• # Retour à son sens original

    Posté par  . Évalué à 3 (+2/-1).

    "Smurf" est la traduction littérale de "Schtroumpf" à l'origine. La traduction proposée est donc… le retour au mot original.

    Les joueurs de MMO qui aiment à rire un peu de l'utilisation de la langue française parlent déjà de "schtroupfage" un peu ironiquement (le "smurffing" est le fait de faire et jouer un nouveau personnage en opposition à son personnage principal, son "main", dans un MMO).

    La majeure partie des morts l'était déjà de son vivant et le jour venu, ils n'ont pas senti la différence.

    • [^] # Re: Retour à son sens original

      Posté par  . Évalué à 3 (+2/-1).

      Non, c'est le fait de créer un nouveau compte sur un jeu en ligne afin de ne jouer que contre des bleus et gagner facilement (il y a souvent un système similaire au classement Elo aux échecs).

    • [^] # Re: Retour à son sens original

      Posté par  . Évalué à 2 (+0/-0).

      Si "Smurf" est la traduction littérale de "Schtroumpf" à l'origine, je me demande quelle serait une traduction non-littérale de Schtroumpf.

      Si "Smurf" est la traduction littérale de "Schtroumpf" à l'origine, je me demande quelle serait aujourd'hui la traduction de Schtroumpf.

      Surtout, ne pas tout prendre au sérieux !

  • # Riche d'enseignement

    Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 6 (+5/-1). Dernière modification le 14/09/21 à 16:49.

    La plupart des traductions proposées ne sont guère que… des traductions. Le fait qu'il faille une commission spécialisée pour imposer à l'élite d'employer des mots qu'ils puissent comprendre plutôt que des barbarismes adoptés visiblement pour causes d'incapacités cognitives semble en dire long sur la dite élite et sa déliquescence.

    « IRAFURORBREVISESTANIMUMREGEQUINISIPARETIMPERAT » — Odes — Horace

    • [^] # Re: Riche d'enseignement

      Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 8 (+6/-0).

      Il y a des tas de gens qui comprendront mieux si c'est traduit, dont moi. Et ça ne paraît pas déconnant du tout.

      « Tak ne veut pas quʼon pense à lui, il veut quʼon pense », Terry Pratchett, Déraillé.

      • [^] # Re: Riche d'enseignement

        Posté par  . Évalué à 6 (+4/-0). Dernière modification le 14/09/21 à 18:05.

        Si j'ai bien compris ce que veut dire Pierre-Mathieu c'est que ça se borne à être des traductions, sans talent ni invention pour remplacer le franglais des élites. L'office québecois fait souvent bien mieux à mon goût — et plus rapidement je crois !

        On se souvient d'email pauvrement traduit par mel en France quand le Québec avait proposé courriel. Et j'adore le superbe divulgacher québecois.

        La France devrait arrêter de se poser en gardiennes de la langue : le français est parlé dans beaucoup d'endroits du monde, ce serait bien de passer à une création collective de mots (y compris par les peuples).

        • [^] # Re: Riche d'enseignement

          Posté par  . Évalué à 3 (+1/-0).

          le superbe divulgacher québecois

          c'est malin je me suis pris les pieds dans le tapis, c'est la Commission d’enrichissement de la langue française qui l'a proposé, en france donc.

        • [^] # Re: Riche d'enseignement

          Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 6 (+4/-0). Dernière modification le 14/09/21 à 21:06.

          On se souvient d'email pauvrement traduit par mel

          Non, il est simplement proposé comme abréviation dans les entêtes de lettre avec tél. pour téléphone. Ce qui n'est pas si bête pour abréger message électronique.

        • [^] # Re: Riche d'enseignement

          Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 5 (+3/-0).

          Pas vraiment. Selon moi, ou serait-ce plutôt selon Buffon, « ce qui se conçoit bien s'énonce clairement, et les mots pour le dire arrivent aisément. » Dans beaucoup d'activités il est possible de se retrouver en contact avec des éléments qui nous sont inconnus décrits en anglais. Il est alors naturel de reprendre la terminologie initiale ; mais seulement le temps de bien comprendre de quoi il s'agit. Ne pas exprimer dans sa propre langue quelque chose qui s'y dit aisément (c'est-à-dire quand les mots existent déjà) est un marqueur certains de l'incapacité à saisir réellement ce qu'exprimait la langue étrangère — a contrario, si la chose est réellement nouvelle, je n'ai aucun a priori contre l'adoption du terme étranger employé par le découvreur, ex : électron.

