État de l’espéranto sous GNU/Linux

36
31
août
2016
Communauté

L’espéranto, créé pour être facile à apprendre et servir de passerelle neutre entre les peuples, continue tranquillement à faire son chemin dans le monde entier. Faisons un point sur la prise en charge, tant du point de vue des traductions que de l’écriture, de cette belle et intéressante langue sous GNU/Linux.

Logo Espéranto

Journal dometo.net: un forum francophone de l'Espéranto

Posté par . Licence CC by-sa
11
26
avr.
2016

Bonjour à toutes et à tous,

Voila une nouvelle opportunité de débats passionnés et bien sur sans coup bas ni mesquineries, /je vous invite à visiter dometo.net: un forum francophone de l'Espéranto ainsi qu'à donner votre avis sur la chose.

Ce qui le souhaite peuvent lire la suite, j'y ferait un point sur ce qu'est l'espéranto puis sur sa situation actuelle.

Qu'est ce que cela?

L'espéranto est une langue inventée il y a plus de 125 ans avec l'intention (...)

Forum général.cherche-logiciel Dictionnaire (words) complet pour esperanto

Posté par . Licence CC by-sa
1
24
sept.
2015

Bonsoir, je cherche un package qui me permettrait d'avoir un fichier de tout les mots (words) en esperanto à la manière (/usr/share/dict/w*). Je suis sous Debian Jessie, et je vais une recherche pas trouvé grand chose à parts avec ispell et aspell. Sauf qu'avec ces programmes puis-je manipuler et faire des recherches comme sur un fichier voir une base de donnée? - j'en ai pas l'impression.
Merci d'avance.

-encore une fois je ne cherche pas un traducteur, mais un fichier (...)

Journal Et vous, à votre avis, pour où commencer une quête pour une chaîne de compilation espérantophone ?

Posté par (page perso) . Licence CC by-sa
5
5
mar.
2015

Aux croisements de diverses dimensions advint un rêve. En fait plusieurs rêves mêmes :

  • disposer de langages de programmation utilisant l’espéranto comme base lexicographique (et éventuellement tirant partie de la régularité grammaticale de la langue dans la grammaire des langages) ;
  • disposer d’une chaîne de compilation entièrement codée dans des langages tels que les précédents ; 
  • en bonus, avoir des langages de programmation espérantiste totalement dépourvu de pictogramme.

De ces rêves naquirent deux projets de recherche Algoritmaro et Fabeleblaĵo et (...)

Inflectiones, déclinaisons et conjugaisons en grec ancien

Posté par (page perso) . Édité par Benoît Sibaud et tuiu pol. Modéré par ZeroHeure. Licence CC by-sa
26
13
fév.
2014
Python

En bref : inflectiones est une bibliothèque (Python3, GPLv3) qui permet de conjuguer et de décliner des mots. Le travail inverse (analyser un mot pour en dégager les caractéristiques morphologiques) ne m'intéressant pas, n'a pas été codé. Enfin, seuls quelques exemples tirés du grec ancien et de l'esperanto sont disponibles, voyez les exemples ci-dessous. Le projet n'en est qu'à ses débuts et attend du renfort !

Forum général.cherche-logiciel Traduction automatique eo->*

Posté par . Licence CC by-sa
1
6
fév.
2014

Bonjour,
je
cherche un logiciel qui permettrait la traduction automatique dans
d'autres langue. Le but serait de l'utiliser dans un contexte web, mais
ça serait bien mieux que le logiciel soit facilement utilisable en
script pour un usage local.
J'ajoute le fait que ça soit de l'esperanto vers les autres langues, car
je ne m'attends pas du tout à de la qualité si le texte source n'est
pas du tout dans l'esprit de la construction de l'esperanto, qui a des (...)

Forum Programmation.autre Recherche une description BNF du C, C++, Python et autres, sous licence libre

Posté par (page perso) . Licence CC by-sa
0
16
nov.
2013

J’aimerais pouvoir coder en espéranto, ou plus précisément dans des langages de programmation qui s’inspirent de sa grammaire régulière et puise leurs lexiques de l’espéranto. Comme à ma connaissance ça n’existe pas encore, j’ai décidé de m’y coller. Mais avant de créer un nouveau langage, je me suis dit qu’il serait intéressant de « traduire » des langages existants, histoire de me faire la main et en même temps de mieux dégager les idiomes que j’aimerais inclure et exclure dans ce projet (...)

