stephlabarraque a écrit 39 commentaires

  • [^] # Re: Ubuntu ou Debian

    Posté par  . En réponse à la dépêche PrimTux 6 est sortie ! . Évalué à 9.

    Les fichiers de configuration, les squelettes des home sont les mêmes, seuls les packages.list diffèrent et assez peu. En somme le temps passé en plus n'est pas notable parce que deux fois le travail il aurait fallu le faire aussi quelque part en ne gardant que du Debian, ne serait-ce que pour la gestion de l'uefi et la différence d'architecture.

    La Debian assure la légèreté en 32 bits, l'Ubuntu (basée sur Debian, les paquets du dépôt PrimTux sont d'ailleurs compatibles avec les 2 versions) assure les firmwares inclus, un plus grand nombre d'applications et une LTS supportée 5 ans. Ces 3 options sont non-négligeables pour l'utilisateur final, a fortiori quand on est une distribution destinée aux débutants.

  • [^] # Re: Avez-vous essayé PrimTux?

    Posté par  . En réponse à la dépêche Interview de Laurent, instituteur et libriste. Évalué à 7. Dernière modification le 05/08/20 à 17:57.

    Le choix est tout à fait possible et l'interface libreoffice des écoles pour les grands est très complète. ooo4kids n'a jamais été dans PrimTux. Les exooos d'Aleccor y sont!
    Utilisée avec bonheur avec mes CM1-CM2, contrôle parental inclus, logiciels triés, classés…
    Nous allons sortir la 6 avec un remaniement plus "scolaire" pour que les profs s'y retrouvent encore mieux et plus rapidement. Une version 32 Debian Buster et une 64 basée sur ubuntu 20.04.
    La tester une fois de plus ;) nous permettrait aussi de savoir là où ça n'a pas accroché…

  • # Avez-vous essayé PrimTux?

    Posté par  . En réponse à la dépêche Interview de Laurent, instituteur et libriste. Évalué à 2.

    Juste déçu de ne pas la voir citée…

  • [^] # Re: PrimTux démarre la création de contenu pour l'école par des illustrations interactives

    Posté par  . En réponse au journal Edit Interactive SVG 1.1. Évalué à 2. Dernière modification le 23/04/19 à 20:03.

    J'ai pris la définition de vikidia.
    Wikipedia ici https://fr.wikipedia.org/wiki/Plan%C3%A8te utilise les 2: orbite en introduction et gravite ici: Distinguer planète et étoile.
    Maintenant si c'est orbite à coup sûr, ça se remplace, ça va vite, à condition de donner la réelle différence compréhensible par un enfant de 10 ans entre gravite et orbite.
    Quant à ceci:

    • a une masse suffisante pour être en équilibre hydrostatique (en clair : elle est à peu près sphérique) ;
    • a nettoyé son orbite de tout autre corps céleste.

    Désolé, trop compliqué à aborder au primaire. En plus, je ne comprends pas: "* a nettoyé son orbite de tout autre corps céleste." Que dire des satellites naturels?

  • [^] # Re: Récupération de matériel

    Posté par  . En réponse au journal PrimTux-Days 16 et 17 février 2019 à l'écospace de Beauvais. Évalué à 4.

    Pourquoi PrimTux et pas autre chose? Tout simplement parce que Primtux est adaptée à l'école primaire:

    • Par sa base: la base linux protège plus que windows face aux troyens et virus. Qui plus est, c'est une Debian (derivative), réputée et stable. Sa légèreté permet de démarrer firefox et libreoffice plus rapidement: si la charge mémoire est moins utlisée à la base, la réserve de RAM s'en trouve grandie, a fortiori sur des postes modernes. C'est un système libre, qui autorise la modification, la personnalisation.

