Sortie de Bureau Libre Free-EOS 2.0

Posté par . Modéré par Jaimé Ragnagna.
Tags :
0
9
juil.
2006
Bureautique
Tous les logiciels libres Windows indispensables à tout à chacun sur l'ordinateur de chaque citoyen...
C'est l'objectif du projet Bureau Libre Free-EOS qui vient de sortir la version 2.0 de son CD de logiciels libres sous Windows.

Interface de présentation conviviale, tutoriels associés, installation simplifiée à partir de l'interface de présentation, avec installation automatique des pré-requis ou greffons indispensables (le dictionnaire français avec OOo2 par exemple, accompagné des greffons SVG, des fonds de cartes de OOoHG ou wikipedia).

Pour atteindre un public peu à l'aise avec le téléchargement, Bureau Libre Free-EOS édite aussi un tirage physique de son CD avec l'aide de partenaires comme les lycées, les universités, les conseils régionaux, l'Adullact, Framasoft, l'AFPA Bretagne, etc. Plus de 150 000 exemplaires de la version 1 ont été ainsi distribués gratuitement aux usagers. Le premier tirage de la version 2.0 à 70 000 exemplaires permet de le distribuer aux partenaires qui le veulent à 0,26 ¤ le CD ! La version 2 augmente largement le nombre de tutoriels fournis et n'a retenu que des logiciels sous licence libre. L'interface de présentation est beaucoup plus conviviale et permet directement d'installer des logiciels (il est inspiré de l'interface utilisée jadis par OpenCD).

Le choix des logiciels, toujours discutable, reprend évidemment les ténors de la bureautique libre, mais pas seulement. Il a fait l'objet d'une consultation largement ouverte. La réalisation en est pilotée principalement par la mairie de Brest, Free-EOS et Archipel du Libre, mais y associe de nombreux autres contributeurs.

Le projet Bureau Libre Free-EOS incite tous les partenaires qui le souhaitent à éditer le CD à leurs couleurs, en personnalisant sa présentation.
  • # Erreur

    Posté par . Évalué à 3.

    Ça veut dire quoi
    des fonds de cartes de < acronym title="OOo Histoire Géographie>OOoHG ou wikipedia).
    ?
    • [^] # Re: Erreur

      Posté par . Évalué à -1.

      En plus, les '<' et les '>' génèrent un flux RSS bien étrange ...
      • [^] # Re: Erreur

        Posté par (page perso) . Évalué à 5.

        ça veut dire que j'avais oublié un guillemet, ça a été corrigé :/

        sinon en gros OOoHG, c'est un module supplémentaire à OpenOffice.org permettant d'avoir des fonds de carte pour l'histoire ou la géographie ou pour d'autres choses d'ailleurs
        ce n'est pas complètement libre étant sous CC-by-nc-sa mais bon ça peut être utile : http://ooo.hg.free.fr/ooohg/ooohg.html

        et il y a bien d'autres choses intéressantes pour mettre en forme des documents : http://ooo.hg.free.fr/ avec Diap'OOo, Model'OOo, Alexandr'OOo, Graph'OOo respectivement pour des objets numériques animés (flash :/ ), modèles de documents, documents intégrant un dictionnaire "online", Réaliser des graphiques : courbes, diagrammes, histogrammes...
  • # les Logiciels Libres en drogue douce ?

    Posté par (page perso) . Évalué à 6.

    L'approche de la distribution de Logiciels Libres pour Windows ne me convainc pas. En faisant des Logiciels Libres une drogue douce que l'on prend de temps en temps pour s'aérer l'esprit, on le canalise et on ne permet pas à ce qu'il attaque suffisamment le cerveau. Pour moi, il doit devenir une drogue dure : quelques prises de LiveCD et on finit par installer contraint par la qualité de l'outil.

