Google, futur grand méchant loup ?

Posté par (page perso) . Modéré par Sylvain Rampacek.
Tags :
0
19
mai
2006
Internet
Une dangereuse tendance se profile à l'horizon : l'hégémonie de Google.

Issu de la net économie, Google, à bien y regarder, est en train de mettre en place tous les ingrédients assurant une domination incontesté sur le net : l'accès à l'information. Google est le moteur de recherche le plus utilisé au monde avec 49% de part de marché. L'entreprise américaine propose des services de plus en plus complet et intégrés avec semble t-il un seul but : rendre l'internaute captif pour rassembler un maximum d'information sur son profil personnel. Bien entendu ce genre d'information est d'un intérêt énorme pour les publicitaires se trouvant en quelque sorte désorientés devant la multiplication des individualité, des profils, et de la difficulté de connaître ceux-ci sur l'internet afin de les "cibler" de façon appropriée.

Avec des services comme GoogleTalk, Gmail, GoogleMaps, GoogleGroups nécessitant souvent d'être identifié pour bénéficier des services, couplé à une infrastructure de recherche capable d'analyser une grande masse de données, Google est capable de posséder le plus grand répertoire de données personnalisées et donc en position de fournir des information d'une grande précision à ses clients publicitaires. Sur le marché de la publicité, ces informations valent de l'or et ouvrent la porte à l'hégémonie.

En face, Microsoft essaie de suivre avec MSN Search (un peu moins de 15% du marché) pour conserver sa position. Google n'a plus le choix que d'adopter une stratégie concurrentielle frontale. Privilégiant les applications utilisant le navigateur, de préférence Firefox, Google compte fournir des logiciels AJAX en ligne. Dernier coup de théâtre, l'achat de Writely, un traitement de texte en ligne, écrit avec AJAX.

Le libre dans tous cela ?

Google affiche depuis longtemps sa préférence pour le libre, d'autant que son modèle basé sur l'internet privilégie de fait des logiciels et standards ouverts. De plus, l'ouverture ou non de ses logiciels n'est pas un problème pour la société : c'est l'accès à l'information qui compte dans son modèle.

De lourds changements en perspectives... 1/ Les capacités des rassembler des infos de la part de google.

En offrant des services comme Google Local, Google Desktop, Gmail, le futur Gdrive (disque dur sur le réseau), Writely, GoogleTalk, GoogleGroups et enfin Google Calendar, la société s'offre la possibilité de posséder énormément d'informations sur ces clients en analysant leurs textes, leur dialogues, leurs échanges, etc... Maîtrisant comme personne les technologies de recherches et classification de l'information, Google est en mesure de mettre à disposition des publicitaires des informations extrêmement complètes. Ce qui vaut excessivement cher pour des clients désireux de s'adresser avec précision à leur clients potentiels.

2/ L'importance d'AJAX et Writely

AJAX est la synthèse de vieilles technologies depuis longtemps existantes, inutile de revenir dessus. AJAX permettant d'offrir des logiciels équivalent à leurs cousins "binaires" sur un navigateur, le système d'exploitation devient secondaire. Le butineur (Firefox, Opera), capable d'exécuter les programmes désactive le facteur stratégique qu'était (et est encore) le système d'exploitation.

Des logiciels de bureau comme Writely et ses cousins tableurs, organiseurs, client courriel, etc... vont bouleverser les usages : fini les prises de tête sur la copie de mon fichier OpenDocument, il est disponible sur le réseau. Or étant maintenant très facilement connecté, je peux y accéder de n'importe quel endroit. On nous apprend justement que Google compte aussi devenir un Fournisseur d'accès...

L'écosystème se met en place, pour l'hégémonie des décennies à venir, jusqu'à qu'un meilleur moteur de recherche (sémantique ?) émerge.
  • # Oulah, ortographe!

    Posté par . Évalué à -10.

    En face, Microsoft essaie

    et puis dans le titre futur nécessite vraiment une majuscule ?

    Sinon, est-ce seulement moi ou un changement se profile au niveau des news, avec 2 news d'opinion en moins de 24h ?
    • [^] # Re: Oulah, ortographe!

      Posté par . Évalué à -6.

      Sinon, est-ce seulement moi ou un changement se profile au niveau des news


      Tu aurais pu utiliser le mot "nouvelles" ou "articles" tant que tu y étais. :)
    • [^] # Re: Oulah, ortographe!

      Posté par (page perso) . Évalué à 8.

      Sinon, est-ce seulement moi ou un changement se profile au niveau des news, avec 2 news d'opinion en moins de 24h ?

      Tout dépend simplement des news soumises !
      En tout cas, aucun changement n'a eu lieu de la ligne éditoriale !
  • # Je me demande si c'est pas dangereux

    Posté par (page perso) . Évalué à 2.

    Je me demande si la position confortable de google n'est pas dangereuse, c'est un peut comme Microsoft, ils faisaient de bon systeme, mais depuis leur position de monopole, c'est fini, de windows 95 a XP, rien de bien neuf (peut etre Vista, mais c'est mal parti)

    Google risque de faire pareil, se reposer sur ses lauriers.

    Ils on l'air de soutenir le libre, mais j'en doute, et meme si c'est le cas, pour combien de temps ?
    Je pense que si google supporte Firefox, c'est surtout pour aller contre un des ses principaux concurrents, MSN/Microsoft

    Et par exemple, est ce qu'ils ont postés google earth sous Linux ?

    Pour des gars qui ont l'air de supporter le libre et linux, ils sont plutot séléctifs je trouve.

    Heuresement Quaero, le moteur de recherche Européen devrait arriver dans les prochains mois :-)
    • [^] # Commentaire supprimé

      Posté par . Évalué à 8.

      Ce commentaire a été supprimé par l'équipe de modération.

      • [^] # Re: Je me demande si c'est pas dangereux

        Posté par . Évalué à 9.

        Doucement quand même, sur les points d'interrogations.
        Si tu veux réellement indiquer ta surprise, essaie "!?", "??", voire "???", c'est aussi efficace et bien moins lourd.
        • [^] # Re: Je me demande si c'est pas dangereux

          Posté par (page perso) . Évalué à 1.

          Moi je le comprend, pour écrire:

          ?????????????????????

          ...il suffit de maintenir le doigt appuyé sur le clavier, tandis que pour:

          !? : il faut lever le doigt puis le réenffoncer
          ?? : idem, c'est 2 appuis au lieu d'un
          ???: 3 appuis, à moins de gérer terriblement la vitesse de répétition du claiver

          Hum, plus sérieusement, Microsoft était mal parti depuis longtemps comme une boîte qui s'intéresse bien peu à la qualité de ses produits tant qu'ils se vendent. Et c'est la concurrence qui les obligent maintenant à faire des progrès (la stabilité d'XP ou le respect de la norme dans le futur IE par exemple).
    • [^] # Re: Je me demande si c'est pas dangereux

      Posté par . Évalué à 10.

      Ils on l'air de soutenir le libre, mais j'en doute, et meme si c'est le cas, pour combien de temps ?

      Le Summer of Code, ça te dit quelque chose ?
      Heuresement Quaero, le moteur de recherche Européen...

      Quaero n'est pas, et ne sera pas, un moteur de reherche. C'est plutôt le nom d'un consortium qui donnera naissance à un moteur de recherche.
      ...devrait arriver dans les prochains mois :-)

      Ok, mais alors pour de très grandes valeurs de "prochain" ;-)
      • [^] # Re: Je me demande si c'est pas dangereux

        Posté par . Évalué à 4.

        Quaero, me semble surtout une grosse pompe à fric pour certaines entreprises. Je suis pratiquement sur qu'il n'en sortira rien ! De toute façon, cela ressemble un peu à une petite guerre "nous on veut pas de votre moteur car nous on est les gentils européens !!!". Cette vieille ranguène ne ressemble à rien, soit on est sur un marché mondial (pour l'information aussi), soit on est des petits protectionnistes, petits gagneurs. Si ce projet devait un jour arriver à quelque chose, vue la vitesse à laquelle l'informatique évolue, comment espere-t-il s'imposer sur un marché, où Google se sera déjà taillé la part du lion ? On voit bien la politique actuelle de Google qui commence méchamment à se diversifier, donc effectivement ressembler à d'autres grosses sociétés. Que manque-t-il à google ? Pour le moment, il surfe sur une vague de sympathie du public, y compris celui de la communauté du libre. Cela pourrait changer, il suffit de regarder l'histoire de mandrake, celui de redhat. Ces sociétés s'éloignent peu à peu du monde communautaire pour aller vers celui, fermé, des entreprises.
        Alors, google dangeureux ? Bien sur, et depuis le début, mais on se tient toujours proche de ses enemies, et loin de ses amis, c'est le meilleur moyen pour avoir un oeil sur le danger. Donc, continuons avec google (surtout que pour le moment il n'y a pas grand chose en face !!), mais restons vigilant.
        • [^] # Re: Je me demande si c'est pas dangereux

          Posté par . Évalué à 6.

          Quaero peut être beaucoup de choses, soit une manière de relancer la recherche en informatique en Europe, soit une simple pompe à fric pour les copains, soit un projet qui donnera un jour effectivement un outil. Après tout Galileo a bien fini par produire quelque chose. Ceci dit je ne sais pas comment le développement a été géré en amont.

          Quand à la pertinence d'un moteur Européen, si le côté Européen n'est pas évident, les priorités d'indexage le sont peut-être plus, notamment au moment où Google indexe/numérise beaucoup d'ouvrages en anglais mais beaucoup moins dans d'autres langues.

          Évidemment d'ici à ce qu'il sorte quelque chose du projet, Google se sera peut-être mis à indexer tout le reste.

          Reste enfin la possibilité d'explorer de nouvelles orientations pour peut-être faire mieux que le leader. À dire vrai je ne suis pas très convaincu non plus.
          • [^] # Re: Je me demande si c'est pas dangereux

            Posté par . Évalué à 5.

            Ca pourrait aussi avoir l'immense mérite de lancer une industrie informatique européenne. Aprés tout, c'est bien aussi à coups de Caravelles et de Concordes qu'on a lancé Airbus et il est rare que les premières tentatives dans un domaine soient de francs succès (idem pour l'espace). Même si ça ne marche pas tant que ça, si Quaero permet de lancer une industrie informatique européenne, je suis alors complétement pour.
            • [^] # Re: Je me demande si c'est pas dangereux

              Posté par . Évalué à 7.

              Je ne me fais pas de soucis pour l'industrie Informatique européenne, elle se porte bien merci. Je trouve seulement regrettable d'imaginer qu'il est possible, aujourd'hui, alors que nous n'en sommes plus au stade de la recherche (Goggle est un moteur en production), d'imaginer "inventer" une solution alternative, tellement innovante qu'elle dépasserait le leader que représente Goggle !! Je confirme mon sentiment que quaero est une pompe à fric, orientée en grande partie vers la recherche privé. Je pense que si la communauté veut distribuer sa manne, elle ferait mieux de se tourner vers la recherche publique, et vers des domaines plus prometteurs de succés (je pense aux nanotechnologies par exemple, mais il y en a surement d'autres ...).
              Bref, cela ressemble à ce que nous reprochait les ricains, en nous traitant de "vieille europe", nous voulons créer un moteur de recherche pour être sur que notre fond documentaire sera bien consultable sur le net. La solution la plus simple, aurait été de passer des accords avec Goggle, qui a mon avis aurait été très content de trouver une source de financement pour intégrer des sources documentaires supplémentaires. De toute façon, il finiront bien par disposer aussi des scans des documents européens s'ils se veulent "le moteur" de recherche mondial.
              Bref, des sous pour la recherche oui, mais pas pour des combats d'arrière garde, soyons sport, si nous entrons dans le jeux mondial, il faut savoir passer des accords, s'allier, sans cela nous allons nous retrouver isolé..
              • [^] # Re: Je me demande si c'est pas dangereux

                Posté par . Évalué à 3.

                Lorsque Google a été lancé, le domaine des moteurs de recherche était occupé par des mastodontes tels Altavista.
                Google est arrive avec une idee simple mais efficace (utiliser les liens pointant sur une page pour indiquer sa popularité), ce qui est devenu le fameux PageRank.
                Yahoo en achetant del.icio.us a peut etre trouve mieux que le PageRank: utiliser les bookmarks que les internautes mettent sur ce site.

