L'infographie et les logiciels libres

Posté par (page perso) . Modéré par Nÿco.
Tags : aucun
0
30
déc.
2003
Technologie
Peut-on créer une illustration pour promouvoir les logiciels libres avec un logiciel propriétaire ?

Cette question s'est posée sur les listes de l'ABUL quand il a fallu choisir les motifs à imprimer sur un tee-shirt. Certes, celui qui proposait le dessin l'avait fait de bon cœur, mais il s'en est suivi une discussion assez âpre à laquelle André Pascual a répondu par un courriel qu'il avait intitulé "Pseudo-manifeste" et qui a clos le débat.

Vu la qualité de sa réponse, nous lui avons demandé de mettre cette réponse sur le site de l'ABUL, depuis peu sous Spip. Grâce à Spip, le site a recueilli les avis d'autres éminents infographistes, si bien que l'ensemble de la page est devenue une vraie référence sur le sujet et peut être une réponse à la question.
  • # Re: L'infographie et les logiciels libres

    Posté par . Évalué à 0.

    Il aurait été bien de préciser le nom du logiciel incriminé dans la dépêche. Il s'avère que c'est Photoschop, comme par hazard.

    Je cite:
    "Ah, ah" me dis-je en espagnol, "c'est sûr, ce mec travaille sous Mac ou Windows avec de l'Adobe". Lorsque le nouveau dessin fut posté, rien ne fut plus facile que de vérifier ce que je subodorais : c'était du Photoshop ! Evidemment !
    • [^] # Re: L'infographie et les logiciels libres

      Posté par . Évalué à -4.

      oué mais il faut reconnaitre que linux mank cruellement d'untres bon éditeur tel que photosop , quand je dis ça beaucoup de me repondent THE GIMP mais pour les infographiste qui ont travaillé sous photoshop ce n'est pas comparable. J'ai un ami qui est sous linux mais pour son job d'info il a photoshop et celon lui si sous linux il y avait un équivalent ça ne serai pas le seul a laisser son Mac OS X
      • [^] # Re: L'infographie et les logiciels libres

        Posté par . Évalué à 5.

        Note que pour un infographiste qui a travaillé sur The GIMP, Photoshop a une interface aussi déroutante que dans l'autre sens...

        En gros ce qu'il manque aux gens sous GNU/Linux, c'est les logiciels qui sont sous Windows (pas des équivalents, les mêmes). C'est pas gagné :-)
        • [^] # Re: L'infographie et les logiciels libres

          Posté par . Évalué à -1.

          déroutante c vrai mais des fonctionnalités que The Gimp n'a pas :(
          • [^] # Re: L'infographie et les logiciels libres

            Posté par . Évalué à 3.

            Mais dans l'autre sens c'est vrai aussi. Un Photoshop scriptable en Python, ou bien avec des menus détachables, ça serait bien, par exemple... Ça fait trop longtemps que je ne l'ai pas utilisé pour pouvoir faire une bonne comparaison, mais je ne suis pas convaincu qu'il soit tellement supérieur. En tout cas la version que j'ai utilisée il y a quelques années ne l'est pas.
            • [^] # Re: L'infographie et les logiciels libres

              Posté par . Évalué à 0.

              la supériorité c'est dans sa robustesse à traité des images mega lourdes, "bizarrement" cinepaint (basé sur gimp v1...) est plus apte à manipuler ces danrées et dispose d'excellentes brosses :)

              Gimp, doit améliorer ses brosses, sa gestion de la mémoire, sa gestion de la tablette, et un manageur de "couches" aussi bon que celui de toshop... mais voilà il est déjà très utilisables tel qu'il est (meme dans sa version dev)
            • [^] # Re: L'infographie et les logiciels libres

              Posté par . Évalué à 1.

              Un Photoshop scriptable en Python,
              Mouaip.... je ne pense pas qu'un graphiste veuille apprendre un langage de programmation (par manque d'envie, de temps ou je ne sais qu'elles raisons).

              En tout cas la version que j'ai utilisée il y a quelques années ne l'est pas.
              Mais que compares tu ? Une vieille version de PhotoShop avec une récente de Gimp ? Les 2 de la même époque ?

              Perso, je ne suis pas graphiste (comme beaucoup qui parlent sur ce sujet) et je n'ai pas donc pas les connaissances nécessaires pour savoir lequel des deux est le mieux. Mais la chose qu'il ne faut pas oublier est qu'il n'y pas que les fonctionnalités dans un programme. Il faut qu'il soit convivial et intuitif. Certains pourront dire qu'ils n'ont qu'à apprendre à utiliser le programme mais c'est se détourner du problème. C'est un peu comme Latex, je fais mes docs avec car j'ai appris et je l'ai considéré comme un langage de programmation mais il n'est pas du tout convivial. Cela peut donc freiner toute personne qui n'a pas cet envie et le plaisir d'apprendre la programmation.

              Il faut faire découvrir les choses au gens mais si ils n'accrochent pas, cela ne sert à rien de leur cracher à la gueule en disant que ce ne sont ques des aliénés abrutis préformatés. Chacun est libre de faire le choix de ces outils.
              • [^] # Re: L'infographie et les logiciels libres

                Posté par . Évalué à 2.

                «Mouaip.... je ne pense pas qu'un graphiste veuille apprendre un langage de programmation»

                Les tonnes de plugins disponibles pour Photoshop, il a bien fallu que certaines personnes les fassent... Je ne dis pas que tous les graphistes vont se mettre à faire leurs propres scripts, mais c'est quand même beaucoup plus facile à faire en Python/Script-fu qu'avec un "vrai langage" compilé genre C++.

                «Mais que compares tu ? Une vieille version de PhotoShop avec une récente de Gimp ?»

                Oui, une vieille version de Photoshop (mais qui était réputée comme étant le must, donc je suppose qu'elle convenait bien aux graphistes de l'époque) et une version récente de Gimp. C'est pour ça que je précise, peut-être que Photoshop a gagné des fonctionnalités indispensables depuis...

                Pour la convivialité, je trouve que Gimp est assez abordable même pour un non-initié, contrairement à Photoshop. Pour un non initié sous Windows, il vaut mieux Paint Shop Pro, niveau convivialité... Et niveau ergonomie, je citais au dessus les menus détachables de Gimp, si je devais utiliser Photoshop depuis que je me suis habitué à ça, j'aurais du mal.
              • [^] # Re: L'infographie et les logiciels libres

                Posté par . Évalué à 1.

                > Mouaip.... je ne pense pas qu'un graphiste veuille apprendre un langage de programmation

                Et pourtant, Photoshop tout comme Gimp est scriptable.
                Il y a même le choix du language (parmis 3/4).

                Et c'est *très* utilisé pour automatiser des tâches.

                > Mais la chose qu'il ne faut pas oublier est qu'il n'y pas que les fonctionnalités dans un programme. Il faut qu'il soit convivial et intuitif.

                Alors là sur ce coup, Photoshop ne l'est absolument pas, donc je ne pense pas que ça soit un argument en sa faveur (quelques soient les qualités de Gimp dans ce domaine).

                Personellement, je n'ai pas encore eu le temps de me mettre à Gimp (mes les tutoriaux que j'ai découvert sur linuxgraphics grâce à ce post m'on donné envi !), mais je peux dire que pour être opérationnel et m'amuser dans Photoshop il m'a fallu digérer... 3 livres.
              • [^] # Re: L'infographie et les logiciels libres

                Posté par (page perso) . Évalué à 3.

                je ne pense pas qu'un graphiste veuille apprendre un langage de programmation (par manque d'envie, de temps ou je ne sais qu'elles raisons).

                Dans ce cas, mauvais graphiste, changer graphiste.. Euh, non, là, j'exagère un peu. A moins que artiste et graphiste soient deux espèces disjointes. J'ai déja montré à des créateurs d'images que l'écriture de code était un outil supplémentaire à installer dans leur trousse. En général, le message passe bien, même si l'approche vim mon_image.script déroute fortement au départ. Il faut faire un effort, lire de la doc, noter les recettes sur un bloc-note, mémoriser des choses.

                Il faut qu'il soit convivial et intuitif.

                Pourquoi ? Un artiste devrait être (ou "est") capable de concevoir son oeuvre dans sa tête, dans son imaginaire, sans support matériel. Quand l'idée est en place, la matérialisation peut passer par une palette d'outils vraiment diversifiés. Vim, C, gnuplot, povray, ... ne sont que des "pinceaux" supplémentaires dans cette toolbox.

                Personnellement, je trouve l'écriture de code POV plus intuitif que beaucoup d'autres choses, mais peut-être ne suis-je pas un vrai artiste moderne: j'utilise du papier, un crayon et une gomme avant de lancer mon
                Vim...

                aliénés abrutis préformatés
                Euh, mon passé professionnel m'a quand même emmené à rencontrer des zinfo graffffistes qui ressemblent bien à ces trois mots...


                --

                Thierry, pas artiste du tout, mais constructeur d'images à l'ordinateur, parce que c'est rigolo...

                * Ils vendront Usenet^W les boites noires quand on aura fini de les remplir.

              • [^] # Re: L'infographie et les logiciels libres

                Posté par . Évalué à 2.

                Tu mélange convivial et intuitif.
                Convivial veut dire que c'est facile/agréable à utiliser et ça devrait être une qualité de tout programme final.
                Intuitif veut dire que la prise en main est aisée et ne nécessite pas d'apprentissage. Je doute qu'il existe des programmes qui le soient vraiment, certains le sont parce qu'ils fonctionnent comme d'autres déjà connus.

                Pour reprendre ton exemple, LaTeX n'est pas intuitif, il nécessite beaucoup d'apprentissage, par contre je le considère comme convivial car une fois qu'on le connait il est très pratique pour mettre en forme son texte.
                On peut dire la même chose avec la console: un interpréteur de commande n'est surement pas intuitif, mais bien maitrisé il peut se révéler très convivial.

                "Unix is user-friendly, he's just very selective about who his friends are." ;-)
          • [^] # Re: L'infographie et les logiciels libres

            Posté par . Évalué à 6.

            mais des fonctionnalités que The Gimp n'a pas

            Alors j'attend que tu me les cites une par une.

            ----

            J'ai travaillé sous Photoshop (bien entendu cracké) pendant pas mal de temps... eh bien je peux t'assurer que si l'arrivée dans The Gimp a chamboulé pas mal de choses (dans la façon de faire). J'avoue que la branche 1.2 était limite question fonctionnalités (ne serait-ce que la gestion du texte, celui-ci n'était pas modifiable une fois inséré) mais maintenant que la 1.3 est arrivée (future 2.0), c'est une merveille ! Et franchement je suis particulièrement à l'aise et content de l'utiliser (j'avais encore quelques frustration pour la 1.2.x).

            Avec The GImp tu fais juste les choses différemment... j'avoue que certaines choses sont accessibles en 5 cliques au lieu de 2 par rapport à Photoshop... mais ça n'a rien de dérangeant.

            The Gimp est une alternative, non seulement viable, mais en certains points plus performante que Photoshop. Il y a quelques points noirs restants... mais à mon humble avis ils ne méritent pas un dénigrement total du logiciel.
            • [^] # Re: L'infographie et les logiciels libres

              Posté par . Évalué à 1.

              Objectivement, une seule : le support du CMJN pour l'impression pro. Mais c'est soumis à brevet il me semble.

              De plus, pas mal de graphistes se plaignent de ne pas retrouver certains des plugins qu'ils utilisent sous Adobe Photoshop. Et comme ils sont fainéants ou pas programmeurs, ils ne veulent pas les réaliser eux-même. Je me rappelle avoir lu quelque part (en fait plusieurs fois) un gars qui se plaignait qu'on lui dise de réaliser lui même le plugin pour The Gimp s'il voulait faire tel truc. Assorti bien sur du sempiternel "ouin mais sous Photoshop au moins ça existe déjà, The Gimp cainulcasairienfaire !".

              Le reste est affaire d'apprentissage.
            • [^] # Re: L'infographie et les logiciels libres

              Posté par . Évalué à 1.

              Il manque le système de style de calque, à ce que je me souvienne.
              C'était excellent, utilisé sans trop d'abus, sur les textes ou des formes simples.
              Avec des fonctions comme faire une ombre, biseautage et estampage, recoloriser le tout, [...].
              Je pourrais en citer quelques autres, mais je n'ai plus photoshop sous la main et je ne sais plus le nom des fonctions, me faudrait me reperer sur les outils.
              • [^] # Re: L'infographie et les logiciels libres

                Posté par . Évalué à -1.

                Il manque le système de style de calque, à ce que je me souvienne.

                Oui je suis d'accord mais... tu te rends compte à quel point c'est de la pacotille ça ?! Alors oui c'est excellent pour faire joujoue... mais ne me dis pas que c'est ce genre de détail que tu regardes lorsque tu as le choix entre un logiciel propriétaire (licence à 649€) et un logiciel libre et gratuit...

                Ah toi si t'as le choix entre une voiture qui roule au GPL qui est écologique et tout et tout, qu'on te DONNE, oui oui gratos ! Et une voiture à 150.000* francs qui roule au bon diesel bien polluant... bah tu prends celle qui est à 150.000F parce qu'elle a les vitres tintées et pas l'autre !

                Alors oui les vitres tintées ça peut être sympa... mais si t'en a tant envie que ça tu fous une feuilles de papier, ça coûte presque rien et ça revient au même (en plus ça donne un style !).


                Moi je préfère utiliser un logiciel libre et gratuit, être dans la légalité, favoriser et promouvoir les alternatives, tout en me passant de deux ou trois fonctionnalités de fénéants (si si c'est un truc de fénéants, c'est comme les vitres électriques) plutôt qu'avoir à me taper un logiciel propriétaire qui va avoir deux ou trois trifouillis en plus (je n'ai pas dit qu'il n'était pas performant)... je préfère de loin celui pour lequel je n'aurais rien à payer et qui, idéologiquement, sera conforme à mes idées.

                Et je vais te dire, si la voiture GPL était à 700euros, je prendrai la GPL !


                Pour les vitres électriques... mouliner ça muscle les bras... utiliser un filtre The Gimp ça muscle la tête... (et l'index pour la souris !)


                * 150.000 F >>> 22867,35 €
                • [^] # Re: L'infographie et les logiciels libres

                  Posté par . Évalué à 0.

                  Ce n'est pas la peine non plus de raconter n'importe quoi. Les calques sont très utiles parce qu'ils permettent de vraiment travailler et pas de faire des gribouillis. Si tu veux garder l'image de la bagnole, je dirais que les calques c'est la boîte 6 vitesses.