    Les OS libres sont prêts à s'imposer sur le poste de travail, il faut les y aider en les transformant en une alternative à considérer car elle apporte un plus fonctionnel indéniable. En cela, le port des applications est le mal puisqu'il nivelle les expériences. Pourquoi installer Linux alors que j'ai déjà tout sous Windows ?

    À ce titre, je rêve qu'une application exceptionnelle et grand public ne soit disponible librement que pour OS Libre. Cela encouragerait le passage vers les OS libres de manière prodigieuse.
    • [^] # Re: les Logiciels Libres en drogue douce ?

      Posté par (page perso) . Évalué à 0.

      À ce titre, je rêve qu'une application exceptionnelle et grand public ne soit disponible librement que pour OS Libre. Cela encouragerait le passage vers les OS libres de manière prodigieuse.

      Comme linux (le noyau) par exemple ?
    • [^] # Re: les Logiciels Libres en drogue douce ?

      Posté par . Évalué à 8.

      Salut,

      Je ne suis pas tout à fait d'accord avec toi, pour moi, le passage par des logiciels libres sur OS proprio est inévitable !
      Tu ne trouve pas que le saut windows à linux est un peu haut ?
      Oui des personnes ont déjà réussi ! Mais peu ! Il y a tjs des plus fort et surtout plus motivé qui réusissent mais ils sont peu nombreux.

      Je pense que ce CD ainsi que la FRAMAKEY peuvent petit à petit ouvrir vers le monde du libre.

      Déjà ce petit pas n'est pas facile à franchir, alors le grand saut n'est pas pour demain.

      Ceci dit, je pense que le système adopté par Framsoft est plus interessant que le CD ou il faut installer des logiciels car même si les windosiens installent n'importe quoi très facilement, il est plus simple de se lancer si l'on sait qu'il n'y aura rien d'insatller !!

      Je suis un linuxiens pur et dur mais j'utilise très souvent la FRAMAKEY au boulot ou WINDOWS regne en maitre ! Quelle bonne idée ce projet !
      A+
      • [^] # Re: les Logiciels Libres en drogue douce ?

        Posté par . Évalué à 2.

        Je pense aussi que l on doit passer par la.
        D ailleurs dans le meme domaine j attends avec impatience un eventuel portage de KDE 4 sous windows (ainsi que toutes les applis qui l entourent) A mon avis, cela pourrait montrer qu en domaine d ergonomie, Linux n est plus a la traine.
        • [^] # Re: les Logiciels Libres en drogue douce ?

          Posté par (page perso) . Évalué à 1.

          Un live CD n'est pas suffisant ?

          Arrétons de faire croire que le logiciel libre est simplement du logiciel (souvent du bon en plus).

          Si tu dis :
          Tu vois, c'est mieux c'est vraiment ergonomique et c'est beaucoup plus joli

          ça va.
          Si tu rajoutes :
          et en plus ça marche sous windows

          ça craint
          alors pour moi il vaut mieux terminer par :
          et en plus c'est libre, ça veut dire que ...


          Si tu ne fais pas ça, après on se retrouve avec des gens (de Bull par exemple) pour qui le logiciel libre est une "commodité" (cf discours tenu lors de Paris capitale du libre).

          D'ailleurs, pourquoi ne pas utiliser toute l'énergie gaspillée en port vers windows pour réaliser des distributions (live pourquoi pas) permettant de migrer de manière transparente ?
          • [^] # Re: les Logiciels Libres en drogue douce ?

            Posté par . Évalué à 9.

            D'ailleurs, pourquoi ne pas utiliser toute l'énergie gaspillée en port vers windows pour réaliser des distributions (live pourquoi pas) permettant de migrer de manière transparente ?

