Devinez qui vient fouiller chez vous ce soir

Posté par  (site Web personnel) . Modéré par Xavier Antoviaque.
Étiquettes :
0
26
fév.
2003
Communauté
Un article intitulé "Devinez qui vient fouiller chez vous ce soir" a été publié sur le site uZine sur le DRM (Digital Right Management - Gestion des Droits Numériques ou plutôt Digital Restriction Management - Gestion des Restrictions Numériques).

Cet article démontre simplement l'évidence... en faisant une lecture du CLUF (Contrat de License de l'Utilisateur Final) du logiciel Windows Media Player, directement intégré dans les Windows par défaut.

NdM : J'ai rajouté le lien vers « le droit de lire », de Richard Stallman. On ne le répétera jamais assez, les ressemblances entre ce texte et la réalité sont de plus en plus troublantes.

Aller plus loin

  • # Re: Article sur le DRM sur uZine

    Posté par  . Évalué à 10.

    lire aussi "informatique de confiance = informatique de trahison" par Stallman:
    http://newsforge.com/newsforge/02/10/21/1449250.shtml?tid=19(...)
    des traductions existent je crois
  • # Re: Article sur le DRM sur uZine

    Posté par  . Évalué à 3.

    [allez -1 ;-)]

    Cet article démontre simplement l'évidence...

    Quelle évidence?

    - Qu'un moyen de gérer les droits sur les informations doit être mis à jour de temps en temps? [ça me fait penser à ma saleter de banqe, avec l'euro ils ont mis le logiciel de ma carte banquaire à jour, vraiment c'est dégueulasse! ;-)].

    - Que quelqu'un voulant protéger ses droit doit éventuellement pouvoir refuser de lire des médias piratés? (en d'autre terme: si on vous confisque vos CD piratés après une descentes dans votre boite, vous trouveriez ça anormal?).

    - Qu'un cluf reste un contrat écrit par une boite, cela ne le rend pas plus légal pour autant... dans *tous* les contrats un grand nombre de clauses sont illégales... tout en restant suffisemment légales que pour ne pas annuler le contrat. Ca fait flipper le consomateur, c'est tout (et y'a aussi des gens qui font des articles là dessus;).

    - Que l'auteur de l'article ne s'est pas beaucoup renseigner sur le fonctionnement de DRM? ;-)

    Ce qui m'étonne le plus en fait, c'est que le principal danger de DRM, c'est de devoir se retrouver avec un player sous Windows pour lire le contenu... c'est à mon avis cela qu'il faudrait souligner... se baser sur *sa* compréhension du cluf (qq a déjà essayé de lire un bout de la constitution ou du code pénal...) ou sa conception de légalité du piratage (je regrette, je ne serais pas le premier à condamner un pirate, mais cette pratique reste mal, je ne peux pas condamner non plus une technologie qui vise à limite le piratage).

    Enfin l'autre question à soulever, mais c'est un débat plus large, et peu en rapport avec DRM, c'est le fonctionnement de l'industrie du disque et des médias en général... à qui profite le fric, qui paie pour le piratage, etc...
    • [^] # Re: Article sur le DRM sur uZine

      Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 10.

      >[allez -1 ;-)]
      Ben oui hein c'est plus facile que d'argumenter ;)

      >- Qu'un moyen de gérer les droits sur les informations doit être mis à jour de temps en temps?
      Mais le consommateur que je suis n'est pas prêt à laisser le contrôle de ces droits à n'importe qui.

      >- Que quelqu'un voulant protéger ses droit doit éventuellement pouvoir refuser de lire des médias piratés? (en d'autre terme: si on vous confisque
      >vos CD piratés après une descentes dans votre boite, vous trouveriez ça anormal?).
      Ce qui est anormal c'est de ne pas pouvoir éventuellement changé le contenu de média si je dispose d'un original.

      >- Qu'un cluf reste un contrat écrit par une boite, cela ne le rend pas plus légal pour autant... dans *tous* les contrats un grand nombre de clauses sont illégales... tout en restant suffisemment légales que pour ne pas annuler le contrat.
      Hé oui et après tu vas faire un procé à l'entreprise... Des états s'y sont essayé contre de grande boîte et souvent ça se finit en arrangement à l'amiable...

      >- Que l'auteur de l'article ne s'est pas beaucoup renseigner sur le fonctionnement de DRM? ;-)
      Moi non plus, mais j'en ai assez entendu pour que je n'aie pas envie de posséder du contenu DRM. J'hésiterais même à installer WinXP.

      >Ce qui m'étonne le plus en fait, c'est que le principal danger de DRM, c'est de devoir se retrouver avec un player sous Windows pour lire le contenu... c'est à mon avis cela qu'il faudrait souligner...
      Tout à fait d'accord, et pour cela il faut sensibiliser un maximum de gens pour que cette technologie ne s'établisse pas en monopole de contenu "sécurisé". Certes utiliser la même arme que l'ennemi (la peur) est tendancieux, mais à la guerre comme à la guerre.

      >Enfin l'autre question à soulever, mais c'est un débat plus large, et peu en rapport avec DRM, c'est le fonctionnement de l'industrie du disque et des
      >médias en général... à qui profite le fric, qui paie pour le piratage, etc...
      Les médias, le fric et la politique resteront toujours sujet à débat, ne t'inquiète pas ;)
    • [^] # Re: Article sur le DRM sur uZine

      Posté par  . Évalué à 10.


        - Que l'auteur de l'article ne s'est pas beaucoup renseigner sur le fonctionnement de DRM? ;-)

      La question ne serait-elle pas "est-on jamais assez renseigné sur le fonctionnement de DRM" ?
      Sans doute pas. Et comme il s'agit d'une application en évolution, s'appuyant sur des technologies émergeantes, les renseignements disponibles évoluent continuellement, eux aussi.


