de HP, consistant à vendre des PC sans Windows, n'est pas une preuve de quoi que ce soit de tangible :
                * HP ne fait quand même pas une pub fantastique pour ce produit
                * il est possible qu'ils aient l'aval de Microsoft pour ce faire, juste pour désamorcer les critiques de monopole
                * on ne peut pas connaître le prix de Windows quand on achète un PC, et ça, c'est illégal. En plus, les revendeurs de Windows N'ONT PAS LE DROIT de mentionner le prix du logiciel. Donc Microsoft impose à ses revendeurs des conditions de vente illégales.
                • [^] # Re: essai

                  Posté par . Évalué à 2.

                  les revendeurs de Windows N'ONT PAS LE DROIT de mentionner le prix du logiciel

                  Tu as un pointeur sérieux là dessus ?

                  Le prix d'achat d'une marchandise est une information tout à fait confidentielle pour une entreprise, et encore plus pour un revendeur comme Carrefour.

                  Cela ne me paraît pas être un accord commercial déraisonable que de garder secret le montant de la transaction entre Microsoft et le constructeur/assembleur du PC.

                  BeOS le faisait il y a 20 ans !

                  • [^] # Re: essai

                    Posté par . Évalué à 2.

                    Ce qui nous intéresse (en tant que clients), c'est de connaître la part du logiciel dans notre achat. Le montant payé par le constructeur/assembleur ne nous intéresse pas.

                    Comme il a déjà été souligné plusieurs fois, c'est une obligation légale que d'indiquer le prix du logiciel et le prix du matériel sur la facture.
                  • [^] # Re: essai

                    Posté par . Évalué à 3.

                    Un pointeur sérieux :

                    http://oem.microsoft.com/script/contentpage.aspx?PageID=509874(...)

                    On y lit :
                    Prix pratiqués : le prix du logiciel ou du périphérique Microsoft ne doit pas être indiqué séparément du matériel informatique avec lequel il est vendu.

                    Or, à ma connaissance (faillible), le droit français demande au vendeur de spécifier les prix des éléments dans un devis, dès lors que la facture totale dépasse 150 ¤.
                    • [^] # Re: essai

                      Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                      En même temps si jamais ça rentre en conflit avec la loi, c'est au vendeur de prendre ses responsabilités. MS lui ne fait rien d'illégal ici. Au vendeur d'accepter ou pas en connaissance de ses obligations (il cherche peut être à vendre à l'étranger, ou dans un contexte spécial qui l'autorise à ne pas détailler les prix).
                      C'est trop facile de dégager le vendeur alors que c'est un intermédiaire qui a tous les choix qu'il veut (surtout quand on parle des supermarchés, parce que les assembleurs proposent déjà les machines sans OS)
              • [^] # Re: essai

                Posté par . Évalué à 4.

                Je suis personnellement pas sur que ce soit la raison pour les desktops, m'est avis que c'est plutot du au fait que maman/papa n'achetera jamais un PC sans Windows a moins que le fiston ou le neveu soit un geek qui les ait conseille.

                et bien moi je suis persuade que si l'on met en vente en grande surface:
                - un pc avec windows
                - le meme pc sans windows (avec prix de windows deduit)

                le pc sans windows partira plus facilement. ou du moins repondra a une demande * consequente * .

                --
                pouet
      • [^] # Re: essai

        Posté par . Évalué à 1.

        A noter des serveurs vendus sans OS (ou avec Linux) chez Dell. Mais bon c'est des serveurs donc ils ont pas trop le choix (des serveurs sous Windows ? hahahaha).
    • [^] # Re: essai

      Posté par . Évalué à 2.

      La redevance, à moins que ça ait changé, c'est sur la possession d'un dispositif de réception des émissions de télévision (des chaînes publiques).
      Donc, en gros, sur un tuner.

      Je crois que la loi a été légèrement modifiée car il y a quelque temps, même un magnétoscope entraînait le paiement de la redevance (une « succursale » d'une « grosse boîte » pour laquelle j'ai travaillé avait une télé sans tuner et un magnétoscope spécialement bridé pour pouvoir lire/diffuser les K7 envoyées par la maison mère), alors que maintenant, ce n'est plus le cas.
      Mais regarder la télé sur un mobile ou sur son PC c'est toujours regarder la télé, d'où le fait que la redevance devrait s'appliquer.

      À noter quand même que le fait que le dispositif sus-mentionné n'a pas besoin d'être en état de marche pour être soumis à la redevance...
      • [^] # Re: essai

        Posté par (page perso) . Évalué à 1.

        Sur ce fait d'accord et elle existe, pourquoi la liée à la taxe d'habitation?
        • [^] # Re: essai

          Posté par . Évalué à 2.

          Parce qu'il y a beaucoup trop de personnes qui fraudent, et que ça paraissait un moyen relativement simple à mettre en oeuvre pour limiter cette fraude ?
          • [^] # Re: essai

            Posté par . Évalué à 3.

            Et que d'aucuns osent dire que cette taxe coûte plus cher à recouvrer que ce qu'elle ne rapporte effectivement ?

            Je pense pour ma part que c'est une bonne vieille légende urbaine, mais qui n'est pas totalement dénuée de raison :
            1. ça coûte cher de recouvrer des taxes ;
            2. il y en a du monde pour gérer la redevance (lequel monde se plaint beaucoup depuis l'annonce[1]) ;
            3. il y a de la fraude (notamment du fait que le vendeur, qui doit[2] signaler les ventes de « dispositif », n'est pas le dernier pour donner des astuces).

            [1] : ce qui est ou n'est pas sans raison, ce n'est pas mon propos ici.
            [2] : ou « devait », IANAL mais j'ai eu acheté un poste de télé et j'ai eu rempli un formulaire...
            • [^] # Re: essai

              Posté par (page perso) . Évalué à 2.

              En meme temps, quand tu achetes une carte tv chez un assembleur, tu peux donner un nom bidon, une adresse bidon et payer en liquide.
  • # Pubs

    Posté par . Évalué à 3.

    C'est marrant, les constructeurs et vendeurs remplissent souvent leur pubs de "Machin Truc recommande W*****s ** {Professionel / Familial}", alors qu'en fait on peut voir dans les specs des ordis qu'ils vendents qu'ils l'imposent.

    Point à creuser pour la détaxe ? (pub mensongère, je sais pas moi...)
    • [^] # Re: Pubs

      Posté par . Évalué à 1.

      Il est fort probable que cette mention n'est pas une recommandation au sens propre (ça rime à rien de recommander un produit qu'on fournit), mais bien un accord passé avec Microsoft pour rajouter cette mention sur la pub, probablement contre monnaie sonnante et trébuchante, dans le but de contrer Linux.

      On peut voir ici par exemple les fameux "partenariats" : http://www.microsoft.com/france/windows/xp/mediacenter/partenaires/(...)

      Ca laisse rêveur : ça rappelle la campagne "Intel Inside" qu'utilisait Intel alors qu'ils avaient encore le quasi-monopole des CPUs. Quand on voit où ça en est aujourd'hui, c'est peut-être un signe encourageant pour Linux :)
      • [^] # Re: Pubs

        Posté par (page perso) . Évalué à 5.

        Les mentions en faveur de Microsoft servent vraissemblablement à justifier les marges arrières.
  • # Ça peut être un bon plan

    Posté par (page perso) . Évalué à 5.

    Comme dit dans un journal il y a quelques mois (j'ai la flemme de chercher, et l'auteur va se reconnaître): c'est génial!
    Il a utilisé son portable pendant toute la durée de la procédure (ça doit bien faire 1 an?), et il se le fait rembourser au prix d'achat: ça s'appelle du prêt gratuit[1]! Il peut, avec cet argent, s'en racheter un (beaucoup mieux que l'ancien), qu'il se fera rembourser ensuite, etc...
    Pensez-vous que cela soit exploitable comme stratégie?

    [1] je sais, c'est un pléonasme, un prêt étant censé être gratuit, par opposition à une location...
    • [^] # Re: Ça peut être un bon plan

      Posté par (page perso) . Évalué à 1.

      Ouf, je ne suis pas le seul à y avoir pensé.

      Par contre, pour sauvegarder les données, c'est un peu chiant, mais à ce tarif, ça reste intéressant...
      • [^] # Re: Ça peut être un bon plan

        Posté par . Évalué à 1.

        Bonne idée, oui. Pas forcément très agréable pour économiser quelques euros, mais bon.

        Pour les sauvegardes, tu as bien un disque dur disponible pour ça sur un autre PC. Une gravure de $HOME peut suffire aussi.
    • [^] # Re: Ça peut être un bon plan

      Posté par (page perso) . Évalué à 1.

      Moi ce qui m'ennui dans tout cela ce sont les procédures.

      Ton idée est un brin "destructive". Il faut du temps et de l'énergie pour ce genre de chose. Le week-end j'aime bien aller me détendre dehors plutot que m'énerver derrière la paperasse.

      En attendant, j'achète chez les gens qui ont déjà compris le fait que la vente forcée n'apporte rien. J'espère que si tout le monde fait pareil cela sensibilisera les autres revendeurs.
    • [^] # Re: Ça peut être un bon plan

      Posté par . Évalué à 1.

      Les frais de justice enlevés, je ne suis si sur de la rentabilité...
      • [^] # Re: Ça peut être un bon plan

        Posté par . Évalué à 2.

        Non, mais il y a une autre façon.
        Si tu habites à côté d'un magasin comme FNAC ou Carrefour qui font du "remboursé dans un délai de 15 jours si pas satisfait", tu peux changer d'ordi toutes les deux semaines et rester ainsi avec du matos toujours neuf et sous garantie. Voir même si, au bout d'un certain temps, ils n'accepteront pas de te le vendre sans OS.

        Jean-Marc
  • # D'accord mais pas tout à fait non plus

    Posté par . Évalué à 6.

    1) Les nombreux PC vendu sans license se retrouve quelques jour après équipé d'un beau Windows XP pro corporate légèrement piraté.

    2) Achetez son PC chez carrefour est une insulte aux très nombreux revendeurs sympa, compétent et souvent pas plus cher. Le carrefour vends des solutions complête, facile à acheter et destiner au grands publics qui ne sait même pas qu'un système d'exploitation existe et à quoi il sert.

    3) Vous parlez tous de liberté, et bien la liberté existe aussi chez les fabricants qui ont le droit de vendre ce qu'il pense bon de vendre.

    4) Sinon, on peut pousser le raisonnement plus loin: Un ordinateur c'est composé d'un disque dur, de mémoire, d'un boîtier, tous fabriqué par des constructeurs différents et assemblé pour offrir une solution fonctionnelle. Pourquoi n'essayer pas de vous faire rembourser le disque dur ou le graveur tant que vous y êtes.

