Journal Google apps, vente liée et action collective ?

Posté par  . Licence CC By‑SA.
Étiquettes :
20
13
jan.
2019

Cher journal,
J'ai commandé pour Noël un nouveau smartphone. J'ai pris soin de choisir celui-ci en fonction de mon (petit) budget et de sa compatibilité avec LineageOS. Le but, c'est d'utiliser un android un peu allégé en blob mais surtout de me passer des google apps et autres applications GAFAM (comme l'app Facebook).

Si tout va bien, je devrais le recevoir dans quelques jours. Je sais d'avance que je vais galérer pour installer un os alternatif, ce qui, au passage, va faire sauter la garantie de mon téléphone. Malgré mes expériences passées, je table sur au moins une demie-journée, voir une journée complète pour faire ce boulot.

Aussi, j'enrage à l'avance de perdre mon temps à faire ce qui devrait être proposé par le constructeur du téléphone.

D'où ma question/remarque. Depuis 4 ans, nous pouvons faire des actions juridiques collectives. Or, ces applications préinstallées sont très difficiles, voire impossibles à supprimer. Je ne suis pas juriste, mais cela ressemble fortement à de la vente liée/forcée.

Bref, pensez-vous qu'une action collective concernant cette vente liée soit envisageable ?
Avez vous eu vent d'une démarche similaire ?

  • # Prix des applications ?

    Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 5.

    Combien coûtent ces applications si elles ne sont pas fournies par défaut ?

    • [^] # Re: Prix des applications ?

      Posté par  . Évalué à 5.

      Pas sûr que ce soit pertinent, enfin pour la vente liée si.

      Il peut y avoir un truc un faire: Internet Explorer n'était pas disponible à la vente, juste pré-installé et désigné comme navigateur par défaut… et imbriqué dans le système pour qu'il soit presque indispensable et indissociable de l'OS. Je ne connais pas le détail mais le cas du merdier logiciel Google me semble un cas plus proche de ce cas de navigateur web préinstallé

      • [^] # Re: Prix des applications ?

        Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 5. Dernière modification le 13/01/19 à 20:41.

        Si elles sont gratuites, ça ne risque pas d’être de la vente liée ;)
        Peut-être de l’abus de position dominante, mais c’est tout autre chose.

      • [^] # Re: Prix des applications ?

        Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 10.

        À ce qu’il me semble pour Internet Explorer ce n’était pas la carte « vente liée » qui a été jouée (carte qui semble avoir peu de valeur en jeu) mais la carte « abus de position dominante ».

        Parce que la vente liée ne dérange pas les gens, je crois que c’est psychologique, d’une part les gens ont l’impression d’être gagnant dans l’affaire quand ils sont client, et l’homme a une certaine propension à ne pas vouloir ébranler le système dans l’espoir plus ou moins conscient d’en profiter un jour (c’est un système de rente, c’est séduisant), l’homme ne s’y oppose donc pas par principe pour garder la porte ouverte à ce qu’il puisse faire de même même si ça n’arrive jamais, cela forme une armée de perdants qui défendent les règles d’un jeu pipé en disant « c’est normal c’est le jeu » parce qu’ils rêvent d’en profiter un jour. Alors que l’abus de position dominante, si l’homme peut aussi rêver en profiter, l’homme comprend bien que c’est ça qui l’empêchera d’être celui qui profite dans ce jeu pipé car il arrive après la bataille et il sait qu’il est déjà perdant, il a donc besoin de faire tomber le gros pour espérer le remplacer. D’ailleurs le concept d’abus de position dominante c’est un peu le concept de « y a la bonne vente liée et la mauvaise vente liée », l’homme peut résoudre ses dissonances en se disant qu’il défend la « bonne vente liée » et qu’il peut donc attaquer un abus de position dominante, et il comprend bien qu’il a besoin de s’y attaquer d’abord s’il veut en profiter ensuite. Règle du jeu toussa… Ce sont des réflexes primaires de survie.

        ce commentaire est sous licence cc by 4 et précédentes

    • [^] # Re: Prix des applications ?

      Posté par  . Évalué à 6.

      Le prix ? Ce sont nos données…

  • # Déjà tenté...

    Posté par  . Évalué à 4.

    Je crois que de très nombreuses actions ont déjà été tentées dans ce sens (des journaux avaient même été postés ici à ce sujet). Aucune n'a abouti à ma connaissance. La défense des constructeurs/vendeurs est que ces logiciels font partie de l'appareil et qu'il ne fonctionne pas sans (ce n'est donc pas une vente liée au sens juridique), malgré toutes les contre-preuves qu'on pu apporter les victimes de ces installations non désirées :-(

    Celui qui pose une question est bête cinq minutes, celui qui n'en pose pas le reste toute sa vie.

