Journal Vélo vs Voiture : le tro^W^W la controverse s’intensifie

Posté par . Licence CC by-sa.
6
2
sept.
2017

J’ai l’impression que cette rentrée médiatique marque une intensification du troll pro/anti vélo gui monte petit à petit:

On sent le débat de société plus ou moins cordial. Perso le ton de la contre attaque du clan pro voiture me plait pas des masses, mais c’est du déjà vu. Ce qui m’a motivé à écrire ce journal c’est un commentateur sur le blog du monde (izidor):

Vous conviendrez qu’il existe quand-même une forte corrélation entre les politiques cyclistes et le gaspillage de ressources naturelles sur le continent européen.

Réponse tenue, argumentée … et avec un gros parfum de troll type FUD qui m’a étonné. Les commentaires en ligne sont souvent de bien moins belle qualité. Si on part de l’hypothèse d’une contre attaque médiatique du clan pro voiture, est-ce que ce type de signature pourrait être le signe que les lobbyistes se sont emparés de l’outil « commentaire en ligne » pour en faire une partie de la campagne et distiller leur argumentaire par ce biais. Provocation pour faire parler, puis communication pendant les débats.

Ça me semble parfaitement plausible. Il y a fort à parier qu’il y ait bien plus de lecture des commentaires du troll lancé que du bouquin. À suivre pour voir si cette idée se confirme ?

  • # "Une enquête, sérieuse et approfondie."

    Posté par (page perso) . Évalué à 10.

    Pour en rajouter une couche, les auteurs du "truc" sur Hidalgo disent (c'est dans ton lien Challenges) "Une enquête, sérieuse et approfondie."
    Gage d’enquête sérieuse, ils disent par exemple qu'un mec est célibataire alors qu'il est marié depuis 4 ans (source) (et depuis 4 ans, c'est juste parce qu'il n'avait pas le droit avant, car il est en couple depuis 16 ans, sacré célibataire).

    Bref, on a du troll de compétition avec de l'inventé de partout (débattre sérieusement, ça n'est sans doute pas possible ou alors ils changeraient d'avis après s'être fait démonter leurs préjugés :) ).

    • [^] # Re: "Une enquête, sérieuse et approfondie."

      Posté par . Évalué à 2.

      c'est donc le point le plus important du livre verifier si les gens sont maries ?

      • [^] # Re: "Une enquête, sérieuse et approfondie."

        Posté par (page perso) . Évalué à 9.

        Non.
        Mais si tu ne sais pas, tu n'écris pas plutôt que dire une connerie (enfin, quand tu veux être sérieux).
        Et si tu dis une connerie ici sur un truc très simple à vérifier, comment avoir confiance dans le reste du livre sur des trucs compliqués?

        Bref, pour une personne s’intéressant à la vérité (je ne parle donc pas des gens voulant se persuader de leur idées par tous les moyens mêmes les mensonges), ce n'est pas le plus important de savoir si les gens sont mariés mais trouver une faute aussi énorme permet de savoir que le livre n'a aucun sérieux contrairement à ce que leurs auteurs veulent faire croire.

        Perso, je trouve fort de devoir expliquer ça, c'est un peu la base pour vérifier le sérieux d'un livre que de voir qu'il n'écrit rien qui n'a pas été vérifié, aussi banal que ce soit, par respect pour les lecteurs et pour garantir son sérieux sur ce qu'on veut faire passer comme message.

    • [^] # Commentaire supprimé

      Posté par . Évalué à 0. Dernière modification le 30/09/17 à 00:15.

      Ce commentaire a été supprimé par l'équipe de modération.

  • # est-ce que ce type de signature pourrait être le signe que les lobbyistes se sont emparés de l’outil

    Posté par . Évalué à -9.

    • [^] # Re: est-ce que ce type de signature …

      Posté par . Évalué à 5.

      Ça mérite du détail. Je suis censé lire tous les résultats du moteur de recherche pour savoir si les community manager sont censés être engagés par des lobbys et commenter incognito sur les journaux en ligne ?

      • [^] # Re: est-ce que ce type de signature …

        Posté par . Évalué à -4. Dernière modification le 02/09/17 à 18:09.

        Les partis politiques en emploient aussi. Et très probablement certains gouvernements. Et je parle bien sûr hors comptes officiels.

  • # Le sens de l'humour, c'était mieux avant

    Posté par . Évalué à 7.

    Bon, eh bien je vais faire l'avocat du diable, mais en tant que cycliste confirmé (12000 km par an, et sans assistance électrique !) je trouve qu'on crie beaucoup pour pas grand chose…
    Bien sûr, je trouve important de privilégier le vélo par rapport à la voiture ! Mais votre sens de l'humour, qu'en avez vous fait ?
    On vit une période où insidieusement la liberté d'expression est de plus en plus oubliée.
    Ce slogan m'a fait sourire. N'oubliez pas l'autodérision, bande de tristes sires…

    • [^] # Re: Le sens de l'humour, c'était mieux avant

      Posté par . Évalué à 10.

      Ben l’autodérision, c’est quand tu te moques de toi même, pas quand on se fout de ta gueule. Et là oui, ça peut faire sourire au premier abord. Puis après tu réfléchis un peu et là ça devient complètement « wtf » remis un peu en contexte.

      • [^] # Re: Le sens de l'humour, c'était mieux avant

        Posté par . Évalué à -10.

        N'as-tu jamais eu envie de te foutre de la gueule d'un cycliste avec son short et t-shirt tellement moulant qu'on voit les tétons ?

        Attends, il y au aussi la démarche du gars promenant sa fidèle monture après avoir pédalé 120 kilomètres. Tu sais, quand il imite un cow boy.

        Moi si, ca me fait autant marrer que le gars qui conduit bourré et qui se retourne dans un fossé.

        • [^] # Re: Le sens de l'humour, c'était mieux avant

          Posté par . Évalué à 4. Dernière modification le 02/09/17 à 17:00.

          N'as-tu jamais eu envie de te foutre de la gueule d'un cycliste avec son short et t-shirt tellement moulant qu'on voit les tétons ?

          Si tu roules plusieurs heures, le short cycliste devient plus ou moins obligatoire si tu ne veux pas attraper des boutons et autres nodules plus ou moins insupportables. Et certains cyclistes que tu croises peuvent effectivement etre sur la routes depuis plusieurs heures, voire plusieurs mois.

        • [^] # Re: Le sens de l'humour, c'était mieux avant

          Posté par . Évalué à 10.

          Moi ça ne me fait pas marrer les gens qui roulent bourrés, quelque soit le résultat final.

    • [^] # Re: Le sens de l'humour, c'était mieux avant

      Posté par . Évalué à 10.

      L'autodérision, c'est encore un slogan anti-voiture !!

  • # VW

    Posté par . Évalué à 4.

    Note que la marque Skoda qui sponsorise la plupart des grandes courses cyclistes organisées par l'ASO tel que Paris-Roubaix, la Flèche Wallone, Liège-Bastogne-Liège, Paris-Nice, le Critérium du Dauphiné-Libéré, le Tour de France, la Vuelta (Tour d'Espagne) fait partie du groupe VW.

    Plus que des agendas lobbyistes je crois qu'il s'agit d'un coup orchestré par une équipe marketing. Et même en temps que Cycliste je trouve ça marrant.

    Le vrai lobby anti-cycliste orchestrés par l'industrie automobile est beaucoup plus subtil et insidieux. C'est souvent à coup de fausse campagne sur la sécurité tels que les lobby pour le port du casque sur le vélo. Et le pire c'est que ça marche (cf. la loi pour l'imposer le port du casques aux enfants).

    • [^] # Re: VW

      Posté par (page perso) . Évalué à 10.

      Et même en temps que Cycliste je trouve ça marrant.

      En tant que cycliste urbain, encourager le sentiment de toute puissance et de priorité absolue des bagnoles, ça me fait pas tant marrer que ça.

      • [^] # Re: VW

        Posté par . Évalué à 2.

        En tant que cycliste urbain aussi (à Paris et depuis relativement peu de temps, certes : je veux bien croire que ça ait été pire avant) j'ai beaucoup plus peur des piétons que des voitures. Ces dernières font plus mal, mais sont infiniment plus prévisibles (et je n'ai pas envie d'avoir un piéton blessé/mort sur la conscience non plus).

        • [^] # Re: VW

          Posté par (page perso) . Évalué à 2.

          Je n'ai pas trop à me plaindre des voitures non plus, et pas du tout des camions (qui doublent toujours uniquement là ou c'est possible et en laissant plein de place). Pourtant je travaille au milieu d'un centre logistique,donc des camions, y'en a plein (mais je roule peu en centre ville).

          Le passage le plus dangereux sur mon trajet, c'est une voie partagée piétons/cyclistes ou je dois éviter les chiens qui courent se jeter sous mes roues…

        • [^] # Re: VW

          Posté par . Évalué à 2. Dernière modification le 09/09/17 à 14:38.

          En tant que cycliste urbain aussi (à Paris et depuis relativement peu de temps, certes : je veux bien croire que ça ait été pire avant) j'ai beaucoup plus peur des piétons que des voitures. Ces dernières font plus mal, mais sont infiniment plus prévisibles (et je n'ai pas envie d'avoir un piéton blessé/mort sur la conscience non plus).

          Moi, c'est plus ou moins pareil. Le danger ce sont les autres cyclistes. Ils sont souvent assez imprevisibles. Par contre les automobilistes, ca va.

          Puis je pensais que c'etait les conducteurs de ma ville en Belgique qui sont gentils mais, en ayant fait Nice-Montpellier (Belgique-Grece, Brindisi-Nice-Montpellier en fait), j'ai trouve les conducteurs francais plutot attentifs et securisants. J'etais surpris d'entendre des cyclistes s'en plaindre. Il n'y a que la traversee de la Hongrie qui etait dangeureuse a cause des conducteurs de poids lourd qui sont vraiment hostiles la bas. Ce doit etre des gens tres malheureux.

    • [^] # Re: VW

      Posté par . Évalué à 10.

      Toi t'as jamais vu un accident implicant un enfant assis sur le siège arrière une bicyclette. J'y ai assisté deux fois lors de ma vie parisienne, et dans les deux cas il n'y avait même pas eu de collision, juste le cycliste qui avait perdu l'équilibre et le gamin qui tapait son crâne sur le bitume.

      Donc oui, heureusement que le port du casque pour les enfants est obligatoire, ça permet de les protéger des gens inconscient qui pensent qu'il est inutile de protéger ses enfants des dangers de la route…

      • [^] # Re: VW

        Posté par (page perso) . Évalué à 0.

        L'efficacité du casque est prouvée pour deux cas :

        • réduire le nombre de cyclistes parce que ça fait un accessoire pénible en plus
        • réduire la culpabilité des gens qui se cherchent des excuses pour ne pas prendre le vélo parce que quand même, c'est compliqué et dangereux (la preuve, il faut un équipement de chantier avec des vestes fluo et un casque !).

        Attention, afin d'éviter de changer d'avis, je vous recommande d'éviter la consultation des synthèses de Zinnebike, par exemple, pour la Belgique, ou de aupresdemaselle pour la France, ou encore de données sur l'accidentologie comparée entre les Pays-Bas et la France.

        Il me semble important, en revanche, de promouvoir le port du casque sous la douche, car c'est là une cause majeure de traumas craniens se produisant à une vitesse compatible avec la protection que procure le casque vélo (chute à l'arrêt et de sa propre hauteur -toute autre chute avec un casque pouvant éventuellement entraîner, par exemple, un accroissement du couple exercé sur les vertèbres cervicales).

        • [^] # Re: VW

          Posté par . Évalué à 9.

          par exemple, un accroissement du couple exercé sur les vertèbres cervicales).

          Oui tu as raison. Si le crâne éclate ça absorbe une partie du choc, on évite un vilain traumatisme aux vertèbres !

        • [^] # Re: VW

          Posté par . Évalué à 8.

          Putain, je vais me faire moinser comme un sale, mais ton message ne m'inspire rien d'autre que du mépris… Dans les deux accidents auquel j'ai assisté, si les gosses n'avaient pas eu de casques, ils auraient sans doute subit des traumatismes graves…

          Ce que tu dis est juste irresponsable et dangereux, cette rhétorique pseudo scientifique à base d'études dont on sélectionne spécifiquement les résultats pour qu'ils collent à la vision dont on se fait du monde est abjecte.

          Quand je vois la mentalité de certains cyclistes, j'en serai presque content de mettre fait voler mon vélo la semaine dernière…

          • [^] # Re: VW

            Posté par . Évalué à 2.

            j'en serai presque content de mettre fait voler mon vélo la semaine dernière…

            On sent que tu es énervé, tu en perds ton français :\

            Mais sinon je suis plutôt d’accord avec toi. Avant d’imaginer un complot du lobby des bagnoles pour donner une image négative (dangereuse) du vélo, je pense que ce lobby a déjà intérêt à protéger physiquement les cyclistes, afin d’éviter des condamnations trop lourdes aux automobilistes quand ils en renversent un !

            • [^] # Re: VW

              Posté par . Évalué à 2.

              je pense que ce lobby a déjà intérêt à protéger physiquement les cyclistes, afin d’éviter des condamnations trop lourdes aux automobilistes quand ils en renversent un !

              Du coup, faut faire la même chose avec les piétons ?

              Ou sinon on pourrait aussi expliquer aux automobilistes de faire plus attention aux autres, non ?

              • [^] # Re: VW

                Posté par . Évalué à 10.

                Du coup, faut faire la même chose avec les piétons ?

                On apprend aux enfants à regarder deux fois de chaque côté avant de traverser une route, même s’il s’agit d’un passage piéton et qu’ils sont de fait prioritaires. Il me semble déjà avoir vu passer une ou deux campagnes de la sécurité routière à destination des piétons.

                Ou sinon on pourrait aussi expliquer aux automobilistes de faire plus attention aux autres, non ?

                Bah… Il me semble qu’on le fait régulièrement, en commençant même à faire de la prévention dès l’école. Je ne suis pas spécialement pour les interdictions et obligations, je pense en effet que ça restera toujours moins efficace que l’éducation, mais l’un n’empêche l’autre, dans l’absolu…

                Un chose est sûre, l’irresponsabilité à pied ou en vélo est nettement moins dangereuse que l’irresponsabilité au volant/guidon d’un véhicule à moteur… simplement par la quantité d’énergie cinétique mise en jeu. De plus, même si on met de côté cette irresponsabilité, l’erreur est humaine, on est passé de environ 10000 morts/an à environ 3000 en deux décennies (pour la France), de tués sur la route, je pense qu’on a atteint une sorte de limite et qu’en continuant à utiliser autant la bagnole on ne descendra jamais en dessous, quelque soit la prévention ou la répression qu’on pourra faire.

                Pour réduire le nombre de cyclistes morts ou blessés la seule options sérieuse qu’il reste c’est de développer des infrastructures telles des pistes cyclables protégées, protégées par un muret, pas une simple ligne blanche… Et pourquoi pas des passages à niveau avec barrières aussi ? Il y a quand même moins de gens qui « grillent » une barrière qu’un simple feu rouge…

                • [^] # Re: VW

                  Posté par . Évalué à 4.

                  Les campagnes de préventions routières à destination des cyclistes et des piétons ont systématiquement un message les condamnant. Aucune de ces campagnes n'a eu de message envers les automobilistes les enjoigneant à faire attention à ces usagers vulnérables.

                  Et pas la peine de me répondre : "oui mais les cyclistes ils grillent les feux." C'est puéri et ça n'avance à rien, partiellement faux (combien d'automobilistes connaissent le tourne-à-droite-cycliste ?), et certains cyclistes réguliers le font sciemment pour se protéger (et oui ! il est parfois moins dangereux de griller un feu).

                  Oui il y a des cyclistes qui font n'importe quoi. Comme il y a des automobilistes qui font n'importe quoi.

                  Pour réduire le nombre de cyclistes morts ou blessés, une solution simple serait d'obliger les automobilistes à faire du vélo pendant 1 semaine. Ils comprendront par la suite du danger qu'ils représentent pour les cyclistes quand ils font n'importe quoi.

                  Attention, quand on parle de cyclistes morts ou blessés, ne pas pensez qu'ils sont responsables dans 100% des cas ! Et oui !

                  • [^] # Re: VW

                    Posté par (page perso) . Évalué à 3.

                    Oui mais les cyclistes ils grillent les feux rouges.
                    feux rouges et pollution

                  • [^] # Re: VW

                    Posté par . Évalué à 0. Dernière modification le 06/09/17 à 12:26.

                    Perso quand j'entends le klaxon furibard de la bagnole (loin) derrière moi, depuis longtemps (ça fait des décennies que je fais du vélo, tout le temps, c'est fait pour ça les villes) s'est mis en place un algo de traitement automatique qui fait que ce que je perçois, c'est une excuse à rallonge du style "désolé vraiment d'être si gros et plein de vide, si nul et dangereux, si lent et au milieu du chemin, excuse la dérange vraiment triple sorry" et donc je fais souvent un petit signe de "c'est pas grave, allez, file" :)

        • [^] # Re: VW

          Posté par (page perso) . Évalué à 3.

          réduire le nombre de cyclistes parce que ça fait un accessoire pénible en plus

          Mouais, si c'est le port d'un casque qui fait réduire le taux d'utilisation du vélo, c'est certain que ces personnes là étaient très motivées de faire du vélo !

          Le port de la ceinture de sécurité a fait chuter le nombre de voitures ?

          réduire la culpabilité des gens qui se cherchent des excuses pour ne pas prendre le vélo parce que quand même, c'est compliqué et dangereux (la preuve, il faut un équipement de chantier avec des vestes fluo et un casque !).

          C'est une rhétorique de merde.
          Je ne sais pas où tu vis, mais je n'ai jamais entendu ce propos. En général les gens ne font pas du vélo car :

          • La flemme ;
          • Trajet pas réaliste en vélo (trop long, route pas adaptée) ;
          • Pas assez fort sportivement pour commencer ;
          • Trop de reliefs (et oui, les Pays-Bas c'est beau mais c'est aussi très plat, ce n'est pas aussi facile de pratiquer le vélo à Marseille ou Toulon quand tu as des vraies montagnes à côté) ;
          • La sécurité, mais ce n'est pas le port du casque qui dit que ce n'est pas sûr, c'est de croiser des fous du volant qui leur fait penser ça. Mais c'est bien moins utilisé que les précédentes réactions.
          • [^] # Re: VW

            Posté par (page perso) . Évalué à 8.

            Alors aux Pays-Bas ils n'ont pas de montées (voire, perso je trouve que monter/descendre les digues c'est pas du flan), par contre ils ont un petit truc sympa - je ne divulgâche pas les 30 secondes de vidéo :) https://www.youtube.com/watch?v=8j_tb5_v31Y

          • [^] # Re: VW

            Posté par . Évalué à 1.

            Ben, la flemme ça se surmonte, parfois. Seulement quand tu trouves la motivation mais que finalement tu trouves pas ton casque, c’est le genre de truc qui n’aide pas à surmonter sa flemme.

            • [^] # Re: VW

              Posté par (page perso) . Évalué à 1.

              De plus, je n'ai toujours pas trouvé de casque utilisable correctement en vélo couché avec support de tête… mais bon, pour être déjà tombé, je dois dire que la typologie de la chute n'a rien de commun avec les chutes en vélo de course.

