Journal L'écriture manuscrite

Posté par (page perso) .
Tags :
20
21
mar.
2012

J'ai 25 ans et j'ai pris un coup de vieux quand, rédigeant une lettre à la main (officielle), une amie passe par-là et me dit : « wow, ça existe encore des gens qui font des lettres manuscrites ! ».

Alors ok, si oui, ça existe, moi au moins. D'accord, d'habitude j'utilise LaTeX pour mes documents, lettres, etc., mais j'aime aussi prendre ma plume et faire une belle lettre bien présentée. D'ailleurs, je me suis fait des patrons (pdf) à glisser sous la feuille pour bien présenter mes lettres.

Je peux écrire ce que je veux, comme je veux (ou peux) sur du papier (qui lui n'est pas forcément libre). C'est vrai qu'il faut faire gaffe car il n'y a pas de correcteur d’orthographe automatique, ni de contrôle du gris typographique… mais on peut toujours faire des ligatures facilement ;)

Suis-je le seul à continuer à utiliser un support qui semble dater d'un temps peut-être révolu pour les gens plus jeune que moi ?

  • # roulé à la main sous les aisselles

    Posté par . Évalué à 10. Dernière modification le 21/03/12 à 02:10.

    sur du papier (qui lui n'est pas forcément libre)

    Il était libre, dans sa précédente vie.

    il n'y a pas de correcteur d’orthographe automatique

    bizarrement je fais beaucoup moins de fautes avec un stylo qu'avec un clavier. Peut être la jonction neuronale entre langage parlé et écrit, qui se voit aussi sur les formules et la ponctuation/structure utilisées ? (bon, jonction, court-circuit, okok)

    Suis-je le seul à continuer à utiliser un support qui semble dater d'un temps peut-être révolu

    Non.

    j'ai pris un coup de vieux quand, rédigeant une lettre à la main

    C'est pas un coup de vieux que je prends, perso, mais un coup de «ouch, ça n'a pas la gueule de mon écriture, ça», il me faut systématiquement une page d'entrainement avant de retrouver le «graphisme» normal. Absence d'habitudes d'usage…

    j'ai pris un coup de vieux

    Ne t'inquiètes pas, il y en aura d'autres…

  • # Moi aussi, ça m'arrive d'écrire à la main

    Posté par . Évalué à 5.

    Parce que j'habite loin et ma grand-mère n'est pas sur Facebook!
    (En plus elle ne comprend pas kikoolol et les smileys!)

  • # Coup de vieux

    Posté par . Évalué à 5.

    Le coup de vieux, c'est aussi quand tu te rappelles que tu as commencer à écrire avec une plume Sergent-Major, un buvard et des tâches partout.

    The capacity of the human mind for swallowing nonsense and spewing it forth in violent and repressive action has never yet been plumbed. -- Robert A. Heinlein

    • [^] # Re: Coup de vieux

      Posté par (page perso) . Évalué à 5.

      tu te rappelles que tu as commencer

      ...
      
      

      un buvard et des tâches partout.

      Tends la main les doigts joints vers le ciel…

      • [^] # Re: Coup de vieux

        Posté par . Évalué à 2.

        Ouaip, j'ai appris à écrire il y a longtemps :/

        The capacity of the human mind for swallowing nonsense and spewing it forth in violent and repressive action has never yet been plumbed. -- Robert A. Heinlein

    • [^] # Re: Coup de vieux

      Posté par . Évalué à 4.

      ça c'est un coup de dino

      • [^] # Re: Coup de vieux

        Posté par . Évalué à 3.

        « J'me suis niqué les mains avec ces saloperies de porte plumes à la con »

        Ah non… pas ce Dino là ?

  • # pompes

    Posté par . Évalué à 5.

    Particulièrement, j'apprécie écrire au stylo plume. Je n'en fais pas collection mais j'en possède 4 avec des plumes en or et également plusieurs stylos plumes plus "basiques".
    Pour les remplir d'encre, je tache d'utiliser le plus possible des pompes plutôt que des cartouches.

    En effet entre les marques de stylos, rien n'est interopérable (compatible ?) et une cartouche waterman ne rentre pas dans un parker. Avec les pompes, je peux mettre de l'entre parker dans un stylo waterman :-)

    La sensation d'écrire au stylo plume est équivalente à celle que j'ai lorsque je pose un 33 tours sur ma vielle platine disque hifi.

    • [^] # Re: pompes

      Posté par (page perso) . Évalué à 3.

      Pareil. Toujours au stylo plume. Cartouches à ancre Waterman, par‐ce que tous mes stylos plume sont compatibles.

      Ce journal me fait penser qu'il faudrait que je réponde à la lettre que m'a envoyé un ami par écrit. C'est quand-même plus humain comme lettre amicale qu'un vulgaire mail en plain-text. Même si on utilise LaTeX.

