Le logiciel libre au cœur du Deuxième Plan national pour la science ouverte

Posté par  (site Web personnel) . Édité par Ysabeau, Pierre Jarillon et bobble bubble. Modéré par Nÿco. Licence CC By‑SA.
Étiquettes :
28
10
juil.
2021
Science

Le Deuxième Plan national pour la science ouverte a été publié récemment par le Ministère de la Recherche.

Parmi les quatre axes d’action de ce plan, qui sont par ailleurs tous intéressants, on note en particulier l’axe 3 : « Ouvrir et promouvoir les codes sources produits par la recherche », avec les mesures suivantes :

  • valoriser et soutenir la diffusion sous licence libre des codes sources issus de recherches financées sur fonds publics ;
  • mettre en valeur la production des codes sources de l’enseignement supérieur, de la recherche et de l’innovation ;
  • définir et promouvoir une politique en matière de logiciel libre.

Le document met en particulier en exergue les deux éléments suivants :

  • L’ouverture des codes source des logiciels est un enjeu majeur de reproductibilité des résultats scientifiques.
  • La diffusion des productions logicielles sous licence libre sera privilégiée.

Pymecavideo sort en version 7, Qt5 et Python au programme

33
6
juil.
2021
Science

Pymecavidéo est un logiciel de pointage de vidéo permettant l’analyse mécanique des mouvements. Il peut lire un très grand nombre de formats vidéos (HD compris) sans prérequis de traitements (encodage), le rendant très utile dans le cadre de séances d’analyse de trajectoires et de mouvements, notamment dans les cours de physique.

Il est basé sur Python3/Qt5 et OpenCV. Il est sous GPL v3, est multi‐plate‐forme (GNU/Linux et Windows pour le moment. Si un contributeur macOS veut nous rejoindre…).

Nouveautés de cette version :

  • encore plus de formats vidéos pris en charge ;
  • gestion des vidéos HD (provenant des smartphones par exemple) ;
  • rotation des vidéos possibles (si les élèves ont mis le téléphone horizontal) ;
  • amélioration de la détection automatique, surtout au niveau de la vitesse 
  • possibilité de faire un pointage sans nécessiter d’échelle préalable (pour l’étude de la relativité du mouvement par exemple) ;
  • EXCLU : réalisation de vidéos dans d’autres référentiels (si, dans une vidéo de lâcher de boulet de canon dans un bateau, vous pouvez pointer un point fixe sur le bateau et le boulet et recréer la vidéo du boulet dans le référentiel du bateau) ;
  • enregistrement d’une chronophotographie à partir d’une vidéo ;
  • enregistrement d’un chronogramme (pas de photos de fond) à partir d’une vidéo ;
  • EXCLU : exports en divers formats dont notamment Python « source » et Jupyter Notebook qui permettent une utilisation du langage Python en physique assez facilement.

Statistiques sur la vulgarisation scientifique en français sur Youtube

Posté par  (site Web personnel) . Édité par Ysabeau et Pierre Jarillon. Modéré par Pierre Jarillon. Licence CC By‑SA.
Étiquettes :
26
24
mai
2021
Science

Quatre chercheurs ont co-écrit un article analysant la vulgarisation scientifique en français sur Youtube, publié dans Frontiers in Communication en avril 2021.

Tania Louis (« médiatrice scientifique et conceptrice de contenus pédagogiques », docteure en biologie), Pierre Masselot (« BSc MSc PhD Research Fellow in Environmental Epidemiology and Statistics »), Tobias Füchslin (« Senior Researcher and Coordinator at the Swiss Academies of Arts and Sciences ») et Stéphane Debove (« docteur en biologie/psychologie de l’évolution » ou Homo Fabulus) ont « analysé plus de 600 chaînes et 70 000 vidéos de vulgarisation scientifique en français, et complété cette analyse par un sondage auprès de 180 youtubeurs. »

Quelles températures après 2080 ?

