Premier coup d'œil à SailfishOS 4.2.0 (Verla)

Posté par  . Édité par Ysabeau et palm123. Modéré par Ysabeau. Licence CC By‑SA.
Étiquettes :
26
16
sept.
2021
Téléphonie

L’entreprise de téléphonie mobile finlandaise Jolla vient de mettre à la disposition des abonnés au programme « Early Access » la deuxième version de son système d'exploitation pour ordiphone SailfishOS OS 4.2.0. Regardons les nouveautés de Verla puisque c’est le nom de cette version !

Comme d'habitude, je me concentre sur les nouvelles fonctionnalités et les améliorations, et couvre également des sujets spécifiques au Sony Xperia 10 II que j'utilise au quotidien.

Verla ?

D'après Wikipedia :

Verla est une ancienne usine de traitement du bois et de carton située près de Jaala, au sud-est de la Finlande. Elle est inscrite depuis 1996 sur la liste du patrimoine mondial de l'UNESCO.

Nouvelles fonctionnalités

Support « Android App »

  • La connexion Wifi des apps Android a été améliorée ;
  • mise à jour 10.0.0.54 des correctifs de sécurité (environ 05/2021).

D’une manière générale, j’ai trouvé que le lancement des apps Android est plus rapide qu’auparavant

Page d’accueil

Mode « Sticky » rajouté à la grille d’apps : en glissant vers le haut la grille d’applications et en la maintenant, vous pouvez la « coller » dans cette position, et ainsi lancer des applications d’une main plus facilement :

Mode sticky

Navigateur

Barre d’outils améliorée :

  • rajout de l’accès à l’historique ;
  • possibilité de rajouter une page web directement à la grille d’apps.

Gestion améliorée des portails captifs Wifi.

Navigateur SFOS 4.2

Je trouve le navigateur dans SFOS 4.2 beaucoup plus rapide et fluide comparé même à la 4.1 - le Changelog ne mentionne pas de changement majeur, mais beaucoup de choses ont été faites « sous le capot », et utiliser le navigateur est désormais bien plus agréable

Calendrier

La vue mensuelle inclut maintenant des points colorés qui indiquent la présence d’événements du calendrier de la couleur correspondante.

Calendrier

Appareil photo

SailfishOS peut maintenant tirer profit des appareils avec plusieurs objectifs (comme le Xperia 10 II) :

  • x1 (défaut) ;
  • x2 (telezoom) ;
  • x0.6 (grand angle).

Appareil photo normal (x1)
Appareil photo telezoom (x2)
Appareil photo grand angle

Les photos ci-dessus ont été prises depuis le même endroit, et vous pouvez voir les différences entre les modes défaut / télézoom / grand angle (et vous pouvez également admirer la superbe smartwatch
PineTime).

Divers

Le mode « Partage » ouvre désormais un dialogue système, rendant l’interface plus consistante :

Partage (1)
Partage (2)

L’accès en SSH au téléphone via le Wifi est beaucoup plus fiable et fonctionne très bien maintenant. Avant cette mise à jour, j’avais environ 20 % de mes tentatives qui fonctionnaient, et sinon j’avais des refus de connexion - ce qui me forçait à utiliser l’Ethernet over USB).

L’écriture prédictive est maintenant disponible pour le Xperia 10 II (pour les utilisateurs ayant une licence SFOS) ! :)

Le partage de connexion pour le Xperia 10 II fonctionne (ce n’était pas le cas en 4.1)

Conclusion

Il ne s’agit pas d’une liste exhaustive des nouvelles fonctionnalités et des améliorations de Verla - se référer au changelog pour cela.

Pour être honnête, quand j’ai regardé les traductions pour SFOS 4.2, je n’attendais pas de gros changements avec cette version. Mais j’avais tort, car Verla est beaucoup plus fluide et rajoute des fonctionnalités vraiment sympa comme l’amélioration du navigateur, un App Support Android plus rapide, et enfin la saisie prédictive pour le Xperia 10 II.

Et si vous aimez regarder les vidéos de revue, Leszek a publié sa revue habituelle sur SFOS 4.2 ici.

Si vous êtes intéressé pour poursuivre la discussion, vous me trouverez (aussi) sur Twitter.

Aller plus loin

  • # OSEF

    Posté par  . Évalué à 0.

    SAPUSAIPALIBRE

    • [^] # Re: OSEF

      Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 2.