    • [^] # Re: Déjà tenté...

      Posté par  . Évalué à 7.

      Il ne faut pas considérer que l'argument des constructeurs est sans valeur. Un téléphone ou un ordinateur sans OS n'est pas utilisable, et c'est l'intérêt du grand public qu'il soit livré avec un OS. Quand l'OS est payant et que son prix est quantifiable dans le prix d'achat, tu peux toujours essayer de te le faire rembourser (de nombreux constructeurs remboursaient quand même tout ou partie du prix de la licence Windows sur les portables). Quand l'OS n'est pas vendu en boutique, comme Android, ou pire, quand il peut être téléchargé gratuitement, tu ne peux pas déterminer la valeur de cet OS, et tu n'as aucune base pour demander un remboursement. N'importe quel juge considérera qu'au pire, on t'a fourni quelque chose dont tu n'as pas l'utilité, un peu comme un bouton supplémentaire cousu sur le revers d'une veste. Certes, tu l'as "payé" avec le reste, mais ça fait partie intégrante du produit, tu ne peux pas renvoyer le bouton et demander de te faire rembourser.

      Arguer que c'est difficile d'installer un OS alternatif, c'est se tirer une balle dans le pied. Soit ton angle d'attaque, c'est de dire qu'on te fournir et te fais payer un OS dont tu n'as pas besoin parce qu'il est facile d'en installer un autre, soit tu leur reproche de ne pas faciliter l'installation d'un autre OS, mais c'est contradictoire. En plus, les constructeurs ont une réponse toute prête, difficile à parer : ils n'ont aucune raison légale de te faciliter la vie, ils te fournissent un appareil qui fonctionne, et ils n'ont pas à dépenser en R&D pour te fournir un appareil qui fonctionnerait avec des logiciels tiers.

      Sur le fond, il faudrait un raz-de-marée législatif pour imposer une séparation stricte entre matériel et logiciel; identifier toute brique logicielle fournir avec n'importe quel matériel électronique, fournir une documentation technique détaillée de l'interface, et considérer comme un vice caché tout dispositif qui rendrait compliqué le remplacement de toute brique logicielle par une autre… C'est pas gagné. Au delà des poids des lobbies, de la légalité internationale de ce genre de clauses, et du risque de voir le nombre de fournisseurs souhaitant se conformer à une législation aussi contraignante diminuer drastiquement, et avec elle l'offre disponible aux consommateurs européens, tu vas avoir le difficile problème des recours, étant donné la technicité des problèmes. Ta carte graphique ne fonctionne pas sous Linux? Le constructeur va dire que sa doc est au point et que le bug est dans le driver Linux, et ça va être à toi de payer l'expertise pour montrer que le driver linux suit la spec? Et ça, ça va être dans le moindre appareil connecté, le moindre four haut de gamme, la moindre télé, la moindre bagnole? Il y a peut-être un jour où les industriels auront raison de se plaindre du poids des normes, parce que cette idée me semble avoir des conséquences assez monstrueuses en termes de devoirs des industriels.

      • [^] # Re: Déjà tenté...

        Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 3.

        Je ne sais pas si c'est applicable pour les téléphones, mais du temps des premières demandes de remboursement de Windows il me semble que la séparation légale entre matériel et logiciel était la base des dossiers qui allaient en justice :
        - Matériel : Vente d'un produit.
        - Logiciel : Vente d'une licence d'utilisation.

      • [^] # Re: Déjà tenté...

        Posté par  . Évalué à 2.

        Hello,
        Ce que je conteste, c'est que pour pouvoir se servir d'un téléphone Android, il faut obligatoirement avoir un compte google. Est-ce normal d'obliger les gens à avoir un compte google pour utiliser le market android ?

        C'est vicieux, car sans le market, tu ne peux pas faire grand-chose de ton téléphone. Donc, tu es, de fait, obligé d'avoir un compte google et de lier ce compte google à ton téléphone pour pouvoir t'en servir.

        Aussi, pourquoi les constructeurs ne proposent-ils pas l'installation de F-Droid en natif ? Et aussi, pourquoi rendre la désinstallation des applications 'GAFAM' comme Facebook (qui pompent un max de batterie) impossibles ?

        • [^] # Re: Déjà tenté...

          Posté par  . Évalué à 3.

          […] pour pouvoir se servir d'un téléphone Android, il faut obligatoirement avoir un compte google

          Ce n'est pas vrai pour tout le monde, il ne faut pas exagérer non plus. J'ai un téléphone avec Android et pas de compte Google, presque uniquement des applications venant de f-droid. Le seul qui me pose un souci, c'est Signal, qui n'est pas distribué dans f-droid et que je dois télécharger directement en APK.

