Du rififi pour XFree

Posté par (page perso) . Modéré par Nÿco.
Tags : aucun
0
17
fév.
2004
Serveurs d'affichage
La nouvelle vient de tomber sur la liste de diffusion de Cooker. Warly vient d'annoncer : "Pas de XFree 4.4 pour Mandrake 10rc1 pour cause de changement de licence. On revient à la version 4.3".
En effet la nouvelle licence n'est plus compatible avec la GPL. Richard Stallman l'a confirmé. Une des conséquences de la nouvelle licence serait, par exemple, l'obligation pour Mandrake d'acheter des licences commerciales Qt !
Une solution provisoire consisterait à utiliser la dernière version compatible avec la GPL.

Mandrake n'est pas la seule distribution dans ce cas. La solution qui se dessine est de supporter freedesktop. La scission de XFree semble consommée. La branche "historique" semble s'être sabordée et il y a fort à parier qu'on reparlera très vite de son successeur.

Ceci est confirmé par le courrier de Mike A. Harris de Red Hat NdM : tiré des Nouvelles hebdomadaires Debian - 10 février 2004

Les problèmes de licence de XFree86. La nouvelle licence proposée par l'équipe XFree86 est probablement incompatible avec la GPL, comme l'a souligné Paul Cannon, si la liaison est considérée comme la création de travaux dérivés. Andrew Suffield a expliqué
que ce seraient les licences sur des travaux GPL qui seraient violées, pas la licence sur XFree86, donc c'est l'interprétation des auteurs des travaux sous GPL qui compte.


Aller plus loin

  • # Re: Du rififi pour XFree

    Posté par . Évalué à 6.

    C'est quoi cette histoire de license QT ? C'est quoi le rapport ?
    • [^] # Re: Du rififi pour XFree

      Posté par . Évalué à 5.

      moi non plus j'ai pas tout compris
      • [^] # Re: Du rififi pour XFree

        Posté par (page perso) . Évalué à 10.

        L'origine du probleme viendrait d'un manque de reconnaissance ressentit par les developpeurs de XFree (ou d'un seul peut-etre, attention aux generalisations).
        La nouvelle license impose donc de lister TOUS les noms des contributeurs pour toute utilisation du nom XFree aussi basique que "MandrakeLinux contient XFree 4.4".

        Ca peut etre tres tres lourd, surtout pour un tel projet qui groupe des dizaines ou des centaines de developpeurs.

        Ce n'est pas compatible avec la GPL car ca impose une restriction d'usage telle qu'il pourrait etre obligatoire au lancement du serveur X d'afficher une fenetre listant TOUS les contributeurs.

        Cette nouvelle license devrait donc etre un sacre coup de pouce a freedesktop.org

        Yann.
        Je l'ai lu sur /., donc c'est vrai.
        • [^] # Xfree/GPL: détails et solution

          Posté par . Évalué à 10.

          pour être + précis, il vaut mieux ajouter un lien vers la nouvelle license de xfree:
          http://www.xfree86.org/legal/licenses.html(...)

          L'obligation est faite d'ajouter "This product includes software developed by The XFree86 Project, Inc (http://www.xfree86.org/(...)) and its contributors" dans tout programme ou dans sa doc.

          Ce qui ne serait pas compatible avec la GPL qui, en dehors des sources, prévoit de mentionner les copyrights de tous les auteurs dans certains programmes interactifs, mais sans publicité supplémentaire ni pour un projet ni pour une URL (clause 2c de la GPL)
          http://www.fsf.org/licenses/gpl.html#SEC3(...)

          UNE SOLUTION (autre que les forks xouvert et freedesktop): inciter Xfree86 à remplacer leur nouvelle clause par la clause 2c de la GPL qui ferait quand même de la publicité pour Xfree86 dans la mesure où le projet Xfree86 détient déja de nombreux copyrights en tant qu'organisation !
          écrire à la liste publique de dicussion: Forum at XFree86.org
          http://www.xfree86.org/pipermail/forum/2004-February/(...)

          PS: la majorité des programmes actuels pour X contiennent du code sous GPL et donc seraient incompatibles avec la nouvelle license !
          • [^] # Re: Xfree/GPL: détails et solution

            Posté par . Évalué à 3.

            Suite à cette proposition que je viens d'envoyer sur cette liste publique j'ai reçu l'information que le changement de licence pourrait finalement ne concerner que le code du serveur X et non les librairies qui sont liées lors de la compilation aux applications.

            C'est déja mieux, mais comme la GPL s'applique à toutes les oeuvres qui dépendent d'un soft en GPL (et pas seulement aux oeuvres liées à un soft GPL lors d'une compilation), cela nécessiterait quand même que le serveur par défaut de toutes les distribs soit un serveur compatible avec la GPL.
            Dès lors rien n'empêcherait de fournir séparément (par exemple par téléchargement) un 2e serveur utilisant une license incompatible avec la GPL.

            Comme cette avancée n'est pas complètement satisfaisante, je vais continuer à faire valoir ma proposition sur cette liste. Vous pouvez m'y aider.

            APPENDICE: extraits de la GPL sur la notion d'oeuvre dérivée:
            * b) You must cause any work that you distribute or publish, that in whole or in part contains or is derived from the Program or any part thereof, to be licensed as a whole at no charge to all third parties under the terms of this License.
            ...
            These requirements apply to the modified work as a whole. If identifiable sections of that work are not derived from the Program, and can be reasonably considered independent and separate works in themselves, then this License, and its terms, do not apply to those sections when you distribute them as separate works. But when you distribute the same sections as part of a whole which is a work based on the Program, the distribution of the whole must be on the terms of this License, whose permissions for other licensees extend to the entire whole, and thus to each and every part regardless of who wrote it.

            Thus, it is not the intent of this section to claim rights or contest your rights to work written entirely by you; rather, the intent is to exercise the right to control the distribution of derivative or collective works based on the Program.

            In addition, mere aggregation of another work not based on the Program with the Program (or with a work based on the Program) on a volume of a storage or distribution medium does not bring the other work under the scope of this License.
    • [^] # Re: Du rififi pour XFree

      Posté par . Évalué à 10.

      Apparement, le récent changement de licence de XFree86 le rend incompatible GPL (là par contre, j'ai pas saisi le pourquoi du comment).

      Or beaucoup de logiciels livrés par les distributions avec X sont sous GPL. D'où problème.

      De même, l'utilisation de QT avec ce nouveau XFree86 ne correspondant plus à la licence "GPL" du-dit QT, en vertu du dual-licensing, il faudrait se rabattre sur la version Commerciale.

      C'est ce que j'en ai compris pour le moment.
      • [^] # Re: Du rififi pour XFree

        Posté par (page perso) . Évalué à 4.

        Qt est aussi disponible sous QPL, qui est beaucoup moins restrictif que la GPL. En gros, la QPL dit que si tu fais un produit Open Source, c'est bon. Ca m'etonnerait que XFree ne soit plus Open Source (enfin, je suis pas encore alle voir la licence).

        Les gens vont encore s'en donner a coeur joie sur les problemes de licence de Qt.
        • [^] # Re: Du rififi pour XFree

          Posté par (page perso) . Évalué à 10.

          Mais qui est incompatible avec la GPL, comme je l'expliquais plus bas. Je ne t'apprends rien, puisque c'était ce qui empêchait Debian de distribuer KDE avant le passage de Qt en double licence, et ce qui valait à KDE la "condamnation" de la FSF et d'une bonne partie des partisans du logiciel libre. Si une distribution intègre un XFree86 dont des bibliothèques utilisées par Qt utilisent cette nouvelle licence (et ce sera vraisemblablement le cas dès XFree86 4.4), on retombera sur la même situation : il sera bien possible de distribuer Qt, mais aucun logiciel GPL l'utilisant. Il ne sera pas plus possible de distribuer Gtk+, et tout logiciel l'utilisant, donc a fortiori Gnome.

          Ceci dit, je ne vois pas en quoi ce serait un problème de licence de Qt. D'ailleurs, Qt n'a jamais eu de problème de licence (au sens légal du terme), c'est bien KDE qui en avait, puisque le seul moyen de l'utiliser était d'enfreindre sa licence. Mais c'est une vieille histoire...
          • [^] # Re: Du rififi pour XFree

            Posté par (page perso) . Évalué à 1.

            > Mais qui est incompatible avec la GPL, comme je l'expliquais plus bas.

            Certe la QPL etait incompatible avec la GPL stricto sensu, mais RMS lui-meme considerait que dans ce cas, on pouvait appliquer automatiquement la clause d'exception implicite qui autorisait donc une application GPL a etre liee a Qt.

            Cette clause d'exception implicite, c'est que le developpeur savait qu'il developpait avec une bibliotheque non GPL lorsqu'il a place son code sous GPL et donc il a implicitement donne l'autorisation de lier son programme a Qt.

            En effet, il est inconcevable de developper un programme KDE sans Qt. Il parait egalement difficilement concevable qu'un developpeur aie developpe un soft mais qu'il rende impossible son utilisation. D'ou son accord implicite.

            Cette clause d'exception implicite permet egalement de developper des soft sous windows sans mettre une clause d'exception pour les bibliotheques de win32. De fait, la plupart des soft windows GPL ne contiennent pas cette exception et sont pourtant considere comme Ok.

            L'attitude de debian a l'epoque a ete de dire que ils voulaient une exception explicite ou rien, ce qui etait impossible vu le nombre important de contributeurs de KDE a contacter pour faire un changement de licence.

            Bon, mais tout ca c'est du passe. Maintenant, les trolls sont sur le fait que Qt est sous GPL et que c'est pas assez libre pour les developpeurs (cf userlinux.com).
  • # Re: Du rififi pour XFree

    Posté par (page perso) . Évalué à 3.

    s/sission/scission/
    merci (il faut bien que quelqu'un s'y colle)
    • [^] # Re: Du rififi pour XFree

      Posté par (page perso) . Évalué à 0.

      Merci, cette nuit, quand j'ai essayé de rédiger la nouvelle à partir de la liste de diffusion de Cooker, j'avais un peu sommeil ! Mais ce n'est qu'une explication, en aucun cas une excuse.
      • [^] # Re: Du rififi pour XFree

        Posté par . Évalué à 1.

        > Mais ce n'est qu'une explication, en aucun cas une excuse.

        man ispell.

        --
        Tinou
  • # Re: Du rififi pour XFree

    Posté par . Évalué à 0.

    Bof,
    Si ça peut faire bouger les développeurs.
    Quand on voit comment XFree est à la bourre par rapport à Windoze ou même OS X.
    Justement, tient, un système compatible avec OS X ça ne serait pss une mauvaise idée, non ? Ca faciliterait le portage des logiciels et augmenterait les débouchés pour équipes de développements, commmerciales ou non.
    Bref, je pense que c'est une "bonne" nouvelle.
    • [^] # Re: Du rififi pour XFree

      Posté par . Évalué à 0.

      C'est vrai qu'un affichage PostScript ou PDF performant pour GNUstep ce serait sympa ;-)
    • [^] # Re: Du rififi pour XFree

      Posté par . Évalué à 0.

      Ca sera pas de sitôt même avec la plus grande bonne volonté vu la beauté de l'interface OS X. Faut dire qu'il sont pas reparti de zero...

      Ce qui serait quand même pas mal c'est que X sous linux supporte
      une vraie transparence c'est partique pour pas mal de choses
      (style les terminaux, consoles de log, etc...)
      • [^] # Re: Du rififi pour XFree

        Posté par (page perso) . Évalué à 5.

        http://icwww.epfl.ch/~poulhies/xserver-1.png(...)
        http://xserver.freedesktop.org(...)

        Me semble avoir lu que RedHat allait utiliser la xlib de fd.o... pkoi pas a terme utiliser ce server X là? ;)

        Pour ceux interessé à tester xserver (/!\ c'est lent), un coup de jhbuild et hop c'est fait!
      • [^] # Re: Du rififi pour XFree

        Posté par . Évalué à 4.

        Ca sera pas de sitôt même avec la plus grande bonne volonté vu la beauté de l'interface OS X.

        Oui, enfin ca existe des bureaux Linux plus beau que MacOS X aussi.
        À croire que dès qu'on parle de MacOS X c'est la référence que tout le monde doit atteindre!

        Regardez ici :
        Moi je trouve qu'il y en a des très jolis :^) (si toutefois vous avez le courage de lire les 77 pages)
        amha Linux avec toutes ses interfaces graphiques est bien plus tunable que MacOS X.
      • [^] # Re: Du rififi pour XFree

        Posté par (page perso) . Évalué à 2.

        Non ça ne sert absolument à rien ... Par contre c'est joli ...
        • [^] # Re: Du rififi pour XFree

          Posté par (page perso) . Évalué à 6.

          Si ça ne sert à rien et que c'est joli, alors ça va plaire aux femmes comme les fleurs et les bijoux.
          C'est peut être la solution pour que les filles s'intéressent aux logiciels libres ? ;-)
        • [^] # Re: Du rififi pour XFree

          Posté par . Évalué à 5.

          Niveau érgonomie ca sert énormément.

          Ex.: Tu veux un terminal pour compiler et faire ta petite cuisine mais tu veux aussi garder un oeil sur des logs. Tu mets ton terminal principal où tu compile avec une semi-transparence juste de quoi voir quand ton log derrière bouge. Il y a plein de cas dans ce genre ou s'est utile.

          De plus ya pas de mal à avoir une belle interface graphique, ca ne rend pas plus bête pour autant (attention au vannes ;-) ).
          • [^] # Re: Du rififi pour XFree

            Posté par (page perso) . Évalué à 1.

            Vrai : ça sert à beaucoup de choses dont beaucoup qu'on ne voit pas comme évident.

            Parfois des "gadgets pénalisants techniquement" peuvent se révéler d'une utilité énorme, à tel point que si la fonctionnalité manque c'est rédhibitoire pour qu'un nouvel utilisateurs s'approprie le logiciel Libre en question...

            Aaaah, la résistance au changement des geeks... ;-)
          • [^] # Re: Du rififi pour XFree

            Posté par (page perso) . Évalué à 2.

            Yeps. Autre exemple, le dialogue de recherche transparent. Combien de fois cherche-t-on un mot dans un document et il est juste sous le dialogue de recherche ? Vous connaissez la solution...
        • [^] # Re: Du rififi pour XFree

          Posté par (page perso) . Évalué à 1.

          Non ça ne sert absolument à rien ... Par contre c'est joli ...

          Ca sert à quelque chose puisque c'est joli,
          même si rien n'égale la beauté froide d'un terminal.
    • [^] # Re: Du rififi pour XFree

      Posté par (page perso) . Évalué à 6.

      > Justement, tient, un système compatible avec OS X ça ne serait pss une mauvaise idée, non ? Ca faciliterait le portage des logiciels

      Ben voyons. Il y a bien plus d'applications sous Linux que sous Mac OS X. Je vois pas l'interets de s'aligner sur ce système. Apple en est bien conscient, vu qu'ils font tout leur possible pour recruter des développeurs OpenSource dans leur rang.

      De plus, cette fameuse couche de compatibilité existe plus ou moins déjà. Ça s'appelle GNUStep.
      • [^] # Re: Du rififi pour XFree

        Posté par . Évalué à 0.

        Il suffit pas d'avoir des applications, il faut aussi avoir les bonnes applications.

        Les milliers de petits softs qui existent sous Linux et qui ne servent a quasiment personne ne comptent pas vraiment face a Photoshop, X Press, Office, Final Cut, etc...

        Suffit de voir le type de softs dispo sur les 2 plateformes pour se rendre qu'un des 2 est tres oriente desktop et pas l'autre (je te laisse deviner lequel)
        • [^] # Re: Du rififi pour XFree

          Posté par . Évalué à 10.

          flash info : Un troll de combat niveau 22 vient d'être laché en pleine nature. On craint de grave dégats. Restez au boulot, n'ouvrez pas cette news et surtout ne lui filez pas à bouffer !!!
          Tout le monde est prié de débrancher les trolloscopes à armature sans titane, qui ne sont pas conçus pour de telles conditions
          • [^] # Re: Du rififi pour XFree

            Posté par . Évalué à 3.

            > Tout le monde est prié de débrancher les trolloscopes à armature sans titane, qui ne sont pas conçus pour de telles conditions.

            Comme d'habitude, les trollomètres (sans visu graphique fullscreen de la morkitu) ne sont pas concernés par ce problème. Achetez vos trollomètres chez Prumpleffer(R).

            --
            Tinou
        • [^] # Re: Du rififi pour XFree

          Posté par . Évalué à 7.

          Bon, comme il y a une part de vrai dans ce que tu énonces, je me sens obligé d'apporter ma contribution.

          Effectivement, MsOffice occupe aujourd'hui une place privilégiée sur le desktop, notamment en raison des pratiques de Microsoft, à savoir :

          - vendre le produit super cher pour faire croire qu'il a beaucoup de valeur
          - laisser faire le piratage, le favoriser
          - créer tout plein de licences pas cher pour démocratiser encore plus la chose (licences Open, Licences étudiant, etc)
          - créer des formats propriétaires et complètement verrouillés.
          - empêcher l'exploitation de son format par des logiciels concurrents
          - modifier régulièrement les formats de fichiers et les rendre incompatibles entre eux (compatibilité ascendante uniquement, alors qu'il suffirait de sortir un patch offrant le support des nouveaux formats aux anciennes versions d'Office)

          Ainsi, 1 utilisateur MsOffice piraté, c'est 10 utilisateurs MsOffice de plus, car les gens sont quasi-obligé d'utiliser un MsOffice pour échanger des documents avec quelqu'un qui dispose d'Office. Au final, même si seulement 1% des Office sont achetés, c'est pas très grave, car MsOffice est vendu avec plus de 8 fois sa valeur réelle.

          En ce qui concerne Photoshop et autre, oui, les utilisateurs sont habitués à pirater ces logiciels, puisque le monde Microsoft les entraîne dans cette boucle infernale du piratage...

          D'abord ils achètent un ordinateur avec Windows, puis ils se rendent compte qu'ils ne peuvent rien en faire du tout, même pas une lettre, à peine un texte. Alors ils piratent des jeux, Photoshop, Office, etc... Et ils s'enferment dans cette habitude de piratage.

          Puis vient la nouvelle version de Windows, qu'ils piratent aussi, et les nouveaux logiciels, qu'ils piratent également, tout fiers d'utiliser des logiciels qui valent* si cher !

