Journal Vague d’intérêt pour GNU/Linux vs Windows 10 « imposé » ?

21
27
mai
2016

Il y a un peu plus de deux ans, je partageais avec vous l’idée que la fin de leur Windows XP pouvait être une opportunité pour les libristes de défendre les alternatives basées sur l’usage de systèmes GNU/Linux. (→ cf.)

Il y a un peu moins d’un an, je partageais avec vous une réflexion à propos de la gratuité potentielle de leur Windows 10 et les réels atouts que nous devions alors mettre en avant concernant nos systèmes GNU/Linux. (« Libre n’est pas gratuit ! ») (→ cf.)

En début d’année, je me lançais dans un projet de brochure, compilation d’analogies permettant d’expliquer les différences entre logiciels privateurs et logiciels libres. (→ cf.) Je n’ai pas encore finalisé ce projet.

Il y a quelques jours, je lançais un grand sondage concernant les associations à buts non lucratifs (asbl en Belgique) ou autres « collectifs » ayant adoptés l’usage de l’un de nos systèmes GNU/Linux en lieu et place du Windows de Microsoft. Je travaille actuellement sur une synthèse… (→ cf.)

Pour l’heure, je souhaite partager avec vous l’idée que de la même manière qu’à l’époque de la fin de leur Windows XP, ce qui se passe actuellement avec leur manière d’imposer leur Windows 10 pourrait donner lieu à une vague de personnes, d’associations, d’entreprises ou autres collectifs à être ouverts à l’idées de remplacer l’usage du Windows par l’un de nos systèmes GNU/Linux.

J’en veux pour illustration l’article suivant :
L’étrange méthode de Microsoft pour imposer le téléchargement de Windows 10

Qu’en pensez-vous ?

Avez-vous connaissance d’entreprises ou autres collectifs confrontés à ce problème, souhaitant freiner des quatre pieds pour ne pas passer à leur Windows 10 (notamment à cause d’un certain enregistreur de frappe “keylogger” intégré) mais qui ne savent pas quoi faire actuellement face aux moyens mis actuellement en œuvre par Microsoft pour « l’imposer » ?

Sommes-nous prêts, libristes, à les accompagner de sorte à ce que la découverte des logiciels libres et systèmes GNU/Linux soit une expérience heureuse et non la source de nouvelles catastrophes ?

  • # Attention

    Posté par (page perso) . Évalué à 8.

    Windows Seven pro n'est pas touché par la mise à jour automatique vers Windows 10. Microsoft vise principalement les particuliers… Il ne faut pas donc tout mélanger et croire que les entreprises vont soudainement bougé ;-)

    • [^] # Re: Attention

      Posté par . Évalué à 6.

      Normalement. Dans mon entreprise les postes sous Win7 Pro qui n'étaient pas dans l'AD sont passés en mise à jour automatique, alors que les postes qui sont dans l'AD ne sont pas touchés.

      • [^] # Re: Attention

        Posté par (page perso) . Évalué à 0.

        C'est quoi « être dans l'AD » ?

        • [^] # Re: Attention

          Posté par . Évalué à 2.

          Que le poste est intégré au domaine active directory ;). J'aurais peut-être dû préciser !

    • [^] # Re: Attention

      Posté par (page perso) . Évalué à 4.

      Merci pour cette super grosse information que je n'avais pas encore…

      Néanmoins, lisez les commentaires car il sembleraient quand même que certaines "boites" en aient souffert ! Et il est bien question d'envisager des solutions à base de systèmes GNU/Linux…

    • [^] # Re: Attention

      Posté par (page perso) . Évalué à 8.

      Bah désolé mais dans mon entreprise on en a eu des installations "surprises" de Windows 10 à partir de Seven Pro…

      Alors peut-être que ceux à qui c'est arrivé n'ont pas cliqué où il fallait, mais ils n'ont pas fait exprès de l'installer non plus.

      • [^] # Re: Attention

        Posté par . Évalué à 2.

        je confirme, mon 7 pro fourni par ma boite a voulu faire la mise à jour, heureusement j'étais au courant de la blague et j'ai déprogrammé.

        Il ne faut pas décorner les boeufs avant d'avoir semé le vent

        • [^] # Re: Attention

          Posté par . Évalué à 1.

          Il y a une option windows update dans les GPO pour bloquer le passage à un windows supérieur.
          Configuration ordinateur / Modeles d'administration / composant windows / windows Update

      • [^] # Re: Attention

        Posté par . Évalué à -1.

        Idem, mauvaise surprise chez certains collègues. Pas pour moi, vu que je n'utilise pas windows :)

        Du coup je leur ai proposé d'installer https://www.grc.com/never10.htm

        Apparemment microsoft est prêt à tout pour imposer son machin. Je ris de lire tous ces libristes qui nous chantent les vertus du nouveau PDG de Microsoft, que "Microsoft a changé" blablabla…

        • [^] # Re: Attention

          Posté par . Évalué à 5.

          tous ces libristes qui nous chantent les vertus du nouveau PDG de Microsoft, que "Microsoft a changé" blablabla…

          J'aimerais beaucoup avoir une source affirmant cette assertion car ça me semble très gros ou alors nous n'avons pas la même définition du libriste.
          Ex : posséder un Iphone et un Ipad n'a jamais fait d'une fashion victime (encéphalospongiforme) un geek.

          kentoc'h mervel eget bezan saotred

    • [^] # Re: Attention

      Posté par (page perso) . Évalué à 5.

      Windows Seven pro n'est pas touché par la mise à jour automatique vers Windows 10.

      Mon Windows Seven Pro a été touché par la mise à jour automatique!

  • # Intérêt de ne pas faire la mise à jour ?

    Posté par . Évalué à 7.

    Perso j'ai du mal à voir l'intérêt de ne pas faire cette mise à jour. On rabache assez l'importance d'avoir un système à jour ici.

    J'ai une licence Windows (honnête, et tout et tout) qui doit me servir tous les 3 mois (et encore), pourtant j'ai effectué cette mise à jour assez rapidement, finalement assez "content" d'avoir la dernière version de Windows.

    C'est une vraie question : Quel est l'intérêt de ne pas faire la mise à jour ?

    • [^] # Re: Intérêt de ne pas faire la mise à jour ?

      Posté par . Évalué à 10.

      Ben il y a une différence entre mise à jour de sécurité (qui vise à casser le moins de fonctionnalités possibles mais à corriger les failles) et mise à jour de contenu (qui implémente des fonctionnalités mais peut en casser d'autres, et est généralement neutre ou délétère en termes de sécurité car le code est neuf).

      Ici, on est face à la deuxième catégorie. Si tu as un logiciel bien précis qui ne tourne que sur W8, tu es marron. Si tu as installé des logiciels qui te modifient Windows en profondeur, tu es eu car la mise à jour t'installe un Windows out-of-the-box, sans tes modifs. La bonne pratique aurait été de faire les mises à jour de sécurité de Windows 8 sans forcer le passage à Windows 10. De plus, la protection de la vie privée dans W10, c'est clairement pas ça, et c'est objectivement une régression par rapport à W8.

      Ça, ce sont les sources. Le mouton que tu veux est dedans.

      • [^] # Re: Intérêt de ne pas faire la mise à jour ?

        Posté par . Évalué à 4.

        Effectivement les réglages par défauts concernant "la protection de la vie privée dans W10" sont assez bavards… On peut néanmoins les régler pas mal grâce à la GUI (et encore plus avec des réglages internes), pour les gens qui n'y ont pas d'ores et déjà renoncés à un niveau bien plus important en utilisant Facebook ou autre. (Dans le cas contraire, j'aurai du mal à suivre leur logique, vu que la désactivation de certaines émissions d'informations de W10 nécessite de renoncer à certains services qui peuvent être pratiques.) De même les personnes qui installent des applis sur leur Android sans rien vérifier, applis qui demandent toutes les autorisations de l'univers pour aucune raison logique, sont dans une situation hautement plus préoccupante.

        Ceci étant dit, au moins une release d'Ubuntu a existé qui avait un mode bien plus cinglé de la feature de recherche généralisé, et aucun paramètre dans la GUI pour supprimer cette merde, donc c'est maintenant malheureusement un peu plus difficile d'attaquer la concurrence quand "on" a déjà fait pire.

        Ensuite concernant les versions, si par exemple on passe de W7 à W10, en dehors de cas très particulier avec des logiciels spécifiques et/ou mal codé j'ai du mal à voir l’intérêt de rester avec un OS de 2009. Qui utilise encore une distro GNU/Linux de 2009 pour un usage généraliste ?

        • [^] # Re: Intérêt de ne pas faire la mise à jour ?

          Posté par . Évalué à 1. Dernière modification le 28/05/16 à 07:50.

          au boulot pour notre malheur, on a encore une vielle centos, mais la différence entre un linux et un windows, c'est que le linux viens avec toutes ses applis, et celles ci sont généralement mise à jour en même temps que la distrib.

          Le windows 10, en plus de planter fallout 4 lors d'une de ses mises à jour, peut rendre certaines vielles applis, ou certain matériel obsolète; j'ajouterai que je n'attend aucune des nouvelles fonctionnalités de windows 10.

          If it works DON'T FIX IT!

          ps : il semblerai qu'il y ait aussi des soucis de performance :

          http://wccftech.com/fallout-4-performance-impacted-by-latest-win-10-update-workaround-discovered/

          Il ne faut pas décorner les boeufs avant d'avoir semé le vent

        • [^] # Re: Intérêt de ne pas faire la mise à jour ?

          Posté par . Évalué à 3.

