Journal Pourquoi le monde libre me gave de plus en plus.

Posté par .
53
13
avr.
2012

Bonjour à tous.

Le monde du libre me gave de plus en plus. Enfin, pas tout le libre mais quand même une grosse partie, et je vais expliquer pourquoi.

Je suis utilisateur GNU/Linux en gros depuis 1995. J'ai commencé par une slackware à l'époque et pendant longtemps j'ai utilisé deux OS en parallèle (diverses versions de windows qui sont sorties pendant ce temps là : win95, win98, win2000, et je me suis arrêté avec WinXP sur une des machines que j'ai récupérée pour ma fille - en dual boot avec Linux).

Malgré les problèmes que l'on pouvait rencontrer à cette époque, je m'en sortais plutot bien et j'arrivais à avoir un système utilisable. J'étais en dual bot à l'époque car je n'avais pas forcément un équivalent libre à tout ce que j'utilisais et je jouais un peu plus que maintenant.

Aux alentours de 2005 (un peu avant ou un peu après, je ne me rappelle plus), je me suis éloigné quelque peu du monde Linux, et me suis tourné vers NetBSD. Pourquoi ? Parce que la tournure que prenait le noyau et les distributions ne me plaisait pas : globalement la plupart des distributions étaient peu stables (toujours un truc qui casse à un moment ou à un autre : Mandrake à l'époque qui se mettait à modifier des fichiers de conf à mon insu - et qui a fait beaucoup de tort au monde libre à cause de sa stabilité plus que douteuse, gros problèmes avec les paquets RPM, etc ..). Mon choix de NetBSD à l'époque s'est fait parce que j'avais besoin d'un OS qui puisse s'installer tant sur x86 que sur SPARC, et j'étais censé récupérer également un autre modle de machine (je n'aime pas Debian, c'est pour ça que je ne l'ai pas choisi).

Depuis mon poste fixe tourne sous NetBSD, et j'en suis assez content (je suis passé par contre par plusieurs gestionnaires de bureau ou WM avant de trouver celui qui me convient aujourd'hui). J'ai été globalement satisfait de NetBSD pendant ses années, à un détail près : certains softs dont j'aurais besoin ne sont pas portés sous cet OS (kicad par exemple), mais j'ai réussi à m'en passer tant bien que mal.

En parallèle mon épouse elle était sous windows 2000, puis Windows XP quand sa machine sous 2000 a rendu l'âme. Cependant: elle n'utilisait pas - ou peu - de logiciels proprio : je lui avais installlé le plus possible de logiciel libre par principe et aussi pour permettre un éventuel switch vers Linux, ce qui est arrivé lorsque j'en ai eu marre de devoir passer par un point de restauration quand je débranchais le cable réseau de l'imprimante et que ma femme tentait d'imprimer à ce moment là (Windows XP perdait ladite imprimante et n'était plus capable de la retrouver). Depuis elle tourne sous Ubuntu : je trouve que la couleur de l'interface est moche, mais elle lui convient très bien pour son utilisation. J'ai également incité d'autres amis à passer sous Linux et ils en ont été très content pendant un temps.

Pour ma part, j'ai été séduit par KUbuntu et je l'ai installé sur mon portable il y a à peu près 1 an(le calendrier de KDE me plaisait bien à l'époque et je n'ai rien eu à faire - ou très peu - pour que la gestion de l'alimentation et de la mise en veille sur disque soit correcte.

Bilan, pendant plus d'un an 1 an, tout allait très bien : NetBSD sur mon fixe, Ubuntu sur le poste de mon épouse et celui de ma fille (en dual boot avec windows), puis kubuntu sur mon portable.

Cependant depuis le début de l'année à peu près, les choses se sont compliquées pour moi. J'ai fait une mise à jour de KUBUNTU et tout a commencé à partir en vrille : manque de stabilité (blocages intempestifs de KDE), passage difficile de la gestion du carnet d'adresses de kmail sous akonadi, nécessité de supprimer le .kde pour pouvoir avoir un truc qui parait utilisable mais qui ne l'est pas, et arrivée de Gnome3/Unity. Après plusieurs nuit à essayer de faire tomber le truc en marche, j'ai laissé tomber et je suis passé à Arch.

Là pareil. Au début tout était bien : un peu long pour tout installer, mais au final j'ai obtenu ce que je voulais. KDE n'était pas plus stable sous Arch, donc je suis passé à XFCE : j'ai fait un tas de modifications et de customisation pour pouvoir par exemple activer la mise en veille lorsque je rabats l'écran (pour un portable c'est indispensable), pour la gestion du son, pour pouvoir mettre en veille depuis le menu d'arret de la machine, etc… Tout ça me dérangeait pas outre mesure. Cependant au fur et à mesure des mises à jour du système les choses ont commencé à se gater. Entre autres, configuration réseau (notmment wifi) via network manager qui ne marche plus, et suite à une mise à jour hier soir, xfce ne me permet plus de mettre ma machine en veille (il y en a eu d'autres entre temps mais je ne veux pas m'étaler, mon journal est assez long pour le moment). Résultat des courses : Arch n'est pas mieux dans le temps.

Aujourd'hui je ne sais plus vers quoi me tourner : j'ai tenté FreeBSD, qui semble pas mal sur mon portable à deux détails près : mise en veille sur disque et applet de gestion de wifi sur le desktop manquante, ce qui est gênant pour un portable. Je tenterais bien une nouvelle distrib, mais je crains que ça me fasse la même chose : le grand amour au début puis après tout se casse la figure au fur et à mesure des mises à jour. J'ai autre chose à faire que de changer de distribution ou d'environnement graphique tous les ans. Globalement, j'ai l'impression que dans le libre (et notamment dans le monde Linux), dès qu'un truc marche plutôt bien, on ne sait pas s'en contenter : on veut faire "mieux" et on casse un truc correct pour tout refaire et au final on se retrouve avec un truc qui marche moins bien (voire plus du tout). Alors certes, la modif est toujours faite pour "améliorer" le fonctionnement, ajouter des fonctionnalités, ou répondre à un problème, mais on se met à casser un truc qui marchait bien, mais ne faisait pas forcément tout, pour refaire un truc qui ne marche plus du tout. Ou est le gain ?

Bien que n'aimant pas Apple, je comprends parfaitement depuis quelque temps les gens qui passent de Linux à MacOS (j'avoue que parfois je pense à le faire - avant de me ressaisir). Ce que je comprends moins, c'est que le monde du libre passe son temps à fermer les yeux et les oreilles sur les problèmes qu'ils génèrent là ou il n'y en avait pas. Plutôt que de se demander pourquoi tant de développeurs dans les salons liés aux logiciels libre utilisent un mac, on se contente de les insulter en prétendant qu'ils ne sont pas réellement libres. On dit Linux pas prêt pour le desktop. A ça j'ai répondu pendant un temps qu'il était prêt, mais aujourd'hui j'ai globalement l'impression qu'on a reculé, et qu'il ne l'est plus, et ça m'agace parce que j'aime le libre.

Pour tout dire, je suis prêt à accepter un peu moins de fonctionnalités sur un système libre, mais si celui-ci n'est pas stable, ou ne permet pas des mises à jour sans casse, ce n'est pas la peine, je passe à autre chose. Ce que je regrette le plus dans tout ça c'est que les développeurs libres refusent de se remettre en question : en effet les projets qu'ils ont à gérer sont de plus en plus complexes, et il me semble que le mode de développement tel qu'il existe aujourd'hui n'est plus adapté à des projets d'envergure, et qu'il faudrait peut-être remettre les choses à plat : se concentrer également un peu plus sur la stabilité qui à mon avis a été négligée ces derniers temps pour favoriser les nouvelles fonctionnalités. Sans stabilité, le libre ne percera pas: au contraire il régressera.

Je sais que mon journal est un peu touffu et confus, mais j'avoue que j'ai un peu de mal à exprimer la perception et le ressenti que j'ai du libre aujourd'hui : un mélange de colère et de déception, un peu comme un enfant qui a un beau jouet qui est en train de se casser. J'aimerais que la tendance s'inverse mais quand on voit l'attitude de certains devs je n'ai guère d'espoir.

  • # donc en gros

    Posté par . Évalué à 10.

    tu as testé mandrake il y a 10 ans, et kubuntu plus récemment, et ça casse. Ça ne m'étonne pas du tout. Kubuntu n'est pas connu pour être une référence de stabilité.

    Tu veux du stable ? prends du Debian ( quoique dernièrement mageia et mandriva ne m'ont posé aucun soucis)

    Il ne faut pas décorner les boeufs avant d'avoir semé le vent

    • [^] # Re: donc en gros

      Posté par . Évalué à 10.

      KDE est stable il faut juste degager nepomuk et ca tombe bien c'est possible en 3 clics…

      menu/systemsetting/recherche sur le bureau/decocher la case "nepomuk desktop file indexer"

      et apres tous les problemes disparaissent. C'est magique.

      • [^] # Re: donc en gros

        Posté par . Évalué à 10.

        Faux.

        Ça fait 4 clics.

      • [^] # Re: donc en gros

        Posté par . Évalué à -7.

        Et dégager akonadi, c'est nécessaire mais plus compliqué, parce qu'il essaye de se relancer tout seul quand tu as le dos tourné.

        Après pas mal de recherche, la seule méthode efficace est quelque peu bourrine : il faut supprimer le binaire mysqld (/usr/bin, mais ça doit dépendre des distribs).

        Par contre, il faut penser à le re-supprimer quand il y a une mise à jour de mysql.

        • [^] # Re: donc en gros

          Posté par (page perso) . Évalué à 6.

          • [^] # Re: donc en gros

            Posté par . Évalué à 5.

            faudrait surtout qu'ils arrêtent de livrer(et surtout d'installer par défaut) ce genre de technologie bancale : akonadi, nepomuk, c'est lent, instable, peu fiable (comment sauvegarder les données perso ? Avec un dump sql ? Super convivial… Je préfère stocker mes contacts en fichiers texte).

            Only wimps use tape backup: real men just upload their important stuff on megaupload, and let the rest of the world ~~mirror~~ link to it

            • [^] # Re: donc en gros

              Posté par (page perso) . Évalué à 10.

              La dernière fois que j'ai regardé, akonadi pouvait stocker les contacts dans des vcf, c'était même le comportement par défaut. Akonadi, ce n'est qu'une abstraction pour simplifier l'accès aux données PIM.

              « Rappelez-vous toujours que si la Gestapo avait les moyens de vous faire parler, les politiciens ont, eux, les moyens de vous faire taire. » Coluche

            • [^] # Re: donc en gros

              Posté par . Évalué à 4.

              C'est bien un des problèmes que je relève : mettre en place des trucs à la stabilité douteuse et qui ralentissent la machine pour un apport minime à ce qui existait avant.

          • [^] # Re: donc en gros

            Posté par . Évalué à 8.

            Donc pour toi la simplicité, c'est j'installe plein de trucs pas stable et qui ralentissent le système, je les désinstalle ou désactive un à un jusqu'à la prochaine mise à jour (pas forcément majeure) qui me réinstallera ou réactivera ces trucs que je devrai désactiver de nouveau ? Il y a des gens qui ont quitté Linux rien que pour ça.

            • [^] # Re: donc en gros

              Posté par (page perso) . Évalué à 7.

              Nepomuk est désactivé sur mon portable depuis plus de 2 ans sans qu'aucune mise à jour ni changement de distrib ne l'air réactivé. Autant, je peux comprendre que ça arrive pour les paramètres système, autant qu'une mise à jour aille modifier /home, j'ai comme un doute.

              « Rappelez-vous toujours que si la Gestapo avait les moyens de vous faire parler, les politiciens ont, eux, les moyens de vous faire taire. » Coluche

              • [^] # Re: donc en gros

                Posté par . Évalué à 4.

                Par exemple, la mise à jour vers Akonadi a foiré et tu dois virer le .kde qui contient quelque part le fait qu'il faut désactiver nepomuk ? Ca n'arrive jamais, ça ?

                • [^] # Re: donc en gros

                  Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                  J'évite, parce que c'est trop chiant de refaire toute la config, mais je sais que c'est assez facile de trouver quels fichiers il faut supprimer en décrivant les symptômes à google (genre rm ~/.kde/share/config/akonadi*).

                  « Rappelez-vous toujours que si la Gestapo avait les moyens de vous faire parler, les politiciens ont, eux, les moyens de vous faire taire. » Coluche

                  • [^] # Re: donc en gros

                    Posté par . Évalué à 4.

                    pas très convivial quand même, pour des fonctionnalités censées aider M. et Mme Michu dans la vie de tous les jours… (oui je sais, iPhotos et compagnie merdouillent aussi avec leurs bases de données ou leurs mises à jour, et encore heureux)

                    Only wimps use tape backup: real men just upload their important stuff on megaupload, and let the rest of the world ~~mirror~~ link to it

                • [^] # Re: donc en gros

                  Posté par . Évalué à 2.

                  Tu serais pas un peu bourrin?

                  Si probleme akonadi (et comme dit plus haut ca fait longtemps que je n'en ai pas vu) tu as juste a degager le repertoir akonadi dans ./local/share mais SURTOUT pas le .kde, cela n'aura aucun effet…

                  • [^] # Re: donc en gros

                    Posté par . Évalué à 2.

                    Disons qu'Akonadi n'était pas le seul problème que j'ai rencontré suite à cette mauvaise mise à jour. Virer le .kde a résolu certains problèmes (et pas le pb akonadi), mais pas tous. Et il arrive un moment ou lorsque pour chaque problème on te dit e virer le rep correspondant dans .local/share ou dans .kde/machin, que tu te dis que tu n'as rien à perdre à tout supprimer (je ne l'ai pas viré sauvagement, je l'ai simplement renommé).

          • [^] # Re: donc en gros

            Posté par . Évalué à 2.

            The Akonadi server will still be started by any Akonadi-enabled application. Ensure that no Akonadi-enabled application is launched at login or thereafter. Remember to check Plasma widgets as well — the Digital Clock widget in the default panel, for instance uses Akonadi to (optionally) display calendar events and this is enabled in its settings by default. You must remove any widgets that may start it from your start-up, if you wish Akonadi to remain disabled.

            J'ai pourtant bien lu, et je vois pas comment le désactiver vraiment.

        • [^] # Re: donc en gros

          Posté par . Évalué à 4.

          Ca fait longtemps que je n'ai plus de probleme avec akonadi (a partir du moment ou la recherche nepomuk sur les documents est eteinte…).

          Et je trouve d'ailleurs ca vachement bien foutu maintenant akonadi. Le reproche que je vais faire (et qui n'est pas petit) c'est que l'outil de sauvegarde est une grande rigolade.

        • [^] # Re: donc en gros

          Posté par . Évalué à 1.

          akonaditray

          clic bouton droit (ouhais ca j'ai pas encore compris pourquoi elle fait comme tout le monde)

          arreter akonadi

          Et oh miracle KDE fonctionne encore.

      • [^] # Re: donc en gros

        Posté par . Évalué à 9.

        KDE est stable il faut juste degager nepomuk et ca tombe bien c'est possible en 3 clics…

        Ce qui revient à dire que KDE n'est pas stable..

      • [^] # Re: donc en gros

        Posté par . Évalué à 2.

        Je l'ai fait (je trouve d'ailleurs que ce truc devrait être désactivé par défaut sur une config de portable), mais ça n'a pas résolu tous mes problèmes. Et justement, qu'est-ce qui se passera lors de la prochaine mise à jour: faudra-t-il tout refaire ce genre de configuration ?

        • [^] # Re: donc en gros

          Posté par (page perso) . Évalué à -8.

          Perso c'est simple pour définitivement résoudre ces problèmes j'ai fais comme toi je me suis ressaisi, mais j'ai décidé de passer au Mac … Le dogmatisme au bout de nombreuses années ça atteint ses limites quand tu commences à subir tes convictions…

          je comprends parfaitement depuis quelque temps les gens qui passent de Linux à MacOS (j'avoue que parfois je pense à le faire - avant de me ressaisir).

          • [^] # Re: donc en gros

            Posté par . Évalué à 7.

            Donc, en plus de tes convictions, autant aller subir celles du voisin privatif !

            Booya !

            Mais oui, voilà une idée qu'elle est bonne, pourquoi n'y avais-je pas songé plus tôt ?
            Damned, je vieillis dirait-on, mon cerveau pédale…

            Ah non en fait, Apple c'est in-ergonomique, buggé, inutilisable, et ça plante plus souvent que ma Slackware sur le même matériel (ouais, au boulot on a essayé de me forcer à utiliser un Mac, j'ai cédé, mais c'est une slack dessus, MacOS, c'est juste… abominable), bon, bah ok, je reste dessus alors.

            Yth, diantre, fuir les ennuis du quotidien pour tomber dans un système carcéral, ça rassure de se voir dicter sa vie, mais moi j'préfère mes petits problèmes, sérieux !

            • [^] # Re: donc en gros

              Posté par (page perso) . Évalué à 0.

              Mais collègues ont des Mac au boulot, je les vois pas buguer…

              Yth, diantre, fuir les ennuis du quotidien pour tomber dans un système carcéral, ça rassure de se voir dicter sa vie, mais moi j'préfère mes petits problèmes, sérieux !

              Il y a des gens qui ne veulent plus de problèmes mais juste utiliser des softs et même se faire plaisir avec un matériel au top et supporté à 100%. Un truc qui le libre n'est pas foutu de faire outofthebox, de manière sexy, et optimisé. Bref je m'attends pas à être plussé avec ce type de message ici, mais comme l'auteur je constate une fuite du desktop de nombreux Linuxiens, dommage ..

              • [^] # Re: donc en gros

                Posté par . Évalué à 0.

                Il y a des gens qui ne veulent plus de problèmes mais juste utiliser des softs et même se faire plaisir avec un matériel au top et supporté à 100%. Un truc qui le libre n'est pas foutu de faire outofthebox, de manière sexy, et optimisé.

                Si y avait plus de constructeurs ou de gens qui proposeraient des machines out-of-the-box linux, ça se ferait …

                Disons que c'est pas comme Mac quoi, ou tu as 2 modèles d'ordinateurs à tout peter.

              • [^] # Re: donc en gros

                Posté par . Évalué à 10.

                Bah c'est simple, dès que j'ai essayé de configurer un peu l'environnement MacOS pour mettre des fonctionnalités assez basiques auxquelles je suis très habitué et attaché, comme les bureaux multiples par exemple, ça se met à faire n'importe quoi.
                C'était il y a deux ans, certes, mais l'OS n'a pas dû tant évoluer que ça, et la machine est toujours le plus haut de gamme : l'iMac 27".

                Ce qui est installé de base fonctionne directement, sans le moindre problème, d'accord, ça c'est vrai.
                Pour le reste, pas mieux qu'une ubuntu buggée des origines, ou une mandrake de la belle époque, ça déconne, tu recommences, ça plante, tu cherches un autre logiciel pour répondre à ton besoin parce que les trois derniers que tu as utilisée déconne à fond les ballons, et que tu en es à 3 explosions en vol depuis ce matin, juste pour faire des trucs que tu as découvert avec Linux il y a 13 ans…

                MacOS tout marche nickel et c'est le pays des bisounours ? Mais quelle blague ! MacOS a exactement les même défauts que Windows excepté que le panel de logiciels installé par défaut est nettement plus conséquent. Mais il reste toujours aussi ridicule comparé même à une Slackware de base.

                Compose ton PC avec du matériel choisi (ou prend par exemple un portable LDLC conçu pour Linux), et tout marchera directement à l'installation sans le moindre effort avec n'importe quel Linux.
                Maintenant Linux, les gens l'utilisent sur des matériels très divers et essaient de faire tourner des trucs très variés, à la différence de Mac qui a deux machines avec une poignée de déclinaisons, et du matériel estampillé Mac. Forcément, tu vas rencontrer plus de soucis avec des matériels exotiques, ou très récents sous Linux !

                La seule chose que Mac t'enlève et te simplifie, c'est le choix du matériel, ils choisissent pour toi ce qui va marcher. Sinon c'est pas plus simple, pas plus stable, pas plus efficace, pas moins buggé… On est très loin du pays des Bisounours hein !

                Yth, mwarff, MacOS, c'te vaste blague planétaire…

                • [^] # Re: donc en gros

                  Posté par . Évalué à 1.

                  Bah c'est simple, dès que j'ai essayé de configurer un peu l'environnement MacOS pour mettre des fonctionnalités assez basiques auxquelles je suis très habitué et attaché, comme les bureaux multiples par exemple, ça se met à faire n'importe quoi.

                  Si je prends ton exemple beraucoup de gens se fichent des bureaux multiples, ou alors préfèrent moins de fonctionnalités de ce genre et un ensemble qui est stable dans le temps (et qui ne modifie pas trop leurs habitudes), et qui ne se plante pas à la moindre mise à jour.

                  Sur Windows, à une époque, il fallait être prudent sur les mises à jour car certaines pouvaient casser un ensemble de logiciels installés. Aujourd'hui il faut reconnaitre que la plupart des mises à jour ne cassent rien, ou peu de choses. Sous MacOS, je ne sais pas car je ne connais pas trop le système, cependant j'ai l'impression que ça se passe pas trop mal, même si certains connaissent parfois des problèmes.

                  • [^] # Re: donc en gros

                    Posté par . Évalué à 10.

                    Comme ma Debian au final :)

                    Et oui j'ai pu installer les dernières versions de mes logiciels importants (firefox, LibO, Java, netbeans, google chrome) sans soucis. Comme quoi l'expérience utilisateur dépend autant de l'utilisateur que de sa machine (le software comme le hardware). J'ai pas la dernière version de vlc (j'ai pas essayé non plus), mais je ne sais pas ce qu'elle m'apporterait.

                    Je me demande, au lieu de tenter de refaire le monde en faisant table raz du passé, pourquoi ne pas chercher à pousser des solutions comme Klik à l'époque qui servaient à installer facilement un logiciel sur n'importe quel distribution. Ça me semble un peu plus constructif que de tenter d'expliquer au monde que tout ce qu'ils font c'est plus ou moins de la merde et que leur méthode de travail sont pourries jusqu'à la moelle.

                    Mais bon ça dépend de ce que ton objectif, faire bouger les choses ou simplement générer du troll. Si c'est le second tu as réussi, si c'est le premier peut être qu'il faudrait plutôt chercher des solutions au lieux de passer du temps à dénoncer.

                    Une autre solutions serait une distribution hybride entre du long time release (Red Hat/Debian) et du rolling release (Arch/Gentoo). Une « base système » la plus stable possible et qui ne bouge pas pendant longtemps et un rétroportage régulier des derniers logiciels utilisateurs (firefox, etc). C'est un projet ambicieux mais je suis sur qu'il intéresserait du monde. Pour limiter le boulot, une solution pourrait être d'utiliser une Debian et de créer un backport alternatif plus complet que l'actuel voir regarder ce qui et fait par les mainteneurs de backport et y contribuer (une manière de contribuer et d'expliquer comment contribuer et créer des paquets au reste du monde).

                    Tous les contenus que j'écris ici sont sous licence CC0 (j'abandonne autant que possible mes droits d'auteur sur mes écrits)

                    • [^] # Re: donc en gros

                      Posté par (page perso) . Évalué à 4.

                      Une autre solutions serait une distribution hybride entre du long time release (Red Hat/Debian) et du rolling release (Arch/Gentoo). Une « base système » la plus stable possible et qui ne bouge pas pendant longtemps et un rétroportage régulier des derniers logiciels utilisateurs (firefox, etc).

                      Un problème aussi c'est que le basesystem sous les distribs Linux est divisé en plein de petits (et moins petits) paquets. Pareil évidemment pour les paquets des autres logiciels. Au final, pratiquement chaque système a un ensemble de paquets installés différent, ce qui donne une explosion de la complexité à faire de bons tests pour trouver et corriger les bugs etc. Pour le basesystem, c'est assez critique. Les développeurs BSD l'ont bien compris et développent le basesystem comme un tout.

                      Un article intéressant, qui montre que certains devs Linux sont conscients des problèmes de stabilité et essayent de trouver des solutions (en gros faire un basesystem de type BSD, tout mettre dans git et faire tourner des tests automatiques assez poussés) :

                      On the future of Linux distributions

                      (L'auteur, Lars Wirzenius, a fait une conf là-dessus au FOSDEM cette année).

                      « Un animal d'une atterrante stupidité : il est persuadé que si vous ne le voyez pas, il ne vous voit pas non plus » (H2G2)

            • [^] # Re: donc en gros

              Posté par . Évalué à 6.

              Ah non en fait, Apple c'est in-ergonomique, buggé, inutilisable, et ça plante plus souvent que ma Slackware sur le même matériel (ouais, au boulot on a essayé de me forcer à utiliser un Mac, j'ai cédé, mais c'est une slack dessus, MacOS, c'est juste… abominable), bon, bah ok, je reste dessus alors.

              +1000

              Pour ma part je suis obligé d'utiliser OSX au boulot… au début tu te dis : c'est beau, les applications sont faciles à installer. Le clavier est différent mais tu t'y habitues assez vite car le placement des touches suit une certaine logique qui n'est pas mauvaise…

              Puis tu l'utilises au quotidien pour coder et là tu te mets à regretter ton ancien p4 1,8GHz… pourri certes… mais sous Linux.
              Je code sous eclipse et la JVM est très lente même sur une machine relativement récente (intel core2 2,66GHz, 8Go ram).
              Je me retrouve parfois avec 15 secondes de décalage entre la frappe clavier et l'affichage dans eclipse alors que le processeur n'est absolument pas chargé. Je n'ai jamais eu ce genre de soucis sous linux avec une machine au moins deux fois moins puissante.
              D'ailleurs en général les applications freezent et crashent bien plus souvent comparé à mon autre ancien poste de travail sous… windows xp.

              L'autre truc très énervant c'est que tu est constamment obligé de reprendre ta souris en main car les raccourcis clavier sont mal foutus et finalement tu perds encore plus de temps avec le clavier qu'en reprenant la souris.

              Sinon par rapport à un linux les commandes disponibles comportent des bugs ou des contraintes débiles sur l'ordre des arguments qui font que finalement tu te connectes en ssh sur un linux pour avoir un shell digne de ce nom. J’ajoute également que sans installer iterm il est impossible d'avoir une console avec un affichage qui ne casse pas constamment dès que la ligne dépasse la largeur du terminal.

              Bref des défauts majeurs ils y en a un paquet sans même parler de l'aspect proprio, par contre la vraie différence avec un linux où tu as aussi des soucis c'est que, souvent, tu ne peux rien faire.

              Mais comme dit plus haut, si tu recherches de la stabilité, regardes du coté de Debian. Pour avoir une machine perso qui est passé de la potato (2.2) à la squeeze (6.0) sans aucune réinstallation et avec quatre changements de carte mère/cpu entre temps, je peux confirmer que la qualité du packaging de Debian est de très haute volée.

              • [^] # Re: donc en gros

                Posté par (page perso) . Évalué à 1.

                C'est marrant, j'ai fait exactement l'analyse inverse.

                J'étais sous Linux et mon taf me fournit un mac book pro.
                Et je trouve que d'un point de vue environnement de travail, c'est tip top.
                J'ai la facilité d'un Unix avec une ligne de commande digne de ce nom, une gestion des droits relativement fine, des applis modernes tout en conservant l'accès aux applis plus fonctionelles (Emacs par exemple).

                Enfin voià, moi ce changement fait plus que me plaire … ce qui fait que je n'utilise quasiment plus mon poste perso (Debian + kde 4).

                Sinon, je fais le même constat pour Eclipse, c'est lourd, pas toujours très fiable et envahissant (il faut 45 p pour avoir assez de place pour developper de manière agréable ) mais cela, sous mac, comme sous Linux …

                • [^] # Re: donc en gros

                  Posté par . Évalué à 2.

                  J'étais sous Linux et mon taf me fournit un mac book pro.

                  D'après ce que j'en sait Java sous MacOS X est assez contraignant il te faut la dernière version du second pour pouvoir utiliser la dernière version du premier.

                  Tous les contenus que j'écris ici sont sous licence CC0 (j'abandonne autant que possible mes droits d'auteur sur mes écrits)

                • [^] # Re: donc en gros

                  Posté par . Évalué à 3.

                  J'ai la facilité d'un Unix avec une ligne de commande digne de ce nom, une gestion des droits relativement fine, des applis modernes tout en conservant l'accès aux applis plus fonctionelles (Emacs par exemple).

                  Oui tu les as… mais c'est symbolique car en version d'il y a 3 ans avec des limitations à la con… et le simple fait de ne pas pouvoir placer mes options comme j'en ai l'habitude ça me rend très vite malade.

                  Pour les droits c'est marrant que tu parles de ça car autant sous linux avec les acls j'en suis très content j'ai pas eu un seul soucis depuis qu'elles sont en place par contre sur nos xserve j'interviens une fois toute les deux semaines minimum pour des droits qui ont sauté sur le serveur de fichiers… c'est plus joli tu fais la conf avec une interface graphique et c'est donc plus accessible, ok, mais niveau fiabilité c'est loin d'être tip top.