            • [^] # Re: VW

              Posté par (page perso) . Évalué à 4. Dernière modification le 04/09/17 à 12:21.

              C'est vrai que d'attacher son casque avec son vélo ou de le ranger est un exercice tellement compliqué que c'est sans doute la raison numéro 1 pour laquelle les gens ne font pas du vélo.

              Bientôt les gens volent les magasins par flemme de sortir leur carte bancaire pour payer. Après tout c'est difficile, il faut retenir un code et l'endroit où il est situé !

              Par contre, ils n'ont pas la flemme pour faire les quelques kilomètres sur le vélo. C'est le casque le problème.

              • [^] # Re: VW

                Posté par . Évalué à 3.

                Moi j’ai la flemme de faire quelques km à vélo … pour m’acheter un casque, en tout cas. Et oui, c’est parfois très chiant d’attacher son vélo. Pas la mer à boire évidemment, mais si tu rajoutes un casque dans l’équation ça facilite rien. Ils ont l’air de faire des antivols spéciaux pour casque : https://www.lecyclo.com/velo/securite/antivols/cadre-et-casque/antivol-pour-casque-et-selle-de-velo-combiflex-abus.html La sécurité par contre … déja qu’on conseille des antivols en U, un truc avec un câble aussi fin, c’est ridicule.

                Tu rajoutes des trucs importants quand tu roules beaucoup, les protections contre la pluie, les lumières qu’il faut enlever (les trucs qui font pester les automobilistes parce qu’à la rentrée tout le monde en a mais en fin d’année les piles sont mortes ou que les deliveroo ont à peine les moyens de se payer, en tout cas ils en ont rarement), et là tu bloques tout un sac à dos rien que pour les accessoires et ça devient pénible de transporter autre chose, Faut donc mettre des sacoches et/ou un porte bagage en plus, donc penser aux tendeurs … il n’y a pas de coffre fermé sur un vélo.

                Une des forces du vélo c’est sa légèreté d’utilisation. À force de ci ou ça, on peut perdre beaucoup et finalement « oh puis merde, je prend la bagnole/le métro/mes pieds »

                • [^] # Re: VW

                  Posté par (page perso) . Évalué à 1.

                  Le casque tu l'achètes avec le vélo, non ?

                  Le casque tu le portes sur ta tête ou tu le laisses avec le vélo

                  Ton vélo tu l'attaches bien, donc tu attaches le casque avec. Ce n'est pas difficile. Si tu n'attaches pas le vélo, tu n'attaches pas le casque. Le vélo est bien plus cher que n'importe quel casque.

                  Bref, tu es de mauvaise foi.
                  Je suis cycliste et je ne me cherche pas des excuses.

                  • [^] # Re: VW

                    Posté par . Évalué à 3.

                    J’ai acheté mon vélo il y a plus de 10 ans et à l’époque j’ai pas acheté de casque avec. Je connais des mecs qui font absolument tout bien et ont un équipement choisi, réfléchi et qui font absolument tout à vélo. Deux remarques : la première : j’en connais un seul, en fait, et la deuxième : Il n’attache pas son casque, il le trimballe tout le temps avec lui, avec ses sacoches, il monte le vélo dans son appart dans l’ascenseur . bref, c’est assez pénible et ça ne donne pas forcément envie.

                    je ne me cherche pas des excuses.

                    Bref, tu en fais une question de morale. Là ou les pouvoirs publics cherchent l’efficacité. La question de morale part d’une hypothèse : mettre un casque, c’est bien. Ne pas le mettre, c’est donc être un mauvais citoyen. C’est assez pratique, ça empêche de se poser des questions genre l’impact réel dans toutes les dimensions du problème et fermer le débat en taxant de mauvaise foi.

                    • [^] # Re: VW

                      Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                      Tout à fait. Le casque procure un pouillème ridicule de sécurité en plus. C'est pratique, de détourner le débat vers le casque au lieu de s'occuper des vrais problèmes : il est nécessaire de sanctionner systématiquement les automobilistes, y compris pour les stationnements, voire de leur refaire passer le code tous les 5 ans.

                      PS: je suis automobiliste, piéton, nageur et cycliste.

                      • [^] # Re: VW

                        Posté par (page perso) . Évalué à 3.

                        Et les vélos, ils passent le code de la route quand ?

                        Je suis cycliste et automobiliste, et je sais qu'il y a des chauffards en voiture. Beaucoup trop. Mais des cyclistes qui se mettent inutilement en danger et font n'importe quoi, il y en a beaucoup aussi.

                        Et l'Etat sanctionne beaucoup les automobilistes. Mais c'est difficile de lutter correctement. Les flics ne sont pas partout et ne peuvent pas tout faire (ils ont d'autres missions que le respect du code de la route). Si tu écoutes les automobilistes ils sont traqués par l'Etat et en sont les vaches à lait (ce qui est faux, mais cela montre qu'ils perçoivent que les flics s'occupent trop de leur cas).

                        Il y a des problèmes à résoudre autour de cette question, mais l'un n'empêche pas l'autre. Le temps que les urbanistes de chaque ville propose des solutions locales à l'aménagement des routes, les députés peuvent légiférer sur le port du casque des cyclistes. Ce n'est pas incompatible. C'est un peu comme les anti-mariages pour tous qui utilisent cet argument du "il y a des lois plus urgentes que ça" pour s'attaquer aux "vrais problèmes de la France" ce qui est une argumentation ridicule. Les dossiers peuvent avancer conjointement et on ne peut pas tout remettre à plus tard sous prétexte qu'il y a plus important.

                        • [^] # Re: VW

                          Posté par (page perso) . Évalué à 4.

                          Les vélos sont des objets, ils ne passent pas le code de la route. Ce sont des objets utilisés par des piétons pour aller et venir (liberté fondamentale) sur l'espace public (d'où le nom de «vélocipède», ce qui fait que certains cyclistes se définissent comme piéton rapide).

                          Le vélo est un moyen de transport accessible à la très grande majorité des gens à partir de l'âge de 3 ans. Il ne constitue que très marginalement un danger pour autrui et il est heureux qu'il ne faille pas de permis pour s'en servir, au contraire du pilotage de fenwick, motocycle, automobile ou autobus, qui sont des engins propulsés par autre chose que l'énergie humaine et qui emmagasinent une énergie cinétique considérable : aux machinistes (dont moi) la responsabilité !

                          Le vélo est hélas souvent vu seulement comme un moyen de faire du sport par les Français, d'où la confusion sur les précautions à prendre.

                          Il est urgent de discipliner les automobilistes, je le répète. Il est impossible dans une petite ville comme la mienne, de réaliser un parcours de 6 km à vélo sans être doublé n'importe comment au moins 3 fois, sans être klaxonné… et en général c'est simplement des manifestations d'impatience par des gens que je finis par semer. Je crois être particulièrement observant du code de la route, pourtant.

                          Tu parles aménagements. Ma rue a été réaménagée en ce premier semestre : éventrée d'un côté à l'autre, trottoirs compris ; la ville n'a absolument pas respecté la loi LAURE, elle a juste remplacé l'enrobé, modernisé les bords de trottoir en restant sur le modèle à 90° connu pour ne pas pardonner en cas de faute de conduite, et réduit la largeur des trottoirs pour matérialiser des places de stationnement (d'ailleurs pas respectées, il faut le faire : on trouve des autos garées sur le trottoir devant une place vide !).

                          • [^] # Re: VW

                            Posté par (page perso) . Évalué à 1.

                            Les voitures ne sont pas aussi des objets utilisés par des piétons pour aller d'un point A à un point B ? C'est dingue !

                            Et oui on le sait qu'on a des automobilistes pourris, mais les cyclistes pourris ça exitent aussi. Il faut arrêter de croire que le problème est toujours l'autre et que pendant ce temps on ne doit pas subir des régulations aussi. Car tu sais des PV contre les voitures il y en a pas mal, faut pas croire que l'automobiliste est tranquille et que l'État ne fait rien.

                            • [^] # Re: VW

                              Posté par . Évalué à 7.

                              Car tu sais des PV contre les voitures il y en a pas mal, faut pas croire que l'automobiliste est tranquille et que l'État ne fait rien.

                              Le fait qu'il y en ait "pas mal" ne signifie pas du tout qu'il y en a "autant qu'il le faudrait !"
                              Récemment, et pour la première fois (à ma connaissance), un automobiliste a été condamné à de la prison (avec sursis) pour s'être garé sur une bande cyclable. En l'occurrence, cette infraction sans gravité apparente a coûté la vie à une cycliste. Des infractions de ce genre, j'en vois 10/jour !
                              Cherche le hashtag #gcum (Garé Comme Une Merde) sur les réseaux sociaux : tu verras que ça pullule !

                              Bref, dire "les automobilistes sont déjà beaucoup verbalisés" n'a aucun sens : ce qui compte, c'est de constater la réalité des infractions, dont la dangerosité échappe souvent à ceux qui les commettent.

                          • [^] # Re: VW

                            Posté par . Évalué à -4.

                            A partir du moment où tu roules dans l'épace public, tu es assujetti au respect du code de la route, et ce quel que soit ton moyen de locomotion (auto, moto, vélo, trottinette, etc.)

                            Peso je ne trouve pas si "heureux" que ça le fait que les cyclistes ne soient les contraints à passer un permis… Tout au moins les contrevenants à vélo qui ont par ailleurs le permis A ou B devraient être sanctionnés sur leurs permis !

                            • [^] # Re: VW

                              Posté par . Évalué à 4.

                              Tout au moins les contrevenants à vélo qui ont par ailleurs le permis A ou B devraient être sanctionnés sur leurs permis !

                              C'est le cas.

                              Comme quoi la désinformation fait son effet. Ça me rappelle les haters qui passent leur temps à insulter les cyclistes parce que selon eux les cyclistes ne payeraient pas de taxe et n'auraient pas droit à utiliser les routes.

                              • [^] # Re: VW

                                Posté par . Évalué à 4.

                                Oui et non : le retrait de points ne s'applique pas si l'infraction est commise à vélo, avec une voiture sans permis ou un tracteur, vu que dans ces 3 cas, la détention du permis B n'est pas obligatoire (donc il y aurait inégalité devant la loi, entre un cycliste avec permis et un cycliste sans permis qui commettent tous les 2 la même infraction).
                                L'amende, par contre, s'applique dans tous les cas !

                                Néanmoins, le retrait de permis est possible, dans les cas d'infraction grave (alcoolémie sur la voie publique, …)

                                • [^] # Re: VW

                                  Posté par . Évalué à 2.

                                  Contradictoire ça, non?

                                  • [^] # Re: VW

                                    Posté par . Évalué à 2.

                                    Non, dans la mesure où, au final, le résultat est le même, et est celui souhaité : t'empêcher de conduire, car tu as été jugé trop dangereux. Que tu aies ou pas le permis…

                      • [^] # Re: VW

                        Posté par . Évalué à 5. Dernière modification le 04/09/17 à 15:20.

                        Tout à fait. Le casque procure un pouillème ridicule de sécurité en plus.

                        Un casque ? Un pouillème ridicule de sécurité en plus ?

                        Ou bien tu trolles ou bien tu es complètement inconscient…

                        Que ce soit sur la route, ou pour tout autre activité représentant un danger de choc à la tête, le port du casque est la pièce maîtresse de ta protection corporelle. Un bras cassé ça se soigne plutôt bien, quand c’est le crâne (et donc le cerveau) qui est touché c’est rarement aussi bénin.

                        Cela dit le casque ne fait pas tout (c’était peut-être le sens de ton propos) et faudrait pas se dire que parce qu’on porte un casque on peut se permettre n’importe quoi. Mais tu pousses le bouchon un peu loin en disant qu’un casque ne sert quasiment à rien. D’ailleurs c’est pas comme si on se foutait des casques sur la tête depuis l’âge du fer ou quelque chose comme ça…

                        • [^] # Re: VW

                          Posté par (page perso) . Évalué à 4.

                          Un casque en polystyrène ne protège pas sensiblement contre les causes de mortalité constatées (ça fait 4 ans que je me tiens au courant de tous les accidents impliquant un cycliste signalés dans la presse).

                          Le casque en polystyrène protège un peu contre les accidents de cyclistes seuls (assez rares), mais très peu contre les bus, les camions ou les autos en divagation, cas hélas bien plus fréquent.

                          • [^] # Re: VW

                            Posté par (page perso) . Évalué à 5.

                            Je suis sûr que la presse relaye les accidents dont la gravité a été grandement diminuée grâce au casque ou les accidents à basse vitesse.

                            Tu introduis un biais énorme en te renseignant ainsi via la presse sui ne va relayer de fait que les nouvelles les plus graves et impressionnantes et non les petits accrochages où le casque a un rôle important niveau sécurité du cycliste.

                            Personne n'a dit que cette loi résout le soucis des accidents à 90 km/h, mais c'est loin d'être les seuls accidents.

                            • [^] # Re: VW

                              Posté par (page perso) . Évalué à 5.

                              Les journalistes de la PQR étant assez sensibles aux lieux communs, ils mentionnent scrupuleusent le port ou non du casque, même quand ça n'a aucune importance : cas typique de la personne qui se fait rouler dessus par un camion tournant à droite. J'ai pas tellement envie de fouiller dans les macabres archives juste maintenant mais je pourrai sur demande.

                          • [^] # Re: VW

                            Posté par . Évalué à 3.

                            Tu peux m’expliquer quelle méthodologie tu emploies pour déterminer que dans un accident donné, à partir du récit par un journaliste, le casque n’a pas protégé le cycliste ?

                            S’il y a un trauma crânien malgré le port du casque tu peux dire que le casque n’a pas protégé (déjà en théorisant que le trauma n’aurait pas été plus grave sans le casque…) mais en l’absence de traumatisme crânien ça me paraît très hypothétique d’affirmer que le casque n’a servi à rien…

                            Un casque de vélo ne protège pas comme un casque intégrale de moto on est bien d’accord. Par contre dans les casques de vélo il y a aussi ce genre de modèle :

                            Casque

                            Il y a du polystyrène OK mais ce n’est pas « un casque en polystyrène » comme tu l’écris.

                            Tu vas me dire que les cyclistes en général ne portent pas ce genre de casque (mais des merdes en polystyrène) et bien ça c’est leur problème. Tu imagines un motard se plaindre que le casque bol ne le protège pas assez ? On lui dirait de prendre un casque intégral… Pour aller jusqu’à l’absurde je pense que rien n’interdit de faire du vélo avec un casque intégral de moto ! :)

                            • [^] # Re: VW

                              Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                              Donc tu recommandes le casque intégral de moto aux cyclistes ?
                              Sérieusement, après consultation de la mortalité au km parcouru aux Pays-Bas et en France, c'est ce qui te semble la meilleure mesure à prendre ?

                              On a les moyens de devenir un pays aussi cyclable que celui que je viens de citer en 5 ans si on arrête de se mettre des rustines sur des jantes en bois et qu'on cesse d'aménager la France en dépit du bon sens pour ménager les constructeurs et vendeurs d'autos - cf les livres et blog d'Olivier Razemon par exemple. Ah si seulement les DDE et services de voirie étaient subordonnés à leurs homologues d'outre Belgique (où tout n'est pas parfait, mais quand même).

                            • [^] # Re: VW

                              Posté par . Évalué à 7.

                              Une chose est sûre, les normes européennes (et américaines aussi d'ailleurs) sur les casques de vélos ont plusieurs dizaines d'années sont désuettes et il n'y a aucun effort fait par les autorités pour améliorer cela. Sans motivation les marques offrent depuis plusieurs dizaines d'années le service minimum. Seulement récemment as t-on commencé à entendre parler du MIPS et d'autres technologies comme SPIN grâce à quelques marques comme POC plus intéressées par le côté sécuritaire mais c'est bien maigre et il n'y a que peu de tests indépendant permettant de prouver les dires de ces marques. Les seules conclusions que j'ai trouvé c'était du CSPC américain et la seule conclusion vaguement sûre qu'il pouvaient donner c'était qu'un casque avec un minimum d'arrêtes et le plus rond possible (donc non ventilé et sans visière) protégait mieux que les autres.

                              Bref au lieu de vouloir forcer le port d'un casque à la technologie archaïque sur tout un chacun, ne vaudrait-il pas mieux travailler sur les normes pour que ceux qui se responsabilisent déjà et portent un casque puisse bénéficier d'une protection accrue ?

                    • [^] # Re: VW

                      Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                      J’ai acheté mon vélo il y a plus de 10 ans et à l’époque j’ai pas acheté de casque avec.

                      J'en conclus que tu n'achètes rien sur Internet et que c'est trop difficile par rapport à poster sur Linuxfr. Tu ne vas jamais acheter du matériel d'entretien pour ton vélo (un vélo qui dure 10 ans sans changer pneu, chambre à air ou chaine, je n'ai jamais vu) et tu ne vas faire tes courses nul part à proximité d'un vendeur de casque.

                      Il n’attache pas son casque, il le trimballe tout le temps avec lui, avec ses sacoches, il monte le vélo dans son appart dans l’ascenseur . bref, c’est assez pénible et ça ne donne pas forcément envie.

                      Tu as raison, transporter le vélo dans l'appartement est bien plus facile sans le casque sur la tête, son confort doit être terriblement altéré.
                      Pour l'avoir fait plein de fois (j'ai vécu en appartement avec mon vélo à Marseille), c'est le vélo qui est chiant à monter, pas le casque qui 'na aucune incidence.

                      Bref, tu en fais une question de morale. Là ou les pouvoirs publics cherchent l’efficacité. La question de morale part d’une hypothèse : mettre un casque, c’est bien. Ne pas le mettre, c’est donc être un mauvais citoyen. C’est assez pratique, ça empêche de se poser des questions genre l’impact réel dans toutes les dimensions du problème et fermer le débat en taxant de mauvaise foi.

                      Je veux bien qu'on débatte mais il faut aussi être de bonne foi. Tu sors des excuses ridicules sur ce sujet, un casque c'est très peu contraignant et pour l'utiliser cela ne pose pas de contraintes. Le vélo est dans l'ensemble bien plus chiant (c'est ce qui est chiant à déplacer, garer, nécessite de l'entretien, peut être lourd), l'ajout du casque est négligeable dans ce processus. Et je ne connais personne qui a renoncé au vélo à cause de ça. Personne. Par contre ils ont en général la flemme des autres à côté du vélo.

                      ET je veux bien qu'on parle des abus de l'Etat niveau régulation de vie. Que l'Etat espionne l'ensemble des citoyens pour éventuellement sauver quelques centaines de vies par an, c'est disproportionné. Qu'il oblige le port d'un outil qui ne coûte pas très cher et qui est peu gênant, cela me semble acceptable oui. Nous vivons en société, qu'il y ait des règles est normal et je ne trouve pas que ce cas de figure soit abusé.

                  • [^] # Re: VW

                    Posté par . Évalué à 2.

                    Un truc plus intéressant sur la question : http://sante.lefigaro.fr/actualite/2016/09/23/25436-port-casque-velo-reduit-bien-risques

                    Par contre, en commentaire, on parle de velib’. Et pour le coup, fait triblarrer un casque si tu prend un vélib’ par exemple ?

                    • [^] # Re: VW

                      Posté par (page perso) . Évalué à 1.