Posté par  . Édité par etbim, Bruno Ethvignot, Ysabeau, Yves Bourguignon, orfenor et xunfr. Modéré par Ysabeau. Licence CC By‑SA.
41
26
avr.
2021
Science

De nombreux organismes de recherche étudient l’évolution du climat. À partir des conférences en ligne proposées par le Copernicus Climate Change Service (C3S), on va extraire les températures prévues en Europe après 2080, disponibles à travers le programme EURO-CORDEX.

Anomalie de la température moyenne annuelle de l'air en surface. Données NASA/GISS : [https://climate.nasa.gov/vital-signs/global-temperature/](https://climate.nasa.gov/vital-signs/global-temperature/)

Ci-dessus la variation de la température moyenne observée avec une référence prise sur la période 1951-1980, données NASA/GISS. On observe une nette tendance à la hausse sur les dernières décennies. La régression Lowess lisse le signal afin de mieux distinguer les tendances. On réservera cependant le code source correspondant aux développeurs et aux développeuses aguerris.

MathMod 11.0, modélisation et manipulation d'objets mathématiques

Posté par  (site Web personnel) . Édité par Ysabeau, Benoît Sibaud, palm123 et ted. Modéré par Ysabeau. Licence CC By‑SA.
42
17
mar.
2021
Science

Je suis heureux d’annoncer la sortie de la version 11.0 de MathMod (anciennement connu sous le nom K3DSurf), le logiciel libre de modélisation et de manipulation des objets mathématiques décrits par des équations implicites ou paramétriques. Cette version contient le développement le plus excitant depuis le support des processeurs multi-cœurs : compatibilité avec OpenGLES. MathMod peut maintenant tirer pleinement parti des CPU et GPU modernes !

ParaView, une bibliothèque libre pour la visualisation scientifique

Posté par  (site Web personnel) . Édité par Benoît Sibaud et ymz. Modéré par ymz. Licence CC By‑SA.
47
6
mar.
2021
Science

Pour faire suite à la dépêche sur VTK, voici une présentation de ParaView qui vient de sortir récemment en version 5.9.0.

ParaView logo

Basée sur VTK, une bibliothèque libre pour la visualisation scientifique développée par la même société, son architecture est modulaire. Cela permet de développer rapidement des applications métiers dédiées à un domaine particulier. Par exemple ParaVis, le module de post-traitement de SALOME, développé par EDF et le CEA, est une illustration de la réutilisation de ParaView pour un besoin précis. ParaView est donc à la fois un logiciel clef en main pour la visualisation scientifique et un cadriciel d’application (application framework).

Sortie de QElectroTech 0.8

Posté par  (site Web personnel) . Édité par palm123, Bruno Ethvignot, scorpio810, BAud, Ysabeau, Yves Bourguignon et Benoît Sibaud. Modéré par Ysabeau. Licence CC By‑SA.
Étiquettes :
41
23
fév.
2021
Science

Un peu plus d’un an après la dernière version stable de QElectroTech (QET), la version 0.8 est maintenant disponible en téléchargement.

QElectroTech est un logiciel libre multi plate-forme, permettant de réaliser des schémas de circuits électriques. QET est disponible sous licence GNU GPL v2. Le développement du logiciel se fait en C++ et Qt5.

VTK : la visualisation scientifique et au delà !

Posté par  (site Web personnel) . Édité par Ysabeau, Benoît Sibaud, Pierre Jarillon et palm123. Modéré par Ysabeau. Licence CC By‑SA.
121
4
fév.
2021
Science

VTK est une bibliothèque libre incontournable de la visualisation scientifique, pourtant peu citée sur LinuxFr. Rattrapons le retard !

Logo de VTK

VTK est en quelque sorte le couteau suisse de la visualisation scientifique. La suite de cet article vous donnera un aperçu de ses domaines d’utilisation en s’appuyant sur de nombreux exemples abondamment illustrés.