          * Evidemment, on notera que le prix n'a rien à voir avec la valeur réelle de ces logiciels, comme par hasard !

          Je connais plein de gens comme cela, qui piratent, pour eux tout est gratuit. Vivement que la loi empêche réellement les gens de pirater, ce jour là, ce sera la mort du logiciel propriétaire !

          Sinon, pour en revenir aux Logiciels Libres sur le desktop, ben je n'utilise plus que OpenOffice.org, qui me convient tout à fait. J'ai viré Paint Shop Pro (comme j'achète toutes mes licences, j'avais pas les moyens d'avoir un Photoshop), et j'apprends à utiliser Gimp 2.0 avec beaucoup de bonheur. Il est peut être moins puissant et professionnel que Photoshop, mais il est déjà trop puissant pour moi, il me comble en quelque sorte ! Et puis j'utilise Mozilla, Blender, Thunderbird, et pas mal de Logiciels Libres !

          Tiens, d'ailleurs, sur la machine sur laquelle j'écris, le seul produit qui me fait chier parce qu'il plante, c'est Windows XP... Sans arrêt j'ai explorer.exe qui plante, les icônes et la barre de tâche qui disparaissent quelques secondes, puis qui reviennent, au passage, je perds toutes les fenêtres liées à explorer (iexplore, explorer, etc)

          Ah ben merde, tous les autres logiciels que j'utilise dessus sont des Logiciels Libres et me satisfont pleinement !

          Alors, tu parlais d'une plateforme très orientée Desktop ? tu dois surement vouloir parler de la deuxième machine que j'ai à ma gauche et qui tourne sous une Mandrake 9.2 !
          • [^] # Re: Du rififi pour XFree

            Posté par . Évalué à 1.

            je pense que pour une fois, pBpG comparait linux et macosx.
            macosx, moins d'applis, mais "meilleures" d'après lui.
            • [^] # Re: Du rififi pour XFree

              Posté par . Évalué à 1.

              arf, j'ai été piégé par un lien direct depuis la tribune :p

              Bon, cela dit, j'ai jamais vraiment utilisé MacOS X, mais j'ai pu tatouiller la bête 1 fois ou 2, et c'est sacrément mieux que Windows, y a pas photo !
            • [^] # Re: Du rififi pour XFree

              Posté par . Évalué à 1.

              Moi, si j'étais chef du département propagande chez MS, j'encouragerais mes FUDeurs à casser du sucre sur le dos de Linux au profit de n'importe quel OS.
              Même si le sujet ne s'y prête pas, c'est pas grave, il y a toujours moyen de caser un "Linux, c'est nul" un peu partout.

              De toute façon Mac-os ne fait pas peur a MS: pas la même architecture et en plus c'est un "ennemi classique". Au fait quelqu'un sait, si MS a toujours des actions dans Apple ?

              Bon, sur ce, je retourne faire de la retouche avec mon "petit soft" , "qui ne sert a quasiment personne" et qui "ne comptent pas vraiment".
              • [^] # Re: Du rififi pour XFree

                Posté par . Évalué à 1.

                T'as le choix de voir les critiques comme des attaques a but commercial, ou les voir d'un point de vue constructif et te dire qu'au lieu de creer un nieme outil de 500 lignes utile a 3 personnes sur la planete tu participeras a de ces gros projets orientes desktop qui interessent bcp plus de gens.

                Mais ca c'est a toi de voir selon tes envies, ce qui est sur, c'est que refuter les critiques comme etant a but commercial c'est simple, ca ne resoud pas le probleme de fond cependant.
                • [^] # Re: Du rififi pour XFree

                  Posté par . Évalué à 1.

                  Les logiciels que tu visait ne ressemblent absolument pas a des "nieme outil de 500 lignes".Que ce soit gimp, openoffice ou scribus. On a donc pas besoin de photoshop, msoffice ou X press. S'ils ne sont pas parfait, ils sont déjà largement utilisable (et même utilisés, en particulier openoffice). Et surtout ils sont libre.

                  Je ne crois pas que la logithèque du libre ait à rougir face à celle de mac-os.
                  • [^] # Re: Du rififi pour XFree

                    Posté par . Évalué à 0.

                    Marrant, j'ai vise ou ces logiciels ?

                    Je parlais des milliers de petits softs inutiles qui sont comptes pour faire croire que Linux a une logitheque immense, faudrait lire ce que j'ecris plutot que ce que tu veux lire.
                    • [^] # Re: Du rififi pour XFree

                      Posté par (page perso) . Évalué à 0.

                      et voila ... encore un qui ne comprends rien à la structure d'un Unix-like ...
                      Au cas ou tu ne le saurait pas pBpG, UNIX ( et LINUX avec donc ) es basée sur la grande majorité de ces petits logiciels qui ne servent à rien ...
                      Au moins si l'un d'eux crashe, les autres sont encore debout, alors que par ex dans windows, si l'explorer crashe, en général pas mal de choses sont déstabilisées.

                      D'un autre coté, il est vrai qu'il y a une large redondance dans la logithèque du libre. Et alors ? tu as oublié l'époque glorieuse du DOS ? c'était pas mieux, voire pire car en générals en plus ça ne marchait pas parce que le DOS était pourri (et ne dit pas le contraire, j'en ai une assez grosse expérience ...).
                      • [^] # Re: Du rififi pour XFree

                        Posté par . Évalué à 1.

                        La structure d'un Unix-like je la connais depuis longtemps, mais c'est pas le probleme.

                        Tu regardes OO, Mozilla, gimp, etc... tu remarqueras qu'aucun de ces softs ne repose sur ces "petits softs" dont je parles, ce sont des gros softs standard comme on en trouve sous Windows/MacOS/..., pour la simple et bonne raison que bcp de ces petits softs ne sont pas complets, mal ecrits, etc... bref, ne font pas l'affaire pour les besoins de ces gros softs.

                        La mythe d'Unix compose d'un tas de petits softs qui reposent les uns sur les autres etait peut-etre vrai il y a 10 ans quand tout etait command line et oriente administrateur, ce n'est plus du tout le cas aujourd'hui pour les systemes desktop.
                        • [^] # Re: Du rififi pour XFree

                          Posté par . Évalué à 3.

                          Vu les logiciels que tu prend en référence, c'est normal que tu en arrive à cette conclusion. OpenOffice, Mozilla et The Gimp ont ceci en commun que ce sont toutes des applications qui ont besoin d'interface graphique pour réaliser leurs taches: oo : editeur (entre autre) WYSIWYG, gimp (c'est evident) et mozilla navigateur graphique. Elles ne peuvent donc pas récupérer grand chose des outils en ligne de commande existant. Ce n'est pas le cas, pour, par exemple, k3b (cdrdao, mkisofs, cdrecord, ...)

                          c'est bien sur pas le seul exemple ( grip, wget, aspell, ...)
                          • [^] # Re: Du rififi pour XFree

                            Posté par . Évalué à 1.

                            C'est toujours pas le probleme, tous ces softs pourraient en theorie servir d'interface graphique entre les "petits outils" et l'utilisateur, hors non, ils font tout eux meme, et pour une bonne raison.

                            OO a son propre convertisseur Word plutot qu'utiliser un des convertisseurs existants, Mozilla download lui-meme les pages web plutot qu'utiliser un outil externe, etc...
                            • [^] # Re: Du rififi pour XFree

                              Posté par . Évalué à 2.

                              La bonne raison c'est que OpenOffice et Mozilla sont également distribués sous des licences non-compatibles GPL.
                              • [^] # Re: Du rififi pour XFree

                                Posté par . Évalué à 3.

                                exact, et ils ne peuvent donc dépendre de softs GPL (ça rejoint le sujet de cette news)

                                de + ce sont des softs multiplateforme qui tournent aussi sous Win donc ils ne présupposent pas tous les softs en ligne de commande sur lesquels on peut s'appuyer sous Unix
                                • [^] # Re: Du rififi pour XFree

                                  Posté par . Évalué à 1.

                                  L'enorme majorite de ces softs ligne de commande existent sous Windows de maniere identique, ils ont quasiment tous ete portes sur Windows vu qu'ils ne demandent rien de specifique(pas de threads/etc...) dans 95% des cas, ce n'est donc pas le probleme
                                  • [^] # Re: Du rififi pour XFree

                                    Posté par . Évalué à 1.

                                    Mais ça les obligerais à les distribuer avec OOo.
                                    De plus, windows n'étant pas construit sur base de ces outils, ils ne se révèlent pas forcément aussi efficaces sous windows que sous unix.
                              • [^] # Re: Du rififi pour XFree

                                Posté par . Évalué à 0.

                                OO est sous une double licence GPL / SSIL : http://www.openoffice.org/license.html(...)

                                Donc non, ce n'est pas ca.
                                • [^] # Re: Du rififi pour XFree

                                  Posté par . Évalué à 2.

                                  Et alors? La double licence n'y change rien, la SISSL et la MPL sont incompatibles GPL et par conséquent on ne peut pas incorporer du code purement GPL dans un produit qui est entre autre distribué sous une licence incompatible.
                    • [^] # Re: Du rififi pour XFree

                      Posté par (page perso) . Évalué à 8.

                      Je suis en train d'apprendre a bosser sous windows (boulot oblige) et un des trucs qui me broute le plus, c'est que ces << milliers de petits softs qui permettent a linux d'avoir une logitheque immense >> n'existent presque pas sous windows. Dans le meilleur des cas, vous pouvez trouver un shareware qui remplit 80% du meme besoin. Dans le cas normal, vous trouvez un shareware qui a rien compris au besoin mais qui coute 40$.

                      Donc en gros, sous windows, par defaut on tombe sur un environnement tres moyen et apres il faut payer jour apres jour pour avoir un environnement de travail potable. Je m'appuie sur des exemples concrets:
                      - imprimer sur des pages doubles: avant XP, il fallait un shareware pour faire ca, c'est dispo direct sous cups et sous KDE
                      - gerer des post-it : mince, qui croirait qu'une appli aussi ridicule serait aussi chere.
                      - telecharger des fichiers sur un serveur ssh : on est encore loin du fish:// de konqueror. Soit c'est de la commande en ligne facon putty, soit c'est du shareware.
                      - comparer des repertoires : la c'est le delire. BeyoundCompare, Araxis Merge (200 euro) , DiffIt, et j'en passe
                      - editeur un peu plus evolue que la merde livree avec Visual ou que notepad: alors, on a ultraedit, multiedit, machinedit, trucedit, tous en shareware.
                      - gerer plusieurs bureau virtuels: c'est simple, sur les 12 shareware disponible, aucun n'atteint le niveau de convivialite de fvwm qui date pourtant d'il y a 15 ans.
                      - terminal texte : il a fallu 10 ans a microsoft pour decouvrir l'utilite de la scroll bar sur un terminal texte. Impressionnant.

                      Et je pourrai continuer encore longtemp. Heureusement, la releve arrive et avec des logiciels libres, on arrive a se refaire un environnement potable sous windows sans lacher un mois de salaire dans des shareware.

                      Pour ce qui est des << milliers de petits soft inutils >>, il y en a 10 fois plus sous windows. Ce qui est affligeant, c'est que sous Windows, il faut payer pour les avoir.
                      • [^] # Re: Du rififi pour XFree

                        Posté par (page perso) . Évalué à 0.

                        sftp : prozilla, en gpl
                        editeur : heu... emacs, vim?
                        il parrait que le gestinnaire de bureau virtuel le mieu est en GPL, desolé, j'ai pas le liens

                        Apres, ce que tu dis est pas faut, mais pas dans certains cas ;-)
                      • [^] # Re: Du rififi pour XFree

                        Posté par . Évalué à 2.

                        - imprimer sur des pages doubles: avant XP, il fallait un shareware pour faire ca, c'est dispo direct sous cups et sous KDE

                        http://www.lerup.com/printfile/descr.html(...) pour imprimer plus d'une page par page.
                        Si tu voulais du recto-verso, j'ai jamais eu de problemes pour le faire sous Windows 2000 en standard


                        gerer des post-it : mince, qui croirait qu'une appli aussi ridicule serait aussi chere.

                        http://www.moochers.com/index.html?w95note.html(...)

                        telecharger des fichiers sur un serveur ssh : on est encore loin du fish:// de konqueror. Soit c'est de la commande en ligne facon putty, soit c'est du shareware.

                        http://winscp.sourceforge.net/eng/(...)

                        comparer des repertoires : la c'est le delire. BeyoundCompare, Araxis Merge (200 euro) , DiffIt, et j'en passe

                        Bah, moi j'utilises Windiff qui est livre avec Windows, mais chacun son truc

                        editeur un peu plus evolue que la merde livree avec Visual ou que notepad: alors, on a ultraedit, multiedit, machinedit, trucedit, tous en shareware.

                        http://www.newfreeware.com/development/tools/0-3.html(...)

                        Il y a les 2, freeware et shareware, selon les gouts

                        gerer plusieurs bureau virtuels: c'est simple, sur les 12 shareware disponible, aucun n'atteint le niveau de convivialite de fvwm qui date pourtant d'il y a 15 ans.

                        C'est la vie, il y a du bon et du moins bon

                        terminal texte : il a fallu 10 ans a microsoft pour decouvrir l'utilite de la scroll bar sur un terminal texte. Impressionnant.

                        Marrant, moi je l'ai toujours eu la scroll bar, faudrait penser a apprendre a l'utiliser ton terminal(hint: propietes du terminal, changer les tailles/buffer).

                        Et je pourrai continuer encore longtemp. Heureusement, la releve arrive et avec des logiciels libres, on arrive a se refaire un environnement potable sous windows sans lacher un mois de salaire dans des shareware.

                        Pour ce qui est des << milliers de petits soft inutils >>, il y en a 10 fois plus sous windows. Ce qui est affligeant, c'est que sous Windows, il faut payer pour les avoir.


                        Apprends a chercher.
                        • [^] # Re: Du rififi pour XFree

                          Posté par (page perso) . Évalué à 3.

                          si en plus il faut les chercher partout sur le net ...
                          au moins dans la plus part des distribs, on les a tt de suite ...
                          un des trucs qui m'a fait lacher windows, c'est que pour l'installer completement, il faut 10 plombes et je ne sais plus combien de CD, disquettes et autres sites internet annexes ...
                          Pour les distribs linux, ce genre de cas ne se présente que lorsque l'on a besoin d'un driver proprio ou d'un patche parce que l'on a une machine franchement exotique ... pas juste parce que l'on a besoin d'écrire une lettre !
                          • [^] # Re: Du rififi pour XFree

                            Posté par . Évalué à 1.

                            Ben quand tu connais leur nom, ils sont faciles a trouver. Les milliers de petits utilitaires Linux, je sais pas a quoi servent les 3/4 d'entre eux pourtant Linux je suis dessus depuis 9 ans, resultat, faut aussi chercher sur le net histoire de trouver le nom de l'outil que tu veux, meme si il est deja sur ta machine, parce que tu ne sais pas a quoi il sert quand tu vois son nom.

                            Bref, Linux a en moins la partie download(et encore, si tu veux la version a jour, faut downloader), mais c'est a peu pres tout, faut chercher aussi.
                            • [^] # Re: Du rififi pour XFree

                              Posté par . Évalué à 4.

                              Oui, mais au moins ca ne te pourrit pas tout le système si tu en installe beaucoup...
                              Il me semble que windows a une certaine tendance à ramer dès que t'installe pas mal de sharewares et de logiciels qui viennent d'Internet.
                              • [^] # Re: Du rififi pour XFree

                                Posté par (page perso) . Évalué à 0.

                                Je confirme :)
                                enfin pour moi
                                pas mal=3-4 :/
                                Vive windows!!!!!!!
                                Au moins ca fait vivre les SAV quoi :)
                              • [^] # Re: Du rififi pour XFree

                                Posté par . Évalué à 1.

                                Si t'installes de la merde en tant qu'admin, oui ca va pourrir le systeme.
                                De meme, si t'installes un soft qui fait "rm -rf /" en tant que root sous Linux, ca va mal se passer.
                                • [^] # Re: Du rififi pour XFree

                                  Posté par . Évalué à 5.

                                  Justement, sous Linux il y a plein de softs libres qui ne feront pas "rm -rf". Alors que sous Windows, vu que l'esprit est different, il y a plein de softs qui laissent trainer des merdes, soit des adwares/spyware, soit une entree pour dire que t'as deja essayer le shareware et que maintenant si tu payes pas tu peux pas t'en servir...

                                  Bref, je confirme, avoir des milliers de petits softs tres specialise, c'est tres utile et ca me manquait sous Windows.

                                  Ensuite, le mec qui developpe une soft de 500 lignes qui te parait merdique il ne fait pas ca pour "faire progresser Linux" ou pour "ameliorer l'offre logiciel libre" mais parce qu'il en a besoin, ou parce que ca l'amuse de faire ce soft. Arrete de raisonner comme si l'ensemble des softs qui font un systeme GNU/Linux etait gere par une entreprise.
                                  • [^] # Re: Du rififi pour XFree

                                    Posté par . Évalué à -1.

                                    Ensuite, le mec qui developpe une soft de 500 lignes qui te parait merdique il ne fait pas ca pour "faire progresser Linux" ou pour "ameliorer l'offre logiciel libre" mais parce qu'il en a besoin, ou parce que ca l'amuse de faire ce soft. Arrete de raisonner comme si l'ensemble des softs qui font un systeme GNU/Linux etait gere par une entreprise.

                                    Ne me fait pas dire ce que je n'ai pas dit.

                                    Qu'un type s'amuse a ecrire des petits softs pour son plaisir, tant mieux pour lui, par contre que d'autres comptent son soft comme equivalent d'un soft qui fait 50x plus histoire de dire "Linux a une logitheque enorme", c'est autre chose.
                              • [^] # Re: Du rififi pour XFree

                                Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                                Ha, windows, le seul systeme qui s'autodetruit sans que l'utilisateur le veuille...

                                pBpG peu dire ce qu'il veux, les windows-geek reinstallent leur windows TRES regulierement (au moins tout les 6 mois). Perso, j'ai jamais reinstallé une debian en 3 ans d'utilisation.
                                • [^] # Re: Du rififi pour XFree

                                  Posté par . Évalué à 2.

                                  Mon Windows 2000 est la depuis Mars 2000, et je doutes qu'il y ait bcp de gens qui aient fait ce que je fais a ma machine niveau developpement.