                      Et pour le coup, fait triblarrer un casque si tu prend un vélib’ par exemple ?

                      En fait, tout est question de savoir si tu cherches des excuses pour ne pas porter de casque (négatif), ou si tu cherches à résoudre un problème en cherchant des solutions aux difficultés rencontrées par une solution pas bien chère (positif).
                      Un casque de vélo en papier, pliable et recyclable.

                      Ca me rappelle les débats passionnés d'il y a quand même pas mal de temps maintenant (bon pas si longtemps pour l'arrière, que 1990, et on se demande vraiment pourquoi, "c'est inacceptable et on voit bien qu'un pays peut vivre sans obligation" vu que la moitié des pays n'obligent pas à l’arrière, et pire depuis 2003 c'est obligatoire dans les cars alors qu'on sait qu'il y a peu d'accidents de car par rapport à la voiture) certes sur la ceinture de sécurité dans les voitures "si la voiture est en flamme et que tu n'arrives pas à sortir, la ceinture te tue plutôt que te protège", "j'ai eu la cage thoracique défoncée par la ceinture, la ceinture m'a blessé" et j'en passe… Je pourrai aussi parler des hurlements contre le casque pour les mob' "mais ça ne va pas vite" dans les années 80… Et les manifs de motards aux US pour la liberté de ne pas porter de casque… Nostalgie, nostalgie, et éternel recommencement.

                      PS : allez, quitte à me faire plaisir (je sais déjà que ma note va morfler car ça sera "inintéressant" d'apporter des exemples qui vont à l'encontre des autres, alors autant y aller) à troller les arguments contre, un lien qui contredit d'autres liens ici : Le port du casque à vélo réduit bien les risques, et l'imposer ne décourage pas la pratique (mais bon, ce n'est qu'une merde d'étude pas objective à tous les coups, juste une "synthèse de 43 études scientifiques réalisées sur le sujet dans le monde ces dernières années et porte sur un total de 64.000 cyclistes", on peut pas comparer un tel non sérieux par rapport au sérieux des assos de gens aimant le vélo comme ça)

                      • [^] # Re: VW

                        Posté par (page perso) . Évalué à 4.

                        Chaque pays a ses marottes. En France c'est le casque, en Angleterre c'est "helmet & Hi-viz". L'important est d'expliquer aux cyclistes qu'ils font un truc dangereux et que le principal danger est de ne pas porter le fumeux grigri local.
                        Ah, aux Pay-Bas ils n'ont pas vraiment de marotte, je me demande pourquoi.

                        Le grigri de ton choix sera dans le meilleur des cas une amélioration minime de la sécurité des cyclistes tant qu'on n'agit pas sur le principal : discipliner les conducteurs d'engins à moteur, proposer des chemins sûrs. Se battre pour autre chose que ça, c'est jouer la montre contre les modes actifs et les Woonerf.

                        • [^] # Re: VW

                          Posté par . Évalué à 4.

                          discipliner les conducteurs d'engins à moteur

                          Même ceux des engins sans moteur hein… qui n'a jamais été obligé de prendre des risques pour doubler un tas (oui oui, un tas) de cyclistes qui ne se mettent pas en file indienne en rase cambrousse?
                          J'ai déjà utilisé un vélo en région parisienne (il y a 6-7 ans) et c'est vrai que j'ai eu plusieurs fois très peur hein, mais parfois j'ai aussi eu le choix entre rouler à 10km/h en attendant que le groupe de cycliste devant change de route, parce que se mettre en ligne ça leur aurait… hum, bonne question? ça leur aurait fait quoi? Perdre 2-3s pour ne pas gêner les autres usagers?

                          Je pense personnellement qu'il y a des cons des 2 côtés. Pour ce qui est des opposants au casque, je ne sais pas…
                          J'imagine bien que les casques cyclistes que l'on voit doivent pas protéger des masses d'un choc comparé à ceux des motards, mais ils n'ont pas les même contraintes théoriques:
                          entre 70km/h (disons 20km/h pour le vélo + 50 pour le véhicule motorisé. Je sais, je suis gentil, je devrais prendre 110), et 100km/h (50+50, je parle de la ville, sinon l'écart est bien pire), la différence existe clairement, mais bon, c'est mieux que rien. Celui des motards est plus épais, oui, mais bon, il faut qu'il puisse résister à des contraintes pires.

                          Pour finir sur l'aménagement du territoire… arrêtez de parler des pays bas, sérieusement. Les contraintes techniques n'ont rien à voir, au moins en dehors des villes. Qui c'est qui va agrandir la chaussée pour la voie cyclable dans ce p'tit col de montagne? Les pays-bas? Je ne crois pas…
                          Sans parler de la rentabilité (faire 100km de voie cyclable avec un muret (parce que j'ai lu ici qu'une piste juste séparée ne sert à rien, l'idée est pas de moi) en campagne, qui ne seront utilisés que par 20 personnes par semaine, ça coûte un chouïa trop cher, non?
                          Même s'il faut reconnaître que ce serait pas mal d'au moins permettre de quitter les villes sans devoir se taper des tours et détours, à pied ou a vélo, parce que le seul grand axe est réservé aux moteurs.
                          En fait, pour dire que nos aménagements sont merdiques, je pense qu'il faudrait demander à des gens dont c'est le métier, qui savent combien coûte la réfaction d'une portion de chaussée et les contraintes qui vont avec (réduire le terrain d'a côté sera pas forcément accepté par le propriétaire, et je pense pas juste aux cultivateurs. D'ailleurs, il faudrait aussi raser nombre de talus, qui sont de mémoire importants pour l'écologie… tout ça pour un faible nombre de personnes? Vraiment?).

                          • [^] # Re: VW

                            Posté par . Évalué à 10. Dernière modification le 05/09/17 à 20:59.

                            Même ceux des engins sans moteur hein… qui n'a jamais été obligé de prendre des risques pour doubler un tas (oui oui, un tas) de cyclistes qui ne se mettent pas en file indienne en rase cambrousse?
                            J'ai déjà utilisé un vélo en région parisienne (il y a 6-7 ans) et c'est vrai que j'ai eu plusieurs fois très peur hein, mais parfois j'ai aussi eu le choix entre rouler à 10km/h en attendant que le groupe de cycliste devant change de route, parce que se mettre en ligne ça leur aurait… hum, bonne question? ça leur aurait fait quoi? Perdre 2-3s pour ne pas gêner les autres usagers?

                            Ben en fait t'as rien compris - comme la plupart des automobilistes - ils te rendent service en roulant à plusieurs de fronts.

                            Je m'explique. La loi t'obliges à laisser plus d'1 mètre et demi entre ta voiture et les cyclistes que tu dépasses. Ce qui fait que même avec un seul cycliste à doubler sur quasi toutes les routes de largeur standard tu devras mordre sur la ligne discontinue ce qui est équivalent à déboiter sur la file d'en face. Si tu prends l'exemple d'un peloton de cyclistes qui roulent à 2 ou 3 de front et qui fait 10 mètres de long, ça veut dire que s'ils se mettaient en file indienne tu devrais doubler une peloton de 20 à 30 mètres de long. Tu devrais donc déboiter sur la file d'en face pendant 30 mètres + la distance parcourue par se peloton (probablement lancé à plus de 30km/h, donc qui avance de 8 mètres mini à chaque secondes). Va trouver le moment pour doubler en toute sécurité sans voiture en face !

                            Alors maintenant tu crois vraiment qu'ils te rendraient service en se mettant en file indienne ? Tu te fourres le doigt dans l'oeil jusqu'à l'omoplate.

                            Penses-y la prochaine fois que tu fais ton hater en gromelant derrière ton volant ou en les insultant.

                            Pour finir sur l'aménagement du territoire… arrêtez de parler des pays bas, sérieusement. Les contraintes techniques n'ont rien à voir, au moins en dehors des villes. Qui c'est qui va agrandir la chaussée pour la voie cyclable dans ce p'tit col de montagne? Les pays-bas? Je ne crois pas…
                            Sans parler de la rentabilité (faire 100km de voie cyclable avec un muret (parce que j'ai lu ici qu'une piste juste séparée ne sert à rien, l'idée est pas de moi) en campagne, qui ne seront utilisés que par 20 personnes par semaine, ça coûte un chouïa trop cher, non?
                            Même s'il faut reconnaître que ce serait pas mal d'au moins permettre de quitter les villes sans devoir se taper des tours et détours, à pied ou a vélo, parce que le seul grand axe est réservé aux moteurs.
                            En fait, pour dire que nos aménagements sont merdiques, je pense qu'il faudrait demander à des gens dont c'est le métier, qui savent combien coûte la réfaction d'une portion de chaussée et les contraintes qui vont avec (réduire le terrain d'a côté sera pas forcément accepté par le propriétaire, et je pense pas juste aux cultivateurs. D'ailleurs, il faudrait aussi raser nombre de talus, qui sont de mémoire importants pour l'écologie… tout ça pour un faible nombre de personnes? Vraiment?).

                            Là c'est parce que tu pars du principe qu'il faudrait à côté de chaque route une piste cyclable. Même aux pays-bas ce n'est pas le cas.

                            On peut séparer les traffics motorisés et non motorisés tout simplement en reclassant des routes rurales. Tu laisses l'accès aux nationales et grosses départementales aux autos, tu reclasses les routes plus secondaires en routes agricoles interdites aux véhicules motorisés non agricoles (les tracteurs cohabitent relativement bien avec les cyclistes) avec juste une exception pour les riverains (mais en imposant des limites de vitesses très très basses). Par chez moi en Suisse on n'est pourtant pas à la pointe à ce niveau là mais il existe tout un réseau de routes dites agricoles interdites aux voitures et aux camions. Quand elles existes les cyclistes et cavaliers sont tout contents de les prendre.

                            En zone rurale la France possède une ribambelle de ces toutes petites routes. Seulement dans pas mal de cas elles sont plus dangereuses que des routes plus principales car les locaux roulent comme des tarés puisque c'est chez eux™,et parce que tu peux y rouler bourrer ou à coin sans peur de la boite à image ou de devoir souffler dans le ballon™. Le fait qu'elles sont très étroites et manquent souvent de visibilité (souvent sinueuse) fait que ce genre de rencontre est parfoit très effrayant.

                            • [^] # Re: VW

                              Posté par . Évalué à 2.

                              Alors maintenant tu crois vraiment qu'ils te rendraient service en se mettant en file indienne ? Tu te fourres le doigt dans l'oeil jusqu'à l'omoplate.

                              Ils ont qu’à se mettre en file indienne par petits wagons de deux ou trois, en laissant une place pour une petite camionnette entre chaque groupe. Putain de cyclistes !

                              En tant qu’automobiliste j’ai tendance à ne pas considérer de la même manière le cycliste qui se déplace à vélo et le cycliste (souvent en groupe lui…), qui considère la voirie comme un espace en partie dédié à sa pratique sportive personnelle.

                              Il y a une route que je prends assez souvent, il y a une piste cyclable obligatoire (elles ne le sont pas toutes…) qui est séparée de la chaussée et tout à fait praticable. Et bien à chaque fois que je me retrouve ralenti par un cycliste qui préfère rouler sur la chaussée malgré l’interdiction, c’est un gars en vélo de course et tenue moulante adéquate recommandée.

                              • [^] # Re: VW

                                Posté par . Évalué à 10.

                                Là encore c'est parce que tu es bloqué dans une vision très automobilistique de la chose.

                                D'une part il n'y a rien dans le code de la route qui te garantie une vitesse donnée sur telle ou telle route. Tu n'es donc pas ralenti par un cycliste.

                                D'autre part c'est assez fort de café de se plaindre d'être ralenti par d'autres usagers alors que les automobilistes de part leur présence, les bouchons qu'ils créent aux entrées et centre des villes, les infrastructures (feux, ronds-points, passages piétons, détours, stops, cédez le passage) de part leur présence rendent tout autre mode de transport bien plus lent qu'il ne serait, que ce soit les cyclistes, d'autres modes de transports non motorisés mais aussi les piétons.

                                Et enfin, puisque j'ai la double casquette faisant à la fois du vélo pour tout trajet quotidien de moins de 20km mais aussi à côté dans une pratique sportive avec tout le lycra qui donne de l'urticaire aux automobilistes je peux t'affirmer qu'il y'a plein de raisons valables d'éviter des pistes cyclables quand les paramètres (matériel, vitesse) changent quelque peu.

                                1. Les piétons font souvent difficilement la différence entre trottoir et piste cyclable. Du coup la cohabitation entre un cycliste sportif qui roule à 35-45km/h en vitesse de croisière et des enfants ou la mémé qui promène son chien avec la laisse déroulée sur 3-4 mètre est plus compliquée et souvent moins sûre pour tout le monde que la cohabitation entre automobilistes et cyclistes.

                                2. Certaines pistes peuvent paraitre praticable de loin derrière son pare-brise mais il existe parfois des dangers qui ne sont visibles qu'une fois au guidon d'un vélo. Je connais par exemple un long tronçon de piste cyclable qui était très belle et bien surfacée lorsqu'elle a été aménagée mais les racines des arbres qui ont été plantés entre celle-ci et la route ont depuis créé des bosses très abruptes, désagréables et voire même dangereuses passées une certaine vitesse. Beaucoup d'autres sont parfois juchées de bris de verre (souvent jetés par les passagers des automobiles) à côté rendant les risques de crevaison très élevés.

                                3. Certaines pistes paraissent bien faites…mais se transforment en passage piéton à chaque croisement de route et forcent le cycliste à mettre pied à terre à chaque fois. Si c'est très désagréable mais gérable quand tu te promène en famille avec des enfants qui se trainent à 15km/h si tu as une pratique plus rapide c'est juste complètement affreux et débile.

                                4. D'autres pistes paraissent aussi très bien…mais te forcent à te réinsérer subitement sur la route juste avant un rond point. Crois-moi c'est souvent mieux pour tout le monde qu'on reste sur la même voie sur 5 km plutôt qu'on doive rentrer et sortir d'une piste sous le nez des automobilistes tous les x centaines de mètres.

                                5. D'autres pistes disparaissent simplement d'un moment à l'autre se transformant au choix en trottoir ou fossé t'obligeant à effectuer des manoeuvres débiles et/ou dangereuses.

                                6. D'autres te forcent à contourner les ronds-points…mais même si tu as la priorité les automobilistes ne le comprennent pas et ces pistes deviennent plus dangereuses que si tu restes sur la voie pour automobile et t'engage dans le rond-point normalement.

                                7. D'autres pistes bifurquent subitement dans la pampa à l'est alors que le chemin que tu voulais emprunter est plutôt de l'autre côté au nord ouest en suivant la route principale et il n'y avait rien qui te l'indiquait, ni qui t'indique comment te rendre de l'autre côté si cela est possible.

                                8. Les entrées et sorties de certaines pistes sont très abruptes à bases de mini trottoirs et pas du tout adaptées à des pneus fins. Et parfois chaque entrée de maison c'est un mini trottoir. À base vitesse avec des pneus ballons ça va encore, avec des pneus fins c'est non seulement désagréable et destabilisant mais ça nuit à la durée de vie du matériel.

                                9. Les automobilistes privés, mais aussi les services de voiries, de la police n'hésitent pas à se garer sur les pistes cyclables voire à fermer lesdites pistes quand ça les arrange. Mais s'il est admissible qu'on puisse vouloir fermer un bout de piste pour effectuer des travaux, encore faudrait-il prévenir le cycliste avec un panneau avant qu'il s'insère sur la piste. Car 90% du temps le cycliste ne peut s'en rendre compte que mis devant le fait accompli et est forcé à faire du tout terrain ou descendre un trottoir pour se réinsérer sur une route normale ou contourner l'obstacles.

                                Pour toutes les raisons que j'ai cité plus haut mais sûrement d'autres que j'oublie, un cycliste sportif, véhiculant à un rythme de croisière plus élevé que d'autres, équipé d'un vélo conçu pour le rendement, la légèreté et l'aéro avant la robustesse et les capacités de tout-terrain, des chaussures à cales rendant la marche difficile et qui aura rencontré ce genre de joyeusetées x fois se méfiera par défaut de toute piste cyclable même si elle a l'air très bien de loin. C'est malheureux mais c'est la vérité et ce n'est aucunement pour emmerder les automobilistes (souvent le cycliste en est un lui-même).

                                • [^] # Re: VW

                                  Posté par . Évalué à 8.

                                  J'ajouterais que les pistes cyclables servent aussi parfois de stationnement pour les poubelles d'immeubles, et dans les grandes villes, qu'elles sont plus souvent jonchées de tessons de verre que la route des voitures.

                                • [^] # Re: VW

                                  Posté par . Évalué à 9.

                                  Merci pour cette réponse argumentée. Je m’attendais plutôt à du mépris et un moinssage en règle vu le ton que j’ai employé. Ça fait plaisir de voir que certains ont l’intelligence de ne pas s’arrêter là-dessus.

                                  Je rester sur mon exemple de piste cyclable. Précisons une chose : je l’ai pratiquée plusieurs fois en vélo, ce n’est pas seulement une « vue de loin d’automobiliste ». Plusieurs choses sur cette piste :

                                  • le revêtement est effectivement moins lisse que la chaussée, il y a quelques craquelures dues aux racines et, selon la saison, un peu de matière organique type feuille ou petite branche. Ça reste comme je l’ai dit praticable (en vélo de route, pas en pneu à crampons).
                                  • quand on arrive de la route qui précède, route de campagne non sinueuse, bien large, où la piste cyclable n’est qu’une bande le long de la chaussée, il faut effectuer un fort freinage pour prendre la chicane qui permet d’emprunter la piste (il faut passer au pas).
                                  • il y a parfois des piétons sur la piste qui obligent potentiellement à ralentir. Les piétons empruntent la piste parce que le chemin piétonnier qui longe est en moins bon état que la piste cyclable (flaques, boue par endroits)

                                  D'une part il n'y a rien dans le code de la route qui te garantie une vitesse donnée sur telle ou telle route. Tu n'es donc pas ralenti par un cycliste.

                                  Si je suis sur une route sur laquelle je pourrais rouler à 90 km/h si ces trois cyclistes n’étaient pas de front (où si ce tracteur était resté dans son champ…), je considère que je suis ralenti. Après, perso, je m’en tape. Je suis quelqu’un de patient et compréhensif, je roule lentement de manière générale, il m’arrive moi-même de ralentir d’autres usagés, parce que je me traîne à 75-80 au lieu de rouler à 90…

                                  Quand je dois faire 1km à 20km/h à cause d’un seul cycliste qui se permet de ne pas emprunter la piste cyclable, me forçant à devoir effectuer un dépassement, ce qui n’est pas possible si des véhicules viennent en face, je « prends mon mal en patience » comme on dit. Je ne vais pas percuter le cycliste pour le dégager de la route, ni aller lui expliquer le code de la route, ça servirait à rien (au contraire…) et en toute logique, si j’ai le temps de descendre embrouiller ce cycliste, j’aurais bon dos de dire que je suis pressé, et qu’être ralenti sur la route me nuit :)

                                  Par contre il y a quelque chose qui m’interpelle particulièrement dans ton argumentaire :

                                  il n'y a rien dans le code de la route qui te garantie une vitesse donnée sur telle ou telle route

                                  Il y a des vitesses minimum sur certains axes mais passons, cette affirmation est on ne peut plus vraie.