            Quasiment tous ceux qui ont travaillé sur le CD Bureau Libre Free-EOS travaillent aussi dans des LUG ou sur des projets libres sous Linux (cf. serveur Free-EOS).
            Ils ont aussi voulu répondre à la situation que résume bien l'intervention d'un animateur d'EPN lors du récent Forum des usages coopératifs à Brest : "99% des personnes qui viennent nous voir possèdent un ordinateur sous Windows sans logiciel libre et 95% ne sont pas capables de télécharger et graver une image iso de CD. C'est pour cela qu'il nous faut des outils comme Breau Libre Free-EOS pour leur permettre de connaître et d'utiliser des logiciels libres".
            Je ne pense pas qu'il faille opposer des solutions qui vont toutes dans la même direction sans se concurrencer.
            • [^] # Re: les Logiciels Libres en drogue douce ?

              Posté par (page perso) . Évalué à 5.

              Oui, je comprends le point de vue et je ne conteste pas du tout l'implication et l'éthique des participants au projet.

              Mais pourquoi ne pas faire un peu comme la distribution Ubuntu. Si on la met dans l'ordinateur on peut installer des softs libres et si on reboote avec le CD dans l'ordinateur, on se retrouve sous GNU/Linux.

              Cela est à mon avis plus persuasif et ne change rien au mode de diffusion.
          • [^] # Re: les Logiciels Libres en drogue douce ?

            Posté par (page perso) . Évalué à 7.

            Si tu ne fais pas ça, après on se retrouve avec des gens (de Bull par exemple) pour qui le logiciel libre est une "commodité" (cf discours tenu lors de Paris capitale du libre).


            Je soupsonne Bull d'avoir voulu dire "commodity" qui ne se traduit pas en français par commodité. Je pense que le sens qu'ils voulaient donner au mot "commodité" est le suivant:

            « Dans le monde des affaires anglosaxones, le mot commodity est couramment utilisé pour désigner un bien de consommation industrielle ou individuelle disponible en grande quantité et pouvant provenir de nombreux fournisseurs différents. »
            Source: Wikipédia:
            http://en.wikipedia.org/wiki/Commodity
            http://fr.wikipedia.org/wiki/Commodit%C3%A9

            Et effectivement, c'est vrai: les Logiciels Libres peuvent provenir de nombreux fournisseurs différents.
            • [^] # Re: les Logiciels Libres en drogue douce ?

              Posté par (page perso) . Évalué à 2.

              Je ne sais pas si tu étais à Capitale du Libre mais leur discours montre que malheureusement leur vision se rapproche bien de "commodité" à la française.

              Je cite :
              Il y a des domaines ou le logiciel libre, ne peut pas suivre, par exemple la Sécurité. La menace évolue tellement vite, comment voulez vous qu'ils suivent


              C'est peut-être effectivement l'expression anglosaxonne qui est utilisée mais le fond de la pensée s'applique très bien en VF ;-)
    • [^] # Re: les Logiciels Libres en drogue douce ?

      Posté par (page perso) . Évalué à 10.

      À ce titre, je rêve qu'une application exceptionnelle et grand public ne soit disponible librement que pour OS Libre. Cela encouragerait le passage vers les OS libres de manière prodigieuse.

      Un exemple: GCompris, le logiciel éducatif libre développé par Bruno Coudoin. Sous GNU/Linux, il est libre, gratuit et complet.

      Pour Microsoft Windows, il est entièrement libre également. Seulement, la version compilée et disponible gratuitement pour Windows est limitée en nombre d'activités. Pour obtenir la version complète, il faut payer (mais elle est toujours libre, en GPL). Et encore, elle n'est pas complète: certaines activités de GCompris sont développées en Python, et celles-ci ne fonctionnent pas sous Windows, même dans la version complète et payante. De plus, dans la version limitée, un message est affichée disant qu'avec GNU/Linux, le logiciel est plus mieux, et entièrement complet, libre et gratuit. (Bruno, tu me corriges si je me trompe ?)

      Ça me semble être un bon moyen d'encourager au passage vers GNU/Linux, ou en tout cas de faire connaître l'existence de GNU/Linux, et de ne pas faire passer un Logiciel Libre comme n'importe quel autre freeware.
    • [^] # Re: les Logiciels Libres en drogue douce ?

