Sortie de Suricata 1.1

Posté par (page perso) . Modéré par Nÿco. Licence CC by-sa
Tags :
29
10
nov.
2011
Sécurité

L’équipe de développement de l’IDS/IPS Suricata a publié le 10 novembre 2011 la version 1.1 de son moteur de détection/prévention d’intrusions. Il s’agit de la première version de la nouvelle branche stable 1.1. Elle prend la suite de la branche 1.0 sortie en août 2010, et apporte des gains conséquents en termes de performance, stabilité et précision.

Suricata est un système de détection/prévention d’intrusion réseau basé sur des signatures (à l’image de Snort avec qui il partage le langage de signatures). Il est disponible sous licence GPL v2 et a été développé depuis zéro par une fondation à but non lucratif, l’Open Information Security Foundation (OISF). Suricata fonctionne sur les systèmes d’exploitations GNU/Linux, BSD et Windows.

Journal Charlie Miller peut fouiller vos données iPhone et iPad

Posté par .
10
10
nov.
2011

Expert en sécurité, Charlie Miller a trouvé une faille de sécurité sur les appareils Apple. Il a fait publier sur l'Appstore une application pouvant exécuter ensuite n'importe quel code, sans passer par les vérifications d'usages.

Il a publié une vidéo.

Le code ou la méthode exacte de l'attaque n'a pas été dévoilé. Miller attend qu'Apple ait corrigé le problème. Il fera sans doute démonstration de son exploit lors de la conférence SysCan, à Taiwan le 17 novembre.

Il est (...)

Journal [MS11-083] Vulnérabilité dans la pile TCP/IP de Windows permettant l'execution distante de code

23
9
nov.
2011

Microsoft a publié hier une alerte de vulnérabilité concernant une faille assez critique présente dans Windows Vista, Windows 7 et Windows Server 2008. Trois fois rien, puisqu'elle permet à un attaquant d'exécuter du code à distance… en envoyant des paquets sur un port UDP… fermé.

Heureusement, Windows ayant un système de gestion des mises à jour beaucoup plus efficace que celui de Linux, on peut espérer que le correctif sera poussé sur la majorité du parc avant la publication (...)

Forum Linux.général Site de sécurité pour s'entraine

Posté par .
3
7
nov.
2011

Bonjour,

chuis un ouf' gueudin moua. Je veux apprendre à pirater plus fort que jack bauer, je veux faire péter du buffer overflow!

J'ai lu trop pleins de docs, trop pleins de pdf for "phun and prophit"

Mais je sais pas ou m'entrainer. Comme je veux pas casser la NASA et le FBI, j'aimerai juste savoir si vous connaissez des sites en ligne ou on peut s'entrainer? des trucs de sécu ou il faut s'entrainer, wala, je trouve soit des (...)

Journal Sur internet, que trouve t'on? duqu, duqu, duqu!

Posté par .
8
19
oct.
2011

Le dernier virus à la mode s'appelle duqu (je déconne pas). Actuellement, le plus important consiste à savoir comment le prononcer (je déconne pas non plus, lisez touitteure), actuellement, c'est dioukiou qui a la faveur des sondages, mais fait tomber mon jeu de mot à plat.

Le monde de la sécurité est en effervescence, c'est le fils de stuxnet, c'est encore plus terrible, il est encore mieux caché, il va tous nous tuer. Heureusement, microsoft est là! Il a analysé (...)

Journal [Wine] La base de données du site WineHQ a eu un visiteur indésirable

Posté par (page perso) . Licence CC by-sa
13
11
oct.
2011

Chère moule inscrite sur WineHQ,

We are sorry to report that recently our login database for the
WineHQ Application Database was compromised. We know that the entire
contents of the login database was stolen by hackers. The password
was encrypted, but with enough effort and depending on the quality
of your old password, it could be cracked.

We have closed the hole in our system that allowed read access to
our database tables.

To prevent further damage we have reset (...)

Journal Les drones américains sont vérolés…

Posté par . Licence CC by-sa
11
9
oct.
2011

D’après Wired, les drones américains sont actuellement vérolés par un virus dont ils ne savent pas comment se débarrasser, ni ce qu’il fait exactement.