          Ceci étant dit, au moins une release d'Ubuntu a existé qui avait un mode bien plus cinglé de la feature de recherche généralisé, et aucun paramètre dans la GUI pour supprimer cette merde.

          J'ai eu toutes les versions d'Ubuntu avec cette "feature" de recherche "Amazon" et, sauf erreur de ma part, ça a toujours été désactivable via la GUI.

          • [^] # Re: Intérêt de ne pas faire la mise à jour ?

            Posté par . Évalué à 3.

            J'ai eu toutes les versions d'Ubuntu avec cette "feature" de recherche "Amazon" et, sauf erreur de ma part, ça a toujours été désactivable via la GUI.

            Oui mais tout doux, hein. La fonctionnalité d'Ubuntu est à 1000 lieux de l'artillerie de profilage qu'il y a dans Windows 10 et l'auto "push" dans le clOwd de Microsoft.

        • [^] # Re: Intérêt de ne pas faire la mise à jour ?

          Posté par . Évalué à 2.

          Qui utilise encore une distro GNU/Linux de 2009 pour un usage généraliste ?

          A peu pres tout les HPC que je connais. Ok c'est pas generaliste mais c'est le marche le plus important de linux.

          • [^] # Re: Intérêt de ne pas faire la mise à jour ?

            Posté par (page perso) . Évalué à 4.

            A peu pres tout les HPC que je connais. Ok c'est pas generaliste mais c'est le marche le plus important de linux.

            Heu non. Le marché le plus important de Linux est Androïd je pense puis on doit avoir derrière les Box ADSL… Le HPC est à mon avis très très loin derrière. En plus ChromeOS est soi-disant passé devant Apple sur les portables !

    • [^] # Re: Intérêt de ne pas faire la mise à jour ?

      Posté par . Évalué à 6. Dernière modification le 27/05/16 à 15:10.

      Contrairement à ce que dit l'article du Monde, passer une certaine date, le petit lien pour annuler la mise à jour disparaît.
      Au boulot, on s'est retrouvé avec une machine passée de W7Pro à W10Pro. On avait fermé la fenêtre.
      Pourquoi ne pas mettre à jour ?
      * W7Pro est maintenu jusqu'en 2020 (support étendu)
      * Un OS "Pro" avec des tuiles Xbox, Candy Crush, Twitter…
      * des applis pros qui ne fonctionneront pas avec W10Pro (notamment avec DX12 je crois) : une de nos applis ne fonctionnait plus. Heureusement le retour arrière a résolu le problème.
      * la méthode : ce n'est plus le VRP qui coince la porte avec son pied, c'est vous fermez la porte, et vous vous retrouvez avec l'aspirateur déjà dans le salon. De plus, pour supprimer cette fenêtre, il faut :
      * supprimer trois KBxxxxxx (rien que pour les afficher c'est looonng sur certaines machines)
      * parfois s'y prendre à plusieurs fois
      * redémarrez
      * Masquer ces mises à jour

      • [^] # Re: Intérêt de ne pas faire la mise à jour ?

        Posté par . Évalué à 2.

        J'allais oublier la dizaine de cases à décocher pour ne pas envoyer des données toutes les 2s (mais toutes les 20s)… "pour améliorer le service".
        Et le pré-téléchargement de plusieurs Go ensuite partager en P2P…

      • [^] # Re: Intérêt de ne pas faire la mise à jour ?

        Posté par (page perso) . Évalué à 2.

        • des applis pros qui ne fonctionneront pas avec W10Pro (notamment avec DX12 je crois) : une de nos applis ne fonctionnait plus. Heureusement le retour arrière a résolu le problème.C'est effectivement le problème principal: avoir sur son pc des applis validés pour une version de l'OS ne peut garantir leurs fonctionnement pour la nouvelle version.
    • [^] # Re: Intérêt de ne pas faire la mise à jour ?

      Posté par . Évalué à 10.

      C'est une vraie question : Quel est l'intérêt de ne pas faire la mise à jour ?

      Windows 10 et bourré de mouchard, dont un keyloggeur. Certes on peut les désactiver mais il faut en plus se tenir au courant des mises à jour, car les nouveaux mouchards sont activés pas défaut, et ils ne sont pas regroupés dans un seul onglet.

      Il ne faut pas décorner les boeufs avant d'avoir semé le vent

      • [^] # Re: Intérêt de ne pas faire la mise à jour ?

        Posté par . Évalué à -5.

        keyloggeur.

        Euh, non.

        "Quand certains râlent contre systemd, d'autres s'attaquent aux vrais problèmes." (merci Sinma !)

        • [^] # Re: Intérêt de ne pas faire la mise à jour ?

          Posté par . Évalué à 10.

          euh un mécanisme d'enregistrement de la frappe c'est quoi ?

          http://kulturegeek.fr/news-41815/keylogger-windows-10-microsoft-sexplique

          "Concernant plus spécifiquement le Keylogger, Microsoft précise (toujours dans les conditions d’utilisation) que l’enregistrement de la frappe doit permettre d’améliorer l’auto-complétion et les commandes vocales."

          Il ne faut pas décorner les boeufs avant d'avoir semé le vent

          • [^] # Re: Intérêt de ne pas faire la mise à jour ?

            Posté par . Évalué à 6.

            l’enregistrement de la frappe doit permettre d’améliorer l’auto-complétion et les commandes vocales

            Pour améliorer l’auto-complétion il suffit d’enregistrer des statistiques, pas besoin de conserver un log avec chaque touche…

            Pour les commandes vocales j’ai du mal à voir le rapport ?

          • [^] # Re: Intérêt de ne pas faire la mise à jour ?

            Posté par . Évalué à 8.

            C'est un enregistrement des recherches faites depuis le menu démarrer.

            Pas un keylogger qui va sniffer l'ensemble des entrées, dont tes mots de passe.

            Les mots ont un sens.

            "Quand certains râlent contre systemd, d'autres s'attaquent aux vrais problèmes." (merci Sinma !)

            • [^] # Re: Intérêt de ne pas faire la mise à jour ?

              Posté par . Évalué à 2.

              C'est un enregistrement des recherches faites depuis le menu démarrer.

              Pas un keylogger qui va sniffer l'ensemble des entrées, dont tes mots de passe.

              Ce ne serait pas un truc un peu entre les deux ? Menu démarrer, IE, Office, Skype et autre logiciels (et services !) MS ? Tous les logiciels qui peuvent profiter de l’auto-complétion quoi…

    • [^] # Re: Intérêt de ne pas faire la mise à jour ?

      Posté par (page perso) . Évalué à 5.

      Comme dis plus haut, ce n'est pas une mise à jour classique, mais un nouveau système.

      Ensuite, un autre argument pour ne pas la faire, c'est la compatibilité avec le matériel.

      J'ai un vieux scanner, un agfa scanwise 212u. J'arrivais à le faire fonctionner (en bidouillant un peu certes) sous Windows 7. J'ai abandonné sous Windows 10 (je devais m'acheter une imprimante, j'en ai profité pour acheter une imprimante scanner xD).

      J'ai aussi ma carte Wifi, une Ralink (je précise : c'est une tour) qui n'avait pas de driver compatible et qui n'en aura sans doute jamais du fait de son rachet il y a quelques années. En essayant d'installer le driver correspondant de force (en outrepassant les alertes de Windows précisant que le driver n'avait pas été testé et n'était peut être pas compatible, etc…), j'ai réussi à avoir un bel écran bleu au démarrage. Et rien à faire à part réinstaller complètement le système (j'aurais peut être pu avec simplement une console de récupération depuis un DVD d'installation, mais bon, j'ai pas eu envie de me prendre la tête).

      Bilan des courses : j'ai retiré la carte Wifi et ressorti mes vieilles CPL, et j'ai changé de scanner.

      • [^] # Re: Intérêt de ne pas faire la mise à jour ?

        Posté par . Évalué à 3.

        Perso j'ai récupéré le portable de quelqu'un qui … était carrément inutilisable. Sympa pour un étudiant en rédaction de mémoire.

        Problème d'incompatibilité matérielle aussi, j'ai du brancher son dd sur un autre ordi pour installer les drivers qui vont bien et refaire démarrer la machine.

    • [^] # Re: Intérêt de ne pas faire la mise à jour ?

      Posté par (page perso) . Évalué à 5.

      C'est une vraie question : Quel est l'intérêt de ne pas faire la mise à jour ?

      s'éviter https://techyuga.com/stop-windows-10-from-using-so-much-data/ ? et suivre des tutos interminables pour tout désactiver ?

  • # Je confirme

    Posté par (page perso) . Évalué à 10.

    Ça confirme une chose que j'ai pu constater, chez quelqu'un dont je n'attendais vraiment pas une démarche de migration vers GNU/Linux. En gros, avec ce qu'il avait entendu de Windows 10, plus la politique de mise à jour agressive de Microsoft, son avis, c'était : « Attention, Microsoft cherchent à faire passer en douce une mise à jour vers Windows 10, j'ai des parents qui se sont fait avoir. Il ne faut pas l'accepter, parce que c'est un système qui espionne et transmet ce qu'on fait à Microsoft. » Évidemment, s'agissant de quelqu'un qui est tout sauf spécialiste, c'est un avis très grossier, peu détaillé, mais il faut reconnaître que c'est basé sur des informations exactes, et que si on peut largement le nuancer, on ne peut pas le nier.

    Bref, c'était là un boulevard pour une migration, et quelque chose d'assez nouveau à mes yeux.

    • [^] # Re: Je confirme

      Posté par . Évalué à 3.