      Posté par . Évalué à 1.

      Mais pourquoi passer à Linux ? Grâce à thegimp, openoffice, firefox et cygwin, windows possède maintenant le meilleur des deux mondes libres et propriétaire.
      • [^] # Re: les Logiciels Libres en drogue douce ?

        Posté par . Évalué à 8.

        Salut,

        Qu'y a t'il de meilleur dans le monde propriétaire ?
        Les failles masquées, les virus utilisant ces failles, les formats fermés, les drm, la vente liée, etc.

        Le seul argument en faveur du monde windows réside dans la disponibilité des drivers matériels ! C'est le seul truc qui parfois (ma carte son n'est pas supportée) me géne ! Tout le reste c'est du bonheur !

        En plus, le portage de ces logiciels me permet de les utiliser partout et ça c'est plutot cool !
        A+
        • [^] # Re: les Logiciels Libres en drogue douce ?

          Posté par . Évalué à -2.

          Il y a des drivers matériels mais aussi tous les jeux et autres logiciels propriétaires disponibles uniquement pour windows (half life 2, ..).

          Le portage des logiciels libres (et KDE4 fonctionnera aussi sur windows) permet d'éviter de perdre du temps à essayer d'installer linux qui freeze, qui plante, qui a pas le wifi, où faut bricoler.

          Quand à la sécurité sous windows, avec firefox derrière un nat y'a pas grand-chose à craindre.
        • [^] # Re: les Logiciels Libres en drogue douce ?

          Posté par (page perso) . Évalué à 8.

          Tout à fait, quand je vois des "non geeks" passer d'eux même à linux (souvent des personnes à la retraite), c'est surtout pour le ras-le-bol des virus et d'avoir à réinstaller le système tous les quatre matins.
        • [^] # Re: les Logiciels Libres en drogue douce ?

          Posté par . Évalué à 4.

          Le seul argument en faveur du monde windows réside dans la disponibilité des drivers matériels !
          Si le logiciel X ne fonctionne que sous le système Y, c'est un incitatif pour utiliser Y (dans la mesure on a une forte envie/besoin d'utiliser le logiciel X). De nombreuses applications (jeux, progiciels) tournent exclusivement sur MiniMou Fenêtres (c) et je reconnais au moins à ce système une qualité d'ergonomie qui est encore devant celle des OS libres. Je ne suis plus très à jour avec Linux et je le suis un peu plus avec FreeBSD, mais devoir définir des tranches, c'est pas très intuitif pour un non-geek. Quelqu'un parlait de Gygwin plus haut. Mais compiler soi-même ses applications à partir des sources n'est pas non plus un exemple de fonctionnement utilisateur-amical.
          Pour le moment, je m'en tiens donc au multi-boot :-/
        • [^] # Re: les Logiciels Libres en drogue douce ?

          Posté par . Évalué à 1.

          Qu'y a t'il de meilleur dans le monde propriétaire ?

          Si je puis me permettre, le monde propriétaire apporte un peu de "professionnalisme" je dirais... J'entend par là que dans le proprio, l'éditeur doit faire en sorte que sont logiciel sorte du lot face à la concurrence et pour cela ils cherche divers moyens pour améliorer son produit; moyens qui ne sont pas toujours les meilleurs je l'avoue mais qui ajoute quand même une valeur ajouté au produit...

          Bien que cela existe dans le libre (le fait de se dire tiens qu'est ce qui serait bien d'ajouter dans tout ça ?), la motivation n'est pas la même, on fait un logiciel parce qu'on en a senti le besoin et/ou par passion, ou plein d'autres raison... On n'a pas vraiment de concurrence qui force à chercher le truc qui ferait "plus mieux"... On ajoute de nouvelles fonctionnalités parce qu'on en a senti le besoin et/ou que ça serait très utile...