On apprend au passage des choses rigolotes, comme le fait que les informations envoyées par les drones ne sont pas toutes chiffrées…

Petit rappel : certains drones sont armés de missiles, le « petit » virus peut donc poser quelques menus soucis !

Un cheval de Troie gouvernemental analysé par le CCC

Posté par (page perso) . Modéré par Bruno Michel. Licence CC by-sa
64
9
oct.
2011
Sécurité

Le Chaos Computer Club (CCC), l’une des organisations de hackers (au sens premier de bidouilleurs curieux) les plus influentes en Europe, viendrait de faire la rétro‐ingénierie d’un cheval de Troie (pour système Windows) utilisé par la police allemande pour « l’interception légale ». À partir d’une copie découverte en utilisation, ils montreraient que ce logiciel espion permet de récupérer des données privées, de surveiller les échanges via diverses applications (Firefox, Skype, MSN Messenger, ICQ et d’autres), de prendre le contrôle de la machine infectée, de se mettre à jour ou d’accroître ses fonctionnalités intrusives.

Le CCC publie une longue analyse détaillée, plus le binaire en question (une « dll » de 360 Kio et un « .sys » de 5 Kio). Ils auraient par ailleurs écrit leur propre interface de contrôle du logiciel espion, montrant les failles des protocoles de communication et de supervision utilisés.

L’antivirus libre ClamAV reconnaît « mfc42ul.dll » comme Trojan.BTroj-1 et « winsys32.sys » comme Trojan.BTroj.

Merci à inico pour son journal sur le sujet qui a conduit à cette dépêche.

Journal Suspicion de backdoor gouvernemental allemand

30
9
oct.
2011

Le Chaos Computing Club vient d'annoncer la découverte in the wild d'un backdoor gouvernemental allemand pour Windows.
Dans son analyse d'une vingtaine de page, le CCC signale de nombreuses failles permettant à de tierces parties d'obtenir le contrôle sans autorisation de la machine infectée.

La firme F-Secure a rajouté la signature de ce backdoor sous le nom Backdoor:W32/R2D2.A.

Il semblerait que les dev de ce code soient des fans de StarWars:

Journal Ce qui devait arriver Aréva

30
29
sept.
2011

Le "fleuron français de l'industrie nucléaire", l'ancienne COGEMA actuellement nommé Aréva, est un expert en sûreté nucléaire.
On nous le rappelle sur tous les supports médiatiques existants à chaque 'incident' que ce soit dans le Gard ou au Japon.
Ses installations se doivent d'être irréprochables, et ce, dans tous les compartiments de son métier.

En particulier l'informatique. C'est un élément primordial dans la gestion d'un système tel qu'un réacteur nucléaire.

Qu'apprend-t-on aujourd'hui ?

http://lexpansion.lexpress.fr/entreprise/areva-victime-d-une-attaque-informatique-de-grande-ampleur_263462.html#xtor=AL-189

Qu'ils sont "hackés" depuis, au moins, (...)

PacketFence 3.0 — Un puissant contrôleur d’accès au réseau

Posté par (page perso) . Modéré par patrick_g.
34
22
sept.
2011
Sécurité

Inverse, société spécialisée en développement et déploiement de logiciels libres, annonce la sortie de la version 3.0 de PacketFence.

PacketFence est une solution de conformité réseau (NAC) entièrement libre, supportée et reconnue. Procurant de nombreuses fonctionnalités, telles un portail captif pour l’enregistrement ou la re‐médiation, une gestion centralisée des réseaux filaires et sans fils, le support pour le 802.1X, l’isolation niveau 2 des composantes problématiques, l’intégration au détecteur d’intrusions Snort et au détecteur de vulnérabilités Nessus.
Elle peut être utilisée pour sécuriser efficacement aussi bien des réseaux de petite taille que de très grands réseaux hétérogènes.

Linux Foundation tombe à son tour

Posté par . Modéré par Xavier Teyssier. Licence CC by-sa
40
12
sept.
2011
Linux

Dans un e-mail envoyé à ses membres, la Linux Foundation dit ceci :

We are writing you because you have an account on Linux.com, LinuxFoundation.org, or one of the subdomains associated with these domains.

Nous vous écrivons parce que vous avez un compte sur Linux.com, LinuxFoundation.org ou un des sous-domaine associés.