      C'est sûr que ça va favoriser des centaines, voire des milliers, voire des centaines de milliers de migrations. Mais l'objectif de microsoft c'est que la majorité des utilisateurs de seven et 8 passent à la version 10, du coup ils s'en moquent sans doute de perdre ces gens qui représentent une part malgré tout infime d'utilisateur.

      En tout cas si ça peut ouvrir les yeux à une certaine catégorie d'utilisateur, c'est pas un mal…

  • # VM poubelle

    Posté par . Évalué à 4.

    Mieux, l'approche DevOps:
    - packer pour avoir un windows 7 tout neuf.
    - vagrant pour automatiser les installs de soft avec chocolatey
    =>
    Si t'es pas content, tu reconstruis tout.
    Si jamais tu as besoin de prolonger une période d'essai de manière automatique (cli):
    'cscript slmgr.vb /rearm' + reboot

    Bon, je sais, je vis sur une autre planète…

    • [^] # Re: VM poubelle

      Posté par (page perso) . Évalué à 2. Dernière modification le 27/05/16 à 17:45.

      Point du tout, je gère mes postes avec Fog project (et WAIK), SDI, anciennement wpkg, plus récemment chocolatey et wapt-get.

      Pour retirer/empêcher le gwx (get windows 10) j'ai une batterie de scripts.

      C'est même le seul truc que je trouve marrant dans la gestion de Windows, le dépouiller au maximum.

      Vagrant je n'ai pas encore osé, respect!

      • [^] # Re: VM poubelle

        Posté par . Évalué à 1.

        https://github.com/WindowsLies/BlockWindows

        Partage tes scripts ca peut interesser du monde :)

        • [^] # Re: VM poubelle

          Posté par . Évalué à 2. Dernière modification le 31/05/16 à 16:33.

          Adds registry to disable WiFi Sense, which steals your wifi password without your consent.

          Euh, ils ont testé la fonctionnalité au moins ?

          WiFi Sense demandait avant de partager (et n'était même pas activé par défaut)…

          Et puis écrire "M$", c'est so nineties

          Sérieusement, grandissez un peu et enlevez vos chapeaux en alu…

          "Quand certains râlent contre systemd, d'autres s'attaquent aux vrais problèmes." (merci Sinma !)

  • # Pour bloquer la mise à jour

    Posté par (page perso) . Évalué à 4.

    Un petit fichier en .cmd à exécuter avec dedans :
    start /w wusa.exe /uninstall /kb:3075249 /quiet /norestart
    start /w wusa.exe /uninstall /kb:3080149 /quiet /norestart
    start /w wusa.exe /uninstall /kb:3021917 /quiet /norestart
    start /w wusa.exe /uninstall /kb:3022345 /quiet /norestart
    start /w wusa.exe /uninstall /kb:3068708 /quiet /norestart
    start /w wusa.exe /uninstall /kb:3044374 /quiet /norestart
    start /w wusa.exe /uninstall /kb:3035583 /quiet /norestart
    start /w wusa.exe /uninstall /kb:2990214 /quiet /norestart
    start /w wusa.exe /uninstall /kb:2952664 /quiet /norestart
    start /w wusa.exe /uninstall /kb:3075853 /quiet /norestart
    start /w wusa.exe /uninstall /kb:3065987 /quiet /norestart
    start /w wusa.exe /uninstall /kb:3050265 /quiet /norestart
    rem start /w wusa.exe /uninstall /kb:971033 /quiet /norestart
    start /w wusa.exe /uninstall /kb:2902907 /quiet /norestart
    start /w wusa.exe /uninstall /kb:2976987 /quiet /norestart
    start /w wusa.exe /uninstall /kb:3112343 /quiet /norestart
    start /w wusa.exe /uninstall /kb:2952664 /quiet /norestart
    start /w wusa.exe /uninstall /kb:3123862 /quiet /norestart
    powercfg -h off

    • [^] # Re: Pour bloquer la mise à jour

      Posté par (page perso) . Évalué à 7.

      C'est fou comme ça a l'air intuitif et agréable à administrer, un Windows…

      • [^] # Re: Pour bloquer la mise à jour

        Posté par (page perso) . Évalué à 6.

        ça va vite s'améliorer maintenant qu'ils ont bash via Windows Subsystem for Linux (WSL)….
        --------------------------------------->[]

        Envoyé depuis mon Archlinux

      • [^] # Re: Pour bloquer la mise à jour

        Posté par . Évalué à -2.

        eh ouais, parce sudo dpkg --configure monPaquet ou sudo apt-get --remove monPaquetDePatch c'est super intuitif et agréable.
        Pis d'ailleurs, virer un paquet de patch sur une distro, bonne fete des morts, je suis pas franchement certain que ta distro va apprécier si tu downgrades un paquet de force.

        Linuxfr, le portail francais du logiciel libre et du neo nazisme.

        • [^] # Re: Pour bloquer la mise à jour

          Posté par (page perso) . Évalué à 3.

          Petite démo sur une Debian Sid :


          root@HAL9000:~# apt-get install coreutils=8.23-4
          Lecture des listes de paquets… Fait
          Construction de l'arbre des dépendances
          Lecture des informations d'état… Fait
          Les paquets suivants seront mis à une VERSION INFÉRIEURE :
            coreutils
          0 mis à jour, 0 nouvellement installés, 1 remis à une version inférieure, 0 à enlever et 0 non mis à jour.
          Il est nécessaire de prendre 0 o/2 727 ko dans les archives.
          Après cette opération, 547 ko d'espace disque seront libérés.
          Souhaitez-vous continuer ? [O/n]
          dpkg: avertissement: dégradation (« downgrade ») de coreutils depuis 8.25-2 vers 8.23-4
          (Lecture de la base de données… 259342 fichiers et répertoires déjà installés.)
          Préparation du dépaquetage de …/coreutils_8.23-4_amd64.deb …
          Dépaquetage de coreutils (8.23-4) sur (8.25-2) …
          Traitement des actions différées (« triggers ») pour man-db (2.7.5-1) …
          Traitement des actions différées (« triggers ») pour install-info (6.1.0.dfsg.1-8) …
          Paramétrage de coreutils (8.23-4) …
          root@HAL9000:~#


          Ce n’est pas franchement ce que j’appellerais une "fête des morts" ;)

          • [^] # Re: Pour bloquer la mise à jour

            Posté par . Évalué à -4.

            on en reparle dans 2 mois quand t'installeras un paquet qui exigera core utils 8.25+?

            Linuxfr, le portail francais du logiciel libre et du neo nazisme.

            • [^] # Re: Pour bloquer la mise à jour

              Posté par (page perso) . Évalué à 9.

              Une Debian qui sort avec moins de 2 mois de freeze, tu es vachement optimiste.

              « Rappelez-vous toujours que si la Gestapo avait les moyens de vous faire parler, les politiciens ont, eux, les moyens de vous faire taire. » Coluche

            • [^] # Re: Pour bloquer la mise à jour

              Posté par . Évalué à 10.

              En même temps, si tu n'utilises pas les bons outils pour ce genre de pratique free-style, il ne faut pas s'étonner si ça pose problème au niveau du gestionnaire de paquets.

              Le solveur interne d'apt-get est une vrai bouse quand ça devient tendu (constat qui n'est pas propre au solveur d'apt-get, c'est le cas de la quasi-totalité des gestionnaires de paquets et pas seulement chez Debian), ce n'est pas un nouveauté, mais le problème de la gestion des dépendances est un problème ardu.

              Lors du projet Edos qui se concentrait sur le problème spécifique de la construction de distribution linux, il a été montré en 2006 que le problème de la gestion des dépendances est un problème NP-complet par réduction à un problème de type 3-SAT (voir cet article].

              S'en est suivi le projet Mancoosi étalé sur quatre années (de 2008 à 20011) qui a, entre autre, prolongé l'étude de cette problématique. Le projet a donné lieu a un concours de solveur SAT dont est sorti vainqueur le solveur aspcud. Le DPL de l'époque, Stefano Zacchiroli, a même mis au point un DSL pour les échanges entre les solveurs et les gestionnaires de paquets : CUDF.

              Dans un article coécrit avec Pietro Abate, Roberto Di Cosmo et Ralf Treinen, ils proposaient une nouvelle architecture pour les gestionnaires de paquets : MPM, a modular package manager. Pour l'occasion ils ont juste développé un prototype en python qu'ils comparaient à apt, aptitude, cupt et smart dans des configurations constituées à l'époque de : sarge, etch , lenny, squeeze et sid (ils testent les 5 configurations en ajoutant progressivement chacun de ces dépôts dans le source.list). Pour ce qui est de trouver un scénario d'upgrade qui ne casse pas le système, le prototype a mis à l'amende tous ses concurrents ! :-)

              Aujourd'hui, comment faire ? Installer aspcud et apt-cudf ! Pour se faire une idée de leur utilisation, on pourra se référer à ces articles sur le blog de Roberto Di Cosmo.

              Sapere aude ! Aie le courage de te servir de ton propre entendement. Voilà la devise des Lumières.

              • [^] # Re: Pour bloquer la mise à jour

                Posté par (page perso) . Évalué à 8.

                Donc les tests montrent que ce nouveau solveur est vraiment mieux que tous les autres.
                En plus l'un des auteurs a été DPL plusieurs années de suite et a donc une grande aura dans le projet Debian.
                Question : pourquoi est-ce que apt ne passe pas en deprecated au profit d'aspcud et apt-cudf qui seraient installés par défaut ?

                • [^] # Re: Pour bloquer la mise à jour

                  Posté par . Évalué à 4. Dernière modification le 28/05/16 à 21:52.

                  Question : pourquoi est-ce que apt ne passe pas en deprecated au profit d'aspcud et apt-cudf qui seraient installés par défaut ?

