Journal La fondation Firefox n'aurait-elle pas mieux fait de ne rien dire?

Posté par  (site Web personnel) . Licence CC By‑SA.
Étiquettes : aucune
18
10
jan.
2021

Même si le texte est plus nuancé, le titre (Nous avons besoin de plus que le retrait des plate-formes) du dernier billet de blog de la fondation Mozilla a fait son petit effet chez les supporters de Trump, ou du moins ceux qui n'y sont pas hostile, et même au delà, semble-t-il.

Sous le tweet en relation, Mozilla s'est pris un torrent de boue pour ne pas dire pire, et je ne suis pas sûr que c'est ce dont elle avait besoin. J'ai cherché mais je n'ai pas encore vu de réponse enthousiaste à ce billet (peut-être que l'aspect brouillon de Twitter y est pour quelque chose), mais en revanche j'y ai vu des dizaines voire centaines d'appels à boycotter Mozilla.

Je n'ai aucune donnée sur quelle frange politique soutient le plus Mozilla en tant qu'alternative à Chrome, Edge et Safari, aux États-Unis et ailleurs, mais je pense que c'était un pari risqué de croire que toute sa base d'utilisateurs serait forcément d'accord avec un tel positionnement politique.

Dans le contexte de la suppression des comptes de Trump et d'un nombre apparemment important de ses soutiens d'un certain nombres de réseaux sociaux, le retrait des stores Apple et Google des applications Parler et Gab, le refus de service d'hébergement d'Amazon (qu'on l'approuve ou s'en inquiète est un autre débat, je parle ici du point de vue stratégique du positionnement de Mozilla), je pense que Mozilla aurait mieux fait de ne rien dire, si elle ne pouvait se permettre de rester cantonné à sa position habituelle, celle de défendre la neutralité du web (son slogan est toujours: «We work to ensure the internet remains a public resource that is open and accessible to all.»)

Après ce n'est qu'un point de vue, je reste utilisateur de Firefox, car je sais séparer le code de l'artiste.

  • # Arguments ? Réflexion ?

    Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 10 (+12/-0). Dernière modification le 10/01/21 à 17:51.

    Le plus décevant dans l'histoire, c'est que le sujet est intéressant et mérite mieux. Et là, à part que Twitter peut déverser des torrents de boue via des réactions épidermiques et n'argumentant en rien, on n'apprend pas grand chose.

    Que l'on soit d'accord ou non avec, https://framablog.org/2020/02/25/laurent-chemla-propose-exigeons-des-gafam-linteroper/ (mentionné ici aussi) amène plus d'arguments par exemple.

    • [^] # Re: Arguments ? Réflexion ?

      Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 10 (+10/-1).

      J'ai manqué de clarté dans mon journal, je suppose: mon questionnement n'est pas si la réflexion est intéressante en soi, elle l'est, mais si c'était judicieux pour Mozilla de se positionner ainsi sur un sujet aussi clivant et brûlant, dans un contexte où sa part de marché n'est pas des plus imposante. Peut-elle se permettre de se mettre à dos une partie de ses utilisateurs? Peut-être que oui si les pro-trump et amis sont une infime minorité, peut-être que ça va s'avérer judicieux et que les démocrates & amis qui vont migrer vers Firefox suite à ce billet vont compenser ceux qui à l'inverse décideraient de l'abandonner (s'ils le font vraiment). Peut-être qu'il est plus important d'être positionné politiquement que neutre dans ce contexte, et que ça améliorera l'image de marque de Mozilla, et, par ricochet, Firefox.

      • [^] # Re: Arguments ? Réflexion ?

        Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 10 (+12/-3). Dernière modification le 10/01/21 à 21:12.

        Peut-être qu'il est plus important d'être positionné politiquement que neutre dans ce contexte, et que ça améliorera l'image de marque de Mozilla, et, par ricochet, Firefox.

        Ils le font après que Twitter, Apple, Facebook, Amazon, etc, virent Trump et "Parler" de chez eux, leur courage a des limites et semblent faire plus suiveur qu'autre chose, je ne vois pas vraiment le gain ici : les pro-Trump vont plus haïr et les anti-Trump penser que c'est bien tardif, au final rien de positif.

        Et surtout, ça manque sacrément de fond, ce genre de discours mérite bien plus que ça, même Twitter, moins dans la pub "les utilisateurs sont au centre de tout", a fait une explication plus longue de pourquoi ils pensent que Trump est une menace pour la démocratie. Des fois, il vaut mieux ne rien dire que de le dire si superficiellement.

        Bref, je suis autant sceptique que toi sur l'utilité de la chose et mais encore plus sceptique sur l'espoir que tu as dans la phrase que j'ai cité.

      • [^] # Re: Arguments ? Réflexion ?

        Posté par  . Évalué à 3 (+2/-0).

        Est-il judicieux de présenter la fondation Mozilla et la navigateur Firefox comme une entreprise qui doit maximiser sa part de marché ?

    • [^] # Re: Arguments ? Réflexion ?

      Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 4 (+3/-0).

      "L’obligation d’avoir une identité reconnue par le service auquel on accède, c’est sans doute le prix à payer pour l’interopérabilité, dans ce cas (et – au passage – c’est parce que la Quadrature du Net a décidé d’ignorer cette évidence que j’ai choisi de quitter l’association)."

      Intéressant, peux-t-on en savoir plus?

    • [^] # Re: Arguments ? Réflexion ?

      Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 5 (+2/-0).

  • # Réaction enthousiaste

    Posté par  . Évalué à 10 (+23/-12).

    Peut-être vais-je me faire moinsser, mais, même si le texte de Mitchell Baker est très superficiel (brièveté oblige), je n'y vois aucun problème majeur. Je dirais même plus : il ne dit rien qui ne soit très consensuel, sauf pour ceux qui confondent critique et censure, liberté d'expression et droit d'avoir une tribune, en un mot, les fascistes et leur conception toute pétée de la liberté en mode "si tu me reproches d'être fasciste, c'est toi le fasciste". Il est dommage (et même agaçant) de devoir réexpliquer encore et encore ces distinctions pourtant simples ainsi que le paradoxe de l'intolérance.

    Maintenant, si la critique c'est "indépendamment de la justesse du texte, ça va leur faire perdre des parts de marché", pourquoi pas. En ce qui me concerne (et j'insiste sur le caractère personnel), j'aurais infiniment plus de respect pour une fondation Mozilla qui coule parce qu'elle s'est exprimée contre le fascisme que pour une fondation Mozilla qui reste encore en vie en profitant du fascisme.

    PS : j'ai peur que tu confondes liberté de web et liberté du net, ce n'est pas la même chose.
    PS 2 : l'assaut du capitole du 6 janvier, ainsi que tout ce qu'à fait Trump en rapport avec les élections relèvent du fascisme.

    • [^] # Re: Réaction enthousiaste

      Posté par  . Évalué à 8 (+8/-1).

      Correction : lorsque je disais "liberté du net"/"liberté du web", il fallait lire "neutralité du net"/"neutralité du web". Il est dommage que je me plaigne d'une confusion pour en faire une juste derrière… J'ai le droit de sortir la carte de "j'ai parlé de liberté avant et mes doigts ont tout mélangé". Dans le même genre, l'expression correcte est paradoxe de la tolérance. Et dire que je pensais m'être relu.

    • [^] # Re: Réaction enthousiaste

      Posté par  . Évalué à 7 (+20/-15).

      je ne suis pas certain que ce que fait Trump peut être associé au fascime. Si tu t'en tiens à la définition de wikipedia. la manifestation du capitole n'a pas été organisé par lui ou son partie politique.

      d'ailleurs il l'a condamné (il ne la jamais demandé), et promet une transition normal. Comme c’était assez évident depuis le début.

      Par contre s'organiser pour empêcher qqun de se présenter à une élection dans 4 ans, alors qui va disparaitre du paysage dans 13 jours, car cette personne te fait chier et tu as peur de perdre les élections dans 4 ans, je ne sais pas comment çà s'appel. Mais cela à un arrière gout pas très sain. Sans compter les millers de commentaires/compte effacer sur twitter en plus de ses comptes pour l’empêcher de s'exprimer.

      • [^] # Re: Réaction enthousiaste

        Posté par  . Évalué à 3 (+6/-5).

        la manifestation du capitole n'a pas été organisé par lui ou son partie politique. d'ailleurs il l'a condamné (il ne la jamais demandé), et promet une transition normal. Comme c’était assez évident depuis le début.

        Ça fait des mois que ses partisans les plus extrémistes menacent d'un truc du genre et que les "white-powers" en tout genre se disent prêt à prendre les armes pour Trump sans que ce dernier ne dise quoi que se soit !

        • [^] # Re: Réaction enthousiaste

          Posté par  . Évalué à 5 (+14/-11).

