• # retour à notre petite échelle de LinuxFr.org

    Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 10 (+23/-0). Dernière modification le 26/06/22 à 11:12.

    Chaque semaine, nous recevons plusieurs propositions de contenus sponsorisés, articles à écrire ou publier contre rémunération, pour des sujets variés, en français ou d'autres langues d'ailleurs. (En plus des pénibles habituels type spammeurs, SEO, qui soumettent des contenus pourris dans toutes les langues - suédois ce matin, ou qui pourrissent le site de traductions à l'arrache pour mettre un lien vers l'étron à vendre). Clairement il y a un business sans conscience et avec beaucoup d'argent, pour une emprise sur les cerveaux…

    Techniquement les sites à contenus produits par les visiteurs qui ne nettoient pas le spam sont une plaie pour le reste d'Internet (utilisés comme liens partout ailleurs). Et certains ne nettoient pas car ils sont uniquement créés pour spammer / désinformer… notre liste de blocage est en remplie.

  • # Certes...

    Posté par  . Évalué à 6 (+5/-1).

    mais comment est-ce que je vérifie que cet article n'est pas lui-même un exemple de ce qu'il dénonce ?

    • [^] # Re: Certes...

      Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 3 (+2/-1).

      Déjà, qui paierais pour ça ?

      Ensuite, si quelqu'un paye, pourquoi coller l'article dans le fakir, qui me parait quand même un journal de niche avec un trafic assez restreint ?

    • [^] # Re: Certes...

      Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 10 (+10/-0).

      Ken Thompson: Reflections on trusting trust ?
      https://dl.acm.org/doi/10.1145/358198.358210

      Le principe reste d'établir une chaîne de confiance (comme les parents pour le bébé, puis d'identifier les personnes ayant une bonne réflexion/connaissance, en gardant une certaine vigilance, sachant qu'il existe des contrepouvoirs normalement (syndicat de journalistes, Arrêt sur Images, Acrimed et autres entités qui analysent de façon critique les médias, se méfier des généralisations, etc.). Pareil pour savoir qui détient le média, qui le finance, son orientation ou sa spécialité, si l'auteur/autrice est associée à un scandale sexuel/financier/politique/…, un plagiat ou une manipulation, si c'est une personne inconnue ou non, un travail collectif ou non, etc.

  • # Lien passionnant

    Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 8 (+6/-0).

    Un des plus intéressant proposé ces derniers jours.

    Pour ceux que ça intéresse l’article sur F. Ruffin mentionné dans le texte semble celui-ci. Vu ce qui y est écrit, il faut croire que la hiérarchie de l’entreprise d’influence n’ait guère de temps à consacrer même à une simple relecture de ses propres publications. M. Rosat doit donc avoir des légions d’ex-pairs pas trop experts qui pissent de l’article.

    « IRAFURORBREVISESTANIMUMREGEQUINISIPARETIMPERAT » — Odes — Horace

    • [^] # Re: Lien passionnant

      Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 5 (+3/-0).

      J'ai lu l'article, je m'attendais à y trouver des exagérations ou des signaux montrant qu'il s'agissait d'un faux.

      Alors peut-être que pour les connaisseurs, quelque chose cloche. Mais pour moi, qui ne connait de Mr Ruffin que sa double casquette homme politique / patron de Fakir, je ne vois pas.

      Ou alors tout est faux d'un bout à l'autre, mais la partie sur le livre à charge est vrai (vérifé pour ma part avec les commentaires d'Amazon ' ).

      Discussions en français sur la création de jeux videos : IRC freenode / #gamedev-fr

      • [^] # Re: Lien passionnant

        Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 6 (+4/-0).

        Là, c’est son équipe qui rédige. Donc sous des dehors de publicité pour le pamphlet anti Ruffin, l’article donne le point de vue plutôt positif de son équipe sur le personnage. Personnellement, je suis le blog de député de ce monsieur, et ça me berce dans l’illusion d’être représenté par un député. Il écrit rarement des âneries, est très social — au sens où son intérêt est centré sur les classes l3s moins favorisés — et très peu societaliste — au sens où le caviar et les problèmes de psy ne semblent pas au centre de ses soucis.

        « IRAFURORBREVISESTANIMUMREGEQUINISIPARETIMPERAT » — Odes — Horace

      • [^] # Re: Lien passionnant

        Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 3 (+1/-0). Dernière modification le 26/06/22 à 21:08.

        C'est surtout que l'article n'est pas franchement à charge. On y apprend que Ruffin écrit plein d'articles et paie ses salariés. L'objectif est un peu raté.

        Est-ce qu'après avoir lu cet article, tu te dis "oulah, je le trouvais sympa, Ruffin, mais en fait il est louche !" Si la réponse est "non", c'est que la propagande commandée n'a pas été livrée. Est-ce que cet article te semble à charge contre contre Ruffin ?

        • [^] # Re: Lien passionnant

          Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 2 (+4/-4).

