Journal L'autre jour d'après

Posté par (page perso) . Licence CC by-sa.
Tags :
4
7
avr.
2020

Après la consultation lancée par des parlementaires, des associations et syndicats ont lancé une pétition « pour un Jour d’Après écologique, féministe et social » qui s'appelle également Le jour d'après. Cette pétition est disponible sur les sites Web de toutes ces organisations, par exemple chez Alternatiba.

Cette pétition fait suite à une tribune intitulée Plus jamais ça ! Préparons le jour d'après que j'ai pu trouver ici par exemple.

  • # Écologique, fĂ©ministe et social

    PostĂ© par (page perso) . ÉvaluĂ© Ă  5 (+7/-5).

    Cette pétition est donc présentée comme préparant un jour d’après écologique, féministe et social. Dans les mesures qui sont demandées, je vois bien les aspects écologique et social, en revanche je ne vois rien qui relève du féminisme et ça m'étonne.

    Personnellement, je ne pense pas signer une pétition qui évoque une volonté féministe sans l'expliciter. Tel que je vois cela, il s'agit soit de se parer d'une bonne volonté sans rien demander à ce sujet, soit de demander par la suite des mesures concrètes qui n'ont pas été présentées à l'avance aux signataires, ce qui m'inquiète.

    • [^] # Re: Écologique, fĂ©ministe et social

      PostĂ© par . ÉvaluĂ© Ă  -2 (+7/-12).

      Personnellement, je ne pense pas signer une pétition qui évoque une volonté féministe

      • [^] # Re: Écologique, fĂ©ministe et social

        PostĂ© par . ÉvaluĂ© Ă  3 (+2/-0).

        Mais encore ?

        • [^] # Re: Écologique, fĂ©ministe et social

          PostĂ© par . ÉvaluĂ© Ă  4 (+4/-2).

          Quel est le rapport entre la crise du covid et le féminisme ?

          L'écologie avec la réduction des espaces, notre inertie devant les enjeux climatiques, de biodiversité, … avec une prise de conscience tardive de ces enjeux OK.
          Aurélien Barreau le met bien en exergue ici: https://www.youtube.com/watch?v=mr9IEab49eY

          Le questionnement de la santé publique et du modèle de société qu'on veut pour demain pourquoi pas ?

          Mais le féminisme avec toutes les dérives liberticides et autres délires auxquels on assiste, je ne vois pas. Donc non merci.
          Bref comme l'a relevé Tanguy, ca sent la récupération douteuse

          • [^] # Re: Écologique, fĂ©ministe et social

            PostĂ© par (page perso) . ÉvaluĂ© Ă  9 (+7/-1).

            Quel est le rapport entre la crise du covid et le féminisme ?

            Aucun, mais cette crise, ou plutôt la sortie de crise est vue par ces organisations comme une opportunité pour changer des choses dans la société. Sur ce point, je serais assez d'accord : il va manifestement y avoir une intervention assez massive de l'État, qui pourra être dirigée.

            On peut par exemple décider de mettre des conditions pour l'obtention d'une aide à la reprise d'activité, disons la réserver aux entreprises qui s'engagent à ne pas investir dans les énergies fossiles, ou aux entreprises qui ont une note d'égalité entre les sexes suffisamment élevée ou qui s'engagent à en avoir une assez élevée dans un an, sous peine de nationalisation.

            Bref, ce n'est pas insensé en soi.

            Mais le féminisme avec toutes les dérives liberticides et autres délires auxquels on assiste, je ne vois pas. Donc non merci.

            C'est en effet mon avis. Je n'ai rien contre des mesures précises, selon ce qu'elles sont exactement, sauf que dans ce domaine, la pétition ne mentionne rien de précis, ce qui m'inquiète parce que ça pourrait ne rien donner, ou être récupéré de diverses façons.

            Bref comme l'a relevé Tanguy, ça sent la récupération douteuse

            Franchement, je ne sais pas, je ne comprends pas ce qui a bien pu passer par la tête des rédacteurs de cette pétition. Ils ont sûrement mentionné le féminisme dans le titre de la pétition parce qu'ils souhaitent une société plus équitable, mais je trouve tout de même un peu gros qu'ils aient juste oublié de le préciser dans les mesures précises demandées dans le contenu de la pétition. Est-ce parce qu'il y avait trop de désaccord à ce sujet, entre les différentes organisations qui ont participé à son élaboration ? Dans ce cas, il aurait mieux valu ne même pas mentionner ce sujet.

