Journal Google Earth pour Linux

Posté par (page perso) .
Tags : aucun
0
12
juin
2006
Un petit journal rapide (car je n'ai pas testé le soft) sur une news qui est passée inapercue pourtant.

Google Earth est donc disponible pour Linux dans sa dernière version (4).
Voila qui fera plaisir à certains.

Il y a peu d'infos pour le moment mais je suppose que Google a encore une fois utilisé les librairies de Wine encore une fois pour sortir son binaire.

Quelques liens :

http://www.gearthblog.com/ le blog
http://earth.google.com/tour/thanks-linux4.html Telechargement
http://dl.google.com/earth/GE4/GoogleEarthLinux.bin Lien direct
  • # c'est pas libre.

    Posté par (page perso) . Évalué à 3.

    Google Earth, c'est pas libre. Mais alors pas libre du tout :
    http://earth.google.com/support/bin/answer.py?answer=34344&a(...)
    • [^] # Re: c'est pas libre.

      Posté par . Évalué à 10.

      Et ? C'est pas nouveau, c'est connu depuis que ça existe sous windows.
      C'est pas parce que la version Linux sort qu'ils allaient changer de licence, faut redescendre un peu sur Terre hein ;)
      • [^] # Re: c'est pas libre.

        Posté par (page perso) . Évalué à -4.

        Ben non. Mais c'est toujours utilise de rapeller que Google c'est surtout une boite qui stocke de l'info sur tout et la revends au plus offrant. Ce n'est pas le summer of code, opération de pur marketing, qui doit nous faire baisser de vigilance.

        Google Earth, c'est mal. Beurk.
        • [^] # Re: c'est pas libre.

          Posté par (page perso) . Évalué à -1.

          De toutes façons, le Mal est partout...
          • [^] # Re: c'est pas libre.

            Posté par . Évalué à -4.

            Si on croit les différents tenants, c'est vrai que la mal estpartout..
            Mais bon, il faut cesser d'être manichéen, tout soft proprio n'est pas le mal , tout soft libre n'est pas le bien. Ou plutôt , toute politique de soft libre n'est pas forcément le bien.
      • [^] # Re: c'est pas libre.

        Posté par . Évalué à 5.

        >> C'est pas parce que la version Linux sort qu'ils allaient changer de licence, faut redescendre un peu sur Terre hein ;)

        On risque de s'y perdre google earth n'étant pas libre. :p
      • [^] # Re: c'est pas libre.

        Posté par . Évalué à 6.

        C'est pas parce que la version Linux sort qu'ils allaient changer de licence, faut redescendre un peu sur Terre hein ;)

        A choisir, je préfère la vue satellite sur Google Earth...
    • [^] # Re: c'est pas libre.

      Posté par (page perso) . Évalué à 4.

      Je suis assez surpris de la réaction générale et du moinsage de mes posts faisant remarquer que c'est loint d'être libre.

      Si on veux que linux reste un OS libre, il faut le défendre; ce qui veux dire éviter de se jetter sur la première application propriétaire venue.

      Heureusement que les réactions autours de Qt à l'époque, par exemple, ont été plus vigoureuses.

      RMS à encore du travail...

      Ok, vous en avez rien à faire ? Je sors ==>[] BLAM !
      • [^] # Re: c'est pas libre.

        Posté par (page perso) . Évalué à 9.

        Personnellement, je fais la difference :
        - Tout ce qui tourne autour du noyau (y compris le GUI, les serveurs mails/web/...) et qui est primordial doit etre libre
        - Tout ce qui est gadget, tout ce qui n'a pas forcement de viabilité economique en libre (jeux etc...), chacun doit etre libre de choisir son business model, y compris un business model non libre.

        A jouer les integristes du libre pour tout, ca risque de couper les utilisateurs d'un OS interessant a cause de gadgets n'existant pas sous Linux mais "vital" pour l'utilisateur.
      • [^] # Re: c'est pas libre.

        Posté par . Évalué à 7.

        De mon point de vue, l'attaque systematique de tout logiciel proprietaire , développé pour un OS qui se veut libre, n'est pas compatible avec la philosophie du logiciel libre.

        Le logiciel libre que tu sembles vouloir défendre, c'est avant tout la possibilité de conserver un choix. Ce choix est rendu possible par l'utilisation de formats, de protocoles et de spécifications matérielles documentés qui permettent leur implémentation dans n'importe quel logiciel, libre ou propriétaire.

        L'ouverture ou la fermeture des codes sources, ainsi que le choix de la licence appliquée aux sources ( ou aux binaires) relèvent uniquement du libre choix de leurs auteurs.
        Dans le cas de Google Earth, le logiciel en lui meme est un outil de visualisation en trois dimensions de cartes topologiques et de données associées. Il n'y a pas d'utilisation d'un format particulier (puisque les donnees ne sont de toute facon pas obtenues a partir d'une source accessible librement), d'un protocole d'echange particulier (si ce n'est entre google earth et les serveurs Google qui restent jusqu'a nouvel ordre des serveurs privés), ni de matériel spécifique nécessitant un pilote logiciel approprié. Rien n'empeche donc un développeur de se lancer dans l'implementation d'un logiciel equivalent: la grosse difficulte reviendra à trouver des sources de données. Libre à lui ensuite d'ouvrir ou non son code et de le placer sous la licence de son choix.

        On ne parle pas ici d'un logiciel qui est absoluement necessaire a l'exploitation de ta machine, ou d'une brique importante pour le développement d'autres logiciels, mais d'un logiciel qui apporte un solution originale a un problème donné. La richesse de google earth ne repose pas dans le logiciel lui meme, mais dans les données qu'il utilise et qu'il a su exploiter intelligemment.

        A partir de la, l'ouverture ou la fermeture du code est un choix: qu'est ce que t'apporterait d'avoir les sources de ce logiciel ? l'ameliorer et lui apporter des fonctions supplementaires ? Pouvoir detourner l'utilisation initiale pour une problematique differente? Apparemment Google ne souhaite pas que le developpement de son logiciel se deroule de cette maniere: c'est un choix.
        De la meme maniere que tu respectes l'ouverture du code et les conditions d'utilisation de ce code imposees par une licence comme la GPL, je pense que tu devrais respecter les conditions imposees par google. Ensuite libre a toi d'utiliser ou pas ce logiciel. Dans tous les cas, la reponse du logiciel libre ne devrais pas etre de bouder Google Earth, mais de faciliter la mise en place d'une alternative libre ( ce qui inclut la création de cartes topologiques libres de droit et, par exemple, la mise ne place de serveurs distribues dont chaque node aurait la responsabilite d'une zone geographique particuliere )

        • [^] # Re: c'est pas libre.

          Posté par . Évalué à 10.

          l'attaque systematique de tout logiciel proprietaire , développé pour un OS qui se veut libre, n'est pas compatible avec la philosophie du logiciel libre.