    5) La décision du juge me semble juste et simple, cf point 2, des pc sans windows, c'est possible

    6) Il faut raisonner en terme de marché, tant que Linux ne sera pas intéressant pour le grand public, il ne sera pas installé d'office. A nous de rendre cet OS attractif et de créer une vrai demande.

    7) Quand linux sera intéressant, il sera sans doute offert avec le PC et avec Windows, car pour un fabriquant, créé deux chaînes de fabrication coutera cher, suffisement peut-être pour que la différence de prix ne soit pas si intéressante. Un windows coûte sans doute moins de 50 ¤ à Dell par exemple, vu que mon prix d'achat est de l'ordre de 65 ¤ HTVA à la pièce.

    8) On ne combattra pas Windows ( tant qu'il est nécessaire de le combattre ) par ce type d'action. Une knoppix par exemple fait bien plus.

    9) Merci de ne pas moinsser ce message, même si le contenu ne vous plaît pas, je joue l'avocat du diable. Répondez en argumentant
    • [^] # Re: D'accord mais pas tout à fait non plus

      Posté par (page perso) . Évalué à 3.

      Pour reprendre votre point 4 >
      "4) Sinon, on peut pousser le raisonnement plus loin: Un ordinateur c'est composé d'un disque dur, de mémoire, d'un boîtier, tous fabriqué par des constructeurs différents et assemblé pour offrir une solution fonctionnelle. Pourquoi n'essayer pas de vous faire rembourser le disque dur ou le graveur tant que vous y êtes."

      Il n'y a pas de CLUF stupides avec ce type de matériel, à l'inverse de windows ou il est écrit pixels noirs sur fond blanc que l'on peut se faire rembourser le logiciel si nous ne somme pas d'accord.

      Pour 8 > Je ne comprend pas ce point, pouvez vous déveloper? Vous voulez dire en faisant de la pub à droite et a gauche avec un CD de knoppix?
    • [^] # Re: D'accord mais pas tout à fait non plus

      Posté par . Évalué à 6.

      1) D'accord, mais ça n'est pas une raison : le pack office et photoshop aussi, alors autant les installer par défaut et passer le prix des pc à 2000 ¤ minimum....

      2) D'accord sauf pour le pas plus chère...

      3) Oui et ils ont aussi le droit de respecter les lois sur la vente liée...

      4) Logiciel <> matériel

      5) Un juge doit s'appuyer sur la loi pas innover

      6) On ne demande pas au constructeur de vendre des pc avec linux mais de respecter le cluff.

      7) En général, c'est un pack logiciel et pas windows uniquement chez carrefour mais la réponse et la même que pour la 6.

      8) On ne veut pas le combrattre on veut juste cesser de le financer..

      9) D'accord avec toi
      • [^] # Re: D'accord mais pas tout à fait non plus

        Posté par . Évalué à 2.

        pour le 1) je vais déposer un brevet sur cette technique commerciale révolutionnaire !
      • [^] # Re: D'accord mais pas tout à fait non plus

        Posté par (page perso) . Évalué à 2.

        > 4) Logiciel <> matériel

        C'est un point largement soulevé, mais je n'ai jamais compris en quoi ça faisait une différence. Je pourrai aussi faire une opposition "couleur grise <-> pas de couleur" et me faire rembourser ce qui n'a pas de couleur ?
        Rien dans la loi ni même dans mes idées ne me fait penser qu'un groupe avec du soft et du hard est plus génant ou moins justifié qu'un groupe avec que du hard (ou que du soft)
        • [^] # Re: D'accord mais pas tout à fait non plus

          Posté par . Évalué à 8.

          La différence n'est pourtant pas compliquée à comprendre :

          Tu fais ce que tu veux de ton matériel, tu peux le prêter, et tu peux même le revendre d'occasion, tu en es le "propriétaire", il est à toi, quoi qu'il arrive, tu en as payé le prix, tu en fais ce que tu veux.

          Avec le logiciel, en particulier les logiciels Microsoft, tu n'achète pas le logiciel, mais seulement une licence d'exploitation, en général limitée à l'ordinateur sur lequel le système était préinstallé. Donc tu n'as pas le droit de le prêter, ni même de le revendre d'occasion, ou de l'installer sur un autre ordinateur que tu aurais acheté. Tu n'es pas propriétaire de ce que tu payes, il s'agit d'un service, et la la loi française est très stricte à ce sujet, en substance, aucune vente d'un produit ne pourra être subordonnée à la vente d'un service (vente liée).

          La loi est donc contre le principe actuel, il ne reste plus qu'à réussir à la faire appliquer, ce qui n'est pas chose aisée, eut égard au fait que notre société est pourrie par des avocats et des politiques véreux, qui préfèrent laisser faire quelque chose qui rapporte des milliards en TVA ou en honoraires. Sans compter que beaucoup de nos dirigeants/magistrats ne sont pas au fait des nouvelles technologies, ils n'agissent pas forcément en pensant à mal.
    • [^] # Re: D'accord mais pas tout à fait non plus

      Posté par (page perso) . Évalué à 4.

      1) Les nombreux PC vendu sans license se retrouve quelques jour après équipé d'un beau Windows XP pro corporate légèrement piraté.

      J'ai déjà acheté une licence de Windows 98 (il y a longtemps) et mon école a un pactenariat [1] avec Microsoft pour offrir Windows XP Professional à tous les profs et étudiants, et ce grâce aux Microsoft Students Club [2]. Lorsque j'ai acheté mon ordinateur, je l'ai acheté sans OS car Windows 98 et Windows XP me suffisent.

      [1] Il s'agit de MSDNAA, avec une licence spéciale:
      http://www.msdnaa.net/EULA/EMEA/French.aspx(...)
      [2] Microsoft Students Clubs
      http://www.microsoft.com/france/education/sup/etudiants/clubs/defau(...)

      4) Sinon, on peut pousser le raisonnement plus loin: Un ordinateur c'est composé d'un disque dur, de mémoire, d'un boîtier, tous fabriqué par des constructeurs différents et assemblé pour offrir une solution fonctionnelle. Pourquoi n'essayer pas de vous faire rembourser le disque dur ou le graveur tant que vous y êtes.

      Le raisonnnement est que la vente liée concerne la vente du matériel liée à l'obligation de contracter. C'est la même chose pour les voitures: on ne peut pas séparer la boite de vitesse et le volant (il n'y a pas de vente liée ici), mais on ne peut pas imposer de signer un contrat avec une compagnie d'assurance avec la vente de la voiture.

      5) La décision du juge me semble juste et simple, cf point 2, des pc sans windows, c'est possible

      On parle d'ordinateurs portables ici, pas d'ordinateurs de bureau.
      • [^] # Re: D'accord mais pas tout à fait non plus

        Posté par (page perso) . Évalué à 3.

        On ne peut pas comparer l'OS avec la boite de vitesse d'une voiture mais avec sa police d'assurances. Il ne faut pas mélanger matériel et immatériel. C'est d'ailleurs ce mélange qui sert à promouvoir les brevets sur les logiciels.
      • [^] # Re: D'accord mais pas tout à fait non plus

        Posté par (page perso) . Évalué à 2.

        4) On peut aussi voit ca comme le software qu'il y a dans une voiture.

        Vous savez, les trucs que les jackys changent pour gagner 15cv et quelques Nm, un truc qui n'intéresse que les jackys.

        Mettre un Linux sur une machine préinstallée du carrefour ... c'est demander au concessionaire de pas avoir le soft "d'origine" (dans notre cas, soft 'officiel' de fait). La voiture ne marcherait pas. Tout comme le portable ne fonctionerait pas.

        Carrefour vend une solution fonctionnelle. Sans os, l'ordi ne sert A RIEN.

        Oui, on peut en changer, comme on peut changer le disque ou la mémoire, ou la carte reseau minipci ... En toute logique, il est soumis aux mêmes conditions de vente.

        Comme dit précédemment, c'est un package all-in fonctionnel.

        Quand vous voyez une promo pc + tft + imprimante, vous comptez essayer de vous faire rembourser l'un des 3 ?

        Ou quelqu'un essayerait il de se faire rembourser les drivers et softs à deux balles qui viennent avec son APN ?

        Personne ne vous force à acheter un pack complet, vous n'êtes pas d'accord avec l'informatique de la majorité, n'achetez pas votre matériel dans un supermarché. (Qui plus est, c'est une insulte, ET une menace à la survie financière des petits revendeurs/assembleurs comme moi.)
        • [^] # Re: D'accord mais pas tout à fait non plus

          Posté par . Évalué à 1.

          >Quand vous voyez une promo pc + tft + imprimante, vous comptez >essayer de vous faire rembourser l'un des 3 ?
          >
          >Ou quelqu'un essayerait il de se faire rembourser les drivers et softs >à deux balles qui viennent avec son APN ?

          Dans tous ces exemples je peux revendre ce que je veux pas
          Mais la licence OEM tu revends rien du tout :-( t'as pas le droit.
          • [^] # Re: D'accord mais pas tout à fait non plus

            Posté par (page perso) . Évalué à 2.

            Si tu revends l'ordinateur, la licence OEM y reste liée, à quoi servent les petits autocollants tout flashy avec hologramme toussa sur la box tu crois ?
            Tout comme les sceaux sur les panneaux de la tour pour la garantie ?
            Il faut voir le système comme un tout.
            Tu veux du modulaire, avec une garantie individuelle par composant, tu montes l'ordi. C'est pas plus compliqué que ça.
        • [^] # Re: D'accord mais pas tout à fait non plus

          Posté par . Évalué à 7.

          On peut aussi voit ca comme le software qu'il y a dans une voiture.


          Complètement faux ! le logiciel qui gère le boîtier d'injection électronique est lié à la mise en oeuvre d'un fonctionnement mécanique qui lui est propre. On est même dans le domaine particulier où les brevets logiciels sont actuellement possibles. De plus, dans le cas d'une voiture, tu es propriétaire du boîtier d'injection et tu en fais ce que tu veux, tu peux le vendre d'occasion le prêter, le louer, etc. Pas avec Windows ! Dans l'ordinateur, ce qui correspond de plus ou moins loin à ce type de logiciel, c'est le Bios, par Windows !

          Carrefour vend une solution fonctionnelle. Sans os, l'ordi ne sert A RIEN.


          Encore une fois, c'est complètement faux ! Avec une knoppix, tu pourrais même utiliser ton ordinateur sans disque dur... Et si tu as une carte réseau avec Eprom, tu pourrais même te servir de l'ordinateur comme d'un vulgaire terminal.