          Certe, mais entre un Hitler qui organise la nuit de cristal et l'incendie du bundestag; il y a la différence que trump ne la pas organisé, ensuite c'est présenté de manière a mettre cela sur le dos de Trump pour pouvoir le dégager plus facilement.

          par chez nous il y a les gilet jaunes, on pourrais les coller a Mélanchon ou marine sans trop de pb, pourtant ils n'y sont pour rien la dedans, malgré ses appels au soulèvement républicain, désobéissance civile etc …

          c'est dans le code pénal, chacun est responsable de ses propre actes. Il y a une justice qui permet de distribuer les responsabilités, c'est pas le rôle de robert ou des journaux de le faire. Visiblement les américains ne sont pas intéressé par la justice sur ce sujet.

          le but est de supprimer un opposant. me rappel un peu Navalny et Poutine cette histoire, il l'a rendu inéligible pour être tranquille. perso je m'en tamponne un peu, mais hurler que c'est un tyran c'est de sa faute pour ne pas respecter la justice et la liberté d'expression ce n'est pas très digne d'un démocratie, le discours d'Obama lors de l'election de trump est parfait, dommage que trump n'est pas fait de même.

          C'est de sa faute et il a demander au peuple de se soulever en cas d'echec, moui pourquoi pas, présenter par les même journaux qui l'accuse d'avoir organiser l'envahissement du capitole et d'avoir truquer son élection grâce a la Russie, lol trop crédible !

          • [^] # Re: Réaction enthousiaste

            Posté par  (site Web personnel) . Évalué à -1 (+7/-10).

            le but est de supprimer un opposant

            Ha ouais, quand même…
            Je serai toujours impressionné par cette capacité des gens à se mentir…

            me rappel un peu Navalny et Poutine cette histoire,

            Tentative de tuer Trump en extra-judiciaire puis en judiciaire 100% à ta botte, sérieux tu fais un tel lien vers les USA??? Wow.
            Si lien il y avait, les juges russes nommés par Poutine auraient dit non aux bidouilles de Poutine, c'est très loin d'être la cas.
            Tu fais les liens qui t'arrangent, faudrait te demander pourquoi tu as besoin de te mentir autant.

            mais hurler que c'est un tyran c'est de sa faute pour ne pas respecter la justice et la liberté d'expression

            Invention par toi et seulement toi.

            qui l'accuse d'avoir organiser l'envahissement du capitole

            Ils ne l'accusent pas de ça, mais d'avoir incité et de ne pas avoir ensuite dit à ses fans de se calmer.

            Il y a une justice qui permet de distribuer les responsabilités,

            Le personne est con sur certains points, mais il sait très bien jouer sur les limites légales (et placer des gens pas trop pointilleux aux postes judiciaires qui vont bien). Ça ne change pas le fond.

        • [^] # Re: Réaction enthousiaste

          Posté par  . Évalué à -5 (+1/-8).

          Donc le silence c'est être coupable ?

          • [^] # Re: Réaction enthousiaste

            Posté par  . Évalué à 9 (+9/-2).

            Il n'a pas été silencieux, il a posté des vidéos dans lesquelles il faisait l'éloge des gens qui sont entrés illégalement au Capitole.

      • [^] # Re: Réaction enthousiaste

        Posté par  . Évalué à 10 (+13/-3). Dernière modification le 11/01/21 à 11:21.

        Non il les a exhorté à entreprendre ce genre d'actions, les a soutenu puis quand l'ensemble du monde politique l'a exhorté à condamner leur a gentillement demandé de rentrer chez eux en leur disant "I love you". Seulement 2 jours après as t-il condamné ces actions sous la pression.

        Depuis cet été il a clairement fait une communication visant à réaliser un putsch par l'intermédiaire des plus idiots de ses supporters (et il y a du niveau!).

      • [^] # Re: Réaction enthousiaste

        Posté par  . Évalué à 4 (+3/-1).

        d'ailleurs il l'a condamné (il ne la jamais demandé), et promet une transition normal. Comme c’était assez évident depuis le début.

        Aparrement, ce qu'il a le plus condamné, c'est la tenue des ploucs* qui constituent son électorat le plus fervant:

        https://www.independent.co.uk/news/world/americas/us-election-2020/trump-mob-capitol-riots-poor-low-class-b1785099.html

        *: ce n'est point un jugement de ma part mais plutôt reprenant le point de vue de Trump… Je ne trouve pas grand chose à redire à leurs tenues et ne pense pas qu'on s'habille en costard lorsqu'on est sensé envahir un édifice publique. Encore une preuve qu'il est un peu coupé de la réalité.

      • [^] # Re: Réaction enthousiaste

        Posté par  . Évalué à 5 (+7/-3).

        Alors pour avoir vu Trump à l'oeuvre, et avoir vu ce qu'il a insinué, dit, menaçé, … notamment ces dernières semaines, il n'y a absolument, mais alors absolument, aucun doute que c'est un fasciste.

        Littéralement, les diffèrences entre lui et Mussolini sont de l'ordre vestimentaire et de la langue parlée, le reste est identique.

        Le gars veut tout contrôler, veut forcer sa réelection, profère des menaces contre tous ceux qui ne marchent pas à son pas, … C'est littéralement un fasciste, sans exageration.

        Ce n'est pas par hasard que nombre de conservateurs veulent le virer aussi, que nombre de groupes à tendance conservatrice demandent purement et simplement qu'il soit foutu dehors. C'est parce qu'il est réellement, réellement, un danger pour le pays.

        La situation aux USA en ce moment, c'est du jamais vu, même le 11 Septembre ce n'était pas ce qui se passe aujourd'hui. Les américains se sont réveillés avec leur Capitol envahi, leurs parlementaires qui se cachent pour éviter de se faire tuer, et la réalisation que des millions d'américains parmis eux suivent une idéologie totalement fasciste et violente.

        Avant, ils se demandaient combien de dizaines ou centaines de terroristes islamiques étaient parmis eux, maintenant ils ont vu en direct qu'une large part de leur population est tout aussi fanatique et folle.

        • [^] # Re: Réaction enthousiaste

          Posté par  (site Web personnel) . Évalué à -5 (+4/-11). Dernière modification le 14/01/21 à 08:49.

          Alors pour avoir vu Trump à l'oeuvre, et avoir vu ce qu'il a insinué, dit, menaçé, … notamment ces dernières semaines, il n'y a absolument, mais alors absolument, aucun doute que c'est un fasciste.

          Un exemple ? Juste un exemple, ce serait bien. Le discours anti-Trump est toujours le même "quand on entend ce qu'il dit et qu'on voit ce qu'il fait, blah" mais jamais un exemple, on est sensé te croire sur parole ; tes médias t'ont dit de le détester, tu le détestes, ok. Mais concrètement, dans la vraie vie, un exemple ?

          Littéralement, les diffèrences entre lui et Mussolini sont de l'ordre vestimentaire et de la langue parlée, le reste est identique.

          Tu vois, cette phrase confirme ce que je dis plus haut ; non, ce ne sont pas les deux seules différences. Objectivement.

          Ah aussi, regarde dans ton dictionnaire le concept d'identité, ça pourra t'aider dans ta carriere.

          Le gars veut tout contrôler, veut forcer sa réelection, profère des menaces contre tous ceux qui ne marchent pas à son pas, … C'est littéralement un fasciste, sans exageration.

          Un exemple de menace ? Juste un ? Non, hein ? Tu sais, à mon avis, même tes proches, quand tu pars comme ça doivent se dire "c'est son 1/4 d'h Trump, tu sais commnet il est, laisse pisser" et patienter en attndant que ça passe, sans prendre ça plus au sérieux parce que bon, tu te relis des fois ? C'est du délire hystérique, ce comm ; la politique est un truc d'adultes, Bilou.

          Ce n'est pas par hasard que nombre de conservateurs veulent le virer aussi, que nombre de groupes à tendance conservatrice demandent purement et simplement qu'il soit foutu dehors. C'est parce qu'il est réellement, réellement, un danger pour le pays.

          ça continue. Toujours les mêmes éléments de langage, le même discours que la TV, c'est rigolo :)

          La situation aux USA en ce moment, c'est du jamais vu, même le 11 Septembre ce n'était pas ce qui se passe aujourd'hui.

          Wah, encore une comparaison adulte et raisonnable dis-moi ! Alors t'as aucune citation de Trump à donner, mais alors toi, on peut te citer, hein :)

          Les américains se sont réveillés avec leur Capitol envahi, leurs parlementaires qui se cachent pour éviter de se faire tuer, et la réalisation que des millions d'américains parmis eux suivent une idéologie totalement fasciste et violente.

          Fasciste ! Wow. Pourquoi, exactement ? C'est une accusation grave, merci d'expliquer pourquoi les électeurs de Trump sont fascistes, illustré par au moins un exemple contrèt de choses dites ou faites. Parce que bon ça va bien, à un moment, là.

          J'attend tes exemples, hein. Trump a évidemment comdamné l'incident du capitole, pourquoi tenter de faire croire qu'il a encouragé ça d'une quelconque façon ?

          Avant, ils se demandaient combien de dizaines ou centaines de terroristes islamiques étaient parmis eux, maintenant ils ont vu en direct qu'une large part de leur population est tout aussi fanatique et folle.

          Ahaha ça aussi c'est une phrase marrante dis-donc ! Rhoo :) Eh, c'est l'heure de tes dessins animés je crois, tes chocapics vont être tout mous :)

          • [^] # Re: Réaction enthousiaste

            Posté par  . Évalué à 6 (+6/-2).