          Le problème n'est tant la conception du logiciel libre que la conception du logiciel tout court. Pour ma part, tout logiciel devrait être libre. C'est un idéal bien sûr, et il s'agit d'une conception personnelle.

          Par rapport à cette conception, le moindre logiciel propriétaire comme ceux que propose Google est délétère pour la réalisation d'un monde logiciel libre. Délétère parce que tout le monde se jette dessus, de même qu'avec les drivers propriétaires de certains constructeurs. Combien de personnes utilisent-elles des logiciels libres à cause de leur gratuité et font mine de défendre une certaine philosophie du libre rien que pour se donner une raison d'auto-satisfaction ? Ce sont ces mêmes personnes qui sont heureuses qu'une solution non-libre-mais-gratuite-et-c'est-ce-qui-importe-pour-mon-portefeuille voit le jour.

          Ton argumentaire joue essentiellement sur la pluralité de la conception de la liberté. Il suffit de compter de nomber de fois où tu utilises les mots « choix » dans ton message, cette liberté se rapportant à celle du créateur du logiciel. Mais sache bien que la liberté du logiciel se situe du côté de l'utilisateur et non pas du côté du concepteur. Et si le concepteur choisit (et il a la liberté de le faire, bien sûr) de créer des logiciels non libres (pour un but mercantile finalement), alors j'attaque sa cause, car cette cause est contraire à ma conception du monde du logiciel.

          C'est aussi simple que ça.
          • [^] # Re: c'est pas libre.

            Posté par . Évalué à 1.

            (pour un but mercantile finalement)


            J'aime le paradoxe, tu critiques ceux qui veulent du gratuit, qui le trouvent dans le libre, et qui du coup embrassent la cause du libre. Soit.

            Mais d'un autre côté tu critiques aussi celui qui fait du proprio "dans un but mercantile". C'est à mon sens un paradoxe. D'abord parce que tous les logiciels proprios n'ont pas un but mercantile, ensuite parce que c'est reconnaitre implicitement que c'est difficile (j'ai pas dit impossible) de gagner de l'argent avec du libre. Et c'est précisément ce que tu critiques chez les premiers.

            Alors certes, c'est aussi simple que ça, mais entre les producteurs de logiciels qui veulent gagner de l'argent et les utilisateurs qui veulent pas en dépenser, le ll n'est pas forcément une évidence ...
            • [^] # Re: c'est pas libre.

              Posté par . Évalué à 4.

              tu critiques ceux qui veulent du gratuit, qui le trouvent dans le libre, et qui du coup embrassent la cause du libre.

              J'ai critiqué ceux-là, mais ce n'était pas la conclusion à retenir. Le problème, c'est que des boîtes comme Google profitent de l'existence de ces nombreuses personnes, et c'est pour ça que les logiciels propriétaires de Google sont dangereux.

              Mais d'un autre côté tu critiques aussi celui qui fait du proprio "dans un but mercantile".

              En fait, je ne critique pas tant celui qui fait du proprio dans un but mercantile, mais celui qui fait du proprio tout court. Mais il s'avère que de toute façon, celui qui fait consciemment du proprio est intéressé, que ce soit par l'argent, une forme de gloire, de postérité ou autres.

              Mais effectivement, il n'est pas nécessairement facile de concilier développement de logiciel libre et gagne-pain, je ne le nie pas. Mais par rapport à Google, ce qui est le sujet de ce journal, c'est un autre débat.
              • [^] # Re: c'est pas libre.

                Posté par . Évalué à 4.

                Perso j'y vois au moins un bénéfice : plus de logiciel sous linux, au moins à court terme. Que ce soit un danger pour le libre, après ça se discute :

                Google vient à Linux parce que linux a des utilisateurs. Plus d'utilisateurs -> plus de logiciels, quelle que soit la licence.

                Plus d'utilisateurs -> Plus de logiciels proprios, ca c'est sur.
                Plus d'utilisateurs -> plus de LL ? je serai tenté de le croire, car a priori plus d'utilisateurs -> plus d'utilisateurs sensibilisés au libre, voire plus de boites qui sont intéressé par le LL en lui même. Après, en pratique il faut voir, parce que ces utilisateurs seront sans doute moins passionnés que ceux qui seraient de toute façon venus au libre.

                Pour les logiciels proprios, on peut avoir deux effets : soit ils viennent jamais et de toute façon c'est soit une alternative libre (même techno ou techno alternative, utilisée par tous, ou pas soit rien. Certaines technos libres a la base peuvent éventuellement s'imposer, genre jabber pour l'IM même si c'est pas gagné.

                Si le libre a pas d'alternative, genre google earth, le proprio vient combler un manque. Toute la question c'est : une alternative libre allait-elle être développée sinon ? Si oui, le sera-t-elle maintenant ? Est-ce que dans ce cas une alternative libre est seulement possible (La grosse difficulté dans ce cas précis étant les données elle même, si google les laisse pas à dispo. D'ailleurs le principal intérêt de cette appli, c'est justement les données) ? Est-ce l'inverse qui se produira (De voir une appli comme ça pourrait motiver quelqu'un a développer son équivalent, un truc qui lui manquerait, ...)

                En bref, il y a du pour et du contre a du logiciel proprio sous Linux, et je vois mal comment l'empêcher. Wait & See.
                • [^] # Re: c'est pas libre.

                  Posté par (page perso) . Évalué à 3.

                  ils l'auraient mis en libre pour la version windows, ça aurait aidé hein

                  Au moins, ça aurait donné un intérêt à contribuer à ce produit en beta4, là perso pour du proprio, oui c'est intéressant, mais venant de google c'est décevant, (presqu') à croire que leur investissement dans le libre via le SoC n'est *que* pécunier et non une démarche à laquelle ils adhèrent.

                  A cela tu ajoutes des données verrouillées comme indiqué dans cette enfilade de commentaires : https://linuxfr.org/comments/722129.html#722129

                  Les dégâts sont déjà là : des bugs dans certains cas sur amd64 https://linuxfr.org/comments/721576.html#721576 comment on envoie un patch ? "qu'ils se démerdent à reproduire et corriger" ? (franchement, ça ne va pas dans le sens d'une très bonne mentalité de vouloir opposer utilisateurs et développeurs proprios, surtout quand il y a des développeurs libres qui s'y seraient mis... (hormis la réserve sur l'accès aux données peut-être)
                  • [^] # Re: c'est pas libre.

                    Posté par (page perso) . Évalué à 3.

                    > (presqu') à croire que leur investissement dans le libre via le SoC n'est *que*
                    > pécunier et non une démarche à laquelle ils adhèrent.

                    Bah, je ne crois pas que le but de Google soit "d'être un gentil". C'est une grosse boite, elle veut faire de la thune, c'est pas bien surprennant.

