Journal Clavardage en direct sur le discours de Jean Luc Mélenchon à 15h

6
18
mar.
2017

Bonjour Nal,

Je t'écris pour te signaler que les analystes, méta-experts et moules de padding seront présentes à partir de 15h sur la tribune pour commenter en direct le discours de Jean Luc Mélenchon, l'un des rares candidats pro travailleurs de l'élection présidentielle français de 2017.

Rejoignez nous pour un grand moment d'incubation d'excellence à 15h:

JLM2017

  • # bug

    Posté par (page perso) . Évalué à 5 (+3/-0).

    Tiens il y a un bug: si on mets des tags, linuxfr renvoie sur une page d'erreur. Si on fait back pour retenter de poster le journal, cela le poste n fois…

    http://devnewton.bci.im

  • # Mélenchon et le libre

    Posté par . Évalué à 10 (+25/-2). Dernière modification le 18/03/17 à 09:59.

    Puisqu'on en parle, il me semble qu'il propose de bonnes mesures sur le numérique:

    Pour lutter contre «  la mainmise du secteur privé sur les logiciels », le candidat veut généraliser l’utilisation des logiciels libres dans les administrations et établissements publics, favoriser la commande publique vers ces alternatives, et appliquer l’interdiction de la vente liée, « qui consiste à vendre un logiciel pré-installé pour tout achat de matériel ».

    source : http://www.numerama.com/politique/224878-numerique-et-tech-les-7-propositions-cle-de-jean-luc-melenchon.html#224878-Logiciels-libres

    programme mélenchon numérique

    On a tous des raisons de voter Jean-Luc !

    • [^] # Re: Mélenchon et le libre

      Posté par (page perso) . Évalué à 10 (+17/-2).

      Oui, contrairement à Hamon qui a torpillé l'action de l'AFUL contre la vente PC-Windows. Macron, on ne sait pas s'il sait ce qu'est un logiciel libre, Fillon, il veut qu'on vive en 1950 et qu'on aille à la messe tous les jours, le FN est pour le logiciel libre mais pour des raisons purement protectionnistes.

      • [^] # Re: Mélenchon et le libre

        Posté par . Évalué à 4 (+4/-2).

        après l'avantage de repartir en 1950, c'est un peu tout reprendre from scratch, il y a des avantages et des inconvénients :D. Plutôt que plein de patch foireux.

      • [^] # Fion

        Posté par . Évalué à 4 (+2/-0).

        Fillon, il veut qu'on vive en 1950

        Non, pas 1950, la Sécurité Sociale existait déjà. Plutôt 1930.

        et qu'on aille à la messe tous les jours

        Bonne remarque. Donc 1900, avant la séparation de l’Église et de l’État.

        Théorie du pot-au-feu : « Tout milieu où existe une notion de hauteur (notamment les milieux économique, politique, professionnels) se comporte comme un pot-au-feu : les mauvaises graisses remontent. »

    • [^] # Re: Mélenchon et le libre

      Posté par (page perso) . Évalué à 10 (+11/-0).

      C’est complément cohérent avec le fait de vendre un livre-programme bardé de DRM Adobe et qu’on ne peut lire qu’avec un programme propriétaire

    • [^] # Re: Mélenchon et le libre

      Posté par (page perso) . Évalué à -1 (+8/-10).

      Sauf que ce sera probablement considéré comme une entrave à la libre concurrence :
      https://fr.wikisource.org/wiki/Traité_sur_le_fonctionnement_de_l%u2019Union_européenne#Article_106

      Pour la vente liée, c'est déjà plié :
      https://www.nextinpact.com/news/101268-la-justice-europeenne-sanctuarise-vente-liee-pc-et-os.htm

      Donc durant toutes les renégociations des traités (Plan A), rien ne changera. Dans X années, une fois qu'il aura été acté qu'elles ont échoué (cf unanimité requise par l'article 48 TUE), il faudra passer au Plan B ("désobéir aux traités") : https://www.youtube.com/watch?v=JAP2I7Lgauk

      Bref autant faire le Frexit directement.

      • [^] # Re: Mélenchon et le libre

        Posté par (page perso) . Évalué à 6 (+5/-1).

        ce sera probablement considéré comme une entrave à la libre concurrence

        Il suffit d'indiquer que le code source doit être lisible, et qu'il peut être compilé (les logiciels seront distribués à partir de cette compilation maison). Et que cette exigence est valable pour toutes la parties du système, y compris les pilotes. C'est un impératif évident pour la défense.

        C'est plutôt un prétexte pour l'éducation. À cela on peut ajouter que ça doit être librement et gratuitement téléchargeable/installable, ce qui du coup me semble être un réel impératif pour l'éducation.

        Cela dit je ne pense pas que ce soit « philosophiquement » une bonne idée, mais je n'arrive pas à expliquer clairement pourquoi.

      • [^] # Re: Mélenchon et le libre

        Posté par . Évalué à -2 (+2/-6).

        Mais c'est exactement ce qu'il veut. Il veut sortir des traites europeens et remettre la 4eme republique… Clairement l'histoire est un eternel recommencement… car les gens refusent d'en tenir compte.

        • [^] # République

          Posté par . Évalué à 10 (+15/-2). Dernière modification le 19/03/17 à 12:34.

          La IVᵉ République a à son actif la reconstruction, la relance de l’économie, la Sécurité sociale (santé, retraite, assurance chômage)…
          Mais les gouvernements n’étaient pas stables. Quelle horreur !

          Sous la Vᵉ République, les gouvernements sont bien stables, surtout dans la version quinquennat.
          Ça n’a pas empêché l’explosion de la dette, la désindustrialisation, l’explosion du chômage, la fuite des capitaux, le sabotage des services publics, la fonte des droits sociaux, la dégradation des conditions de travail…
          Mais en tout cas, les dirigeants qui organisent ce gâchis sont bien installés, merci pour eux.
          Leurs amis très riches ne se plaignent pas non plus.

          Bon, je ne sais pas quel est l’impact de la forme du régime, il suffirait peut-être d’arrêter d’élire des pourris…
          En attendant, le régime de la IVᵉ République n’a manifestement pas empêché l’amélioration des choses.

          Théorie du pot-au-feu : « Tout milieu où existe une notion de hauteur (notamment les milieux économique, politique, professionnels) se comporte comme un pot-au-feu : les mauvaises graisses remontent. »

          • [^] # Re: République

            Posté par (page perso) . Évalué à 2 (+2/-1).

            Ça n’a pas empêché l’explosion de la dette, la désindustrialisation, l’explosion du chômage, la fuite des capitaux, le sabotage des services publics, la fonte des droits sociaux, la dégradation des conditions de travail…

            Tout ça ne vient pas spécifiquement de la Ve République mais de l'article 63 TFUE (interdiction de la restriction des mouvements de capitaux) et de l'article 121 TFUE qui impose les Grandes Orientations de Politique Economique (GOPÉ). Voir les "recommandations" pour 2016-2017 et les moyens dont dispose la Commission Européenne si elles ne sont pas appliquées.

          • [^] # Re: République

            Posté par . Évalué à -5 (+1/-8).

            La IVᵉ République a à son actif la reconstruction, la relance de l’économie, la Sécurité sociale (santé, retraite, assurance chômage)…

            Ah oui c'est vrai c'est la 4eme republique tout cela… cela n'a absolument rien a voir mais absolument rien avec la seconde guerre mondiale, les millions de morts associes et par consequent le manque de main d'oeuvre ni le fait que les survivants avaient "un peu" de poid pour continuer l'oeuvre de Leon Blum…

            Que ne faut il pas lire!

      • [^] # Re: Mélenchon et le libre

        Posté par . Évalué à -10 (+2/-14). Dernière modification le 19/03/17 à 22:22.

        Bref autant faire le Frexit directement.

        Hahahaha
        Admettons sortir de l'UE :
        1) tu perds l'euro (du jour au lendemain TOUT les français sont payé soit avec une monnaie inutile (francs français), soit avec une monnaie étrangère (euro, bitcoin, dollars US))
        2) on vous renvoie vos émigrés (rien que dans mon quartier une bonne dizaine de famille minimum), note qu'on en renvoie déjà certains qui n'ont pas de boulot mais ça fait scandale (source euronews)
        3) tu passes de "poto" à "étrangers" (t'as vu en ce moment se que les habitants de cette planète pensent à propos des "étrangers"?)
        4) tu ne peux plus venir travailler chez nous aussi facilement qu'actuellement (le côté positif c'est que la "francisation" des film et séries se fait en Belgique (source le type qui fait la voix de vegeta), on va enfin arrêter d'entendre "soixante-dix" dans nos séries préférées!!!)
        5) fini l'écologie, si une boite française pollue trop, plus tôt que de respecter les lois elle ira s'installer dans un des pays limitrophes

        Et ce n'est que quelques exemples
        Les anti-europe n'ont ni esprit critique ni imagination.

        • [^] # Re: Mélenchon et le libre

          Posté par . Évalué à -5 (+1/-7).

          Ou alors on prend exemple sur les suisses qui vivent très bien hors UE

          • [^] # Re: Mélenchon et le libre

            Posté par (page perso) . Évalué à 10 (+10/-1).

            Il faut je pense arrêter de croire que la Suisse, la Norvège ou l'Islande soient hors de l'UE et que les actions de l'UE et sa santé économique n'ont aucun impact chez eux.

            Ces pays sont très liés à l'UE et appliquent une grande partie du règlement associé. Ils versent une cotisation à l'UE annuelle, comme tout État membre, ils ont accès au marché commun grâce à ça et font tous partis de Schengen (libre circulation des biens, des capitaux et des personnes), sont membres de l'Union douanières, du SEPA et j'en passe.

            En gros, ces pays là sont à deux pas d'être membres de l'UE. Le fait qu'ils en soient dehors leur permet une certaine flexibilité sur certains sujets (comme les quotas de pêches) mais ils ne peuvent pas faire n'importe quoi. Et d'ailleurs, en contre partie ils doivent appliquer des lois qu'ils ne peuvent pas voter par eux même (car n'étant pas représentés au sein de la Commission et du Parlement européen).

            Bref, si l'UE va très mal, même s'ils en sont juridiquement en dehors, cela ira mal pour eux aussi (même si cela peut être un peu plus léger) car leur économie et leurs lois dépendent énormément de l'UE.