Alice Recoque pionnière de l’informatique et de l’intelligence artificielle

Posté par  (site Web personnel) . Édité par Benoît Sibaud, Xavier Claude, Arkem et yPhil. Modéré par Benoît Sibaud. Licence CC By‑SA.
Étiquettes : aucune
46
1
fév.
2021
Science

Peu connue du grand public, et de certains encyclopédistes, Alice Recoque a une influence significative sur l’informatique. Elle vient de s’éteindre à 91 ans.
Elle a effectué ses études d’ingénieur à l’École supérieure de physique et de chimie industrielles de la ville de Paris (ESPCI), 69e promotion (sur la photo de la promotion, elle est au 1er rang à droite avec les quatre autres femmes de la promotion), dont elle est sortie diplômée en 1954.
Elle est l’inventrice de nombreux brevets, elle a, notamment, piloté le projet Mitra 15, un ordinateur à succès, pour se tourner en fin de carrière vers l’intelligence artificielle. Malgré tout cela, sa page Wikipédia a donné lieu à une bataille rangée entre les tenants de sa suppression et celles et ceux qui voulaient la garder.

École chercheurs modélisation eX Modelo — du 30 mai au 4 juin 2021

Posté par  . Édité par Ysabeau, Xavier Teyssier et Davy Defaud. Modéré par Ysabeau. Licence CC By‑SA.
14
11
déc.
2020
Science

Bonjour,

eX Modelo — 3e édition — est une école de recherche sur l’exploration des modèles de simulation (analyse de sensibilité, calibration, validation, etc.) qui se tiendra du 30 mai au 4 juin 2021 dans un cadre champêtre à une heure de Paris.

Cette école thématique s’adresse aux masters, doctorant·e·s, ingénieur·e·s, chercheurs et chercheuses académiques et entreprises qui s’intéressent à la modélisation, quel que soit leur domaine scientifique. L’objectif est d’apprendre à devenir autonome dans l’exploration de ces modèles, dans un contexte convivial.

Les cours, TP et retours d’expérience seront animés par un réseau de chercheurs et de chercheuses qui ont une expertise reconnue dans ces pratiques transdisciplinaires.

Le Frido et Giulietta : la mathématique libre

Posté par  . Édité par Ysabeau, BAud, Snark, Davy Defaud, Benoît Sibaud et Thomas Debesse. Modéré par Pierre Jarillon. Licence CC By‑SA.
51
18
sept.
2020
Science

Le Frido est un livre de mathématique dont le but est d’aller de la théorie des ensembles (non comprise) jusqu’à finir l’agrégation. Giulietta est une extension qui va de l’agrégation jusqu’à tout ce que je sais en mathématique.

  • Vous voulez juste le lire ? Téléchargez les versions courantes Le Frido ou Giulietta et profitez. Ces PDF sont régulièrement mis à jour.
  • Vous voulez passer l’agreg ? Téléchargez les versions « stables » de cette année, et si vous aimez, achetez, (je ne suis pas certain que vous ayez le droit de venir avec Le Frido imprimé depuis chez vous).
  • Vous voulez contribuer ? On en parle plus bas.

Hommage à Frances Allen

92
19
août
2020
Science

Frances Allen est la première informaticienne à avoir reçu en 2006, la plus haute récompense en informatique, le prix Turing, pour ses travaux sur l’optimisation des compilateurs. Elle vient de décéder, le jour de son anniversaire, à 88 ans. Frances Allen a conçu et écrit des compilateurs indépendants des machines et des langages rendant ainsi possible la création des compilateurs optimisés modernes. Le secteur entier de l’informatique lui doit énormément.

Toute sa longue carrière, 45 ans, s’est exclusivement déroulée chez IBM ou elle est entrée le 15 juillet 1957 pour prendre sa retraite en 2002. Avec elle, c’est un pan important de l’histoire de l’informatique qui disparaît.