                                  Donc…

                                  la cohabitation entre un cycliste sportif qui roule à 35-45km/h en vitesse de croisière et des enfants ou la mémé qui promène son chien avec la laisse déroulée sur 3-4 mètre est plus compliquée…

                                  Il n’y a rien dans le code de la route qui te garantit de pouvoir faire du 35-45km/h sur une piste cyclable. Enfin bon, le code de la route tu t’en carres un peu puisque tu tentes de justifier son non-respect quand ça te fait « perdre ta moyenne »…

                                  et souvent moins sûre pour tout le monde que la cohabitation entre automobilistes et cyclistes.

                                  En vélo comme en voiture, vitesse partout : sécurité nulle part…

                                  les racines des arbres qui ont été plantés entre celle-ci et la route ont depuis créé des bosses très abruptes, désagréables et voire même dangereuses passées une certaine vitesse.

                                  « passé une certaine vitesse », c’est encore la même chose… oui, parfois, l’état de la chaussé t’impose de rouler moins vite, tu noteras que c’est vrai quelque soit le véhicule.

                                  En tant que cycliste tu choisis, le plus souvent sciemment, de violer le code de la route juste pour aller plus vite.

                                  gérable quand tu te promène en famille avec des enfants qui se trainent à 15km/h si tu as une pratique plus rapide c'est juste complètement affreux et débile.

                                  Nous y voilà à nouveau… « Vous me faites perdre ma moyenne ! » Mais sur ce point, en tant qu’automobiliste, là je peux compatir avec les cyclistes. C’est vrai que tous ces passages à niveau et passages piéton, feux rouges… qu’est-ce que c’est chiant ! Ça oblige à s’arrêter :(

                                  On me souffle dans l’oreillette que la voie publique et la réglementation qui va avec sont là pour permettre aux gens de se déplacer et pas pour prendre simplement du plaisir. Je vais me débarrasser de cette oreillette… on pourrait arguer que la raison de certains déplacement est de se rendre à un point B pour y prendre du plaisir. Alors passons et concentrons nous sur le rapport entre le fait de porter du lycra et celui d’être accro à la vitesse.

                                  Je ne vais pas reprendre le reste de tes arguments un par un. Je pense que tout le monde est au courant qu’à certains endroits les pistes cyclables sont soit impraticables soit trop contraignantes. Reste que, comme tu le prouves avec tes propres arguments, il s’agit dans bien des cas de non-respect des pistes cyclables obligatoires, d’une volonté assumée d’aller le plus vite possible en se foutant des autres usagés.

                                  un cycliste sportif

                                  J’imagine que tu n’as aucun problème avec les cyclomotoristes sportifs et les pilotes automobiles du dimanche qui ne respectent pas le code de la route pour assouvir leur pratique sportive… Au fait, demain pour aller bosser tu feras le tour par l’autre côté j’ai tendu un filet de tennis dans ta rue et on passe plus en bagnole. Je sais c’est un peu chiant et ça va te ralentir mais le terrain de tennis municipal n’est pas praticable !

                                  • [^] # Re: VW

                                    Posté par (page perso) . Évalué à 4.

                                    T'as pas forcément tort dans l'ensemble de ton pavé mais j'ai l'impression qu'il part carrément du principe qu'un cycle doit obligatoirement emprunter une piste cyclable. C'est possible si expressément indiqué, mais par défaut c'est au choix (je n'encourage pas pour autant à rouler sur la voie principale pour faire chier les bagnoles, hein).

                                    • [^] # Re: VW

                                      Posté par . Évalué à 3.

                                      C'est possible si expressément indiqué, mais par défaut c'est au choix

                                      Je vais peut-être dire une connerie mais il me semble qu’une piste cyclable est forcément matérialisée par un panneau (à l’entrée et à la sortie). Panneau qui peut être rond (obligation) ou carré (recommandation).

                                  • [^] # Re: VW

                                    Posté par . Évalué à 6.

                                    Il n’y a rien dans le code de la route qui te garantit de pouvoir faire du 35-45km/h sur une piste cyclable. Enfin bon, le code de la route tu t’en carres un peu puisque tu tentes de justifier son non-respect quand ça te fait « perdre ta moyenne »…

                                    Où ais-je dis ça ?

                                    « passé une certaine vitesse », c’est encore la même chose… oui, parfois, l’état de la chaussé t’impose de rouler moins vite, tu noteras que c’est vrai quelque soit le véhicule.

                                    Je te l'accorde et je suis tout à fait d'accord, mais quand il y'a le choix entre une voie en mauvais état et une en bon état c'est débile de s'infliger la pire. J'veux dire même les automobilistes vont choisir la route bien surfacée plutôt qu'un chemin non goudronné même si celui-ci est plus court.

                                    En tant que cycliste tu choisis, le plus souvent sciemment, de violer le code de la route juste pour aller plus vite.

                                    Encore une fois, où ais-je dis ça ?

                                    Nous y voilà à nouveau… « Vous me faites perdre ma moyenne ! »

                                    Hmmm c'est pas vraiment ça, la réaccélération à vélo n'est pas aussi facile et simple que d'appuyer sur un accélérateur (voire même appuyer sur le bouton du cruise control).

                                    la voie publique et la réglementation qui va avec sont là pour permettre aux gens de se déplacer et pas pour prendre simplement du plaisir.

                                    L'un n'empêche pas l'autre et il n'est pas non plus interdit de faire quelque chose par plaisir. Genre moi même si je le fais un minimum par souçi écologique je dois dire que j'apprécie la conduite (surtout celle d'anciennes voitures) et je n'ai pas besoin de le faire en mode fou du volant pour éprouver ce plaisir. Ce qui compte c'est de respecter les autres usagers et de ne mettre personne en danger.

                                    d’une volonté assumée d’aller le p mettre un minimum de personne en danger et de déranger un minimum de personne. Admets que c'est quand même moins dangereux de rouler sur une voie de circulation bien surfacée plutôt que de devoir slalomer entre
                                    grand-mères à chien, enfants qui zig zag de gauche à droite en trottinette, racines qui dépassent, éviter les bouts de verre.

                                    Et je pense que tu oublies bien vite le dernier point que j'ai noté. Quand tu as vécu/subit les différents aléas cités plus avant tu apprends à te méfie comme la peste d'une piste cyclable. Parce que les municipalités en France les ont fait pousser comme des champignons avant tout pour se donner bonne conscience et sans réel souçi d'améliorer la sécurité des usagers.

                                    J’imagine que tu n’as aucun problème avec les cyclomotoristes sportifs et les pilotes automobiles du dimanche qui ne respectent pas le code de la route pour assouvir leur pratique sportive… Au fait, demain pour aller bosser tu feras le tour par l’autre côté j’ai tendu un filet de tennis dans ta rue et on passe plus en bagnole. Je sais c’est un peu chiant et ça va te ralentir mais le terrain de tennis municipal n’est pas praticable !

                                    Je sais que tu trolles un peu mais il y'a selon moi une différence notable entre un cycliste qui va à 40-50km/h en tenant sa droite et qui bien que roulant "à fond" reste dans les limites de vitesses autorisées sur la chaussée (un peu comme un vélomoteur quoi) en ne mettant personne en danger et un motard ou automobiliste qui roule à tombeau ouvert au mépris de la sécurité des autres usagers. Après je n'ai effectivement rien contre un automobiliste ou motard qui roule de façon un peu sportive (je vis en montagne) tout en restant dans des limites raisonnables (ne fais pas d'excès de vitesse, garde une marge de sécurité, ne déborde pas sur la voie d'en face, est patient s'il rencontre un usager plus lent).

                                    Note que je ne me fâche pas non plus quand un automobiliste me ralenti dans une descente, c'est arrivé encore ce soir. Pourtant elles sont souvent très très loin de la vitesse limite de 90km/h. Et j'admet qu'il y'en a aussi des très sympa, 2 automobilistes se sont carrément rangés sur la droite ce soir pour me laisser les dépasser, 2 autres la semaines dernières sur une sortie à midi. Et pourtant je ne leur collais pas au cul.

                                    Et j'apprécie aussi qu'on puisse avoir des discussion posée sans besoin d'aller dans les émotions.

                                    Note: je ne vis plus en France et ne rencontre pas souvent de pistes cyclables obligatoires. À vrai dire je n'en connais aucune dans un rayon de 50km autour de chez moi.

                                    • [^] # Re: VW

                                      Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                                      Note que je ne me fâche pas non plus quand un automobiliste me ralenti dans une descente, c'est arrivé encore ce soir.

                                      J'ai sûrement un niveau de merde en vélo (c'est même certain), mais vraiment, tu peux rouler plus vite qu'une voiture ne le fait, en descente en plus, en vraie sécurité (et pas juste "pour l'instant je me suis pas tué") ? Genre dans ton coin les routes sont en chamallow, tes pneus sont magnétiquement collés à la route, et tu as un parachute dorsal type navette spatiale qui se déclenche en cas de freinage intensif ?

                                      • [^] # Re: VW

                                        Posté par . Évalué à 8. Dernière modification le 06/09/17 à 23:00.

                                        J'ai des freins à disques hydrauliques, un vélo c'est étroit, léger et agile et donc malgré la faible surface en contact du pneu ça permet de prendre des virages assez vite sans forcer ni prendre des risques. Donc dans des descentes de col très sinueuses oui je rattrape souvent des voitures et motos.

                                        Il faut savoir qu'en comparaison en voiture le roulis pris par le véhicule dans les virages, le fait qu'on est assis sur des sièges (dont le maintient latéral est somme toute relatif) fait qu'il est relativement désagréable de rouler vite sur des zones sinueuses. Et pour les passagers qui ne peuvent s'accrocher à leur volant c'est encore pire.

                                        À vélo (ou en moto) on a 5 points d'appuis et le corps suit le mouvement du vélo quand on penche dans le virage. Du coup on se sent moins "passager".

                                        Note que j'ai été dans le passé coureur élite en compétition et même si je me suis assagi avec les années j'étais réputé très rapide et tête brûlée à l'époque. Genre le niveau amateur juste en dessous de passer pro et que je fais encore des courses VTT avec des descentes très techniques. Donc j'ai effectivement moins d'inhibition que le cycliste lambda. Je ne pourrais par contre sûrement pas suivre Sebastien Loeb ou Valentino Rossi hein.

                                      • [^] # Re: VW

                                        Posté par (page perso) . Évalué à 4.

                                        J'ai un niveau très moyen, mais j'ai une astuce : mon vélo couché à deux roues me procure un centre de gravité extrêmement bas, et sa conduite en virage est meilleure que celle d'une auto.
                                        Anecdote: J'ai dépassé les bornes une fois sur un virage sans bas-côté dangereux ni autos à proximité, limité à 30 à la campagne… bon ben ok, j'ai bien dérapé dans les graviers, mais m'en suis tiré sans trop de dommage, et surtout j'ai pu comprendre quel était le type de chutes auquel je suis exposé avec ce HPV : chute sur le côté, pas du tout en avant.

                                    • [^] # Re: VW

                                      Posté par . Évalué à 2.

                                      il y'a le choix entre une voie en mauvais état et une en bon état c'est débile de s'infliger la pire

                                      Depuis le début je prends le soin de préciser que je parle des pistes obligatoires, donc celles où justement on n’a pas le choix, sauf à considérer que l’on peut prendre ce genre de liberté avec le code de la route. Avec ce raisonnement on peut prendre une autoroute en 50cm3, le bitume est bien lisse et il n’y a pas de feux tricolores, faudrait être débile pour s’infliger une nationale…

                                      Note: je ne vis plus en France et ne rencontre pas souvent de pistes cyclables obligatoires. À vrai dire je n'en connais aucune dans un rayon de 50km autour de chez moi.

                                      Quel pays par curiosité ? Suisse ?

                                      Je sais que tu trolles un peu

                                      J’avoue. Je donne des leçons de code de la route et pourtant il m’arrive aussi de prendre des libertés avec la loi. Comme tout le monde j’ai envie de dire…

                                      Cela dit les cyclistes qui roulent à la vitesse d’une mobylette (ou d’une voiturette) c’est déjà les bons (bravo) et évidemment ça ne change rien de se retrouver ralenti par un vélo, un cyclo ou un tracteur, quoique pour le tracteur ce soit encore plus lent, mais eux sont bien censés rouler sur la chaussé, donc on peut difficilement leur demander d’aller ailleurs pour pas perdre sa moyenne quand on est en bagnole ! ;)

                                      Pour en finir avec ce troll je conclurai sur une note consensuelle : tout le monde préfère que les cyclistes sportifs pratiquent leur sport en s’exposant à la connerie dangereuse des automobilistes plutôt qu’ils privatisent l’espace public pour organiser des courses…

                                • [^] # Re: VW

                                  Posté par . Évalué à 3.

                                  un vélo conçu pour le rendement, la légèreté et l'aéro avant la robustesse et les capacités de tout-terrain

                                  Équipé d’un avertisseur sonore ou sans ?

                                  • [^] # Re: VW

                                    Posté par . Évalué à 2.

                                    ça s'appelle la voix non ? T'aurais plutôt du parler de catadioptres.

                                    J'ai toujours trouvé que le son de la sonnette faisait sursauter les gens et avait un côté aggressif. Je lui préfère au choix le cliquètement de la roue libre, et le "hop!" en cas d'urgence (suivi d'un merci bonne journée parce qu'on n'est pas des chiens).

                                    • [^] # Re: VW

                                      Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                                      Ca ne te concerne plus apparemment mais en France un avertisseur sonore est obligatoire, et en plus du bon type (en gros un des deux modèles de sonnettes, pas de pouet-pouet).

                                      • [^] # Re: VW

                                        Posté par . Évalué à 3.

                                        Ce qui est complètement débile soit-dit en passant (et raison pour laquelle son absence n'est en général sanctionnée que si le cycliste a fait quelque chose de plus grâve ou fait preuve d'arrogance envers la maréchaussée).

                                        Cela-dit la sonnette, est redevenue un accessoire de mode même sur les vélos de course :

                                        sonnette knog oi

                                        sonnette spurcycle

                                    • [^] # Re: VW

                                      Posté par . Évalué à 5.

                                      le son de la sonnette faisait sursauter les gens et avait un côté aggressif.

                                      Constaté aussi. C’est justement le principe de l’avertisseur sonore sur les véhicules : mettre en alerte pour provoquer une réaction instinctive afin d’éviter un danger immédiat.

                                      Si tu utilises la sonnette plusieurs fois, en anticipant, les gens entendent un son qui se rapproche et ne vont pas sursauter. À l’inverse, si tu envoies un « hop! » bien sonore quand tu es deux mètres dans leur dos ils sursauteront à coup sûr.

                                      Donc à la voix OK, par contre le cliquètement de la roue libre j’ai du mal à croire que ce soit aussi efficace. Pas assez strident, violent comme son.

                                      • [^] # Re: VW

                                        Posté par . Évalué à 4.

                                        Dans mon cas le "hop" sert vraiment d'urgence (du genre quelqu'un qui fait un pas sur le côté d'un coup. Dans ces situations là de toute façon t'as pas le reflexe d'actionner une sonnette, d'autant plus avec un guidon course à positions multiples.

                                        Le cliquètement de la roue libre ça marche très bien parce que c'est dans l'imaginaire collectif et que ça agit sur la durée. Les gens entendent le son se rapprocher et ils entendent aussi la décélération ce qui fait qu'il sont moins effrayé donc c'est très concret. Pour la violence du son ça dépend réellement des marques et graisses/huiles utilisées dedans mais sur les systèmes qu'on a sur les vélos de course haut de gamme ça a souvent tendance à être plus bruyant que sur un vieux vélo avec roue libre shimano à cliquets tout arrondis avec les années.

                                        De toute façon le but c'est juste d'annoncer de façon non aggressive son arrivée et pas de débouler à plein gaz sur les piétons en klaxonnant pour que tout le monde s'écarte de ton passage.

                                        Pour les relations vélo/voiture il y'a le airzound par contre :o)

                      • [^] # Re: VW

                        Posté par (page perso) . Évalué à 3. Dernière modification le 24/08/19 à 15:34.

                        Le port du casque à vélo réduit bien les risques, et l'imposer ne décourage pas la pratique (mais bon, ce n'est qu'une merde d'étude pas objective à tous les coups, juste une "synthèse de 43 études scientifiques réalisées sur le sujet dans le monde ces dernières années et porte sur un total de 64.000 cyclistes", on peut pas comparer un tel non sérieux par rapport au sérieux des assos de gens aimant le vélo comme ça)

                        Dans ton lien, qui est exactement le même du commentaire auquel tu réponds, il y a deux parties. La première concerne bien, d’après l’article, une « synthèse de 43 études scientifiques réalisées sur le sujet dans le monde ces dernières années et porte sur un total de 64 000 cyclistes », sur le fait que le port du casque, à vélo, réduit bien les risques pour la tête. La deuxième partie concerne une autre étude, dont on a très peu de détails, à propos de l’obligation du port du casque à vélo en Australie et ses conséquences sur la pratique du vélo.

              • [^] # Re: VW

                Posté par (page perso) . Évalué à 4.

                Bientôt les gens volent les magasins par flemme de sortir leur carte bancaire pour payer. Après tout c'est difficile, il faut retenir un code et l'endroit où il est situé !

                « Les gens » commandent sur Amazon ou dans les Drives (ou se font livrer), et coche la case « retenir ma CB ». C’est donc un très mauvais argument :)

          • [^] # Re: VW

            Posté par . Évalué à 7.

            Je ne sais pas où tu vis, mais je n'ai jamais entendu ce propos. En général les gens ne font pas du vélo car :

            • pas envie d'arriver en sueur au boulot.
          • [^] # Re: VW

            Posté par . Évalué à 0.

            Le casque contribue à laisser penser aux automobilistes qu'ils peuvent continuer à faire n'importe quoi, ce n'est pas grave, le cycliste est protégé.

            Franchement, un casque dans une collision avec une voiture, ça sert à quoi ?

            • [^] # Re: VW

              Posté par (page perso) . Évalué à 5.

              Le casque contribue à laisser penser aux automobilistes qu'ils peuvent continuer à faire n'importe quoi, ce n'est pas grave, le cycliste est protégé.

              Faut arrêter hein, je ne connais aucun automobiliste qui pense que le casque protégeant cela autorise des manœuvres dangereuses. Ceux qui conduisent dangereusement le font souvent en n'étant pas conscient que c'est dangereux ce qu'ils font (dont pour eux mêmes, une voiture n'est pas invincible).

              Franchement, un casque dans une collision avec une voiture, ça sert à quoi ?

              Beaucoup d'accidents vélo - voitures n'ont pas lieu à 90 km/h sur une route de campagne, mais en ville, à faible vitesse (voire nulle pour la voiture). Genre se déporter pour tourner et paf le vélo qui était dans l'angle mort. Dans ces cas là la vitesse du choc est proche de celle du cycliste ce qui est très raisonnable, suffisamment pour que le casque soit vraiment utile.

              • [^] # Re: VW

                Posté par . Évalué à 1.

                Tu n'en connais pas mais d'autres en connaissent.

                La majorité des accidents mortels à vélo sont en campagne.

                • [^] # Re: VW

                  Posté par (page perso) . Évalué à 8.