                  Pourquoi apt ne changerait pas son solver pour celui d'apt-cudf…. cusfdf? Je n'ai pas envie d'essayer de retenir/taper "apt-cudfswtf --madison" m'voyez?

                  Après tout, on a digressé sur APT, suite au troll sur le script .bat plus haut, c'est pas pour finir avec des noms de commandes qu'on doit au passage d'un chat sur le clavier.

                  • [^] # Re: Pour bloquer la mise à jour

                    Posté par (page perso) . Évalué à 9.

                    Oui évidemment dans mon esprit on garderait les commandes actuelles et ce serait unique le solveur sous-jacent qui serait changé.
                    Mais bon je lis des trucs sur le projet Mancoosi depuis longtemps et je ne vois rien changer côté Debian. C'est agaçant.

                • [^] # Re: Pour bloquer la mise à jour

                  Posté par . Évalué à 3.

                  Question : pourquoi est-ce que apt ne passe pas en deprecated au profit d'aspcud et apt-cudf qui seraient installés par défaut ?

                  Parce qu'il ne fonctionne pas nécessairement mieux. Testes-le par toi-même. Installe (par exemple) une debian testing, les packages aspcud et apt-cudf et test le dist-upgrade vers une SID avec ou sans le solver aspcud.

                • [^] # Re: Pour bloquer la mise à jour

                  Posté par . Évalué à 1.

                  Donc les tests montrent que ce nouveau solveur est vraiment mieux que tous les autres.
                  En plus l'un des auteurs a été DPL plusieurs années de suite et a donc une grande aura dans le projet Debian.
                  Question : pourquoi est-ce que apt ne passe pas en deprecated au profit d'aspcud et apt-cudf qui seraient installés par défaut ?

                  C'est une question que l'on peut légitimement se poser d'autant qu'un autre ancien DPL, en la personne de Lucas Nussbaum, a participé au projet Mancoosi. N'étant pas développeur Debian, je ne sais rien des discussions qu'ils ont pu avoir sur le sujet, mais je suppose qu'ils doivent avoir leur raison pour avoir laisser les choses en l'état. Personnellement j'utilise apt-get et ne bascule sur apt-cudf que lorsque la solution proposée par le premier ne me convient pas. Pour une administration quotidienne et « standard », apt-get fait bien son job et le temps de calcul est bien moins long (il ne s'attaque pas au même problème).

                  En revanche, les projets Edos et Mancoosi ont eu une incidence sur les processus d'assurance qualité chez Debian. L'étude du graphe de dépendance entre les paquets permet d'identifier les paquets qui ne sont pas installables, périmés ou critiques pour la distribution :

                  Cela étant, en dehors du gestionnaire de paquets OPAM (Ocaml PAckage Manager) qui est un gestionnaire de paquets sources à la mode Gentoo, je ne connais pas de gestionnaires dont l'architecture est nativement construite autour d'un solveur SAT pour la gestion des dépendances.

                  Sapere aude ! Aie le courage de te servir de ton propre entendement. Voilà la devise des Lumières.

                  • [^] # Re: Pour bloquer la mise à jour

                    Posté par . Évalué à 3.

                    Cela étant, en dehors du gestionnaire de paquets OPAM (Ocaml PAckage Manager) qui est un gestionnaire de paquets sources à la mode Gentoo, je ne connais pas de gestionnaires dont l'architecture est nativement construite autour d'un solveur SAT pour la gestion des dépendances.

                    Heu, le gestionnaire d'openSUSE, construit autour de libsolv?

                    • [^] # Re: Pour bloquer la mise à jour

                      Posté par . Évalué à 1.

                      Heu, le gestionnaire d'openSUSE, construit autour de libsolv?

                      Je ne connaissais pas. Quel est l'ordre de grandeur du temps de résolution ?

                      Sapere aude ! Aie le courage de te servir de ton propre entendement. Voilà la devise des Lumières.

                      • [^] # Re: Pour bloquer la mise à jour

                        Posté par . Évalué à 2.

                        Assez rapide pour que SUSE soit, pour une fois, l'usptream de Red Hat et pas l'inverse (voir ici).

                        Libsolv is a well tested and proven code base, currently the most sophisticated and optimized dependency solving implementation.

              • [^] # Re: Pour bloquer la mise à jour

                Posté par . Évalué à 3.

                Le solveur interne d'apt-get est une vrai bouse quand ça devient tendu […] mais le problème de la gestion des dépendances est un problème ardu.

                Ouais en gros tu utilises des mots trop forts par rapport à la réalité.

                apt-cudf ne répond pas non plus à toutes les situations. J'aurais tendance à dire qu'il répond moins bien au solveur de base pour des cas normaux.

                • [^] # Re: Pour bloquer la mise à jour

                  Posté par (page perso) . Évalué à 4.

                  • [^] # Re: Pour bloquer la mise à jour

                    Posté par . Évalué à 3. Dernière modification le 30/05/16 à 14:18.

                    J'aurais tendance à dire qu'il répond moins bien au solveur de base pour des cas normaux.
                    

                    Ce n'est pas du tout ce que je retiens des exemples données par Roberto Di Cosmo sur son blog :

                    Jsais pas fais le test toi même.

                    Par curiosité j'ai installé une debian testing hier avec juste le destkop de base et le groupe de packages multimedia + les paquets apt-cusd et aspcud. J'ai voulu dist-upgrader en SID et avec le solver aspcud il a refusé de faire quoique ce soit me signalant une liste de paquets broken. Avec le solveur de base j'ai pas compté mais il a upgradé un bon nombre de packages sans forcément interrompre tout.

                    Après j'ai peut-être une utilisation un peu trop basique, je fais pas de pinning ni de mélanges de packages donc je n'ai pas souvenir d'avoir rencontré des problèmes particulier avec le solveur de base si à la base je ne cherchais pas la merde et il est possible que aspcud s'en sorte mieux si tu joues au con. Mais bon il ne semble pas supérieur dans tous les cas s'il ne permet même pas de passer une testing en sid et je ne vois pas comment le projet debian pourrait l'adopter comme solver de base dans ce cas.

                    • [^] # Re: Pour bloquer la mise à jour

                      Posté par . Évalué à 2. Dernière modification le 31/05/16 à 09:11.

                      Jsais pas fais le test toi même.

                      Par curiosité j'ai installé une debian testing hier avec juste le destkop de base et le groupe de packages multimedia + les paquets apt-cusd et aspcud. J'ai voulu dist-upgrader en SID et avec le solver aspcud il a refusé de faire quoique ce soit me signalant une liste de paquets broken. Avec le solveur de base j'ai pas compté mais il a upgradé un bon nombre de packages sans forcément interrompre tout.

                      J'étais étonné alors hier soir j'ai installé une jessie 8.3-amd64 dans une VM avec Gnome. Une fois l'installation finie, j'installe apscud et apt-cudf. Je modifie mon source.list pour le faire ressembler à cela :

                      deb http://ftp.fr.debian.org/debian/ jessie main contrib non-free
                      deb-src http://ftp.fr.debian.org/debian/ jessie main contrib non-free
                      
                      deb http://security.debian.org/ jessie/updates main
                      deb-src http://security.debian.org/ jessie/updates main
                      
                      # jessie-updates, previously known as 'volatile'
                      deb http://ftp.fr.debian.org/debian/ jessie-updates main
                      deb-src http://ftp.fr.debian.org/debian/ jessie-updates main
                      
                      # testing
                      deb http://ftp.fr.debian.org/debian/ testing main
                      
                      # sid
                      deb http://ftp.fr.debian.org/debian/ sid main
                      

                      Je lance un apt-get update puis apt-get dist-upgrade et apt-get dist-upgrade --solver aspcud. Les deux me proposent bien une procédure de mise à jour, la différence : le premier voulait me supprimer, entre autre, gdm3, gnome et gnome-shell. :-/

                      Pour ce qui est de la stratégie de aspcud c'est celle par défaut dans le fichier /etc/apt-cudf.conf :

                      solver: mccs-cbc , mccs-lpsolve
                      upgrade: -lex[-new,-removed,-notuptodate]
                      dist-upgrade: -lex[-notuptodate,-new]
                      install: -lex[-removed,-changed]
                      remove: -lex[-removed,-changed]
                      trendy: -lex[-removed,-notuptodate,-unsat_recommends,-new]
                      paranoid: -lex[-removed,-changed]
                      
                      solver: *
                      upgrade: -new,-removed,-notuptodate
                      dist-upgrade: -notuptodate,-new
                      install: -removed,-changed
                      remove: -removed,-changed
                      trendy: -removed,-notuptodate,-unsat_recommends,-new
                      paranoid: -removed,-changed
                      

                      c'est-à-dire qu'il va chercher à minimiser le nombre de nouveaux paquets -new et ceux qui ne sont pas à jour -notuptodate.

                      Sapere aude ! Aie le courage de te servir de ton propre entendement. Voilà la devise des Lumières.

                      • [^] # Re: Pour bloquer la mise à jour

                        Posté par (page perso) . Évalué à 1.

                        le premier voulait me supprimer, entre autre, gdm3, gnome et gnome-shell.

                        Donc tout n'est pas perdu chez Debian \o_

                        * Ils vendront Usenet^W les boites noires quand on aura fini de les remplir.

                • [^] # Re: Pour bloquer la mise à jour

                  Posté par . Évalué à 1.

                  Tu n'as pas graissé les bons mots : « quand ça devient tendu ». ;-)

                  Comme je l'ai écrit dans un autre message, j'utilise rarement apt-cudf, les réponses d'apt-get me conviennent presque toujours.