                  Sinon, je fais le même constat pour Ec~~~~lipse, c'est lourd, pas toujours très fiable et envahissant (il faut 45 p pour avoir assez de place pour developper de manière agréable ) mais cela, sous mac, comme sous Linux …

                  Pour utiliser quotidiennement ce soft depuis plus de 8 ans et l'avoir fait sur les trois environnements (windows/unix/mac) je suis absolument catégorique si il vrai que c'est loin d'être poids plume ce logiciel sous mac c'est de très loin le pire : j'ai jamais eu autant de soucis de ralentissement à gogo et même tout simplement de crash sous windows ou linux. Et sur mon ancien poste mac mini, moins puissant, il était tout simplement totalement inutilisable.

                  Ce n'est peut être pas Apple qui est cause sur ce point là d'ailleurs. AMHA, c'est la qualité d'optimisation de la JVM pour cet environnement est en cause car ce n'est pas le seul soft java où je constate ce genre de problèmes.

              • [^] # Re: donc en gros

                Posté par . Évalué à 3.

                Je ne veux pas prendre la défense d'Apple et de MacOSX, mais voici ce que je répondrais à tes arguments (que je ne remets pas forcément en cause, je conçois que pour ton utilisation et ta "logique interne", MacOSX ne soit pas adapté) :

                Puis tu l'utilises au quotidien pour coder et là tu te mets à regretter ton ancien p4 1,8GHz… pourri certes… mais sous Linux.

                combien de codeurs parmi les gens qui utilisent MacOSX ?

                L'autre truc très énervant c'est que tu est constamment obligé de reprendre ta souris en main car les raccourcis clavier sont mal foutus et finalement tu perds encore plus de temps avec le clavier qu'en reprenant la souris.

                Peut-être que les gens qui apprécienrt OSX utilisent peu les raccourcis claviers ?

                Sinon par rapport à un linux les commandes disponibles comportent des bugs ou des contraintes débiles sur l'ordre des arguments qui font que finalement tu te connectes en ssh sur un linux pour avoir un shell digne de ce nom.

                Combien d'utilisateurs de MacOS vont lancer une fenetre shell ?

                Bref des défauts majeurs ils y en a un paquet sans même parler de l'aspect proprio, par contre la vraie différence avec un linux où tu as aussi des soucis c'est que, souvent, tu ne peux rien faire.
                Je ne sais pas trop : je ne connais pas suffisamment OsX pout re donner d'arguments, mais les gens que je connais et qui sont passés à OSX (dons certains que je qualifierais de "geek, mais attention pas un geek au sens journaleux du terme) arrivent à s'en sortir. Il faudrait que je leur demande comment ils font.

                Personnellement, outre le fait que je n'adhère pas à la vision Apple de l'informatique, la seconde raison qui explique que je ne suis pas encore passé sous Mac est que justement je suis frustré, lorsque je veux toucjher aux entrailles du système, de ne pas pouvoir le faire de la même façon que sous Linux (exemple : j'ai tenté à une époque de partager une imprimante sous le Cups natif de MacOS et une VM Windows sous Parallel : j'ai justement été ennuyé par la couche proprio d'Apple : une simple modification des fichiers de conf n'a pas suffi, il a fallu aller toucher à d'autres choses, mais je ne me rappelle plus ce que c'était).

                Cette façon d'utiliser et de configurer un ordinateur ne correspond pas forcément à celle qu'ont d'autres personnes.

                • [^] # Re: donc en gros

                  Posté par . Évalué à 4.

                  combien de codeurs parmi les gens qui utilisent MacOSX ?

                  Au moins un ou deux j'en suis sûr ;)

                  Peut-être que les gens qui apprécienrt OSX utilisent peu les raccourcis claviers ?

                  Très certainement sinon ils seraient dans mon cas :P

                  Combien d'utilisateurs de MacOS vont lancer une fenetre shell ?
                  Cette façon d'utiliser et de configurer un ordinateur ne correspond pas forcément à celle qu'ont d'autres personnes.

                  Après j'ai envie de dire on est tout de même sur linuxfr ;) Je pense que beaucoup de gens ici fonctionnent de manière proche : lâcher le clavier le moins possible, avoir un bon shell, mis à jour très rapidement en cas de bug et également avoir un comportement du window manager un tant soit peu configurable car là aussi je trouve que c'est une catastrophe surtout avec spaces (équivalent des bureaux virtuels).

                  Tu me dis qu'on n'est pas représentatifs du comportement classique des utilisateurs mac et tu as certainement tout à fait raison.
                  D'ailleurs personnellement les problèmes d'interface chaise clavier de la famille Michu j'en m'en tamponne également bien le coquillard, qu'ils utilisent/achètent bien ce qu'ils veulent… tant qu'on m'oblige pas à manger la même chose qu'eux ou à réparer leurs conneries ça me va très bien :)

              • [^] # Re: donc en gros

                Posté par . Évalué à 2.

                L'autre truc très énervant c'est que tu est constamment obligé de reprendre ta souris en main car les raccourcis clavier sont mal foutus et finalement tu perds encore plus de temps avec le clavier qu'en reprenant la souris.

                Je n'ai pas eu ce problème pourtant j'avais l'impression d'utiliser pas mal de raccourcis clavier, tu as des exemples ?
                C'est un problème avec les raccourcis au niveau du système ou des applis qui tournent dessus ? (par exemple je n'utilise pas Eclipse sur mac)

                Sinon par rapport à un linux les commandes disponibles comportent des bugs ou des contraintes débiles sur l'ordre des arguments

                Question bis et j'utilise régulièrement le terminal. Les seuls problèmes que j'ai rencontrés sont dûs à la différence Linux/BSD dans les outils. Tu as des exemples ?

                • [^] # Re: donc en gros

                  Posté par . Évalué à 0.

                  Je n'ai pas eu ce problème pourtant j'avais l'impression d'utiliser pas mal de raccourcis clavier, tu as des exemples ?
                  C'est un problème avec les raccourcis au niveau du système ou des applis qui tournent dessus ? (par exemple je n'utilise pas Eclipse sur mac)

                  Non non je parle bien du système, les boites de dialogues (une confirmation de suppression ou de changement d'extension par exemple) notamment qui sont très chiantes à manipuler au clavier vu que ni tab ni les flèches directionnelles ne fonctionnent pour changer le bouton sélectionné.

                  Ou dans le finder le seul système pour taper le chemin d'un dossier au clavier est "aller au dossier" qui ne propose pas interactivement les différentes possibilités comme ça se fait sur tous les autres systèmes mais juste une autocomplétion un peu naze, bref il faut connaitre par coeur ton arbo pour l'utiliser.

                  Sinon un autre détail qui m’énerve aussi lors d'un alt tab quand tu sélectionnes une appli qui est minifiée il ne se passe rien… alors pourquoi diable afficher son icône dans le alt tab ? Soit elle est affichée et elle se maximise soit on ne voit pas mais l'entre deux ne sert strictement à rien. Après tu vas me dire il y a l'exposé… mais quand tu as beaucoup de fenêtres ouvertes dans la même application ça devient assez compliqué de savoir laquelle t'intéresse, l'avantage du alt tab c'est qu'il se fait au niveau de l'application, pas de la fenêtre.

                  Question bis et j'utilise régulièrement le terminal. Les seuls problèmes que j'ai rencontrés sont dûs à la différence Linux/BSD dans les outils. Tu as des exemples ?

                  N’étant pas utilisateur des BSD je ne pourrait pas faire la comparaison mais pour prendre un exemple tout simple : cp /source/ /dest/ -R va me renvoyer une erreur car je n'ai pas mis -R juste après cp.

                  Sinon j'avais eu un joli bug dans grep il y a quelques années (au début quand j'essayais encore de m'en servir sous osx) lié à l'encodage des fichiers qui était corrigé dans la version plus récente du serveur… sous debian stable… Mais je conçoit que la maintenance de ce genre d'utilitaires ne soit pas une top priorité sur OSX.

                  • [^] # Re: donc en gros

                    Posté par . Évalué à 2.

                    Bon je suis en déplacement donc pas d'accès à mon mac avant ce week end mais je me souviens pas avoir eu de problème avec les fenêtres de confirmation. Mais comme je travaille beaucoup avec un portable, le touchpad est plus prêt du clavier qu'une souris donc je l'utilise sans doute inconsciemment.

                    De la même façon je ne fais jamais d'alt-tab, le touchpad pour invoquer Exposé/Spaces et la bonne appli. Une fois de plus c'est sans doute lié au fait que j'utilise un portable plutôt qu'une souris.
                    Par exemple pour lancer une nouvelle application, ctrl+espace -> Alfred apparait, je tape le début du nom de l'application, entrée et hop.

                    Pour le problème du cp -R c'est un BSD-isme (je viens de tester sur un OpenBSD 5.0), ce qui me parait logique (d'ailleurs même sous Linux la page de man met les choses dans le bon ordre). Si je dis que je trouve la permissivité de Linux moyenne sur ce point, on va me traiter d'intégriste :)

                    • [^] # Re: donc en gros

                      Posté par . Évalué à 5.

                      Dans ce cas on ne parle pas de BSDisme, mais de Linuxerie ou GNUserie sur le comportement de RM sous Linux.

                      De mémoire les options sous Unix se mettent avant les paramètres, et c'est GNU qui a pris des libertés avec ça.

                      Sous HP-UX par exemple :

                      $ touch coucou
                      $ rm coucou -f
                      rm: -f non-existent

                  • [^] # Re: donc en gros

                    Posté par . Évalué à 2. Dernière modification le 16/04/12 à 18:00.

                    Non non je parle bien du système, les boites de dialogues (une confirmation de suppression ou de changement d'extension par exemple) notamment qui sont très chiantes à manipuler au clavier vu que ni tab ni les flèches directionnelles ne fonctionnent pour changer le bouton sélectionné.

                    Dans les prefs clavier, tu as cette option active?
                    Titre de l'image

                    Sinon un autre détail qui m’énerve aussi lors d'un alt tab quand tu sélectionnes une appli qui est minifiée il ne se passe rien… alors pourquoi diable afficher son icône dans le alt tab ? Soit elle est affichée et elle se maximise soit on ne voit pas mais l'entre deux ne sert strictement à rien. Après tu vas me dire il y a l'exposé… mais quand tu as beaucoup de fenêtres ouvertes dans la même application ça devient assez compliqué de savoir laquelle t'intéresse, l'avantage du alt tab c'est qu'il se fait au niveau de l'application, pas de la fenêtre.

                    Ce n’est pas l’application qui est minifiée, mais le document.
                    Tu peux vouloir revenir à l’application pour créer un nouveau document, mais si tu as plusieurs documents réduits, lequel devrait revenir au premier plan, le dernier minimisé, le premier, tous?

                    Depending on the time of day, the French go either way.

                    • [^] # Re: donc en gros

                      Posté par . Évalué à 1.

                      +1
                      Merci pour l'accès à tous les contrôles au clavier je n'avais jamais trouvé cette option… et ca change la vie :)

                      Et pour le alt-tab en fait j'ai "réglé" le problème en ne me servant plus de la minification car trop contraignant pour remaximiser rapidement au clavier, en j'ai augmenté le nombre de spaces et je garde tout répartit sur différents bureaux. Après je comprends bien la logique, que remaximiser les fenetres sur le alt tab ne serait pas souhaitable par tous mais s'il il y avait un réglage je serais client.

                      • [^] # Re: donc en gros

                        Posté par . Évalué à 4.

                        De rien.

                        Et pour le alt-tab en fait j'ai "réglé" le problème en ne me servant plus de la minification car trop contraignant pour remaximiser rapidement au clavier, en j'ai augmenté le nombre de spaces et je garde tout répartit sur différents bureaux. Après je comprends bien la logique, que remaximiser les fenetres sur le alt tab ne serait pas souhaitable par tous mais s'il il y avait un réglage je serais client.

                        Sorry, mais comme le comportement me convient, je n'ai jamais cherché à le modifier :)
                        Au passage, pour itérer entre les documents ouverts dans l’application courante, tu peux utiliser command-` (j’ai un clavier us international, je ne sais pas ce que c’est sur un clavier fr).
                        Et une dernière astuce pour la route, quand une application t’offre une boîte de dialogue avec trois options, l’option cerclée est activable avec la barre d’espace.
                        Titre de l'image
                        Dans l’exemple ci-dessus, la touche enter, ou return activera Save, la touche escape, Cancel, et la barre d’espace Don’t Save.

                        Depending on the time of day, the French go either way.

                        • [^] # Re: donc en gros

                          Posté par . Évalué à 1.

                          Christophe K., en résumé avec toutes les réponses amenées il semblerait que MacOS X ne soit pas si mal foutu que ça :)

              • [^] # Re: donc en gros

                Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                Je code sous eclipse et la JVM est très lente

                Apparemment Apple a l'habitude de laisser des JVM moisie, d'ou des failles… Mais mon collègue qui utilise XCode pour faire de l'objective-C n'a aucun soucis.

              • [^] # Re: donc en gros

                Posté par . Évalué à 1.

                L'autre truc très énervant c'est que tu est constamment obligé de reprendre ta souris en main car les raccourcis clavier sont mal foutus et finalement tu perds encore plus de temps avec le clavier qu'en reprenant la souris.

                Tu as des exemples?

                Depending on the time of day, the French go either way.

  • # Je compatis

    Posté par (page perso) . Évalué à 10.

    J'ai essayé pas mal de distributions différentes (Red Hat, Gentoo, Mandrake, Fedora, Slitaz, DSL, Puppy Linux…) , mais maintenant, je n'ai pas le temps de tester/configurer/modifier ma distribution.
    Je veux juste une distribution qui marche sans y passer du temps.

    Hier j'ai fait une mise à jour d'une Ubuntu, et j'ai perdu mes favoris Firefox. Bon pas grave, je les ai autrepart, mais c'est idiot.

    If you choose open source because you don't have to pay, but depend on it anyway, you're part of the problem.evloper) February 17, 2014

    • [^] # Re: Je compatis

      Posté par . Évalué à 2.

      C'est pour ça entre autres que j'utilise firefox sync.
      Quoiqu'il se passe, je perds pas ma config de navigateur.

      • [^] # Re: Je compatis

        Posté par . Évalué à 10.

        Moi c'est pour ça que je fais des sauvegardes, comme ça quoi qu'ils se passe je perds pas mes données.

        Tous les contenus que j'écris ici sont sous licence CC0 (j'abandonne autant que possible mes droits d'auteur sur mes écrits)

        • [^] # Re: Je compatis

          Posté par (page perso) . Évalué à 6.

          Moi, c'est pour ça que j'utilise une distrib qui fait bien son boulot.

          • [^] # Re: Je compatis

            Posté par . Évalué à 2.

            Du genre interdire à root de lancer rm -rf / ou empêcher ton disque dur de crasher ?

            Tous les contenus que j'écris ici sont sous licence CC0 (j'abandonne autant que possible mes droits d'auteur sur mes écrits)

            • [^] # Re: Je compatis

              Posté par (page perso) . Évalué à 1.

              Quand tu mets à jour Firefox, ça lance rm -rf / en root (et les paquets signés par des mainteneurs de confiance !) ? Ça fait crasher ton disque dur ?

              Chez moi, ça mets juste à jour Firefox (enfin… iceweasel).

              (Sinon, contre root qui lance rm -rf /* (ou rm -rf --no-preserve-root /), ou contre le disque dur qui crashe, là oui, je fais des sauvegardes.)

              • [^] # Re: Je compatis

                Posté par . Évalué à 6.

                Mon commentaire tenter de dire que faire une sauvegarde, ça permet de gérer les mises à jours pourries, les logiciels pourris et le matériel pourris.

                Tous les contenus que j'écris ici sont sous licence CC0 (j'abandonne autant que possible mes droits d'auteur sur mes écrits)

              • [^] # Re: Je compatis

                Posté par . Évalué à 2.

                Sur Ubuntu ça fait firefox --erase-bookmarks

                --> []

      • [^] # Re: Je compatis

        Posté par . Évalué à 10.

        C'est drôle je faisais la même réflexion à propos de kmail.
        Depuis des déboires sévères, et vue l'état du biniou aujourd'hui, je ne m'en sers plus que comme interface graphique locale. Plus aucune confiance dans ce logiciel, pas question de lui donner en gestion mes mails.

        Du coup, mes mails sont stockés sur un serveur, un service externe et centralisé.. A qui j'en confie la gestion, la sauvegarde ici. Tout comme firefox sync, en fait.. Pour palier à la déficience des logiciel locaux, on se tourne vers le grand cloud. Tu parles d'une solution.

        (le jour où kmail tombe en marche, j'veux bien ré-essayer, mais pour le moment je vois un soft libre utilisant des standards, mais pas fichus d'assurer correctement une importation de mails d'une précédente version … de lui même… =poubelle)

        En cela, je rejoint, comme plusieurs personnes à lire les commentaires, le fond du sujet de ce journal de Totof. Et j'ajoute «encore, moi, c'est pas grave, c'est un choix et puis c'est toujours de la faute de l'utilisateur, quelque part, sur la droite…» mais je pense surtout à mon entourage, qui a vécu un calvaire à cause des débuts de kde4. Je pense qu'on a pas encore vraiment mesuré à quel point kde4 avait fait du mal. Au libre en général. La faute de l'utilisateur dans ce cas ? Avoir suivi les sirènes des distributions, au lieu d'installer une Debian (ou une CentOS un chouilla plus tard). Si à l'époque où il a fallu passer à kde4 parque «c'est comme ça t'as pas le choix» : ce kde n'était pas prêt, mais pas prêt du tout, à rien. Du coup, des gens comme nous ont suivis sans problèmes, mais pour mon entourage (le plus proche) se fut un passage à gnome2. Et ce n'est pas rien. Et maintenant le passage à gnome3. La question pour Mr Joe et Mme Michue n'est pas de savoir si c'est mieux ou moins bien, mais pourquoi est ce différent. Il n'y a plus à se le cacher, et probable qu'on puisse en parler sans entrer dans le pathos ni froisser personne. Le desktop linux est MORT.

        Puisque même Debian va finir par adopter des bouses comme nepomuk/activités/akonadi/dconf/gshell/g-trousseau et autre -gnome-gpg et j'en passe et des pires. Bientôt le desktop-shell en javascript.

        Mon espoir vient d'ailleurs, plutôt vers les couches systèmes qui ne cessent de s'améliorer, elles, ainsi que le noyau, gcc, et même (surprise) la couche graphique. Des bureaux ? non. Des distributions ? encore moins. Plutot des petites devs qui ont été présentés dans le bon vieux moblin… et aujourd'hui si j'avais à installer un bureau linux a une nouvelle mme michue, ça serait en fait le media-center gstreamer, qui roxe sévère, simple et beau, (et consomme moins de 1% de cpu quant un xbmc consomme plus de 60% d'un atom juste pour afficher son interface…) Bref, petit, léger sur l'ordi, simple, véloce, et solide, fiable. Par dessus un ajout tout en fonctions (scanner->envoyer->mail/web/social. Ou copier->envoyer. Bref où les fonctions usuelles et utiles sont le centre d'intérêts, et pas encore un bloat plantogène) et basta.

        Alors, pour Totof : installation d'une base saine et légère. Et le reste, en compilation dans une machine virtuelle dédiée à ça, puis export des binaires sur le système usuel. A mon humble avis, là tu es sûr que ça fonctionne, en s'affranchissant des problèmes qu'apportent les distributions sur les versions et liaisons imposées

        bon, il est tard, c'est écrit rapidement, je ne pense peut être pas tout, simplement moi aussi je me pose des questions, et je comprends aisément tout ceux qui, malgré une certains ferveur à l'égard du libre, se sont cassés en courant chez apple. LE jour où les distributions comprendront que leur pouvoir est néfaste techniquement, peut être ça avancera. D'ici là, je vois plus de plan de domination mondiale qu'autres…

        A ceux me disant «ouhai mais on code pour le plaisir» comme argument. Soit, mais ce n'est pas incompatible avec la réussite d'un logiciel. Et parfois même, les deux se rencontre, dans n'importe quel sens.

        • [^] # Re: Je compatis

          Posté par . Évalué à 3.

          Alors, pour Totof : installation d'une base saine et légère.
          Chez moi et pour mon utilisation perso laptop, ça s'appelle NetBSD, et ça tourne depuis près de 10 ans maintenant. Je suis passé par plusieurs gestionnaires de fenetres et/ou de bureaux, les deux que j'ai gardé le plus longtemps sont E16 et OpenBox (celui que j'ai actuellement).

          Et le reste, en compilation dans une machine virtuelle dédiée à ça, puis export des binaires sur le système usuel. A mon humble avis, là tu es sûr que ça fonctionne, en s'affranchissant des problèmes qu'apportent les distributions sur les versions et liaisons imposées

          Marant : ça rejoint ce que je fais avec mon NetBSD : compilation des paquets dans un chroot, puis ensuite sauvegarde des FS /usr/pkg, /var/db/pkg, et surtout sauvegarde du homedir (fichiers de conf des divers outils qui peuvent être convertis par la mise à jour) avant chaque mise à jour de paquet. Et comme je recompile moi-même, je peux revenir en arrière assez facilement. Par contre NetBSD a deux inconvénients que j'ai déjà cités :
          - problème de gestion de la mise en veille sur un portable
          - manque de certains paquets dont j'ai besoin aujourd'hui.

          Sur le point 1, FreeBSD est mieux lori que NetBSD, par contre sur le point 2 il est assez en retard par rapport à Linux. Donc pour un portable, il me faut du Linux par contrainte.

          • [^] # Re: Je compatis

            Posté par (page perso) . Évalué à 2.

            les deux que j'ai gardé le plus longtemps sont E16 et OpenBox

            Pourquoi ne pas utilisé ceux ci sous ubuntu ?

            • [^] # Re: Je compatis

              Posté par (page perso) . Évalué à 2.

              utiliser

            • [^] # Re: Je compatis

              Posté par . Évalué à 2.

              C'est un peu historique : mon choix de KDE sur le portable s'et fait parce que l'agenda répondait à un besoin que je ne trouvais pas ailleurs : la possibilité de définir une catégorie sur une action donnée et de faire un rapport sur le temps passé à cette activité sur une période donnée (semaine, mois, …).

              Maintenant je n'en ai plus besoin (au moins pour le moment), mais la question se reposera un jour ou l'autre.

              • [^] # Re: Je compatis

                Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                l'agenda répondait à un besoin

                Ne peux tu pas utiliser l'agenda de kde dans openbox ?

                • [^] # Re: Je compatis

                  Posté par . Évalué à 2.

                  Je pourrais, l'idée était d'avoir un ensemble cohérent à l'origine, et lorsque j'ai switché, KDE marchait plutôt bien.

        • [^] # Re: Je compatis

          Posté par . Évalué à 2.

          nimage

    • [^] # Re: Je compatis

      Posté par (page perso) . Évalué à -1.

      Hier j'ai fait une mise à jour d'une Ubuntu,

      Pourquoi ?

      • [^] # Re: Je compatis

        Posté par (page perso) . Évalué à 3.

        Parce que j'avais un message "cette version n'aura plus les mises à jour de sécurité…"

        J'aurais aussi pu installer une Slitaz, vu mon usage (Firefox, Libre Office, ssh…)

        If you choose open source because you don't have to pay, but depend on it anyway, you're part of the problem.evloper) February 17, 2014

    • [^] # Re: Je compatis

      Posté par . Évalué à 3.

      J'utilise mandrake depuis longtemps et mageia ensuite. J'ai jamais rien perdu depuis les problèmes de la 7.0 dont la mise à jour (de niveau de distrib) pouvait poser problème.

      Par contre, j'ai toujours réinstallé depuis le CD/DVD/clef usb, une nouvelle version (pas de mise à jour).

      "La première sécurité est la liberté"

    • [^] # Re: Je compatis

      Posté par . Évalué à 4.

      Hier j'ai fait une mise à jour d'une Ubuntu, et j'ai perdu mes favoris Firefox. Bon pas grave, je les ai autrepart, mais c'est idiot.

      C'est tout de même grave. On a beau jeu d'accuser l'utilisateur de ne pas sauvegarder ses données (etc) mais les logiciels doivent montrer un minimum de fiabilité surtout en ce qui concerne l'intégrité des données.

      • [^] # Re: Je compatis

        Posté par (page perso) . Évalué à 6. Dernière modification le 13/04/12 à 17:40.

        Une mise à jour Ubuntu qui a perdu ses favoris, mais bien sur…

        Par contre, un firefox à la con qui fait un nouveau profil, oui, ca c'est possible, ca le fait tellement souvent sous Windows…

        • [^] # Re: Je compatis

          Posté par . Évalué à 4.

          Je rale souvent après Firefox, mais jusqu'à maintenant il ne m'a rien perdu sous Windows ….

          • [^] # Re: Je compatis

            Posté par (page perso) . Évalué à 2.

            Faire un nouveau profil, ca veut pas dire perdre les données hein, il suffit de réaffecter le profil par défaut.

      • [^] # Re: Je compatis

        Posté par . Évalué à 0.

        Il faudra un jour se mettre à les faire ces foutues mises à jour. Oui c'est triste de voir des profiles de firefox supprimer après une simple mise à jour, mais si c'est l'occasion de comprendre qu'une sauvegarde ça protège de ça, mais aussi de tout les problèmes imaginables ou non, ça peut devenir un mal pour un bien.

        Tous les contenus que j'écris ici sont sous licence CC0 (j'abandonne autant que possible mes droits d'auteur sur mes écrits)

        • [^] # Re: Je compatis

          Posté par . Évalué à -1.

          Je suis d'accord, mais je vais me faire l'avocat du diable. Dans le cas où un logiciel intègre/embarque d'une certaine manière les données dont il a la gestion (Firefox) — contrairement à d'autres qui ne font qu'exploiter des données externes (vim par exemple) — pourquoi le mécanisme de sauvegarde n'est-il pas semi-automatique (simple confirmation avant mise à jour) ?

          • [^] # Re: Je compatis

            Posté par . Évalué à 2.

            Dans le cas où un logiciel intègre/embarque d'une certaine manière les données dont il a la gestion (Firefox) — contrairement à d'autres qui ne font qu'exploiter des données externes (vim par exemple) —

            Je vois pas la différence. Firefox a sa configuration dans ce qu'il appel un profile dans ~/.mozilla/firefox/*.default par exemple. Vim a sa configuration dans le fichier ~/.vimrc et dans le dossier ~/.vim. Les deux peuvent se sauvegarder avec un cp.

            pourquoi le mécanisme de sauvegarde n'est-il pas semi-automatique (simple confirmation avant mise à jour) ?

            Par exemple en proposant un système Cloud, qu'on appellerait Firefox Sync ? En principe la sauvegarde ça se trouve ailleurs que sur ta machine donc c'est compliquée de proposer autre chose que ce qu'ils font déjà. Il serait intéressant de voir s'il n'a pas simplement créé un nouveau profile. Donc le problème c'est juste que la gestion des profiles de firefox n'est pas intuitive et est plutôt chachée.

            Tous les contenus que j'écris ici sont sous licence CC0 (j'abandonne autant que possible mes droits d'auteur sur mes écrits)

            • [^] # Re: Je compatis

              Posté par . Évalué à 1.

              Les deux peuvent se sauvegarder avec un cp.

              L'utilisateur ordinaire ne connais pas cp et s'il le connait il ne veut pas y toucher parce que ce n'est pas graphique et que ça demande un minimum d'investissement. Je considère pour acquis que d'une manière générale l'utilisateur n'administre pas la machine et que par conséquent ce qui n'est pas automatisé n'est jamais fait s'il n'y trouve pas un intérêt immédiat. Les pères d'Unix ont su tirer la conclusion qui s'impose en concevant son successeur : voir http://plan9.bell-labs.com/sys/doc/9.pdf, p. 5-6.

              Par exemple en proposant un système Cloud, qu'on appellerait Firefox Sync ?

              Les données seraient externalisées — c'est un premier pas — mais pas sauvegardées.

              Donc le problème c'est juste que la gestion des profiles de firefox n'est pas intuitive et est plutôt chachée.

              La gestion des profiles de Firefox est un cas particulier et une aberration. Les comptes utilisateurs du système ne sont pas fait pour les chiens.

              • [^] # Re: Je compatis

                Posté par . Évalué à 2.

                L'utilisateur ordinaire ne connais pas cp et s'il le connait il ne veut pas y toucher parce que ce n'est pas graphique et que ça demande un minimum d'investissement. Je considère pour acquis que d'une manière générale l'utilisateur n'administre pas la machine et que par conséquent ce qui n'est pas automatisé n'est jamais fait s'il n'y trouve pas un intérêt immédiat. Les pères d'Unix ont su tirer la conclusion qui s'impose en concevant son successeur : voir http://plan9.bell-labs.com/sys/doc/9.pdf, p. 5-6.

                Ça ne m'explique pas quel est la différence que tu fait entre vi et firefox (remarque qu'expliquer que cp c'est mal parce que c'est pas graphique c'est assez risible tout de même).

                La gestion des profiles de Firefox est un cas particulier et une aberration. Les comptes utilisateurs du système ne sont pas fait pour les chiens.

                Comme quoi ils ne sont pas intuitifs ces profils, tu n'a pas compris toutes les possibilités qu'ils offrent. Tu peux facilement lancer deux navigateurs avec deux configuration totalement différentes sans avoir à créer un utilisateurs par profile. Ca peut servir à avoir un profile pour les sites qui tentent notoirement de te pister (les google, facebook, etc) et un pour les sites dont tu as l'habitude, enfin tu en garde un autre pour traviller/développer.