    • Parlons-en de la personnalisation: 4 environnements dès l'installation (3 élèves, un prof), des interfaces purifiées, dépourvues de toute fioriture, protégées contre toute modification impromptue de la part des élèves, modifiables à souhait par les enseignants, un contrôle parental qui filtre le https de manière transparente, une page de démarrage du navigateur adaptée (qwantjunior), libreoffice dispose d'une interface adaptée aux 3 cycles de l'école primaire, disponible aussi sous Raspberry Pi…

    • Côté logiciel: les logiciels inclus sont de 2 ordres: libres dans l'iso de base (les classiques linux gcompris, omnitux…), non-libres mais gratuits et autorisés à la diffusion non-commerciale par les auteurs une fois le système installé: c'est aussi là que PrimTux tire son épingle du jeu: la plupart de ces logiciels et activités ont été conçus par des enseignants, viennent donc du terrain, et on ne parle pas d'une dizaine d'activtés, mais de plusieurs centaines, dont pepit.be, les logiciels pragmatice, des activités jclic, calcul@tice… L'encyclopédie Vikidia peut être installée hors ligne…

    • Côté support: le système est maintenu, dispose d'un forum actif, de contributeurs, d'un wiki, d'aides à l'inclusion du numérique dans la pédagogie quotidienne…

    Voilà, maintenant question, pourquoi windows? Jamais ils n'arriveront à ça avec leur mode de fonctionnement propriétaire. Un problème reporté? On l'étudie et on le corrige, la plupart du temps ça ne prend même pas une semaine. Une question portant sur la presonnalisation? Même chose. Le forum est composé aussi bien de développeurs que d'utilisateurs novices, et c'est une force car ça nous oblige à nous adapter

    Le numérique et ses problèmes en école:

    Il y a effectivement très peu de personnel chargé du numérique en école primaire (officiellement un par circonscription à mi-temps ou à temps plein selon les départements, soit grosso modo pour 200 enseignants), ce qui pose le problème de la formation. La plupart du temps, celui qui utilise des PC s'est autoformé et peut devenir, s'il le souhaite, un référent numérique au sein de son école, écoles qui souvent diposent d'une salle informatique, autre erreur: quand on a la place, les PC doivent être dans la classe afin de priviliégier l'intégration du numérique dans la pédagogie de tous les jours, mais c'est moins cher de mettre 15 PC dans une école de 10 classes que 10 PC par classe, le calcul est vite fait, et on voit là l'intérêt pour les PC de récupération. En outre, des solutions alambiquées à base de mini-pc reliés à un serveur windows, choisies par les communes par économie et non pour l'usage, ne sont jamais utilisées, et on comprend pourquoi: ça met 10 minutes à démarrer et il faut 2 secondes au curseur de souris pour bouger, c'est là que la solution devient le problème. J'ajoute que dans ce cas tout a été installé comme conseillé, et que les machines utilisées devaient largement assurer le travail, tant la puissance déployée dépassait celle qui était recommandée. Les projets école numérique rurale avec des gros serveurs linux bien lourds à configurer et qui eux-aussi mettent un temps certain à devenir utilisables n'ont pas faits bien mieux.

    Le prof lambda (95% du personnel à la louche) n'ira pas plus loin et "fera de l'informatique" un coup de temps en temps, quand il sera dans un jour à être confronté à des problèmes plus ou moins tordus qu'il ne saura pas résoudre (le bureau window retourné à 180°, c'est marrant pour les élèves, moins pour le prof!). L'autodidacte motivée par le numérique quant à lui va chercher une solution viable (ça peut être lui ou un parent) pour pouvoir l'intégrer dans sa pédagogie, c'est là qu'intervient PrimTux à l'origine: au départ c'est un itinéraire bis, force est de constater qu'elle peut devenir la route principale.

  • [^] # Re: Récupération de matériel

    Posté par  . En réponse au journal PrimTux-Days 16 et 17 février 2019 à l'écospace de Beauvais. Évalué à 2.