        Ce qui m'étonne le plus en fait, c'est que le principal danger de DRM, c'est de devoir se retrouver avec un player sous Windows pour lire le contenu... c'est à mon avis cela qu'il faudrait souligner...


      A moins que ce ne soit le contraire ?
      "Le principal danger d'un player sous Windows, c'est de devoir se retrouver avec le DRM" ;-)

      Les applications potentielles (et souhaitées par Microsoft) de DRM vont bien au-delà de la protection de musique et/ou de films. Le CLUF de WMP a été utilisé à titre d'exemple, dans un but de 'vulgarisation'. En réalité, la vocation de DRM est la protection de tout fichier contenant de la propriété intellectuelle sous une forme ou une autre, y compris (mais ne se limitant pas à) des courriers ou des mails, etc. La FAQ de Ross Anderson sur Palladium/TCPA, traduite par Christophe Le Bars, décrit très bien quelques autres applications de DRM.
      Je ne partage pas toutes les conclusions d'Anderson (mais je n'ai pas fini de me renseigner :P) ; parmi celles qui semblent bien démontrées et documentées figure l'abandon du contrôle (au moins en partie) de son propre ordinateur et sur ses propres fichiers.

      Il ne s'agit pas de juger si c'est 'bien' ou 'mal', à chacun de former son opinion. Que tout le monde fasse ce qu'il veut, mais au moins que ce soit en connaissance de cause !


        ou sa conception de légalité du piratage (je regrette, je ne serais pas le premier à condamner un pirate, mais cette pratique reste mal, je ne peux pas condamner non plus une technologie qui vise à limite le piratage).


      Hmm, il s'agit là d'une question qui, à ma connaissance, n'était pas abordée dans l'article. Cela mérite sans doute un autre débat, et si j'ai donné l'impression de défendre une quelconque 'légalité' du partage, je me suis mal exprimé.

      Personnellement, ce que je condamne, c'est une technologie qui vise à limiter ma liberté.

      Amicalement / Hutspot
      http://www.p2p4.com(...)
      • [^] # Re: Article sur le DRM sur uZine

        Posté par  . Évalué à 6.

        La question ne serait-elle pas "est-on jamais assez renseigné sur le fonctionnement de DRM" ?
        Sans doute pas. Et comme il s'agit d'une application en évolution, s'appuyant sur des technologies émergeantes, les renseignements disponibles évoluent continuellement, eux aussi.


        Pfff... mouais mais non, retour à l'éternel problème tu "quand un logiciel est pas open source et compilable, tu peux pas savoir ce que ça fait et donc ils peuvent faire ce qu'ils veulent dans ton dos"... Plus sérieusement, il est clair qu'il ne faut pas installer tout ce qui passe (mais à ce jeu là, ce n'est pas ms le plus dangereux, amha, plutôt tout les sites à la "cliquer là pour télécharger tel ou tel truc"). Cependant, renseigné ou pas, annoncer des trucs faux, incomplet ou même incohérent sur quelque chose, c'est amha, toujours mauvais... [je parle en général là, je ne vise pas l'article!]

        Les applications potentielles (et souhaitées par Microsoft) de DRM vont bien au-delà de la protection de musique et/ou de films.

        Oui pour Office 11 entre autre, ils veulent ajouter le DRM au document, perso, dans ce contexte là, je trouve cela plutôt intéressant, chaque boite voulant utiliser DRM installe un serveur de gestion des droits, de cette façon, on peut garantir qu'un document n'ira pas se perdre dans la nature... une fois de plus, et je ne prétend pas détenir la vérité absolué, je ne trouve pas ce qui est réellement dangereux la dedans... peut-être je loupe tout une partie du problème?

        On pourrait même se demander, s'il ne serait pas intéressant d'avoir un système du genre, mais libre, personnellement, je vois l'intérêt par le fait qu'on protège les données et non plus l'accès aux données comme c'est fait dans la majorités des cas pour le moment...

        Hmm, il s'agit là d'une question qui, à ma connaissance, n'était pas abordée dans l'article. Cela mérite sans doute un autre débat, et si j'ai donné l'impression de défendre une quelconque 'légalité' du partage, je me suis mal exprimé.

        En fait, je me suis mal exprimé, dans mon post, ma première question était "quelle évidence est démontrée par cette article" [la news annonce : "Cet article démontre simplement l'évidence..."]et je n'ai toujours pas eu la réponse... dans l'article, on passe en vitesse, avec l'erreur de citer ms comme responsable des licences, ce qui n'est pas le cas avec DRM pour WMP, ni pour Office 11 (par contre il y'a bien un serveur microsoft pour gérer les licences terminal server et ... je le suppose pour les licences des produits nécessitant une activation).
        Ensuite on saute sur un extrait du marketing microsoft destiné au fournisseur de contenu: on leur dit en gros, DRM, c'est tordu: ça empêche les gens a qui on veut donner l'info de faire ce qu'il veut de l'info, il ne s'agit pas de bloquer X et autoriser Y, X==Y! Rien de révoltant la dedans... si? ça me semble plutôt logique, personne ne veut se battre pour avoir une techno qui pourrait l'empêcher de distribuer des copies à son voisinnage ;-)
        Enfin on arrive au cluf, en passant en revue un texte qui dit en gros: si on a un trou dans notre système, faudra sans doute se mettre à jour, nos clients (les fournisseurs de contenus) n'ont pas vraiment envie d'utiliser un gruyère... perso, j'en retire deux choses: tous logiciels est crackable, les mises-à-jour sont indispensable si l'on veut de la sécurité... même si dans ce cas, la sécurité ne concerne pas les utilisateurs de la machine mais les fournisseurs de contenu.