      Prochainement une dépêche LinuxFr sur Windows 11, vu que Windows 11 est aussi libre que SailfishOS?

      • [^] # Re: OSEF

        Posté par  . Évalué à 5.

        Il me semble quand même que SailfishOS, bien que pas libre, est basé sur un noyau linux, ce qui le met quand même un peu plus dans le sujet de linuxfr.org que Windows 10, il me semble.

        Pour windows 11, je ne sais pas, c'est peut être basé sur Linux, je ne suis pas beaucoup les actus des OS non libres :P

        • [^] # Re: OSEF

          Posté par  . Évalué à 3.

          La partie émulation Android de Waydroid qui est une amélioration de Anbox pour Wayland, qui rend le tout fluide comme du linux natif (ça passe par du LXC), c'est libre et bien pratique pour les distros Linux.

          Il utilise des composants de Mer, dont Jolla (SailFish OS) est le principal mainteneur il me semble ? Il y a libhybris aussi qui permet de bénéficier de pilotes écris que pour Android sous Linux.

          • [^] # Re: OSEF

            Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 2.

            Il utilise des composants de Mer, dont Jolla (SailFish OS) est le principal mainteneur

            si tu utilises ces composants (ça me dit quelque chose, pas sûr que le tout soit en libre release often), tu pourrais nous dire ce que cela apporte ? ;-)

            Il y a libhybris

            oui, ça c'est une bonne approche àmha, ça permet de faire du libre (ou du proprio d'ailleurs) en bénéficiant d'abstractions permettant d'autres implémentations (une API quelque part).

            qui permet de bénéficier de pilotes écris que pour Android sous Linux.

            oui, ça spa la meilleure pratique :/
            Pour autant, ça permet de sortir des produits pour les 2 ans à venir, pensent certains… (genre j'aurai changé de poste depuis o_O)

            Bref, le jugement n'engage que ceux prêts à l'utiliser 6 ans (et se donner les moyens d'en maintenir une partie) et ceux qui passent à autre chose 2 ans après :/)

            Boah franchement, spa facile, je n'ai maintenu eagle-usb / atm_eagle que 5 ans : de 2003 à 2008 (une fois intégré au noyau yavait moins de boulot, ce n'est pas moi qui l'ai fait, c'est 2 contributeurs qui ont été motivés, on a même reçu des remerciements de mm  ! oui Andrew Morton… bah ça ne parlera pas à grand monde :/ ce n'était que le mainteneur de la branche -mm :p)

            Enjoy!

        • [^] # Re: OSEF

          Posté par  . Évalué à 0.

          SailfishOS est une OpenSuse, qui a quelques bibliothèques proprio pour la partie graphique et quelques composants totalement facultatifs.

          Emacs le fait depuis 30 ans.

      • [^] # Re: OSEF

        Posté par  . Évalué à 2.

        Du coup, pour faire plaisir à Zenitram, vous serez priés de ne plus faire de dépêches parlant de Android, Nvidia, Ubuntu (pour leur intégration des pilotes Nvidia), voir même Debian qui a un dépôt "non-free".

        Emacs le fait depuis 30 ans.

        • [^] # Re: OSEF

          Posté par  . Évalué à 3.

          Et pas pour faire plaisir à Psychofox ? Pas sympa d'oublier l'initiateur de ce fil !

          Si j'ai bien compris tu trouves que Debian est aussi peu libre que Windows et SailfishOS à cause du dépôt "non-free" ?
          A force de vouloir faire plaisir aux autres, je crains que tu extrapoles de manière exagérée leur point.

          Surtout, ne pas tout prendre au sérieux !

          • [^] # Re: OSEF

            Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 4. Dernière modification le 21/09/21 à 11:07.

            Et pas pour faire plaisir à Psychofox ?

            Bah, dès qu'on peut taper sur Zenitram, il ne faut pas regarder le vrai coupable initial :-D ce ne serait pas marrant :).

            je crains que tu extrapoles de manière exagérée leur point.

            Ne pouvant que pertinenter une fois, j'écris pour que je ne peux que me ranger derrière la réponse de Psychofox : je n'ai aucun problème avec le non libre (mon OS principal est non libre) mais sais faire la différence entre du "bankable" libre et du "bankable" non libre, et Android est utilisable en libre (AOSP) car ils ne ferment pas l'UI par exemple, comme Debian a du non libre en option et pas sur un composant central (il y a certes les adorateurs de la ligne de commande pure sans GUI mais je doute qu'il y en a tant que ça sur un smartphone).