                  La majorité des accidents mortels à vélo sont en campagne.

                  http://www.francetvinfo.fr/replay-radio/le-vrai-du-faux/plus-d-accidents-chez-les-cyclistes-en-ville_1782363.html

                  https://www.preventionroutiere.asso.fr/2016/04/22/statistiques-daccidents/

                  Alors, je ne dis pas que tu as tort, en effet, 56% des cyclistes meurent en campagne. Mais déjà cela signifie que plus de 40% d'entre eux meurent en ville (c'est loin d'être négligeable). Cela oublie aussi que 70% des accidents de cyclistes ont lieu en ville.

                  Donc qu'en conclure ? Ce que j'essaye d'exposer.
                  La majorité des accidents ont lieu en ville. Mais que les accidents mortels sont plus fréquents en campagne, très probablement dû à la vitesse des accidents. Donc cela montre qu'en ville malgré le nombre élevé d'accidents, beaucoup de cyclistes s'en sortent, car la vitesse est plus faible, à des vitesses où le casque a un effet.

                  Bref, quand certains essayent ici de faire passer le message qu'à 90 km/h le casque ne sert à rien, ce qui est vrai, ils essayent de faire croire que cela ne sert à rien de manière générale. Or la plupart des accidents ont lieu à des vitesses suffisamment basses pour que le casque soit en fait utile.

                  • [^] # Re: VW

                    Posté par . Évalué à 1.

                    Ton premier lien : "Le délégué général de 40 millions d'automobilistes". J'aurais préféré entendre quelqu'un de neutre.

                    Idem second lien : "la prévention routière".

                    Je ne vais pas dire que les deux liens pointent vers des pro-voitures, mais je n'en suis pas loin.

                    Sinon, je peux te donner des liens vers des pro-vélo, http://www.atlantico.fr/decryptage/pourquoi-casques-velo-ne-protegent-presque-rien-et-aggravent-meme-choses-claude-lievens-souday-1063945.html mais je n'en serais pas plus crédible.

                    • [^] # Re: VW

                      Posté par (page perso) . Évalué à 3.

                      Sauf que ici on parle de chiffres bruts, que ces chiffres proviennent d'associations sur la voiture ou du gouvernement cela change peu. D'ailleurs la fédération des cyclistes les réutilise sans contestation : http://www.fub.fr/velo-ville/securite-routiere/accidents-velo#_edn1

                      Je me doute qu'une association d'automobilistes va essayer d'interpréter les choses de son côté. Mais les chiffres restent factuelles et on peut les interpréter nous mêmes. Tu n'auras pas de chiffres moins contestables que celles de la Sécurité routière. J'aurais des doutes sur une collecte de ces données autrement, qui ne seront que partielles et donc sujet à caution.

                      Sinon, je peux te donner des liens vers des pro-vélo, http://www.atlantico.fr/decryptage/pourquoi-casques-velo-ne-protegent-presque-rien-et-aggravent-meme-choses-claude-lievens-souday-1063945.html mais je n'en serais pas plus crédible.

                      Mais ton lien n'a rien à voir avec la choucroute. On parle de la différence de mortalité cycliste ville / campagne et tu me parles de la contribution de chaque moyen de transport à des traumatismes crâniens. Ce n'est pas le même sujet.

                      En plus c'est amusant, ton lien se base sur des chiffres de la sécurité routière aussi. Comme quoi, si tous le monde les utilise (automobilistes comme cyclistes) c'est qu'elles doivent être valables…

                      • [^] # Re: VW

                        Posté par (page perso) . Évalué à 0.

                        La sécurité routière est un organisme assez contestable, que ce soit en Belgique ou en France. Des sources plus tard, là je n'ai pas le temps :)

                  • [^] # Re: VW

                    Posté par . Évalué à 4.

                    La majorité des accidents ont lieu en ville. Mais que les accidents mortels sont plus fréquents en campagne, très probablement dû à la vitesse des accidents. Donc cela montre qu'en ville malgré le nombre élevé d'accidents, beaucoup de cyclistes s'en sortent, car la vitesse est plus faible, à des vitesses où le casque a un effet.

                    Je pense qu'il y a 3 raisons qui expliquent la surmortalité des cyclistes en campagne :
                    * La vitesse, comme tu l'as dit ;
                    * l'absence d'aménagements cyclables : la majorité se faisant dans les villes/agglomérations ;
                    * la faible proportion de cyclistes. Or, plus les cyclistes sont nombreux, plus les automobilistes les voient et sont habitués à leur présence, donc adaptent leur comportement en conséquence (ce qui veut dire aussi que les premiers cyclistes ont essuyé les plâtres pour les autres, merci à eux).

                    • [^] # Re: VW

                      Posté par (page perso) . Évalué à 3.

                      Tes deux derniers points n'expliquent pas pourquoi la proportion ville / campagne s'inverse entre le taux d'accidents et le taux de décès suite à un accident en vélo.

                      Si on suit ton raisonnement, la campagne devrait subir plus d'accidents au total aussi. Ce n'est pas le cas.

                      • [^] # Re: VW

                        Posté par . Évalué à 4.

                        Je trouve au contraire que ça l'explique très bien : la bien plus faible présence des cyclistes en rural fait que le nombre d'accidents est moindre, en nombre donc en pourcentage (30% en campagne/70% en ville). Sauf que ce pourcentage ne nous dit rien sur la proportion de cyclistes ayant eu un accident en campagne/en ville.
                        De plus, quand il y a un accident en campagne, ça n'est que rarement un petit accident ! D'où le 56% de morts en campagne…

    • [^] # Re: VW

      Posté par (page perso) . Évalué à 4. Dernière modification le 02/09/17 à 22:39.

      Et même en temps que Cycliste je trouve ça marrant.

      Tant que tu continues à trouver marrant la chose quand tu seras sur un lit d'hôpital, admettons… Mais permet toutefois aux autres de ne pas souhaiter être sur ce lit d’hôpital juste parce que tu trouves ça trop marrant pour ne pas dire "stop".
      La liberté des uns s'arrête où commence celle des autres, et il me semble que mon droit à ne pas être à l'hosto (ou au cimetière) peut être légitimement supérieur à ton droit de te marrer (car ce dont tu te marres, d'autres le prennent au 1er degré, un peu comme les blagues sur les noirs ou homos qui font rire quelques noirs ou homos)

      C'est souvent à coup de fausse campagne sur la sécurité tels que les lobby pour le port du casque sur le vélo. Et le pire c'est que ça marche (cf. la loi pour l'imposer le port du casques aux enfants).

      Penser à la sécurité, c'est céder aux lobby, wow… Bravo.
      On peut aussi dire qu'on pense à ne pas pourrir la vie de gens assez imbéciles pour ne pas le faire (j'avoue ne pas comprendre comment des parents, dont je suis, peuvent ne pas mettre de casque à leur enfant, sans être obligatoire par la loi c'est juste penser à la vie de son enfant).
      "Les lobbys", tiens ça me rappelle quand on parlait des lobbys de la ceinture de sécurité en bagnole, "inacceptable" à l'époque (oui, je suis vieux, bon j'étais gamin à l'époque quand même) pour quelques personnes pour qui c'était le lobby des ceintures qui faisait la loi. Ne parlons pas des motards qui râlent contre le lobby des casques pour moto alors que la moto c'est bon que sans casque non mais! bon tu vas militer pour retirer les obligation de ceinture voiture ou casque moto aussi, ne parlons pas du contrôle technique, vive la liberté maximale?
      Tu es prêt à rembourser à l’État tout ce qu'il a payé avant que ton enfant meurt en bête accident de vélo? Attention ça monte vite (rien que l'accouchement…), met de côté, mais perso j'ai du mal à payer pour des gens qui tuent (oui, tuer, à un moment d'inconscience sur ses enfants qui ne peuvent répondre à leurs parent il faut employer les mots forts sur ce qu'il se passe en pratique) indirectement leur enfant aussi bêtement alors qu'un casque à 10 € aide pas mal (je parle des enfants car bon physiquement c'est un peu moins bien préparé qu'un adulte à se prendre une bagnole dans la figure ou juste tomber seul à terre, de souvenir pour les adultes c'est moins évident pour l'utilité du casque en ville mais je n'ai plus les liens sous la main; et puis bon, l'avantage avec les adultes c'est que la plupart ont payé des cotisations retraite dont ils ne profiteront pas, on "gagne" un peu de sous dessus comme avec les fumeurs si on veut faire de l'humour noir dessus).

      Bref, bonjour le populisme à 2 balles.
      (er zut, je suis tombé dedans… Bon, j'essaye de rester à un post et ne pas tomber trop dans le thread à troll)

      • [^] # Re: le casque à vélo

        Posté par (page perso) . Évalué à 10.

        Pour se faire une idée sur ce qui se cache derrière l*'obligation* du port du casque à vélo, lire cet article: http://transports.blog.lemonde.fr/2016/02/24/10-arguments-contre-lobligation-du-port-du-casque-a-velo/

        Ce qui me gène avec cette obligation, c'est que des cyclistes avec des casques, des gilets jaunes, des éclairages clignotants, ça renvoie l'image du danger et donc freine son développement. Tous les pays / régions qui ont adopté une réglementation contraignante en matière de port de casque ont constaté une baisse de la pratique.

        Or, de mon expérience de cycliste urbain, le danger vient des bagnoles. La solution c'est soit des aménagements pour cyclistes (mais je ne vois pas pourquoi on devrait laisser autant d'espace public à des trucs qui polluent, qui sont dangereux et qui n'avance pas (14km/h de moyenne)), soit de virer les bagnoles de la ville (cf hollande, danmark, allemagne et compagnie).

        mes 2 ¢

        • [^] # Re: le casque à vélo

          Posté par (page perso) . Évalué à -1. Dernière modification le 03/09/17 à 13:43.

          ça renvoie l'image du danger et donc freine son développement.

          OK, suivons ton raisonnement : mieux vaut (pour la place) une moto qu'une voiture, et le port du casque démotive pas mal de monde, donc même à moto il vaut mieux, pour désengorger par rapport aux voitures, virer l'obligation du casque de moto, si je te suis. Bon, commençons déjà par les scooter, vraiment c'est petit, pas polluant (les électriques), Amsterdam n'oblige pas à porter de casque donc bon pourquoi râler contre le casque obligatoire pour les enfants à vélo et ne pas râler (avant) contre le casque déjà obligatoire pour les scooters?

          Avec cette idée de ne pas vouloir freiner un développement, on peut aller assez loin (on peut même rejeter la neutralité du net, étant donné que les entreprises disent que la neutralité du net freine leur développement en les empêchant de proposer des offres alternatives).

          Bref, quand on part sur ce genre d'argumentation, pour moi c'est une mauvaise pente. Et surtout, pas mal d'arguments sont déjà usés par leur utilisation contre d'autres choses "banales" aujourd'hui (j'ai donné l'exemple de la ceinture de sécurité), du coup il me faut plus d'argumentation pour que je sois convaincu de leur réalité (par exemple, pourquoi tel argument déjà utilisé contre X n'est pas valide pour X mais est valide pour Y).

          Note : "l'obligation du casque freinerait Vélib" comme argument, à noter que j'ai réagi sur l'obligation pour les enfants jusqu'à 12 ans (et j'ai bien précisé la chose, et ai répondu sur le sujet concernant les enfants, je trouve bizarre qu'on sorte alors à ce moment-la des arguments sur les adultes), déjà exclus de Vélib, et je note aussi qu'un service de scooters partagés (donc avec casque) est disponible dans certaines villes si on veut débattre des arguments au sujet des adultes. Des arguments pour débattre, oui, mais encore faut-il être de bonne foi et par exemple assumer qu'on priorise l'utilisation à la sécurité alors qu'un peu d'éducation (oui, c'est plus difficile, plus long, je sais) pourrait faire utilisation et sécurité en même temps pour quelques € en plus.

          La solution c'est soit des aménagements pour cyclistes

          A noter que je n'ai jamais dit qu'il ne fallait pas faire des aménagements.

          des gilets jaunes, des éclairages clignotants, ça renvoie l'image du danger et donc freine son développement.

          A noter que je suis contre les gilets jaunes (qui pour moi doivent être réservés à des personnes immobiles) en vélo, mais des gens que je connais refusent de faire du vélo en ville sans gilet (donc j'interdirai bien les gilets pour les personnes mobiles afin que les personnes fixes genre pour les travaux ne soient plus "noyés dans la masse", mais j'imagine que je me ferai attaquer car ça limiterai l'utilisation du vélo).
          A noter que l'image est une chose, la réalité une autre, et mes enfants sont à vélo et ont un casque sans râler, du moment où on les habitue à la chose (je me fais même engueuler par eux car je n'en porte pas, he he), donc ce "sentiment de danger avec obligation" est quand même fumeux, casque ou pas casque le danger est le même, si une personne change d'avis sur vélo à cause de casque obligatoire ne vaut-il pas mieux essayer de lui faire comprendre que sa logique n'est pas terrible?

          • [^] # Re: le casque à vélo

            Posté par (page perso) . Évalué à 1.

            Est-ce que tu prends en compte dans ton raisonnement que dans certaines situations, le casque aggrave les conséquences d'un impact, que dans la plupart des situations, il ne fait rien ?

          • [^] # Re: le casque à vélo

            Posté par (page perso) . Évalué à 5.

            Ok effectivement je n'avais pas vu que tu parlais uniquement du cas du port du casque obligatoire pour les enfants. Ceci dit, je parie une mousse que d'ici quelques temps cette mesure sera appliquée aux adultes. C'est le genre de mesure voyante et "bankable" dont raffole nos dirigeants.

            Pour moi, le 2RM (en ville) ne fait pas partie de la solution. Ça pollue, c'est bruyant, ça va vite, c'est dangereux (comparer le taux d'accident vélo / 2RM / voiture par ex). Je ne parle pas du comportement d'une bonne partie des 2RM, les cyclistes ont aussi leurs crevards, même si on est moins dangereux.

            Ce que je voulais surtout dire, c'est qu'il y a d'autres moyens beaucoup plus pertinents et efficaces que le casque pour améliorer la sécurité des cyclistes petits et grands, sans freiner l'adoption de ce mode de déplacement.

          • [^] # Re: le casque à vélo

            Posté par . Évalué à 6.

            les scooter, vraiment c'est petit, pas polluant (les électriques)

            La production d'électricité est polluante.

          • [^] # Re: le casque à vélo

            Posté par . Évalué à 2.

            Bon, commençons déjà par les scooter, vraiment c'est petit, pas polluant (les électriques)

            Je passe sur la question de la pollution (l'électricité, faut la produire) : un scooter (<50cc) peut atteindre les 45km/h. Un vélo roule à la moitié de cette vitesse.
            Et si t'as un accident à vélo à 45km/h (en cumulant avec la vitesse du véhicule face à toi), le casque ne suffira pas : il va casser en moins de 2 !

            • [^] # Re: le casque à vélo

              Posté par (page perso) . Évalué à 0.

              Absolument. Et un casque cassé est un casque qui n'a rien amorti (contrairement à un casque écrasé).

              • [^] # Re: le casque à vélo

                Posté par . Évalué à 3.

                Au contraire, la cassure d'un casque absorbe de l'énergie et c'est toujours ça de moins à absorber pour le crâne qui est dessous.

                • [^] # Re: le casque à vélo

                  Posté par (page perso) . Évalué à 5. Dernière modification le 05/09/17 à 13:07.

                  Exemple de gens qui ne partagent pas ton avis :
                  Extrait de Helmet standards and capabilities dans lequel on discute la façon de fonctionner des casques

                  Concluding remarks

                  My purpose is not to dissuade people who wish to, from wearing cycle helmets. They do, I promise, work a little better against a flat surface, than the Court decided in the case I cited above. After all the Snell B-90 standard called for four impacts on each test sample, two of which were tested against flat surfaces with an impact energy of 100 joules each. The tragedy is you cannot buy helmets to this standard any more. Manufacturers prefer the easier standard that they helped to write.

                  Rather my purpose is to illustrate that the whole cycle helmet issue contains many hidden issues of which most researchers are quite unaware.

                  Referring back to the Court case mentioned early, the very eminent QC under whose instruction I was privileged to work, tried repeatedly to persuade the equally eminent neurosurgeons acting for either side, and the technical expert, to state that one must be safer wearing a helmet than without. All three refused to so do, stating that they had seen severe brain damage and fatal injury both with and without cycle helmets being worn. In their view, the performance of cycle helmets is much too complex a subject for such a sweeping claim to be made.

                  Brian Walker
                  Head Protection Evaluations Farnham,
                  Surrey, UK
                  March 2004

                  Aussi :

        • [^] # Re: le casque à vélo

          Posté par (page perso) . Évalué à 5.

          Or, de mon expérience de cycliste urbain, le danger vient des bagnoles

          Heu, oui mais il y a aussi du non-respect des feux, des stops et, pour moi qui suis piéton (et cycliste aussi), du non-respect des passages cloutés.
          Pers, quand je suis à vélo, c'est gilet jaune, casque et bandes jaunes qui, au passage, tiennent aussi le bas du pantalon.
          Alors forcément quand je suis à pied et que j'évite de justesse un vélo qui a décidé que le feu rouge le ralentissait et qui déboule de derrière un camion, ça m'énerve. Bien sûr, je passe sur l'absence de casque et de tout moyen permettant d'augmenter la visibilité du dit-cycliste.
          Bien sûr, ça pourrait être un cas isolé mais quand une collègue vous dit que dans bien des cas, appliquer le code de la route à la lettre est dangereux pour les cyclistes…

          Finalement, il y a bien une hiérarchie sur les routes : camion -> voiture -> moto -> vélo -> piéton.

          • [^] # Re: le casque à vélo

            Posté par (page perso) . Évalué à 2.

            Heu, oui mais il y a aussi du non-respect des feux, des stops et, pour moi qui suis piéton (et cycliste aussi), du non-respect des passages cloutés.

            Je parle de mon point de vue de cycliste. Quand je grille un feu, c'est moi-même que je met en danger. Après je suis le premier à engueuler les cyclistes qui ne laissent pas le passage aux piétons.

            Finalement, il y a bien une hiérarchie sur les routes : camion -> voiture -> moto -> vélo -> piéton.

            On retrouve cette hiérarchie dans les rues aussi, qu'il convient d'inverser, mais je reste convaincu que les efforts sont surtout à faire du coté des motorisés.

            • [^] # Re: le casque à vélo

              Posté par (page perso) . Évalué à 5.

              Je parle de mon point de vue de cycliste. Quand je grille un feu, c'est moi-même que je met en danger. Après je suis le premier à engueuler les cyclistes qui ne laissent pas le passage aux piétons.

              Et alors ?

              Je ne pense pas qu'il soit souhaitable que l’État laisse tout le monde se mettre en danger. Déjà parce qu'un mort ça traumatise (l'automobiliste qui te fauchera, même pas responsable, s'il te trouve mort, il sera traumatisé un bout de temps) et puis parce que la société dépense aussi pour chaque individu (pour le former et subvenir à ses besoins vitaux). Se mettre en danger inutilement ne rend pas service à cette dite société.

              Je suis pour les liberté individuelles et de disposer de son corps, nous ne sommes pas à la merci de l’État, mais il ne faut pas raisonner de manière trop égoïste non plus. C'est une question d'équilibre et il est sain que l'Etat tente de protéger les gens contre eux mêmes dans la limite du raisonnable (et respecter un code de la route ou porter un casque n'est pas trop envahissant).