          La liste de termes donnés correspond uniquement à des traductions simples ; il n'est pas question de concepts qui s'exprimeraient de manière plus élégante, ou très différente, en anglais et nécessitant de longues périphrases en français ; simplement des traductions mot à mot. Il me semble qu'un cas comme ça soit révélateur soit d'une forme de snobisme déplacée — je parle de frangliche, tenez vous bien mesdames and gentle… messieurs — soit plutôt d'une paresse intellectuelle consistant à ne même pas essayer d'intégrer le sens plus général des termes étrangers.

          Ça me rappel l'exemple le d'une étudiante qui m'avait remerciée le jour où je lui avais traduit le concept de bowing avec lequel elle travaillait pourtant depuis des années sans avoir jamais bien compris de quoi il retournait.

          À mon sens le fait marquant de ces propositions, c'est qu'il s'agit ni plus ni moins que de traductions littérales ; pas de néologismes donc. En résumé : « apprenez à ouvrir un dictionnaire messieurs. »

          « IRAFURORBREVISESTANIMUMREGEQUINISIPARETIMPERAT » — Odes — Horace

          • [^] # Re: Riche d'enseignement

            Posté par  . Évalué à 4 (+2/-0).

            Je suis assez d'accord. Il y a souvent une incompréhension derrière l'emploi du franglais, surtout chez les élitistes parisiens. C'est un discours de communication assez marketing comme si on devait acheter un concept prémaché «parce que c'est mieux».

        • [^] # Re: Riche d'enseignement

          Posté par  . Évalué à 2 (+1/-0).

          Et j'adore le superbe divulgacher québecois.

          Qu'est-ce t'as contre le terme franglais ?
          « Prière de n'pas s'poiler », ça classe quand même ;-)

        • [^] # Re: Riche d'enseignement

          Posté par  . Évalué à 3 (+1/-0).

          j'adore le superbe divulgacher québecois.

          Personnellement, j'aime beaucoup le penispliquer qui vient traduire le terme anglais mansplaining.

  • # Recyclage

    Posté par  . Évalué à 4 (+3/-0).

    Je n'étais pas professionnel dans les années 80, je disais "breakdance" … et puis aussi bicross, mais c'est une autre histoire.

    • [^] # Re: Recyclage

      Posté par  . Évalué à 5 (+2/-0). Dernière modification le 15/09/21 à 10:48.

      La réutilisation de mots anglais et leur incorporation dans la langue ne me dérange pas particulièrement, weekend est plus rapide à dire que fin de semaine. Ce qui horrible, c'est quand les français inventent des mots à consonnance et racines anglophones mais qui n'existent pas en anglais ou alors ont une signification qui n'a rien à voir. Comme justement bicross (ils ont toujours dit BMX), mais aussi un dressing (en anglais c'est une vinaigrette, pas une pièce de la maison), un pull, un parking, le smoking, un brushing et je crois le pire du pire…faire un footing.

      Il en existe bien d'autres.

      • [^] # Re: Recyclage

        Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 3 (+1/-0).

        … weekend est plus rapide à dire que fin de semaine vacancelle… :-)

        Toolkit Atlas : un moyen simple et rapide pour ajouter une interface graphique à vos applications… (voir 'site Web personnel").

        • [^] # Re: Recyclage

          Posté par  . Évalué à 3 (+1/-0).

          Pourquoi veux-tu cancel va ?

        • [^] # Re: Recyclage

          Posté par  . Évalué à 3 (+0/-0).

          Vacancelle est venu bien après que weekend ait été adopté.

          • [^] # Re: Recyclage

            Posté par  . Évalué à 1 (+0/-0).

            C'est pourquoi « Passer son weekend sur un rocking-chair en mangeant des nuggets » doit maintenant se dire « Passer ses vacancelles sur une balancelle en mangeant des vermicelles ».

          • [^] # Re: Recyclage

            Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 2 (+1/-1).

            C'est tout de même très proche de "varicelle" je trouve. Ça me paraît une raison supplémentaire pour que ça ne prenne pas trop.

            « Tak ne veut pas quʼon pense à lui, il veut quʼon pense », Terry Pratchett, Déraillé.

            • [^] # Re: Recyclage

              Posté par  . Évalué à 3 (+1/-0).

              bof juste vacances et selles (selon chacun-e : gastro/tourista/jument/poney/vélo/…)

        • [^] # Re: Recyclage

          Posté par  . Évalué à 2 (+1/-0).

          En suivant ton lien on arrive à samedime et samanche… j'aime bien samanche, mais samedimanche, me conviendrait aussi.

Envoyer un commentaire

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n’en sommes pas responsables.