          « […] c'est que la propagande commandée n'a pas été livrée. »

          De fait. C'est d'ailleurs l'un des éléments les plus remarquables lié à cette actualité : de la propagande tellement bas de gamme qu'elle n'en est même pas relue, à destination des décérébrés produits par une éducation nationale qui, oublieuse de ses objectifs d'enseignement et de formation de citoyens éclairés ne visant plus qu'à une pseudo égalité par nivellement, livre ses élèves les dépouilles zombifiées de ses victimes à tous les vents de propagandes des puissants, via Zuckerberg et consorts.

          « IRAFURORBREVISESTANIMUMREGEQUINISIPARETIMPERAT » — Odes — Horace

          • [^] # Re: Lien passionnant

            Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 5 (+4/-1).

            Il est possible que le but soit juste d'aligner les titres d'articles, car je pense qu'il y a plus d'impact dans le titre que dans l'article, car finalement peu de gens vont lire l'article en entier (surtout quand il est aussi vide).

            Et si le but est de noyer une autre information, alors le contenu affiché n'importe pas autant que le contenu qui est poussé ailleurs.

            Sinon, on peut aussi simplement supposer que tout est fait à l'arrache et que chacun essaye d'en faire le moins possible pour de l'argent.

          • [^] # Re: Lien passionnant

            Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 5 (+3/-1).

            Heureusement que tu n'es pas parmi les décérébrés ce qui te protège de la propagande des puissants. (:

            • [^] # Re: Lien passionnant

              Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 2 (+1/-1).

              Merci. Mais aucun élément probant ne vous permet de soutenir cette affirmation qui n'est pas forcément corroborer par mon expérience. Rien n'empêche la victime d'un système d'en prendre conscience, et de constater les dérives qui empirent.

              « IRAFURORBREVISESTANIMUMREGEQUINISIPARETIMPERAT » — Odes — Horace

              • [^] # Re: Lien passionnant

                Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 5 (+2/-0).

                Toi tu devrais écrire un billet, je sens que tu en as gros sur la patate

                • [^] # Re: Lien passionnant

                  Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 1 (+3/-5).

                  Si c'est pour avoir un ramassis de lieux communs / préjugés qui sortent de sa tête sans être sourcés je ne dirais pas que ce serait pertinent de le poster ici.

                  • [^] # Re: Lien passionnant

                    Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 7 (+7/-2).

                    C’est pour ça que je ne l’écris pas. Qui peut s’intéresser au singulier d’un vécu individuel ?

                    Mais il faut bien avouer qu’apprendre la semaine passée qu’une certaine maltraitance institutionnelle à l’égard des élèves puis étudiants — que je perçois vivement pour y participer à mon corps défendant — n’est pas un simple défaut des institutions, mais aussi un objectif pour certains me chamboule. J’y pense tout le temps.

                    Par exemple écoutant tout à l’heure sur France Culture les témoignages édités pour LSD de gens ayant vécu l’école Orwellienne de grandes dictatures (Roumanie, RFA…), impossible d’ignorer le parallèle avec le projet Huxleien de la vidéo : une école d’enfermement qui oubli totalement son objectif d’élever de futurs citoyens aussi haut que possible dans les domaines de la pensée et du savoir ; une école qui ment tout le temps ; une école qui à défaut de savoir faire franchir à tous les fossés entre classes sociales, les recreuse et coupe les ponts ; une école de l’aveuglement pour les non alphas, c’est le meilleur des monde. Du moins est-ce ainsi que je le perçois.
                    La veille je discutais avec un enseignant en collège qui m’expliquait comment une poignée de malheureux — qui n’ont pourtant commis aucun crime — seraient condamnés à passer trois ans dans son collège sans aucune possibilité d’y gagner quoi que ce soit faute de moyens adaptés — les uns ayant des handicaps profonds et connus mais n’auront aucune adaptation (ex. Autisme), les autres totalement analphabètes. Peut-on réellement parler d’intégration ? Encore une fois l’enseignement (entre autre) passe à la trappe.

                    Tout ça ne va pas dans le sens d’un très grand respect des (futurs) citoyens des classes inférieures. Et la boucle et bouclée avec la propagande ultra bas de gamme décrite dans l’article en lien : une société qui n’a que faire d’une grande partie de sa population.

                    « IRAFURORBREVISESTANIMUMREGEQUINISIPARETIMPERAT » — Odes — Horace

                    • [^] # Re: Lien passionnant

                      Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 3 (+1/-1). Dernière modification le 27/06/22 à 19:52.

                      L'un de nous deux n'a pas compris la vidéo (que je recommande hautement pour ma part).

                      • [^] # Re: Lien passionnant

                        Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 2 (+1/-1).

                        C'est le défaut des vidéos, délicat d'en produire une exégèse sérieuse. Dans ma mémoire, mon interprétation s'appuie sur le passage cité dans notre précédente discussion (qui conclue quasiment l'intervention) et un passage symétrique en introduction, d'où mon interprétation qu'il s'agirait bien d'un point clef du discours et non d'un glissement lié à l'oralité. Nonobstant ces éléments, il faut bien reconnaître qu'il est parfaitement plausible que je fasse erreur pour moult raisons fastidieuses à énumérer. Reste que former des deltas à l'université me paraît dénué de sens.