      Par contre, comme je suis étudiant et que je prend mes cours à la main, je n'ai pas — trop — perdu l'habitude d'écrire à la main. J'ai bien essayé de prendre mes cours à l'ordinateur, mais je me voyais embêté à chaque fois qu'il fallait prendre des schémas ou des formules chimiques par exemple (je suis en biologie). De plus, j'ai fait l'erreur de prendre en première année un laptop avec un écran 17", ce qui fait bien mal au dos à transporter tous les jours…

      De ses yeux vastes comme des océans, encroûtés de chassie et de poussière d'astéroïdes, Elle fixe le But Ultime.

      • [^] # Re: pompes

        Posté par . Évalué à 10.

        Cartouches à ancre Waterman

        Pour une cartouche à ancre, c'est bien trouvé comme nom Waterman… mais ce doit être un peu lourd, non?

    • [^] # Re: pompes

      Posté par . Évalué à 9.

      Pour les remplir d'encre, je tache

      Moi aussi je tache beaucoup dès que manipule de l'encre…

    • [^] # Re: pompes

      Posté par . Évalué à 1.

      Comme quoi les formats ouverts, saybon.
      Tiens, tu m'as décidé, je vais acheter une recharge à pompe pour mon stylo à plume parker.

    • [^] # Re: pompes

      Posté par (page perso) . Évalué à 4.

      En effet entre les marques de stylos, rien n'est interopérable (compatible ?) et une cartouche waterman ne rentre pas dans un parker.

      [souvenir]
      Quand j'étais gamin, on avait des cartouches courtes à double embout. Ça simplifiait pas mal les problèmes de « compatibilité ».
      [/souvenir]

      [my life]
      Reste que j'utilise encore le même modèle que ma première plume ! Seul le bec est plus fin FF contre M, alors.
      C'est un modèle basique, métallique, mais dont le touché me convient. C'est le plus important.
      Mon frère m'avait offert une très belle plume, mais dont le touché ne me convenait pas (bec qui littéralement « colle » à la page). Résultat, impossible de l'utiliser couramment.
      Du coup, je reviens toujours à ma première plume ! (C'est comme son premier amour, on s'en souvient toujours.)
      [/my life]

      Sed fugit interea, fugit inreparabile tempus, singula dum capti circumvectamur amore

      • [^] # Re: pompes

        Posté par . Évalué à 5.

        Un jour, il y a fort longtemps (25 ans déjà ?) j'ai eu l'occasion d'approcher Mme Gomez, PDG à l'époque de Waterman.

        1/ elle expliquait qu'elle ne pouvait pas passer une journée sans avoir de l'encre sur les doigts :-) Qu'une journée sans encre sur les doigts n'était pas une bonne journée (si ma mémoire ne défaille pas)

        2/ que pour la tenue correcte d'un stylo plume, fût il "basique", il convenait que le capuchon soit impérativement sur le stylo lors de l'écriture. Question d'équilibre du stylo et donc de l'usure de la plume.

        Pour ma part, j'ai toujours le capuchon sur le stylo car au delà de l'équilibre, je trouve cela plus élégant. Enfin cela évite de le perdre, de le faire tomber (et voire de le casser)

        J'ajouterais que le stylo plume doit être tenu correctement, la plume bien à plat sur le papier et non pas de travers et en évitant d'avoir les doigts sur la plume.

        • [^] # Re: pompes

          Posté par (page perso) . Évalué à 5.

          Et que quand on est gaucher, il faut se résigner à user les plumes trois fois plus vite que les droitiers, parce qu'on les pousse sur le papier au lieu de les tirer.

          • [^] # Re: pompes

            Posté par (page perso) . Évalué à 2.

            Mon frère, qui est gaucher, avait trouvé la parade :
            Il écrivait les mots à l'envers, de droite à gauche.
            Cela va sans dire, avec la fameuse position de la main du gaucher, au dessus de la ligne, la feuille tournée à gauche de 45-50 degrés .
            Il signe encore de cette façon inimitable.

            Sed fugit interea, fugit inreparabile tempus, singula dum capti circumvectamur amore

          • [^] # Re: pompes

            Posté par . Évalué à 1.

            Marrant, je n'ai jamais eu ce problème, j'ai un waterman qui a fait toute ma scolarité de la 6e au BTS, et j'écrivais exclusivement avec celui-ci (moins quelques mois où j'avais essayé un autre stylo plume, mais qui ne m'a pas convenu et m'a fait revenir très vite à mon waterman).

            • [^] # Re: pompes

              Posté par . Évalué à 2.

              Ce n'est pas Waterman/pas Waterman ton problème - c'est la plume. Elle se déforme à l'usage et se fait à la main (et réciproquement).

              (J'ai deux Waterman Man100 identiques - un utilisé pendant 15 ans et l'autre encore neuf dans son écrin - je suis incapable d'écrire avec le neuf).

              • [^] # Re: pompes

                Posté par . Évalué à 1.