                                  Ceux qui reinstallent leur Windows sont ceux qui installent n'importe quoi et ne sont pas foutus de comprendre comment le systeme marche, donc reinstallent aveuglement plutot qu'essayer de resoudre le probleme.

                                  Moi j'appelle ca des jackys, pas des geeks.
                                  • [^] # Re: Du rififi pour XFree

                                    Posté par (page perso) . Évalué à 7.

                                    pourtant, il y a de nombreux cas ou la re-installation de windows parait la seule methode viable pour retrouver un environnement raisonnable, parce que tu as tellement de logiciels qui t'ont pourrit ta base de registre, qui se lancent au demarrage, qui t'ont installe du spyware et du adware et de helpware, et du nick-ta-mere-ware que l'ordinateur n'en peut plus. Et ca, c'est la politique de microsoft.

                                    Microsoft encourage les soft a installer toute leur petite cuisine dans la base de registre qui est un seul fichier, centralise, incontournable et indispensable. Donc t'as vite tendance a pourrir ton PC. Chaque logiciel veut evidmment un racourci dans le menu droit explorer, un racourci sur le bureau, dans la barre de lancement rapide, dans le systeme tray. Et vas-y que je te pourris ta memoire. Sans compter les recours au spyware. Je trouve que l'attitude generale des developpeurs de soft est nefaste sous windows. En gros, si tu veux garder un PC a peu pres propre, il faut te battre en permanence contre les logiciels que tu installes.

                                    J'ai un copain qui intervient souvent en PME. Il trouve des PC avec en moyenne une dizaine de virus, autant de spyware, et une tache idle qui tourne a 50% du cpu ! Sous Linux, on peut critiquer le manque de convivialite de certains logiciels, mais le developpement est fait sur une base saine vis a vis de l'utilisateur.

                                    Si tu reinstalle windows, tu perds ta base de registre, meme si tous tes logiciels sont encore sur ton disque dur, tu dois les re-installer manuellement. J'en suis a une trentaine de soft additionnels donc ca prend enormement de temps.

                                    << Ceux qui reinstallent leur Windows sont ceux qui installent n'importe quoi et ne sont pas foutus de comprendre comment le systeme marche >>

                                    Merde, tu viens de decrire 99% des utilisateurs de windows! Mon pere doit en etre a se 15 re-installation en 3 ans.

                                    Resultat, les derniers PC sont maintenant livres avec un ghost pour tout ecraser et remettre le PC dans un etat stable si il part en couille. On arrete pas le progres! Bien sur, des notions comme mettre le systeme sur une partition et les donnees utilisateurs sur une autres sont completement etranger a Microsoft. Quand tu re-installes, tu perds tes logiciels _et_ tes donnes personelles. Faudra attendre encore 10 ans pour que MicroMou invente le lien symbolique et la re-installation facile.

                                    Ironiquement, alors que tu n'as pratiquement jamais besoin de re-installer une distro linux, c'est beaucoup moins dangereux car tu ne perds presque rien de ton environnement.

                                    Un autre aspect pathetique sous windows, c'est la tronche du menu demarrer. Mon petit frere a 3 colonnes de programme a lancer. 50% des entrees ont des noms qui ne donnent aucune idee du programme derriere (Microsoft veut que chaque programme se cache derriere le nom de la societe qui l'a developpe, c'est super intelligent). 10% de ces programmes ne sont pas desinstallables pour des raisons diverses.

                                    Au final, je trouve que pour un avoir un environnement sain de travail, c'est autant de boulot sous Linux que sous Windows, et ca demande autant de connaissance. La difference, c'est que sous linux, tu peux faire beaucoup plus avec juste quelques scripts, alors que sous windows, tu es tres vite paralyse par la complexite du systeme.
                                    • [^] # Re: Du rififi pour XFree

                                      Posté par . Évalué à -2.

                                      pourtant, il y a de nombreux cas ou la re-installation de windows parait la seule methode viable pour retrouver un environnement raisonnable, parce que tu as tellement de logiciels qui t'ont pourrit ta base de registre, qui se lancent au demarrage, qui t'ont installe du spyware et du adware et de helpware, et du nick-ta-mere-ware que l'ordinateur n'en peut plus. Et ca, c'est la politique de microsoft.

                                      Non, l'alternative viable c'est de nettoyer ta machine, comme je l'ai fait avec celle de mon frere.

                                      Tu prends un newbie, tu lances un soft Linux qui va modifier du bordel dans /etc, il va jamais le trouver, resultat, reinstallation aussi !

                                      La base de registres n'a absolument rien a y voir, une fois que tu connais comment elle est architecturee(l'equivalent de savoir quel fichier fait quoi dans /etc), tu purges sans problemes.
                                      L'OS il demarre pas des trucs au hasard dans la base de registres, il va a des endroits specifiques, suffit de les connaitre, tout comme il faut connaitre /etc/rc.d

                                      Si tu reinstalle windows, tu perds ta base de registre, meme si tous tes logiciels sont encore sur ton disque dur, tu dois les re-installer manuellement. J'en suis a une trentaine de soft additionnels donc ca prend enormement de temps.

                                      Ca oui, mais t'es pas sense reinstaller.

                                      Merde, tu viens de decrire 99% des utilisateurs de windows! Mon pere doit en etre a se 15 re-installation en 3 ans.

                                      Il aurait fait de meme avec Linux, donc on s'en fout.

                                      Bien sur, des notions comme mettre le systeme sur une partition et les donnees utilisateurs sur une autres sont completement etranger a Microsoft. Quand tu re-installes, tu perds tes logiciels _et_ tes donnes personelles. Faudra attendre encore 10 ans pour que MicroMou invente le lien symbolique et la re-installation facile.

                                      Apprends a utiliser Windows, ca t'evitera de dire des betises aussi grosses(hint: c'est tout a fait possible).

                                      Un autre aspect pathetique sous windows, c'est la tronche du menu demarrer. Mon petit frere a 3 colonnes de programme a lancer. 50% des entrees ont des noms qui ne donnent aucune idee du programme derriere (Microsoft veut que chaque programme se cache derriere le nom de la societe qui l'a developpe, c'est super intelligent). 10% de ces programmes ne sont pas desinstallables pour des raisons diverses.

                                      C'est marrant, je regardes mon menu demarrer, et j'ai les 2, des noms de soft et des noms de societe : CD BurnerXP Pro, Avant Browser, etc... c'est pas des softs MS pourtant...
                                      C'est le developpeur qui decide, pas MS.

                                      La difference, c'est que sous linux, tu peux faire beaucoup plus avec juste quelques scripts, alors que sous windows, tu es tres vite paralyse par la complexite du systeme.

                                      La difference c'est surtout que tu n'as aucune idee de ce que contient et comment fonctionne Windows
                                      • [^] # Re: Du rififi pour XFree

                                        Posté par (page perso) . Évalué à 4.

                                        > > Bien sur, des notions comme mettre le systeme sur une partition et les donnees utilisateurs sur une autres sont completement etranger a Microsoft. Quand tu re-installes, tu perds tes logiciels _et_ tes donnes personelles. Faudra attendre encore 10 ans pour que MicroMou invente le lien symbolique et la re-installation facile.

                                        > Apprends a utiliser Windows, ca t'evitera de dire des betises aussi grosses(hint: c'est tout a fait possible).

                                        Possible, mais pas fait par défaut (et plutôt complexe), donc Windows n'est pas prêt pour le desktop ! ;-)
                                      • [^] # Re: Du rififi pour XFree

                                        Posté par . Évalué à 5.

                                        Non, l'alternative viable c'est de nettoyer ta machine, comme je l'ai fait avec celle de mon frere.

                                        Donc pour pourvoir le faire il faut être expert MS ? Et windows est pres pour le desktop ?

                                        Tu prends un newbie, tu lances un soft Linux qui va modifier du bordel dans /etc, il va jamais le trouver, resultat, reinstallation aussi !

                                        tu le fais expres ? (oui évidement... tu es payé pour) C'est un très jolie FUD. Si tu n'utilises que ton système de paquet de la distribution (et un newbe n'a AUCUNE raisons de faire autrement) tu n'as jamais ce problème sous linux. Jamais. Justement parce que l'intégration est pensé "confort utilisateur" et non "emprissonement" de l'utilisateur.

                                        Apprends a utiliser Windows, ca t'evitera de dire des betises aussi grosses(hint: c'est tout a fait possible).

                                        ha ? (hint: tu es expert windows)

                                        La difference c'est surtout que tu n'as aucune idee de ce que contient et comment fonctionne Windows

                                        Et personne n'en a aucune idée. Et gérer un pb windows c'est faire du chamanisme parce que justement, il faut être expert pour s'en sortir.

                                        Linux est plus abrupt que windows au premier contact, mais pour passer le stade suivant de maitrise, c'est beaucoup beaucoup plus facile sous Linux.

                                        "La première sécurité est la liberté"

                                        • [^] # Re: Du rififi pour XFree

                                          Posté par . Évalué à -1.

                                          Donc pour pourvoir le faire il faut être expert MS ? Et windows est pres pour le desktop ?

                                          Faut etre expert pour savoir ce que contient /etc ?

                                          Si tu n'utilises que ton système de paquet de la distribution (et un newbe n'a AUCUNE raisons de faire autrement) tu n'as jamais ce problème sous linux. Jamais. Justement parce que l'intégration est pensé "confort utilisateur" et non "emprissonement" de l'utilisateur.

                                          Et si tu as envie d'installer autre chose ? C'est interdit ?
                                          Bref, les risques sont les memes, l'OS n'a rien a y voir.

                                          Et personne n'en a aucune idée. Et gérer un pb windows c'est faire du chamanisme parce que justement, il faut être expert pour s'en sortir.

                                          Alors que Linux c'est different hein ?

                                          Et tu oses me parler de FUD...

                                          Linux est plus abrupt que windows au premier contact, mais pour passer le stade suivant de maitrise, c'est beaucoup beaucoup plus facile sous Linux.

                                          Marrant, moi j'ai maitrise Linux avant de maitriser Windows, j'ai trouve aucun des 2 durs.

                                          Mais venant d'un type qui ne maitrise pas du tout Windows et qui n'a clairement pas fait le moindre effort en ce sens, ca ne m'etonne pas.
                                          • [^] # Re: Du rififi pour XFree

                                            Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                                            Le problème de l'"effort" avec Windows, c'est que tu peux pas accéder réellement/facilement à une vision de qui se fait/comment ça se fait dans le système. A moins d'acheter tes bouquins-qui-vont-avec-et-pas-le-droit-de-partager et ta certif-par-coeur-sur-l'enchainement-des-boites-de-dialogue ?
                                            • [^] # Re: Du rififi pour XFree

                                              Posté par . Évalué à 1.

                                              Pourquoi ? C'est permis de chercher des infos sur le net pour Linux mais pas pour Windows ?

                                              Je n'ai pas UN SEUL livre d'administration Windows, j'ai que des bouquins de developpement, tout ce que j'ai appris la-dessus ca vient du net.

                                              Bref, t'es a cote de la plaque.
                                              • [^] # Re: Du rififi pour XFree

                                                Posté par (page perso) . Évalué à 0.

                                                Bon, tu as problème de jugement et de subjectivité (et accessoirement de la merde dans les yeux).

                                                Le principe (objectif et moyen) fondateur du logiciel libre, c'est le partage.

                                                Les principes fondateurs du proprio, c'est l'enfermement, le repli, la censure, le secret... encore que sur les Unix proprio, tu n'as pas affaire à une boite noire.
                                                • [^] # Re: Du rififi pour XFree

                                                  Posté par . Évalué à -1.

                                                  Le principe (objectif et moyen) fondateur du logiciel libre, c'est le partage.

                                                  Les principes fondateurs du proprio, c'est l'enfermement, le repli, la censure, le secret... encore que sur les Unix proprio, tu n'as pas affaire à une boite noire.


                                                  Et apres tu oses me parler de merde dans les yeux !

                                                  T'en as d'autres des principes a la con de ce genre qui ne reposent sur rien du tout ?

                                                  Tu ne m'as toujours pas repondu, c'est interdit d'aller s'informer sur le fonctionnement et l'architecture de Windows sur le net(= gratuitement comme avec Linux) ?

                                                  Parce que si t'enlevais tes oeilleres enormes, tu verrais que le fonctionnement et l'architecture de Windows sont tres largement documentes(web/bouquins/etc...) et qu'il suffit de chercher, comme avec Linux

                                                  Faut revenir sur terre mon cher, c'est pas parce que ESR ou autre RMS a dit que proprio=ferme/secret/mal/satanique que c'est vrai.
                                                  • [^] # Re: Du rififi pour XFree

                                                    Posté par (page perso) . Évalué à 1.

                                                    > T'en as d'autres des principes a la con de ce genre qui ne reposent sur rien du tout ?

                                                    Oulà... mais une bonne partie des protocole que Windows utilisent repose sur ce partage, sans oublier que Windows intègre directement du logiciel libre.

                                                    > Tu ne m'as toujours pas repondu, c'est interdit d'aller s'informer sur le fonctionnement et l'architecture de Windows sur le net(= gratuitement comme avec Linux) ?

                                                    Ben si je t'ai répondu : j'ai dit à quel point le partage n'était pas le principe fondateur de Win/MS.

                                                    > Parce que si t'enlevais tes oeilleres enormes,

                                                    Tiens, tu me paraphrases... je n'ai pas d'oeillères, on m'oblige à utiliser win, par contre j'ai le choix d'utiliser Linux et le Libre.

                                                    > tu verrais que le fonctionnement et l'architecture de Windows sont tres largement documentes(web/bouquins/etc...) et qu'il suffit de chercher, comme avec Linux

                                                    1/ il ne suffit pas de chercher
                                                    2/ non pas comme Linux, c'est ce que je t'explique

                                                    > Faut revenir sur terre mon cher, c'est pas parce que ESR ou autre RMS a dit que proprio=ferme/secret/mal/satanique que c'est vrai.

                                                    Satanique, j'en sais rien ;-) mais pitié, ne me dis pas que ce n'est pas fermé/secret !...

                                                    Redescend sur terre, ta boite ne veut clairement pas partager...
                                                    • [^] # Re: Du rififi pour XFree

                                                      Posté par . Évalué à 2.

                                                      1/ il ne suffit pas de chercher
                                                      2/ non pas comme Linux, c'est ce que je t'explique


                                                      Prouves le.

                                                      Montres moi donc ce qui, pour l'administration d'un systeme, car c'est bien de cela dont on parle depuis le debut, manque a Windows et pas a Linux niveau documentation.

                                                      Que Linux ait les sources livrees, on le sait, mais ca n'aide pas pour l'administration, surtout sachant que bcp d'admins ne sont pas developpeurs, ont encore moins des connaissances en developpement d'OS, sans parler des utilisateurs normaux.
                                          • [^] # Re: Du rififi pour XFree

                                            Posté par . Évalué à 1.

                                            Et si tu as envie d'installer autre chose ? C'est interdit ?

                                            Non, mais c'est inutile. Sous windows, c'est obligatoire, sinon tu ne fais rien de la machine. Cela fait une énorme différence. J'adore ta mauvaise fois.

                                            Bref, les risques sont les memes, l'OS n'a rien a y voir.

                                            Plus ou moins. Sauf que sous linux, tu peux éviter d'installer des programmes qui viennent de n'importe où...


                                            Mais venant d'un type qui ne maitrise pas du tout Windows et qui n'a clairement pas fait le moindre effort en ce sens, ca ne m'etonne pas.

                                            ? On a élevé les vaches ensembles ?

                                            "La première sécurité est la liberté"

                                      • [^] # Re: Du rififi pour XFree

                                        Posté par . Évalué à 1.

                                        La difference c'est surtout que tu n'as aucune idee de ce que contient et comment fonctionne Windows

                                        Ben, faut dire que c'est un peu moins facile de savoir comment fonctionne windows que de savoir comment fonctionne Linux.
                                      • [^] # Re: Du rififi pour XFree

                                        Posté par . Évalué à 6.

                                        pasBill pasGates:
                                        La base de registres n'a absolument rien a y voir, une fois que tu connais comment elle est architecturee(l'equivalent de savoir quel fichier fait quoi dans /etc), tu purges sans problemes.

                                        Je pense, bien au contraire, que la base de registre est le véritable talon d'achille de windows. Pour s'en convaincre, on peut utiliser regmon (http://www.sysinternals.com/(...) ) et voir à quel point elle est sollicite (Aîe, le clic droit...) A part si l'on n'install quasiment jamais de logiciels, elle finit toujours par "s'encrasser". La quantité incroyable de logiciel censés la nettoyer/réparer ne sont pas convainquant (il faut toujours une étape manuel si on veut éliminer toutes les erreurs). Je n'avait jamais eu ce type de problème avec les ".ini" de windows 3.x. Il semble même, que microsoft s'en soit rendu compte et ai fait partiellement marche arrière dans ses versions récentes de windows: la base de registre, répartie en 2 fichiers a l'époque de win95, l'est maintentant en 4/5 fichiers). Sans compter les différentes bidouilles proposées sur les windows depuis win98, pour tenter de faire des backup/restaure de la bdr (et forcement jamais à jour)

                                        Sous linux, on a pas du tout ce genre de problème pour plusieurs raisons:
                                        - Si un fichier est corrompu dans l'arborescence /etc, il y a de bonne chance pour que ça n'ai pas de grave conséquence sur le fonctionnement globale du système. Si ça arrive sur un des fichiers qui constitue la base de registre sous windows ça peut vite devenir dramatique. (un seul fichier correspond à beaucoups plus de données, jusqu'à même quasi 50% de la configuration du système)
                                        - Le faite que les fichiers de conf soit au format texte et pas binaire, les rend plus facilement récupérable en cas de pépin (aller à la pèche dans /lost+found)
                                        - Mais _surtout_ le fait que les logiciels soit packagés par la distrib' garantie que l'installation se fait proprement. Et c'est vraiment rare d'avoir besoin d'installer un logiciel pour lequel il n'existe pas de paquets (et même la il y a encore les dépôts non officiel, style marillat.free.fr)

                                        - Les logiciels sont plus "saint" ;-)
                                        sans rire, si on compare linux et ses logiciels, ils faut aussi ajouter windows et ses logiciels, c'est à dire prendre en compte la tonne de shareware miteux qu'il existe pour windows. Des programmes qui vont essayer de planquer des numéro de série, des compteurs, etc... n'importe ou dans la base de registre. Surtout là ou on ne les attends pas (HKCR\CLSID, HKLM\Software\Microsoft\CurrentVersion...) En même temps, c'est assez drôle. À l'aide de regmon, on peut craquer au moins 3 shareware sur 4 :) Si si, essayez! :)
                                        Je m'égare un peu, mais tant que j'y suis, filemon est très utile aussi - repérez les dll de 12 octets qui ne sont en faite que des fichiers texte avec un serial :)
                                        Bref, avec linux, on est bien loin de tout ça, de ces planques minable, de cet esprit malsain. En conséquence, les programmes ne foutent pas la pagaille dans /etc ( ça m'est même jamais arrivé !)