                Et on n'est pas a l'abris de nouvelles avancees theoriques.
                Bref, Google est actuellement tres fort, mais quelqu'un qui fournirait un meilleur moteur de recherche pourrait tres bien emporter la palme. En plus, il semble qu'il y ait de la place: http://www.up.univ-mrs.fr/veronis/pdf/2006-etude-comparative(...)
                • [^] # Re: Je me demande si c'est pas dangereux

                  Posté par . Évalué à 4.

                  Yahoo en achetant del.icio.us a peut etre trouve mieux que le PageRank: utiliser les bookmarks que les internautes mettent sur ce site.

                  Pas évident du tout. Personnellement, dans mes marque-pages, je mets les pages que j'aurais du mal à retrouver, pas celles que j'utilise le plus.
                  P.ex., je ne mettrais pas www.debian.org, mais une page « Comment configurer le filtre anti-boulet de Ploum avec dotclear sur Debian ». Et pour une recherche dans un moteur sur mot clef « debian », je préfèrerais que celui-ci me renvoie www.debian.org et pas la seconde page (que tout le monde aura enregistrée dans del.icio.us car tout le monde a une debian et dotclear pour son blog).

                  (Oui, l'exemple est bidon. C'est normal, c'est un exemple.)

                  En fait, le moteurs utilisent de plus en plus de données secondaires et heuristiques pour essayer de mieux approximer une pertinence car ils ne peuvent accéder à une pertinence objective.
    • [^] # Re: Je me demande si c'est pas dangereux

      Posté par . Évalué à 6.

      Strange ta première phrase... Dire qu'entre 95 et XP il n'y a rien de neuf... c'est à se demander si tu as connais un minimum ces OS.
  • # L'hégémonie Google

    Posté par . Évalué à 1.

    Imaginons un monde dominé par l'hégémonique Google...
    J'ouvre mon e-mail gmail, cause avec deux trois amis sur Gtalk... jusque là rien de grave. Puis j'écris quelques documents, que j'enregistre sur Gdrive qui ne se gêne pas de farfouiller ce qu'il y a dedans pour le proposer à d'autres utilisateurs, ou faire une recherche pour m'envoyer de la publicité ciblée.

    Pour le moment, je ne crois pas qu'en soit encore là, il y a (encore ??) des droits sur la vie privée... mais tiendrons t'il face à la pression du géant quadricolore ??

    Bien sur que les LL interesse google, la garantie de l'accès au code-source, c'est aussi une forme d'information que chacun peut désirer avoir... l'un dans l'autre, c'est bénéfique pour LL, mais pour l'utilisateur ?? Je me pose la question...

    Enfin, sur ce, je vais aller boire un GCafé !
    • [^] # Re: L'hégémonie Google

      Posté par . Évalué à 9.

      heureusement que seul Google a la technologie de pointe pour lire mes mails, et que Yahoo (entre autres) et les autres ne savent pas le faire.

      Sinon faudrait vite avoir peur.
      • [^] # Re: L'hégémonie Google

        Posté par . Évalué à -10.

        ah oui j'oubliais les grosses taches de DLFP qui moinssent comme des boutonneux.

        Bonne soirée.
      • [^] # Re: L'hégémonie Google

        Posté par . Évalué à 2.

        Je doute fort que les autres fournisseurs ne puissent pas faire de même. Entendons-nous qu'ils ont tous le budget nécessaire à ce genre de développement. On parle tout de même de grosses entreprises comme Yahoo, Microsoft, etc.

        Ce n'est pas parce qu'ils n'avouent pas le faire qu'ils ne le font nécessairement pas.
        • [^] # Re: L'hégémonie Google

          Posté par . Évalué à 6.

          tu dois pouvoir trouver un GSecond degré sur GComparateur de prix.
          • [^] # Re: L'hégémonie Google

            Posté par . Évalué à 2.

            Mouais, après relecture, c'est ce que j'avais commencé à me dire...

            J'pense que je vais overcloaker mon processeur cervical... hihi
        • [^] # Re: L'hégémonie Google

          Posté par . Évalué à 3.

          C'était de l'ironie je crois. Il semble assez évident que les entreprises offrant des services de messagerie soient capables de lire tes courriels, sinon la NSA ou bien la police politique chinoise serait bien ennuyées. ;)
    • [^] # Re: L'hégémonie Google

      Posté par (page perso) . Évalué à 1.

      Le "pire" je pense, c'est qu'on risque de se retrouver dans pas trop longtemps avec une distrib de Google (se souvenir d'ailleurs de tout le buzz autour de Goobuntu)

      J'imagine deja les gens qui pensent que Gnome a été inventé par google, que linux est un projet au depart sponsorisé par Le Summer of Code, etc....
    • [^] # Re: L'hégémonie Google

      Posté par . Évalué à -2.

      OK, je sais, mon lien est vieux... Mais j'aime bien...

      http://www.robinsloan.com/epic/
  • # Le grand méchant loup n'est qu'en petit branleur

    Posté par . Évalué à 10.

    Réaction a chaud, avec chronologie :

    1) Encore une théorie du complot, ca va être constructif
    2) Gassée ? tient un revenant, j'ai pas entendu parlé de lui depuis ... pfiouuu
    3) C'est vrai qu'avec Jean Marie Hullot, Gassée est une des grandes figure française d'apple, et ont dévellopés des trucs sur lesquels sont basé Mac OS X aujourd'hui (Interface Builder pour Hullot, la perle du développement MVC concue en 1985, Spotlight découle des idées de BeFS, et Mac OS X doit implémenter de nombreuses choses de BeOS - sans doutes muries dans les locaux d'apple, il faut pas se leurrer).
    4) clic de lien, blog écrit dans un style qui m'est désagréable, longue présentation des produits Google, je défile vers le bas et voit un article long comme un jour sans pain et qui part très mal
    5) retour dans le résumé de linuxfr. Quoi ? c'est tout ? rien de plus intéressant dans l'analyse ? ouf, heureusement que j'ai pas tout lu
    6) furieuse envie de partager mon point de vue sur google, en stricte oposition avec ce qui est dit ci dessus :

    Google est une boite qui croit 10000 fois trop vite pour que quelqu'un aie le temps a la fois d'être investit dans l'activité de la boite et de s'arrêter vraiment pour se dire : "Et la stratégie ? Quels sont les risques pour notre activité ? comment augmenter les profit a long terme ? comment on va faire pour améliorer tout ca (a long terme) ?".

    Pour moi Google, c'est simple, c'est le bordel. Une boite de joyeux lurons et de petits branleur qui s'éclatent, en gagnant un max de blé si possible. Quand une techno les intéressent, ils la dévelloppement ou la rachètent, avec un vague plan commercial derrière ("on arrivera bien a rajouter des pubs").

    Quand ca marche pas, tant pis, mais comme on a bonne âme on va continuer de payer le service pour les trois quatres perdus qui s'en serve (et encore, il ne virent peut être rien pour ne pas avoir a revalider l'installation et l'architecture software)

    Quand un truc fait chier microsoft, on se jette dessus comme ca on parle de nous pendant trois semaines.

    Bref,

    Un moteur de recherche, c'est pas très costaud, si un mec sort un truc mieux, ils vont perdre leurs parts de marché vite fait : un lien hypertexte vers un moteur de recherche c'est plus facile a déboullonner qu'un OS complet comme windows. Donc la technique est de faire parler de soit, concentrer les projecteurs, et comme ca ils ont plus de chances que leurs nouveaux services soient adoptés, en clair, aient un quelconque succès. (Vous essayez les nouvelles techno des sites lambda, vous ? non. Vous essayez les technos google ? oui ! pour beaucoup d'entre vous).

    Voilà pour l'attention du public : google doit faire partie intégrante d'internet. De là a devenir internet, j'y crois pas.

    Pour l'analyse financière : AdSense est la méga principale source de revenus de google.

    S'ils arrivent a se diversifier en faisant adopter d'autres technos avec la méthode susdite (comme google earth, qui a des versions payantes), alors, c'est la pérénisation de la boite : plus de profit, plus de sécurisation pour le modèle économique, qui ne dépend plus d'un seul produit.

    Voilà, pour moi, l'essence de la stratégie google.
    • [^] # Re: Le grand méchant loup n'est qu'en petit branleur

      Posté par (page perso) . Évalué à 10.


      Un moteur de recherche, c'est pas très costaud, si un mec sort un truc mieux, ils vont perdre leurs parts de marché vite fait : un lien hypertexte vers un moteur de recherche c'est plus facile a déboullonner qu'un OS complet comme windows.


      Je ne suis pas un spécialiste des moteurs de recherches mais l'infrastructure Google n'est pas si simple

      * A mettre en place
      http://www.tnl.net/blog/entry/How_many_Google_machines
      * A faire fonctionner efficacement
      * A maintenir et faire evoluer

      Je pense qu'aujourd'hui même si quelqu'un invente de meilleures techniques de recherche que Google, ce n'est pas du tout certain qu'il arrive à le déployer pour qu'il puisse concurrencer Google.

      Je ne dis pas que Google est indéboulonnable mais pour l'instant le boulon et bien serré d'autant que Google y remet un tour de clef de temps en temps.
    • [^] # Re: Le grand méchant loup n'est qu'un petit branleur

      Posté par . Évalué à 7.

      Pour moi Google, c'est simple, c'est le bordel. Une boite de joyeux lurons et de petits branleur qui s'éclatent, en gagnant un max de blé si possible

      C'est bien mal connaitre google, il ont la plus grosse concentration de cerveau de toute l'industrie du logiciel. Les deux tiers du personnel sont des ingenieur et des scientifique de haut niveau. Toute leur strategie consiste à déployer gratuitement les solutions les plus peformantes, coupant l'herbes sous les pieds des concurrents (dont microsoft, hi hi)et attirant les foules pour alimenter Adsense, leur source de revenue. Malin et cohérent.

      A noté qu'il sont en train de racheté des centaines de Kilomètres de fibre pour constituer leur propre réseau. Un internet privée (comme l'actuel d'une certaine façon...)
      • [^] # Re: Le grand méchant loup n'est qu'un petit branleur

        Posté par . Évalué à 9.

        Les deux tiers du personnel sont des ingenieur et des scientifique de haut niveau.

        Oui, c'est sûr, et google pompe même la quasi intégralité des cerveaux du moment, et ca fait très mal a MS.

        Mais je ne vois pas en quoi c'est incompatible avec "Pour moi Google, c'est simple, c'est le bordel. Une boite de joyeux lurons et de petits branleur qui s'éclatent, en gagnant un max de blé si possible"

        Car cette catégorie est justement celle des gens qui ont "la classe" - au moins techniquement - et sont les seuls qui peuvent se permettre cela.
    • [^] # Re: Le grand méchant loup n'est qu'en petit branleur

      Posté par . Évalué à 5.

      moi ce qui m'a surtout surpris, c'est que c'est le Jean-Louis Gassée de BeOS qui soit si élogieux envers les produits microsoft. (" La beauté d'Outlook, si je puis dire, et du serveur Exchange réside dans la gestion délicate d'une ménage à trois : mon ordinateur portable, le serveur, et la machine de mon assistante qui a délégation blabla" / "En fait, je commence cette chronique sur mon portable avec Word et, ensuite, je télécharge le fichier sur Writely et je vous écris maintenant de chez Google.")

      ensuite, le coup de "Orkut : discret (c'est-à-dire sans grand succès) ", cela dépend où ; près de 71 % des utilisateurs sont du Brésil, et il y a en tout près de 19 millions d'utilisateurs.

      Quoi qu'il en soit, je crois que les craintes envers google sont plutôt justifiées, cela ne me semble pas si anodin le fait de concentrer son attention sur tout ce qui concerne le vie privée

      Only wimps use tape backup: real men just upload their important stuff on megaupload, and let the rest of the world ~~mirror~~ link to it

      • [^] # Re: Le grand méchant loup n'est qu'en petit branleur

        Posté par . Évalué à 7.

        Ha oui, ca par contre, je suis d'accord, il faut surveiller de pret l'utilisation des données privées des utilisateurs de google.

        Pour préciser le truc : mes convictions (parce qu'a ce stade on en est pas plus loin, quelque soit l'argumentaire) me portent a croire que google n'est pas en train de délibérément se contruire un monopole. délibérément : là est la nuance, ils y arriveront peut être, et c'est pourquoi il faut surveiller, enfin garder un oeuil quoi.

        Et surtout pas craindre ou pire, accuser.

        Ce pour deux raisons :
        - éviter un procès d'intentions est toutjours une bonne chose
        - personne ne peut se considérer comme client captif de google (même gmail a toujours permi la redirection de mail). Par contre, au moindre dérapage, je se premier accusateur.
    • [^] # Re: Le grand méchant loup n'est qu'en petit branleur

      Posté par . Évalué à 3.