                  Bonne année.
                • [^] # Re: L'infographie et les logiciels libres

                  Posté par . Évalué à 2.

                  Hum, je suis désolé...
                  Peut-être qu'on peut arriver au même résultat avec le GIMP, mais les styles de calques sont bien pratiques.

                  Je ne sais pas si tu en as déjà entendu parler, mais ce qui est évident pour moi (à force de l'entendre/lire encore et encore), c'est qu'en infographie il faut qu'on garde tout. On peut *toujours* avoir besoin du petit bout de dessin qu'on voulait effacer 3 jours avant.

                  Exemple simple: je voulais faire des effets sur du texte; tester différents effets, et en appliquer plusieurs, sur plusieurs calques, etc etc...
                  J'ai donc dupliqué mon calque de texte, généré les effets, etc. Et là... "oh ben mince, y'a une phote d'orthographe"... plus qu'à tout supprimer, parce que ton filtre, ben il *modifie* le calque sur lequel tu l'applique.
                  Donc je ne pouvais plus modifier le texte. J'efface tout, je refais le texte, je duplique, etc etc... Et je n'ai pas réussi à avoir le même effet.
                  J'aurais dû noter tout ce que j'ai fait pour avoir l'effet voulu ? Hop hop un vim et je note partout où je clique. Avec un style de calque, l'effet je le garde, totalement séparé du texte, que je peux modifier à volonté.

                  De même pour des images répétitives, par exemple des icônes... si tu applique un filtre à un modèle, comment l'appliquer de manière identique à toutes les images ? Tu notes la procédure et tu la répète 36 fois ?

                  Pour faire une analogie (après les vitres teintées, les vitres électriques, et la boite de vitesses), je dirais plutot que les styles de calques c'est la direction assistée...

                  PS: j'utilise exclusivement le GIMP, et les styles de calque, c'est *la* fonctionnalité qui me manque le plus.
                  • [^] # Re: L'infographie et les logiciels libres

                    Posté par . Évalué à 2.

                    Et au fait, dis moi, tu as regardé si quelqu'un a demandé cette fonctionnalité à l'équipe de The Gimp ? Car à vue de nez, ça n'a pas l'air trop compliqué à implémenter, et ça a effectivement l'air sympa.
                  • [^] # Re: L'infographie et les logiciels libres

                    Posté par . Évalué à 1.

                    De même pour des images répétitives, par exemple des icônes... si tu applique un filtre à un modèle, comment l'appliquer de manière identique à toutes les images ? Tu notes la procédure et tu la répète 36 fois ?

                    non , je pense r é u t i l i s a b l e et je place ma partie variante
                    dans un calque que je ne touche pas.

                    il y avait un article dans un linux mag hors série parlant de cette technique.

                    allez tiens en prime le lien: http://www.ed-diamond.com/produit.php?produit=101(...)
                • [^] # Re: L'infographie et les logiciels libres

                  Posté par . Évalué à 1.

                  Tu es stupide ou tu le fais exprès? je cite des manques de the GIMP, je ne suis plus utilisateur de photoshop depuis longtemps et j'ai adopté GIMP, malgré ses défauts.
                  Je me cite :
                  Je pourrais en citer quelques autres, mais je n'ai plus photoshop sous la main

                  Donc merci d'essayer de me convaincre du bien de the GIMP, mais t'iras dire ça à d'autres.

                  Et même si c'est de la pacotille au passage, ça permet de bosser plus vite avec moins de prise de tête.
                  The GIMP permet quasiment presque tout ce que permet photoshop, mais avec plus de manipulations, donc couteux en temps ( et là je ne parle pas de l'apprentissage de l'outil lui même ).
                  • [^] # Re: L'infographie et les logiciels libres

                    Posté par . Évalué à -2.

                    Tu es stupide ou tu le fais exprès?(...)
                    Je me cite :
                    Je pourrais en citer quelques autres, mais je n'ai plus photoshop sous la main


                    Ah eh bien je t'admet que je ne savais pas que lorsqu'on avait pas Photoshop sous la main c'était forcément parce qu'on utilisait The Gimp... tu sais il y a des ges qui sont par forcément chez eux, qui sont chez un pote, au boulot ou même dans un cyber-café... et ils peuvent donc ne pas avoir Photoshop sous la main.

                    Alors je sais pas si je suis stupide ou si je le fais exprès, mais ta phrase me semblait franchement peu élocante pour laisser ma faible intelligence conclure que tu n'utilisais pas Photoshop.
            • [^] # Re: L'infographie et les logiciels libres

              Posté par . Évalué à 3.

              Alors j'attend que tu me les cites une par une.

              Juste une alors ;-) : Gimp ne supporte pas les images avec plus de 8 bits par composante. Certes Cinepaint le fait mais étant basé sur gimp 1.1 il est nettement mon abouti sur pas mal de points que gimp 1.3 et en outre il n'est pas possible d'imprimer de telles images (à confirmer).

              Maintenant à quoi servent les images en plus de 10 bits par composant pour l'utilisateur lambda ? Simple j'ai un appareil photo numérique qui sait me sortir des images compressées sans perte avec 10 bits par composante. La qualité est meilleure surtout en cas de sur/sous exposition.
          • [^] # Re: L'infographie et les logiciels libres

            Posté par . Évalué à 4.

            Il serait temps de lire la bafouille du gars
            parce que ta remarque va complètement dans le sens
            de ce que le gars condamne*.

            ps: arrêtez de pleurer parce qu'il n'y a pas tel menu ou tel bouton !
            Apprenez plutôt ce qui se cache derrière le bouton
            pour le reproduire intelligemment et de façon créative.

            *l'alliénation
      • [^] # Re: L'infographie et les logiciels libres

        Posté par . Évalué à 3.

        Avoue, tu n'as pas lu le manifeste.
  • # Re: L'infographie et les logiciels libres

    Posté par . Évalué à 6.

    Juste pour réfléchir un peu :
    Existe-t-il un projet qui refuserait une contribution parce qu'elle a été codée sous windows avec notepad ?
    • [^] # Re: L'infographie et les logiciels libres

      Posté par (page perso) . Évalué à 9.

      Oui, à cause des retours chariots et des characterset merdiques...
      • [^] # Re: L'infographie et les logiciels libres

        Posté par . Évalué à 1.

        sans vouloir me faire l'avocat du diable, certains notepad permettent de sauver, entre autres, en unicode.
      • [^] # Re: L'infographie et les logiciels libres

        Posté par . Évalué à 2.

        Penser que les logiciels libres sont écrits seulement pour des systèmes unix est malsain. Si quelqu'un offre du code sous GPL, je ne vais pas le refuser parce que les retours de chariot ne correspondent pas à mes standards. Je peux toujours les convertir et proposer un patch. Quand au charset, quand je vois la merde que c'est dans Redhat 8 où lors du bout le texte en franglais n'a pas un seul accent de correct, ça me fait un peu sourrire. Bien sûr il faudrait utiliser un charset universel, mais quand on apprend que le Unicode n'est pas vraiment universel parce qu'il y a je ne sais quels problèmes avec les japonais et les koréens ou les chinois, ça ne donne pas envie de convertir toutes ses données, ses polices de caractères et ses applications.

        S'il y a des problèmes de charset, c'est que les bases ont été posées par des gens qui n'avaient pas une grande diversité de caractères. Encore maintenant il est quasiment impossible de coder avec des noms de variable avec des accents, on code en ASCII non étendu, donc en anglais.
    • [^] # Re: L'infographie et les logiciels libres

      Posté par (page perso) . Évalué à 6.

      c'est un peu différent car un truc créer avec notepad, ca n'est que du texte et il n'y pas d'algorithme breveté entre la touche clavier pressée et le rendu, a part une chtite conversion électrique, mais bon.

      Tandis que dans le graphisme un peu plus poussé que de faire des ronds et des carrés et de les colorier, il y'a l'utilisation pour certains logiciels de techno brevetés (rendu, CMJN, flou, que sais-je), alors pour du logicel libre anti-brevets c'est juste une question de rester fidèle à ces idées et de le faire avec du libre même si ça prend un peu plus du temps et surtout si ça nécessite de développer son imagination et c'est ce que dit André Pascual.

      M.
    • [^] # Re: L'infographie et les logiciels libres

      Posté par . Évalué à 5.

      Je dirais plutôt: refuserait-on un bout de code qui a été généré en utilisant un des Wizards de Visual C++ ? Certes, le code dans l'ensemble peut-être libre, mais aurait-il été généré de la même manière s'il avait été écrit avec un autre outil ?

      Même comme ça l'analogie n'est pas terrible, il ne s'agit pas de vanter le libre en utilisant des logiciels non libres, mais juste de code...
      • [^] # Re: L'infographie et les logiciels libres

        Posté par (page perso) . Évalué à 3.

        C'est bizarre qu'il n'existe pas une clause dans les licences MS de ses produits de devel interdisant de faire du code Libre (sous GPL par exemple) :c/ Qqn pour contredire ?
        • [^] # Re: L'infographie et les logiciels libres

          Posté par (page perso) . Évalué à 4.

          Ce serait une atteinte au 1er amendement.... et le 1er amendement il est sacré....? il permet même à n'importe qui d'acheter une arme pour jouer dans son jardin ......

          M.
          • [^] # Re: L'infographie et les logiciels libres

            Posté par . Évalué à 2.

            C'est une forme de clause de non concurrence, ça peut être toléré dans certains cas.
            • [^] # Re: L'infographie et les logiciels libres

              Posté par . Évalué à 4.

              A rapprocher de la licence de BitKeeper (utilisé par Linus et d'autres pour le kernel) version gratuite, qui t'interdit de développer un logiciel de versionning qui pourrait lui être concurrent (même si tu utilises BitKeeper uniquement pour participer au kernel, et CVS pour le logiciel incriminé)...
              • [^] # Re: L'infographie et les logiciels libres

                Posté par (page perso) . Évalué à 1.

                Il y a quelquechose de similaire dans la licence du Samba de Windows je crois, un truc du genre pas le droit d'implémentations libres du protocole... mais je suis pas sûr... qqun pour synthétiser ?

                C'est vrai qu'on trolle beaucoup sur les licences du libre, parcequ'elles sont visibles et exposées, en un mot "ouvertes"... mais les licences de Oracle, Microsoft ont de quoi faire rire/pleurer/peur...
              • [^] # Re: L'infographie et les logiciels libres

                Posté par . Évalué à 2.

                C'est pire que ça, si tu participe à un projet concurrent, tu ne peux utiliser bitkeeper, y compris pour un autre projet, même non concurrent, genre linux.
                Je ne sais pas si c'est sous cette forme dans la license, c'est juste l'interprétation de Larry McVoy.
        • [^] # Re: L'infographie et les logiciels libres

          Posté par (page perso) . Évalué à 2.

          ben il y'a une clause ! Dans Studio .NET, la license interdit de l'utiliser pour faire du code sous GPL, c'est cité explicitement.
          • [^] # Re: L'infographie et les logiciels libres

            Posté par . Évalué à 3.

            tu peux montrer l'extrait ? parcque la j'ai du mal a te croire.
            • [^] # Re: L'infographie et les logiciels libres

              Posté par . Évalué à 5.

              Ca me semble être du FUD pur et simple.
              Comme quoi, il n'y a pas que Microsoft qui raconte n'importe quoi pour décrédibiliser son adversaire :-)

              J'ai la license sous les yeux, je ne vois de telle clause nulle part (et heureuseument) ! C'est de la légende urbaine.

              Par contre, pour le fun, il y a cette clause qui est quand même rigolote: on n'a pas le droit de tester et communiquer sur les performances de .Net ! Auraient-t-ils peur de quelque chose :-)))


              3.4 Benchmark Testing. The Software may contain the Microsoft .NET Framework. You may not disclose the results of any benchmark test of the .NET Framework component of the Software to any third party without Microsoft’s prior written approval.
            • [^] # Re: L'infographie et les logiciels libres

              Posté par (page perso) . Évalué à 1.

              Je ne sais plus du tout ou j'ai vu ça.. Je ne suis même pas sur que ce soit Studio .NET !

              C'était peut-être un Visual qqch... Il y'avait eu un article à ce sujet sur zdnet ou 01net je crois et il citait explicitement la license.

              Mais évidemment, j'ai pas fait plus gaffe que ça..
        • [^] # Re: L'infographie et les logiciels libres

          Posté par (page perso) . Évalué à 0.

          Il me semble même qu'il y a (a eu ?) une clause dans la licence de Frontpage qui disait qu'il ne fallait pas utiliser le PRODUIT pour faire un site ouaibe disant du mal du PRODUIT.

          Si quelqu'un a une petite [URL] sous la main...

          * Ils vendront Usenet^W les boites noires quand on aura fini de les remplir.

      • [^] # Re: L'infographie et les logiciels libres

        Posté par . Évalué à 2.

        Comme analogie proche on a la fois ou microsoft avait sorti un site de pub pro windows qui tournait sous apache et je ne me rapel plus qu'elle os mais pas un os crosoft.

        En soit c'etait un hasard et non un choix technique, donc ca differe un peu de l'affaire du graphiste qui deliberement utilise du proprio car il le trouve mieux,
        mais sur la moquerie que l'histoire peut generer c'est pareil, on peut se moquer de linux/libres car il a besoin de proprio pour cree des images.
  • # Re: L'infographie et les logiciels libres

    Posté par (page perso) . Évalué à 5.

    Je rajouterai à ceux qui n'auront pas le temps de lire le pseudo-manifest en entier, 2 liens ;

    - des infos sur André Pascual : http://abul.org/article74.html(...)
    - quelques unes de ces realisations : http://abul.org/article67.html(...)


    M.
  • # Re: L'infographie et les logiciels libres

    Posté par (page perso) . Évalué à 3.

    Ceci n'engage que moi, mais j'estime que le premier critère de choix doit être la conformité avec les attentes de l'utilisateur. Si celui-ci trouve qu'un logiciel propriétaire est plus adapté à ses besoins, il doit l'utiliser et ceci même s'il promeut le logiciel libre. On n'arrete pas non plus d'utiliser un ordinateur parceque son BIOS est sous le cout d'un brevet (pourtant il existe des alternatives) ou on n'arrete pas d'utiliser sa voiture parceque le caculateur est breveté.