                    Un de ses objectifs, c'est d'affaiblir Microsoft. Probablement parce qu'un utilisateur de Windows + MSIE est un utilisateur de MSN (search et autre), et donc un utilisateur de Google potentiel de moins. Alors que le Linuxien sous Firefox, il a une petite boite "recherche google" par défaut. Ces derniers mois, chaque geste de Google est suivi de l'équivalent chez MS quand ce n'est pas l'inverse.

                    Le SoC, c'est un moyen d'aider le libre et donc d'améliorer la concurrence contre MS, et les ennemis de mes ennemis sont mes amis, c'est bien connu ;-). Et à mon avis, c'est aussi (surtout ?) pour se rapprocher de quelques étudiants très bons en info, pour éventuellement les embaucher ensuite. Et bon, évidemment, ça travaille leur image de marque, c'est clair !

                    Maintenant, en temps que « citoyens du monde », à nous de prendre le bon et pas le reste chez Google !
          • [^] # Re: c'est pas libre.

            Posté par . Évalué à 6.

            Mais sache bien que la liberté du logiciel se situe du côté de l'utilisateur et non pas du côté du concepteur.

            Tu vois, le probleme dans ton mode de pensee, c'est que sans le concepteur du logiciel, l'utilisateur il a rien du tout, alors renier toute liberte au concepteur c'est se tirer une balle dans le pied.

            Et si le concepteur choisit (et il a la liberté de le faire, bien sûr) de créer des logiciels non libres (pour un but mercantile finalement)

            Il y a pourtant plein de softs gratuits qui ne sont pas libres, mais bien entendu considerer les concepteurs comme avide d'argent c'est tellement plus simple que leur reconnaitre un minimum de droits sur leur creation...

            J'adores les gens qui veulent tout sans rien avoir a donner en retour, c'est beau la reciprocite.
            • [^] # Re: c'est pas libre.

              Posté par . Évalué à 6.

              Tu vois, le probleme dans ton mode de pensee, c'est que sans le concepteur du logiciel, l'utilisateur il a rien du tout, alors renier toute liberte au concepteur c'est se tirer une balle dans le pied.

              Je ne renie pas la liberté du concepteur. Je dis juste que dans le débat logiciel propriétaire / logiciel libre, le fait que le concepteur soit libre ou pas, on s'en fout. Tout homme est libre, ce n'est pas la peine de le répéter partout.

              Il y a pourtant plein de softs gratuits qui ne sont pas libres, mais bien entendu considerer les concepteurs comme avide d'argent c'est tellement plus simple que leur reconnaitre un minimum de droits sur leur creation...

              Si ce n'est pas l'argent, c'est la renommée, ou autre futilité.

              J'adores les gens qui veulent tout sans rien avoir a donner en retour, c'est beau la reciprocite.

              Je vois plus le logiciel libre comme un édifice, une capitalisation oecuménique de l'informatique. Le logiciel est un peu comme la science : on participe à son édification sans rien attendre en retour des prochains qui pourront en profiter. Et tant mieux si certains peuvent en profiter.

              Donc, pour ma part, les logiciels libres que j'ai développé sont libres sans aucun intérêt autre que de poser une brique de plus à cet édifice du logiciel libre. Pour moi, les logiciels non-libres sont un gâchis. Un gâchis du même ordre qu'un génie de la physique ou des mathématiques qui, à la fin de sa vie, brûle tous ses travaux pour que personnes ne puissent en profiter. Le génie en question a le droit de brûler ses travaux, il a certainement de bonnes raisons, mais on s'en fout. C'est du gâchis pour l'édifice.

              La notion de réciprocité est importante à tes yeux parce que tu vies dans une société moderne fondée sur la propriété et l'argent, l'individualisme et l'intérêt personnel. Ce sont des valeurs que je rejette raisonnablement, car pour moi, réussir sa vie ne passe pas par la réussite personnelle, mais par le fait de participer à l'élévation de l'homme au-delà de sa nature.
              • [^] # Re: c'est pas libre.

                Posté par . Évalué à 2.

                Je ne renie pas la liberté du concepteur. Je dis juste que dans le débat logiciel propriétaire / logiciel libre, le fait que le concepteur soit libre ou pas, on s'en fout

                Non, tu t'en fous, pour moi et plein d'autres c'est important.

                Si ce n'est pas l'argent, c'est la renommée, ou autre futilité.

                Bien entendu, et le desir des gens comme toi qui veulent tout sans rien avoir a donner en echange t'appelles ca comment ?

                La notion de réciprocité est importante à tes yeux parce que tu vies dans une société moderne fondée sur la propriété et l'argent, l'individualisme et l'intérêt personnel.

                Parce que donner qqe chose en retour pour qqe chose que tu as recu c'est de l'interet personnel et de l'individualisme ? Tu m'expliques la logique ?

                Tu es en train de me dire que les gens qui recoivent un salaire pour leur travail sont individualistes ? Que l'epicier qui te fait payer en echange d'un pot de yahourt est individualiste ? ...

                On ne doit visiblement pas vivre dans le meme monde...
                • [^] # Re: c'est pas libre.

                  Posté par . Évalué à 2.

                  Bien entendu, et le desir des gens comme toi qui veulent tout sans rien avoir a donner en echange t'appelles ca comment ?

                  Je répète que je ne suis pas de ceux là. En quelque sorte, je dis juste qu'un logiciel non-libre ne sert à rien d'oecuménique.

                  Tu es en train de me dire que les gens qui recoivent un salaire pour leur travail sont individualistes ? Que l'epicier qui te fait payer en echange d'un pot de yahourt est individualiste ? ...

                  Si c'est gagner de l'argent pour survivre, il n'y a pas de questions de morale ou de philosophie à se poser, ça serait tout simplement de l'instinct de survie. Mais si c'est pour gagner de l'argent pour gagner de l'argent comme c'est le cas de sociétés comme Google, alors oui, c'est en quelque sorte de l'individualisme.

                  On ne doit visiblement pas vivre dans le meme monde...

                  Si. On vit dans le même monde, mais on n'a pas exactement les mêmes valeurs. Tu es né et tu vis dans la « modernité » et tu t'y es très bien fait. Je suis né et je vis dans la modernité, mais je m'y fais moins.
                  • [^] # Re: c'est pas libre.

                    Posté par . Évalué à 3.

                    Si c'est gagner de l'argent pour survivre, il n'y a pas de questions de morale ou de philosophie à se poser, ça serait tout simplement de l'instinct de survie. Mais si c'est pour gagner de l'argent pour gagner de l'argent comme c'est le cas de sociétés comme Google, alors oui, c'est en quelque sorte de l'individualisme.

                    Et quid du developpeur independant qui ecrit des softs pour gagner son pain ?
                    • [^] # Re: c'est pas libre.

