ldubost a écrit 15 commentaires

  • # Deux autres solutions libres

    Posté par  . En réponse à la dépêche Vie dématérialisée. Évalué à 6.

    XWiki et CryptPad !

    XWiki est une plateforme collaborative de gestion de connaissance, pour entreprises et associations. Tres configurable et adaptable. On peut la tester sur le cloud XWiki https://xwiki.com

    CryptPad ayant l'avantage d'être 100% chiffré. Utilisable par les entreprises et aussi les particuliers. On peut avoir 50MB gratuit sur https://cryptpad.fr
    A noter que l'usage à doublé depuis lundi.

    (Note: Nous les développons)

  • [^] # Re: Compromission du JS

    Posté par  . En réponse à la dépêche CryptPad version 3.3 — nouvelle fonctionnalité « teams ». Évalué à 5.

    En terme de complexité, ça revient presque au même que de faire un client lourd. Le problème c'est qu'il n'est pas trivial de passer le code CryptPad en local pour l'instant. Il n'a pas été fait pour fonctionner en dehors d'un serveur. Nous avions demandé un financement (européen) pour modulariser fortement les différentes briques de CryptPad et permettre le développement d'autre type d'application, mais nous ne l'avons pas eu. Donc pour l'instant on modularise par petits bouts.

  • [^] # Re: Compromission du JS

    Posté par  . En réponse à la dépêche CryptPad version 3.3 — nouvelle fonctionnalité « teams ». Évalué à 4.

    Effectivement, le logiciel n'est actuellement pas encore sûr de ce point de vue la. Nous avons étudié un système de signature (
    https://blog.cryptpad.fr/2018/06/15/Signing-CryptPad/ ) mais cela est encore compliqué. Le client lourd est une chose qu'on souhaite fournir mais cela aussi est du boulot. Il nous faut encore du temps.

    Cependant:

    1/ cryptpad peut être installé et self-hosté

    2/ il y a une sacré différence entre laisser ses contenus dechiffrés chez quelqu'un et l'éventualité d'une attaque active sur un compte pour voler les clés

  • [^] # Re: Suivi des modifications ?

    Posté par  . En réponse à la dépêche CryptPad version 3.3 — nouvelle fonctionnalité « teams ». Évalué à 9. Dernière modification le 13/10/19 à 09:09.

    Pour l'instant, il y a un historique permettant de revenir en arrière, mais il n'y a pas encore de présentation des différences.

  • [^] # Re: Cryptpad Slide

    Posté par  . En réponse au message recherche une solution pour faire des slides en markdown sous Fedora 30 . Évalué à 1.

    Tu peux installer CryptPad en local.. C'est assez simple.
    https://github.com/xwiki-labs/cryptpad/wiki/Installation-guide

  • # Très heureux de recevoir la soirée déc-ouverte

    Posté par  . En réponse à la dépêche Soirée déc‐ouverte LinuxFr.org, numéro 3 (13 avril 2017) : DemocracyOS, privacité+LL, Rolisteam. Évalué à 5.

    XWiki est très heureux de recevoir la soirée déc-ouverte LinuxFr.org. Nous avons participé à la réunion précédente et les échanges étaient très sympas !
    Ceci sera aussi l'occasion de visiter une entreprise du libre à Paris !

    A jeudi !

  • # J'en ai fais mon boulot

    Posté par  . En réponse au sondage Pour défendre le logiciel libre et ses valeurs. Évalué à 5.

    Et celui d'autres, de produire du logiciel libre

  • [^] # Re: Rifkin

    Posté par  . En réponse à la dépêche Vivre du logiciel libre - Ludovic Dubost nous parle de sa société : XWiki SAS. Évalué à 1.

    +1

    Ludovic

  • [^] # Re: Rifkin

    Posté par  . En réponse à la dépêche Vivre du logiciel libre - Ludovic Dubost nous parle de sa société : XWiki SAS. Évalué à 1.

    Proprement, proprement.. C'est vite dit. Je ne suis pas spécialement convaincu par le démontage.

  • [^] # Re: Originalité du logiciel initial ?

    Posté par  . En réponse à la dépêche Vivre du logiciel libre - Ludovic Dubost nous parle de sa société : XWiki SAS. Évalué à 4.