            Un exemple ? Juste un exemple, ce serait bien. Le discours anti-Trump est toujours le même "quand on entend ce qu'il dit et qu'on voit ce qu'il fait, blah" mais jamais un exemple, on est sensé te croire sur parole ; tes médias t'ont dit de le détester, tu le détestes, ok. Mais concrètement, dans la vraie vie, un exemple ?

            Par exemple tous ses mensonges sur des prétendues fraudes sur les élections alors qu'aucune plainte n'a abouti car 0 preuve. Mensonges qui ont d'abord été préparé avant les élections en incitant les républicains à ne pas voter par correspondance via d'autres mensonges.

            Du reste il ne cesse de faire des discours ambigüs, justement pour que ses fans qu'on peut après 4 ans de ce délire admettre qu'ils ont un QI d'huître, fasses des conneries :

            Discours de Trump le 6 janvier :
            . "Nous n'abandonnerons jamais. Nous ne concéderons jamais", lance-t-il. "Nous ne reprendrons jamais notre pays en étant faibles. (…) Vous devez être forts."

            Et lui bien sûr, parce que c'est un couard, il tente de laisser la responsabilité tomber sur les épaules de ses trumptards en mélangeant champ lexicale militaire (marcher vers) avec un laconique "pacifiquement :

            "Je sais que tout le monde ici marchera bientôt vers le Capitole, pour pacifiquement, patriotiquement faire entrer vos voix"

            En gros lu entre les lignes c'est : Allez y pétez tout on a aucune limite…mais j'ai mis le mot pacifiquement hein, si on vous demande c'est pas de ma faute.

            Fasciste ! Wow. Pourquoi, exactement ? C'est une accusation grave, merci d'expliquer pourquoi les électeurs de Trump sont fascistes, illustré par au moins un exemple contrèt de choses dites ou faites. Parce que bon ça va bien, à un moment, là.

            Ben déjà, tenter de renverser les résultats d'un processus démocratique par une attaque directe au parlement, c'est une tentative de putsch et c'est anti démocratique. Le fascisme c'est la négation de la démocratie parlementaire, donc on y est pleinement.

            • [^] # Re: Réaction enthousiaste

              Posté par  . Évalué à 4 (+5/-2). Dernière modification le 14/01/21 à 13:33.

              Autre exemple de comportement a minima anti-démocratique :
              - Bloquer des aides internationales accordées par le congrès tant que le pays bénéficiaire ne l'aide pas à discréditer son rival
              - Demander de "trouver 11 780 votes" a un secrétaire d'élection

              Et ce ne sont que les exemples les plus évidents et documentés. Mais il y a beaucoup d'autres choses peut-être moins bien documentées, qui, prises individuellement dans le vide, semblent plutôt inoffensives, mais qui, prises dans leur ensemble, racontent une histoire très claire d'un président, de son parti, et de ses soutiens qui veulent passer outre le résultat des élections et garder Trump à la tête des USA au mépris de la volonté exprimée des électeurs. Voir la liste sur Wikipedia.

              Comme d'habitude, les soutiens de Trump font ce qu'ils prétendent que les démocrates font :
              - affirmer il n'y a pas de preuves que Donald Trump a fait pression sur l'Ukraine pour peser sur les élections en ignorant les preuves qu'on leur montre, mais aussi affirmer sans preuves qu'il y a des fraudes de l'élection de Biden (même les juges républicains ont jeté les plaintes, certaines sur ce motif lol)
              - prétendre que les démocrates n'ont jamais accepté les résultats de l'élection de Trump en 2016 (alors que Clinton a admis sa défaite le 9 novembre), pour ensuite refuser par tous les moyens les résultats de l'élection de Biden ; Trump n'a toujours pas admis sa défaite
              - prétendre que Black Live Matter était des émeutes qui s'attaquaient aux bâtiments fédéraux, pour ensuite mettre à sac le Capitol
              - etc.

          • [^] # Re: Réaction enthousiaste

            Posté par  . Évalué à 7 (+6/-1). Dernière modification le 14/01/21 à 14:54.

            "C'est une accusation grave, merci d'expliquer pourquoi les électeurs de Trump sont fascistes, illustré par au moins un exemple contrèt de choses dites ou faites. Parce que bon ça va bien, à un moment, là."

            J'ai un là qui me vient en tête : la potence constuite à l'entré du Capitole, accompagnée de chants "Hang Mike Pence". Et qui leur a soufflé cette idée ?

            Trump : "Mike Pence didn't have the courage to do what should have been done to protect our Country and our Constitution" Puisque Pence venait de certifier les résultats, comme la loi l'y oblige. Trump affirme donc que le fait d'avoir respecté la loi et n'avoir pas renversé le résultat des élections est un manque de courage.

            Bon, soyons sérieux tu ne peux pas ne pas être au courant de ses tentatives de renversement de l'élection ou des actions anti-démocratiques d'une large part de ses électeurs donc tes questions sont simplement de mauvaise foi. Maintenant tu vas essayer de botter en touche avec un "Ouais mais c'est ce que disent les médias" ou "C'est pas ça le fascisme" et me parler des faisceaux.
            Les photos sont là, les vidéos aussi, les tweets de Trump aussi. (enfin les screenshots maintenant… voilà un autre soucis avec son éviction de Twitter, même plus moyen de s'y référer pour alimenter les trolls…) Et on a même pas encore parlé des tweets de ses affiliés comme la Congresswoman & QAnon Lauren Boebert qui poste une photo d'elle au milieu de néonazis qui flashent le "White Power" hand gesture. Ou de ceux qui voulaient kidnapper une sénarice. Ou…

          • [^] # Re: Réaction enthousiaste

            Posté par  . Évalué à 8 (+8/-2).

            Un exemple ? Juste un exemple, ce serait bien.

            Bon, je sais très bien que t’es une cause perdue et que tu sais très bien ce qu’il fait, donc c’est pas pour toi que je réponds ici, mais pour les autres qui pourraient avoir un doute légitime.

            Sa première mesure, le “Muslim ban”
            Son obsession à vouloir foutre ses opposants politiques en taule, même quand le FBI (organisation communiste reconnue) a déclaré que non, y’avait pas grand chose à voir
            Le rally white supremacist a Charlotte, et son commentaire “good people on both sides”
            Son coup de fil pour tenter d’extorquer une fraude électorale du gouverneur/sos de GA
            Son coup de fil aux ukrainiens pour tenter d’extorquer une interférence étrangère dans le système us
            Ses mensonges constants depuis le 3 novembre à propos d’une élection soit disant truquée sans la moindre preuve, avec ses propres avocats qui déclarent devant le juge “y’a pas eu de fraude”
            Son commentaire “when the looting starts, the shooting starts” cet été (référence raciste direct à un shérif bien autoritaire)
            Son refus de désavouer les proud boys, et pire encore, son “stand down and stand by”
            Son refus de désavouer le support de David duke, ancien leader du KKK
            Toute sa réthorique “radical left” qui demonise tout ce qui est à gauche de mussolini. Traiter Biden de gauchiste, c’est beau quand même.
            Sa politique de systématiquement séparer des enfants (même des bébés!) des parents à la frontière
            Son commentaire “shithole country”
            Son refus d’admettre que Putin est loin d’être un agneau (malgré les contrats mit sur les soldats us)
            Le fait qu’il ait salué un général nord coréen
            Sa bromance avec kim jung un
            Son exigence d’envoyer les militaires dérouiller du manifestant
            Son deployment de forces fédérales qui arrêtaient les gens en violation de la constitution a Portland
            Ses tentatives d’extorquer les gouverneurs d’états démocrates pendant le début de Covid
            Son speech le matin du 6 janvier
            Son inaction totale pendant le coup d’état du 6 janvier
            Son commentaire “i love you you’re very special” au insurrectionistes le 6 janvier
            Son refus de les désavouer
            Son obsession avec les groupes anti fascistes

            Cest ce qui me vient à l’esprit comme ça, au réveil, sans faire de recherches.
            Note, c’est pas tout du fascisme, y’a aussi de la suprématie blanche la dedans, mais ça va main dans la main ça.

            Linuxfr, le portail francais du logiciel libre et du neo nazisme.

          • [^] # Re: Réaction enthousiaste

            Posté par  . Évalué à 3 (+4/-2).

            Je veux dire…

            Tu veux parler d'un sujet, il serait bien que tu fasses un effort minimum pour t'informer.

            groumly t'as filé plein d'exemples, mais sérieusement si tu avais un quelconque intérèt à chercher tu les aurais trouvé.

            Son comportement fasciste est averé au point que plusieurs membre du parti Républicain, même au plus haut rang le reconnaissent. La No 3 du parti vient de voter pour qu'il se fasse ejecter, nombre d'autres ont dit clairement qu'il était responsable d'une tentative de coup d'état.

            Son propre parti hein.

            Mais bon, tu ne veux visiblement croire que ce que tu veux sur ce sujet.

            • [^] # Re: Réaction enthousiaste

              Posté par  (site Web personnel) . Évalué à -3 (+1/-6). Dernière modification le 15/01/21 à 11:12.

              Dude, on parle de fascisme, c'est important, les mots sont importants.

              J'ai demandé des exemples, et rien, juste des "il a refusé de désavouer telle action de tel groupe" pour le moins subjectifs, et des points de politique non seulement pas documentés (on est sur internet, une info sans lien est juste une opinion) mais surtout, pas eux-même en soi représentatifs de fascisme.