          Oui, on peut en changer, comme on peut changer le disque ou la mémoire, ou la carte reseau minipci ... En toute logique, il est soumis aux mêmes conditions de vente.


          Et bien non justement, tu es propriétaire de ton matériel, tu en fais ce que tu veux (prêt, location, vente, modification, etc.), alors que tu n'est que titulaire d'une licence d'exploitation du Windows, tu ne peux ni le prêter, ni le louer, ni le revendre d'occastion.

          En allant plus loin, l'intégrateur OEM se voit même interdire par le contrat OEM de ne serait-ce modifier les raccourcis Microsoft sur le bureau, ou même renommer ces derniers (corbeille -> poubelle par exemple). Il ui est également interdit de mettre les fonds d'écran qu'il veut par défaut (pas de pub par exemple, etc). J'ai quelques petits guide pour intégrateurs sous la main, il faudrait que j'y rejette un oeil pour noter toutes les clauses léonines que j'y avais déjà rtouvé il y a quelques années.

          Quand vous voyez une promo pc + tft + imprimante, vous comptez essayer de vous faire rembourser l'un des 3 ?


          Tu remarqueras que lors de ces ventes par lot, non seulement tu as les prix à l'unité détaillés (et donc tu peux acheter à l'unité), mais en plus, tu as bénéficié d'une promotion genre "pour 1¤ de plus, Machine double votre mémoire", auquel cas, il ne s'agit plus d'une vente liée, mais d'une vente par lot (et c'est légal !)


          Ou quelqu'un essayerait il de se faire rembourser les drivers et softs à deux balles qui viennent avec son APN ?


          Oui, il y en a : http://linuxfr.org/comments/262631.html#262631(...)

          En tant qu'assembleur, je t'invite donc à (re-)lire les petits guides que tu acquiert dans tes packs de 25 licences Microsoft Windows, tu serais surpris du contenu ! ;-)
        • [^] # Re: D'accord mais pas tout à fait non plus

          Posté par . Évalué à 3.

          Pour ce qui est de l'argument "un ordi sans OS, ça ne sert à rien".

          J'avais lu sur linuxfr une comparaison très parlante.

          Imagine que tu achètes un magnétoscope et on te vend avec "Independance day".
          Toi, tu n'aimes pas "independance day". Tu vas voir le marchant et tu lui expliques
          que tu veux le magnétoscope sans la cassette vidéo. Et lui de te répondre qu'un
          magnétoscope sans cassette vidéo, ça ne sert à rien.
          • [^] # Re: D'accord mais pas tout à fait non plus

            Posté par (page perso) . Évalué à 2.

            Mouais, la casette vidéo c'est plus comme le traitement de texte ou le jeu vidéo. L'OS ressemble plus au soft intégré au magnétoscope qui gère l'affichage, l'entrée utilisateur et les fonctions internes.

            De plus je rappelle que la loi sur la vente lié a une joli phrase désignant pour exception ce qui est courament par lot et dans l'intérêt du consomateur. Or il me parait plutot logique de dire que de vendre un OS avec les offres "micro-ordinateur fonctionnel" est dans l'intérêt du consomateur (en plus d'être une habitude du marché).
            Après on peut arguer qu'on n'a pas le choix de l'OS et que ce n'est pas celui qu'on voudrait, mais à ce moment là le pb n'est plus qu'il y a un OS vendu avec, c'est que ce n'est pas celui qu'on veut ... et ça ça n'est plus concerné par la vente liée.

            (notes d'ailleurs que les consoles sont vendues avec un jeu ou deux, les imprimantes avec des cartouches et souvent du papier spécial, les magnétoscopes je serai étonné qu'ils ne soient pas parfois vendus avec une ou deux casettes vierges)
            • [^] # Re: D'accord mais pas tout à fait non plus

              Posté par (page perso) . Évalué à 1.

              Mouais, la casette vidéo c'est plus comme le traitement de texte ou le jeu vidéo. L'OS ressemble plus au soft intégré au magnétoscope qui gère l'affichage, l'entrée utilisateur et les fonctions internes.

              Ouais, mais justement, il est pas intégré afin qu'on ait le choix / qu'on puisse le mettre à jour / le changer...
              Ton argument, je le comprends bien, je suis même assez d'accord, mais peut etre qu'on pourrait dire alors :
              Pour le Bios, j'ai pas le choix (encore que je peux choisir une autre carte mère), mais soit l'OS est dans une ROM, et je prends avec, soit il ne l'est pas, et j'ai donc le choix...

              mes 2 cts pour faire avancer le débat sur ce point précis...
              • [^] # Re: D'accord mais pas tout à fait non plus

                Posté par (page perso) . Évalué à 4.

                Sauf qu'il y a deux choses :
                1- le fait que ce soit lié, à ce moment là le problème c'est qu'il y ait un OS. Si c'était du Linux ça serait la même chose
                2- le fait qu'on ai pas le choix de celui qu'on veut. Là le fait que ce soit fournit avec n'est pas le problème, le problème est que ce n'est pas celui qu'on veut.

                Le 2 n'est pas illégal (à ma connaissance). Et j'ai l'impression que la plupart des gens sont en réalités gênés par le 2, pas par le 1 ... mais que du coup ils essayent de jouer sur la notion de vente liée pour s'en sortir.
        • [^] # Re: D'accord mais pas tout à fait non plus

          Posté par . Évalué à 2.

          Quand vous voyez une promo pc + tft + imprimante, vous comptez essayer de vous faire rembourser l'un des 3 ?

          Non, mais on peut acheter les 3 séparément, et le prix en est indiqué clairement sur la publicité.

          Et le prix d'un seul des articles n'est jamais supérieur au prix de l'offre, justement pour que le distributeur ne soit pas accusé de faire de la vente liée.

          On demande juste que la même politique soit appliquée pour les lots Ordinateurs + Windows.
    • [^] # Re: D'accord mais pas tout à fait non plus

      Posté par (page perso) . Évalué à 5.

      1) Les nombreux PC vendu sans license se retrouve quelques jour après équipé d'un beau Windows XP pro corporate légèrement piraté.

      C'est le cas de certains, on ne peut le nier. Mais il faut savoir que :
      - les étudiants peuvent récupérer les licences des OS gratuitement dans certaines écoles... Comment peuvent-il profiter de ce "cadeau" (entre paranthèses, car on sait bien qu'il est un peu empoisonné), si ils ne peuvent acheter de machines sans licences ?
      - une licence à 150 Euros peut servir 5 ans (il y a encore dans les stats de mon site, des gens qui utilise windows 98).... Cela fait la durée de vie (d'utilisation sans dépassement technologique) de 2 PC. Or a 90 Euros la licence OEM, celui qui utilise 2 PC, payera 180 Euros.
      - utiliser windows n'est pas obligatoire (il n'est pas sur la machine que j'utilise pour poster ce commentaire)
      - les entreprises achètent les licences en gros. Et j'ai déjà vu des cas où malgré la licence OEM vendue avec un PC, on installait un autre windows provenait des négociations en gros avec MS pour cause de gestion de parce de licence.

      Bref, le raisonnement n'est pas le bon. C'est un peu comme dire que tout les abonnés sont des pirates qui téléchargent des MP3.... Doit-on donc interdire internet pour ça ?

      2) Achetez son PC chez carrefour est une insulte aux très nombreux revendeurs sympa, compétent et souvent pas plus cher. Le carrefour vends des solutions complête, facile à acheter et destiner au grands publics qui ne sait même pas qu'un système d'exploitation existe et à quoi il sert.

      C'est plus tout a fait vrai. Carrouf cible le grand public, certes. Mais Carrefour est moins cher que les assembleurs sympas et compétants. Carrefour est souvent encore plus cher que les assembleurs les moins chers, mais ceux-là question sympathie, et défois même compétences sont encore pire que Carrefour.

      De toute façon on parlait de portable, donc ici les assembleurs n'ont a rien a voir. Si tu achètes un portable chez un assembleur, au pire il ne t'en vendra pas, au mieux il aura juste un ou deux modèles en stock, et pourra te vendre sur catalogue toute la gamme d'un ou deux fabricants (en général Asus), a un prix pas forcemment le plus intéressant.

      3) Vous parlez tous de liberté, et bien la liberté existe aussi chez les fabricants qui ont le droit de vendre ce qu'il pense bon de vendre.

      Certes. Raison pour laquelle la vente de PC avec windows me dérange pas trop, c'est qu'on a la liberté d'acheter son PC sans windows... Mais sur les portables, ce n'est plus vrai. Le choix des portables sans OS est très très limité. Et difficile à trouver, même en passant chez un assembleur, il ne vendra que ce qui existe chez les constructeurs.... qui pour les portables vendent tous microsoft.... Souvent parce qu'en s'obligeant a vendre tous les PCs avec la licence, les commerciaux de microsoft négocient plus bas, et/ou parce qu'une option en moins a gérer, c'est pas plus mal.
      Donc le jour où j'aurais ma liberté de trouver des portables sans licence windows (ou autre d'ailleurs), on pourra parler de liberté.

      4) Sinon, on peut pousser le raisonnement plus loin: Un ordinateur c'est composé d'un disque dur, de mémoire, d'un boîtier, tous fabriqué par des constructeurs différents et assemblé pour offrir une solution fonctionnelle. Pourquoi n'essayer pas de vous faire rembourser le disque dur ou le graveur tant que vous y êtes.

      Parce que c'est du hardware, et là on a un pack logiciel + hardware, ce qui n'est pas tout a fait pareil.

      5) La décision du juge me semble juste et simple, cf point 2, des pc sans windows, c'est possible

      Pas sûr, en France la vente liée c'est interdit. Or (réponse point 4), ca y ressemble.

      6) Il faut raisonner en terme de marché, tant que Linux ne sera pas intéressant pour le grand public, il ne sera pas installé d'office. A nous de rendre cet OS attractif et de créer une vrai demande.

      Ca, c'est vrai par contre. Mais si tu regardes bien, il est déjà attractif pour les machines très bon marché (pas besoin de payer la licence). Ainsi aux US, les machines les moins cher, et même en France, on vends des machines avec Linux. Avec le risque que cela comporte de faire passer Linux pour un OS bas de gamme (ce qui est faux d'ailleurs).

      7) Quand linux sera intéressant, il sera sans doute offert avec le PC et avec Windows

      Linux est déjà intéressant, mais j'imagine et j'espère que tu voulais parler de "Linux intéressant commercialement pour le constructeur".

      8) On ne combattra pas Windows ( tant qu'il est nécessaire de le combattre ) par ce type d'action. Une knoppix par exemple fait bien plus.