                Tous les contenus que j'écris ici sont sous licence CC0 (j'abandonne autant que possible mes droits d'auteur sur mes écrits)

                • [^] # Re: Je compatis

                  Posté par . Évalué à 1.

                  Ça ne m'explique pas quel est la différence que tu fait entre vi et firefox.

                  J'admets volontiers que Firefox n'est pas le meilleur exemple. Thunderbird serai plus parlant. Je continue tout de même.

                  En laissant la question de la configuration de côté ce sera plus clair. Vu de l'utilisateur, Firefox conserve les favoris en interne, s'il en veut une copie il doit utiliser une procédure d'export particulière ; alors que vi ne contient aucun fichier bien qu'il permette d'en modifier et c’est l'utilisateur qui gére le stockage de l'information en amont et en aval de la modification.

                  Puisque Firefox conserve au quotidien des données il devrait aussi fournir un mécanisme de sauvegarde automatique. Question de responsabilité.

                  À mon avis une manière plus sympathique de sauvegarder les favoris consisterai à proposer à l'utilisateur de les sauvegarder dans un dossier en tant que raccourci. Il les range où il veut, comme il veut, il peut même pourrir son bureau avec une montagne de liens, mais au moins il sait où ils sont ; il peut les trimballer, etc.

                  (remarque qu'expliquer que cp c'est mal parce que c'est pas graphique c'est assez risible tout de même).

                  Prends le comme tu veux mais je le constate tous les jours au travail, à la maison, chez les amis. Les utilisateurs ordinaires viennent de Mars et les informaticien de Vénus ; à moins que ce ne soit…

                  • [^] # Re: Je compatis

                    Posté par . Évalué à 2.

                    (remarque qu'expliquer que cp c'est mal parce que c'est pas graphique c'est assez risible tout de même).

                    Prends le comme tu veux mais je le constate tous les jours au travail, à la maison, chez les amis. Les utilisateurs ordinaires viennent de Mars et les informaticien de Vénus ; à moins que ce ne soit…

                    Explique que la copie manuelle, c'est pas quelque chose que font les utilisateurs tu aurais raison. Mais un cp ou un drag'n'drop dans n'importe quel explorateur de fichier c'est la même chose mais en graphique.

                    Tous les contenus que j'écris ici sont sous licence CC0 (j'abandonne autant que possible mes droits d'auteur sur mes écrits)

                    • [^] # Re: Je compatis

                      Posté par . Évalué à 0.

                      Explique que la copie manuelle, c'est pas quelque chose que font les utilisateurs tu aurais raison. Mais un cp ou un drag'n'drop dans n'importe quel explorateur de fichier c'est la même chose mais en graphique.

                      Et bien la plupart renonce à la seule pensée de l'effort intellectuel que cela demande — à tord ou à raison.

                      • [^] # Re: Je compatis

                        Posté par . Évalué à 2.

                        Ça t'amuse de me paraphraser ?

                        Tous les contenus que j'écris ici sont sous licence CC0 (j'abandonne autant que possible mes droits d'auteur sur mes écrits)

                        • [^] # Re: Je compatis

                          Posté par . Évalué à 0.

                          C’est vraiment ce que tu as compris, que je me fiche de toi ? Je suis désolé si c’est l’impression que j'ai pu donné.

                          Je veux dire qu’ils ne veulent pas s'investir une seule seconde de plus qu’il n'est nécessaire. La ligne de commande, la documentation, le fonctionnement interne du système font partie des choses dont ils ne veulent pas entendre parler. J’ai constaté plus d’une fois que c’était délibéré.

                          Donc si on pouvait faire des logiciels — quand c'est possible — qui ne masquent pas les données et imposent à l’utilisateur de choisir leur emplacement, ceux qui passent derrière n'auraient pas à sauvegarde une à une les données de N logiciels.

                          S'ils ne veulent pas se fatiguer, moi non plus.

                          • [^] # Re: Je compatis

                            Posté par (page perso) . Évalué à 3.

                            Le dimanche 15 avril 2012 à 00:52 +0200, Stéphane Aulery a écrit :
                            > S'ils ne veulent pas se fatiguer, moi non plus.

                            Est ce vraiment interessant de developper pour ou d'attirer ces
                            utilisateurs qui ne veulent faire aucun efforts ?

                            • [^] # Re: Je compatis

                              Posté par . Évalué à 4.

                              Imaginons un hacker qui donne une partie de son temps libre à travailler sur un logiciel.
                              Imaginons que ce logiciel puisse être utile à un non-hacker qui donne une partie de son temps libre à une association oeuvrant pour le bien commun, par exemple l'alphabétisation d'adultes.

                              Le développeur bénévole préfère-t-il que bénévole associatif "fasse des efforts" :
                              a) pour faire marcher son logiciel
                              b) pour alphabétiser des gens autour de lui

                              L'hypothèse est caricaturale, mais met le doigt sur la question du motif égoïste du hacher de logiciel libre : travailles-t-il pour lui (et par amour de son prochain) ou bien parcequ'il attend (exige) en retour une reconnaissance.

                              De mon expérience associative, j'ai retenu qu'il était utile et juste d'exhorter les autres à s'investir et qu'il était inutile et mesquin d'attendre quoi que se soit en retour de son action bénévole.

                              Dans le monde du logiciel libre, certaines communautés revendiquent leur caractère participatif (Fedora, OpenBSD, etc.), d'autres font la promesse d'un produit "fini" (Mozilla, Ubuntu, etc.).
                              Tant que l'intention reste en cohérence avec la promesse, chaque hacher peut rejoindre une communauté en accord avec son choix personnel.

                              BeOS le faisait il y a 15 ans !

                            • [^] # Re: Je compatis

                              Posté par . Évalué à -2.

                              Non, mais dans un cadre professionnel il faut vivre avec. Le cap donné par le patronat est l'informatisation totale des systèmes. Pour moi, c'est une erreur.

                  • [^] # Re: Je compatis

                    Posté par . Évalué à 1.

                    Puisque Firefox conserve au quotidien des données il devrait aussi fournir un mécanisme de sauvegarde automatique. Question de responsabilité.

                    Pour moi les favoris c'est de la configuration.

                    À mon avis une manière plus sympathique de sauvegarder les favoris consisterai à proposer à l'utilisateur de les sauvegarder dans un dossier en tant que raccourci. Il les range où il veut, comme il veut, il peut même pourrir son bureau avec une montagne de liens, mais au moins il sait où ils sont ; il peut les trimballer, etc.

                    Ou plus simplement mettre en avant les profiles. Par contre copier sur un autre endroit du disque dur c'est pas une sauvegarde.

                    Ils pourraient simplement faire une copie du profile et expliquer que s'il y a un problème il faut lancer "Firefox (profile)" (un lien qui est ajouté dans le menu).

                    Tous les contenus que j'écris ici sont sous licence CC0 (j'abandonne autant que possible mes droits d'auteur sur mes écrits)

                    • [^] # Re: Je compatis

                      Posté par . Évalué à 1.

                      Pour moi les favoris c'est de la configuration.

                      Et pour moi des données, car ils n'influent pas sur le comportement du navigateur.

                      Ou plus simplement mettre en avant les profiles.

                      Oui, il le faudrait.

                      À mon avis une manière plus sympathique de sauvegarder les favoris consisterai à proposer à l'utilisateur de les sauvegarder dans un dossier en tant que raccourci. Il les range où il veut, comme il veut, il peut même pourrir son bureau avec une montagne de liens, mais au moins il sait où ils sont ; il peut les trimballer, etc.

                      Par contre copier sur un autre endroit du disque dur c'est pas une sauvegarde.

                      Tu as raison. Dans ce paragraphe j’ai abusé du mot sauvegarder pour dire enregistrer. J’aurais dû dire :

                      À mon avis une manière plus sympathique d’enregistrer les favoris consisterai à proposer à l’utilisateur de les enregistrer dans un dossier en tant que raccourci. Il les range où il veut, comme il veut, il peut même pourrir son bureau avec une montagne de liens, mais au moins il sait où ils sont ; il peut les trimballer, etc.

                      Est-ce plus clair ? De cette façon, que l’utilisateur sauvegarde ou pas, c'est sa responsabilité directe.

  • # Le vendredi c'est ravioli ?

    Posté par (page perso) . Évalué à 10.

    Salut,

    je comprend tout à fait ton désarroi étant également passé par là à de multiples reprises. Mais accuser le monde du libre dans son ensemble c'est une généralisation un peu trop grossière.
    Bien sur qu'il y a des autistes qui refusent de voir la réalité des régressions. Mais tout de même, la différence avec le proprio c'est que tu restes seul maître à bord en dernier ressort.
    Évidemment ça prend du temps, mais ne crois pas que tu en perdrais moins sur un OS proprio. Le fait est qu'on passe de + en + de temps avec nos machines et que l'on en devient vraiment dépendant.

    Sinon puisque ton principal reproche est le manque de stabilité, on peu savoir ce que tu reproches à Debian parce que le beurre et l'argent du beurre…

    • [^] # Re: Le vendredi c'est ravioli ?

      Posté par . Évalué à 10.

      Je crois qu'il n'ose pas le dire mais il a passe l'age ou il a le temps et l'envie de mettre les mains dans le cambouis et malgre tout il ne peut pas s'en empecher de tester les derniers softs tous les 6 mois (et encore c'est long).

      • [^] # Re: Le vendredi c'est ravioli ?

        Posté par . Évalué à 3.

        Il y a un peu de ça : en fait j'aime bien tester, jouer, casser, reconstruire, mais je fais ça sur une machine dédiée à ça. Mon portable me sert à plein de choses, entre autre à lire de la doc dans les trransports et à tester des langages, faire un peu de dev pour m'amuser, faire des simulations électroniques,etc, à lire mon courrier quand je suis en déplacement. Il m'arrive parfois pour ne pas rester enfermé chez moi de le prendre et de me mettre à la terrasse d'un café, de me prendre une bière ou deux tout en étant sur le portable (ça m'arrive aussi quand je suis bloqué à cause des problèmes de transports). Dans ces conditions, il faut qu'une mise à jour se fasse sans problème majeur (je veux bien faire quelques réglages ici ou là mais si je dois reprendre toutes les petits réglages que j'ai fait pendant les 6 mois d'utilisation précédentes, ça ne va plus). En fait le problème c'est que je n'aime pas fair eet refaire la même chose tout le temps.

        Là ou la philosophie NetBSD me plait bien, c'est que lors des mises à jour de paquets, j'ai juste à sauvegarder 3 filesystems : /usr/pkg (paquets compilés) , var/db/pkg (base de donnée des paquets installés) et /usr/pkgsrc (liste des sources). Puis je mets à jour pkgsrc, je recompile les paquets qui m'intéressent et je réinstalle au fur et à mesure. En cas de pépin je reviens facilement en arrière en restaurant les FS préalablement sauvegardés.

        • [^] # Re: Le vendredi c'est ravioli ?

          Posté par (page perso) . Évalué à 5.

          Il m'arrive parfois pour ne pas rester enfermé chez moi de le prendre et de me mettre à la terrasse d'un café, de me prendre une bière ou deux tout en étant sur le portable

          Et sinon, parfois il t'arrives de faire quelque chose sans être sur ton ordi ? ;-)
          (oué bon, vendredi, toussa, saytai trop facile)

          • [^] # Re: Le vendredi c'est ravioli ?

            Posté par . Évalué à 6.

            Oui ça m'arrrive bien souvent :). Je fais ce genre de choses lorsque par exemple ma femme, sa soeur et ma fille vont faire les boutiques de fringues ensemble. Mais à côté de ça il y a une vie, et c'est justement parce qu'il y a une vie à côté que je n'ai pas envie de passer mon temps à réparer ma distrib.

        • [^] # Re: Le vendredi c'est ravioli ?

          Posté par . Évalué à 6.

          Allez bientot sous Linux tu auras BTRFS qui te permettra de faire des mises a jour sauvage sans risque ;)

    • [^] # Re: Le vendredi c'est ravioli ?

      Posté par . Évalué à 5.

      Sinon puisque ton principal reproche est le manque de stabilité, on peu savoir ce que tu reproches à Debian parce que le beurre et l'argent du beurre…

      D'après certains (c'est vendredi, hein), ubuntu signifie « je ne sais pas configurer une Debian » donc son test de Kubuntu répond à ta question…

      Tous les contenus que j'écris ici sont sous licence CC0 (j'abandonne autant que possible mes droits d'auteur sur mes écrits)

      • [^] # Re: Le vendredi c'est ravioli ?

        Posté par (page perso) . Évalué à 3.

        Mais Kubuntu a une toute autre signification, ça veut dire « j'introduis plein de bug dans KDE afin d'alimenter les trolls contre ce dernier ».

        « Rappelez-vous toujours que si la Gestapo avait les moyens de vous faire parler, les politiciens ont, eux, les moyens de vous faire taire. » Coluche

        • [^] # Re: Le vendredi c'est ravioli ?

          Posté par . Évalué à 3.

          1 - La situation de KDE dans Kubuntu a BEAUCOUP change depuis 1 an et ils sont tres proche de upstream avec une enorme amelioration du coup.

          2 - Kubuntu ne peut pas introduire des bugs dans les paquets KDE de debian vu que ceux ci sont completement a la bourre par rapport a upstream (meme si on dirait que la situation s'ameliore)

      • [^] # Re: Le vendredi c'est ravioli ?

        Posté par . Évalué à 2.

        D'après certains (c'est vendredi, hein), ubuntu signifie « je ne sais pas configurer une Debian » donc son test de Kubuntu répond à ta question…

        Tu y est presque: ce n'est pas que je ne sais pas, c'est que je n'aime pas, et Ubuntu le fait à ma place … :)

        • [^] # Re: Le vendredi c'est ravioli ?

          Posté par . Évalué à 3.

          Elle le fait tellement bien que tu poste un journal qui dénonce grave comme quoi elle te gave ?

          Hors troll, je n'ai pas encore bien saisi ce qui était compliqué dans une Debian. On te prend moins la main pour installer les drivers propriétaires d'une carte graphique et tu doit installer un paquet en plus si ton matos a besoin d'un blob dans le noyau. Aller je t'accorde l'ajout d'un dépôt pour avoir la dernière version de firefox/iceweasel.

          Le reste c'est juste du gnome/KDE/XFCE/whatever.

          Personnellement je suis sous stable depuis bien 2 ans maintenant et j'en suis très content (je compte passer mes machines perso sous testing d'ici peu mais c'est pour pouvoir remonter des bugs mineurs d'intégration, histoire de continuer à avoir une distrib' de qualité quand wheezy sortira).

          Tous les contenus que j'écris ici sont sous licence CC0 (j'abandonne autant que possible mes droits d'auteur sur mes écrits)

          • [^] # Re: Le vendredi c'est ravioli ?

            Posté par . Évalué à 2.

            Comme je te l'ai dit (et que j'admets), ce n'est pas forcément rationnel : Debian, c'est une façon de faire que je trouve pas très logique et qui m'agace à la longue. Après je ne remets pas en question sa stabilité, mais il y a des trucs qui me dérangent : par exemple il y a certains découpages de paquets qui m'ont parfois gêné : genre installation d'un paquet pensant avoir installé la totale, puis se rendre compte dans les transports qu'il en manque un bout pour pouvoir avancer sur ce que j'ai à faire. De ce côté là Debian/Ubuntu c'est pareil mais il y a d'autres trucs qui m'agacent avec Debian qui sont masqués par Ubuntu, ce qui rend ce genre de problème plus supportable.

            • [^] # Re: Le vendredi c'est ravioli ?

              Posté par . Évalué à 3.

              C'est marrant la plupart du temps, Debian se fait critiquer car il installe par défaut les dépendances Recommends. Tu peux sous Debian comme sous ubuntu installer par défaut les dépendances suggests :

              APT::Install-Suggests "true";
              
              

              Tous les contenus que j'écris ici sont sous licence CC0 (j'abandonne autant que possible mes droits d'auteur sur mes écrits)

              • [^] # Re: Le vendredi c'est ravioli ?

                Posté par . Évalué à 6.

                Puisque tout le monde me suggère Debian, je crois que je vais me laisser influencer et retenter le coup une Nième fois … :) On verra si je le garde ou non.

                • [^] # Re: Le vendredi c'est ravioli ?

                  Posté par . Évalué à 1.

                  Si tu ne veux plus (trop) mettre les mains dans le cambouis, tu peux essayer Linux Mint LMDE. C'est fait à partir de Debian, mais en plus "user friendly". Je l'ai installée pour des potes non geek (internet, bureautique, images, gravure, un peu de MAO, et même des softs sous Wine), pour l'instant aucun retour négatif, pas de plantage, tout roule.

                  Cependant un bémol à lire ici. Il y est question du passage de Gnome 2 à Gnome 3, de MATE et de Cinnamon… Pour le coup, le concept "Rolling Release" en prend un coup IMHO. C'est juste le genre de truc qui me gave moi.

                  Sinon je suis sous debian depuis longtemps. Jamais déçu. Il n'y a quasi que le navigateur à aller chercher ailleurs. Mais ce n'est pas obligé. D'ailleurs, et parce que je suis trop fainéant pour allumer le portable, je poste ce commentaire depuis une good old Lenny avec un Firefox Iceweasel 3.0.6.

          • [^] # Re: Le vendredi c'est ravioli ?

            Posté par . Évalué à 7.

            Elle le fait tellement bien que tu poste un journal qui dénonce grave comme quoi elle te gave ?

            Ben elle l'a fait pendant plus d'1 an sur la machine de mon épouse, et près d'1 an sur mon portable, et maintenant ça marche plus. Pourquoi ? Sinon, le pb de KDE sur mon portable c'est pas forcément lié à Ubuntu vu que je rencontrais les mêmes problèmes sous Arch. Je pense que tu t'arrêtes sur la distrib alors que j'essaie de porter la réflexion plus globalement. Je suis d'avis que le mode de développement classique du libre commence à atteindre ses limites et qu'il devrait y avoir une remise en question globale.

            J'ai essayé de rester factuel, et au vu des commentaires qui ont émergé, je ne suis pas le seul à faire ce constat. Certains ont mal pris ce que je disais (la peur de se remettre en question ou de regarder la vérité en face ? ), mais je pense que beaucoup de monde a compris ou je voulais en venir. Certains sont satisfaits de la situation, mais moi non. Seulement, je n'ai pas envie de repasser à Windows ou de passer su Mac (note que c'est ce que certains ont fait). Alors que faire ? Continuer à subir en ne disant rien ? Je ne pense pas que ce soit la meilleure chose à faire. Après à quoi ça sert de poster un journal ici ? Peut-être m'assurer que je ne suis pas le seul à faire ce constat. Parce que ça ne sert à rien d'aller plus loin si c'est moi qui me fait des idées. Maintenant que j'ai quelques réponses, comment aller plus loin  ? J'avoue que je ne sais pas. J'ai réfléchi à la question depuis un moment, mais je ne vois pas ce que je pourrais faire. A priori, seul je ne peux rien faire; Par contre si d'autres ont le même point de vue que moi, on pourrait peut-être agir ensemble, je ne sais pas : peut-être en créant une espèce de fondation qui s'occuperait d'améliorer les communications entre développeurs et utilisateurs de LL, mais ça me parait un peu bizarre comme idée, et surtout, pour que ça marche, il faudrait que les développeurs puissent y participer. La question n'est pas simple, je le reconnais, et peut-être qu'il n'y a pas de solution.

            • [^] # Re: Le vendredi c'est ravioli ?

              Posté par . Évalué à 2.

              J'ai essayé de rester factuel

              Le titre et le jour où tu poste incitent à troller.

              Ce que tu présente me semble plutôt un problème d'intégration que de développement (après les logiciels sont peut être trop mal foutu pour être convenablement intégré). Très franchement, je vois deux solutions :

              • tu vas vers une distribution qui prends vraiment au sérieux (parce qu'ils en ont les moyens financiers et/ou en main d'œuvre) le travail d'intégration (à dieu les roling release comme Arch), je pense à Debian (que tu n'aime pas je sais), RedHat/CentOS ou OpenSuse (il me semble) ;
              • tu choisi une pile logiciel simple dans le sens KISS, bref des logiciels qui ne demandent pas d'intégration particulière car ils sont suffisamment simples pour que tu les maîtrise et là tu te dirige vers slackware par exemple.

              Personnellement je suis soit en Debian Stable + Gnome, soit j'utilise awesome et une fatras de logiciels plus ou moins spécifiques dont j'ai la configuration et que je peux importer dans n'importe quel unix libre sans me poser de question.

              Tous les contenus que j'écris ici sont sous licence CC0 (j'abandonne autant que possible mes droits d'auteur sur mes écrits)

              • [^] # Re: Le vendredi c'est ravioli ?

                Posté par . Évalué à 2.

                Ce que tu présente me semble plutôt un problème d'intégration que de développement.
                Pas seulement : si tu prends l'exemple du problème de fonctionnement lié à kmail (pas capable de récupérer l'ancienne conf), c'est bien un problème de développement, pas d'intégration. Le passage de Gnome2 à gnome3 sans que Gnome3 soit "fini" (même problème lors du passage de KDE3 à KDE4) sont aussi des problèmes de développement.

                Sinon, ce que je trouve intéressant dans ta conclusion c'est que je me suis fais la même réflection à propos de slackware : le problème de slackware est qu'il n'a pas quelque chose qui permettrait de gérer un minimum les dépendances, comme pkgsrc sous NetBSD.

    • [^] # Re: Le vendredi c'est ravioli ?

      Posté par . Évalué à 6.

      je comprend tout à fait ton désarroi étant également passé par là à de multiples reprises. Mais accuser le monde du libre dans son ensemble c'est une généralisation un peu trop grossière.

      J'ai essayé de tempérer mes propos : exemple, je n'aieu que peu de problème avec NetBSD. Mais le ressenti que j'ai, c'est que de plus en plus de projets suivent ce chemin. Et comme dans une distribution linux tu tombes tôt ou tard sur ce genre de problème (voire les cumules), ça devient vite agaçant. La différencede taille entre NetBSD (et tous les BSD) et Linux, c'est que tu différencies bien la base de l'os des autres applis, et en cas de pépins c'est un peu plus facile de s'y retrouver (je dis un peu parce que pour un monstre comme KDE ou Gnome ayant des dépendances dans tous les sens c'est parfois pas simple).

      Évidemment ça prend du temps, mais ne crois pas que tu en perdrais moins sur un OS proprio.
      Je pense que si : la raison principale est que si on prend l'exemple de windows, une version d'OS est supportée très longtemps. Certes il y a des mises à jour et des services packs qui peuvent casser quelque chose mais d'une part il y a les points de restauration qui te permettent de revenir en arrière, et d'autre part, il est rare qu'une mise à jour oblige à tout recustomiser ce qui a été fait avant (pour exemple la mise à jour Arch que j'ai faite hier soir et qui m'a fait tout sauter les paramétrages permettant de mettre en veille par exemple : je soupconne une des couches de sécurité polkit pour ne pas le citer, d'avoir perdu quelque chose, ou xfce a changé sa façon de faire et il faut le redire quelque part : j'ai autre chose à faire).

      Sinon puisque ton principal reproche est le manque de stabilité, on peu savoir ce que tu reproches à Debian parce que le beurre et l'argent du beurre…

      Debian : je n'aime pas sa façon de découper les packages entre autres. Je sais que sur Ubuntu, c'est du Debian en dessous, mais la plupart des trucs que je n'aime pas dans Debian sont masqués. Disons qu'à chaque fois que j'installe une Debian, tôt ou tard je m'énerve à cause d'une façon pas logique (à mon avis) de faire les choses. En gros le sentiment que j'ai de Debian c'est "pourquoi faire simple quand on peut faire compliqué".

  • # Pas de problèmes avec Gnome Shell | La situation sur le Desktop est meilleur que par le passé

    Posté par (page perso) . Évalué à 1.

    …et arrivée de Gnome3/Unity. Après plusieurs nuit à essayer de faire tomber le truc en marche, j'ai laissé tomber et je suis passé à Arch.

    Pour ma part, je n'ai eu aucune difficulté à faire marcher Gnome Shell out of the box, sur 3 machines.

    A ça j'ai répondu pendant un temps qu'il était prêt, mais aujourd'hui j'ai globalement l'impression qu'on a reculé, et qu'il ne l'est plus, et ça m'agace parce que j'aime le libre.

    Pour ma part, je dis que GNU/Linux n'est pas prêt pour le Desktop mais la situation est meilleur que par le passé.

    • [^] # Re: Pas de problèmes avec Gnome Shell | La situation sur le Desktop est meilleur que par le passé

      Posté par . Évalué à 10.

      Pour ma part ce qui me derange le plus dans tout ça c'est les changements d'orientation. Pendant près de 4 ans j'ai fait migrer des personnes petit à petit vers linux (tout le monde sous ubuntu). Bref passage à unity et ce petit monde a eclaté. Comment quelqu'un qui a passé 2-3 ans à utiliser la même interface (qui était une copie de celle de windows utilisé aussi pendant pas loin de 10 ans pour certain) va réagir quand après avoir fait une mise à jour, se retrouve devant unity. On m'a répondu : ça marchait donc pas de mise à jour. Ben il y a des logiciels qui évoluent tout le temps comme libreoffice, firefox,pidgin et qui demande d'être mis à jour régulièrement (et je parle de changement de version majeure). Bref la solution : ceux qui ont voulu rester je les ai mis sous mint ubuntu avec leur port de gnome2. Ils y a des trucs de pas stables (gestion des clés ssh par exemple) mais c'est pas des truc que madame michu utilise. Pour les autres, ils sont repassé à windows (7) avec les virus. Mais surtout je ne recommande plus linux. C'est bien dommage

      • [^] # Re: Pas de problèmes avec Gnome Shell | La situation sur le Desktop est meilleur que par le passé

        Posté par (page perso) . Évalué à 6.

        Moi, j'ai passé personne (sauf mes vieux) sous Ubuntu, ils l'utilisent tout seuls comme des grands, et globalement, Unity n'a pas posé de problème… Comme quoi…

        • [^] # Re: Pas de problèmes avec Gnome Shell | La situation sur le Desktop est meilleur que par le passé

          Posté par . Évalué à 10.

          C'est ce genre d'attitude qui m'agace : je conçois qu'il y a des gens à qui Unity convient, et j'en suis hereux pour eux. Par contre il y en a à qui ça ne convient pas, et lorsqu'on le dit, on passe soit pour des réfractaires au changement, soit pour des handicapés. Il ne viendrait pas à l'idée de ces gens que la façon qu'ils ont d'utiliser leur machine n'est pas forcément la même que les autres et que ce qui convient dans un cas d'utilisation ne convient pas dans un autre ? Exemple tout bête : je constate que beaucoup de gens qui aiment Gnome Shell sont des adeptes des raccourcis claviers, qu'ils n'ont pas de mal à retenir. Très bien, mais ce n'est pas le cas de tout le monde : il y a des gens plus "visuels" qui ne retiendront jamais un raccourci clavier mais qui sauront se retrouver dans des menus.

          • [^] # Re: Pas de problèmes avec Gnome Shell | La situation sur le Desktop est meilleur que par le passé

            Posté par . Évalué à -3.

            Tu es le cas typique de la personne qui est capable de se forcer a apprendre un nouveau truc comme MaxOS X mais qui va raler car le bouton demarrer n'est pas present sous linux. C'est amusant deux minutes ce genre de truc mais bon.
            Linux n'a pas vocation a etre juste un clone de l'interface graphique de Mac ou de windows mais comme vous ne payez rien pour vous croyez avoir tout les droits et aucun devoir meme pas celui d'apprendre.

            • [^] # Re: Pas de problèmes avec Gnome Shell | La situation sur le Desktop est meilleur que par le passé

              Posté par . Évalué à 4.

              Tu es le cas typique de la personne qui est capable de se forcer a apprendre un nouveau truc comme MaxOS X mais qui va raler car le bouton demarrer n'est pas present sous linux.

              Tu le fais exprès ou quoi ? Réfléchis un peu et relis en branchant ton cerveau, sans a-priori négatif sur MacOSX ( pour ma part, j'ai suffisamment dit ici ce que je pensais d'Apple, et des fanboys Apple pour ne pas passer pour l'un d'entre eu, mais je me mets à la place des utilisateurs qui sont autour de moi et qui pensent passer à OSX ou qui l'ont déjà fait).
              . Je reprends mon explication en me basant sur Ubuntu :
              - Gnome2 marche plutot bien, et un certain nombre d'utilisateurs a des habitudes avec cette interface.
              - Gnome3 arrive, avec pour Ubuntu, Unity, un truc que de nombreuses personnes n'aiment pas trop. Ces personnes VONT DEVOIR changer leurs habitudes.
              - Quitte à changer leurs habitudes ces personnes testent en premier UN OU PLUSIEURS AUTRE(S) gestionnaires de bureau, voire d'autres distributions. Il s'avère que dès qu'ils trouvent un gestionnaire de bureau qui semble leur convenir, celui-ci se met à ne plus fonctionner correctement suitre à la mise à jour de l'ensemble de l'OS + applications.
              - comme les gens ne veulent pas passer leur temps à tester 50 distributions, ils se tournent vers un truc qui leur parait plus stable et réputé simple à utiliser: MacOSX : l'investissement de temps passé à réapprendre pour eux sera rentbilisé par le fait que le système se vautre moins à chaque mise à jour.