              Avant, un fasciste, c'était quelqu'un qui dit "je suis fasciste" et qui faisait des trucs fachos. Maintenant, c'est le mec en face, celui que tu n'aimes pas.

              C'est bien embètant grave, car quand se présentera une vraie menace totalitaire, on n'entendra plus les lanceurs d'alerte, tant le vocabulaire aura été dévoyé.

              Ça s'appelle "crier au loup" et c'est dangereux.

              Et en l'occurence, ça nous empèche de parler posément de ce qui se passe ; direct les insultes, impossible de débattre.

              • [^] # Re: Réaction enthousiaste

                Posté par  . Évalué à 1 (+2/-2). Dernière modification le 15/01/21 à 12:21.

                Non, le fascisme a des définitions. Certes, elles varient un peu, mais elles existent. Pour ne pas faire original, je te proposes de lire Ur-fascism de Umberto Eco. Il liste des critères ; tous ne sont pas nécessaires pour tomber dans la catégorie "fasciste", mais plus tu coches de cases, plus il devient difficile de nier les tendances fascistes. Les exemples qu'on t'a donné montrent que Trump et ses soutiens cochent 12 des 13 critères.

                Les soutiens de Trump ont tenté de renverser une élection libre, si c'est pas une dérive totalitaire, je ne sais pas ce qu'il te faut.

                • [^] # Re: Réaction enthousiaste

                  Posté par  (site Web personnel) . Évalué à -4 (+2/-8). Dernière modification le 15/01/21 à 14:21.

                  Les exemples qu'on t'a donné montrent que Trump et ses soutiens cochent 12 des 13 critères.

                  On n'a pas du lire le même message, alors ; ces anecdotes (fausses pour la plupart) ne sont pas sérieuses, pas un seul ne qualifie.

                  je te proposes de lire

                  Oui, et moi je te propose de réfléchir ; je rappelle que le gars est président depuis 4 ans, c'est pas comme si on se demandait si peut-être c'est un dictateur totalitaire : Il EST au pouvoir. Il suffit de regarder ce qu'il a fait. Et là encore, j'attends vos exemples de dérive totalitaire.

                  Un dictateur, ça ferme les journaux qui disent du mal de lui et emprisonne les journalistes, du directeur de rédaction au twittard de base en passant par les blogggers.

                  Un dictateur, ça fait disparaitre ses opposants.

                  Un dictateur, ça prend le controle des canaux d'information pour diffuser uniquement la parole officielle. Silence populaire, ministere de la vérité.

                  Un dictateur, ça déclare la guerre au pays d'à coté pour lui piquer ses ressources.

                  Est-ce que c'est ce qui s'est passé sous Donald ?

                  La question est simple: Oui, ou non ?

                  • [^] # Re: Réaction enthousiaste

                    Posté par  . Évalué à 5 (+7/-3). Dernière modification le 15/01/21 à 18:18.

                    Un dictateur fait ces choses là quand il en est capable. Personne n'a jamais dit que Trump était un dictateur. Car être dictateur signifie que les institutions ont déjà été démolies.

                    Mais on peut être fasciste sans être dictateur. Mussolini était un fasciste avant de devenir dictateur.

                    Un fasciste qui prend le pouvoir se met à détruire les institutions pour devenir dictateur, et c'est ce que Trump a fait. Il a essayé, c'est factuel. il y a des tonnes d'exemples. Il n'avait simplement pas la capacité de réussir car les institutions américaines étaient trop solides, mais il a clairement essayé, et c'est ce qui prouve qu'il est effectivement fasciste.

                  • [^] # Re: Réaction enthousiaste

                    Posté par  . Évalué à 7 (+7/-2).

                    Bon, on va arrêter les conneries 2 minutes.

                    Le mec a appelé le gouverneur de Georgie pour lui extorquer 11780 votes pour tourner l'état, c'est pas une action representative d'un fasciste ca?
                    Le mec a declaré les journalistes l'ennemi du people, c'est pas un acte fasciste ca?
                    Le mec a essayer d'extorquer une interference de l'Ukraine au sujet d'une affaire bidon inventée, c'est pas un acte fasciste?
                    Son obstruction de justice dans les enquêtes sur ses casseroles, c'est pas un acte fasciste? Le mec a viré le directeur du FBI parce qu'il refusait d'arrêter une enquête qui l'impliquait. C'est quoi ca au juste?

                    Comme le dit pbpg, personne a dit que c'était un dictateur, on dit que c'est un fasciste: il a clairement une vision de son pouvoir de president extrêmement autoritaire.

                    Un dictateur, ça ferme les journaux qui disent du mal de lui et emprisonne les journalistes, du directeur de rédaction au twittard de base en passant par les blogggers.

                    Entre ses jérémiades sur la section 230, et le fait qu'il ait declaré les journalistes qui disent pas du bien de lui l'ennemi de l'état, t'es vraiment en train de dire qu'il a rien fait?

                    Un dictateur, ça fait disparaitre ses opposants.

                    Lock her up! Lock her up!
                    Il a aussi exigé des enquêtes sur la soit disant corruption d'Hunter Biden en Ukraine, fait tout un foin quand son propre DoJ a dit en substance "ouais mais en fait, non, ya vraiment rien la, c'est un ramassis de connerie cette histoire", surtout sachant qu'il ya a peu près 99.6% de chance qu'il était au courant des manoeuvres plus que douteuses de Giuliani avec le laptop par miracle retrouvé un mois avant l'election.

                    Un dictateur, ça prend le controle des canaux d'information pour diffuser uniquement la parole officielle. Silence populaire, ministere de la vérité.

                    Des trucs comme le communique de presse de la Maison Blanche annonçant que covid avait été battu? Comme les pressions exercées sur la Maison Blanche pour bâillonner le CDC au sujet de covid?

                    Linuxfr, le portail francais du logiciel libre et du neo nazisme.

    • [^] # Re: Réaction enthousiaste

      Posté par  . Évalué à 8 (+7/-1).

      le paradoxe de l'intolérance.

      "La déportation pour tout ces enculés d'intolérents" comme dirait Didier Super.

    • [^] # Re: Réaction enthousiaste

      Posté par  . Évalué à 0 (+3/-4).

      J'en ai un peu marre que des acteurs, quels qu'ils soient, profitent de leur position pour exercer un pouvoir en dehors de leur domaine de compétence.
      J'ai rien d'un trumpiste, mais quand quelqu'un prétend me dire qu'est-ce qui est vrai et qu'est-ce qui est faux, ça me gonfle, surtout quand je suis plus légitime que cette personne pour le dire.

      Ça va de l'entreprise qui achète un média, du média prétendu neutre qui censure arbitrairement quelqu'un, suivez mon regard). Dans une société civilisé, seul le juge peut restreindre les liberté, et dans une démocratie, il le fait en respectant la loi qui est supposée être l'expression du peuple. Firefox n'a pas à faire autre chose qu'un navigateur web, twitter n'a pas à faire autre chose que du microblogging, et trump n'a pas à faire autre chose que de la présidence de la république. Et l'acteur qui merde en laissant le bordel s'installer, c'est le législateur.
      Quand chacun reste chez soit, les moutons sont bien gardés.

      D'ailleurs, arrêtez avec le paradoxe de l’intolérance, c'est idiot, enfin, c'est pertinent dans une société de crétins. Si une société est branlante au point de ne plus pouvoir se permettre la tolérance des intolérants, les intolérants sont le cadets de ces soucis, parce que ça veut dire qu'elle est au bord de l'effondrement.

      Il faudra que je lise Popper un jour de bout en bout, j'arrive pas à croire qu'il soit aussi idiot que ce que les gens qui le citent le laisse à penser.

      Certains des outils dont parle ce poste sont sympa hein, et je les utiliserais probablement, mais activés par défaut avec une visée politique pour implémenter une espèce de contrôle social façon cyberpunk discount ?

      • [^] # Re: Réaction enthousiaste

        Posté par  . Évalué à 0 (+1/-2).

        Ça va de l'entreprise qui achète un média, du média prétendu neutre qui censure arbitrairement quelqu'un, suivez mon regard). Dans une société civilisé, seul le juge peut restreindre les liberté, et dans une démocratie, il le fait en respectant la loi qui est supposée être l'expression du peuple.

        Un média ne peut pas censurer, seul l'état peut censurer. Encore heureux qu'un média ait un peu de liberté sur qui/quoi publier, non ? Conséquence, Donald Trump n'a pas été censuré. Il a été banni pour avoir violé de manière répétée les conditions d'utilisation de Twitter. En fait, il a plutôt eu un traitement de faveur puisque ça a mis 4 ans avant que le couperet tombe. La liberté d'expression n'implique pas la liberté de ne pas être critiqué. La liberté de twitter n'implique pas la liberté de non-bannissement si tu ne respectes pas les conditions. Tu fais donc partie de ceux qui confondent critique et censure.

        D'ailleurs, arrêtez avec le paradoxe de l’intolérance, c'est idiot, enfin, c'est pertinent dans une société de crétins. Si une société est branlante au point de ne plus pouvoir se permettre la tolérance des intolérants, les intolérants sont le cadets de ces soucis, parce que ça veut dire qu'elle est au bord de l'effondrement.