          • [^] # Re: le casque à vélo

            Posté par . Évalué à 3.

            Heu, oui mais il y a aussi du non-respect des feux, des stops et, pour moi qui suis piéton (et cycliste aussi), du non-respect des passages cloutés.

            En fait, vous allez TOUS utiliser cet argument pendant encore 15 ans pour éviter de remettre en question vos comportements en voiture ?

            Je fais du vélo tous les jours, c'est mon mode de déplacement principal. Oui je vais utiliser l'argument d'autorité, mais dans ce cas, c'est utile, car entendre à longueur de journée des gens théoriser sur le vélo alors qu'ils n'en font jamais m'horripile !

            Je grille certains feux en démarrant légèrement avant le vert pour me mettre en sécurité dans le carrefour. Sans quoi, les voitures me coupent la route. Ou autres conneries du genre. Si vous voulez d'autres arguments, vous trouverez des articles de cyclistes vous expliquant pourquoi ils grillent les feux. Ce n'est pas pour jouer ou par rebellion qu'ils le font, mais pour se sécuriser. Si vous n'arrivez pas à comprendre leurs arguments, commencez par faire du vélo. Quotidiennement.

            Je m'arrête à tous les feux sauf à ceux qui ont un tourne-à-droite-cycliste que peu d'automobilistes connaissent, du coup, ils pensent que je grille le feu, alors que non ! (vous trouverez sur twitter ou ailleurs des témoignages de cyclistes qui se sont fait arrêtés par la police après avoir utilisé le tourne-à-droite, les policiers ne connaissant pas ce panneau, c'est rare, mais ça peut arriver).

            Attention également dans vos jugements, la pratique du vélo est très différentes selon les villes. Il y a des villes où la pratique est difficile, les infras pourries, les automobilists agressifs. Et d'autres villes où la pratique est plus sereine. Avant d'emettre un avis, n'oubliez pas ce point.

            • [^] # Re: le casque à vélo

              Posté par (page perso) . Évalué à 3.

              En fait, vous allez TOUS utiliser cet argument pendant encore 15 ans pour éviter de remettre en question vos comportements en voiture ?

              En fait, comme souvent quand on parle de code de la route, ça généralise de tous les côtés. Souvent les cyclistes considèrent que tous les conducteurs de voiture sont de dangereux personnages et inversement qu'aucun cycliste ne sait rouler.

              La réalité est entre les deux. Oui tu as des cyclistes qui ne respectent pas le code de la route et qui gênent les voitures et se mettent en danger inutilement. Sisi je t'assure, les cas que les automobilistes ne sont pas tous pour se mettre en sécurité ou pour bénéficier d'un panneau qui leur est dédié. Mais tous les cyclistes ne sont pas comme ça et heureusement.

              De même, s'il y a beaucoup d'automobilistes dangereux et peu courtois au volant, ce n'est pas le cas de tous non plus. Les bons conducteurs cela existent.

              Bref, le débat serait plus serein si les deux camps parvenaient à éviter de généraliser systématiquement le comportement de l'autre catégorie d'usager dans un sens comme dans l'autre.

              • [^] # Re: le casque à vélo

                Posté par . Évalué à 4.

                Ça c'est clairement le problème et c'est la même chose entre motards, automobilistes et chauffeurs de bus ou camions.

                C'est pour cela que des stages obligatoires seraient intéressants. Un automobiliste est forcément aussi piéton mais pas forcément un cycliste (enfin pas forcément un cycliste sur voies de circulations). Lui faire prendre un vélo une fois tous les x années dans un environnement qu'il connait en tant qu'automobiliste lui ferait prendre conscience de certaines réalités, que le vélo ce n'est pas juste un jouet qu'ils utilisaient quand ils étaient gamins, que certains comportement de cyclistes (comme ne pas trop serrer à droite) sont normaux et participent à leur sécurité, que les cyclistes ne sont pas juste là pour faire chiers et que d'autres usagers qu'eux sont plus vulnérables, etc etc.

              • [^] # Re: le casque à vélo

                Posté par . Évalué à -2.

                Souvent les cyclistes considèrent que tous les conducteurs de voiture sont de dangereux

                Tu suivrais les cyclistes sur twitter qui parlent du sujet, tu changerais d'avis.

                Tu sembles connaitre beaucoup de choses….

                • [^] # Re: le casque à vélo

                  Posté par (page perso) . Évalué à 6.

                  Tu sembles connaitre beaucoup de choses….

                  Pourtant je trouve que ce sont les cyclistes qui ont réponses à tout, en tout cas sur cette discussion.

                  Tu suivrais les cyclistes sur twitter qui parlent du sujet, tu changerais d'avis.

                  Vu qu'apparemment nous parlons tous de nos cas particuliers, quand je dis les cyclistes je parlais des personnes cyclistes dans cette discussions, pas de tous les cyclistes français. De même pour les automobilistes.

                  Et honnêtement, quand on lit les diatribes ici de chaque camp, ça généralise beaucoup, oui.

                  • [^] # Re: le casque à vélo

                    Posté par . Évalué à -1.

                    Pourtant je trouve que ce sont les cyclistes qui ont réponses à tout, en tout cas sur cette discussion.

                    tu m'as fait rire ! merci

                    Parce que toi tu es complètement différent !

                    Au fait, tu fais du vélo ?

                    • [^] # Re: le casque à vélo

                      Posté par (page perso) . Évalué à 5.

                      Parce que toi tu es complètement différent !

                      Je n'ai jamais dit ici que tous les cyclistes étaient des idiots (ou parfaits) et de même pour les automobilistes. Il y a des torts au quotidien des deux côtés, la responsabilité des nuisances et des accidents est des deux côtés en moyenne.

                      Au fait, tu fais du vélo ?

                      Comme je l'ai déjà dit, oui je suis allé longtemps travailler en vélo sur Marseille et je fréquente des gens qui le font en Belgique ou en France. Donc oui j'ai l'habitude du milieu, de sa mentalité et de ses contraintes.

                      • [^] # Re: le casque à vélo

                        Posté par (page perso) . Évalué à 1.

                        Dire que les torts sont en moyenne des deux côtés est assez invraisemblable pour moi.

                        1) le droit de se déplacer à vélo est une extension de celui d'aller et venir (à pied) et ne requiert pas de permis
                        2) le pilotage d'un engin rapide, lourd et métallique est un privilège (permis) accordé sur examen
                        3) les piétons et cyclistes tuent assez peu d'automobilistes alors que l'inverse est fréquent.

                        Avec de grands privilèges viennent de grandes responsabilités, comme on dit. Je lis régulièrement des gens qui vantent la conduite distraite (pas plus tard qu'hier, un article de mon quotidien régional) et présupposent qu'on ne peut pas faire attention tout le temps, que le soleil rasant est une excuse pour n'avoir pas vu la personne dont on a fauché la vie… non et non, un automobiliste est un conducteur d'engin qui doit maîtriser son véhicule partout où il prend le risque de l'engager, ou le laisser au garage.

                        PS: j'ai le permis B et vais conduire des enfants, juste maintenant.

                        • [^] # Re: le casque à vélo

                          Posté par (page perso) . Évalué à 4.

                          Ce n'est pas parce que la voiture est plus dangereuse qu'un vélo que l'automobiliste est responsable de tous les malheurs du monde. Le cycliste aussi doit être prudent, essentiellement pour lui certes, mais il ne peut pas faire n'importe quoi en prétextant qu'il est fragile.

                          La cohabitation sur la route exige des règles communes pour déterminer comment se comporter avant d'avoir un comportement le plus agréable et sécuritaire pour tous, permettant aussi d'avoir le comportement le plus prévisible possible. Si le cycliste fait n'importe quoi et provoque un accident car il ne respecte pas ces règles, je ne vois pas en quoi l'automobiliste serait responsable de cela.

                          • [^] # Re: le casque à vélo

                            Posté par . Évalué à 2.

                            Je ne crois pas que quiconque ait dis le contraire ni fait l'apologie du cycliste qui renverse les grand mères ou se jette sous le capot des automobiles.

                          • [^] # Re: le casque à vélo

                            Posté par (page perso) . Évalué à 6.

                            Effectivement, si quelqu'un se jette sous un bus par surprise, on n'en voudra pas au machiniste !
                            Par contre j'ai appris en passant mon permis B que l'automobiliste qui circule près de piétons ou dans un lieu où des piétons pourraient être masqués (angle de maison, auto stationnée…), doit tenir compte de la direction et de la vitesse de ces piétons, mais aussi d'une distance de divagation par surprise de 50 cm par seconde pour un piéton adulte d'un mètre par seconde pour un enfant, un animal ou un cycliste. Que quand on est ébloui, ben, on ralentit.
                            C'est tout ce qu'on leur demande aux automobilistes : tenir compte des autres.
                            Combien de fois par kilomètre est-ce que je me fais doubler par une auto alors que je suis à 30km/h en zone 30 ?

                        • [^] # Re: le casque à vélo

                          Posté par . Évalué à 2.

                          Avec de grands privilèges viennent de grandes responsabilités, comme on dit. Je lis régulièrement des gens qui vantent la conduite distraite

                          O_O WUT !

                          C'est une parodie, c'est pas possible.

                          Et dire que je vais bientôt avoir le permis… J'ai froid dans l'dos !

                          "Quand certains râlent contre systemd, d'autres s'attaquent aux vrais problèmes." (merci Sinma !)

                          • [^] # Re: le casque à vélo

                            Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                            Disons qu'ils se vantent de pouvoir faire autre chose en conduisant un salon roulant, comme passer des coups de fil, ou dicter un texte, voire même vagabonder dans leurs pensées. Moi ça me fait froid dans le dos aussi :)

                            • [^] # Re: le casque à vélo

                              Posté par . Évalué à 1.

                              Tu parles des cyclistes ou des automobilistes?
                              :)

                              • [^] # Re: le casque à vélo

                                Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                                Hélas, d'automobilistes !
                                C'est beaucoup moins problématique pour un piéton, même rapide (vélocipédique ;-) tant qu'il n'est pas en mode super rapide.

                      • [^] # Re: le casque à vélo

                        Posté par . Évalué à 1.

                        Donc oui j'ai l'habitude du milieu, de sa mentalité

                        Le milieu ? C'est un concept qui n'existe pas. Comment pourrais-tu généraliser sur une quelconque mentalité ?

                        À la limite tu parlerais d'une frustration commune comme elle peut exister chez d'autres usagers je pourrais comprendre…

                        • [^] # Re: le casque à vélo

                          Posté par (page perso) . Évalué à 3.

                          À la limite tu parlerais d'une frustration commune comme elle peut exister chez d'autres usagers je pourrais comprendre…

                          Bah oui, c'est de ça dont je fais allusion, de quoi d'autres ?
                          Cela en fait un milieu avec une mentalité propre autour de tout ceci, ce n'est pas péjoratif. De même que le milieu du Logiciel Libre existe, avec des pensées communes même s'il y a des divergences individuelles fortes.

                          • [^] # Re: le casque à vélo

                            Posté par (page perso) . Évalué à 4.

                            C'est qui qui parlait de ne pas généraliser, quelques commentaires plus tôt?

                            Moi je suis exclusivement cycliste (pas de permis de conduire), j'ai plusieurs collègues qui viennent travailler en vélo, et on n'a en général que rarement à se plaindre des automobilistes.

                            Pour autant je n'en fait pas une généralité, et je ne pense pas pouvoir dire que je fais partie du "milieu des cyclistes" (pas plus que du "milieu des libristes", d'ailleurs, malgré des heures passées à développer du code libre, je ne me reconnaît pas du tout dans l'image classique du libriste barbu).

                            • [^] # Re: le casque à vélo

                              Posté par (page perso) . Évalué à 4.

                              C'est qui qui parlait de ne pas généraliser, quelques commentaires plus tôt?

                              Je ne généralise pas la conduite de chaque catégorie d'usagers, ni même leur pensée globale.

                              Les cyclistes ont forcément des points communs dans la pratique et la pensée autour du vélo à causes des contraintes et avantages procurés par ce mode de transport. La cohabitation avec les voitures provoque forcément des contraintes communes à tout ce monde.

                              Par contre il n'y a aucune possibilité de généraliser l'ensemble des réactions et pensées de chaque camp, seule une faible partie peut l'être. Dire en tout cas que tous les conducteurs sont des dangereux et les cyclistes top respectueux du code de la route ou l'inverse me paraît effectivement impossible, ne serait-ce par qu'au quotidien cela ne fait pas de doutes qu'on croise de tout de chaque côté.

                              Donc oui, malgré des disparités individuelles, un cycliste et un automobiliste partage des points communs avec ses semblables. Mais cela ne signifie pas pour autant qu'ils sont tous identiques en tout point. Il y a une différence dans ces notions.

                              Pour autant je n'en fait pas une généralité, et je ne pense pas pouvoir dire que je fais partie du "milieu des cyclistes" (pas plus que du "milieu des libristes", d'ailleurs, malgré des heures passées à développer du code libre, je ne me reconnaît pas du tout dans l'image classique du libriste barbu).

                              Mais le fait que tu fais du LL fait que tu es de fait confronté ou renseigné sur les questions de licences et sur les avantages / inconvénients qu'elles procurent. Cela est valable pour quelques trucs annexes. Cela ne signifie pas pour autant que tu penses et agis comme tous les autres contributeurs.

                            • [^] # Re: le casque à vélo

                              Posté par . Évalué à 3.

                              Moi je suis exclusivement cycliste (pas de permis de conduire), j'ai plusieurs collègues qui viennent travailler en vélo, et on n'a en général que rarement à se plaindre des automobilistes.

                              Ça dépend largement des cultures régionales et certainement aussi des aménagements. J'ai fait du vélo dans plusieurs villes et à Montpellier, en dépit de pistes cyclables abondantes, notamment sur certains grands axes, je ne garde pas un très bon souvenir du comportement des automobilistes. Rennes était très agréable. À Bonn en Allemagne les automobilistes en ville font très attention aux cyclistes et sont plutôt patients face à leurs écarts (les miens en tout cas ;) ). À Cologne les automobilistes témoignent moins de patience respectent bien les cyclistes.

                      • [^] # Re: le casque à vélo

                        Posté par . Évalué à 2.

                        Je pose ça là : http://www.caradisiac.com/amp/accidentologie-des-cyclistes-droit-de-reponse-du-ministere-de-l-interieur-162545.htm
                        (droit de reponse du Ministère Intérieur)

                        Je ne savais pas trop où le poser.

                        Lire egalement l'article d'origine (lien en bas du droit de réponse )

      • [^] # Re: VW

        Posté par . Évalué à -2.

        Bref, bonjour le populisme à 2 balles.
        (er zut, je suis tombé dedans… Bon, j'essaye de rester à un post et ne pas tomber trop dans le thread à troll)

        Non t'es pas tombé dedans, t'as juste rien compris.

      • [^] # Re: VW

        Posté par (page perso) . Évalué à 9.

        Je te relis, et … je vais oser le dire : je crois que pour toi, le casque est un grigri magique de sécurité.
        La sécurité est importante, mais le casque est dans les derniers du peloton des choses à faire pour augmenter la sécurité.

        stats

        • [^] # Re: VW

          Posté par (page perso) . Évalué à 10.

          Ce graphique n'indique pas le nombre de morts économisés par le casque, ni une sorte d'indice de dangerosité de la circulation.
          Là on devine juste qu'au USA c'est bien dangereux à cause du comportement des automobilistes, ou de l'état physique des cyclistes, ou etc.

          On pourrait avoir la partie droite du graphique qui indique 200 morts économisés par million de km pour les USA, et seulement 1 mort économisé pour les Pays Bas. Ça donnerait un résultat « visuel » très différent.

          • [^] # Re: VW

            Posté par (page perso) . Évalué à 6.

            Il y a plein de gens qui font du vélo au Pays-Bas, aucun n'a de casque ou presque, mais ils s'envoient des SMS au guidon (en fait, les réactions sont du genre «mais pourquoi ? ah oui c'est vrai vous êtes bizarres en France, dans votre pays c'est légal de frapper les enfants»).

            Bref, que des criminels ici : https://bicycledutch.wordpress.com/2015/01/02/what-defines-dutch-cycling-2/

            (je tente de piquer une image au blog, voyons voir)

            criminalite

          • [^] # Re: VW

            Posté par . Évalué à 10.

            Ce graphique n'indique pas le nombre de morts économisés par le casque, ni une sorte d'indice de dangerosité de la circulation.
            Là on devine juste qu'au USA c'est bien dangereux à cause du comportement des automobilistes, ou de l'état physique des cyclistes, ou etc.

            Sauf que :

            1. Tu ne prends pas en compte que les choses sont interconnectées.

            Il y'a eu plusieurs études qui ont montré que :
            - la dangerosité de la pratique du cyclisme est intimement liée au nombre de vélos sur les routes. Plus il y'a de cyclistes sur les routes, plus les infrastructures sont aménagés en fonction des cyclistes et plus les usagers de la route en général son sensibilisés et habitués à leur présence avec comme corollaire une sécurité accrue des cyclistes.
            - la popularité de la pratique cycliste décline dans tous les pays/régions qui légifèrent sur le port du casque et même des campagnes de sensibilisation au port du casque ont cet effet. Ça a été observé dans de nombreux cas, Australie, plusieurs villes néerlandaises.

            1. Les statistiques concernant les pratiques cyclistes mélangent allègrement des trucs qui n'ont rien à voir.

            L'exemple des USA est édifiant. À l'exception de quelques villes comme Portland la pratique du vélo aux USA est essentiellement sportive. Forcément les risques de commotions cérébrales sont bien plus élevées dans les populations qui le pratiquent comme un sport, de la course sur route en peloton au VTT de descente en passant par le freeride, BMX. Ça n'a rien à voir avec Monsieur et Madame Michu qui se balladent ou se rendent à leur travail à 20km/h de moyenne en empruntant un maximum de pistes aménagées.

        • [^] # Re: VW

          Posté par . Évalué à 7. Dernière modification le 04/09/17 à 08:12.

          Corrélation n'est pas causalité. Un graphique ne suffit pas à démontrer une thèse. Comme le dit un commentaire, les pratiques du cyclisme sont diverses (sportif, urbain, utilitaire, balade) et chacune apporte son taux de danger, ainsi que son habitude à porter un casque ou pas.

          A 15km/h en balade, on ne met pas de casque généralement, et il y a peu d'accidents sur une piste cyclable. A 25km/h en ville, on met un casque, et c'est le danger à chaque tournant.

          De ce graphique on peut tout autant déduire "ah les gens sont globalement raisonnables : le port du casque augmente en même temps que le risque", autrement dit, c'est parce qu'il y a des morts que les gens mettent des casques, et pas l'inverse.

          En théorie, la théorie et la pratique c'est pareil. En pratique c'est pas vrai.

        • [^] # Re: VW

          Posté par . Évalué à 2.

          corrélation != causalité

          • [^] # Re: VW

            Posté par (page perso) . Évalué à 1.