                      Posté par . Évalué à 2.

                      Et quid du developpeur independant qui ecrit des softs pour gagner son pain ?

                      Eh bien, il préfère gagner sa vie afin de s'acheter du bonheur au supermarché du coin. Il vit dans la modernité, et il ne s'en plaint pas. Tant mieux pour lui. Je réprouve tout simplement cette logique.

                      Pour en revenir à ma comparaison entre l'édifice de la science et l'édifice du logiciel libre, je répouverais aussi l'attitude d'un mathématicien (par exemple) qui passerait sa vie à tenter de découvrir puis de démontrer des théorèmes dans le seul but de gagner sa vie un peu mieux. Mais bizarrement, les mathématiciens qui ne travaillent pas pour des entreprises privés n'ont en général pas cette mentalité.

                      Voilà, les développeurs indépendants et les mathématiciens « indépendants » ont la liberté de faire ce qu'ils veulent de leurs créations. Ils ont surement leurs raisons. Mais ces raisons ne regardent qu'eux, et le reste de l'humanité (en tant qu'entité, et non pas en tant qu'ensemble d'individualités) s'en fout, parce que si un logiciel non-libre donné n'avait pas été écrit, l'humanité n'aurait rien perdu. Au contraire, un logiciel libre est un bien que se partagera l'humanité.

                      Imaginons par exemple, que google-earth, qui semble être un logiciel d'assez bonne facture d'après les dires de certaines personnes ici, ait été écrit par un développeur indépendant et diffusé en tant que logiciel gratuit -- ou pas -- mais non libre. Qu'est que l'humanité aurait perdu si ce logiciel non libre n'avait pas été écrit ? Par contre, qu'est-ce qu'elle y aurait gagné à ce qu'il soit libre ! Et quelles auraient été les justifications du développeur indépendant concernant le caractère propriétaire de son programme, si ce n'est pas des raisons individualistes (se faire de la pub pour ensuite se faire embaucher par une bonne boîte par exemple) ?

                      Et j'insiste sur le fait que je parle d'humanité en tant qu'entité. Tu critiquais le fait que je veuille tout sans rien donner en retour. Mais cette remarque n'a pas de sens me concernant, parce qu'n faisant cette remarque, tu supposes que je suis dans une perspective de pensée individualiste, ce qui n'est justement pas le cas. Pour me comprendre (parce que j'espère quand même être cohérent dans mon système de pensée), il faudrait me lire dans une perspective non-individualiste.
                      • [^] # Re: c'est pas libre.

                        Posté par . Évalué à 2.

                        Eh bien, il préfère gagner sa vie afin de s'acheter du bonheur au supermarché du coin. Il vit dans la modernité, et il ne s'en plaint pas. Tant mieux pour lui. Je réprouve tout simplement cette logique.

                        Quelle logique ? De recevoir un salaire en echange d'un travail ? T'as raison, c'est scandaleux. Tu fais quoi comme boulot toi histoire que je sache ce que je vais pouvoir recevoir gratuitement ?

                        Pour en revenir à ma comparaison entre l'édifice de la science et l'édifice du logiciel libre, je répouverais aussi l'attitude d'un mathématicien (par exemple) qui passerait sa vie à tenter de découvrir puis de démontrer des théorèmes dans le seul but de gagner sa vie un peu mieux. Mais bizarrement, les mathématiciens qui ne travaillent pas pour des entreprises privés n'ont en général pas cette mentalité.

                        Donc on ne peut pas gagner sa vie en etant mathematicien, ni en etant informaticien, pour je ne sais quelle raison c'est Mal.
                        C'est beau ta vision du monde.

                        et le reste de l'humanité (en tant qu'entité, et non pas en tant qu'ensemble d'individualités) s'en fout, parce que si un logiciel non-libre donné n'avait pas été écrit, l'humanité n'aurait rien perdu. Au contraire, un logiciel libre est un bien que se partagera l'humanité.

                        C'est totalement faux et Windows est la pour le prouver. Il a eu un impact largement plus enorme que la plupart si ce n'est tous les logiciels libres. Photoshop et autres de meme.

                        que l'humanité aurait perdu si ce logiciel non libre n'avait pas été écrit ? Par contre, qu'est-ce qu'elle y aurait gagné à ce qu'il soit libre !

                        Si il n'avait pas ete ecrit, tout ce qu'il est possible de faire avec ce soft aurait ete impossible a faire, ca fait un certain nombre de choses perdues pour l'humanite, choses que tu refuses de voir car ca n'entre pas dans ta vision du "proprietaire c'est Mal".

                        Et quelles auraient été les justifications du développeur indépendant concernant le caractère propriétaire de son programme, si ce n'est pas des raisons individualistes

                        Au hasard assurer que son travail est remunere a sa juste valeur avec un prix decent pour le client.

                        Tu critiquais le fait que je veuille tout sans rien donner en retour. Mais cette remarque n'a pas de sens me concernant, parce qu'n faisant cette remarque, tu supposes que je suis dans une perspective de pensée individualiste, ce qui n'est justement pas le cas. Pour me comprendre (parce que j'espère quand même être cohérent dans mon système de pensée), il faudrait me lire dans une perspective non-individualiste.

                        J'ai rien compris a ta phrase. Si tu crois parler au nom de l'humanite tu te trompes.
                        • [^] # Re: c'est pas libre.

                          Posté par . Évalué à 2.

                          J'ai rien compris a ta phrase.

                          Pourtant, je l'ai relue, elle est grammaticalement bien construite, et je crois qu'elle dit vraiment ce que j'ai voulu dire. C'est d'autant plus dommage que la seule compréhension de cette phrase t'aurait permis de comprendre mon point de vue.

                          Je n'ai pas les mêmes bases, les mêmes postulats, les mêmes idées de départ que toi. Tu es individualiste, je ne le suis pas. Lequel a raison ? Personne.
                          Mais le fait est que toutes les idées qui découlent de mon non-individualisme sont cohérentes, car issues d'un raisonnement logique. Pour comprendre mon point de vue, il suffirait que tu puisses t'imaginer dans la peau d'un non-individualiste, sinon continuer notre discussion n'a aucun intérêt.
                          • [^] # Re: c'est pas libre.

                            Posté par . Évalué à 2.

                            Expliques donc ce que tu entends par individualiste alors, car je crois qu'on n'a pas la meme definition de ce mot.
        • [^] # Re: c'est pas libre.

          Posté par (page perso) . Évalué à 5.

          Biensûr que tout le monde doit respecter le choix de Google de diffuser ainsi son logiciel.
          Maintenant, on doit aussi respecter le droit de chacun d'accepter ou non la licence imposer, et le droit de chacun de la critiquer.
          Ca réaction ne me choque pas, du moment qu'il n'insulte pas ceux qui ont choisit d'utiliser ce logiciel, et qu'il se contente d'exprimer une opinion.
        • [^] # Re: c'est pas libre.