    C'est aussi une des grandes raisons qui fait, qu'à mon sens, notre modèle, en comparaison au modèle des éditeurs propriétaires français (que je respecte beaucoup), est le bon.

    Un peu trop d'interstices :)

  • [^] # Re: Originalité du logiciel initial ?

    Posté par  . En réponse à la dépêche Vivre du logiciel libre - Ludovic Dubost nous parle de sa société : XWiki SAS. Évalué à 10.

    Bonjour LeBouquetin,

    Il est clair qu'entre le logiciel XWiki et celui qui nous a permis d'avoir les premiers clients, il y a un monde complet. Pourtant les innovations d'XWiki existaient déjà dans des formes rudimentaires.

    XWiki s'est développé et continue à se développer sur plusieurs tendance et innovations:

    Des tendances générales:

    • les wikis, même si le concept du wiki à tendance à être limité à la notion de page texte, alors que le concept est plus général puisqu'il s'agit de collaboration et de liens entre les contenus. Une fois appliqué à tout type de contenus, incluant fichiers, données structurées, applications, ce concept est beaucoup plus large. Cependant il rejoint un concept plus large qui est la collaboration sociale en étant une approche différente.
    • l'entreprise sociale, la collaboration sociale, l'entreprise 2.0. Cependant je regrette que la perception de la collaboration sociale est limité à Facebook plutôt qu'a Wikipedia. Ainsi en entreprise si on parle de Réseau Social, on parle surtout du profil et de canaux de discussions. Cependant l'entreprise 2.0 correspond aussi à des changements organisationnels qui nous correspondent.
    • la gestion de l'information en mode web et l'abandon du mode "fichier", ou toutes les informations de l'entreprise sont déportés sur des serveurs web, et ou progressivement les informations passent de document en page web ou en applications. Ce dernier trend prend cependant du temps car les habitudes sont dures à changer (c'est plus facile de rester en mode fichier sur Google Drive que de changer les modes de collaboration et passer en mode wiki et collaboratif, pourtant ça change tout).

    Des innovations spécifiques à XWiki:

    • le Wiki structuré ou Wiki applicatif. Dés 2003, dans XWiki on peut faire des pages Wikis en mode formulaire. Nous avons rendu cette innovation beaucoup plus accessible avec AppWithinMinutes beaucoup plus tard. Mais dés 2003 cette innovation était importante car elle à permit de répondre à plus de besoins des entreprises
    • la plateforme de développement en mode Web. XWiki en plus d'être un wiki est une plateforme de développement complète. Son interface elle même est construite sur une API scriptée. Il est possible de customiser XWiki et de faire des applications, y compris non collaboratives. Le mode de développement d'XWiki est très innovation car il est possible de développer 100% par le navigateur web. Cela permet à un développeur de travailler avec un graphiste, un chef de projet et de voir le projet se construire petit à petit sur une interface unique. Cette innovation est surtout orienté vers les développeurs dans l'entreprise en permettant de faire des développements encore plus rapides.

    Au départ, nous avons commencé soit par des développements importants basés sur la plateforme XWiki, soit par des améliorations ou des formations sur le logiciel XWiki comme outil simple de collaboration. Par exemple le projet Curriki (http://www.curriki.org) décliné en Planète Sankoré en France (http://planète.sankore.org) à été des premiers grands clients d'XWiki, et l'usage d'XWiki est plus un usage plateforme que Wiki (Curriki et Sankoré sont des espace de partage pour l'éducation), et le logiciel Curriki/Sankoré est un solution à part entière utilisant XWiki comme base.

    Nous n'avons jamais été positionné comme un "me-too", c'est à dire un remplacement d'outil closed source parce que le Wiki est un usage innovant et c'est à la base une innovation "Libre" (la plupart des logiciels de Wikis sont des logiciels libres). Le concurrent propriétaire dans ce domaine est Atlassian Confluence qui s'est lancé environ au même moment, et leur approche commerciale étant plutôt aggressive au niveau prix le positionnement "gratuit" d'XWiki n'est pas le critère principal qui ferait choisir XWiki (cependant depuis et c'est ce que j'avais anticipé, les prix d'Atlassian ont bien augmentés donc cela devient un argument). L'argument face à Confluence à toujours été sur les features et en particulier le "Wiki Structuré", XWiki et l'Open Source en tant que plateforme ouverte et extensible). Après nos concurrents sont sur un domaine plus large de la collaboration et sur ce domaine nous faisons jouer tout aussi bien des arguments de prix que des arguments d'approche différente et innovante. C'est le cas de la concurrence avec Microsoft Sharepoint. L'argument prix existe, encore que beaucoup d'entreprises ont Sharepoint gratuitement ou pseudo-gratuitement, ce qui fait partie de la tactic de Microsoft pour empêcher l'entrée de concurrents. Mais le prix est loin d'être le seul argument. Nous considérons que nous sommes compétitifs en tant que tels, après nous présentons le libre comme un avantage supplémentaire pour les clients leur offrant des garanties à long terme, mais il est important de savoir que le plus important est d'abord de pouvoir bien répondre aux besoins des clients.