    Il faut se renseigner un peu sur les besoins des écoles et dans ce domaine, en tant qu'ancien erun et directeur d'école ayant côtoyé de nombreux acteurs de diverses circonscriptions, je ne pense pas avoir de leçons à recevoir.

    Le premier problème (en 2019…) est matériel et énormément d'établissements récupèrent des PC sans OS, alors oui le but premier est la revalorisation de ce matériel. De toute façon, si l'école ne dispose pas d'un enseignant ou d'un parent assez influent et à l'aise en informatique, rien ne se fait, PrimTux ou pas, matériel récent ou pas, windows inclus. Le numérique, malgré les initiatives isolées ci ou là relatées par exemple sur twitter, reste un parent pauvre dans l'emploi du temps (grossière erreur, mais on ne va pas détailler ici).

    Les communes sont responsables de cet équipement et font la plupart du temps (je parle de communes moyennes de plus de 30 000 habitants) appel à des prestataires qui installeront une "solution" (qui devient plus un problème qu'une solution!) à base de systèmes propriétaires, notre équipe n'a que peu de prise sur ces choix et sans la motivation des enseignants, il n'est pas ou peu utilisé, à moins que vous ne souhaitiez devenir notre VRP!

    Heureusement pour elle, Genoble a pris une autre option, elle ne le regrettrera pas et on ne lui a pas imposé un quelconque recyclage puisque PrimTux est installée sur des PC neufs. Avec un peu de jugeote, on sait bien que qui peut avec le moins peut avec le plus…

    L'EN (parlons des décideurs car nombre d'erun s'est déjà emparé du bijou) ne s'intéresse pas à PrimTux, sinon les PrimTux-Days sont l'occasion de me faire mentir.

  • [^] # Re: impressionnant

    Posté par  . En réponse à la dépêche PrimTux — nouvelle version pour les écoles. Évalué à 1. Dernière modification le 29/10/18 à 12:12.

    Corrigé ainsi que d'autres petits écueils, merci!
    Nous ne sommes pas les développeurs de CTParental, vous pouvez lui signaler ici: https://gitlab.com/marsat/CTparental

  • # Re

    Posté par  . En réponse à la dépêche PrimTux — nouvelle version pour les écoles. Évalué à 2.

    Ça vient du temps où j'avais fait Eiffel (2016), j'avais réuni toutes les icônes avec un Tux. Il faut avouer que celle-ci se prête bien au logiciel.

  • [^] # Re: Patatras !

    Posté par  . En réponse à la dépêche LibreOffice : nouvelle version de l’interface des écoles. Évalué à 10. Dernière modification le 25/10/18 à 21:43.

    Mais c'est pas possible, on en est donc encore là dans les mentalités: il n'a jamais été question de remplacer l'écriture manuscrite par l'écriture au clavier qui a tout de même une place en tant qu'initiation. Grammalecte explique les règles, dans le cadre d'une production d'écrits ça peut être bien utile, et les élèves sont très loin de passer la journée sur un PC, à la louche, dans ma classe c'est peut-être 20 minutes sur 6 heures.

    Croyez-vous qu'ils nous attendent? Combien ont déjà une tablette alors qu'elles devraient être interdites avant 3 ans? Combien passent des heures dessus entre 3 et 6 ans alors que l'exposition aux écrans à cet âge ne devrait pas dépasser 30 minutes par jour?

    Dans quel métier n'utilise-t-on pas un ordinateur? Une initiation est devenue indispensable si on ne veut pas en faire des analphabètes numériques, ce n'est pas un choix mais un constat: le numérique est désormais partout, soit on leur apprend à l'apprivoiser, soit on se voile la face, on leur met un clavier entre les mains à 9 ans (CM1 si je vous suis), âge auquel à la maison ils sont déjà allés sur un tas de sites du type facebook, alors qu'ils seraient largement capables de commencer à écrire des documents élaborés fruits de leurs recherches sur Internet.