            Rappelons que toutes ce dont est parlé dans cette dépêche est non libre (toutes les captures d'écran affichent l'interface graphique qui est non libre, la partie compatibilité Android aussi), ce qui n'est pas le cas de tous les exemples donnés par Astaoth.

            Et surtout, c'est de l'humour, pour s'amuser de l'être humain à être plus tolérant sur les défauts de ce qu'il aime alors qu'ils rejetterait pour ces même défauts sur ce qu'il n'aime pas, plus qu'autre chose. Les modos sont bien libres de montrer leurs incohérences humaines quand ça leur chante (est-ce que je serai motivé de les troller à la sortie de Windows 11 en prenant quasi le même texte de cette dépêche, vu qu'il y a besoin de très peu de changement pour que ça colle tout en affichant autant de libre? Ca dépendra sans doute de combien de temps libre j'ai).

            • [^] # Re: OSEF

              Posté par  . Évalué à 3.

              Si j'ai bien compris tu trouves que Debian est aussi peu libre que Windows et SailfishOS à cause du dépôt "non-free" ?

              Non ce n'est pas ce que je dis. Je ne fais que souligner par l'absurde la comparaison entre Windows et SailfishOS sur l'aspect non-libre qui est faite.

              Basiquement, ce qui est dit ici, c'est donc que OpenSuse (sur laquelle est basée Mer, qui elle-même a servie de base à SFOS) est aussi fermé que Windows, ce qui est totalement absurde.

              Bah, dès qu'on peut taper sur Zenitram, il ne faut pas regarder le vrai coupable initial :-D ce ne serait pas marrant :).

              Je fais une réponse groupée à tes commentaires, je vais pas m'amuser à répondre à chacune de tes sorties une à une. Et à par un de tes messages, le reste de ton propos ressemble quand même sacrément à de la conviction mais qui a l'air totalement erronée. Si le but c'était de faire de l'humour, ca aurait été pas mal que ca soit des blagues en fait, et pas un de tes discours moralisateurs.

              Ne pouvant que pertinenter une fois, j'écris pour que je ne peux que me ranger derrière la réponse de Psychofox : je n'ai aucun problème avec le non libre (mon OS principal est non libre) mais sais faire la différence entre du "bankable" libre et du "bankable" non libre, et Android est utilisable en libre (AOSP) car ils ne ferment pas l'UI par exemple, comme Debian a du non libre en option et pas sur un composant central (il y a certes les adorateurs de la ligne de commande pure sans GUI mais je doute qu'il y en a tant que ça sur un smartphone).

              Bah en fait, tu vas rire, mais y en a sur SFOS (certes, pas beaucoup). Viens faire un tour sur le discord de FxTech pour en voir.
              Sinon, tu peux installer l'UI que tu veux, vu que c'est un GNU/linux basé sur OpenSuse derrière, par exemple tu peux tenter Plasma Mobile. Tu peux aussi t'amuser à porter Enlightment ou Gnome dessus si tu le souhaites, ou même te contenter d'un Kodi comme le fait un LibreElec.

              Rappelons que toutes ce dont est parlé dans cette dépêche est non libre (toutes les captures d'écran affichent l'interface graphique qui est non libre, la partie compatibilité Android aussi), ce qui n'est pas le cas de tous les exemples donnés par Astaoth.

              Du coup, lors de la sortie d'une nouvelle version d'une distribution GNU/Linux, en dépêche, il faut absolument ne pas parler des éléments non libre ? C'est indiqué quelque par pour pas se tromper ?
              Sinon faudrait savoir, ce que tu reproches là, c'est que la dépêche traite de l'UI, ou que Jolla ne participe pas au libre ?

              Et surtout, c'est de l'humour, pour s'amuser de l'être humain à être plus tolérant sur les défauts de ce qu'il aime alors qu'ils rejetterait pour ces même défauts sur ce qu'il n'aime pas, plus qu'autre chose.

