• # Totem en effet

    Posté par  . Évalué à 1.

    Je suis un peu surpris de cette méfiance envers la 5G. Je n'ai pas souvenir de la même chose pour les générations précédentes ni pour l'arrivée de la fibre et de l'ADSL.
    Dans tous les cas, j'ai l'impression que l'arrivée de ces technos était vu comme positive. Là le côté négatif a l'air de l'emporter.
    Pourtant, c'est toujours la même chose, plus de débit et moins de latence.

    Alors pourquoi, soudainement la dernière techno a si mauvaise presse ?

    • [^] # Re: Totem en effet

      Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 8.

      Attention aux mauvaises interprétations. Si je lis bien, ce n'est pas en tant que technologie de communication sans fil plus performante que la quadrature du net rejette la 5G ; plutôt ce serait en tant que « totem » d'une société de surveillance phantasmée par une alliance entre oligarchie et techno-industrie.

      « IRAFURORBREVISESTANIMUMREGEQUINISIPARETIMPERAT » — Odes — Horace

    • [^] # Re: Totem en effet

      Posté par  . Évalué à 10. Dernière modification le 10/10/20 à 17:01.

      Il y a conjonction de plusieurs choses à mon avis.

      Autant la fibre ça fait rêver à juste titre quand on a le 56k, autant quand on a la fibre à la maison … avoir plus de débit et moins de latence, ben ça fait moins rêver.

      La contrainte écologique se fait plus pressante, et à l’heure ou on peut s’interroger sur la pertinence d’avoir une société aussi consumériste, on nous promet … un Internet des objets connectés grâce à la 5G. Les deux visions du monde clashent un peu.

      Les gens qui doutent à cause de ça rencontre le vieux front des gens qui craignent les ondes pour leur santé, à tort ou à raison, qui n’est pas neuf.

      Et vient la question des applications, qui rejoint un peu la question du consumérisme. Si on nous promet des tas de super choses nouvelles possibles grâce au débit plus important et à la latence plus faible, autant par le passé on ne doutait pas trop que ça allait apporter des trucs super, autant on est quand même en droit de se demander ce qui vient. Et donc peut-être qu’on commence à se dire que le jeu n’en vaut pas forcément la chandelle question application ? Autant avoir un frigo a vraiment changé la vie, autant avoir un frigo connecté … euh c’est pas le même gain. Donc pourquoi vouloir à tout pris améliorer le réseau si c’est pour gagner la connexion du frigo quand le confinement a démontrer que le réseau pouvait dors et déjà encaisser le télétravail généralisé … Et quand on craint carrément certaines des applis comme la surveillance généralisé c’est évidemment encore pire.

      La question de ce qu’on y gagne en rapport à ce que ça coute, à l’environnement par exemple, en terme d’obsession de la croissance, se pose.

      • [^] # Re: Totem en effet

        Posté par  . Évalué à 1.

        La question de ce qu’on y gagne en rapport à ce que ça coute, à l’environnement par exemple, en terme d’obsession de la croissance, se pose.

        Est-ce que l'abandon pure et simple de la 5G va changer quoi que ce soit ?

        On est pas consumériste ? On est pas surveillé ?

        La 5G ne servira pas à l'IoT, elle ne peux pas remplacer loram ou sigfox, les prix sont bien trop prohibitifs. Les objets connectés sont soit sur ce type de réseau dédié à eux quand ils sont très contrains, soit en wifi pour chez toi, soit en bluetooth.

        AMHA l'abandon de la 5G ne ferait que mettre de la pression en plus à la 4G.

        • [^] # Re: Totem en effet

          Posté par  . Évalué à 10.

          Les points vraiment techniques ne perceront de toute façon pas parce que personne ne les maîtrisent, et surtout pas Macron et les marketeux qui vendent l’innovation qui ne peut être que super parce que c’est de l’innovation et si tu te pose des questions t’es un amish et c’est pas comme ça qu’on va sauver la croissance. Et peut-être que ce genre de discours ne prends plus vraiment ou moins bien.

          La pression sur le réseau 4G on pourrait s’en accommoder à mon avis, on optimisera des trucs. Le truc qui pourrait mieux s’entendre en ces temps ou on cherche les économies d’énergies et ou on voit les fôrets du monde cramer c’est de vendre un réseau qui n’offre pas plus de bande passante ou des supers applis mais juste la même chose qu’aujourd’hui, mais en moins énergivore globalement. Ça passerait sûrement mieux qu’une meilleure latence … parce que les applications d’une meilleure latence qu’on entends c’est des trucs genre les tracteurs automatisés qui ont besoin de surveiller les herbes au sol en temps réel pour optimiser la pose de désherbant ou les trucs genre les voitures connectées qui ont besoin de communiquer en temps réel pour la conduite.