      Bravo ! tu cristalise mes pensées. Mais il semblerait que je ne puisse pas plusser je ne participe pas beaucoup, peut être qu'en écrivant des messages sa va débloquer la situation.

      J'en ajoute une couche pour expliquer ma lassitude face à ce genre de polémique.

      Après l'hégémonie microsoft,( presque du fascisme, qui ose encore de nos jours critiquer microsoft ?) viendra celle de google qui sera bien pire, hum...

      Si un jours je me retrouve avec trop de pub en utilisant les outils google, j'utiliserais les outils d'une autre petite boite montante de l'informatique. Beaucoup de gens feront comme moi à cause de la gène occasionnée et voilà c'est fini.

      Voilà pour les danger qu'il faut dénoncer à tout prix pour sauver les gens qui ne se doutent de rien.

      Maintenant l'analyse de la stratégie de l'enteprise :
      Tu répète des idées que j'avais déjà entendue de si de là et qui construisent autour de google une sorte de mythe qui m'amuse fort bien. Google en fait c'est un peu comme le projet manhattan (désolé pour l'othographe). Bref que ca soit vrai ou pas, j'adore les mythes, bravo.
  • # Dangereux ou honête ?

    Posté par . Évalué à -2.

    Oui, on se rend compte que Google devient un "master" du net, mais il y a-t'il vraiment d'autres outils qui permettent d'avoir des résultats aussi "pointus" que Google ???
    D'autre part si l'on parle de la pub, de l'espionnage et tout ça, AdBlock est connu de Google est Google ne dit rien...
    Google ne serait-il pas sur 2 jeux ? Ceux qui n'y connaissent rien ce font espionner et ceux qui ont plus d'expérience favorisent l'évolution de Google ?
    Car si l'on remonte au début, Google s'est fait connaître grâce au bouche à oreille, un peu comme Free.
    Alors je me demande réellement si Google est un danger pour le monde libre et la liberté, ou alors si il se veut simplement concurent de Micro$oft et, certe, profiter des gens qui utilisent micro$oft, car souvent moins à se préoccuper de la vie privé et de la sécurité...
    • [^] # Re: Dangereux ou honête ?

      Posté par . Évalué à -7.

      Imaginons que Micro$oft sois mis hors jeu et qu'il ne reste que google... qui est quand même une sacrée usine à fric..

      ça me semble plutôt pas très net !!
      • [^] # Re: Dangereux ou honête ?

        Posté par (page perso) . Évalué à 4.

        Il y a plusieurs mois le magasine "Le point" a consacré un dossier à google. Je me rappelle surtout qu'ils disaient que depuis quelques temps des gens haut placé de Washington était parachuté à la direction de google et que doucement mais surement, la mentalitée et les objetifs de google évoluent et ce n'est certainement pas dans le sens des libertées individuelles... (le patriot act n'est jamais très loin)

        De plus google est de plus en plus incontournable, s'il est plus facile de changer de moteur de recherche que d'OS, google est déjà entré dans les moeurs. Et une entreprise qui à un aussi grand contrôle de l'information sur internet peut faire en sort d"éviter que nous utilisions autre chose.
        • [^] # Re: Dangereux ou honête ?

          Posté par . Évalué à 4.

          Je me rappelle surtout qu'ils disaient que depuis quelques temps des gens haut placé de Washington était parachuté à la direction de google et que doucement mais surement, la mentalitée et les objetifs de google évoluent et ce n'est certainement pas dans le sens des libertées individuelles... (le patriot act n'est jamais très loin)


          Tu as des sources ?
          • [^] # Re: Dangereux ou honête ?

            Posté par (page perso) . Évalué à 1.

            Je me souviens juste que c'était dans le magasine Le point, j'ai du lire l'article dans une salle d'attente... !
            J'ai essayé de retrouver l'article sur leur site mais l'accès est payant. Si quelqu'un est abonné à ce magasine il pourra sûrement donner plus d'informations.
            Par contre quand je parle du "patriot act" c'est plus parce que cette volonté d'en savoir toujours plus sur les gens m'y a fait penser, et que Google contribue activement à ça. J'espère que toutes ces informations ne servent qu'a des publicitaires, mais si des politiques s'en mêlent je ne sait pas ou ça nous mènera.
        • [^] # Re: Dangereux ou honête ?

          Posté par (page perso) . Évalué à 1.

          Je me rappelle surtout qu'ils disaient que depuis quelques temps des gens haut placé de Washington était parachuté à la direction de google et que doucement mais surement, la mentalitée et les objetifs de google évoluent et ce n'est certainement pas dans le sens des libertées individuelles... (le patriot act n'est jamais très loin)

          Énorme ! C'était pas le numéro du 1er avril ? Non ? C'est donc que c'est devenu une sacrée bouse, Le Point.
          • [^] # Re: Dangereux ou honête ?

            Posté par (page perso) . Évalué à 3.

            Autant pour moi, je viens de retrouver le dossier sur le net, j'avais de mauvais souvenirs concernant la direction de google, toutes mes excuses.

            Par contre ils parlent pas mal du patriot Act, qui peut contraindre Google à transmettre des informations au gouvernement, mais google se défend de faire cela :

            "Le Patriot Act, voté dans la foulée du 11 septembre 2001, peut ainsi contraindre Google à transmettre les données des utilisateurs au gouvernement. Dans ce cas, la compagnie serait tenue de garder le silence sur cette perquisition informatique. Interrogé à ce sujet par John Battelle, Sergey Brin répond : « Je n'ai pas lu le Patriot Act, mais je pense que ces inquiétudes sont exagérées. Le gouvernement devrait au moins nous communiquer la nature de sa requête. Je ne pense pas que ce soit un problème sérieux et, si ça le devenait, nous changerions notre politique. » "


            Voici le lien vers cet article :

            www.lepoint.fr/economie/document.html?did=169881
            • [^] # Re: Dangereux ou honête ?

              Posté par (page perso) . Évalué à 4.

              Récemment, quand le gouvernement américain a voulu obtenir des détails sur les recherches effectuées par les internautes (pour prouver qu'il n'y a que des pédorristes et qu'il faut tous les flinguer), Google a été le seul parmi les « grands » à résister : Yahoo, MSN et autres ont collaboré sans broncher, et sans le dire à leurs utilisateurs, initialement.

              Google n'est pas infaillible, mais pour l'instant ils font ce qu'ils disent, et c'est déjà beaucoup plus que les autres, qui font pire tout en restant sous le radar des raleurs.
  • # ;-)

    Posté par (page perso) . Évalué à 10.

    Sans parler de leur fameux rayon de la mort : http://dilbert.com/comics/dilbert/archive/dilbert-20060516.h(...)
  • # Pff un peu léger

    Posté par . Évalué à 8.

    Google a du succès bon et alors?
    Je me souviens encore de l'avant google ou les moteurs de recherche étaient vraiment mauvais et planquaient leurs accès dans des pages extrèmement lourde à charger (par modem), les fondateurs de google ont été intelligent et ils ont gagné, rien de répréhensible.

    Il y a des conccurents: yahoo, MSN, etc. Si google faisait une bétise demain, les gens changerait de moteurs de recherche *très* facilement: c'est ce qu'on faisait dans le passé et il suffirait que google baisse sa garde pour que cela se reproduise: contrairement à Microsoft et ses formats .doc, (presque) rien n'empèche l'utilisateur de changer.

    Google fourni tous un tas de service complémentaire, mouai bof, ils ont loin d'avoir un monopole quelconque sur ces services supplémentaire.


    Sinon vis à vis du web sémantique: bof un concept fumeux: le sens qu'on peut obtenir de manière automatique est assez limité et s'il faut remplir 'à la main' le contenu: qui le ferait? quel serait l'avantage?
    Quand je vois qu'il n'est même pas possible de savoir ou sont les magasins qui vendent des objet X dans un rayon de 10min autour de chez moi et leurs horaire d'ouverture, les limitations des moteurs de recherches sont bien présentes..
    • [^] # Re: Pff un peu léger

      Posté par . Évalué à 4.

      Oui, Google a du succès, mais c'est pour l'avenir qu'il y a des questions à se poser.

      Microsoft aussi a du succès. Mais je crois ne pas avoir à démontrer sa position dangereuse, vous la connaissez déjà. Si Google se présente maintenant comme une alternative sérieuse au monopole qu'est Microsoft, on peut commencer à craindre que Google remplace la compagnie de Billou et devienne un autre monopole. Au fond, on aura changé le monopole pour un autre et on n'aura absolument rien réglé.

      Il va de soi que ce ne sont que des spéculations sur l'avenir. Mais ce sont ces spéculations qui inquiètent, car une fois le monopole créé, il est particulièrement difficile de le diviser.
      • [^] # Re: Pff un peu léger

        Posté par . Évalué à 2.

        Si Google remplace Microsoft on aura au moins gagné une grosse boite qui soutient les standards ouverts et les logiciels libres non ?
        • [^] # Re: Pff un peu léger

          Posté par . Évalué à 1.

          Ça c'est en présumant qu'ils continuent dans cette voie. J'ose espérer qu'ils continuent, mais on ne peut rien parier.
          • [^] # Re: Pff un peu léger

            Posté par . Évalué à 3.

            Ce qu'il faut voir tout de même c'est que Google a engagé plein de leaders du monde libre. Des gens qui ont une éthique et qui l'ont prouvé. Si google se permettait n'importe quoi, eux partiraient surement et google perdrait sa force très rapidement (surtout avec le scandale que ça provoquerait).
    • [^] # Re: Pff un peu léger

      Posté par (page perso) . Évalué à 5.

      Google a le monopole (enfin, à ma connaissance) sur un truc: la recherche dans les newsgroups. Ça représente grosso-merdo au moins un tier de mes recherches (c'est souvent mieux que de tomber sur 95% de sites d'achat en ligne). Et avec l'interface de Google, je peux facilement rechercher les même termes sur les sites web et les newsgroups.
      • [^] # Re: Pff un peu léger

        Posté par . Évalué à 8.

        En même temps quel est le pourcentage de gens qui connait les newgroup ou usenet ? c'est à mon avis très marginal par rapport a la masse de gens qui accède a internet...
    • [^] # Re: Pff un peu léger

      Posté par . Évalué à -1.

      Il y a des conccurents: yahoo, MSN, etc. Si google faisait une bétise demain, les gens changerait de moteurs de recherche *très* facilement: c'est ce qu'on faisait dans le passé et il suffirait que google baisse sa garde pour que cela se reproduise: contrairement à Microsoft et ses formats .doc, (presque) rien n'empèche l'utilisateur de changer.


      Heureusement qu'il y a le "presque", google a tout de même réussi ce tour de force de s'imposé presque partout et notament dans les navigateur Mozilla : Téléchargé FireFox, installez-le et, ô surprise, google est là pour vous accueuillir, et c'est bien sûr le moteur de recherche par défaut du navigateur, donc, si on choisi un autre moteur de recherche, on doit faire un effort qu'on a pas a faire pour utiliser google. Même avec un gros scandal du genre Google qui revendrait directement des adresse e-mail GMail avec le profil commercial de l'utilisateur à des entreprises de spam*, la majorité des gens continuerais à utiliser google (par contre, peut-être que la Mozilla foundation réagirait enfin et que google ne serait plus le moteur de recherche par défaut, mais, au final, google ne perdrait quand même pas la majorité de leurs utilisateurs).

      * : Il va de soi qu'il ne sont pas assez bête pour faire ça aussi grossièrement, mais, c'est exactement ce qu'il font de manièrre détourné avec GMail, sauf qu'au lieux de spams, on a de "petites publicités discrette" en fin de mail.
      • [^] # Re: Pff un peu léger

        Posté par . Évalué à 7.

        Il va de soi qu'il ne sont pas assez bête pour faire ça aussi grossièrement, mais, c'est exactement ce qu'il font de manièrre détourné avec GMail, sauf qu'au lieux de spams, on a de "petites publicités discrette" en fin de mail.

        Euh... il me semble que non, pas du tout.
        Gmail, au contraire de yahoo, homail etc., n'altère pas le mail en collant une pub à la fin (ce qui, je trouve, est une pratique assez intolérable, surtout quand la pub est coposée d'images distantes)
        • [^] # Re: Pff un peu léger

          Posté par (page perso) . Évalué à 4.