          Posté par (page perso) . Évalué à 10.

          >> A partir de la, l'ouverture ou la fermeture du code est un choix: qu'est ce que t'apporterait d'avoir les sources de ce logiciel ?

          Vérifier que le code n'a pas de backdoor ?
          Pouvoir le faire fonctionner sur du PPC, du MIPS, du SPARC ?
        • [^] # Re: c'est pas libre.

          Posté par . Évalué à 5.

          (puisque les donnees ne sont de toute facon pas obtenues a partir d'une source accessible librement)

          C'est bien ça le problème : je suis tout à fait d'accord que Google a le choix de faire du non-libre pour son logiciel, mais par contre, mettre des restrictions arbitraires (en l'occurence, protocole fermé) sur les données, c'est empêcher quelqu'un d'autre de fabriquer une alternative libre. D'ailleurs, le fait que les données "ne [soient] obtenues à partir d'une source accessible librement", c'est une manière de dire qu'on donne des données gratuitement mais qu'elles ne sont pas exploitables car utilisables uniquement par un logiciel proprio.

          Après, tout le monde va me dire : "oui mais ils mettent les conditions d'utilisation qu'ils veulent sur leur données". Bon, oui je suis d'accord, et sur ce point là vous avez le droit de me moinsser. Mais si toutes les sources d'informations se mettent à se fermer, comment va-t-on faire pour pouvoir utiliser du libre dans l'avenir ? Quand nous sommes nous-mêmes les sources d'informations (email, discution instantanée, ...), nous pouvons nous permettre d'avoir nos propres technologies. Mais lorsqu'il s'agit d'information diffusée beaucoup plus largement, diviser les utilisateurs entre ceux qui acceptent des conditions restreignantent (imposer un OS, un logiciel, etc...) et ceux qui ne souhaitent que des solutions "libres", c'est fermer les possibilités des gens sur des critères complètement injustes.

          N'oubliez pas qu'on utilise pas un ordinateur pour le plaisir de l'utiliser (sauf certains ici, peut-être), mais pour partager et transformer de l'information. Si les données que l'on manipule tous les jours (images, sons, vidéos, textes) étaient diffusées par leur créateurs dans des formats proprios, que pourrions nous faire avec nos systèmes ? Lorsque tous les ordinateurs contiendrons un TPM, et que pour pouvoir accéder à de l'information nous serons obliger de nous plier à l'utilisation de logiciels proprio, le logiciel libre sera mort !

          Cela ressemble peut-être à une décision contraignante d'inciter les gens à n'utiliser que des formats ouverts, mais sans cela, les diffuseurs d'information peuvent imposer les conditions qu'ils souhaitent aux utilisateurs, et de manière complètement inégale / injuste.

          Nous utilisons des formats ouverts ou librement utilisables tous les jours, et c'est pour que cela puisse perdurer que nous nous battons. Lorsque les sources d'informations "essentielles" nous bloquent l'accès par des formats fermés ou des MTP (DRM), on nous impose des restrictions. Je suis d'accord que Google Earth n'est pas une source d'info "essentielle", mais tout ce qui touche à la culture, déjà, devrait être diffusé dans un format ouvert !
          • [^] # Re: c'est pas libre.

            Posté par (page perso) . Évalué à 5.

            Juste quand même parceque bon hein...

            Google n'a pas (pas encore ?) envoyé de satellites en orbite, ni à ma connaissance organisé de campagne de photographie aérienne.

            Leur données ils les ont achetées, et ça ne serait pas étonnant que ce soit la licence d'utilisation de leur fournisseur qui les obliges à rendre difficile l'accès aux photos par une application tièrce.
      • [^] # Re: c'est pas libre.

        Posté par . Évalué à -3.


        Je suis assez surpris de la réaction générale et du moinsage de mes posts faisant remarquer que c'est loint d'être libre.


        O_o tu es à +3, donc avis plutôt positifs.
        tu aurait préférer être à -10 ?
        • [^] # Re: c'est pas libre.

          Posté par (page perso) . Évalué à 2.

          Bah, c'est pas nouveau, quand tu postes un truc pertinent, tu te fais moinsser, et quand tu râles après, c'est quite ou double. Souvent, tu te refait pertinenter.

          Allez comprendre ...
  • # Troll

    Posté par (page perso) . Évalué à 10.

    Installeur en gtk, application en Qt.

    Pas de jaloux :)

    Un shot de New York en 3D : http://shift.free.fr/google-earth-linux.png

    Très bonne première impression en tout cas.

    L'association LinuxFr ne saurait être tenue responsable des propos légalement repréhensibles ou faisant allusion à l'évêque de Rome, au chef de l'Église catholique romaine ou au chef temporel de l'État du Vatican et se trouvant dans ce commentaire

    • [^] # Re: Troll

      Posté par (page perso) . Évalué à 8.

      D'après ton commentaires et divers autres sur slashdot, le programme est en effet en qt :)

      Le port a été réalisé par l'équipe d'icculus (en partie), connue entre autres pour pas mal de ports natifs de logiciels proprios.
      • [^] # Troll peut-être, mais en natif

        Posté par . Évalué à 3.

        Visiblement, contrairement à ce que dit le journal, c'est un port natif, pas un machin bizarre porté à coup de wine.
        (dedans on voit effectivement du Qt)
        • [^] # Re: Troll peut-être, mais en natif

          Posté par (page perso) . Évalué à 3.

          Et à titre d'information.. c'est quoi un "port natif" sous linux ? Xaw ? motif ? Qt ? Gtk ? Fox ? GNUstep ? SDL ? Wine ?

          Wine, c'est juste un toolkit qui fonctionne sous X11 comme un autre... pas moins natif que Qt.
          • [^] # Re: Troll peut-être, mais en natif

            Posté par . Évalué à 6.

            Tu n'as pas tout à fait tort, techniquement parlant...

            Cela dit, Wine peut être considéré "moins natif" sous X11 que Qt ou GTK+, par exemple, pour une raison toute bête: ses APIs n'ont pas été pensées pour, quand GTK+ et Qt ont clairement été créés avec X11 en tête (même si pas uniquement). Il y a donc des abstractions supplémentaires à mettre en place. Mais on peut effectivement considéré que Wine est un port natif d'une API existance sur une autre plateforme.

            Ah, et un autre détail, tout aussi désagréable: Wine ne fonctionne que sur x86...
            • [^] # Re: Troll peut-être, mais en natif

              Posté par . Évalué à 3.

              Ah, et un autre détail, tout aussi désagréable: Wine ne fonctionne que sur x86...