Plutôt qu’une banale nécrologie qui va, forcément, faire un peu plagiat, la forme d’une interview imaginaire, donne l’occasion d’aborder l’histoire de l’informatique et des thèmes qui lui étaient chers, principalement la place des femmes en informatique, sujet qu’elle a abondamment abordé dans un discours après la remise de son prix Turing.

John Conway n’avait plus assez de cases noires dans son voisinage

Posté par  . Édité par Benoît Sibaud et ymz. Modéré par ZeroHeure. Licence CC By‑SA.
61
12
avr.
2020
Science

Le célèbre mathématicien créateur du jeu de la vie a été emporté par l’épidémie actuelle. On peut noter toute l’ironie pour l’auteur d’un jeu d’un tel nom, emporté par un contact avec un autre humain, ou peut-être trop de contacts ? Dans le jeu de la vie, une cellule passe de l’état « vivant » (noire) à l’état « mort » (blanc) si elle n’a soit pas assez, soit trop de contacts, avec des cellules vivantes de son voisinage.

École thématique eX Modelo — modélisation

Posté par  . Édité par ZeroHeure et Davy Defaud. Modéré par Davy Defaud. Licence CC By‑SA.
4
10
déc.
2019
Science

Après le succès incontestable de la première édition de « l’école chercheurs eX Modelo », nous organisons actuellement la deuxième édition. eX Modelo est une école de recherche sur l’exploration des modèles de simulation (analyse de sensibilité, calibration, validation, etc.) qui se tiendra du 25 au 29 mai 2020, dans un cadre champêtre à une heure de Paris.

Cette école thématique s’adresse aux masters, doctorant·e·s, ingénieur·e·s, chercheuses et chercheurs académiques, ainsi qu’aux entreprises qui s’intéressent à la modélisation, quel que soit leur domaine scientifique. L’objectif est d’apprendre aux participant·e·s à devenir autonomes dans l’exploration de leurs modèles, dans un contexte convivial.

Les cours, TP et retours d’expériences seront animés par un réseau de chercheuses et chercheurs qui ont une expertise reconnue dans ces pratiques transdisciplinaires.

Pendant cette semaine de formation, vous découvrirez pas à pas des méthodes avancées pour l’exploration des modèles, vous recevrez un enseignement théorique et vous participerez à des ateliers pratiques en groupe portant sur des cas d’étude adaptés.

La plate‑forme OpenMOLE, spécialement dédiée à l’exploration de modèles numériques, sera utilisée tout au long de la semaine pour faciliter la compréhension et la mise en œuvre des cas pratiques.

À vos agendas !

Informations pratiques :

  • soumission des candidatures avant le : 15 janvier 2020 ;
  • sélections des dossiers : 5 février 2020 ;
  • paiement avant le : 28 février 2020 ;
  • participation à l’école d’été : du 25 au 29 mai 2020.

Pour toute demande d’information, vous pouvez nous envoyer un courriel à school@exmodelo.org.

SOFA Week : simulation médicale et robotique, du 18 au 22 novembre 2019 à Paris

Posté par  . Édité par Ysabeau, Davy Defaud et Pierre Jarillon. Modéré par Davy Defaud. Licence CC By‑SA.
Étiquettes :
15
3
oct.
2019
Science

SOFA Week

Du 19 au 22 novembre 2019, le logiciel libre de simulation physique SOFA organise la seconde édition de la SOFA Week, un événement gratuit (sauf la journée formation) avec enregistrement obligatoire qui se déroulera à Paris dans les locaux de Station F et de l’EIT Digital CLC.

Cette semaine autour de la plate‑forme SOFA vise à rassembler toute la communauté avec des conférences et des démonstrations présentant les dernières réalisations techniques et scientifiques.

Sortie de QElectroTech 0.7

39
20
juil.
2019
Science

Un peu moins d’un an après la dernière version stable de QElectroTech (QET), la version 0.7 est maintenant disponible en téléchargement.