    Enfin, merci pour votre confiance dans le corps enseignant, ça fait plaisir.

  • [^] # Re: Patatras !

    Posté par  . En réponse à la dépêche LibreOffice : nouvelle version de l’interface des écoles. Évalué à 4.

    Ok, de mon côté ça fait 23 ans que j'y suis, qui a dit que c'était dans les fondamentaux du CP? C'est un outil comme un autre qui peut être bien utile. Que vous ayez assisté à quelques "aberrations" (selon vous) est une chose, que vous les généralisiez et que vous cassiez des outils pertinents venant du terrain, en est une autre, et elle est à mon sens mal venue. On va le répéter: non, ce n'est pas fondamental au CP, mais ça peut être utile et, source donnée, c'est bien dans les programmes scolaires du cycle 2.

  • [^] # Re: Patatras !

    Posté par  . En réponse à la dépêche LibreOffice : nouvelle version de l’interface des écoles. Évalué à 4.

    Vous êtes manifestement conditionné à descendre sciemment cet article présentant une interface bien utile à l'école pour maintes raisons, oui la dysgraphie, mais oui aussi pour l'extension Lirecouleur, qui permet de colorer les mots et différencier des syllabes, grammalecte, qui explique les fautes, il ne se contente pas de les corriger, la suppression des outils non indispensables à une mise en forme correcte, la synthèse vocale…
    C'est quand même incroyable de voir comment on peut descendre, en copiant-collant des articles de journaux et en opposant écriture manuscrite et écriture au clavier, tous ces outils d'adaptations qui ont été conçus pour la plupart par des enseignants pour des besoins bien identifiés sur le terrain. Vous devriez applaudir cette initiative!

  • [^] # Re: Patatras !

    Posté par  . En réponse à la dépêche LibreOffice : nouvelle version de l’interface des écoles. Évalué à 1.

    Pouvez-vous scanner votre texte écrit à la main? J'ai beaucoup de mal à vous comprendre. Tout dépend du but: écrire à la main pour retenir, oui, mais pour poster un commentaire, écrire un document destiné à être lu par d'autres, il faut avouer que le numérique est quand même bien utile.

  • [^] # Re: Patatras !

    Posté par  . En réponse à la dépêche LibreOffice : nouvelle version de l’interface des écoles. Évalué à 8.

    http://www.education.gouv.fr/pid285/bulletin_officiel.html?cid_bo=94753

    Cycle 2, Domaine 2: Les méthodes et outis pour apprendre:

    En français, extraire des informations d'un texte, d'une ressource documentaire permet de répondre aux interrogations, aux besoins, aux curiosités ; la familiarisation avec quelques logiciels (traitement de texte avec correcteur orthographique, dispositif d'écriture collaborative…) aide à rédiger et à se relire.

  • [^] # Re: Patatras !

    Posté par  . En réponse à la dépêche LibreOffice : nouvelle version de l’interface des écoles. Évalué à 5.

    Évidemment! Mais l'initiation à un logiciel de traitement de textes, en 2018, fait aussi partie des programmes scolaires. D'ailleurs, il peut être un bon allié dans l'apprentissage des lettres en maternelle.

  • [^] # Re: Même question que sur la liste April copié/collé

    Posté par  . En réponse à la dépêche PrimTux2, nouvelle version de la distribution GNU/Linux pour écoliers. Évalué à 2.

    Merci! Donc OOO4Kids n'est tout simplement pas inclus car il ne permet pas de faire fonctionner les macros utilisées par les exooos d'Aleccor ainsi que quelques extensions.

  • [^] # Re: Pas eu le temps d'intégrer Dr. Geo ?

    Posté par  . En réponse à la dépêche PrimTux-Eiffel, une logithèque pédagogique libre pour les enfants. Évalué à 1.