                  Pour ce qui est des réponses qu'il fournit, tout dépend des critères d'optimisation que tu lui passes. Son utilisation, pour un contrôle fin, est sans doute plus compliquée que pour apt-get; ce qui doit expliquer la raison pour laquelle ce n'est pas le gestionnaire par défaut, outre son temps de calcul plus long. Et je ne connais pas de tutoriel pour expliquer, pas à pas, son fonctionnement de base. Pour les critères de base, il y a bien cette page sur le projet Mancoosi : MISC-2012 optimization criteria mais pour un utilisateur lambda cela doit paraître assez abscons.

                  Sapere aude ! Aie le courage de te servir de ton propre entendement. Voilà la devise des Lumières.

      • [^] # Re: Pour bloquer la mise à jour

        Posté par (page perso) . Évalué à 3.

        Pour supprimer les lanceurs Candy machin etc j'avais dut utiliser la ligne de commande car c'était absent dans la liste des programmes…

        Comment empêcher les gens de supprimer ce truc facilement…

      • [^] # Re: Pour bloquer la mise à jour

        Posté par . Évalué à -4.

        Autant que Linux avec des tonnes de scripts Bash du temps de SysV. ;-)

        "Quand certains râlent contre systemd, d'autres s'attaquent aux vrais problèmes." (merci Sinma !)

  • # Petit jeu rigolo avec Windows 10

    Posté par . Évalué à 10. Dernière modification le 28/05/16 à 00:12.

    Ma sœur a acheté un (ultra-)portable Lenovo équipé avec Windows 10, ordinateur qu'elle laisse entre les doigts de mon petit neveu de 7 ans.

    Un jour, elle vient me voir totalement paniquée car Windows ne reconnaît plus son mot de passe, et de fait l'ordinateur lui devient encore moins utile qu'une planche à découper. Et en effet, rien à faire, aucun mot de passe qu'elle a pu un jour utiliser ne fonctionne, le système retournant un obscur message d'erreur :

    « Ce mot de passe est incorrect. Assurez-vous d'utiliser le mot de passe de votre compte Microsoft. Vous pouvez le redéfinir sur account.live.com/password/reset. »

    À force de tergiverser sur la présence de la dernière phrase (mais pourquoi serait-il possible de réinitialiser son mot de passe local en ligne ?), j'ai fini par suspecter un quelconque « compte dans le nuage » et qu'il faille que l'ordinateur soit connecté à Internet, bien que ma sœur m'affirmait n'avoir configuré qu'un compte local (qu'elle utilisait depuis des semaines) et jamais un compte en ligne. J'ai donc imaginé que pour une raison ou pour une autre, le système avait basculé d'un mode à l'autre, et apparemment il n'était pas possible de changer de mode sur l'écran de connexion.

    Nouveau problème : l'ordinateur a été configuré pour se connecter à Internet via un partage bluetooth de son téléphone mobile, et elle a besoin d'accéder à son bureau pour faire une manipulation pour que ça fonctionne, or elle n'a évidemment pas accès à son bureau, donc pas possible.

    Autre problème : j'aurais bien voulu tenter de connecter son ordinateur sur le WiFi local, après avoir grandement dégradé le niveau de sécurité du routeur, mais de même, il fallait encore un accès au bureau pour configurer la chose. Impossible de configurer une connexion réseau depuis l'écran de connexion.

    Finalement, il a été nécessaire d'utiliser un autre ordinateur connecté à Internet, d'aller sur account.live.com/password/reset pour réinitialiser le mot de passe Microsoft en confirmant la question de sécurité et le numéro de téléphone sur lequel un SMS contenant un code a été envoyé, ce qui a enfin permis d'accéder au bureau.

    Et finalement, c'était bien ça, le système avait basculé tout seul d'un compte local vers un compte « Microsoft » qui stocke tout dans le cloud, et j'aurais bien accusé mon petit neveu (ou ma sœur) d'une mauvaise manip sans y prêter attention, mais le Net foisonne de gens qui ont rencontré exactement le même problème, donc je suspecte que ça soit bel et bien une merdouille du système. Une fois que le fonctionnement a été reconfiguré sur le compte local, tout est rentré dans l'ordre, et elle a retrouvé son bureau et ses données tels qu'elle les avait laissés.

    N'empêche que pour probablement 90% de la population, ce problème c'est une machine totalement inexploitable pendant le temps de la « panne », et une possible perte de données lors de la réinstallation que certains ne manqueront pas de faire, les autres préférant payer la facture d'une réparation auprès d'une boîte informatique (ou voir avec le petit voisin qui s'y connaît).

    En tout cas, dans mon entourage, les derniers aficionados de Microsoft ne mâchent plus leurs mots depuis Windows 8 et son interface, et entre l'installation forcée et ce genre d'aventures, ça semble bien parti pour que Windows 10 les exaspère encore plus.

    • [^] # Re: Petit jeu rigolo avec Windows 10

      Posté par . Évalué à 1.

      Correction (qui ne passera pas) :
      _
      Autre problème : j'ai tenté de connecter son ordinateur sur le WiFi local, après avoir grandement dégradé le niveau de sécurité du routeur et tout ouvert au voisinage, mais là encore, le mot de passe était refusé._

      (ma mémoire a été quelque peu défaillante dans toutes les manipulations que j'ai eu à faire, et celles que j'ai fait depuis sur divers ordinateurs).

      • [^] # Re: Petit jeu rigolo avec Windows 10

        Posté par . Évalué à 7.

        Ce que je me demande avec leur comptes en ligne, c'est qu'est-ce qu'il se passe s'ils sont liés à un compte hotmail/windows live ?

        Parce que j'ai 2 connaissances qui ont perdus leur compte hotmail/microsoft live. Elles ont un jour eu un message au login de leur webmail disant grosso merdo que microsoft avait détecté des tentatives d'accès frauduleuses et qu'ils l'avaient donc suspendu automatiquement. Et pour le récupérer il fallait citer plein de trucs comme les destinataires et sujets de mails qu'elles avaient envoyé récemment, des code postaux et adresses qui n'avaient probablement pas été mis à jours depuis la création du compte (les gens ne se rappellent plus forcément à quel date ils ont créé leur compte). Bref il semblerait qu'il fallait que tous les détails coincident pour que ça se débloque et elles n'y sont jamais arrivé.

    • [^] # Re: Petit jeu rigolo avec Windows 10

      Posté par . Évalué à -3.

      Et finalement, c'était bien ça, le système avait basculé tout seul d'un compte local vers un compte « Microsoft » qui stocke tout dans le cloud, et j'aurais bien accusé mon petit neveu (ou ma sœur) d'une mauvaise manip sans y prêter attention, mais le Net foisonne de gens qui ont rencontré exactement le même problème, donc je suspecte que ça soit bel et bien une merdouille du système.

      LOL

      a) Le net foisonne de gens qui ont eu le même "problème" ?

      Allez, sur 100 millions de gens qui utilisent W10, c'est quoi "foisonne" et c'est quoi le nombre de gens qui ne comprennent rien à ce qu'ils font ?

      b) Tu crois que W10 a fait comment pour basculer sur un compte Microsoft sans connaître ce compte ? Magie noire ?

      Il y a un moment oû il faut arrèter de délirer, l'OS ne crée pas des comptes Microsoft tout seul, il ne sniffe pas l'usage du browser pour détecter un compte et le lier au compte local. C'est une étape manuelle.

      Et en passant, même pour un compte 'online' il n'y a pas besoin d'être connecté à internet pour se logger. Faudra penser à mettre énormément de conditionel avant de raconter n'importe quoi sur un OS dont visiblement tu ne connais pas grand chose…

      • [^] # Re: Petit jeu rigolo avec Windows 10

        Posté par (page perso) . Évalué à 10. Dernière modification le 28/05/16 à 18:46.

        même pour un compte 'online' il n'y a pas besoin d'être connecté à internet pour se logger.

        Je confirme que dans certains cas, si.
        Ça fonctionne pendant des semaines, et un jour le client se pointe en gueulant contre Windows qui refuse son mot de passe. Tu branches la prise Ethernet et, magie, le mot de passe fonctionne. Et les connexions suivantes n'ont plus besoin de réseau. Pendant combien de temps ? Quels sont les critères ?

        Et surtout surtout aucun message n'indique que Windows a décidé que pour ce coup-ci il exige une connexion réseau. Ce serait trop simple.

        • [^] # Re: Petit jeu rigolo avec Windows 10

          Posté par . Évalué à -2.

          Les creds sont cachés sur la machine et il y a une limite au nombre de creds cachés et j'imagines une expiration.

          Mais rien de cela ne se produit pour un système personnel utilisé régulierement.

          Il y a aussi évidemment le cas oû le client change son mot de passe dans un cybercafé, va à la maison sur une machine non connectée et essaie d'entrer son nouveau mot de passe, évidemment ca ne marchera pas vu que la machine déconnectée a l'ancien mot de passe dans son cache…

          • [^] # Re: Petit jeu rigolo avec Windows 10

            Posté par (page perso) . Évalué à 10.

            Mais rien de cela ne se produit pour un système personnel utilisé régulierement.

            Merci mais moi je veux pouvoir partir au désert quelques mois ou années (ou dans une montagne avec des chèvres et des abeilles) sans ordi ni téléphone. Depuis quand faut-il pointer chez microsoft pour ne pas se faire radier ? Et tous les combien ? Est-ce que le conseiller informe l’usager de cette procédure lors de l’entretien préalable à l’achat de la licence ? (lol)

            Il y a aussi évidemment le cas oû le client change son mot de passe dans un cybercafé, va à la maison sur une machine non connectée et essaie d'entrer son nouveau mot de passe, évidemment ca ne marchera pas vu que la machine déconnectée a l'ancien mot de passe dans son cache…

            Quoi ??? vous avez vraiment déployé ça en production dans le dos des gens ?

            ce commentaire est sous licence cc by 4 et précédentes

            • [^] # Re: Petit jeu rigolo avec Windows 10

              Posté par . Évalué à -4.