          Il va de soi qu'il ne sont pas assez bête pour faire ça aussi grossièrement, mais,

          Gmail, au contraire de yahoo, homail etc., n'altère pas le mail en collant une pub à la fin


          Certes, ils n'altèrent pas le mail, et c'est super de recupérer ses mails avec thunderbird^Wevolution^Wkmail^Wson client préféré sans ces pubs, de la même manière que j'apprécie le fait de ne pas voir en fin de chaque mail envoyé un message publicitaire collé par le serveur smtp, comme le fait yahoo par exemple.

          Ça n'empêche que s'ils se décidaient à faire des pubs animées avec du son et tout, intégrées ou pas, ça changerai la donne.
          Pourquoi personnellement j'ai adopté google : interface dépouillée, s'il y a des pubs elles sont discrètes...
          Mais moi quand je lis ça :
          http://www.zdnet.fr/actualites/internet/0,39020774,39351398,(...) :
          Google leur propose d’intégrer des publicités audiovisuelles dans son programme Adsense.

          Ça me fait un peu plus peur, il va falloir qu'ils soient très fort pour rester discrets dans leurs pubs.

          On rencontre déjà par delà les clics quelques publicités en flash mélant son et image, Et le son c'est ce que je considère de pire dans une publicité sur le net.
          Un texte à l'écran ça ne regarde que toi, une vidéo à l'écran ça ne regarde que toi, et tu peux choisir de ne pas passer les yeux dessus, la petite pub dans le coin discret, elle ne fait pas de mal, parcequ'elle n'empêche pas de surfer.
          Mais tout d'un coup en recevant un message sonore, tout ton environnement est impliqué, tout ceux qui sont à coté de toi le subissent, et à la différence d'une publicité visuelle, tu ne peux pas détourner les yeux^Wles oreilles, tu subis, et tu n'y échappe pas. Toi comme ton voisin qui n'a rien à voir et qui ne surfe même pas.

          Alors, pour google, c'est encore du domaine du futur, mais on en rencontre déjà par ailleurs.
          Certes ce n'est pas parceque google en parle qu'ils le feront, mais comme ça se fait déjà, ça reste fort probable.

          ce commentaire est sous licence cc by 4 et précédentes

          • [^] # Re: Pff un peu léger

            Posté par . Évalué à 4.

            j'apprécie le fait de ne pas voir en fin de chaque mail envoyé un message publicitaire collé par le serveur smtp, comme le fait yahoo par exemple

            On peut discuter longtemps du caractère acceptable ou non de la pub sur le net, les avis sont assez partagés. En revanche, ce que j'apprécie réellement dans la pub gmail (pour autant qu'on puisse apprécier de la pub, évidemment), c'est sa méthode de diffusion, moins fourbe que chez la concurrence.
            En effet, google fait subir la pub à ses usagers (qui ont signé pour, en quelque sorte, et qui sont libres de leur choix) là où d'autres la font subir à des destinataires qui n'ont rien demandé.

            On rencontre déjà par delà les clics quelques publicités en flash mélant son et image, Et le son c'est ce que je considère de pire dans une publicité sur le net

            Tout à fait d'accord, c'est une calamité !
            Loué soit Adblock qui me permet de continuer à procrastiner au taf ! ;-)

            Certes ce n'est pas parceque google en parle qu'ils le feront
            [de la pub intrusive]
            , mais comme ça se fait déjà, ça reste fort probable.

            Grand bien leur en fasse. Ce sera le moment de récupèrer mes archives en pop et de les uploader ailleurs*. Ceci dit, ça prendrait à rebrousse-poil leur "coeur de cible", le geek, qui a tendance à être plutôt vigilant de ce côté, donc je dubite un peu sur la proximité d'un tel revirement.

            * exemple : laposte.net, qui propose 1Go en imap.
          • [^] # Re: Pff un peu léger

            Posté par (page perso) . Évalué à 2.

            Google leur propose d’intégrer des publicités audiovisuelles dans son programme Adsense

            Et d'après ce que j'ai pu lire dans des commentaires à ce propos, ces publicités ne se lanceront pas par défaut : il y aura un bouton Play à cliquer pour les visualiser. Tel que je l'imagine : une image statique avec un bouton Play.

            Bref, The Google Touch encore une fois.

            Par ailleurs, il est fort probable que comme pour les images, ce soit au webmestre de choisir s'il veut avoir ce type de publicité sur son site.
      • [^] # Re: Pff un peu léger

        Posté par . Évalué à 5.

        Je ne sais pour les pubs dans gmail, je n'utilise pas gmail, si tu n'aimes pas, qu'est-ce qui t'empèche d'aller voir ailleurs??
        C'est la ou on voit la différence avec Microsoft: rien ne te force a utiliser google ou ses outils alternatifs..

        Pour ce qui est de l'outil de recherche par défaut, je ne vois pas trop quelle importance ça a que google soit le moteur par défaut de Mozilla: c'est un très bon outil de recherche donc c'est un choix normal..
        Mais je n'aurais pas aimé que par exemple 'ask jeeves' un moteur pourri (mon expèrience avec date de quelques années) soit le défaut
    • [^] # Re: Pff un peu léger

      Posté par (page perso) . Évalué à 1.

      Bon, c'est un peu tard :
      Je me souviens encore de l'avant google ou les moteurs de recherche étaient vraiment mauvais et planquaient leurs accès dans des pages extrèmement lourde à charger (par modem)
      A cette époque, il y *avait* déjà raging.com, aka altavista sans toutes les pubs. Google s'est contenté d'appliquer la formule.
  • # Le seuil de danger

    Posté par (page perso) . Évalué à 10.

    Tant que google est remplaçable, il n'y a pas de danger. Dans le domaine de la recherche, par exemple, je peux passer sur yahoo demain. Et je peux vous garantir que les gens n'hésiteront pas une demie seconde si Google se met à abuser.

    La où le risque commence, c'est quand on stocke de l'information chez google. Je n'utilise pas GMail par exemple. Vous allez me répondre qu'on peut télécharger ses mails avec un client, mais qui le fait? Attention danger...
    Plus généralement, c'est la stratégie que semble poursuivre google: google notebook, google calendar, google base, etc.

    Utiliser google à travers des protocoles standardisés tels que http et html: OK
    Stocker des données dans un format propriétaire sur les serveurs de google: Je dis non.
    • [^] # Re: Le seuil de danger

      Posté par (page perso) . Évalué à 9.

      Le seuil de danger n'est pas perceptible. En effet, quand on fait une recherche, certains sites arrivent en tête et d'autres très loin derrière. Ce classement n'est pas neutre, les sites situés au delà de la troisième page ont très peu de chances d'être vus. Ce classement obligatoire favorise certains et pénalise d'autres sites sur des critères qui peuvent nous être cachés et influer sur notre économie et sur notre culture.

      Google est un excellent moteur de recherche qui me parait actuellement exempt de reproches. Cependant je reste vigilant et je me méfie par principe de tous les moteurs de recherche et autres portails chargés de me "simplifier" la vie.
      • [^] # Re: Le seuil de danger

        Posté par (page perso) . Évalué à 3.

        Ce que tu dis est vrai, et il le font déjà. Cela dit, rien n'empêche de jetter google pour un autre moteur de recherche. Quand tu auras tous tes fichiers chez google, par contre, tu seras pieds et poings liés.

        Ce que je voulais dire c'est que tant que tu peux te passer d'eux, le danger et limité.
      • [^] # Re: Le seuil de danger

        Posté par . Évalué à 5.

        Google est un excellent moteur de recherche qui me parait actuellement exempt de reproches.

        N'exagérons rien tout de même. Voici un extrait de l'article Démocratie et notoriété sur Internet qu'a publié le mathématicien Jean-Paul Delahaye dans le numéro du mois de novembre 2005 de la revue Pour la science :
        La firme Google détient un pouvoir considérable en choisissant elle-même les spécificités de ses algorithmes et il serait normal que chacun soit informé sur ses méthodes qui sont imposées dans la plus grande opacité et le plus total arbitraire aujourd'hui. Google juge chaque page, cela a parfois des conséquences graves pour les individus et les sociétés comerciales dont le succès dépend directement du Pagerank que Google leur attribue : il est donc nécessaire que soit rendue publique la méthode de classement. Chacun a le droit de savoir selon quelles lois on le juge. Même s'il est vrai que la façon la plus efficace pour avoir un bon Pagerank est simplement d'être un bon site que tout le monde souhaite référencer, la notation secrète produite par Google est en contradiction avec le génial principe d'équité totale du surfeur aléatoire.
        • [^] # Re: Le seuil de danger

          Posté par (page perso) . Évalué à 8.

          Si les algorithmes étaient publics, il y aurait encore plus de triche sur le "page rank". Il y a des personnes dont le métier est de faire monter le page rank des sites de leurs clients. Pour les contrer, Google met en place des mesures qui ont pour but de limiter l'influence de ces classements artificiels. Voyez les conseils aux webnmestres sur http://www.google.fr/support/webmasters/

          Dans l'ensemble ça ne fonctionne pas si mal que ça mais ça n'enlève rien au pouvoir considérable de Google qui pourrait être détourné très discrètement par des gens sans scrupules. C'est pour cela que notre vigilance et notre esprit critique ne doivent pas se relâcher.
          • [^] # Re: Le seuil de danger

            Posté par (page perso) . Évalué à 4.

            Si l'algorithme était public, il y aurait plus de triche au début, mais le système serait également amélioré plus rapidement.

            C'est le débat classique sécurité vs obscurité.
    • [^] # Re: Le seuil de danger

      Posté par (page perso) . Évalué à 1.

      Je suis d'accord que le danger de "vol" d'information est réelle.
      Mais bon personnellement j'utilise GMail car c'est vraiment pratique quand on change de poste tout le temps.
      Quand je n'ai pas envie que Google regarde le contenu de mes mails ben je le crypte avec un petit coup de GPG.
      Et ma clef (ou celle de mes correspondant) n'ira pas chez Google :))

      Toutefois je reste 100% d'accord avec toi et je rêverais d'un service pour lequel je sais que celui qui offre le service ne peut pas regarder ce que j'y mets.
      • [^] # Re: Le seuil de danger

        Posté par . Évalué à 2.

        A quand "Pretty Google Privacy" ? (non, ce n'est pas un titre de film comique)
        Pour le moment, l'usage des mails cryptés est hélas trop peu répandu, et ce à cause de la complexité du système pour l'utilisateur lambda, mais imaginons que Google propose un service du style "création automatique des clés et enregistrement sur Google KeyServer", combien de personne y verront une opportunité ?
      • [^] # Re: Le seuil de danger [One more thing]

        Posté par . Évalué à 1.

        Toutefois je reste 100% d'accord avec toi et je rêverais d'un service pour lequel je sais que celui qui offre le service ne peut pas regarder ce que j'y mets.
        A quand une distrib qui automatise le personnal hosting ? ^^
      • [^] # Re: Le seuil de danger

        Posté par (page perso) . Évalué à 1.


        Mais bon personnellement j'utilise GMail car c'est vraiment pratique quand on change de poste tout le temps.


        Pourquoi ne pas utiliser tout simplement un serveur IMAP et/ou un webmail ? L'avantage est que tu peux tout à fait utiliser un service d'hébergement dont tu ne doutes pas de la moralité (au pire, ta propre machine si c'est faisable).


        Quand je n'ai pas envie que Google regarde le contenu de mes mails ben je le crypte avec un petit coup de GPG.
        Et ma clef (ou celle de mes correspondant) n'ira pas chez Google :))


        Excellente idée. D'ailleurs, ça serait pas mal d'avoir un client GMail qui intègre une gestion du chiffrement/déchiffrement GPG, pour éviter d'avoir à le faire manuellement.

        Mais pour de vrai, encore une fois, je vois vraiment pas pourquoi utiliser GMail at all (si quelqu'un·e a un équivalent français...).
        • [^] # Re: Le seuil de danger

          Posté par (page perso) . Évalué à 2.

          > pourquoi utiliser GMail at all (si quelqu'un·e a un équivalent français...).

          Tout court me parait un bon candidat.
        • [^] # Re: Le seuil de danger

          Posté par (page perso) . Évalué à 7.


          Excellente idée. D'ailleurs, ça serait pas mal d'avoir un client GMail qui intègre une gestion du chiffrement/déchiffrement GPG, pour éviter d'avoir à le faire manuellement.


          Très honnêtement je me demande pourquoi celà n'existe pas déjà si ce n'est pour que Google puisse indexer/fouiller le contenu des mails :(((
          Et j'avoue que ça me chagrine pas mal.