          Sinon, "pas faire grand chose sans le Market" est très relatif :-) Je fais déjà bien assez de choses avec mon téléphone rien qu'avec les appli f-droid!

          Par contre, je suis entièrement d'accord avec toi sur l'impossibilité de désinstaller certaines applications : Ce sont des partenariats entre les constructeurs et ces 'GAFAM' qui permettent ce type de blocage insupportable à mon goût.

          Celui qui pose une question est bête cinq minutes, celui qui n'en pose pas le reste toute sa vie.

        • [^] # Re: Déjà tenté...

          Posté par  . Évalué à 5.

          pour pouvoir se servir d'un téléphone Android, il faut obligatoirement avoir un compte google.

          Non, c'est pour avoir accès au market. Tu peux très bien installer Fdroid et tout un tas d'APK si tu veux. Tu as besoin d'un compte Google pour utiliser les services proposés par Google, je ne sais pas si c'est spécialement choquant. C'est vrai qu'on peut utiliser un dépot Debian sans compte Debian, donc ça pourrait être autrement, mais ça ne l'est pas.

          pourquoi les constructeurs ne proposent-ils pas l'installation de F-Droid en natif

          Pourquoi Windows ne te propose pas un double boot Linux en natif? Parfois, on rêve quand même un peu. Sous prétexte de protection du consommateur, tu voudrais qu'une plate-forme te livre ses outils et ceux de ses concurrents… Pour chaque application livrée avec un téléphone, il y a de grosses négociations et des histoires de gros sous derrière. C'est peut être regrettable, mais c'est comme ça que ça fonctionne, les concurrents et/ou compétiteurs négocient férocement toute part de marché. Si tu veux te lancer dans la danse, il faut rentrer dans le jeu, aller voir les constructueurs de téléphone, et leur demander d'installer tes logiciels, en négiciant combien ça peut te coûter et combien ça leur ferait vendre (ou perdre des ventes).

          Et aussi, pourquoi rendre la désinstallation des applications 'GAFAM' comme Facebook (qui pompent un max de batterie) impossibles

          Il y a autant de systèmes que de téléphones et de constructeurs, ou presque, mais sur mon téléphone, on peut "désactiver" toutes les applications non-installables. Les applications désactivées restent installées dans leur version livrée avec le téléphone, mais ne sont pas exécutées (ou si elles le sont, c'est très bine cachées). De toutes manières, ce genre de choses ne dépend pas de Google, mais des constructeurs de téléphone, qui te refilent un téléphone avec une surcouche à Android qui fait ce qui les arrange en fonction des accords qu'ils ont passé avec untel ou untel. Ça va jusqu'au point où Google se plaignait beaucoup de ces surcouches qui pourrissent l'image d'Android.

  • # Projet Treble

    Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 7.

    C'est un peu décalé par rapport à ta question d'origine, mais il y a eu un changement récent là-dessus:
    Depuis Android Oreo (sorti il y a 1 an et demi, donc pour les téléphones assez récents quand même), Android a imposé le support du Projet Treble au constructeur.

    Le résultat concret de ce projet est qu'il est possible de compiler un Android complètement opensource (dénué d'applications Google ou constructeur), et de le flasher* sur n'importe quel téléphone certifié Google/Android, ça fonctionnera. Booter AOSP fait partie de la certification, d'où la garantie que ça marchera.

    Évidement tout n'est pas parfait, du coup y a une ROM communautaire qui contient quelques correctifs additionnels ( https://forum.xda-developers.com/project-treble/trebleenabled-device-development/aosp-9-0-phh-treble-t3831915 )

    *: Les constructeurs peuvent toujours interdire aux utilisateurs de flasher quoique ce soit, donc c'est pas encore complètement automatique, il faut encore vérifier avant d'acheter un téléphone

  • # Déjà fait. Mais pas pour nous.

    Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 6.

    Ce procès a déjà eu lieu, et Google a déjà perdu.
    Par contre, comme ça l'a été pour Windows Media Player, il a été considéré que ce sont les constructeurs qui subissent cette vente liée, et non l'utilisateur final.
    Ainsi, il est désormais possible pour les constructeurs de ne pas installer Chrome par exemple.

    Cette décision a changé le business model en Europe de Google/Android:
    Précédemment, les applications Google étaient fournies gratuitement, du moment qu'elles étaient toutes présentes.
    Maintenant, elles sont payantes (de quelques euros pour les bas de gammes, à 50€~ pour le haut de gamme de ce que j'ai lu).
    Après, j'imagine que pour compenser la perte, Google a créé ou augmenter un partage de revenu avec les constructeurs…

    • [^] # Application Facebook et Linkedin collantes

      Posté par  . Évalué à 4. Dernière modification le 14/01/19 à 16:10.