      Il ne s'agit pas de combatter windows, mais de ne pas payer une licence pour chaque achat de portable (surtout). Lorsque la palette des offres de portable sans licence sera devenu très large, alors on pourra en reparler.
      Si en plus l'indication du remboursement en cas de refus de la licence (dont parle pourtant microsoft) était vraie, on en parlerait pas autant. Microsoft cherche un peu ce genre d'action avec ces messages (probablement pas intentionnellement).

      9) Merci de ne pas moinsser ce message, même si le contenu ne vous plaît pas, je joue l'avocat du diable. Répondez en argumentant

      Si on pouvait débattre sur linuxfr, cela se saurait.
      • [^] # Re: D'accord mais pas tout à fait non plus

        Posté par . Évalué à 2.

        De toute façon on parlait de portable, donc ici les assembleurs n'ont a rien a voir. Si tu achètes un portable chez un assembleur, au pire il ne t'en vendra pas, au mieux il aura juste un ou deux modèles en stock, et pourra te vendre sur catalogue toute la gamme d'un ou deux fabricants (en général Asus), a un prix pas forcemment le plus intéressant.

        Sauf que chez carrefour l'extension de garantie 3 ans c'est 179 ¤ TTC, et chez ton assembleur, le materiel ASUS est déja garantie 3 ans par le constructeur !

        CQFD : carrefour + cher que les assembleurs.
        • [^] # Pas compris...

          Posté par . Évalué à 1.

          Je n'ai pas compris ton point là...

          Si tu achètes un portable Asus chez Carrefour, la garantie constructeur n'est plus valide ?
      • [^] # Re: D'accord mais pas tout à fait non plus

        Posté par (page perso) . Évalué à -1.

        > Parce que c'est du hardware, et là on a un pack logiciel + hardware, ce qui n'est
        > pas tout a fait pareil.

        Pourquoi ? on me sort tout le temps cette affirmation, mais en quoi le fait qu'il y ai du soft et du hard est différent d'un pack avec que du hard ? La loi fait une différence ? et même en dehors de la loi, qu'est ce qui justifie de faire une différence entre un pack avec deux éléments hard et un pack mixte ?
    • [^] # Re: D'accord mais pas tout à fait non plus

      Posté par . Évalué à 1.

      6) Il faut raisonner en terme de marché, tant que Linux ne sera pas intéressant pour le grand public, il ne sera pas installé d'office. A nous de rendre cet OS attractif et de créer une vrai demande.

      Surtout qu'il existe des boittes a idées dans tous les magasins type Carrefour ....
      Si chaque fois que vous allez faire les courses vous postez un mots pour dire que si tel PC portable avait ete vendu avec linux, vous l'auriez acheter: la c'est positif.
      • [^] # Re: D'accord mais pas tout à fait non plus

        Posté par (page perso) . Évalué à 2.

        >Si chaque fois que vous allez faire les courses vous postez un mots pour dire
        >que si tel PC portable avait ete vendu avec linux, vous l'auriez acheter: la
        >c'est positif.

        Ben non, ca sert à rien du tout. C'est pas carrouf qui installe les pc, c'est le constructeur, ils y peuvent rien eux!

        C'est comme si dans la boite à idée tu mets:
        "Si les yahourts de la marque X etaient moins acides, j'en aurais acheté"
        • [^] # Re: D'accord mais pas tout à fait non plus

          Posté par . Évalué à 1.

          bien sur que si c'est utile !
          car au bout de 100 bulletins, carrouf va se dire :
          "merde, si on avait des pc avec linux, on en vendrait plus" -> hop, ils demandent au constructeur des pc avec linux. Le constructeur fait pas -> on en prend un autre !

          C'est assez triste a dire, mais carrefour est la pour faire de l'argent (c'est le nerf de la guerre, comme pour beaucoup d'autre). Il faut donc qu'ils y trouvent un interet ... et mettre des bulletins, c'est un moyen d'atteindre un but, et qui va dans leur interet.
        • [^] # Re: D'accord mais pas tout à fait non plus

          Posté par . Évalué à 2.

          Si Mr Carrefour va voir un de ses revendeurs en lui disant qu'il lui faut des PCs sous linux, t'inquiète pas, le revendeur va se démerder, c'est pas comme si c'étati Mr gnumdk qu'allait demander au revendeur.
  • # Jugement vraiment incohérent? pas sur...

    Posté par . Évalué à 9.

    Je ne suis pas juriste. Je tiens à le préciser, et c'est tellement complexe que je peux très bien dire des aneries sans le savoir.

    Néanmoins, des cours de droits que j'ai pu suivre, je retiens ceci, appliqué au cas présent :

    La vente est un contrat. Un contrat implicite, car un contrat n'est pas forcément écrit.
    Un contrat ne peux pas être modifié sauf avenant, conclus entre les parties. Même par un juge. Ce dernier ne peux que casser le contrat. (et oui, surprenant, mais en terme de contrat, avec le juge, c'est tout ou rien).

    Si bien que s'il y a litige et que le juge est saisie, ce dernier ne regardera que s'il y a quelque chose d'illégal dans le contrat. Si en effet il y a qq chose d'illégal, il casse le contrat, sinon, il renvois le plaignant à la maison.

    Dans notre cas, le juge à du constater qu'il y avait vente forcée. -> point illégal dans le contrat -> casse le contrat.

    En d'autres termes il/elle a annulé la vente.

    Donc le jugement telle que j'en connais les détails n'est absolument pas anormal, et conforte plutot le fait qu'il y ai reconnaissance de l'illégalité de la vente forcée dans ce cas (ordinateur vendu avec logiciels).

    Donc pour le jugement d'affaires particulière, rien à dire. En revanche, et UFC l'a bien souligné, cela devrait être pris en main par la DGCCRF, qui devrait interdire ces pratiques aux enseignes. Il y a un combat de fond à mener, et je pense qu'UFC, s'ils y mettent les moyens, peuvent très bien faire bouger réellement les choses.
    • [^] # Re: Jugement vraiment incohérent? pas sur...

      Posté par . Évalué à 4.

      En plus, si ça n'a pas été souligné, je pense que ce n'est pas à ce brave juge de proximité de trancher une affaire aussi complexe. Je ne sais pas si la justice de proximité peut faire jurisprudence, mais ça m'étonnerait qu'un juge à la retraite s'amuse à se mettre en même temps Microsoft, les lobbies informatiques, le gouvernement américain et la grande distribution à dos... Même moi je ne le ferais pas, je pense (pas envie de retrouver les chinois du FBI chez moi).

      Bref, on ne peut pas demander à un juge de proximité de régler un problème qui effraye déja les politiques...
  • # Pour info...

    Posté par . Évalué à 1.

    J'ai discuté un peu du problème avec un avocat que je connais qui a travaillé un peu pour le compte d'un constructeur sur une des affaires évoquées sur le wiki et qui va passer bientôt en audience (ce n'est plus son cabinet qui est en charge de l'affaire de toute façon...), et son sentiment, c'est que le plaignant est plutôt fondé à demander le remboursement. On verra bien ce que le juge en pense...
  • # Quelques questions

    Posté par . Évalué à 4.

    Voici toutes les questions que ce sujet me pose. J'ai quelques réponses (dont certaines plus haut) mais pas toutes et de toutes façons les vôtres (de réponse) m'intéresses.

    (*) Quel lien existe-t'il entre la machine et le logiciel ? Sont-il vraiment dissociables ?
    (*) Dans le cas ou machine et logiciels sont produits par la même entreprise (i-mac, xbox) peut-on parler de vente forcée ?
    (*) Quel sont les points qui font qu'un ordinateur est un PC et non un ordinateur propriétaire (où la norme, si elle existe, est-elle écrite)?
    (*) Doit on considérer les consoles (les PDA, lecteurs multimédia...)comme des ordinateurs, si non pourquoi (linux tourne sur certaines d'entre elles) ?
    (*) MSwindows (MS tout court même) domine le monde des *PC* personnels. Qu'en est-il du monde des *ordinateurs* personnel ? Q'en est-il du monde des *ordinateurs* professionnel ? Si oui partout, pourquoi la position de monopôle n'est-elle pas établie ? Si non, au moins une fois, pourquoi parler de monopôle ?
    (*) Est-il honnête (voir légal?) de vendre une machine sans OS (à un "newbee" ou à un "geek" ou à un humain la question reste entière)?
    (*) Si on pouvait acheter des ordinateurs sans OS (ou avec Linux) les particuliers se mettraient-ils à utiliser Linux ? Si non (ou si pas tout de suite), pourquoi s'en prendre à Carreouf (fnac...) et ne pas aller directement voir des entreprises qui font l'effort de vendre des PC sans OS (ou avec Linux) ? Je pense que créer un marché peut les amener (les fnac...) à réagir bien plus vite que les plaintes devant les tribunaux.
    (*) Quelles questions les juges se posent-ils avant de délibérer (cette question est pour les éventuels juristes) ?

    J'espère que je n'ai rien oublié.
    Merci par avance de m'aider à répondre le plus précisement possible à ces quelques questions.
    N.B. : pour ce commentaire, personnel est en opposition a professionel.
    • [^] # Re: Quelques questions

      Posté par . Évalué à 3.

      Quel lien existe-t'il entre la machine et le logiciel ? Sont-il vraiment dissociables ?


      Le logiciel sert à différentes choses. Un BIOS te permet d'accéder au matériel, un système d'exploitation de faire tourner des logiciels sur le matériel en question, et les logiciels de faire des tâches diverses et variées. Certains logiciels sont spécifiques à une tâche mécanique, par exemple un logiciel de gestion d'ABS, et peuvent donc être brevetés, par contre, d'autre sont d'un usage générique : Windows, Linux, BSD, etc. qui peuvent s'installer sur tout plein de matériels différents pour faire tout plein de choses différentes.

      Dans le cas ou machine et logiciels sont produits par la même entreprise (i-mac, xbox) peut-on parler de vente forcée ?


      Non, puisque l'ensemble est interdépendant. Cela dit, Appel rachète MacOS à bon prix si tu en fais la demande motivée. Contrairement à Microsoft qui ne produit aucun matériel, mais qui de surcroît n'applique même pas les conditions du CLUF qu'il impose à l'utilisateur.


      Quel sont les points qui font qu'un ordinateur est un PC et non un ordinateur propriétaire (où la norme, si elle existe, est-elle écrite)?


      Un PC est à la base un ordinateur compatible IMB/PC. La norme n'est que purement matérielle, puisqu'à l'origine, un PC faisait tourner une version basique de DOS. De plus, un PC est un assemblage de pièces diverses et variées répondant à un standard (PC), et donc, un ordinateur PC n'est aujourd'hui plus composé que d'un assemblage de pièces hétéroclites en provenance de nombreux fabricants, et au choix de l'assembleur.