            Par ailleurs, si la Suisse et la Norvège vont bien, c'est globalement aussi grâce à une économie adaptée, la Norvège bénéficie de son pétrole et la Suisse de ses industries à haute valeur ajoutée qui datent d'il y a un moment et de son secteur bancaire. L'Islande typiquement, en dehors de l'UE, a eu très mal lors de la crise de 2008 car elle ne bénéficie pas des mêmes atouts…

            • [^] # Re: Mélenchon et le libre

              Posté par . Évalué à 0 (+4/-5).

              Il faut je pense arrêter de croire que la Suisse, la Norvège ou l'Islande soient hors de l'UE et que les actions de l'UE et sa santé économique n'ont aucun impact chez eux.

              Heu tu peux croire ce que tu veux, mais la suisse ne fait pas partie de l'UE, c'est un fait!

              Ces pays sont très liés à l'UE et appliquent une grande partie du règlement associé. Ils versent une cotisation à l'UE annuelle, comme tout État membre, ils ont accès au marché commun grâce à ça et font tous partis de Schengen (libre circulation des biens, des capitaux et des personnes), sont membres de l'Union douanières, du SEPA et j'en passe.

              Qui te dit que ça ne serait pas le cas de la France si on sortait de l'UE ? Il faut arrêter de croire que le fait de sortir de l'UE va nous interdire de toute relation avec les autres pays, je rappelle qu'on a plus de 6000 traités en cours avec tout un tas de pays dans le monde.

              En gros, ces pays là sont à deux pas d'être membres de l'UE. Le fait qu'ils en soient dehors leur permet une certaine flexibilité sur certains sujets (comme les quotas de pêches) mais ils ne peuvent pas faire n'importe quoi. Et d'ailleurs, en contre partie ils doivent appliquer des lois qu'ils ne peuvent pas voter par eux même (car n'étant pas représentés au sein de la Commission et du Parlement européen).

              Même remarque.

              Bref, si l'UE va très mal, même s'ils en sont juridiquement en dehors, cela ira mal pour eux aussi (même si cela peut être un peu plus léger) car leur économie et leurs lois dépendent énormément de l'UE.

              Quel rapport avec ce à quoi tu réponds? Tu es juste en train de dire que si l'UE va mal, ça peut se passer mal pour d'autres pays. Ca n'est pas du tout un argument pour rester dans l'UE

              Par ailleurs, si la Suisse et la Norvège vont bien, c'est globalement aussi grâce à une économie adaptée, la Norvège bénéficie de son pétrole et la Suisse de ses industries à haute valeur ajoutée qui datent d'il y a un moment et de son secteur bancaire. L'Islande typiquement, en dehors de l'UE, a eu très mal lors de la crise de 2008 car elle ne bénéficie pas des mêmes atouts…

              Et donc? La France ne pourrait pas avoir une économie adaptée ? Et puis ce n'est pas non plus un argument pour rester dans l'UE vu qu'on y est et que manifestement notre économie ne va pas bien.

              • [^] # Re: Mélenchon et le libre

                Posté par . Évalué à -1 (+2/-4). Dernière modification le 20/03/17 à 14:51.

                Heu tu peux croire ce que tu veux, mais la suisse ne fait pas partie de l'UE, c'est un fait!

                Si tu mattes lez vidéos de RTS Geopolitis (chaîne Suisse sur youtube), ils admettent eux-mêmes avoir un pied dedans.

                Il faut arrêter de croire que le fait de sortir de l'UE va nous interdire de toute relation avec les autres pays

                Croire que toutes ses relations seront positive est une belle utopie. Le repli identitaire c'est très mauvais pour les exportation, y compris pour la France (nous aussi on utilise le slogan "consommez local"). Le temps que tu renégocies tes contrats on aura switché nos dépendances françaises vers d'autres pays (Pays-Bas et Allemagne pour remplacer GDF Suez par exemple (l'électricité que je consomme actuellement est française ;) )).

                Et donc? La France ne pourrait pas avoir une économie adaptée ? Et puis ce n'est pas non plus un argument pour rester dans l'UE vu qu'on y est et que manifestement notre économie ne va pas bien.

                Et c'est quoi une économie adaptée? Des français qui tapent sur le dos des allemands pour nier le fait qu'ils consomment massivement des produits asiatiques? (exactement comme on le remarque dans de nombreux threads d'anti europe)
                Et franchement, la France ne peut PAS adopter le modèle Suisse (les conditions géopolitiques des deux pays n'ont rien en commun).

                En plus es-tu sur que le mauvais état de l'économie de la France est dû à l'Europe et non à l'obsolescence de son modèle socio-éconmique décadent, couplé à une augmentation du prix des denrées et ressources (provoqués autant par la surconsommation mondiale que la surpopulation mondiale *1).

                Mais non, c'est plus facile de taper sur le dos des autres européens que d'avouer ses propres fautes ;)

                *1 tout comme aujourd'hui on admet volontiers que la révolution française à surtout eu lieu à cause de famines et pas parce que les français ont voulu avoir de nouveaux droits.

              • [^] # Re: Mélenchon et le libre

                Posté par (page perso) . Évalué à 1 (+3/-4).

                Heu tu peux croire ce que tu veux, mais la suisse ne fait pas partie de l'UE, c'est un fait!

                Merci, je l'ai dit aussi dans mon message tu sais.
                Quand je dis en dehors de l'UE, c'est complètement en dehors de l'UE. Sans intégration aucune avec l'UE autre qu'un traité d'échanges.

                La Suisse reste très intégrée à l'UE même si elle n'en fait pas partie. Elle est liée à l'UE et loin de pouvoir l'envoyer boulet quand bon lui semble.

                Qui te dit que ça ne serait pas le cas de la France si on sortait de l'UE ? Il faut arrêter de croire que le fait de sortir de l'UE va nous interdire de toute relation avec les autres pays, je rappelle qu'on a plus de 6000 traités en cours avec tout un tas de pays dans le monde.

                Si le but est de quitter l'UE pour finalement essayer d'en tirer les mêmes avantages avec des inconvénients supplémentaires (rappel : la Suisse ne peut pas choisir de nombreuses lois qu'elle doit appliquer car elle n'est pas représentée auprès des institutions européennes qui décident pour elle). Je ne vois pas des masses l'intérêt. Niveau souveraineté nationale retrouvée ce serait sans doute pire en fait.

                Quel rapport avec ce à quoi tu réponds? Tu es juste en train de dire que si l'UE va mal, ça peut se passer mal pour d'autres pays. Ca n'est pas du tout un argument pour rester dans l'UE

                Si, cela montre que de quitter l'UE n'est pas une garantie qu'on reste épargné par les soucis au sein de l'UE. La France est hyper intégrée au sein de l'UE, quitter l'UE serait un travail long, fastidieux, au résultat très incertain et sans aucune forme de garantie de réussite.
                Même pour le Royaume-Uni qui est moins lié que la France, ce n'est pas gagné d'avance pour eux.

                Et donc? La France ne pourrait pas avoir une économie adaptée ? Et puis ce n'est pas non plus un argument pour rester dans l'UE vu qu'on y est et que manifestement notre économie ne va pas bien.

                La Suisse et la Norvège bénéficient d'avantages qui sont très très anciens. La France ne pas subitement retrouver des avantages similaires en quittant l'UE. Au contraire même, par exemple l’industrie de l'aérospatiale et de l'aéronautique où la France est très forte dépend énormément des programmes européens. C'est globalement le cas pour une bonne part de notre industrie finalement, qui dépend énormément du marché européen.

                Donc oui, la France ne va pas forcément bien dans l'UE, l'UE n'est pas la recette magique qui rend tout le monde beau et heureux. Mais ce n'est pas forcément en la quittant que la situation serait meilleure. C'est un sujet complexe qui ne peut se permettre d'évidences.

                Ce qui est certain, c'est que UE ou pas, la France a largement des outils pour redresser la barre toute seule. Mais il faut se réformer, se bouger le cul et arrêter de se plaindre. Et sans l'UE je ne suis pas convaincu que cela bougerait plus de ce côté.

                • [^] # Re: Mélenchon et le libre

                  Posté par . Évalué à 4 (+3/-1).

                  La Suisse reste très intégrée à l'UE même si elle n'en fait pas partie. Elle est liée à l'UE et loin de pouvoir l'envoyer boulet quand bon lui semble.

                  Ah mais si si. Les suisses ont envoyes bouler l'UE il y a 2 ou 3 ans. En ne voulant restreindre la liberte de mouvement. Bon cela leur a pris 6 mois pour comprendre a quel point c'etait debile pour leur economie et ils ont revote pour enlever cela et de nouveau avoir le droit de participer aux programmes europeens.

          • [^] # Re: Mélenchon et le libre

            Posté par . Évalué à -2 (+2/-5).

            Ou alors on prend exemple sur les suisses qui vivent très bien hors UE

            Tu parles de ce pays où ils ont tous une mitrailleuse à la maison et où ils ont peur que l'Europe s’effondre façon MadMax "provoquant une ruée migratoire des français en suisse"?

            PS: je rappel que la Suisse (via ses banques) fais aussi son beurre en blanchissant pas mal d'argent mafieux.

    • [^] # Re: Mélenchon et le libre

      Posté par . Évalué à 7 (+10/-4). Dernière modification le 18/03/17 à 22:42.

      On a tous des raisons de voter Jean-Luc !

      Non, moi je n'en ai pas et pourtant je suis un avocat du libre depuis 25 ans mais cela ne suffit pas,
      L’enjeu est bien au delà du Logiciel Libre..

    • [^] # Re: Mélenchon et le libre

      Posté par (page perso) . Évalué à 5 (+6/-3). Dernière modification le 19/03/17 à 02:02.

      Sur certains points, il n'est pas le seul, Asselineau propose tout un pan lié à la neutralité du net, à la promotion du logiciel libre dans son programme législatif. Néanmoins, il n'aborde pas le problème de la vente subordonnée.

      Je n'ai pas encore lu les programmes de Cheminade et Lassalle.

    • [^] # Re: Mélenchon et le libre

      Posté par (page perso) . Évalué à 5 (+4/-1).

      En revanche sur les droit d'auteur le monsieur semble dans le même wagon que les pires ennemis de la liberté. Quelqu'un d'autre que moi a-t-il été choqué de l'entendre défendre une taxe sur les œuvres du domaine public au nom de la protection des auteurs et du développement de la culture ?