                                        Donc je le répète, la base de registre est le véritable talon d'achile de windows, à la fois pour des raisons technique pur, mais aussi pour des raisons indirect... on va dire que sous linux, on fréquente pas les même personnes ;)


                                        P.S. H.S.

                                        C'est quand même drôle que quelque soit le sujet de départ, on en revient toujours aux même conversations!
                                        Quoi que cette fois-ci je n'ai pas entendu parler du génialissime vim...

                                        ;-)
                                        • [^] # Re: Du rififi pour XFree

                                          Posté par (page perso) . Évalué à 1.

                                          D'accord sur l'esprit malsain des freewares/shareware/machinware, et plus c'est une perte de temps tous ces serial-machin truc là, autant pour le(s) dev(s) que pour les usagers.
                                    • [^] # Re: Du rififi pour XFree

                                      Posté par (page perso) . Évalué à 1.

                                      Belle démonstration Philippe.

                                      J'ajouterais que sous GNU/Linux/BSD tu peux avoir les deux modes de fonctionnement décrits dans le thread précédent :
                                      - ligne de commade, myriades de petits softs, paramétrables, imbricables, bref possibilités infinies...
                                      - clickodromes paramétrables, conviviaux et intuitifs, en plus tu as le choix ! (de l'environnement - KDE/GNOME/GNUStep - et de l'habillage - par les thèmes) Et en bonus, tu n'as aucune merde d'install/désintall, aucun spyware/adware, que du libre,

                                      J'ajouterais aussi que tu te sens libre et léger, tu ne sens pas avoir le couteau sous la gorge à chaque minute, la sensation d'être espié à chaque minute...

                                      Allez, j'en ajoute encore : tu n'as pas une boite noire aveugle et sourde devant toi, tu _peux_ fouiller et trouver (tu as le droit et le choix).
                                    • [^] # Re: Du rififi pour XFree

                                      Posté par (page perso) . Évalué à 1.

                                      Dans ce cas on peut dire que Mac Os est un bon choix... pour installer tu fais un Drag'n Drop du fichier dmg vers le dossier applications (excepté un programme X11 nécéssitant un tar xvfz, mais bon, je parle d'un cas classique). et pour enlever le programme tu mets l'appli dans la poubelle.

                                      Cependant contrairement à un modèle Linux, les différentes parties du logiciel ne se déplacent pas vers usr/share/doc et share/libs (je parle des cas deb et rpm, le cas "make install" est encore différent) et les exécutables, ou leurs liens symboliques, ne vont pas dans /usr/bin (à ce propos, de nombresues distributions ont en plus une gestion de menu harmonisée).

                                      Mais au moins, je ne crois pas qu'il y ait des problèmes de traces dans la base de registre, et des centaines d'icones qu'il faut soustraire du bureau, de la barre de lancement rapide pour ceux qui l'activent etc. Cependant les install et unistallshield ont été améliorés. Mais pBpG à raison, Windows est une véritable horloge quand tout est bien administré, et fait en connaissance de cause. Et de rejoindre Philippe Fremy : son utilisation optimisée relève d'une formation finalement aussi importante qu'un linux et et je dirai même bien plus importante qu'un MacOsX.
                                  • [^] # Re: Du rififi pour XFree

                                    Posté par . Évalué à 1.

                                    il y a aussi ceux qui changent de carte mère qui réinstallent windows (pas linux...)

                                    ps: c'est pas tout à fait vrai, pour changer de carte mère (bx440 à VIA) sans réinstall, il y a des manip très simple décrites là : http://www.windowsreinstall.com/install/other/motherboard/win2k.htm(...) et que je suis malheureusement trop bête pour avoir réussies...
                                    • [^] # Re: Du rififi pour XFree

                                      Posté par . Évalué à 1.

                                      En effet, j'ai même déjà (deux fois) déplacé un disque avec un linux d'une machine à une autre et je n'ai pas eu beaucoup de choses à rectifier (le noyau détecte déjà beaucoup de choses de lui-même).
                                  • [^] # Re: Du rififi pour XFree

                                    Posté par . Évalué à 2.

                                    hmmm si les 3/4 des gens (parce qu'il n'y a pas que les bidouilleurs crapuleux qui détruisent leur install windows tous les 3 mois) font n'importe quoi et cassent tout sans le savoir, ça veut dire que Windows n'est pas prêt pour le desktop.
                                  • [^] # Re: Du rififi pour XFree

                                    Posté par . Évalué à 1.

                                    Je confirme qu'en ne faisant pas n'importe quoi Win2000 tient la route.
                                    Ma bécane sous 2000 au bureau tient sans rebooter pendant plusieurs mois.

                                    La dernière fois que j'ai rebooter c'était à cause d'un shareware pourri que je me suis empresser de dégager.

                                    Vive linux quand même ;-)
                                    • [^] # Re: Du rififi pour XFree

                                      Posté par (page perso) . Évalué à 1.

                                      Je suis impressionne.

                                      Comment tu fais quand ton antivirus (indispensable sous windows malheureusement) te fait rebooter ta machine a chaque fois que tu compiles sous Visual C++ ?

                                      Et que Visual, tres intelligent, nique non seulement le fichier que tu etais en train d'editer avec du garbage (pb de sync sur le disque je suppose) mais nique aussi les 10 derniers fichiers que tu as ouvert ? Comment perdre une semaine de boulot grace a un antivirus et un editeur a faire pleurer un developpeur en logo.

                                      Citons aussi le cas de drivers tellement bien ecrits que ils verouillent le port serie et qu'il faut rebooter ta machine pour pouvoir acceder au port serie. Ou bien du changement de parametre reseau qui ne marche que quand tu as reboote.

                                      Ou bien le changement de partition sur ton disque dur ou du changement de disque dur. Windows ne peut pas imaginer que tu puisse vouloir le mettre sur une partition secondaire, ca doit etre puni de la peine capitale chez Microsoft.

                                      Ou bien (grosse blague), tu as besoin de faire des tests sous win2k et win98 donc tu as les deux installes sur ton PC. Malheureusement, toutes tes belles appliations installees ne sont installee que dans une seule des bases de registre...

                                      Ou bien le fait qu'il faille aller dans un pays etranger pour avoir un windows dans une autre langue (demandez a Surcouf! PA: je cherche un windows anglais pour ma copine chinoise parce que j'en ai marre de parametrer son PC en chinois) ou bien payer l'abonnement exorbitant au msdn.

                                      Ou bien le fait qu'il faille installer une version completement differente et incompatible de Visual C++ suivant que tu le veux en francais ou en anglais (putain, gettext(), c'est de la science fiction pour les developpeurs microsoft)

                                      Ou bien le fait qu'il faille un article de 5 pages du msdn pour identifier quelle version de Visual C++ et quel niveau de patch tu as sur ton PC.
                                      • [^] # Re: Du rififi pour XFree

                                        Posté par . Évalué à 1.

                                        Comment tu fais quand ton antivirus (indispensable sous windows malheureusement) te fait rebooter ta machine a chaque fois que tu compiles sous Visual C++ ?

                                        Tu changes d'anti-virus de la meme maniere que tu changerais de driver sous Linux. Maintenant les anti-virus qui plantent sont de la faute de MS aussi ? Qu'est ce qu'on lit pas comme anerie.

                                        Et que Visual, tres intelligent, nique non seulement le fichier que tu etais en train d'editer avec du garbage (pb de sync sur le disque je suppose) mais nique aussi les 10 derniers fichiers que tu as ouvert ? Comment perdre une semaine de boulot grace a un antivirus et un editeur a faire pleurer un developpeur en logo.

                                        En quoi VC++ est responsable ? Tu crois qu'il est averti de qqe chose quand la machine plante ?

                                        Citons aussi le cas de drivers tellement bien ecrits que ils verouillent le port serie et qu'il faut rebooter ta machine pour pouvoir acceder au port serie. Ou bien du changement de parametre reseau qui ne marche que quand tu as reboote.

                                        Tout aussi amusant que les serveurs qui lockent /dev/dsp sous Linux

                                        Ou bien le changement de partition sur ton disque dur ou du changement de disque dur. Windows ne peut pas imaginer que tu puisse vouloir le mettre sur une partition secondaire, ca doit etre puni de la peine capitale chez Microsoft.

                                        Marrant, j'ai jamais eu de problemes de ce cote la, encore une fois, apprends a utiliser Windows

                                        Ou bien (grosse blague), tu as besoin de faire des tests sous win2k et win98 donc tu as les deux installes sur ton PC. Malheureusement, toutes tes belles appliations installees ne sont installee que dans une seule des bases de registre...

                                        Ah oui tiens, Win2k et Win98 qui sont 2 OS totalement differents, c'est vrai, c'est bizarre.
                                        Oui c'est vrai pour XP/w2k aussi, mais faudrait voir a comprendre que Win9x c'est pas le meme OS que w2k/XP

                                        Ou bien le fait qu'il faille aller dans un pays etranger pour avoir un windows dans une autre langue (demandez a Surcouf! PA: je cherche un windows anglais pour ma copine chinoise parce que j'en ai marre de parametrer son PC en chinois) ou bien payer l'abonnement exorbitant au msdn.

                                        Ah internet, c'est fou ce qu'on peut y trouver et y commander, mais bien sur ca ne t'as jamais traverse l'esprit.

                                        Ou bien le fait qu'il faille installer une version completement differente et incompatible de Visual C++ suivant que tu le veux en francais ou en anglais (putain, gettext(), c'est de la science fiction pour les developpeurs microsoft)

                                        Incompatible ? Vas-y elabore, on va rire.

                                        Ou bien le fait qu'il faille un article de 5 pages du msdn pour identifier quelle version de Visual C++ et quel niveau de patch tu as sur ton PC.

                                        Je sens que je me repetes, mais apprends a utiliser un ordinateur, a ce niveau la c'est plus MS centric, c'est l'informatique en general ton probleme.
                                        • [^] # Re: Du rififi pour XFree

                                          Posté par . Évalué à 1.

                                          >Tu changes d'anti-virus de la meme maniere que tu changerais de driver sous Linux. Maintenant les anti-virus qui plantent sont de la faute de MS aussi ? Qu'est ce qu'on lit pas comme anerie.

                                          Il me semble que ce tro^Wthread est partit sur Photoshop, Quark & co, qui ne clairement pas de la respontabilité de l'editeur de l'OS.
                                          Donc soit on compare les OS, soit on compare l'environement complet, mais il faut choisir.

                                          >En quoi VC++ est responsable ? Tu crois qu'il est averti de qqe chose quand la machine plante ?

                                          Emacs non plus n'est pas averti, mais c'est pas pour autant qu'il bouzille tes fichiers (ce qui semble etre le cas de MSfoobar d'apres le post précedent) ... c'est meme le contraire, il te reste un backup, le fichier a la derniere sauvegarde, peut-etre une sauvegarde automatique depuis, et meme un fichier de travail a jour (mais qui sera peut-etre corrompu, celui-la)

                                          >Tout aussi amusant que les serveurs qui lockent /dev/dsp sous Linux

                                          lsof /dev/dsp et kill ce qu'il faut.

                                          Alors que sous windows et son systeme ouvert, bah ...
                                          • [^] # Re: Du rififi pour XFree

                                            Posté par . Évalué à 1.

                                            Donc soit on compare les OS, soit on compare l'environement complet, mais il faut choisir.

                                            Oui il faut choisir, et quitte a choisir l'environnement complet, autant en prendre un avec des softs qui marchent.
                                            Comparer un Linux avec des modules pourris a un Windows avec des drivers pourris, ca va pas etre hyper interessant.

                                            Emacs non plus n'est pas averti, mais c'est pas pour autant qu'il bouzille tes fichiers (ce qui semble etre le cas de MSfoobar d'apres le post précedent) ... c'est meme le contraire, il te reste un backup, le fichier a la derniere sauvegarde, peut-etre une sauvegarde automatique depuis, et meme un fichier de travail a jour (mais qui sera peut-etre corrompu, celui-la)

                                            Un petit hint :

                                            Que fait un anti-virus ? Il intercepte les ecritures/lectures de fichiers.
                                            Partant de la, un anti-virus qui plante, tu crois qu'il fait quoi ?

                                            Pour que ces fichiers soient corrompus par VC++, il faudrait que VC++ en fasse qqe chose d'illisible a certains moment, hors il ne le fait pas. L'anti-virus corrompt les fichiers, pas VC++

                                            lsof /dev/dsp et kill ce qu'il faut.

                                            Killer ton sound daemon ? Ah ouais, mais ca va pas bcp aider le schmilblick, parce que ne plus avoir de son c'est pas super comme solution.

                                            Alors que sous windows et son systeme ouvert, bah ...

                                            Ben tu fais de meme, il y a plein d'outils qui permettent de faire la meme chose
                                        • [^] # Re: Du rififi pour XFree

                                          Posté par (page perso) . Évalué à 1.

                                          > Maintenant les anti-virus qui plantent sont de la faute de MS aussi ? Qu'est ce qu'on lit pas comme anerie.

                                          Muhahaha... les anti-virus existent sous Windows car les virus existent... tu vas pas me dire que MS n'a pas de responsabilité quand même ?

                                          > Je sens que je me repetes, mais apprends a utiliser un ordinateur, a ce niveau la c'est plus MS centric, c'est l'informatique en general ton probleme.

                                          La "logique Windows/Microsoft" n'est pas la logique informatique, sors de ton nid (enlève tes oeillères) !
                                          • [^] # Re: Du rififi pour XFree

                                            Posté par . Évalué à 2.

                                            La responsabilite de MS elle est de 0 quand il s'agit d'un type qui lance un executable attache a un e-mail
                                            Elle est plus elevee quand il s'agit de passer par une faille du systeme.
                                            Je ne vois toujours pas en quoi ca rend MS responsable des failles d'anti-virus.

                                            La "logique Windows/Microsoft" n'est pas la logique informatique, sors de ton nid (enlève tes oeillères) !

                                            Marrant, entre nous 2, il y en a un qui connait les 2 systemes (Unix / Windows) et qui ne rabaisse pas constamment l'OS oppose au rang de merde et pas l'autre, a se demander qui a des oeilleres.
                                            • [^] # Re: Du rififi pour XFree

                                              Posté par (page perso) . Évalué à 1.

                                              > La responsabilite de MS elle est de 0 quand il s'agit d'un type qui lance un executable attache a un e-mail

                                              Oui, c'est _peut-être_ vrai, mais bon réponse facile.

                                              > Elle est plus elevee quand il s'agit de passer par une faille du systeme.

                                              Là on ne parle plus de responsabilité, mais d'irresponsabilité !
                                              http://continue.to/trie(...)
                                              Et ça ce n'est que IE. Les failles d'Outlook (ainsi que l'autre Express) n'y sont pas répertoriées, et encore moins l'ensemble des softs et services qui s'installent tournent par défaut.

                                              Sous Linux, lorsque les failles sont découvertes, elles sont corrigées dans un délai variable relativement court comparé à MS. Quand ces failles sont corrigées, elles sont à dispo en quelques clics (ou apt-get/urpmi). Sous MS, les SP posent quasiment à tous les coups des problèmes d'intégration en plus de l'attente...

                                              > Je ne vois toujours pas en quoi ca rend MS responsable des failles d'anti-virus.

                                              Non, ça rend juste leur travail beaucoup plus compliqué... et puis ça facilite le travail des auteurs de virus (et autres script-kiddies en passant)...

                                              > Marrant, entre nous 2, il y en a un qui connait les 2 systemes (Unix / Windows) et qui ne rabaisse pas constamment l'OS oppose au rang de merde et pas l'autre, a se demander qui a des oeilleres.

                                              N'estime pas que je ne connais pas stp, c'est faux et ça me blesse. On a nos limites tous les deux dans nos connaissances et le défaut d'être humains et la qualité d'être passionnés donc pas forcément les plus partiaux de temps en temps, mais c'est de bonne guerre. ;-)

                                              Ne rentre pas là dedans je te l'ai déjà conseillé par le passé, tu es quelqu'un de censé, arrête stp, rends-toi service, tu seras plus efficace.
                                    • [^] # Re: Du rififi pour XFree

                                      Posté par . Évalué à 0.

                                      Je confirme qu'en ne faisant pas n'importe quoi Win2000 tient la route.
                                      Ma bécane sous 2000 au bureau tient sans rebooter pendant plusieurs mois.

                                      La dernière fois que j'ai rebooter c'était à cause d'un shareware pourri que je me suis empresser de dégager.


                                      Oui, oui, c'est un super systeme d'exploitation, trés stable, si
                                      - on installe aucun logiciel
                                      - on ne se connecte pas à internet
                                      - on vire la carte réseau, le lecteur cdrom, et le lecteur de disquette.

                                      Evidement, ça n'est pas de sa faute aprés, les virus, les spyware, les shareware débile. Et je dit ça sans presque plaisanter !

                                      Un vieux proverbe à adapter aux OS:
                                      « Dit moi qui tu fréquente, je te dirais qui tu es »

                                      ;-)
                            • [^] # Re: Du rififi pour XFree

                              Posté par . Évalué à 1.


                              • man (mais il est préférable de connaitre les noms des commandes)

                              • info (il propose une liste)

                              • les howto (qui sont souvent fourni aussi avec la distrib)

                              • la doc de la distrib (avec mdk (on parle de ce qu'on connait) les manuels sont dispo dans la distrib en html et pdf, et il y a un guide d'introduction au système)

                              • la curiosité (l'option --help fonctionne avec beaucoup de commandes)

                              • [^] # Re: Du rififi pour XFree

                                Posté par . Évalué à 1.

                                man -k <un_mot_clef> pour chercher un mot clef dans les man page
                                man -K <un_mot_clef> pour une recherche exaustive dans les man (long)
                                freshmeat.net pour rechercher un programme particulier

                                urpmq -description ou rpmdrake en graphique pour faire des recherches sur la description des paquets de toutes la distrib (enfin de tous les médias déclarés).