QElectroTech est un logiciel libre multi‐plate‐forme, permettant de réaliser des schémas de circuits électriques. QET est disponible sous licence GNU GPL v2. Le développement du logiciel se fait en C++ et Qt5.

logo QelectroTech

Journées utilisateurs MicMac les 4 et 5 décembre 2018 à Aix‐en‐Provence

Posté par  . Édité par ZeroHeure, Davy Defaud et Benoît Sibaud. Modéré par Pierre Jarillon. Licence CC By‑SA.
Étiquettes :
13
9
nov.
2018
Science

MicMac est un logiciel libre développé par l’Institut géographique national (IGN). Il est conçu par des photogrammètres pour une utilisation scientifique. Il s’articule autour de plusieurs briques logicielles qui sont actionnées les unes après les autres en fonction des besoins du calcul. Cette automatisation des étapes du calcul permet de gérer finement les données produites et est également un excellent outil pédagogique, car il oblige l’utilisateur à maîtriser l’ensemble de la chaîne opératoire.

Il est disponible sous licence CeCILL version B (compatible BSD) sur GNU/Linux, Windows et macOS. On peut également le compiler pour GNU/Linux sur ARM (Rapsberry Pi).

Afin de fédérer la communauté des utilisateurs du logiciel MicMac, nous lançons un événement que nous souhaiterions renouveler chaque année.

Les journées utilisateurs MicMac auront lieu les 4 et 5 décembre à la Maison Méditerranéenne des Sciences de l’Homme à Aix‐en‐Provence.

École chercheurs modélisation eX Modelo

Posté par  . Édité par Davy Defaud, ZeroHeure, palm123 et Julien Jorge. Modéré par ZeroHeure. Licence CC By‑SA.
14
4
oct.
2018
Science

eX Modelo est une école de recherche sur l’exploitation des modèles de simulation (analyse de sensibilité, calibration, validation, etc.) qui se tiendra du 23 au 28 juin 2019 dans un cadre champêtre à 1 h de Paris.

Cette école thématique s’adresse aux masters, doctorants, ingénieurs, chercheurs académiques et aux entreprises qui s’intéressent à la modélisation, quel que soit leur domaine scientifique. L’objectif est d’apprendre aux participants à devenir autonomes dans l’exploration de leurs modèles, et ce dans un contexte convivial.

Les cours, les TP et les retours d’expérience seront animés par un réseau de chercheurs qui ont une expertise reconnue dans ces pratiques transdisciplinaires. Pendant cette semaine de formation, vous découvrirez pas à pas des méthodes avancées pour l’exploration des modèles ; vous recevrez un enseignement théorique et vous participerez à des ateliers pratiques en groupe portant sur des cas d’étude adaptés.

La plate‐forme libre OpenMOLE, spécialement dédiée à l’exploration des modèles numériques, sera utilisée tout au long de la semaine pour faciliter la compréhension et la mise en œuvre des cas pratiques.

À vos agendas !

  • soumission des candidatures : avant le 30 novembre 2018 ;
  • sélections des dossiers : 14 décembre 2018 ;
  • paiement avant : le 18 janvier 2019 ;
  • participation à l’école d’été : du 23 au 28 juin 2019.

L’ensemble des informations est disponible sur le site sur https://exmodelo.org/.

Pour toute demande d’information, vous pouvez nous envoyer un courriel à school@exmodelo.org.

À très bientôt !

L’équipe d’organisation


P.‐S. : Pour les curieux, une école thématique baptisée eX Modelo suggère d’aller au‐delà du modèle.

Formaliser les limites de la connaissance, un travail pour le Libre

5
11
avr.
2018
Science

Grâce à l’inventivité l’être humain s’est offert des outils de progrès :

  • garder l’outil au lieu de le jeter ;
  • l’écriture ;
  • le partage des connaissances pour tous avec l’école obligatoire ;
  • la formalisation et la classification des connaissances : le langage (dictionnaire), le savoir (encyclopédie), les espèces, les éléments périodiques ;
  • etc.

