Android presque partout

50
27
déc.
2013
Android

Quand on parle d'Android (pas androïde), smartphones et tablettes viennent à l'esprit en premier, mais aussi télévisions, autoradios, consoles de jeux, montres, satellites, et (bientôt) lunettes et autre « informatique vestimentaire », l'environnement de Google est sur tous les fronts. Mais qu'en est-il de faire tourner Android sur nos bonnes vieilles machines de bureau (Linux, Mac OS X, Windows), ou bien d'autres systèmes d'exploitations (Tizen, BlackBerry, Sailfish, webOS) ?

Voici donc un petit panorama de ce qui existe à l'heure actuelle, avec plus ou moins de maturité et de liberté.

Sortie de radare2 0.9.6

40
12
nov.
2013
Science

Si vous avez déjà utilisé GDB et objdump pour analyser des binaires dont vous n'aviez pas les sources, vous avez déjà dû pester. En effet, les outils GNU ne sont pas vraiment fait pour ça. Mais que faire d'autre ? Céder aux sirènes d'IDA Pro ? Que nenni, car voici la nouvelle version de radare2 !

Radare2, c'est un framework complet pour analyser des binaires :

  • Multi-architectures : GNU/Linux, Android, *BSD, OSX, iPhoneOS, Windows{32,64} et Solaris
  • Multi-platformes : 8051, x86{16,32,64}, dalvik, avr, arc{4,compact}, arm, aarch64, c55x+, java, powerpc, sparc, mips, bf, pe{32,64}, te, [fat]mach0{32,64}, elf{32,64}, bios/uefi, dex and java classes
  • Scriptable en : Vala, Go, Python, Guile, Ruby, Perl, Lua, Java, JavaScript, sh, ..
  • Un éditeur hexadécimal
  • Un (dés)assembleur (récursif !), avec une coloration syntaxique
  • Un débogueur natif, mais il est possible d'utiliser GDB en backend, ou un débogueur brainfuck !
  • La possibilité d'afficher des données sous de multiples formats: int, float, désassemblé, timestamps, …
  • La possibilité de faire des recherches par patterns, des checksums, …
  • Un support des disques, processus, fichiers et flux.
  • Du binary diffing (comparaison de binaires), que ce soit sous forme traditionnelle, ou sous forme de graphes
  • Analyse de code, que ce soit niveau opcodes, blocks, ou fonctions
  • Une machine virtuelle basique, permettant d'émuler du code
  • Une interface web !

Journal Ubuntu phone OS

Posté par . Licence CC by-sa.
16
2
jan.
2013

Suite au compte a rebours lancé cet après-midi sur le site d'ubuntu, Canonical vient d'annoncer qu'il comptait sortir son OS pour smartphone appelé Ubuntu phone OS.

Cet OS reposera évidemment sur un kernel Linux permettant aux utilisateurs Android de faire un portage facilement. Ubuntu phone OS ne devrait par contre pas reposer sur une machine virtuelle pour permettre à l'utilisateur de retrouver "la pleine puissance de son téléphone".

Cet OS devrait également s'accompagner d'appareils mobiles, censé sortir début 2014.

Toute (...)

Petites brèves Android : Songbird, mises à jour système et BlackBerry PlayBook 2.0

Posté par (page perso) . Modéré par baud123. Licence CC by-sa.
20
28
oct.
2011
Mobile

Voici une série de petites brèves sur Android, le système Dalvik/Linux pour les ordiphones et tablettes tactiles.

Songbird

Vous devez sans doute connaître Songbird, le logiciel libre multi‐plate‐forme (GNU/Linux, Mac OS X et l’autre) gestionnaire de musique, originellement sous Gecko. Songbird pour Android a fait une apparition silencieuse il y a de cela 9 mois, et a reçu des mises à jour fréquentes.

C’est donc un lecteur élégant, qui présente la jaquette de l’album. Il offre un widget de bureau (4x1) et d’écran de verrouillage. Il prend en charge les podcasts, la création et l’édition de listes de lecture, et est traduit en 26 langues. Et dernier détail, il y a une intégration Facebook et Flickr /o\.