          • [^] # Re: Totem en effet

            Posté par  . Évalué à 1. Dernière modification le 10/10/20 à 20:56.

            Mais c'est du fantasme ! Les voitures qui volent à 3 fois la vitesse de la lumière grâce à la 5G ça n'existe pas.

            On va pousser la 4G dans ses retranchements et cramer plus de ressources que pour faire le faire en 5G. Rien de plus.

            Vouloir en faire une bataille contre le consumérisme ça me gêne et c'est à la limite du mensonge quand soit on évoque des choses actuelles pour les mettre sur le dos de la 5G, soit on fantasme des nouveautés qui n'ont pas de rapport.

            • [^] # Re: Totem en effet

              Posté par  . Évalué à 10.

              Il y a quand même une contradiction fondamentale dans ce discours, à mon avis : on nous dit, la 5G est indispensable pour absorber la croissance du réseau et des usages d’un côté, et de l’autre que le problème à régler c’est la croissance des usages.

              Si il y a un truc certain c’est que c’est pas faire la 5G qui aidera grandement à lutter contre le consumérisme, en tout cas.

              • [^] # Re: Totem en effet

                Posté par  . Évalué à 0.

                Il y a quand même une contradiction fondamentale dans ce discours, à mon avis : on nous dit, la 5G est indispensable pour absorber la croissance du réseau et des usages d’un côté, et de l’autre que le problème à régler c’est la croissance des usages.

                Pas du tout c'est comme toutes les autres avancées en terme de réseau. C'est bien pratique de l'avoir et rester sur les anciens réseaux est plutôt contraignant.

                Si il y a un truc certain c’est que c’est pas faire la 5G qui aidera grandement à lutter contre le consumérisme, en tout cas.

                C'est bien ce qui me pose problème dans le débat. Avec ou sans la 5G, les problématiques présentées ne change pas, ça montre bien que c'est à côté de la plaque. Tout le monde tente de mettre ses peurs, regrets, espoirs dans le débat sans se poser la question de si c'est pertinent.

                On peut discuter nous usages et ce serait bien, mais ça n'a rien à voir avec la 5G.

                Ce qui fait que ça craint vraiment, c'est que ça donne un effet bouc émissaire. On croit parler d'écologie, de consumérisme, de vie privée, mais ça ne fait rien avancer. Ça occupe de l'espace, alors que ça ne fait rien avancer. On arrête la 5G ? Les problèmes sont les même ? On lance la 5G ? Idem.

                • [^] # Re: Totem en effet

                  Posté par  . Évalué à 7.

                  Tu dis « c’est pratique de l’avoir » mais tu ne pousse pas au bout le raisonnement. C’est pratique de l’avoir parce que ça ne freine rien des nouveaux usages possibles. Or c’est un peu une des bases du consumérisme, les nouveaux usages. On a un super réseau, on trouve comment le remplir par des nouveaux usages, mais finalement on arrive au bout du réseau ! C’est donc pratique de le modifier pour qu’il puisse encaisser plus … et le cycle recommence.

                  • [^] # Re: Totem en effet

                    Posté par  . Évalué à 5.

                    Les usages ne dépendent pas du réseau ou en tout cas pas que. YouTube passera à la 4K avec ou sans 5G, les téléphones y passent aussi autant pour l'écran que la caméra. L'usage est déjà à dispo avec la fibre. On mettra plus d'antennes de la génération précédente, les opérateurs tenteront de faire facturer ça par des forfaits différents,…

                    Je n'ai pas de doute que ce que je dis peut paraître fataliste, mais je suis surtout que si on veut remettre en cause l'usage c'est l'usage qu'il faut remettre en cause et pas un sujet annexe. Parce que ça entraîne des effets de bords généralement pires qui on ne prend pas le sujet dans une certaine cohérence.

                    • [^] # Re: Totem en effet

                      Posté par  . Évalué à 10.

                      Mon point de vue c’est qu’il faut bien prendre le problème par un bout. Avec la crise actuelle on voit bien comment ça se passe : tout le monde défend son pré carré. On pointe le rôle de la pollution ? Les avioneurs disent « c’est pas nous, nous on est gentil et on sait se réinventer, faut nous soutenir ». On pointe les industriels qui vendent des objets ? « nous on fait juste notre métier, faudrait que les consommateurs n’achètent pas » … on parle de la 5G ? « c’est pas la 5G qu’il faut attaquer, le réseau est neutre … ça réglerait aucun problème »

                      Finalement, dans un monde ou tout est bien plus intégré qu’on l’aimerait sans doute, on reste dans une somme d’intérêts particuliers ou il ne faut toucher à rien … Et à ménager tous les intérêts particuliers, ben il se passe quoi ? On continue sur la même trajectoire.