                        « IRAFURORBREVISESTANIMUMREGEQUINISIPARETIMPERAT » — Odes — Horace

                        • [^] # Re: Lien passionnant

                          Posté par  . Évalué à 3 (+1/-0).

                          C’est quoi les deltas ?

                          • [^] # Re: Lien passionnant

                            Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 2 (+0/-1).

                            Vu qu'il parle des alpha plus haut ainsi :

                            une école de l’aveuglement pour les non alphas

                            Je suppose que alpha : meilleurs scolairement et deltas les moins bons (u parmi les moins bons).
                            Ce genre de propos est d'ailleurs bizarre, il semble souhaité une école égalitaire dans la mesure du possible tout en triant les élèves de cette façon et en souhaitant qu'on ne leur offre aucune opportunité de poursuivre les études.

                          • [^] # Re: Lien passionnant

                            Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 5 (+5/-2). Dernière modification le 28/06/22 à 13:36.

                            C'est une référence au meilleur des mondes (A. Huxley). Sauf que dans le meilleur des mondes, même les deltas sont « bien » traités, au sens où ils sont persuadés de l'être quoiqu'exploités et conditionnés de manière éhontée. Chez nous ce qui est infligé aux malheureux non-adaptés au système scolaire et qui ne savent pas le fuir à temps paraît pire.

                            L'interface de relecture me fait remarquer qu'il est temps pour moi d'arrêter d'alimenter la discussion. Je le signal pour ne pas paraître grossier.

                            Toutes mes excuses. Désolé.

                            « IRAFURORBREVISESTANIMUMREGEQUINISIPARETIMPERAT » — Odes — Horace

                    • [^] # Re: Lien passionnant

                      Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 1 (+2/-4). Dernière modification le 28/06/22 à 12:18.

                      n’est pas un simple défaut des institutions, mais aussi un objectif pour certains me chamboule. J’y pense tout le temps.

                      Et tu as des preuves que tout ceci est un objectif concret de la classe politique ou de ceux à la tête de l'ÉN ou c'est juste une idée comme ça que tu tires de ton chapeau ?

                      Car c'est un peu le nœud du problème. Et je ne pense pas que le résultat actuel soit orchestré, plus un manque de volonté et de certaines postures idéologiques qui ont ces conséquences collatérales.

                      une école d’enfermement qui oubli totalement son objectif d’élever de futurs citoyens aussi haut que possible dans les domaines de la pensée et du savoir ; une école qui ment tout le temps ; une école qui à défaut de savoir faire franchir à tous les fossés entre classes sociales, les recreuse et coupe les ponts ; une école de l’aveuglement pour les non alphas, c’est le meilleur des monde. Du moins est-ce ainsi que je le perçois.

                      Je ne comprends pas, ce propos tu l'associes à quelle scolarité, ceux des pays de l'Est lors de la Guerre Froide ou en France aujourd'hui ?

                      Sans dire que l'école en France est sans défauts, ce n'est clairement pas ainsi que je la décrirais.

                      seraient condamnés à passer trois ans dans son collège sans aucune possibilité d’y gagner quoi que ce soit faute de moyens adaptés — les uns ayant des handicaps profonds et connus mais n’auront aucune adaptation (ex. Autisme), les autres totalement analphabètes. Peut-on réellement parler d’intégration ? Encore une fois l’enseignement (entre autre) passe à la trappe.

                      Sur un autre sujet récemment tu disais que l'école d'avant c'était mieux. Pourtant s'il y a bien une chose qui semble avoir progressé de manière manifeste c'est justement la prise en charge des personnes ayant un handicap ou des spécificités comme l'autisme. Je me souviens avoir été dans un collège qui avait fait l'effort d'en accueillir et de prendre en compte cela. Ce n'était pas parfait, manque de moyen, manque de formation pour l'équipe enseignante aussi mais on essaye et on les traite bien mieux qu'il y a 50 ans. Du moins des retours que j'ai pu recueillir de cette époque ce n'était pas glorieux du tout.

                      Et de là à considérer que tout ce qui sort de l'ÉN c'est une bande de décérébrés à peine capable de consommer de la propagande sur Facebook, désolé mais je n'y souscris pas du tout. Je pense que tu ne réalises pas la porté de traiter tout le monde de cons d'un coup sans discernement. Et je ne suis pas convaincu par ailleurs que l'ancienne génération pourtant ayant vécu une ÉN de meilleure qualité (sic) y échappe à la désinformation.