                                "La première sécurité est la liberté"

                            • [^] # Re: Du rififi pour XFree

                              Posté par . Évalué à 1.

                              Dans le Windows moderne, il y a des petits utilitaires qui n'ont aucune entrée dans les menus(*). Heureusement que j'ai de la mémoire pour me souvenir du nom, parce que sinon...

                              Au moins, avec les Unix, les programmes étant ensemble, on peut chercher dans un répertoire le nom de l'utilitaire. Avec l'arborescence bordélique de Windows (system, system32, etc.), il n'y a aucune chance pour un débutant de trouver un tel utilitaire.

                              (*) la table de caractères, charmap.exe par exemple, mais aussi telnet
                              • [^] # Re: Du rififi pour XFree

                                Posté par . Évalué à 1.

                                (*) pour la table des caractères, Start/Programs/Accessories/Sytem tools/Character Table ?
                                à part que ca n'a pas grand chose à voir avec un outil système, tu es un peu de mauvaise foi...

                                et sous linux, entre /bin, /usr/bin, /usr/local/bin, /usr/X11R6/bin, ca peut faire une jolie arborescence aussi...
                                • [^] # Re: Du rififi pour XFree

                                  Posté par (page perso) . Évalué à 1.

                                  [TAB] : l'auto-completion du bash, tu connais ?
                                  • [^] # Re: Du rififi pour XFree

                                    Posté par . Évalué à 1.

                                    ben justement, c'est un jour en voulant tester une freebsd et installer bash que je me suis rendu compte que bash n'etait pas tout le temps dans /usr/bin mais planqué ailleurs, sans bash pour chercher ou et que je me suis retrouvé à poil pendant 2 min sans autocomplétion, que je prenais pour "granted"

                                    et l'autocomplétion existe un peu aussi sous win (au moins depuis 2k, pas activée par défaut il est vrai. Il faut encore fouiller dans cette base de registre de m*$.)
                                • [^] # Re: Du rififi pour XFree

                                  Posté par . Évalué à 2.

                                  Mauvaise foi? non. Je trouve que ceux qui disent que trouver un soft sous linux c'est dur et pas sous windows sont de mauvaise foi. MacOS est un système cohérent et facile. Mais Windows est très difficile à utiliser (seulement, on y est habitué). Avec 10 ans d'expérience, j'éprouve toujours des frustrations que je ne connaissais déjà plus sous Unix (OSF et Linux) après 1 an d'expérience. Pourquoi les rubriques trucs et astuces, les livres du type "1000 trucs" ont autant de succès sous Windows? Parce que les petites tâches quotidiennes sont non naturelles.
                                • [^] # Re: Du rififi pour XFree

                                  Posté par . Évalué à 2.

                                  Et la variable $PATH tu crois qu'elle sert à quoi?
                        • [^] # Re: Du rififi pour XFree

                          Posté par (page perso) . Évalué à 1.

                          > > comparer des repertoires : la c'est le delire. BeyoundCompare, Araxis Merge (200 euro) , DiffIt, et j'en passe

                          > Bah, moi j'utilises Windiff qui est livre avec Windows, mais chacun son truc

                          Win2kSP4 : ça existe pas...
                          • [^] # Re: Du rififi pour XFree

                            Posté par . Évalué à 1.

                            C'est dans les support tools.

                            Quand je te disais que tu ne connaissais pas Windows, c'est pas par hasard.
                            • [^] # Re: Du rififi pour XFree

                              Posté par . Évalué à 1.

                              Toi, tu ne maîtrises pas la différence entre nicO et Nÿco... C'est à nicO que tu as dit ça.

                              Non, laisse moi le faire : Nÿco et nicO, vous n'y connaissez rien à Windows tous les deux !
                              • [^] # Re: Du rififi pour XFree

                                Posté par (page perso) . Évalué à 1.

                                muhahahaha...

                                et où ils sont les support tools, c'est quoi ?

                                Nan, passqueu quand j'installe ma distro GNU/Linux/BSD en une demi-heure chrono, TOUT est installé.
                                • [^] # Re: Du rififi pour XFree

                                  Posté par . Évalué à 2.

                                  C'est un package qui est sur le 2eme CD de Windows qui contient un tas d'outils utiles pour le gars qui en veut plus.

                                  Tu vois, tu ne sais meme pas ce qu'il y a sur les CD, et tu oses me parler d'oeilleres vis a vis des autres systemes
                                  • [^] # Re: Du rififi pour XFree

                                    Posté par (page perso) . Évalué à 1.

                                    > Tu vois, tu ne sais meme pas ce qu'il y a sur les CD, et tu oses me parler d'oeilleres vis a vis des autres systemes

                                    Désolé, j'ai jamais eu ces CD dans les mains : un machine achetée préistallée pour la vidéo, et les machines du boulot masterisées.

                                    Mais donc il faut connaitre MS pour pouvoir utiliser normalement une plateforme MS, c'est bien ce que tu me dis ? Donc Win n'a pas d'avantages par rapport à Linux alors... CQFD ?

                                    La prise en main d'un ordi de bureau par un nouvel usager est quasiment la même sous GNU/Linux/BSD que sous MacOS X ou Windows.

                                    L'utilisation avancée confronte les usagers des OS proprio à leur vraie nature : cacher, ne pas être transparent, ne pas donner les moyens, le choix, la liberté...
                          • [^] # Re: Du rififi pour XFree

                            Posté par . Évalué à 1.

                            Si si dans les support tools, quelques part, planqué sur le CD

                            mais tiens: http://unxutils.sourceforge.net/(...)
                            ça, c'est mieux, car c'est libre :)
                      • [^] # Re: Du rififi pour XFree

                        Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                        Pour les bureaux virtuels(indispensable je l'accorde ;)) y a virtuawin un logiciel libre
                        http://virtuawin.sf.net(...)

                        My 0,02?
                      • [^] # Re: Du rififi pour XFree

                        Posté par . Évalué à 1.

                        pour comparer fichiers et dossiers, en GPL
                        http://winmerge.sourceforge.net/(...)
                        ca merde juste un peu sur les binaires
                    • [^] # Re: Du rififi pour XFree

                      Posté par . Évalué à 1.

                      «Les milliers de petits softs qui existent sous Linux et qui ne servent a quasiment personne ne comptent pas vraiment face a Photoshop, X Press, Office, Final Cut, etc...»

                      ah moins que tu comparais des petits logiciels côté linux face à de gros logiciels coté mac-os...
                      j'avais plutot compris photoshop, X press,... vs gimp, scribus,
                      que script.sh, script.py,... vs photoshop, X press,...
          • [^] # Re: Du rififi pour XFree

            Posté par . Évalué à 0.

            Je connais plein de gens comme cela, qui piratent, pour eux tout est gratuit.

            Ils contribuent surtout à renforcer le monopôle de MS-Office, ce qui oblige nos institutions à acheter des licences pour être compatibles, tout ça avec leurs/mes impôts.
            • [^] # Re: Du rififi pour XFree

              Posté par . Évalué à 2.

              Je me suis mal fait comprendre, quand je dit "tout ça avec leurs/mes impôts" ce n'est pas pour gémir comme un pilier de bar de PMU "on paie trop d'impôt", mais pour dire que les pirates finissent bien aussi par payer leur licence d'Office via leur impôts pour équiper les institutions car vendue 10x le prix réel. MS retombe donc sur ses pieds avec le monôle en plus, la boucle est bouclée, et le pauvre pirate qui croit avoir déjoué le sytème en est un piliers sans savoir.
          • [^] # Re: Du rififi pour XFree

            Posté par . Évalué à 1.

            Ca aurait ete super interessant ce que tu dis si tu avais ne serait-ce que compris ce dont je parlais.

            Mais bon, c'est pas la premiere fois que tu serais a cote de la plaque, ca devient meme une habitude.

            Au fait, quand tu dis :

            vendre le produit super cher pour faire croire qu'il a beaucoup de valeur
            ...
            - créer tout plein de licences pas cher pour démocratiser encore plus la chose (licences Open, Licences étudiant, etc)


            Faudrait penser a te mettre d'accord avec toi-meme.
            • [^] # Re: Du rififi pour XFree

              Posté par . Évalué à 1.


              >>vendre le produit super cher pour faire croire qu'il a beaucoup de valeur
              >>...
              >>- créer tout plein de licences pas cher pour démocratiser encore plus la chose (licences Open, Licences étudiant, etc)

              >Faudrait penser a te mettre d'accord avec toi-meme.


              D'apres ce que j'ai compris, et si j'ai bien compris je partage son avis:
              Microsoft vend des produits hyper chers, comme ca l'utilisateur lambda croit que c'est tres bien et tres fourni, et en même temps il font tout un tas de licences qui permettent d'avoir des réductions dans les écoles (collèges, lycées) afin que dans tous les domaines on soit face à une solution Microsoft.
              Je ne vois pas ce qu'il y a d'incompatible la dedans: effectivement Microsoft vend des produits hors de prix, et effectivement ils font des licences moins chères pour développer leurs produits dans tous les domaines (meme si ca reste quand meme cher, ca apparait comme très avantageux pour ceux qui achètent les licences)
      • [^] # Re: Du rififi pour XFree

        Posté par . Évalué à 2.

        La majorité des applications cocoa sont loin de pouvoir tourner sous GNUStep du fait que sous OS X toute l'API graphique délègue à QuickTime hors, à moins de me tromper lourdement, il n'y pas de port quicktime (en tant qu'équivalent Direct X) sous Linux.

        Ca s'est bien dommage quand on vois les outils de developpement qu'Apple à mis gratuitement à disposition des developpeurs (Xcode, Interface builder, ...). S'il avait une vraie compatibilité les applications graphiques seraient développées plus vite et de bien plus belle manière. Mais là c'est vrai que c'est un peu la faute d'Apple qui n'a pas libérer QuickTime, mais bon faut bien qu'ils vivent quand même...

        Vive OS X, Vive cocoa et vive linux
        (et bonjours aux autres unix pour faire bonne mesure).
        • [^] # Re: Du rififi pour XFree

          Posté par . Évalué à 4.

          >La majorité des applications cocoa sont loin de pouvoir tourner sous >GNUStep du fait que sous OS X toute l'API graphique délègue à QuickTime

          N'importe quoi.
          Je n'ai pas vu plus de 3 logiciels utilisant Quicktime dans les logiciels libres écrit en Cocoa.

          Et de toute façon la compatibilité interessante est au niveau de Foundation et des frameworks externe (AdressBook .......)

          Les développeurs GNUstep n'ont aucune intention de toute façon de refaire les horreur (ergonomie/design de certaines API) du canard boiteux qu'est MacOSX.
          • [^] # Re: Du rififi pour XFree

            Posté par . Évalué à 1.

            ça pulule de trolls ici :)
            • [^] # Re: Du rififi pour XFree

              Posté par . Évalué à 3.

              Ce sont des trolls poilus de très haut niveau.
              D'après ce qu'ont pu noter les équipes d'observation terriennes, ils ont un équipement de dernière génération:

              - armure protectro vII en alliage carbone-kevlar
              - Plastrol-gun pour mieux troller dans une salle fermée
              - kn'roll pour le trollage rapproché
              - bouclier photonique pour se protéger contre les autres trolls afin de garder le monopole du troll le plus puissant (un des trolls les plus puissants est connu sous le nom de windows vs Linux et dispose selon nos informations d'un boucliers multi-couches)

              Cependant personne n'a pu les approcher d'assez près pour étudier leur structure moléculaire, peut-être les avancées technologiques terriennes permettront d'en dire plus sur le troll dans les prochaines années.

              :^)
          • [^] # Re: Du rififi pour XFree

            Posté par (page perso) . Évalué à 1.

            N'importe quoi.
            ...
            Les développeurs GNUstep n'ont aucune intention de toute façon de refaire les horreur (ergonomie/design de certaines API) du canard boiteux qu'est MacOSX.

            Ça fait un peu discours de pilier de bistrot qui parle d'une équipe de foot, mais c'est parce que tu n'as pas du prendre le temps d'éclaircir ta pensée. Je suis sûr que tu maîtrises ton sujet ;)
            • [^] # Re: Du rififi pour XFree

              Posté par . Évalué à 1.

              >Ça fait un peu discours de pilier de bistrot

              C'est pas fait pour ca Linuxfr ??
      • [^] # Re: Du rififi pour XFree

        Posté par (page perso) . Évalué à 3.

        Totalement faux, avec Xdawrin on accede sous MacOSX a plein d'applications phare du libre, il suffit de voir le nombre de portages réalisé par fink (un port d'apt-get) pour s'en rendre compte : http://fink.sourceforge.net/pdb/index.php(...)

        The database was last updated at 08:38 GMT on Tuesday, February 17 and currently lists 3437 packages in 22 sections.
        Ce n'est certes pas encore le nombre de paquets de Debian, mais on a les applis les plus utiles.

        Quand a l'interface d'OSX, oui c'est joli, mais il manque des choses à mon gout, et pour quelqu'un d'habitué a GNU/linux, ca manque principalement de choix et de customisation : on peux pas changer grand chose au finder qui gere tout l'affichage des fichier, on à pas de bureaux multiples par defaut, ce n'est pas facilement "thémable", etc... Mais c'est beau, fonctionnel et rapide.
    • [^] # Re: Du rififi pour XFree

      Posté par . Évalué à 4.

      >Justement, tient, un système compatible avec OS X ça ne serait pss une mauvaise idée, non ?
      On pourrait se dire aussi que les gars d'OSX auraient pu rendre publique les sources de leur serveur graphique. C'est vrai quoi! Ils se servent et ne donnent pas grand chose...
      • [^] # Re: Du rififi pour XFree

        Posté par . Évalué à 1.

        C'est tout un art :)
        Microsoft a été pionière en la matière !
      • [^] # Re: Du rififi pour XFree

        Posté par (page perso) . Évalué à 0.

        Ils se servent et ne donnent pas grand chose...
        Ils ont déja donné Darwin.
        Grace à Fink, beaucoup de gens utilisent des soft libre sous OS X. Moi je trouve ça bien. Et je trouve qu'OS X déchire, il est très bien foutu pour les neuneus comme pour les geeks.
      • [^] # Re: Du rififi pour XFree

        Posté par . Évalué à 2.

        En échange de l'utilisation de KHTML, Apple contribue ses correctifs qui profite à Konqueror, de même pour Xfree du fait du port sous OS X.

        De plus darwin est complètement ouvert, en GPL si je me souviens bien (cf. OpenDarwin basé dessus).

        Tout n'est pas ouvert avec OS X mais Apple est loin d'être Microsoft.
        • [^] # Re: Du rififi pour XFree

          Posté par . Évalué à 5.

          Darwin c'est un peu flou quand meme. Les drivers intéressants sont souvent pas dedans (et je parle pas de drivers de cartes graphiques, mais de chipsets made in apple), l'organisation des sources fait que de changer, d'une version à une autre, du code intéressant disparait, ...
          • [^] # Re: Du rififi pour XFree

            Posté par . Évalué à 1.

            C'est sur que la couche graphique n'est pas ouverte c'est quand même le principal attrait d'OS X qui permet à Apple de vivre. Si je ne me trompe c'est quartz et quicktime qui se charge de ça.

            C'est sur si Apple libérait ne serait ce qu'une version beta de ces joli petits trucs ça serait génial mais faut pas leur en demande trop.

            En même temps quand on compare les contributions d'Apple au libre
            face à celle Microsoft il n'y a vraiment pas photo.
        • [^] # Re: Du rififi pour XFree

          Posté par . Évalué à 1.

          Apple respecte les différentes licenses utilisé (comme microsoft d'ailleur).

          Petite correction: Darwin est distribué sous la license
          APSL 2 (Apple Public Source License v2) et non GPL
          Cf:
          http://developer.apple.com/darwin/licensing.html(...)

          Cette license est compatible GPL.

          Apple fait bien les choses pour OSX :
          Son savoir faire(interface, outils haut niveau) en propriétaire et les fondations en Open Source, la ou apple n'apporte pas beaucoup de différentiation.
          Un autre bon point pour apple est son utilisation des standard (iCal, ZeroConf...)
  • # Re: Du rififi pour XFree

    Posté par . Évalué à 9.

    Encore un truc en moins dans la Debian....
    Je sens que le fork XFree va avoir de beaux jours devant lui!
    • [^] # Re: Du rififi pour XFree

      Posté par . Évalué à 6.

      Et un de moins de openbsd aussi on dirait bien :
      http://marc.theaimsgroup.com/?l=openbsd-misc&m=107696705911864&(...)

      "La première sécurité est la liberté"

      • [^] # Re: Du rififi pour XFree

        Posté par (page perso) . Évalué à 3.

        Si Red Hat, Mandrake, SuSE et BSD confirment leur accord, Xfree86 4.4 sera une branche morte.
        Il y a une solution à laquelle s'emploient plusieurs personnes dont RMS : convaincre David Dawes de revenir à l'ancienne licence. Toutefois, il résultera de cette affaire une méfiance vis à vis de XFree86.

        Cette histoire conforte mon opinion : Vive la GPL, elle est l'équilibre optimal entre les droits du créateur et les droits de l'utilisateur.
        • [^] # Re: Du rififi pour XFree

          Posté par . Évalué à 2.

          BSD et la GPL dans le meme post ???

          attention autre troll de combat ....

          ok ok -> []
        • [^] # Re: Du rififi pour XFree

          Posté par . Évalué à 2.

          >Red Hat, Mandrake, SuSE et BSD

          Debian et gentoo semblent aussi refuser cette nouvelle license.
          "Et le combat cessa, faute de combattants"

          Je suis quand meme surpris du nombre de problemes qui ont surgi ces derniers mois du cote de Xfree.
    • [^] # Re: Du rififi pour XFree

      Posté par . Évalué à 4.

      bof de toute façon le temps que X4.4 entre dans debian, ils ont le temps de réfléchire à leur licence :D

      hem pardon, je sors tout de suite :o
  • # Re: Du rififi pour XFree

    Posté par . Évalué à 3.

    Quelqu'un pourait résumer le pourquoi du comment ils ont choisi une license non compatible GPL (Volontairement obligatoirement) ???

    Pour se saborder ?
    • [^] # Re: Du rififi pour XFree

      Posté par . Évalué à 10.

      Voila un poste de la liste forum de discussion du projet XFree86 et qui résume bien l'état d'esprit des gens de la liste...
      http://www.xfree86.org/pipermail/forum/2004-February/004010.html(...)