              Merci mais moi je veux pouvoir partir au désert quelques mois ou années (ou dans une montagne avec des chèvres et des abeilles) sans ordi ni téléphone. Depuis quand faut-il pointer chez microsoft pour ne pas se faire radier ?

              C'est une feature utile (probablement, j'imagine) a beaucoup de gens, mais qui a effectivement une contrainte d'avoir un accès a internet régulier. Et ca tombe bien, la plupart du monde occidental est connecte a internet en permanence, et un ordinateur non connecte est pas super utile pour la plupart de ces gens.
              Bref, tu vas tripper avec tes chèvres et tes abeilles pendant 6 mois, tu fait gaffe a pas utiliser un compte connecte quand tu sais que tu vas être offline pendant 6 mois.
              Et t'arrêtes d'enculer les mouches sur des cas a la marge qui ont de toutes façons une solution. Mon petit doigt me dit que tu cherches la merde, parce que tu rentres bien dormir qq part ou il y a de l'électricité (sinon ton laptop il va vite canner et tu l'aurais pas emmené en premier lieu), donc t'es proche de la civilisation, et t'as 99% de chance d'avoir accès au moins a du tethering avec ton telephone.

              Quoi ??? vous avez vraiment déployé ça en production dans le dos des gens ?

              Pour autant que j'en sache, depuis au moins une bonne décennie. Tu t'es jamais demande comment faisait windows pour authentifier un compte AD quand t'es off vpn?
              Et c'est largement documente: https://support.microsoft.com/en-us/kb/172931

              Linuxfr, le portail francais du logiciel libre et du neo nazisme.

              • [^] # Re: Petit jeu rigolo avec Windows 10

                Posté par (page perso) . Évalué à 3.

                Et il y a quelque chose de similaire sous Linux pour cacher de credentials LDAP avec sssd.

                Python 3 - Apprendre à programmer en Python avec PyZo et Jupyter Notebook → https://www.dunod.com/sciences-techniques/python-3

              • [^] # Re: Petit jeu rigolo avec Windows 10

                Posté par (page perso) . Évalué à 10. Dernière modification le 29/05/16 à 19:22.

                Mon petit doigt me dit que tu cherches la merde, parce que tu rentres bien dormir qq part ou il y a de l'électricité (sinon ton laptop il va vite canner et tu l'aurais pas emmené en premier lieu)

                Ça tombe bien, quand ça m’arrive je ne l’emporte pas.

                Le cas marginal n’est là que pour relever le problème d’être dépendant du cloud microsoft pour utiliser son ordinateur personnel, c’est exactement le même problème que ceux qui râlaient qu’il n’était pas possible de jouer à Diablo 3 sans se connecter au cloud de Blizzard.

                Le monde a-t-il soudain changé que plus personne ne trouve ces pratiques anormales et limitantes ?

                Oui mais non, « D’façon tu vas te connecter à Internet à un moment ou un autre » n’est pas une raison acceptable.

                ce commentaire est sous licence cc by 4 et précédentes

              • [^] # Re: Petit jeu rigolo avec Windows 10

                Posté par . Évalué à 10.

                Mon petit doigt me dit que tu cherches la merde, parce que tu rentres bien dormir qq part ou il y a de l'électricité (sinon ton laptop il va vite canner et tu l'aurais pas emmené en premier lieu), donc t'es proche de la civilisation, et t'as 99% de chance d'avoir accès au moins a du tethering avec ton telephone.

                Tu peux être autonome en électricité, avec des panneaux solaires par exemple, ne pas avoir de téléphone portable, voir pas de connexion 3G/4G possible.

                Donc non, pas forcément proche de la civilisation.

                Empêcher l’utilisation d’un PC à cause de l’absence d’accès à Internet c’est complètement con.

                Tu peux aussi considérer le cas plus probable que le gus qui vit en ermite dans une caravane dans la forêt : le cas de Francis Michu. Francis a sa box en panne, attend d’en recevoir une nouvelle, et il voudrait bien ouvrir le pécé pour montrer les photos du petit dernier à sa belle-cousine par alliance. Mais il ne peut pas parce qu’il a dû faire une mauvaise manip’… il a rien compris à cette histoire de èmèssène et de login l’autre jour et maintenant il peut plus aller sur le bureau. Satané bougre d’ordinateur !

            • [^] # Re: Petit jeu rigolo avec Windows 10

              Posté par . Évalué à -1. Dernière modification le 30/05/16 à 07:07.

              Merci mais moi je veux pouvoir partir au désert quelques mois ou années (ou dans une montagne avec des chèvres et des abeilles) sans ordi ni téléphone. Depuis quand faut-il pointer chez microsoft pour ne pas se faire radier ? Et tous les combien ? Est-ce que le conseiller informe l’usager de cette procédure lors de l’entretien préalable à l’achat de la licence ? (lol)

              C'est pas de ma faute si tu ne comprends rien à ce système hein…

              a) Tu ne veux pas avoir besoin de réseau ? Ben c'est simple, tu n'utilises qu'un compte local
              b) Tu veux un compte réseau ? Ben tu utilises un compte Microsoft, ou en entrerprise un compte AD comme cela se fait depuis 16 ans

              C'est l'utilisateur qui choisit. Mais c'est tellement plus facile de s'exciter plutôt que regarder la réalité…

              Quoi ??? vous avez vraiment déployé ça en production dans le dos des gens ?

              Ca fait 16 ans que c'est là avec les comptes AD, rien que ca, et à peu près tout le monde est content de l'avoir.

              • [^] # Re: Petit jeu rigolo avec Windows 10

                Posté par (page perso) . Évalué à 3.

                Ca fait 16 ans que c'est là avec les comptes AD, rien que ca, et à peu près tout le monde est content de l'avoir.

                J’utilise une infrastructure AD dans les entreprises pour qui je fournis mes services, mais ce ne sont pas les mêmes besoins que les particuliers, à leur domicile. Accessoirement, au boulot, ni les machines ni les licences n’appartiennent aux usagers, ça change les perspectives question “fil à la patte”.

                ce commentaire est sous licence cc by 4 et précédentes

          • [^] # Re: Petit jeu rigolo avec Windows 10

            Posté par . Évalué à 4.

            Mais rien de cela ne se produit pour un système personnel utilisé régulierement.

            Tu changes vite de version

      • [^] # Re: Petit jeu rigolo avec Windows 10

        Posté par . Évalué à 8. Dernière modification le 29/05/16 à 12:31.

        Que ma sœur ait, à un moment ou à un autre, entré son compte Microsoft (genre pour se connecter à MSN Messenger ou autre), ça me semble indéniable. Ou alors il y aurait de quoi flipper concernant le flicage et les croisements opérés. J'ose espérer qu'on n'en est pas encore là (quoi que…).

        Le fait est qu'elle m'a assuré avoir pris soin de créer un compte local. D'ailleurs, elle l'a utilisé ainsi pendant des semaines sans problème, en personnalisant le bureau et autre. Et c'est justement quand le système a basculé sur son compte Microsoft en ligne (pour une raison encore inconnue) qu'elle n'a plus été en mesure de se connecter, car justement, elle ne connaissait plus le mot de passe d'un service qu'elle n'utilisait plus depuis longtemps. À moins que ça ne soit l'autre problème qui affecte Windows 10 : à savoir que le compte en ligne basculerait le clavier en mode QWERTY, même sur une installation française, du coup, son mot de passe ne fonctionnait plus, car entré en QWERTY, puis retapé en AZERTY (je n'ai pas vérifié la chose, et en bas de l'écran de connexion, le clavier était bien configuré en Français).

        Et une fois le mot de passe du compte Microsoft réinitialisé, et qu'il a été possible de se connecter sur l'ordinateur, on est bel et bien arrivé sur un bureau vierge de toute personnalisation. Alors qu'une fois reconfiguré la chose sur un compte local, elle a bien retrouvé tous ses petits paramètres.

        Il en ressort donc qu'elle avait bien configuré un compte local, qu'elle l'utilisait bien depuis des semaines (elle n'a pas un usage intensif, une semaine sur deux mon petit neveu s'en sert à l'occasion, et encore, elle parfois, mais elle préfère son téléphone pour son usage), et que pour une raison encore non-identifiée, le système a basculé vers une connexion sur compte Microsoft.

        Comme le précise Kerro, sans connexion à Internet, le mot de passe était refusé : j'ai du réouvrir à tous l'accès WiFi sur le routeur (que j'avais fermé) pour que la session Microsoft avec mot de passe réinitialisé daigne s'ouvrir.

        Maintenant, ma sœur n'est pas non plus neuneu (elle s'est d'ailleurs informée toute seule pour configurer les options sur la vie privée dès le déballage de la machine) et lit les messages d'information, donc je doute qu'elle ait activé par mégarde la chose. Il reste mon petit neveu, mais vu son usage (Firefox ouvert en plein écran sur Youtube pour regarder des vidéos de dinosaures ou Cars), et le fait qu'au moindre problème de lecture ou truc inhabituel, il vient demander à un adulte, je doute là encore qu'il ait été en mesure d'aller farfouiller dans les arcanes de Windows pour changer la chose.