      Doit on considérer les consoles (les PDA, lecteurs multimédia...)comme des ordinateurs, si non pourquoi (linux tourne sur certaines d'entre elles) ?


      Du point de vue matériel, ce sont des ordinateurs, car ils ont un processeur et de la mémoire permettant un traitement automatisé des données. Après, tout est une question de point de vue, si on appelle ça un PDA, c'est parce que cela ne correspond pas vraiment à un "ordinateur". De plus, le matériel est en général spécifiquement développé pour la console ou l'appareil, et n'est pas disponible sur le marché pour d'autres applications (c'est en train de changer, puisque aujourd'hui les pièces détachées de PC font leur apparition sur les consoles de jeux type X-Box)

      MSwindows (MS tout court même) domine le monde des *PC* personnels. Qu'en est-il du monde des *ordinateurs* personnel ? Q'en est-il du monde des *ordinateurs* professionnel ? Si oui partout, pourquoi la position de monopôle n'est-elle pas établie ? Si non, au moins une fois, pourquoi parler de monopôle ?


      Il y a les Apple Mac, qui sont également des ordinateurs personnels, mais aussi les ordinateurs personnels qui tournent sous IBM OS/2 Warp, ainsi que d'autres sous AmigaOS, et tout ce qu'il y a eu avant (Atari, Amiga, etc.)

      Du point de vue ordinateurs professionnels, c'est encore Windows qui domine, pour les mêmes raisons qu'il domine chez les particuliers : Windows est installé sur 95% des PC de la planète, c'est donc plus ou moins un "standard de fait", pour lequel on trouvera facilement du support et des logiciels, la boucle est bouclée.

      La position de monopole est clairement établie, et les plaintes pour abus de position de dominante sont et ont été nombreuses. Mais il faut croire que la puissance de lobbying de Microsoft, ainsi que les dizaines de milliards de $ en compte en banque permettent de maintenir leur prise sur le marché. J'en veux pour preuve les nombreux procès où Microsoft était donné perdant et où il s'arrangeait pour faire durer le procès le temps que l'adversaire coule et disparaisse, les poursuite avec, où les boîtes que Microsoft rachetait avant que le procès n'arrive à son terme, etc.


      Est-il honnête (voir légal?) de vendre une machine sans OS (à un "newbee" ou à un "geek" ou à un humain la question reste entière)?


      C'est parfaitement légal, donc honnête. Après, la conscience professionnelle, veut que tu adaptes la solution à ton client. En tant que professionnel, c'est à toi de lui fournir ce dont il a besoin, et pas du surplus pour gonfler tes marges.

      Si quelqu'un veut acheter un ordinateur sans système d'exploitation, il faut qu'il en ait la possibilité ! Et pour aller plus loin, la petite histoire à propos du magnétoscope et de la cassette de pocahontas est assez illustrative du problème je trouve !

      http://linuxfr.org/~patrick_g/9108.html(...)


      Si on pouvait acheter des ordinateurs sans OS (ou avec Linux) les particuliers se mettraient-ils à utiliser Linux ? Si non (ou si pas tout de suite), pourquoi s'en prendre à Carreouf (fnac...) et ne pas aller directement voir des entreprises qui font l'effort de vendre des PC sans OS (ou avec Linux) ? Je pense que créer un marché peut les amener (les fnac...) à réagir bien plus vite que les plaintes devant les tribunaux.


      Le problème n'est pas d'amener les utilisateurs à ne plus utiliser Windows, mais de permettre à ceux qui ne l'utilisent pas d'utiliser ce qu'ils veulent sans payer l'impôt Microsoft ! Ne serait-ce que faire appliquer la législation en vigueur permettrait aujourd'hui cet état de fait, alors pourquoi cela n'est-il pas encore fait ? cf lobbying et incapacité de nos dirigeants/magistrats à régler des problèmes d'une génération qui les dépassent !

      Quelles questions les juges se posent-ils avant de délibérer (cette question est pour les éventuels juristes) ?


      Aucune idée, par contre, je sais lesquelles ils devraient se poser ;-)
      • [^] # Re: Quelques questions

        Posté par . Évalué à 7.

        Je vois de plus en plus de micro vendu sans ecran dans les grandes surfaces. Hors il me semble pour faire fonctionner un ordinateur de bureau, il faut un ecran non? Alors on peut vendre un pc sans ecran mais pas sans os? J' arrive toujours pas à comprendre tout ca.
        • [^] # Re: Quelques questions

          Posté par . Évalué à 4.

          C'est pourtant simple :

          Imagine que tu veuilles changer de PC, mais que tu ai déjà un écran. Je pense que ça t'embeterais bien de ne pas trouver d'ordinateur sans écran...

          Pour l'OS c'est pareil : Si tu en a déjà un, il n'y a aucune raison de devoir en racheter un autre.
        • [^] # Re: Quelques questions

          Posté par . Évalué à 3.

          On considère sans doute que la durée de vie de l'écran est supérieure à celle du reste de la machine, l'obsolescence est effectivement moins rapide.
          De plus, ceci te permet de choisir le produit le plus adapté à ton besoin (et à la place disponible sur ton bureau).
          Enfin, tu peux déjà être en possession d'un écran qui te satisfait (tu as jeté le vieil ordi, ou tu utilises un switch) cf. durée de vie.

          Effectivement, ces arguments sont tout aussi valables pour les systèmes d'exploitation.
      • [^] # Re: Quelques questions

        Posté par . Évalué à 2.


        Le logiciel sert à différentes choses. Un BIOS te permet d'accéder
        (à)[...] plein de matériels
        différents pour faire tout plein de choses différentes.

        (Oups) J'ai écris logiciel mais je pensais logiciel d'exploitation. Cela dit,
        ta réponse reste intéressante (elle reprend ce qu'on trouve souvent sur linuxfr).
        Pour ce qui est des OS donc, la petite histoire du magnétophone à cassette
        conjointe à celle de l'ordi sans écran me semble une bonne explication de
        pourquoi il doit être possible d'acheter un ordi sans OS. C'est ce genre de réponse
        que j'attendais (merci).


        Non, puisque l'ensemble est interdépendant. Cela dit, Appel rachète
        MacOS à bon prix si tu en fais la demande motivée. Contrairement à
        Microsoft qui ne produit aucun matériel, mais qui de surcroît
        n'applique même pas les conditions du CLUF qu'il impose à l'utilisateur.

        Je ne connaissais pas cette pratique d'Apple.
        L'iBook ordi portable du linuxien ! </troll>
        Peut-être pourait-on utiliser cette pratique de Apple devant les tribunaux
        pour dire "c'est techniquement possible !" ?


        Un PC est à la base un ordinateur compatible IMB/PC. La norme n'est que
        purement matérielle, puisqu'à l'origine, un PC faisait tourner une
        version basique de DOS. De plus, un PC est un assemblage de pièces
        diverses et variées répondant à un standard (PC), et donc, un
        ordinateur PC n'est aujourd'hui plus composé que d'un assemblage de
        pièces hétéroclites en provenance de nombreux fabricants, et au choix
        de l'assembleur.

        D'accord. La norme IBM/PC a effectivement existée mais aujourd'hui, existe-t-il
        une norme "mise à jour" pour définir ce que deviens le PC ? Je crois
        que non et que c'est le problème. Le standard n'est plus appuyé par
        aucune norme.


        Du point de vue matériel, ce sont des ordinateurs, car ils ont un
        processeur et de la mémoire permettant un traitement automatisé des
        données. Après, tout est une question de point de vue, si on appelle ça
        un PDA, c'est parce que cela ne correspond pas vraiment à un
        "ordinateur". De plus, le matériel est en général spécifiquement
        développé pour la console ou l'appareil, et n'est pas disponible sur le
        marché pour d'autres applications (c'est en train de changer, puisque
        aujourd'hui les pièces détachées de PC font leur apparition sur les
        consoles de jeux type X-Box)

        On parle d'ordinateur de poche pour les PDA c'est donc que c'est considéré
        comme des ordi.
        Pour la console (et disons le les disques surs) je suis d'accord.


        Il y a les Apple Mac, qui sont également des ordinateurs personnels,
        mais aussi les ordinateurs personnels qui tournent sous IBM OS/2 Warp,
        ainsi que d'autres sous AmigaOS, et tout ce qu'il y a eu avant (Atari, Amiga, etc.)

        Je ne parle que des ordi récents. Il faut tout de même que l'ordi soit capable
        de faire des choses. Je sais pas comment les ordi que tu cite gère l'USB...


        Du point de vue ordinateurs professionnels, c'est encore Windows qui
        domine, pour les mêmes [...] rachetait avant que le procès
        n'arrive à son terme, etc.

        95% sous Windows
        http://solutions.journaldunet.com/dossiers/chiffres/navigateurs.sht(...)
        Il semblerait que ce soit vrai. EfFraYaNt(brrr) !


        Le problème n'est pas d'amener les utilisateurs à ne plus utiliser
        Windows, mais de permettre à ceux qui ne l'utilisent pas d'utiliser ce
        qu'ils veulent sans payer l'impôt Microsoft
        ! Ne serait-ce que faire appliquer la législation en vigueur
        permettrait aujourd'hui cet état de fait, alors pourquoi cela n'est-il
        pas encore fait ? cf lobbying et incapacité de nos
        dirigeants/magistrats à régler des problèmes d'une génération qui les
        dépassent !

        Le mythe de la génération X...:) Disons que si le problème c'est de *pouvoir*
        acheter sans MS alors il n'y a pas de problèmes (c.f. premier commentaire).
        Pourquoi aller au procès s'il existe des alternatives ?
        Je ne tiens pas particulièrement à donner mon argent à des gens malhonnêtes...
        Donc si tu t'engage dans une lutte contre les grands distributeurs,
        c'est que tu le fais pour les autres. A priori aujourd'hui, quelqu'un qui
        fait exprès d'avoir linux sur sa machine s'y connait et peut, peut-être, trouver
        des solutions alternatives pour se fournir en matos.
        Mais cela ne m'empêche pas d'être d'accord avec le fait que cette situation est intolérable.
        • [^] # Qu'est-ce qu'un PC ?

          Posté par . Évalué à 3.

          http://fr.wikipedia.org/wiki/Compatible_PC(...)

          En gros, aujourd'hui, Microsoft et Intel publient tous les ans un document pour dire ce qu'est un PC aujourd'hui.