                Désolé si je me suis mal exprimé, mais Je n'ai pas voulu dire, waterman c'est une super marque et les autres de la m***e (d'ailleurs l'autre était peut-être également un waterman, je n'en ai pas vraiment de souvenir), je voulais juste souligner que l'on pouvait être gaucher et ne pas avoir de problème particulier d'usure. D'ailleurs je n'ai pas l'impression de pousser beaucoup plus qu'un droitier, mais j'ai remarqué qu'il y a des lettres que je dessine à l'envers d'un droitier, et avec une écriture cursive il y a beaucoup de lettres où se retrouve avec une phase à pousser et une phase à tirer. Par contre, pour les liaisons entre lettres, là c'est sûr que l'on se retrouve systématiquement à pousser au lieu de tirer. Mais ça ne me gène pas car ce que j'aime avec la plume, c'est cette légèreté que l'on peut avoir dans l'écriture, j'appuie à peine la plume sur le papier, contrairement à un stylo bille avec lequel je me sens obligé (parfois à tord) d'appuyer plus fort.

            • [^] # Re: pompes

              Posté par . Évalué à 2.

              Marrant, je n'ai jamais eu ce problème, j'ai un waterman qui a fait toute ma scolarité de la 6e au BTS, et j'écrivais exclusivement avec celui-ci (moins quelques mois où j'avais essayé un autre stylo plume, mais qui ne m'a pas convenu et m'a fait revenir très vite à mon waterman).

              Oo Pareil. Il m'a tenu du CM1 jusqu'en 1ère. J'ai du m'en séparer, le plastique avait explosé en tombant. Ou implosé. A force de mâcher. :-/

              Je n'utilise quasiment que les Waterman (en métal cette fois :D). Les sergent-major, c'était pour le dessin à l'encre de Chine.

        • [^] # Re: pompes

          Posté par . Évalué à 0.

          2/ que pour la tenue correcte d'un stylo plume, fût il "basique", il convenait que le capuchon soit impérativement sur le stylo lors de l'écriture. Question d'équilibre du stylo et donc de l'usure de la plume.

          C'est peut-être pour ça que ma plume est écrasée en plus que j'appuie assez fort sur le papier (du coup mes lettres sont épaisses), mais avec je trouve le stylo trop lourd (c'est un Waterman Kultur)
          Cela dit j'ai le sentiment qu'un stylo plume contient mes gestes et m’empêche d’écrire n'importe comment en "accrochant" la feuille, avec un stylo bille ça glisse trop et j’écris assez mal.

  • # Les FAXs

    Posté par . Évalué à 5.

    Personnellement j’écris toujours à la main pour du courrier vers les administrations la banque etc…, en entreprise ou la gestion des fax se résume a modifier un document excel pour avoir l’entête, c'est beaucoup plus rapide de le faire a la main. Je me souviens d'une fois ou mon chef me surprend entrain d’écrire un fax, il me restait a écrire cordialement et l'envoyer.

    -Tu te fais chier pour rien, il y a un document sur le serveur pour cela
    mmmh c'est dans d:\répertoire\répertoire\répertoire\répertoire\transmission.xls

    il l'ouvre

    -attend ce n'est pas le bon il y a un nouveau logo, ça doit etre dans E:\répertoire\répertoire\répertoire\répertoire\Nouveautransimmission.xls

    il recopie mon fax, l'imprime me le donne, un technicien arrive et voit son nom en entête, et oui il y a un script qui permet d'entrer son nom mais le technicien l'avait rentré en dur \o/, réputé pour son mauvais caractère il gueule comme quoi c'est mal de se faire passer pour lui et gnagnagna

    -attend je regarde c'est quoi le probleme.

    il ouvre la feuille excel efface le nom du technicien, l'imprime de nouveau puis me le donne. cela a pris facile 40 minutes

    BREF j’écris toujours mes fax à la main et maintenant je me cache lorsque je les ecris. Et j'ai l'impression que les fautes sont plus toléré avec une écriture manuscrite

    • [^] # Re: Les FAXs

      Posté par (page perso) . Évalué à 7.

      Et j'ai l'impression que les fautes sont plus toléré avec une écriture manuscrite

      :-)

  • # Le meilleur des 2 ?

    Posté par . Évalué à 6.

    Au "pire", tu peux écrire ta lettre, via un outil informatique, et utiliser la police Dijkstra ;-)

  • # et les plumes actuelles...

    Posté par . Évalué à 4.

    Oui, c'est un plaisir d'écrire avec une plume. Je n'en fais pas non plus collection, mais j'en ai quelques-uns, dont un Mont-blanc (que je n'utilise pas, la plume est "moyenne", alors que je n'aime que les fines).

    D'ailleurs, à propos de la taille de la plume (la "grosseur" d'écriture), il est très difficile pour les jeunes d'obtenir des plumes fines. En effet, dans les grandes surfaces, on ne voit plus que des bouts "M" et pas de "F". De plus, il faut savoir que BIC a racheté Parker, Waterman et sheaffer. Donc, c'est la firme qui décide avec quoi nos têtes blondes vont écrire.

    Pour ma part, j'utilise surtout des portes-plume pas cher (je casse tout ce que je touche) et le dernier à 2€ m'a rendu service pendant 3 ans. J'en ai racheté un, pour trouver une "F", j'ai dû monté à 5€ (et encore, on m'a fait un prix, parce que c'est un waterman d'avant le rachat). Par contre, je suis entré dans un magasin où l'on ne vend que des portes-plume, et j'ai demandé pour une pointe fine, le minimum qu'on m'a proposé était dans les 70€. Faut pas pousser non plus !