        Tu prétends être mieux placé que d'autres sur le paradoxe de la tolérance ? Prouve-le, mais après avoir dit "je ne l'ai pas lu", tu commences avec un handicap. Certains font certainement dire à Popper ce qu'il ne dit pas, certains ont peut-être des formulations maladroites qui ne permettent pas de comprendre (j'en fais sans doute partie). Alors voilà : tant que c'est possible, Popper préfère contrer l'intolérance par des arguments rationnels. Mais lorsque les intolérants ne sont plus capables d'accepter des faits, il devient acceptable de ne plus être tolérant envers les intolérants. Les républicains (en majorité) sont depuis plusieurs années dans le deuxième cas de figure, leur incapacité à accepter leur défaite électorale n'en est que la dernière manifestation. Selon Popper, si on continue à être tolérant même dans cette situation, les intolérants prendront le pouvoir et il n'y aura plus de tolérance. Que fait-on si on reste tolérant face à des tentatives de prise de pouvoir illégales ?

        Tu l'as dit, et je suis d'accord : faisons respecter la loi, ceux qui ont tenté de s'introduire au Capitol pour renverser une élection sont passibles de peines. Tu l'as dit, Trump n'a rien d'autre à faire que la présidence des USA, il n'a en particulier rien à faire à essayer passer outre les résultats des élections et à inciter une insurrection. Tu l'as dit, si le législateur laisse le bordel s'installer, il merde, qu'il destitue donc Trump, et que les Républicains arrêtent de merder de manière générale.

        Certains des outils dont parle ce poste sont sympa hein, et je les utiliserais probablement, mais activés par défaut avec une visée politique pour implémenter une espèce de contrôle social façon cyberpunk discount ?

        J'imagine que tu parles du post de la Mozilla Foundation (si ce n'est pas le cas, ignorer ce qui suit). Je dois bien avouer que ma connaissance du cyberpunk est extrèmement limité, mais il me semble qu'un pouvoir disproportionné des entreprises sans contre-pouvoir effectif en est un des éléments essentiels. Les quatre propositions de la Mozilla Foundation vont beaucoup plus dans le sens d'une limitation des pouvoirs des GAFAM que le contraire.

  • # Boycott Firefox

    Posté par  (site Web personnel) . Évalué à -10 (+6/-51).

    Déinstallons Firefox.

    • [^] # Re: Boycott Firefox, Déinstallons Firefox

      Posté par  (site Web personnel) . Évalué à -10 (+4/-44).

      Tout est dans le titre.

    • [^] # Re: Boycott Firefox

      Posté par  . Évalué à 10 (+15/-4).

      Oui, désinstallons Fir

    • [^] # Re: Boycott Firefox

      Posté par  . Évalué à 10 (+10/-2).

      Parmi les quatre points cités, quels sont ceux qui te semblent suffisants pour te dire "désinstallons firefox", et pour quelle raison ?

      Rappel des quatre points :

      1. Reveal who is paying for advertisements, how much they are paying and who is being targeted.
      2. Commit to meaningful transparency of platform algorithms so we know how and what content is being amplified, to whom, and the associated impact.
      3. Turn on by default the tools to amplify factual voices over disinformation.
      4. Work with independent researchers to facilitate in-depth studies of the platforms’ impact on people and our societies, and what we can do to improve things.

      Tous les nombres premiers sont impairs, sauf un. Tous les nombres premiers sont impairs, sauf deux.

      • [^] # Re: Boycott Firefox

        Posté par  (site Web personnel) . Évalué à -10 (+4/-17).

        Firefox avait déjà dépassé les bornes du libre avec leur acceptation des DRM et des brevets logiciels, qu'ils ont acceptés avec MPEG4 et le deal avec Cisco. Et rappellons que Mozilla dépose aussi des brevets logiciels.

        Cet appel à la dé-plateformisation n'est qu'une goutte d'eau qui fait déborder le vase.

        Mozilla a déjà abandonné ses utilisateurs:

        http://techrights.org/2020/10/17/mozilla-abandoned-users/

        Il me reste un tshirt Mozilla "Fire"Fox, il va finir en flammes.

        • [^] # Re: Boycott Firefox

          Posté par  . Évalué à 8 (+7/-1).

          Cet appel à la dé-plateformisation n'est qu'une goutte d'eau qui fait déborder le vase.

          Parmi les quatre points mentionnés dans le blog de Mozilla (ceux que j'ai cités), lequel est un appel à la déplateformisation ? Ou éventuellement, dans le reste du billet de blog (qui n'est pas très long), quelle phrase en particulier te fait dire que Mozilla appelle à la déplateformisation ? Quand je lis le billet, je ne vois ni support ni critique de la déplateformisation de Trump, mais une interrogation sur l'impact de celle-ci, et des solutions alternatives et interrogations. Mais clairement pas un appel à la déplateformisation.

          Tous les nombres premiers sont impairs, sauf un. Tous les nombres premiers sont impairs, sauf deux.

          • [^] # Re: Boycott Firefox

            Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 3 (+5/-3).

            "Parmi les quatre points mentionnés dans le blog de Mozilla (ceux que j'ai cités), lequel est un appel à la déplateformisation ?"

            Le titre: "we need more than deplatforming"

            • [^] # Re: Boycott Firefox

              Posté par  . Évalué à 4 (+4/-2).

              Si je dis que pour contenir la pandémie dans les départements où elle est plus virulente qu'ailleurs, il faut plus qu'un couvre-feu à 18h, est-ce que ça veut dire que je pense que le couvre-feu à 18h est pertinent ?

              Tous les nombres premiers sont impairs, sauf un. Tous les nombres premiers sont impairs, sauf deux.

              • [^] # Re: Boycott Firefox

                Posté par  . Évalué à -3 (+0/-5).

                Oui. Littéralement, plus signifie que tu veux garder le couvre feu et rajouter d'autres mesures. Sinon tu as d'autres mots en français, par exemple plutôt. Là tu essayes de faire dire le contraire aux mots en employant antiphrase, euphémisme ou litote et en le comparant à du 1er degré. Le billet de blog, il très clairement pour cette dé-platformisation et pour rajouter d'autres mesures.

                Et je ne me positionne pas ici pour savoir si Trump ou Mozilla ou le Pape sont des salauds, mais uniquement sur l'emploi du français et de l'anglais.

                • [^] # Re: Boycott Firefox

                  Posté par  . Évalué à 5 (+3/-0).

                  Le billet de blog, il très clairement pour cette dé-platformisation et pour rajouter d'autres mesures.

                  Je ne suis pas d'accord avec la partie en gras. Au contraire, le billet interroge pour savoir si c'est une bonne méthode, voire une méthode efficace, et se demande même si c'est normal que les plateformes aient ce pouvoir de façon arbitraire.

                  the question of when to deplatform a head of state is a critical one, among many that must be addressed.

                  When should platforms make these decisions?

                  Is that decision-making power theirs alone?

                  Vu qu'apparemment moi je n'ai pas le droit de faire dire le contraire au mot, j'espère que tu admettras que ces deux dernières sont des questions, dont la réponse n'est pas dans le billet de blog, et donc elles peuvent admettre la réponse "jamais" et "non", parmi d'autres réponse possibles.

                  Tous les nombres premiers sont impairs, sauf un. Tous les nombres premiers sont impairs, sauf deux.

                  • [^] # Re: Boycott Firefox

                    Posté par  . Évalué à 5 (+3/-0).

                    Non, désolé. Tu peux bien sûr ne pas être d'accord avec les commentaires précédents, mais pas pour cette raison.

                    Si le jamais était une réponse suggérée par la question, cette dernière aurait clairement été : « Can platforms make these decisions? » ; le sens, sans ambiguïté par rapport au reste du texte, est bien : « il faut le faire, mais à partir de quel moment ? ».

                    Quand au non suivant, rien à voir avec le schmilblick, la question étant : « Est ce que ce pouvoir de décision revient uniquement aux plateformes ? », oui ou non ne changent rien au fait qu'il faudrait le faire.

                    D'autres parties du texte sont on-ne-peut-plus explicites :
                    « … requires more than … »
                    « Additional […] actions must also be taken »

                    D'autre part, aucune des 4 propositions ne demande d'agir effectivement contre les types comme Trump, et même 3 demandent de ne rien faire du tout à part d'analyser la situation ; il est donc assez évident qu'à la fin il faut agir concrètement en censurant les simili-Trump (selon le billet).

                • [^] # Re: Boycott Firefox

                  Posté par  . Évalué à 2 (+1/-1).

                  Pas faux, mais le problème est dans la traduction.

                  Vu le contenu du billet, il faudrait peut-être traduire "We need more than deplatforming" par "On a besoin de quelque chose d'autre que la deplateformisation" ? Si on a un linguiste dans la salle, son grain de sel sera bienvenu :-).

                  • [^] # Re: Boycott Firefox

                    Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 1 (+0/-0).

                    "On a besoin de quelque chose d'autre que la deplateformisation"

                    Lost in translation?

                  • [^] # Re: Boycott Firefox

                    Posté par  . Évalué à 2 (+0/-0).

                    "La déplateformisation ne suffit pas" ?

                  • [^] # Titre

                    Posté par  . Évalué à 3 (+1/-0).