Après les serveurs de kernel.org, c'est au tour de l'infrastructure de la fondation Linux d'être compromise.

Linux Foundation infrastructure including LinuxFoundation.org, Linux.com, and their subdomains are down for maintenance due to a security breach that was discovered on September 8, 2011.

L'infrastructure de la Linux Foundaction, incluant LinuxFoundation.org, Linux.com et ses sous-domaines est hors-service pour maintenance à cause d'une faille de sécurité qui a été découverte le 8 septembre 2011.

Les domaines linuxfoundation.org et linux.com ainsi que leurs sous-domaines sont donc coupés du monde afin de déterminer la source du problème découvert le 8 septembre 2011. La brèche à sûrement été ouverte suite aux récents événements survenues sur les serveurs de kernel.org.

Les principaux sites représentant le noyau Linux étant hors service, celui-ci n'a donc plus de vitrine sur Internet et de nombreuses questions surgissent. Est-ce une faille du noyau ou d'un des nombreux logiciels libres que nous utilisons ? Est-ce une erreur humaine ? Si accès au compte administrateur root il y a, comment ? Gageons que la source du problème sera rapidement découverte et explicitée.

Pour l'heure, la fondation Linux s'occupe à la réinstallation de ses serveurs et conseille de changer les mots de passe et clés SSH qui étaient utilisés sur leur site.

You should consider the passwords and SSH keys that you have used on these sites compromised. If you have reused these passwords on other sites, please change them immediately.

Vous devez considérer vos mots de passe et vos clefs SSH utilisés sur ces sites comme compromis. Si vous avez utilisé ces mots de passe sur d'autres sites, veuillez les changer immédiatement.

NdM : LinuxFr.org n'est lié ni à kernel.org ni à la Linux Foundation mais nous relayons les informations qui nous parviennent :)

Journal Firefox 6.0.1 : où sont les signatures pour Linux ?

Posté par .
24
2
sept.
2011

Bonjour Naux !

Le navigateur étant une pièce maîtresse et sensible du bureau contemporain, j'attache une importance particulière à sa mise-à-jour régulière afin de bénéficier des correctifs de sécurité. Aussi je ne compte pas sur les paquetages Firefox de ma distribution Linux qui arrivent souvent après 2 ou 3 jours de retard sur la disponibilité de la MAJ officielle : afin de réduire la fourchette d'exposition aux vulnérabilités, j'utilise les archives officielles de la fondation Mozilla.

Ces archives étaient jusqu'à (...)

Vulture 2.0 beta disponible

Posté par (page perso) . Modéré par patrick_g.
16
2
sept.
2011
Sécurité

Le code source de la version 2.0 de Vulture est disponible, sous licence GPL v2. Vulture est une solution Web-SSO basée sur une technologie de proxy inverse implémentée sur le socle Apache. Vulture implémente également des fonctionnalités de firewall applicatif.

Nouvautés

Les principaux changements par rapport à la version 1.99 sont :

  • le passage à Django pour l’interface d’administration ;
  • le passage à SQLite3 ;
  • le découpage du code Perl suivant l’API Apache, ce qui améliore la lisibilité du code ;
  • le passage à ModSecurity 2.6.1 :
    • Support du moteur de détection par scoring ;
    • Embryon de gestion des politiques depuis l’interface ;
    • Mise à jour des règles ModSecurity.org depuis l’interface.

Il s’agit encore d’une version beta, quelques bugs subsistent, mais l’essentiel pour commencer à tester est là… avis aux amateurs ! Pour récupérer le code : svn checkout http://vulture.googlecode.com/svn/trunk/ vulture-read-only

Journal Httpd 2.2.20

11
2
sept.
2011

Cher journal,

Je t'ecris aujourd'hui en cette belle journee de vendredi pour t'annoncer que le fameux bug DOS de apache (concernant le support de range cf https://linuxfr.org/users/spack/journaux/apache-nappr%C3%A9cie-pas-le-http-range ) parait enfin etre corrige.

Pour rappel, ce bug concernait l'ensemble des version apache (1 et 2) et permettait en theorie de DOSer un serveur avec un simple heade
r http.

Changelog de la version 2.2.20 : http://www.apache.org/dist/httpd/CHANGES_2.2.20
Telecharger cette nouvelle version: http://httpd.apache.org/download.cgi#apache22