    Tout est fait pour enlever l'envie d'écrire avec cet outil, alors qu'il est agréable, qu'il ne fait pas mal aux mains, il ne faut pas appuyer comme un bourin sur le papier, ça glisse tout seul, on n’a pas de problème de canal carpien avec, il incorpore bien un correcteur d'orthographe (bien qu'il soit en option -->grévisse je t’aime) que l’on appelle aussi « cerveau » (bien que moi, j’aie le cerveau lent (et surtout par grand vent)) (De toutes façons, je peux aussi écrire septante, il me dit pas que c’est une erreur le correcteur (et il a raison…))De plus, même ici je suis sûr que je dois en avoir fait un tas.

    Enfin bref (comme dirait Pépin), moi aussi j’aime le porte-plume.

    • [^] # Re: et les plumes actuelles...

      Posté par (page perso) . Évalué à 2.

      Tout est fait pour enlever l'envie d'écrire avec cet outil, alors qu'il est agréable, qu'il ne fait pas mal aux mains

      Ca, c'est pas tout à fait vrai. Je fait également parti des gens qui écrivent de temps à autre à la main, et j'ai remarqué qu'écrire un peu trop longuement réveille des douleurs dans mon petit poignet…
      (Bon, ok, j'ai été opéré du scaphoïde suite à un accident de moto … mais j'pense pas que cela soit lié).

      • [^] # Re: et les plumes actuelles...

        Posté par . Évalué à 2.

        La moto et l'écriture? non, je crois pas, juste qu'il vaut mieux pas écrire quand on roule à moto. Remarque qu'il vaut mieux pas écrire du tout quand on conduit…

        Pour ce qui est du "pas mal à la main", c'est parce que ça fait surement moins mal d'écrire au porte-plume qu'au stylo bille.

  • # Aussi

    Posté par (page perso) . Évalué à 7.

    Moi aussi ça m'arrive, de vraies lettres sur papier blanc j'entends, parce que je rédige aussi des cartes postales, forcément à la main celles-là. En revanche, détail original, je rédige mes lettres à la main de façon à ce que le destinataire se trouve à la bonne position pour être visible par la fenêtre d'une enveloppe après pliage en trois. Et ça, des lettres à la main avec enveloppe à fenêtre, je ne pense pas qu'il y a ait grand monde pour le faire… :-)

    • [^] # Re: Aussi

      Posté par . Évalué à 10.

      j'espere aussi que tu penses à faire tes espaces fines et tes insecables quand tu ecris à la main

      ;)

      • [^] # Re: Aussi

        Posté par . Évalué à 1.

        Ainsi que les dates dans un format littéraire
        pas dans le format numérique ISO machin ;)

  • # i18n manuscrite

    Posté par . Évalué à 7.

    Quand je me suis installé en Allemagne, je me suis rendu compte avec effarement que l’écriture manuscrite diffère d'un pays a l'autre. Les cursives comme on les apprend en France sont incompréhensibles sans effort par la plupart des gens ici, l’écriture manuscrite ressemble plus aux minuscules d'imprimerie. J'ai du réapprendre a écrire, j'ai maintenant deux écritures complètement différentes selon le pays.

    • [^] # Re: i18n manuscrite

      Posté par (page perso) . Évalué à 3.

      Quand je me suis installé en Allemagne, je me suis rendu compte avec effarement que l’écriture manuscrite diffère d'un pays a l'autre.

      Si ça peut te rassurer : tu n'as pas été le seul surpris. Au départ je ne comprenais pas comment en face il n'arrivait pas à lire mon nom/prénom, j'écrivais pourtant distinctement les lettres… En écriture "à la française". Maintenant, j'essaye d'être plus "générique", mais je n'ai pas encore compris exactement ce qu'ils attendent (bon après, j'avoue ne pas comprendre : à part pour remplir des formulaires avec nom/prénom/date de naissance, je ne vois pas où est-ce qu'on peut faire du manuscrit.)

      • [^] # Re: i18n manuscrite

        Posté par (page perso) . Évalué à 2.

        Ils doivent être conscients du problème, la plupart des formulaires pour les administrations stipulent d'utiliser des caractères majuscules.

      • [^] # Re: i18n manuscrite

        Posté par . Évalué à 0.

        les allemands écrivent en gothique genre http://fr.geneawiki.com/index.php/L%27Allemand_Gothique

        et le pire, c'est qu'il y a 3 versions suivant les régions (Kurrent, Sütterlin…)

        Un beau merdier

        • [^] # Re: i18n manuscrite

          Posté par . Évalué à 3.

          Non, ça c'est mort depuis plusieurs générations déjà. A part dans des documents écrits jusqu'au milieu du XXe siècle a peu près, je n'ai jamais vu ce type d’écriture.

          • [^] # Re: i18n manuscrite

            Posté par (page perso) . Évalué à 2.

            C'est surtout que dans le lien pointé il est écrit que ça a été abolit en 41 et 45.
            Et idem, jamais vu.
            Donc si le message était humoristique il manque un petit simley, s'il était sérieux… dans ce cas faut commencer par lire les liens qu'on pointe, ça vaut mieux.