            J'ai pas prétendu que le casque augmentait le risque ; par contre je prétends qu'il n'a aucun rapport avec le risque de blessure aggravée en usage urbain (pas en VTT ou en course).
            Ce qui est déterminant en usage urbain, et là on a une causalité plutôt bien étayée, c'est le nombre de cycliste, la qualité et la simplicité des pistes cyclables (ne pas croiser de motos/voitures/bus/camions en mode rallye jusqu'au prochain feu rouge -je préfère ne pas songer aux dépassements hasardeux sur route, ou garés sur votre chemin, vous obligeant à vous déporter sur la voie des motorisés…). Hélas, lors d'une collision avec un gros truc métallique, le bidule en polystyrène ne sert pas à grand chose.

            Conclusion de la fédération des usagers de la bicyclette : le plus dangereux est de ne pas faire de vélo. Pour sécuriser sa pratique, le plus important est de pratiquer…
            http://www.fub.fr/velo-ville/securite-routiere/casque-dossier-qui-decoiffe

        • [^] # Re: VW

          Posté par . Évalué à 9.

          Je vais parler de ce que je connais, les us, en tout cas, la cote Ouest.
          Ici, une petite rue c’est 2x2 voies, vitesse limitée à 72 la plupart du temps, 56 dans les zones à risques. En pratique, beaucoup roulent à 80-85. Les feux rouges sont très artistiques, sur les axes encombrés, s’engager (a 85) 1 à 2 secondes après le rouge est courant (bon, quand tu te fais gauler, ça fait mal, mais qu’est ce qu’on ferait pas pour gagner 15 minute de commute).

          Prendre un vélo sur Venice boulevard, ou n’importe quel axe est/ouest à los angeles, c’est de la folie furieuse. Ya des bagnoles partout, ils conduisent comme des porcs, font des queues de poisson partout, tournent à droite sans regarder, parfois même depuis la voie du milieu.
          Les pistes cyclables (yen a), c’est juste une petite bande blanche, blindée de voitures, parce que tu vois, le mec il tourne a droite dans 3 blocs (300 mètres quand même), et ça lui sauve 3 feux rouges, alors c’est cool. Le pays est désigné à 100% autour de la voiture, même les piétons galerent.
          Alors je veux bien croire que dans ce contexte, un casque de vélo ne fait pas trop le poids face à un 4x4 de 1.5 tonnes lance a 70. Ça veut pas dire que le casque ne te servira pas dans un contexte un peu moins vélo-hostile.

          Linuxfr, le portail francais du logiciel libre et du neo nazisme.

          • [^] # Re: VW

            Posté par (page perso) . Évalué à 4.

            Alors je veux bien croire que dans ce contexte, un casque de vélo ne fait pas trop le poids face à un 4x4 de 1.5 tonnes lance a 70. Ça veut pas dire que le casque ne te servira pas dans un contexte un peu moins vélo-hostile.

            Bien sûr qu'on trouvera toujours des cas où le casque sera utile. Maintenant, rendre le casque obligatoire est une certaine dépense d'énergie, énergie dont l'utilité doit être optimisée au maximum.
            Il faut donc se demander si :

            • le nombre de vies sauvées (morts ou accidents graves) est important (si la plupart des accidents ont lieu contre un 4x4, comme tu dis, l'intérêt du casque est négligeable),
            • d'autres mesures plus efficaces ne pourraient pas être mises en œuvre à la place (pour consommer différemment cette énergie),
            • s'il est pertinent de n'appliquer le casque qu'aux cyclistes (après tout, les traumas crâniens existent également chez les automobilistes et les piétons).
      • [^] # Re: VW

        Posté par . Évalué à 10. Dernière modification le 03/09/17 à 20:57.

        La liberté des uns s'arrête où commence celle des autres, et il me semble que mon droit à ne pas être à l'hosto (ou au cimetière) peut être légitimement supérieur à ton droit de te marrer (car ce dont tu te marres, d'autres le prennent au 1er degré, un peu comme les blagues sur les noirs ou homos qui font rire quelques noirs ou homos)

        Complètement hors sujet. On parle d'un slogan footballistique. Le slogan ne dit pas on ne va pas se laisser barrer la route par des cyclistes. Il dit On ne va pas se laisser barrer la route par un pays de cyclistes.

        Bref le slogan n'incite en rien à de la violence routière. Et pour utiliser mon vélo tous les jours pour aller au bureau depuis des années les automobilistes n'ont jamais eu besoin d'un quelconque slogan pour être violents.

        Tu es prêt à rembourser à l’État tout ce qu'il a payé avant que ton enfant meurt en bête accident de vélo?

        Sauf que t'es complètement à la masse. Je n'ai dis nulle part que j'étais contre le casque (ou la ceinture de sécurité non plus d'ailleurs). Pour dire je possède et porte 4 casques différents selon mes pratiques. Je suis en revanche contre le fait qu'on légifère la dessus et qu'on fasse intervenir la helmet police dès qu'il est question de vélo.

        Il faut savoir raison garder. Un enfant qui roule à moins de 10km/h avec des roues stabilisatrices sur un trottoir ou une piste cyclable ne risque pas plus de choc à la tête que quand il court, qu'il dévale les escaliers de son immeuble lese ou qu'il grimpe en haut des jeux du parc de son quartier. Un enfant qui va à l'école à vélo sans casque, calmement, via des pistes cyclables et sans faire la course avec ses copains (oui ça existe j'en vois tous les jours dans mon quartier) ne risque pas plus qu'un piéton. Celui qui fait le con avec ses copains, tape des wheelies ou roule sur des voies motorisées lui devrait en porter. Je préfère que les gens se responsabilisent et réfléchissent sur la portée de leurs actes plutôt qu'ils appliquent des règles comme des robots par peur d'une amende. Dans certains cas précis, je laisse le casque à la maison par commodité mais aussi par plaisir. Quand je vais chercher le pain à 500m de chez moi ou que je vais à mon nouveau travail qui n'est qu'à 3km et n'utilise que des pistes cyclables en roulant peinard je suis bien content de pouvoir profiter du vélo cheveux aux vents et c'est un plaisir que je souhaite qu'il puisse perdurer. Car non dans ce cas je ne cours aucun risque. À 20km/h sur mon vélo de ville à freins à disque et pneus larges je m'arrêtes quasi instantanément et je suis à même de poser le pied à terre sans aucune difficulté. À moins de dresser un fil invisible devant mes roues il m'est pour ainsi dire impossible de tomber et ça ne m'est jamais arrivé en plus de 30 ans*. Le seule risque pour moi ce sont les entants en trotinnettes* ou les chiens. Et dans ces deux cas je roule quasi au pas quand je les dépasse/croise.

        • le théorème c'est qu'un enfant en trotinnette devant vous décidera systématiquement de faire demi tour et vous couper la route au moment où vous souhaitez le dépasser.

        • Mes seules chutes ont eu lieu:

        • lors de pratiques sportives du cyclisme (entrainement ou compétition)

        • 3x lors d'accidents avec des véhicules motorisés en me rendant à l'école/au travail et sur des zones pas du tout aménagées pour les cyclistes.

        Les néerlandais qui roulent tranquillement par milliers sans casque ne tombent pas de leur vélo subitement et sans raison. À moins d'avoir une attaque si tu ne cherches pas les limites, que tu empruntes des zones isolées du traffic motorisé et des piétons, respecte les cyclistes autour de toi sans leur faire la course il n'y a aucune raison de tomber comme il n'y a aucune raison de s'écrouler par terre en marchant sur le trottoir.

        NON le vélo n'est pas une pratique spécialement dangeureuse. C'est l'automobile qui est dangereuse. Je trouve indécent qu'on inciste sur le port ou pas du casque et fait porter le poids de sa propre mort à un cycliste tué dans un accident de la route alors que son décès est causé par de multiples traumatismes et un refus de priorité du conducteur du véhicule motorisé. Et même dans le cas où le cycliste est fautif c'est souvent hors-sujet. Une de mes grand-mère est morte percutée par une voiture il y'a 25ans. Elle était fautive puisqu'elle a coupé la route à une auto lancée à 90km/h sur une nationale en voulant rentrer dans sa ferme, mais un port du casque ne l'aurait pas sauvée à la vitesse où elle a été percutée. Une société sensibilisée à la pratique du vélo, qui aurait créé des aménagements intelligents sur l'ensemble du réseau national comme c'est le cas aux pays-bas ou au Danemark et l'aurait donc évité de devoir emprunter et croiser une route qui a vu son traffic augmenter chaque année l'aurait surement sauvée par contre.

        "Les lobbys", tiens ça me rappelle quand on parlait des lobbys de la ceinture de sécurité en bagnole, "inacceptable" à l'époque (oui, je suis vieux, bon j'étais gamin à l'époque quand même) pour quelques personnes pour qui c'était le lobby des ceintures qui faisait la loi. Ne parlons pas des motards qui râlent contre le lobby des casques pour moto alors que la moto c'est bon que sans casque non mais! bon tu vas militer pour retirer les obligation de ceinture voiture ou casque moto aussi, ne parlons pas du contrôle technique, vive la liberté maximale?

        Tu me prêtes des intentions et pensées que je n'ai pas.

        En revanche j'espère que tu as un tantinent de cohérence et que tu mets un casque à tes enfants s'ils sont un peu excités le soir et galopent dans la maison où qu'ils décident d'aller jouer dehors à pied avec leur copains. J'espère également que tu portes un casque lorsque tu voyages en voiture car l'automobile reste le facteur numéro 1 de TBI** chez les 15-44ans et le numéro 2 des décès par TBI après les suicides chez ces mêmes populations.

        ** TBI = Traumatic Brain Injury

        • [^] # Re: VW

          Posté par (page perso) . Évalué à 5. Dernière modification le 04/09/17 à 01:57.

          Je suis en revanche contre le fait qu'on légifère la dessus et qu'on fasse intervenir la helmet police dès qu'il est question de vélo.

          Donc selon toi, la ceinture de sécurité ne devrait pas être obligatoire car on part du principe que les gens sont tous assez intelligents, matures et responsables pour se gérer eux même ?

          Faut dire ça alors que malgré tout ce qui est dit et redit en terme de sécurité routière, tu en as encore qui roulent comme des tarés, qui ne mettent jamais le clignotant, qui boivent ou se droguent avant de conduire, etc. Bref, manifestement, la société est hyper responsable, la loi n'a pas à s'en mêler.

          Je pense que non, la loi est un équilibre entre libertés individuelles et limitations de ces droits au bénéfice d'une protection individuelle ou sociétale. Je pense que le port d'un casque n'est pas si gênant (en tout cas, il ne m'a jamais posé problème) et que le bénéfice est intéressant.

          Je préfère que les gens se responsabilisent et réfléchissent sur la portée de leurs actes plutôt qu'ils appliquent des règles comme des robots par peur d'une amende.

          L'un n'empêche pas l'autre. Nous vivons dans une société où non tout le monde n'est pas intelligent, mature et omniscient en permanence pour prendre les bonnes décisions. Sinon il faudrait expliquer comment beaucoup trop de nos concitoyens ont du mal à respecter le code de la route et que cela se traduit en beaucoup trop d'accidents qui en toute logique ne devraient pas avoir lieu pour nombre d'entre eux.

          Les néerlandais qui roulent tranquillement par milliers sans casque ne tombent pas de leur vélo subitement et sans raison. À moins d'avoir une attaque si tu ne cherches pas les limites, que tu empruntes des zones isolées du traffic motorisé et des piétons, respecte les cyclistes autour de toi sans leur faire la course il n'y a aucune raison de tomber comme il n'y a aucune raison de s'écrouler par terre en marchant sur le trottoir.

          J'adore personnellement les cyclistes qui nous sortent toujours les exemples des Pays-Bas, de la Flandre belge ou du Danemark pour montrer que le vélo c'est beau, écolo, sans danger, généralisable, etc.

          Bon, je ne dis pas que le vélo c'est mal, mais en général on oublie un élément clé dans la comparaisons de ces pays ou région avec la France : le relief.

          Cela paraît con, mais j'ai vécu toute ma vie ou presque entre Marseille et Nice, sur la côte. Le relief est important, les systèmes de vélos gérés par la ville se développent très mal à cause de ça. Car oui, quand tu dois gravir plusieurs dizaines de mètres d'altitude sur des pentes à 10-20%, ça dissuade pas mal les gens. Car c'est difficile.

          Et cela crée un problème aussi, les chutes. Oui c'est difficile de tomber à vélo aux Pays-Bas car le pays est plat. Les vitesses sont faibles, le contrôle du vélo est toujours possible. Mais là où j'ai vécu, ce n'est pas le cas. Tu as des descentes et c'est difficile à vélo de bien gérer une descente. Pour peu qu'il pleuve, que tu sois surpris ou que tu aies trop de vitesses et que tu freines mal, tu peux tomber très vite. J'ai connu pas mal de monde qui ont eu des fractures alors qu'ils ont l'habitude, mais pas de bol, une dame a déboulé avec son chien à pied, n'a pas vu le vélo qui en esquivant en descente est tombé violemment. Des gens qui sous une pluie battante a perdu le contrôle dans une descente d'une piste cyclable, traumatisme crânien avec des séquelles heureusement pas trop graves mais il n'avait pas de casque.

          Ce sont des situations plus courantes dans le coin. Cela n'arrive pas magiquement, on ajoute une contrainte qui dissuade beaucoup naturellement l'usage du vélo et qui en plus rend cette pratique plus dangereuse. Contrainte qui n'existe pas ou peu dans les zones où le vélo est quasiment généralisé.

          C'est l'automobile qui est dangereuse. Je trouve indécent qu'on inciste sur le port ou pas du casque et fait porter le poids de sa propre mort à un cycliste tué dans un accident de la route alors que son décès est causé par de multiples traumatismes et un refus de priorité du conducteur du véhicule motorisé.

          Déjà, beaucoup d'accidents impliquant un cycliste est de la responsabilité de celui-ci (car non, les cyclistes et motards ne sont pas irréprochables niveau respect du code de la route, les voiture non plus).

          En plus, tu oublies le traumatisme du gars impliqué dans un accident. Si un cycliste brûle un stop, je le fauche en voiture et qu'il meurt alors que c'était évitable avec un casque, crois moi, je me sentirais pas bien pendant longtemps. Pourtant je ne serais pas responsable. Mais psychologiquement, la mort d'une personne devant toi, ça marque les esprits.

          Et non, tous les accidents voitures / vélos n'ont pas lieu à 90 km/h. Beaucoup ont lieu en ville, à basse vitesse (pas vu le vélo à l'angle mort quand on voulait tourner par exemple). Ces accidents peuvent sauver des vies dans ces circonstances. Il n'y a pas que lors de la chute du cycliste tout seul où c'est utile.

          Si on peut faire en sorte que ces situations arrivent moins souvent, je pense que c'est mieux pour tout le monde.

          • [^] # Re: VW

            Posté par (page perso) . Évalué à 2.

            Donc selon toi, la ceinture de sécurité ne devrait pas être obligatoire car on part du principe que les gens sont tous assez intelligents, matures et responsables pour se gérer eux même ?

            C'est pas ça: le casque devrait être obligatoire aussi pour les piétons et les automobilistes. Y'a pas de raison, ils prennent autant voir plus de risques que les cyclistes.

          • [^] # Re: VW

            Posté par . Évalué à 8. Dernière modification le 04/09/17 à 08:04.

            Je pense que non, la loi est un équilibre entre libertés individuelles et limitations de ces droits au bénéfice d'une protection individuelle ou sociétale. Je pense que le port d'un casque n'est pas si gênant (en tout cas, il ne m'a jamais posé problème) et que le bénéfice est intéressant.

            Sauf que si ça en limite la popularité du vélo (et ça a été vérifié), tout le bénéfice est perdu. Que ce soit en santé publique comme en sécurité.

            Bon, je ne dis pas que le vélo c'est mal, mais en général on oublie un élément clé dans la comparaisons de ces pays ou région avec la France : le relief.

            Je vis dans les alpes Suisses, je sais ce qu'est un relief.

            Et je pense que tu exagères largement l'influence du relief dans la sécurité. Les gens qui ne sont pas à l'aise dans les descentes, et j'en vois beaucoup, et bien ils sont conscients de leur limites et il descendent très lentement, ça en est même parfois affligeant mais je ne vais pas les blâmer au moins ils restent sous leur limites.

            Le frein essentiel avec le relief c'est en montée, mais l'arrivée du vélo électrique et l'explosion de sa popularité montre que ce frein est en train de disparaître. Et la France n'est de loin pas un pays uniquement constitué de montagnes. Parmi les 10 plus grandes villes de France, 7 (Paris, Lyon, Toulouse, Nantes, Strasbourg, Bordeaux, Lille) présentent un relief propice à l'utilisation du vélo.

            Le frein essentiel reste la peur et ça c'est indépendant du relief et intimement lié à la fois à l'augmentation du traffic, la nervosité des automobilistes en général et les campagnes soit-disant de sécurité financées par l'industrie automobile et pétrolière.

            Déjà, beaucoup d'accidents impliquant un cycliste est de la responsabilité de celui-ci (car non, les cyclistes et motards ne sont pas irréprochables niveau respect du code de la route, les voiture non plus).

            Toi t'as raté l'épisode où je narrait le décès de ma grand-mère, elle-même en tort.

            En plus, tu oublies le traumatisme du gars impliqué dans un accident. Si un cycliste brûle un stop, je le fauche en voiture et qu'il meurt alors que c'était évitable avec un casque, crois moi, je me sentirais pas bien pendant longtemps. Pourtant je ne serais pas responsable. Mais psychologiquement, la mort d'une personne devant toi, ça marque les esprits.

            Et non, tous les accidents voitures / vélos n'ont pas lieu à 90 km/h. Beaucoup ont lieu en ville, à basse vitesse (pas vu le vélo à l'angle mort quand on voulait tourner par exemple). Ces accidents peuvent sauver des vies dans ces circonstances. Il n'y a pas que lors de la chute du cycliste tout seul où c'est utile.

            Je te rappelle que je ne nie pas l'utilité d'un casque en cas de chute. Seulement si on applique ce principe on met légifère aussi pour mettre des amendes aux piétons sans casque. J'ai vu par deux fois des piétons, traversant sur passage piéton, se faire dégommer et éjecter à plusieurs mètres du capot d'une bagnole. Bizarrement je ne vois aucune campagne pour sauver ces piétons. Qu'en est-il des campagnes et légiférations pour sauver les automobilistes en leur faisant porter un casque également ? Ils craignent pourtant statistiquement plus que les cyclistes.

            Pourquoi ne pas arrêter le train de l'hypocrisie, appliquer la même règle pour tous ? Souhaites-tu de porter un casque en voiture ? À pied ?

            Si on peut faire en sorte que ces situations arrivent moins souvent, je pense que c'est mieux pour tout le monde.

            Et ça se fera en dépensant de la tune sur des aménagements et la promotion du cyclisme. Pas sa dangerosité, des campagnes relativement futile et du helmet shaming sur les cyclistes.

            Bref oui au casque, non à l'helmet shaming.

            • [^] # Re: VW

              Posté par . Évalué à 4. Dernière modification le 04/09/17 à 09:41.

              J'ai vu par deux fois des piétons, traversant sur passage piéton, se faire dégommer et éjecter à plusieurs mètres du capot d'une bagnole. Bizarrement je ne vois aucune campagne pour sauver ces piétons.