          Mais pour de vrai, encore une fois, je vois vraiment pas pourquoi utiliser GMail at all


          Sans volonté de faire de la pub, je trouve simplement que:

          1) C'est de loin la meilleure interface Webmail du moment,
          avec en vrac:
          Complétion addressbook, fils de discussion, rapidité,
          ne perds pas le mail que tu es en train d'écrire si ta connexion tombe,
          pas besoin d'effacer (en tout cas en ce qui me concerne pas avant 3 ans
          à peu près), filtre anti-spam intégré, classement auto via les 'tags',
          redirection ou copie des mails vers une autre adresse, ...

          2) Gmail te permets de faire du pop3 par lequel tu reçois (en POP)
          les mails que tu as envoyés via le Webmail

          et ça à ma connaissance aucun autre Webmail+POP ne le fait.
          Encore mieux si tu envoyes tes mails avec ton client "lourd"
          (evolution, kmail etc...) via le smtp Gmail tu retrouves également
          les mails envoyés dans ton Webmail.
          En gros tu peux utiliser le Webmail ET ton client POP
          en ayant les mêmes mails stockés des 2 côtés.

          Bref utiliser un autre Webmail + mon client POP habituel
          avec "un autre" fournisseur me ferait bel bien perdre pas
          mal d'avantages "techniques" de gmail.

          Maintenant si un projet libre me permettait de m'installer un
          gmail-like sur un serveur perso, alors là je ferais probablement
          le changement.

          Je ne travaille pas pour Google, mais je reconnais leur avance
          technique actuelle. Si je me trompe corrigez moi.
          • [^] # Re: Le seuil de danger

            Posté par (page perso) . Évalué à 2.


            Gmail te permets de faire du pop3 par lequel tu reçois (en POP)
            les mails que tu as envoyés via le Webmail
            et ça à ma connaissance aucun autre Webmail+POP ne le fait.
            Encore mieux si tu envoyes tes mails avec ton client "lourd"
            (evolution, kmail etc...) via le smtp Gmail tu retrouves également
            les mails envoyés dans ton Webmail.
            En gros tu peux utiliser le Webmail ET ton client POP
            en ayant les mêmes mails stockés des 2 côtés.

            Bref utiliser un autre Webmail + mon client POP habituel
            avec "un autre" fournisseur me ferait bel bien perdre pas
            mal d'avantages "techniques" de gmail.


            Cette solution est facilement réalisable sans utiliser gmail
            J'ai un serveur kolab + horde et j'utilise kontact (kmail) en imap

            Horde met les mails envoyés dans un répertoire (sent-mail)
            Ma config de kmail me propose de choisir le dossier dans lequel mes mails envoyés sont placés. Je lui dis simplement que c'est sent-mail et c'est réglé

            Evidemment c'est pas faisable avec tout les serveurs, mais si c'est de l'imap alors je pense pas qu'il y ait trop de problèmes.
            • [^] # Re: Le seuil de danger

              Posté par . Évalué à 2.

              Vous oubliez que GMail permet de mettre des libellés aux mails, d'en mettre plusieurs, ce qui est un moyen fort pratique de classer son courrier et de le retrouver plus facilement. A ma connaissance, c'est la seule webmail à faire ça et je n'ai pas encore vu de client mail qui propose de faire cela de façon aussi naturelle et simple.
              • [^] # Re: Le seuil de danger

                Posté par . Évalué à 3.

                On peut tout aussi bien faire avec de l'IMAP.. on laisse tout dans l'INBOX (ou n'importe quel autre dossier/répertoire d'ailleurs), et on place des .. "FLAGS" aux messages.. On peut donc mélanger les avantages (oui les inconvénients aussi) des 2 solutions :)

                Bon, encore faut-il que les serveurs/clients le permettent "bien"...
          • [^] # Re: Le seuil de danger

            Posté par . Évalué à 4.

            Excellente idée. D'ailleurs, ça serait pas mal d'avoir un client GMail qui intègre une gestion du chiffrement/déchiffrement GPG, pour éviter d'avoir à le faire manuellement.

            Très honnêtement je me demande pourquoi celà n'existe pas déjà si ce n'est pour que Google puisse indexer/fouiller le contenu des mails :(((

            C'est a dire que GPG en javascript, ca risque d'etre un peu la mort quand meme. Les autres solutions a priori, c'est :
            -avoir la clef GPG sur le serveur et le serveur qui chiffre/dechiffre.
            -la page web qui appelle ton outil de chiffrement/dechiffrement local. Ca sonne un peu trou de secu quand meme.
            -un navigateur modifie pour pouvoir le faire.

            Mais si tu as une idee de facon de mettre en oeuvre l'idee, je suppose qu Google serait ravi de t'offrir un job pour faire ca....
            • [^] # Re: Le seuil de danger

              Posté par . Évalué à 3.

              Hmmm si on part du principe que le but de Google avec GMail est l'analyse des données contenues dans les mails, je doute fortement qu'ils aient intérêt à (engager quelqu'un pour) développer une solution de chiffrement forte du contenu des messages... à moins d'avoir les clés privées bien sur.
            • [^] # Re: Le seuil de danger

              Posté par . Évalué à 2.

              J'avais dans l'idée de faire une extension FireFox pour ça.. J'avais même trouvé un nom, "GPGMail", mais j'ai jamais eu le temps de m'y coller :-\
              En se basant sur enigmail pour toute la partie GPG, ça devrait être jouable...
          • [^] # Re: Le seuil de danger

            Posté par . Évalué à 1.

            Complétion addressbook, fils de discussion, rapidité,
            ne perds pas le mail que tu es en train d'écrire si ta connexion tombe,
            pas besoin d'effacer (en tout cas en ce qui me concerne pas avant 3 ans
            à peu près), filtre anti-spam intégré, classement auto via les 'tags',
            redirection ou copie des mails vers une autre adresse, ...

            Ce que je reproche au service gmail, c'est l'impossibilité de créer un dossier annexe.
            Deuxième bémol : l'impossibilité de joindre certaines extensions de fichiers. (certes, c'est pratique pour éviter les virus...)

            Sinon, il est vrai que je n'ai pas a me plaindre du filtre anti-spam : je n'en ai jamais reçu sur gmail.
          • [^] # Re: Le seuil de danger

            Posté par (page perso) . Évalué à 1.


            Très honnêtement je me demande pourquoi celà n'existe pas déjà si ce n'est pour que Google puisse indexer/fouiller le contenu des mails :(((


            Au temps pour moi, je me suis mal exprimé: je parlais d'un client alternatif pour accéder à ses mails GMail, pas d'implémenter ça dans l'interface officielle. De toute façon, une gestion des clés via l'interface web signifierait laisser la clé privée côté serveur (comme le fait squirrelmail), et donc aucun intérêt en l'occurrence.
  • # Le libre dans tout ça

    Posté par . Évalué à 6.

    Comme le suggère le signale, on peut s'interroger sur Google et le libre (si mes yeux fatigués ont pas raté quelque chose...)

    Pour moi, Google, c'est :
    - des applis web modernes, intéressantes et efficace (calendar, gmail, gtalk, maps, etc.)
    - une contribution au libre grâce aux Summer Of Code
    - l'utilisation et la participation à des technologies libres. (Jabber, etc.)
    - des trucs non libre et sous windows uniquement aussi (paaas bien !)

    Donc oui le monopole me fait un peu peur, j'aime pas savoir qu'ils ont en base de donnée mes mails, mes rendez vous, ma position sur la carte et je ne sais quoi... mais en dehors de ça, puisque je n'utilise pas tous leurs services, ils ont un certain mérite et on ne peut pas trop trop se plaindre de leur produits, la majorité du temps gratuits et performants.

    Donc actuellement, je ne saute pas sur tous leurs services, mais je soutient leur engagement dans le libre et leurs inovations :)
    • [^] # Re: Le libre dans tout ça

      Posté par . Évalué à 1.

      Quand je vois la la facilité avec laquelle google s'est plié à la "législation" (du marché ?) en censurant le web chinois...

      Tout en soutenant en effet les standarts ouverts (satisfaire le futur client :) ?)

      Mais leur cotation en bourse ne les incitera pas forcément à plus d'humanisme à l'avenir...


      Vigilance...

    • [^] # Re: Le libre dans tout ça

      Posté par . Évalué à 4.

      ils ont un certain mérite et on ne peut pas trop trop se plaindre de leur produits, la majorité du temps gratuits et performants.


      Google n'est pas gratuit, on paye en regardant de la publicité, un service véritablement gratuit est un service qui ne contient pas de publicité.

      Quand à la qualité, si déverser des tonnes de sites dans lesquels ont trouve forcément ce qu'on cherche est un gage de qualité, alors, oui, leur moteur de recherche est de qualité, mais d'après moi, ça fait longtemps qu'ils ont de gros effort à faire concernant la pertinance de leur résultat, mais le publique en redemande, alors, pourquoi se casser la tête à faire mieux ?
      • [^] # Re: Le libre dans tout ça

        Posté par . Évalué à 3.

        C'est juste.
        J'ai tendance à oublier cet aspect là, quand j'ouvre mon navigateur avec l'extension "CustomizeGoogle", les publicités, je ne sais pas ou elles sont :)

        Pour la pertinance de leurs résultats, si il y a mieux ailleurs je suis preneur !
        Google reste une entreprise ayant pour but d'augmenter leurs bénéfices et parts de marché... d'autres le font sans penser au libre du tout, on peut déjà être reconnaissant à Google de nous offrir un peu de support.

        J'arrête ici ma prose pro-Google (j'ai déjà du me forcer...) en notant que je préfère voir autour de moi des personnes créant un compte gmail que hotmail ... même si certains diront que cela contribue au monopole de Google, qui peut retourner sa veste envers le libre à tout moment.
        • [^] # Re: Le libre dans tout ça

          Posté par (page perso) . Évalué à 1.

          Pour la pertinance de leurs résultats, si il y a mieux ailleurs je suis preneur !


          c'est claire!! Quand tu regardes les stats de visite d'un des site que je gère :
          google est le 1er robot à passer.... ensuite plus loin vient yahoo et beaucoup plus loin msn et les autres.... je trouve ca assez représentatif
        • [^] # Re: Le libre dans tout ça

          Posté par . Évalué à 0.

          Pour la pertinance de leurs résultats, si il y a mieux ailleurs je suis preneur !


          Bon, je ne prétends pas que cela soit valable pour tout type de recherche, mais je trouve cet exemple assé éloquent: une simple recherche avec le mot clef http sur google.fr et sur alltheweb.com

          Il n'y a pas photo! Pour ceux qui ne veulent pas faire le test eux mêmes...

          alltheweb.com renvoie comme premiers résultas:
          http://www.w3.org/Protocols/ , http://en.wikipedia.org/wiki/HTTP , http://www.ietf.org/rfc/rfc2616.txt , ...

          Dans le cas de google.fr on a:
          http://www.lemonde.fr/ , http://fr.yahoo.com/ , http://www.bnf.fr/ , ...

          Yapaçadéchire gogole :) vive la pertinence des résultats
          • [^] # Re: Le libre dans tout ça

            Posté par . Évalué à 9.

            c'est vrai que sur un seul mot, on peut juger la pertinence d'un moteur ...

            [ ya pas quelqu'un pour faire une blague avec la pertinence de son commentaire ? ]
          • [^] # Re: Le libre dans tout ça

            Posté par . Évalué à -1.

            J'ai fait le test, effectivement ce n'est pas très flatteur pour google.

            Cependant, il faut comparer ce qui est comparable. Alltheweb cherche des pages en anglais, et google.fr en français. Pour être objectif, on peut donc aller sur google.com in english, taper http et cliquer sur I'm feeling lucky... C'est encore mieux :o)
          • [^] # Re: Le libre dans tout ça

            Posté par (page perso) . Évalué à 8.

            Hummm, je ne veux pas conparer alltheweb, google, ou qui que ce soit d'autre.

            Cependant, il est souvent intéressant de regarder un peu en détail les connexions qui sont faites lorsque l'on utilise un site web.

            Dans le cas de "alltheweb.com", toute recherche fait appel à 2 sites web, qui n'ont à priori rien à voir avec alltheweb.com, et encore moins avec la dite recherche :

            Exemple chez moi :
            bsav.search.yahoo.com/serv?s=xxxxxxx&t=xxxxxxxxx&_ylb=xxxxxxxxxxxxxxxx....
            us.bc.yahoo.com/b?P=xxxxxxxxxxx....

            Ces données sont extraites des log de Privoxy ( http://www.privoxy.org/ ), un proxy antipub, qui fait un boulot similaire à "AdBlock", mais en plus puissant.

            Bien évidement, je n'utilise pas les services de Yahoo, et donc ces connexions n'ont à priori rien à faire ici. Mais en fait, en y regardant d'un peu plus près, on se rend compte que "alltheweb.com" EST yahoo.