              Pas vraiment, le toolkit libwine marche sur n'importe quelle platerforme.
              les binaires en questions sont des binaires ELF linux et pas windows. en principe, un make suffit sur une plateforme ppc pour permettre a google de recompiler picassa sur linux-ppc.

              Evidement, il faut un x86 pour faire tourner des binaires windows avec wine.

              Cela dis, j'ai decouvers depuis quelques temps scratchbox, qui permet de faire tourner de maniere totalement transparente des binaires arm avec qemu (pour crosscompiler), donc j'imagine que la meme technique doit pouvoir etre utilisee pour wine (si ce n'est deja fait..).
          • [^] # Re: Troll peut-être, mais en natif

            Posté par . Évalué à 6.

            Ben peut être qu'un port natif c'est un exécutable ELF et pas un PE avec un .exe à la fin qu'on fait mouliner dans wine, avec une gestion de la mémoire différente de l'OS et une vision anormale du système de fichier?
            • [^] # Re: Troll peut-être, mais en natif

              Posté par (page perso) . Évalué à 2.

              Si on te le compile pour linux, en utilisant la winelib, c'est natif alors ?

              Si je te donne un programme Java écrit sous Windows, ça veut dire quoi en faire un portage natif sous Linux ? Faut obligatoirement que ça soit un ELF ?
          • [^] # Re: Troll peut-être, mais en natif

            Posté par (page perso) . Évalué à 7.

            Wine, c'est juste un toolkit qui fonctionne sous X11 comme un autre... pas moins natif que Qt.

            Wine est natif à Linux et a pour objectif de reproduire l'API WIn32, donc l'objectif clairement visé est de profiter pleinement de la riche logithèque disponible sur le système monopoliste Windows®. Wine ne se positionne pas en temps qu'environnement de développement sous Linux.

            Il ne viendrait à personne l'idée de développer une application dédiée à Linux en utilisant Wine. Bien que Wine peut tout à fait servir à porter rapidement une application Windows® sous Linux, à mon sens on peut pas vraiment dire qu'un code écrit sous un IDE Windows®, un code dédié à une API conçue par Microsoft®, et un code compilé avec avec un compilateur Windows®, soit une application native Linux.
            • [^] # Re: Troll peut-être, mais en natif

              Posté par (page perso) . Évalué à 2.

              Bin justement, dans ce cas, le code n'est pas compilé par un compilateur Windows.
              Pour l'IDE Windows, je ne vois pas le rapport.
            • [^] # Re: Troll peut-être, mais en natif

              Posté par (page perso) . Évalué à 2.

              Il ne viendrait à personne l'idée de développer une application dédiée à Linux en utilisant Wine.

              Si, moi.
              Bon, d'acord, je n'ai fait que l'envisagé, mais j'ai essayé quand même de faire tourner gcc avec -lwine et #include <windows.h> ... sauf que ca ne marchait pas, il faut utiliser winegcc à la place je crois (qui définira sans doute des constantes comme WIN32)
    • [^] # Re: Troll

      Posté par . Évalué à 3.

      Je confirme: très bonne première impression. Même s'il n'est pas libre ca fait très plaisir de voir cette sortie, d'autant plus que je ne m'y attendais pas du tout !! :)
    • [^] # Re: Troll

      Posté par . Évalué à 7.

      Pour ceux que ça interesse , on obtient la même vu de new york avec les pilotes 3d ati libre. Ça reste même relativement rapide , exploitable avec un celeron 1Ghz et une radeon 7000 ve, pas vraiment une machine de gamer donc.
  • # disponible pour linux...

    Posté par (page perso) . Évalué à 4.

    C'est surtout disponible pour linux i386 je penses non?
    En tout cas sur une distrib amd64 ca ne marche pas !!!

    S'il y a un problème, il y a une solution; s'il n'y a pas de solution, c'est qu'il n'y a pas de problème.

    • [^] # Re: disponible pour linux...

      Posté par (page perso) . Évalué à 2.

      Pareil...

      ça merdouille sous AMD64...


      ceituna@hal:~$ ./GoogleEarthLinux.bin
      Verifying archive integrity... All good.
      Uncompressing Google Earth for GNU/Linux 4.0.1563..................................................................
      setup.data/bin/Linux/amd64/setup.gtk2: error while loading shared libraries: libxml2.so.2: cannot open shared object file: No such file or directory
      setup.data/bin/Linux/amd64/setup.gtk: error while loading shared libraries: libSM.so.6: cannot open shared object file: No such file or directory
      The setup program seems to have failed on amd64

      Fatal error, installer failed to run at all!


      Pourtant, les libs sont bien présentes...

      ceituna@hal:~$ locate libxml2.so.2
      /opt/chroot/etch-ia32/usr/lib/libxml2.so.2
      /opt/chroot/etch-ia32/usr/lib/libxml2.so.2.6.24
      /usr/lib/libxml2.so.2
      /usr/lib/libxml2.so.2.6.26
      ceituna@hal:~$ locate libSM.so.6
      /opt/chroot/etch-ia32/usr/lib/libSM.so.6
      /opt/chroot/etch-ia32/usr/lib/libSM.so.6.0.0
      /usr/lib/libSM.so.6
      /usr/lib/libSM.so.6.0.0


      et un petit coup de ldconfig n'a rien changé...

      il ne me reste plus qu'à essayer dans le chroot i386... :=/
      • [^] # Re: disponible pour linux...

        Posté par (page perso) . Évalué à 4.

        Aucun problème sur Gentoo et amd64, un petit "emerge googleearth" et zou! Ça marche bien mieux que de passer par Wine en tout cas
      • [^] # Re: disponible pour linux...

        Posté par . Évalué à 1.

        étrange...
        moi j'ai une erreur pango sur dapper 64 :

        $ GoogleEarthLinux.bin
        Verifying archive integrity... All good.
        Uncompressing Google Earth for GNU/Linux 4.0.1563..................................................................

        (setup.gtk2:3983): Gtk-WARNING **: Unable to locate theme engine in module_path: "qtengine",

        (setup.gtk2:3983): Gtk-WARNING **: Unable to locate theme engine in module_path: "qtengine",

        (setup.gtk2:3983): Pango-WARNING **: No builtin or dynamically
        loaded modules were found. Pango will not work correctly.
        This probably means there was an error in the creation of:
        '/etc/pango32/pango.modules'
        You should create this file by running pango-querymodules.

        (setup.gtk2:3983): Pango-WARNING **: pango_shape called with bad font, expect ugly output

        (setup.gtk2:3983): Pango-WARNING **: pango_font_get_glyph_extents called with bad font, expect ugly output

        (setup.gtk2:3983): Pango-CRITICAL **: pango_cairo_show_glyph_string: assertion `PANGO_IS_CAIRO_FONT (font)' failed
        ./setup.sh: line 158: 3983 Erreur de segmentation "$setup" "$@"



        je me demande si je vais plus ou moins loin que toi...