    On utilise les meilleurs outils et les plus adaptés à ses besoins. Et je suis heureux de voir que de plus en plus de logiciels libres répondent à mes besoins et aux besoins des autres.
    • [^] # Re: L'infographie et les logiciels libres

      Posté par (page perso) . Évalué à -2.

      eh ben le proprio a de beaux jours devant lui avec toi...
    • [^] # Re: L'infographie et les logiciels libres

      Posté par (page perso) . Évalué à 9.

      non mais éthiquement, on peut décider d'utiliser/acheter un voiture electrique ou au gaz ou encore mieux de rouler en vélo....

      Il y'a l'aspect technique et l'aspect éthique....

      Après lequel privilégié ? c'est selon les gouts de chacun ?

      M.
      • [^] # Re: L'infographie et les logiciels libres

        Posté par . Évalué à 2.

        Oui, d'ailleurs dans le temps un des "verts" s'était fait faire la remarque: il avait toujours pas changé son pot.

        Quand on fait la promotion de l'écologie, on roule au GPL!
        Quand on fait la promotion des logiciels libres, on roule au GPL!

        Quand il n'y a vraiement pas d'alternative, je comprends, mais dans le cas contraire (ici la creation/retouche d'image), ca va de soit. Charité bien ordonnée commence par soit même :)

        <joke>
        Prenez example sur une certaine grande entreprise qui faisait la promotion du "shared source" et utilisait des serveurs BSD :)))
        </joke>
    • [^] # Re: L'infographie et les logiciels libres

      Posté par . Évalué à 2.

      Bien prenons le probleme a la base.
      D'apres ce que j'ai compris voila ce qui s'est passe :
      Un benevole utilisant des outils libres a cree un produit qui repondait plus ou moins (suivant les gouts) au besoin pour la mise ne place d'un T-Shirt pour l'ABUL.
      Un ponte de l'abul a hurler que c'etait pas beau et que pour avoir quelquechose de bien il fallait faire appel a un professionel certifie pour avoir un resultat correct. Lequel professionel certifie a cree en utilisant des outils corformes a la "norme" un produit conforme a la "norme" .

      Le benevole a alors hurle "Comment l'abul peut elle pretendre faire la promotion de logiciels qui sortent des sentiers battus, tournant sur des OS qui sortne des sentiers battus si eux meme sont incapables d'etre assez ouvert pour accepter que l'on procede ainsi pour un logo ?".

      Personellement le discours "C'est pas un travail fait par des professionels certifies, c'est pas la norme partout ailleurs, on fera pas comme ca" est le discours que j'entend a chaque fois que j'essaye de promouvoir le libre. Et ca me fait mal, vraiment d'entendre ce discours dans la bouche d'un ponte de l'abul des que l'on s'ecarte une peu de la promotion pure et dure de Linux.

      Pour memoire, et meme si ce ne sont pas des fillms a succes, The Grinch et Scooby-doo on ete realise partiellement avec the Gimp. On peut sas probleme le considerer comme un logiciel professionel.

      C'est mon opinion, je n'ai rien contre photoshop, ni contre illustrator, mais l'attitude "hors Photoshop et illustrator point de salut" m'enerve tout autant que l'attitude "hors Microsoft/Oracle/Cisco etc. point de salut".

      Kha
      • [^] # Re: L'infographie et les logiciels libres

        Posté par (page perso) . Évalué à 2.

        Ce n'est pas ce qui s'est passé. Relis s'il te plait.
      • [^] # Re: L'infographie et les logiciels libres

        Posté par (page perso) . Évalué à 3.

        Non, ce n'est pas ça.
        J'ai demandé à André Pascual de faire une image pour le nouveau T-Shirt Abul.
        Il y a eu discussions au sein de l'Asso, et un des membres à demandé à un de ses potes graphiste de faire une proposition alternative.
        Le résultat graphique était sympa, mais créé avec photoshop, ce qui est une bonne façon de passer pour des rigolos quand on veut faire de la promotion pour les outils d'infographie libre.

        Je ne dis pas que photoshop est un mauvais logiciel, mais dans les usages courant de retouche photo pour publication sur internet, il ne sert à rien d'utiliser photoshop. Le problème est que cela devient un reflexe, et qu'il faut s'employer à le casser.

        J'ai des exemples de gestionnaires éditoriaux de sites à qui on a collé un photoshop pour faire de la retouche d'image pour mettre sur le web. Et la, gimp fait très bien l'affaire, surtout que dans le cas présent ou les personnes en
        question ne connaissaient aucun de ces logiciels.
        La boite qui a recommandé Photoshop connaissait gimp, mais ne l'a pas
        proposé pour éviter de passer pour des rigolos.
        Il y a donc un travail de persuasion à faire, et ce n'est pas en mettant
        des images créées par photoshop sur les T-shirts de l'Abul qu'on va y arriver...

        Bien sur, ceci reste très symbolique, car on n'a aucun moyen, une fois l'image imprimée sur le T-shirt de savoir avec quel logiciel il a été créé, mais je crois que de toute façon, il y a eu des fuites ;)
    • [^] # Re: L'infographie et les logiciels libres

      Posté par (page perso) . Évalué à 9.

      <>> Si celui-ci trouve qu'un logiciel propriétaire est plus adapté à ses besoins, il doit l'utiliser et ceci même s'il promeut le logiciel libre.
      Je ne suis pas vraiment d'accord. Le logiciel libre est une affaire de conviction: dans sa logique la conservation de certaines libertes est prioritaire par rapport au reste.

      Les defenseurs du modele Open Source n'auraient pas le meme raisonnement. Pour eux ce modele permet de developper de meilleurs logiciels, et ils sont plus dans une logique: "il nous faut les meilleurs logiciels possibles et pour cela nous avons constate que l'ouverture du code est une bonne pratique". Dans ce contexte on pourrait imaginer utiliser un logiciel proprio pour promouvoir l'Open Source.

      Il faut bien rappeler qu'ici il s'agissait de faire un logo pour *promouvoir* le libre. Pas seulement un logo a inclure dans un logiciel libre quelconque. Que dirait-on si RMS codait ses logiciels avec UltraEdit32??? Il y a toute une symbolique derriere la creation de ce logo, et il faut reconnaitre qu'accepter d'utiliser un logiciel proprio alors qu'il existe plein de logiciels libres "quasiment" aussi performants, ca pose un probleme.

      > On utilise les meilleurs outils et les plus adaptés à ses besoins
      C'est ton choix mais certains preferent utiliser un systeme un peu moins adapte mais libre. Ils preferent conserver certaines libertes, quitte a perdre un peu en fonctionnalites. C'est un choix philosophique.
      • [^] # Re: L'infographie et les logiciels libres

        Posté par . Évalué à 8.

        A rapprocher de la discussion de RMS à propos de bytekeeper, que je résumerais comme suis : la question n'est pas de savoir quel est le meilleur gestionnaire de source, la question c'est comment faire pour avoir un gestionnaire de source GPL meilleur que les autres. L'idée qui consiste à "prendre le meilleur des deux mondes" à ceci de problématique que dans sa neutralité elle ne promeut aucun des deux mondes. C'est voir le projet GNU comme un rayon supplémentaire de la grande surface, où faire ses courses. Mais l'objectif est en fait différent : inventer un système complet GPL, meilleur que les autres. Donc, si on observe que CVS n'est pas à la hauteur, la question qui se pose n'est pas de chercher un autre gestionnaire de source dans le monde propriétaire, mais de faire une nouvelle version amélioré.

        Pour en revenir au sujet, l'analogie se traduit par : La question n'est pas d'avoir la plus belle image possible (indépendament de l'outil), mais d'avoir des outils GPL qui permettent de faire la meilleur image ; ce qui nécéssite, de la part des graphistes, qu'ils utilisent ces outils (histoire au moins d'enrichir la wishlist, de remonter des bugs/imperfections, etc...).

        La question de la license de l'image elle même est une autre question ; il est évident que l'image, dans tous les cas, doit etre libre.
    • [^] # Re: L'infographie et les logiciels libres

      Posté par (page perso) . Évalué à 1.

      On n'arrete pas non plus d'utiliser un ordinateur parceque son BIOS est sous le cout d'un brevet (pourtant il existe des alternatives)

      ça m'intéresse, y'a quoi comme alternative pour avoir un ordinateur complètement libre ?
  • # Re: L'infographie et les logiciels libres

    Posté par (page perso) . Évalué à 6.

    Je crois que le question se résume beaucoup par une autre : "qu'est ce qui est mal dans le propriétaire ?"

    Dites, alors ? ce qui est mal c'est de restreindre les libertés des autres non ?. Or, quand on utilise seulement, qu'on ne distribue pas et que ce qu'on fait est dans un format relisible par un soft libre, on ne restreint la liberté de personne à part soi même.

    Du coup non, le fait d'avoir ou pas utilisé un soft proprio pour parler du libre n'est absolument pas une question d'éthique. C'est au mieux une question de crédibilité, plus probablement une question de fierté. Enfin c'est mon impression...
    • [^] # Re: L'infographie et les logiciels libres

      Posté par (page perso) . Évalué à 1.

      d'autant plus que ce qui est souligné dans l'article s'est aussi que le logiciel fait de plus en plus de chose "tout seul", et qu'il y'a de moins en moins de place à la créativité/imagination.

      Quand un peintre peint une toile et qu'il veut faire un flou, il n'a pas une fonction flou, il se démerde avec ses outils de base...

      M.
      • [^] # Re: L'infographie et les logiciels libres

        Posté par . Évalué à 0.

        Ben oui, rien n'empêche l'infographiste de faire comme le peintre, maintenant si il utilise l'algo de flou, qui est un outils supplémentaire à sa disposition, c'est son choix mais rien ne l'empêche de faire son flou "à la main".

        Me trompe-je ?
        • [^] # Re: L'infographie et les logiciels libres

          Posté par . Évalué à 6.

          Tiens puisqu'on parle de peinture, on n'a pas de Painter-like libre, et ça serait un grand pas en avant pour amener les "créatifs" à GNU/Linux, pourtant. Pour la retouche photo, la 3D et le vectoriel on peut toujours se débrouiller, mais pour la peinture numérique bof.

          Si ça peut créer des vocations... :-)
          • [^] # Re: L'infographie et les logiciels libres

            Posté par (page perso) . Évalué à 1.

            J'y pensait il y a quelques temps...

            Bon, reprenons les recettes qui ont réussit.
            Un fork de The Gimp? :)
          • [^] # Re: L'infographie et les logiciels libres

            Posté par (page perso) . Évalué à 0.

            puisqu'on parle de peinture, on n'a pas de Painter-like libre,

            Euh, avant de "créer des vocations", pourrais tu expliquer un peu ce qu'est Painter, ce qu'il fait, sa vie, son oeuvre... N'oublions pas que nous sommes sur un site Linux ici, et que certains ne connaissent pas trop le reste du monde. Il est peut-être possible de trouver une solution de remplacement dans http://test.vaboofer.com/index.php/LogicielsDeDessin(...) que je vous invite à compléter.

            * Ils vendront Usenet^W les boites noires quand on aura fini de les remplir.

            • [^] # Re: L'infographie et les logiciels libres

              Posté par . Évalué à 1.

              Je l'ai dit, et c'est facile à deviner à partir de son nom: de la peinture numérique. C'est à dire qu'il simule les différents outils du peintre (différents types de pinceaux, de supports, de peinture...) avec les avantages du numérique (annulation, calques...), et il le fait bien.

              Le seul pour le moment à pouvoir espérer rivaliser, c'est Gimp, qui gère à peu près bien les tablettes graphiques, mais bon c'est comme faire de la peinture avec Photoshop, ça donne un rendu plat et pas génial.
            • [^] # Re: L'infographie et les logiciels libres

              Posté par . Évalué à 1.

              Painter est un soft unique qui "émule" des outils traditionnels de la peinture. Par exemple, tu fait un dessin avec le crayon de painter, cela ressemblera vraiment à du crayon, tu donne quelques petits coups de gommes, cela donnera vraiment l'impression d'avoir était gommé avec un vrai gomme. L'eau est gérée, ce qui est tres utile pour l'aquarelle, les mélanges, etc...
              par exemple http://mitsuaki.free.fr/Dessins/4-Tany-nb.JPG(...) et
              http://mitsuaki.free.fr/Dessins/illus/rate.JPG(...) sont deux croquis (ratés, mais j'ai que ça en ligne) que j'ai fait avec painter et une wacom A5. Je n'est trouvé aucun soft sous linux me permetant de faire ça comme je voulais. (en général je fait mes croquis rapidement sous painter et je colorise ailleurs, en reprenant tout le dessin)
              • [^] # Re: L'infographie et les logiciels libres

                Posté par . Évalué à 2.

                oui, je pourrais très bien faire ça sous Gimp mais j'aime pas sa gestion de la tablette graphique, surtout dans les mouvement rapides,

                et là, c'est du painter classic, je n'est pas les sous pour me payer la version normale. j'ai ca aussi, ou je m'essayait à la "peinture" sous painter classic : http://mitsuaki.free.fr/Dessins/6-Applats.JPG(...)
                A ma decharge, j'était la première fois que j'utilisais un tablette graphique. toujours est il, est je suis peu être polio, mais je me sens pas de faire une images comme ça sous gimp "facilement" il est pas fait pour ça. Après, il est vrai que j'ai pas réessayé, je dessine peu sur ordinateur, et je "peint" jamais.
      • [^] # Re: L'infographie et les logiciels libres

        Posté par . Évalué à 1.

        Le flou, les déformations, etc sont les outils de l'infographiste. Le peintre dispose également d'outils pour modifier l'apparence de ce qu'il veut rendre. On n'obtient pas le même résultat si on dessine au fusain, ou au feutre, ou si on peint avec un pinceau, un couteau ou ses doigts.

        On n'a pas à se restreindre dans le choix de ses outils sinon on n'avance pas.
    • [^] # Re: L'infographie et les logiciels libres

      Posté par (page perso) . Évalué à 2.

      Question de format d'échange aussi : avec certains soft, tu risques d'imposer à tes correspondants un format... spécifique à un logiciel propriétaire... que les softs libre ne savent que partiellement manipuler :
      http://www.gnu.org/philosophy/no-word-attachments.fr.html(...)
      • [^] # Re: L'infographie et les logiciels libres

        Posté par (page perso) . Évalué à 2.

        c'est pour ça que j'ai parlé de format relisible.
        Franchement avec les logiciels d'images il faut être assez têtu pour refuser d'exporter dans un format relisible correctement par gimp, ... ce n'est pas ce qui manque.
        • [^] # Re: L'infographie et les logiciels libres

          Posté par . Évalué à 1.