        Cependant, j'ai peut-être loupé quelque chose d'important, mais d'ici, là comme ça, je vois pas, donc je ne vois pas l'évidence, d'où ma question? (que j'aurais peut-être du poser de façon moins ironique, il est vrai).

        Personnellement, ce que je condamne, c'est une technologie qui vise à limiter ma liberté.

        Là je suis totalement d'accord avec toi, j'essaie d'ailleurs de suivre un maximum TCPA et ses éventuelle dérive, et j'essaie de comprendre ce qui est réellement privatif dans DRM et Palladium, mais j'avoue que pour l'instant ça ne me saute pas aux yeux, si on envisage les dérives possibles ça peut le devenir, mais alors tous est dangereux!

        Cependant, comme je l'ai (très) mal exprimé mon post était plus une réaction à la news qu'à l'article, l'article en soi (en dehors du titre peut-être, mais bon, faut bien accrocher le lecteur ;) n'était pas alarmiste, il ouvre même peut-être les yeux de certaines personnes cliquant machinalement sur le "j'accepte" lors de l'affichage de la licence...
        • [^] # Re: Article sur le DRM sur uZine

          Posté par  . Évalué à 7.

          Je trouve l'idée globale de DRM excellente. Elle répond a un réel problème. Malheureusement, l'utilisation de DRM a de gros effet de bord. Son principal défaut étant d'être développé par une entreprise commerciale (avec toutes les dérives possible pour favoriser leur produit).

          > on peut garantir qu'un document n'ira pas se perdre dans la nature... une fois de plus, et je ne prétend pas détenir la vérité absolué, je ne trouve pas ce qui est réellement dangereux la dedans... peut-être je loupe tout une partie du problème?

          Si tu es dans une entreprise qui utilise MS Office et Openoffice, les documents utilisant DRM ne pourront pas être lu par OpenOffice. Ça tue la concurrence. Si tu élargis à l'internet...
  • # Re: Article sur le DRM sur uZine

    Posté par  . Évalué à 10.

    il est bien cet article, tres bien meme puisqu'il est a la portée de l'utilisateur lambda.
    J'espere qu'avec cet article les gens vont un peu réagir ... mais j'y crois pas trop car il y a chez les utilisateurs simple de windows (donc pas les gens qui developpe, qui installent pleins de trucs a droite et a gauche, mais ceux qui ont windows d'installer et qui s'en contente) un certain fatalisme "ben oui mais on n'y peut rien" souvent du au fait qu'ils ne connaissent pas d'autres solutions ....
    Bref, dommage que dans l'article il n'y ait pas qqes liens sur des solutions libres.
    Maintenant, il faut que l'utilisateur lambda le lise et pour commencer, qu'il sache ou il se trouve -> il faut diffuser
    • [^] # Re: Article sur le DRM sur uZine

      Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 2.

      L'utilisateur lambda, monsieur Toutlemonde et compagnie, c'est ce que d'autres nomment populace, "the mob".
      C'est aussi ceux (les lambdas) que je respecte le plus car nous en faisons tous potentiellement partie et c'est en cela que nous sommes le plus semblables. C'est être cela que d'être heureux !
      En tant que tel, il n'y a d'autre enjeu que modeler la nature de l'homme et de la société aujourd'hui planétaire.
      Ce qui est criant, de nos jours, c'est l'injustice. Mais ne disons-nous pas que la nature est injuste? L'histoire est injuste aussi. Alors qu'en toute logique, les pays le plus développés devraient se considérer hyper-endettés par rapport aux anciennes colonies, il à mis en place un système de justice au sein duquel ce sont ces dernier qui se voient endetté jusqu'au cou (1-6=4, 11.11.11). L'hypocrisie gigantesque que cela implique nous plonge dans un délire psychédélique collectif à grande échelle. C'est pourquoi nous avons si difficile à débattre maintenant de cette dernière invention machiavélique(voir Faust) qui vise, au nom d'une justice basé sur une égalité cynique car du premier degré ("le même prix pour tous"), de bloquer la vague d'égalité absolue de l'abstrait au travers des technologies de l'informatique (potentiellement), à l'heure où ces choses gagne en importance.
      Le monde tel que décrit dans ces essais modernes est possible. Ce qui aujourd'hui fait encore réagir certains d'entres-nous ("jeunes" ou "égarés") rejoindra l'existence de paradis fiscaux, la pollution, la délocalisation, les subventions agricoles occidentales et la politique des banques internationales, comme autant de petites tâches sombres enfuies dans l'inconscient collectif.
      A moins que ? A moins que quoi ?
  • # Re: Devinez qui vient fouiller chez vous ce soir

    Posté par  . Évalué à 10.

    Excellent article, très accessible !
    Mais j'ai un peu peur d'obtenir la réponse habituelle si je montre ça à un windozeur : "je m'en fous, je pirate tout !".

    « le droit de lire », de Richard Stallman. On ne le répétera jamais assez, les ressemblances entre ce texte et la réalité sont de plus en plus troublantes.
    Tout à fait ! Quand on lit l'évolution des évenements dans cette histoire, on a l'impression d'une évolution logique. Or certains de ces évenements se sont dejà produits, donc la conclusion de cette évolution devrait arriver si la logique est respectée et que rien ne se passe du côté des consommateurs. Le plus effrayant est que des évenements prévus pour dans 50 ans sont en train d'ariver aujiourd'hui. Ça fait vraiment froid dans le dos...
    • [^] # Re: Devinez qui vient fouiller chez vous ce soir

      Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 8.