              N'importe comment, le réapprentissage DOIT se faire, et c'est ce que tu semble ne pas avoir compris.

              • [^] # Re: Pas deproblèmesavec Gnome Shell | La situation sur le Desktop est meilleur que par lepassé

                Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                N'importe comment, le réapprentissage DOIT se faire, et c'est ce que tu semble ne pas avoir compris.

                L'apprentissage peut aussi se faire en test, developpement, maintenance ou tout simplement remonté de bug, et l'investissement en temps sera benefique car il profitera aux autres.

                Que sa soit sous windows, mac ou linux, il y a un investissement à faire en pognon et en temps de cerveau disponible, à chacun d'agir selon ses orientations.

                • [^] # Re: Pas deproblèmesavec Gnome Shell | La situation sur le Desktop est meilleur que par lepassé

                  Posté par . Évalué à 2.

                  L'apprentissage peut aussi se faire en test, developpement, maintenance ou tout simplement remonté de bug, et l'investissement en temps sera benefique car il profitera aux autres.

                  ???? J'ai du mal comprendre ce que tu écris ou quoi ? Il n'y a que moi qui bondis en lisant ça ? Avant que je te répondes, peux-tu expliquer ?

                  Que sa soit sous windows, mac ou linux, il y a un investissement à faire en pognon et en temps de cerveau disponible, à chacun d'agir selon ses orientations.

                  Un investissement se calcule sur une durée donnée. S'il faut passer autant de temps sous Linux que sous Windows ou Mac ce n'est pas le problè_me : le problème se pose sur la durée de validité des connaissances que tu auras acquises : si dans 6 mois il faut repassert du temps à réapprendre un autre GUI parce que le GUI actuel ne marche plus ou alors a cassé qulque chose lors d'une mise à jour, ce n'est pas rentable.

                  • [^] # Re: PasdeproblèmesavecGnome Shell | La situation sur le Desktop est meilleur que parlepassé

                    Posté par (page perso) . Évalué à 1.

                    Avant que je te répondes, peux-tu expliquer ?

                    Oui, que n'as tu pas compris ?

                    acquises : si dans 6 mois il faut repassert du temps à réapprendre un autre GUI parce que le GUI actuel ne marche plus ou alors a cassé qulque chose lors d'une mise à jour, ce n'est pas rentable.

                    Globalement je trouve que toute les GUI se valent à peut pres, rares sont celles qui sont réellement desorientantes. Mais plutot que d'investir ton temps dans l'apprentissage d'une GUI, peut etre l'investir dans l'apprentissage de la maintenance/remonté de bug de celle ci, dans l'apprentissage de la CLI voir meme dans l'apprentissage du langage de programmation de ta GUI préférée.

                    • [^] # Re: PasdeproblèmesavecGnome Shell | La situation sur le Desktop est meilleur que parlepassé

                      Posté par . Évalué à 1.

                      voir meme dans l'apprentissage du langage de programmation de ta GUI préférée

                      WTF!?!?!?

                      Depending on the time of day, the French go either way.

                    • [^] # Re: PasdeproblèmesavecGnome Shell | La situation sur le Desktop est meilleur que parlepassé

                      Posté par . Évalué à 3.

                      Globalement je trouve que toute les GUI se valent à peut pres, rares sont celles qui sont réellement desorientantes. Mais plutot que d'investir ton temps dans l'apprentissage d'une GUI, peut etre l'investir dans l'apprentissage de la maintenance/remonté de bug de celle ci, dans l'apprentissage de la CLI voir meme dans l'apprentissage du langage de programmation de ta GUI préférée.

                      Je comprends un peu mieux ou tu veux en venir, sauf que dans le cas du passage à Gnome3, on passe à des concepts totalement différents, et quoi qu'il arrive il va falloir réapprendre. Moi je peux faire, c'est mon job de toujours apprendre. Mais s'il faut pour un utilisateur de base en même temps :
                      - apprendre un nouveau GUI
                      - apprendre à identifier des bugs pour les remonter des bugs : ça nécessite de connaitre un minimum le GUI pour pouvoir identifier un bug d'une mauvaise manip : sur un GUI nouveau et "pas fini".

                      Alors oui, je suis d'accord avec toi sur le fait que remonter des bugs est indispensable pour pouvoir améliorer un logiciel, mais s'il faut tout apprendre en même temps ce n'est pas évident, et pas possible pour tout le monde.

      • [^] # Re: Pas de problèmes avec Gnome Shell | La situation sur le Desktop est meilleur que par le passé

        Posté par (page perso) . Évalué à 5.

        Et comment vont réagir ces personnes qui ont laissé tomber Linux pour Windows 7 à cause d'Unity, lorsque le 8 et son interface Metro sortira et qu'ils seront tôt ou tard forcés d'y passer (là où Unity peut très bien être remplacé par les Gnome Panel classiques) ?

        Un utilisateur de Windows "switch" sous Linux, mais à la première difficulté rencontrée, il n'y a pas de persévérance. C'est directement le retour en arrière, en terrain connu.
        Mais pour autant, lorsque ce même système connu bousculera les habitudes, là il y aura acharnement (soumission ?).
        Je trouve cela assez triste.

        There is no spoon...

        • [^] # Re: Pas de problèmes avec Gnome Shell | La situation sur le Desktop est meilleur que par le passé

          Posté par . Évalué à 1.

          Mais pour autant, lorsque ce même système connu bousculera les habitudes, là il y aura acharnement (soumission ?).
          Je trouve cela assez triste.

          Ce n’est pas triste ; c’est une loi qu’on retourne toujours à ses premières affections. Tiens, pas plus tard qu’hier, sur France Musique, une personnalité du monde musical expliquait qu'elle aime particulièrement l’œuvre orchestrale machin depuis sa jeunesse dont elle possède toutes les interprétation ; après quoi elle explique que malgré la qualité très moyenne de la première version qu'elle a écouté, elle n'a jamais pu en aimer davantage une autre : ce n’est ni rationnel ni débile ; c’est juste affectif.

        • [^] # Re: Pas de problèmes avec Gnome Shell | La situation sur le Desktop est meilleur que par le passé

          Posté par . Évalué à 3.

          Forcé de passer sous Windows 8 ?

          Windows Seven est supporté 10 ans, les réfractaires au changement ont encore de beaux jours devant eux et devant leur Seven.

          Par ailleurs, je fais le même constat, professionnellement. Je travaille portant dans un repère de libriste, néanmoins, Linux est de plus en plus abandonné sur le poste de travail, au profit de MacOS majoritairement et de Windows Seven. Linux est aujourd'hui devenu totalement minoritaire et est de moins en moins installé sur les nouveaux ordinateurs.

          • [^] # Re: Pas de problèmes avec Gnome Shell | La situation sur le Desktop est meilleur que par le passé

            Posté par (page perso) . Évalué à 1.

            Windows Seven est supporté 10 ans

            Et sera vendu pendant combien de temps ? Si les gens ne peuvent plus acheter 7, il seront obligé de passer à 8 au changement de matériel (tout comme les gens actuelles sont obligé de passer à 7 parce qu'il n'y a plus moyen d'acheter XP (et que personne n'achète des versions boîtes mais des versions OEM).

            « Rappelez-vous toujours que si la Gestapo avait les moyens de vous faire parler, les politiciens ont, eux, les moyens de vous faire taire. » Coluche

            • [^] # Re: Pas de problèmes avec Gnome Shell | La situation sur le Desktop est meilleur que par le passé

              Posté par . Évalué à 6.

              Et sera vendu pendant combien de temps ? Si les gens ne peuvent plus acheter 7, il seront obligé de passer à 8 au changement de matériel

              Alors c'est typiquement l'argument qui ne tient plus.
              D'une part l'équipement qui n'est plus fonctionnel sous Windows Vista et consort (à savoir une poignée de scanners, d'imprimantes multifonctions, de cartes réseaux wifi ou non et de cartes d'aquisitions video) n'est plus fonctionnel sous Linux non plus. V4L a giclé, une bonne partie des pilotes madwifi anciens (notamment au niveau des variantes atheros 5k) se sont barrés en fumée etc.
              Alors certes il existe des pilotes qui fonctionnent encore sous Linux et qui ne marchent plus sous windows 7, mais la réciproque est vraie.
              D'autre part sur une machine portable vieille de trois ou quatre ans il y a plus de chance qu'elle soit compatible complètement avec windows 7 qu'avec Linux. Même si elle au moment de l'achat elle était complètement compatible Linux. Les hacks ACPI s'en vont gentillement du kernel après un ou deux ans, la prise en charge de certaines touches (notamment les touches d'activation/désactivation du wifi) part en vrille et j'en passe.
              En plus Linux devient furieusement gourmand, les nouvelles versions de tout un tas de logiciels phares de l'eccosystème Linux font de plus en plus appel à des dépendances à la con. Et vas-y que je remonte tout le projet Gnome en bleeding edge tout ça parceque je veux pouvoir écrire des formules mathématiques dans Abiword, et vas-y que j'installe la moité de tous les packages connus de freedesktop pour pouvoir faire un copier/coller. Et on ne va pas parler du son sous Linux parceque sinon je vais encore m'ennerver.

              Bref début 2009 j'ai acheté des portables ASUS full compatible Linux (fonctionnement impécable sous Suse, Fedora et Ubuntu) pour mes deux grand mères et ma mère, et mi 2010 je passais tout le monde sous Vista parceque j'en avais marre de maintenir un repo complet de patchs à la con pour que le wifi et les touches spéciales fonctionnent, pour que la luminosité de l'écran soit un temps soit peu cohérente, pour que verrou numérique reste dans la position voulue même en cas de changement d'appli, pour que le volume de lecture de CD audio soit enregistré proprement, pour que le montage de clefs USB se fassent là ou les utilisateurs s'atendent à la voir et avec un nom qu'ils connaissent, pour que network manager ne casse pas mon paramétrage WPA-Supplicant etc. Et là on parle d'utilisateurs très très basiques qui ne font ni 3D ni audio poussé et qui lisent leurs mails sur des webmails la plupart du temps (dieu merci parceque l'option de recherche indexée sous thunderbird j'en ai soupé sur mes machines persos).

              Donc l'argument "Ah ben oui mais sous Windows tu n'es pas sur que tu pourras mettre à jour ton système dans 5 ans" il me fait doucement rigoler. Sous Linux tu n'es pas sur que tu pourras mettre à jour dans 8 mois, en tout cas pas sans un admin sys qui t'assiste pas à pas.

              • [^] # Re: Pas de problèmes avec Gnome Shell | La situation sur le Desktop est meilleur que par le passé

                Posté par (page perso) . Évalué à 10.

                (…) et mi 2010 je passais tout le monde sous Vista parceque j'en avais marre de maintenir un repo complet de patchs à la con pour que le wifi et les touches spéciales fonctionnent, pour que la luminosité de l'écran soit un temps soit peu cohérente, pour que verrou numérique reste dans la position voulue même en cas de changement d'appli, pour que le volume de lecture de CD audio soit enregistré proprement, pour que le montage de clefs USB se fassent là ou les utilisateurs s'atendent à la voir et avec un nom qu'ils connaissent, pour que network manager ne casse pas mon paramétrage WPA-Supplicant etc. Et là on parle d'utilisateurs très très basiques qui ne font ni 3D ni audio poussé et qui lisent leurs mails sur des webmails la plupart du temps (…)

                Non mais, vous êtes malades? Entre ça et tankey qui sort un "Le desktop linux est MORT", j'ai une crise cardiaque. D'habitude c'est moi qui balance ce genre de phrase et plein de monde qui réagit "mais si, ça marche super Linux sur le desktop".

                C'est le 1er Avril?

              • [^] # Re: Pas de problèmes avec Gnome Shell | La situation sur le Desktop est meilleur que par le passé

                Posté par (page perso) . Évalué à 0. Dernière modification le 16/04/12 à 08:53.

                Bref début 2009 j'ai acheté des portables ASUS full compatible Linux (fonctionnement impécable sous Suse, Fedora et Ubuntu) pour mes deux grand mères et ma mère, et mi 2010 je passais tout le monde sous Vista parceque j'en avais marre de maintenir un repo complet de patchs à la con pour que le wifi et les touches spéciales fonctionnent […]

                Qu'est-ce que tu leur avais choisi comme distribution inadaptée, qui ne dure même pas un an et demi sans mise à jour majeure ?

                • [^] # Re: Pas de problèmes avec Gnome Shell | La situation sur le Desktop est meilleur que par le passé

                  Posté par . Évalué à -1.

                  Qu'est-ce que tu leur avais choisi comme distribution inadaptée, qui ne dure même pas un an et demi sans mise à jour majeure ?

                  Qui te dis qu'il n'y a pas eu de mises à jour majeures. C'est juste que les mises à jour (majeures ou non) cassent les installs, les réglages persos, la compatibilité hardware etc.

                  Comme indiqué j'ai fait Fedora (ca a pas marché - mais je me suis dit que c'était à cause du modèle assez expérimental de la distrib) puis je suis passé sous Suse d'un coté et Ubuntu de l'autre. Ca n'a pas marché non plus.

            • [^] # Re: Pas de problèmes avec Gnome Shell | La situation sur le Desktop est meilleur que par le passé

              Posté par . Évalué à 3.

              Les pré-installations de windows XP se sont arrêtées en 2008, soit 7 ans après la sortie de l'OS et pour certains matériels ce fut 2010 soit 9 ans après la sortie de Windows XP. Ce fut le cas chez Dell pour les portables pro si mes souvenirs sont exacts.

              La migration forcée (et permanente), aujourd'hui c'est nettement plus le crédo des distributions Linux que celui de Redmond. Entre le matériel trop vieux et et celui trop récent pour une distrib, on s'arrache les cheveux et on passe un temps dingue à essayer de le faire tomber en marche (surtout sur les portables).

              Sauf que 2 heures de débuggage sur un Linux récalcitrant, c'est le prix d'une licence Windows seven pro qui lui, fonctionne out of the box. Dans ce contexte, il est de plus en plus difficile de justifier l'usage de Linux auprès de sa hiérarchie.

              Pour l'instant je suis dans l'impasse. J'attends beaucoup de la prochaine Ubuntu LTS. Mais si hélas elle n'était pas à la hauteur, je crains que la recommandation pro serait d'utiliser Windows ou mac et éventuellement un Linux jetable dans une machine virtuelle.

              • [^] # Re: Pas de problèmes avec Gnome Shell | La situation sur le Desktop est meilleur que par le passé

                Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                Sauf que 2 heures de débuggage sur un Linux récalcitrant, c'est le prix d'une licence Windows seven pro qui lui, fonctionne out of the box.

                Hum, le Dell que j'utilise au boulot tourne sous Kubuntu uniquement car l'installation native de Windows 7 ne voulait pas se faire. Et vu mon usage, un Windows 7 dans une machine virtuelle m'évite finalement d'avoir à rebooter pour faire de la compilation win32 ou un peu de Word.

                Et le seul problème que j'ai eu sous Kubuntu a été avec le pilote graphique proprio NVidia… qu'il a fallu réinstaller après une mise à jour y'a qq semaines.

                Python 3 - Apprendre à programmer en Python avec PyZo et Jupyter Notebook → https://www.dunod.com/sciences-techniques/python-3

              • [^] # Re: Pas de problèmes avec Gnome Shell | La situation sur le Desktop est meilleur que par le passé

                Posté par (page perso) . Évalué à 1.

                Autre problème, sur une autre machine sous Windows 7. Après une mise à jour, le son ne marche plus (?). Réinstallation des pilotes audio nécessaire. Et encore un autre, autre machine sous Windows 7. Après une mise à jour, le réseau ne fonctionne plus (?). Utilisation de la "version précédente" via un bouton dans une des interfaces avancée du système.

                Ça s'écrit rapidement, mais le temps perdu en diagnostic et résolution sous Windows vaut largement celui qu'on perd sous Linux. Surtout que Microsoft bouge régulièrement l'endroit où on doit régler les choses, c'est casse pied car l'expérience acquise est perdue.

                AMA aucun système n'est parfait, et quand on en trouve un qui tourne et qui nous plaît… le fabriquant (quel qu'il soit) le fait de toutes façons évoluer et ça casse des choses. Si tu es heureux sous Windows, bien pour toi. Perso j'ai utilisé du MacOS (à l'époque de MacOS "coopératif") et j'ai à faire à MacOS X au boulot ou chez mes parents, du DOS Windows 3.x puis Windows 95 et NT, du 2000, du XP et maintenant du Seven, du Linux Slackware puis Mandriva et maintenant Kubuntu (et Debian sur des serveurs). Et pour moi c'est clairement Linux + KDE [mais je regrette BeOS pour sa réactivité]. Tant qu'on trouve chaussette à son pied…

                Python 3 - Apprendre à programmer en Python avec PyZo et Jupyter Notebook → https://www.dunod.com/sciences-techniques/python-3

              • [^] # Re: Pas de problèmes avec Gnome Shell | La situation sur le Desktop est meilleur que par le passé

                Posté par . Évalué à 4.

                Windows seven pro qui lui, fonctionne out of the box

                Heu, non. Ça fonctionne quand tu démarre l'ordinateur avec la version pré-installée sur le disque dur par le constructeur.

                Out of the box, c'est à dire à partir d'un dvd sur une machine vierge, tu aura pas grand chose; clavier souris et écran 800x600 peut être.

                J'en ai trop fait l'expérience sur des portables pour laisser passer ça.

                • [^] # Re: Pas de problèmes avec Gnome Shell | La situation sur le Desktop est meilleur que par le passé

                  Posté par . Évalué à 0.

                  Non, les Windows 7 vont automatiquement chercher les pilotes chez Microsoft via Windows update et les installent. Hormis quelques pilotes spéciaux qu'il faut installer à la main, de mémoire le fingerprint et les bidules crypto par exemple, les autres sont installés et fonctionnent parfaitement.
                  Je réinstalle toujours les ordi à partir du DVD pour virer les milles et une merdes préinstallés par les constructeurs et j'ai tout qui fonctionne de base y compris les écrans en 1920 x 1280.

                  Une remarque en passant, soit on installe les pilotes constructeurs (qui ont davantage de fonctionnalités que ceux de Microsoft), soit on passe par Windows update. Mélanger les 2 modes d'installation ou de mise à jour pose presque toujours des problèmes.

                  Bon, l'idée c'est pas de faire du support ou de la pub pour MS ici, ils ont des commerciaux (très bien) payés pour. Si je poste ici, c'est parce que j'apprécie Linux et que je l'utilise au quotidien tant au boulot qu'à la maison et ce depuis fort longtemps. Sauf que le constat amer que fait l'auteur ici, je le fais aussi dans mon environnement professionnel, mes collègues également et ils sont très très loin de Mme Michu.

                  • [^] # Re: Pas de problèmes avec Gnome Shell | La situation sur le Desktop est meilleur que par le passé

                    Posté par (page perso) . Évalué à 5.

                    J'ai installé un Windows 7 nu et il n'a rien été cherché du tout et il a fallu télécharger tous les pilotes à la main.

                    « Rappelez-vous toujours que si la Gestapo avait les moyens de vous faire parler, les politiciens ont, eux, les moyens de vous faire taire. » Coluche

                  • [^] # Re: Pas de problèmes avec Gnome Shell | La situation sur le Desktop est meilleur que par le passé

                    Posté par (page perso) . Évalué à 7.

                    Non, les Windows 7 vont automatiquement chercher les pilotes chez Microsoft via Windows update

                    Vu quand dans 95% des cas, c'est le pilote de la carte réseau qui manque, je veux bien voir ça…

                    • [^] # Re: Pas de problèmes avec Gnome Shell | La situation sur le Desktop est meilleur que par le passé

                      Posté par . Évalué à -1.

                      Une seule fois depuis que la beta de Seven est sortie, j'ai du aller chercher un driver réseau à la main.

                      Par contre on utilise que du matos pro auprès d'un constructeur qui travaille beaucoup avec Microsoft, on achète pas des PC chez LDLC. De fait la majorité du Hardware est certifié Windows Seven et se trouve dans le DVD d'install et dans le dépôt Windows Update.

                      • [^] # Re: Pas de problèmes avec Gnome Shell | La situation sur le Desktop est meilleur que par le passé

                        Posté par . Évalué à 3.

                        Oui donc c'est votre sous traitant qui va les chercher pour vous en fait, ce n'est pas une nouvelle fonctionnalités titop de Seven.

                        Tous les contenus que j'écris ici sont sous licence CC0 (j'abandonne autant que possible mes droits d'auteur sur mes écrits)

                        • [^] # Re: Pas de problèmes avec Gnome Shell | La situation sur le Desktop est meilleur que par le passé

                          Posté par . Évalué à 0.

                          Juste les constructeurs de hardware qui certifient les pilotes auprès de Microsoft et les incluent dans les DVD de Windows Seven et surtout dans Windows update. Et pas dans le DVD du constructeur, dans ceux vendu par Microsoft version OEM en boite. Si ce n'est pas dans inclu dans Seven, je me demande ou ça peut bien être alors.

                          Il n'a pas de sous-traitants, c'est un constructeur/assembleur (Dell ou HP entres autres) qui utilisent majoritairement du hardware certifié Microsoft auprès des constructeurs de hardware (Intel, Broadcom, Nvidia, Ati etc…). Ces constructeurs certifient les pilotes auprès de Microsoft, qui à son tour les ajoute dans Windows update.

                          A ma connaissance XP pro ne savait pas automatiquement détecter le matériel et télécharger le pilote correspondant via l'update. Windows Seven le fait de base sans passer par un quelconque logiciel constructeur.
                          Pour Vista, je ne sais pas. Il était tellement buggé que j'ai vite laissé tomber les tests.

                          • [^] # Re: Pas de problèmes avec Gnome Shell | La situation sur le Desktop est meilleur que par le passé

                            Posté par (page perso) . Évalué à 3.

                            Ati

                            Lorsque j'ai installé Windows 7, le pilote de la carte graphique n'était pas dedans (ça fait bizarre un écran en 800x600 (ou 640x480, je ne sais plus) quand c'est passé sans problème en 1280x1024 sous Linux sans pilote non plus), et la carte avait déjà une ou deux génération de retard à ce moment là, donc je ne sais pas ce qu'il y a comme pilote mais il y a beaucoup de chance que ça ne conviennent pas pour beaucoup d'utilisateur.

                            A ma connaissance XP pro ne savait pas automatiquement détecter le matériel et télécharger le pilote correspondant via l'update.

                            Il y avait quand même un assistant pour le télécharger en quelques clics si le pilote n'était pas présent.

                            « Rappelez-vous toujours que si la Gestapo avait les moyens de vous faire parler, les politiciens ont, eux, les moyens de vous faire taire. » Coluche

            • [^] # Re: Pas de problèmes avec Gnome Shell | La situation sur le Desktop est meilleur que par le passé

              Posté par . Évalué à 3.

              t sera vendu pendant combien de temps ? Si les gens ne peuvent plus acheter 7, il seront obligé de passer à 8 au changement de matériel (tout comme les gens actuelles sont obligé de passer à 7 parce qu'il n'y a plus moyen d'acheter XP (et que personne n'achète des versions boîtes mais des versions OEM).

              Ce qui est amusant, c'est que certaines personnes sont venues à Linux dans mon entourage parce qu'elles ne pouvaient plus acheter de matos avec XP et que Vista leur était imposé. Avant ça elles utilisaient XP depuis des années sans que leurs habitudes soient trop bousculées.

              Quand elles sont passées à Linux elles pouvaient esperer rester suffisamment de temps pour que les choses ne bougent pas trop. L'arrivée de Gnome3 les poussant à changer leurs habitudes, le problème du changement se pose de nouveau, et quitte à changer ils préfèreront un système ayant un support dans la durée suffisamment long pour qu'ils n'aient pas à trop changer leurs habitudes.

        • [^] # Re: Pas de problèmes avec Gnome Shell | La situation sur le Desktop est meilleur que par le passé

          Posté par . Évalué à 3.

          interface Metro sortira et qu'ils seront tôt ou tard forcés d'y passer

          Oui, mais cela aura été étudié sous toutes les coutures. Je prends le pari que métro va faire un carton. Auprès du grand public. Et sera un échec auprès des professionnels. Parceque tout ceci est totalement et intrinsèquement lié à un OBJET. Tant que les designers de gnome3 et autres n'auront pas compris ça, le libre aura toujours un métro de retard. Metro sur les ordi ? pouha. Metro en tactile, oui, sur un objet différent. Ce n'est pas non plus un hasard si l'interface d'Android rencontre un si grand succès : ils ont sû préserver quelques habitudes essentielles (le bureau, les icones sur le bureau) en remplaçant ce qui révulse Mr Joe : cé koi ces boutons là ? Enfin, et pas le dernier : la réactivité exemplaire. Un jeu prenant 100% des ressources de mon téléphone (un téléphone, bordel !! c'est pas un core i5 avec 8go de ram, ça !), un click sur "home" : c'est IMMEDIAT. Le "bureau" est immédiatement fonctionnel, dans la demi seconde.

          Pendant ce temps, nous on se paluche pour savoir c'est bien que gdm par défaut propose de cloturer toutes les sessions quant un user ordinaire veux éteindre l'ordi (c'est quoi ce truc bancal entre pc et workstation, encore ?). Ou pourquoi le bureau kde/lxde/autre ne veut pas que j'éteigne mon ordi, alors que lorsque je ferme la session le dm me le permet. Ou encore est ce qu'il est mieux de mettre le menu dans la barre du wm ou carrément de l'enlever. Bref, moment déprime. Quant on voit un pôv arm de base, genre un modèle d'il y a un an et demi, être capable de redonner «vie» au bureau dans la demi-seconde où l'utilisateur clique sur "home", heu … comment dire … Ben c'est pas gagné, quoi.

        • [^] # Re: Pas de problèmes avec Gnome Shell | La situation sur le Desktop est meilleur que par le passé

          Posté par . Évalué à 3.

          Et comment vont réagir ces personnes qui ont laissé tomber Linux pour Windows 7 à cause d'Unity, lorsque le 8 et son interface Metro sortira et qu'ils seront tôt ou tard forcés d'y passer (là où Unity peut très bien être remplacé par les Gnome Panel classiques) ?
          Alors ça c'est une question qui m'intéresse. Mais si Microsoft fait comme pour les autres versions de Windows, il y aura je pense moyen de revenir dans une config compatible avec l'interface de 7.

          Sinon pour le Gnome Panel classique : il me semble qu'il n'est pas censé durer …

          Un utilisateur de Windows "switch" sous Linux, mais à la première difficulté rencontrée, il n'y a pas de persévérance. C'est directement le retour en arrière, en terrain connu.

          C'est un peu plus compliqué que ça (voir une de mes réponses plus haut : notamment la réponse faite à _Albert). Le passage de WinXP à Vista a incité certains à faire le pas vers Linux. Puis le passage à Gnome3 les a fait retourner à Windows, ou poussés vers MacOSX. Peut-être réessaieront-ils Linux un jour si leur système les pousse à tout réapprendre ? Je l'espère, mais si le chemin pris par le monde libre reste le même, je doute fort qu'ils le gardent.

          Mais pour autant, lorsque ce même système connu bousculera les habitudes, là il y aura acharnement (soumission ?).
          Ca n'a pas été forcément le cas avec vista par exemple : le changement forcé a poussé les utilisateurs à se tourner vers Linux ou MacOSX.

    • [^] # Re: Pas de problèmes avec Gnome Shell | La situation sur le Desktop est meilleur que par le passé

      Posté par . Évalué à 0. Dernière modification le 13/04/12 à 14:04.

      Pour ma part, je dis que GNU/Linux n'est pas prêt pour le Desktop mais la situation est meilleur que par le passé.

      Si on n'y croit pas un minimum, ça ne marchera jamais ;)

      Les distributions dites "desktop michou compliant à du 200% à l'heure" ne sont pas prètes pour le "desktop". Je crois qu'il suffit d'une distribution qui ne bouge pas trop, de la stabilité quoi.

    • [^] # Re: Pas de problèmes avec Gnome Shell | La situation sur le Desktop est meilleur que par le passé

      Posté par . Évalué à 2.

      Effectivement je me suis trompé : j'ai oublié de supprimer le bout de phrase parlant de Gnome3/Unity : il y avait une suite que j'ai supprimé pour ne pas en rajouter une tartine.

      En fait Unity me gène surtout pour la mise à jour de la machine de mon épouse. Si elle n'aime pas/ne s'en sort pas je ne sais pas trop ce que je vais faire … lui payer un MAC ?

    • [^] # Re: Pas de problèmes avec Gnome Shell | La situation sur le Desktop est meilleur que par le passé

      Posté par . Évalué à 2. Dernière modification le 13/04/12 à 14:47.