Ces outils au concept simpliste, légués par nos ancêtres, sont actuellement indispensables dans notre travail. Par exemple, la classification périodique des éléments est le document de base du chimiste. Dorénavant, c’est à notre tour de léguer de tels outils à nos descendants.

Le projet LibreIdea.org est un site d’inventivité collaborative, sorte d’alternative aux brevets mais à la sauce numérique.

Repenser le paradigme de l’inventivité et de sa protection implique de mieux faire et d’utiliser les avantages que ne possède pas l’ancien modèle. L’un des éléments novateurs (accessoirement aussi l’un des piliers du projet) est de formaliser les limites de la connaissance.

Tutoriel Code_Aster

Posté par  . Édité par Davy Defaud, ZeroHeure, ymz, Benoît Sibaud et palm123. Modéré par Benoît Sibaud. Licence CC By‑SA.
Étiquettes :
45
7
jan.
2018
Science

Une fois n’est pas coutume, il pleut en Haute‐Garonne ! Alors j’ai tué le temps jetant un œil à Code_Aster, qui est un code de calcul de structure thermomécanique par la méthode des éléments finis isoparamétriques. Il est développé par EDF sous licence GNU GPL v3. Il permet de faire à peu près tout ce qui est imaginable en mécanique, voir à ce propos la plaquette de présentation (PDF).

logo code_aster

Ce code de calcul est intégré à la suite de logiciels libres Salomé‐Méca, qui contient un préprocesseur, Code_Aster, et un post‐processeur/visionneur pour voir les résultats. Aujourd’hui, nous allons utiliser le code en version autonome (stand alone) et nous utiliserons notre éditeur de texte préféré, gmsh, astk, puis de nouveau gmsh pour voir les résultats de nos calculs.

Recalage d’images, PIV et corrélation d’images — Les logiciels

Posté par  . Édité par Davy Defaud, Benoît Sibaud, ZeroHeure et ymz. Modéré par ZeroHeure. Licence CC By‑SA.
37
1
oct.
2017
Science

Le recalage d’images est utilisé dans la communauté de l’analyse d’images médicales depuis très longtemps (Barnea & Silverman, 1972, Ledbetter et al. 1979), on peut même remonter plus loin dans le temps avec les travaux de Sidney Bertram, 1963 en fournissant tous les outils via des descriptions de circuits analogiques (vraiment impressionnant pour l’époque).

Cette dépêche fait suite à Recalage d’images, PIV et corrélation d’images — Les bases théoriques. Les bases théoriques ayant été présentées dans la dépêche précédente, le lecteur souhaitant comprendre plus en détail le fonctionnement de ces logiciels pourra s’y référer.

Recalage d’images, PIV et corrélation d’images — Les bases théoriques

Posté par  . Édité par ZeroHeure, Davy Defaud, Benoît Sibaud, NeoX et palm123. Modéré par ZeroHeure. Licence CC By‑SA.
62
4
juil.
2017
Science

Le recalage d’images est utilisé dans la communauté de l’analyse d’images médicales depuis très longtemps (Barnea & Silverman, 1972, Ledbetter et al. 1979), on peut même remonter plus loin dans le temps avec les travaux de Sidney Bertram, 1963 en fournissant tous les outils via des descriptions de circuits analogiques (vraiment impressionnant pour l’époque).
En commençant à travailler sur des images issues d’IRM, j’ai été amené à faire une bibliographie sur les outils utilisés dans l’analyse d’images médicales. J’ai constaté que leurs techniques de recalage d’images étaient très similaires à celles utilisées dans les différents domaines de la mécanique. Après beaucoup de bibliographie, je suis parvenu à situer ce qui est fait en mécanique dans les cadres proposés en analyse d’images médicales.

Cette dépêche est l’occasion pour moi de présenter ces techniques dans le détail.


La prochaine dépêche présentera les logiciels utilisés dans les différentes communautés scientifiques.