      Mais j'ai un peu peur d'obtenir la réponse habituelle si je montre ça à un windozeur : "je m'en fous, je pirate tout !".
      C'est exactement la réponse que j'ai systématiquement. C'est d'un déprimant....
      Extrait d'un mail d'un pote après lecture de l'article :
      qu'est ce qui t'empeche de telecharger et d'ecouter hors connexion le contenu avec un log cracke (y a plus de pb)

      Dans un sens, l'arrivée de systèmes de protection efficaces ne sera pas un mal : cette culture du piratage et du tout gratuit est vraiment malsaine. Le jour où les ordinateurs ne feront plus tourner que ce qu'ils ont le droit de faire tourner, la philosophie du libre sera considérée d'un oeil nouveau par le grand public.

      Le problème n'est pas tant qu'il faudra du soft proprio pour lire du contenu soumis à DRM, après tout c'est le droit des distributeurs de contenus de fournir leur produits dans un format lisible que sur une architecture ; mais plutot comment cohabiteront les softs DRM et les softs non DRM ?
      J'imagine bien le scénario suivant : MediaPlayer refuse de s'éxécuter en mode DRM parce que vous avez installé tel logiciel libre considéré comme non sécurisé pour le DRM ou comme soft de piratage (un codec libre par exemple). Après tout, qui dans le libre, ira faire un procès contre une grosse boite parce qu'elle fait de la discrimination ?
      • [^] # Re: Devinez qui vient fouiller chez vous ce soir

        Posté par  . Évalué à 8.

        Salut

        ---
        Dans un sens, l'arrivée de systèmes de protection efficaces ne sera pas un mal : cette culture du piratage et du tout gratuit est vraiment malsaine. Le jour où les ordinateurs ne feront plus tourner que ce qu'ils ont le droit de faire tourner, la philosophie du libre sera considérée d'un oeil nouveau par le grand public.
        ---

        Sauf si le but caché de toute l'opération est 'tout simplement' de rendre le logiciel libre illégal.

        Et même si on peut toujours lancer Linux sur ces ordinateurs 'sécurisés', que se passera-t-il si on ne peut plus regarder de films, lire de musique, et accéder à 90% d'internet avec ?

        C'est assez contrariant comme possibilité...

        @+
        • [^] # Re: Devinez qui vient fouiller chez vous ce soir

          Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 1.

          que se passera-t-il si on ne peut plus regarder de films, lire de musique, et accéder à 90% d'internet avec ?
          Tout à fait, mais c'est un autre débat... Actuellement, personne n'est tenu de fournir une version d'un logiciel ou d'un contenu sur qui passe sur toutes les plates formes. D'ailleurs, c'est heureux pour Microsoft qui pousse à l'achat de nouvelles versions d'office grace aux incompatibilités.

          D'ailleursn, je trouve ça normal que les éditeurs de contenu puissent fournir leurs produits comme ils le veulent (DRM ou non, format proprio ou non). S'ils veulent imposer des restrictions (je dirais stupides :) ) à la diffusion de leur produit, il me semble que c'est leur droit (tant que les restrictions techniques sont légales).
          Mais s'ils prétendent utiliser un protocole ou format normalisé (ISO ou autre), il faudrait leur imposer la conformité à ce protocole (pas de IE-HTML, ni de pseudo format de CD).

          Maintenant je ne vois pas au nom de quoi on imposerai aux éditeurs de founir des version Linux-friendly de leurs produits. C'est plutot aux utilisateurs de créer un marché pour faire venir les éditeurs, non ?
          • [^] # Re: Devinez qui vient fouiller chez vous ce soir

            Posté par  . Évalué à 8.

            Salut


            Tout à fait, mais c'est un autre débat... Actuellement, personne n'est tenu de fournir une version d'un logiciel ou d'un contenu sur qui passe sur toutes les plates formes.

            Personne n'y est tenu, mais en attendant je n'utiliserais pas un logiciel qui ne marche pas sous Linux.


            D'ailleurs, c'est heureux pour Microsoft qui pousse à l'achat de nouvelles versions d'office grace aux incompatibilités.

            C'est l'une des nombreuses raisons qui font que je n'utilise pas de produits Microsoft.


            D'ailleursn, je trouve ça normal que les éditeurs de contenu puissent fournir leurs produits comme ils le veulent (DRM ou non, format proprio ou non). S'ils veulent imposer des restrictions (je dirais stupides :) ) à la diffusion de leur produit, il me semble que c'est leur droit

            Certaines personnes, et je me rapproche de plus en plus de leur position, placent l'accès à l'information, à la culture, avant l'intérêt économique et/ou financier des entreprises qui ont fait de la promotion (d'autres diront de l'exploitation) du secteur culturel (musique, film, livre, etc) leur fond de commerce.


            (tant que les restrictions techniques sont légales).

            Et si les industriels font du lobbying auprès des gouvernements pour protéger leurs revenus et brimer mes droits ?
            Je pense par exemple à la taxe sur les CD-R.


            Mais s'ils prétendent utiliser un protocole ou format normalisé (ISO ou autre), il faudrait leur imposer la conformité à ce protocole (pas de IE-HTML, ni de pseudo format de CD).

            Là-dessus on est entièrement d'accord.


            Maintenant je ne vois pas au nom de quoi on imposerai aux éditeurs de founir des version Linux-friendly de leurs produits. C'est plutot aux utilisateurs de créer un marché pour faire venir les éditeurs, non ?

            On ne parle pas de la même chose.

            Je dis que je trouverais absolument anormal et immoral que je ne puisse plus utiliser Linux sur mon ordinateur si c'est pour enrichir une entreprise, quelle qu'elle soit.
            Je dis que je ne suis pas d'accord avec le système qui semble vouloir se mettre en place, à savoir brimer l'accès à la connaissance, au savoir, à la culture, de gens qui pouraient être en règle avec les règles du système de diffusion des médias de la-dite culture.
            Par exemple, les gens qui ne peuvent pas lire les CDs audios qu'il ont pourtant dûment payés.