      David Dawes wrote:
      > There is other stuff too. The fact that you appear to have been
      > unaware until recently of the types of licences considered acceptable
      > for code included in XFree86 is not evidence of a recent change.
      > It is only evidence of your ignorance in this matter.

      Your Red Herring defenses are getting old David.

      You never presented this is a discovery of some questionable licenses in the source tree. I assert that the licensing change has, from the start, been an action initiated by you due to your being pissed off that your lack of leadership and communication skills have lead others to conclude that the XFree86 project is unlikely to continue being relevant in the future. In other words, you kicked everyone out of your sandbox and now you are crying because they have created their own sandbox to play in and they are having a lot more fun than your bitter self. Your response to this was to try to force these others to call their sandbox "The Sandbox Project, based in part off of work from the XFree86 Project". On the other hand, you seem to be pushing harder to get XFree86 approved as a trademark; your intentions here can only be assumed to be dubious given your past behavior.

      The truth is David, I don't care about XFree86 nor about the license
      change. I care more about the fact that your behavior over the past two years indicates to me that you are likely to be depressed and in need of professional help. It is sad that you cannot ask for help in order to benefit yourself and a project that you have dedicated a lot of time to.

      Until you get better,

      Harold"

      "La première sécurité est la liberté"

      • [^] # Re: Du rififi pour XFree

        Posté par . Évalué à 1.

        Mais ya de l'ambiance !
        Ils se font une bouffe avec KP ? juste pour voir le nombre de morts.
        C'est quand même problématique une telle situation sur un projet aussi capital que XFree86. Question, ya une constitution XFree comme pour debian ? ils peuvent virer leur leader si ça chauffe trop ?
  • # Le retour de XFree86 4.3 dans Mandrake Linux 10.0 Release Candidate 1

    Posté par (page perso) . Évalué à 8.

    Je fais un copier/coller d'un article du club de mandrake

    ----------
    Transmis par warly et traduit par esfa le Mardi, février 17
    (...)
    De plus, la nouvelle licence (version 1.1) de XFree86 qui est applicable à la version 4.4 n'est pas compatible avec la licence GPL, et nous empèche de réaliser son intégration.

    Nous savons qu'il n'était pas dans l'intention de l'équipe XFree86 d'empècher les distributions Linux ou BSD d'inclure la nouvelle version 4.4. Ils veulent seulement de la reconnaissance pour leur travail, qu'ils méritent.

    Nous recherchons une solution pour cette situation embarassante, et nous sommes confiants et ouverts à l'équipe des développeurs XFree86 pour résoudre ce problème.
    -----------

    On y parle de reconnaissance.
    Est-ce que cela signifie que les dev n'en recevaient pas ? pas assez ?
    • [^] # Re: Le retour de XFree86 4.3 dans Mandrake Linux 10.0 Release Candidate 1

      Posté par . Évalué à 4.

      > Est-ce que cela signifie que les dev n'en recevaient pas ? pas assez ?

      Suffit de lire dlfp pour se rendre compte que les dev XFree86 sont systématiquement critiqués (projet trop lourd, code spaggheti, manque de réactivité, etc...).
      • [^] # Re: Le retour de XFree86 4.3 dans Mandrake Linux 10.0 Release Candidate 1

        Posté par . Évalué à 6.

        Oui ben c'est pas en changeant de licence de cette manière là qu'ils vont être encensés.
        Il y avait peut-être (sûrement) de meilleurs moyens de montrer l'organisation d'XFree sous un meilleur jour et de se sentir reconnu pour le travail réalisé.
        Mais c'est un travail de communication, pas de licence, désolé.
      • [^] # Re: Le retour de XFree86 4.3 dans Mandrake Linux 10.0 Release Candidate 1

        Posté par . Évalué à 5.

        Oui. C'est d'ailleurs une honte quand on voit que la plupart des critiques portent sur des trucs débiles à la MacOS (transparence, ombres,etc) alors que XFree supporte depuis belle lurette un paquet de fonctionnalités dont Windows/Mac sont toujours à rêver, export display, pour n'en citer qu'un.
        Je n'ai rien contre les trucs un peu jacky, mais cela me parait un peu court pour que leur absence face d'un projet aussi poussé que XFree un "truc à la traine".
        Ce que je pense que le projet aurait besoin, c'est peut-être d'un peu de rationnalisation : je n'ai rien contre les utilitaires X, mais ont-ils besoin d'être dans la même distribution ou même dans le même projet?
        Il vaudrait mieux qu'il y ait d'une part XFree86 et les pilotes vidéos, et d'autres part les outils s'appuyant sur ce framework. Cela permetterait peut-être d'avoir des releases plus régulières et mieux centrées.

        Richard
        • [^] # Re: Le retour de XFree86 4.3 dans Mandrake Linux 10.0 Release Candidate 1

          Posté par (page perso) . Évalué à 1.

          Ouai, bof. Je te rappelle qu'on peut changer la résolution et la profondeur de l'écran au vol sous windows depuis 1000 ans. Alors franchement, résumer les critiques contre XFree à des trucs à la Jacky, c'est un peu gros. De plus, il y a eu pas mal d'innovations utiles dans XP comme le fait de pouvoir avoir plusieurs personnes logguées physiquement et graphiquement sur une même machine (oui, je sais, on peut lancer plusieurs serveurs X, mais mon expérience est que ça marche moins bien sur le même hardware), le contrôle à distance qui ressemble beaucoup à un export de display, etc.

          D'autre part, le fond du problème est la personnalité David Dawes qui semble être un sale con, comme un certain nombres d'autres membres de la Core Team. Si tu lis le post au dessus de nicO, tu trouveras un exemple d'attaque contre Dawes par un contributeur XFree. Ces dernières années, j'ai lu quelques flames impliquant Dawes et ses sbires, et je crois bien qu'il se dégage une tendance : Dawes est un con et il est en passe de détruire le projet XFree.
          • [^] # Re: Le retour de XFree86 4.3 dans Mandrake Linux 10.0 Release Candidate 1

            Posté par (page perso) . Évalué à 3.

            Je te rappelle qu'on peut changer la résolution et la profondeur de l'écran au vol sous windows depuis 1000 ans.

            xrandr ne permet pas ce genre de chose depuis la version 4.3? Il me semblait, même si je n'ai jamais essayé. Je me plante p-e. Et les trucs de jacky, ce sont les trucs qui feront que GNU/Linux pourra être pret un jour pour le desktop =)
          • [^] # Re: Le retour de XFree86 4.3 dans Mandrake Linux 10.0 Release Candidate 1

            Posté par (page perso) . Évalué à 2.

            XP comme le fait de pouvoir avoir plusieurs personnes logguées physiquement et graphiquement sur une même machine (oui, je sais, on peut lancer plusieurs serveurs X, mais mon expérience est que ça marche moins bien sur le même hardware)

            Sous gnome "applications>outils systeme>Nouvelle connexion dans une fenêtre interne" (lance Xnest). Bien plus pratique que de relancer une connexion.
            De plus tu peux lancer des applications graphiques de plusieurs utilisateur different dans un meme bureau. Bien plus rapide que d'ouvrir une nouvelle session.
          • [^] # Re: Le retour de XFree86 4.3 dans Mandrake Linux 10.0 Release Candidate 1

            Posté par . Évalué à 10.

            >et graphiquement sur une même machine (oui, je sais, on peut lancer plusieurs >serveurs X, mais mon expérience est que ça marche moins bien sur le même >hardware), le contrôle à distance qui ressemble beaucoup à un export de display, >etc.

            cela n'est pas différent sous windows. windows ne fait que relancer un autre "écran".

            ce que tu dis n'est pas lié à simplement Xfree, c 'est juste un soucis d'optimisations, d'intégration avec le desktop et d'activation plus rapide d'un second "écran".
            teste gdm

            y a la commande gdmflexserver.


            pour le controle distant, X permet tous les modèles, un avec un "autre écran" (pratique pour pas faire chier l'utilisateur local) et d'autre avec prise de controle du display en cours. X permet tout, ce que tu demandes est juste une utilisation "rationnelle" par un outil intégré à gnome/kde

            dans le cadre de gnome y a un travail pour un client/serveur vnc/autres protocols intégré dans le bureau gnome et qui permet de partager le display en cours. à la windows.



            sinon, je réponds à autre chose

            la transparence, le memory offscreen, l'utilisation de opengl pour des opérations "2d" etc, ce n'est pas QUE pour du JACKY! c'est aussi pour optimiser des traitements dont vous n'avez pas forcément idée : l'antialiasing (non c pas un gadget) , la 3D (c'est utile), des animations pour informer ce qui se passe dans l'ordi (par exemple , l'effet de minimisation des fenetres dans osx AIDE à faire comprendre où passe la fenêtre, et _aider_ n'est JAMAIS un gadget de jacky) etc etc, y a surement tout plein d exemples techniques que je ne pense pas en ce moment, des gens plus calés vous en trouveront plein.

            enfin bref, tout ça pour dire : oui X a besoin de travail , principalement ses extensions (les faire murir, les faire reconnaitres et utiliser), améliorer sa configuration (il est encore scandaleux qu'une tablette graphique nécessite une config texte et un redémarrage de X , linux et bsd ont toutes les fondations pour rendre cela automagique ) etc MAIS la situation est très loin d 'être désespéré.
            XFree est loin d'être complètement "passéiste" ( y a DRI, le remote display, la totale transparence réseau etc)

            Bref, évitons les opinions tranchés à propos de Xfree. regardons avec esprit ouvert les fonctionnalités techniques de Quartz (osx) et renseignons nous sur FD xserver (freedesktop.org ) qui prouve que XFree peut évoluer sans se trahir.



            le principale soucis de Xfree n'est pas d'ordre technique, il est de la part de la core team, et depuis longtemps. en gros : le projet n'a aucunement considéré qu'il fait parti d'un tout beaucoup plus grand (linux, freebsd, osx, gnome , kde etc) et qu'il y a des attentes légitimes d'ouverture et de réactivité de la part de tous ces projets que la core team refuse de considérer.

            on a l'impression qu'ils considèrent toujours leur projet comme indépendant de tout ce qui s'est passé dans les années 90. ils font leur chapelle (le serveur X sous licence X11), et les autres projets opensource sont des chapelles concurrentes... ce n'est pas très productif.

            ils ne semblent pas réaliser que le reste du monde ne voit plus XFree86 (depuis longtemps) comme un "serveur X sous licence X11" mais comme le "moteur graphique des interfaces graphiques opensources" , et là.. tout change.
            • [^] # Re: Le retour de XFree86 4.3 dans Mandrake Linux 10.0 Release Candidate 1

              Posté par (page perso) . Évalué à -1.

              Comme de nombreux modules écrit par contribution par Xfree appartiennent à leurs auteurs respectifs, contrairement à la licence GPL ou le contributeur cede ses droits à l'auteur du projet, ceux ci pourront ils être intégré à un autre core (FD par exemple) ?
              • [^] # Re: Le retour de XFree86 4.3 dans Mandrake Linux 10.0 Release Candidate 1

                Posté par (page perso) . Évalué à 8.

                > contrairement à la licence GPL ou le contributeur cede ses droits à l'auteur du projet

                ABSOLUMENT FAUX.
                Le contributeur d'un projet GPL ne céde pas ces droits à l'auteur du projet. Il les garde.

                Tu confond peut-être avec le projet GNU (c'est trés différent), où là, les droits sont cédés à la FSF.
                • [^] # Re: Le retour de XFree86 4.3 dans Mandrake Linux 10.0 Release Candidate 1

                  Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                  « où là, les droits sont cédés à la FSF »

                  s/sont/peuvent être/;
                  • [^] # Re: Le retour de XFree86 4.3 dans Mandrake Linux 10.0 Release Candidate 1

                    Posté par . Évalué à 1.

                    Il me semble que la cession des droits est obligatoire dans le cadre du projet GNU.
                    En échange, la FSF te signe un contrat comme quoi tu peux distribuer ton logiciel sous la license de ton choix (mais la version GNU reste libre).
                    • [^] # Re: Le retour de XFree86 4.3 dans Mandrake Linux 10.0 Release Candidate 1

                      Posté par (page perso) . Évalué à 4.

                      Je me rappelle avoir créé 2 projets sur Savannah et le fait de candidater en temps que projet GNU et céder ses droits à la FSF étaient distincts il me semble.

                      Les principales implications pour faire un projet GNU sont surtout au niveau de l'intégration du projet avec le reste. Cela concerne par exemple les bibliothèques que tu utilises, l'utilisation de autoconf/automake, la doc au format texinfo, guile pour les extensions, et ce genre de choses.

                      L'idée surtout dans la cession des droits c'est que s'il y a un pb avec ton soft et que tu as cédé les droits à GNU, la FSF prend en charge la défense des droits, au tribunal s'il le faut. Sinon tu te démerdes tout seul...

                      Enfin moi ça m'avait l'air clair, mais bon j'ai peut-être mal lu, et/ou ça a peut-être changé.
            • [^] # Re: Le retour de XFree86 4.3 dans Mandrake Linux 10.0 Release Candidate 1

              Posté par . Évalué à 3.

              L'anialiasing (par Freetype), la 3D (par GLX/Mesa/drivers), ca existe déjà dans XFree. Les fonctionnalités du type réduction de fenêtre, c'est du domaine du WM/DE. Cela peut très bien se faire maintenant tout de suite.
              Ce que j'entends le plus régulièrement dire à propos de XFree pour montrer qu'il n'est pas "à la mode", ce sont 1/ les histoires de tranpsparence qui permettrait d'avoir des ombres sous les fenêtres et des menus transparents à la MacOSX rapides ; 2/ les performances en 3D médiocres par rapport à Windows.
              Le 1/, c'est visuel, c'est utile (oui, l'ombre sous les fenêtres, je trouve clea utile pour la lisibilité d'un desktop) mais ça reste encore du domaine un peu du gadget. Le 2/, c'est plus problématique, les constructeurs n'aidant pas.

              Pour le reste, je suis évidemment d'accord avec toi, mais il me parait malheureux de relancer le débat de la Core Team alors qu'elle a été dissoute en décembre 2003. L'équipe de XFree tache actuellement de s'ouvrir, alors laissons les un peu tranquilles.

              Cette histoire de license, je pense qu'ils ne l'avaient juste pas anticipé sous cet angle. Ils vont la modifier pour être de nouveau compatibles, je ne vois pas où est le problème.

              Richard
          • [^] # Re: Le retour de XFree86 4.3 dans Mandrake Linux 10.0 Release Candidate 1

            Posté par (page perso) . Évalué à 3.

            D'après un post plus haut, il semblerait que David Dawes ait des problèmes existentiels. Qu'il soit en passe de détruire le projet auquel il a tant contribué en est même révélateur.
            Je pense qu'il faut éviter de traiter quelqu'un de "sale con" même si son comportement est pour le moins pitoyable.
          • [^] # Re: Le retour de XFree86 4.3 dans Mandrake Linux 10.0 Release Candidate 1

            Posté par . Évalué à 3.

            Je me garderai bien de porter un jugement aussi fort et agressif envers "Daves et ses sbires" .
            On ne juge pas les gens sur quelques actions phares, en laissant de coté tout le travail accompli et les points positifs peu mediatisés.
            Maintenant, c'est vrai que cette liscence est un prob, et qu'il vas falloir trouver autre chose si rien ne change !
          • [^] # Re: Le retour de XFree86 4.3 dans Mandrake Linux 10.0 Release Candidate 1

            Posté par . Évalué à 3.

            On oublie le bi-écran, et pourtant j'ai noté les lacunes de windows dans ce domaine.
            Je parle de ce que j'ai pu tester sur une du type: Matrox G200 PCI + GeForce 4.

            Sous windows, on ne peut pas passer des fenetres plein écran d'un écran à l'autre. (et c'est très agaçant)
            Sous Linux, on le fait sans problème.
            Ensuite sous KDE (je suppose que c'est faisable avec d'autres) on dispose d'un placement intelligent des fenetres (si on le desire): on met la souris sur l'écran de droite, ca s'ouvre à droite, on met la souris à gauche, ca s'ouvre à gauche. Sous windows, on ne peut pas.
            J'ai aussi noté des ralentissements sous windows lorsqu'on passe de l'écran de la Matrox vers l'écran de la GeForce 4, et je n'ai pas ce problème sous Linux. (en ayant bien sur tous les pilotes installés sous windows)

            Alors je ne sais pas si c'est XFree ou KDE qui fait bien les choses, mais je pense que dans tous les cas XFree permet une assez bonne gestion du bi-écran.
            • [^] # Re: Le retour de XFree86 4.3 dans Mandrake Linux 10.0 Release Candidate 1

              Posté par . Évalué à 2.

              >Sous windows, on ne peut pas passer des fenetres plein écran d'un écran à l'autre. (et c'est très agaçant)
              >Sous Linux, on le fait sans problème.

              C'est une fonctionalité qui dépend des window manager. Et en parlant de windows managers, quand on a une configuration xinerama exotique, tous a peu près ont des défauts, et finissent par m'ouvrir un menu ou une fenetre en dehors d'une zone d'affichage. :/

              phénomène qui ne se produit pas sous zinzinXP

              mais je le rappelle, c'est lié au window manager
              • [^] # Re: Le retour de XFree86 4.3 dans Mandrake Linux 10.0 Release Candidate 1

                Posté par . Évalué à 1.

                Et en parlant de windows managers, quand on a une configuration xinerama exotique, tous a peu près ont des défauts, et finissent par m'ouvrir un menu ou une fenetre en dehors d'une zone d'affichage. :/

                Il arrive que la fonctionnalité de placement intelligent des fenêtres défaille, si c'est bien de ca que tu parles.
                Mais avoir une configuration Xinerama exotique, ce n'est pas vraiment possible vu comme c'est simple:

                /etc/X11/XF86Config-4:

                Section "ServerLayout"
                Identifier "layout1"
                Screen "screen1"
                InputDevice "Keyboard1" "CoreKeyboard"
                InputDevice "Mouse1" "CorePointer"
                Option "Xinerama" // On définit l'option xinerama
                Screen "screen2" RightOf "screen1
                /* On définit le placement des écrans l'un par rapport à l'autre, en ayant bien sur assigné "screen1" et "screen2" à chacune des cartes dans la section Device */
                EndSection

                (par contre si les categories device de XF86Config-4 ne sont pas bonnes effectivement ca pose des problèmes comme avoir les 2 écrans a des resolutions différentes etc...)
    • [^] # Re: Le retour de XFree86 4.3 dans Mandrake Linux 10.0 Release Candidate 1

      Posté par . Évalué à 5.