Signature d’une convention INRIA‐UNESCO autour de Software Heritage

Posté par  (site Web personnel) . Édité par Davy Defaud, ZeroHeure et Pierre Jarillon. Modéré par ZeroHeure. Licence CC By‑SA.
25
4
avr.
2017
Science

Le 3 avril 2017, l’INRIA et l’UNESCO ont acté une convention autour du projet Software Heritage pour assurer la préservation du patrimoine logiciel. La signature a eu lieu en présence d’Irina Bokova, directrice générale de l’UNESCO, de François Hollande, président de la République française et d’Antoine Petit, président directeur général de l’INRIA.

Software Heritage a pour but de collecter, d’archiver et de rendre disponible les codes sources accessibles publiquement (pas forcément des codes sous licence libre donc, mais notamment tous ceux sous licence libre). La plate‐forme Software Heritage a été lancée en juin 2016 (voir ce journal), après un an et demi de développement. Elle contenait alors 22 millions de logiciels. Les objectifs de préservation et de partage de ce patrimoine logiciel mentionnent les aspects culturel, industriel, éducatif, scientifique et de recherche.

Lors d’une conférence au FOSDEM 2017, en février, il était question de plus de 45 millions de logiciels.

Elle contient désormais 55 millions de projets logiciels, avec plus de trois milliards de fichiers source uniques (notamment les projets Debian et GNU, ainsi que GitHub), ce qui en fait la plus grande archive de code de la planète.

Si les projets hébergés ne sont pas tous libres, l’ensemble du code de l’infrastructure est lui développé sous licence libre, via la forge du projet (une instance de phabricator).

Sortie du Topology ToolKit (TTK)

Posté par  (site Web personnel) . Édité par ZeroHeure, Davy Defaud, palm123, Nils Ratusznik et patrick_g. Modéré par patrick_g. Licence CC By‑SA.
30
4
avr.
2017
Science

Bonjour à tous,

Nous sommes heureux d’annoncer la sortie du Topology ToolKit (TTK), une bibliothèque libre (licence BSD) pour l’analyse topologique de données en visualisation scientifique.
TTK rend l’analyse topologique de données accessible aux utilisateurs finals grâce à des greffons faciles à utiliser pour la plate‐forme de visualisation ParaView. Grâce à ParaView, TTK prend en charge de nombreux formats de fichiers.

Secondes journées françaises des utilisateurs d’OpenFOAM à Nevers

Posté par  . Édité par Davy Defaud, Benoît Sibaud, Pierre Jarillon et ZeroHeure. Modéré par ymz. Licence CC By‑SA.
Étiquettes :
12
25
fév.
2017
Science

Les 21 et 22 mars 2017, à Nevers, auront lieu les secondes Journées françaises des utilisateurs d’OpenFOAM.

OpenFOAM est défini par Wikipédia comme étant une « boîte à outils de simulation multi‐physique principalement axée sur la résolution des équations de la mécanique des fluides », sous licence GPL.

Cet événement a pour objectif de rassembler en France les utilisateurs d’OpenFOAM, mais aussi les personnes simplement intéressées par les applications potentielles du logiciel. Que vous soyez observateur curieux, utilisateur débutant ou confirmé, appartenant au monde de l’industrie, de la recherche ou de l’enseignement, vous êtes tous invités à nous rejoindre pour ces deux journées dont l’objectif est de favoriser les échanges, montrer des exemples de travaux dans des domaines très différents et de faire connaissance.

Nous souhaitons que ces rencontres restent ouvertes et notamment à toute personne qui est intéressée par le logiciel mais qui ne l’utilise pas (ou pas encore). Nous tenterons de répondre à toutes les questions qu’il pourra se poser : Quelles sont les applications d’OpenFOAM ? Quel est son potentiel ? Comment fonctionne le logiciel ? Qui utilise OpenFOAM dans ma thématique de travail ? Comment puis‐je l’utiliser,etc. ?