          Oui, mais l'auteur du fameux dessin sous photoshop, il a forcement utilise des choses que les formats standards (png ect...) ne sauvegarderont pas. Comme les calques par exemples, c'est la seules chose qui me vient a l'esprit mais surrement pas la seule, pour les sauvegarder il va obligatoirement utiliser le format photoshop. OK, c'est pareil sous Gimp mais a la nuance pres, que Gimp est libre, donc il n'y a pas vraiment de probleme d'obscuritee sur son format.
          • [^] # Re: L'infographie et les logiciels libres

            Posté par (page perso) . Évalué à 1.

            Mais vu que tu peux lire ton .PSD avec Gimp, tu es libre d'utiliser Gimp ou Photoshop à ta guise, donc selon moi pas de souci.
            (Non le .doc pour moi ca ne fait pas encore partie des trucs vraiment lisibles par autre chose que MS Word)
            • [^] # Re: L'infographie et les logiciels libres

              Posté par . Évalué à 2.

              tu peux lire ton .PSD avec Gimp

              Oui mais non... ça fait un peu comme le .doc. C'est à dire qu'en gros tu te rends compte que c'est le même document... mais les effets appliqués en temps réel (ceux que l'on applique sur les calques, propres à Photoshop, ne reviennent pas (et on peut l'utiliser pour des effets d'ombre, de lumière, de couleurs etc. ceux-ci s'adaptent par la suite aux modifications que l'on fait sur le calque) de même que la police des parties en texte ne sont pas reprises (enfin oui je sais les polices c'est toujours particulier lorsqu'on "exporte").
          • [^] # Re: L'infographie et les logiciels libres

            Posté par . Évalué à 2.

            le PSD de Photoshop n'est pas un format de rendu de l'image mais un format de travail avec toutes les informations nécessaires pour pouvoir tripatouiller l'image dans tous les sens. Si un type exporte son PSD en PNG et te file ça pour bosser sur l'image tu vas être bien emmerdé.

            Et ce problème n'est à mon sens pas rapprochable au cas du DOC de MS Word pour une raison simple : existe-t-il un format libre et standardisé de fichier qui permette de conserver l'état du travail d'une image ? Le XCF de Gimp, bien que libre, est-il suffisament standard et pas trop lié à gimp et promu comme étant le format de fichier à utiliser pour tous les échanges d'images autres que le rendu final ?
            • [^] # Re: L'infographie et les logiciels libres

              Posté par (page perso) . Évalué à 1.

              Le XCF de Gimp, bien que libre, est-il suffisament standard et pas trop lié à gimp

              A pertir du moment ou il est bien documenté, je pense que Adobe n'aura aucun probleme à l'integrer dans Tutushop. Techniquement, je pense que ce sera simple, juridequement plus compliqué (les avocats en frétillent d'avance),
              et markétoidement parlant, presque totalement impossibe... Quoique...

              Adobe is releasing a new version of Plopshop: major improvment is full integration of the Gimp image file format. Competition for fonctiionnalities is __now__ an open challenge

              Ah ben oui, il m'arrive de rever d'un monde différent...

              * Ils vendront Usenet^W les boites noires quand on aura fini de les remplir.

              • [^] # Re: L'infographie et les logiciels libres

                Posté par . Évalué à 1.

                Le problème ça n'est pas tant l'ouverture du format du Gimp mais sa légitimité. Contrairement aux développeurs du libre les devs d'adobe se contrefoutent d'intégrer tous les formats de fichier existants sous pretexte qu'une poignée de personnes dans le monde est susceptible de l'utiliser, rien ne leur dit que Gimp sera encore là bientôt. Nous on peut le penser mais quand un programme, même libre, souffre d'une désaffection de ses utilisateurs, il se marginalise. Si demain un projet libre pour un outil d'infographie surpassant Gimp (et y arrivant) voit le jour, quid de l'avenir de Gimp ?

                Photoshop permet de sauvegarder une image en PNG, c'est donc que si un format est soutenu pour une instance qui le pose en standard alors il y a des chances pour qu'il soit adopté.
    • [^] # Re: L'infographie et les logiciels libres

      Posté par . Évalué à 10.

      Pour rapprocher ça d'autre chose: Stallman demande aux gens qui font la promotion du libre de ne pas mentionner de logiciels propriétaires sur leur site. De ne pas dire "Gimp c'est un Photoshop libre", mais "Gimp est un logiciel de traitement d'images libre". Il demande ça en expliquant que si on est convaincu par l'approche éthique du mouvement, il ne faut pas faire la promotion de logiciels allant contre cette éthique.

      Suivant cette approche, il est logique de refuser une contribution faite avec un-logiciel-bien-connu-propriétaire-de-traitement-d'images pour des raisons éthiques, non ?

      (Il y a bien sûr aussi l'aspect crédibilité, comme tu le dis)
      • [^] # Re: L'infographie et les logiciels libres

        Posté par . Évalué à 2.

        oui, m'enfin il est un peu atteint, le père RMS.


        à l'écouter, il ne faudrait pas de filtres d'import/export vers des formats de softs propriétaires non plus.


        dire "le soft Toto est un clone libre du logiciel Tutu propriétaire ultra connu", ce n'est pas faire la promotion de Tutu, il est déjà connu, archi connu et ultra connu.


        au contraire, le dire permet à ceux qui connaissent déjà Adobe Tutushop (c'est à dire, tout le monde) de comprendre instantanément de quoi retourne Gnu Toto, et donc avant qu'ils zappent pour aller lire une autre page web.


        ah, et quand il vient en Europe précher la bonne parole, il prend bien l'avion et a dû réserver son billet grâce à un système informatique, les deux étant multi mega super archi brevetés et ultra propriétaires. donc il vit bien avec.
        • [^] # Re: L'infographie et les logiciels libres

          Posté par . Évalué à 4.

          Photoshop, c'est ce machin qui fait un peut pareil que le Gimp, et qui tourne sur cet OS qui nous envoit toujours des virus par mail, c'est bien ca ?
          • [^] # Re: L'infographie et les logiciels libres

            Posté par . Évalué à 6.

            Excellente façon de présenter les choses... Et peut-être que si on faisait l'effort de ne parler que de Photoshop, IE, MS Office, MS Windows que comme des équivalents propriétaires de nos logiciels (respectivement Gimp, Mozilla/Konqueror/etc..., OpenOffice/Koffice, GNU/Linux), notre manière de voir les choses changerait aussi.
            On arrêterait peut-etre de les considérer comme des clones ou des «remplaçants libres» d'autres logiciels, mais comme des outils à part entière et que nous utilisons au quotidien pour nos taches.
            • [^] # Re: L'infographie et les logiciels libres

              Posté par . Évalué à 3.

              Tout à fait d'accord. Il faut avoir la tete ailleurs pour ne pas voir l'importance du nom des choses (c'est la moitié de l'activité politique ou commerciale, le nomage).
              Ca aiderait aussi à ne pas attendre forcément des programmes GPL qu'ils miment les fonctionnalité des programmes propriétaires.
        • [^] # Re: L'infographie et les logiciels libres

          Posté par (page perso) . Évalué à 1.

          ceux qui connaissent déjà Adobe Tutushop (c'est à dire, tout le monde)

          Oh, comme voici une belle reprise de troll par généralisation abusive. "Tout le monde" (cad. la ménagère de moins de 50 ans ?) ne connais pas Poposhop, à part peut-être de nom. On dirait du fcol.debats, tellement c'est habilement posé dans le flot du message...

          * Ils vendront Usenet^W les boites noires quand on aura fini de les remplir.

        • [^] # Re: L'infographie et les logiciels libres

          Posté par . Évalué à 4.

          dire "le soft Toto est un clone libre du logiciel Tutu propriétaire ultra connu", ce n'est pas faire la promotion de Tutu, il est déjà connu, archi connu et ultra connu.

          Non, mais dire qu'un soft est le clone d'un autre c'est pas tres classe. Car une copie n'est jamais un clone parfait, c'est toujours une copie pale et inferieure a l'original.

          A la rigueur tu dis que c'est un concurrent, mais pas un clone. En plus, dire que Gimp est un clone de Photoshop c'est une grosse grosse grosse connerie. Et heureusement.

          au contraire, le dire permet à ceux qui connaissent déjà Adobe Tutushop (c'est à dire, tout le monde) de comprendre instantanément de quoi retourne Gnu Toto, et donc avant qu'ils zappent pour aller lire une autre page web.

          Super, et apres on te dit "Ton Gimp c'est nul, j'y comprend rien, ca marche meme pas comme photoshop."
          • [^] # Re: L'infographie et les logiciels libres

            Posté par . Évalué à 2.

            Car une copie n'est jamais un clone parfait, c'est toujours une copie pale et inferieure a l'original.

            C'est faux - il est mème fondamental dans le développement libre que ce soit l'inverse qui soit vrai - ça l'a toujours été et le sera toujours.

            Le développement culturel de l'humanité s'est fait sur le principe inverse :

            Développer un clone, une copie, c'est presque toujours améliorer l'original. Dans le domaine culturel et intellectuel.
            Ce qui est néfaste c'est plutot le bornage, l'académisme, la conformité dans la copie.

            A propos de la question originelle de ce trés bon troll :

            1 _ Chacun fait ce qui lui plait

            2 _ c'est une question de cohérence humaine et commerciale de se servir en priorité des outils qu'on promeut, le type qui vend du libre et qui fait sa plaquette commerciale sur photoshop il aura du mal à vendre à quelqu'un qui à des plaquettes commerciales à faire

            3 _ Si photoshop domine à ce point c'est sans doute qu'il n'est pas égalé, encore que Corel soit parfois exigé dans les annonces. Se demander en quoi serait plus "mature" que prononcer des anathèmes. Gimp est-il présent sur de nombreuses pates-formes ? Est-il réguliérement amélioré, bénéficie-t-il d'un suivi régulier ?
            Par exemple
      • [^] # Re: L'infographie et les logiciels libres

        Posté par . Évalué à -4.

        Pour rapprocher ça d'autre chose: Stallman demande aux gens qui font la promotion du libre de ne pas mentionner de logiciels propriétaires sur leur site. De ne pas dire "Gimp c'est un Photoshop libre", mais "Gimp est un logiciel de traitement d'images libre". Il demande ça en expliquant que si on est convaincu par l'approche éthique du mouvement, il ne faut pas faire la promotion de logiciels allant contre cette éthique.


        Quelles que soient ses réalisations, Stallman est un intégriste qui vit sur un autre monde. Appelons un chat un chat.
    • [^] # Re: L'infographie et les logiciels libres

      Posté par (page perso) . Évalué à 4.

      Il s'agissait de faire la promotion du logiciel libre... Ce n'était pas seulement en parler. C'était avant tout une quetion de crédibilité.
    • [^] # Re: L'infographie et les logiciels libres

      Posté par . Évalué à 5.

      Les conséquences de l'utilisation de logiciels propriétaires sont plus importantes que ça.

      Sauf s'il est piraté, en l'utilisant on le subventionne, hors cette subvention va peut-être servir à faire pression contre les logiciels libres (brevets, dépots de plaintes sur marques, campagne contre les LL etc...).

      Il ne faut pas oublier non plus que les salariés qui ont conçus le logiciel propriétaire en question ont perdus tous les droits (Article L113-9) sur leur oeuvre. Plus que propriétaires, ces logiciels sont réapropriés.

      Utiliser un logiciel libre ou non est donc bien une question d'éthique et de politique, tout comme l'utilisation de n'importe quoi d'autre (jouets fabriqués par des mineurs ou par des ouvriers syndiqués etc...) La particularité étant que contrairement au jouet qui va être d'autant moins cher qu'il est fabriqué par des mineurs le logiciel est d'autant moins cher qu'il est libre...
      • [^] # Re: L'infographie et les logiciels libres

        Posté par (page perso) . Évalué à 1.

        > Sauf s'il est piraté

        Tu n'en sais rien, donc par défaut tu te dois de consédérer que ce n'est pas le cas. On parle visiblement de gens qui sans être des professionnels ont tout de même un background. Le fait qu'ils aient été en relation avec des photoshop tout à fait légaux n'est pas improbable.
        En tout cas tu ne peux pas baser ton argumentation la dessus. Sinon il ne faut pas accepter les images de softs libre non plus parce que potentiellement le gars a volé son ordinateur. Avec des "si" ...

        > Il ne faut pas oublier non plus que les salariés qui ont conçus le logiciel
        > propriétaire en question ont perdus tous les droits (Article L113-9) sur leur
        > oeuvre. Plus que propriétaires, ces logiciels sont réapropriés.

        C'est potentiellement la même chose avec le libre, le problème est distinct. Va demander aux salariés de AB si le logiciel appartient à leur boite où à eux même... Tiens, plus terre à terre : gentoo est libre mais ils imposent qu'on leur cède les droits. Tiens, même GNU fait ça pour leurs projets à eux.
        Sans compter que là c'est un choix du salarié, il a été embauché pour ça.
        Et de toutes façon que tu fasses ton image avec photoshop ou gimp ça ne va clairement pas changer la vie des salariés adobe (vu que si tu as acheté photoshop c'est probablement pour autre chose que le logo de l'ABUL, ça ne changera pas les ventes).
        • [^] # Re: L'infographie et les logiciels libres

          Posté par . Évalué à 2.

          «Tu n'en sais rien, donc par défaut tu te dois de consédérer que ce n'est pas le cas.»

          Ça tombe bien c'est ce qu'il fait...
          "Sauf si A, B" => on suppose que non-A, et on montre que B.
        • [^] # Re: L'infographie et les logiciels libres

          Posté par (page perso) . Évalué à 1.

          Le "choix du salarié" dont tu parles me semble tout théorique. Aurais-tu un exemple concret d'un cas où le salarié peut travailler tout en refusant d'être dépossédé de son travail?
          • [^] # Re: L'infographie et les logiciels libres

            Posté par (page perso) . Évalué à 2.

            À la demande d'Eric Seigne, l'auteur de AbulEdu, Loïc Dachary vient de publier un contrat entre le salarié et l'employeur permettant de ne pas évincer l'auteur du logiciel.
            • [^] # Re: L'infographie et les logiciels libres

              Posté par (page perso) . Évalué à 1.