        As tu essayé de lancer avec linux32 ?
    • [^] # Re: disponible pour linux...

      Posté par (page perso) . Évalué à 2.

      Sur Ubuntu AMD64, ça marche impeccable.
      La preuve en image : http://snark.blary.com/images/googleEarth.png
      • [^] # Re: disponible pour linux...

        Posté par . Évalué à 0.

        ben pas chez tout le monde en tout cas (dapper AMD 64 et driver open -source ati) :


        Google Earth has caught signal 11.

        Stacktrace from glibc:
        ./googleearth-bin(__gxx_personality_v0+0x212) [0x804ab32]
        ./googleearth-bin [0x804b133]
        [0xffffe500]
        /usr/lib32/libX11.so.6(XQueryExtension+0x17) [0x5735afc7]
        /usr/lib32/libX11.so.6(XInitExtension+0x3b) [0x5734f54b]
        /usr/lib32/libXext.so.6(XextAddDisplay+0x49) [0x5732951c]
        /usr/lib32/libGL.so.1 [0x57467394]
        /usr/lib32/libGL.so.1(__glXInitialize+0x1f) [0x57467a5b]
        /usr/lib32/libGL.so.1(__glXSetupForCommand+0x47) [0x57468a11]
        /usr/lib32/libGL.so.1(glXSwapIntervalSGI+0x9d) [0x57465f57]
        ./libIGGfx.so(_ZN3Gap3Gfx18igOglVisualContext15setSwapIntervalEi+0x100) [0x56adbf60]
        ./libIGGfx.so(_ZN3Gap3Gfx18igOglVisualContext4openEv+0x568) [0x56b17378]
        /mnt/data2/google-earth/libevll.so(_ZN5earth4evll13VisualContext11openContextEN3Gap3Gfx25igRenderDestinationFormatERKNS0_8InitInfoE+0xff) [0x59a4b8bf]
        /mnt/data2/google-earth/libevll.so(_ZN5earth4evll13VisualContext4initERKNS0_8InitInfoE+0xdf) [0x59a4d2af]
        /mnt/data2/google-earth/libevll.so(_ZN5earth4evll17RenderContextImpl4initERKNS0_8InitInfoE+0x3f) [0x599fde8f]
        ./librender.so(_ZN12RenderWidget6setApiEPN5earth4evll3APIE+0x4b) [0x56fb87bb]
        ./librender.so(_ZN5earth6render12RenderWindow12createWidgetEv+0x8a) [0x56fa06ba]
        ./libgoogleearth.so(_ZN5earth6client12ModuleWidget9showEventEP10QShowEvent+0x7d) [0x55c6180d]
        ./libqt-mt.so.3(_ZN7QWidget5eventEP6QEvent+0x277) [0x56266db7]
        ./libqt-mt.so.3(_ZN12QApplication14internalNotifyEP7QObjectP6QEvent+0xa1) [0x561ba731]
        ./libqt-mt.so.3(_ZN12QApplication6notifyEP7QObjectP6QEvent+0xc9) [0x561bb219]
        ./libqt-mt.so.3(_ZN7QWidget4showEv+0x266) [0x56265d16]
        ./libqt-mt.so.3(_ZN7QWidget12showChildrenEb+0x11b) [0x56265a6b]
        ./libqt-mt.so.3(_ZN7QWidget4showEv+0x207) [0x56265cb7]
        ./libqt-mt.so.3(_ZN7QWidget12showChildrenEb+0x11b) [0x56265a6b]
        ./libqt-mt.so.3(_ZN7QWidget4showEv+0x207) [0x56265cb7]
        ./libqt-mt.so.3(_ZN7QWidget12showChildrenEb+0x11b) [0x56265a6b]
        ./libqt-mt.so.3(_ZN7QWidget4showEv+0x207) [0x56265cb7]
        ./libqt-mt.so.3(_ZN7QWidget12showChildrenEb+0x11b) [0x56265a6b]
        ./libqt-mt.so.3(_ZN7QWidget4showEv+0x207) [0x56265cb7]
        ./libqt-mt.so.3(_ZN7QWidget12showChildrenEb+0x11b) [0x56265a6b]
        ./libqt-mt.so.3(_ZN7QWidget4showEv+0x207) [0x56265cb7]
        ./libqt-mt.so.3(_ZN7QWidget12showChildrenEb+0x11b) [0x56265a6b]
        ./libqt-mt.so.3(_ZN7QWidget4showEv+0x207) [0x56265cb7]
        ./libqt-mt.so.3(_ZN7QWidget12showChildrenEb+0x11b) [0x56265a6b]
        ./libqt-mt.so.3(_ZN7QWidget4showEv+0x207) [0x56265cb7]
        ./libqt-mt.so.3(_ZN11QMainWindow4showEv+0x93) [0x56338513]
        ./libqt-mt.so.3(_ZN7QWidget10showNormalEv+0x33) [0x5625f383]
        ./libgoogleearth.so(_ZN10MainWindow18readScreensizeInfoEv+0x621) [0x55c26e61]
        ./libgoogleearth.so(_ZN5earth6client11Application3runEiPPc+0x1569) [0x55c4e2d9]
        ./libgoogleearth.so(_ZN5earth6client11ApplicationC1EiPPcb+0x923) [0x55c502c3]
        ./googleearth-bin [0x804c73d]
        /lib32/libc.so.6(__libc_start_main+0xd2) [0x57132ea2]
        ./googleearth-bin(__gxx_personality_v0+0x41) [0x804a961]




        We apologize for the inconvenience, but Google Earth has crashed.
        This is a bug in the program, and should never happen under normal
        circumstances. A bug report and debugging data are now being written
        to this text file:

        /home/berti/.googleearth/crashlogs/crashlog-FAF820FB.txt

        This bug report will be sent to Google automatically next time you run
        Google Earth. Its data, which contains no personal information, will help
        us correct problems without bothering you further. If you would rather
        this info not be transmitted, please delete the above file before running
        the program again. If you want bug reports to NEVER be sent, remove the
        above 'crashlogs' directory's read/write permissions.

        • [^] # Re: disponible pour linux...

          Posté par (page perso) . Évalué à 2.

          Étrange.... C'est un Dapper 64 également.
          J'ai installé le packet linux32 y'a quelques jours, je sais pas si ça peux venir de ça.
  • # premières impressions...

    Posté par (page perso) . Évalué à 3.

    Installateur : impeccable (pour une fois...)
    Fluidité : sans aucun driver OPENGL, c'est presque utilisable

    Mais c pas libre. Mais je suis TRES conten quand meme !!! depuis le temps, j'avais baissé les bras.
    • [^] # Re: premières impressions...

      Posté par . Évalué à 4.