            J'espère que des associations féministes feront remarquer cela – une pétition qui parle de féminisme, et qui mentionne des mesures précises dans tous les domaines, sauf celui-ci ,ça devrait faire réagir, tout de même — et que les organisations à l'origine de la pétition pourront s'expliquer à ce sujet.

            • [^] # Greenwashed, dystopique et socĂ©tial

              PostĂ© par . ÉvaluĂ© Ă  8 (+7/-1).

              une opportunité pour changer des choses dans la société

              Oui ! Il est temps (c'est d'ailleurs assez dingue que personne n'y ait pensé avant) allons-y, toussensemb' c'est vrai yen a marre à la fin, faut chan-ger-des-trucs, d'ailleurs c'était, et nom de d'la c'est toujours exactement le programme du président Emmanuel Macr… Heu, attend.

              Le pouvoir ne se demande pas.

              • [^] # Re: Greenwashed, dystopique et socĂ©tial

                PostĂ© par . ÉvaluĂ© Ă  3 (+2/-0).

                Le pouvoir ne se demande pas.

                Personne ici ne parle de prendre le pouvoir.

                J'ai plutôt l'impression que l'idée c'est de profiter la crise actuelle et ses conséquences forcées sur la réduction de l'activité humaine et économique pour dresser un bilan et envisager des changements profonds dans le fonctionnement de notre société.

                Cette période de confinement aura peut-être pour effet de permettre à beaucoup de monde de prendre le temps de porter un regard critique sur le fonctionnement actuel de nos sociétés modernes. Et peut-être que ça aura un effet suffisant sur la conscience collective pour que de vrais changements positifs sur le plan écologique et social surviennent sans passer par un renversement du pouvoir en place.

                • [^] # Re: Greenwashed, dystopique et socĂ©tial

                  PostĂ© par . ÉvaluĂ© Ă  4 (+3/-1). Dernière modification le 08/04/20 Ă  11:15.

                  J'ai plutôt l'impression que l'idée c'est de profiter la crise actuelle et ses conséquences forcées sur la réduction de l'activité humaine et économique pour dresser un bilan et envisager des changements profonds dans le fonctionnement de notre société.

                  Bien sur qu'il faut changer, regarde comment on vit. Les banques gouvernent le monde, et l'ont mis dans l'état où il est. Là, le président, c'est un banquier. Des suggestions pour vivre mieux, tout le monde en a, ce sont généralement les mêmes, et les gouvernants ont eu largement le temps de les entendre, de les mettre dans leur poche et de les retourner à l'envers. C'est une question de confiance. Et désolé, mais si, c'est une question de pouvoir.

            • [^] # Re: Écologique, fĂ©ministe et social

              PostĂ© par . ÉvaluĂ© Ă  -4 (+1/-5).

              Quel est le rapport entre la crise du covid et le féminisme ?

              Aucun, […]

              Je vous laisse le soin de déterminer, en votre for intérieur, si c'est anecdotique, ou pas, mais un « rapport » possible est que les femmes constituent semble-t-il une proportion importante des forces agissantes à l'œuvre en ce moment même (personnel hospitalier, caissières de grandes surfaces, enseignantes…).

              • [^] # Re: Écologique, fĂ©ministe et social

                PostĂ© par . ÉvaluĂ© Ă  5 (+6/-3). Dernière modification le 08/04/20 Ă  18:41.

                Je vous laisse le soin de déterminer, en votre for intérieur, si c'est anecdotique, ou pas, mais un « rapport » possible est que les hommes constituent semble-t-il une proportion importante des forces agissantes à l'œuvre en ce moment même (personnel hospitalier, éboueurs, livreurs…) et accessoirement les victimes fatales du COVID sont à 80% des hommes, ce qui questionne une fois de plus le déséquilibre entre hommes et femmes au niveau de l'espérance de vie. Quitte à instaurer des différences au nom de l'égalité de résultats et non en droit (salaire …hem), on pourrait aussi reposer celle de l'âge du départ en retraite par exemple, ou encore le décrochage scolaire des garçons, … Les sujets ne manque pas.

                Moi aussi je peux extrapoler dans un sens. Bref, je repose la question: Pourquoi explicitement, le féminisme et pas uniquement le sociétal ?

                • [^] # Re: Écologique, fĂ©ministe et social

                  PostĂ© par . ÉvaluĂ© Ă  2 (+4/-2).

                  les victimes fatales du COVID sont Ă  80% des hommes

                  Ce sont effectivement en majorité des hommes, mais ce n'est pas, me semble-t-il, le résultat d'une inégalité systémique --- et, pour le coup, « sociétale » --- imposée dès l'enfance, en tout cas pas au même titre que les inégalités salariales à compétences égales, ou le partage des tâches ménagères, l'accès à l'éducation dans les pays en voie de développement…

                  Vous auriez pu, en revanche et par exemple, mentionner que 88% des sans-abri sont, en France, des hommes (ce qui ne semble choquer personnes, mais en général on déplore plutôt les 12% de femmes…).