                      Parce qu’on voit bien le truc venir avec les usages. C’est facile de dire « faut pas s’intéresser au réseau mais à ses usages » quand on a absolument … aucun levier ni pouvoir ni proposition pour peser sur les usages. Il faut bien commencer par quelque chose, et oui, ne pas augmenter le réseau pourrait être un levier qui limite certains usages au bénéfice douteux, qui sait ? C’est un problème complexe, il faut sans doute le prendre par plusieurs bouts …

                      • [^] # Re: Totem en effet

                        Posté par  . Évalué à 1.

                        C’est un problème complexe, il faut sans doute le prendre par plusieurs bouts …

                        Avec du recul. Se donner une direction claire assumée et déduire les mesures de cette direction.

                        Le coté assumé est vraiment important parce que tu ne peux pas faire ça sans casse. Donc oui il faut choisir qui va morfler et prendre le point de les aider. Mais les aider ce n'est pas reculer, c'est faire de la réorientation.

                        Faire des micro-mesures dont l'impact écologique est vraiment faible1 ça soulage peut être certaines consciences, mais ça n'aide pas de manière vraiment faible l'environnement.

                        Je peux comprendre des mesures atomiques sur des cas qui on un impact clair net et totalement établi.

                        Le parallèle avec l'aviation me paraît intéressant, bloquer le prochain A365 (j'ai aucune idée de ce qu'ils ont ou pas dans leur carton), ne va pas changer l'impact écologique de l'aviation. Les gens vont juste continuer à voler avec les avions actuels.


                        1. encore une fois les gens s'échangent déjà des fichiers 4K et vont passer à la 8K avec ou sans 5G. Le renouvellement des téléphones se fera avec le même rythme avec ou sans 5G. 

                      • [^] # Re: Totem en effet

                        Posté par  . Évalué à 5.

                        Ah aussi bien sûr que les gens ne sont pas content. Tu ne peux pas dire aux gens d'arrêter de polluer et espérer qu'ils vont avoir l'illumination que c'est vrai et accepter. Il faut avoir le courage d'affirmer ses choix et d'aider au changement.

      • [^] # Re: Totem en effet

        Posté par  . Évalué à 3.

        Personne ne passe du 56k à la fibre.

        Justement, la fibre est une techno en cours de déploiement un peu avant la 5G mais c'est comparable en terme "d'époque".

        En terme de consumérisme, la fibre, elle en impose, et pourtant pas de critique généralisée comme la 5G.

        Ce qui me fait dire que les aspects écologiques de la 5G ne sont pas le nœud de la critique. Je dirais que dans l'ordre, les arguments déployés par les détracteurs de la 5G sont :

        1) les ondes (les antennes qui brûlent c'est pour ça)
        2) le respect de la vie privée
        3) le consumérisme

        En quoi 1 et 2 sont différent entre la 5G et la 4G ?
        En quoi 3 est différent entre la 5G et la fibre ?

        C'est une vraie question, hein. Je suis un peu étonné d'être mis en commentaire inutile alors que le nombre de commentaires derrière montre que ce n'est pas si évident.

        • [^] # Re: Totem en effet

          Posté par  . Évalué à 6.

          La fibre, elle a commencé à être déployée il y a très longtemps, pas vraiment la même temporalité non. Et à l’époque la question du réchauffement climatique, par exemple, était autrement plus controversée que maintenant. Les temps ne sont plus du tout les mêmes et on peut envisager qu’on ait atteint un point de bascule.

          Et là je vais me répéter mais on envisage la 5G … en plus de la fibre ! C’est pas du tout pareil que si la 5G était le seul réseau de donnée dont on disposait.

          Sur le nombre de commentaires, il y a plus de commentaires que de commentateurs (et j’en ai déjà fait pour ma part beaucoup trop)

          • [^] # Re: Totem en effet

            Posté par  . Évalué à 1.

            Oui bien sur, elle a commencé avant. Mais dans les villes hors Paris et les communes plus petites, les investissements (publics notamment) se sont fait récemment et se font encore en ce moment. Il n'y a pourtant aucune remise en cause de cette techno.
            Et encore une fois, l'ADSL fonctionnait très bien pour la plupart des gens. Qu'apporte la fibre à part plus de consommation ? et pourtant aucune remise en cause.

            J'imagine que je ne t'apprends pas que la 5G et la fibre ne servent pas vraiment aux mêmes appareils.