      Ben je viens de faire l' essai avec une radeon 7000 VE + pilotes 3d libre sur une fedora core 5 . Et la c' est parfait , je n' aurais pas espéré autant , le changement d' angle de vue sur les alpes se passe trés bien.
      En effet c' est proprio , mais content de l' avoir quand même, surtout qe c' est du natif.
    • [^] # Re: premières impressions...

      Posté par . Évalué à 4.

      Pareil, utilisable sans l'accélération matérielle chez moi ! (Xeon 2,8Ghz)

      Par contre, les polices des menus sont toutes petites et pas antialiasées... bizarre que je n'aie pas le même rendu que dans les autres applis qt !
  • # Pas de gestion d'un proxy

    Posté par (page perso) . Évalué à -1.

    et voilà, vu la cible de Google, ils ont pas mis de gestion d'un proxy pour l'accès aux données. Vous croyez que ça viendra un jour?

    En attendant : poubelle ;-)

    ⚓ À g'Auch TOUTE! http://afdgauch.online.fr

  • # Mwai

    Posté par (page perso) . Évalué à 1.

    Premiere fois que je teste ce soft...

    Mais c'est tout buggé!!!!

    Premiere truc que je test, Cabo Formentor, et il me dit que le truc est au niveau de la mer... Combien d'autres erreurs...
  • # pas d'image avec nv sous Sarge

    Posté par (page perso) . Évalué à 2.

    Lors du lancement, il n'arrive pas à utiliser le driver nv de debian Sarge. et me propose celui de nvidia. je passe donc mon chemin, sauf si quelqu'un sait comment résoudre des problèmes avec le driver nv qui ne semble pas vouloir faire de video non plus sur mon inspiron 8500.
  • # Pilote intel

    Posté par . Évalué à 5.

    J'ai des problèmes avec le pilote pour ma carte graphique intel. Le défilement est raisonnablement fluide et tout mais j'ai des artéfacts, seulement une partie de la fenêtre est rafraîchie correctement, le reste contient surtout des traînées. Quelqu'un constate un phénomène similaire ? J'ai essayé de jouer avec les diverses options graphiques, mais sans succès.
    • [^] # Re: Pilote intel

      Posté par . Évalué à 3.

      Tu n'es pas le seul, j'ai le même problème (et aussi avec une carte intel)

      plus précisément, sur une
      Intel Corporation Mobile 915GM/GMS/910GML Express Graphics Controller

      Étrangement, une fois ça a bien marché, mais je n'ai pas réussi à le reproduire.
    • [^] # Re: Pilote intel

      Posté par (page perso) . Évalué à 1.

      Hem, j'ai encore jamais vu une carte Intel correctement afficher du OpenGL. Je suppose que c'est le pilote qui manque de soins, car la Intel 740 fonctionnait assez bien en 3D, et les i8xx i8xx sont basées sur le même coeur ( mais intégré au chipset).

      Tu peux toujours essayer d'allouer plus de mémoire à la 3D en tripatouillant xorg.conf mais pour ma part j'ai jamais réussi à faire fonctionner autre chose que Armagetron (et encore avec pleins d'artefacts).

      ⚓ À g'Auch TOUTE! http://afdgauch.online.fr

      • [^] # Re: Pilote intel

        Posté par . Évalué à 2.

        Mon portable a une 855GM. Jusqu'à présent je n'ai pas eu de problème particulier pour la 3D (mis à part le fait que cette carte n'est pas un foudre de guerre, c'est le moins qu'on puisse dire). J'arrive à faire tourner tuxracer ou encore celestia normalement. Je crois que c'est la première fois que j'ai des problèmes d'affichage avec une appli OpenGL. J'ai xorg 6.9 sur une SuSE 10.1 ici.
        • [^] # Re: Pilote intel

          Posté par . Évalué à 2.

          Moi, j'avais les mêmes problèmes (et je l'ai toujours je pense d'ailleur) avec OpenUniverse (je crois que c'est celui-là, celui où l'on se balade dans l'espace).
    • [^] # Re: Pilote intel

      Posté par . Évalué à 1.

      Bon, pareil avec une carte Intel.
      J'ai viré ma GeForce pour avoir des pilotes 3D libres mêmes si les perfs sont pas top, je commence à regretter.
      • [^] # Re: Pilote intel

        Posté par (page perso) . Évalué à 1.

        Il est bon de préciser quelle carte Intel : des 810 qui ont besoin de paramètres soignés pour en tirer la quintessence aux 955 qui ont un pilote trop jeune, il y a un monde.

        ⚓ À g'Auch TOUTE! http://afdgauch.online.fr

  • # Encore une fois ...

    Posté par . Évalué à 5.

    ... nous n'utilisons pas un PC puisque sur la page de téléchargements, on trouve :

    Configuration sur PC
    Minimale:
    Système d'exploitation : Windows 2000, Windows XP

    et un peu plus loin :
    Configuration sur Linux
    Minimale:
    Système d'exploitation : Ubuntu 5,10, Suse 10,1, Fedora Core 5, Linspire 5,1, Gentoo 2006,0, Debian 3,1, Red Hat 9

    Donc, Linux c'est du hardware ... à moins que PC soit le nouveau nom de Windows ... j'avoue que je suis un peu perdu là :D
    • [^] # Re: Encore une fois ...

      Posté par . Évalué à 2.

      Peut-être qu'ils veulent dire que ça fonctionne sous n'importe quelle architecture prise en charge par les distributions citées.
  • # Wine ou pas Wine

    Posté par . Évalué à 1.

    Pour ceux qui se demandent encore si c'est un port natif ou pas, faites un petit ldd sur le binary, vous serez fixés...
    • [^] # Re: Wine ou pas Wine

      Posté par (page perso) . Évalué à 1.

      not a dynamic executable

      L'association LinuxFr ne saurait être tenue responsable des propos légalement repréhensibles ou faisant allusion à l'évêque de Rome, au chef de l'Église catholique romaine ou au chef temporel de l'État du Vatican et se trouvant dans ce commentaire

      • [^] # Re: Wine ou pas Wine

        Posté par . Évalué à 2.

        ldd googleearth-bin et non pas ldd googleearth, ça marche mieux.

        Sinon more googleearth :

        #!/bin/sh
        #
        # Google Earth startup script
        #
        ...
        • [^] # Re: Wine ou pas Wine

          Posté par (page perso) . Évalué à 1.

          /o\ oups !

          L'association LinuxFr ne saurait être tenue responsable des propos légalement repréhensibles ou faisant allusion à l'évêque de Rome, au chef de l'Église catholique romaine ou au chef temporel de l'État du Vatican et se trouvant dans ce commentaire

    • [^] # Re: Wine ou pas Wine

      Posté par (page perso) . Évalué à 2.

      Forcement pas wine parce que wine ne marche pas sur mon 64bits ;-)

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.