            • [^] # Re: i18n manuscrite

              Posté par . Évalué à 2.

              le lien que j'ai donné était juste là pour illustrer le style "gothique"

              Sinon tiré de http://j.poitou.free.fr/pro/html/ltn/allemand.html

              Chaque Land allemand définit sa propre politique d'éducation et les écoliers de régions différentes n'apprennent donc pas la même écriture. Quatre modèles différents coexistent actuellement : la Lateinische Ausgangsschrift, définie en 1953, la Schulausgangsschrift (SAS), définie en RDA en 1968, et la Vereinfachte Ausgangsschrift, définie dans les années soixante-dix du vingtième siècle et, enfin, la Grundschrift, introduite facultativement à Hamburg en 2011.

              PS: il y a eu un reportage très intéressant sur Arte sur la différence d'apprentissage de la lecture et écriture entre les DE et les FR. C'est là que j'ai entendu parlé de leur différents types d'écritures.

              PS2: N'étant pas un fan ni expert de la culture allemande, je peux me tromper.

          • [^] # Re: i18n manuscrite

            Posté par . Évalué à 1.

            Non, ça c'est mort depuis plusieurs générations déjà.

            Mon grand-père a apprit à écrire en gebrochene Schrift, je ne trouve pas ça si ancien que ça…

            207829⁶+118453⁶=193896⁶+38790⁶+14308⁶+99043⁶+175539⁶

    • [^] # Re: i18n manuscrite

      Posté par . Évalué à 6.

      On enseigne toujours deux écritures, une cursive (actuellement l'Anglaise) et une appelée Script (lettres séparées). Bien d'autres écritures existent, p.ex. la Bâtarde, la Coulée, la Ronde, la Bourrée. Chaque écriture peut avoir une forme de plume qui lui est mieux adaptée (surtout les écritures avec pleins et déliés très marqués). Voir des exemples à http://j.poitou.free.fr/pro/html/ltn/manus-a.html

      Pour l'allemand les écritures traditionnelles au XXe siècle étaient Sütterlin et Fraktur, et voir :de:Deutsche Schrift pour une liste plus étoffée.

    • [^] # Re: i18n manuscrite

      Posté par (page perso) . Évalué à 2.

      Ça dépends vraiment des pays.

      Par exemple, Taiwan : là c'est certain, personne ne lis autre chose que des lettre de forme « script » comme on nous l'apprends à l'école. Ça ressemble beaucoup à ce qu'on lis sur un ordinateur aussi.

      Ukraine : Quasiment pas de problèmes ! L'écriture manuscrite est proche et il n'y a pas trop de soucis.

      U.S.A. : Comme à Taïwan. Pourtant, l'anglais, et l'écriture dite « à l'anglaise », était bien écrit d'une manière très proche de ce que l'on apprends en primaire. Il faut croire que ça a changé depuis le XIXe siècle.

      Après, je crois que c'est normal. Par exemple, moi, je ne peux pas lire un chinois qui écrit à la main mais s'il écrit « détaché », comme sur l'ordinateur, alors-là, pas de problèmes.

      On devrait tous écrire comme sur un ordinateur muni de polices communes pour pouvoir être certifié i18n.

    • [^] # Re: i18n manuscrite

      Posté par (page perso) . Évalué à 5.

      En Suisse, on apprend à écrire en "liées" (c'est l'équivalent des cursives apparemment) en primaire. Mais ensuite, l'énorme majorité des gens passe à l'écriture "imprimerie" (lettres détachées) pendant la fin de l'école obligatoire.

      J'ai souvent entendu dire que c'était plus rapide d'écrire en imprimerie qu'en cursives, mais je n'ai aucune idée si c'est vérifié. J'imagine aussi que l'abandon des cursives est dû au fait qu'on considère ça comme l'écriture des enfants et donc il doit y avoir une sorte de rite de passage à l'âge adulte là derrière.

      • [^] # Re: i18n manuscrite

        Posté par . Évalué à 6.

        Marrant ce fil.
        Moi je pense que la plupart des gens en France écrivent un mélange de cursive et de script. Certaines lettres sont écrite en cursive, d'autres en script. Qu'en pensez-vous?

        • [^] # Re: i18n manuscrite

          Posté par . Évalué à 5.

          En fait, normalement l'écriture cursive est la plus rapide (pas besoin de soulever le crayon entre deux mots), le problème c'est que l'on a tendance à vouloir faire nos lettres entièrement avant de passer à la suivante (barre du t, point sur le i, accent), ce qui fait que finalement peu de personne font vraiment du pur cursif. Du coup, on a tendance à caser des lettres en script dans notre écriture cursive pour gagner du temps (ça commence souvent au collège et ne fait que s'accentuer ensuite durant les études supérieures).

          Au final ça donne un mélange cursif/script pas tellement optimal et joli pour l'écriture courante de la plupart des personnes.

          • [^] # Re: i18n manuscrite

            Posté par . Évalué à 5.

            "pas besoin de soulever le crayon entre deux mots"
            Tu voulais écrire "entre deux lettres", je suppose.