            Quant à dernière remarque, le contraire aurait été paradoxal mais tu me confirmes bien qu'il vaut mieux clore cette discussion. Je n'aurais pas dû poser la question.

            • [^] # Re: Totem en effet

              Posté par  . Évalué à 3.

              Faudrait savoir si le grand public était déjà ultra désireux d’être fibré et n’était pas simplement relativement indifférent, par exemple. Certes c’est pas fait partout encore. Mais c’est un projet engagé depuis longtemps qui n’avait à l’époque pas soulevé d’opposition.

              Mais je suis d’accord que l’ADSL c’était déjà un bon débit. À part pour télécharger de gros jeux sur sa console, par exemple, en relativement peu de temps, ça suffisait largement pour bien des besoins.

              Mais … comme c’est un projet déjà engagé qui n’avait pas vraiment soulevé d’opposition il semble naturel de terminer, j’imagine. Maintenant la 5G c’est un autre projet, à mener. C’est plus du tout la même chose, au moins psychologiquement parlant. Encore une fois, c’est « juste » une pierre de plus à ajouter à un réseau qui est déjà super bon, et en 2020 c’est sans doute plus suffisant socialement de justifier ce genre de projet par « on va faire encore mieux et ce sera super ».

        • [^] # Re: Totem en effet

          Posté par  . Évalué à 4.

          En quoi 1 et 2 sont différent entre la 5G et la 4G ?

          C'est une question essentielle.

          Et du coup ça rebondis avec deux phrases de barmic< (attention, ici sortie du contexte, faut relire les comments plus haut pour cerner le contenu du message)

          Tout le monde tente de mettre ses peurs, regrets, espoirs dans le débat sans se poser la question de si c'est pertinent. ici

          Alors pourquoi, soudainement la dernière techno a si mauvaise presse ? ici

          En quoi les ondes (ou techniques) et le respect de la vie privée sont ils différents entre 4g et 5g ?

          à mon avis pour répondre à cette question il faut regarder la cible : les usages qui seront possibles.
          côté technique, j'ai la flemme à cette heure un dimanche d'aller dénicher des sources, alors juste le bon vieux rappel sur les études aux usa dans les années 70 sur la population de cibistes (pourtant à ces fréquences ..; rien à voir avec celles dont on cause aujourd'hui), se rappeler que tout est question de ratio puissance/fréquence, que les débats ne portent nullement sur l’innocuité : les questions sont bien plus précises (perméabilité peau et chair, type d'impacts, tjs selon les puissances/fréquences), se rappeler que les études d'EDF sur les champs magnétiques existent aussi, qu'il y a des règlements d'interdictions de construction d'habitats à proximité, que le micro-onde a été inventé en laissant trainer un sandwich à côté d'un radar, qu'il y a des mesures de prudences à respecter pour le travail sur ou à proximité de certaines antennes, etc … autant de généralités bien connues qui permettent de garder en tête un cadre général sans avoir besoin d'être spécialiste : a) dire que c'est anodin c'est soit être très con soit être très menteur b) c'est bien géré depuis longtemps chez nous

          Concernant la vie privée, c'est là où ça devient croustillant.
          On peut commencer par regarder un marché relativement bien saturé des usages personnels et professionnels des mobiles et outils portables utilisant la 4g : tout le monde peut poster son chaton en full hd en direct sur facebook. Tout va bien. Le confinement a fait exploser (augmentation imprévue, du moins) les usages, et le réseau 4G a encaisser largement. Tout va bien, donc : un marché saturé de terminaux sur un réseau qui peut faire largement plus en terme de nombre d'usagers simultanés. Donc, faut lorgner là du côté du renouvellement du parc des terminaux, et ça tombe bien, les innovations s'essouflent. Plus là, le bénéfice, que pour les usages réels. On peut donc élaguer la question du besoin … Pour le grand public il n'y en a plus. Plus du tout. Le seul axe de développement semble bien être la multiplication des terminaux disponibles à chacun (vidéorésolution, vidéoprotection de l'habitat, voiture intelligente, pesée des toilettes et analyses (heu, non, ça c'était pour l'humour…) auto-évaluation et suivi de santé,..etc et c'est là qu'on rejoint l'autre point :
          Mais il y a le marché de l'IoT, et oui, c'est une cible majeur.
          Peut être même, sans aucune certitude, que certains acteurs poussent fort en ce moment. En tout cas, là le vecteur de croissance est évident : transmission de photos et flux vidéos en temps réel en haute qualité avec des appareils consommant peu. Cela semble bien être le principal marché de la première étape du déploiement de la 5G. Et de loin (le service à l'usager final devant passer par une mise à jour de son parc de terminal, ça prendra plus de temps que les visiblement pressés de la vidéo en fhd avec 20 émetteurs par rue ..)