        Maintenant, je comprends que tu ironises sur les dizaines (ou peut-être centaines) de personnes — rien que sur le Web francophone, ce qui du coup n'est plus autant négligeable je trouve — qui se sont plaintes d'un problème similaire, mais d'expérience personnelle, quand bien même elles ne seraient pas significatives en regard du total des Windows 10 installés, j'aurais tendance à penser que de voir exactement les mêmes symptômes, sans que personne ne semble avoir modifié quoi que ce soit, c'est qu'il y a un problème quelque part au niveau du système, ou d'une partie de son ergonomie qui permet une telle bascule sans que l'utilisateur pas très attentif en ait conscience.

        Il y avait beau y avoir des centaines de millions de Windows installés, à mon troisième ordinateur pété à peu près de la même façon dans la journée, sans qu'il n'y ait eu d'orage la veille, j'ai compris qu'il y avait assurément un problème sérieux. C'était CIH. Tout ça pour dire que ce n'est pas tant le nombre rapporté au total qui importe, mais plutôt les similarités, autant dans la manifestation du problème que son contexte.

        • [^] # Re: Petit jeu rigolo avec Windows 10

          Posté par . Évalué à 2.

          Maintenant, je comprends que tu ironises sur les dizaines (ou peut-être centaines) de personnes — rien que sur le Web francophone, ce qui du coup n'est plus autant négligeable je trouve — qui se sont plaintes d'un problème similaire, mais d'expérience personnelle, quand bien même elles ne seraient pas significatives en regard du total des Windows 10 installés, j'aurais tendance à penser que de voir exactement les mêmes symptômes, sans que personne ne semble avoir modifié quoi que ce soit, c'est qu'il y a un problème quelque part au niveau du système, ou d'une partie de son ergonomie qui permet une telle bascule sans que l'utilisateur pas très attentif en ait conscience.

          Je te donnes mon experience après avoir passé 10 ans dans l'équipe qui se chargeait du support et maintenance de Windows chez MS (je n'y suis plus). Après tu en fais ce que tu veux hein, mais il y a peu de gens sur cette planète qui connaissent ce système et les vrais et faux problèmes rencontrés par les gens autant que moi.

          Tu me sors qu'elle ne se souvenait plus du mot de passe car ce compte n'était plus utilisé…. Tu m'expliques comment Windows aurait magiquement ajouté ce compte Microsoft alors ? C'est impossible car il faut entrer le mot de passe pour arriver à ajouter le compte.

          • [^] # Re: Petit jeu rigolo avec Windows 10

            Posté par . Évalué à 6. Dernière modification le 30/05/16 à 14:28.

            Je ne remets pas en question ton expérience, depuis le temps que je te lis, il est évident que tu connais très bien les logiciels Microsoft en profondeur.

            Je ne fais que mettre en perspective ta remarque — qui pourrait sembler pertinente en effet — avec le fait que, parfois, ce n'est pas parce qu'un problème ne se manifeste en apparence qu'à un taux très faible en comparaison des installations du logiciel, que c'est pour autant un problème d'interface chaise-clavier.

            De ce que je sais (je n'ai pas participé à la configuration du portable, elle a voulu le faire toute seule), et pour que tu aies une vue d'ensemble plus précise :
            - Elle a installé le Windows 10 en suivant la procédure de démarrage Lenovo ;
            - C'est là qu'elle a probablement renseigné son compte Microsoft MSN Messenger si ça lui a été demandé (en tout cas si c'est demandé lors de l'installation, n'ayant pas installé de Windows 10, je n'en sais rien) ;
            - Elle a volontairement configuré un compte local (vu qu'elle savait que l'ordinateur ne serait relié à Internet qu'épisodiquement une semaine sur deux, et encore) ;
            - Elle a elle-même suivi les guides de configuration de Windows 10 concernant la vie privée ;
            - Elle a utilisé sans problème son compte local pendant plusieurs semaines (la personnalisation avancée et les fichiers du bureau de son compte local en attestent) ;
            - Elle n'a jamais utilisé le compte Microsoft, elle n'en a même pas reconnu le bureau vide avec ses paramètres par défaut lorsqu'on a pu le connecter ;
            - L'ordinateur n'est par défaut pas connecté à Internet, elle le connecte parfois (via un partage Bluetooth de la 4G de son téléphone) pour que mon petit neveu puisse regarder des vidéos de dinosaures sur Youtube ;
            - Mon petit neveu n'est là qu'une semaine sur deux, et doit avoir envie de regarder des vidéos au mieux une fois ou deux durant son séjour, parfois pas du tout ;
            - Le partage de l'accès Internet 4G via Bluetooth nécessite une manipulation à faire sur le bureau, donc totalement inutilisable depuis l'écran de connexion ;
            - C'est lorsque mon petit neveu a voulu utiliser l'ordinateur qu'il n'avait pas utilisé depuis au moins ~15 jours qu'elle n'est pas parvenue à se connecter sur son bureau et est venue me voir.

            Et voilà ce que moi j'ai ensuite constaté :
            - Le mot de passe qu'elle utilisait depuis des semaines pour son compte local ne fonctionnait plus ;
            - Lorsque j'ai émis l'hypothèse que ce soit un compte en ligne et qu'il faille que l'ordinateur soit connecté à Internet, elle m'a assuré n'en avoir pas créé, qu'elle n'en voulait pas ;
            - Aucun des 3 mots de passe qu'elle a l'habitude d'utiliser ne fonctionnait (elle n'en utilise que 3 différents qu'elle fait tourner, aucun autre, jamais), du coup, comme « ça fait très longtemps qu'elle n'utilise plus MSN », elle a imaginé l'avoir oublié ou qu'il ait été verrouillé faute d'utilisation (possible, ou alors problème QWERTY/AZERTY mentionné en-dessous), car elle ne voyait pas comment aucun des seuls mots de passe qu'elle utilise depuis des années pouvait ne pas fonctionner ;
            - Même en connectant l'ordinateur verrouillé sur un WiFi totalement ouvert, aucun de ses mots de passe n'a fonctionné ;
            - Je n'ai pas pensé à vérifier un éventuel problème QWERTY/AZERTY, vu que cela fonctionnait jusque-là et que le clavier était bien indiqué comme étant en Français en bas de l'écran de connexion (mais ça fonctionnait pour le compte local, or il semblerait qu'il y a un problème de switch automatique en QWERTY lors de la mise à jour/installation (uniquement avec le compte en ligne ?), et que du coup il est possible qu'elle ait entré son mot de passe MSN Messenger en QWERTY sans le savoir) ;
            - Il est apparemment impossible — dans certains cas que tu as semblé évoquer, notamment lors de déconnexions prolongées à Internet — de connecter le compte utilisateur en ligne sans avoir de connexion à Internet (même une fois le mot de passe réinitialisé, et donc bon) :
            - Il est apparemment impossible de basculer entre un compte Microsoft en ligne et un compte local sur l'écran de connexion (ce qui aurait résolu le problème) ;
            - Pour résoudre le problème, il a fallu réinitialiser le mot de passe, connecter physiquement l'ordinateur à un WiFi ouvert, reconfigurer un compte local dans les paramètres (l'ordinateur était bien configuré sur un compte en ligne quand j'ai pu ouvrir la session, ce qui n'était pas le choix de ma sœur).

            Considérant cela, soit tu considères qu'il n'y a eu là qu'un problème d'interface chaise-clavier — ce qui est possible, je n'ai à aucun moment écarté cette possibilité, c'était même la cause que j'incriminais le plus volontiers (d'autant que mon petit neveu n'a que 7 ans) —, soit tu t'interroges sur le fait que l'utilisateur te garantissee ne rien avoir changé (et ma sœur n'est pas non plus un clampin qui répond sans lire les messages), que tu connais quand même son niveau et les usages qui sont fait de l'ordinateur, et que sur Internet, beaucoup de monde semble rencontrer un problème identique.

            C'est là où j'en suis. Je ne peux pas garantir qu'il n'y ait pas eu une manipulation (probablement non volontaire, avec un message pas explicite ou un moyen détourné de basculer la chose), mais je ne suis pas vraiment convaincu qu'il y en ait eu une non plus, car je trouve que trop de monde semble être affecté, et j'ai de plus en plus l'impression que ça a été automatique.

            Il y a de toute façon un problème conceptuel évident si l'ordinateur ne permet pas de basculer d'un compte en ligne à un compte local existant depuis l'écran de connexion (imagine le mec perdu loin de tout accès Internet et qui veut utiliser son ordinateur…), ou s'il ne permet pas de configurer une connexion réseau à Internet — qu'il réclame pourtant — depuis l'écran de connexion.

            Voilà, je doute pouvoir t'en dire davantage, mais si tu vois des points à éclaircir, n'hésite pas à me demander.

            • [^] # Re: Petit jeu rigolo avec Windows 10

              Posté par . Évalué à 3.

              Le truc est que lier un compte Microsoft ce n'est pas un clic de souris, c'est 2-3 étapes. C'est pas possible de le faire en cliquant au mauvais endroit sauf à cliquer par accident 3-4 fois de suite sans lire ce qui est écrit, et cela demande aussi le mot de passe de ce compte pour le faire.

              Bref, le faire par accident, avec un compte dont on ne se souvient pas du mot de passe, c'est pas possible.

              Je t'invites à installer un W10 et le faire toi même, tu verras vite.

              • [^] # Re: Petit jeu rigolo avec Windows 10

                Posté par . Évalué à 5.

                Bref, le faire par accident, avec un compte dont on ne se souvient pas du mot de passe, c'est pas possible.

                Ne jamais sous estimer les utilisateurs, il y'a de sacrés numéros !

            • [^] # Re: Petit jeu rigolo avec Windows 10

              Posté par . Évalué à 5.

              Toi t'as jamais prit un cas de support d'utilisateur final.