              Ah ? Ce commentaire était aussi de l'humour ? Kaamelott, Livre 2, Tome 1, chapitre 7.
              Sinon, je t'invite à faire un tour sur les dépôts de Jolla et à te renseigner un minimum pour savoir de quoi tu parles. Par exemple, si tu veux du composant central, qui soit libre et auquel participe activement Jolla, y a un truc qui s'appelle libhybris qui permet de faire tourner des distributions GNU/Linux sur du matos qui n'a des pilotes dispo que pour Android. Y a aussi une distribution complète qui est dispo. Mais bizarrement, ca n'intéresse plus grand monde là, on préfère taper sur les 3 bibliothèques non libres, là où on se gargarise d'avoir les sources de la calculatrice Windows. En bref, c'est du 2 poids, 2 mesures quoi.

              Emacs le fait depuis 30 ans.

        • [^] # Re: OSEF

          Posté par  . Évalué à 5.

          Je pense qu'il y a une grande différence entre un OS dont les composants clés pour leur utilisation sont proprios et un projet tel une distrib dont les quelques composants proprios installables sont facultatifs et non installés par défaut. De mémoire Debian ne te configure pas le dépôt non-free, tu dois l'ajouter ou le décommenter à la popogne.

    • [^] # Re: OSEF

      Posté par  . Évalué à 3.

      Ce n'est pas OSEF mais SFOS ; tu as (t'es) anagrammé (mélangé les pinceaux) on dirait.

      Mis à part le titre, la question que j'allais poser est comment je peux l'installer sur mon ordiphone pour tester… (pas vu le lien à la fin de la dépêche.)

      “It is seldom that liberty of any kind is lost all at once.” ― David Hume

    • [^] # Re: OSEF

      Posté par  . Évalué à 8.

      Sailsfish OS ne l'est pas non mais une partie des travaux de Jolla sont disponibles librement (notamment différents SDK, le navigateur internet…).

      https://github.com/sailfishos

      La majeure partie des morts l'était déjà de son vivant et le jour venu, ils n'ont pas senti la différence.

      • [^] # Re: OSEF

        Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 5. Dernière modification le 16/09/21 à 14:34.

        Faudrait tester la version libre et faire une dépêche dessus plutôt qu'une version non libre.
        Oups, plus d'UI, plus de compatibilité Android… Tout ce qui est "bankable" est non libre. Même Android a plus de libre à ma connaissance.

        Windows n'est pas libre non mais une partie des travaux de Microsoft est disponibles librement (notamment la calculatrice, le gros du navigateur internet… Sans parler la masse de logiciels libres que Microsoft fournit à côté). Ha oui, ça marche aussi. Bizarre de ne pas lire ça sur Windows ici mais sur un autre OS c'est dit sans gêne. Amusant le 2 poids 2 mesures suivant qu'on aime ou pas une entreprise :).

        • [^] # Re: OSEF

          Posté par  . Évalué à 5. Dernière modification le 16/09/21 à 15:07.

          Et puis PowerShell !

          Je suis pour la dépêche sur PowerShell !

          • [^] # Re: OSEF

            Posté par  . Évalué à 6.

            Pour l'utiliser régulièrement avec powercli (les modules pour vmware), powershell est quand même assez bien fait même si je n'aime pas trop les chameaux.

          • [^] # Re: OSEF

            Posté par  . Évalué à 3.

            PowerShell aura 15 ans au mois de novembre et une version 7.2. Ca peut se tenter !

  • # Lourdeur

    Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 8.

    Chaque image tape dans les 1 Mo (ou plus), le sans perte c'est bien mais pas forcément pour tout le monde, surtout quand le serveur ne sait pas fournir (vous testez combien peut débiter votre serveur? C'est cool mais en attendant ceux qui ouvrent lien doivent attendre plus de 10 secondes même avec une bonne connexion).

    C'est très lourd pour pas grande utilité…

    • [^] # Re: Lourdeur

      Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 4.

      Une demande en ce sens a été faite par Ysabeau.
      L'auteur de la dépêche vient de répondre : « Ça marche je m'en occupe ».

      Avec ma liaison fibre optique à 900 Mbit/s effectifs, je suis peu sensible, mais avec l'ADSL que j'avais avant le débit variait de 100 kbit/s à 3 Mbit/s selon l'état du réseau. Avec les smartphones, le raisonnement est identique, le haut débit n'est pas partout disponible.

      En conclusion, il faut se soucier de ceux qui n'ont que de faibles bandes passantes quand on publie un article. C'est à la fois du bon sens et une pensée vers les défavorisés d'Internet.

      • [^] # Re: Lourdeur

        Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 2.