                  Pour l'âge du départ en retraite, êtes-vous sûr que la différence est à l'avantage des femmes? N'est-ce pas surprenant si on considère les carrières hâchées, toussa?

                  Pourquoi explicitement, le féminisme et pas uniquement le sociétal ?

                  Ben… je sais pas, parce que, quitte à tirer des leçons de cette crise qui, mine de rien, met en question les bases du fonctionnement de notre société, autant en profiter pour travailler à la fin d'un système de domination institutionnalisé millénaire? Certains penseurs (excusez-moi, je n'ai aucune référence là tout de suite maintenant) établissent des parallèles entre les ressorts de cette domination et ceux, par exemple, de l'exploitation des ressources naturelles, mais bon, ce que j'en dis, moi…

                  • [^] # Re: Écologique, fĂ©ministe et social

                    PostĂ© par . ÉvaluĂ© Ă  3 (+5/-4).

                    le résultat d'une inégalité systémique --- et, pour le coup, « sociétale » --- imposée dès l'enfance, en tout cas

                    Le patriarcat, posé en paradigme: alerte raisonnement circulaire.

                    Quant aux différence salariales à compétence égale même ceci est contestable et contesté.
                    Je vous laisse le soin de chercher un peu car je n'ai moi non plus pas l'envie ni le temps de chercher tout comme vous les références.

                    Ces débats sont stériles mais ce qui ressort avec ce lien … plus qu'indirect entre cette crise et des causes aussi larges et floues, c'est qu'il ouvre la voie aux opportunismes de tout poil.

                    • [^] # Re: Écologique, fĂ©ministe et social

                      PostĂ© par . ÉvaluĂ© Ă  -2 (+1/-3).

                      Ces débats sont stériles

                      Ah, pardon. Je n'avais pas compris que :

                      Bref, je repose la question […]

                      … était purement rhétorique.

                      Et puis bon, les débats stériles, sur dlf… linuxfr, c'est pas le genre ;o).

                      ce qui ressort avec ce lien … plus qu'indirect entre cette crise et des causes aussi larges et floues, c'est qu'il ouvre la voie aux opportunismes de tout poil

                      C'est vrai, quoi, y a vrrraiment pas de raison de vouloir changer quoi que ce soit. En tout cas, pas maintenant, les filles. Peut-ĂŞtre une autre fois.

                • [^] # Re: Écologique, fĂ©ministe et social

                  PostĂ© par (page perso) . ÉvaluĂ© Ă  6 (+5/-2).

                  Tant qu'à mentionner les inégalités qui ne vont pas dans le sens du féminisme, autant ne pas oublier le traitement des pères dans les divorces. J'en ai vu un cas chez un ami, qui a une garde partagée avec sa femme. Récemment, elle est partie « pour affaires » pendant une semaine, abandonnant ses enfant à leur père, et pendant ce temps elle a publié une sextape de vacances avec un homme, à laquelle ses enfants ont d'ailleurs eu accès. Ce cas donc, a été porté au devant de la juge qui s'occupe de ce divorce : elle fait ce qu'elle veut, ça n'a rien à voir avec l'éducation des enfants. Ça, c'est la réponse officielle, mais en réalité, c'est plutôt : c'est une femme, elle a tous les droits, vous êtes un homme, votre parole ne compte pas.

                  Je vous laisse imaginer ce que ça aurait donné si le cas avait été inversé, et que c'était le père qui s'était comporté ainsi.

                  • [^] # Re: Écologique, fĂ©ministe et social

                    PostĂ© par (page perso) . ÉvaluĂ© Ă  5 (+4/-1).

                    Mais ça n'est pas tolérable, on est bien d'accord.

                    D'ailleurs, je ne comprends pas cette propension des magistrats à penser que les femmes sont naturellement celles qui devraient avoir en priorité la garde des enfants (il faudrait en finir d'ailleurs avec cette idée qu'une femme doit avoir des enfants pour être pleinement femme, nous ne sommes pas des machines à procréer).

                    Soit dit en passant, un homicide ou toute autre forme de violence envers un homme est tout aussi inacceptable qu'un féminicide ou des violences faites aux femmes. Ni moins, ni plus, pareil. Mais, il se trouve que, dans le cadre de violences conjugales, ce sont les femmes qui en pâtissent le plus, que ce sont elles qui subissent le plus de violences sexuelles et que, encore bien trop souvent, leur parole n'est pas correctement prise en compte dans les commissariats de police ou les gendarmeries.