              La règle de base "ils racontent n'importe quoi, volontairement ou pas". pour un paquet de raisons: ils ont pas fait gaffe (ca arrive aux meilleurs), ils savent qu'ils ont fait une connerie mais refusent de l'admettre (peur de représailles ou problème d'ego), ou tout simplement ils ne comprennent absolument rien à ce qu'ils font.
              J'ai eu un cas une fois d'un mec qui nous a juré promit qu'il utilisait l'appli iPhone. On lui a demandé 10 fois, promit jure, appli iPhone téléchargé sur le store. On a fini par trouver ses logs sur mobile web avec le navigateur Android…
              J'imagine que pour lui, iPhone ca veut dire smartphone, c'est pareil, et appli est un concept flou, alors il a dit qu'il utilisait ca.

              Je suis sûr que ta sœur est de bonne foi. Et je suis aussi absolument certain qu'elle a tapé son mot de passe msn a moment (donc elle s'en est rappelle), et qu'elle a explicitement active son compte en ligne.
              Les deux ne sont pas incompatibles, loin de la.

              Pour tout le reste, notamment les problèmes conceptuels évidents, fait scaler Linux desktop a l'échelle de Windows et on revient en parler.
              C'est facile pour un système sans utilisateurs qui ne maintient une compatibilité que sur qq mois au mieux de pas avoir de problèmes. Quand t'as 20+ années à 95+% de parts de marchés, c'est une différente histoire.

              Linuxfr, le portail francais du logiciel libre et du neo nazisme.

      • [^] # Re: Petit jeu rigolo avec Windows 10

        Posté par . Évalué à 5.

        Je n'ai aucune expérience sur W10, mais "sur 100 millions de gens qui utilisent W10", combien ont eu à se connecter sans que le système ait d'accès internet tout en croyant avoir choisi l'option compte local uniquement?

        En plus des gens qui râlent sur les forums, ajoute tous ceux qui viennent lire et du coup comprennent le problème sans avoir rien écrit. Tu n'a en fait aucune idée du nombre d'utilisateurs concernés!

        Me rappelle un rapport de bug (sans lien avec MS) où le dev déclarait que ça ne devait concerner " qu'une poignée d'utilisateurs" au vu du nombre de retours alors que le fil du bug enregistrait des centaines de vues en 2-3 jours (sur un parc bien plus petit que Windows, il va de soi)

        • [^] # Re: Petit jeu rigolo avec Windows 10

          Posté par . Évalué à 0.

          Je n'ai aucune expérience sur W10, mais "sur 100 millions de gens qui utilisent W10", combien ont eu à se connecter sans que le système ait d'accès internet tout en croyant avoir choisi l'option compte local uniquement?

          Il y a des centaines de millions sur les 16 dernières années qui l'ont fait avec un laptop connecté à un AD. Les comptes réseau ca fait 16 ans que Windows les a, il n'y rien de nouveau ici.

    • [^] # Re: Petit jeu rigolo avec Windows 10

      Posté par . Évalué à 6.

      Et finalement, c'était bien ça, le système avait basculé tout seul d'un compte local vers un compte « Microsoft » qui stocke tout dans le cloud, et j'aurais bien accusé mon petit neveu (ou ma sœur) d'une mauvaise manip sans y prêter attention, mais le Net foisonne de gens qui ont rencontré exactement le même problème, donc je suspecte que ça soit bel et bien une merdouille du système.

      Euh, ce n'est pas possible.

      Je soupçonne plutôt qu'à l'installation un compte Microsoft a été créé, vu que c'est le choix par défaut et qu'il faut fouiller un peu l'écran d'installation pour créer un compte local.

      "Quand certains râlent contre systemd, d'autres s'attaquent aux vrais problèmes." (merci Sinma !)

      • [^] # Re: Petit jeu rigolo avec Windows 10

        Posté par . Évalué à 7.

        Je soupçonne aussi le clic au mauvais endroit ou la boîte de dialogue fermée un peu trop rapidement…

        D’un autre côté quand on voit le coup de la mise à jour qui s’effectue lorsque l’on ferme la fenêtre je dirais qu’on ne pas pas trop en vouloir non plus à l’utilisateur et que les torts sont partagés…

        Windows, pour l’expérience que j’en ai, a parfois la fâcheuse habitude de sortir des messages ambigus avec des labels de boutons l’étant tout autant… Quand je suis passé de Windows 98 à GNU/Linux la limpidité des messages et la logique des dialogues m’avait agréablement surpris.

    • [^] # Re: Petit jeu rigolo avec Windows 10

      Posté par (page perso) . Évalué à 7.

      Et finalement, c'était bien ça, le système avait basculé tout seul d'un compte local vers un compte « Microsoft » qui stocke tout dans le cloud, et j'aurais bien accusé mon petit neveu (ou ma sœur) d'une mauvaise manip sans y prêter attention, mais le Net foisonne de gens qui ont rencontré exactement le même problème, donc je suspecte que ça soit bel et bien une merdouille du système.

      À la lecture je trouve cela super suspect le « le système avait basculé tout seul », mais je me souviens qu’à l’époque de Windows XP (je parle du tout début des années 2000), à la fin de l’installation de Windows, la première chose que Windows demandait à la première ouverture de session était de créer un « compte Passport » pour terminer. Je ne me souviens plus exactement des termes employés, mais c’était tourné de telle manière que le néophyte pouvait croire qu’il devait faire cela pour terminer l’installation de Windows ou compléter la création de son compte utilisateur.

      Ce compte Passport était initialement utilisé pour leur navigateur MSN, une espèce de terminal minitel façon html, et le client de messagerie Windows Messenger, et il était prévu de nombreux services en lignes. Je crois qu’eBay était compatible Passport à l’époque.

      Ce mécanisme insidieux était dans mon entourage une des premières causes de création de compte hotmail (bizarre qu’il n’y ai pas eu de procès pour abus de position dominante), et le lien étroit « compte Passport (compte hotmail puis plus tard live) », « microsoft network (msn puis plus tard live) » et « compte Windows » local était déjà voulu par Microsoft : le compte Passport était la dernière étape de la création de compte local. Ce compte Passport était lié au compte local.

      En réalité, les personnes qui voulaient se connecter au réseau MSN pour la messagerie instantanée (avec Windows Messenger puis avec le client MSN) créaient tous un compte Passport chez hotmail.com/msn.com/live.com alors qu’il était possible de créer un compte Passport avec n’importe quelle adresse de n’importe quel fournisseur (mon compte Passport est encore aujourd’hui une adresse yahoo), et ce compte avait de grande chance de se retrouver lié à la session selon la méthode de création employée (si créé depuis Windows XP et notamment Windows Messenger), ces services étaient d’ailleurs lancés par défaut (ce fut une plaie plus tard, pour tout le monde, de devoir désactiver Windows Messenger pour utiliser le client MSN, plus évolué).

      Bref, tout ça pour dire quoi ? Tout ça pour dire que je ne serais pas étonné du tout qu’à la connexion à skype ou à je ne sais quel service Microsoft, une simple manipulation apparemment anodine puisse transformer un compte Windows local en un compte Windows lié au cloud Microsoft. Pour faire ce lien, il faut bien renseigner quelques informations, donc ce n’est peut-être pas pleinement automatique, mais dans l’expérience de l’utilisateur, c’est tout comme.

      Exemple de scénario possible : l’utilisateur de Windows donnerait ses identifiants à Skype de manière ordinaire pour converser avec ses proches, et un jour Skype avertirait l’utilisateur qu’il n’a toujours pas finalisé la création de son compte, qu’il resterait à valider l’« option de sécurisation de son compte » et qu’il lui suffirait de cliquer sur OK pour fermer la fenêtre d’avertissement et terminer la configuration de son compte. Et hop, compte de session locale transformé en compte lié au cloud. La procédure pourrait même redemander à l’utilisateur ses identifiants en proposant de « vérifier son identité » pour « sécuriser le compte ». En fait tout cela pourrait même aller jusqu’à envoyer par mail un code de confirmation (comme fait Skype lorsque cela fait longtemps qu’on ne s’est pas connecté). Microsoft pourrait toujours se défendre que la transformation a été le explicitement et manuellement réalisée par l’utilisateur lui-même, et l’utilisateur ne s’en souviendrait pas puisque pour lui il aurait seulement répondu à une question du type « est-ce bien vous ? ». Il faut bien prendre en compte ces biais cognitifs : si tu demandes à un utilisateur s’il a fait quoi que ce soit pour lier son compte skype à sa session Windows, il ne se souviendra pas qu’il a terminé la configuration de son compte skype pour le protéger des usurpations d’identité.

      ce commentaire est sous licence cc by 4 et précédentes

  • # Médecins

    Posté par . Évalué à 2.

    Avez-vous connaissance d’entreprises ou autres collectifs confrontés à ce problème, souhaitant freiner des quatre pieds pour ne pas passer à leur Windows 10 … ?

    oui, je followe quelques médecins sur twitter, et ils s'en plaignent. pour plus d'infos chercher "fraslin windows 10" sur twitter, par exemple. (@fraslin est un toubib qui twitte pas mal).

  • # Microsoft veut sa mane de facon reguliere

    Posté par . Évalué à 0.

    Il ne faut pas oublier que Windows 10 ne fournira pas une licence ad-vitam eternam mais un systeme de taxe qu'il faudra payer chaque annee. Donc forcer les utilisateurs a passer a windows 10 est une forme de hold-up deguise mais bon je suis a peu pres sur que la majorite des utilisateurs accepteront d'aller acheter la vaseline mais tres tres peu passeront a linux voir aucun.

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.