Journal Happy Bastille Day !

Posté par . Licence CC by-sa
16
14
juil.
2013

Cher journal,

la question linguistique est un de mes dadas, et j’avoue que quand je lis des reproches fait à SPIP pour avoir renommé la boucle for en boucle boucle, ou que je vois Zenitraum balayer un problème qui ne me semblait pas sans intérêt[1] au motif que « lui dans son domaine n’a aucun problème à vendre ses compétences à des natifs anglophones », j’ai du mal à ne pas réagir.

[1] ici en gros je lui demandé si ça (...)

Est‐il démocratique, adapté et rentable que l’anglais soit la langue internationale ?

35
10
oct.
2011
Culture

Dans une série de vidéos, Claude Piron, psychologue et ancien traducteur, dissèque les mécanismes linguistiques, au travers d’une analyse critique du choix de l’anglais comme langue internationale.

Après avoir mis en lumière l’importance de la maîtrise d’une langue lors d’échanges internationaux politiques, économiques, scientifiques et autres, il montre en quoi le choix de l’anglais comme langue internationale :

  1. n’est pas démocratique ;
  2. est inadapté ;
  3. a un résultat, par rapport à l’énergie et aux sommes dépensées pour son apprentissage, proche de 0 ; ce qui ne serait jamais accepté dans d’autres domaines.

NdM :

Journal L'espéranto et les décideurs

Posté par .
Tags :
0
20
nov.
2007
Bonjour à tous,

je suis actuellement en train de pousser dans mon entourage pour pouvoir parler en esperanto (au lieu de l'anglais).
Les bonnes raisons pour utiliser l'espéranto sont:
* c'est simple
* c'est rapide à apprendre
* c'est flexible
* c'est vraiment simple...
* j'aime bien l'espéranto

Les deux gros obstacles que je rencontre dans mon argumentation sont:
* l'anglais saymieux (sans arguments c'est plus facile)
* l'espéranto c'est pas fiable puisque c'est une langue construite
* on trouve (...)

Journal L'espéranto

Posté par (page perso) .
0
19
avr.
2007
Suite à la lecture du FUD, bien involontaire dans le journal http://linuxfr.org/~chocolate/24240.html où l'on confond l'allemand et l'alsacien en ouvrant la porte à toute les fenêtres d'où nous parviens le son de cries coléreux de personnes qui aimerait bien renforcé la fragmentation française en multipliant les langues des paperasses officiels (n'oublions pas que la traduction est toujours un travail délicat où l'on risque de perdre un tas d'informations au moment de la conversion), j'ai retenu l'évocation de l'espéranto.

Avant tout (...)

Journal Quand Google défie l'Europe

Posté par .
0
23
jan.
2005
Cher journal, (aïe ça fait ringard ça)
Hi newspaper !

En décembre dernier, Google annonçait la numérisation de 15 millions d'ouvrages reposant dans cinq bibliothèques parmi les plus célèbres et les plus riches du monde anglo-saxon.

Même si je n'étais pas sur de m'en servir lorsque cela serait disponible, j'avais trouvé génial d'avoir cette bibliothèque a porté de la main... : Cela me semblait être un premier pas vers une bibliothèque universelle pour tous.

Visiblement ma réaction était plutôt naïve, (...)

Forum général.général caractères accentués pas communs....

Posté par .
0
30
sept.
2004
Désirant écrire en espéranto sans me prendre la tête, je cherche depuis des semaines un moyen de configurer mon linux, afin d'accéder à des caractères accentués exotiques. J'ai déjà eu des réponses intéressantes mais incomplètes et je n'arrive pas à les mettre en oeuvre. Je suis sous mdk 10.1, et kde...
Par exemple, un linuxien m'a suggéré de mettre mes locales en utf-8. Sans doute ! Mais comment qu'on s'y prend, je ne le sais pas. Je ne sais d'ailleurs (...)

Est-ce que le logiciel doit prendre en otage les données ?

Posté par . Modéré par Nÿco.
0
19
août
2004
Technologie
C'est sous ce titre provocateur que Wiley et Michaels tirent la sonnette d'alarme concernant les logiciels enfermant les données brutes issues d'expérience de biologie dans des formats propriétaires.

Cet article parle surtout des risques liés à l'opacité des formats informatiques en biologie mais la question peut-être posée dans tous les domaines (scientifiques ou non) : est-ce que votre logiciel favori peut vous prendre en otage, vous et vos données ?