          Je remarque aussi que quelque logiciels libres renomés et de qualité tels que Blender, OpenOffice.org, Firefox/Mozilla, Xara (en cours de libération), etc..., sont nés à partir de logiciels proprios... Ceci leur a fournis une bonne base de départ et la communauté a fait le reste pour que le code vive... Mais on peu se demander ce que ces logiciels seraient à leur actuel sans le base propriétaire ?

          Je ne dis pas non plus que les autres logiciels libres sont merd*ques quid de The GIMP ou encore Linux et tout les autres... Cependant, une base de code libérée provenant d'un logiciel propriétaire ou autre offre moins de travaille que de commencer à zéro...
    • [^] # Re: les Logiciels Libres en drogue douce ?

      Posté par (page perso) . Évalué à 4.

      Il en existe un tat, enfin je pense, moi la première qui me viens à l'esprit c'est kino, un logiciel de capture dv et montage vidéo. Sous windows il y a bien virtualdub, mais c'est franchement moins évolué (enfin ça n'enlève rien au mérite de l'auteur de virtualdub, je ne dénigre pas son travail loin de là).
    • [^] # Re: les Logiciels Libres en drogue douce ?

      Posté par (page perso) . Évalué à 1.

      Les OS libres sont prêts à s'imposer sur le poste de travail

      C'est ton point de vue, pas celui des clients qui ont acheté le dernier baladeur à la mode compatible qu'avec windows, et qui vont jeter Linux et tous les logiciels libres avec si tu leur imposes violement Linux.
      Par contre, quand le produit Linux sera suffisament mûr pour envahir les bureaux, avec des logiciels libres multi-OS, ben la migration sera nettement plus simple.

      Pourquoi j'utilise un logiciel libre tel que Firefox/?
      - Parce que c'est performant
      - Parce que c'est inter-opérable donc je peux faire jouer la concurence (autant en achat qu'en maintenance)
      - Parce que c'est multi-plate-forme pour la plupart. Donc ca me laisse mon indépendance de choix d'OS, de matériel etc...
      - Parce que c'est moins cher (je n'ai pas dit gratuit, il reste toujours l'intégration et le support)

      Perso, un logiciel qui serait mono-plate-forme ne remplirait pas 1/4 de mes besoins primordiaux cités ci-dessus, donc je le jeterai sans aucune considération, comme je jete les softs que sous windows, il ne mérite pas mon attention car il essaye de m'emprisoner sur un type d'OS, voir pire, sur certains logiciels c'est un seul OS (genre Zimbra etc...)
      Ne me sortez pas qu'on peux toujours adapter, ca coute moins cher d'acheter un produit concurent fermé que de payer plusieurs dizaines d'hommes*mois à adapter un produit ouvert.

      Bref, La mentalité de "vivement une killer-feature au dessus de Linux pour vendre Linux", c'est exactement la meme mentalité que les vendeurs de logiciels fermés : vouloir vendre un mauvais produit packagé avec un bon produit comme argument commercial.
      Quelqu'un qui raisonne comme ca est pour moi une personne qui ne croit absoluement à la qualité supérieure du libre, une personne qui ne croit pas en ce qu'il vend. Si il y croyait, il essayerai de le vendre seul, pas en package. J'appelle ca de la vente liée.
      Mauvais commercial, changer de commercial.

      PS trollesque : au fait, Linux est en GPL car pratique et non parce que libre, et le noyau GPL fait par des adorateurs du libre est en léthargie... Vous devriez rejeter le noyau linux, car le developpeur principal n'est pas pro-libre.
      Ca n'a pas l'air très optimal cette philosophie du libre pour le libre...
      Longue vie à Bureau Libre, solution plus pragmatique!
    • [^] # Re: les Logiciels Libres en drogue douce ?

      Posté par . Évalué à 6.

