pkgsrc 2014Q3 est disponible

Posté par (page perso) . Édité par Benoît Sibaud, BAud, ZeroHeure et Snark. Modéré par ZeroHeure. Licence CC by-sa
Tags :
23
6
oct.
2014
NetBSD

Dans un message à des listes de diffusion pkgsrc et NetBSD, Alistair Crooks a annoncé la disponibilité de la branche pkgsrc-2014Q3. Pkgsrc (prononcer package source) est une infrastructure de construction de logiciels tiers pour NetBSD, ainsi que pour d’autres systèmes de type UNIX. Il permet donc à NetBSD et à d’autres systèmes d’exploitation de disposer de nombreux logiciels sous forme source, mais aussi sous forme binaire.

Les développeurs pkgsrc fournissent une nouvelle version stable chaque trimestre. Comme son nom l’indique, pkgsrc 2014Q3 est donc la troisième sur les quatre de 2014 et est disponible depuis le 2 octobre dernier.

Plus de détails sur cette version en particulier en seconde partie de dépêche, qui reprend grandement le courriel d'annonce.

Si vous ne connaissez toujours pas pkgsrc

À force de publier des dépêches sur le sujet (suivez le tag pkgsrc), espérons que vous commencez à connaître la chanson : pkgsrc, c'est le système de paquets logiciels pour NetBSD, issu d'un fork en 1997 de celui de FreeBSD. Nos amis au drapeau orange étant adeptes de la portabilité, il est logique que leur système de paquets puisse fonctionner ailleurs et compte toujours sa vingtaine de plateformes compatibles, allant des systèmes BSD à Windows (grâce à Cygwin/Interix/Services For Unix) en passant par GNU/Linux, OS X et Solaris.

Les chiffres du trimestre

En termes de paquets, pkgsrc-2014Q3 c’est (avec entre parenthèses la différence avec pkgsrc-2014Q2) :

  • 15186 paquets possibles ;
  • 14741 paquets binaires compilés avec clang pour NetBSD-current/x86_64 (- 154) ;
  • 13120 paquets binaires compilés avec gcc pour SmartOS/i386  (+ 1083) ;
  • 13026 paquets binaires compilés avec gcc pour SmartOS/x86_64 (+ 391) ;
  • 13484 paquets binaires compilés avec gcc pour Linux-2.6.32/x86_64 (+366) ;
  • 11478 paquets binaires compilés avec gcc pour Darwin 10.8.0/i386 (+1495) ;
  • 12363 paquets binaires compilés avec clang pour FreeBSD 10/x86_64 (+ 47).

À noter aussi : 13016 paquets binaires compilés en utilisant dash (et non bash) comme shell pour la plateforme SmartOS/i386.

Ce trimestre, en termes de modifications, il y a eu :

  • 210 paquets ajoutés ;
  • 15 paquets retirés, dont 12 avec un successeur ;
  • 1 123 paquets mis à jour ;
  • 3 paquets ont été renommés.

Les changements

Parmi les ajouts ou mises à jour notables, on peut remarquer :

On dira par contre au revoir à l'ancien subversion-1.6.

Si vous utilisez NetBSD 5.x, sachez que par défaut c'est l'option X11 modulaire qui est utilisée. Cela signifie qu'au lieu d'utiliser la version de X11 qui est dans le système de base, les paquets X11 de pkgsrc, généralement plus récents, seront construits.

Bien entendu, pkgsrc-2014Q3 contient des paquets Bash patchés contre ShellShock. De plus, Christos Zoulas avait effectué un patch pour désactiver les définitions de fonctions dans les variables d'environnement.

Deux jours de rab' !

Pour amener à une nouvelle version de pkgsrc, le calendrier est généralement le suivant :

  • deux mois et demi de mises à jour diverses et variées dans pgksrc-current ;
  • deux semaines de gel (freeze dans la langue de Shakespeare) : durant cette période, les changements qu'on peut qualifier d'intrusifs ou devant être testés en profondeur ne sont pas acceptés dans pgksrc-current, comme par exemple des nouveaux paquets, des mises à jour majeures (si elles ne sont pas motivées par un correctif critique) ou des modifications d'infrastructure ;
  • à la fin de la période de gel, la branche est créée, mais n'est pas figée pour autant : elle bénéficiera de correctifs de sécurité par exemple.

Cette fois-ci, Alistair Crooks a annoncé le 29 septembre dernier deux jours supplémentaires de gel. Deux raisons ont motivé cette décision :

  • beaucoup de changements ont encore lieu dans pkgsrc et peuvent donc nécessiter un peu de temps pour que les tests soient menés correctement ;
  • Shellshock est arrivé durant la période de gel : cela a peut-être plus d'impact qu'on ne le pense.

Le courriel annonçant la décision indique que le but est d'avoir la meilleure branche possible et que prendre un peu plus de temps maintenant sera payant sur le long terme.

  • # pbulk

    Posté par . Évalué à 2.

    Ce qui est cool, c'est tout le boulot d'optimisation réalisé par Perkin sur la construction de paquets…
    Ça promet d'être sympa pour les prochaines versions. http://www.perkin.org.uk/posts/building-packages-at-scale.html

    • [^] # Re: pbulk

      Posté par (page perso) . Évalué à 3.

      En effet, les effets des optimisations de Jonathan Perkin sont assez impressionnant, on l'a vu dernièrement avec les cwrappers sur la liste de diffusion tech-pkg. J'espère pouvoir aborder le sujet lors de la prochaine version de pkgsrc.

  • # Distribution

    Posté par . Évalué à 4.

    En lisant la dépêche, on se dis qu'il s'agit d'une distribution à part entière. Il lui manquerait juste un (ou plusieurs) noyau(x) (linux ? k*BSD ? minix ?) et un installeur.

    Tous les contenus que j'écris ici sont sous licence CC0 (j'abandonne autant que possible mes droits d'auteur sur mes écrits)

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.