      Pour ma part, je dis que GNU/Linux n'est pas prêt pour le Desktop mais la situation est meilleur que par le passé.
      On a avancé avec Ubuntu, qui, bien que décrié par plein de monde, a permis d'avoir un desktop pas trop compliqué à prendre en main. Pour moi, le fgrand apport d'Ubuntu a été de démocratiser Linux. On avait une distrib plutôt stable etpas trop en retard par rapport au reste du monde. Mais là depuis quelques temps je trouve qu'on a bien reculé : sortie de Gnome3 avec Gnome Shell un peu prématurée, sans les outils qui permettraient de la customiser à son gout par exemple. Globalement on fait des outls qui en font plus, mais de plus en plus complexes, qui interagissent entre eux, mais on ne prend pas le temps de stabiliser l'ensemble ce qui fait au final que plus rien ne marche.

  • # slackware ?

    Posté par . Évalué à 3.

    Je ne suis qu'un tout petit mais, pourquoi ne pas essayer slackware ? C'est un peu chiant au niveau des softs aux débuts parce qu'il faut fignoler mais, une fois que c'est configuré, ça ne bouge plus.

    Debian, redhat (centos, scientific) sont pas mal pour du desktop. On se retrouve avec un firefox 10.0.3 esr sous rhel 6, c'est robuste. Puis, pas obligé d'installer tous les paquets, on peut se retrouver avec un truc minimal aussi ;)

    • [^] # Re: slackware ?

      Posté par . Évalué à 2.

      Je ne suis qu'un tout petit mais, pourquoi ne pas essayer slackware ? C'est un peu chiant au niveau des softs aux débuts parce qu'il faut fignoler mais, une fois que c'est configuré, ça ne bouge plus.

      Le problème ne tient pas uniquement à la distribution. Il y a aussi ce qui tourne par dessus. Et puis pour un portable je risque de devoir refaire la même chose que pour Arch : tout compiler/configurer à chaque mise à jour.

    • [^] # Re: slackware ?

      Posté par . Évalué à 1.

      Dans l'absolu CentOS ou Debian stable c'est bien. Mais en fait non. Ou alors pour du desktop trèèèès basique.

      J'étais dans cette situation. Mes parents sous Fedora (Gnome 2). Hors de question de les passer sous Gnome 3. Interface trop innovante, pas trop stable et PC trop peu puissant de toute façon. J'ai voulu essayer CentOS qui aurait été génial car très stable et au moins ça n'aurait pas bougé pendant des années. Mais si on veut des logiciels récents comme Firefox, VLC, Transmission, K3b, Wine et Shotwell il faut passer par des installations manuelles, des compilations ou des de différents dépôts souvent incompatibles entre eux. Bref la merde.

      • [^] # Re: slackware ?

        Posté par . Évalué à 2. Dernière modification le 13/04/12 à 18:58.

        Dans l'absolu CentOS ou Debian stable c'est bien. Mais en fait non. Ou alors pour du desktop trèèèès basique.

        Qu'est-ce que tu entends par desktop basique ? Y a tout ce qu'il faut.

        firefox-10.0.3-1.el6_2.x86_64
        transmission est dans epel, k3b est dispo, wine est dans epel. Puis pour le reste suffit de recompiler les srpm de fedora. Si je regarde vlc, y a un paquet sur le site officel : http://www.videolan.org/vlc/download-redhat.html

        Et y a encore plus de paquets dans Debian…

        Et oui, ça fait des chouettes "desktop" (faut regarder sur le site du type, y a plusieurs billets) : http://www.dedoimedo.com/computers/centos-desktop-cool.html

        • [^] # Re: slackware ?

          Posté par . Évalué à 1.

          Ok transmission a dû arrivé après mes recherches.
          Par contre K3b, c'est la version 1.0…
          Le paquet VLC, c'est un lien vers la version 0.9.9 sur RPMForge (de quoi bien foutre la merde avec EPEL).
          Compiler des SRPM ? Je veux pas me compliquer la vie. Je suis pas en permanence devant le PC de mes parents. Je veux juste des Màj de sécurité facile à faire.
          Quant bien même, le plus important était Shotwell pour gérer l'APN. Et ça n'est pas dispo et la compilation semble impossible car pas compatible avec les libs de CentOS 6.

      • [^] # Re: slackware ?

        Posté par (page perso) . Évalué à 1.

        man xfce4-session gnome-session-fallback

  • # Debian stable

    Posté par (page perso) . Évalué à 10.

    Si tu n'aimes plus passer du temps à tweaker ton OS, prend un OS qui n'évolue pas souvent. Debian stable est la référence absolue dans ce domaine. Tu n'auras pas les dernières version des paquets, mais tu peux être à peu près certain que les bugs majeurs seront corrigés, et que chaque mise à jour ne t'en n'apportera pas 50 de plus.

    • [^] # Re: Debian stable

      Posté par (page perso) . Évalué à 3.

      Le seul reproche que je peux faire à debian en desktop stable c'est le navigateur.

      Ce n'est pas la faute de debian, si aujourd'hui un navigateur doit être mis aussi souvent à jour que la base anti-virus d'un windows, mais pour avoir un navigateur à jour (comprendre chromium ou firefox) faut un peu bidouiller. Pas grand chose, mais un peu quand même.

      • [^] # Re: Debian stable

        Posté par (page perso) . Évalué à 2.

        Je me demande s'il n'y a pas des dépôts pour ça?

        • [^] # Re: Debian stable

          Posté par (page perso) . Évalué à 9.

          Je me demande s'il n'y a pas des dépôts pour ça?

          il y'a mozilla.debian.net :

          % apt-show-versions -a iceweasel
          iceweasel 11.0-4~bpo60+1 install ok installed
          iceweasel 3.5.16-11 squeeze ftp.fr.debian.org
          iceweasel 3.5.16-13 squeeze security.debian.org
          iceweasel 3.5.16-13 proposed-updates ftp.fr.debian.org
          iceweasel 3.5.16-13 squeeze-proposed-updates ftp.fr.debian.org
          iceweasel 10.0.3esr-3 wheezy ftp.fr.debian.org
          iceweasel 10.0.3esr-3 sid ftp.fr.debian.org
          iceweasel 11.0-4~bpo60+1 squeeze-backports mozilla.debian.net
          iceweasel 11.0-4 experimental ftp.fr.debian.org
          iceweasel 12.0~b4-1 experimental mozilla.debian.net

        • [^] # Re: Debian stable

          Posté par . Évalué à 3.

          backports.debian.org est la solution.

          deb http://backports.debian.org/debian-backports squeeze-backports main
          à rajouter dans /etc/apt/source.list

          c'est ultra stable, j'ai installé chez des gens non spécialistes dont ma femme et elle trouve ça très pratique même si elle dispose d'un windows 7 pour illustrator car inkscape n'est encore au niveau même si ça a bien progressé.

      • [^] # Re: Debian stable

        Posté par (page perso) . Évalué à 0.

        Euh, pourquoi tu voudrais mettre à jour le navigateur plus souvent que le reste des applications ? Du coté de chez mozilla il y a certes le mépris total de la gestion de l'ascendant dans les greffons, mais heureusement, debian package également les plus courants.

        Pour les autres navigateur, je ne sais pas. J'utilise le IceWeasel de base sous debian (avec quelques greffons packagés), et le firefox officiel sous arch. La différence majeur dans mon expérience utilisateur, c'est que firefox à maintenant le mauvais goût de retirer le http:// des url.

        • [^] # Re: Debian stable

          Posté par . Évalué à 6.

          firefox à maintenant le mauvais goût de retirer le http:// des url

          Dans about:config, mettre la variable browser.urlbar.trimURLs à false pour conserver l'affichage de http://

          • [^] # Re: Debian stable

            Posté par (page perso) . Évalué à 1.

            Merci !!

            There is no spoon...

          • [^] # Re: Debian stable

            Posté par (page perso) . Évalué à 2.

            Merci. Une idée sur la motivation de ce comportement débile ?

            • [^] # Re: Debian stable

              Posté par (page perso) . Évalué à 3.

              La plupart des gens ignorent le sens du préfixe « http:// ». Ça s'appelle du nivellement par le bas.

              • [^] # Re: Debian stable

                Posté par (page perso) . Évalué à 5.

                On peut aussi voir que par défaut, dans un navigateur web, c'est du HTTP, et qu'il n'y a pas de raison de l'indiquer comme mon navigateur de fichier n'indique pas file:///home/xavier pour mon répertoire personnel sur mon disque alors qu'il indique bien ftp://example.com ou ssh://xavier@example.com.

                « Rappelez-vous toujours que si la Gestapo avait les moyens de vous faire parler, les politiciens ont, eux, les moyens de vous faire taire. » Coluche

                • [^] # Re: Debian stable

                  Posté par (page perso) . Évalué à -2.

                  Mais en revanche, quand c'est du HTTPS, on l'indique ?

                  • [^] # Re: Debian stable

                    Posté par (page perso) . Évalué à 5.

                    Ça me semble logique pour indiquer à l'utilisateur que sa communication est chiffrée (l'indication de la confiance accordée au certificat se fait à l'aide du code de couleur, mais on peut très bien avoir une communication chiffrée sans ça).

                    « Rappelez-vous toujours que si la Gestapo avait les moyens de vous faire parler, les politiciens ont, eux, les moyens de vous faire taire. » Coluche

                    • [^] # Re: Debian stable

                      Posté par . Évalué à 0.

                      D'ailleurs un code de couleur c'est génial pour les daltoniens…

                      Tous les contenus que j'écris ici sont sous licence CC0 (j'abandonne autant que possible mes droits d'auteur sur mes écrits)

                  • [^] # Re: Debian stable

                    Posté par . Évalué à 2.

                    Si ça permet de faire prendre conscience à l'utilisateur qui regarde pas le chtit verrou en bas à droit qu'il utilise https pourquoi pas… (ya un truc spécial dans la barre d'adresse, c'est important)

                    Après moi ça m'irrite aussi et je réactive cet affichage.

                • [^] # Re: Debian stable

                  Posté par . Évalué à 0. Dernière modification le 14/04/12 à 17:54.

                  Qu'on trim les URL pour les fichiers locaux ouvert par un programme qui tourne sur le même hôte (pléonasme inside), d'accord. Mais virer http:// c'est vraiment crier haut et fort "Vive le web 2.0, vive google, vice facebook" : http, local, il n'y a pas de différence !

                  • [^] # Re: Debian stable

                    Posté par (page perso) . Évalué à 6.

                    Mais ça n'a rien à voir, mon navigateur de fichier ne commence à préfixer le chemin si je suis dans un dossier distant ou mon dossier dropbox/syncany/… ou quand je tape ssh example.com au lieu de ssh ssh://example.com (qui d'ailleurs ne marche pas chez moi) De la même façon, le navigateur n'a pas à distinguer les fichiers sur localhost ou ailleurs. On parle d'afficher ou non le protocole par défaut d'une application, je pense que c'est logique et les gens font bien la différence parce que j'en connais très peu qui ont un dossier google.com à la racine.

                    « Rappelez-vous toujours que si la Gestapo avait les moyens de vous faire parler, les politiciens ont, eux, les moyens de vous faire taire. » Coluche

                  • [^] # Re: Debian stable

                    Posté par (page perso) . Évalué à 1.

                    http, local, il n'y a pas de différence !

                    Si: file:// pour le local.
                    ftp (ou un autre) ajoute ftp:// par défaut
                    ssh ajoute ssh:// par défaut
                    telnet ajoute telnet:// par défaut
                    lynx ajoute http:// par défaut
                    C'est quoi qui dérange avec seulement http? parce qu'il y a un programme qui ne se nomme pas "http" par rapport à mes autre exemple, faudrait changer? bon, on a déjà "httpd", on va faire un programme "http" alors!

                    Bref : c'est plutôt normal, classique, rien de neuf.

        • [^] # Re: Debian stable

          Posté par (page perso) . Évalué à 1.

          Pouvoir lire correctement les vidéos en HTML 5 sans que ça plante?

      • [^] # Re: Debian stable

        Posté par . Évalué à -5.

        Le seul reproche que je peux faire à debian en desktop stable c'est le navigateur.
        Qu'est-ce qui t'empêche d'installer le tar.gz de mozilla.org?
        Extraction dans /opt ou /usr/local… tu fais un raccourci/lien symbolique du script qui appelle firefox-bin sur ton bureau pour avoir l'icône qui va bien et roulez jeunesse.

        Non t'as raion, achète une licence Windows ou un Mac, la gratuité et encore moins la liberté ne justifie pas cet "effort".

        -->[]

    • [^] # Re: Debian stable

      Posté par . Évalué à 3.

      Une Debian stable avec Iceweasel/Firefox et Libreoffice dans une version backportée (c'est-à-dire dans une version récente), sans oublier les dépôts multimedia. Éventuellement un noyau backporté pour la prise en charge du matériel récent (noyau 3.2 actuellement).

      C'est ce que j'utilise au boulot sur du matériel récent (Dell Latitude E6220) et tout fonctionne parfaitement.

    • [^] # Re: Debian stable

      Posté par . Évalué à 2.

      Pour moi, avant Unity, Ubuntu était la distrib qui me convenait : 2 mises à jour par an, et les premières mises à jour que j'ai faites sur le PC de mon épouse se sont passées sans problème. Je n'ai juste pas fait la mise à jour vers Unity pour le moment parce que je me demande ce que ça va donner. Debian stable à mon gou est un peu trop stable. Si une mise à jour avbait lieu tous les ans, ça m'irait, mais là c'est un peu trop long. Puis j'aime pas administrer une Debian: Je n'accroche pas à la logique de la distribution.

      • [^] # Re: Debian stable

        Posté par (page perso) . Évalué à 2.

        Peut-être une ubuntu LTS alors dans ce cas? Ou une RHEL/CentOS?

        En tous cas, comme dit plus bas, le secret, c'est le LTS.

        • [^] # Re: Debian stable

          Posté par . Évalué à 2.

          LTS : si je n'avais pas eu des problèmes d'affichage ou d'utilisation de Wine, avec la LTS d'Ubuntu, je l'aurais laissé sur la machine de mon épouse.

  • # If it ain't broken, don't fix it.

    Posté par . Évalué à 10.

    J'ai la solution à ton problème: Arrête les mises à jour !

    Je sens bien que je vais me faire sauvagement moinser et que chacun risque d'y aller de son petit gnia-gnia-gnia, qui pour la sécurité, qui pour les nouvelles features, et que l'on va encore me traiter "d'homme des cavernes" ou de je ne sais quoi d'autre.

    Au bout d'un moment, les mises à jour, ça sert à quoi ? Si ta machine marche correctement et fais ce que tu veux qu'elle fasse, les updates ne servent strictement à rien, si ce n'est à te faire perdre ton temps et potentiellement casser ce qui marchait.

    Alors à moins d'avoir une raison précise pour mettre a jour, tu es meilleur éteint avec ce que tu as déjà.

    • [^] # Re: If it ain't broken, don't fix it.

      Posté par (page perso) . Évalué à 7.

      gnia-gnia-gnia… et les mises à jour de sécurité, les nouvelles features tu en fais quoi ? Tu t'assoies dessus avec ton séant d'homme des cavernes ?

    • [^] # Re: If it ain't broken, don't fix it.

      Posté par . Évalué à 10.

      Passe a debian stable, les seules mise a jour que tu auras sont celles qui concernent la sécurité, et elles ont été testées sérieusement.

    • [^] # Re: If it ain't broken, don't fix it.

      Posté par . Évalué à 6. Dernière modification le 13/04/12 à 13:47.

      J'ai la solution à ton problème: Arrête les mises à jour !

      A mon avis tu risques de te mordre les roubignoles si tu veux installer un nouveau soft par après… Surtout pour une machine de bureau. Tu vas pas mettre ta machine à jours pendant X temps et puis un jour tu vas avoir l'envie d'essayer un nouveau soft qui va te demander de mettre les 3/4 de ta distro à jour.

      Peut-être prendre une bonne distribution :)

    • [^] # Re: If it ain't broken, don't fix it.

      Posté par . Évalué à 2.

      J'ai la solution à ton problème: Arrête les mises à jour !

      Oui, enfin vu la stabilité des API desktops sur Linux, le jour où il voudra utiliser une nouvelle application ça risque fort de ne pas marcher!

      Je pense que son problème est d'avoir utiliser Kubuntu: un exemple Kubuntu est passé en KDE4 par défaut avec la version 4.1.2, PCLinuxOS est passé à KDE4 avec la version 4.4.2 ET ils ont désactivé Nepomuk par défaut.

      Bref, il y a des distributions qui se prétendent "grand public" et d'autres qui le sont..

      Soit dit en passant, c'est quand même malheureux que le projet KDE ne soit pas fichu de définir par eux-même un sous-ensemble stable de leur projet mais que ce sont les distributions qui fassent le boulot..

      • [^] # Re: If it ain't broken, don't fix it.

        Posté par . Évalué à 2.

        j'ai arrêté les mis a jour (sauf du noyau) , et le jour ou j'ai besoin d'un soft bledding edge : je le compile ! tous simplement.

        • [^] # Re: If it ain't broken, don't fix it.

          Posté par . Évalué à 3.

          Compréhensible, mais triste non?

          • [^] # Re: If it ain't broken, don't fix it.

            Posté par . Évalué à 2.

            Compréhensible, mais triste non?

            Ça renforce les idées d'Ingo Molnar, maintenant à partir du moment ou les distributions Linux ne sont pas fichu de se mettre d'accord sur un (et un seul) jeux d'outil pour le packaging, j'ai comme un doute pour maintenir une API "desktop" commune.

      • [^] # Re: If it ain't broken, don't fix it.

        Posté par . Évalué à 4.

        Oui, enfin vu la stabilité des API desktops sur Linux, le jour où il voudra utiliser une nouvelle application ça risque fort de ne pas marcher!

        Un truc tout bête : le support d'un pilote de clé wifi USB valable pour une version N de noyau alors que ma distrib a la version N-4 … :). Autre exemple : changement d'imprimante, avec pilote intégré à la version N+12 de Cups, qui lui est intégré à la version N+2 de la distrib.

        • [^] # Re: If it ain't broken, don't fix it.

          Posté par . Évalué à 2.

          Note pour tant premier cas, mettre à jour le noyau c'est, paradoxalement, probablement ce qu'il y a de moins risqué Linus prenant très au sérieux la compatibilité ascendante.

          Enfin il y a des gros loupés parfois quand même: je me souviens qu'il a intégré des changements dans les options de montage par défaut des FS, ce qui me parait plutôt malsain.

          • [^] # Re: If it ain't broken, don't fix it.

            Posté par . Évalué à 2.

            Oui, mais faire une mise à jour noyau en dehors de ce que fait la distrib, c'est peut-être pas forcément la meilleure chose à faire quand on veut garder une certaine cohérence.

        • [^] # Re: If it ain't broken, don't fix it.

          Posté par . Évalué à 3.

          Ben passe a windows tu vas voir c'est rigolo la quantite de matos qui ne sont plus supporte par 7 et puis je voudrais le voir ton portable qui date de 5 ans avec ce gros bousin…

          Ne parlons meme pas de MacOSX amuse toi a le faire tourner sur le portable de ta femme ca va etre rigolo. Ah mais non la tu es pret a investir et a acheter un truc tout neuf et a la forcer a apprendre un nouveau truc mais c'est pas la meme chose tu auras payer pour…

          • [^] # Re: If it ain't broken, don't fix it.

            Posté par . Évalué à 2.

            Tu joues à Zenitram ?

            Ben passe a windows tu vas voir c'est rigolo la quantite de matos qui ne sont plus supporte par 7 et puis je voudrais le voir ton portable qui date de 5 ans avec ce gros bousin…

            Xp tourne toujours dessus, et je peux lancer un tas de softs récents. Pour 7, je suis quasi certain de pouvoir l'installer. Mon portable n'est pas si vieux que ça (il doit avoir 3 ans), et au taf ertains ont le même avec windows 7 installé dessus.

            Ne parlons meme pas de MacOSX amuse toi a le faire tourner sur le portable de ta femme ca va etre rigolo.
            je sais qu'on est Vendredi mais là tu exagères …

            tu es pret a investir et a acheter un truc tout neuf et a la forcer a apprendre un nouveau truc mais c'est pas la meme chose tu auras payer pour…

            1/ Payer : je suis prêt à payer pour une distribution stable convenant à mes besoins.
            2/ Tôt ou tard ma femme sera forcée d'apprendre un nouveau truc : Gnome2 est mort, il faudra passer à autre chose, donc la question à moyen terme se pose.
            3/ je répète : je suis prêt à payer pour un truc qui me convient, et tu remarqueras que je n'ai pas encore payé pour un mac : la tentation est grande, mais pour l'instant je résiste (j'ai pas encore exploré toutes les pistes, il me reste FreeBSD et ses dérivés que je dois tenter d'installer). Pour moi acheter un MAC, ce serait soutenir une vision de l'informatique à laquelle je n'adhère pas, et c'est pour l'instant la seule raison qui me retient.

            • [^] # Re: If it ain't broken, don't fix it.

              Posté par . Évalué à 0.

              Xp tourne toujours dessus

              super bleeding edge.

              Pour 7, je suis quasi certain de pouvoir l'installer.

              Installer peut etre mais sais tu que 7 n'a plus ta sacro sainte barre de menu (comme tu l'appelles) mais un dock? Donc si l'on suit ta logique tu peux pas plus passer a 7 que a Unity…

              • [^] # Re: If it ain't broken, don't fix it.

                Posté par . Évalué à 2.

                Xp tourne toujours dessus

                super bleeding edge.

                Et alors? Ça marche et pour le moment il y a toujours des mise à jour de sécurité (pour 2 ans encore je crois).
                Dans mon entreprise ils sont en train de remplacer les portables: devines quel OS ils mettent dessus?
                XP!
                Et je peux te dire que ça ne dérange personne (par contre devoir se garder un IE6 pour les sites web interne là oui c'est pénible.),
                je n'ai entendu aucune plainte, enfin si contre les portables qui sont pas terribles, mais pas contre l'OS: personne n'en a rien a faire de Windows7..

                Donc KDE, Gnome, pas en entreprise merci, on veut des trucs qui durent..

                • [^] # Re: If it ain't broken, don't fix it.

                  Posté par . Évalué à 3.

                  Sous linux, il faut avoir le dernier truc qui viens de sortir mais pour windows on prend l'un des plus vieux, on s'installe les logiciels à la main on les mets plus ou moins à jour au petit bonheur la chance et on est heureux ?

                  Donc KDE, Gnome, pas en entreprise merci, on veut des trucs qui durent..

                  Le bureau de XP il va connaître une grosse mis à jour dans 2 ans au passage à Vista quand XP ne seras plus supporté. Vous ne passerais pas à Vista ? Le truc qui "dure" seras complètement changé pour un dock et un menu démarré totalement revu. Mais bon d'ici là 8 seras sorti, le bureau est encore totalement différent. Bref ce que tu annonce comme quelque chose qui dure change actuellement à chaque version de Windows (en 2007, en 2009 et cette année). Pour les comparaisons KDE 3 est sortie en 2002 et KDE 4 est sortie en 2008, la version 5 n'a, il me semble, pas encore de date de sortie. Pour Gnome la version 2 est sortie en 2002 et la version 3 en 2011 pas de version 4 de prévu pour le moment. Franchement c'est pas se foutre de la gueule de tes interlocuteurs d'affirmer que chez Microsoft "ils font des trucs qui durent" ?

                  Dans mon entreprise ils sont en train de remplacer les portables: devines quel OS ils mettent dessus?

                  Cool est en 2014, toute la boite se rue sur Seven avant que trop de failles de sécurité d'XP ne sortent c'est ça ?

                  Tous les contenus que j'écris ici sont sous licence CC0 (j'abandonne autant que possible mes droits d'auteur sur mes écrits)

                  • [^] # Re: If it ain't broken, don't fix it.

                    Posté par . Évalué à 3.

                    Sous linux, il faut avoir le dernier truc qui viens de sortir mais pour windows on prend l'un des plus vieux, on s'installe les logiciels à la main on les mets plus ou moins à jour au petit bonheur la chance et on est heureux ?

                    Bin oui: c'est stable et ça marche.

                    Le bureau de XP il va connaître une grosse mis à jour dans 2 ans au passage à Vista

                    Non, on passera a Seven. Certes, au début s'adapter a l'interface sera un problème, mais bon tant que la base est stable et qu'on peut installer les derniers logiciels sans qu'ils cassent le reste..

                    Franchement c'est pas se foutre de la gueule de tes interlocuteurs d'affirmer que chez Microsoft "ils font des trucs qui durent" ?

                    Bah non, 1) il y a des mises a jour de sécurité sur XP 2) on peut installer les dernières applications (à part les jeux mais ça on s'en fout) donc oui ça dure.
                    Si tu utilise un vieux Linux, tu fais comment pour installer les dernières applications? Je ne crois pas que RHEL soit très souple la dessus..

                    • [^] # Re: If it ain't broken, don't fix it.

                      Posté par (page perso) . Évalué à 4.

                      Je ne crois pas que RHEL soit très souple la dessus..

                      Si tu compile tout en statique comme on le fait sous Windows, ça devrait passer.

                      « Rappelez-vous toujours que si la Gestapo avait les moyens de vous faire parler, les politiciens ont, eux, les moyens de vous faire taire. » Coluche

                      • [^] # Re: If it ain't broken, don't fix it.

                        Posté par . Évalué à 4.

                        Oui enfin tout compiler en statique, utiliser une machine virtuelle ce n'est pas très pratique!
                        Ca ne répond pas au besoin: avoir un OS stable ou tu peux installer les dernières applications de manière simple en étant raisonnablement sûr que l'OS et les appli existantes vont rester stable.

                        Windows XP répond à peu près à ce besoin, sous Linux je ne sais pas faire simplement.

                        • [^] # Re: If it ain't broken, don't fix it.

                          Posté par (page perso) . Évalué à 4. Dernière modification le 15/04/12 à 20:47.

                          Oui enfin tout compiler en statique,

                          Pourtant énormément de softs sous Windows sont livrés comme ça, c'est que ça ne doit pas être si chiant que ça, et surtout, c'est le prix de l'indépendance des bibliothèques du système. D'ailleurs, il y a même plein de softs qui sont livrés avec leur version de la JVM.

                          « Rappelez-vous toujours que si la Gestapo avait les moyens de vous faire parler, les politiciens ont, eux, les moyens de vous faire taire. » Coluche

                          • [^] # Re: If it ain't broken, don't fix it.

                            Posté par . Évalué à 4.

                            Pourtant énormément de softs sous Windows sont livrés comme ça,

                            OK, j'aurais du mieux m'exprimer: ils sont livrés comme ça donc l'utilisateur n'a rien à faire.
                            Si tu es obligé de compiler toi-même tes applications sous Linux, ce n'est pas le même travail.

                            • [^] # Re: If it ain't broken, don't fix it.

                              Posté par (page perso) . Évalué à 3.

                              Tu peux aussi les demander à celui qui te fournit le soft, si personne ne lui demande, il y a peu de chance qu'il le fasse sans raison.

                              « Rappelez-vous toujours que si la Gestapo avait les moyens de vous faire parler, les politiciens ont, eux, les moyens de vous faire taire. » Coluche

                          • [^] # Re: If it ain't broken, don't fix it.

                            Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                            J'ai parcouru presque tout le journal pour voir si Ce sujet des bibliothèques et dépendances était proposé.

                            C'est je crois une des raisons principales de la question de la stabilité au sens large de Linux, il y a une mécanique implacable de "fuite en avant" :

                            1. Tel logiciel est nouvellement développé
                            2. il prend la dernière version la plus à jour de la bibliothèque libTartempionBleedingEdge
                            3. Une distrib qui veut mettre ce logiciel nouveau et pratique à disposition une fois qu'il commence à être connu intègre la version libTartempionBleedingEdge, dans le meilleur des cas en concurrence avec libTartempionOldSchool, si pas de conflit.
                            4. La version OldSchool est deprecated parce que plus de logiciels utilisent BleedingEdge : qui corrige des failles de sécurité et apporte des fonctions supplémentaires ET casse la compatibilité ascendante
                            5. Les logiciels sont à recompiler/migrer/retester avec la version BleedingEdge
                            6. C'est un Enorme effort qu'on fait bien seulement pour ce qu'on veut maintenir - grosso modo ce qui va être utilisé - et s'il y a des bonnes âmes
                            7. Tout le coeur vivant d'une distrib est poussé en version BleedingEdge qui poursuit sa stabilisation.
                            8. Retour à la case 1 avec la refonte d'un logiciel existant ou l'arrivée d'un nouveau (Thunderbird, Scribus, Blender, Gimp3.0 :-), etc….)

                            Il y a un conflit profond entre :
                            - Faire quelque chose de "supporté" et "maintenu" avec un engagement de sécurité de performance, etc…Dont les entreprises ont juste besoin.
                            - ET suivre les tendances pour innover.