          Donc, factuellement il semble bien que :
          a) oui la 5g consomme moins
          b) mais le renouvellement du parc actuel au rythme demandé consommera bien plus que continuer à l'exploiter tel quel, pas seulement en énergie de fonctionnement mais aussi en matière première
          c) non le principal client n'est pas le particulier, pas l'individu, ça sera un client indirect
          d) le parc actuel suffit largement au besoin du client particulier et des individus pour leurs usages de particuliers, et nous avons largement le temps de réaliser des évaluations d'impacts bien menées avant un quelconque problème de qualité de service
          e) l'usage principal est un usage qui va questionner la liberté individuelle, sa gestion, la gestion des flux humains, et plus on perds de temps à donner le go plus nombreux sont ceux qui en seront informés avant.

          tl;dr

          muny@twitter.com

        • [^] # Re: Totem en effet

          Posté par  . Évalué à -4.

          1) les ondes (les antennes qui brûlent c'est pour ça)
          2) le respect de la vie privée
          3) le consumérisme

          Je crois que ça n'a rien à voir avec ça. Il y a un point commun avec tous les anti 5G. Ils adhèrent tous à des théories foireuses de complot, au charlatanisme médical et à plein d'autres trucs bien perchés à dérives sectaires.

          Ce sont des gens qui pour diverses raisons (et pas forcément totalement à tord) ont perdu toute confiance en ce qui vient:
          - des gouvernements
          - des grandes entreprises

          Ils vont tous vous ressortir leur "faisez vos propres recherches!" pour tomber dans le panneau du premier gourou qui a sa chaine youtube et sauter à pied joint avec leur grands sabots dans les arnaques créées par plein d'autres organismes, mafias et autres entreprises dont le business model est la manipulation des esprits fragiles.

          La crise du coronavirus n'a rien arrangé en ce qui concerne la confiance en l'état et les confinements et autres mesures sanitaires n'ont fait que faire s'écrouler un peu plus bas les gens au psychisme fragile.

          • [^] # Re: Totem en effet

            Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 7.

            Il y a un point commun avec tous les anti 5G. Ils adhèrent tous à des théories foireuses de complot, au charlatanisme médical et à plein d'autres trucs bien perchés à dérives sectaires.

            Absolument pas. Exemple : https://jancovici.com/publications-et-co/articles-de-presse/faut-il-faire-la-5g/

            Mais c'est vrai que c'est plus facile de discréditer le porteur de la critique que de répondre sur le fond.

            Adhérer à l'April, ça vous tente ?

            • [^] # Re: Totem en effet

              Posté par  . Évalué à 0. Dernière modification le 14/10/20 à 15:24.

              L'histoire de la consommation plus élevée me parait foireuse et ça a été débunké il me semble. En tout cas comparé à continuer à utiliser la 4G et continuer à ajouter des antennes pour supporter les saturations.

              Si tu veux vraiment lutter contre la pollution liée au numérique c'est pas en luttant contre des antennes qu'il faut le faire, c'est instaurer une limite de bande passante générale et une limite de conso d'électricité par Gigabyte de donnée stockée dans les datacenter et par teraflops utilisé. Good luck pour faire avaler ça, d'autant plus au niveau mondial.

              Déjà que ça couine comme des pleureuses professionnelles dès que tu converties une pauvre petite voie de circulation en piste cyclable dans une grande ville, t'imagines pas pouvoir retirer la possibilité de tiktoker et s'envoyer des memes à tord et à travers à la population du jour au lendemain.

    • [^] # Re: Totem en effet

      Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 4.

      Je n'ai pas souvenir de la même chose pour les générations précédentes ni pour l'arrivée de la fibre et de l'ADSL.

      L'ADSL : pas encore Internet généralisé, pas de caisse de résonance
      Fibre : pas d'ondes, pas vraiment de nouveaux services, pas grand chose pour "accrocher".

      Alors pourquoi, soudainement la dernière techno a si mauvaise presse ?

      L'avant dernière techno (la 4G) a déjà eu sa mauvaise presse, comme la peur de WiFi. Maintenant on n'en parle plus, mais ça a hurlé fort déjà à l'époque (combien de connaissances avaient peur pour la santé de l'enfant et ne voulait pas de WiFi, pour le remplacer par du CPL sur des fils électriques qui passent à quelques centimes du lit bébé, hum hum) t on nous vendait des cage de Faraday pour les élctro-sensibles (fou comme ils étaient nombreux, et plouf plus de sensibilité quand finalement on voit que c'est pratique).