          Évidemment, je ne pense pas que ces deux boîtes aient une légitimité quelconque pour pondre ce genre de normes, mis à part leurs parts de marché. Enfin, il faut bien que les différents acteurs se mettent d'accord d'une manière ou une autre.
    • [^] # Re: Quelques questions

      Posté par (page perso) . Évalué à 3.

      (*) Quel lien existe-t'il entre la machine et le logiciel ? Sont-il vraiment dissociables ?
      Il semblerait que oui, puisque certains OS peuvent fonctionner sur des machines très différentes, et que des OS très différents peuvent fonctionner sur une même machine.

      (*) Dans le cas ou machine et logiciels sont produits par la même entreprise (i-mac, xbox) peut-on parler de vente forcée ?
      Apple vend des macs sans OS, sans poser aucun problème au client. L'économie est même conséquente. Pour la xbox, ca me paraît moins évident, mais le problème est le même que pour un ordinateur, ce devrait être possible.

      (*) Quel sont les points qui font qu'un ordinateur est un PC et non un ordinateur propriétaire (où la norme, si elle existe, est-elle écrite)?
      Personal Computer : Computer for personal, single-user use, as opposed to main frames or mini-computers, which are shared by many users.
      Parler de PC pour les architectures x86 est un abus de langage.

      (*) Doit on considérer les consoles (les PDA, lecteurs multimédia...)comme des ordinateurs, si non pourquoi (linux tourne sur certaines d'entre elles) ?
      Un début de réponse dans la définition d'ordinateur peut-être ...
      http://www.tout-savoir.net/lexique.php?rub=definition&code=5456(...)

      (*) MSwindows (MS tout court même) domine le monde des *PC* personnels. Qu'en est-il du monde des *ordinateurs* personnel ? Q'en est-il du monde des *ordinateurs* professionnel ? Si oui partout, pourquoi la position de monopôle n'est-elle pas établie ? Si non, au moins une fois, pourquoi parler de monopôle ?
      Ca dépend ce qu'on appelle un monopole ... "situation de marché où il existe de nombreux acheteurs et un seul vendeur". C'est donc un peu exagéré. Il y a d'autres vendeurs, mais leur parts de marché sont beaucoup plus faibles.

      (*) Est-il honnête (voir légal?) de vendre une machine sans OS (à un "newbee" ou à un "geek" ou à un humain la question reste entière)?
      Est il honnête (légal) de vendre une voiture sans assurance ? Est il honnête (légal) de vendre des pains à hamburger sans steak hachés ? Evidement.

      (*) Si on pouvait acheter des ordinateurs sans OS (ou avec Linux) les particuliers se mettraient-ils à utiliser Linux ? Si non (ou si pas tout de suite), pourquoi s'en prendre à Carreouf (fnac...) et ne pas aller directement voir des entreprises qui font l'effort de vendre des PC sans OS (ou avec Linux) ? Je pense que créer un marché peut les amener (les fnac...) à réagir bien plus vite que les plaintes devant les tribunaux.
      Pour les PC sans OS, pas de problème. On parle ici des portables. Trouve moi un portable sans OS ...

      (*) Quelles questions les juges se posent-ils avant de délibérer (cette question est pour les éventuels juristes) ?
      "Est-ce que j'ai bien pensé à fermer la porte à clef en partant ce matin ? Merde merde merde !"
      • [^] # Re: Quelques questions

        Posté par . Évalué à 6.

        Pour les PC sans OS, pas de problème. On parle ici des portables. Trouve moi un portable sans OS ...

        Cf. la première réaction à l'article:

        http://ccomb.free.fr/wiki/wakka.php?wiki=AnnuaireRevendeurs(...)

        LinuxFR, c'est pas write-only...
      • [^] # Re: Quelques questions

        Posté par . Évalué à 3.

        Pour la xbox, ca me paraît moins évident, mais le problème est le même que pour un ordinateur, ce devrait être possible.

        C'est pas avec sur les X-box qu'on peut faire tourner un gentil Linux ?
        Ah ben oui tiens : http://www.xbox-linux.org/(...) (merci g..gle)
        • [^] # Re: Quelques questions

          Posté par . Évalué à 2.

          Absolument pas. L'OS ici n'est pas disponible à la vente séparée. Ca ne qualifie donc pas une vente liée.
          • [^] # Re: Quelques questions

            Posté par . Évalué à 1.

            Mais certaines versions de Windows XP ne sont pas dispo en vente séparée. Je pense même que l'on peut considérer le système installer par HP (Windows + drivers + systeme de récup') comme *le* logiciel d'installation de l'OS proprement dit, c'est à dire la version *modifiée par HP* de windows. Hors cette version modifiée par HP n'est pas disponible à la vente (sauf erreur de ma part).

            Les versions OEM sont peut-être basées sur le même produit que les version boites, il n'empêche que ce ne sont pas forcément le même produit.

            Ton raisonnement impliquerait que ce dont on parle ici ne soit pas de la vente forcée.

            Il est vrai que si tu considère les modification apportées par HP comme négligeable ou comme faisant partie d'un autre logiciel alors il y a toujours vente forcée. Mais en ayant déjà jeté un coup d'oeil sur les partitions de récup d'ordi HP, je penserais plutôt que c'est une version modifiée du logiciel (drivers et système d'auto installation pré-configuré, système de sauvegarde en plus).
            • [^] # Re: Quelques questions

              Posté par . Évalué à 2.

              Confondre forme et contenu...

              La licence, donc la cession de P.I. pour le produit concerne XP truc... donc qqsoit le support et de la manière dont le produit est présenté, la licence est tjs pour XP truc et pas celle précisément sur le support. D'ailleurs, on peut utiliser n'importe que cd, le seul requis est bien la licence pour le produit.
              • [^] # Re: Quelques questions

                Posté par . Évalué à 1.

                D'ailleurs, on peut utiliser n'importe que cd, le seul requis est bien la licence pour le produit.

                Tu parles bien de MSWindoz !!! Je ne pense pas que tu puisse utiliser n'importe quel CD. Je n'ai pas de licence d'ordi HP sous la main présentement, mais je vérifierais qu'il n'y a pas en plus de la licence MS une licence HP voir des trucs pire.
                Il me semble bien que si tu as une licence OEM, seule la version fournie par HP est valide. Si tu prends une autre version (même une autre version OEM), tu dois t'acquitter d'une nouvelle licence.
                Ce que je veux dire c'est que je crois qu'il y a deux licence et quelles sont liées.

                Si quelqu'un pouvait confirmé (ou infirmé) mes dires j'en serai heureux.

                N.B. : je parle de HP car j'ai déjà eu à dépanné de tels ordis et qu'il me semble avoir vu...
                • [^] # Re: Quelques questions

                  Posté par (page perso) . Évalué à 7.

                  Je reviens, encore une fois, sur la licence OEM, qui dit explicitement que le logiciel est lié au matériel, qu'il ne peut être vendu sans, et ne peut être installé sur une autre machine. Il existe (et j'ai eu le cas avec certaines versions de Microsoft Office pour HP), des Licences OEM liées au constructeur. Le logiciel refusera tout simplement de s'installer sur un autre matériel.

                  On peut arguer que ce type de licence est discriminatoire. Je ne m'y connais (comme beaucoup d'entre nous) pas assez en droit pour juger. Je citerai simplement l'exemple de QT ou MySQL (voir xchat ou gcompris) dans le monde libre. Le même software peut être soumis à des licence d'utilisations différentes en fonction du système d'exploitation hôte. Je ne vois alors aucunement le problème à ce qu'il le soit en fonction d'un matériel différent.

                  Pour moi, une machine vendue avec un Windows OEM ne fait qu'un tout. Et donc, la décision de justice rendue est la plus appropriée, un remboursement intégral.

                  Le problème est 'simplement' le manque d'alternatives pour les portables.
                  Le salut viendra de la 'balkanisation' du matériel portable, comme on l'a depuis 15 ans avec les PC. Pouvoir monter, assembler un laptop. C'est techniquement plus délicat qu'un desktop, mais rien d'impossible.

                  La plupart des GENS ne veulent aucunement toucher à l'intérieur de leur ordinateur. Tout comme ils ne veulent installer leur OS, ils prennent ce qu'il y a de connu sur le marché pour se sentir rassurés et aidés au cas où (comme dit plus haut).

                  Pour être honnête, la part de gens que tout ceci concerne (nous), est minime, et on en arrive de nouveau au 'politique' vs 'economique'.

                  On représente quoi ... 2%, 3% des clients potentiels ? Ne nous étonnons pas qu'on ne soit pas pris en considération.

                  Il existe des 'assembleurs' de laptops, des gens qui essaient de créer un nouveau marché pour nous, soutenez les plutot que de vous battre contre les géants. Celà nous servira bien plus à tous.

                  C'est exactement la même logique que mozilla/firefox vs I.E. il a fallu attendre l'arrivée d'un 'produit' qui convenait bien à pas mal de monde, il a fallu de nombreuses failles et défauts de l'autre coté pour que les gens changent.

                  Et on a gagné quoi ?
                  Jusque là, un peu de reconnaissance ... (cf. les nombreuses dépêches sur la sortie de firefox). Il nous faudra prendre encore plus de parts de marché pour être vraiment traité d'égal à égal. C'est pareil pour Linux ou tout autre système concurrent à windows ... là brêche est crée, foncez dedans, refusez l'achat et allez acheter ailleurs.

                  "gnagnagna, oui, mais c'est plus cher toussa ..."

                  Le bio est il au même prix que les saloperies industrielles ? ...
                  L'indépendance, l'idéal, la qualité, ca se paie de nos jours. Nous sommes tous dans le même monde, il faut arreter de le regarder avec des oeillières, et prendre la réalité qui nous entoure en considération.

                  "Battez vous *pour*, et non *contre*, ca rapporte plus."
                  • [^] # Re: Quelques questions

                    Posté par . Évalué à 4.

                    À propos du prix ... On en est au point ou il est preferable de payer la license Windows, la jeter, formater le disque dur et installer le systeme désiré plutot que d'aller voir les assembleurs quand meme ...

                    Ou alors il faut faire plus de pub ... des portables de moins de 900 ¤ c'est rare ... mais pas chez les gros compte ...

                    Dam
          • [^] # Re: Quelques questions

            Posté par (page perso) . Évalué à 3.

            Il me semblait que justement c'était QUAND un des produits n"était pas vendu séparément qu'on parlait de vente liée ... :)

            Non parce que sinon "le portable nu n'est ici pas disponnible à la vente séparée. Ca ne qualifie donc pas une vente liée".
      • [^] # Re: Quelques questions

        Posté par . Évalué à 0.