                            Les solutions sont les suivantes pour l'auteur du journal :
                            - Rester sous Avoir du RedHat, c'est supporté ultra longtemps et très prudent, mais orienté entreprise et pas "user friendly" : exit pas mal de logiciels end user
                            - Prier pour que la promesse Ubuntu se réalise : se veut être le timing parfait de mises à jour (2 ans, version tous les ans, etc…) et de support (5 ans). C'est ambitieux mais si l'industrialisation du logiciel progresse on aura moins de bug et plus . C'est tout le sens de leur infrastructure de test (build quotidien, smoke tests, tests unitaires avec grosse couverture, etc…)
                            - Passer sous un OS qui fait cette promesse : MacOS ou Windows, qui quoi qu'on en dise est beaucoup plus lent à évoluer que Linux (il est vrai à cause
                            - Peut être passer sous Debian : je ne connais pas assez
                            - Monter une infrastructure ou tous les logiciels sont compilés en statique vis à vis des bibliothèques qui bougent, en dynamique vers des versions majeures qui bougent moins (LibC ? etc…). C'est plus gros mais si ça marche aujourd'hui, ça marche vraisemblablement dans 5 ans et CA COHABITE facilement.

                            Exemple : J'ai installé aujourd'hui même sur mon Seven du boulot graphviz, et patatra premier lancement erreur bug indescriptible avec des Assemblyx, il faut installer un package C++ version machin, je l'installe et ça marche pas…Résultat, abandon de graphviz au boulot parce qu'ils ont pas compilé le binaire Windows EN STATIQUE ou qu'ils dépendent d'un truc tiers dont ils n'ont pas la gérance….

                            Comment faire ? Est-ce que techniquement aujourd'hui c'est VRAIMENT possible de concevoir une bibliothèque qui résiste au temps, c'est à dire qui est extensible et dit ce qu'elle sait faire et ne sait pas faire pour pouvoir survivre plus longtemps ?

                            • [^] # Re: If it ain't broken, don't fix it.

                              Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                              Je n’ai pas de réponse à apporter aux questions que tu soulèves, mais je voudrais simplement rappeler que, à la base, rien n’oblige à n’avoir que la version « BleedingEdge » d’une bibliothèque. Plusieurs versions d’une bibliothèque peuvent cohabiter naturellement sur le même système, il n’y a aucune raison pour que l’installation de la dernière version provoque le remplacement de la version précédente.

                            • [^] # Re: If it ain't broken, don't fix it.

                              Posté par . Évalué à 3.

                              Comment faire ? Est-ce que techniquement aujourd'hui c'est VRAIMENT possible de concevoir une bibliothèque qui résiste au temps, c'est à dire qui est extensible et dit ce qu'elle sait faire et ne sait pas faire pour pouvoir survivre plus longtemps ?

                              Ben oui, à partir du moment ou on garde la compatibilité ascendante.

                  • [^] # Re: If it ain't broken, don't fix it.

                    Posté par . Évalué à 2.

                    ous linux, il faut avoir le dernier truc qui viens de sortir mais pour windows on prend l'un des plus vieux, on s'installe les logiciels à la main on les mets plus ou moins à jour au petit bonheur la chance et on est heureux ?

                    Non, sous Windows, tu peux faire tourner des logiciels assez récents sans avoir à mettre à jour l'OS. Tu peux faire cohabiter des logiciels anciens avec des logiciels récents sans problème. Sous Linux, si tu veux par exemple faire une mise à jour de Wine parce qu'il y a un problème pour faire tourner un soft Windows, tu es obligé de faire une mise à jour complète de la distrib (ou de recompiler le truc toi même). Et ça ça peut poser problème. J'ai pris l'exemple de Wine, mais c'est valable pour beaucoup de softs.

                    • [^] # Re: If it ain't broken, don't fix it.

                      Posté par (page perso) . Évalué à 4.

                      Sous Linux, si tu veux par exemple faire une mise à jour de Wine

                      Tu te fous de la gueule du monde là ?

                      Tu connais PlayOnLinux ? Il gère autant de version de wine que tu veux, d'ailleurs c'est le principe, utiliser la version de Wine la plus adaptée au logiciel…

                      • [^] # Re: If it ain't broken, don't fix it.

                        Posté par . Évalué à 2.

                        Tu te fous de la gueule du monde là ?
                        Non

                        Tu connais PlayOnLinux ? Il gère autant de version de wine que tu veux, d'ailleurs c'est le principe, utiliser la version de Wine la plus adaptée au logiciel…

                        Je ne le connaissais pas quand j'ai fait la mise à jour de la dernière LTS vers N+1. J'ai lu des choses dessus bien après la mise à jour. Par contre ne te focalise pas sur Wine : ce n'est qu'un exemple. Je parle de Wine parce que c'est le cas dont je me souviens mais ça arrive que des bugs ne soient pas corrigés à une version n d'un logiciel mais à version n+1.

                • [^] # Re: If it ain't broken, don't fix it.

                  Posté par . Évalué à 0.

                  Oui ca marche mais il dit qu'il veut tester les trucs recents donc il y a conflits. Soit tu fais du beeding-edge et tu vas avoir des merdes soit tu fais du stable.
                  C'est comme un peu tout dans la vie, tu peux pas avoir le beurre et l'argent du beurre.

              • [^] # Re: If it ain't broken, don't fix it.

                Posté par . Évalué à 2.

                Installer peut etre mais sais tu que 7 n'a plus ta sacro sainte barre de menu (comme tu l'appelles) mais un dock? Donc si l'on suit ta logique tu peux pas plus passer a 7 que a Unity…

                Pourquoi ? Quelle est ma logique selon toi ? Parce que je ne pense pas que tu l'aies compris.

            • [^] # Re: If it ain't broken, don't fix it.

              Posté par (page perso) . Évalué à 7.

              Tu joues à Zenitram ?

              Pour une fois que je suis rentré dans aucun troll, il faut quand même que mon nom apparaisse. Petit joueur : j'ai déjà eu le droit à un journal dédié à ma personne, un commentaire qui parle de moi quand je ne suis pas la, c'est très en bas de l'échelle.

              • [^] # Re: If it ain't broken, don't fix it.

                Posté par . Évalué à 3.

                Pour être franc avec toi, je m'attendais à ce que tu participes plus au débat, et j'ai été quelque peu déçu de ne pas te voir. Si j'ai dit ça c'est parce que tu me manquais :)

            • [^] # Re: If it ain't broken, don't fix it.

              Posté par (page perso) . Évalué à 0.

              1/ Payer : je suis prêt à payer pour une distribution stable convenant à mes besoins.

              Dans ce cas pourquoi ne pas passer par une SSLL qui adaptera ta distribution à ton besoin.

              Bonus : Tu pourra meme reverser le travail à la communauté.

              • [^] # Re: If it ain't broken, don't fix it.

                Posté par (page perso) . Évalué à 7.

                La différence de prix genre pour une licence Windows OEM tu as une heure de SSLL qui te sortira rien parce que c'est un peu court? L'inconvénient du libre, c'est que tu dois payer tout seul un développement spécifique, impossible de partager le prix. Alors le libre c'est bien, mais pas partout.

                • [^] # Re: If it ain't broken, don't fix it.

                  Posté par (page perso) . Évalué à 1.

                  impossible de partager le prix.

                  Ouais et c'est ce que je regrette, c'est dommage effectivement. Le libre offre une bonne manière pour les sociétés de financer un developpement mais ce n'est pas encore accessible ou répandu pour le particulier.

    • [^] # Re: If it ain't broken, don't fix it.

      Posté par . Évalué à 3.

      Outre les problèmes de sécurité, les mises à jour que j'ai effectué sur la machine de mon épouse ont servi à :
      - mieux gérer mon imprimante (quelques soucis lors de la première installation)
      - mieux gérer la carte graphique (quelques bugs d'affichage corrigé entre deux versions).

      Ensuite j'ai payé une nouvelle machine à mon épouse (un portable), et le support matériel était meilleur avec la dernière version d'Ubuntu de l'époque.

      Comme tu l'as remarqué, je ne me suis pas précipité pour la mise à jour vers Unity, et tant que je le pourrai, je laisserai en l'état. Mais si mon épouse me dit qu'elle a besoin de faire un truc qui est dans le version N+3 du soft qu'elle utilise, mais qui n'est pas dans la version d'Ubuntu installée, il faudra que je reconsidère la question (ou que je recompile le soft en question, mais à ce niveau là autant utilise Arch …).

      • [^] # Re: If it ain't broken, don't fix it.

        Posté par (page perso) . Évalué à 2.

        qui n'est pas dans la version d'Ubuntu installée

        Ubuntu n'offre pas de systeme de backport ?

      • [^] # Re: If it ain't broken, don't fix it.

        Posté par . Évalué à 3.

        Au fait tu as pense a installer ubuntu + cinnamon un gnome2 utilisant les libs de gnome3?

        C'est peut etre ca ta solution pour pas trop changer les habitudes de ta femme.

        • [^] # Re: If it ain't broken, don't fix it.

          Posté par . Évalué à 3.

          Ca fait beaucoup de choses à essayer, je vais tenter de me faire une liste de tout ce qui a été suggéré et je ferai un test de tout ça. Si le temps me permet de le faire, je vous ferai un petit journal en retour.

    • [^] # Re: If it ain't broken, don't fix it.

      Posté par . Évalué à 4.

      J'ai la solution à ton problème: Arrête les mises à jour !

      Sinon tu peux laisser ton ordinateur éteint. Tu verras, tu n'auras plus de problème ! :P

  • # Arch linux

    Posté par . Évalué à 4.

    Cela me fait penser à la mise à jour assez récente (en mars) du paquet ufw, les fichiers de configuration ont été déplacé (de /lib vers /usr) mais le script d'installation n'a pas prévu de les copier au nouvel endroit… Beaucoup et à vrai dire tout le monde utilisant ce paquet s'est retrouvé à devoir les copier à la main. Et pour ceux qui n'ont pas vu les avertissements lors de là mise à jour, des topics comme celui-ci ont fleuris.

    On peut voir les changements ici, et s'apercevoir qu'un "cp" des anciennes configurations n'était pas compliqué à faire. C'est la faute du mainteneur bien évidemment, mais cela fait parti des petits détails qui énervent.

    Ceci me rappelle ce blog. Au fil du temps, (arch) linux c'est toujours bien, mais qu'est ce que c'est chiant.

    • [^] # Re: Arch linux

      Posté par . Évalué à 5.

      Hier, il y a eu une maj consolekit qui a posé problème, en effet.
      Bon, c'est une archlinux, on peut s'attendre à ce genre de désagrément, et je connais bien vu que j'utilise depuis 2007 mais je me rend compte que :

      • j'arrive à maintenir un pc que j'utilise tous les jours en corrigeant rapidement de nombreux petits problèmes (même si ça prend 30 sec).

      • sur les pc que je n'utilise plus tous les jours, sous arch, quand je fais ma mise à jour tous les 2 mois, plein de petits problèmes apparaissent que je corrige normalement manuellement petit à petit sur ma machine principale

      • régulièrement, je perds 1 ou 2h quand j'ai un prob gênant (par ex : changement dans mkinitcpio, mon keymap n'était plus pris en compte au boot, problème pour taper ma passphrase)

      • je travaille maintenant et j'ai plus le temps de passer 1h pour ce genre de choses aléatoirement

  • # Debian

    Posté par (page perso) . Évalué à 8.

    je n'aime pas Debian, c'est pour ça que je ne l'ai pas choisi

    C'est un peu léger comme explication pour le rejet de la solution qui semblerait la plus appropriée à ce que tu recherches (stabilité).

    De mon coté c'est du debian stable au boulot et sur les ordis que je convertie dans mon entourage. C'est très bien pour ne pas avoir à se prendre la tête avec des mises à jours tous les 6 mois. Même après la sortie d'une nouvelle stable tu peux prendre ton temps avant de voir le support des màj de sécurité abandonné.

    Sur mon bureau perso, c'est une arch, pour faire joujou avec des versions de logiciel on ne peut plus récentes, en sachant que les màj peuvent te faire perdre des heures en configuration. Non pas que je ne fais rien de productif sur cette machine hein. Mais je prend les merdouille qui arrive par ci par là comme faisant partie du jeu qui consiste à trifouiller le système. :)

    • [^] # Re: Debian

      Posté par . Évalué à 2.

      Mon serveur est en stable, mais mon ordi de bureau est en testing et en deux ans, je ne me souviens pas d'avoir déjà vu qqchose se casser. Ah, si. Une histoire bizarre de dépendance avec des paquets …-extra-… devenus obsolètes, un peu agaçante à régler avec aptitude. Mais je ne suis pas sûr qu'il se serait passé quoi que ce soit si j'avais laissé ça traîner.

      (Certains disent même qu'unstable est stable au quotidien mais tout en recommandant une administration active…)

      Alors quand je dois conseiller une distribution à quelqu'un qui veut du linux, j'hésite : ubuntu (j'ai arrêté depuis longtemps et je ne connais pas assez l'interface pour le conseiller/dépanner), debian stable, debian testing ? (Je laisse de côté les autres pour lesquelles j'aurais encore plus de mal à procurer de l'assistance.)

      Je dois dire aussi que j'utilise Xfce et que je fais une bonne partie de la config (gestion de paquets surtout) en ligne de commande. Je suppose qu'avec une debian et Gnome on doit avoir tous les outils graphiques nécessaires, non ?

      Enfin, je ne sais pas trop ce qu'il en est des portables, mais il est vrai que si la gestion de puissance (veilles, économies d'énergies) posent problèmes, ou nécessitent une configuration manuelle fine, on peut dire que ce n'est "pas prêt". (De ce point de vue, je ne sais pas si les autres OS sont "prêts"…). On pourrait évoquer aussi les fonctions sans-fil mais c'est surtout un problème de pilotes, et autant du ressort des fabricants de matériels, et là, je ne sais pas si le libre peut faire mieux.

    • [^] # Re: Debian

      Posté par . Évalué à 1.

      Non seulement Debian stable, c'est stable mais en plus il faut vraiment le faire pour la casser, j'ai juste réussi à foutre en l'air le gdm3 en insistant lourdement pour installer une cg ATI en plus de ma nvidia. J'ai bien foutu en l'air le gdm (et à priori X) mais j'avais encore la ligne de commande pour réparer gdm, je l'ai réparé et recassé plusieurs fois de suite en faisant tous les trucs pas recommandé et finalement, j'ai mis LMDE… parce que j'avais envie de changer… Mais je vais repasser à Debian Wheezy en activant le mode testing dès que Wheezy et Gnome 3 sera dispo.
      Par contre ma fédora s'est cassée toute seule (\o/) à plusieurs reprises (2 en tout)… Bon j'imagine que j'y suis pour quelque chose mais je ne sais pas exactement quelle action m'a fait bousiller Fedora alors que je ne sais pas quelle action me ferait bousiller Debian (et pourtant j'ai cherché :D)
      Sinon Ubuntu c'est pareil, je l'ai jamais cassé… Mais j'utilises que les LTS…

      Julien_c'est_bien (y'a pas que Seb)

  • # Windows

    Posté par (page perso) . Évalué à -10.

    Moi ce sont tous ces petits problèmes intempestifs qui m'ont fait revenir à Windows.

    Allez-y, vous pouvez moinser.

    • [^] # Re: Windows

      Posté par (page perso) . Évalué à 4.

      Allez-y, vous pouvez moinser.

      Merci, on va pas se gêner…

    • [^] # Re: Windows

      Posté par . Évalué à 5.

      Malhereusement c'est ce que j'ai constaté autour de moi. Et lorsqu'on voit dans les salons dédiés aux logiciels libres que nombre de participants ont un MAC, c'est qu'il y a une raison.

      • [^] # Re: Windows

        Posté par (page perso) . Évalué à 10.

        c'est qu'il y a une raison.

        On voit aussi beaucoup d'ecrans brillants 16/10 eme, c'est qu'il y a une raison.

        • [^] # Re: Windows

          Posté par . Évalué à 6.

          pire on trouve de plus en plus de 16/9 !

          Il ne faut pas décorner les boeufs avant d'avoir semé le vent

        • [^] # Re: Windows

          Posté par . Évalué à 1.

          On s'en fout, ce n'est pas le sujet. Ou alors faut expliquer.

          • [^] # Re: Windows

            Posté par (page perso) . Évalué à 10.

            Ou alors faut expliquer.

            "Mangez de la merde : 90 milliards de mouches ne peuvent pas se tromper !"

            • [^] # Re: Windows

              Posté par . Évalué à 2.

              Quel est le rapport avec le fait que des gens se tournent vers un MAC ? Le raisonnement des libristes qui se tournent vers MAC est souvent que un MAC c'est une base UNIX, c'est stable, il y a du libre dessous et on peut utiliser les outils libres dessus. On branche et ça marche. Même si je n'adhère pas à la philosophie Apple et que certains fanboys exagèrent les qualités du MAC, on ne peut nier que ce constat est assez proche de la réalité. Quel rapport avec les mouches et la merde, ou avec les écrans plats ?

              • [^] # Re: Windows

                Posté par . Évalué à 7.

                Il veut dire que l'argument du nombre n'est pas une explication logique à un phénomène…

                Et l'exemple des écran brillant est typique d'un choix non fait par les acheteurs mais poussés par les constructeurs (on trouve très peu d'écrans mates car c'est plus chère à fabriquer du fait de la qualité nécessaire qui doit être supérieure et que ça réduirait leurs marges). Car outre le fait que ça soit beau à l'achat, c'est tout simplement inutilisable au moindre rayon de soleil (ce qui est un comble pour un portable qui n'est donc pas forcement prévu pour rester sur un bureau)

                • [^] # Re: Windows

                  Posté par . Évalué à 3.

                  Il veut dire que l'argument du nombre n'est pas une explication logique à un phénomène…

                  L'argument du nombre ne suffit pas, mais étayé par d'autres explications, ça peut être un indicateur. Il n'est pas à rejeter en bloc.

              • [^] # Re: Windows

                Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                un MAC c'est une base UNIX, c'est stable, il y a du libre dessous et on peut utiliser les outils libres dessus

                Oui, certains logiciels libres fonctionnent sur Mac… pour beaucoup il faut recompiler, avec toutes les emmerdes que cela peut donner.

                Pour répondre à l'auteur du journal, je dirai que Kubuntu n'a jamais été stable. il est préférable d'installer Ubuntu puis KDE (et éventuellement de virer Gnome).

                Ou bien, d'installer directement une distrib comme Debian, en stable, et en passant certains paquets en testing pour avoir des logiciels pas trop vieux. Ainsi, on a un système stable, et des logiciels récents.

                De plus, c'est facile de revenir à une version antérieur en choisissant les paquets. aptitude est parfaitement adapté à ce genre d'exercice.

                Voilà, pas d'excuses pour quitter Linux, bien au contraire.

                • [^] # Re: Windows

                  Posté par . Évalué à 2.

                  Kubuntu n'a jamais été stable. il est préférable d'installer Ubuntu puis KDE (et éventuellement de virer Gnome).

                  C'est pas la même chose ?!

                • [^] # Re: Windows

                  Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                  Pour répondre à l'auteur du journal, je dirai que Kubuntu n'a jamais été stable. il est préférable
                  d'installer Ubuntu puis KDE (et éventuellement de virer Gnome).

                  Je pense surtout qu'il est préférable de savoir de quoi on parle avant de l'ouvrir ;)

                  1) Kubuntu est très stable, je ne vois aucune différence avec ArchLinux
                  2) Ubuntu + KDE, c'est exactement la meme chose que Kubuntu…

                  • [^] # Re: Windows

                    Posté par . Évalué à 3.

                    Kubuntu a eu de gros problemes de stabilite avec des bugs tres specifiques a eu. Je me souviens d'un bug que j'avais signale upstream, qui etait corrige upstream et qui deux versions apres etait encore present sous kubuntu a cause de patch specifique a la distrub et non mis a jour.

                    Ce probleme a disparu et depuis KDE sous ubuntu/kubuntu (c'est la meme chose donc je vois pas trop comment installer l'un puis mettre les paquets pourraient avec la moindre influence…) est en effet tres stable. C'est amusant comme certains parceque une maison est un peu branlante (nepomuk) decris la ville (KDE) comme etant un champ de ruines…

                    • [^] # Re: Windows

                      Posté par . Évalué à 2.

                      Es-tu en train de me dire que j'ai fait ma mise à jour de kubuntu au mauvais moment, que j'aurais du encore attendre ? Quel indicateur de stabilité pour me signaler que je peux y aller sans problème? Et quid de kmail qui ne sait pas me convertir mes profils ?

                      • [^] # Re: Windows

                        Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                        Quel indicateur de stabilité pour me signaler que je peux y aller sans problème?

                        Je ne connais pas Ubuntu, mais le test me semble un bon indicateur, en cas de problème il suffit alors de remonter le problème et de revenir à la version précedente.

                        • [^] # Re: Windows

                          Posté par . Évalué à 2.

                          en cas de problème il suffit alors de remonter le problème et de revenir à la version précedente.

                          Comment faire pour revenir à une version précédente lorsqu'un soft a modifié les fichiers de conf qu'il utilise. Moi je sais, je fais des sauvegardes. Mais est-ce que la distrib ou le soft sauvegarde les confs qu'il a modifiées ?

                          • [^] # Re: Windows

                            Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                            Le lundi 16 avril 2012 à 16:42 +0200, totof2000 a écrit :
                            > Moi je sais, je fais des sauvegardes.

                            pareil, je fous ça sur un git mais effectivement ça serait interessant si c'etait de base dans les distrib, sous mandrake je me souviens avoir vu des X.conf.datedelamodif

                      • [^] # Re: Windows

                        Posté par (page perso) . Évalué à 1.

                        Et quid de kmail qui ne sait pas me convertir mes profils ?

                        Allez, je suis presque sur qu'avec un peu de bonne volonté, ca se fait en moins de 10 minutes avec KDE 4.7 et que ca fonctionne out of the box avec KDE 4.8…

                • [^] # Re: Windows

                  Posté par . Évalué à 2.

                  Debian, en stable, et en passant certains paquets en testing

                  Bof. M'est d'avis qu'une Squeeze + backports ça rocks achement mieux sur le desktop (que commencer à mixer du testing…). Et pour le vraiment bleeding edge, bah tu compiles toi-même…

              • [^] # Re: Windows

                Posté par . Évalué à 2.

                Quel est le rapport avec le fait que des gens se tournent vers

                Il est plus facile de voir la merde sous les chaussures du mec devant.
                Par contre c'est toujours l'odeur de nos semelles qui nous alertent.
                (…)

                ?

          • [^] # Re: Windows

            Posté par . Évalué à 3.

            comme pour les écran 16/9 brillants, ce n'est pas ce qui est le plus plébicité qui est forcément le plus ergonomique et le plus pratique. Ce n'est pas non plus parce que c'est vendu couramment que cela n'est pas une régression par rapport à l'ancien.

            dès qu'un truc marche plutôt bien, on ne sait pas s'en contenter : on veut faire "mieux"
            et on casse un truc correct pour tout refaire et au final on se retrouve avec un truc qui
            marche moins bien (voire plus du tout)

            ce n'est pas spécifique au monde du libre (heureusement ?), on retrouve la même chose chez Apple ou Microsoft.

            Only wimps use tape backup: real men just upload their important stuff on megaupload, and let the rest of the world ~~mirror~~ link to it

            • [^] # Re: Windows

              Posté par . Évalué à 2.

              plébicité

              Plébicité? Tu plaisante! Ce changement vient des vendeurs de portables qui voulaient baisser les coûts (bin oui, quand tu utilise le même aspect ratio pour des TV et des portables il y a moins de pertes).
              Le "plébicite" vient seulement du fait que les gens n'achètent pas si c'est trop cher: il n'y a qu'à voir le prix d'un portable avec un écran 1900*1200: ça calme..

              • [^] # Re: Windows

                Posté par (page perso) . Évalué à 5.

                Ce changement vient des vendeurs

                « Quand on pense qu'il suffirait que les gens ne les achetent pas pour que ça ne se vende plus. »

              • [^] # Re: Windows

                Posté par . Évalué à 3.

                s'ils faisaient tout en écran mat et pas en 16/9, ça coûterait moins cher que les écrans brillants. C'est juste parce que ça en "jette" un peu plus en brillant pour les gens qui utilisent leur ordinateur pour regarder des divx et aller sur facebook 45 min par jour.

                Only wimps use tape backup: real men just upload their important stuff on megaupload, and let the rest of the world ~~mirror~~ link to it

                • [^] # Re: Windows

                  Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                  s'ils faisaient tout en écran mat et pas en 16/9, ça coûterait moins cher que les écrans brillants.

                  C'est un peu plus compliqué de fabriquer des ecran mats qui sont, en autre, percés au laser de manière tres precise.

                  • [^] # Re: Windows

                    Posté par . Évalué à 2.

                    Alors pourquoi on a vu les ecrans mats arriver AVANT les ecrans brillant ?

                    • [^] # Re: Windows

                      Posté par (page perso) . Évalué à 4.

                      Pour les écrans, je n’y connais rien, mais il n’est pas rare dans l’histoire des techniques que les versions simplifiées et plus efficaces des procédés de fabrication ait suivi, et non pas précédé, les versions plus complexes. Faire simple, ça demande de l’expérience.

                    • [^] # Re: Windows

                      Posté par . Évalué à 3.

                      Bah, je ne pense pas qu'il ait raison: le 16/9 c'était pour diminuer les coûts, mais les écrans brillant c'est parce que les gens préfèrent des couleurs qui claquent et ne pensent pas trop aux reflets.

                      Samsung fait des portables avec écran mat.

            • [^] # Re: Windows

              Posté par . Évalué à 3.

              on retrouve la même chose chez Apple ou Microsoft.

              j'avais failli oublier Android dans cette fabuleuse valse des OS populaires qui ont pourtant de sacrés défauts et qui se sabordent d'eux-même avec des nouveautés qui cassent tout…

              Alors certes tout n'est pas toujours facile dans nos distributions libres (linux ou bsd ou autre), mais ça reste hautement configurable, on reste toujours globalement maître de la technologie qu'on veut mettre dedans, et au final on a moins de bâtons dans les roues qu'avec les autres OS.

              Only wimps use tape backup: real men just upload their important stuff on megaupload, and let the rest of the world ~~mirror~~ link to it

      • [^] # Re: Windows

        Posté par (page perso) . Évalué à 10.

        Quand je vois que les gens qui ont un mac autour de moins n'ont pas moins de problème que moi avec Debian, je me dis que c'est très surfait la réputation d'Apple (ou alors, c'est les gens autour de moi qui ont beaucoup de problèmes).

        « Rappelez-vous toujours que si la Gestapo avait les moyens de vous faire parler, les politiciens ont, eux, les moyens de vous faire taire. » Coluche

        • [^] # Re: Windows

          Posté par . Évalué à 2.

          je parlais dernierement a un copain qui est prof dans une universite et qui devait acheter un ordi. On lui a dit: "Les thinkpad tu peux pas on a pas d'accord avec, si tu veux un ordi c'est et tel et tel model". Les models en question? Que des trucs qui datent de 2 ans. Et il voulait un thinkpad car il savait que pas d'emmerdes, linux facile a installer et solide pour voyager. Comme il voulait pas de la marque tap-tap, il a pris un Mac, il s'arrache les cheveux mais c'etait ca ou de la merde encore plus degueu.

      • [^] # Re: Windows

        Posté par (page perso) . Évalué à 10.

      • [^] # Re: Windows

        Posté par . Évalué à -3.

        Et lorsqu'on voit dans les salons dédiés aux logiciels libres que nombre de participants ont un MAC, c'est qu'il y a une raison.

        C'est qu'elles sont devenues plus abordables pour ce que ces machines offrent ou que finalement le salaire suit.
        Ceux qui ont acheté un mac autour de moi sont ceux qui ne pouvaient pas se le payer à une époque et se la jouait "linux roXxor, Windows SuxXor" et Apple c'est pour les riches neuneux.

        Maintenant ils ont moins de temps pour la "bidouille" et ont encore cette image du Linux d'époque mais je suis sûr que le fait de voir de plus en plus de Mac à chaques "salon" à tendance libre/opensource a travaillé l'esprit au point de pousser à l'achat.

        On le voit ici, l'auteur du journal se résigne sur des broutilles et est prêt à aller au porte feuille pour une sois-disante délégation de maintenance à OS X, OS X qui serait parfait.

        Qu'il le fasse, il se rendra bien vite compte que le monde n'est pas si rose que ça.

        • [^] # Re: Windows

          Posté par . Évalué à 4.

          On le voit ici, l'auteur du journal se résigne sur des broutilles et est prêt à aller au porte feuille pour une sois-disante délégation de maintenance à OS X, OS X qui serait parfait.

          Encore une fois tu la ramènes alors que tu n'a rien compris. Je n'ai jamais dit ni pensé que MacOSX est parafait : je me pose légitimement certaines questionse t j'exprime ici ce que j'ai vu et entendu et mon interprétation de la chose. Si de plus tu avais suivi un peu mes interventions sur ce site tu aurais vite compris que je suios loin d'être un fan d'Apple.