      La, tu as un beau mélange de peur des ondes qui reviennent (posts Twitter/Facebook fait à partir de leur tel 4G ou WiFi, sic) mélangé aux conspirationnistes de tous bords, mélangé au repli sur soit, et mélangé à Internet rempli de piliers de bar qui étaient peu audibles avant mais maintenant la masse fait du volume (et ces personnes ont le temps de troller).

      Ce qui me rend triste pour la quadrature c'est que dans leur communication ils mélangent la technologie et les usages, comme si ils accusaient les couteaux de cuisine de tuer, et ça ne peut que juste faire un mur (les gens vont juste les prendre pour des complotistes).

      Pourtant, c'est toujours la même chose, plus de débit et moins de latence.

      Oui. Et après c'est nous qui en faisons ce qu'on en voudra.

      Perso j'aurai préféré qu'on critique la partie écologique, qu'on incite avec des forfaits géants à ne pas passer par le Wifi + câble à la maison pour éviter de devoir installer plein d'antennes, qu'on arrête avec les forfaits fixe aussi chers (plein de gens lâchent le fixe car pus cher que le mobile, ridicule et non écologiquement rentable), bref qu'on parle d'usage sans parler de techno précise qui finalement ne change rien (4G ou 5G, même combat, juste plus de débit et moins de latence et les caméras peuvent très bien utiliser la 4G, même que les voitures n'ont pas besoin de tout ça pour communiquer mais j'imagine plus d'info si on fait un truc moins cher en data), mais vu les réactions outrées à la proposition de limiter les forfaits (ce qui ne veut pas dire limiter l'usage, juste que tu payes l'usage en plus et que donc ça t'incites à éviter les énormes forfaits qui te font consommer plus que besoin), je crois qu'on va continuer dans la direction prise de consommation à outrance…

      • [^] # Re: Totem en effet

        Posté par  . Évalué à 7.

        On trouve des critiques de l’idée de neutralité de la technologie : 

        une technique n’est jamais neutre car elle redéfinit toujours les rapports sociaux

        https://usbeketrica.com/fr/article/francois-jarrige-une-technique-n-est-jamais-neutre

        On trouve un écho dans le texte de LQDN : dans le cas de la 5G la question de l’attribution des fréquence très cher à des boîtes privée une question éminemment politique qui n’a pas grand chose de « neutre ».

        • [^] # Re: Totem en effet

          Posté par  . Évalué à 2.

          On trouve un écho dans le texte de LQDN : dans le cas de la 5G la question de l’attribution des fréquence très cher à des boîtes privée une question éminemment politique qui n’a pas grand chose de « neutre ».

          Ils viennent de découvrir que les réseaux GSM en France sont privés ? Vraiment la 5G ça change tout !

    • [^] # Re: Totem en effet

      Posté par  . Évalué à 2.

      C'est juste de l'oubli. Il y a 10 ans les écolos faisaient le même cirque avec le wifi et la 4G.

      "La première sécurité est la liberté"

      • [^] # Re: Totem en effet

        Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 3.

        C'est juste de l'oubli. Il y a 10 ans les écolos faisaient le même cirque avec le wifi et la 4G.

        Si on parle juste de la crise climatique, je ne ne pense pas que le sujet soit autant d'actualité aujourd'hui qu'il y a dix ans. Effectivement on commence à recevoir les première baffes : incendies en Californie, Sibérie, Australie… Donc certaines personnes commencent à se poser des questions.

        Pour rappel nous devons baisser nos émission de gaz à effet de serre par trois d'ici 2050, pour espérer ne pas dépasser les 2 °C de réchauffement climatique. Et même à 2 °C, les conditions risques d'être très dures, et on va se prendre de très grosses claques. Au delà de 3 °C, c'est l'insécurité alimentaire partout sur Terre, comprendre la guerre partout. Au delà de 4 °C plusieurs milliards d'individus vivront dans des régions du monde où les conditions de vie seront létales (il fera trop chaud et humide, le fait de sortir dehors provoquera la mort).

        Donc pour baisser nos émission de gaz à effet de serre par trois d'ici 2050, nous devons baisser nos émissions de gaz à effet de serrer de 5 % par an. En quoi la 5G va-t-elle aider à atteindre cet objectif ambitieux ? Comme l'écrivent Hugues Ferreboeuf et Jean-Marc Jancovici, la 5G va juste augmenter de 2 % de la consommation d’électricité du pays ainsi que notre emprunte carbone. Donc comme réponse à la crise climatique, on a vu mieux !