            Enfin, ce qui m'inquiète un peu plus : Tout clic sur un lien du résultat de la recherche (en vert) passe par Yahoo avant de renvoyer sur le site en question. Donc Yahoo SAIT que vous avez clicé sur ce lien là de la recherche.

            Je ne sais pas si cette technique est utilisé afin de juger de la pertience de la réponse affichée. Mais en tout cas, Yahoo identifie mieux le sujet qui vous a intéressé dans la question posée.

            A noter qu'en 7 ans d'utilisation de Google, je n'ai vu que 2 fois ce type de comportement (passage par le site de Google avant d'être redirigé sur le resultat de la recherche). Alors que dans le cas de "alltheweb", c'est de toute évidence systématique.

            Mais je ne fais pas non plus l'appologie de Google. Le cookie qu'il place systématiquement est un outil, basique certes, permettant d'identifier les besoins de l'Internaute. Et quand aux autres outils de Google (GMail, GTalk), je ne les utilise évidement pas du fait de ce qui est écrit dans le "contrat d'utilisation" (entre autre, l'analyse par des robots des données échangées).

            Je n'ai pas de solution miracle à ce problème de confidentialité, ou d'indiscrétion. Si ce n'est quelques outils de base :
            - Privoxy ( http://www.privoxy.org/ ) afin de filtrer un maximum de choses. Cela supprime les http-referer, une partie des cookies, les pubs, etc...
            - Le mécanisme d'exception de cookies de Firefox (Edition / Préférences / Vie privée / Cookies / Exception)
            - Un petit script de ma conception, qui supprime tout les cookies à chaque démarrage de Firefox, exception faite de ceux d'une "white list". Ainsi, je ne concerve que les cookies de 3 sites dont j'ai réellement besoin (et LinuxFR est l'un de ces 3 sites). A ceux que cela intéresse, je peux envoyer le dit script par mail. Me contacter en privé pour cela.
            • [^] # Re: Le libre dans tout ça

              Posté par . Évalué à 2.

              Merci, pour ce commentaire.

              Mon but n'était effectivement pas de montrer la supériorité de l'un ou de l'autre. Mais uniquement de rapeller que google n'est pas forcément ce qui se fait de mieux au niveau de la pertinence des résultats dans toutes les situations. Cette anecdote (*) voulait juste rapeller (humblement) que comme d'habitude la meilleure solution c'est la diversité de choix.

              Par contre, jusqu'à aujourd'hui, je ne m'étais pas aperçu que chaque lien de alltheweb passait par yahoo. C'est pourtant évident, ça apparait dans la barre d'état au survol de la sourie! Ma seule excuse :p c'est qu'en fait je ne me sert quasiment exclusivement de google. Car effectivement, pour 95% de mes recherches, c'est lui le plus pertinent.


              (*) que je persiste a trouver drôle désolé
            • [^] # Re: Le libre dans tout ça

              Posté par . Évalué à 1.

              vu le nombre de sites qui incluent volontairement dans leurs pages ceci :

              http://www.google-analytics.com/urchin.js

              (exemple : script src="http://www.google-analytics.com/urchin.js" type="text/javascript" )

              ou encore le grandiose pagead2.googlesyndication.com, franchement, je les trouve aussi envahissants que les fils à la patte de xiti, weborama, les cybermonitor et autres prof.estat.com de Mediametrie

              tracking, tracking, quand tu nous tiens. je vais presque regretter doubleclick, tiens...

              hein, quoi, ils disent qu'ils ne vont pas s'amuser à faire des aggrégations, à regarder qui visite CNN puis Slashdot dans la même journée, les compter et en tirer des conclusions nébuleuses ? que c'est une histoire de confiance avec nous, vous dites ? ca tombe bien, je ne leur fais pas confiance pour ça.
            • [^] # Re: Le libre dans tout ça

              Posté par . Évalué à 2.

              Un petit script de ma conception, qui supprime tout les cookies à chaque démarrage de Firefox, exception faite de ceux d'une "white list"


              Pas besoin de script firefox le fait tout seul, au moins des les dernières versions
              • [^] # Re: Le libre dans tout ça

                Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                J'imagine que tu veux parler des boutons "Bloquer" et "Autoriser" dans Edition / Préférences / Vie privée / Cookies / Exception ?

                Effectivement, on peut avec ces options avoir le comportement suivant "Tout les cookies sont par défaut interdit, sauf ceux d'une 'liste blanche'".

                Cependant, bon nombre de sites ont un comportement "anormal" lorqu'on leur interdit leurs cookies, ou, comme le fait FF, on leur cache le fait que le cookie n'a pas été créé.

                C'est pourquoi je préfère laisser les sites poser leurs vilains petits cookies, quitte à ce que le ménage soit fait au prochain démarrage de FF (via mon script). Je ferme suffisament de fois FF par jour (ce n'est pas un problème de stabilité de l'application ou de la machine), ainsi le ménage est souvent fait.

                Il n'empèche que j'utilise quand même le bouton "Bloquer" pour interdir les cookies qui reviennent trop souvents (Google, Xiti, akamai.net, etc...)
                • [^] # Re: Le libre dans tout ça

                  Posté par . Évalué à 4.

                  Regarde bien il y a un choix par défaut "keep cokkies" : "until i close firefox"
                  Les cookies restent autorisés mais juste pendant une session, et sont supprimé pour la prochaine fois ou tu redémare firefox.
                  • [^] # Re: Le libre dans tout ça

                    Posté par (page perso) . Évalué à 3.

                    Bien joué !!

                    J'étais persuadé que FF effacait tout les cookies, y compris ceux qui étaient considés comme autorisés. Mais en fait, ceux que l'on a autorisé sont les seuls qui sont gardés.

                    Ca marche nickel ! Merci de l'info !
  • # Que faire?

    Posté par (page perso) . Évalué à 6.

    Chez moi ou dans mon établissement scolaire je met dans les machines auquel j'ai accés une page html avec un tableau de liens vers plusieurs moteurs de recherches, portails, sites de référence comme framasoft (ou le réctorat), etc...

    Lorsqu'on lance un navigateur on tombe immédiatement sur cette page, et donc on voit qu'il n'y a pas que google.

    L'idée est venue de la lourde tendance des élèves à rendre des exposés-google.
    Je me suis dit qu'il fallait commencer par éduquer ... les éducateurs, et moi même.

    Par contre j'ai pu voir que de nombreux profs malgrés tout vont systèmatiquement sur Google. mais je suis dans une région de fins de carrières, (sud ouest) et l'informatique fait peur, et la réflexion sur comment utiliser l'informatique encore plus.

    L'obstacle chez les jeunes profs est plutôt : <<je veux l'outil le plus performant pour MOÀÀÀ et ma carrière, et le reste ne me regarde pas>>.

    Donc ça marche un peu, mais pas avec tout le monde.

    Finalement si un jours nous serons sous la dictature de google, µ$, ou d'un autre "grand satan", c'est parce que beaucoup de gens l'auront voulu.
    La liberté fait elle peur?
    • [^] # Re: Que faire?

      Posté par (page perso) . Évalué à 3.

      TRES bonne idée ca :)

      Si ca ne te derange pas tu pourrais partager cette page web et me l'envoyer ? (par message privé ou sur ashashiwa chez lemaildegoogle;)

      Comme ca on pourrait échanger des remarques.

      D'ailleurs, ayant appris il y a peu l'existence de Freemind et l'utilisant quasiment quotidiennement depuis maintnant 2 mois, j'en ai fait de la pub a mes collègues.

      Je l'installe la semaine prochaine partout et je pense que certains profs demanderont pour les exposés : l'exposé en lui-même + la carte mentale correspondante.
      • [^] # Re: Que faire?

        Posté par (page perso) . Évalué à 3.

        Elle est là:
        http://www.predoenea.org/divers/indexnav.html

        et naturellement libre GPL et tout ça.

        je crois surtout que chacun peut faire mieux pour lui même.
        • [^] # Re: Que faire?

          Posté par . Évalué à 4.

          c'est une bonne initiative.
          Pour faire mieux, désolé je n'ai pas pu m'empêcher, il faudrait corriger cette coquille : acceuil -> accueil (surtout que c'est pour une école...)

          Sinon cela serait bien d'inclure un formulaire de saisie pour chaque moteur, comme cela les élèves pourraient lancer la recherche directement depuis l'un des moteurs de ta page.

          Enfin, il existe cet outil qui est plutôt intéressant et original, et permet de comparer rapidement des recherches :

          http://www.manhack.net/

          Only wimps use tape backup: real men just upload their important stuff on megaupload, and let the rest of the world ~~mirror~~ link to it

    • [^] # Re: Que faire?

      Posté par . Évalué à 2.

      Par contre j'ai pu voir que de nombreux profs malgrés tout vont systèmatiquement sur Google.

      Et c'est mal ? Quel est le probleme d'utiliser google si l'on est satisfait des resultats ?

      mais je suis dans une région de fins de carrières, (sud ouest) et l'informatique fait peur, et la réflexion sur comment utiliser l'informatique encore plus.

      Franchement, je vois pas le rapport. Un personne qui utilise correctement l'informatique ne doit surtout pas utiliser google ?

      Finalement si un jours nous serons sous la dictature de google, µ$, ou d'un autre "grand satan", c'est parce que beaucoup de gens l'auront voulu.
      La liberté fait elle peur?


      De quelle dictature de google parles tu ? Rien ne nous empeche d'utiliser d'autres moteurs de recherche.
  • # donation openbsd

    Posté par . Évalué à 5.

    Bon ça n'a pas de rapport mais comme je ne pense pas avoir vu l'info ici j'aimerais souligner que Google à fait une donation de 10 000 $ à openBsd .. cf http://undeadly.org/cgi?action=article&sid=2006051709110(...)
  • # google pour moi

    Posté par . Évalué à 2.

    Google pour moi, c'est une formidable base d'information. Que le format de stockage sur dans les serveurs google soit libre ou pas on s'en fout. Il aggregent une quantité allucinante d'information sur les utilisateurs, et il ne faut se voiler la face : c'est leur modèle économique.
    Ils font plein de technologies innovantes et participent à à beaucoup de projets libres par le biais de leur Summer Of Code. Ils participent aussi à la démocratisation de Jabber (GTalk), de Ajax (Google Maps/Gmal/...).
    Mais ils restent un agrégateur d'information sur la vie personnelle des gens.

    La question n'est pas de savoir si l'utilisateur peut facilement changer de moteur de recherche (easy), de compte email (un peu moins facile, faut importer les mails), ... mais de savoir COMMENT nos informations sont utilisé par la boite. N'y a t il pas une clause dans les conditions d'utilisation de gmail indiquant que le contenu de nos mails peuvent être utilisé pour générer une publicité ciblée?

    C'est leur modèle économique, on aime on reste, on n'aime pas on part. C'est aussi le modèle économique vers lequel souhaite se diriger Microsoft quand ils décrivaient l'incrustation des publicités dans le prochain Windows.

    Google a eu le mérite de réaliser ce que Microsoft voulait faire depuis des années (je crois avoir entenu cet histoire de vendre des "services" en ligne plutot que des logiciels depuis ~1997-1998), Google à racheter Writely. Il ne leur manque que le tableur en ligne. Ne nous inquiétons pas, c'est ce que Krosoft le fera.

    Personnellement j'utilise google (moteur de recherche), google earth (quand je suis sous windows), google desktop (sans les fonctionnalités avancées), google maps (donc sans données nominatives).
    Pour les mails en lignes, j'ai mon webmail perso sur mon hébergeur, j'utilise aussi netvibe et meebo. Que néni de leur pratique en ce qui concernent la détention d'information? En tout cas, ça a le mérite d'être décentralisé...
  • # Comparaison des moteurs de recherche

    Posté par . Évalué à 4.

    JDNet vient de faire paraître un comparatif des moteurs de recherche sur leur site :
    http://www.journaldunet.com/0504/050420moteurs.shtml

    Pour ma part, lorsque je recherche des documents français, VOILA me donne plus de références que GOOGLE .

    J'utilise parfois aussi un métamoteur vraiment intéressant sur sa manière de présenter les résultats : KARTOO .
    • [^] # Re: Comparaison des moteurs de recherche

      Posté par (page perso) . Évalué à 2.

      Et l'annuaire DMOZ?
      Qu'en pensez vous?
      http://dmoz.org/World/Fran%c3%a7ais/
      • [^] # Re: Comparaison des moteurs de recherche

        Posté par . Évalué à 3.