              Espérons que ce contrat ait du succès! Ce serait proprement historique: ça reviendrait à mettre fin à la fameuse aliénation mise en évidence par un certain Karl M. sans recourir à la révolution, avec toutes les dérives que celle-ci peut connaître. Je suis déjà épaté que le modèle du libre puisse exister ici et maintenant, alors pourquoi pas ce contrat?
      • [^] # Re: L'infographie et les logiciels libres

        Posté par . Évalué à 0.

        l'article L113-9 ? pour un soft américain ? bwahahahah
  • # Re: L'infographie et les logiciels libres

    Posté par (page perso) . Évalué à -7.

    " Peut-on créer une illustration pour promouvoir les logiciels libres avec un logiciel propriétaire ?"

    On commence vraiment à atteindre des sommets dans le ridicule. Ca peut prêter à sourire, mais c'est plutôt inquiétant sachant que ça correspond à une dérive sectaire bien réelle d'une partie de la communauté Linux. De grâce, redescendons un peu sur terre.
    • [^] # Re: L'infographie et les logiciels libres

      Posté par (page perso) . Évalué à 1.

      • [^] # Re: L'infographie et les logiciels libres

        Posté par (page perso) . Évalué à -8.

        m'en branle les couilles du debian truc machin!
        J'ai pas besoin que les barbus de debian viennent me dire ce que je dois penser (paf).
        • [^] # Re: L'infographie et les logiciels libres

          Posté par . Évalué à 0.

          On est là pour discuter, mais vu les mots utilisés pour ta réponse, c'est pas la peine que tu t'exprimes, tu gâches ta bande passante, et tu me dégoutes de lire les commentaires de linuxfr.

          Sur un forum bien géré tu serais censuré, voir banni.
          • [^] # Re: L'infographie et les logiciels libres

            Posté par (page perso) . Évalué à -7.

            > Sur un forum bien géré tu serais censuré, voir banni.

            oui mais là on est pas sur #scientologie, donc on peut s'exprimer. Maintenant au lieu de t'offusquer d'un peu de légèreté, tu peux toujours contre-argumenter sur le fond de mes propos.
            • [^] # Re: L'infographie et les logiciels libres

              Posté par . Évalué à 4.

              On commence vraiment à atteindre des sommets dans le ridicule. Ca peut prêter à sourire, mais c'est plutôt inquiétant sachant que ça correspond à une dérive sectaire bien réelle d'une partie de la communauté Linux. De grâce, redescendons un peu sur terre.

              Quel est ton argument ? Tu parles de dérive sectaire. Doit-on comprendre que la communauté cherche à se refermer sur elle-même ? Je ne vois pas en quoi la phrase citée appuie cette affirmation. Tu trouves que cette remarque est ridicule et tu t'en amuses :

              " Peut-on créer une illustration pour promouvoir les logiciels libres avec un logiciel propriétaire ?"

              C'est pour moi une question de cohérence. Si on fait la promotion du Logiciel Libre et qu'à côté on utilise un logiciel alors qu'il existe des équivalents libres, notre discours n'a pas de sens. C'est souvent plus le moyen que l'acte qui identifie notre démarche. Gandi n'a-t-il pas fait la promotion de la non-violence par son action plus que ses discours ?
            • [^] # Re: L'infographie et les logiciels libres

              Posté par (page perso) . Évalué à 3.

              Il ne s'agit pas d'un peu de légèreté mais de propos grossiers et inconvenants qu'il vaut mieux vite oublier.
            • [^] # Re: L'infographie et les logiciels libres

              Posté par (page perso) . Évalué à 2.

              > oui mais là on est pas sur #scientologie, donc on peut s'exprimer

              Oui.

              > Maintenant au lieu de t'offusquer d'un peu de légèreté, tu peux toujours contre-argumenter sur le fond de mes propos.

              Le problème c'est que tes propos n'ont ni fonds, ni forme...
        • [^] # Re: L'infographie et les logiciels libres

          Posté par . Évalué à 3.

          branle les [mot désignant vulgairement les bouboules des messieurs]

          J'ai jamais compris comment on pouvait faire ça... ! Vous y arrivez vous ?
  • # Re: L'infographie et les logiciels libres

    Posté par . Évalué à 7.

    Bonjour,

    J'ai pris un grand plaisir à lire ce texte plein d'enthousiasme, et j'ai relevé un passage que j'ai trouvé tout simplement magnifique :

    En conclusion, je dirais qu'il n'y a pas grand chose des travaux *courants* effectués sous Windows, ou Mac, que l'on ne puisse réaliser sous Linux avec ses propres outils. Encore faut-il se décontaminer des mauvais réflexes acquis dès son entrée dans une école d'arts graphiques. Secouer sa paresse intellectuelle. Ouvrir des yeux curieux. Vibrer à la nouveauté. Entretenir sa soif d'apprendre. Exulter face à un obstacle parce qu'on fait le pari de le franchir. Et se souvenir, toujours, que ce n'est pas l'outil qui fait l'artiste, mais l'artiste qui transcende l'outil.

    Je vais l'afficher bien en évidence dans mon salon! :)
    • [^] # Re: L'infographie et les logiciels libres

      Posté par . Évalué à 5.

      Moi ce qui me géne un peut dans cette tirade c'est qu'est qu'un travail courant en infographie ?
      Faire un reglage de dencité de couleur et quelques retouches sur un scan ? Gimp sait en effet trés bien le faire.
      Créer une banniére pour un site web, ou compresser des images en JPG? Gimp le fait mieux que photoshop, pas de probléme.
      Travaillier sur une composition avec une vingtaine de calque chacun avec un couche alpha sur des images en haute resolution (ce qui pour moi est un travail relativement courant ) ? La Gimp peut theoriquement le faire mais avére étre un ogre en ressources mémoire et CPU.

      Chacun utilise l'outil qui lui convient le mieux, j'utilise linux car il me convient mieux que windows, pas par pure idéologie si Gimp ne convient pas a un travail, je ne vois pas pourquoi il faut blamer le graphiste.
      Je ne connais pas le font de l'affaire, il se peut trés bien que le travail en question ait peut étre fait sans mal sous Gimp, mais est ce que parce qu'un travail peut étre fait sous vi, devriez vous utilier vi au lieu d'Emacs ? La facilité d'execution ou l'addequation de l'outil avec la tache ne reléve pas de la paresse intellectuelle.

      Cinon que tous ceux qui me dise le contraire passe sous GNU/Hurd immediatement !
      • [^] # Re: L'infographie et les logiciels libres

        Posté par . Évalué à 1.

        que tous ceux qui me dise le contraire passe sous GNU/Hurd immediatement !

        Juste une petite parenthèse... GNU Hurd n'est pas un système d'exploitation fini, il n'est pas encore en version stable non plus.
        • [^] # Re: L'infographie et les logiciels libres

          Posté par . Évalué à 1.

          Troll>On peut dire la méme chose de beaucoup d'autre logiciel et systeme d'exploitation libre comme commerciaux qui sont pourtant utilisés trés courament<TRoll
        • [^] # SCOOP !

          Posté par . Évalué à 1.

          GNU/Linux est fini et il est pret pour le desktop !
          • [^] # Re: SCOOP !

            Posté par . Évalué à 2.

            Non Linux (le noyau) n'est pas fini, et j'espère qu'il ne le sera jamais ! Il doit rester en constante évolution.

            Cependant j'entend par fini "qui a une finission", c'est à dire qui soit stable, utilisable etc. etc. Linux l'est... Hurd j'en doute.

            Je ne faisais qu'émettre une petite remarque sur le fait qu'on ne peut pas mettre les deux sur un pied d'égalité.
            • [^] # Re: SCOOP !

              Posté par . Évalué à 2.

              Cependant j'entend par fini "qui a une finission", c'est à dire qui soit stable, utilisable etc. etc. Linux l'est...

              C'est "mature" le mot que tu cherches, je pense.
            • [^] # Re: SCOOP !

              Posté par (page perso) . Évalué à 3.

              Il faut dire que les versions de Linux 1.0 à 2.4.22 sont finies.
              Un jour j'ai eu un très sérieux différent avec mon chef de département qui me demandait quand le gros logiciel que je faisais serait terminé. Je lui ai répondu "jamais" et il s'est mis dans une colère noire. C'était un mécanicien pour qui une pièce mécanique devait être finie définitivement et qui ne comprenait pas que le logiciel était d'une autre nature, c'est à dire plus "soft" !
              • [^] # Re: SCOOP !

                Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                En même temps à partir du moment où ça répond au cahier des charges de manière correcte ton soft est fini.
                Il n'est pas forcément parfait, on peut probablement le modifier, mais il est fini. Et je comprend que ton chef ne te paye pas pour développer indéfiniment la même chose, qu'il attend que tu passes à autre chose quand ça marche.
                • [^] # Re: SCOOP !

                  Posté par (page perso) . Évalué à 1.

                  Ce logiciel a continué à évoluer pendant plus de 20 ans et est toujours utilisé. Il intègre de 300 à 400 règles de métier, a été porté sous Unix, puis a fait appel à Oracle. La gestion de l'impression a aussi changé et l'accès par un serveur http est arrivé. Ce logiciel est un ensemble de logiciels destiné à faciliter le travail de ceux qui s'en servent et les besoins évoluent.
                  • [^] # Re: SCOOP !

                    Posté par . Évalué à 1.

                    Il intègre de 300 à 400 règles de métier, a été porté sous Unix, puis a fait appel à Oracle.

                    Heureusement que tu postes une news pour nous expliquer qu'il ne faut pas utiliser de logiciels propriétaires...
        • [^] # Re: L'infographie et les logiciels libres

          Posté par (page perso) . Évalué à 2.

          GNU Hurd n'est pas un système d'exploitation fini, il n'est pas encore en version stable non plus.

          Oui, mais maintenant que RMS le code en utilisant UltraEdit32, ça va vite progresser. Ah, oui... On me demande de --->[], alors je ---->[]. Oh, vous êtes tous là, je vous ai cherché partout...

          * Ils vendront Usenet^W les boites noires quand on aura fini de les remplir.

      • [^] # Re: L'infographie et les logiciels libres

        Posté par . Évalué à 6.

        «si Gimp ne convient pas a un travail, je ne vois pas pourquoi il faut blamer le graphiste.»

        Il ne s'agit pas de blâmer le graphiste, s'il veut utiliser Photoshop, grand bien lui fasse. Il s'agit juste de ne pas utiliser un logiciel non-libre pour vanter le libre :-)

        Un peu comme un mec qui poserait pour une campagne contre le travail des enfants, chaussé avec des Nike... dans un autre registre.
        • [^] # Re: L'infographie et les logiciels libres

          Posté par . Évalué à 5.

          J'ai peut étre lue de traver, mais ce n'est absolument pas l'idée qui me reste en téte apres la lecture de ce manifeste, on y parle d'entreprise, d'impression, d'une bonne tripoté de logiciel commerciaux plus ou moin bien emulé sous wine, des graphismes a la mode et j'en passe.
          Mais trés peut de libre, ou de ce qui est ideologiquement acceptable ou non ( dans notre cas, la promotion du libre via des logiciels proprios ).

          Et la sentence final, les graphistes sont mous du bulbe et si ils étaient competent ils utiliseraient déjà que des logiciels libres, d'aillieur je m'en vais leur apprendre leur boulot ( alors que l'auteur annonce sa meconnaissance du sujet comme un gage d'impartialité ), ne me plait pas vraiment.

          Annoncer ca comme un grand debat ideologique sur la defence du libre, je trouve ca assez étrange.
        • [^] # Re: L'infographie et les logiciels libres

          Posté par . Évalué à -1.

          Un peu comme un mec qui poserait pour une campagne contre le travail des enfants, chaussé avec des Nike... dans un autre registre.

          Oui ou pas du tout, en fait. Adobe n'exploite pas d'enfants à ma connaissance, c'est une société tout ce qu'il y a de plus ordinaire. Et pour être bien sûr de me faire moinsser, je rajouterais qu'elle a produit des softs d'une incroyable qualité qui servent de référence dans leur domaine.

          Proprio ? Certes. Mais le haut niveau atteint sert également l'émulation qui encourage les dévs de LL à faire toujours mieux.
      • [^] # Re: L'infographie et les logiciels libres

        Posté par (page perso) . Évalué à 5.

        Travailler sur une composition avec une vingtaine de calque chacun avec un couche alpha sur des images en haute resolution (ce qui pour moi est un travail relativement courant ) ? La Gimp peut theoriquement le faire mais avére étre un ogre en ressources mémoire et CPU.

        Voilà un des problème que les graphistes rencontrent dans le milieux professionel.
        Travailler sur un A4 à 1200 dpi, photoshop s'en sort tout simplement mieux.

        Mais c'est très rare, la plupart des gens dans une utilisation normale dépassent rarement le 300 dpi, et sur des format type 10x15.

        Luce et Henri n'ont pas besoin d'avoir Photoshop 12 piraté, pour bidouiller leurs clichés de vacances.
        Une petite initiation a The Gimp et tout le monde pourrait perdre cette sale habitude, d'avoir des logiciels chers mais piratés.
        Mais bon, les gens adorent savoir qu'il n'ont pas payé les tonnes de merdes inutilisées qu'ils ont dans leurs ordis.

        C'est un problème d'éducation, de degré de consience, de bêtise, d'habitudes... j'en sais rien moi.

        J'utilise Photoshop & The Gimp, pour des choses très différentes, selon, l'envie aussi. Mais j'avoue que je me sert de plus en plus de The Gimp, et que c'est en partie grace a ce soft que je me suis mis à Linux.

        En en tant que graphiste, je ne me permettrait pas de présenter un boulot simple fait sous Photoshop à une asso de Linuxiens (à moins que ce soit dans le cadre d'un truc pro genre catalogue quadri 200 pages).
        Ce graphiste est un peu masochiste et pas très malin, il aurait put avoir au moins la délicatesse de passer ses fichiers en png ;)
  • # Re: L'infographie et les logiciels libres

    Posté par . Évalué à 1.

    Il est vrai que faire une illustration pour le libre avec un soft propriétaire c'est un peut moyen.... Je ne serais d'ailleurs pas surpris que certains utilisent ce genre de "petits rien" (parce qu'en fait il faut l'avouer on fait beaucoup de bruit pour somme toute pas grand chose) pour discréditer le libre et ce ne serait sans doute que justice.

    Rappelez vous le temps ou les sites web d'un grand editeur de logiciel (le plus grand ?) tournait sur des systèmes Unix pendant qu'il ventait les mérites de ses produits.