      "Les OS libres sont prêts à s'imposer sur le poste de travail, il faut les y aider en les transformant en une alternative à considérer car elle apporte un plus fonctionnel indéniable. En cela, le port des applications est le mal puisqu'il nivelle les expériences. Pourquoi installer Linux alors que j'ai déjà tout sous Windows ?"

      Je ne pense pas qu'il faille résonner en ces termes. Windows n'est pas l'OS utilisé par tout le monde parce qu'il est le meilleur techniquement. De même qu'on utilise des claviers azerty avec des touches en diagonales pas parce que c'est plus pratique, le clavier dvorak n'a jamais percé sauf chez les passionnés alors que dans l'absolu il est plus ergonomique.

      Les gens n'utilisent pas Windows pour la qualité des outils : Openoffice.org est aussi performant que MSoffice, idem pour Firefox, The Gimp, Kmail etc.. qui sont au moins aussi fonctionnels et simples d'utilisation que leurs équivalents propriétaires. Firefox peine à dépasser les 15% d'utilisateurs alors que cela fait maintenant un bon nombre d'années qu'il est opérationnel, idem pour Openoffice qui est encore très peu utilisé.

      Tout le monde utilise Windows parce qu'ils ont l'habitude, parce que c'est leur environnement au travail, dans les cyber-cafés etc.. et ça Microsoft l'a bien compris(cf le premier crack pour Windows XP fourni par Microsoft). Windows fait parti de la culture, bon nombre de personnes se contrefichent de la philosophie du Libre, ils veulent avoir le même outil au travail et à la maison car ils ne veulent pas s'embêter à apprendre à utiliser deux outils différents. Un exemple qui va pour le Libre sont les universitaires qui pour un bon nombre utilisent Linux pour programmer notamment et le résultat est qu'ensuite ils installent également Linux chez eux pour ensuite se débarasser de Windows car ils n'en ont plus l'utilité.

      Je pense que le développement de l'utilisation des Logiciels Libres se fera par une volonté politique. Quand l'Etat et les collectivités seront décidées à migrer vers du Libre (que ce soit dans les administrations, dans les écoles, les collèges, lycées etc...) il y aura réellement un essort. Ensuite viendra le tour des entreprises car les employés seront formés sur des LL, donc elles seront de fait obligées de migrer, pour ne pas dépenser de l'argent en formation.

      Alors à nous, militants pour la promotion et la diffusion des Logiciels Libres quel est notre rôle? Et bien créer des Lugs, y militer, convaincre des personnes car se sont des électeurs, il faut alerter les pouvoirs publics aussi bien au niveau local que national. Il n'y a pas de petite victoire; une école primaire qui migre, une PME une mairie ce sont des gens qui seront convaincus par le futur. Et c'est pour celà que des initiatives comme Free-EOS sont très intéréssantes car elles contribuent à convaincre des personnes de la pertinence d'utiliser des LL.
      • [^] # Re: les Logiciels Libres en drogue douce ?

        Posté par . Évalué à 3.

        des initiatives comme Free-EOS sont très intéréssantes


        oui mais ils auraient fournis en plus sur le même cd un système linux bootable en plus, cela n'aurait pas été plus mal.

        Only wimps use tape backup: real men just upload their important stuff on megaupload, and let the rest of the world ~~mirror~~ link to it

    • [^] # Re: les Logiciels Libres en drogue douce ?

      Posté par . Évalué à 1.

      Chacun a des besoins différents, et d'une manière similaire, les utilisateurs peuvent être convaincus de passer au libre d'une manière différente. En ce sens, il me semble que la diversité offerte dans l'approche du libre permet justement d'englober ces différents moyens de convaincre et que donc le fait de développer l'approche du libre sur le bureau windows est une excellente chose, qui peut être ralentira la migration de certains, mais tout en permettant celle d'autres.

      Bonne journée.

      /glattering
    • [^] # Re: les Logiciels Libres en drogue douce ?

      Posté par (page perso) . Évalué à 2.

      > le port des applications est le mal puisqu'il nivelle les expériences.