        Tiens,
        je remarque qu' Exalead (oui, je m'intérese de plus en plus à ce moteur "serenditpity", dans l'oeil du cyclone Quaero) base une partie de ses résultats sur Dmoz.
        (d'ailleurs, sur la page de Dmoz on voit le logo AOLSearch, et AolSearch en france=Exalead, tout est lié).

        Toujours est-il que dans une recherche Exalead, on parcours l'arborescence de Dmos (en vert dans les réslutats) quand on creuse les catégories.
        Seul ennui (d'apres ce que j'ai testé), une fois qu'on a plongé dans l'arborescence de Dmoz avec Exalead ("Rubriques associées", on a QUE les résultats de Dmoz. On perd donc les sites non-référencés et donc non catégorisés.
        Dommage, parce que du coup c'est moins bien.


        voila, je viens de découvrir ça, et maintenant vous le savez aussi.
      • [^] # Re: Comparaison des moteurs de recherche

        Posté par . Évalué à 2.

        Ben c'est un annuaire, c'est different d'un moteur de recherche.
        D'ailleurs :
        http://www.google.com/dirhp
      • [^] # Re: Comparaison des moteurs de recherche

        Posté par . Évalué à 1.

        Je me pose la même question.
        Il manque un peu de contributeurs non ?
        Et la licence n'est pas tout à fait libre, non ?
        Et les communautés de tagueurs sont plus à la mode :-)
  • # Eh oui

    Posté par . Évalué à 2.

    C'est un peu triste, mais je pense que ce qui arrive à tous ceux qui ont de bonnes idées et parviennent à les exploiter.
    Oui, ils ne tarderont pas à être en situation de monopole, mais ils font des produits de qualité (même si l'imap dans gmail me plairait bien), et avec une politique vis-à-vis du libre bien meilleure que la plupart des entreprises.

    Donc on peut apprécier et utiliser tout en conservant une certaine distance, bien-sûr.

    Le problème est qu'il est difficile de trouver de bonnes alternatives. Google, le moteur de recherche, est réellement performant, léger, contrairement à des Yahoo/MSN Search surchargés de pub et d'inutilités.
    De même, gmail a ouvert la voie d'un hébergement email de grande capacité avec un webmail bien fichu.
    Je crois savoir qu'il existe des moteurs de recherche expérimentaux libres. Pourquoi leurs auteurs n'essaient pas de le répandre ? Le mettre sur un petit serveur pour commencer, et le faire crawler un maximum, tout en faisant de la pub ?
    Pour l'hébergement email, c'est plus délicat, mais une fois encore, il y a plusieurs possibilités.

    C'est à chacun de faire ses choix: soit ce qui existe nous satisfait, et on l'utilise, soit on se bosse sur une alternative. Quand on vois le succès de Firefox, on ne peut qu'être encouragé !
    • [^] # Re: Eh oui

      Posté par . Évalué à -1.

      en quoi est-il dérangeant que google collecte des informations personnelles ? du moment que c'est traité exclusivement par des machines ?
      • [^] # Re: Eh oui

        Posté par . Évalué à 4.

        Parce qu'on ne sait pas qui peut accéder à ses informations dans le futur...
      • [^] # Re: Eh oui

        Posté par (page perso) . Évalué à 4.

        en quoi est-il dérangeant que google collecte des informations personnelles ? du moment que c'est traité exclusivement par des machines ?


        Poème écrit à Dachau par le Pasteur Martin Niemöller

        Als die Nazis die Kommunisten holten,
        habe ich geschwiegen;
        ich war ja kein Kommunist.
        Als sie die Sozialdemokraten einsperrten,
        habe ich geschwiegen;
        ich war ja kein Sozialdemokrat.
        Als sie die Gewerkschafter holten,
        habe ich geschwiegen,
        ich war ja kein Gewerkschafter.
        Als sie mich holten, gab es keinen mehr,
        der protestieren konnte.”

        Lorsque les nazis sont venus chercher les communistes
        Je n'ai rien dit
        Je n'étais pas communiste.
        Lorsque ils sont venus chercher les socio-démocrates
        Je n'ai rien dit
        Je n'étais pas social -démocrate.
        Lorsque ils sont venus chercher les syndicalistes.
        Je n'ai rien dit
        Je n'étais pas syndicaliste
        Lorsque ils sont venus chercher les catholiques
        Je n'ai rien dit
        Je n'étais pas catholique.
        Lorsque ils sont venus chercher les juifs
        Je n'ai rien dit
        Je n'étais pas juif.
        Puis ils sont venus me chercher
        Et il ne restait plus personne
        pour protester.

        Je veux dire par là que les gros problèmes peuvent venir doucement sans qu'on le voit forcément dans la vie quotidienne.
        C'est la nature du système et surtout les rapports de pouvoirs qu'il faut TOUJOURS suspecter.
        L'informatique est le traitement automatisé de l'information. Le contrôle de l'information est le vériotable pouvoir, surtout à notre époque.

        Il me semble que c'est pour celà qu'il y a un mouvement des logiciels libres.


        (Et tant pis pour le point machin)
  • # De la diversité !

    Posté par . Évalué à 2.

    "Google soutient le libre !"

    A ben heureusement, parce qu'ils ne font pas tourner les bécanes sous D0S. Avec 30000 unités environ en majeur partie sous linux et un peu BSD, Google peut bien s'acheter une conduite en filant 10000$ à BSD. Bravo, mais ça fait de Google une belle profiteuse qui engrenge des milliards pour ses actionnaires, bien plus que pour ses développeurs externes... En attendant, le fameux algo d'indexation détenu par l'Université de Berkeley est toujours en licence d'exploitation EXCLUSIVE pour Google. Vous appelez ça libre vous ?!

    Sa force est d'avoir, grâce à ses commerciaux et financiers (pas Brin et Page) actualisé le modèle économique de l'informatique (plus vite que M$) au-delà de l'OS et du service pagesjaunes du siècle dernier... Mais ne nous fourvoyons pas, il fallait bien UNE boîte qui explose tout. Si ça n'avait pas été Google, ça aurait été une autre, en ce qui concerne les moteurs de recherche en tous cas..

    Car il est vrai que les monopoles se développent très vite sur le net : d'une part avec l'aide des formats propriétaires et d'autre part parce qu'une écrasante majorité des gens préfère utliser ce que tout le monde utilise plutôt que d'aller découvrir de nouvelles interfaces et encore moins de nouvelles marques (Horreur !). Même si ces 2 points sont liés, c'est le dernier qui me fait le + peur... Les gens n'ont pas peur du monopole et en redemande même, ils veulent du tout cuit et faire comme les autres... C'est tout de même dingue que le continent européen commence juste à imaginer l'idée du développement d'un moteur. 10 ans après les ricains, bravo... Nous fallait-il autant de temps, et les milliards de capitaux vers San José pour comprendre l'enjeu de la chose ?

    Mais que faudra-t-il faire pour convaincre qu'on peut faire aussi bien et même mieux que Google ? S'appeler Moogle, Tagle, Coodgle ? Non, c'est montrer que nous avons TOUS intérêt à donner des points aux concurrents. Mais évidemment, les monopoles sont contre. C'est tout le paradoxe du monde économique actuel : favoriser la concurrence (libéralisme), mais surtout les monopoles (protectionnisme).

    Le gros danger finalement, c'est l'association de la _marque_ avec un service - heureusement que OOo contient Office d'ailleurs !-, alors que nous devrions parler de standards, de protocoles... On dit bien Internet, http, HTML, etc... On ne dit pas : "je chate avec XMPP" (c'est moche, il faut dire !) ou : "je surfe en Gecko"... On dit : "je chate avec M$N (et la pub ne me dérange pas !)", "je surfe avec Firefox". Google est aujourd'hui devenu un réflexe. Créons des alternatives. Parlons-en (merci linuxfr !) et enfin changeons nos habitudes !

    Bon, allez, je retourner écrire avec Latex... ;)

    (désolé pour la longueur, c'est venu tout seul...)
    • [^] # Re: De la diversité !

      Posté par . Évalué à 4.

      Parlons-en (merci linuxfr !) et enfin changeons nos habitudes !

      dans ce cas faudrait plus dire "google est ton ami" ? (pk pas "les moteurs de recherche sont tes amis")

      http://www.google.fr/search?hl=fr&q=site%3Alinuxfr.org+%(...)

      370 pages pour "google est on ami" sur linuxfr oO
    • [^] # Re: De la diversité !

      Posté par . Évalué à 4.

      c'est montrer que nous avons TOUS intérêt à donner des points aux concurrents. Mais évidemment, les monopoles sont contre. C'est tout le paradoxe du monde économique actuel : favoriser la concurrence (libéralisme), mais surtout les monopoles (protectionnisme).


      Euh désolé mais là c'est du grand mélange !
      - Le libéralisme économique est une théorie qui dit que les pays ont intérets à commercer entre eux, car c'est profitable aux pays qui échangent (le commerce est un jeu à somme positive). Pour cela elle s'appuie sur un argument majeur, les avantages comparatifs, qui explique que les facteurs de production des biens entre les pays étant différents, ils gagneront tous plus à commercer en se spécialisant dans un produit. En conséquent le libéralisme économique ne prone pas directement la concurrence, mais plus la spécialisation.

      - le protectionnisme economique est une théorie qui dit que le commerce est avant tout une forme de guerre, et que lorsque l'on commerce le profit de l'un est lié aux pertes de l'autre (le commerce est un jeu à somme nulle). La théorie met aussi en avant le coût que peut avoir la spécialisation dans un produit, en dénonçant l'absence de vision à long terme de cette stratégie. En conséquence la théorie protectionniste vise à proteger le marché intérieur des importations via différentes restrictions (barrières, mesure quantitatives, encouragement des productions nationales, normes sanitaires et techniques, etc..).

      => protectionnisme et libéralisme sont donc des termes à employer lorsqu'on parle du commerce international, commerce entre les nations (ou de plus en plus entre les communautés de nations : EU, MERCOSUR,etc..)


      - Monopoles et concurrence sont certes opposés, mais ont un lien complexe :
      On peut favoriser la concurrence sur un marché, et obtenir un monopole (par exemple la construction aéronautique). En fait la répartitions des coûts de production (entre couts fixes et couts variable) joue un rôle très important sur la structure du marché. (Si les couts fixes sont extrement important, chaque unité produite fait baisser le cout marginal, on a constamment des économies d'échelle, on va donc avoir une guerre des prix qui va éliminer au fur et à mesure les plus entreprises fabriquant ce produit)
      De manière générale on ne peut pas déduire du degré de concentration d'un marché le degré de concurrence du marché. (Par exemple dans les moteurs de recherche on a une firme dominante et 2 ou 3 concurrents, ou bien dans celle de constructeur de processeur et la concurrence est très forte. --- A l'inverse dans la presse ou il y a un grand nombre de titres, et d'éditeurs, la concurrence est très forte aussi)
  • # le futur de Google n'est pas si évident

    Posté par (page perso) . Évalué à 4.

    Google pourrait être éventuellement un problème si il devenait hégémonique, mais plusieurs éléments contredisent cela et à mon avis assombrissent l'avenir de Google :

    - GoogleTalk n'as pas vraiment décollé en tant que service de messagerie instantanée, et ne le pourras pas tant qu'il ne supporteras pas des fonctionnalités tels que la webcam et/ou l'interopérabilité avec MSN/AIM/YahooIM. Où alors de fédérer des ISP/FAI et d'autres sociétés ( Skyrock, NRJ, MTV, Blackberry, Palm, ... ) autour de son service de messagerie et Jabber. Ainsi Wanadoo propose son service d'IM à ses utilisateursmais peuvent aussi discuter avec ceux de GoogleTalk ( via la fédération ), idem pour les blackberry ( http://www.blackberry.com/GoogleTalk/ ) ou les médias de "jeunes" qui se diversifient de plus en plus ( Skyblog, IM Skyrock, ... ). Ce sont les jeunes qu'il faut capter, or ils sont principalement sous MSN ( en france tout au moins ).

    - IE 7 intégrera par défaut un barre de recherche qui pointera vers MSN Search ( par défaut ). Donc on peut imaginer que les gens utiliseront naturelle cette barre de recherche si ils utilisent MSN, et donc pointeront vers MSN Search. À mon avis la part de marché de Google risque d'en souffrir.

    - Gmail est encore et toujours en phase de béta, ne marche que par invitation. Trop de service google restent en phase de béta.