    Ce ne lui a pas fait bonne presse et il est inutile ay libre d'avoir les mêmes mésaventures, surtout après les discrédits de SCO and Co. qui, même s'ils s'avérent sans fondement, n'en auront pas pour le moins porté une estocade au libre en général.
  • # Re: L'infographie et les logiciels libres

    Posté par . Évalué à 2.

    Une question me vient a l'esprit:
    L'Abul à t'elle acheté une licence Photoshop pour realiser ses logos? Photoshop tourne t'il sur les postes de l'abul?

    C'est le genre de questions que ne manquera pas de ce poser, le lecteur d'une news qui affirmerait que les logo de l'Abul de Bordeaux sont fait avec Photoshop.
    De plus Adobe pourrais communiquer à ces utilisateurs que les produits adobe ne souffrent pas de la comparaison avec les autres produits libre, puisqu'ils sont largement utilisés: notamment par l'Abul de Bordeaux qui a pu ainsi grace a eux realiser ces splendides tee-shirt... et l' Abul devra reconnaître que l'Abul fait confiance aux produits Adobe.

    Dur pour un Logo tout de même, alors que rien n'empêche de le faire avec le logiciel libre qui vas bien, et sans rien enlever de la beauté de l'oeuvre, et de la libertée de l'artiste.
    • [^] # Re: L'infographie et les logiciels libres

      Posté par . Évalué à 2.

      Euh dis, on a pas besoin d'avoir une licence Photoshop pour utiliser une image faite par quelqu'un qui a Photoshop, rassure moi ? :-)
    • [^] # Re: L'infographie et les logiciels libres

      Posté par (page perso) . Évalué à 1.

      Il n'y a que du logiciel libre à l'ABUL !
      Tous les logos et affiches de l'ABUL sont faits avec des logiciels libres, heureusement ! La plupart sont créés avec Sketch.
      Si vous avez sous la main une affiche des RMLL, regardez-la de près, elles ont toutes été faites avec sketch et montrent les possibilités souvent insoupçonnées de ce logiciel. C'est vrai que peu l'utilisent aussi bien qu'André.
      • [^] # Re: L'infographie et les logiciels libres

        Posté par . Évalué à 2.

        faut pas pousser...
        Autant je respecte et j'admire l'abnégation que met André à promouvoir les LL dans le domaine de l'infographie, autant je trouve que ses créas sont plus que limite, et même disons le carrément médiocres. Les t shirts de l'abul tout comme les affiches des RMLL en sont des exemples hélas criants.

        comment ? si je peux faire mieux ? bah oui sans doutes, mais pas que moi, ayo aussi, d'autres gens qui exposent sur linuxgraphic.org aussi, par contre moi j'ai vraiment pas le temps alors heu... je --->[]
        • [^] # Re: L'infographie et les logiciels libres

          Posté par (page perso) . Évalué à 4.

          Les gouts et les couleurs sont propres à chacun. Ce n'est pas la question.
          Ici, le fond du problème est ailleurs.

          Est-il acceptable qu'un logo ou une affiche devant servir à la promotion du logiciel libre puisse être fait avec un logiciel propriétaire ?

          A cette question je réponds NON, c'est innaceptable pour des raisons de cohérence et de crédibilité.
          • [^] # Re: L'infographie et les logiciels libres

            Posté par . Évalué à 2.

            ce que je dis c'est qu'il est tout aussi inacceptable de prendre n'importe quelle image de merde sous prétexte qu'elle a été faite avec du LL.
            Si le choix est entre du LL et du pas libre, faut choisir libre, mais si le truc fait avec du libre est trop à chier, il faut demander une autre image.
            C'est aussi important parceque c'est leur qualité qui fait que les LL les plus connus sont respectés et considérés comme des options plus intéressantes que les logiciels non libres. L'image doit véhiculer cette idée de qualité, sinon autant ne pas faire d'image du tout, ce n'est pas toujours nécessaire.
  • # Re: L'infographie et les logiciels libres

    Posté par (page perso) . Évalué à 4.

    Ce poster : http://openstuff.net/index.py/prod_picture/prod_id/40/ph_name/dscf0(...)

    a été commandé par Pinky de OpenStuff. Il a payé un graphiste pour réaliser ce travail. Il compte ensuite diffuser les sources de l'oeuvre (qui lui appartiennent, il a payé pour ça) sous license libre.

    Le graphiste a utilisé Photoshop.

    Et bien, je pense personnellement que ce n'est absolument pas le problème de pinky ni de personne d'autre que le graphiste !

    Quand on m'envoie un PDF, je m'en fous de savoir si il a été fait par OOo ou par Adobe Acrobat... Je sais lire le PDF, POINT !

    Le contraire est tomber dans un dangereux extrémisme qui ne respecte plus la liberté du graphiste !

    Car après tout, l'image n'a pas été réalisée par un logiciel mais par l'artiste ! Le logiciel n'est qu'un outil... Mais ça, on l'oublie souvent...

    Ne regarderiez-vous pas un film sous license libre sous prétexte qu'il a été monté avec Adobe Premiere ?
    • [^] # Re: L'infographie et les logiciels libres

      Posté par . Évalué à 6.

      «Ne regarderiez-vous pas un film sous license libre sous prétexte qu'il a été monté avec Adobe Premiere ?»

      Bien sûr que si, mais si le film me dit "le libre çai génial, le proprio ça suxxor des canards mutants", je rigolerais bien :-)
      • [^] # Re: L'infographie et les logiciels libres

        Posté par . Évalué à 1.

        A l'heure actuelle je ne pense pas que tu puisse faire de la qualité broadcast avec des outils libres. D'ailleurs même Premiere n'est pas utilisé, c'est juste fait pour faire des films de vacances ça ...
    • [^] # Re: L'infographie et les logiciels libres

      Posté par . Évalué à 1.

      Quand on m'envoie un PDF, je m'en fous de savoir si il a été fait par OOo ou par Adobe Acrobat... Je sais lire le PDF, POINT !

      PDF est documenté, il y a même une spécification officielle (plusieurs en fait, une par version du format). Est-ce le cas pour le PSD ?

      A part ça, boulot pourri, il est tout flou le poster.
    • [^] # Re: L'infographie et les logiciels libres

      Posté par . Évalué à 1.

      Tu es sûr que le poster il a été réalisé sous Photoshop ? Non ça doit être la retouche floue de la photo qui est plutôt du ressort du sus nommé ;)


      Laurent
    • [^] # Re: L'infographie et les logiciels libres

      Posté par . Évalué à 7.

      >Et bien, je pense personnellement que ce n'est absolument pas le problème de pinky ni de personne d'autre que le graphiste !

      si le logo est dans un but politique et idéologique de défendre les logiciels libre : CA devient leur problème , immédiatement.
      ce n'est pas une question d'opinion, cela ne se débat, tu n'as pas à dire "je pense". c'est par définition.

      >Quand on m'envoie un PDF, je m'en fous de savoir si il a été fait par OOo ou >par Adobe Acrobat... Je sais lire le PDF, POINT !

      quand j'ai vu le travail titanesque du PDF qui explique en long et en large combien OpenOffice est merveilleux, figure toi que je me suis renseigné pour savoir s'il a bien été fait avec ce merveilleux OpenOffice.Org et que c'est même la première chose que m'ont demandé des collègues à qui on a montré le document. simple question de cré-di-bi-li-té. là aussi, cela se questionne pas.

      >Le contraire est tomber dans un dangereux extrémisme qui ne respecte >plus la liberté du graphiste !

      et allez, pourquoi pas du terrorisme aussi hein, de nos jours, faisons comme le 20H de tf1 ,n'ayons pas peur des mots.
      non ce n'est pas de "l'extrémisme", c'est juste de la rigueur et de la cohérence envers son propre discours, nous parlons ici de l'ABUL.

      >Car après tout, l'image n'a pas été réalisée par un logiciel mais par l'artiste ! >Le logiciel n'est qu'un outil... Mais ça, on l'oublie souvent...

      justement on ne l'oublie pas, et le propos du logiciel libre est de justement considérer l'importance des outils et des secrets qu'ils peuvent embarquer, et aussi, je le répète, l'ABUL se contente pas de dire "ho c joli linouks" mais bel et bien de PRO-MOU-VOIR les logiciels _libres_, c'est peut être lourdingue à dire, mais je ne suis pas bordelais, c'est l'ABUL qui le dit.


      >Ne regarderiez-vous pas un film sous license libre sous prétexte qu'il a été >monté avec Adobe Premiere ?
      non, nein, ie, no, hors sujet. je ne suis pas membre d'une association "anti-film monté avec première" (la AAFMAP) qui irait voir tout honteux la nuit des films en cachette.

      cette remarque n'a aucun rapport du tout avec le fait que ici c'est le problème d'une ASSOCIATION qui cherche à PROMOUVOIR (pas nous hein, ELLE) les logiciels libres.


      par pitié n'allez pas tout de suite inventer des cas farfelus et des pseudos cas de conscience que bien évidemment on vous donne raison, mais oui qu'on vous donne raison dans ces cas farfelus qui n'ont plus rien à voir avec LA question du DEBUT ! on est pas fous, on est pas le crâne rasé en toge à faire ouuuuuumm géépèèèHellll aaouumm. grah.

      je suis sidéré.
      • [^] # Re: L'infographie et les logiciels libres

        Posté par (page perso) . Évalué à 2.

        J'acquiesce totalement à la lecture de ces propos pleins de bon sens.
        Je me doutais bien que le sujet allait partir en troll. Mais quand même, il y a une grosse majorité de personnes qui restent dans le sujet.
      • [^] # Re: L'infographie et les logiciels libres

        Posté par . Évalué à 2.

        Qu'elle est ta position vis-à-vis des ingénieurs qui travaillent sur un certain f-cpu avec des outils non-libres ?
        RMS a codé une grande partie du projet GNU sur un noyau propriétaire, cela ne dévalorise pas pour autant son effort ni sa cause.
        Ces projet ne perdent pas pour autant de "crédibilité".

        Personelement, quand je vois un t-shirt je me demande quel artiste a réalisé l'oeuvre plustôt que avec quel outil... Réduire le travail d'un homme aux outils utilisé me fait frémir.

        Écarter l'oeuvre d'un artiste, simplement sur base de l'outil utilisé (je cite M. Pascual : "c'était du Photoshop ! Evidemment !"), est complètement idiot et déssert le but qui est de trouver un bon dessin pour promouvoir les logiciels libres. D'ailleurs quelqu'un aurait-il une url pointant vers le dessin "concurrant" ceux de M. Pascual que je puisse me faire une idée.

        Pour moi, cette affaire ressemble plus à un conflit d'intérêt personnel, voir d'égo. Pas la peine d'en faire une première sur DLFP même si c'est un peu les vacances pour l'instant.
      • [^] # Re: L'infographie et les logiciels libres

        Posté par . Évalué à 1.

        > on est pas fous, on est pas le crâne rasé en toge à faire ouuuuuumm géépèèèHellll aaouumm. grah.

        Quoique...
        http://www.stallman.org/rms.jpg(...)

        :-))
    • [^] # Re: L'infographie et les logiciels libres

      Posté par . Évalué à 3.

      Le logiciel n'est qu'un outil... Mais ça, on l'oublie souvent...

      La plupart du temps je serait d'accord mais ici il s'agit d'une association militante. Et le "faîtes ce que je dis, ne faîtes pas ce que je fais" ça ne me va pas.

      Que ma grand mère me dise qu'elle utilise xxx (pas libre) plutot que yyy (libre) parce que ça lui convient mieux ne me gêne pas. Mais qu'une association dont le but est de promouvoir les logiciels libres fasse appel à des logiciels propriétaires parce que "c'est le standard" je dis non. C'est tout simplement de la paresse. Si eux ne se bougent pas pour changer les mentalités qui le fera.

      Et puis pourquoi faire appel à un graphiste professionel ? Il n'y a pas assez de gens capables de faire la même chose avec Gimp ? L'explication de l'article (avoir une vision extérieur) ne me convaint pas. Ca me fait penser aux politiques qui font écrire leur discours par des publicitaires. Je pense au contraire que quelqu'un qui connait le libre et l'utilise sera plus à même de transcrire les idées en images.

      Au passage, je crois me souvenir que les clips de Linkin Park sont réalisés en grande partie par l'un des membres du groupe. Ca explique pourquoi ils collent aussi bien aux chansons, contrairement à tous les artistes qui font réaliser leurs clips par des "marketeux".
      • [^] # Re: L'infographie et les logiciels libres

        Posté par (page perso) . Évalué à 0.

        Il n'y a pas assez de gens capables de faire la même chose avec Gimp ?
        Non, déja parceque 90 % des graphistes utilisent Mac OS au boulot, que 99% d'entre eux ont été formé sous Mac.
        Et vu que l'univers Mac est aussi intaigriste que l'univers Linux... dur de chnager ses habitudes. Depuis 4/5 ans, les outils d'Adobe tournent enfin (relativement) bien sur x86, et il a de plus en plus de graphistes sous Windows.

        Mais sous Linux.... a part Ayo, y'a personne qui sait utiliser Gimp pour faire des trucs pas moches ! (Enfin si moi... )

        Troll du matin....
        ...coin coin!
    • [^] # Re: L'infographie et les logiciels libres

      Posté par (page perso) . Évalué à 1.

      A titre d’info, quand je bossais chez WordPerfect (personne n’est parfait...), ils s’étaient démmerdés pour faire leur aide Windows en recourant au minimum aux outils de leur concurrent MS, et surtout pas à Word.

      Cette question - primordiale - de la concordance du discours et des actes ne s’applique donc pas qu’au libre. Le monde propriétaire (qui échappera à l’accusation de sectarisme, ses motivations étant clairement matérielles) y est également sensible.
  • # Re: L'infographie et les logiciels libres

    Posté par (page perso) . Évalué à 2.