          Pour moi passer une nuit à reprendre la conf d'un environnement de bureau parce que la mise à jour a tout cassé, c'est un problème. Et si un nouvel environnement de bureau apparait, et ne laisse pas d'autre choix que de tout réapprendre, je me pose la question sur deux choses :
          - est-ce que le temps passé à tout réapprendre en vaut la peine en terme de gain de productivité ? Pour Unity, non. Pour Gnome Shell je ne serais pas aussi catégorique : je pense (et j'espère) que dans quelques années il sera utilisable, et que les outils de personnalisation feront leur apparition. Mais pour le moment c'est non.
          - puisque je dois changer, je change pour quoi ? Changement de distribution (j'ai tenté un passage de kubuntu vers Arch pour mon portable, ce n'est pas la bonne solution), ou juste changement de GUI? Est-ce que le changement de GUI ne me posera pas de nouveu problème dans 6 mois, avec la nouvelle version de la distrib ? Pour ma part je sais très bien que je ne passerai pas sous OSX, mais pour d'autres ce n'est pas si évident.

          • [^] # Re: Windows

            Posté par . Évalué à -4.

            Si de plus tu avais suivi un peu mes interventions sur ce site tu aurais vite compris que je suios loin d'être un fan d'Apple.

            Il faudrait cesser ceci également, tu n'es pas de fait un fanboy© parce que tu utilises du matériel Apple.
            Tu peux utiliser un iTruc sans aller nécessairement te prosterner sur le mur des lamentations.

            Puisque je dois changer, je change pour quoi ? Changement de distribution (j'ai tenté un passage de kubuntu vers Arch pour mon portable, ce n'est pas la bonne solution), ou juste changement de GUI? Est-ce que le changement de GUI ne me posera pas de nouveu problème dans 6 mois, avec la nouvelle version de la distrib ? Pour ma part je sais très bien que je ne passerai pas sous OSX, mais pour d'autres ce n'est pas si évident.

            Ubuntu LTS ou Debian a été proposé plusieurs fois. 100x décriés mais presque jamais utilisés par les détracteurs à cause de certaines légendes urbaines.

            est-ce que le temps passé à tout réapprendre en vaut la peine en terme de gain de productivité ? Pour Unity, non. Pour Gnome Shell je ne serais pas aussi catégorique : je pense (et j'espère) que dans quelques années il sera utilisable, et que les outils de personnalisation feront leur apparition. Mais pour le moment c'est non.

            Je pense que je dois le dire à chaque commentaire sur un sujet qui touche à Gnome Shell, je l'utilise depuis Octobre 2011, il ne m'a pas encore fait défaut et d'ailleurs j'ai du mal à revenir à Gnome 2.x ou autres bureaux conventionnels. Alors certes,je radote mais à chaque fois, nous sommes un peu plus loin dans le temps sans que mon opinion, mon sentiment ait changé en mal.

            En outre, le temps d'apprentissage a été de 30min à la louche, juste le temps de lire la page de présentation avec la cheatsheet, un peu de pratique, 2 ou 3 extensions et voilà, 6 mois de quasi tranquilité! Quasi car le système est en cours de rôdage, des ptis bugs ou plutôt conflits mais rien de gênant et ma productivité ne faillit et jusqu'à preuve du contraire, je peux dire que je "l'utilise".

            Ce qui est assez drôle néanmoins, c'est que tu nous ressort texto les même vieilles critiques: quelques années pour qu'il soit utilisable, absence d'outils de personnalisation. Alors que c'est exactement ce qui a été résolu avec la version 3.2 qui a… 6 ou 7mois déjà!

            • [^] # Re: Windows

              Posté par . Évalué à 3.

              Tu peux utiliser un iTruc sans aller nécessairement te prosterner sur le mur des lamentations.

              Disons que ceux qui donnent de l'argent à la collecte de la messe, on a tendance à imaginer qu'ils sont catholiques.

              Tous les contenus que j'écris ici sont sous licence CC0 (j'abandonne autant que possible mes droits d'auteur sur mes écrits)

              • [^] # Re: Windows

                Posté par . Évalué à -8.

                Disons que ceux qui donnent de l'argent à la collecte de la messe, on a tendance à imaginer qu'ils sont catholiques.

                Tu sais les juifs/israéliens mettent également de l'argent entre les briques qui forment le mur.

                • [^] # Re: Windows

                  Posté par . Évalué à 2.

                  Et ? Ce n'était pas une critique de la religion catholique, juste dire que donner de l'argent à une entreprise c'est déjà approuver sa politique.

                  Tous les contenus que j'écris ici sont sous licence CC0 (j'abandonne autant que possible mes droits d'auteur sur mes écrits)

                  • [^] # Re: Windows

                    Posté par . Évalué à -5.

                    Et ? Ce n'était pas une critique de la religion catholique

                    Et moi, ce n'était pour la défendre mais juste pour un peu changer de cible facile et faire chier un peu les "autres".

            • [^] # Re: Windows

              Posté par . Évalué à 1.

              Ubuntu LTS ou Debian a été proposé plusieurs fois. 100x décriés mais presque jamais utilisés par les détracteurs à cause de certaines légendes urbaines.
              Tu ne lis pas : j'AI installé la dernière LTS, sur le poste de mon épouse, et j'avais des bugs d'affichage et un problème avec Wine, ce qui m'a contraint à faire une mise à jour. Idem pour mon portable : mise à jour contrainte par un problème lié à l'exécution d'un soft sous Wine. Tu pars systématiquement du principe que les gens ici parlent sans essayer. Alors rentre-toi biern ça dans la tête : J AI ESSAYE UBUNTU LTS. Elle ne correspond pas à mon besoin. peut-être la prochaine ? Mais pour le momejnt ce n'est pas le cas.

              Je pense que je dois le dire à chaque commentaire sur un sujet qui touche à Gnome Shell, je l'utilise depuis Octobre 2011, il ne m'a pas encore fait défaut et d'ailleurs j'ai du mal à revenir à Gnome 2.x ou autres bureaux conventionnels. Alors certes,je radote mais à chaque fois, nous sommes un peu plus loin dans le temps sans que mon opinion, mon sentiment ait changé en mal.

              En outre, le temps d'apprentissage a été de 30min à la louche, juste le temps de lire la page de présentation avec la cheatsheet, un peu de pratique, 2 ou 3 extensions et voilà, 6 mois de quasi tranquilité! Quasi car le système est en cours de rôdage, des ptis bugs ou plutôt conflits mais rien de gênant et ma productivité ne faillit et jusqu'à preuve du contraire, je peux dire que je "l'utilise".

              Tant mieux pour toi : Moi il ne me convient pas : il y a certains comportements et certains détails que j'aimerais personnaliser, pour qu'il puisse me permettre de gagner en productivité. J'espère que les outils permettant de le faire facilement arriveront un jour (ils existent peut-être déjà mais pour le moment je n'ai pas trop le temps de tester tout ça). C'est comme ça et c'est tout. Quand tu l'auras compris, on pourra peut-être avancer dans nos discussions ?

              Ce qui est assez drôle néanmoins, c'est que tu nous ressort texto les même vieilles critiques: quelques années pour qu'il soit utilisable, absence d'outils de personnalisation. Alors que c'est exactement ce qui a été résolu avec la version 3.2 qui a… 6 ou 7mois déjà!

              Les outils de personnalisation, il faut quand même passer du temps à les trouver, et ils ne font pas tous ce que je voudrais qu'ils fassent. Certains outils permettent certaines choses, mais ils ne pas tout. Je me répète : quand je pourrai facilement régler les deux ou trois petits détails qui me gènent dans Gnome3, je l'utiliserai peut-être. Pour l'instant ce n'est pas envisageable.

              • [^] # Re: Windows

                Posté par . Évalué à 2.

                Tant mieux pour toi : Moi il ne me convient pas : il y a certains comportements et certains détails que j'aimerais personnaliser, pour qu'il puisse me permettre de gagner en productivité. J'espère que les outils permettant de le faire facilement arriveront un jour (ils existent peut-être déjà mais pour le moment je n'ai pas trop le temps de tester tout ça). C'est comme ça et c'est tout. Quand tu l'auras compris, on pourra peut-être avancer dans nos discussions ?

                Si tu pouvais un jour formaliser un peu ce que tu entend par la (tu as parlé plus haut des dépendances pas assez lourdes, je pense que le coup du Suggest devrait le faire), ça pourrait être cool, que tu en fasse un journal, un billet de blog un tweet ou un rapport de bug histoire de comprendre un peu mieux ta critique (et qui c'est ? peut être améliorer Debian et ses dérivées).

                Tous les contenus que j'écris ici sont sous licence CC0 (j'abandonne autant que possible mes droits d'auteur sur mes écrits)

              • [^] # Re: Windows

                Posté par . Évalué à -8.

                Tant mieux pour toi : Moi il ne me convient pas : il y a certains comportements et certains détails que j'aimerais personnaliser, pour qu'il puisse me permettre de gagner en productivité.

                Quels sont-ils, il serait possible de t'aider et ainsi modéré ton avis péremptoire?
                Aussi, as-tu fait part de cela aux devs? Tu sais, une propostion sur la ML ou un document structuré avec des points qui poseraient problème, proposer une solution différente, etc…?
                Non?

                Les outils de personnalisation, il faut quand même passer du temps à les trouver.

                Vu la quantité et la vitesse à laquelle sortent les extensions, laisse moi te dire que ton excuse est bidon.

  • # stable != up-to-date

    Posté par . Évalué à 8.

    Une chose me saute aux yeux : ubuntu comme arch se veulent avoir la dernière version de tous les logiciels, or on sait très bien que c'est la cause des instabilité!!! Donc tu ne peux pas t'étonner d'avoir des distri instables puisque c'est toi qui fait le choix de mettre ces distributions (j'ai un souvenir ému d'une version de ruby qui est passée en version 1.9 sur Arch alors même que le développement de cette branche venait de débuter et qu'il y avait un problème de compatibilité avec la version 1.8).

    Je ne mettrais jamais une Arch/Ubuntu en me disant que j'atteins la plus haute stabilité puisqu'il y a une mise a jour TRES régulièrement.

    • [^] # Re: stable != up-to-date

      Posté par (page perso) . Évalué à 7.

      Exactement ce que je voulais répondre.
      Faut ptre lire un peu le but et la façon de fonctionner des distributions que tu choisis et voir si ça correspond à ton besoin ou pas. Ici tes choix ne correspondent pas à ton besoin. Tu veux un truc stable… commence pas par prendre une distro en rolling-release. Ubuntu est également basé (si je ne me trompe pas) sur Debian unstable. Ça parait quand même assez clair non ?
      Alors oui, des fois (souvent ?), les « unstable » et/ou les « rolling-releases » ça peut fonctionner un bon moment. Mais tôt ou tard, ça finit par merder. Si on l’accepte dès le départ, alors il n'y a pas de problème, mais si on croit avoir un truc stable alors qu'on a un truc dernier cri, on peut avoir des surprises et être déçu comme tu l'es.

      Je te conseille de regarder du côté de distributions stables. Bon tu n'as pas l'air d'aimer Debian (je vois pas pourquoi vu que tu utilisais Ubuntu), je te conseille donc de regarder du côté de Slackware, et plus spécialement de Salix. C'est pas le tout dernier cri, mais c'est stable et maintenu.

      De manière général, j'avoue que ça m'agace un peu les gens qui ont testés deux ou trois distro max, pas adaptées à leur besoin, et qui ensuite généralisent leurs problèmes et frustration sur le libre en général.

      • [^] # Re: stable != up-to-date

        Posté par . Évalué à -2.

        ouai mais on n'a pas le choix.
        C'est soit une distribution avec des logiciels/paquets datant de l'age préhistorique(debian stable) ou il est très lourd de mettre à jour chaque version stable du système, où soit on a une distribution en rolling-release, où il faut passer sa vie à bidouiller et subir les problèmes des MAJ de certains logiciels.

        Le fait qu'il y ait 36 variante de système de son (OSS/alsa) par exemple est un problème je trouve.

      • [^] # Re: stable != up-to-date

        Posté par . Évalué à 4.

        Je suis d'accord sur le principe, mais je ne sais pas si la contradiction est aussi évidente. Je crois que ce que veulent les gens, c'est

        • Un système stable avec pas X qui casse ou des trucs bas niveaux compliqués à configurer.

        • Des logiciels "utilisateur" récents : firefox, libreoffice, vlc,…

        La limite à ça, bien entendu, étant que certaines fonctionnalités récentes de ces derniers nécessitent des versions récentes des briques de base (noyau, interpréteurs, bases de données, …). Et puis la prise en charge de certaines matériels peut nécessiter des briques de base récentes.

        En admettant que Windows ou OS X soit stable (ouais, bon…), on peut mettre dessus des versions récentes des logiciels qu'on veut. Enfin je ne connais pas OS X mais je suppose. Ceci au prix, sans doute, de quelques saletés (mauvaise gestion de dépendances) qui créent des problèmes de temps en temps qui se résolvent d'une manière sale ou d'une autre, mais ça, on est "habitué".

        • [^] # Re: stable != up-to-date

          Posté par . Évalué à 2.

          pour cela il existe Debian Backports, les principal logiciel utilisateur, en version récente et disponible pour debian stable

          http://backports-master.debian.org/

          l'introduction est très explicite :) (en anglais)

          • [^] # Re: stable != up-to-date

            Posté par . Évalué à 2.

            Oui, ça serait ça le principe.

            Il reste que

            • Backports cannot be tested as extensively as Debian stable, and backports are provided on an as-is basis, with risk of incompatibilities with other components in Debian stable. Use with care!

            • It is therefore recommended to select single backported packages that fit your needs, and not use all available backports. (Donc pas la même simplicité de gestion, on a le beurre, l'argent du beurre, mais pas le reste.)

            • [^] # Re: stable != up-to-date

              Posté par (page perso) . Évalué à 1.

              Sauf que les backports ne sont normalement pas des briques de base du système mais plutot des logiciels en bout de dépendances. Donc si Openoffice last-release plante, c'est pas la mort à réparer.

        • [^] # Re: stable != up-to-date

          Posté par (page perso) . Évalué à 1.

          C'est un peu le principe de la half rolling release de chakra.

          C'est un concept qui serait sympas à développer sur debian. Avoir une version orienté desktop : un cœur ultra stable avec quelques applis qui bougent en terme de version.

          • [^] # Re: stable != up-to-date

            Posté par (page perso) . Évalué à 3.

            Je n'en suis pas du tout convaincu, que je suis sur des distributions bleeding edge, ce qui pose le plus de problème, ce n'est pas le noyau, les bibliothèques de base qui sont en général bien testées mais les autres comme KDE, Firefox…

            « Rappelez-vous toujours que si la Gestapo avait les moyens de vous faire parler, les politiciens ont, eux, les moyens de vous faire taire. » Coluche

      • [^] # Re: stable != up-to-date

        Posté par . Évalué à 2.

        Faut ptre lire un peu le but et la façon de fonctionner des distributions que tu choisis et voir si ça correspond à ton besoin ou pas. Ici tes choix ne correspondent pas à ton besoin. Tu veux un truc stable… commence pas par prendre une distro en rolling-release. Ubuntu est également basé (si je ne me trompe pas) sur Debian unstable. Ça parait quand même assez clair non ?

        Pour Arch : je me doutais que je tomberais sur ce genre de problème, mais comme un de mes collègues l'utilise au quotidien et qu'il n'a pas rencontré de problème majeur, j'ai quand même tenté le coup. Par contre pour Ubuntu, je ne suis pas d'accord avec toi. Ubuntu est une distribution qui certes se base sur Debian Unstable, mais qui est une photographie à un instant T de cette version. Les mises à jour ont lieu à peu près tous les 6 mois, ce qui ne me parait pas non plus un rythme effrené.

        Et quand je faisais une mise à jour de la machine de mon épouse (et même de mon portable), je ne le faisais pas immédiatement à la sortie de la distrib: j'attendais au moins deux à trois mois le temps que celle-ci se stablise.

        La dernière fois que j'ai fait une mise à jour de KUBUNTU sur mon portable, c'est parce que j'avais un petit souci avec Wine et il semblait que a version N+1 d'Ubuntu intégrait une version de wine qui corrigeait le problème. Et note que les problèmes que j'évoque ne sont pas liés seulement à Ubuntu : KDE4 a fait beaucoup parlé de lui, de même Gnome Shell qui est assez controversé. Donc pour moi il n'y a pas que les distribs en cause mais peut-être plus globalement un modèle de développement qui atteint ses limites.

        Mais bon, comme je ne me laisse pas abattre, je n'achèterai pas de MAC demain … De toute façon je n'en ai pas les moyens en ce moment; j'ai d'autres priorités. J'essaierai d'autres choses. (Mageia peut-être ? Je me souviens que j'avais hésité entre Mandriva et Ubuntu à l'époque ou j'ai installé Linux sur la machine de mon épouse).

      • [^] # Re: stable != up-to-date

        Posté par . Évalué à 4.

        De manière général, j'avoue que ça m'agace un peu les gens qui ont testés deux ou trois distro max, pas adaptées à leur besoin, et qui ensuite généralisent leurs problèmes et frustration sur le libre en général.

        Qui te dis que j'ai testé deux ou trois distributions max ? Pour info je connais pour avoir testé :
        - RedHat/CentOS
        - Debian
        - Fedora
        - Mandriva
        - ubuntu
        - arch
        - slackware
        - a une époque j'ai essayé Gentoo
        - NetBSD
        - FreeBSD
        - slitaz
        - j'ai testé Suse également à l'époque ou j'ai choisi une distrib pour mon épouse.

        A un instant T, une distrib peut paraitre adapté à un usage donné, mais le problème est que ça peut changer avec le temps. Ubuntu était le meilleur choix pour mon épouse lorsque je l'ai choisi, et ça a bien marché pendant plus d'1 an. J'ai fait au moins 2 mises à jour de versins (peut-être même trois) qui se sont très bien passées. Et tant que je ne fais pas de mise à jour, ça continue aujourd'hui. Ce qui pose problème c'est le changement de cap d'Ubuntu. Alors oui, aujourd'hui je pourrais choisir autre chose comme distribution, mais qu'est-ce qui me dit que dans 1 an ou 2 je ne devrais pas me reposer la même question ?

        • [^] # Re: stable != up-to-date

          Posté par (page perso) . Évalué à 3. Dernière modification le 13/04/12 à 15:58.

          Tu as testé Gentoo et ça ne va pas ?
          Ce que j'apprécie sur Gentoo c'est son système de portage. Quand une appli veut modifier ton fichier de conf que tu as modifié il y a 1 an, il te prévient, te propose de faire un diff etc. Si tu restes sur la branche stable, aucun problème (sauf erreur de débutant).

          Et je pense rester avec du Debian sur mes serveurs (+3ans) et Gentoo en desktop (+1 an).
          Ensuite libre à toi de choisir ton WM (e17, openbox par exemple).

        • [^] # Re: stable != up-to-date

          Posté par . Évalué à 3.

          Oui, enfin Fedora comme distribution pour avoir la stabilité, ça ne compte pas trop..

          Une question: pourquoi RedHat/CentOS ne t'a pas convenu?
          Coté stabilité ça marche pas mal je trouve..

          • [^] # Re: stable != up-to-date

            Posté par . Évalué à 2.

            A l'époque il me semble qu'il y avait un souci de gestion de certains périphériques (pilotes proprios) qui étaient mieux supportés par Ubuntu que par Redhat/Centos. J'avais aussi essayé Fedora : pour mon poste fixe ça aurait pu convenir mais écarté d'office pour le poste de mon épouse.

    • [^] # Re: stable != up-to-date

      Posté par . Évalué à 3.

      ubuntu comme arch se veulent avoir la dernière version de tous les logiciels, or on sait très bien que c'est la cause des instabilité!!!

      Bon sang ! Mais pourquoi ?
      Pourquoi faut-il nécessairement choisir entre la nouveauté et la stabilité ?
      C’est précisément pourquoi j’ai du mal avec Linux.

      Pourquoi ne peut-on pas avoir sous Linux ce qu’on a sous Windows ?
      J’aime beaucoup Linux, mais je comprends tout à fait l’auteur du journal. Mon Windows 7 est ultra-stable et mes applications sont à jour et stables. Pourquoi tant de peine à obtenir ça sous Linux ? Quel est le problème ?

      • [^] # Re: stable != up-to-date

        Posté par . Évalué à 2.

        Bon sang ! Mais pourquoi ?
        Pourquoi faut-il nécessairement choisir entre la nouveauté et la stabilité ?
        C’est précisément pourquoi j’ai du mal avec Linux.

        D'autant plus que je ne cherche pas à avoir les tous derniers logiciels à jour, et que je conçois d'attendre un peu que le soft soit stable pour faire les mises à jour. Mais entre un truc qui a 4 ans et un truc qui a 2 jours, il doit être possible de trouver un juste millieu ?

      • [^] # Re: stable != up-to-date

        Posté par . Évalué à 1. Dernière modification le 13/04/12 à 15:54.

        Pourquoi ne peut-on pas avoir sous Linux ce qu’on a sous Windows ?

        Parce que Linux n'est pas Windows et que Windows n'est pas Linux :)

        Pourquoi tant de peine à obtenir ça sous Linux ? Quel est le problème ?

        C'est peut-être pas pensé et developpé de la même manière ?

        A quand des gens qui comprendrons ça ? ;)

      • [^] # Re: stable != up-to-date

        Posté par (page perso) . Évalué à 2.

        C'est un sujet compliqué. Pour faire simple, il est possible d'avoir des versions récentes de logiciels périphériques (c'est le but des backports Debian par exemple à condition qu'ils n'utilisent eux-mêmes des versions récentes de technologies centrales. Sinon, cela tire par dépendance ces technologies centrales en version récente, et on se retrouve sur une distribution roulante telle que Debian testing, qui ne peut pas être testée aussi bien qu'une distribution à gel comme Debian stable.

        La situation est identique sous Windows, d'ailleurs, avec lequel on peut avoir des logiciels récents seulement dans une certaine limite : par exemple, il n'est pas possible d'avoir une Internet Explorer prenant en charge SNI parce que cela nécessiterait une bibliothèque SSL récente.

      • [^] # Re: stable != up-to-date

        Posté par . Évalué à 4.

        Quel est le problème ?

        Le problème numéro 1: l'argent: personne ne se fait de l'argent en vendant des desktops sous Linux, donc il n'y a pas de vendeur avec des moyens pour peaufiner la qualité.

        Problème numéro 2: comme les vendeurs ne font pas d'argent sur ce sujet, les développements se font par des développeurs "amateurs", et ceux ci préfèrent se focaliser sur les nouvelles fonctionnalité plutôt que de peaufiner l'existant (ce qui est pénible) et comme il n'y a pas de vendeur pour peaufiner..

        Problème numéro 3: comme ça casse en permanence, il y a peu d'utilisateurs intéressés, donc problème numéro 1.

        Et en plus les distributions n'arrivent pas à se mettre d'accord sur les outils de base (stupide géguerre RPM vs DEB) donc la mise en commun des développements est restreinte..

        • [^] # Re: stable != up-to-date

          Posté par . Évalué à 2.

          Problème numéro 2: comme les vendeurs ne font pas d'argent sur ce sujet, les développements se font par des développeurs "amateurs", et ceux ci préfèrent se focaliser sur les nouvelles fonctionnalité plutôt que de peaufiner l'existant (ce qui est pénible) et comme il n'y a pas de vendeur pour peaufiner..
          C'est marants, certains systèmes arrivent à être stables alors qu'ils sont développés par des amateurs.

          Sinon il y a plein de grosses boites qui participent au développement du libre.

          • [^] # Re: stable != up-to-date

            Posté par . Évalué à 2.

            C'est marants, certains systèmes arrivent à être stables alors qu'ils sont développés par des amateurs.

            Pour un temps oui, mais le benchmark c'est Windows XP: globalement stable sur tous les systèmes et depuis longtemps..

            Sinon il y a plein de grosses boites qui participent au développement du libre.

            Coté serveur et coté mobile oui, d'ailleurs ces systèmes marchent bien, coté desktop non.

      • [^] # Re: stable != up-to-date

        Posté par . Évalué à 4.

        Bon sang ! Mais pourquoi ?
        Pourquoi faut-il nécessairement choisir entre la nouveauté et la stabilité ?

        Parce que personne ne fait de test.

        Le test c'est chiant et personne ne le fait à moins d'être payé (je parle de test pour du test). Du coup c'est les early adopters qui testent, quand tu choisi une distributions pour ce genre d'utilisateurs tu en fait les frais.

        La question c'est pourquoi tu te formalise sur la « dernière version » ? Tu n'a qu'à considérer que les versions *.0 sont des versions rc. Je vois pas pourquoi tu cherche à courir derrière les versions. Quand c'est pour des mises à jour mineurs (corrections de bug et sécurité), c'est compréhensible, mais les changelogs sont si alléchants que ça pour passer ton temps à t'étriper avec ta machine pour ça ?

        Regarde moi je suis sous gnome 2. Gnome shell j'ai rien contre, mais je ne vois pas pourquoi j'irais payer les pots cassé, j'en ai pas envie. Maintenant que la version 3.2 puis 3.4 est sortie ça me semble bien moins casse-gueule de s'y aventurer.

        C'est un peu comme pour free mobile, pourquoi chercher à faire partie de la foule qui attaque par DDOS leur site web, si c'est pour s'énerver encore plus.

        Pourquoi ne peut-on pas avoir sous Linux ce qu’on a sous Windows ?

        Sous windows tu as à peu près la même qualité pour les logiciels non financé (pas de pub et pas d'entreprise derrière).

        Tous les contenus que j'écris ici sont sous licence CC0 (j'abandonne autant que possible mes droits d'auteur sur mes écrits)

    • [^] # Re: stable != up-to-date

      Posté par . Évalué à 2.

      se veulent avoir la dernière version de tous les logiciels, or on sait très bien que c'est la cause des instabilité!!!

      comme dit plus bas, la plupart des utilisateurs s'en moquent d'avoir la dernière version de trucs genre gcc, ruby, python, perl et compagnie (même le noyau, j'en ai rien à faire de l'avoir à jour, mon matériel n'a pas évolué de son côté). Ce qu'ils veulent, ce sont des logiciels "pour end-users" comme on dit : vlc, openoffice, firefox etc.

      D'ailleurs sous arch la mise à jour vers python3 n'est pas pratique, vu que la plupart des choses sortent en python2, il faut modifier tous les scripts de démarrage.

      Only wimps use tape backup: real men just upload their important stuff on megaupload, and let the rest of the world ~~mirror~~ link to it

      • [^] # Re: stable != up-to-date

        Posté par (page perso) . Évalué à 3.

        même le noyau, j'en ai rien à faire de l'avoir à jour, mon matériel n'a pas évolué de son côté

        Sauf que les utilisateurs, ils aiment bien installer la version actuelle sur leur nouvelle machine, et comme les développeurs ne peuvent pas maintenir 42 versions en parallèle, si tu veux que ta distrib supporte le matériel que tu installe, il vaut mieux avoir un kernel à jour (ou patché).

        « Rappelez-vous toujours que si la Gestapo avait les moyens de vous faire parler, les politiciens ont, eux, les moyens de vous faire taire. » Coluche

        • [^] # Re: stable != up-to-date

          Posté par . Évalué à 3.

          Sauf que les utilisateurs, ils aiment bien installer la version actuelle sur leur nouvelle machine,

          D'expérience ils en ont rien à taper. Si tu leur propose d'être ajour ou pas bien sûr qu'ils vont te dire qu'ils préfèrent être à jour. Mais mettre à jour une machine qui fonctionnent ça ne les bottes généralement pas plus que ça.

          les développeurs ne peuvent pas maintenir 42 versions en parallèle, si tu veux que ta distrib supporte le matériel que tu installe, il vaut mieux avoir un kernel à jour (ou patché).

          Le noyau c'est quelque chose qui se met à jour très facilement et même Debian Stable le met à jour, c'est un faut problème. De plus c'est un sauf plutôt bien testé, j'ai jamais rencontré de vrai problème avec lui (sauf quand je jouait au con).

          Tous les contenus que j'écris ici sont sous licence CC0 (j'abandonne autant que possible mes droits d'auteur sur mes écrits)

          • [^] # Re: stable != up-to-date

            Posté par (page perso) . Évalué à 3.

            Le noyau c'est quelque chose qui se met à jour très facilement et même Debian Stable le met à jour, c'est un faut problème.

            Ce qui montre bien que les utilisateurs veulent une version à jour, ne serais-ce que pour avoir un bon support matériel sur une nouvelle machine.

            « Rappelez-vous toujours que si la Gestapo avait les moyens de vous faire parler, les politiciens ont, eux, les moyens de vous faire taire. » Coluche

            • [^] # Re: stable != up-to-date

              Posté par (page perso) . Évalué à 2.

              À propos de noyau et de Debian, je ne sais pas si vous êtes au courant mais les mises à jour mineures de Debian (les point releases 6.0.4, 6.0.5…) incluent de temps en temps des rétro-portages de nouveaux pilotes noyau…

            • [^] # Re: stable != up-to-date

              Posté par . Évalué à 1.

              Ce qui montre bien que les utilisateurs veulent une version à jour

              Nan ils veulent que leur matériel marche. Avoir la dernière version de VLC, il faudra qu'ils aient une bonne raison pour la mettre à jour (ou que le logiciel leur propose, ça fait généralement peur).

              Tous les contenus que j'écris ici sont sous licence CC0 (j'abandonne autant que possible mes droits d'auteur sur mes écrits)

              • [^] # Re: stable != up-to-date

                Posté par (page perso) . Évalué à 3.

                Regarde la partie que j'ai cité du commentaire auquel je répond, je parle uniquement du noyau.

