Journal Microsoft, Tunisie et logiciel libre

Posté par .
41
4
sept.
2011

Cher Nal,
comme tu le sais, tous les câbles diplomatiques de wikileaks ont été lâchés dans la nature. Parmi ces câbles il y en a un qui t'intéressera certainement : le câble 06TUNIS2424. Nous prenons donc connaissance des dessous de la signature du contrat entre Microsoft et le gouvernement de Tunisie nommé GOT dans le câble.

Je mets d'abord la version anglaise puis la traduction tirée d'ici (le gras est de moi) :

  1. (U) As part of the (...)

Journal Interdiction des VPN chiffrés au Pakistan. A quand notre tour ?

Posté par .
18
31
août
2011

Le pakistan a interdit les VPN chiffrés, et demande aux FAI de dénoncer les utilisateurs qui utiliseraient ces VPN
http://www.pcinpact.com/actu/news/65396-pakistan-vpn-censure-liberte-expression.htm

J'applaudis cette mesure qui est un pas de plus vers un internet civilisé. D'ailleurs nos dirigeants devraient s'en inspirer pour chasser hors d'internet les vils pirates qui tuent nos artistes.

Journal La répression en Libye grâce à nos technologies

Posté par . Licence CC by-sa.
15
30
août
2011

Sur le Washington Post (désolé pour les anglophobes) vient de paraître un reportage dans un bureau d'espionnage des services de l'ex-dictateur.

http://online.wsj.com/article/SB10001424053111904199404576538721260166388.html Pour l'adresse du papier.

Ce n'est pas brillant pour la réputation de nos firmes. On trouve pèle-mêle Bull via Amesys, Yahoo, Boeing, les chinois de ZTE Corp, les sud-africains VASTech. On y apprend que Skype était considéré plus sûr que les chats de chez Gmail, Yahoo, Msn et ICQ.

Je sais bien que des outils libres ou non-libres peuvent (...)

Journal Wikileaks et OVH : ce qui devait arriver arriva...

Posté par (page perso) .
37
6
déc.
2010
Pour ceux (il y en a?) n'ayant pas suivi les épisodes précédents, Une partie de Wikileaks était hébergé sur un serveur de OVH (perso, je l'ai jamais vu marcher, mais bon, l'info a été reprise partout). Notre cher ministre ne voulant pas suivre la procédure classique dans un état de droit c'est à dire respecter la loi, OVH s'est retrouvé un peu sous pression, et a donc demandé à la justice (lui!) son avis.

Et la réponse est donc tombée, (...)