                    Pas faux, mais le problème est dans la traduction.

                    Vu le contenu du billet, il faudrait peut-être traduire "We need more than deplatforming" par "On a besoin de quelque chose d'autre que la deplateformisation" ?

                    Pour ma part, je traduirais ça simplement par « Il nous faut plus que le retrait des plateformes », pas une différence de sens par rapport à la traduction de Bruce, juste un détail de style.
                    Et ça ne me semble pas trahir le sens original.

                    Si ça ne reflète pas le contenu du billet, ce n’est peut-être pas la traduction, c’est peut‐être que le titre anglais n’était pas le meilleur possible non plus.

                    Si ça ne reflète pas ce qu’on retient du billet, c’est peut‐être que celui‐ci ne fait pas passer le message qu’il aurait dû faire passer.

                    Sur le fond du sujet, comme Bruce, je doute de l’opportunité pour la Fondation Mozilla d’avoir diffusé un message en rapport avec une situation hyper tendue, surtout sur un sujet qui n’a pas de rapport direct. Ça peux faire des mécontents d’un bord si ce n’est des deux (dans une situation de tension, on n’a pas forcément tendance à interpréter les choses avec bienveillance). Il y a parfois des occasions qu’il vaut mieux manquer…

                    Frаnсе : 68704, Allеmаgnе : 43881. Масrоn : 24823.

        • [^] # Re: Boycott Firefox

          Posté par  . Évalué à 10 (+10/-1).

          Je ne vois pas le problème de la deplatformisation. Si Trump voulait vraiment s'exprimer au monde entier sans filtre, il avait 4 ans (même plus, dès sa campagne) pour monter une instance mastodon ou diaspora.

          Il a montré qu'il n'en a clairement rien à foutre de sa liberté d'expression et de ses supporters.

        • [^] # Re: Boycott Firefox

          Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 10 (+14/-3).

          Firefox avait déjà dépassé les bornes du libre avec leur acceptation des DRM et des brevets logiciels, qu'ils ont acceptés avec MPEG4 et le deal avec Cisco.

          C'est le problème de Mozilla : quoiqu'il fasse, ça fera râler, même si il y a une explication légitime.
          Sérieux, sans AVC (MPEG4 a plein de chose) à l'époque (aujourd'hui ça va un peu mieux avec AV1 donc pas de problème de devoir faire pareil avec HEVC) c'était un suicide, leur reprocher d'éviter le suicide est malsain.
          Ca montre surtout qu'en pratique jouer à être une entité "éthique" ne peut que diviser plutôt que rassembler. Ce n'est pas nouveau, on a les partis politiques qui font pareil et les plus rassembleurs sont ceux qui sont les moins à cheval dans l'affichage sur une éthique :).

          Je ne suis pas le dernier à critiquer Mozilla, mais la je ne peux que les défendre devant cet extrémisme puriste. C'est triste d'avoir toujours ça des gens qui ne veulent pas comprendre les contraintes externes.

          • [^] # Re: Boycott Firefox

            Posté par  (site Web personnel) . Évalué à -8 (+1/-10).

            "leur reprocher d'éviter le suicide est malsain."

            C'est donc un logiciel qui n'est pas libre, et qui ne passe pas le filtre de Debian par exemple.

            Appelons un chat un chat.

            • [^] # Re: Boycott Firefox

              Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 3 (+4/-3). Dernière modification le 11/01/21 à 17:14.

              Il passe le filtre de Debian, n'en déplaise à ceux qui veulent haïr pour haïr, à ceux qui mettent de faux principes au dessus de la réalité.
              (ben oui, c'est une option, personne ne t'oblige à installer l'option chez toi)

              Juste pour info : le MP3 c'était pareil (certains prenaient le risque de se prendre un procès, pas d'autres). FFmpeg c'est pareil. etc… Quelle horreur vraiment. Ou pas.

              Appelons un chat un chat.

              En est d'accord : Firefox est libre et passe le filtre de Debian par exemple. on a bien des extrémistes libristes qui comme tous les extrémistes font largement plus de mal que de bien au libre. Appelons un chat un chat.

              • [^] # Re: Boycott Firefox

                Posté par  . Évalué à 8 (+5/-0).

                Surtout que le module h264 de Cisco est libre.

                « Rappelez-vous toujours que si la Gestapo avait les moyens de vous faire parler, les politiciens ont, eux, les moyens de vous faire taire. » Coluche

                • [^] # Re: Boycott Firefox

                  Posté par  (site Web personnel) . Évalué à -4 (+0/-5).

                  "module h264 de Cisco est libre."

                  Et le blob de Cisco tu l'as vu passer?

                  https://forums.gentoo.org/viewtopic-t-1019906-start-0.html

                  "When first run, (>= v33) Firefox will, without prompting the user before or after, silently download and excute a 1MB binary blob from Cisco."

                  • [^] # Re: Boycott Firefox

                    Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 5 (+5/-2). Dernière modification le 11/01/21 à 21:50.

                    Tu as oublié la ligne "the source to the blob is provided (BSD-licensed)" (la partie "additional license conditions" pour le bianire est juste pour les brevets, rien sur le code).

                    Bref, tu veux haïr donc tu trouves ce qui t'arrange et "oublies" ce qui ne va pas dans ton sens.

                    C'est libre.

                    PS : j'espère que tu n'as pas FFmpeg (ou autre décodeur vidéo) compilé pour décoder H.264, ça serait horrible pour toi vu que tu violerais la loi qui fait que Mozilla passe par cette bidouille, et surtout tu n'aurais aucune licence qui t'autorises à décoder H.264, toi qui t’intéresse aux détails. A moins que… tu vises juste Mozilla, mauvaise foi. Rappelons que certes Gentoo n'est pas bankable, mais Mozilla l'est.

              • [^] # Re: Boycott Firefox

                Posté par  (site Web personnel) . Évalué à -3 (+1/-5).

                "Firefox est libre et passe le filtre de Debian par exemple"

                Avec ou sans DRM?
                Avec ou sans support MPEG4?

                Je veux bien aussi mettre un flag de compilation style "--disable-drm" ou "--disable-mp4".

                Et dire que c'est un logiciel libre dans Debian parce que les maintaineurs n'avaient pas le choix.

      • [^] # Re: Boycott Firefox

        Posté par  . Évalué à 3 (+3/-1). Dernière modification le 14/01/21 à 22:11.

        Les 1, 2 et 4 sont super cool, c'est le 3 qui est absolument scandaleux. Il faut que les gens arrêtent de vouloir décider qu'est-ce que qui est vrai ou pas. Parce que cette prétention est juste pas tenable, il suffit de se planter une fois pour "casser la machine à dire le vrai". Et la suite c'est quoi ?
        Une partie qui croit tout, en dépit du bon sens, et une partie qui ne croit plus rien, en dépit du bon sens. Et on a le résultat sous les yeux.

        Je veux pas vivre dans cette culture scientiste éco+ avec d'un coté les choses vraies décrété par une espèce de petit cercle que journaliste et de politiques, et de je sais pas quoi, et de l'autre le reste.

        Pardon, j'essaie d'être intelligent, la réalité c'est compliqué, la science c'est compliqué. On ne règle pas un problème vieux comme l'humanité avec des gommettes de couleur qui prétendent dire si un truc est vrai ou pas.

    • [^] # Re: Boycott Firefox

      Posté par  . Évalué à 5 (+8/-0). Dernière modification le 11/01/21 à 00:02.

      Maintenant qu'on a l'accélération matériel???
      Déconnez pas.

      Et si ça se trouve, c'est grâce à la victoire des démocrates.

      -->[]

    • [^] # Re: Boycott Firefox

      Posté par  . Évalué à 10 (+14/-0).

      Déinstallons Firefox.

      Pour utiliser quoi ? Ce n'est pas un troll.

      Quel navigateur, à la fois non dépendant de Google ou MS, offre les fonctionnalités courantes attendues d'un navigateur grand public tout en étant libre ?

      • [^] # Re: Boycott Firefox

        Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 8 (+6/-0).

        Quel navigateur, à la fois non dépendant de Google ou MS, offre les fonctionnalités courantes attendues d'un navigateur grand public tout en étant libre ?

        Je ne vois bien que Firefox qui correspond à ces critères. Et heureusement pour lui d’une certaine façon, parce qu’avec le comportement de Mozilla sur les dernières années la première alternative crédible a de bonnes chances d’embarquer leurs derniers utilisateurs.

        • [^] # Re: Boycott Firefox

          Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 3 (+3/-2). Dernière modification le 12/01/21 à 19:42.

          Je viens de passer quelques heures sous "Gnome Web" que je n'avais pas lancé depuis qu'il s'appellait Epiphany / Galleon, et j'ai été agréablement surpris.

          Le code est dispo et bien documenté, ce qui n'est pas le cas de Brave, par exemple dont on parle BCP pour remplacer Firefox, mais qui est juste pas-libre-du-tout. C'est navrant cette mode d'appeler tout et n'importe quoi "privacy oriented" alors que bon, on s'en fout de "l'orientation" en fait, talk is cheap, show me the code.