        Pour la xbox, ca me paraît moins
        évident, mais le problème est le même que pour un ordinateur, ce
        devrait être possible.
        ça me fais penser.. La Xbox c'est pas un PC ?? dis-don' dis-don' !
        (*) Quelles questions les juges se posent-ils avant de délibérer (cette question est pour les éventuels juristes) ?
        "Est-ce que j'ai bien pensé à fermer la porte à clef en partant ce matin ? Merde merde merde !"

        lol :)
  • # Arbitrage ?

    Posté par . Évalué à 2.

    Le juge de proximité saisi,(...)ce n'est pas dans leurs attributions de traiter un problème sur le fond.


    A quoi sert le juge de proximité : A effacer la réalité ?

    La justice en France est de plus en plus surréaliste. L'arbitrage est le seul recours pour régler les conflits économiques, le droit commercial est suffisamment précis pour résoudre ce type de problème.

    L'annulation de la vente est un pis aller qui ne va pas dans le sens de l'intérêt du consommateur.

    L'évitement de l'application du droit par le tribunal lui-même est-il une exception culturelle, sinon française ?
  • # Un Mac sans OS, la solution ?

    Posté par . Évalué à 3.

    J'ai lu à plusieurs reprises dans les commentaires qui précèdent qu'Apple serait prêt à vendre des bécanes sans OS, ou alors à rembourser la licence de l'OS si on ne désire pas l'utiliser.

    Quelqu'un aurait-il des sources ?

    Parce qu'à y réfléchir, un eBook, une fois retranché les 149¤ de MacOSX, eh bien, ça devient une *très* jolie bécane portable tout à fait abordable, qui n'attend plus que la visite d'un manchot. Et tant pis pour les packages binaires Linux-x86 !

    Qu'en pensez-vous ?
    • [^] # Re: Un Mac sans OS, la solution ?

      Posté par . Évalué à 0.

      Que depuis Openoffice.org et Mozilla on se fout éperdument des packages binaires.
      • [^] # Re: Un Mac sans OS, la solution ?

        Posté par . Évalué à 1.

        Toi, T pô un gentooïste !

        Bref, non, mauvais exemple, ce n'est qu'une question de patience pour compiler ces deux logiciel. Le problème c avec les Flash et autre Java, pour lesquels il n'y a je crois, ni paquets binaires Linux-PPC, ni alternatives libres suffisantes.
  • # ça va bouger

    Posté par . Évalué à 1.

    On peut ésperer que l'éventuelle médiatisation de cette histoire fasse bouger les choses, vu qu'il a la loi de son coté, il devrait finir par obtenir gain de cause.
    meme si cela doit prendre du temps.
    ça pourrait déboucher un genre de jurisprudence, et / ou sur le fait
    que meme les grandes surfaces soient tenues de reendre du cro$oft en tant qu'options. comme le font encore trop peu de magasins spécialisés..
    ......... qui sait, parfois, j'aime à etre quelque peu naif :))
    • [^] # Re: ça va bouger

      Posté par . Évalué à 3.

      Rappel : dans le droit français, la « jurisprudence » ça n'existe pas. Ça n'a pas force de loi comme c'est le cas dans le droit anglo-saxon.

      Je ne suis pas sûr que tu aies utilisé le terme dans ce sens, mais un rappel ne fait jamais de mal, surtout que le droit anglo-saxon nous « envahit » de plus en plus.
      • [^] # Re: ça va bouger

        Posté par . Évalué à 4.

        Ce n'est pas parce que la jurisprudence n'a pas force de loi qu'elle n'existe pas. En France, les jugements antérieurs sont souvent pris en compte dans la décision d'un juge.

        D'autre part, je rappelle que même pour les français, il n'y a pas que le droit français, il y a aussi le droit européen et le droit international. Et là, la notion de jurisprudence existe bel et bien.

        On peut d'ailleurs consulter l'une et l'autre ici : http://www.legifrance.gouv.fr/(...)
  • # windows est tellement intégré dans l ordinateur chez carrefour....

    Posté par . Évalué à 2.

    qu'ils ne signalent meme pas qu'il est installé sur leur portables, sur leur site de vente en ligne http://www.carrefour-multimedia.com/(...)
    • [^] # Re: windows est tellement intégré dans l ordinateur chez carrefour....

      Posté par . Évalué à 1.

      si il le signale mais à come pour les ligne tapée en caractères 2.5 sur les prospectus, sur le site il faut choisir "en savoir plus" puis l'onglets "caractéristiques détaillées" pour enfin voir :
      Offre logicielle
      Système d'exploitation fournis - Microsoft Windows XP Edition familiale verison oem pré-installé
  • # Le remboursement est rendue impossible par Microsoft

    Posté par . Évalué à 1.

    La plupart des utilisateurs de Linux, qui souhaitent s'acheter un portable demande juste de se faire rembourser la licence de Windows comme cela est prévue par le CLUF: http://www.microsoft.com/france/logicieloriginal/reconnaitre/licenc(...)
    Cela parrait simple sur le papier, mais techniquement, les distributeurs se trouvent confrontés à un problème technique, c'est à quel prix doit se faire le remboursement ? et comment le refacturer au fabriquant, donc en général ils disent tous simplement que cela est impossible et renvoie la balle vers le fabriquant. qui botte en touche à son tour.
    Or précisement, le non affichage du prix du logiciel est du fait de microsoft, c'est même écrit en toutes lettres dans les règles de distributions des produits OEM voir: http://members.microsoft.com/partner/france/licences/quellelicence/(...)
    J'en conclus que Microsoft est responsable les difficultés que l'on rencontre pour se faire rembourser. A mon humble avis cela est complétement délibéré.
    Maintenant comment peut-on agir ; en tant que particulier cette affaire illustre que l'on ne peut pas faire avancer le shmilblick, car le montant du préjudice est insuffisant pour lancer l'artillerie lourde judiciaire: l'annulation de la vente est prononcé ce qui ne résoud rien.
    La seule solution est de regrouper autour d'une association de consommateur reconnue pour faire évoluer cet etat de fait une bonne foit pour toute. Le rapprochement de la liste Detaxe avec l'UFC à déja été entreprise mais il semble que nous ne soyons pas encore assez nombreux pour qu'ils lancent une procédure, j'encourage donc tous ceux qui sont sensible à ce problème de rejoindre le groupe detaxe à http://www.aful.org/wws/info/detaxe(...) pour que faire nombre.
    • [^] # Re: Le remboursement est rendue impossible par Microsoft

      Posté par . Évalué à 1.

      Or précisement, le non affichage du prix du logiciel est du fait de microsoft, c'est même écrit en toutes lettres dans les règles de distributions des produits OEM voir: http://members.microsoft.com/partner/france/licences/quellelicence/(...))
      J'en conclus que Microsoft est responsable les difficultés que l'on rencontre pour se faire rembourser. A mon humble avis cela est complétement délibéré.


      1) moi j'en conclus que soit le contrat OEM est nul et non avenu, car contraire a la loi, tout du moins en france, soit que le revendeur est dans l'illegalite pour non respect de la loi sur l'affichage sur les prix, mais je vois pas en quoi microsoft serait responsable de ce que font ses clients une fois les licences achetees.

      2) j'ai pas les conditions de redistribution sous les yeux, mais ne serait ce pas plutot que le prix auquel microsoft fournit la licence OEM a l'integrateur que ce dernier n'a pas le droit de divulguer?
      Ce qui est different du prix auquel ledit integrateur te le vend.
      • [^] # Re: Le remboursement est rendue impossible par Microsoft

        Posté par . Évalué à 2.

        1) moi j'en conclus que soit le contrat OEM est nul et non avenu, car contraire a la loi, tout du moins en france, soit que le revendeur est dans l'illegalite pour non respect de la loi sur l'affichage sur les prix, mais je vois pas en quoi microsoft serait responsable de ce que font ses clients une fois les licences achetees.

        Justement si il est responsable, car Microsoft interdit aux integrateurs d'afficher le prix des logiciels aux clients potentiels. Je suis d'accord avec toi que le revendeur ne respecte pas ses obligations légales, mais c'est Microsoft qui l'y oblige, sinon pas d'accès aux licences OEM.

        2) j'ai pas les conditions de redistribution sous les yeux, mais ne serait ce pas plutot que le prix auquel microsoft fournit la licence OEM a l'integrateur que ce dernier n'a pas le droit de divulguer?
        Ce qui est different du prix auquel ledit integrateur te le vend.


        Non non, relis bien le second lien que je donne tu verras dedans :

        Les règles de distribution

        En ouvrant l’emballage d’un pack, l’intégrateur s’engage à respecter les règles ou termes indiqués dans le contrat de distribution et pré-installation Microsoft imprimé à l’extérieur du pack.

        Parmi les règles de distribution du contrat :

        Un logiciel ou un périphérique Microsoft OEM doit être vendu obligatoirement avec un matériel informatique variable en fonction du type de produit :

        * Un système d’exploitation Microsoft OEM pour poste de travail doit être vendu avec un PC complet ou un composant matériel autre qu’un périphérique (carte mère, carte vidéo, disque dur…)
        * Un système d’exploitation réseau ou une application Microsoft OEM doit être vendu avec un PC complet.
        * Un périphérique Microsoft OEM doit être vendu avec un PC complet ou un composant matériel non-Microsoft.

        Le prix du produit Microsoft ne doit pas être indiqué séparément du matériel informatique.

        L’intégrateur de PC doit fournir à l’utilisateur final un service d’assistance pour le produit Microsoft.

        C'est donc bien le prix de vente du logiciel à l'utilisateur que Microsoft interdit aux OEM de figurer à coté du prix de vente du materiel. Rappelons qu'en France la vente à perte étant interdite, ce prix doit être superieur ou égale à celui que l'intégrateur paie à Microsoft.
        • [^] # Re: Le remboursement est rendue impossible par Microsoft

          Posté par . Évalué à 4.

          Microsoft interdit aux integrateurs d'afficher le prix des logiciels
          Ce qui signifie que les intégrateurs préfèrent se mettre en conformité avec leur contrat envers Microsoft, plutôt qu'avec la loi française.

          Je trouve grave qu'une société privée étrangère puisse avoir plus d'influence sur les pratiques commmerciales que les Lois de la République.
          Quelles en sont les raisons ? Les pénalités encourues serait-elles plus graves pour l'intégrateur quand elles viennent de M$ (licences plus chères) plutôt que d'un tribunal (amende) ?
          • [^] # Re: Le remboursement est rendue impossible par Microsoft

            Posté par . Évalué à 2.

            Du fait de leur position de monopole, les constructeurs sont obligés d'accepter ces conditions pour se procurer les os...
            Il ne sont pas, donc, dénués de responsabilité.
            • [^] # Re: Le remboursement est rendue impossible par Microsoft

              Posté par . Évalué à 2.