        • [^] # Re: Totem en effet

          Posté par  . Évalué à 2.

          s/emprunte/empreinte/

        • [^] # Re: Totem en effet

          Posté par  . Évalué à 3.

          la 5G va juste augmenter de 2 % de la consommation d’électricité

          ça cela a été débunker, cela sort de null part.

          "La première sécurité est la liberté"

          • [^] # Re: Totem en effet

            Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 1.

            ça cela a été débunker

            Seulement dans ton esprit.

            Adhérer à l'April, ça vous tente ?

          • [^] # Re: Totem en effet

            Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 1.

            ça cela a été débunker, cela sort de null part.

            Cela ne sort pas de nulle part, car cela est tiré de l'article Faut-il faire la 5G ? qui dit qu'avec déploiement de la 5G la consommation d’énergie des opérateurs mobiles serait multipliée par 2,5 à 3 dans les 5 ans, ce qui est cohérent avec le constat des opérateurs chinois ayant déployé 80 000 sites 5G depuis un an. Cet article a été coécrit par Jean-Marc Jancovici, spécialisé depuis vingt ans dans les questions d'énergie et de climat.

            Même Gilles Babinet, le digital champion de la France auprès de la Commission européenne, qui pense encore que la « technologie peut nous sauver » et qui est très favorable à la 5G ne garantit pas que cela va réduire la consommation d'énergie, mais qu'il n'exclut pas que cela la réduise de façon significative (sans pouvoir le prouver). Gilles Babinet pense aussi qu'on ne mesure pas les externalités des dégâts du numérique, mais quand on le fera il pense qu'on se rendra compte que ces externalités seront absolument massive. Même si Gilles Babinet pense que les externalités du numérique provoquent des dégâts absolument massifs, cela n'empêche pas être très favorable à la 5G. Gilles Babinet a cependant une très mauvaise information en ce qui concerne le recyclage des terminaux, recyclage qui est très très compliqué et très très loin d'être parfait. D'ailleurs on voit que Philippe Bihouix essaie d'intervenir à ce moment là, mais qui malheureusement n'a pas pu corriger les dires de Gilles Babinet.

            • [^] # Re: Totem en effet

              Posté par  . Évalué à 1.

              il est dit par le shift project que la 5G fera +2% de consommation électrique total, ce qui est parfaitement absurde car cela signifie le doublement de la conso total d'Orange par exemple, qui fait largement plus que de la connexion internet.

              "La première sécurité est la liberté"

              • [^] # Re: Totem en effet

                Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 1.

                il est dit par le Shift Project que la 5G fera +2% de consommation électrique total, ce qui est parfaitement absurde car cela signifie le doublement de la conso total d'Orange par exemple, qui fait largement plus que de la connexion internet.

                Orange n'est pas le seul opérateur, il existe aussi SFR, Bouygues Telecom, et Free, qui d'après la page couverture mobile auraient respectivement 63 437, 61 467, 37 160 antennes, contre 69 418 antennes pour Orange.

                D'après l'article Trois chiffres surprenants sur l’énergie absorbée par les télécoms, Orange représentait en 2017 0,5 %, de la consommation nationale et que 70 % de l'électricité est pompée par le réseau mobile.

                Si on s'en tient à l'article Faut-il faire la 5G ? avec le déploiement de la 5G la consommation d’énergie des opérateurs mobiles serait multipliée par 2,5 à 3 dans les 5 ans à venir. Donc il faut multiplier par trois la consommation actuelle des quatre opérateurs et pas uniquement celle d'Orange. Cette donnée n'est pas donnée dans l'article.

                Donc cela ne me semble pas si incohérent que ça, mais vu que malheureusement que les chiffres utilisés et la méthode employée n'est pas indiquée, c'est assez difficile de vérifier. Ce chiffre est bien sûr juste une estimation, qui comme toute estimation est sujette à controverse.

                Ce qui intéressant dans la page page couverture mobile c'est qu'on constate bien l'empilement des couches successives, mentionné dans la vidéo Pour ou contre la 5G ? par Philippe Bihouix, l'apparition des antennes 5G ne fera pas disparaître les antennes 4G, 3G ou 2G, donc il y aura forcément une augmentation de la consommation électrique.

                • [^] # Re: Totem en effet

                  Posté par  . Évalué à 2. Dernière modification le 16/10/20 à 10:34.

                  Oui il y aura une augmentation de la consommation électrique, mais jamais +2% sur la consommation national.

                  "La première sécurité est la liberté"

                  • [^] # Re: Totem en effet

                    Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 2.

                    Oui il y aura une augmentation de la consommation électrique, mais jamais +2% sur la consommation national.