          À noter que la fameuse friture qui me hérisse le poil, namely la barre de titre Gtk3, est ici bien mieux intégrée qu'ailleurs, puisque s'y trouvent le champ URL, les boutons de navigation et le boutons de menu ; donc ça va, on perd pas vraiment de place. Ah et il sait lire les flux XML, fonction extrèmement utile que Firefox (crache par terre) avait supprimé arbitrairement il y a un long moment déjà, je crois que c'est à ce moment que j'ai commencé à penser ce ce navigateur et les sournois chacals de son board se foutaient peut-être un peu de ma gueule. Ma doué, j'étais loin du compte :/

          Toutes les fonctions dont j'ai besoin sont là, y compris l'inspecteur (!) il ne me manque que deux bidules minuscules : la permutation entre les deux onglets les plus récents, et la fermeture sur back d'un onglet sans historique, je vais faire une request.

          • [^] # Re: Boycott Firefox

            Posté par  . Évalué à 5 (+3/-0). Dernière modification le 12/01/21 à 19:41.

            Eolie de sieur gnumdk ici présent est bien intégré à gnome aussi avec une UI un peu différente. Il était malheureusement assez crashophile quand je l'avais testé. Ça vaudrait le coup de réessayer. Je n'ai rien contre firefox mais c'est vrai qu'il ne s'intègre que moyennement à gnome.

            • [^] # Re: Boycott Firefox

              Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 2 (+0/-0). Dernière modification le 12/01/21 à 19:46.

              T'as vu, j'ai modifié mon commentaire après que tu postasses ta réponse ! Ninja-style :)

              Eolie de sieur gnumdk ici présent est bien intégré à gnome aussi avec une UI un peu différente.

              'tain, je me disais aussi, ça me grattait le cerveau, mais oui j'avais pas rêvé merci, et vu passer ici un navigateur Gtk ; testage.

          • [^] # Re: Boycott Firefox

            Posté par  . Évalué à 2 (+0/-0).

            Merci pour le retour, ça fait longtemps que je n'avais pas utilisé Epiphany Gnome Web.

            Reste que pour mes utilisateurs/contacts/postes de travail au taf, la majorité sont sous Ouinouin. Donc hormis Firefox, point de salut…

          • [^] # Re: Boycott Firefox

            Posté par  . Évalué à 2 (+0/-0).

            Il compte comme indépendant de Google malgré l'utilisation de Webkit ?

            LinuxFr, parfois c'est bien de la MERDE : https://linuxfr.org/users/c2462250/journaux/ecriture-inclusive-feministes-et-wikipedia#comment-1793140

        • [^] # Re: Boycott Firefox

          Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 4 (+2/-0).

          Gnome Web a des soucis avec les liens, oui, certains semblent inopérants, puis s'ouvrent plus tard en rafale..? Et plein d'autres petits problèmes: rendu des fontes, scrolling… Et puis bon, l'ergonomie de Gnome.

          Je suis également en train de tester LibreWolf un fork de FFox très dynamique, bien distribué :

          • AppImage
          • Flatpak
          • Arch
          • Gentoo
          • Binary Tarball

          et ça se passe plûtot très bien.

  • # C'est bien

    Posté par  . Évalué à -10 (+6/-41).

    C'est bien, la fondation Mozilla confirme qu'elle est définitivement morte, un peu comme XMPP (le cadavre que les libristes veulent réanimer tous les 2 mois ici même). Elle commençait à dégager une odeur nauséabonde depuis quelques temps.

  • # Je ne comprends pas leur billet

    Posté par  . Évalué à 10 (+13/-0).

    Mozilla a un gouffre devrait supporter la décentralisation du web, l'auto-hébergement, la déconcentration de l'utilisation des réseaux sociaux, etc… Pourquoi avoir tué RSS / Atom qui permettait de suivre une personne sans passer par eux ?

    Franchement, je dois être trop vieux car je ne comprends plus Internet. Un politicien, ou encore pire un gouvernement, doit avoir l'autonomie de ses moyens de communication. Pourquoi donc se permettent-ils d'ignorer le risque de se lier avec une plateforme tiers ?

    Dans mon milieu (bancaire), ce risque est critique et on prend des décisions en conséquence : oui, le service est peut-être moins bien qualitativement par moment mais parce qu'on a pour obligation d'éviter les dépendances à des tiers qu'on ne maîtrise pas.

    • [^] # Re: Je ne comprends pas leur billet

      Posté par  (site Web personnel) . Évalué à -4 (+1/-7).

      Pourquoi avoir tué RSS / Atom qui permettait de suivre une personne sans passer par eux ?

      Sources ? Preuves ?

      * Ils vendront Usenet^W les boites noires quand on aura fini de les remplir.

      • [^] # Re: Je ne comprends pas leur billet

        Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 10 (+16/-0). Dernière modification le 11/01/21 à 09:43.

        Je pense qu'il fait allusion au fait que Firefox a supprimé ses fonctionnalités liées aux flux RSS/Atom il y a deux ans, rendant ces derniers beaucoup moins visibles et intéressants à utiliser.

        On pourrait ajouter, à leur décharge, que les RSS étaient hélas déjà passés de mode depuis bien longtemps, la plupart des sites les dissimulant, les abandonnant, voire leur préférant un compte Twitter (source : mon expérience personnelle à faire de la curation de blogs de jeux vidéo, une hécatombe). Cela dit, je ne sais pas si c'est ce que lezardbreton voulait dire dans son commentaire, mais j'ai moi-même tendance à déplorer le manque de vigueur dans les engagements récents de Mozilla, surtout depuis l'affaire des DRM, comme le rappelait Jamie Zawinski au moment des licenciements de septembre.

        • [^] # Re: Je ne comprends pas leur billet

          Posté par  . Évalué à 9 (+7/-0).

          Oui, tu avais bien compris : je ne comprends pas que Mozilla n'encourage plus à l'adoption de services virtueux comme RSS / Atom au détriment de ces réseaux sociaux. On est d'accord pour dire que cette technologie était en perte de vitesse depuis quelque temps, notamment depuis que Google a fermé brutalement son service.

          Et oui, j'ai choisi Firefox et je resterai dessus car Mozilla a pour raison d'être l'amélioration du web. Donc je suis comme toi, je souhaite plus d'engagement de leur part à ce sujet.

        • [^] # Re: Je ne comprends pas leur billet

          Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 8 (+6/-0).

          je pense qu'il fait allusion au fait que Firefox a supprimé ses fonctionnalités liées aux flux RSS/Atom il y a deux ans, rendant ces derniers beaucoup moins visibles et intéressants à utiliser.

          Ah, OK, j'avais complètement oublié cet aspect des choses, étant un fan depuis des lustres de liferea

          Pardon aux familles, toussa…

          Ceci dit, des flux RSS, j'en ai plus de 200, et c'est encore très vivant. Il faut juste savoir que ça existe, et prendre le temps de les chercher.

          * Ils vendront Usenet^W les boites noires quand on aura fini de les remplir.

        • [^] # Re: Je ne comprends pas leur billet

          Posté par  . Évalué à 7 (+6/-1).

          RSS/atom était déjà mort-vivant. Firefox n'a rien tué du tout. Il existait une palanquée d'extensions pour gérer les flux rss mieux que l'implémentation firefox et un client dédié a toujours été plus comfortable.

    • [^] # Re: Je ne comprends pas leur billet

      Posté par  . Évalué à -7 (+4/-13).

      firefox étant en perte de vitesse (moins de 4% des utilisateurs dans le monde, idem aux USA selon statcounter), l'ingénieuse présidente a dû se dire que ça ferait le buzz et que si ça risquait de perdre quelques méchants "fachos" (c'est à dire les gens qui ont voté Trump), en revanche ça pourrait encourager les démocrates à passer à Firefox, forcément en nombre supérieur, vu que c'est ce "camp qui a gagné aux élections".

      C'était forcément un raisonnement bidon, puisque si elle savait faire des maths, elle aurait pu constater que le nombre de fachos (électeurs de Trump) + le nombre d'électeurs du camp démocrate, est bien supérieur au nombre de votants total aux USA.

      Après, peut-être qu'il est possible d'installer Firefox dans les machines de vote dominion, ça ferait monter les stats :D

      • [^] # Re: Je ne comprends pas leur billet

        Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 7 (+6/-0).

        "Après, peut-être qu'il est possible d'installer Firefox dans les machines de vote dominion, ça ferait monter les stats :D"

        Et dire que la Cour Constitutionnelle allemande avait banni le vote électronique en 2005, car incontrôllable par les citoyens, et que la fraude est indétectable.

  • # L'impossible contradiction des réseaux sociaux

    Posté par  . Évalué à 5 (+3/-1).

    D'un côté on commente les moindres faits et gestes des réseaux GAFAM: il faut censurer, ou pas ; il faut de la transparence, il faut ci, il faut ça.

    Et à côté, il faut prôner l'usage des réseaux Libres et décentralisés pour éviter la censure et toute forme de contrôle.

    Je me demande encore pourquoi les extrémistes ne sont pas déjà tous sur leur fédération "isolée" et à l'abri des regards et interventions extérieures.

    • [^] # Re: L'impossible contradiction des réseaux sociaux

      Posté par  . Évalué à 1 (+7/-8).

      Ils le sont déjà en fait. Via des plateformes comme bitchute (version facho de youtube), les instances mastodon de Gab et ils sont aussi sur tor.