      • [^] # Re: Mélenchon et le libre

        Posté par (page perso) . Évalué à 3 (+2/-1).

        Ca va inciter les auteurs à mettre leurs œuvres sous licence libre avant de mourir!

        http://devnewton.bci.im

      • [^] # Re: Mélenchon et le libre

        Posté par . Évalué à 2 (+1/-1).

        C'est expliqué là par exemple : http://melenchon.fr/2017/02/22/culture-je-recycle-une-idee-de-victor-hugo/ et ça ne me parait complètement déconnant ?
        En cas d'utilisation commerciale, on peut proposer une taxe et utiliser les gains de cette taxe pour financer les artistes aujourd'hui.

        L'usage gratuit resterait libre :
        Ainsi, l’utilisation ou la reproduction d’œuvres pour des buts non lucratifs (notre exemple de la troupe de théâtre amateur) resteraient gratuites.

        Qu'est ce qui est choquant, du coup ?

        • [^] # Re: Mélenchon et le libre

          Posté par . Évalué à 10 (+8/-0). Dernière modification le 20/03/17 à 12:00.

          Qu'est ce qui est choquant, du coup ?

          C’est passer unilatéralement quelque chose qui était sous une licence libre (domaine public, même si à strictement parler le domaine public n’est pas une « licence ») sous une licence non libre (~ CC-By-NC, dans l’idée). Je dois l’avouer, mon petit cœur de libriste saigne un peu à cette idée.

          De plus, on part d’une perspective « l’œuvre n’appartient à personne » (ne possède pas d’ayant-droit sur les droits patrimoniaux) à « l’œuvre appartient à l’État » (s’accapare les droits patrimoniaux). Là, c’est mon petit cœur de libéral qui saigne un peu (mais ça tout le monde s’en fiche je pense). Actuellement, si tu veux utiliser une œuvre dans le DP, tu peux le faire sans la moindre inquiétude. Avec l’idée de Mélenchon, tu es au bon vouloir du gouvernement du moment.

        • [^] # Re: Mélenchon et le libre

          Posté par (page perso) . Évalué à -3 (+3/-8). Dernière modification le 20/03/17 à 12:20.

          Ca y est, il y en a encore qui confondent libre et libre diffusion…

          On s'en fout du gratuit, enfin les libristes devraient s'en foutre si ils croient dans le libre (liberté de modifier et redistribuer, y compris commercialement).

          La, si tu n'es pas dérangé par cette proposition, c'est que ni le libre (qui devient "interdit" à faire sans consentement de l'auteur y compris 1000 ans après sa mort) ni le domaine public (qui meurt de fait) ne sont bien importants pour toi.
          C'est un choix, tu es libre d'aimer cette volonté de virer le domaine public à la mort (en pratique c'est ça, ça ne tombe plus jamais dans le domaine public qui devient "pris" par l'Etat qui ne rend jamais la culture au peuple, c'est de la propriété à vie pour l'Etat)

          Bref, c'est un exemple où on voit des gens se revendiquant libristes être contre le libre en pratique, et voulant piquer l'idée du libre pour être contre le libre (et le domaine public), en fait pas foule n'aime vraiment le libre…

          ça ne me parait complètement déconnant ?

          Ca ne l'est pas si tu es contre le libre et le domaine public, en effet : imaginons que tu fais de l'art libre, tu meurs et pendant 70 ans tu peut encore te protéger contre les rapaces qui veulent prendre de l'argent sur ton oeuvre alors qu'ils ne font rien, mais après 70 ans après ta mort bam le libre devient interdit (rappel : le libre, ça inclus le droit pour tous de vendre sans reverser 1 centime à qui que ce soit à part pour les fonctions générales qui s'appliquent à tous genre la TVA, l'IS etc, bref rien sur l'oeuvre elle-même). A noter que le truc le plus hilarant est que des gens auront une rente sur quelque chose auquel ils n'ont jamais participé, mais après Mélenchon va venir dire qu'il est contre les rentes, différence entre affichage et pratique.

          Alors STP si tu ne trouves pas la proposition de Mélenchon gênante, ne vient pas ensuite dire que tu es libriste ou pour le domaine public (tu es pour la CC-NC certes, mais ce n'est pas du libre).

          PS : Mélenchon merci pour la blague :

          Une fois cette période de 70 ans écoulée, l’œuvre est dite libre de droits, et donc son interprétation ou sa reproduction est gratuite. Doit néanmoins être respecté le droit moral de l’auteur au respect de l’intégrité de son œuvre : il est ainsi interdit de la modifier

          Joli mensonge, il démontre sa bêtise vu que le domaine public est avoir tous les droits, y compris celui de modifier et les gens ne s'en gène pas de nos jours (les modifieurs disent généralement "d'après XXX", mais est-ce obligatoire 70 ans après la mort de l'auteur? même pas sûr mais ça ne change rien dans le droit de modifier). On voit bien l'idée qu'a Melenchon de la liberté. Et il y a sérieusement des libristes qui trouve les idées de Mélenchon correctes? Wow, impressionnant leur incohérence…

          Le mec ne sait même pas ce qu'est le domaine public, il le confond avec du CC-ND.

          • [^] # Re: Mélenchon et le libre

            Posté par (page perso) . Évalué à 3 (+1/-0).

            Joli mensonge, il démontre sa bêtise vu que le domaine public est avoir tous les droits, y compris celui de modifier et les gens ne s'en gène pas de nos jours (les modifieurs disent généralement "d'après XXX", mais est-ce obligatoire 70 ans après la mort de l'auteur? même pas sûr mais ça ne change rien dans le droit de modifier).

            En fait il n'a pas totalement tort (mais pas totalement raison), mais cela est dû surtout au droit d'auteur en France.
            En France le droit moral est imprescriptible, même des siècles après la mort de l'auteur, ce qui rend je crois plus ou moins obligatoire (du moins conseillé) de citer l'inspiration d'origine. Cela t'interdit aussi de trop dénaturer l’œuvre initial car tu dois respecter son auteur (genre l'associer à une propagande nazie je suppose). Mais niveau jurisprudence, je n'ai pas trouvé d'éléments mettant en avant la limite entre cette notion de respect et de liberté d'usage et de modification. Peut être que juridiquement cela est caduque de nos jours.

            Mais notons bien que c'est une exception valide uniquement en France et non couvert par les conventions internationales sur le sujet. Personnellement je serais favorable à l'abrogation de ce genre de dispositions. Mélanchon devrait en faire autant.

            • [^] # Re: Mélenchon et le libre

              Posté par . Évalué à 1 (+0/-0).

              Je pensais que le droit d'auteur en France n'obligeait qu'à citer l'auteur d'origine (pour une utilisation à plus de 70 après sa mort). Une CC-BY en somme.

            • [^] # Re: Mélenchon et le libre

              Posté par (page perso) . Évalué à 1 (+3/-4).

              Cela t'interdit aussi de trop dénaturer l’œuvre initial car tu dois respecter son auteur (genre l'associer à une propagande nazie je suppose).

              Le libre est neutre, et accepte les nazis comme il accepte les militants mélenchonistes (il les accepte au même niveau : un mélenchoniste peut aussi modifier une oeuvre libre d'un nazi).
              Au pire tu vires le nom de l'auteur pour pas avoir de lien (c'est ce que font les CC-BY par exemple, qui n'interdisent pas la propagande nazie tout en permettant à l'auteur initial même vivant de demander à virer son nom).

              Et qui dit que faire de la propagande nazie serait ne pas respecter l'auteur mort avant l'avènement du nazisme et que donc on ne connait pas sa position dessus? Dans "la petite sirène" d'Andersen, la sirène se suicide (en gros), n'est-ce pas une atteinte au respect d'Andersen de faire une jolie fin dans une adaptation car "on ne veut plus traumatiser les enfants"?
              Tu ne trouves pas de jurisprudence dessus sans doute parce que ça ne peut pas marcher en pratique sur comment prouver le non respect à une personne qui ne connait rien du temps auquel on vit.

              • [^] # Re: Mélenchon et le libre

                Posté par (page perso) . Évalué à 4 (+2/-0).

                Hey calme, je ne fais que de rappeler ce que l'exception culturelle française implique d'un point de vue juridique aujourd'hui.
                Je n'ai jamais dit que j'étais d'accord avec cela, bien au contraire. Je trouve en effet ces dispositions absurdes et contraires à la notion de domaine public en tant que tel. Et que cela reste un frein pour la culture par dessus le marché.

                Note que pour la Petite Sirène, Disney n'est pas une entreprise française, elle n'a pas à se soumettre aux règles françaises pour ses propres productions (au pire, Disney ne pouvait pas lancer en France son film). Et comme les héritiers de l’œuvre d'origine ne sont pas français non plus, en gros personne n'avait intérêt (ou connaissance) à intenter un procès sur cette question.

                Note que de souvenir La Bossu de Notre Dame est la seule œuvre de Disney dont je me souvienne qui fait explicitement référence au début du film à l'auteur d'origine Victor Hugo. Je pense que notre juridiction n'est pas étranger à cela, en plus peut être de la virulence des héritiers d'Hugo sur la gestion du patrimoine.

  • # Rare, vraiment?

    Posté par (page perso) . Évalué à 2 (+21/-21). Dernière modification le 18/03/17 à 21:29.

    un des rares candidats pro travailleurs

    Partons du postulat "pro travailleurs" veut dire ici "comme je pense que ça devrait être d'être pro-travailleur, et un entrepreneur n'est pas un travailleur hein c'est moi qui défini ce qu'est le travail" (ce qui n'est pas la seule façon d'aider les travailleurs, voire c'est même plutôt le contraire en pratique, mais c'est une autre histoire), ça donne quand même Benoît, Nathalie, Philippe, Jean et Jean-Luc soit presque la moitié des candidats qui ont à quelques détails près (ho la, qu'est-ce que je dis la… "Mais non, ça n'a rien à voir!" qui va fuser) la même idée sur comment être "pro travailleurs".

    Je dirai que plutôt que rares, ils sont au contraire bien nombreux pour le (petit) créneau et montrent surtout leur égo et leur incapacité à fédérer autour de leur idées, ce qui ne fera que les ridiculiser encore plus et fera en pratique le contraire de ce qu'ils disent vouloir faire (les égos avant tout, faut pas déconner! Les travailleurs attendront, et puis si on gagne on perdra notre champs à moissonner).