    Maintenant un argument que nous utilisons souvent est cette garantie à long terme et les perspectives que nous pouvons offrir aux utilisateurs et clients d'XWiki. Nous leur indiquons que si aujourd'hui avec une centaine de clients nous arrivons à financer les développements d'XWiki au niveau ou ils les considèrent déjà comme concurrentiel face à des offres d'entreprises dont les comptes sont en milliards de  et à des startups qui lèvent des dizaines de millions de, alors à eux de voir ce que le logiciel XWiki pourra être avec des milliers ou dizaines de milliers de clients. C'est ça un argument fort du libre. Au fur et à mesure que les clients adoptent les solutions libres, celles-ci ne peuvent que s'enrichir et devenir plus riches et fonctionnelles. Si les milliards dépensés chez Microsoft allaient vers le libre, ne serait-ce qu'en étant divisé par 10, la R&D des éditeurs libres serait forcement boostée.

    D'ailleurs je conseillerais aux entrepreneurs Open Source de ne pas être des "me-too open source", et d'avoir leur approche et leur différentiateur, ne serait-ce que pour se différencier des autres solutions libres qui existent, ou envers les solutions "cloud" peu chères. Le sens de l'histoire va vers des solutions de moins en moins onéreuses qui font de plus en plus de choses. Tout entreprise de logiciel doit être prête à être concurrentielle dans un marché compétitif. C'est aussi une des grandes raisons qui fait qu'à mon sens notre modèle en comparaison au modèle des éditeurs propriétaires français (que je respecte beaucoup). Forcement à un moment ces éditeurs feront face à une concurrence de plus en plus rude des logiciels libres et il sera trop tard pour changer de modèle.

    Ludovic

  • [^] # Re: JEI et CIR

    Posté par  . En réponse à la dépêche Vivre du logiciel libre - Ludovic Dubost nous parle de sa société : XWiki SAS. Évalué à 6.

    Concernant JEI et CIR, XWiki y a et y fait encore appel. Nous avons été JEI sans problème depuis le début d'XWiki et nous avons le CIR depuis 2006. Pour cela nous avons été initialement aidé par une personne de l'incubateur Telecom Paris (je peux te mettre en contact car il a aidé d'autres entreprises).

    Dans le cas d'XWiki, nous sommes assez bien dans le "cadre" car XWiki est un logiciel innovant et nous n'avons pas eu de difficultés à justifier cela. Nous avons eu un contrôle URSSAF et deux contrôles fiscaux qui ont validés nos dossiers. Cependant nous avons aussi été aidé car depuis 2007, nous avons répondu avec succès à des projets de recherche collaboratifs (d'abord Français puis Européen). Cela bien entendu donne une justification supplémentaire à l'aspect recherche chez XWiki.

    Je ne peux que conseiller pour les acteurs du logiciel libre de faire appel à JEI et CIR, mais bien entende de bien préparer leur dossier. Pour ceux qui veulent des garantis la méthodes du rescrit (JEI et CIR) est un bon moyen de se protéger avant de faire les dépenses.

    Ludovic

  • [^] # Re: Merci, et questions

    Posté par  . En réponse à la dépêche Vivre du logiciel libre - Ludovic Dubost nous parle de sa société : XWiki SAS. Évalué à 7.