        En fait, il a répondu le 16, donc très vite après ma demande, mais, pour l'instant, sans effet.

        De toute façon les bonnes pratiques du web se fichent du débit et elles demandent à ce que les images soient légères et pas sorties brut de fonderie de l'appareil photo.

        « Tak ne veut pas quʼon pense à lui, il veut quʼon pense », Terry Pratchett, Déraillé.

  • # Alors

    Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 3. Dernière modification le 16/09/21 à 14:29.

    Je ne vais pas parler sur SailfishOS, je ne l'utilise pas car de mon point de vue, c'est encore moins libre qu'Android…

    Par contre, j'ai aussi une Pinetime dont je suis trop fan 💕

  • # solution alternative

    Posté par  . Évalué à 5.

    Je suis bien d'accord sur le fait qu'il soit dommage que Sailfish OS ne soit pas libre.
    Mais cela reste une des trop rares solutions alternatives. Finlandaise de surcroit.
    Je me suis mis à utiliser Sailfish OS en achetant en 2014 leur premier smartphone. Comme je ne suis pas développeur, c'était à l'époque pour moi la seule solution alternative a ma portée. Et je suis passé d'un nokia e72 à ce Jolla 1. Désormais nous avons /e/. Mais /e/ est arrivé trop tard sur le marché pour moi (je veux dire mon cas particulier). Maintenant, je sais que /e/ est une solution alternative possible.

    Et je regrette qu'aucune entreprise française ou européenne ne ce soit intéressé à ce projet. Désormais Jolla est capitalistiquement détenue par Rostelcom, une entreprise russe qui développe Aurora OS. Sailfish OS et Aurora OS me font un peu penser à Fedora/Red Hat.

    • [^] # Re: solution alternative

      Posté par  . Évalué à 5.

      J’avais le Jolla qui était bien solide qui a été maintenu pendant de longues années. À l’arrêt du support j’ai longuement hésité mais j’ai pris un SONY Xperia pour y installer SailfishOS: malgré ses défauts et manques, j’ai du mal à lâcher son ergonomie pour celle d’Android. Il est cependant probable que je m’oriente vers GrapheneOS lorsqu’il faudra changer.

      Le fait qu’il ne soit pas libre est à mon avis ce qui a fait couler le projet. Je pense en effet que s’il avait été entièrement libre dès le départ il y aurait eu plus d’engouement de la part de la communauté qui l’a boudé pour travailler sur d’autres projets plus ouverts. Ils ne se seraient peut-être pas non plus tournés vers les russes ce qui doit encore plus rebuter certaines personnes de s’y intéresser.

      À noter qu’au nombre des promesses qui n’ont pas été tenues il y avait des mises à jour mensuelles et une ouverture progressive totale du code.

      J’adore vraiment cet OS mais leur entêtement à ne pas le libérer et se tourner ver la Russie me laisse un réel sentiment de gâchis.

    • [^] # Re: solution alternative

      Posté par  . Évalué à 1.

      /e/ est très bien en effet. Mais…. j'ai dû le laisser (momentanément ?) de côté faute de support de la vowifi (et suite à l'abandon par Orange de ses femtocells).

      Bref, il m'a fallu choisir entre avoir un OS libre, ou pouvoir téléphoner :-(

  • # Jolla phone de 2014

    Posté par  . Évalué à 2.

    J'avais le Jolla phone à l'époque, je l'ai réutilisé récemment. Et il a très très mal vieilli, autant niveau hardware que software.

    Aprés avoir fait un reset et l'installation de toutes les mises a jour (qu'il faut se farcir dans l'ordre…).

    La plupart des applications dans le store ne marche plus. Le support android n'est plus mis a jour. Aucune application de navigation GPS n'est fonctionnelle (Here, Gmaps, Magic earth, Waze). Le navigateur web par défaut, sans adblock, est d'une lenteur absolut, les alternative sont pété.

    Il reste que les appels, sms/mms qui fonctionnent correctement.

    C'est assez décevant. Moi qui me réjouissait d'avoir un linux phone a l'époque, le voila devenu complémentent obsolète…

    • [^] # Re: Jolla phone de 2014

      Posté par  . Évalué à 3.

      Tu as plus un problème avec Android, problème que connaissent tous les téléphones avec Android qu'un problème avec Linux.