    Bon troll.

    • [^] # Re: Rare, vraiment?

      Posté par . Évalué à 0 (+3/-4).

      Zenitram, autant je peux te trouver intéressant quand il s'agit de parler d'open source "vs" logiciel libre autant là…
      Après le bilan de ce gouvernement, mélanger des ex-ministres sur le retour, comme Hamon & Mélenchon, et les deux autres candidats se réclamant effectivement des travailleurs (Le camp des travailleurs dit Arthaud)… c'est l'inverse qui serait ridicule.
      Espérer gagner une élection ainsi est tout aussi illusoire que cette union peut être imaginaire et surtout infructueuse pour la gauche, probablement pas pour l'extrême-droite.

      • [^] # Re: Rare, vraiment?

        Posté par . Évalué à -2 (+4/-9).

        Si l'on en croit les sondages, Hamon et Mélanchon en candidats président et premier ministre pourraient arriver au second tour et l'emporter.

        Au contraire, refuser tout compromis et toute alliance et prétendre vouloir gagner, ça, c'est ridicule (et un gros foutage de gueule à mon avis).

        Et pire: imaginons qu'il gagne. Est-on parti pour 5ans d'immobilisme faute de pouvoir travailler avec qui que ce soit qui ne le suit pas aveuglément?

        Oui Hamon est au PS, tout comme Valls et Hollande, mais c'est aussi un représentant de l'aile gauche du PS et assurément un changement par rapport à l'attitude souvent condescendante des représentants PS à l'égard du reste de la gauche. Si Mélanchon ne peut pas s'allier avec lui, il ne le peut avec aucune grande formation.

        Il reste les Trotskistes, déjà pas capables de faire un front commun entre eux…

        • [^] # Re: Rare, vraiment?

          Posté par . Évalué à 10 (+12/-2).

          Soutenir Hamon c'est se retrouver de nouveau avec Valls et El Khomri :/ Et Hamon a plein d'opposition dans son camp.

        • [^] # Re: Rare, vraiment?

          Posté par . Évalué à 6 (+6/-1).

          Hamon […] est aussi un représentant de l'aile gauche du PS et assurément un changement par rapport à l'attitude souvent condescendante des représentants PS à l'égard du reste de la gauche.

          Haha, elle est bien bonne. :)

          • [^] # Re: Rare, vraiment?

            Posté par . Évalué à 5 (+7/-5).

            Et bien si je regarde la situation, nous avons d'un côté un candidat trop arrogant pour négocier qui a fait des compromis dans son programme pour inclure les écologistes, et de l'autre le candidat pas arrogant qui n'est capable de travailler avec personne au point que son mouvement semble totalement centré sur lui-même et le culte de sa personne.
            Je note aussi que l'un des deux a fait un pas vers l'autre, et ce n'est pas Mélanchon.

            Mais marre-toi, je t'en prie.

            • [^] # Re: Rare, vraiment?

              Posté par . Évalué à 10 (+11/-3).

              Jean-Luc Mélenchon (avec un e) a quitté le PS depuis une petite dizaine d’années maintenant. Il a déjà montré qu’il pouvait rassembler lors des élections de 2012.

              Benoît Hamon se fait piétiner par son propre parti, qui ne le soutient pas malgré sa victoire aux primaires.

              Ce n’est pas une question de culte de la personne. C’est une question de cohérence politique.

            • [^] # Re: Rare, vraiment?

              Posté par . Évalué à 2 (+3/-3).

              Je note aussi que l'un des deux a fait un pas vers l'autre, et ce n'est pas Mél*e*nchon.

              Ah oui ? À quelle occasion ?

              Ça ne me fait pas trop rire, personnellement, mais ça serait sympa de se renseigner sur le sujet et sur les vrais problèmes politiques que poserait un tel accord, au lieu de ricaner ou de se marrer, ça donnerait l'impression que les gens essaient de réfléchir au problème avant d'en parler ici !

            • [^] # Re: Rare, vraiment?

              Posté par . Évalué à 8 (+6/-0). Dernière modification le 20/03/17 à 11:28.

              Je note aussi que l'un des deux a fait un pas vers l'autre, et ce n'est pas Mélenchon.

              mouai faire autre chose qu'écouter france info c'est pas mal aussi :
              http://melenchon.fr/2017/02/26/tache-de-france-insoumise-de-convaincre-francais-nont-choix/

              On trouve aussi d'autres détails sur cette histoire de demande d'alliance, il n'y a pas de blanc d'un côté de noir de l'autre.
              exemple :
              http://melenchon.fr/2017/02/17/jean-luc-melenchon-propose-rendez-vous-benoit-hamon/

              Je ne suis pas un politicien ! J'ai un avenir à créer, pas un passé à défendre !

        • [^] # Re: Rare, vraiment?

          Posté par . Évalué à 2 (+3/-3).

          Si l'on en croit les sondages, Hamon et Mélanchon en candidats président et premier ministre pourraient arriver au second tour et l'emporter.

          Pardon, mais les voix de Hamon et Mélenchon ne s'additionnent pas : si Mélenchon se retirait, Hamon ne gagnerait pas magiquement 10 points, et vice-versa…

          refuser tout compromis et toute alliance et prétendre vouloir gagner, ça, c'est ridicule

          On est d'accord. Mais bon, il y a d'autres raisons de se présenter aux présidentielles que de vouloir gagner (de toute façon, Hamon, il ferait quoi une fois président ? et Mélenchon ?). Sinon Poutou, Arthaud, Lassalle, Dupont-Aignan ne s'emmerderaient pas à faire campagne.

          • [^] # Re: Rare, vraiment?

            Posté par . Évalué à 2 (+0/-1).

            À moi il me parait évident que l'appareil socialiste a pour mission de gagner. D'ailleurs le prix semble importer peu puisqu'on voit un certain nombre de ralliements ailleurs alors que Hamon ne perce pas plus.

            Maintenant, si tu dis que Mélanchon est là pour le message et qu'il ne veut pas la victoire… je crois que ça en décevrait beaucoup parmi ses soutiens!

            • [^] # Re: Rare, vraiment?

              Posté par (page perso) . Évalué à -10 (+2/-14).

              (attention troll 2)

              Maintenant, si tu dis que Mélanchon est là pour le message et qu'il ne veut pas la victoire…

              C'est factuel, il ne veut pas la victoire, Mélenchon est comme Le Pen père et a pour but juste de s'amuser un peu et surtout flatter son égo (au détriment du peuple dont il n'a pas grand chose à faire), ça fait assez longtemps qu'il est en politique pour savoir que ça méthode ne marche pas pour autre chose que de flatter son égo.

              je crois que ça en décevrait beaucoup parmi ses soutiens!

              Ses soutiens sont "hypnotisés" car il leur dit ce qu'ils veulent entendre, alors il (et je) peut dire ça autant qu'on veut, ils continueront à l'aimer et à bloquer les oreilles sur ce genre de commentaire :). Et ne pas oublier que ses soutiens sont dans le même créneau : ils ne veulent pas du tout que ça change, sinon ils perdraient des raisons pour leur victimisation (et surtout ça serait pire pour eux si le programme était appliqué, en pratique)…

              Donc en pratique, tout le monde y trouve son compte et ne va surtout pas écouter, tu ne risques pas de trouver de déçus.

              Mélanchon

              Par curiosité : c'est quoi cette manie d'écrire Mélenchon avec un "a"? on fait l'erreur une fois, mais depuis le temps que même ici le nom est corrigé… Un blague que j'ai loupée?

              • [^] # Re: Rare, vraiment?

                Posté par . Évalué à 4 (+1/-0).

                Par curiosité : c'est quoi cette manie d'écrire Mélenchon avec un "a"? on fait l'erreur une fois, mais depuis le temps que même ici le nom est corrigé… Un blague que j'ai loupée?

                Non, c'est instinctif, je n'arrive pas à m'y faire, je l'écris comre ça à chaque fois, et pourtant tu n'es pas le premier à me le faire remarquer.
                Il faut que je pratique:
                Mélenchon
                Mélenchon
                Mélenchon
                Mélanchon
                AAaaaargh!!!

            • [^] # Re: Rare, vraiment?

              Posté par . Évalué à 2 (+1/-1).

              À moi il me parait évident que l'appareil socialiste a pour mission de gagner.

              Aux présidentielles, pas forcément. Ils veulent surtout garder leurs places (à l'Assemblée Nationale par exemple).

              Maintenant, si tu dis que Mélanchon est là pour le message et qu'il ne veut pas la victoire…

              Mélenchon et ses partisans peuvent vouloir ce qu'ils veulent, mais il n'a aucune chance de remporter la présidentielle. S'ils croient le contraire, c'est un peu inquiétant.

              Après il n'y a pas que « le message ». Un bon score à la présidentielle permet d'être en meilleure position pour négocier des alliances aux élections suivantes, par exemple.

              • [^] # Re: Rare, vraiment?

                Posté par . Évalué à 4 (+4/-2).

                Mélenchon et ses partisans peuvent vouloir ce qu'ils veulent, mais il n'a aucune chance de remporter la présidentielle. S'ils croient le contraire, c'est un peu inquiétant.

                Tu peux t'inquiéter.

                Entre ton post et celui de Zenitram< au-dessus : C'est factuel, il ne veut pas la victoire (factuel, c'est tellement drôle :) ), je me demande, ça vous rassure de vous dire ça ?

                • [^] # Re: Rare, vraiment?

                  Posté par . Évalué à 4 (+3/-1).

                  Tu peux t'inquiéter.

                  C'est inquiétant concernant le rapport à la réalité des mélenchonistes. Si les partisans d'un candidat qui stagne à 10-13% dans les sondages depuis des années, et qui invective régulièrement ses alliés potentiels (on pourrait sans doute faire un florilège des déclarations de Mélenchon à propos du PS, du PCF, d'EELV…), croient qu'il a une chance non-négligeable de gagner la présidentielle, c'est qu'ils aiment se bercer de belles histoires.

                  On peut très bien peser en politique sans gagner la présidentielle. Cela suppose de constituer et structurer un vrai parti sur le long terme, ce qui ne semble pas être le projet actuel de Mélenchon.

                  • [^] # Re: Rare, vraiment?