    Voilà une superbe discussion à travers laquelle on sent confusément, sans pouvoir bien préciser pourquoi, que se retrouve l'essence du libre.
    Faire l'apologie du libre à l'aide d'un logiciel propriétaire c'est mal.(et illogique)
    Faire une oeuvre non-libre avec un logiciel libre c'est une trahison.
    Faire une oeuvre libre avec un logiciel libre c'est parfoi difficile si l'on veut bien faire.
    Serais-je aussi convaincu par Andre Pascual s'il avait moins de talent?
    Sans doute non.
    Et si le logiciel libre c'était cela justement: un système qui met en avant les qualités personnelles de l'auteur et lui offre les moyens de s'exprimer à la mesure de sa valeur.
  • # Re: L'infographie et les logiciels libres

    Posté par . Évalué à 4.

    alors ca, quand on parle d'éthique et de politique, ici ca tourne au n'importe quoi (enfin, dans tous les forums publics en fait. hé!)

    on vous dit que l'abul cherche a promouvoir les LOGICIELS LIBRES! c pas les carottes !

    si vous faites un logo ou un site, ou un serveur web ou une soupe à l'oignon, ils se doivent de la faire avec des logiciels libres! les logiciels libres qu'ils arretent pas de défendre et de dire que c bien et que leur soupe elle est bonne etc etc

    moi, un vendeur de soupe à l'oignon qui n'en mange pas et va que chez mc do, ben je lui achète pas.

    et pis c tout, alors non, faut cesser le remue méninge, c'est bien beau les discours sur le "faire du libre avec le proprio c bien, stallman il est lourd, et pis qu'un peu de compromis fait promouvoir le libre blablalblalbla"

    d'abord, 1 : stallman il a bon dos, alors ici, c'est formidable, dés qu'un sujet parle d'éthique ou de suivre une politique stricte, PAF! le pere stallman est cité. le pere stallman il nous gonfle , le pere stallman vla qu'il emmerde les gens a faire du n'importe quoi, ben le pere stallman lui au moins il a une ligne de conduite CLAIRE. et c'est pas plus mal.

    bon, et franchement, l'abul, l'aful, l'april, la fsfe etc etc , et bien s'ils sont pas foutus de faire leurs affaires avec les trucs qu'ils disent défendre et bien je ne les considerai pas comme étant sérieux.

    franchement, si pour faire un logo, on est pas fichu d'utiliser des logiciels libres (qui soit dit en passant sont mures et suffisamment puissant pour ce travail) alors c'est que c'est primitif, ca n'interessera pas 3/4 des gens ,et c'est même pas la peine de venir faire une association et en parler sur le web.

    Monsieur André Pascual a bien raison.
    Il ne s'agit pas de simplement faire le con avec un linux sur son PC et brouter du xbill . il s'agit de promouvoir les logiciels libres. si tel est votre conviction, alors il faut être sérieux et crédible.

    non , promouvoir le logiciel libre ce n'est pas cracher sur le logiciel propriétaire.
    non dire que gimp peut faire un travail n'est pas dire que photoshop est un incapable.
    non critiquer que 90% (si ce n'est pas 100%) des graphistes ne vivent, jurent ,mourraient pour photoshop ce n'est pas insulter l'incommensurable talent artistique des graphistes.

    perso, exemple au pif sous la main : disons que SUN vend un système de site web, portail et tout le toutim, disons sun one et sa clique, vla t'y pas que je vais voir si sun utilise elle même ses propres outils avant d'y croire ne serait ce qu'une seconde.

    on mélange tout, on dit n'importe quoi et qu'on en revienne tout simplement au coeur :

    pour promouvoir les logiciels libres, jusqu'à faire un logo, ne vaut il pas mieux utiliser des logiciels libres ,hmm ? si ils sont si bien que ça ces logiciels libres...

    alors de grâce arrétez de tourner autour du pot, que VOUS vouliez utiliser des logiciels propriétaires en vous fichant de toute considération politique ou de conviction ou que vous considériez que cela ne change rien, OK.

    que vous pensiez que c'est le droit de n'importe qui d'utiliser photoshop, alors plus que 1000 fois: OK

    que vous pensiez ce que vous voulez de l'intégrité et des positions de RMS combien même il ne vous force à rien et ne fait que défendre SON PROJET (qui n'est pas de faire du xBill je vous rappelle) : ok

    que vous vous preniez la tête sur des "et si je fais une image libre avec un outil sous licence très restrictive blablabla", vous envoyez ça à http://creativecommons.org(...) , merci

    mais là il s'agit de l'ABUL ! a b u l Association Bordelaise d'utilisateur de logiciels libres !
    et diantre! mais j'espère bien que ces braves bougres sont à Bordeaux , sont Utilisateurs de Logiciels Libres et qu'ils sont en Association ! nom d'un topinambour.

    si cela se trouve , abul.org tourne sur win 2003 avec IIS et un spip réécrit en .NET :)

    enfin voilà! vous parlez de carottes quand on vous parle de choux! c'est rageant.

    .

    ps : pour les jeuuuunes, xBill est un obscure jeux où on gifle copieusement un billou acharné.
  • # Re: L'infographie et les logiciels libres

    Posté par . Évalué à -4.

    Peut-on créer une illustration pour promouvoir les logiciels libres avec un logiciel propriétaire ?

    Je trouve que le fait même d'en arriver à se poser de telle question relève du fanatisme.
    On sait très bien que beaucoup d'infographe utilise Photoshop pour ses qualités. Il faut arrèter de voir le logiciel propriétaire comme enemi.

    L'interet (pour moi) des logiciels libres est qu'ils sont souvent d'une assez bonne qualités et rivalisent souvent avec des logiciels propriétaires hors de prix. Mais je vois pas pourquoi vouloir se débarrasser des logiciels propriétaire qui pour certain sont quand même d'une bonne qualité.

    Enfin je trouve ca quand même triste que si quelqu'un veille faire de la pub pour les logiciels libres ils puissent pas le faire dans les conditions qu'ils veulent.

    Bref je trouve que c'est un bien triste sujet de discussion ...
    Fanatisme quand tu nous tiens
    • [^] # Un logiciel libre c'est, surtout, libre...

      Posté par . Évalué à -1.

      C'est oublier de considérer la qualité principale des logiciels libres: ils sont libres !
      Comme je l'ai déjà écrit auparavant, c'est-à-mes yeux une qualité décisive, même si par ailleurs le logiciel se montrait moins efficace (en ce qui concerne Gimp je ne pense pas que ce soit le cas).
      Pourquoi est-ce bien qu'un logiciel soit libre ? Pourquoi est-ce mieux que propriétaire ? Je renvoie à la littérature et à Google pour la réponses à ces questions qui sont déjà débattues ailleurs, et je ne donne qu'un lien (assez iconoclaste !): http://www.aful.org/politique/perou/rescon-fr.html/view(...)
      • [^] # Re: Un logiciel libre c'est, surtout, libre...

        Posté par . Évalué à -2.

        Ouais, ben tu m'excuseras, mais si ta liberté t'impose d'utiliser des logiciels libre ... y a un problème, d'ailleurs ce problème on le voit rien que par le fait de se demander si on peut le utiliser un logiciel proprio pour promouvoir (faire) du libre ...

        Moi je m'en fou si à l'école je code sur des stations Sun, ca ne me dérange pas. J'utilise les logiciels qui me paraissent bons. Par exemple si je veux publier un rapport ou faire un exposer en PDF je vais pas me dire à merde c'est pas libre, je gardé mon DVI et faire chier l'administrateur de l'école pour que tout le monde puisse lire mon DVI sur les PC des salles de cours.

        Les logiciels Libres c'est bien, les logiciels proprio aussi, on peut utiliser les deux sans être un supo de satan. De plus je trouve ton comportement ridicule, si un logiciel est vraiement moins efficace qu'un autre ben je vois pas l'interet de l'utiliser, libre ou pas. Enfin à part si tu as du temps à perdre au nom de ta liberté. Ton employeur en sera très content:

        Patron je suis désolé on a pas fini le projet, mais tout a été fait avec des logiciels libres! (waou j'attends de voir sa tete)
        • [^] # Re: Un logiciel libre c'est, surtout, libre...

          Posté par . Évalué à 1.

          Faut avouer que c'est plus rassurant (théorie du parapluie pshychologique) de se protéger en cas de problème en disant qu'on a utilisé le "plus bon logiciel du monde" (et le plus cher) et de faire appel au service du fournisseur.

          Il est clair que du point de vue égoiste et à courte vue le logiciel proprio est dur à battre d'un point de vue professionnel, mais aussi personnel car il n'y a pas de réprobation morale au piratage (quand il fait l'affaire des éditeurs). D'un point de vue collectif et à long terme c'est bien différent. Je me rappelle, par exemple, un débat au sujet des ordinateurs dans les écoles (dans les Landes je pense) où un parent demandait au responsable des choix qui argumetait l'efficacité de quelques gadgets à court terme (MS-office et IE face à openoffice et mozilla) : mais enfin forme-t-on des citoyens responsables ou des consommateurs? Je me rappelle aussi la belle lettre du DR. EDGAR DAVID VILLANUEVA NUÑEZ, Membre du Congrès de la République du Pérou en réponse au Directeur Général de Microsoft Pérou.

          Il y a des raisons fondamentales à privilégier le logiciel libre mais elles sont difficiles à communiquer, raison de plus pour ceux qui les ont comprises de rester ferme. Oui il y a un grand risque, comme celà a été soulevé précédemment, à un usage malencontreux d'une image faite avec Photoshop pour promouvoir le libre (d'autant plus stupide que potoshop n'était pas indispensable pour ce faire), vous pouvez faire confiance à certains pour ça!

          J'aimerai ici en complément soulever l'argument de l'innovation vs l'habitude (certains commentaires m'ont rappelé ce mauvais souvenir qu'est la lecture d'un livre que j'ai eu la bêtise d'acheter, pensant y trouver des commentaires intelligents, mais le mauvais goût de la couverture aurait dû m'alerter). On trouve un bel exemple de tendance schizophrène dans le mauvais livre de Thierry Crouzet (http://linuxfr.org/2003/03/10/11664.html(...)) : cet auteur n'hésite pas à se contredire, d'un côté il annonce qu'il ne se laissera tenter par les logiciels libres que s'ils innovent et d'un autre côté il refuse de les utiliser car cela change ses habitudes ! Cherchez l'erreur ! Je frémis à l'usage qu'un tel "journaliste" peut faire d'une image faite avec photoshop pour promouvoir le libre!
          • [^] # Re: Un logiciel libre c'est, surtout, libre...

            Posté par . Évalué à 2.

            Quel est le rapport avec le post auquel tu réponds ?

            On est ici pour la pluspart tous d'accord quant à la promotion du LL mais le post auquel tu réponds énnonce simplement le fait que la liberté c'est aussi de pouvoir utiliser le logiciel que l'on veut.
            • [^] # Re: Un logiciel libre c'est, surtout, libre...

              Posté par . Évalué à 1.

              Dans le message de drac :
              >>> "Moi je m'en fou si à l'école je code sur des stations Sun, ca ne me dérange pas. J'utilise les logiciels qui me paraissent bons."<<<
              Ça me semble une illustration du comportement égoiste et à courte vue que je rencontre souvent chez nos étudiants (je suis prof dans une université, et j'avoue que pour un 68tar comme moi ça me fatigue) et dans mon environnement professionnel. Oui pour la liberté mais pas n'importe laquelle.

              Bon disons que j'étais fatigué et que j'ai un peu forcé l'interprétation. Il n'en reste pas moins qu'en promouvant le libre je me heurte TRES souvent à cette attitude ... et je la retrouvais en toile de fond dans le pseudo manisfeste et dans le débat qui s'en est suivi.
        • [^] # Re: Un logiciel libre c'est, surtout, libre...

          Posté par . Évalué à 1.

          « Ouais, ben tu m'excuseras, mais si ta liberté t'impose d'utiliser des logiciels libre ...»

          Ce que tu écris n'a pas de sens ! Être en liberté, c'est pouvoir faire des choix. Le mien est d'utiliser des logiciels libres. Pourquoi ? Parce que je pense que les logiciels libres sont par nature mieux que les logiciels propriétaires.
          L'ouverture du code, sa redistribuabilité (c'est pas français !), sa modifiabilité(c'est pas français non plus!), garantissent leurs qualités principales à mes yeux.

          Ce n'est parce que tu as un avis différent qu'il faut l'imposer. Mon propos était simplement de te rappeler qu'être libre est aussi une qualité d'un logiciel et il est possible de l'apprécier seulement pour ça, comme certains apprécient Photoshop parce qu'ils y sont habitués ou d'autres apprécient MS Office parce qu'il démarre plus vite. Moi j'apprécie GNU/Linux, avant tout parce qu'il est libre.
          • [^] # Re: Un logiciel libre c'est, surtout, libre...

            Posté par (page perso) . Évalué à 2.

            « Ouais, ben tu m'excuseras, mais si ta liberté t'impose d'utiliser des logiciels libre ...»

            Ce que tu écris n'a pas de sens !


            Si, ça a un certain sens, je pense qu'il a voulu dire par là que l'on a des fois l'impression dans certains discours qu'il FAUT faire du libre à tout prix, et que le reste C'AI MAL(tm).

            Le libre, comme tu l'as dit très justement, c'est d'avoir le choix. Et dans certains discours, on a l'impression qu'on n'a plus le choix, vu qu'il faut à tout prix faire du libre ! (et c'est là que le discours devient intégriste amha)

            Faire du libre, C'AI BIEN (tm), le faire par choix et non par décret, C'AI MIEUX (tm) !

            En tout cas, que de bruit pour une simple image ! ;-)

            a+
            • [^] # HS

              Posté par . Évalué à 1.

              C'est quand même extraordinaire ça !

              «on a des fois l'impression dans certains discours»

              Parce que dans certains discours on trouve un certain contenu, il faut attribuer à mes discours le même contenu ?
              Ça n'a pas réellement de rapport avec le sujet, mais je trouve ça trop courant pour ne pas réagir. Je n'ai jamais écrit quelque chose qui se rapporte à «il FAUT faire du libre à tout prix, et que le reste C'AI MAL(tm)».
              Donc ce n'est pas la peine de contredire ce que j'écris en utilisant ces phrases. Ça n'a rien à voir avec ce que j'écris. C'est détourner le sens de ce que j'écris et c'est intellectuellement malhonnête.

              Débattre oui, polémiquer, non. Je ne suis pas là pour FUDer, ayez au moins l'amabilité de répondre sur ce que j'écris par ce sur qu'écrivent les autres !
              • [^] # Re: HS

                Posté par (page perso) . Évalué à 0.

                C'est quand même extraordinaire ça !
                ...
                Je n'ai jamais écrit quelque chose qui se rapporte à «il FAUT faire du libre à tout prix, et que le reste C'AI MAL(tm)».


                En effet, c'est quand même extraordinaire que tu aies pris ça pour ton discours, alors que ça n'était absolument pas le cas !
                Justement j'approuve ton discours : tu parles du libre comme un choix, je suis complètement d'accord à 100% là-dessus !
                (désolé que tu aies cru que ça s'adressait à toi)

                Parce que dans certains discours on trouve un certain contenu, il faut attribuer à mes discours le même contenu ?