                      C'est d'ailleurs amusant car tu balances cette phrase avec un lien vers une vidéo qui ne parle même pas de ça. Le sujet de la vidéo c'est l'égalité des chances à l'école (la méritocratie, etc.) qui est un mythe inatteignable même en faisant au mieux. La vidéo ne parle pas du tout du niveau des élèves en général. Il souligne même plutôt que c'est un gâchis de forcer des élèves à aller jusqu'au bac pour finir caissier d'un supermarché sans possibilité de faire mieux ensuite. Il affirme même que l'école d'aujourd'hui est plus égalitaire qu'elle ne l'était avant, notamment en accueillant plus de monde (étrangers, issus d'immigration, ouvriers, handicapés, toute conviction religieuse, tout genre confondus) et en essayant de les garder dans le cursus longtemps.

                      Du coup je me demande si tu as bien compris la vidéo dont tu parles en fait, comme l'a souligné antistress. Ce qui rend ton propos sur l'ÉN qui est une machine à créer des décérébrés comme encore plus abject.

  • # Ha les dernières lignes...

    Posté par  (site Web personnel) . Évalué à -6 (+2/-10).

    Intéressant… Mais me laisse un goût amer de doutes.

    J'ai été surpris par la partie Linky, mon expérience de Linky est à l'opposée des exemples fournis, combien d'article à la con généralisant des cas ponctuels à la façon antivax (ça a pris feu après l'installation, c'est forcément dû à l'installation même si 100 autres prennent feu sans installation…)

    voila une recherche en anonyme sur "Linky" dans Google news :
    Compteurs Linky : la mauvaise nouvelle vient de tomber, ça tourne au cauchemar, voici ce qui va changer
    Compteurs Linky : cette arnaque choc fait des ravages et vide votre compte bancaire, méfiez-vous !
    Compteurs LINKY : voici à quoi vous pouvez vous attendre à cause des grandes chaleurs
    Dordogne : un compteur Linky prend feu, les habitants privés d'électricité et de gaz
    Compteur Linky : Encore une (très) mauvaise nouvelle vient de tomber…, méfiez vous cette facture dépasse les 290.000 euros
    Compteur Linky : pourquoi les fourmis sont-elles attirées par les boîtiers ?
    Compteur Linky : la nouvelle vient de tomber, voici ce qui change pour les Français
    Linky : un bug affiche une consommation électrique de 290 000 euros, le compteur est devenu fou
    Linky : les Français qui refusent l'installation du compteur devront payer un surcoût
    1 millier de compteurs Linky tombent en panne à cause des fourmis chaque année
    Compteurs Linky : Mac Lesggy explique pourquoi ils sont bons pour l’environnement
    Compteurs Linky : Mac Lesggy explique pourquoi il ne faut pas en avoir peur
    Compteur Linky - Le prix du refus - Actualité
    Linky : sa facture d’électricité explose depuis 3 ans, voici pourquoi
    Linky : de nombreux clients se retrouvent à payer la facture d’électricité de leurs voisins
    Compteur Linky : après 7 ans de lutte, c’est la défaite totale
    Linky : à Bordeaux, Enedis jette l'éponge contre les électrosensibles
    Un particulier peut-il s'opposer à la pose du compteur Linky ?
    Le compteur connecté Linky peut vous aider à payer moins cher votre electricité, voici comment

    un seul article dont le titre est "positif" (dans le même veine d'article à la con), loin… Le commanditaire de l'auteur pour Fakir est sacrément mauvais en référencement!

    Et… Ho, la fin est belle, Ruffin ne peut s’empêcher d'attaquer son ennemi préféré. Aucune idée si c'est vrai, mais un peu facile quand même pour bien faire plaisir à ses lecteurs.

    Bref, intéressant mais à prendre avec recul et une source que parmi d'autres pour se forger une opinion, se dire qu'en face ce n'est pas forcément mieux et bien se rappeler que le site est très très marqué politiquement et que l'objectivité n'est pas leur fort.

    • [^] # Re: Ha les dernières lignes...

      Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 9 (+7/-0).

      Ce n'est pas parce qu'il n'y a pas manipulation dans un sens qu'il n'y en a pas dans l'autre.

      Dans le cas de linky, les articles de « défense » peuvent venir également pour contrer une abondante vague de critique. Ça marche dans les deux sens.

      Et peut-être même que tel le plus vil des marchands d'armes, cette « agence » jouerait sur les deux tableaux ! Mais j'ose à peine l'écrire, alors … « faites vos recherches »™.

      Discussions en français sur la création de jeux videos : IRC freenode / #gamedev-fr

    • [^] # Re: Ha les dernières lignes...

      Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 9 (+7/-0).

      Pour l'exemple Linky, je pense que la différence vient du business model. La plupart des articles Linky tirent bénéfice du nombre de lecteurs: vendre des journaux, des clics… Donc il faut faire polémique.

      Dans le cas de l'auteur de cet article, le business model c'est de publier des articles gratuitement faisant l'éloge de personnes ou d'entreprises. Ce sont des commandes. Donc l'angle n'est pas le même.

      Un LUG en Lorraine : https://enunclic-cappel.fr

    • [^] # Re: Ha les dernières lignes...

      Posté par  . Évalué à 4 (+4/-1).