    - Google aurait aussi besoin de partenariats avec des OEM ( Dell, HP, Acer, ... ) afin que ses suites de logiciels soient installées par défaut sinon Microsoft rattrapera son retard. IE7 intégrera pas mal de choses, Vista aura la recherche via les métadata nativement ( rendant par la même GoogleSearch caduque pour pas mal d'utilisateurs ) et continue à faire évoluer sa suite de logiciel ( retouche d'image, etc ... ).

    Donc tout n'est pas joué ! la grande force de Microsoft c'est sa base d'utilisateur et la force de frappe commerciale que procure un OS installé par défaut sur pratiquement tous les PC. Netscape en a fait les frais, il pourrait arriver la même chose à Google.

    Au moins l'intérêt de Google est d'utiliser des standards plus ou moins libre. C'est aussi ceci qui pourrait constituer la solution en permettant de fédérer des acteurs divers autour de ses solutions en proposant de viser le maximum de monde et ce quelquesoit l'OS, ...
  • # N'empeche que..

    Posté par . Évalué à 1.

    N'empeche qu'on peut pas en vouloir à Google. Il ne fait que proposer tout un tas de logiciels, qui ont le méritent d'être vraiment de bonne qualité et innovants.

    Jamais Gooogle ne nous a forcer à utiliser tel ou tel service. Bon évidement, c'est un peu injuste pour les autres moteurs qu'il soit le moteur par défaut de Firefox...

    Et puis j'en rajoute une couche pour dire qu'AdSense à mérite d'être discret sur les pages qui propose la fameuse pub. (D'ailleurs, c'est moi ou vous aussi, vous avez vu les images subliminale des pubs iPod pendant l'Eurovision?)

    Le seul bémol pour moi, c'est cette authentification "globale" des services google... Déjà que je me revulsait en pensant à Passeport.Net.
    Tous ces cookies en .google.com sur mon navigateur, et mon login Gmail qui apparait quand je fais des simples recherches web me font parfois un peu tiquer !

    Bref, pour moi, leur stratégie me parait a peu près honnête. Et c'est pas mieux ni pire que les cartes de fidélité dans une marque de grande distribution...

    vince
    --
    (ce commentaire est totalement partial et donc soumit à l'obligation légale d'être potentiellement contraire avec d'autres idées)
  • # borf.

    Posté par . Évalué à 10.

    mais bon sang!

    par rapport à windows , vous avez un CHOIX énorme en produits alternatifs à google

    et ils sont FONCTIONNELS (c'est à dire que n'importe quel ordi peut les utiliser, linux , windows, etc , l'industrie, le marché, l'informatique, les gens, vous , lui ,moi ne sommes PAS prisonniers de google

    vos documents ne sont pas prisonniers de google

    vos jeux vidéo ne sont pas exclusivement google

    vos vidéos ne sont pas codés pour google vidéo

    etc

    Google n'est PAS dans la situation de Microsoft

    quand google aura exterminé yahoo, ebay, altavista et msn, que google aura Googlisé le HTML et que Mozilla ne marchera QUE sur les sites google
    que youtube, myspace, keenspot et flickr auront été absorbé par google
    et que les appareils photo pondront du Google Image
    alors LA oui, on sera face à un microsoft bis

    mais pour le moment, ce n'est pas le cas!

    vous avez juste une société qui a eu QUELQUES produits qui ont du succés
    (pas tous)

    (notez que selon un article lu récemment, 85% du traffic de google est pour son moteur de recherche, 1,5% pour gmail, le reste est partagé entre leurs autres produits )

    et ce n'est PAS d'une société que vous devez vous inquiéter
    mais des pratiques de L'INDUSTRIE que les lois des Etats permettent ou encouragent

    votre combat ne devrait pas être dans la dénonciation (futile et prématurée) de google ou celle (obsolète) de microsoft mais dans la _politique_ : l'obligation de suivre des normes, l'interopérabilité, le reverse-engineering, les lois sur les brevets, droits des marques, copyright, droit d'auteur (sans les mélanger) , etc.

    parce que google, elle ne fait rien de mal
    et aux dernières nouvelles, google a des tonnes de concurrent bien vivaces.
    même adsense a des réseaux de pubs concurrents

    et microsoft compte bien détroner google avec live.

    Amazon elle même se diversifie et finira par entrer sur les plates bandes de google. (si ce en'est pas déjà fait)

    et google n'a pas imposé un standard unique et propriétaire de paiement bancaire par exemple que vous seriez obligé d'utiliser pour acheter du Dior et du Boursin.

    bref. : avec tout le respect que je vous dois, je dis : BORF !
    • [^] # Re: borf.

      Posté par (page perso) . Évalué à 3.

      Je n'ai pas faites cette news pour unu quelconque histoire de combar, bien que je n'aime pas les monopoles. Je l'ai écrite car je pense que c'est une tendance plausible des 10 prochaines années.

      Je l'ai aussi écrite car j'ai trouvé un peu trop d'unanimité dans les analyses (du style de celle de Gassée, mais aussi un article de Marianne il y a quelques semaines, qui paraitra bientot en ligne) arguant que ce monopole va devenir inéluctable.

      Je me suis dis que c'était un sujet important, qui nous concerne, et qu'il était important que nous ayions cela à l'esprit, obnubilé que nous sommes souvent par le monopole de Microsoft.

      De plus, comme je m'y attendais, j'ai pu lire avec plaisir des bémols très fouillés. Je sentais bien qu'il ya avait plusieurs anguille sous roche, et elles ont été bien démonté dans les divers commentaires.

      Pour le reste, je suis assez d'accord avec toi.

      « Il n’y a pas de choix démocratiques contre les Traités européens » - Jean-Claude Junker

  • # Mon point de vue

    Posté par (page perso) . Évalué à 6.

    J'utilise google car :
    1- par défaut firefox pointe dessus (je suis pas fan de cette méthode, mais comme beaucoup j'ai pas eu la force (?) de changer. Je pense que sur du long terme ça peut-etre dangereux.
    2 - google satisfait globalement mes recherches et c'est pratique à utiliser avec des navigateurs en mode texte (j'ai pas essayé les autre moteur de recherche avec des navigateurs comme w3m). Je précise que j'utilise ce type de navigateur quand j'ai un pb important avec X c'est tout et c'est pas tout les matins!;
    3 - il y a peu de pub et elle est pas agressive comme c'est le cas ailleurs.

    J'utilise gmail car :
    1 - son moteur de recherche est très pratique quand on est inscris sur des news letter d'informatique (et ces infos sont ainsi accessible de presque partout)
    2 - le filtre anti-spam marche tres bien
    3 - le forward marche nikel
    4 - pas d'alteration des mails
    5 - pub sur le site pas agressive
    Je l'utilise pas pour ce que je considère entrer dans la sphère très privée (la banque et mes achats en ligne par ex)

    Les autres techno ? pourquoi pas. Mais dans tous les cas je les utiliserai dans des buts precis et avec un regard critique sur ce que j'estime dangereux pour moi.
    Si demain je trouve mieux, je change. J'ai changé d'antivirus car j'en ai trouvé un qui me correspondait mieux (politique et fonctionalités), je vois pas pourquoi je pourrai pas faire de même avec google and co.
    On est pas marié avec google, rien nous oblige à changer. On est LIBRE. Windows entravait cette liberté (et comme beaucoup d'autres entreprises dont on parle pas), beaucoup ont put le quitter pour autre chose. On fera de même pour google, si besoin. Et si google se crée un monopole mais que dans ce monopole je m'y sent bien, pourquoi le bruler ? Sans moi. Utiliser google pour écraser M$ ? sans moi. je ne "lutte" pas contre des entreprises. Je lutte contre des pratiques et des politiques. Sur ce, bon dimanche.
    • [^] # Re: Mon point de vue

      Posté par . Évalué à 0.

      par défaut firefox pointe dessus
      Et si tu essayes, tu verras que c'est galère à changer...
      Par exemple, le click-droit "Chercher sur le web", pas facile pour un néophyte.
  • # Grand méchant loup...

    Posté par . Évalué à 9.

    Un grand méchant loup non interopérable est bien plus dangereux qu'un "possible futur" grand méchant loup qui prone l'interopérabilité...
    • [^] # Re: Grand méchant loup...

      Posté par . Évalué à 5.

      Pas mieux. Je ne comprends pas vraiment le but de cet article, qui tourne autour d'une fumeuse théorie du complot teintée de paranoïa, avec en arrière plan une haine non dissimulée pour toute grande entreprise...

      Google c'est pas l'île aux enfants. C'est une boîte, qui comme toutes les boîtes est là pour faire des sous (pas forcément des bénéfices : les sous servent aussi à payer les employés et à investir). Pour faire des sous, elle a décidé de se baser principalement sur l'innovation, en proposant soit des services beaucoup plus efficaces que les concurrents (moteur de recherche), soit des services inexistants ailleurs, et qui n'auraient peut-être pas existé avant 20 ans sans Google (Google Earth par exemple), soit des services de base, mais gratuits (alors que souvent payants ou beacoup moins efficaces ailleurs) (gmail par exemple).

      Pour faire des sous, Google a aussi décidé d'investir dans le logiciel libre, et la séduction des communautés d'utilisateurs (libres ou non, d'ailleurs). Ils font aussi peut-être ça parce qu'ils croient au logiciel libre (ils ne seraient probablement rien sans lui), et parce que ça embête bien leurs concurrents au passage.

      Pour moi, Google est une boîte modèle du XXIe siècle, contrairement aux "vieux" monstres du XXe (Microsoft, Sun...). Pas empêtrée dans des principes fondateurs castrateurs (à mon avis, si dans 3 ans le LL commence à puer à cause des brevets et des lois libérales, Google se désengagera vite fait), cherchant à séduire en démontrant (et non pas en promettant), engagée à fond dans l'innovation, et décidée à jouer un rôle dans l'avenir du web et des technologies de communication. Tout cela dans un respect assez impressionnant des libertés individuelles, et une démarche apparemment humaniste (sans être suicidaire : on bride les résultats du moteur de recherche en Chine, mais on va le raconter à tout le monde). Si seulement toutes les boîtes étaient comme Google, on vivrait dans un monde bien meilleur. Alors la parano psychotique...
      • [^] # Re: Grand méchant loup...

        Posté par (page perso) . Évalué à 2.

        Pas mieux. Je ne comprends pas vraiment le but de cet article, qui tourne autour d'une fumeuse théorie du complot teintée de paranoïa, avec en arrière plan une haine non dissimulée pour toute grande entreprise...

        Je vais encore me faire tapper dessus, mais je me sens tout de même visé...

        Mon propos n'est absolument pas de dénoncer un prétendu complot (les partisans de la théorie du complot ne sont que des mous du cerveau qui ne veulent pas accepter la complexité du monde) ou une haine dissimulée contre des grandes entreprises (Je suis fière d'Airbus, EDF, etc...).

        Mon propos consiste simplement à remarquer ce que je pense être une tendance de fond et une stratégie d'entreprise.
        J'imagine que tu as bêtement pris mon titre au premier degré.
        J'évite le premier degré tant que possible, c'est une faute de goût.

        Qu'il y ait ici pas mal de gens à qui on peut faire ce reproche est une chose, mais réfléchit à deux fois avant de te lancer dans ce genre de remarques.

        « Il n’y a pas de choix démocratiques contre les Traités européens » - Jean-Claude Junker

        • [^] # Re: Grand méchant loup...

          Posté par . Évalué à 5.

          Une dangereuse tendance se profile à l'horizon : l'hégémonie de Google.

          Vu la tournure de l'article, ça ne ressemble méchamment pas à du deuxième degré... Ou alors faut être plus clair. Parce qu'apparemment, peu de gens ici ont compris le deuxième degré. Mea culpa si j'ai pas compris le ton de l'article... Mais je pense ne pas être le seul, alors.
          • [^] # Re: Grand méchant loup...

            Posté par (page perso) . Évalué à 0.

            Comprends tu, ce genre de chose est ici assez sensible.

            Le journalisme c'est attirer le challant avec du subjectif, du sentiment.

            Cela dit, un monopole, dans un système économique capitaliste libéral (j'ai pas dis néolibéral, cela n'a rien à voir) c'est dangereux, car la stabilité du système est basé sur la concurrence.

            « Il n’y a pas de choix démocratiques contre les Traités européens » - Jean-Claude Junker

            • [^] # Re: Grand méchant loup...

              Posté par . Évalué à 2.

              Et en informatique la meilleure façon d'éviter les monopoles, oligopoles, et autres arangement entre amis, c'est le libre (et l'absence de brevet) :-)

              Et ça vaut également pour bien d'autres secteurs économiques.

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.