      Si des applications libres existent sous windows, c'est uniquement parce qu'elles correspondent au besoin des gens qui ont développé ces versions.
      Ils en ont le droit, tu ne peux pas les en empêcher : dans "logiciel libre", n'oublie jamais le mot "libre".

      Il ne s'agit pas d'un gâchis d'énergie - ces même développeurs n'auraient pas investi la même quantité de travail sous gnu/linux - ils ont développé ce dont ils avaient *besoin*, sans qu'aucune autorité leur dise "c'est mal".

      > À ce titre, je rêve qu'une application exceptionnelle et grand public ne soit disponible librement que pour OS Libre. Cela
      > encouragerait le passage vers les OS libres de manière prodigieuse.

      Il existe pourtant des programmes qui correspondent à ta description - je pense par exemple à amaroK couplé à MusicBrainz.
      Plusieurs de mes amis croyaient, avant que je leur montre mon installation (une kubuntu toute simple), que GNU n'était qu'une pâle imitation à la traîne de ms-windows.
      Aujourd'hui certains ont franchi le pas, les autres doutent désormais de windows.

      N'oublie pas non plus que ce qu'on reproche à Microsoft est de profiter de sa position dominante pour maintenir une dépendance technique toujours plus forte à sa plateforme (par exemple en créant des formats de fichiers et des protocoles très fermés, ou des accords avec les constructeurs).
      Créer des logiciels libres pour GNU en interdisant de les porter sous windows pour des raisons stratégiques, ce serait contraire aux principes du logiciel libre.
      La liberté ne peut que faire *plus*, elle ne sait pas et ne doit pas imposer *moins*.

      Le plus important n'est pas que les utilisateurs migrent tous immédiatement sur GNU - mais qu'ils prennent conscience de l'existence et de l'intérêt du modèle libre sur leur ordinateur.
      Ils devront d'abord intégrer une certaine image du logiciel libre, avoir confiance en ces logiciels, constater leur dynamisme, leurs aspects innovants, et enfin ressentir le bénéfice du modèle libre.
      La migration sur GNU viendra d'elle même, après, sans brusquer.

      --
      Serge
    • [^] # Re: les Logiciels Libres en drogue douce ?

      Posté par . Évalué à 3.

      "À ce titre, je rêve qu'une application exceptionnelle et grand public ne soit disponible librement que pour OS Libre. Cela encouragerait le passage vers les OS libres de manière prodigieuse."
      Je croyais que l'open source c'était "liberté" entre autre chose... désolé...

      Je suis un utilisateur handicapé visuelle (mal voyant et non aveugle)... et même si Linux propose quelques développement à destination de ce type de public, Linux n'est pas aujourd'hui capable de remplacer Microsoft. Et je permet AUSSI d'ajouter que malheureusement Mac non plus !!!

      J'aime le libre... surtout pour sa phylosophie... le choix ! Je travaille sous Windows XP SP2 (désolé pour ceux qui ont vomis leur poridge !) et j'utilise le plus possible de soft open source : FireFox, OpenOffice.org, GanttProject, FileZilla, Gimp... (et j'en oublie).

      J'ai réussis a remplacer une à une toutes les applications propriétaire par de l'open source et ceux tout en conservant XP et mes aides techniques (ZoomText et Synthèse vocale...).

      Ce type de CD est une excellente chose... elle permet au gens d'appréhender l'open source et pour beaucoup - il est vrai - d'en resté là... Et alors... l'open source n'est pas le dictât de Linux a tout prie ! du "Linux c'est vachement bien, et tu es crétin de rester sur ta passoire XP !!! "... Non l'open source pour moi c'est un état d'esprit, c'est un mode de développement commun... Si pour vous c'est la guerre contre Big Crosoft... très bien mais c'est un autre combat !

      Et sur ceux... Bravo la mairie de Brest et ces partenaires pour Free-EOS 2.0...
  • # Logiciels légers ;)

    Posté par . Évalué à 4.