      Ho, la fin est belle, Ruffin ne peut s’empêcher d'attaquer son ennemi préféré. Aucune idée si c'est vrai

      Tu sais faire une recherche sur le Linky, mais pas sur "iStrat Olivia Grégoire" ?
      C'est pas vraiment plus long, tu sais. Deux liens par exemple :

    • [^] # Re: Ha les dernières lignes...

      Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 10 (+14/-1).

      J'ai été surpris par la partie Linky, mon expérience de Linky est à l'opposée des exemples fournis, combien d'article à la con généralisant des cas ponctuels à la façon antivax

      Le problème c’est que tu as tendance à juger une opinion au faciès des porteurs d’opinion et non à la valeur des arguments qui pourraient exister si tu ne t’arrêtais pas à tes réactions primaires comme le déshonneur par association ou le présupposé que la surface est significative du fond. Je ne connais pas le sujet de Linky mais comme dans tous sujets ma posture prudente c’est qu’il y nécessairement des personnages et des discours caricaturaux (ce qui n’est pas propre au sujet mais à la nature humaine tout simplement) et je ne peux exclure par avance qu’il pourrait y avoir des arguments sérieux chez les opposants (ou les partisans).

      Plus un sujet touche de monde, plus il y a de chance de trouver des arguments complètement pétés quelque soit l’opinion défendue. La présence d’un argument pété en faveur de telle ou telle opinion n’est donc pas significative de la valeur de telle ou telle opinion (et/ou de la réalité des faits). C’est pour ça que les sujets comme le Linky, les vaccins, la 5G, etc. drainent énormément de trucs complètements pétés car ils sont déployés à l’échelle de l’intégralité de la population d’un pays, c’est énorme. Ça ne veut pas dire qu’il ne pourrait pas y avoir de vrais sujets honnêtes avec des arguments honnêtes.

      En fait cette réaction de rejet primaire face à des sujets de ce genre qui touchent la population et donc provoquent des réactions populaires (avec la couleur populaire inévitable) n’est qu’une manière de s’extraire de la masse, une forme d’élitisme de classe et une posture hipster : « ah mais ça c’est une préoccupation de plèbe, je ne suis pas de ces gens-là ».

      Bref, intéressant mais à prendre avec recul et une source que parmi d'autres pour se forger une opinion

      Tu ne tiens ce discours de « recul » et de « source parmi d'autres » que quand il s’agit de défendre ta première impression quand ta première impression est le doute, ou que le discours auquel tu es confronté est contraire à ta première impression. C’est bien mais normalement ça doit se faire dans tous les cas.

      ce commentaire est sous licence cc by 4 et précédentes

  • # rien de nouveau sous le soleil

    Posté par  . Évalué à 5 (+3/-0).

    C'est toujours édifiant de voir des exemples concrets mais Napoleon maîtrisait déjà l'art de la propagande et Edward Bernays et ses amis ont posé dès la 1ère guerre mondiale et juste après les bases de ce qui deviendra "les relations publiques".
    https://www.dygest.co/edward-bernays/propaganda

  • # L’autre enjeu : la fabrication des sources (Wikipédia, etc.)

    Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 10 (+18/-0).

    L’autre enjeu de ces pratiques c’est la rédaction de Wikipédia et autres ouvrages sourcés.

    Wikipédia exige de sourcer ce qui est affirmé, ce qui est tout à fait normal. Pour le partisan de telle ou tell opinion il est donc nécessaire de s’extraire de l’exigence de la [référence nécessaire] en externalisant les affirmations dans des médias qui seront alors inclus comme source. Ces médias ne permettent évidemment pas à tout un chacun d’ajouter une balise [référence nécessaire], il devient donc possible d’affirmer un peu tout et n’importe quoi.

    Par exemple c’est comme cela que tel ou tel journal dans tel ou tel article va prétendre que telle ou telle personnalité serait proche tel ou tel groupuscule par exemple, sans aucune preuve ni aucune vérification. Mais cela produit une source qui permet alors de reproduire cette affirmation dans un autre ouvrage sourcé comme Wikipédia.

    Les sources primaires produisent des sources secondaires, etc. Ce genre d’agence ont le rôle de produire des sources primaires (on le voit avec les profils fictifs des prétendus auteurs) et aussi les sources secondaires (en se nourrissant des sources primaires déjà produites, y compris par d’autres agences).

    Ces articles fabriqués nourrissent aussi tout le business des « débunker » qui associés ensemble avec ces agences de rédaction de tout et de rien peuvent être de véritables usines de propagandes. Les plus anciens se souviendront de la campagne « Get the fact » de Microsoft, grand précurseur de certains « débunkers » industriels qui ne sont aujourd’hui qu’un corps d’armée parmi d’autres dans un même champ de bataille de l’information.

    La levier sur la rédaction des ouvrages sourcés se réalise aussi d’autres manières : en choisissant de quels sujets traiter. Celui qui décide quels sujets sont traités et lesquels ne le sont pas est en fait le véritable écrivain du récit, et celui-là ne rend de compte à personne.

    ce commentaire est sous licence cc by 4 et précédentes

    • [^] # Re: L’autre enjeu : la fabrication des sources (Wikipédia, etc.)

      Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 10 (+13/-0).

      Sur WP il y a un Observatoire des sources : https://fr.wikipedia.org/wiki/Wikip%C3%A9dia:Observatoire_des_sources

      Exemple : Contrepoints est un journal en ligne d'inspiration libérale. Sa fiabilité est contestée. Le consensus est de ne l'utiliser qu'en complément d'une source secondaire de qualité

    • [^] # Re: L’autre enjeu : la fabrication des sources (Wikipédia, etc.)

      Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 7 (+6/-1).

      La levier sur la rédaction des ouvrages sourcés se réalise
      aussi d’autres manières : en choisissant de quels sujets
      traiter. Celui qui décide quels sujets sont traités et
      lesquels ne le sont pas est en fait le véritable écrivain du
      récit, et celui-là ne rend de compte à personne.

      Tu peux aussi rajouter dans le cadre de WP les manœuvres de masquages d'info sourcés.

      Par exemple, avec une certaine régularité, des sources comme Komitid sont remises en cause, et je viens d'aller voir, le dernier cas date d'avril 2022. Et comme à chaque fois, ça s'est fini par un bannissement (mais pas pour ça, car tant que c'est fait de façon poli, y a pas de souci /s ).

      J'ai le sentiment que la seule chose qui sauve (plus ou moins) Wikipedia, c'est que les groupes qui veulent pervertir l'encyclopédie à grande échelle sont composés des tanches intergalactiques qui se font prendre en dehors. Et je précise en dehors, parce que sur le projet en lui même, ça passe crème en général.

      Par exemple, le groupe Wikizedia en début d'année ne s'est pas fait prendre parce que quelqu'un l'a vu sur l'encyclopédie, mais par un journaliste en infiltration qui a écrit un bouquin.

      De même, les groupes d'agences de comm chopé en 2020 se sont fait prendre la main dans le sac par un contributeur qui a demandé des devis), donc hors wiki.

      Mais structurellement après avoir vu ça, pas grand chose ne change sur l'encyclopédie.

      Les ingérences de Soral révélés par Streetpress n'ont pas eu d'effet autre que fermer quelques comptes en 2015, ce qui fait que Zemmour a fait pareil quelques années après (si ça se trouve, c'était les mêmes personnes).

      Le fait de découvrir en 2019 un groupe de 4 ou 5 personnes qui contribuent 20/24h n'a pas entraîné d’enquête détaillé ni de changement comme un bot qui surveille ça, ou un focus sur le fait de voir les gens IRL.

      Cet immobilisme est sans doute aussi une des raisons de la stagnation de la communauté, et donc de sa toxicité accrue.

      Il n'y a plus vraiment de croissance sur WP en francais depuis 2008, alors que d'autres projets comme Wikidata, le wiktionnaire ou commons recrutent depuis toujours.

      Même un projet comme Openstreetmap fait venir du monde, alors que c'est quand même assez proche de la maintenance pur dans certaines zones (j'en suis à rajouter les lampadaires à coté de mon ancien appart tellement tout est couvert).

      Et c'est pas faute de pas mettre les moyens. La fondation emploie 550 personnes, pour la comm, la gestion financière, la recherche de financement, l'admin sys, le code, du lobbying.

      À ça, il faut ajouter les 36 chapitres locaux. Wikimedia FR et AT emploient 13 personnes, Wikimedia CH en emploie 10, donc j'estime entre 200 et 400 personnes au total en plus.

      Il faut aussi compter les gens qui arrivent à trouver des postes en résidence dans des musées, soit grosso modo 100 personnes dans le monde.

      Donc ça fait 850 à 1000 personnes à temps plein pour recruter et faire contribuer des bénévoles, et malgré ça, il y a un plateau presque systématique pour Wikipedia (en anglais, en espagnol et sans doute ailleurs aussi).

      Je suppose qu'au final, ça ne bouge pas car la communauté est contente de l'état actuel.

  • # Aziz Zemouri désavoué par son patron

    Posté par  . Évalué à 3 (+2/-0). Dernière modification le 27/06/22 à 14:43.

    Dans le même ordre d'idée, il semble qu'une manipulation grossière ciblant le couple Garrido/Corbière dont le journaliste du Point Aziz Zemouri ait été l'acteur ou la victime intermédiaire a lamentablement échoué.
    En attendant, entre la publication dudit article en ligne et son retrait, le dépôt de plainte en diffamation, et les excuses d'Etienne Gernelle, l'article bidonné a déjà bien circulé.
    Qui va gagner la course au "ranking" dans les moteurs de recherche et réseaux sociaux, l'article bidon et ses nombreuses reprises ou son démenti et les excuses du boss?
    Le suspense est insoutenable…

    • [^] # Re: Aziz Zemouri désavoué par son patron

      Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 4 (+2/-0).