      Perso je n'utilise pas d'application Android sur mon téléphone, à part Firefox de temps en temps.
      Il y a plusieurs alternatives d'application GPS non Android.

    • [^] # Re: Jolla phone de 2014

      Posté par  . Évalué à 5.

      C'est assez décevant. Moi qui me réjouissait d'avoir un linux phone a l'époque, le voila devenu complémentent obsolète…

      L'un des soucis aussi pour les mises à jour du Jolla est le compromis accepté par l'équipe de Jolla à l'époque. Ce téléphone utilise un noyau Android fourni par le fabricant du SoC. Et forcément : ce noyau n'a jamais été mis à jour. Un noyau 'upstream' n'a pas les pilotes pour gérer le SoC, seul le noyau du fabricant a les pilotes propriétaires requis.
      Donc non seulement la partie espace utilisateur n'a pas forcément été suffisamment maintenue (le navigateur web sans adblock…), mais en prime la partie android ne peut être mise à jour (les android plus récents nécessitent un noyau plus à jour) et le système ne peut pas non plus être réellement amélioré.

      Pour ma part, c'est ce qui m'a convaincu qu'un téléphone avec un noyau impur n'est pas acceptable et m'a fait choisir le pinephone, avec son propre lot de problèmes…

      • [^] # Re: Jolla phone de 2014

        Posté par  . Évalué à 2. Dernière modification le 18/09/21 à 09:22.

        Concernant le noyau android, de ce que j'ai pu lire et comprendre (je rappelle que je ne suis pas développeur) :

        • pour le Jolla 1, le Jolla C et la tablette, le noyau android était fourni non pas par Google mais était une "machine" Alien-Dalvik développé par une société Suisse "Myriad Group" '(ou quelque chose comme cela). Le Jolla C (et l'Intex Aquafish) était livré avec un noyau 4.4.4. Le Jolla 1 avec un 4.1.

        • avec Sailfish X (pour tous les appareils Sony compatibles et le Gemini : c'est un android AOSP qui tourne dans un container LXC.

        Pour mon XA2, j'ai commencé avec un android 8.1. Je suis désormais avec un Android 10 qui a reçu lors de la livraison de sailfish OS 4.2 quelques correctifs.

        N'hésitez pas à corriger si je raconte des bêtises ;-)

        • [^] # Re: Jolla phone de 2014

          Posté par  . Évalué à 4.

          c'est un android AOSP qui tourne dans un container LXC.

          Un conteneur c'est dans l'espace utilisateur, mais quid du noyau de la machine ? S'agit-il d'un noyau entièrement compilé depuis des sources par Jolla, ou est-ce un noyau dérivé du travail du vendeur du SoC et impossible à maintenir sans ce dernier ? Il est très rare de pouvoir faire tourner un noyau upstream sur un téléphone…

        • [^] # Re: Jolla phone de 2014

          Posté par  . Évalué à 8.

          Quelques compléments d'informations:

          "Myriad group" était une fusion de plusieurs sociétés françaises (PurpleLabs + Sagem Phone), Suisse, Allemande. C'était un gros paquet cadeau fabriqué par des anglais, pour être vendu à un pigeon.

          L'un des problèmes de Jolla 1 a été "Myriad", la société Suisse à l'origine de Dalvik (la JVM d'Android) a été liquidé sans qu'il y ait une capitalisation des connaissances. J'ai participé au développement d'Alien-Dalvik sur Jolla 1. Notre équipe a fait le portage sur Wayland et les relations avec Jolla étaient compliquées. Nous voulions partir sur quelque chose de stable puis avancer sur les perfs alors que Jolla voulait passer directement à des trucs plus complexes. Et puis nos patrons anglais voulaient fermer notre R&D à Chambéry. En tout cas avec Alien-Dalik il était impossible que Sailfish soit ouvert.

          Ensuite il y a eu le choix matériel, la plateforme de ST-Ericson qui a été le succès que l'on connaît (ST-Ericson a fermé boutique en 2014 justement).

          Je pense que le but de Jolla était de se faire racheter par Nokia dès que celui-ci serait revenu sur le marché des téléphones. Mais cela a été très(trop) long et à un moment il a fallu qu'ils survivent.

          Personnellement je trouve que SailfishOS voulait trop réinventer la roue par rapport à un OS Linux + un Qt ou un Enlightment, avec trop peu de moyens.

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à celles et ceux qui les ont postés. Nous n’en sommes pas responsables.