      "On y parle de reconnaissance.
      Est-ce que cela signifie que les dev n'en recevaient pas ? pas assez ?"


      Ben, quand on parle d'XFree ici (et ailleurs), c'est pour dire que c'est une bouse, qu'il a 5 ans de retard sur Windows et 10 sur Mac, que vivement un fork. Ca doit pas être gratifiant pour les développeurs :)

      Donc ils font une sorte de "grève" de licence, histoire qu'on les prenne un peu mieux en considération.


      ===========>[]
      • [^] # Re: Le retour de XFree86 4.3 dans Mandrake Linux 10.0 Release Candidate 1

        Posté par . Évalué à 3.

        Je comprends la réaction des dévellopeurs de XFree vis-à-vis du manque de reconnaissance. Il est également vrai que ce ne doit pas être facile de se sentir toujours la cible de critiques venant de toutes parts.

        J'ajouterais cependant un petit bémol. Effectivement XFree est en retard (pour certaines fonctionnalités) aujourd'hui face à ses concurrents. Pour d'autres fonctionnalités, XFree était en avance depuis de nombreuses années et le reste (possibilités de réseau, principalement). Néanmoins, le mal me semble plus profond que celui de savoir si les dévellopeurs se sentaient assez reconnus ou pas ! La récente actualité a montré que le team de XFree s'est fragilisé avec le temps, que des différences de visions (existantes depuis longtemps) ont enfin éclaté. Il en a résulté des forks, des changements de licenses, ... Ceci peut être positif (mise en compétition de différents projets), mais également négatif (les projets manquent de ressources (temps et financière, en raison du manque de synergie) pour rattraper le retard dans les domaines visés).

        Nous verrons bien ce que l'avenir nous reserve dans le domaine de XFree, freedesktop, Xouvert, ...
        • [^] # Re: Le retour de XFree86 4.3 dans Mandrake Linux 10.0 Release Candidate 1

          Posté par . Évalué à 5.

          Effectivement XFree est en retard (pour certaines fonctionnalités) aujourd'hui face à ses concurrents. Pour d'autres fonctionnalités, XFree était en avance depuis de nombreuses années et le reste (possibilités de réseau, principalement).

          Mouais, j'aurais plutot tendance a dire qu'aujourd'hui, le gros defaut d'XFree (peut-etre de X en general, plutot) c'est-a-dire les perfs, sont enfin masques par la puissance du hardware.

          Combien de fois j'ai entendu dire, par des nouveaux arrives sous Linux: "Ca rame des que je bouge une fenetre, et mon curseur de souris il saccade" ?
          • [^] # Re: Le retour de XFree86 4.3 dans Mandrake Linux 10.0 Release Candidate 1

            Posté par . Évalué à 4.

            D'après les testes de perf, ce n'est pas la faute à x mais au widget par dessus.

            La preuve : il tourne très bien sur un P75, essait de faire la même chose avec XP...

            "La première sécurité est la liberté"

            • [^] # Re: Le retour de XFree86 4.3 dans Mandrake Linux 10.0 Release Candidate 1

              Posté par . Évalué à 2.

              La preuve : il tourne très bien sur un P75, essait de faire la même chose avec XP...

              c est limite malhonette ce que tu dis la , compare des choses _comparables_ , win9x ou nt4 tourne tres bien sur un p75 , par contre gnome2 ou kde3x , c est aussi initulisable que d y mettre XP...
              • [^] # Re: Le retour de XFree86 4.3 dans Mandrake Linux 10.0 Release Candidate 1

                Posté par . Évalué à 0.

                Raison de plus, il est ici question de XFree86, pas de Gnome ou KDE ou du couple XFree86/Gnome ou XFree86/KDE donc aucune comparaison entre XFree86 et XP a un sens/est faisable/est légitime ---> [] Exit les Trolls.
                • [^] # Re: Le retour de XFree86 4.3 dans Mandrake Linux 10.0 Release Candidate 1

                  Posté par . Évalué à 2.

                  non parce que dans XP tu as tout : interface , navigateur, moteur graphique ...ce qu il faudrait comparer c est XFree86 et GDI(+).
                  • [^] # Re: Le retour de XFree86 4.3 dans Mandrake Linux 10.0 Release Candidate 1

                    Posté par . Évalué à 2.

                    Ben je vais avoir l'impression de me répéter alors,

                    Vu que l'on commence a faire ici des comparaisons XFree86 / XP, je dis que cette comparaison ne veut rien dire et que c'est Hors Sujet.

                    Tu dis,
                    Non, ce qu il faudrait comparer c est XFree86 et GDI(+).

                    Je te (re-)dis,
                    Oui, ce que plus légitimement et en tout cas techniquement recevable serait de comparer XFree86 et GDI(+) (et encore), ce qui n'est pas le cas donc non recevable et hors sujet.

                    Je rajoute,
                    Ce n'était pas une attaque personnelle, juste un "Halte aux Trolls perfs XFree86 vs XP sur un Pxx" vu que ça n'est pas comparable (c'est comme "l'espérence de vie d'un mort sur un bord d'autoroute VS un chemin de campagne en france" débile non ?) et n'est donc qu'un Troll.

                    Cordialement.
              • [^] # Re: Le retour de XFree86 4.3 dans Mandrake Linux 10.0 Release Candidate 1

                Posté par . Évalué à 3.

                ce n'est pas exactement ce qu'il voulait dire

                il dit que xfree tourne sans pb sur un P75
                tu dis que gnome2/kde3 sont inutilisables sur un P75
                (je pense qu'il est d'accord avec toi)

                ça prouve donc bien que c'est le bureau et les technologies sous-jacentes qui grèvent les performances de l'interface, et pas xfree lui-même, et c'est là qu'il voulait en venir.

                enfin c'est son argumentation, moi je suis pas assez calé pour pouvoir ouvrir ma gueule sur le sujet

                Par contre effectivement la comparaison avec XP est farfelue vu que XP contient lui un bureau très lourd à afficher, comme gnome ou kde
                • [^] # Re: Le retour de XFree86 4.3 dans Mandrake Linux 10.0 Release Candidate 1

                  Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                  Pour être plus précis, Xfree est TRÉS rapide dans sa gestion propre, bien plus que la plus part des autres moteurs.
                  Cependant, aucune stratégie n'est parfaite.
                  Ex :
                  les fenêtres sont déssinées selon leur description et non selon un buffer image stocké puis affiché.
                  Donc pour le déplacement d'une fenêtre, ça bouffe du CPU, mais la place mémoire (et la bande passante réseau au passage ) est moindre .
                  Alors qu'un buffer image brute est plus rapide à déplacer à l'écran mais représente une vrai horreur si on exporte le display ! (bien qu'avec les débits réseau d'aujourd'hui on pourrais se demander ... )
          • [^] # Re: Le retour de XFree86 4.3 dans Mandrake Linux 10.0 Release Candidate 1

            Posté par . Évalué à 10.

            une bonne fois pour toute : X EST UN PROTOCOLE

            ce PROTOCOLE n'est pas un frein à la PUISSANCE.

            XFree est pas en soi un obstacle à un serveur graphique surpuissant

            le problème EST multiple :

            -d'abord y avait le kernel , depuis le 2.4 les progrés ont été stupéfiants, freebsd de même avec 4.X et surtout le 5

            -les drivers, ben vi, mais un drivers pourris n'implémentant pas les 3/4 des bonnes fonctions de Xfree ni les accélérations de la carte fera un "saccade de fenetres", ben vi

            -les toolkits, alors même le plus merveilleux des serveurs X ramera comme un elephant dans la glue si la toolkit qui dessine nos zolis logiciels fait n'importe quoi.

            -les applications, alors la plus belle des toolkit, superbement désigné, ne changera rien au "c noulle linouks , ce programme est figé et tout moche" si les logiciels utilisent les fonctionnalités n'importe comment. Tout le monde trouve Mac OSX superbe, et oui la "fondation" l'est, mais je peux vous trouver un logiciel OSX qui est tellement mal conçu ou en totale opposition avec le design du système qu'il donne une image totalement négative de OSX.

            donc , comprenons nous bien; le problème est profond. le soucis principale est que certaines applications CLES du monde opensource (tient, par exemple openoffice) donnent une très mauvaise image de gnome kde xfree linux etc parce qu'elle ne tire pas partie des dernières améliorations

            de même QT et GTK ont un long chemin a faire avant d'être la "toolkit ultime". et pas mal de composants clés des 2 projets gnome/kde (non ce n'est pas nautilus ni konqueror ,contrairement au troll velu) ont encore besoins de profonds travail d'optimisation.


            Bref, encore une fois : comparé à Windows ou Osx , on est PAS si desésperé

            non je m'excuse, mais par exemple, avec gnome (jsuis plus gnome que kde,
            vous pouvez frapper ok) on commence à avoir un sacré framework, un look très agréable et une intégration du bureau de plus en plus puissante et convivial

            Kde a de son coté qq applications multimédia/etc de qualité et accessibles (pas cher, simples etc) ; QT est reconnu pour sa grande qualité , etc

            FD (freedesktop) a de nombreuses choses à proposer (le projet utopia, xserver etc) qui sont TRES prometteuses

            mais il y a du travail pour tout le monde et NON CE N'EST PAS X LE MAL ORIGINEL. Il est quand même effarant de jeter toujours l'opprobe sur X alors qu'une foule d'autres composants de votre "bureau linux/bsd" sont responsables des "saccades de fenetres".

            X n'est PAS le MAL. point final
            • [^] # Re: Le retour de XFree86 4.3 dans Mandrake Linux 10.0 Release Candidate 1

              Posté par . Évalué à 1.

              > une bonne fois pour toute : X EST UN PROTOCOLE
              > ce PROTOCOLE n'est pas un frein à la PUISSANCE.

              Bof. Les process, les context-switch, le marshaling, toussa, ça n'a rien à voir avec la PUISSANCE ?

              C'est bizarre, j'avais cru comprendre que les micro-kernels, c'étaient de la daube, mais ça doit être pour d'autres raisons, alors.
            • [^] # Re: Le retour de XFree86 4.3 dans Mandrake Linux 10.0 Release Candidate 1

              Posté par (page perso) . Évalué à 1.

            • [^] # Re: Le retour de XFree86 4.3 dans Mandrake Linux 10.0 Release Candidate 1

              Posté par . Évalué à 1.

              > X EST UN PROTOCOLE
              > ce PROTOCOLE n'est pas un frein à la PUISSANCE.

              Bin si quand meme un peu: si aucun toolkit n'est fichu d'implementer le copier/coller de maniere "correcte", on peut se demander si le protocole n'est pas un peu pourrit!

              Et personnellement, cela m'a toujours choqué que l'antialising des fontes soient faites par le client, pas par le serveur..
              • [^] # Re: Le retour de XFree86 4.3 dans Mandrake Linux 10.0 Release Candidate 1

                Posté par . Évalué à 1.

                voir:
                http://keithp.com/~keithp/talks/usenix2003/html/net.html(...)

                plus précisement la section sur les fontes ("Client-side Font Performance")
                • [^] # Re: Le retour de XFree86 4.3 dans Mandrake Linux 10.0 Release Candidate 1

                  Posté par . Évalué à 1.

                  Ok, un test montre que les fontes sur le client sont plus rapide sous X que sur le serveur.

                  Trois possibilités:
                  1- il y a une raison intrinseque pour laquelles les fontes sur le client sont plus rapide que sur le serveur. Laquelle???
                  2- Le protocole X a un probleme qui favorise les fontes sur le client plutot que le serveur.
                  3- L'implementation de X a un probleme qui favorise les fontes sur le client plutot que le serveur.

                  Personellement je pense pour 2 ou 3 donc le test ne prouve rien, s'il y a une raison pour laquelles les fontes seraient plus rapide que sur le client que sur le serveur, je serait curieux de la connaitre!
                  • [^] # Re: Le retour de XFree86 4.3 dans Mandrake Linux 10.0 Release Candidate 1

                    Posté par . Évalué à 2.

                    Tout simplement (c'est également expliqué dans l'article) parcequ'il y a moins d'aller/retour entre le client et le serveur, le client fait son choix/ sa résolution en local, son rendu et envoie en une seule fois les glyphs calculés 100% en local ou composés coté serveur avec Render.

                    On a donc:
                    - Dans tous les cas une latence moindre (c'est ce qui tue en général les perfs X)
                    - Dans certain cas un partage de la charge entre le client et le serveur, interressant sur du multiproc ou du client serveur multimachine.
                    - Si tu est chanceux aujourd'hui (en espérant que ca se généralise) tu profite de Render.
                    - Si tu est très chanceux, Render est en plus correctement accéléré par le driver de ta carte.

                    Le gain en perf des point 2,3 et 4 ne sont valables que si 1 est adressé sinon le gain en perf bien que réel en terme d'occupation CPU sera complètement imperceptible au chrono en regard de la latence.

                    L'avantage également des fontes coté client c'est contrairement aux "corefont" l'indépendance du protocole X vis à vis du format et des propriétés des fontes (quand on vois le bordel que ca a été et que c'est toujour plus ou moins avant d'avoir un support correct des fontes TT ou OpenType).

                    Un des arguments que répliquerons les détracteur des fontes coté clients à mon explication est que les points 3 et 4 peuvent très biens êtres appliqués aux fontes coté serveur.

                    Oui mais: au niveau perf c'est pas top, la négociation et le "roundtrip" global est énorme avec le protocole "corefont" -> "temp de latence qui pourri tout".
                    En plus, le protocole original de X pour gerer les fontes ne gère pas tous les nouveaux formats de fontes ni toutes les nouvelles caractéristiques de celles-ci.
                    Le choix fait est donc "d'aléger" le protocole en zappant complètement du protocole (et pas des API, ne pas tout confondre) la gestion des fontes (le fameux "corefont ) pour utiliser soit de la composition coté client soit coté serveur pour faire le rendu des fontes avec protocole X11 original ou protocole X11 original + render suivant les cas.

                    En ce qui concerne l'aspect "repositorie" centralisé pour les fontes, chose plutôt élégante et dispo de base avec le serveur de fonte untilisant le protocole "corefont" original:
                    Le fait de faire le rendu coté client ne remet pas en cause cette possibilité. La différence, c'est qu'il faut réinventer un nouveau protocole. XFS utilise directement le protocole X11. Ce dont on a besoin, c'est de partager des fichiers de fontes.
                    Aujourd'hui, celà peut être fait avec NSF ou tout autre système de fichier réseaux, demain celà pourra peut être être à l'aide de l'implémentation du support http/ftp/... ou "XFSv2" spécifique dans fontconfig (avec système de cache et tout le tralala) qui ne sait aujoud'hui utiliser que des fichiers locaux.

                    Voilà, en espérant que tu y verra un peu plus clair.
              • [^] # Re: Le retour de XFree86 4.3 dans Mandrake Linux 10.0 Release Candidate 1

                Posté par . Évalué à 1.

                Ça m'a toujours choqué que la Terre soit ronde. Pour moi, elle est plate. Je veux dire, mince, regardez sous vos pieds!

                Ce qui est choquant pour la personne qui n'a pas étudié le problème en profondeur n'est pas forcément absurde ou faux.
        • [^] # Re: Le retour de XFree86 4.3 dans Mandrake Linux 10.0 Release Candidate 1

          Posté par (page perso) . Évalué à 3.

          J'apprécie ton analyse. Je plussoirais si je pouvais.

          Je me demande quel est le but de cette "recherche de reconnaissance". Faire admettre la qualité de Xfree86, et l'importance de ce projet ? Est-il vraiment si critiqué (Par des personnes compétentes dans le domaine j'entends) ?

          Pourquoi l'équipe de Xfree insiste tant sur le renforcement de "excepter dire que vous l'avez écrit"("except claim you
          wrote it" http://www.xfree86.org/pipermail/forum/2004-January/001892.html(...) ). Y a-t-il eu usurpation de la part d'autres projets ? Ou veut-elle leur mettre des bâtons dans les roues ?

          Ils semblent voulioir protéger l'aspect binaire de leur programme, étant apparemmment moins protégé que le source: "While the original license covered this adequately for source code redistribution, it has always been lacking where binary redistribution was concerned."...."Furthermore, only a subset of such files with an explicit copyright notice in the Project's name will initially carry the modified license, which is the core XFree86 components, and the source files where there is no explicit author list."

          Ensuite, ils précisent que cet aspect de licence, le copyright autorisé pour les portions de codes ajoutées par des contributeurs existait déjà. Mais que là, il est appliqué pour une partie du noyau du projet : "In fact, some
          contributions to XFree86 were covered by a similar license already.
          Contributors to XFree86 remain free to retain copyright on the code they
          contribute, and can also choose the license for their code within the
          long-standing XFree86 licensing policy."

          Et finalement, pourquoi changer maintenant ? Qu'apporte la version 4.4 de nouveau ?
        • [^] # Re: Le retour de XFree86 4.3 dans Mandrake Linux 10.0 Release Candidate 1

          Posté par (page perso) . Évalué à 3.

          J'ai du mal à croire que ce changement de licence soit en lien avec les critiques d'XFree sur linuxfr.

          Blague à part, plus haut quelqu'un à copier-coller une hypothèse plus pertinente : Dawes, après avoir fait que des contributeurs quittent le projet pour faire un fork, voudrait que ce fork soit contraint d'afficher partout que le fork est basé sur XFree... Ce serait de ce type de reconnaissance dont il est question...
        • [^] # Re: Le retour de XFree86 4.3 dans Mandrake Linux 10.0 Release Candidate 1

          Posté par . Évalué à 3.