    Bonjour Zenitram,

    Il y a divers scenarios. Tout d'abord, nous avons une équipe de développeur permanent qui bosse sur le produit sans aucune facturation client. Ces développeurs sont payés par la marge du support et des projets de développement clients ainsi que par le CIR (Crédit Impôt Recherche) et projets de recherches financés. Ils sont quasi à 100% sur la roadmap que nous décidons et discutons avec la communauté. Cette équipe est aussi sollicité pour certains développements qui vont dans le produit et sont achetés par les clients (c'est le cas par exemple du File Manager en AngularJS développé cet été). En général nous faisons des discounts plutôt important quand nous estimons que ces développements sont intéressants pour la roadmap (25% voire 50%) sans compter que dans ces cas nous ne regardons par trop les jours consommés et nous concentrons beaucoup plus sur le fait de faire de la très haute qualité réutilisable. Cette équipe est aussi sollicité par notre équipe de support pour investiguer et corriger les bugs dans le produit. Il est difficile d'estimer la part de facturé car c'est bien facturé dans le cadre des contrats de support mais ce n'est pas une facturation au temps mais une garantie. Nous estimons à 25% environ le temps passé sur les corrections de bugs.

    Par ailleurs nous avons une équipe de projet clients, dont les projets sont facturés. La c'est le mode inverse. La majorité des développements sont "spécifiques", cependant il arrive que nous développons dans ces projets clients des modules que nous mettons en Open Source (avec l'accord du client), ou bien que nous corrigions ou améliorons des éléments de la plateforme XWiki. Il n'y a pas vraiment de discount de ce côté la mais un intérêt mutuel des clients à voir la plateforme s'améliorer. L'équipe client "prête" aussi des développeurs à l'équipe coeur pour travailler sur des application quand il y a du temps disponible. Cette dernière année l'équipe client à publié beaucoup d'applications/extensions d'XWiki.

    En terme d'effectifs l'équipe client est environ deux fois plus importante que l'équipe permanente produit, cependant l'équipe produit est très "sénior".

    Ludovic

  • [^] # Re: Intéressant

    Posté par  . En réponse à la dépêche Vivre du logiciel libre - Ludovic Dubost nous parle de sa société : XWiki SAS. Évalué à 9.

    Bonjour Yves,

    Question: Combien de prospects dans le carnet d'adresses ? Avec quel pourcentage dont vous pouviez être sûrs qu'ils signeraient un contrat de service ? En gros, quel risque…

    Je ne sais pas trop comment répondre à cette question. XWiki travaille surtout avec des appels entrant. En général on est à plus de 50% sur ces appels en terme de signature. Après plus nous travaillons avec des personnes qui ont juste laissé leur contact sur le site, mais sans faire une demande particulière, plus le taux chute. Sur la partie entrante le risque est donc faible. Sur le reste de la base cela demande un investissement commercial plus important.

    Question: Combien de temps d'activité avant que l'entreprise ne soit devenue rentable ? J'entends par là que le(s) salarié(s) n'y étaient pas de leur poche…

    Il n'y a que moi qui effectivement n'a pas eu de salaire au début de l'entreprise. Comme je pouvais me le permettre, les revenus ont permis ainsi d'embaucher des nouveaux employés. L'entreprise elle même à toujours dépensé moins que ce qu'elle avait. Après il est sûr que nous avons tous fait des efforts sur les salaires en particulier au début. Progressivement, nous avons monté les salaires pour que nos salaires soient le plus compétitif possible. Après il est probable que beaucoup d'entre nous pourraient avoir des jobs mieux payés, mais probablement pas en faisant du logiciel libre.

    Question: Et au fait, combien de personnes à la création de l'entreprise ?

    J'ai été seul au début. Le premier employé était en 2005. Le capital a été ouvert à 12 employés en 2008.

    Question: Quel genre d'horaires (h/semaine) ?

    Il n'y a pas de création d'entreprise sans effort. Mais aujourd'hui le rythme de travail est "normal" chez XWiki car nous faisons un marathon et il est impossible de sprinter en permanence dans un marathon.

  • # 76 devs open source de plus

    Posté par  . En réponse à la dépêche 100 développeurs : la part belle à l’Open Source. Évalué à 2.

    Vous pouvez voir sur le groupe Open Source Get Together Paris, une liste de 76 développeurs et 89 projets auquels dans lesquels ils sont impliqués.

    Ce sont beaucoup de développeurs du monde Java.

    Membres
    http://www.ossgtp.org/xwiki/bin/view/Main/UserDirectory

    Projets
    http://www.ossgtp.org/xwiki/bin/view/OSSGTP/Projects

    Ludovic Dubost, XWiki