            Tu me réponds que tu ne voies pas de raison d'obliger les éditeurs à s'occuper de ces personnes. Moi, ce que je ne voie pas, ou ne veux pas voir, c'est une bonne raison pour justifier le fait qu'ils briment le choix du système d'exploitation de leurs clients.

            Entendons nous bien : on ne parle pas du cas 'classique' du n-ième jeu qui ne marche que sous Microsoft Windows. On parle de l'accès général à la culture, à internet, sur les ordinateurs.

            Pour moi, si le monde de l'entreprise essaye de forcer ses clients à utiliser un système d'exploitation spécifique, surtout pour une raison qui ne regarde que son propre intérêt, l'état doit intervenir pour défendre les citoyens. C'est une atteinte aux libertés individuelles, 'rien de plus', mais rien de moins.

            @+
            • [^] # Re: Devinez qui vient fouiller chez vous ce soir

              Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 3.

              Sur l'ensemble on est d'accord sauf sur le dernier point :)

              Je dis que je trouverais absolument anormal et immoral que je ne puisse plus utiliser Linux sur mon ordinateur.
              Beh moi ça me donnerai envie de changer de métier, mais je comprendrais tout à fait. Après tout, l'informatique aussi évolue et je comprend tout à fait que de fournir du matériel qui convient aux logiciels que tu aimes ne soit plus très rentable et donc, qu'on ne le produise plus.
              De même, même si ça me ferait surement arrêter mon abonnement au net, je trouve tout à fait compréhensible (de leur point de vue) que les FAI se mettent a bloquer certains ports ou se mettent a utiliser des protocoles à la con. Ces gens là proposent un service, et c'est eux qui en choisissent les termes dans la limite où ils sont légaux : il ne sont nullement tenus de te fournir un accès total et illimimté à internet (sauf evidemment si c'est ce qu'ils proposent dans leur contrat). Si ça ne te plait pas et que tu penses qu'il y a un marché : monte ton propre FAI, en théorie, rien ne t'en empêche (enfin, à ma connaissance).

              Maintenant, entendons nous bien : ça me dégoute aussi que les compatibilités soient cassées afin d'augmenter le profit des boites qui tiennent les marchés. Mais bon, en théorie, rien ne t'empêche de combler ce manque en montant ta propre structure qui proposerai cette compatibilité.

              Moi, ce que je ne voie pas, ou ne veux pas voir, c'est une bonne raison pour justifier le fait qu'ils briment le choix du système d'exploitation de leurs clients.
              Pourquoi auraient-ils quelque chose à justifier ? Du moment qu'ils fournissent ce qu'ils proposent, il n'y a rien à redire.

              on ne parle pas du cas 'classique' du n-ième jeu qui ne marche que sous Microsoft Windows. On parle de l'accès général à la culture, à internet, sur les ordinateurs.
              Pour moi, le n-ieme jeu qui ne marche que sous windows est une partie de la Culture. C'est ni plus ni moins au niveau culturel que le n-ieme film d'Almodovar, que le n-ieme tableau de Magritte ou le n-ieme album de M. Jackson. Après, on aime ou on aime pas, mais ça reste une oeuvre de l'esprit, donc de l'art. Il touche généralement moins de monde et c'est moins reconnu, c'est tout.

              si le monde de l'entreprise essaye de forcer ses clients à utiliser un système d'exploitation spécifique
              Le monde de l'entreprise ne force personne : tu achètes les services ou produits vendus (qu'on ne te force pas à acheter), donc c'est que les conditions de vente te semblent satisfaisantes. Maintenant, si tu ne peux trouver un service que tu aimerais acheter, c'est soit que ce n'est pas rentable, soit que le marché n'est pas exploité : il y a peut-être moyen de se faire du fric ;).
              Bienvenue dans un monde capitaliste :)
              • [^] # Re: Devinez qui vient fouiller chez vous ce soir

                Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 2.

                Maintenant, si tu ne peux trouver un service que tu aimerais acheter, c'est soit que ce n'est pas rentable, soit que le marché n'est pas exploité
                Où peut-être qu'un lobby, une sorte de mafia, contrarié par les principes de tels services, rend la chose, de fait impossible !
                Il y a peut-être moyen de se faire du fric, bienvenue dans un monde capitaliste :)
                Je pense qu'il serait temps de reconnaître que ce monde ne correspond qu'à l'aspiration de quelques-uns uns, déjà fortunés et que la majorité des hommes souhaitent vivre autrement. J'aimerais voir les premiers se débrouiller entre eux et nous laisser un peu respirer !
                • [^] # Courant alternatif

                  Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 2.

                  Je pense qu'il serait temps de reconnaître que ce monde ne correspond qu'à l'aspiration de quelques-uns uns, déjà fortunés et que la majorité des hommes souhaitent vivre autrement. J'aimerais voir les premiers se débrouiller entre eux et nous laisser un peu respirer !
                  Voilà une remarque bien balancée, j'abonde dans ce sens, mais maintenant que proposer comme alternative ?

                  N'y a-t-il pas un pays qui voudrait accueillir les gens de bonne volonté ?

                  Beatnick qui se cherche une terre d'exil.
                  • [^] # Re: Courant alternatif

                    Posté par  . Évalué à 2.

                    En général, l'exil, c'est pour les nobles déchus par la révolution ... pas pour les sans-culottes

                    Il y a donc une alternative : la reconstruction de la chose publique ou plus précisément de l'esprit de la chose. En gros, l'action citoyenne, le seul véritable engagement sans-culotte garanti par Marianne :)

                    Les formes de cette action sont au choix de chacun. Tout est fonction de ton éthique personnelle, de ton temps libre et de la réponse qu'implique pour toi de telles atteintes aux libertés et aux droits fondamentaux.