                    OS préféré Mageia 7, CMS préféré SPIP, suite bureautique préférée LibreOffice, logiciel de dessin préféré Inkscape.

                    • [^] # Re: Écologique, fĂ©ministe et social

                      PostĂ© par . ÉvaluĂ© Ă  4 (+3/-1).

                      ce sont les femmes qui en pâtissent le plus, que ce sont elles qui subissent le plus de violences sexuelles et que, encore bien trop souvent, leur parole n'est pas correctement

                      Affirmation péremptoire.

                      Les formes de violences sont différentes mais les violences psychologiques, physiques autres que sexuelles que subissent les hommes ne sont pas moins impactantes.
                      Les hommes osent encore moins porter plainte car leur pas parole n'est pas seulement ignorée mais tout bonnement raillée la plupart du temps, y compris par les autres hommes (Et ne ramenez pas ça au patriarcat SVP)
                      Ce qui ramène systématiquement le débat à : "c'est un épiphénomène"

                      Par ailleurs, ils s'exposent souvent à une contre attaque en règle de l'agresseuse qui jouit des biais cognitifs en sa faveur (Les femmes sont faibles et gentilles par essence, cf. affaire Johnny Depp par ex) et prennent que le risque que ça se retourne contre eux.

                      L'issue en est bien souvent le suicide (cf statistiques) ou … hélas un retournement de violence qui évidemment n'a pas les mêmes effets étant donné les différences physiologiques entre les 2 sexes.

                  • [^] # Re: Écologique, fĂ©ministe et social

                    PostĂ© par . ÉvaluĂ© Ă  1 (+2/-1).

                    Hmm… C'est vrai que là, le rapport avec la CoViD-19 est évident…

                    Et puis

                    j'ai vu un cas chez un ami

                    … c'est vrai que c'est un repère sûr, quand il s'agit de raisonner globalement.

                    • [^] # Re: Écologique, fĂ©ministe et social

                      PostĂ© par (page perso) . ÉvaluĂ© Ă  3 (+0/-0).

                      Bah, pour raisonner globalement, il y a les chiffres de répartition des gardes d'enfants, qui parlent d'eux-mêmes.

                    • [^] # Re: Écologique, fĂ©ministe et social

                      PostĂ© par (page perso) . ÉvaluĂ© Ă  2 (+1/-2). Dernière modification le 09/04/20 Ă  14:31.

                      Hmm… C'est vrai que là, le rapport avec la CoViD-19 est évident…

                      Pas du tout, je poursuis simplement sur ce sujet dérivé. Autant l'expliciter, tant qu'à faire : si cette crise doit être l'occasion de faire du féminisme, il faudrait aussi faire du masculinisme, parce qu'il y en a bien besoin aussi, dans certains domaines.

                      Et, féminisme comme masculinisme nécessitent des points d'action concrets, en aucun cas des déclaration vagues comme : on va faire du féminisme, parce que ça peut recouvrir tout et n'importe quoi.

                      • [^] # Re: Écologique, fĂ©ministe et social

                        PostĂ© par . ÉvaluĂ© Ă  0 (+1/-1).

                        Pas du tout, je poursuis simplement sur ce sujet dérivé.

                        Pardon, ça n'est pas du tout un sujet dérivé: votre propos initial soulignait la (non-)pertinence, ou plutôt l'imprécision d'une revendication féministe inscrite dans une pétition portée, pour l'instant, par seize organisations. Manifestement, le souci va au delà de ce manque de précision, car vous insistez:

                        si cette crise doit être l'occasion de faire du féminisme, il faudrait aussi faire du masculinisme, parce qu'il y en a bien besoin aussi, dans certains domaines.

                        En d'autres termes: « Pas de revendications féministes avant qu'on ait parlé de l'ex-femme de mon ami, et de toutes celles qui obtiennent --- injustement, c'est patent, les chiffres parlent --- la garde de leurs enfants ». La cohérence est, il faut vous le reconnaître, inattaquable.

                  • [^] # Re: Écologique, fĂ©ministe et social

                    PostĂ© par . ÉvaluĂ© Ă  6 (+5/-0).

                    C'est pareil chez les hommes battus.
                    Un homme battu qui répond en se défendant, il est mort. La seule réponse possible pour lui, c'est de partir. Tout ira en faveur de la femme qui le bat. C'est une réalité qui est niée.

                    Niée parce qu'on vous répondra que vous êtes un sal*** car il y a plus de femmes battues, et que leur sort est pire. C'est vrai.
                    Elles ont au moins des recours, pas les hommes qui seront toujours seuls face à ce problème.