                « Rappelez-vous toujours que si la Gestapo avait les moyens de vous faire parler, les politiciens ont, eux, les moyens de vous faire taire. » Coluche

          • [^] # Re: stable != up-to-date

            Posté par (page perso) . Évalué à 2.

            D'expérience ils en ont rien à taper.

            Ça c'est une affirmation qui mérite d'être prouvée, surtout qu'elle se prouve facilement : Windows XP, Internet Explorer 6.

            • [^] # Re: stable != up-to-date

              Posté par (page perso) . Évalué à 3.

              Sauf que le XP de 2001 est très loin du XP de 2012, sans compter les pilotes qui existe pour XP (un des problèmes d'une vieille distribution). Quant à IE 6, je ne connais pas beaucoup de monde qui surf raisonnablement et qui l'utilise par choix (pas imposé par la politique de l'entreprise).

              « Rappelez-vous toujours que si la Gestapo avait les moyens de vous faire parler, les politiciens ont, eux, les moyens de vous faire taire. » Coluche

              • [^] # Re: stable != up-to-date

                Posté par . Évalué à 2.

                Faut le dire en quel langue que même des distributions comme Debian mettent jour leur noyau. Par contre fait gaffe si tu passe à Seven parce que tu perd du support matériel. J'ai par exemple une webcam qui n'est plus supportée par Windows et qui l'ai toujours (et depuis son achat) par linux. C'est ça faire quelque chose qui dure je pense.

                Tous les contenus que j'écris ici sont sous licence CC0 (j'abandonne autant que possible mes droits d'auteur sur mes écrits)

                • [^] # Re: stable != up-to-date

                  Posté par (page perso) . Évalué à 3.

                  Sauf que tous les pilotes ne sont pas rétroportés, et il n'y a pas que le noyau pour gérer les pilotes. Pour prendre un exemple, j'ai installé squeeze sur le PC de mes parents, le pilote radeon ne fonctionne pas avec la carte dedans, il a fallu prendre celui des backports qui ne supporte(ait?) pas le boot graphique de plytmouth. (Mais j'ai pu remarqué le mode vesa sous Linux est tout à fait utilisable contrairement à Windows 7 ou j'ai du me farcir du 800x600 (ou 640x480, je ne sais plus) jusqu'à l'installation du pilote graphique)

                  « Rappelez-vous toujours que si la Gestapo avait les moyens de vous faire parler, les politiciens ont, eux, les moyens de vous faire taire. » Coluche

  • # C'est ça la liberté!

    Posté par . Évalué à -10.

    Mon conseil: passe sous smopuiM 7, ça va te calmer.

    Perso, ce qui m'a stoppé dans mon expérience de fenêtrE 9-2, c'est la gestion des alias. C'était trop horrible, je ne suis pas allé plus loin.

    C'est un peu comme la fois où j'ai voulu testé VisageLivre, je me suis arreté quand j'ai vu toute la liste d'amis qui m'étais proposée et que j'ai compris que je n'avais plus de vie privée avant même d'aller plus loin…

  • # Le seul OS stable et future-proof

    Posté par (page perso) . Évalué à 6.

    C'est MultiDeskOS : ça se met à jour tout seul. Non, en fait, c'est déjà à jour aujourd'hui avec les features de demain…

  • # Le mot que tu cherches, c'est Long Term Support

    Posté par (page perso) . Évalué à 5.

    Essaye les distributions qui proposent un support à long terme, ça te permet que pendant x années tu auras un système aussi stable que dans le monde proprio (oui dans le monde pas libre, on fait aussi des mises à jour qui cassent tout, genre XP -> Vista).

    http://devnewton.bci.im

  • # Environnement de bureau

    Posté par (page perso) . Évalué à 6.

    J'ai l'impression que ce qui n'est pas stable sous linux ce ne sont pas les distributions, mais certains environnements de bureau, soit parce qu'ils ont changés radicalement il y a peu, soit parce qu'ils changent tout le temps, soit parce que ce sont de vraies usines à gaz.

    Il y a plein de logiciels qui évoluent peu ou très lentement et qui permettent de composer un bureau stable et pérenne, tout en utilisant une distribution à évolution rapide pour avoir le dernier noyau, son navigateur à jour, et sa suite bureautique inter-opérable.

    Linux, c'était mieux à vent, tant mieux, l'avant est toujours présent.

    • [^] # Re: Environnement de bureau

      Posté par . Évalué à 0.

      Le problème de ces environnements plus anciens est qu'ils ne gèrent pas forcémant les deux trucsq ui me paraissent indispensable sur un portabler : possibilité de changer de réseau wifi et mise en veille lorsqu'on ferme l'écran (ou possibilité de metre en veille dans un menu adéquat).

      • [^] # Re: Environnement de bureau

        Posté par . Évalué à 5.

        possibilité de changer de réseau wifi

        ça n'a rien avoir avec ton bureau. networkmanager ou wicd s'utilisent avec n'importent quel WM.

        mise en veille lorsqu'on ferme l'écran (ou possibilité de metre en veille dans un menu adéquat)

        Tu crois vraiment que mettre une commande derrière un bouton n'est pas possible dans openbox par exemple ?

        Tous les contenus que j'écris ici sont sous licence CC0 (j'abandonne autant que possible mes droits d'auteur sur mes écrits)

        • [^] # Re: Environnement de bureau

          Posté par . Évalué à 4.

          Ou plus simple, tu installes xfce4-power-manager (pas grand chose comme dépendances sous Arch) et voilà :
          Click droit > Préférences et tu gères les actions directement depuis l'applet dans la zone de notification.

          Je crois moi aussi que son problème vient de l'environnement utilisé et j'ai réglé le mien il y a deux ans en favorisant les petits logiciels qui font bien ce qu'on leur demande :

          Bureau + fenêtres : Openbox
          Barre des tâches : tint2
          Menu : fbpanel
          Fond d'écran : nitrogen
          Réseau : wicd
          Énergie : xfce-power-manager
          Son : Gvolwheel
          etc …

          Et voilà. C'est léger, ça marche, et vu que je suis sous Arch c'est à jour. La philosophie Unix graphique.

          • [^] # Re: Environnement de bureau

            Posté par . Évalué à 3.

            Ton commentaire m'intéresse au plus hat point, dans la mesure ou Openbox est l'environnement sur lequel je tourne sous NetBSD … Ca règlerait le problème du portable.

            • [^] # Re: Environnement de bureau

              Posté par . Évalué à 1.

              Par contre l'inconvénient c'est que chacun de ces logiciels demande un peu de configuration avant de parvenir à ce qu'on veut. Mais ensuite tu as vraiment ce que TU veux. Et dans mon cas, rien n'a encore cassé … Si tu testes, tu nous raconteras.

      • [^] # Re: Environnement de bureau

        Posté par (page perso) . Évalué à 4.

        Bof, je ne suis pas convaincu par ton objection…

        Pour le wifi, tu peux essayer Wifi-radar, Wicd, ou l'outil maison de ta distribution (souvent en ligne de commande, mais parfois avec une interface graphique).

        Pour la mise en veille, tu peux rajouter sudo pm-suspend dans un menu, ou créer un script acpid pour que ce soit fait lorsque tu fermes l'écran. Je reconnais que ça suppose une configuration qui n'est pas très adaptée à l'utilisateur final, mais une fois que c'est fait, tu es tranquille.

        • [^] # Re: Environnement de bureau

          Posté par . Évalué à 2.

          Pour la mise en veille, tu peux rajouter sudo pm-suspend dans un menu, ou créer un script acpid pour que ce soit fait lorsque tu fermes l'écran. Je reconnais que ça suppose une configuration qui n'est pas très adaptée à l'utilisateur final, mais une fois que c'est fait, tu es tranquille.
          Si c'était le cas je l'aurais fait depuis longtemps … Mais au vu de mes dernières expériences, je crains de devoir réécrire le script à chaque mise à jour.

          • [^] # Re: Environnement de bureau

            Posté par (page perso) . Évalué à 3.

            je crains de devoir réécrire le script à chaque mise à jour.

            À la mise à jour, ton gestionnaire de paquet va ta dire « coucou un fichier de conf est differents ! que veux tu faire ? »

          • [^] # Re: Environnement de bureau

            Posté par . Évalué à 2.

            Les distributions à base de dpkg te permet de faire des diversions. Ça permet de déplacer un fichier. Par exemple tu choisi de renomer /bin/bash dans /bin/bash.real ainsi toi tu peux garder un fichier /bin/bash qui fait ce que tu veux à la place. Faut pas en abuser mais c'est pratique. dpkg-divert --list te permet d'en voir la liste

            Tous les contenus que j'écris ici sont sous licence CC0 (j'abandonne autant que possible mes droits d'auteur sur mes écrits)

  • # On parle de moi ?

    Posté par . Évalué à 0.

    Je suis désolé, quand je lis ça, j'ai l'impression qu'on me vise pour mon journal :

    Plutôt que de se demander pourquoi tant de développeurs dans les salons liés aux logiciels libre utilisent un mac, on se contente de les insulter en prétendant qu'ils ne sont pas réellement libres.

    Personnellement, je ne me rappelle pas avoir insulté qui ce ce soit. Si je l'ai fait je vous prie de m'en excuser.

    Alors, je me suis demandé « pourquoi tant de de développeurs dans les salons liés au logiciels libres utilisent un Mac » : la réponse « parceque c'est hype. » Il n'y a aucune autre raison. (Enfin, j'en vois pas d'autres personnellement)

    Mais moi, ça m’intéresse, donc je leur demande « pourquoi ? ». Et il te sortent des raisons obscure qui sont fausses « au point de vue matériel, c'est le meilleur rapport qualité/prix, et j'ai laissé l'OS par défaut », ou des choses comme ça.

    Knowing the syntax of Java does not make someone a software engineer.

    • [^] # Re: On parle de moi ?

      Posté par . Évalué à 3.

      Je ne te vise pas personnellement, c'est juste ce que j'ai lu ou entendu un peu partout. Ici il y a des gens qui peuvent te dire qu'ils sont passé au MAC après Linux parce que c'est une base UNIX qu'ils connaissent, qu'il y a du libre sous le capot, et qu'ils passent moins de temps qu'avant à réparer leur système.

  • # Merci :)

    Posté par . Évalué à 4. Dernière modification le 13/04/12 à 18:46.

    Je vais peut etre me faire moinsser , mais j'ai envie de te dire merci. J'ai déjà fait cette expérience , mais bon d'une part je me passe des mises à jours, d'autres part je suis assez geek pour résoudre les problèmes tout seul.
    Mais cela m'avais fait oublier qu'il y a effectivement un problème de ce coté là. Alors quand on est un utilisateur lambda non geek, on se sent simplement à la merci d'évènement dont on ne controle pas l'issus, sans compté que cela occasionne une perte de temps inutile, et dans le pire des cas de fichiers.

    Disons qu'on voit que le libre est simplement victime de sa manière de fonctionné. C'est à dire la difficulté de maintenir la cohérence du système (c'est l'avantage et l'inconviennient d'un modèle bazar ).

    Je pense que si on veut vraiment améliorer et attirer plus d'utilisateurs, faut pas se voiler la face.

    Ce n'est qu'en prenant le problème à la racine (au source ) qu'on peut continuer à faire évoluer les choses. Je n'aurais pas la prétention d'avoir une ébauche de solution à proposer, mais cela n'ecarte pas le problème pour autant.

    Sinon je suis d'accord avec le reste de la troupe a propos de l'argument avancé pour écarter débian. C'est un peu léger et tout simplement non rationnel et raisonnable.

  • # Quelques min avant la fin du jour du troll !

    Posté par . Évalué à 3. Dernière modification le 13/04/12 à 23:53.

    J'ai légalement le droit de l'écrire

    Je prends les transports en communs depuis que je travaille, par choix, éthique, parce que j'aime l'odeur d'urine le matin dans les couloirs et que je suis fauché et que j'ai jamais passé le permis comme un connard.
    Le matin je vois des gens qui ont l'air bienheureux dans leur voiture qui n'est pas en panne puisqu'elle roule devant mes yeux.
    Je viens de comprendre que, jusqu'à maintenant, je faisais fausse route :D.
    Lundi matin, je m'achète une BENZ ! C'est bien connu ça tombe jamais en panne et y'a même des modèles des années 50 qui roulent encore dans le désert alors que le compteur à fait un tour sans tenir compte de l'obsolescence programmé

    Hit Combo !

    Julien_c'est_bien (y'a pas que Seb)

    • [^] # Re: Quelques min avant la fin du jour du troll !

      Posté par . Évalué à 2.

      Ya un problème dans ton raisonnement : en cas de problème de transports (panne de train et de signalisation), ce n'est pas toi qui répare.
      Et si tu le pousses jusqu'au bout, tu es obligé d'engager un chauffeur si tu achètes une BENZ: sinon tu es obligé de passer une formation qu'on appelle Permis de conduire.

  • # KDE, Gnome, distributions…

    Posté par . Évalué à 3.

    J'ai fait une mise à jour de KUBUNTU et tout a commencé à partir en vrille : manque de stabilité (blocages intempestifs de KDE), passage difficile de la gestion du carnet d'adresses de kmail sous akonadi, nécessité de supprimer le .kde pour pouvoir avoir un truc qui parait utilisable mais qui ne l'est pas

    La première priorité de KDE n’a jamais été la stabilité. Déjà, le seul défaut de KDE 1 était le manque de stabilité et paf, les développeurs ont sorti KDE 2 avec de nouvelles fonctionnalités… mais pas plus stable !

    KDE n'était pas plus stable sous Arch, donc je suis passé à XFCE

    Tu aurais aussi bien pu passer à Xfce sous Ubuntu.

    Cependant au fur et à mesure des mises à jour du système les choses ont commencé à se gater. Entre autres, configuration réseau (notmment wifi) via network manager qui ne marche plus,

    Je ne suis pas convaincu non plus que NetworkManager aille en s’améliorant.
    Il fait partie du projet Gnome et tu identifies toi-même Gnome 3 comme un problème (« arrivée de Gnome3/Unity »), tu devrais peut-être remplacer ce morceau qui te reste par Wicd.

    et suite à une mise à jour hier soir, xfce ne me permet plus de mettre ma machine en veille

    Pour moi, ça marche toujours, mais si tu pouvais décrire ton problème plus clairement (la mise en veille n’apparaît plus dans la fenêtre de déconnexion ? ça apparaît mais ça ne fait rien ?)…

    D’un point de vue plus général, Arch est une distribution bleeding edge. Ses mainteneurs font le choix de fournir les dernières versions des logiciels sans les patcher, comme le font les autres distributions, mais plutôt de remonter les bugs en amont. Il y a forcément des moments où des bugs passent.
    C’est assumé, ce n’est pas pour rien qu’Arch maintient un dépôt local des paquets installés, c’est pour que dans un tel cas, tu puisses repasser facilement à l’ancienne version en attendant que le problème soit réglé.
    Si tu préfères une distribution qui teste les logiciels et leur ajoute ses propres patches avant de les intégrer (c’est vrai que pour certains logiciels, ce n’est pas inutile…), Arch n’est pas le bon choix pour toi.

    Quoi qu’il en soit, KDE a souvent des soucis de stabilité (au delà de ce qui peut être pris en charge par les patches d’une distribution) et les développeurs de Gnome ont pété une durit, alors quelle que soit la distribution, tu peux faire une croix sur ces environnements, sauf à choisir une distribution qui te maintiendra longtemps une ancienne version (CentOS), ou à trouver un fork de Gnome satisfaisant (Mate ? Cinamon ?).

    Théorie du pot-au-feu : « Tout milieu où existe une notion de hauteur (notamment les milieux économique, politique, professionnels) se comporte comme un pot-au-feu : les mauvaises graisses remontent. »

    • [^] # Re: KDE, Gnome, distributions…

      Posté par . Évalué à 2.

      Pour moi, ça marche toujours, mais si tu pouvais décrire ton problème plus clairement (la mise en veille n’apparaît plus dans la fenêtre de déconnexion ? ça apparaît mais ça ne fait rien ?)…

      Elle n'apparait plus dans la fenetre de déconnection, mais marche lorsque je la lance à la ligne de commande. Et là on touche un problème qui aussi commence à me fatiguer : pourquoi faut-il que je permette à plusieurs niveau la mise en veille sur disque ou l'extinction de la machine ? Je dois le permettre au niveau de l'OS et au niveau du desktop. C'est lourd et ça m'agace.

      Mais note que je ne cherche pas de l'aide ici (celà dit si qqn peut m'aider, je suis preneur, et je l'en remercie d'avance, mais ce n'est pas le but initial).

  • # Debian

    Posté par (page perso) . Évalué à 5.

    J'ai essayé un grand nombre de distibutions qui sont sorties depuis la fin des années 90, elles m'ont toutes gonflé a un moment ou a un autre sauf Debian. La raison c'est que ça a toujours fonctionné correctement, ça ne s'est pas détérioré, j'ai jamais eu de souci avec en clair.
    Essayes la stable ou la Wheezy (testing) qui est très bien également. </fin de la pub>
    ;-)

  • # Trop de diversité tue la diversité.

    Posté par . Évalué à 5.

    Et si au final le vrai problème du logiciel libre au fond c'était son émiettement ?

    Déjà c'est complètement fou qu'on est autant de distrib. Sérieusement y'en a une qui arrive tout les 4 matins. Quelle est l'intérêt d'avoir 200 distib', 20 Desktop/Window managers, 15 systèmes d'installation, 20 packages manager, 3 serveurs graphiques et j'en passe qui au final font à peu près la même choses. Et je parle bien de la multipliaction composants que je qualifie de "base" au système (pas des logiciels en bout de chaine).

    Linux c'est un marché de niche quoiqu'on en dise même s'il est le système de prédilection dans pas mal de domaines (serveur, réseau, box etc… vous les connaissez tous).

    Mais honnêtement plus vous avez des couches qui s'empilent avec différents composants et plus l'intégration, la finition, la qualité est merdique. C'est mécanique !

    Avec un peu moins de composants, vous vous retrouver avec une base plus large pour éprouvé le système et l'améliorer. Car honnêtement vous croyez qu'il y'a combien de personnes pour tester chacune des différentes versions des différentes distribs avec leurs différents composants ? Des dizaines, centaines, milliers, plus ? Surement pas des masses, et encore moins quand il s'agit de faire joujou avec sa machine et la "casser" tous les 6 mois avec une nouvelle install.

    Je parle même pas de la fréquence de sortie du noyau. Microsoft quand ils sortent un nouveau système c'est des centaines de milliers de testeurs qui utilisent le système pendant pas mal de mois pour l'prouver. Donc faut pas sortir de St Cyr pr comprendre que même en ne changeant que le noyau faut quand même un petit peu de temps pour que ça se stabilise en distrib.

    Honnêtement je comprends la frustration des gens qui en ont marre de trouver des versions dites "stables/finales" avec des composants qui pètent en plein vol. On a tous été confrontés à ce manque de finition avec des applis qui vous plantent entre les mains sans qu'on ait vraiment chercher à les pousser dans leur retranchement.

    Et pour prendre l'exemple de Gnome, mais qu'est ce qu'elle est devenue casse-couilles cette interface/desktop. A l'époque des 2.0 tous les 6 mois ils sortaient une nouveauté, à laquelle il fallait se réhabituer. Déjà que c'est pénible de se réhabituer à windows tous les 8-10 ans quand il passe de XP à 7, mais là c'est le ponpon. Les devs Gnome ont décréte qu'ils savaient ce qui était mieux pr nous mais bref, c'est un autre débat. J'utilise un ordinateur pr produire, pas pr passer ma vie a configurer et déconfigurer les options au gré des nouvelles versions.

    Bref, le marché Linux est restreint, et beaucoup s'échinent à redevelopper, refaire et défaire
    en croyant mieux faire et en multipliant des composants viennent fragmenter encore plus l'existant. Quand je veux changer la langue de mon clavier -exemple qui m'ait arrivé y'a pas très longtemps- je voudrais bien qu'il y'ait un point d'entrée universel a toutes les distrib et idem une ligne de commande strandard. Oui c'est con mais y'a autant moyen de faire que de distrib…. Et oui l'impression de se retrouver à l'age de pierre des fois tellement les choses basiques sont loin d'être évidente.

    Faut pas s'étonner à la fin que les utilisateurs soient lassés et jettent l'éponge.
    A bon entendeur.

    • [^] # Re: Trop de diversité tue la diversité.

      Posté par (page perso) . Évalué à 0.

      apt-get install debian xfce4

    • [^] # Re: Trop de diversité tue la diversité.

      Posté par . Évalué à 2.

      Linux c'est un marché de niche quoiqu'on en dise même s'il est le système de prédilection dans pas mal de domaines (serveur, réseau, box etc… vous les connaissez tous).

      Un marché de niche dans tout les secteurs sauf les ordinateurs domestiques c'est pas un marché de niche. (c'est le marché des ordinateurs domestiques, le marché de niche).

      Mais honnêtement plus vous avez des couches qui s'empilent avec différents composants et plus l'intégration, la finition, la qualité est merdique. C'est mécanique !

      Ça s'appelle la modularité. Ça veut dire que quand un composant devient obsolète, pas besoin de tout réécrire. Quand un composant prend une mauvaise direction, on le change. (Et tout les systèmes sont comme ça, vu leur complexité, pas le choix). C'est pour ça qu'en quelques année on va passer à wayland sans problème.

      Honnêtement je comprends la frustration des gens qui en ont marre de trouver des versions dites "stables/finales" avec des composants qui pètent en plein vol.

      Versions "dites" stables, "dites" mais par qui ? Quand Monsieur Red Hat me dit "ça, tu peux y aller" je le crois. Les truc "stables" qui pètent en plein vol c'est le prix à payer, rarement, pour toujours utiliser les dernières versions.

      Et pour prendre l'exemple de Gnome […]

      Mauvais DE, changer de DE. (d’où l'utilité d'en avoir 15 différents)
      Et pour ceux qui n'aiment pas le changement, ça existe les systèmes qui ne changent pas. Avec CentOS 6 on en a jusqu'en 2020, minimum. De plus, personne n'oblige à mettre un jour.

      Bref, on peut pas à la fois reprocher au libre d'être trop diversifié ET piocher arbitrairement des choses dans cette diversité qui sont supposée craindre pour en conclure que l'ensemble craint.
      Un peu de pragmatisme, un système d'exploitation est un logiciel très complexe. On ne peut pas avoir le beurre et l'argent du beurre. Et tous aller sur une solution propriétaire n'est certainement pas une solution. Parce que toutes les chose que l'on peut reprocher à chaque logiciel libres, elles existent aussi pour les logiciels privateurs. Sauf que là : pas le choix. T'aime pas barre de tache windows, bah… Ouai ! Tant pis, pas de freedesktop sous windows.
      Le safari de ton Mac OS X est buggé, t'attend que ça passe, pas de "yum downgrade".

      Un peu de saine lecture :
      Discours de la servitude volontaire (et des excellentes raisons que l'on se donne)

      Please do not feed the trolls

      • [^] # Re: Trop de diversité tue la diversité.

        Posté par . Évalué à 2.

        Ça s'appelle la modularité. Ça veut dire que quand un composant devient obsolète, pas besoin de tout réécrire. Quand un composant prend une mauvaise direction, on le change. (Et tout les systèmes sont comme ça, vu leur complexité, pas le choix). C'est pour ça qu'en quelques année on va passer à wayland sans problème.

        Le problème est que cette modularité n'est pas réelle dans le domaine des distributions Linux. Tu ne peux pas mettre à jour juste un bout de ton système ou juste quelques composants : tu es obligé de tout mettre à jour d'un coup. Et une mise à jour pour corriger un bug X d'un logiciel Y t'obligera à mettre à jour l'ensemble de la distribution.

    • [^] # Re: Trop de diversité tue la diversité.

      Posté par (page perso) . Évalué à 4.

      Déjà c'est complètement fou qu'on est autant de distrib. Sérieusement y'en a une qui arrive tout les 4 matins. Quelle est l'intérêt d'avoir 200 distib', 20 Desktop/Window managers, 15 systèmes d'installation, 20 packages manager, 3 serveurs graphiques et j'en passe qui au final font à peu près la même choses. Et je parle bien de la multipliaction composants que je qualifie de "base" au système (pas des logiciels en bout de chaine).

      Les gens font ce qu'ils veulent, si un gars a créé son DM/sa distrib/son WM, c'est qu'il n'était pas satisfait de l'existant et qu'il n'aurait pas eu envie de contribuer aux projets exsitant. S'il n'avait pas créé son DM/sa distrib/son WM, il n'aurait rien fait, il n'y aurait pas eu plus de contributeur dans les autres projets (puisque ça ne l'intéressait pas). Donc, je ne vois pas ce que ça change que tous ces projets existent ou pas.

      « Rappelez-vous toujours que si la Gestapo avait les moyens de vous faire parler, les politiciens ont, eux, les moyens de vous faire taire. » Coluche

      • [^] # Re: Trop de diversité tue la diversité.

        Posté par . Évalué à -2.

        Les gens font ce qu'ils veulent, si un gars a créé son DM/sa distrib/son WM, c'est qu'il n'était pas satisfait de l'existant et qu'il n'aurait pas eu envie de contribuer aux projets exsitant. S'il n'avait pas créé son DM/sa distrib/son WM, il n'aurait rien fait, il n'y aurait pas eu plus de contributeur dans les autres projets (puisque ça ne l'intéressait pas). Donc, je ne vois pas ce que ça change que tous ces projets existent ou pas.

        Merci tu me confortes dans ce que je disais.

        Donc au vu de la multiplicté des distribs comparé au nombre d'utilisateurs de Linux (minoritaires dans le monde de l'informatique en général) on peut dire que ça fait beaucoup d'insatisfaits quand même, non ?

        Et en plus entre faire un feedback/contibution/patch, c'est quand même pas la même énergie que de refaire sa propre branche, c'est dire le niveau de frustration du gars qui se lance dans cette aventure.

        Quand Xfree86 forke vers Xorg, c'est une bonne chose car le premier projet devenait de plus en plus fermé. Quand Wayland propose une nouvelle approche c'est une bonne chose, car il se met en phase avec l'évolution des besoins, des techniques, nouvelles architectures etc… que peut-être ne propose pas Xorg. A titre d'exemple ces projets sont tout à fait sains, justifiés, indispensables et même vitaux pour les LL !

        Mais de là à créer des distribs de manière intempestive c'est autre chose. Je suis sur qu'on peut quasiment tout faire avec les 5 à 10 distrbutions main stream sous Linux à quelques adaptations près.

        Prends au hasard 2 distrib sur distowatch, et je te mets au défi de me prouver par a+b qu'elles proposent quelque chose de totalement unique que les autres n'ont pas déjà.
        On va réinventer la roue combien de fois ?

        Que le gars fasse ça pour le fun ou parce qu'il en a juste envie je n'ai rien à redire là dessus. Mais tu me feras pas dire qu'on gagne en unité et consolidation avec une telle pléthore de variations.

        Donc au final tu vois tu admets que beaucoup de gens n'y trouvent pas leur compte et ne font que recréer des choses à leur manière qui leur conviennent mieux.

        On peut alors multiplier ce process à l'infini, avec les mécontents de fork, qui à leur tour créent leur fork. Donc fragmentation, évasement de la base des utilisateurs, qualité et intégration pauvre voire mérdique. Faire un fork je pense que c'est jamais vraiment une fin en soi, ni une totale partie de plaisir, et que ça part d'un constat d'échec d'une manière ou d'une autre.

        Ca prouve bien qu'il y'a un souci à ce niveau là et que le compte n'y ait toujours pas malheureusement.

        • [^] # Re: Trop de diversité tue la diversité.

          Posté par (page perso) . Évalué à 3.

          Et en plus entre faire un feedback/contibution/patch, c'est quand même pas la même énergie que de refaire sa propre branche, c'est dire le niveau de frustration du gars qui se lance dans cette aventure.

          Ou la motivation bien plus importante rien que pour voir ce que ça fait.

          A titre d'exemple ces projets sont tout à fait sains, justifiés, indispensables et même vitaux pour les LL !

          Cite moi un fork d'envergure qui n'est pas jusitifié selon toi.

          Prends au hasard 2 distrib sur distowatch, et je te mets au défi de me prouver par a+b qu'elles proposent quelque chose de totalement unique que les autres n'ont pas déjà.

          Pour l'utilisateur ou pour le développeur ? Parce que les distribs sont créées par la deuxième catégorie qui obtiennent un plus grand pouvoir de décision et une nouvelle expérience.

          Que le gars fasse ça pour le fun ou parce qu'il en a juste envie je n'ai rien à redire là dessus. Mais tu me feras pas dire qu'on gagne en unité et consolidation avec une telle pléthore de variations.

          Mais je ne vois pas ce qu'on y perd.

          Donc fragmentation, évasement de la base des utilisateurs, qualité et intégration pauvre voire mérdique.

          Parce que tu crois que le gars qui a fait sa distrib aurait, à la place, passé du temps à faire de la QA ? J'en doute fortement.

          « Rappelez-vous toujours que si la Gestapo avait les moyens de vous faire parler, les politiciens ont, eux, les moyens de vous faire taire. » Coluche

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.