              On fait aussi des choses pour sauver les piétons. Et c'est pas un mal, en France on laisse très rarement la priorité à un piéton sur un passage, que ce soit de la part d'une voiture ou d'un vélo.

              https://www.ladepeche.fr/article/2017/08/10/2625970-premier-radar-pieton-france-vient-etre-mis-service-grande-motte.html

              Qu'en est-il des campagnes et légiférations pour sauver les automobilistes en leur faisant porter un casque également ? Ils craignent pourtant statistiquement plus que les cyclistes.

              Quand tu affirmes statistiquement, tu as des chiffres là dessus ? Ca me semble pas du tout évident ton affirmation.

              Allez, moi aussi je viens avec ma petite histoire. La mère d'une amie s'est pris dans les rails du tram en vélo. Résultat: 3 mois de coma. La raison d'une telle conséquence ? Pas de voiture impliquée. Pas de priorité non respectée. Juste pas de casque.

              • [^] # Re: VW

                Posté par (page perso) . Évalué à 1.

                Les intelligences artificielles de Mercedes (de mémoire) doivent être adaptées à chaque lieu, à ce que raconte un porte parole de la marque ; l'exemple donné est : apprendre à griller la priorité aux piétons et lors d'une insertion en rond point en Île-de-France.
                Je crois que c'était dans cette émission-là : https://www.franceculture.fr/emissions/le-magazine-de-la-redaction/voiture-autonome-la-revolution-du-dernier-kilometre-0

              • [^] # Re: VW

                Posté par . Évalué à 4. Dernière modification le 04/09/17 à 10:15.

                Quand tu affirmes statistiquement, tu as des chiffres là dessus ? Ca me semble pas du tout évident ton affirmation.

                À peu près la moitié des commotions cérébrales ont lieu lors d'accidents automobiles. Alors dans ces statistiques il y'a des cas de personnes pas/mal attachées ou conduisant des autos vétustes mais si l'airbag aide ce n'est pas non plus une garantie :
                http://www.traumaticbraininjury.com/understanding-tbi/car-accident-tbi/

                Il suffit de voir les résultats de crash tests dans des conditions différentes que celles utilisées par les normes européennes/californiennes. Pour résumer les ingénieurs automobiles créent leurs autos pour bien passer les tests. Si ton accident sort un peu de la norme (angle de choc différent, etc), même si nos autos sont globalement bien plus sûres qu'avant mais si tu sors du choc frontal/latéral de base ton auto 5 étoiles euro NCAP peut dans certains cas être aussi peu sûre qu'une vieille fiat panda des années 80.

                La cause numéro 1 chez les adultes selon ce site spécialisé ce sont les suicides, après les accidents automobiles. Chez les enfants et les personnes agées se sont les chutes mais pas forcément à vélo (chute de baignoire/douche, du lit, dans des escaliers).

                • [^] # Re: VW

                  Posté par (page perso) . Évalué à 1.

                  si tu sors du choc frontal/latéral de base ton auto 5 étoiles euro NCAP peut dans certains cas être aussi peu sûre qu'une vieille fiat panda des années 80.

                  Plus dangereuse, car elle roule plus vite et comme elle ne vibre pas de partout comme si elle allait se disloquer, tu fais moins attention.

                  • [^] # Re: VW

                    Posté par (page perso) . Évalué à 5.

                    Oui, c'est vrai qu'avec la 2 CV, les fous du volant n'existaient pas, c'était bien connu. Tu me rappelles le nombre de morts à cette époque là sur les routes malgré une circulation bien moins forte qu'aujourd'hui ? On parle plutôt de 10000-15000 morts par an, on est bien loin des 3000-4000 qu'on rencontre aujourd'hui.

                    Et l'amélioration des habitacles automobiles est une avancée considérable là dessus. Car bon, quand tu vois l'état des passagers d'une 2 CV après le moindre choc même en respectant les limitations et aujourd'hui, je préfère largement conduire les voitures d'aujourd'hui. Il y a une vraie carrosserie qui absorbe les chocs, qui ne se détruit pas comme du papier et qui te garde dans l'habitacle tout en évitant un choc trop violent avec le volant ou les bords de ta voiture.

                    J'ai quand même du mal à comprendre cette tendance révisionniste c'était mieux avant qui sévit aujourd'hui avec si peu d'analyses des avancées opérées depuis. Quand même, sous-entendre que les voiture moderne sont moins sûres que celles d'hier, c'est quand même fort le café qui n'est démontré par aucune étude et aucun chiffre. Cela n'empêche pas que dans certains cas il est possible qu'une voiture moderne soit plus dangereuse que celle du passé, mais le ratio doit être tellement dans le sens inverse que je ne comprends pas la pertinence de le souligner.

                    C'est un peu comme les anti-vaccins, sous prétexte d'un risque minimal on souhaite revenir à des solutions où le risque est dans l'ensemble encore plus élevé. C'est ridicule.

                    • [^] # Re: VW

                      Posté par . Évalué à 5.

                      La baisse de la mortalité routière, qui est passée de ~16.000 début des années 70 à < 4.000 maintenant, ne s'explique pas uniquement par l'amélioration de l'habitacle (renforts, airbags, …) : les interdictions/limitations (vitesses, taux d'alcoolémie, …) apparues durant cette période y sont aussi pour beaucoup !

                      • [^] # Re: VW

                        Posté par (page perso) . Évalué à 1.

                        J'avais vu que le nombre de morts avait globalement diminué dans les mêmes proportions dans tous les pays, ce qui aurait tendance à éliminer les facteurs géographiques comme l'alcool, les contrôles ou les limitations diverses et variées, renforçant l'argument de l'amélioration des voitures. Mais bon, je n'ai plus la source (c'était il y a 5 ou 10 ans…)

                    • [^] # Re: VW

                      Posté par (page perso) . Évalué à 3.

                      ça va un peu dans le sens de ce que je dis: en conduisant une automobile moderne, avec airbag, carrosserie amortissante, ceintures, et qui roule à 130km/h sans vibrer de partout, tu vas avoir tendance à faire moins attention à ta sécurité.

                      Globalement, les mesures de sécurité sont quand même suffisamment efficace pour que ça soit un progrès (mais y'a pas que ça pour expliquer la baisse du nombre de morts sur les routes, les infrastructures ont aussi beaucoup évolué, il y a les radars automatiques, etc).

                      • [^] # Re: VW

                        Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                        D'ailleurs il a été mesuré que les automobilistes frôlent les cyclistes porteurs de casque de plus près.

                        • [^] # Re: VW

                          Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                          Mesuré par ton doigt pendant ta mesure du vent ?

                          • [^] # Re: VW

                            Posté par (page perso) . Évalué à 2. Dernière modification le 04/09/17 à 15:57.

                            http://bigthink.com/neurobonkers/the-bike-helmet-paradox
                            En fait, l'étude originale a été contestée par un fan du casque comme "non conclusive" et devrait sans doute être répliquée.

                            Sinon, on a des stats assez claires sur le fait que c'est meilleur pour la santé de rouler à vélo sans casque (risque de trauma cranien inclus) qu'en voiture. Pourquoi, pourquoi le fait que 50% des traumas craniens concernent les passagers de voiture ne conduit-il pas à recommander le port d'un casque de 50cm de diamètre en auto (adapté aux vitesses) ?

              • [^] # Re: VW

                Posté par (page perso) . Évalué à 4.

                Allez, moi aussi je viens avec ma petite histoire. La mère d'une amie s'est pris dans les rails du tram en vélo. Résultat: 3 mois de coma. La raison d'une telle conséquence ? Pas de voiture impliquée. Pas de priorité non respectée. Juste pas de casque.

                La raison pour laquelle elle s'est "pris dans les rails du tram" c'est "pas de casque" ? Le vent dans les cheveux l'a poussée contre le tram ?

                • [^] # Re: VW

                  Posté par . Évalué à 3.

                  Non, c’était juste de la maladresse. Et contre la maladresse parce qu'il y a un rail, un trottoir ou une bouche d’égout… ben il n'y a pas grand chose a faire.

                  Et donc sincèrement, la seule raison pour laquelle ce genre d'accidents, même sans personne d'autre impliquée, finisse en situation dramatique, ben c'est clairement le non port du casque.

                  • [^] # Re: VW

                    Posté par (page perso) . Évalué à 4.

                    Où peut-être une intersection route/tram mal pensée. en vélo, traverser un rail de tramway perpendiculairement ne pose pas trop problème. Traverser à un angle de 30° ou moins deviens dangereux, surtout si on a des pneus pas trop larges qui risquent de s'insérer dans la rainure du rail.

                  • [^] # Re: VW

                    Posté par . Évalué à 3.

                    Il me semble que tout le monde est d'accord pour dire que le casque peut fournir une protection efficace, ce qui ferait débat serait plutôt l'opportunité de rendre obligatoire le port du casque à vélo.

                    • [^] # Re: VW

                      Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                      Euh, non, pas toujours, pas dans tous les cas. Parfois le casque aggrave, même si c'est contre intuitif et pas le cas général.

                      Le truc sur lequel les statistiques sont unanimes pour tous les pays développés : la santé de quelqu'un qui fait du vélo même sans casque (en incluant les accidentés) est meilleure que celle de quelqu'un qui fait le même trajet en auto. Je parle même pas de la qualité de vie des gens dont le quartier est pollué par les autos.

                • [^] # Re: VW

                  Posté par . Évalué à 5.

                  Pour ma part, je séparerais le problème en deux aspects.

                  Les accidents se produisent, plus ou moins, il est intéressant d'en trouver les causes et d'essayer de les éliminer.

                  Quand les accidents se produisent, malgré tout le soin qu'on a mis à en limiter les causes, ils ont des conséquences dont on peut pour certains limiter la portée, par exemple grâce à des accessoires de protection (ceinture de sécurité, airbags pour les automobiles, casques pour les 2-roues).

                  Confondre les causes et les conséquences n'est pas un indice de bonne compréhension d'un problème.

        • [^] # Re: VW

          Posté par . Évalué à 1.

          Quand je vais chercher le pain à 500m de chez moi ou que je vais à mon nouveau travail qui n'est qu'à 3km et n'utilise que des pistes cyclables en roulant peinard je suis bien content de pouvoir profiter du vélo cheveux aux vents et c'est un plaisir que je souhaite qu'il puisse perdurer. Car non dans ce cas je ne cours aucun risque. À 20km/h sur mon vélo de ville à freins à disque et pneus larges je m'arrêtes quasi instantanément et je suis à même de poser le pied à terre sans aucune difficulté

          He, mais c’est pareil en voiture en fait. Pas besoin de permis pour aller acheter le pain à 500m.
          Pis 20km/h c’est pas grand chose, je te suggère de sauter de ton vélo en marche à 20 à l’heure, pour voir si tu te fait pas mal. Tu devrais pas, c’est rien 20 à l’heure.

          Linuxfr, le portail francais du logiciel libre et du neo nazisme.

          • [^] # Re: VW

            Posté par (page perso) . Évalué à 6.

            La dernière fois que j'ai regardé mon vélo ne faisait pas une tonne de métal avec l'énergie cinétique qui va avec, avec un système de propulsion externe à la puissance équivalente à un cheptel d'un grand haras national.

            En outre, tu noteras que si tu acceptes la version 400 kg de plastique avec propulsion toujours activée d'une simple pédale, mais uniquement équivalente à un haras de campagne, tu as le modèle avec lequel tu peux non seulement faire tes courses mais même prendre la nationale pour aller en vacances. Ca s'appelle une bagnole sans permis.

            Ca ira comme ça ou tu veux enchainer avec un autre autofrag ? :-)

            • [^] # Re: VW

              Posté par . Évalué à -1.

              La dernière fois que j'ai regardé mon vélo ne faisait pas une tonne de métal avec l'énergie cinétique qui va avec, avec un système de propulsion externe à la puissance équivalente à un cheptel d'un grand haras national.

              Ah. bon ben, j'en conclu que ca te derange pas de te prendre 2 sacs de ciments dans la gueule, laches grosso modo 2 mètres au dessus de toi?

              Linuxfr, le portail francais du logiciel libre et du neo nazisme.

          • [^] # Re: VW

            Posté par (page perso) . Évalué à 5.

            (perso je monte et je descends de mon vélo à pleine balle pour respecter la loi sur les passages cloutés qu'il faut franchir à pied :)

          • [^] # Re: VW

            Posté par . Évalué à 2. Dernière modification le 05/09/17 à 08:47.

            He, mais c’est pareil en voiture en fait. Pas besoin de permis pour aller acheter le pain à 500m.

            Rien à voir pour prendre la voiture je dois emprunter des routes. Pour aller acheter le pain à 500m je traverse des voies privées entre des immeubles et une piste cyclable.

            Pis 20km/h c’est pas grand chose, je te suggère de sauter de ton vélo en marche à 20 à l’heure, pour voir si tu te fait pas mal. Tu devrais pas, c’est rien 20 à l’heure.

            Effectivement ce n'est rien sauter du vélo à 20 à l'heure, je pratique ça tous les automnes en compétition de cyclocross.

            youtube: starcrossed barriers 2011

  • # Article de libération

    Posté par . Évalué à 6.

  • # Bingo

    Posté par . Évalué à 10.

    Chaque fois que je vois un sujet sur le vélo en rapport avec la sécurité, je fais mon propre bingo avec cet excellent post : What's wrong with bicycle helmets?

    Just to save everyone else the time and effort as well as repetitive strain injury I am going to summarise the entire crux of how these responses will go:

    Someone will kick off with an anecdote about how they or a friend's life was supposedly saved by wearing a helmet.

    This will be followed by a post saying it isn't much use wearing one when getting driven over by a HGV.

    Someone else will then link to the University of Bath research.

    Following again with another anecdote where a helmet was ineffective or lead to more injury.

    Now someone is going to come and call everyone else morons and telling the other posters to stop pressing for mandatory helmet wearing- despite the fact no one has done so.

    Someone else will now make an observation about why car drivers or pedestrians don't have to wear them.

    Mr "Stop-making -me-wear-a-helmet-despite-no one -actually-calling-for-it-to-be-law" will then quote the Australian experience before again insulting those imaginary posters no one else can see who want to make it illegal to ride without a helmet.

    Someone who hasn't read the previous comments will again post a link to the University of Bath research.

    A sensible post will then mention Chris Boardman but this will be ignored as the pro and anti-helmet debate hots up.

    Someone makes a reference to "noddy hats".

    Someone makes another sensible statement about not forcing anyone to wear one, that it should be personal choice and they choose to wear one. That will then be ignored as the rest of the posters get nasty and call into question each others moral and intellectual standing, again despite NO ONE ARGUING IT SHOULD BE COMPULSORY.

    Another person again posts about making pedestrians wear helmets.

    These same comments will then be repeated ad nasueum until suddenly there are hundred of posts all saying the same thing and mirroring the exact same helmet threads that seemingly appear every few days which no one then reads because once you have read one, you have read them all.

    Dans ce journal, on a déjà presque tout. J'attendais que quelqu'un cite l'université de Bath, mais à ma grande déception ce n'est pas venu. Cependant quelqu'un a abordé le sujet du casque qui augmente le risque donc je dirais que ça compte quand même.

  • # Aménagement des trains pour velo

    Posté par . Évalué à 5.

    En Allemagne certains trains inter-cités ont parfois des aménagements spéciaux pour accueillir les vélos (cf. photo). La disponibilité de ces aménagements est indiquée dans les options de confort du train (avec la voiture restaurant, let wifi, etc.) et on peut faire une réservation pour un de ces emplacements, si besoin.

    Aménagement des trains pour velo

    Je n'ai jamais vu la même chose en France mais je n'y vis plus. Est-ce qu'il y a le même genre de choses? Il y aussi une variante où des sortes de ceintures permettent de fixer les vélos aux parois de la voiture. En NRW (Cologne) les trains régionaux ont tous un espace destiné aux vélos – le transport du vélo doit être payé par un billet spécial (1,80 EUR la dernière fois que je l'ai fait, si je me souviens bien).

    • [^] # Re: Aménagement des trains pour velo

      Posté par . Évalué à 5.

      En Suisse on en a sur une majorité de trains sauf les modèles pendulaires. Les cars postaux ont aussi des galleries externes à l'arrière en saison estivale mais qui sont remplacé par des porte skis en hiver. Et il vaut mieux réserver.

      • [^] # Re: Aménagement des trains pour velo

        Posté par . Évalué à 3.

        Ah c'est rigolo parce qu'en Allemand on dit “pendeln” pour l'anglais ”to commute” (je ne connais pas d'expression française) mais train pendulaire n'a rien à voir. :)

        Je ne connais pas bien la Suisse, est-ce qu'il y a un domaine privilégié pour utiliser ce genre de trains?

        • [^] # Re: Aménagement des trains pour velo

          Posté par . Évalué à 1.

          Un train pendulaire comme Pendolino ?

        • [^] # Re: Aménagement des trains pour velo

          Posté par . Évalué à 3.

          On parle aussi des pendulaires ici pour parler des gens qui habitent une ville et travaillent dans une autre.

          L'idée de ces trains pendulaires était de réduire les temps de trajets sans devoir toucher à l'infrastructure comme ce serait le cas pour des trains à haute vitesse classique. Il n'ont pas une grosse popularité au final. En dehors des accès pas terrible pour des gens souffrant d'un handicap, le côté peu pratique pour les vélos (il faut dans ce cas réserver pour mettre dans un compartiment spécifique), si tu as le malheur d'être dans le sens inverse de la marche toute forme de lecture conduira à une nausée quasi assurée.

          • [^] # Re: Aménagement des trains pour velo

            Posté par (page perso) . Évalué à 3.

            Pour "les migrations pendulaires", il s'agit de migrations quotidiennes en aller et retour (cf pendule oscillant).
            Pour les trains pendulaires, c'est ce que tu as décrit :)

    • [^] # Re: Aménagement des trains pour velo

      Posté par (page perso) . Évalué à 4.

      Je n'ai jamais vu la même chose en France mais je n'y vis plus. Est-ce qu'il y a le même genre de choses?

      Je ne sais pas ce que tu entends par inter-cité, si c'est genre le RER / trains de banlieu à Paris, alors non, si c'est plutôt le train corail qui va relier 10 villes sur 500km en roulant à 150 alors oui il me semble que c'est assez standard. Par contre ça se résume à généralement 5-10 emplacements pour l'ensemble du train… C'est toujours mieux que les TGV où là y a carrément une moitié du parc interdit aux vélos non pliés.

      • [^] # Re: Aménagement des trains pour velo

        Posté par (page perso) . Évalué à 4.

        Il y a des emplacements vélos dans la plupart des trains intercités ainsi que dans les TER (mais là ça dépend des régions, je suppose?). La capacité d'accueil est dimensionnée en fonction de l'utilisation que les gens en font, parfois il y a just 4 ou 5 emplacements pour tout un train, parfois il y a un demi wagon réservé à ça (mais souvent encombré de bagages).

        En tout cas, j'ai toujours pu trouver une place pour mon vélo lorsque c'était nécessaire. Même parfois alors que ce n'était pas indiqué lors de l'achat du billet de train, d'ailleurs.

  • # Commentaire supprimé

    Posté par . Évalué à -1. Dernière modification le 30/09/17 à 00:17.

    Ce commentaire a été supprimé par l'équipe de modération.

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.