                    -------

                    Un type : "Regardes, ils reviennent sur tes libertés civiles"
                    Un autre type : "Tu sais pour ce que j'en fais"

                    - Vu sur /.
                    • [^] # Re: Courant alternatif

                      Posté par  . Évalué à 1.

                      En général, l'exil, c'est pour les nobles déchus par la révolution ... pas pour les sans-culottes

                      C'est aussi pour designer les leaders de partis democrates dans une dictature ! Mais c'est vrai, Beatnik devrait plutot chercher une terre d'asile.
        • [^] # Re: Devinez qui vient fouiller chez vous ce soir

          Posté par  . Évalué à 3.

          Sauf qu'une telle orientation de la DRM est un abus de position dominante qui tombe sous le coup de la loi.
          Donc pas la peine d'être catastrophiste, tant que Microsoft ne fera pas la loi chez nous, on pourra développer du logiciel libre tranquille.
          Après, chez les américains, je sais pas hein, comment ça peut se passer :-)
  • # Re: Devinez qui vient fouiller chez vous ce soir

    Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 9.

    Très bon article! (très clair en tout cas)
    Je me demande si ça ne serait pas intéressant de faire tourner l'url sur d'autres sites, juste histoire de faire passer l'info...

    Ca ressemble typiquement le syndrôme du "J'ai acheté donc ..."
    Donc rien du tout !
    Ce qui est amusant (rire jaune), c'est que quand on est à l'école, on se fait enguirlander avec le désormais classique "respect des consignes" (combien de fois je l'ai entendu celui-là!), et là c'est exactement la même chose, l'utilisateur ne respecte pas l'énoncé qu'il valide pourtant.
    La seule différence, et elle est de taille, c'est que là, on a le droit (le devoir ?) de refuser l'énoncé.
    Encore faut-il savoir de quoi on parle... d'ailleurs est-ce qu'il y a bcp d'initiatives menées dans ce sens : expliquer ces termes barbares juridiques que l'on ne comprend pas toujours (des sites par exemple) ?
    Je ne pense pas qu'il y ait peu de gens qui ne comprennent pas toujours ce que ça raconte ces trucs-là...
    • [^] # Re: Devinez qui vient fouiller chez vous ce soir

      Posté par  . Évalué à 10.

      J'aime bien ta derniere phrase. Claire comme de l'eau de roche.


      Je ne pense pas qu'il y ait peu de gens qui ne comprennent pas toujours ce que ça raconte ces trucs-là...

      Impressionnant, vraiment...


      Pour participer au debat tout de meme, le droit francais est assez flou quant aux droits d'utilisation accordés par l'achat de quelque chose. Alors pour les logiciels ou on a juste un droit d'utilisation, c'est encore pire.
  • # Re: Devinez qui vient fouiller chez vous ce soir

    Posté par  . Évalué à 6.

    Bon, c'est quand qu'on le met en marche, DRM/Palladium ? J'en ai marre d'attendre en passant pour un parano !

    (ou comment faire baisser ses XP)
    • [^] # Re: Devinez qui vient fouiller chez vous ce soir

      Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 7.

      Je compatis :-/

      Plus ca va et plus je me dis que ce sera comme « toujours » : une fois arrivés devant le fait accompli, les gens vont se reveiller ne pas comprendre ce qui leur arrive.

      C'est un peu comme partout, on attend que les accidents arrivent pour prendre des mesures de sécurités.
  • # Une petite question...

    Posté par  . Évalué à 10.

    Je me faisais une petite réflexion à propos des CDs audio:

    Pour que le DRM soit totalement efficace, les majors devront envisager de sécuriser les CDs vendus dans le commerce, non ? Il faudra donc que les chaînes stéréos soient également sécurisées (de bout en bout, comme les ordis). Idem pour le walkman, l'autoradio, etc...

    Bien, imaginons qu'un major sorte de tels CDs. Si je veux écouter ce CD, il me faudra renouveler intégralement mon matériel audio, connecter tout ça à internet (pour l'autoradio, je le branche sur mon gsm ?!). Ça va me coûter un maximum. Tout ça pour écouter un CD...

    Finalement, le DRM n'est-il pas son propre ennemi ? Il me semble que dans toute relation commerciale, il est plutôt mauvais de ne pas tenir compte du client...
    • [^] # Re: Une petite question...

      Posté par  . Évalué à 9.

      Hmm, je pense pas que ce soit tant génant que ca...
      S'ils te disent que leur "nouveau" format te permet d'avoir 30 minutes de bonus en plus, ou du son en meilleur qualité, ou je ne sais quoi qui donne l'impression que ca supplante l'"ancien" CD, alors dans quelques années, toute la chaine sera DRM-compliant, parce que quitte à s'équiper, autant s'équiper moderne. Bien sur, dans un premier temps, les deux "formats" seront supportés (bien que ce ne soit meme pas nécessaire : les excellentes ventes de lecteurs DVD, média non-writable et cryptables, est en partie un contre exemple), comme ca, l'utilisateur n'a meme pas à se préoccuper des formats.. pour lui, c'est l'évolution logique.

      Ne t'inquiètes pas, ca ne coutera pas plus cher que ce que la majorité des consommateurs est près à y mettre.
    • [^] # Re: Une petite question...

      Posté par  . Évalué à 5.

      Même tes ecouteurs devront être sécurisés, parce que c'est pas très difficile de brancher la sortie de ta chaine ou de ton walkman sur une carte son et de refaire l'aquisition, avec du bon matos ca peut donner de bon réusltats ? (je ne connais pas grand chose en matériel audio)
    • [^] # Re: Une petite question...

      Posté par  . Évalué à 5.

      c'est un moyen comme un autre d'augmenter les vente de matos...

      autrement dit de pousser le consomateur à consommer....
    • [^] # Re: Une petite question...

      Posté par  . Évalué à 6.