    Ben écoute en faisant les essais que tu m'as demandé ça passe, surtout que tu as intégré un très pratique explorateur qui permet de ne pas se perdre dans les méandres du système de fichiers. J'ai dû aussi faire comme ça avec les clicmenus qui enregistrent bien souvent par défaut dans le répertoire de l'application.

  • [^] # Re: Pas eu le temps d'intégrer Dr. Geo ?

    Posté par  . En réponse à la dépêche PrimTux-Eiffel, une logithèque pédagogique libre pour les enfants. Évalué à 1.

    J'ai inclus un script qui autorise l'écriture dans le répertoire de Dr.geo après installation, donc on peut enregistrer dans sketches du répertoire dr.geo et on ouvre les exemples sans problème.

  • [^] # Re: mon dieu

    Posté par  . En réponse à la dépêche PrimTux-Eiffel, une logithèque pédagogique libre pour les enfants. Évalué à 0.

    9 ans…hum… Ne sous-estimons pas le complot organisé par la jeunesse. Parmi eux se cachent quelques surdoués.
    Tu peux aussi te consoler avec Drawing for children, inclus dans clicmenu, il est lui aussi plein de richesses.

  • [^] # Re: Boot automatique sur clé USB

    Posté par  . En réponse à la dépêche PrimTux-Eiffel, une logithèque pédagogique libre pour les enfants. Évalué à 0.

    Oh là! Je ne sais pas, il faudrait regarder du côté du live.cfg dans l'iso pour voir comment ajouter ce paramètre.

  • [^] # Re: Pas eu le temps d'intégrer Dr. Geo ?

    Posté par  . En réponse à la dépêche PrimTux-Eiffel, une logithèque pédagogique libre pour les enfants. Évalué à 0.

    PrimTux n'existe qu'en 32 bits.

  • [^] # Re: Pas eu le temps d'intégrer Dr. Geo ?

    Posté par  . En réponse à la dépêche PrimTux-Eiffel, une logithèque pédagogique libre pour les enfants. Évalué à 1.

    Votre application est dans son répertoire dans /usr/share, un exécutable (situé dans /usr/bin) l'active, le raccourci est dans /usr/share/application et l'icône dans /usr/share/pixmaps
    Je m'aide de debreate pour le compiler, éviter d'oublier quelques infos et analyser le paquet.

  • [^] # Re: mon dieu

    Posté par  . En réponse à la dépêche PrimTux-Eiffel, une logithèque pédagogique libre pour les enfants. Évalué à 0.

    On a intégré un effaceur de données comptables car on n'aime pas trop les chiffres en fait. Sinon c'est pas bien compliqué, si c'est lors du transfert sur la clé usb, il est bien écrit qu'elle serait effacée (lire ici l'avertissement en majuscules: http://primtux.fr/telecharger-primtux/)… Si c'est une installation en dur, c'est une action volontaire!

  • [^] # Re: Pas eu le temps d'intégrer Dr. Geo ?

    Posté par  . En réponse à la dépêche PrimTux-Eiffel, une logithèque pédagogique libre pour les enfants. Évalué à 2.

    Voilà c'est passé à la 16.03, j'ai créé un paquet nommé drgeo-primtux, la 16.04 n'est pas sur le site.

  • [^] # Re: Pas eu le temps d'intégrer Dr. Geo ?

    Posté par  . En réponse à la dépêche PrimTux-Eiffel, une logithèque pédagogique libre pour les enfants. Évalué à 0.

    Non c'est celle de wheezy, trouvée ci: https://packages.debian.org/wheezy/drgeo

  • [^] # Re: Sur petits ordis ?

    Posté par  . En réponse à la dépêche PrimTux-Eiffel, une logithèque pédagogique libre pour les enfants. Évalué à 1.

    J'aimerais bien mais je n'en ai pas encore, donc je ne peux pas tester. Par contre, l'accès aux sources étant public, quelqu'un qui en possède un et qui s'y connaît un peu dans live build peut recompiler PrimTux en utilisant l'architecture arm…