                    Posté par . Évalué à 1 (+4/-5).

                    ses alliés potentiels (on pourrait sans doute faire un florilège des déclarations de Mélenchon à propos du PS, du PCF, d'EELV…)

                    EELV: Je ne pense pas que l’on puisse placer l’écologie au dessus de tout, l’écologie c’est important (la transition énergétique est même indispensable !) mais tous les partis se réclamant de l’écologie finissent toujours par se ranger derrière le PS. Pourtant, à mon avis, c’est bien Mélenchon qui a le programme qui fait la part belle à l’écologie, pas le PS.

                    PCF: Le communisme… je pense que l’histoire a prouvé que ça marchait pas fort. C’est une idéologie intéressante, empreinte d’humanisme, mais, toujours à mon avis, complètement utopique : il n’est pas dans la nature humaine de tout partager.

                    PS: Le PS actuel est très éloigné de ses origines, ce n’est plus le parti des ouvriers qu’était la SFIO, ni même le socialisme selon Mitterrand. Le PS actuel c’est la « loi travail », le népotisme (coucou Bruno LeRoux) et la sauvegarde du grand capital.

                    Donc « ses alliés potentiels » non, pas du tout.

                    une chance non-négligeable de gagner la présidentielle

                    C’est le candidat « de gauche » qui a le plus de chance de l’emporter, oui.

                    Le PS on le suit ou on le quitte…

                    • [^] # Re: Rare, vraiment?

                      Posté par . Évalué à 4 (+4/-2).

                      Donc « ses alliés potentiels » non, pas du tout.

                      Ce n'est pas toi qui décides. En 2012 et jusque récemment, Mélenchon était allié avec le PCF. Il était bien content de pouvoir être élu député européen sur des listes communes avec le PCF.

                      Mélenchon a fait régulièrement des appels du pied à EELV, qui l'a largement ignoré (à quelques exceptions locales près, comme la mairie de Grenoble). Il a même laissé entendre quelques instants qu'il pourrait travailler avec Hamon. Sans compter qu'il a longtemps fait partie du PS, et il a même été ministre sous Jospin.

                      Il y a les postures soi-disant révolutionnaires qui font rêver certains militants mélenchonistes, et il y a la réalité beaucoup plus prosaïque d'un politicien qui a su faire les concessions nécessaires à sa carrière. Ce n'est pas forcément un mal, mais il ne faut pas se raconter d'histoires.

                      C’est le candidat « de gauche » qui a le plus de chance de l’emporter, oui.

                      En effet, Mélenchon a zéro chance de l'emporter, exactement comme Hamon, Poutou et Arthaud. C'est donc celui qui a « le plus de chance de l'emporter à gauche », à égalité avec tous les autres.

                    • [^] # Re: Rare, vraiment?

                      Posté par . Évalué à 7 (+7/-1). Dernière modification le 22/03/17 à 19:06.

                      PCF: Le communisme… je pense que l’histoire a prouvé que ça marchait pas fort. C’est une idéologie intéressante, empreinte d’humanisme

                      Si à chaque fois tu essaye de faire un château de sable, je viens te voir et je donne un coup de pied dedans, ça serait malhonnête de dire que « L'Histoire a montré qu'il est impossible de faire un château de sable ».

                      Il n'y a jamais eu de régime communiste en place (comme tu l'a dis, c'est une utopie (ce qui ne veut pas dire que c'est impossible à atteindre)). Il y a eu des ébauches, socialistes, souvent (tout le temps ?) suite à des révolutions, et elles ont toutes subies des pressions plus ou moins grande de puissances extérieures (ça va de l'assassinat, aux embargos, en passant par la guerre pure et simple).

                      En revanche, les fruits des régimes socialistes (et communistes en particuliers), ils sont toujours là, et on en profite chaque jour : service publics, école gratuite et pour tous, égalité devant la loi, police républicaine (oui, je sais…), la culture, la retraite, la sécu, les congés payées…

                      Bref… C'est il y a une seule famille de régime pour laquelle on ne peut pas dire « L'histoire à montré que ça marchait pas fort » C'est bien le socialisme et le communisme. Pour tous les autres en revanche… Au mieux, ils donnent l'illusion d'être efficient, mais c'est juste parce qu'ils cachent la merde au delà des frontières.

                      mais, toujours à mon avis, complètement utopique : il n’est pas dans la nature humaine de tout partager.

                      J'aurais du commencer par ça… en fait, tu ne sais pas ce qu'est le communisme. Il ne s'agit en aucun cas de tout partager. Et bon, ça dépend des courants (le communisme c'est un grand fourre tout), mais l'idée généralement c'est que les droits d'exploitation des choses doivent être à ceux qui en ont besoin. Typiquement, ça veut dire que les machines d'une usine doivent appartenir aux ouvriers, ça veut pas dire que ta brosse à dent est aussi un peu à moi et que j'ai le droit de m'en servir pour récurer mes joints de carrelage.

                      Après, c'est arguments de « nature humaine » me gonflent un peu. Poussé au bout tu sais ce qui se trouvent être dans la « nature humaine » ? Vivre dans une grotte, grogner, manger des racines et des cadavres, et mourir à 17 ans dans une fausse couche suite à un viol.

                      • [^] # Re: Rare, vraiment?

                        Posté par . Évalué à 1 (+3/-4).

                        ça veut pas dire que ta brosse à dent est aussi un peu à moi et que j'ai le droit de m'en servir pour récurer mes joints de carrelage.

                        Ton exemple est bien sûr caricatural mais c’est quand même un peu l’idée.

                        https://fr.wikipedia.org/wiki/Communisme

                        Dans son sens d'origine, le communisme est une forme d'organisation sociale sans classes, sans État et sans monnaie, où les biens matériels seraient partagés.

                        Rien qu’étymologiquement : communisme, c’est quand même un peu ce que ça veut dire. Cela dit, oui, c’est un fourre-tout, il y a différents courants dans le communisme.

                        Il n'y a jamais eu de régime communiste en place

                        Carrément ? Alors disons qu’au moins il y a eu pas mal d’essais…

                        Si à chaque fois tu essaye de faire un château de sable, je viens te voir et je donne un coup de pied dedans, ça serait malhonnête de dire que « L'Histoire a montré qu'il est impossible de faire un château de sable ».

                        À un moment donné faut quand même se poser la question de savoir pourquoi il y a toujours « un con » qui vient niquer ton château de sable et personne pour l’en empêcher…

              • [^] # Re: Rare, vraiment?

                Posté par . Évalué à 5 (+6/-2).

                Mélenchon et ses partisans peuvent vouloir ce qu'ils veulent, mais il n'a aucune chance de remporter la présidentielle. S'ils croient le contraire, c'est un peu inquiétant.

                Si tu le dis .

                Moi je crois le contraire. Et je suis touché que tu t'en inquiète, mais rassure toi, je vais très bien. En fait, il suffit qu'assez de gens votent pour lui pour qu'il soit élu. Mais sinon, ce que tu dis là, ça sert à quoi ? Sinon à tenter de dissuader les gens de voter pour lui ? Faisant paraître l'acte vain.

                Est-ce que tu te rend compte dans une certaine mesure ton assertion n'est vraie… que parce qu'elle est vraie… Du coup, sa véracité dans l'absolu est plutôt douteuse.

                • [^] # Re: Rare, vraiment?

                  Posté par . Évalué à 0 (+1/-3).

                  Moi je crois le contraire.

                  Eh bien, tant mieux pour toi. Rendez-vous dans un mois et demi, et on verra qui avait raison.

                  • [^] # Re: Rare, vraiment?

                    Posté par . Évalué à 5 (+5/-2).

                    Et donc toi tu votes pour celui qui a le plus de chance d’être élu, juste pour pouvoir être dans le camps des gagnants ?

                    • [^] # Re: Rare, vraiment?

                      Posté par . Évalué à 3 (+3/-2).

                      C'est triste de ne même pas être capable de lire les messages auxquels on répond, ce qui amène à faire de tels contresens.

                      Je répète : on peut très bien peser en politique sans gagner la présidentielle. Cela suppose de constituer et structurer un vrai parti sur le long terme, ce qui ne semble pas être le projet actuel de Mélenchon.

                      En d'autres termes, ce que je critique chez les mélenchoniens, c'est leur attitude « la présidentielle sinon rien », qui consiste à penser que le seul objectif possible en politique est de gagner à l'élection suprême. Cela les condamne à l'impuissance et à l'insignifiance.

                      • [^] # Re: Rare, vraiment?

                        Posté par . Évalué à 4 (+2/-0).

                        Je répète : on peut très bien peser en politique sans gagner la présidentielle. Cela suppose de constituer et structurer un vrai parti sur le long terme, ce qui ne semble pas être le projet actuel de Mélenchon.

                        Non, ça fait juste huit ans qu’il a fondé son parti.

                        La France a un régime présidentiel, c’est bien en étant président que l’on peut vraiment faire changer beaucoup de chose. Le Président de la République nomme un gouvernement, c’est peanuts… le 49-3 c’est rien aussi… la dissolution de l’AN…

                        qui consiste à penser que le seul objectif possible en politique est de gagner à l'élection suprême

                        D’accord, la carrière politique de Mélenchon se résume à ses candidatures à la présidentielle…

                        • [^] # Re: Rare, vraiment?

                          Posté par . Évalué à 2 (+3/-3).

                          Non, ça fait juste huit ans qu’il a fondé son parti.

                          Pardon : Mélenchon a fondé le Parti de Gauche il y a huit ans. Mais depuis, Mélenchon a quitté les instances dirigeantes du PG et il a lancé d'autres groupuscules à la place : le M6R, puis la « France insoumise ».

                          Aujourd'hui, le PG n'a guère plus d'adhérents que le NPA, une présence locale assez faible, et Mélenchon fait campagne au nom de la « France insoumise ».

                          Donc, non, Mélenchon n'a pas constitué et structuré un vrai parti sur le long terme, qui se serait donné les moyens de peser sur la vie politique française. Il se contente de faire des « coups » électoraux.

                          D’accord, la carrière politique de Mélenchon se résume à ses candidatures à la présidentielle…

                          Non, il est vrai qu'il a aussi été sénateur PS pendant une vingtaine d'années. Mais ça, les mélenchonistes préfèrent ne pas y penser :-)

                  • [^] # Re: Rare, vraiment?

                    Posté par . Évalué à 3 (+2/-0). Dernière modification le 24/03/17 à 15:54.