      C'est pour ça, qu'il te refile le super audio CD et l'autre truc dont j'ai oublier le nom.

      Ils sont 5:1, 24 bits/196Khz, ça c'est pour être vendu mais il inclue aussi des fonctions de DRM.... Il ne vont pas le crier sur tous les toits !

      Avant de créer des super CD 24 bits, il ferait mieux de mieux enregistrer les CD courants.

      Beaucoup de CD sont "écrétés", ces andouilles poussent le bouton du volumes trop fort à l'enregistrement ce qu'il fait que le signal "sature" à 65535 sur plusieurs valeurs ce qui créait de l'aliasing et détruit la qualité du son !! Il y a même des CD ou ils s'en rende compte et baisse la saturation à 65530. Pour éviter que cela soit trop voyant !

      "La première sécurité est la liberté"

    • [^] # Re: Une petite question...

      Posté par  . Évalué à 1.

      Pour que le DRM soit totalement efficace, les majors devront envisager de sécuriser les CDs vendus dans le commerce, non ? Il faudra donc que les chaînes stéréos soient également sécurisées (de bout en bout, comme les ordis). Idem pour le walkman, l'autoradio, etc...

      En réalité, c'est déjà le cas. Le Minidisc, par exemple, contient un copy bit qui te permet de copier un CD vers le disque, mais qui t'empêche ensuite de copier la piste de ce Minidisc vers un autre.

      Finalement, le DRM n'est-il pas son propre ennemi ? Il me semble que dans toute relation commerciale, il est plutôt mauvais de ne pas tenir compte du client...

      Hmm, chez Redmond, cela fait longtemps qu'ils exploitent leur monopole pour imposer leur produits en force. Les mises à jour sont, bon gré mal gré, nécéssaires au bout d'un moment, et leur marché entier est basé sur une création permanente du besoin. Et jusque là, ca a très bien marché :-(
  • # L'interret des protections

    Posté par  . Évalué à 10.

    Il est a constater que la plupart des protections mises en place par les sociétés de logiciels (ex: Microsoft) ou de musique n'ont qu'un seul effet, celui d'empoisonner la vie de la personne honnete qui paie.
    Le tout nouveau système d'enregistrement des softs microsoft n'a pas empecher le piratage, mais a beaucoup embeté les utilisateurs ayant payé leur licence. Il en est de meme pour le CD audio protégé qui n'ont pas empeché la copie, mais empéché les gens qui avaient officielement acheté le CD de pouvoir l'ecouter comme il le souhaitaient.....
    Une bonne protection contre le DRM reste l'information et le rejet d'une telle technologie (la vie est dure, mais comme militant, mon sacrifice sera de ne pas acheter le prochain album de Britney Spears.... finalement, c'est pas si dur que ca le boycot.)

    Pour ne pas être d'une totale mauvaise fois, je dois avouer que ces système on limité la plupart du temps le piratage par simple copie d'un original quelconque par n'importe qui.... mais bon...

    Vous avez le droit de me mettre un -1 parcque bon....
    • [^] # Re: L'interret des protections

      Posté par  . Évalué à 10.

      Pourquoi mettre un -1 a une chose qui est completement vraie. Il y a deja eu une vague de protectionisme en informatique, vague qui s'est tres mal finie. Il y avait des disquettes micro perforees (trou percer au laser dans la disquette) des dongles (element qui se branche sur une sortie de l'ordi pour certifier la license) et autres systemes anticopie (disquettes lisibles mais non inscriptibles, pour empeche rune copie physique par exemple ).

      Et puis tout a disparu. Les utilisateurs legaux se plaignaient en permanence, les services techniques etaient satures et il a ete calcule que ca coutait plus cher de proteger que de laisser pirater. Fin de la premiere vague. On est en pleine deuxieme vague, mais les utilisateurs ont deja gagne une fois, donc l'espoir est clairement permis.

      Perso je suis completement contre le piratage, mais j'ai deja fait deux copies de CD audio "proteges" parceque l'original ne passait pas sur la chaine d'une copine. Et je ne compte plus le nombre de "No-CD Patch" qui ont ete appliques a gauche et a droite (Unreal 2 de 5fps a 40fps avec un patch par exemple).

      Pour ne pas être d'une totale mauvaise fois, je dois avouer que ces système on limité la plupart du temps le piratage par simple copie d'un original quelconque par n'importe qui.... mais bon...

      Oui maintenant il faut au moins 20 secondes de recherche sous google pour faire la meme chose. Des milliers d'utilisateurs perdent l'usufruit d'un produit qu'ils ont legalement achete, les majors gagnent 20 secondes contre les petits pirates, encore une bien belle vitoire.

      Kha
      • [^] # Re: L'interet des protections

        Posté par  . Évalué à -1.

        he oui une fois de plus les bons payent pour le mauvais.
        Sans compter que le prix est déjà calculé pour leur en prendre un max

        C'est génial.

        C'est Jurassic park : Tyran ms contre velocipirates
        avec au milieu la bonne bidoche sur pattes.

        heureusement qu'on sait comment l'histoire se finit et que c'est les mignonnes petites bebetes à poils, et à plumes, qui sont restées et pas les reptiles géants, plus ou moins.

        Enfin je crois ....
    • [^] # Re: L'interret des protections

      Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 5.

      A propos de "la plupart des protections mises en place", tu as raison mais contrediras-tu que le cryptage clé privé/clé public est "efficace" ? (La X-Box est un mince exemple par rapport à ce qui se prépare)
      Parce que les devises monétaires, les cartes à puces, c'est pas "sûr" à 100% mais c'est efficace dans le sens où le rôle à jouer est majoritairement assuré, non ?
      C'est manquer d'imagination et de connaissance technique que de dire que la DRM ne sera pas efficace.
      Le problème, c'est pas que ça sera efficace, c'est le chois de société qui est important. C'est l'idée de renoncé à nos libertés pour plus de sécurité dans un monde cynique, froid, élitiste et mercantile : "démocratique" ?
      • [^] # Re: L'interet des protections

        Posté par  . Évalué à -2.

        liberté x sécurité = constante, loi de Niven.