                    Il n'y a aucune égalité sur ce plan, et ça ne pose aucun problème aux défenseurs de l'égalité. Au mieux, on dira que les hommes sont physiquement plus solide (alors que nombreuses sont les féministes qui nient le corps biologique), alors ils peuvent encaisser, ou bien on ne vous croira pas.

                    J'ai écouté des témoignages assez glaçant la-dessus (côtes cassés, etc)… avec même des femmes qui méprisait encore plus leur homme de ne pas se défendre !

                    • [^] # Re: Écologique, fĂ©ministe et social

                      PostĂ© par . ÉvaluĂ© Ă  6 (+4/-0).

                      Merci !
                      C'est exactement ce que je relate ici avec d'autres mots ici

                      J'en ai directement été la victime, et heureusement pour moi n'ai jamais répondu par une quelconque violence. J'ai parfois pensé au suicide et ce n'est que grâce au soutien de mes enfants, que j'ai aussi failli perdre, d'amis très proches, mais aussi et surtout de ma psychologue qui m'a donné le courage de me séparer que j'ai pu en sortir. Tous n'ont pas toujours cette chance.

                  • [^] # Re: Écologique, fĂ©ministe et social

                    PostĂ© par . ÉvaluĂ© Ă  6 (+4/-0).

                    Ce cas donc, a été porté au devant de la juge qui s'occupe de ce divorce : elle fait ce qu'elle veut, ça n'a rien à voir avec l'éducation des enfants.

                    Ce qui est raisonnable. La justice n'est point affaire de morale.
                    Par contre, il y a plein d'autres déséquilibres à l'égard des hommes qui peuvent découler de séparation et que les combats féministes essaient d'accentuer. En voici quelques uns:
                    - La lutte acharnée contre la reconnaissance du syndrome d'aliénation parentale
                    - La paternité imposée
                    - A l'inverse, le manque de recours pour faire reconnaître sa paternité
                    - L'extension de la non prescription pour les violences sexuelles et la définition de plus en plus arbitraire du consentement: cette épée de Damoclès qui pèse sur chacun de nous, à mettre en balance avec l'impunité devant les fausse accusations.
                    …

                    La liste n'est pas exhaustive.

          • [^] # Re: Écologique, fĂ©ministe et social

            PostĂ© par (page perso) . ÉvaluĂ© Ă  1 (+4/-5). Dernière modification le 07/04/20 Ă  20:19.

            Quel est le rapport entre la crise du covid et le féminisme ?

            Il y en rapport entre capitalisme, dégâts écologique et discrimination des femmes (le patriarcat) qui rend intéressant la jonction des luttes.

            Pour le covid, si tu considères que c'est en lien avec le capitalisme et/ou les dégâts écologiques, alors tu peux indirectement le raccrocher au 3è item.

          • [^] # Re: Écologique, fĂ©ministe et social

            PostĂ© par (page perso) . ÉvaluĂ© Ă  3 (+4/-3).

            Mais le féminisme avec toutes les dérives liberticides et autres délires auxquels on assiste, je ne vois pas. Donc non merci.

            On ne doit vraiment pas connaitre les mêmes féministes !

            * Ils vendront Usenet^W les boites noires quand on aura fini de les remplir.

          • [^] # Re: Écologique, fĂ©ministe et social

            PostĂ© par (page perso) . ÉvaluĂ© Ă  -1 (+1/-2).

            Bonjour,

            Je signerais pas forcément la pétition, mais pour le rapport entre le covid-19 et le féminisme je propose: les femmes confinées avec des hommes violents, abusifs.

            No Brain, No Pain ^_^'

      • [^] # Re: Écologique, fĂ©ministe et social

        PostĂ© par (page perso) . ÉvaluĂ© Ă  5 (+2/-0). Dernière modification le 07/04/20 Ă  15:16.

        Je regrette, mais je n'ai jamais rien écrit de tel. Omettre la fin de ma phrase en change le sens, et relève d'une pratique malhonnête.

  • # Y'a ka faux cons

    PostĂ© par . ÉvaluĂ© Ă  1 (+1/-1).

    Ça sent le «y'a qu'à faut qu'on», la polémique stérile politicienne et carriériste et perso ça me saoule d'avance. Certes il faudra faire un inventaire de la crise. Mais face à l'inédit et dans l'urgence, quel que soit les situations, la solution restera de l'improvisation. Intelligence et humilité resteront les meilleurs armes.

    VoilĂ  mes 2 cents

Envoyer un commentaire

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.