      • [^] # Re: Aziz Zemouri désavoué par son patron

        Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 5 (+2/-0). Dernière modification le 27/06/22 à 15:39.

        Je ne comprends pas qu'on ne l'ai pas viré, c'est une faute grave qui va plus que probablement entraîner des conséquences judiciaires pour le magazine. Et ça me fait penser à cette, longue mais passionnante, vidéo ou deux médiévistes décortiquent la façon avec laquelle Éric Zemmour (oui, association de pensée Zemouri, Zemmour) maltraite l'histoire. Et en plus, tous deux (les médiévistes, je veux dire) en profitent pour rappeler la méthode du travail scientifique en histoire (pas fondamentalement différent de celui des autres sciences d'ailleurs).

        « Tak ne veut pas quʼon pense à lui, il veut quʼon pense », Terry Pratchett, Déraillé.

        • [^] # Re: Aziz Zemouri désavoué par son patron

          Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 2 (+5/-5).

          Je ne comprends pas qu'on ne l'ai pas viré

          Il est mis à pied le temps de préparer le licenciement.
          C'est assez classique de le faire en 2 temps, pour y aller la tête froide et ne pas se planter dans la procédure sous peine de la voir annuler. Si vous voulez aller plus vite il faut virer les syndicats ;-) (ce sont eux qui réagissent assez vite si la procédure n'est pas carrée, une fois n'est pas coutume je trouve ça très bien, et si on est pour la protection des "gentils salarié qu'on veut virer rapidos" il faut applaudir que virer cette personne prenne du temps, les lois ne sont pas faites pour que quand ça nous plaît mais pour protéger tout le monde y compris un mauvais journaliste).

          Bref, ça fait bizarre que des personnes sensibles au syndicalisme et la défense des salariés on ne comprennent pas qu'on ne l'ai pas (encore) viré ;-).

          • [^] # Re: Aziz Zemouri désavoué par son patron

            Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 5 (+3/-0).

            Il est mis à pied le temps de préparer le licenciement.

            Ça, c'est une excuse qui n'est valable que pour la dernière affaire, pas trop pour les 5 condamnations en diffamation.

            Ensuite, oui, ça n'est pas une faute lourde, donc l'employeur ne peux pas virer immédiatement.

            Par contre, il peut dire "on va engager une procédure de licenciement" plutôt que "on va le mettre à pied", et suivre la procédure (eg, convocation préalable, etc, etc), et les syndicats n'ont pas grand chose à voir avec ça.

            • [^] # Re: Aziz Zemouri désavoué par son patron

              Posté par  (site Web personnel) . Évalué à -1 (+3/-6).

              Ça, c'est une excuse qui n'est valable que pour la dernière affaire,

              Tout à fait, mais le commentaire auquel je répondais était "c'est une faute grave qui va plus que probablement entraîner des conséquences judiciaires pour le magazine" donc au singulier pour cette affaire.

              Après, c'est "Le Point", faut pas s'étonner, la c'est juste que ça s'est un peu trop vu et qu'ils n'ont pas trop le choix… Si on virait tous ceux qui disent des mensonges, il n'y aurait pas foule au parlement (et surtout pas les 2 mis en cause par le journaliste mais innocents, pour une fois ;-), mais ils le font de manière assez maline pour ne pas risquer de sanctions donc ça passe).

              il peut dire "on va engager une procédure de licenciement" plutôt que "on va le mettre à pied",

              C'est ce qu'il a fait.
              "Le journaliste a été mis à pied et convoqué à un entretien préalable à un possible licenciement", justement.

              PS : dans le style licenciement mal fait qui peut faire mal, hasard du calendrier mais au même moment il y a un média dit "alternatif" (ha ha ha) aimé (et ils avaient participé à une époque) par les 2 mis en causes innocents comme par l'ex futur premier ministre et qui se disait défenseurs des gentils salariés contre les méchants employeurs qui s'est s'est pris une grosse prune pour avoir salement viré un salarié. La différence entre affichage gentil pour draguer la masse et la réalité bien moins reluisante, un si grand classique :). Bref, quand on veut virer un salarié gênant il ne faut pas le faire sur un coup de tête, les lois actuelles protègent finalement contre les employeurs indélicats contrairement à ce que certains qui sont d'ailleurs proches de l'entreprise veulent faire croire (ben quoi, moi aussi je peux la jouer à la Fakir avec une fin de commentaire qui tape gratos… "étonnant" que Fakir n'en ai pas parlé d'ailleurs!)

        • [^] # Re: Aziz Zemouri désavoué par son patron

          Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 5 (+3/-0).

          1h30 de vidéo, c'est en effet un peu long, mais en effet, c'est intéressant.

          Dans le même genre de sujet (j'ai pas lu le livre encore), il y a Le Puy-du-Faux sur le Puy du Fou. Je pense à ça parce que curieusement, Phillipe De Villiers est membre du parti de Zemmour. Et si j'en crois ce thread, c'est pas un hasard.