        "F x S = k. The product of Freedom and Security is a constant. To gain more freedom of thought and/or action, you must give up some security, and vice-versa."
        -- Larry Niven, Niven's Laws
        • [^] # Re: L'interet des protections

          Posté par  (site Web personnel) . Évalué à -1.

          mais encore ?..
          • [^] # Re: L'interet des protections

            Posté par  . Évalué à 3.

            cf eucd.info

            Le problème n'est pas vraiment la protection qui sera à prioris toujours cassé mais les lois qui vont rendre ça illégal : l'eucd et les brevets logiciels.

            "La première sécurité est la liberté"

            • [^] # Re: L'interet des protections

              Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 0.

              Les lois actuelles ne sont pas contre un système DRM qui protège le bon droits des auteurs. Il s'agit d'une solution technologique à un problème de sécurité. Il suffit de lire l'article du Monde et la réponse de Microsoft pour comprendre...
              http://linuxfr.org/2003/02/22/11423.html(...)
              Mais de fait, cela ne lève aucun débat. Il s'agit d'appliquer d'avantage un chois de société déjà fait depuis longtemp.
              Alors qu'est-ce qui nous révolte donc ?
              Est-ce le fait de se réveiller enfin ?
              Manger, se loger, se soigner, faire du sport, du ski à la montage en hiver et du surf à la plage en été. Qui se révolt que tout cela soit payant ? Pourquoi nous pleindre maintenant que la technologie de l'informatique soit totalement payante ? Pourquoi se pleindre que l'accès aux "produits culturels" soit payant ?
              Bientôt, le cinémas du coeur, le médiatèques du coeur, les cyber-café du coeur !
              Les dons en droit d'accès en tout genre, des gros sac parachuté au dessus des pays en vois de dév'lopement, remplis de cartes à puce... :-)
              Il est là, le bon droit ! Si tu bouf tu payes, si tu regardes tu payes, si tu apprends tu paies ! Y a pas d'araison, tou s'achète et tout se vend ! Faisons-nous mal puisqu'on aime tellement ça !
              • [^] # Re: L'interet des protections

                Posté par  . Évalué à 3.

                Et vive la révolution ?

                Tu es complétement à coté de la plaque. Le monde du numérique permet un partage à cout nul ce qui n'est absoluement le cas de tout ce que tu cites.

                Il faut pas tout mélangé comme ça bettement. Apres il faut pas s'étonner de voir traiter stallman de communiste.

                "La première sécurité est la liberté"

                • [^] # Re: L'interet des protections

                  Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 3.

                  Oui, c'est vrai.
                  Mais cela démontre que là n'est pas la question. C'est pour cela qu'un "militant copyleft" peut-être traité de "communiste". Il n'a pas fallut attendre le coût nul pour voir se séparer les hommes autour de la question du partage. Que dit-on des choses qui pourrait être partagées à un moindre coût ?
                  Aujourd'hui, beaucoup de choses prennent une forme numérique et peuvent donc potentiellement être partagées à un coût nul. Et de nouvelles choses, purement numérique prennent de l'importance.
                  Mais ce même numérique permet également, et je vous prie de bien considérer l'aspect technique de la chose, de faire payer toutes ces choses, tant qu'elles restent numériques bien sûr. Et croyez-moi, qu'avec les écrans et enceintes numériques, elles le resteront jusqu'à chacun d'entre nous.
                  Aujourd'hui, nous n'apercevons que le sommet de l'iceberg. Nous ne voyons qu'un début du double potentiel antinomique des technologies de l'informatique et des enjeux "géostratégiques".
                  Il ne faut pas tout mélanger bêtement !
            • [^] # Re: L'interet des protections

              Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 3.

              Les lois actuelles ne sont pas contre un système DRM qui protège le bon droits des auteurs. Il s'agit d'une solution technologique à un problème de sécurité. Il suffit de lire l'article du Monde et la réponse de Microsoft pour comprendre...
              http://linuxfr.org/2003/02/22/11423.html(...)
              Mais de fait, cela ne lève aucun débat. Il s'agit d'appliquer d'avantage un chois de société déjà fait depuis longtemp.
              Alors qu'est-ce qui nous révolte donc ?
              Est-ce le fait de se réveiller enfin ?
              Manger, se loger, se soigner, faire du sport, du ski à la montage en hiver et du surf à la plage en été. Qui se révolt que tout cela soit payant ? Pourquoi nous pleindre maintenant que la technologie de l'informatique soit totalement payante ? Pourquoi se pleindre que l'accès aux "produits culturels" soit payant ?
              Bientôt, le cinéma du coeur, la médiatèque du coeur, le cyber-café du coeur !
              Les dons en droit d'accès en tout genre, des gros sacs parachutés au dessus des pays en voie de dév'lopement, remplis de cartes à puce... :-/
              Il est là, le bon droit ! Si tu bouf tu payes, si tu regardes tu payes, si tu apprends tu paies ! Y a pas d'raison, tou s'achète et tout se vend ! Faisons-nous mal puisqu'on aime tellement ça !
  • # Re: Devinez qui vient fouiller chez vous ce soir

    Posté par  . Évalué à 4.

    Mince, c'est pas une copinedegeek
  • # uZine : \ ?

    Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 1.

    le lien est "uZine : \"

    que vient faire ce ": \" ? (que j'ai déjà vu sur un autre lien ici meme par ailleurs ...)

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n’en sommes pas responsables.