        • [^] # Re: i18n manuscrite

          Posté par . Évalué à 2.

          Je pense que oui. J'écris moi-même en mélangeant scriptes et cursives. Il me semble que c'est cela que l'on appelle écriture bâtarde.

      • [^] # Re: i18n manuscrite

        Posté par (page perso) . Évalué à 3.

        En Suisse, on apprend à écrire en "liées" (c'est l'équivalent des cursives apparemment) en primaire.

        En attaché ! Malheureux ! ;)
        En fait, on commence (lire, j'ai commencé…) par apprendre une écriture déliée en enfantine, au crayon à papier. En 1ère primaire, on apprend à se servir d'une plume et on apprend à écrire en « attaché » (effaceur d'encre interdit cela va de soit).
        Plus tard, l'effaceur est plus ou moins autorisé à l'école obligatoire.

        Cela dit, ça dépend pas mal des cantons dans lesquels on réside.
        La seule chose plus ou moins partagée, c'est la cursive droite utilisée, une évolution de la sütterlin en fait, assez proche de ce qui se pratique en Allemagne ou en Autriche. L'inclinaison de l'écriture vient avec la pratique et l'habitude de disposer la page de biais.

        Sed fugit interea, fugit inreparabile tempus, singula dum capti circumvectamur amore

  • # écriture de docteur

    Posté par (page perso) . Évalué à 10.

    j'ai écris des années à la main
    je m'écrivais à moi-même, c'est à dire que je prenais des notes pendant mes études. Déjà que j'écrivais mal au départ, s'en est devenu horrible au bout de plusieurs années.

    Même moi parfois je buttais sur certain mot en me relisant !
    Donc je ne veux pas infliger ça à mes correspondants et je tape tout quand c'est possible.

    Car bien écrire pour être lisible me prend un temps fou. 3 ou 4 versions.
    L'orthographe est moins un problème.
    Mais même physiquement c'est comme si certains muscles étaient tous rouillées dans ma main/poignet et j'avais le plus grand mal à délier mon poignet pour bien écrire

    • [^] # Re: écriture de docteur

      Posté par . Évalué à 10.

      Titre de l'image

      Only wimps use tape backup: real men just upload their important stuff on megaupload, and let the rest of the world ~~mirror~~ link to it

      • [^] # Re: écriture de docteur

        Posté par . Évalué à 3.

        Pour moi, tu écris parfaitement bien !

        Ma propre ecriture est beaucoup plus illisible que ca !

    • [^] # Re: écriture de docteur

      Posté par . Évalué à 6.

      Je n'ai jamais su écrire correctement et ce dès le CP : impossible d'utiliser la bonne position de la main, résultat, en plus d'une écriture assez maladroite mon poignet faisait office de tampon. (C'est ainsi que sur la carte du bac de géo, j'ai tamponné un beau "POLOGNE" vertical un peu partout sur l'Allemagne et la France).

      Arrivé en maîtrise, j'ai pris tous mes cours sur ordinateur. Alors je n'écrivais à la main plus que pour les partiels, où je rendais des copies absolument immondes et presque illisibles. Je remercie encore aujourd'hui les correcteurs qui ont toléré cela.

      Aujourd'hui, je pense qu'on peut dire que je suis un illettré de l'écriture manuscrite : je ne peux le faire que très très lentement et dans la douleur.
      J'avoue que je n'en suis pas fier et que je suis bien content de voir que je ne suis pas le seul dans ce cas…

      • [^] # Re: écriture de docteur

        Posté par . Évalué à 10.

        C'est ainsi que sur la carte du bac de géo, j'ai tamponné un beau "POLOGNE" vertical un peu partout sur l'Allemagne et la France

        C'est con… Si tu avais tamponné "ALLEMAGNE" un peu partout sur la Pologne et la France, ça aurait pu passer inaperçu, pour ton prof d'Histoire !

        =====>[]

      • [^] # Re: écriture de docteur

        Posté par (page perso) . Évalué à 2.

        Perso problème similaire, l'informatique a été une vraie libération.

        Par contre les profs n'étaient pas aussi sympas, je me souviens d'années ou la bonne moitié des copies j'avais zéro ou plusieurs points de "malus" pour ma mauvaise écriture, que j'ai pourtant re-travaillé encore et encore pendant des années, incluant des cours du soir. Un vrai calvaire.

        Aujourd'hui encore écrire me procure très rapidement des douleurs au poignet et je ne le fait qu'en cas de nécessité ou pour des choses simples et courtes (todo listes, administratif, etc.).

        « Je vois bien à quels excès peut conduire une démocratie d'opinion débridée, je le vis tous les jours. » (Nicolas Sarkozy)

  • # trop long / trop de ratures

    Posté par . Évalué à 9.

    J'ai toujours eu du mal à écrire un texte entier sans faire une seule rature. Du coup j'ai rapidement arrêté d'écrire régulièrement (dès la fin des études) à part pour prendre de petites notes (listes de courses!).