                    Moi je crois le contraire.

                    Eh bien, tant mieux pour toi. Rendez-vous dans un mois et demi, et on verra qui avait raison.

                    On pourra uniquement voir si tu avais tort.

                    • Si il est élu, ça montrera que tu avais tort de penser qu'il avait aucune chance d'être élu.
                    • Si il n'est pas élu, ça ne montrera en rien qu'il n'avait aucune chance de l'être, comme tu le prétend, ça montrera juste qu'il n'est pas élu.

                    C'est difficile la logique hein ?

    • [^] # Re: Rare, vraiment?

      Posté par . Évalué à 5 (+8/-5).

      Je dirai que plutôt que rares, ils sont au contraire bien nombreux pour le (petit) créneau et montrent surtout leur égo et leur incapacité à fédérer autour de leur idées, ce qui ne fera que les ridiculiser encore plus et fera en pratique le contraire de ce qu'ils disent vouloir faire (les égos avant tout, faut pas déconner! Les travailleurs attendront, et puis si on gagne on perdra notre champs à moissonner).

      Les gens dans ces petits partis ont une idée de la justice, qu'ils défendent, et ils s'y tiennent. Ils sont fidèles à leur idée de justice à la façon de philosophes. Parce que le compromis tue la pensée. Les élections et les partis politiques comme ils sont organisés maintenant tuent la pensée également. Ils maintiennent le status quo et le status quo est toujours au grand bénéfices des gens qui sont au sommet de grandes organisations hierarchisées comme tous les décideurs des grands partis politiques. Il y a un problème structurel.

      Le problème ne vient certainement pas des gens qui refusent de se conformer à ce système pourris. C'est pour ça que je respecte les petits partis. Ils valent en tout cas beaucoup mieux que les grands.

      Ca serait d'ailleurs bien d'avoir la proportionnelle en France. Ca pourrait faire émerger des petits partis à un seul projet. Par exemple, il pourrait y avoir un parti dont le seul projet est de redonner un pouvoir de contrôle directe de la population sur les élus, et les lois.

      • [^] # Re: Rare, vraiment?

        Posté par (page perso) . Évalué à 10 (+7/-0).

        Ca serait d'ailleurs bien d'avoir la proportionnelle en France.

        C'est marrant de vouloir ça juste après avoir décrié le compromis. Tu ne peux pas avoir de proportionnel sans compromis. Sinon, tout le monde garde ses idées et rien n'avance parce qu'il n'y a de majorité pour rien.

        « Rappelez-vous toujours que si la Gestapo avait les moyens de vous faire parler, les politiciens ont, eux, les moyens de vous faire taire. » Coluche

        • [^] # Re: Rare, vraiment?

          Posté par . Évalué à 3 (+3/-2).

          C'est marrant de vouloir ça juste après avoir décrié le compromis. Tu ne peux pas avoir de proportionnel sans compromis. Sinon, tout le monde garde ses idées et rien n'avance parce qu'il n'y a de majorité pour rien.

          Il me semble bien que les pays qui appliquent la proportionnelle ont plus de partis. C'est bien que les gens n'ont pas besoin de faire un compromis sur leurs idées pour intégrer des partis communs.

          Mais bon je reconnais que je n'ai pas été très inspiré par mon dernier paragraphe. Il y a plein de chose à changer dans l'organisation du pouvoir et une proportionnelle serait d'un effet plutôt mineur en comparaison, par exemple, d'un pouvoir de révocation des élus par référendum. Ca c'est puissant. Le peuple devient un vrai gros contre-pouvoir.

          • [^] # Re: Rare, vraiment?

            Posté par (page perso) . Évalué à 6 (+3/-0).

            Il me semble bien que les pays qui appliquent la proportionnelle ont plus de partis. C'est bien que les gens n'ont pas besoin de faire un compromis sur leurs idées pour intégrer des partis communs.

            Si tu prends des pays comme la Belgique, le Luxembourg ou les Pays-Bas. Justement, tous lees partis font des compromis pour aller au pouvoir. C'est-à-dire que le programme de chaque parti ne sera pas appliqué totalement durant la législature (et c'est annoncé dès la formation du gouvernement).

            C'est bien que les gens n'ont pas besoin de faire un compromis sur leurs idées pour intégrer des partis communs.

            Mais ils doivent faire un compromis après l'élection. Mais sinon, rien qu'être dans un parti, c'est très souvent un compromis, tout le monde partage pas les idées du parti à 100%.

            « Rappelez-vous toujours que si la Gestapo avait les moyens de vous faire parler, les politiciens ont, eux, les moyens de vous faire taire. » Coluche

          • [^] # Re: Rare, vraiment?

            Posté par (page perso) . Évalué à -7 (+2/-11). Dernière modification le 19/03/17 à 20:53.

            Il me semble bien que les pays qui appliquent la proportionnelle ont plus de partis.

            Oui, et du coup les partis font des compromis après l'élection pour arriver à influencer un peu les lois plutôt que avant, mais dans tous les cas il y a un compromis au niveau du parti.

            La différence est donc plutôt que les électeurs votent pour des compromis proposés en avance (l'électeur sait pour quel compromis il va voter mais a l'inconvénient de ne plus avoir beaucoup de choix réel) ou qu'ils votent pour des compromis que les partis feront après l'élection (l'électeur a le choix de la "saveur" de son vote mais donne carte blanche aux partis pour les compromis. Spoiler: les gens hurlant aux compromis foireux dans le système français actuel continueront de hurler avec la proportionnelle car les partis "voleront leur voix avec cette saloperie de compromis pour lequel ils n'ont pas voté", c'est bon je connais les pays à la proportionnelle pour rigoler sur les arguments de la plupart des pro-proportionnelle).

            Bref, autant je suis pour la proportionnelle pour plein de raisons diverses et variées (par exemple je préfère que les partis fassent de grandes coalitions et soit à fond dans le compromis, l'opposé complet de ce qu'on me sort la comme argument pour la proportionnelle, j'adore), autant les gens pensant que la proportionnelle résoudra leur critique du style "pas de compromis à faire" sont des rigolos n'ayant pas réfléchi plus de 5 secondes à ce qu'on leur a balancé comme truc populiste (oui, c'est de la manipulation facile pour choper ton vote, on sait que tu ne vas pas réfléchir à ce qu'on te balance) : ces personnes râleront toujours le jour où on passera à la proportionnelle car leur critique sur les compromis n'aura pas changé (au contraire, la proportionnelle force les compromis encore plus, c'est ça le plus rigolo, des gens arrivent à croire que la proportionnelle évitera de devoir faire des compromis alors que la proportionnelle est justement l'acclamation des compromis, et la punition est un blocage du pays si les partis n'arrivent pas à faire de compromis : à noter que les blocages ne sont pas forcément gênant… Si on estime que tout va bien dans son pays et qu'il n'y a rien à changé; c'est un choix, la Belgique a le record du monde avec 541 jours sans compromis en la matière).

            C'est bien que les gens n'ont pas besoin de faire un compromis sur leurs idées pour intégrer des partis communs.

            A part si tu as exactement les mêmes idées qu'une autre personne, ce qui arrive que quand une personne est soumise à l'autre, il est impossible de fonder un parti ou une association sans compromis (car il faut 2 personnes minimum sinon ce n'est pas nommé comme ça : tu dis donc juste avec le "refus du compromis" qui tu aimes être soumis à une autre personne, noter la bonne blague quand le nom d'un mouvement refusant les compromis contient "insoumis").

            Ceux qui disent comme argument lors d'élection qu'ils refusent les compromis car "fidèles à leur idée de justice à la façon de philosophes" sont juste des entubeurs et ceux les croyant des entubés.

            par exemple, d'un pouvoir de révocation des élus par référendum. Ca c'est puissant. Le peuple devient un vrai gros contre-pouvoir

            Non, juste un bordel bloqué à vie, car la majorité ne sera alors jamais d'accord (toujours un "truc" qui fera qu'on votera non), toujours ces beaux fantasmes de démocratie qui en pratique ne fonctionne pas du tout…


            Toujours aussi triste de voir que les gens ne réfléchissent pas à ce qu'ils imaginent penser, voulant des choses qui feraient exactement le contraire de ce qu'ils pensent. Bon, la ça m'arrange, étant pour forcer les compromis et donc logiquement pour la proportionnelle, avoir une personne pour la proportionnelle alors qu'il la déteste en pratique (à cause du refus de compromis incompatible avec la proportionnelle) va dans mon sens, foncez!

            A noter que si en 2017 on avait la proportionnelle, on aurait une coalition de compromis centre-droit ou droite (voire le graphique "L'auto-positionnement des Français"), bien plus "à droite" que ce qui va sans doute se passer, alors vivement que Mélenchon fasse la 6ème république, ses autres idées politiques seraient virées et il aurait réalisé le contraire de ce qu'il "vend" à ses oies :-D.
            A noter que le parlement européen est à la proportionnelle est sa conséquence pour les français est que les français sont moins représentés en UE car le compromis a été de viré les parlementaires FN des compromis, donc moins de votes français (voila, on a une vue de ce qu'est la proportionnelle et des conséquences quand les électeurs en font un peu n'importe quoi :) )

            • [^] # Re: Rare, vraiment?

              Posté par . Évalué à -1 (+0/-3).

              Alors si j'ai bien compris :
              Mélenchon = Le Pen ?

              C'est beau… On y croirait presque !

              "Quand certains râlent contre systemd, d'autres s'attaquent aux vrais problèmes." (merci Sinma !)

      • [^] # Re: Rare, vraiment?

        Posté par . Évalué à 8 (+8/-1).

        Tu me fais penser à cet extrait d'un texte célèbre de Simone Weil.

        Les partis sont un merveilleux mécanisme par la vertu duquel, dans toute l'étendue d'un pays, pas un esprit ne donne son attention à l'effort de discerner, dans les affaires publiques, le bien, la justice, la vérité. […] Si on confiait au diable l'organisation de la vie publique, il ne pourrait rien imaginer de plus ingénieux.

  • # Nouvelles du bouchot

    Posté par . Évalué à 0 (+4/-6). Dernière modification le 19/03/17 à 18:48.

    La manifestation fût un grand succès populaire. La tribune avait dépêché sur place l’un de ses meilleurs méta-expert. Les commentaires furent de grande qualité. Voici le verbatim de la séance d’incubation, reproduit ici sans aucune autorisation et dans l’ordre antéchronologique, comme il se doit.