      Par contre ils n'ont pas envie d'être à l'abris des regards, ils veulent au contraire pouvoir dégueuler leur opinion nauséabonde le plus largement possible, suffit de regarder les comptes linuxfr des bas de fronts comme yphil ou molotov.

      Si des gens comme Trump continuent à utiliser twitter, ce n'est pas pour toucher les extrêmes, mais pour toucher les autres et pour pouvoir se placer en victime quand ils ignorent sciemment les conditions d'utilisation.

      • [^] # Re: L'impossible contradiction des réseaux sociaux

        Posté par  . Évalué à -10 (+9/-19).

        Ahlala, linuxfr est vraiment devenu un repère de SJW qui balance des noms en mode full gestapo.
        Si les opinions des uns ou des autres te déplaisent c'est qu'ils sont "bas de plafond".
        Et bien sûr je suis un facho pour te le dire, avec mon compte fraîchement crée et mon utilisation du terme SJW.

        Je lis linuxfr depuis longtemps et je n'ai jamais eu l'envie de créer un compte, mais là, je dois dire qu'on part dans des travers de pensée unique assez inquiétants..

        Ça me rappelle un peu l'époque où certains étaient érigés en héros à la parole sacrée, e.g. patrick_g, qu'on ne pouvait contredire au risque de subir l'ire de ses fans.. sauf que maintenant c'est beaucoup plus dangereux, vu que les nouvelles figures héroïques sont de purs idéologues, comme toi, antistress ou d'autres. T'as vu, moi aussi je peux lâcher des noms…

        Che pas si je reposterai un jour, mais pour ceux qui sont désespérés de la tendance gaucho-progressiste de plus en plus présente, rassurez-vous, je pense que c'est un peu comme partout, il y a une majorité qui a trop à perdre à s'exprimer normalement, ce qui laisse la place aux grands "tolérants" qui savent tout mieux que tout le monde et ont les sentiments les plus nobles.
        La gôoche m'sieurs dames.

        • [^] # Re: L'impossible contradiction des réseaux sociaux

          Posté par  . Évalué à 1 (+3/-4). Dernière modification le 11/01/21 à 18:30.

          Je ne vois pas le rapport avec la gauche. Il y a des gens à priori normaux, pour la démocratie, et qui votent à droite.

          • [^] # Re: L'impossible contradiction des réseaux sociaux

            Posté par  . Évalué à -4 (+4/-8).

            Et le rapport avec les fachos ? Il n'y a personne d'a priori normal sur bitchute ou Tor ?
            D'ailleurs que vient faire la démocratie là dedans.. Bientôt tu vas m'expliquer que c'est majoritairement des gens de droite qui traitent les autres de fachos. Sans doute des antifas de droite.

            Mais t'as raison, j'aurai du parler de gauchisme, ne te sens pas visé, je ne te crois pas de gauche.

            • [^] # Re: L'impossible contradiction des réseaux sociaux

              Posté par  . Évalué à 4 (+5/-3).

              Et le rapport avec les fachos ? Il n'y a personne d'a priori normal sur bitchute ou Tor ?

              Je n'ai pas dit ça.

              Cela-dit j'ai visité un peu bitchute pour voir et sur le peu que j'ai vu, c'est à dire la page de garde : sexisme, théories complotistes à 2 balles et contenu facho.

              • [^] # Re: L'impossible contradiction des réseaux sociaux

                Posté par  . Évalué à 0 (+0/-2). Dernière modification le 17/01/21 à 18:59.

                Forcément, les SJW adeptes de ce cancer qu'est la Cancel Culture les font virer d'ailleurs, il ne faut pas s'étonner de les retrouver — peut-être même en proportions plus grandes — sur des plateformes plus respectueuses des libertés fondamentales, mais qu'un Système bien rôdé prend plaisir à faire cataloguer de “fachos” ou “repaires de fachos”, pour dissuader la plupart de seulement penser un jour s'extirper de leur emprise. Ce qui par un cercle vicieux appelé “deuxième effet Kiss Cool” ne peut qu'augmenter la proportion de ces contenus que certains jugent indésirables, et donc confirme que ce sont bien des repaires de vilains fachos à éviter, voyez ma bonne dame !

                La réalité de moins en moins virtuelle qui est en train de se dessiner d'une manière accélérée depuis une grosse décennie est effrayante, et je ne parle pas de Trump là !

        • [^] # Re: L'impossible contradiction des réseaux sociaux

          Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 6 (+5/-1).

          Pour ma part. Je trouve qu'en temps normal il y a effectivement quelques SJW qui traînent. Mais ces derniers temps, je vois surtout des complotistes adeptes de théories QAnon ou abreuvés de propagande des médias russes qui sortent du bois. Je trouve ces dérives fort inquiétantes, bien plus que des gens qui s'offusquent parfois un peu trop de la défense de minorités (sur le fond rien de méchant donc, au contraire, sur la forme pas toujours terrible selon moi)

          • [^] # Re: L'impossible contradiction des réseaux sociaux

            Posté par  . Évalué à -10 (+7/-18).

            Mouais.. c'est pas l'impression que j'ai. C'est peut-être plutôt que l'ambiance progressiste SJW est tellement rampante que dès qu'un type ose dire un truc en dehors des sentiers balisés, c'est tout de suite un QAnon abreuvé à Sputnik. Ou bien l'équivalent franchouillard, un soralien gilet jaune.

            La défense des minorités.. ça a bon dos pour embellir le "power game" des gauchistes.
            Perso, je ne leur ai rien demandé.

            Allez, je vais plutôt écouter Pujadas/Fourest sur LCI ou Praud/Goldnadel sur CNews. Des médias bien moins propagandistes.
            Ah merde, j'viens de me dévoiler comme suprémaciste blanc soralien et trumpiste. Par contre très bronzé et pas vraiment cathotrad ou néo-païen.

        • [^] # Re: L'impossible contradiction des réseaux sociaux

          Posté par  (site Web personnel) . Évalué à -3 (+7/-12). Dernière modification le 11/01/21 à 21:13.

          au risque de subir l'ire de ses fans

          Ce qui est rigolo avec les racistes/sexistes/homophobes/etc, c'est que dès qu'ils deviennent une petite victime du dixième (d'un côté on a des morts sur la conscience, de l'autre des mots) de ce qu'ils font, ils partent dans la victimisation.
          Certes certains anti-racistes/anti-sexistes/anti-homophobie sont bien merdiques (ils peuvent faire des "raids" aussi pourris), mais faudrait peut-être regarder ce que peuvent faire ses "amis"…
          Et surtout, ici il n'y a pas de "raids" (j'ai pu me prendre des moinssages et x réponses qui essayent de justifier des trucs injustifiables, ça reste super petit par rapport à ce qu'il y a ailleurs).

          Bref : victimisation, peur de te rendre compte que tes idées sont juste pourries, comme tes amis?

          PS : en arriver à plus ou moins me faire prendre la défense d'antistress, moi qui doit être dans sa top-list de personnes "à combattre", vraiment il faut en raconter des conneries…

          • [^] # Re: L'impossible contradiction des réseaux sociaux

            Posté par  . Évalué à -3 (+7/-10).

            Ce qui est rigolo avec les racistes/sexistes/homophobes/etc,

            T'as oublié antisémite avant le etc, j'ai pas assez de morts sur la conscience..

            Bref : victimisation, peur de te rendre compte que tes idées sont juste pourries, comme tes amis?

            Cool tu connais à la fois mes idées et mes amis, vas-y développe c'est intéressant. J'attendais évidemment tes lumières. C'est pour ça d'ailleurs que je me victimisais, pour que tu puisse venir me sauver.

    • [^] # Re: L'impossible contradiction des réseaux sociaux

      Posté par  . Évalué à 7 (+6/-1). Dernière modification le 11/01/21 à 17:00.

      Je me demande encore pourquoi les extrémistes ne sont pas déjà tous sur leur fédération "isolée" et à l'abri des regards et interventions extérieures.

      Bien avant 2021, quand Twitter avait déjà supprimé quelques comptes QAnons, ils avaient commencé à migrer sur Parler. Et peu de temps après on a pu lire plusieurs critiques du style «Sur Parler on ne prêche que des convaincus. Si ne peut même pas "own the liberals", ça n'a pas d'intérêt.» Du coup le fait d'être isolés et à l'abri des regards extérieurs il y en a que ça n'intéresse pas des masses. Ils veulent pouvoir s'afficher à la face du monde (et des démocrates en particulier). Ce qui paraît logique si tu as pour objectif de sauver le pays, que dis-je, le monde.

      [FLÛTE] Grillé par PsychoFox

    • [^] # Re: L'impossible contradiction des réseaux sociaux

      Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 4 (+4/-1).

      "il faut prôner l'usage des réseaux Libres et décentralisés pour éviter la censure et toute forme de contrôle."

      Décentralisé ne veut pas dire incensurable.

      Chassez ces méchants tweets que je ne veux pas voir.

  • # Au revoir!!

    Posté par  . Évalué à -7 (+5/-12).

    Je remercie Google,Amazon, Mozilla etc….ils m'ont ouvert les yeux.
    Donc adieu à tout ces faschistes de la pensée unique.

Envoyer un commentaire

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n’en sommes pas responsables.