    Et j'avoue que les rares fois où j'ai du écrire à la main, formulaires, cartes pour des anniversaires/mariages, toner d'imprimante vide, j'en ai souffert. J'avais déjà de la peine à l'époque, mais ma main est encore plus maladroite maintenant et je me rends compte qu'écrire n'est vraiment pas naturel et qu'une main n'est pas faite pour ça, on se découvre plein de nouvelles douleurs quand on doit écrire longtemps.

    Le clavier me semble paradoxalement plus naturel. Pourtant j'aime bien dessiner et je ne suis pas trop mauvais à ça.

    • [^] # Re: trop long / trop de ratures

      Posté par . Évalué à 2.

      J'ai toujours eu du mal à écrire un texte entier sans faire une seule rature.

      J'ai le même problème, je n'arrive pas à mettre au point une phrase du premier coup. Mais je trouve toujours que l'écriture manuscrite est agréable à lire (quand on y prend soin). Alors je mets au point mes phrases sur ordinateur, puis je passe à la rédaction à la main. J'essaie certains mots sur un brouillon, pour mieux réussir les liaisons entre certaines lettres. L'objectif est que le résultat ait l'air naturel, ce qui veut dire en fait beaucoup de travail (comme dans tous les arts).

  • # Pour le meilleur des deux mondes

    Posté par (page perso) . Évalué à 10.

    Imprime en Comic Sans, tes destinataires n'y verront que du feu!

  • # En vacance

    Posté par . Évalué à 10.

    J'envoie une carte postale dans laquelle j'ai écrit à la main une url.

    Sur la page en question, il y a un petit formulaire dans lequel ils rentrent leur nom prénom qualité et relation (famille proche, ami, collègues) pour remplir certains champs comme:

    chère tata lucienne
    monsieur le directeur
    hervé, gros couillon,

    et qui choisit les parties à afficher selon les personnes

    … on a visité le musée de l'histoire de la papaye, c'était passionant …
    … les filles en boite sont des grosses chaudasses, c'est la fête du slip …

    • [^] # Re: En vacance

      Posté par (page perso) . Évalué à 2.

      et qui choisit les parties à afficher selon les personnes

      … on a visité le musée de l'histoire de la papaye, c'était passionant …
      … les filles en boite sont des grosses chaudasses, c'est la fête du slip …

      Tu as dû en oublier une, il y avait trois interlocuteurs au départ.

      Ou alors ça veut dire que finalement, tu es très lié avec ton directeur et assez peu avec hervé.

      • [^] # Re: En vacance

        Posté par . Évalué à 5.

        Ou alors ça veut dire que finalement, tu es très lié avec ton directeur et assez peu avec hervé.

        Pour tata lucienne, le site affiche une page qui dit que l'internet a détecté un virus sur son ordinateur, d'origine islamiste, qui essaie d'attaquer les centrales nucléaires françaises grace à un réseau en interface graphique visual basic. Suivent alors des explications expliquant comment reformater son disque dur.

  • # Essais, poèmes et paroles

    Posté par (page perso) . Évalué à 6.

    J'ai tendance à écrire, au moins dans un premier temps, mes essais, poèmes et paroles de chansons sur papier. Être devant l'ordinateur me conduit à des réflexions différentes, voir à multiplier les activités (mails, etc.), au lieu de me concentrer sur la tâche à laquelle je cherche à me concentrer.

    Après je ne dis pas que je ne conjugue jamais ces activités avec l'utilisation d'un ordinateur. Au contraire, c'est souvent fort pratique pour trouver des rimes, ce générer une liste aléatoire de mot, automatiser des acrostiches. Seulement on ne passe pas par les même cheminements mentaux et on obtiens donc probablement quelque chose de différent de ce à quoi on serait abouti sans aide de l'ordinateur.

    Je trouve du plaisir dans les deux, et je dirais même que cela permet de varier les plaisirs. :)

  • # screenshots

    Posté par . Évalué à 2.

    Manquent les screenshots à ta news ! :)

  • # Pour le testament

    Posté par (page perso) . Évalué à 1.

    En Suisse, un testament doit être écrit à la main pour qu'il soit valide.
    Quand j'ai écris le mien j'ai compris ma douleur, j'en avais mal à la main, et c'était looonnnng à recopié (Mon notaire m'avais envoyé le brouillon par email).

    Le testament nous l'avons écrit pour nous laisser la maison en viager en cas de décès (éviter que les enfants te mette dehors).

  • # Plaisir trop rare

    Posté par (page perso) . Évalué à 4.

    Dans mon cas, et je ne sais pas trop pourquoi, l'écriture manuscrite me détend et me procure un réel bien être, mais qui n'est que trop rare.

    En effet, ne travaillant que sur ordinateur, je n'ai que bien peu d'occasions d'écrire à la main sur du papier, mais quand ça m'arrive, j'ai l'impression que mes idées se structurent plus facilement, donnant une fluidité à ma réflexion que je ne retrouve que difficilement avec un clavier.

    Peut-être est-ce dû à mon apprentissage étant enfant, et au fait que, de par ma génération, je n'ai découvert le clavier que vers l'âge de 15 ans.