    17:24:48 xxx 17:23:26 130000 faut pousser le bouchon à pas loin de 4p/m² partout. 80~90 000 semble plus réaliste. Et c'est déjà énorme. 
    16:35:53 xx 130 000 personnes annoncées 
    15:19:43 xx bon, la place est totalement pleine, ça fait environ 10 000 personnes devant les scènes
    15:13:11 xx 15:08:40 tout le boulevard beaumarchais est bloqué : [url] vivement les premières images vue d'en haut ...
    15:12:51 pg 15:11:12 [:ahbon]
    15:12:11 xy 15:04:19 c'est moins que pour fillon
    15:11:42 xx [url] lol, excellent
    15:11:12 yz 14:36:43 je l'ai vu mais c'est une semaine trop tôt
    15:10:58 pg 15:09:47 il a envoyé son hologramme ?
    15:09:47 ab putain ce moment de solitude
    15:09:06 ab yo hip hop jlm
    15:08:40 bc 15:04:19 y'avait 120 000 y'a 5 ans
    15:05:26 xx 15:04:19 y a des cortèges bloqués qui avancent maintenant vers la place. plein de drapeaux JC / PCF / Front de Gauche. Tiens le mot d'ordre n'est pas bien passé :-)
    15:04:19 af 14:58:36 c'est pas mal quand même.
    15:03:37 xx 14:59:21 chai pas, en tout cas toujours aucune photo ve d'en haut diffusée par les équipes, et le discours n'a tjs pas commencé
    14:59:21 pg 14:58:36 ils sont tous bloqués à Orly ?
    

    La tribune a donc pu donner une estimation précise du nombre d’insoumis.

    Elle n’a par contre aucune nouvelle de son grand reporter depuis son dernier post !

    Nous espérons pouvoir bientôt vous donner plus de nouvelles sur cet évènement historique pour la France, dès que les analystes auront débriefé.

    Travailleurs ! (et entrepreneurs !). Ne vous soumettez pas !

  • # Hum...

    Posté par . Évalué à 3 (+10/-8).

    Ça me gène un peu, la propagande politique sur Linuxfr.org…

    • [^] # Re: Hum...

      Posté par (page perso) . Évalué à 10 (+9/-1).

      N'hésite pas à venir en discuter sur la tribune.

    • [^] # Re: Hum...

      Posté par (page perso) . Évalué à 6 (+4/-0).

      De la propagande? Il n'y a pas deux moules d'accord sur la politique!

      http://devnewton.bci.im

    • [^] # Re: Hum...

      Posté par . Évalué à 10 (+19/-0).

      Parler de politique (au sens du débat des idées), c'est devenu gênant un peu partout. À la télé, on ne parle plus de politique, la rubrique dite «politique» se contente de faire à peine mieux que les hebdo people, sans jamais parler de fond (on sait jamais, des fois que les gens comprennent), sans jamais rien expliquer des idées défendues par les uns et les autres, sans même organiser de débats (il me semble que dans les années 80, il y avait plus de débats, maintenant on a surtout des monologues). Dans les lieux publics, on ne parle plus de politique, parce que ça fait trop de bruit et puis tout le monde en a marre, il vaut mieux regarder les écrans publicitaires qui ont envahi tout l'espace public et vendre son temps de cerveau disponible, mais la moindre petite vision d'un tract politique : mais quelle sainte horreur ! Dans les familles, on ne parle plus de politique, parce que ça crée des histoires avec tonton René qui vote pas pareil que Tata Simone et à chaque fois ils en viennent presque au main. Du coup, dès que quelqu'un tente d'aborder un sujet, ça finit en Mamie Jeanine qui fait les gros yeux pour couper court au débat et qui demande si quelqu'un veut une cinquième part de brioche.

      Bref, le seul endroit qui reste où on peut parler de politique, c'est sur Internet. Sur le moindre forum, il y a des sujets politiques, LinuxFR n'y fait pas exception. Et moi, ça me paraît plutôt normal qu'on parle politique, on ne vit pas dans un éther au milieu d'un grand vide, on vit dans une société traversée en ce moment par de grands bouleversements (écologiques, économiques, démocratiques, etc). Tout le monde se pose la question de savoir comment on va finir par sortir du merdier dans lequel on est. Et si on ne parle pas politique, et bien on va rester dans le merdier jusqu'à ce qu'un/une opportuniste en profite pour faire un sale coup. Donc ouais, sur LinuxFR, on parle aussi de politique, c'est juste la vie.

      • [^] # Re: Hum...

        Posté par . Évalué à -2 (+1/-4).

        Ce n'est pas que ça me gène qu'on parle de politique, ça me gène qu'on en parle SUR linuxfr.org.
        Si j'ai envie de lire des trucs sur la campagne présidentielle, je vais dans un forum sur la politique.
        Il y a un gars qui vient de mettre un article très sympa sur son bidouillage d'une freebox, et il a eu droit a des commentaires sur l'opportunité de son post sur un forum Linux.
        Personnellement ça me semble plus pertinent de lire ici des astuces sur du matériel informatique que de la propagande électoraliste.

        • [^] # Re: Hum...

          Posté par . Évalué à 10 (+9/-0).

          Ce n'est pas que ça me gène qu'on parle de politique, ça me gène qu'on en parle SUR linuxfr.org.

          Un forum politique, ça ne devrait pas exister, parce qu'on ne fait pas de politique dans l'absolu. Il n'y a qu'à voir ce que raconte les journalistes dits politiques : du vent. Daniel Schneiderman raconte la chose suivante sur les journalistes politiques : "Il faut supprimer la catégorie des journalistes politiques et les affecter à des services qui parlent de choses sérieuses : conditions de travail, environnement, problèmes monétaires, prix du lait…" Et bien on pourrait en dire autant pour les forums politiques, et c'est bien pour ça qu'on parle de politique sur tous les forums.

          Personnellement ça me semble plus pertinent de lire ici des astuces sur du matériel informatique que de la propagande électoraliste.

          Les deux ont toujours eu leur place ici, et ceux qui remettent ça en cause ont une vision bien étroite.

          • [^] # Re: Hum...

            Posté par . Évalué à 0 (+1/-2).

            Les deux ont toujours eu leur place ici, et ceux qui remettent ça en cause ont une vision bien étroite.

            Non les deux n'ont pas toujours eu leur place ici, ou alors 99,99 % pour le premier et c'est très bien comme ça.

        • [^] # Re: Hum...

          Posté par . Évalué à 3 (+2/-0). Dernière modification le 19/03/17 à 21:55.

          Personnellement ça me semble plus pertinent de lire ici des astuces sur du matériel informatique que de la propagande électoraliste.

          On peut avoir des discussions politiques sans faire de la propagande électoraliste, en fait.

          En fait même, je crois que c'est la seule manière de parler vraiment de politique.

          Contrairement à l'idée reçue, parler élections a moins à voir avec la politique qu'avec les courses de chevaux.

          • [^] # Re: Hum...

            Posté par . Évalué à -1 (+0/-2).

            Certainement, mais la question était : est-ce que Linuxfr est le bon endroit ?
            Sur Linuxfr je parle de comment défendre le Logiciel Libre à tous les niveaux , y compris politique , mais si je veux discuter de politique au sens large j'ai d'autres support.
            Juste mon avis.

        • [^] # Re: Hum...

          Posté par . Évalué à 4 (+3/-1).

          Personnellement ça me semble plus pertinent de lire ici des astuces sur du matériel informatique que de la propagande électoraliste.

          À une époque il y avait un gars qui postait des news sur le monde de la moto.
          Personnellement j'aimais bien mais il se faisait tout le temps incendier.
          En tout cas les commentaires de ces journaux on pour moi été une magnifique occasion de constater l'incompréhension et l'animosité qui va avec des automobilistes par rapport au motocyclistes, c'était navrant mais néanmoins instructif.

          Pour en revenir aux sujets qui doivent être postés sur LinuxFR je dirais que ça ne devrait être que des sujets intéressants point final ;-)

          Je ne suis pas un politicien ! J'ai un avenir à créer, pas un passé à défendre !

      • [^] # Re: Hum...

        Posté par . Évalué à 3 (+2/-1).

        il y a des sujets politiques, LinuxFR n'y fait pas exception. Et moi, ça me paraît plutôt normal qu'on parle politique, on ne vit pas dans un éther

        Il n'empêche que je trouve que la politique est quelque chose de trop sérieux pour qu'on la confie à des politiciens :-)

        Je ne suis pas un politicien ! J'ai un avenir à créer, pas un passé à défendre !

    • [^] # Re: Hum...

      Posté par . Évalué à 8 (+6/-0).

      Comment peux-tu ne pas faire de politique lorsqu'on parle logiciel libre, bien commun ou Microsoft chez l'éducation nationale ? Il me semble qu'au contraire la question politique est au centre de bien de nos préoccupations de libristes.

      D'autre part, l'article est très sobre : il invite à la discussion, sans trop de prise de position. Et rien ne t'empêche de faire de même pour une autre impétrante, comme Marine le Pen par exemple.

      Qu'est-ce qui te gène dans la démarche ?

    • [^] # Re: Hum...

      Posté par . Évalué à 2 (+2/-0).

      De toute évidence, la plupart des commentaires de cette page te donnent raison.

      Les hommes fument le cigare, allons bosser. :D

  • # que font les drapeaux wallons à sa manif?

    Posté par . Évalué à -10 (+3/-14). Dernière modification le 19/03/17 à 22:13.

    Sur Euronews ils ont montré une vidéos d'une manif d'el dictator melanchon, où il y avait quelques drapeaux wallons. Je me suis demandé si ce sont des adeptes du RWF (le parti traître qui veut qu'on devienne français)?
    Déjà qu'on voit pas beaucoup ce drapeau en wallonie alors le voir en france dans une manifestation qui n'a RIEN à voir avec la wallonie, c'est assez marrant :D

    • [^] # Re: que font les drapeaux wallons à sa manif?

      Posté par . Évalué à 4 (+2/-0).

      qui veut qu'on devienne français

      redevienne

      • [^] # Re: que font les drapeaux wallons à sa manif?

        Posté par . Évalué à 2 (+0/-0). Dernière modification le 19/03/17 à 22:51.