          • [^] # Re: Aziz Zemouri désavoué par son patron

            Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 5 (+2/-0). Dernière modification le 27/06/22 à 17:12.

            Florian Besson, co-auteur du bouquin, est l'un des deux médiévistes qui interviennent dans la vidéo. Tout deux expliquent pourquoi il faut du temps pour ce genre de vidéo.

            « Tak ne veut pas quʼon pense à lui, il veut quʼon pense », Terry Pratchett, Déraillé.

            • [^] # Re: Aziz Zemouri désavoué par son patron

              Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 3 (+1/-0).

              Vu la découpe de la vidéo en 24 sections, je pense que 2 vidéos aurait pu être faisable (quitte à rajouter plus d'exemples), car je pense que ce qui rallonge la vidéo, c'est pas tant le fait d'avoir des exemples détaillés que d'en avoir beaucoup.

              Ensuite, ça permet en effet d'insister sur les points, et bon, je suis pas vidéaste, donc peut être que ça ne marche pas comme je le crois.

      • [^] # Re: Aziz Zemouri désavoué par son patron

        Posté par  . Évalué à 4 (+2/-0).

  • # À ma encore plus petite échelle, et suggestions complémentaires

    Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 10 (+8/-0).

    Je reçois aussi pas de mal de propositions d'entreprises (personnes ?) pour, soit écrire des articles (à ma gloire donc) pour les médias ou Linkedin, soit, carrément, pour des vidéos qui passeraient sur le Figaro ou Bfmtv (pour ce dont je me souviens), ou encore, évidemment fournir du contenu pour mes sites. Une fois j'ai demandé si la personne était capable de faire des patrons de tricot, jamais eu de réponse, je ne sais pas bien pourquoi.

    Et,il faut l'avouer il m'est arrivé, il y a un paquet d'années d'être payée pour faire ce genre d'articles (bon pas dépréciatif et pas au point de ce qui est raconté dans l'article). C'est pas le travail rédactionnel le plus emballant qui soit en fait. Indépendamment de cela, personnellement, j'ai pu, dans un contexte particulier, voir directement comment une grande entreprise fait pour jeter le discrédit sur quelqu'un, c'est assez effrayant après coup, mais c'est assez subtil.

    Cela dit, outre ce qui a déjà été suggéré j'aurais deux-trois remarques :

    • la liberté de la presse est soluble dans la publicité, surtout quand il s'agit d'un gros annonceur qui représenterait un gros manque à gagner et qui menace de retirer son (gros) budget s'il y a tel type d'information désagréable,
    • ce n'est pas parce que le média est "mainstream" qu'il faut lui faire une confiance totale (en fait non assez souvent sur certains points),
    • à côté des journalistes de plateau qu'on voit partout et très, très bien payés, il y a une précarité de plus en plus grande des journalistes ce qui implique que d'aucuns ou d'aucunes en soient réduits à devoir écrire ce genre de pensums, sans avoir les moyens de faire du vrai travail journalistique (enquête, vérification des sources tout ça quoi),
    • ce n'est pas parce qu'un média n'est pas classé à gauche qu'il est objectif, ni parce qu'il est classé à gauche qu'il ne l'est pas (je vois assez souvent de la suspicion, notamment en matière économique, sur ces derniers parce que classés à gauche, beaucoup moins sur… le Figaro par exemple, et pourtant),
    • ce n'est pas parce qu'un média ne joue pas dans la cour des grands qu'il n'est pas fiable, ni qu'il l'est d'ailleurs,
    • comme toujours, vérifier que les informations se recoupent (se recoupent, pas qu'elles sont des copier-coller, donc vérification des sources aussi) est utile.

    « Tak ne veut pas quʼon pense à lui, il veut quʼon pense », Terry Pratchett, Déraillé.

  • # Coïncidence ?

    Posté par  . Évalué à 4 (+1/-0). Dernière modification le 27/06/22 à 21:35.

    Je ne suis pas abonné Médiapart, mais je reçois le newletter. Voici un article publié aujourd'hui qui me semble ressembler à l'affaire dont on traite ici. Quelqu'un qui a accès peut confirmer ?

    En théorie, la théorie et la pratique c'est pareil. En pratique c'est pas vrai.

  • # Bientôt fini !

    Posté par  . Évalué à 5 (+3/-0).

    Bientôt, ces agences de comm n’emploieront plus de journalistes à rédiger des articles bidons, alors que des IA pourront le faire sans considérations superflues et archaïques comme la vérité (merci à Guillawme pour son lien) ou la conscience (risquant de les faire cafter après coup).

    C’est beau, le progrès…

    Guerres, déréglement climatique, effondrement de la biodiversité, épuisement des ressources, pandémie, montée du fascisme, de l’intégrisme et du complotisme… On vit une époque formidable…

  • # Uber Files en exemple

    Posté par  . Évalué à 3 (+1/-0).

Envoyer un commentaire

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à celles et ceux qui les ont postés. Nous n’en sommes pas responsables.