      Cela influence quelques choses sur la présence d'application préinstallée ? impossible de virer les applications Facebook et Linkedin de mon téléphone Samsung.

      Elles sont toujours présentes et ne demande que de se "mettre à jour", pour télécharger l'application entière, et pomper mes contacts.

      On peut juste les "désactiver", je m'en suis aperçu à leur premières tentatives de mise à jour, en plus, par défaut, toutes les autorisations sont accordées !

      "La première sécurité est la liberté"

      • [^] # Re: Application Facebook et Linkedin collantes

        Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 5. Dernière modification le 14/01/19 à 16:59.

        C'est peut-être un coup d'épée dans l'eau, mais perso je mets une note à 0 sur le Play store à toutes ces applications. Avec un court commentaire expliquant que je n'en veux pas mais qu'elle est impossible à désinstaller de mon téléphone (avec la marque du téléphone).

        Si tous les gens ennuyés par ces trucs invirables faisaient la même chose, ça rentrerait ptet dans la tête des éditeurs et constructeurs. (le plus probable est qu'on ne pourrait plus noter ce type d'appli, mais bon…)

        • [^] # Re: Application Facebook et Linkedin collantes

          Posté par  . Évalué à 3.

          Le plus probable est que ça reste le même coup d'épée dans l'eau. Ça m'ennuie autant que toi mais combien de personnes sont véritablement "ennuyées par ces trucs invirables" ? Entre ceux qui sont très contents de les avoir et ceux qui ignorent complètement qu'elles sont là où ce qu'elles sont/font (exemple typique, mon père sait où trouver whatsapp, l'appareil photo et le navigateur mais c'est à peu près tout… Pour lui les autres icônes font juste partie du système et il ne se pose pas la question de les retirer). Un peu comme "Le E bleu"="Internet" pour beaucoup de monde à l'époque, l'utilisateur lambda ne se pose pas ce genre de questions. Du coup nous resterons très largement minoritaires et les éditeurs/constructeurs n'auront aucune raison de changer.

  • # S.A.V. & ROM alternative

    Posté par  . Évalué à 3.

    Je sais d'avance que je vais galérer pour installer un os alternatif, ce qui, au passage, va faire sauter la garantie de mon téléphone

    J'eus jadis un LG G3 qui a fait un aller/retour au S.A.V. après avoir connu une ROM alternative. j'avais pris soin de réinstaller la ROM d'origine, mais le bootloader alternatif était toujours installé lors de l'envoi.
    Je suppose qu'en fonction de la marque, voir du technicien qui s'en occupe, il peut y avoir des différences sur la manière dont c'est géré, mais si change d'OS, c'est peut être une précaution à prendre en cas de pépin.

    • [^] # Re: S.A.V. & ROM alternative

      Posté par  . Évalué à 2.

      Je suppose qu'en fonction de la marque, voir du technicien qui s'en occupe, il peut y avoir des différences

      Il me semble probable que l'installation d'une ROM alternative est tellement marginale que si l'appareil arrive et qu'il semble booter sur l'OS de départ, personne ne va jamais aller vérifier.

  • # Quel modèle?

    Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 1.

    Et du coup, quel modèle as-tu choisis?

    • [^] # Re: Quel modèle?

      Posté par  . Évalué à 2.

      J'ai pris un SAMSUNG GALAXY A5 (2017)

  • # La réponse déjà été donnée ?

    Posté par  . Évalué à 2.

    Cette demande me semble assez proche de celle des consommateurs ne voulant pas de Windows "pré-chargé". Et la jurisprudence n'est pas allé dans le bon sens :

    https://cuifavocats.com/logiciels-precharges-la-cjue-se-decredibilise/

    Bref, totalement désolant. Et pas forcément bon pour la planète.

  • # le non support

    Posté par  . Évalué à 4.

    est probablement l'angle d'attaque le plus prometeur surtout avec la montee de la prise de conscience de la necessite de la securite des donnees.

    Vu que les constructeurs, en dehors de Apple il faut le reconnaitre, arrete de supporter le matos qu'ils ont vendu a sa sortie d'usine ou 2 ans apres pour les autres (dans le meilleur des cas) c'est sur cela qu'il faudrait le faire tomber.

    Combien de milliards de tel android non patche trainent dans le monde en raison de ces politiques d'obsolescences programmees?

  • # Le paiement c'est les données

    Posté par  . Évalué à 0.

    Si il fallait tout installer soi même, personne ne le ferai…
    Ce qu'il faudrait pouvoir avoir le choix.
    Dans un autre ordre d'idée, Google a testé des résultats nettoyés pour se conformer aux directives européennes.
    D'ici à ce qu'on nous fournisse des téléphones vides….
    ou que l'on fasse payer pour utiliser la suite Google…
    il y a encore quelques pas…

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n’en sommes pas responsables.