                    Malheureusement, pas plus Gilles Babinet, vous ne pouvez le garantir. Cependant toute augmentation de la consommation électrique n'est pas compatible avec l'Accord de Paris sur le climat qui vise à diviser par trois nos émissions de gaz à effet de serre d'ici 2050. Même si je vous l'accorde en France l'électricité est à 86 % décarbonnée.

                    L'estimation de Hugues Ferreboeuf et Jean-Marc Jancovici semble correcte, si on prend la consommation électrique française de 2017 qui s'élevait à 473 TWh, 2 % de 473 TWh correspond à 9,46 TWh. Orange utilisait 2,36 TWh de la consommation électrique nationale en 2017 sur ces 473 TWh.

                    Sur les 2,36 TWh consommés par Orange (toujours d'après le même article) 70 % sont pompés par le réseau mobile, donc 1,652 TWh pour le réseau mobile. Je n'ai pas les chiffres des autres opérateurs, mais le chiffre date de trois ans, on va donc supposer (à tord certainement) que SFR, Bouygues Telecom, et Free consomment autant. Donc 1,652 × 4 = 6,608 TWh.

                    D'après l'article Faut-il faire la 5G ? la 5G va augmenter la consommation électrique française de 2,5 à 3 dans les cinq ans (ce qui a été constaté chez des opérateurs chinois ayant déployé 80 000 sites 5G depuis un an), donc 6,608 × 2,5 = 16,52 TWh.

                    Je suis bien au dessus des 2 %, soit 9,46 TWh (calculé sur la consommation électrique de 2017). Mais j'ai utilisé des chiffres de 2017, et j'ai supposé que les réseaux mobiles SFR, Bouygues Telecom, et Free consommaient autant que celui d'Orange. Malgré ces grosses approximations, je reste dans le bon ordre de grandeur.

                    • [^] # Re: Totem en effet

                      Posté par  . Évalué à 2.

                      "La consommation annuelle Orange (le plus gros opérateur) est de 2,24 TWh. tout compris.

                      Chez Free le réseau mobile c'est 368 GWh/an (44,5 % de 827 GWh total du réseau Free, et on ne parle que du réseau, pas des bureaux).

                      Ça ne tient pas debout. Parce que si on revient sur les chiffres Free—qui ne concernent que le réseau --, il faudrait multiplier la conso électrique du réseau mobile par plus de 3 pour doubler la conso réseau seul de Free.

                      Alors oui, il existe un obscur whitepaper Huawei qui estime, sur un cas particulier de config d'antenne, dans une configuration défavorable et temporaire (on garde tous les anciens équipements), que la conso va faire x3,5." https://twitter.com/pbeyssac/status/1308037238719213568

                      "La première sécurité est la liberté"

    • [^] # Re: Totem en effet

      Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 5.

      Je suis un peu surpris de cette méfiance envers la 5G.

      Avant la méfiance, il y aussi la lassitude. On est déjà en train de parler de déployer la 5G à Paris alors qu’on a pas l’ADSL ou la 4G partout ailleurs. Puisque le passage à l’ADSL nécessitait de retravailler le réseau cuivre, on nous a dit que tant qu’à faire autant tirer de la fibre. C’était il y une dizaine d’année.

      Entre temps, j’ai emménagé dans un appartement en pleine ville (oui, en province, mais c’est quand-même une ville) et la fibre devait arriver dans l’année. On est six ans plus tard et la fibre n’a jamais été aussi proche d’arriver. Sauf qu’en plus maintenant, je sais que pour l’avoir il faudra absolument passer par Orange (ah la concurrence !) et qu’ils utiliseront les fils de cuivre pour relier mon appartement, donc il me sera impossible de garder en parallèle un autre fournisseur qui ne filtrerait pas arbitrairement des ports. Évidemment, puisque la fibre arrive bientôt, ça fait une petite dizaine d’année que le réseau cuivré montre son age sans être entretenu, que le nœud de raccordement est plus que saturé, et que ma connexion ADSL a un débit qui a d’abord chuté doucement et coupe maintenant régulièrement.

      Toujours dans ce même appartement, le Wifi 2.4 GHz est inutilisable du fait des interférences entre les plusieurs dizaines de réseaux voisins, et les bandes 5GHz commencent à se remplir. Chez moi, au moins, j’ai une 4G qui dépanne bien, mais ce n’est pas le cas partout non plus.

      Alors bon, les promesses de la 5G, qui sera déployée en premier dans les zones qui ont déjà un bon réseau cuivre et la fibre puis qu’on arrêtera de développer quand miroiteront les promesses de la 6G, je n’en attends pas grand chose.

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n’en sommes pas responsables.