        « Elle consacre, en effet, la fin des privilèges et du régime seigneurial, la naissance des droits de l’homme, d’un nouvel ordre institutionnel, économique, social et juridique. Elle place sur le devant de la scène un personnage jusque-là effacé dans le débat politique : le peuple. Elle laisse des traces profondes non seulement dans les dispositions législatives ou l’organisation administrative, mais aussi dans les gestes les plus anodins de la vie quotidienne : songeons au bouleversement engendré par la généralisation du système métrique ou du papier-monnaie. Enfin pour notre pays, l’époque française scelle la réunion des provinces des Pays-Bas méridionaux avec la principauté de Liège. »

        Je mettrais un peu en doute les bénéfices rapportés dans ton lien. Au 19ème siècle le peuple belge était le plus misérable de toute l'europe.

        il faudrait que je fasse un petit peu de recherche pour présenter des documents écrit mais ma source est ici, dans une très longue vidéo: https://www.youtube.com/watch?v=i8Yszr1zEHg

      • [^] # Re: que font les drapeaux wallons à sa manif?

        Posté par . Évalué à 4 (+4/-1). Dernière modification le 20/03/17 à 01:05.

        La seule fois où ma région a été française, c'était lorsque la France était dirigée par un Corse :D

    • [^] # Re: que font les drapeaux wallons à sa manif?

      Posté par . Évalué à 2 (+1/-0).

      Ça ne serai pas en rapport avec l'histoire du rejet du CETA par la wallonie ?

    • [^] # Re: que font les drapeaux wallons à sa manif?

      Posté par . Évalué à 2 (+3/-2).

      Pourquoi ça n'aurait rien à voir avec la Wallonie ? C'est quoi cette espèce d'égocentrisme ? Genre parce que l’élection présidentielle française n'aura pas d'impact directe sur la Belgique, les belges qui s'en soucient sont soupçonnés de traîtrise ?

      On est tous frères, une (mini) révolution, où que ce soit, c'est une révolution pour tous. J'étais content de voir que des Wallons soutenaient Mélenchon.

      • [^] # Re: que font les drapeaux wallons à sa manif?

        Posté par . Évalué à -10 (+1/-14).

        Genre parce que l’élection présidentielle française n'aura pas d'impact directe sur la Belgique, les belges qui s'en soucient sont soupçonnés de traîtrise ?

        Je suis plus septique à ce sujet. Surtout pour défendre un adepte de "diviser pour mieux régner" (ce genre de personne me répugne, ça me rappel trop les politiciens belges).
        Puis pourquoi arborent-ils des drapeaux wallons, comme si la Wallonie soutenait ce papy réac?

        On est tous frères

        Ça s'applique aussi aux européens de l'Est tellement haï par les anti europe ;) (comme l'autre modr qui crache sur les "travailleurs détaché", les allemands etc)

        c'est une révolution pour tous

        Hahahahahahahahahahaha
        J'attends avec impatience une vrai révolution social, pas un papy avec une vision Moyen-Ageuse du monde. Qu'est ce que papylenchon connaît des révolutions technologiques, numériques, scientifiques?

        Perso je fais partie de cette génération de jeune (les Y) qui en a plein le cul des vieux qui se prétendent plus malin que nous alors qu'ils ont foutu en l'air cette planète.

        • [^] # Re: que font les drapeaux wallons à sa manif?

          Posté par . Évalué à 3 (+3/-1).

          Ah ouai quand même…

          • [^] # Re: que font les drapeaux wallons à sa manif?

            Posté par . Évalué à -4 (+0/-5). Dernière modification le 20/03/17 à 16:47.

            Note quand même un truc : ceux que je qualifie de traître ce sont les supporters du RWF (et les anti europe xD ).
            Défendre ses valeurs dans les autres pays européens (comme eux) ne me choque pas du tout que du contraire (ce sont de bons européens). C'est grâce à ce genre d'initiative qu'on verra peut-être un jour un salaire à vie et de l'écologisme à l'échelle de l'Europe.

            • [^] # Re: que font les drapeaux wallons à sa manif?

              Posté par . Évalué à 2 (+1/-1).

              (comme eux)

              Des antifa. La police politique. Grand partisant de la guerre à l'étranger, au point de faire annuler des conférences de gens qui s'y opposent ici. Ils font aussi pression sur Etienne Chouard, et il me semble que Frédéric Lordon est aussi sur leur liste noire.

        • [^] # Re: que font les drapeaux wallons à sa manif?

          Posté par . Évalué à 7 (+6/-1).

          Perso je fais partie de cette génération de jeune (les Y) qui en a plein le cul des vieux qui se prétendent plus malin que nous alors qu'ils ont foutu en l'air cette planète.

          Espèce de soixante-huitard !

          Titre de l'image

          Faut pas gonfler Gérard Lambert quand il répare sa mobylette.

        • [^] # Re: que font les drapeaux wallons à sa manif?

          Posté par . Évalué à 3 (+3/-3).

          Perso je fais partie de cette génération de jeune (les Y) qui en a plein le cul des vieux qui se prétendent plus malin que nous alors qu'ils ont foutu en l'air cette planète.

          Ça va passer. On a tous été jeunes, on a tous pensé qu'on savait mieux que ces vieux cons, et… on a tous fini par en apprendre un peu plus et mûrir.

          • [^] # Re: que font les drapeaux wallons à sa manif?

            Posté par (page perso) . Évalué à 6 (+5/-2).

            Ou alors, on est devenu vieux et con.

            « Rappelez-vous toujours que si la Gestapo avait les moyens de vous faire parler, les politiciens ont, eux, les moyens de vous faire taire. » Coluche

          • [^] # Re: que font les drapeaux wallons à sa manif?

            Posté par . Évalué à -8 (+0/-9). Dernière modification le 22/03/17 à 14:27.

            Ça va passer. On a tous été jeunes, on a tous pensé qu'on savait mieux que ces vieux cons, et… on a tous fini par en apprendre un peu plus et mûrir.

            Murir ça sous entend pondre un gosse pour avoir une laisse autour du cou qui nous incite à devenir un mouton comme les autres? (et a complètement nier la situation)

            Comment oublier qu'on est arrivé au seuil critique de population humaine : on est trop nombreux (et ce sur tout les continents), on consomme trop, on gaspille trop, on pond trop.

            Pour être simple : y a-t-il une seule perspective d'avenir heureuse dans ce monde de plus en plus ressemblant à idiocraty?

            Les vieux ne veulent pas des opportunités apportées par la robotique et l'internet: ils veulent qu'on soit des ouvriers classés socialement par leur emploi (et en pleine compétition pour les dernières ressources) et surtout pas des humains profitant de la vie.

            • [^] # Re: que font les drapeaux wallons à sa manif?

              Posté par . Évalué à 5 (+2/-0).

              Murir ça sous entend pondre un gosse pour avoir une laisse autour du cou qui nous incite à devenir un mouton comme les autres? (et a complètement nier la situation)

              Non, c'est surtout se rendre compte à quel point on peut être ignorant sur beaucoup de choses, comme par exemple découvrir les joies d'être parent.

              Comment oublier qu'on est arrivé au seuil critique de population humaine : on est trop nombreux (et ce sur tout les continents), on consomme trop, on gaspille trop, on pond trop.

              Taux de fécondité en France: 2.01, sous le seuil de renouvellement des générations.
              À qui donc fais-tu la morale?
              De plus, quand il n'y aura plus que des vieux retraités dans un pays, qui le fera tourner?

              Pour être simple : y a-t-il une seule perspective d'avenir heureuse dans ce monde de plus en plus ressemblant à idiocraty?

              Dans Idiocracy, on présente une lente décadence du système et un abrutissement de la masse avec les générations. Essaies-tu de dire que tu te sens plus con que les vieux cons ou tu es une exception dans ta génération?

              Les vieux ne veulent pas des opportunités apportées par la robotique et l'internet: ils veulent qu'on soit des ouvriers classés socialement par leur emploi (et en pleine compétition pour les dernières ressources) et surtout pas des humains profitant de la vie.

              Combien de "vieux" tu connais t'ont dit ça explicitement dans la vraie vie?
              Ou est-ce que tu es frustré parce qu'on t'a dit que tu ne serais pas encore la génération qui vit bien sans jamais travailler?

          • [^] # Re: que font les drapeaux wallons à sa manif?

            Posté par . Évalué à 4 (+3/-1).

            Ça va passer. On a tous été jeunes, on a tous pensé qu'on savait mieux que ces vieux cons, et… on a tous fini par en apprendre un peu plus et mûrir.

            Boh. Moi j'ai d'abord été impressionné par ces vieux dans les médias qui avaient l'air d'en savoir tellement plus que moi. Puis maintenant je me rend compte qu'ils sont tous cons. Ils savent beaucoup de choses (ou pas), mais l'essentiel leur échappe.

  • # un des rares candidats pro travailleur

    Posté par . Évalué à 1 (+4/-5).

    un des rares candidats pro travailleur

    ça veut dire que les autres candidats sont contre le travail, pour la retraite anticipée à 18 ans ?

    • [^] # Re: un des rares candidats pro travailleur

      Posté par . Évalué à 6 (+5/-0).

      J'imagine que c'est un gros troll, mais bon…

      pro-travail !== pro-travailleur

    • [^] # Re: un des rares candidats pro travailleur

      Posté par (page perso) . Évalué à 3 (+3/-2).

      Ca veut dire que beaucoup d'autres candidats proposent de nous* faire travailler plus sans gagner plus et pour moins de prestations sociales.

      *: les travailleurs!

      http://devnewton.bci.im

      • [^] # Pas les mêmes…

        Posté par . Évalué à 8 (+6/-0).

        Ca veut dire que beaucoup d'autres candidats proposent de nous* faire travailler plus sans gagner plus et pour moins de prestations sociales.

        Dès la campagne de Sarkozy de 2007, quelqu’un avait trouvé l’explication de son slogan « travailler plus pour gagner plus » : ce ne sont pas les mêmes qui travaillent plus et qui gagnent plus. Et ça n’a pas vraiment changé avec le « changement [qui était] maintenant » en 2012…

        Théorie du pot-au-feu : « Tout milieu où existe une notion de hauteur (notamment les milieux économique, politique, professionnels) se comporte comme un pot-au-feu : les mauvaises graisses remontent. »

Envoyer un commentaire

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.