              Du fait de leur position de monopole, les constructeurs sont obligés d'accepter ces conditions pour se procurer les os...

              obliges de respecter une clause illegale?
              faut etre sacrement con pour se sentir oblige de le faire. A la limite, la clause tu t'en cognes, tu signes en disant "oui, oui pas de problemes", de toutes facons ca ne t'engage a rien vu que c'est illegal.
              Et je voudrais bien voir microsoft poursuivre quelqu'un la dessus.

              j'aimerais bien savoir ce que microsoft a comme moyen de pression sur carrefour (ou autre distributeur), qui se contente d'acheter des pc a un integrateur et de les revendre, et qui n'a donc aucun contact avec microsoft.

              et qu'on vienne pas me dire que carrefour (ou autre) ne sait pas combien il paye ses softs quand il achete plusieurs milliers de machines d'un coup.
        • [^] # Re: Le remboursement est rendue impossible par Microsoft

          Posté par . Évalué à 2.

          L’intégrateur de PC doit fournir à l’utilisateur final un service d’assistance pour le produit Microsoft.

          Donc en plus du prix de l'OS, il y a le prix du service, que d'économies en perspective.
    • [^] # Re: Le remboursement est rendue impossible par Microsoft

      Posté par (page perso) . Évalué à 3.

      > Or précisement, le non affichage du prix du logiciel est du fait de microsoft, c'est
      > même écrit en toutes lettres dans les règles de distributions des produits OEM

      Malheureusement je n'ai pas réussi à trouver le texte à l'url que tu donnes. Mais je crois bien avoir vu que ce qui est interdit pour le distributeur c'est d'indiquer le prix auquel il achète les licences, pas le prix auquel il les vend. MS n'y est pour rien ici. Puis à la limite je ne crois pas que le revendeur puisse être inquiété si c'est vraiment une obligation légale. Le problème n'est donc pas là.

      > A mon humble avis cela est complétement délibéré.

      Meuh non, c'était déjà le cas à un moment ou personne ne parlait sérieusement d'OS alternatif. Il s'agit juste de faire en sorte que le client X ne connaisse pas le prix et les conditions d'achat du client Y pour qu'ils n'aillent pas se comparer les uns les autres. C'est une clause de confidentialité classique.

      > J'en conclus que Microsoft est responsable les difficultés que l'on rencontre
      > pour se faire rembourser.

      Trop facile de taper sur MS. Si un revendeur voulait vendre un micro sans OS il le pourrait. Rien dans les ventes de licence en pack aux revendeurs ne l'interdit, ça a été précisé suite à des procès aux US ou en Europe, je ne sais plus. Si le revendeur choisit de vendre du MS c'est son choix et uniquement son choix. C'est facile de taper sur MS, ça regroupe les foules, mais MS ne vend qu'un produit ici, le problème vient uniquement des revendeurs :
      - qui font des offres groupées car il leur serait probablement trop cher de faire deux cas
      - qui vendent un produit sans bien le connaitre (ils ne sont généralement pas au courant du CLUF et refusent donc de l'endosser comme ils le devraient))
      • [^] # Re: Le remboursement est rendue impossible par Microsoft

        Posté par . Évalué à 1.

        Malheureusement je n'ai pas réussi à trouver le texte à l'url que tu donnes. Mais je crois bien avoir vu que ce qui est interdit pour le distributeur c'est d'indiquer le prix auquel il achète les licences, pas le prix auquel il les vend. MS n'y est pour rien ici. Puis à la limite je ne crois pas que le revendeur puisse être inquiété si c'est vraiment une obligation légale. Le problème n'est donc pas là.

        J'ai posté la partie interressante du lien juste au dessus, lis tu verras que ce n'est pas cela.

        Meuh non, c'était déjà le cas à un moment ou personne ne parlait sérieusement d'OS alternatif. Il s'agit juste de faire en sorte que le client X ne connaisse pas le prix et les conditions d'achat du client Y pour qu'ils n'aillent pas se comparer les uns les autres. C'est une clause de confidentialité classique.

        La confidentialité n'est pas notre problème, Ce que nous voulons connaître, c'est le prix de vente des logiciels inclus lorsque l'on achète une machine, dont les contrat stipule que l'on peut en demander le renboursement si on les refuse.
        Comme on a pas de prix --> pas de remboursement !

        Trop facile de taper sur MS. Si un revendeur voulait vendre un micro sans OS il le pourrait. Rien dans les ventes de licence en pack aux revendeurs ne l'interdit, ça a été précisé suite à des procès aux US ou en Europe, je ne sais plus. Si le revendeur choisit de vendre du MS c'est son choix et uniquement son choix. C'est facile de taper sur MS, ça regroupe les foules, mais MS ne vend qu'un produit ici, le problème vient uniquement des revendeurs :
        - qui font des offres groupées car il leur serait probablement trop cher de faire deux cas
        - qui vendent un produit sans bien le connaitre (ils ne sont généralement pas au courant du CLUF et refusent donc de l'endosser comme ils le devraient))


        Je répète, car j'ai l'impression que tu n'as pas compris ; ce que l'on demande c'est de pouvoir se faire rembourser les logiciels comme prévu par le CLUF, pas que les fabriquants vende des machines sans OS, la plupart des clients ne s'y retrouveraient pas.
        Mais j'affirme que cela est rendue quasi impossible par l'interdiction faîte par Microsoft aux OEM de faire figurer les prix des logiciels.
        On devrait normalement ne trouver dans la distributions que des offres du genre : Micro portable Pentium 8 à 45 Ghz : 999 ¤ (dont 80 ¤ Windows XP) , ce n'est malheureusement pas le cas.
        • [^] # Re: Le remboursement est rendue impossible par Microsoft

          Posté par (page perso) . Évalué à 3.

          > Je répète, car j'ai l'impression que tu n'as pas compris ; ce que l'on demande
          > c'est de pouvoir se faire rembourser les logiciels comme prévu par le CLUF, pas
          > que les fabriquants vende des machines sans OS, la plupart des clients ne s'y
          > retrouveraient pas.

          Le logiciel a été remboursé conformément au CLUF. Ca a impliqué le remboursement de l'offre totale mais c'est conforme au CLUF et à l'esprit de ce que voulait vendre le fournisseur.
          Ce que la plupart demandent c'est justement de pouvoir ne payer que le hard et pas le soft, suite à une argument de vente liée, et ça c'est beaucoup plus contestable (ou au moins ça peut être soumis à argumentation un bon moment).
          • [^] # Re: Le remboursement est rendue impossible par Microsoft

            Posté par . Évalué à 1.

            Le logiciel a été remboursé conformément au CLUF. Ca a impliqué le remboursement de l'offre totale mais c'est conforme au CLUF et à l'esprit de ce que voulait vendre le fournisseur.

            Justement non, le cluf ne porte pas sur l'offre total mais seulement sur le logiciel. Le juge a purement et simplement seulement annulé la vente, en fait il a botté en touche.

            Ce que la plupart demandent c'est justement de pouvoir ne payer que le hard et pas le soft, suite à une argument de vente liée, et ça c'est beaucoup plus contestable (ou au moins ça peut être soumis à argumentation un bon moment).

            Là je ne comprends pas bien où tu veux en venir ?
    • [^] # Re: Le remboursement est rendue impossible par Microsoft

      Posté par . Évalué à 2.

      Or précisement, le non affichage du prix du logiciel est du fait de microsoft, c'est même écrit en toutes lettres dans les règles de distributions des produits OEM

      J'ai fais faire des devis à des distributeurs informatique (achat professionnel) j'ai à chaque fois eu le prix OEM des produits Microsoft, cela permet de comparer avec les autres types de licences auxquelles j'ai accès.
      En plus, les revendeurs expriment de la réticense à la vente OEM pour les pro d'après eux sans OEM, je peux balancer la machine et transférer le logiciel sur une autre bécanne (je les soupçonne de vouloir me vendre une software assurance), sans compter qu'il faut migrer et donc se retrouver dans l'illégalité au moment de la migration (2 machines 1 licence!).
  • # demander un rabais?

    Posté par . Évalué à 1.

    demander un rabais de 10 - 20 % ? ya toujours moyen de demander une remise normalement, de negocier le prix, et c'est plus simple que de se faire rembourser le truc. c'est un comportement assez peu repandu, suffit de se dire que dans ce cas là, c'est justifié.

    ou se faire offir les logiciels version boite ? ;o)
    ( toujours mieux qu un oem, au moins on a ce qu on paye, .... et peut etre retourner au magasin avec la boite pour se la faire rembourser plus tard dans la semaine ;o)


    j ai quelques problemes avec l'oem sinon...
    le logiciel est lié à l'ordinateur.... mais jusqu'a quel point un ordinateur reste t il le meme ?
    apres changement de memoire carte mere, proc, carte graphique, ajout/changement d'un disque dur ou meme changement d'ecran, c'est toujours le meme ordinateur ou devient-on un piratin?
    (ou alors j'ai rien compris)

    parce que mon premier pc cyrix 233 a 4000 francs, avec le windows oem (ou vrai windows peut etre? cd normal clef et manuel, sans cd de restauration), il a fini en duron 600, on peu meme dire que je suis toujours dessus (barton xp).... ca a changé au fur et a mesure... et finalement, c'est toujours le meme ordinateur, vu que c'est "le mien"
  • # Ventes liès, un système bétonnais.

    Posté par . Évalué à 1.

    Les portables.

    Tout potentiel acheteur se voit systèmatiquement de l'OS Windaube quelquesoit sa version et une kyrielle d'applications tournant sous cet OS. Ma propre expérience m'à amener au constat suivant. Les recours auprès des revendeurs (d'en le cas ou ils sont plusieurs à proposer la même offre), les recours auprès de Familles de France (ou tout autre organisme), et de la DDCCRF sont tellement fastidieuses et lentes (voir sans suite) qu'entre temps la proposition commerçiale qui vous intéresse n'est simplement plus au "catalogue".
    Conclusion :Acheter d'abord (sans connaissance des contrats au préalable) et batailler pour peut être vous faire "rembourser" ou obtenir un geste commerciale dans le meilleur des cas.
    Là on a atteint le summum, acheter même si dans le "package", les logicielles ne présente aucun intérêt. La décision rendu par le juge de proximité atteste bien du fait: un "PC /portable ou non" c'est Windows à clef. Pas de Windows pas de PC, si ça se n'est pas un "monopole".

    Le dernier mot:
    Harceler les institutions (qui ne bougent pas, ou trop lentement) et les personnes qui pratiquent la "vente lié" pour qui sait, voir un jour un consommateur libre de choisir.

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.