                Je n'attribue pas ces propos à ton discours, nom de bleu !
                Je dis justement le contraire, que certains devraient appliquer ce que tu disais ! (choix et tout ça)

                (=>je ne t'ai pas cité quand je disais que certains avaient un discours trop fermé ! Je t'ai cité quand tu parlais du choix.)

                a+
              • [^] # Re: HS

                Posté par (page perso) . Évalué à 0.

                Franchement, relis exactement ce que j'ai mis, car la façon dont tu as interpreté mon post m'énerve un peu (là c'est du détournement du sens de ce que je disais).

                Je n'ai aucunement détourné tes paroles, j'ai juste indiqué qu'il me semblait comprendre le sens de ce qu'il disait au-dessus ET PAS PLUS.

                Si prôner un discours ouvert, c'est être intellectuellement malhonnête, je ne sais pas ce qu'est être un intégriste !

                ++
        • [^] # Re: Un logiciel libre c'est, surtout, libre...

          Posté par . Évalué à 1.

          > si un logiciel est vraiement moins efficace qu'un autre ben je vois pas l'interet de l'utiliser, libre ou pas

          Contribuer d'une facon ou d'une autre à son amélioration, pour qu'il devienne meilleurs.

          Evidement ca marche mieux si tu es aussi codeur et pas simplement utilisateur, et je crois d'ailleurs que pour bien ressentir dans sa chair les avantages de cette liberté promue par la FSF, il faut etre un peut informaticien...
    • [^] # Re: L'infographie et les logiciels libres

      Posté par . Évalué à 3.

      L'interet (pour moi) des logiciels libres est qu'ils sont souvent d'une assez bonne qualités et rivalisent souvent avec des logiciels propriétaires hors de prix. Mais je vois pas pourquoi vouloir se débarrasser des logiciels propriétaire qui pour certain sont quand même d'une bonne qualité.

      Tu parles d'Open Source, nous (dont l'ABUL) du Logiciel Libre. Le mouvement Open Source présente les logiciels libres comme une méthode ayant de bons résultats sur le plan technique, alors que le mouvement du Libre initié par la FSF a surtout une motivation d'éthique, le partage de la connaissance et le respect de l'utilisateur.

      Mais de nos jours dés qu'on parle d'éthique on passe pour des extrémistes ou intégristes... Faudrait penser à remplacer Hitler par Ben Laden pour le Godwin, c'est bien plus à la mode....
    • [^] # Re: L'infographie et les logiciels libres

      Posté par . Évalué à 3.

      Je crois que tu réagis à la phrase:

      Peut-on créer une illustration avec un logiciel propriétaire ?

      Et pas à:

      Peut-on créer une illustration pour promouvoir les logiciels libres avec un logiciel propriétaire ?

      Qui est celle posée.

      Si quelqu'un veut faire une image avec un logiciel propriétaire, tant mieux pour lui. Mais s'il veut faire une image qui dit "les logiciels libres c'est vachement bien", et qu'il n'en utilise pas, il perd toute crédibilité.

      De la même manière quand tu vois à la télé Carlos qui te vante les mérites de la lessive Toublanc, à moins d'être relativement crédule, tu ne penses pas réellement que Carlos a une préférence pour Toublanc, et donc la pub n'a aucun effet. Si en plus tu peux constater effectivement que Carlos n'a pas utilisé Toublanc pour enlever la super-grosse-tache-de-graisse...
    • [^] # Re: L'infographie et les logiciels libres

      Posté par . Évalué à 2.

      A mon avis la question est mal posée. Elle devrait être: Peut-on utiliser un soft propriétaire pour promouvoir les logiciels libres alors qu'un équivalent libre existe ET est capable d'effectuer la tache? La répose va de soi ....
  • # Re: L'infographie et les logiciels libres

    Posté par . Évalué à 2.

    Pierre tu aurais pu donner le lien qui concernait ces 2 logos dont celui à l'origine de la polémique : http://abul.org/article34.html(...)

    Enfin je réitère mon propos, on ne me ferra pas porter un t-shirt avec un logo que je trouve laid et qu'importe que ce soit gimp qui soit derrière.
    • [^] # Re: L'infographie et les logiciels libres

      Posté par . Évalué à 1.

      Ah oui alors vu comme ça... c'est vrai qu'on peut difficilement parler de fonctionnalités "avancées" de Photoshop pour justifier le fait de l'utiliser pour un logo comme ça... C'est "joli", mais bon avec Sketch ou Sodipodi on peut le faire aussi.

      (Enfin joli, moi j'aime pas, mais c'est pas grave je ne suis pas (encore ?) à l'ABUL)
    • [^] # Re: L'infographie et les logiciels libres

      Posté par (page perso) . Évalué à 1.

      Merci de l'avoir fait !
      Au moins ce logo très original aura permis de bien finir l'année sur Linuxfr !
      Sans ce gros sujet à troll, la fin de l'année aurait été tristounette sur Linuxfr ;-)
  • # Re: L'infographie et les logiciels libres

    Posté par . Évalué à 1.

    Je rapelle que l'ABUL cherche a promouvoir le logicel libre, pas la "liberté en general".

    Imposer l'utilisation d'un logiciel libre n'est pas un contresens quand on cherche a promouvoir le lociel libre, loin de là. Oui, cela peut etre considéré comme un restriction de la Liberté, dans le sens ou cela interdit l'utilisation de logiciel proprietaire.
    Et alors ? Qu'est ce que cela peut bien faire ? Y'a t'il un probleme éthique quelque part ? L'ABUL n'est pas la pour proteger les droits de l'homme mais pour promouvoir le LL.

    je repete, en plus court et en gras : Imposer l'utilisation des logiciels libres n'est pas en contradiction avec le concept de "logiciel libre".
    Maintenant vous pouvez enfin arreter de nous malaxer le bulbe malade qui nous sert de cerveau avec ce meme stupide debat.
    Le logiciel libre permet de faire ce que l'on veut, comme on veut avec lui (le logiciel) tant que l'on respecte le status "libre" du logiciel et les droits de l'auteur.

    Utiliser un logiciel proprietaire pour un logo de l'ABUL est clairement une erreur (surtout depuis que c'est passé ici, maintenant tout le monde est au courant).
    C'est comme si le monsieur qui a ecrit le pseudo-manifeste avait posté ce joli texte avec Outlook (j'espere pour lui qu'il ne l'a pas fait:). Je lui repondrai "Hého ! tu me prends pour un con ou quoi ? T'as pas l'air fin a promouvoir le libre avec du proprio."

    L'artiste (celui qui utilise PhotoShop'Suey) n'est pas a blamer, il fait ce qu'il veut et il a bien raison. Tout ce qu'on lui a demandé c'est de faire un logo et il l'a fait. Tout ce que je demande a une assoc qui fait la promotion du logiciel libre, c'est de faire la promotion du logiciel libre. Et je crains fortement qu'un logo portant la marque d'un logiciel proprietaire aille dans ce sens.


    Pour en venir au pseudo-manifeste, il n'est pas la pour nous dire si "oui ou non" il faut que l'ABUL utilise exclusivement des logiciel libre. Il decrit plutot le syndrome du graphiste qui ne peut travailler sans photoshop et ses milliers de plugins tout aussi debilitant les un que les autres. C'est vrai que ces tres pratique tout ces bidules et ces machins pour faire un truc quand on ne sait effectivement pas dessiner ou faire de retouche. (je le sais pour l'avoir moi meme utilisé qques temps.) Je cite "Et comme l'on manque d'imagination dans le procédé, on en manque aussi dans les moyens : on estime indispensable d'oeuvrer (le terme convient-il ?) avec Photoshop." et c'est rigoureusement vrai. (Bien sur, l'inverse n'est pas forcement vrai non plus, tout les utilisateur de 'toshop ne sont pas des burnes en graphisme).


    voila, chacun sa connerie a dire, j'ai dit la mienne.

    --
    Ker4x
    On l'appelle l'idle des jeunes
    • [^] # Re: L'infographie et les logiciels libres

      Posté par . Évalué à 1.

      >(surtout depuis que c'est passé ici, maintenant tout le monde est au courant)

      De toute façons, c'est marqué en commentaire dans le fichier Jpeg : Photoshop 3.0
      • [^] # Re: L'infographie et les logiciels libres

        Posté par . Évalué à 2.

        Oui bien sur, mais peu de personne vont verifier les commentaires des images :)

        (Les entetes de sont pas directement lisible, contrairement aux entetes mail)
        • [^] # Re: L'infographie et les logiciels libres

          Posté par . Évalué à 1.

          Surtout sur unh T-Shirt :-)
          • [^] # Re: L'infographie et les logiciels libres

            Posté par . Évalué à 0.

            En plus,

            Il faut avouer qu'il est pas tres beau le pengouin top-design-concept.
            Surtout que ce genre de design avec EXACTEMENT LES MEMES COULEURS je l'ai vu 50.042 fois.

            C'est surement l'oeuvre d'un designer (travaillant surement dans le marketing meme), mais certainement pas d'un graphiste talentueux. Enfin, c'est l'effet que ca me fait.

            Le logo de Mr 'toshop est une daube qui ne represente pas l'ABUL, pas bordeau, pas GNU ni linux et qui n'a absoluement rien d'original. C'est tout juste "concept", et encore.

            Ce genre d'oeuvre d'art me fait croire que les designer "moderne" sont une bande grotesques et impuissants prêts à n'importe quoi pour répandre leur semance malsaine, en n'hésitant pas à copier, à "conceptualiser" (peut etre leur seule arme potable), à attendre des jours tapis dans l'ombre qu'une autre "mode" émerge (tantôt sombre, tantôt pastel, tantôt anguleux, tantôt boudiné...) pour profiter de sa force et dépiotter les charognes, et surtout à s'auto-congratuler en se confortant dans leur cosanguinité... la perversité dans leurs "choix conceptuel" et leur facon de duper les clients, n'a d'égal que l'orgueil les poussant à croire qu'ils sont les élus et que le reste des graphistes est indigne de leur divine subtilité.

            Ce qui est surement faux :)
            • [^] # Re: L'infographie et les logiciels libres

              Posté par . Évalué à 1.

              il fallait lire :

              une bande de grotesques et impuissants

              ca va de soi :)
            • [^] # Re: L'infographie et les logiciels libres

              Posté par . Évalué à -2.

              > C'est surement l'oeuvre d'un designer (travaillant surement dans le
              > marketing meme)

              ha non sûrement pas.

              > mais certainement pas d'un graphiste talentueux.

              c'est très clair. ça vaut pour toutes les illustrations de ladite page d'ailleurs.

              > Le logo de Mr 'toshop est une daube

              ouais m'enfin pas plus que le machin de André.

              > Ce qui est surement faux :)

              pour le laïus haïneux sur les "designers modernes" oui c'est tout à fait faux.
    • [^] # Re: L'infographie et les logiciels libres

      Posté par . Évalué à 2.

      J'adore ce type de critiques à 2 balles...
      "le syndrome du graphiste qui ne peut travailler sans photoshop et ses milliers de plugins tout aussi debilitant les un que les autres".
      Ca sort d'où ?

      Le plug-in sont juste une automatisation de vieux procédés longs et fastidieux : par exemple la projetcion d'ombre (indispensable pour ajouter du relief) était produite avec 10 images que l'on touillait essemble (blur, offset, soustraction, ...) : les tutoriaux de Kays doivent toujours pouvoir se trouver sur le web.

      L'utiulisation à tout va des plug-in est surtout la maladie du newbie, il à l'impression de créer plein d'effets avec, mais le résultat est à 100% kitsch !!! Désolé on ne s'improvise pas graphiste, cela demande des études et du talent...

      De plus utiliser de tel lieu communs pour critiquer une profession qu'on ne connait pas me semble un peu déplacer.

      J'imagine bien un graphiste parler du "syndrome de l'informaticien qui ne peut travailler sans Visual Basic et ses milliers de wizards" : bonjour l'amalgame...


      D'ailleurs Gimp est bien plus pourvu en plug-in et scripts que Photoshop

      L'utilisation de Photoshop vient peut être du fait que c'est tout simplement un bon produit... Avec un gamme cohérente (même interface, cohérence et raccourcies claviers sur toute la gamme Adobe).

      Tout comme MS Office c'est devenu un standard, et les concurrents (libre ou non) devront faire avec...
  • # Re: L'infographie et les logiciels libres

    Posté par . Évalué à 2.

    http://www.student.info.ucl.ac.be:8080/acm/acm/ressource/biglogos/l(...)

    ca vous rappelle rien?

    (y en plein en plus gros sur la home page de penso, mais perso.linuxfr.org/penso/ semble down pour l instant)


    pour information, ce merveilleux pinguin linuxfr a été fai par Made du groupe bomb http://www.m4de.com/(...)
    et devinez le gus utilise quoi? photoshop!

    faut quand meme avouer qu'il est fort ce made
  • # Re: L'infographie et les logiciels libres

    Posté par (page perso) . Évalué à -1.

    Juste comme ca, une petite histoire:
    Le fameux pingouin du non moins fameux jeu libre pingus, avec ses zoulies animations dans tous les sens et tout, a été fait par un gars qui la gentimment refilé a l'auteur du jeu et tout... mais qui l'avait fait sous photoshop. Il lui a simplement filé ses psd (et ca a marché dans gimp d'ailleurs). De meme pour pas mal de jeux libres d'ailleurs.

    Mine de rien personne n'aurait regardé ces jeux a part des geeks si yavait pas eu un windowsien pour les aider avec son photoshop ou son 3dsmax (non pas que ils soient meilleurs que leurs equivalents libres, simplement parceque le gars qui les a fait était un habitué de windows et de ces logiciels). Des bon graphistes, yen a pas bcp.

    Des bons graphistes sensibilisés aux libre, yen a encore moins, je vois pas de raison objective pour se priver de leurs contributions tant que ils seront aussi peu nombreux, meme si pour une raison x ou y ils n'utilisent pas que des softs libres...
    • [^] # Re: L'infographie et les logiciels libres

      Posté par (page perso) . Évalué à 2.

      Je vois une raison : la cohérence entre les paroles et les actes.

      Par exemple, le groupe Krisis a fait un bouquin critiquant la marchandisation du monde (Manifeste contre le travail). Ce livre était dispo en version intégrale française sur le web, jusqu’à ce qu’il sorte en version papier. Depuis, ils l’ont retiré de leur site. Résultat : ils se sont totalement décridibilisés.

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.