KPhotoAlbum 4.2 est disponible

Posté par (page perso) . Édité par Benoît Sibaud, Florent Zara et baud123. Modéré par j. Licence CC by-sa
Tags :
23
3
avr.
2012
Audiovisuel

KPhotoAlbum, une application de gestion d'images et de films sous KDE, vient de sortir sa version 4.2 depuis le 31 mars dernier. Les particularités remarquables de KPhotoAlbum sont les suivantes :

  • les images ne sont jamais modifiées (sauf à la marge et éventuellement les données IPTC) ;
  • les images ne sont pas classées dans des dossiers mais enrichies de mots clés ;
  • tout est fait pour que l'ajout et le classement de nouvelles images soient très rapides (entièrement possible au clavier, quelques secondes par image).

KPhotoalbum est un projet au développement régulier et continu, très ouvert aux participations et collaborations. C'est un très bon projet qui manque malheureusement de reconnaissance.

Sortie de Chakra 2011.11

Posté par (page perso) . Édité par Davy Defaud, Florent Zara, Xavier Claude et Xavier Teyssier. Modéré par patrick_g.
Tags :
21
21
nov.
2011
Distribution

La distribution Chakra 2011.11 est sortie depuis quelque temps, mais il n’est pas trop tard pour publier l’information ! Chakra est une distribution en mise à jour « semi‐permanente ». Les bases du système obéissent à un cycle de mise à jour régulier, les logiciels et bibliothèques moins stratégiques sont mises à jour en permanence. C’est une des raisons qui empêchent les dépôts Chakra d’être compatibles avec les dépôts Arch Linux sur laquelle elle se base. Les mises à jour suivent de près les sorties de KDE.

Initialement, Chakra dérive de Arch linux. Néanmoins, même si elle garde ses racines, elle s’en éloigne petit à petit pour être d’avantage accessible au grand public, notamment via l’intégration d’un outil d’installation graphique. Sa spécificité est d’être orientée 100 % Qt/KDE (initialement, Chakra était Arch Linux + KDEmod). Les autres logiciels sont proposés en colis autonomes.

Chakra est un bon candidat pour un poste de travail bureautique solide, fiable et à jour.

Freeplane, l'avenir de la carte mentale libre en Java ?

Posté par (page perso) . Modéré par baud123.
17
27
août
2010
Bureautique
Si vous vous intéressez aux outils de créativité, vous connaissez certainement les cartes mentales (également appelées mindmap ou cartes heuristiques). Il s'agit tout simplement de prises de notes "graphiques" organisées spatialement.

Plusieurs outils libres existent, disponibles sous Linux. Deux d'entre eux sont leaders en terme de nombre d'utilisateurs :
  • XMind, dont il existe une version commerciale et qui est certainement l'outil le plus riche, mais qui justement, peut se révéler complexe
  • FreeMind, développé en Java dont les principaux atouts sont la simplicité et la légèreté.

Même si le projet est vivant, le développement de FreeMind est très lent : la première RC pour la version à venir, la 0.9.0, date de décembre 2008 et la version bêta 9 de mars 2007. Actuellement, la RC9 est disponible depuis juillet.

Eh bien, il existe depuis quelques mois une alternative : Freeplane. Il s'agit d'un fork non hostile dont l'objectif est clairement d'accélérer et de faciliter les développements. La version actuelle, disponible depuis 22 août est la 1.1.2. Il s'agit de la troisième évolution depuis le fork, mais pour l'instant, les cartes générées semblent encore (pratiquement) compatibles.

Pétition pour les standards ouverts et les logiciels libres au Parlement Européen

Posté par (page perso) . Modéré par Nÿco.
Tags : aucun
0
13
mar.
2008
Communauté
Une pétition pour l'utilisation de standards ouverts et les logiciels libres au parlement européen est en ligne depuis le 6 mars, diffusée par la Free Software Foundation Europe (FSFE), l'OpenForum Europe (OFE) et l'European Software Market Association (Esoma). Cette pétition n'a pour l'instant reçue que peu de signatures. C'est une bonne occasion de se mobiliser. Le texte de la pétition, disponible originellement en anglais est dorénavant disponible en français.

L'OpenForum Europe (OFE), se définit comme une organisation à but non lucratif, indépendante de toute organisation, fondée en 2002 pour accélérer, élargir et de renforcer l'utilisation des logiciels Open Source dans les entreprises et les gouvernements

L'Esoma se décrit comme la voix des éditeurs IT indépendants, des professionnels et des consommateurs. Fondée en 2007 par FFII, une société à but non lucratif dédiée à la suppression des barrières à la concurrence dans les domaine IT.

La "The Free Software Foundation Europe" est l'émanation européenne de la Free Software Fondation.

NdM : merci à Fabien DUPONT et Joseph Maillardet pour avoir proposé une dépêche sur le même sujet.

Secondredi de libellug et Intall-party

Posté par (page perso) . Modéré par j.
Tags :
0
10
jan.
2007
Lug
Une install-party est organisée à Alès (dans le Gard) par Libellug dans le cadre de son premier "secondredi" de l'année.

Cette réunion se tiendra à partir de 16 heures (n'hésitez pas à venir tôt, car nous risquons d'être nombreux...), dans les locaux de notre partenaire Solidarneta. Cette install-party est ouverte à tous et se déroulera jusque dans la soirée.

Libellug est un Lug régional pour le Langedoc-Roussillon. Les secondredi de Libellug sont un rendez-vous mensuel... chaque second vendredi de chaque mois de l'année.

Souscription pour Wikipedia

Posté par (page perso) . Modéré par Nÿco.
Tags : aucun
0
28
déc.
2005
Internet
Aussi incroyable que cela puisse paraître, Wikipedia envisage de dépenser un million de dollars l'an prochain pour assurer son fonctionnement !

Wikipedia est un des projets libre les plus en vue du monde. Il est dans le top 30 des sites les plus visités.

Il n'y a aucune motivation de profit derrière Wikimedia et ses projets (voir nos projets). Nous n'envisageons pas de recourir à la publicité. De plus, nous ne voulons faire payer personne, ni les auteurs qui participent, ni les lecteurs qui nous lisent.

Une campagne de collecte de fond se tient depuis le 16 décembre et jusqu'au 6 janvier. Le don moyen est autour de $20, les petits ruisseaux font les grandes rivières.

Dans certaines conditions, les dons sont en partie déductibles des impôts en France.