Mises à jour système

Clairement, les mises à jour du système, même si elles sont ultra‐faciles via l’OTA (over the air), sont le parent pauvre d’Android. Quand elles sont disponibles chez Google, elles doivent encore passer la mise à jour des pilotes du constructeur, ainsi que la mise à jour de sa surcouche et de ses applications installées par défaut. À cela s’ajoute le filtrage de l’opérateur.

Le résultat est sans appel, on appelle cela, sans doute à tort, la « fragmentation ». Si vous n’êtes pas convaincu, allez lire cet article de Michael DeGusta. Il y décrit (et compare avec iPhone/iOS) les mises à jour des smartphones vendus par les opérateurs états‐uniens.

En gros, chaque ligne décrit les mises à jour système d’un téléphone : en vert, les mises à jour du moment, en jaune, les mises à jour en retard d’une version, en orange, deux versions et en rouge, trois versions. Spoiler alert : les lignes iPhones sont toutes vertes (bien), les lignes Android sont à tendance jaune/orange (pas bien), avec bien peu de vert, il faut bien l’avouer.

Alors, comment mettre la pression sur Google, les constructeurs et les opérateurs ?

BlackBerry PlayBook 2.0

BlackBerry avait publié sa tablette « professionnelle » nommée PlayBook, de 7 pouces de diagonale d’écran, avec pour système d’exploitation, non pas BlackBerry OS, mais un dérivé de QNX. Encore une fois, nouveau système, désert applicatif. Les gens de BlackBerry ont donc trouvé la source de nombreuses applications en faisant tourner Dalvik, la machine virtuelle à la Java de Android. Annonce et buzz, mais Arlésienne.

Ce portage de Dalvik a refait surface la semaine dernière, sous le nom d’Android Player, sous PlayBook 2.0 Develper Preview. À ce jour, seules les applis développées pour Android 2.3 Gingerbread, et sans le NDK (C, C++), pourront tourner. Autre détail, la PlayBook n’ayant pas de bouton physique, il sera nécessaire de coder quelques petites adaptations d’interface graphique.

Concrètement, une application Android s’installe obligatoirement via le dépôt BlackBerry AppWorld. Un mécanisme empêche d’installer des APK. Ce ne sont donc pas des fichiers APK qui sont distribués, mais des BAR. Les développeurs auront donc à réempaqueter leurs applis, avec l’aide d’un outil Web.

Journal Symbian, Moblin/Meego et Android sont dans bateau nommé Nokia

Posté par .
13
31
jan.
2011
Après délibérations, c'est Moblin/Meego qui tombent à l'eau.

Jounal bookmark ?
oui, mais un petit résumé quant même.
journal polémique ? Je ne sais pas, les explications viendront plus tard ? (Qt, toussa)

En résumé :
Ce n'est qu'une rumeur, par la voix d'un blog du wall-street Journal, mais pour l'instant non-démentie. Cette rumeur attribuerait à Nokia, par la voix de son nouveau CEO, un possible choix final sur Android. Précisé : ceci après avoir évalué de nombreuses options.

La (...)

Brevets logiciels Oracle/Google : est-ce enfin la guerre nucléaire ?

Posté par (page perso) . Modéré par patrick_g.
45
13
août
2010
Java
Oracle Corporation, le géant américain des bases de données propriétaires, vient de déposer plainte contre Google pour violation de sa propriété intellectuelle sur les technologies Java.

Oracle a racheté Sun l'an dernier et la firme est donc devenue la détentrice de tout les brevets liés à Java et sa machine virtuelle. Oracle a décidé de se servir de cet arsenal pour attaquer Google et notamment Android et sa machine virtuelle Dalvik qui exécute le code java des applications.

Plus de détails dans le reste de la dépêche.

NdM : à rapprocher de « Pour l'ancien patron de Sun, seuls les désespérés attaquent pour violation de brevets » ou « Brevets abusifs : Jonathan Schwartz, ex-PDG de Sun, se lâche sur son blog » (articles Numerama ou Le Monde informatique de mars sur un affrontement Apple/Google)