    Merci pour ce moment de détente: en suivant le 2nd lien, dans la section 'Logiciels légers' on a 'OpenOffice.org' ! Si OpenOffice.org est un logiciel léger, c'est quoi un logiciel lourd ?
    Enfin, bravo pour tout. Je m'en vais graver 1 CD, qui ira à côté du couteau suisse liveCD qui ne me quitte pas.

    PS: ceci n'est pas du dénigrement, mais c'est juste que ça m'a fait rire, et tout le bureau en a profité !
    PPS: oui, je lis dlfp au taf, pas vous ?
    • [^] # Re: Logiciels légers ;)

      Posté par (page perso) . Évalué à 1.

      la notion de léger est relative à la lourdeur d'installation sur le poste client.
      Alors oui, un client est léger s'il ne nécessite pas de droit particulier (administrateur) ni d'installation supplémentaire sur le poste pour fonctionner.
      OpenOffice.org 2 requière (en 2.0.1) les droits d'administrateur pour être installé sur le poste (je ne sais pas si ça a changé en 2.0.3), c'est un client lourd.

      Un exemple classique de client léger est une appli web (sans activeX).
      Si une JVM est disponible, une applet java est souvent considérée comme un client léger aussi (celle de Oracle Application faisait de l'ordre de 80 Mo à une époque genre vers 2001, je ne sais pas si ça a évolué... merci le léger aussi :/ ).
  • # Go to Windows

    Posté par . Évalué à 1.

    Belle liste, presque complète (pas vu de firewall).

    De quoi ne plus booter mon portable sur linux (c'était le but ?).
    Car le Windows installé par le constructeur a tous les drivers nécessaires, gère bien tout ce qui est énergie (refroidissement, mises en veille, etc.).
    Pas le courage de chercher les drivers, les astuces, les how-to, bref de bidouiller pour que Linux soit à 100% opérationnel.

    A quand iptables pour Windows ?
    C'est tout ce qui manque.
    • [^] # Re: Go to Windows

      Posté par . Évalué à 7.

      A quand iptables pour Windows ?
      C'est tout ce qui manque.

      T'es sûr que tu préfèrerai pas avoir GNU/Linux installé par le constructeur avec tous les drivers nécessaires, qui gère bien tout ce qui est énergie (refroidissement, mises en veille, etc.) ?
    • [^] # Re: Go to Windows

      Posté par . Évalué à 0.

      "A quand iptables pour Windows ?"

      Quand y'aura une vraie pile TCP/IP...

      "C'est tout ce qui manque."

      Pas vrai il manque frozzen bubble et xmoto aussi.
      • [^] # Re: Go to Windows

        Posté par (page perso) . Évalué à 0.

        Frozen Bubble en version client léger:
        http://glenn.sanson.free.fr/fb/
        Marche sur tout système disposant d'une machine virtuelle Java.
        • [^] # Re: Go to Windows

          Posté par (page perso) . Évalué à 2.

          il existe une vraie version windows, avec un .exe et tout de frozen-bubble.
          Bon par contre c'est assez galère à trouver, ca chie avec les librairies donc faut faire gaffe si tu veut gimp a coté...
          Je voulais l'installer chez un ami un soir, j'ai bien mis une heure... si il manque un truc sous windows, ne serait-ce pas apt-get :)
    • [^] # Re: Go to Windows

      Posté par . Évalué à 2.

      C'est marrant de mettre ton commentaire en relation avec tous ceux au dessus qui disent que "le libre sous windows ça sert à faire migrer plus doucement sous linux".
      Histoire de relancer le troll...
  • # Winpooch

    Posté par (page perso) . Évalué à 2.

    Dommage qu'il n'y ait pas Winpooch http://winpooch.free.fr le complément indispensable de ClamWin (en attendant que ClamWin s'améliore encore un peu).

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.