    Pour rebondir aussi sur le style d'écriture "attaché" versus "script", j'ai comme tout le monde de ma génération je pense, appris à écrire en "attaché", ce que j'ai toujours été incapable de produire avec une qualité acceptable. Il en résultait ce que mes professeurs appelaient une "écriture de cochon".
    J'ai donc décidé, au lycée, en pleine année scolaire, de changer d'écriture pour passer au "script". Au début il s'agissait d'un "pur script" comme je l'avais appris étant enfant, et au fil des jours et semaines qui suivirent, grâce notamment au volume de "recopiage du tableau" de certains cours, j'en suis arrivé à une sorte d'hybride script/attaché, alliant au mieux esthétisme et vitesse.

    Mon écriture aujourd'hui, si elle est loin de pouvoir être qualifiée de "belle", est néanmoins bien plus lisible que l'attaché que je pratiquais parce qu'on me l'avait appris.

  • # À propos des stylos …

    Posté par . Évalué à 6. Dernière modification le 21/03/12 à 17:19.

    J'en profite un peu pour faire un léger détournement de sujet.

    J'avais depuis plus de 15 ans et jusqu'au mois dernier un Parker 95, dont j'étais complètement fan. J'ai ressorti un vieux Reynolds à 2 € en attendant d'en racheter un potable, mais malheureusement le Parker 95 ne se fait plus depuis … environ plus de 15 ans.

    Dans le genre petit stylo fin dans ma gamme de prix, j'ai trouvé le Lamy CP1. Oui mais voilà, j'y connais pas grand chose. Avis aux experts, ça vaut quoi les Lamy ? C'est de la bonne qualité ?

    Pour en revenir au sujet, j'écris beaucoup à la main, mais depuis que je n'ai plus mon stylo plume fétiche, je me rends comptes que je fais de plus en plus de choses à l'ordinateur.

    • [^] # Re: À propos des stylos …

      Posté par . Évalué à 2.

      Je n'ai jamais testé ton Lamy CP1, en revanche, j'ai fais toute ma scolarité avec des Lamy (un Lamy Safari puis un Lamy Joy).

      Comme j'ai toujours eu ça, je ne me suis jamais vraiment rendu compte à quel point c'était bien ou pas. On me l'avais conseillé jeune parce que j'avais du mal à écrire, et qu'ils sont censé aider. Bref, je m'y suis vite fait. Mais une année, j'ai voulu tester un nouveau stylo, j'ai pris un de la marque Shaeffer. Et c'est là que j'ai compris ma douleur. Le stylo était très bien, mais je le trimballait toujours avec un mouchoir pour en essuyer l'encre en trop. Cela peut paraître anodin, mais mon stylo Lamy n'a jamais coulé, dans mes mains, sur mes copie, dans ma trousse. Jamais. Donc, jamais eu besoin de mouchoir pour essuyer.

      Les autres bons points de Lamy, que j'ai vraiment apprécié, et que j'ai pu constater par contraste avec le Shaeffer :

      • Un stylo profilé (il y a 3 encoches pour tenir le stylo comme il faut, avec les doigts qui vont bien au bon endroit. Pas forcément sur tous. Le Lamy CP1 n'a pas l'air d'avoir ces encoches).
      • Une petite fenêtre te permet de savoir si tu as plus d'encre. Pas besoin d'ouvrir le stylo pour vérifier.
      • L'encre ne sèche pas dans la cartouche. Je n'avais pas besoin de changer de cartouche quand j'arrivais à la rentrée après les vacances d'été.
      • Pour changer une cartouche, pas besoin de la percer, on la met dans le stylo, on ferme, elle se perce toute seule. Pas de risque d'encre répandue (Bon, il font leur propres cartouches pour faire ça, c'est donc pas trop compatible avec le reste…).
      • Plume très facilement échangeable sans devoir démonter le stylo. Certes, je ne la change pas tout les jours, mais le jour où j'ai voulu une plume plus fine, j'ai bien apprécié.

      Bref, voilà mes 2 cents. Mais je tiens à préciser deux choses :

      • je n'ai pas dit que Shaeffer, saymal ou saydlamerde. J'ai juste dit que j'ai beaucoup aimé Lamy, et que je préfère à Shaeffer.
      • Tout ce que je viens de dire se repose sur des souvenirs de 10 ans environ. Je n'ai quasiment plus touché mon Lamy Joy depuis. Mais je suis sur qu'il n'a pas bougé et que si je le reprends, il marchera tout aussi bien, au contraire de ma main droite qui agonisera en silence… :)

      En revanche, je le dit haut et fort, Lamy, saybien™!

      LeMarsu, en passant.

      • [^] # Re: À propos des stylos …

        Posté par . Évalué à 2.

        Merci pour les infos, c'est intéressant. Ça recoupe bien les informations que j'ai pu glaner sur le web, et ça me conforte dans mon choix. Parfait quoi.

  • # Et les feutres ?

    Posté par . Évalué à 2.

    J'aime bien écrire à la main mais j'aime pas les stylo-plumes. Ce que je trouve le plus confortable ce sont les stylo-feutres Papermate

    Certes le modèle de base avec pointe de 0.4 mm ça fait une écriture assez "grosse" mais c'est vraiment ce que je préfère pour écrire.

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.