          Je comprends la réaction des dévellopeurs de XFree vis-à-vis du manque de reconnaissance.
          Hum, le pblm c'est que ce n'est pas la réaction des développeurs, mais d'un individu. La Core Team ayant été dissolu y a quelques semaines, cette décision n'est donc pas issu d'une concertation de celle ci. Aucune discution ni aucune concertation n'a eu lieux à ce propros sur les forum ou listes de difusion. Cette décision est une décision unilatérale et individuelle de D.Dawes, un des ex de la coreteam et toujours un des rare tout puissant sur le cvs de xfree (c'est pas parce que la coreteam est dissolu que le projet s'est beaucoup plus ouvert, c'est plus du marketing qu'autre chose...). David est un excellent développeur et l'un des fondateurs de XFree86, mais c'est aussi un gros conservateur réac de base qui se croit investi d'une mission divine et qui a fait pas mal de dégats depuis quelques années de part sa position de leader/manager/décisionnaire/faiseur de pluie et de beau temp technique/etc.... mais bon, je vais pas m'étendre la dessus, j'y ai déjà amplement fait référence dans mes réponses aux articles et débats techniques sur XFree.
    • [^] # Re: Le retour de XFree86 4.3 dans Mandrake Linux 10.0 Release Candidate 1

      Posté par (page perso) . Évalué à 4.

      On dirait en effet.
      Peut-être aurait il fallu leur ériger une statue a springfield, chez les simpsons ?

      Bon sérieusement, demander plus de reconnaissance est une chose. Mais faire un caca nerveux et adopter un comportement d'enfant gaté pour se saborder alors que l'on sait très bien que les principaux acteurs de la scene Linux/BSD ne les suivront pas dans leur nouvelle licence...

      Bref, dommage messieurs. Cela devrait pousser d'autres alternatives plus orientées desktop avant un meilleur rapport puissance de calcul/vitesse et confort d'utilisation.

      Parceque, entre nous, XFree86 et X11...
      • [^] # Re: Le retour de XFree86 4.3 dans Mandrake Linux 10.0 Release Candidate 1

        Posté par . Évalué à 3.

        >Bref, dommage messieurs. Cela devrait pousser d'autres alternatives plus >orientées desktop avant un meilleur rapport puissance de calcul/vitesse et confort >d'utilisation.

        donc tu demandes un meilleur serveur X11. cela tombe bien, y a l'effort de Keith Packard avec Xserver chez Freedesktop

        et y a aussi "xouvert" qui cherche à ouvrir et simplifier le developpement de xfree86.

        X11 est puissant,
        X11 est extensible,
        X11 est confortable vu qu'il n'impose AUCUNE GUI OU CONCEPT DE GUI (à charge de gnome et kde d'etre CONFORTABLE!).

        Un meilleur serveur X ne serait pas un obstacle aux besoins de gnome et kde (genre : l'autoconfiguration, ), c'est aussi l'un des soucis de ceux qui ont forké Xfree86.
    • [^] # Re: Le retour de XFree86 4.3 dans Mandrake Linux 10.0 Release Candidate 1

      Posté par . Évalué à 7.

      On y parle de reconnaissance.
      Est-ce que cela signifie que les dev n'en recevaient pas ? pas assez ?


      Le fait d'être le serveur graphique par défaut sur toutes les distributions linux de la planète n'est-il pas suffisant ?!
    • [^] # Re: Le retour de XFree86 4.3 dans Mandrake Linux 10.0 Release Candidate 1

      Posté par (page perso) . Évalué à 2.

      Je trouve bizarre qu'ils se plaignent d'une absence de reconnaissance alors que leur projet (XFree) est quand même super connu non ? Je suis sûr qu'on trouve "XFree 4.x" derrière les boîtes de toutes les distrib qui ont des boîtes... alors qu'il y a des tas de gens qui bossent sur des projets moins gros / moins populaires (ya plus d'utilisateur de XFree que de KDE j'imagine) et qui se plaignent pas...
  • # Re: Du rififi pour XFree

    Posté par . Évalué à 1.

    Question stupide peut-être, mais est-ce que la GPL n'impose pas que toutes les licenses suivantes sur un projet initié en GPL soient compatibles avec la GPL ?

    Dans ce cas, comment l'équipe de XFree peut-être créer un XFree 4.4 qui ne soit pas compatible GPL ? Je doute que XFree 4.4 ne reprenne rien des dernières versions et aient été réécrite "from Scratch".

    (Que Messieurs Toubon -- en France -- et Berberat -- en Suisse -- me pardonne l'emploi d'anglicismes dans mes messages).
    • [^] # Re: Du rififi pour XFree

      Posté par (page perso) . Évalué à 3.

      XFree n'a jamais été en GPL.
      XFree était sur une license beaucoup plus permissive style BSD.

      Ce qui me surprend c'est que le license de ce projet puisse changer ainsi. Est-ce que TOUS les contributeurs du projet ont été sollicité pour obtenir leur accord sur le changement de licence ? Est-ce que TOUS ont accepté ?
      • [^] # Re: Du rififi pour XFree

        Posté par . Évalué à 3.

        ben non, cela ne concerne que les contributions de la XFree86 Project team.

        Alan Cox a déjà dit refusé le changement.

        "La première sécurité est la liberté"

      • [^] # Re: Du rififi pour XFree

        Posté par . Évalué à 2.

        bah ils s'en foutent vu que la la licence X4.4 est compatible ascendante avec celle de 4.3
        passer du BSD en GPL t'as pas besoin de l'accord des devs. l'inverse oui.
      • [^] # Re: Du rififi pour XFree

        Posté par (page perso) . Évalué à 1.

        Bah Xfree était dans une license style BSD, ce qui fait que tu peux transformer XFree en logiciel proprio tout comme tu peux le faire pour un logiciel BSD sans demander l'accord des dévelopeurs (ils te le donnent), tu dois juste faire mention par exemple que ton programme contient du code provenant de tel programme BSD. Tout tes changements peuvent être proprio sans devoir les redistribuer ainsi que le produit dérivé résultant.
    • [^] # Re: Du rififi pour XFree

      Posté par . Évalué à 4.

      C'est simple. XFree n'a jamais été GPL. C'est une licence type MIT/X11 (BSD en gros).

      De plus, la propriétaire du droit d'auteur peut changer la licence de son nouveau code comme il l'entend (il n'y just pas d'effet retroactif sur le code déjà publié).

      "La première sécurité est la liberté"

    • [^] # Re: Du rififi pour XFree

      Posté par (page perso) . Évalué à 6.

      Non, quand tu mets en soft en GPL, tu autorises l'utilisation, l'analyse du code, la modification et le partage de celle-ci.
      Et tu forces la redistribution en GPL.

      Cependant, tu peux très bien mettre un logiciel en GPL pour la version 1.0 et décider de changer de license pour la 2.0, si c'est ton logiciel.

      Par contre, si quelqu'un récupère ta version 1.0, il peut la modifier, mais en restant en GPL.

      Tu n'as le droit de changer la license que si le logiciel est à toi.
      • [^] # Re: Du rififi pour XFree

        Posté par . Évalué à 1.

        Tu n'as le droit de changer la license que si le logiciel est à toi

        Plus precisement si tu en est l'auteur (et que tu n'as pas cédé tes droits). Ce qui pose probleme dans le cas ou un logiciel est le regroupement de plusieurs contributions, il faut les accords de l'ensemble des developpeurs (ce qui n'a pas pu se faire pour PovRay par exemple)
      • [^] # Re: Du rififi pour XFree

        Posté par (page perso) . Évalué à 0.

        On entend par "à toi" que tu possède le copyright de celui-ci. S'est la différence _importante_ entre la licence et le copyright, la licence défini les droit que le détenteur du copyright accorde aux autres et il est en droit de changer ces droits quand il change de version. S'est également. se qui permet le multi-licence.
        • [^] # Re: Du rififi pour XFree

          Posté par (page perso) . Évalué à 1.

          De plus la MIT permet de soumettre le logiciel à une nouvelle licence et de le redistribuer s'il y a des modifications substancielles
        • [^] # Re: Du rififi pour XFree

          Posté par (page perso) . Évalué à 0.

          Je suis pas tout a fait d'accord sur le "à toi" = "copyright".

          Il y a toujours une notion de droit d'auteur dans le copyleft. Copyleft != Domaine public
          • [^] # Re: Du rififi pour XFree

            Posté par . Évalué à 1.

            Sauf que juridiquement, le copyleft n'existe pas.
            Le copyleft est une propriete de certaines licences libres, basées sur le copyright
          • [^] # Re: Du rififi pour XFree

            Posté par . Évalué à 1.

            Le copyleft est basé sur le copyright.
            Je ne crois pas qu'il y ai de license sans copyright (et je ne sais pas trop ce qui se passerais dans ce cas)
          • [^] # Re: Du rififi pour XFree

            Posté par . Évalué à 1.

            « Il y a toujours une notion de droit d'auteur dans le copyleft. Copyleft != Domaine public »

            Mais c'est un artifice parce que le droit ne permet pas de faire autrement. Ce n'est pas le même esprit que ce pour quoi le droit d'auteur est fait.

            On pourrait définir un copyleft sans auteur, et ce ne serait pas du domaine public (qui au passage est non-copyleft).
      • [^] # Re: Du rififi pour XFree

        Posté par (page perso) . Évalué à 1.

        Tu peux d'ailleurs distribuer la version 1.0 (en suivant tout exemple) sous n'importe quelle autre licence.

        Ce n'est pas la version qui est associée à une licence mais l'instance du code. En d'autres termes, si tu cesse de filer ta 1.0 en GPL et que par le monde toutes les copies reçues de ton logiciel en GPL sont perdues... plus aucune copie GPL ne circulera.
  • # Re: Du rififi pour XFree

    Posté par (page perso) . Évalué à 4.

    Je pense que ce serait bien de mettre un lien vers la licence dont on
    cause:

    http://www.xfree86.org/legal/licenses.html(...)

    La discussion a l'air de tourner autour de ça:

    The end-user documentation included with the redistribution, if any, must include the following acknowledgment: "This product includes software developed by The XFree86 Project, Inc (http://www.xfree86.org/(...)) and its contributors", in the same place and form as other third-party acknowledgments. Alternately, this acknowledgment may appear in the software itself, in the same form and location as other such third-party acknowledgments.

    Donc si j'ai bien compris

    echo "This product includes software developed by The XFree86 Project, Inc (http://www.xfree86.org/(...)) and its contributors" > acknowledgments.txt

    et c'est bon ?

    Je ne suis pas un spécialiste des licences et je ne comprends pas vraiment ce
    que ça a de dangereux pour le libre (mis à part que ça brouille la lisibilité
    si c'est incompatible avec GPL).
    Si quelqu'un peut éclairer ma lanterne...
    • [^] # Re: Du rififi pour XFree

      Posté par (page perso) . Évalué à 2.

    • [^] # Re: Du rififi pour XFree

      Posté par . Évalué à 1.

      En effet, il faut mettre cette phrase dans tout endroit où tu fais des remerciements à des tiers. Donc il faut revoir toutes tes LICENCE.txt, toutes tes pochettes, support, boite, boite de dialogue, etc...

      L'autre problème concerne le link de la xlib avec les applications. Comme la GPL ne supporte pas de conditions suplémentaires, les 2 licences deviennent imcompatibles et il n'est plus possible d'utiliser la Xlib avec d'autres programmes GPL. (dixit RMS)

      La défense des qq gars de XFree86 Projet Inc., est de dire que c'est faux que le copyright ne permet pas de passer par dessus les interfaces et que c'est complètement bidon. Sisi, ils affirment ça...

      "La première sécurité est la liberté"

      • [^] # Re: Du rififi pour XFree

        Posté par (page perso) . Évalué à 2.

        En effet, il faut mettre cette phrase dans tout endroit où tu fais des remerciements à des tiers. Donc il faut revoir toutes tes LICENCE.txt, toutes tes pochettes, support, boite, boite de dialogue, etc...

        Faux, ça n'est pas une advertising clause comme BSD, elle ne requiert l'ajout de cette phrase que dans la documentation du programme dérivé, comme je disais plus bas.

        L'autre problème concerne le link de la xlib avec les applications. Comme la GPL ne supporte pas de conditions suplémentaires, les 2 licences deviennent imcompatibles et il n'est plus possible d'utiliser la Xlib avec d'autres programmes GPL. (dixit RMS)

        Il semblerait que la XLib ne soit pas affectée,, mais d'autres bibliothèques centrales comme Xext le seraient.
        • [^] # Re: Du rififi pour XFree

          Posté par . Évalué à 0.

          Et bien si c'est vrai. Dans la licence, il n'est pas question de documentation mais de remerciements à des tiers. Il faut donc VERIFIER tous ces documents. Je n'ai pas dis qu'il fallait écrire la phrase en question partout.

          Il me semble que c'est un des arguments posté sur la ml cooker.

          "La première sécurité est la liberté"

          • [^] # Re: Du rififi pour XFree

            Posté par (page perso) . Évalué à 1.

            Euh, non. Il est explicitement dit que cette phrase doit se trouver avec les autres remerciements à des tiers, -dans la documentation destinée à l'utilisateur final-. Ce sont les premiers mots de la clause.
            Effectivement, on peut imaginer une lecture de la clause qui nécessiterait l'inclusion de cette phrase dans tous les endroits où on remercie des tiers dans la documentation. Il faudrait alors vérifier tous les documents considérés comme documentation à destination de l'utilisateur final (rarement vu un concept aussi peu clair dans une licence :), et inclure la phrase en question à chaque endroit où on remercie des tiers. Je reste à peu près persuadé que ça n'est pourtant pas le sens de la phrase, dans la mesure où "location" est bien au singulier. Une telle lecture devient plus problématique si on choisit d'inclure la phrase dans le programme lui-même, qui est encore plus susceptible de contenir de nombreux endroits où on fait des remerciements à des tiers.

            Ceci dit, il suffit de mettre dans un fichier considéré comme documentation destinée à l'utilisateur final la liste des phrases du style. Cela pose de réels problèmes, mais ça ne veut certainement pas dire qu'on doive l'inclure partout.
            • [^] # Re: Du rififi pour XFree

              Posté par . Évalué à 1.

              En bref, tu es d'accord avec moi mais tu n'as pas lu les thread sur forum@XFree86.org ou il est question de tout ça :) (ou il est question des mulitples endrois ou mettre la phrase).

              Mais j'admire ton obstination à commencer par la négative...

              "La première sécurité est la liberté"

              • [^] # Re: Du rififi pour XFree

                Posté par (page perso) . Évalué à 1.

                Je les ai lus. J'ai lu aussi debian-legal. J'ai lu aussi /.. Et ?

                Je considère toujours qu'il est faux d'interpréter la clause ci-dessus comme signifiant "à chaque endroit où l'on remercie un tiers, il faut ajouter la phrase" (ce que tu as dis).

                D'abord, parce que sans préciser "dans la documentation destinée à l'utilisateur final", ou, alternativement, "dans le logiciel", ça n'a même aucun fondement. Donc ta mention des pochettes, boîtes, etc., est sans fondement.

                Ensuite, parce que je pense (et si j'en crois mes discussions et debian-legal, je suis loin d'être le seul) que même cette restriction est une interprétation abusive de la clause. Le singulier me semble bien montrer que le but de la précision "same location" (ou "same place") est qu'on n'ajoute pas la phrase dans un endroit paumé alors que les autres remerciements sont bien en évidence. Certainement pas qu'on l'ajoute partout.. Ca me paraîtrait insensé.

                En revanche, j'admets volontiers que l'ambiguïté de la phrase pose un problème en soi. Mais comme je considère cette clause abusive (pas au sens légal, cette fois) de toutes façons, ça n'a que peu d'intérêt..
                • [^] # Re: Du rififi pour XFree

                  Posté par . Évalué à 1.

                  http://www.xfree86.org/pipermail/forum/2004-February/004000.html(...)

                  "If other third-party contributions are acknowledged in, say, a CD booklet, why shouldn't XFree86's be?"

                  Je comprends donc que c'est à mettre partout où il y a des remerciements. C'est de ça dont je parles. David Dawes le dit de façon assez explicit, non ?

                  "La première sécurité est la liberté"

                  • [^] # Re: Du rififi pour XFree

                    Posté par (page perso) . Évalué à 1.

                    D'abord, on a le problème du flou énorme dans la définition de "end-user documentation". J'aurais dû mal à considérer que le dit "CD booklet" soit de la documentation à destination de l'utilisateur finale. M'enfin...

                    Plus généralement, ça n'est pas David Dawes qui dit ce que la phrase doit dire. Éventuellement, vu qu'il l'a vraisemblablement écrite, il peut préciser le sens voulu (en but d'une modification), mais ça serait à la justicie de décider du sens réel de la phrase. On ne va pas ressortir le député rapporteur de tel ou tel loi pour qu'il précise comment il faut l'interpréter. Je vois mal comment on pourrait convaincre, e.g., un juge que la phrase plus haut veut dire qu'à chaque endroit où l'on remercie des gens, il faille remercier XFree86.

                    Si tu as lu l'ensemble des threads, tu as probablement pu constater que David Dawes partait de plus en plus en délire complet... Son interprétation semble changer, qui plus est, au fur et à mesure qu'il s'énerve tout seul. Reste la clause. En revanche, son interprétation de la clause a un intérêt dans la mesure où c'est en suivant son interprétation qu'il décidera ou non d'attaquer quelqu'un qu'il estime ne pas respecter la licence.
    • [^] # Re: Du rififi pour XFree

      Posté par (page perso) . Évalué à 1.

      RMS a toujours était contre les clauses de publicité. Il les considère incompatible avec la GPL.

      Personnellement j'ai du mal a trouver cette clause rédibitoire, mais bon...

      En particulier je ne vois absolument pas le rapport avec Qt a part que Qt doit dire qu'il utilise du code de XFree86. Et encore, sachant que ce ne sont que des APIs, Qt n'est pas absolument pas liés a CE Xfree en particulier, donc il n'a pas besoin d'inclure cette clause ni aucun autre logiciel finalement.
      • [^] # Re: Du rififi pour XFree

        Posté par (page perso) . Évalué à 7.

        Rien à voir. Je pense que la formulation de la GPL est assez claire, et l'explication donnée dans la FAQ (voir mon commentaire ci-dessous) suffisamment explicite pour qu'on comprenne bien qu'une telle clause (même si ça n'est -pas- une clause de publicité dans le cas d'XFree86) rend la licence incompatible avec la GPL.

        Or, la GPL requiert que l'on ne lie son programme qu'avec des bibliothèques/programmes (oui, le sens de "lier" est plus large, cf. le cas de GCC et optimiseurs) dont la licence est compatible avec la GPL. Donc, par exemple, dans le cas de Qt, il devient impossible de lier Qt aux bibliothèques concernées (Xext, ...) sans enfreindre la GPL. Qt étant sous double licence, il faudra alors se ramener à l'utiliser dans les termes de la QPL, qui, elle, le permet. Mais qui n'est pas libre.. d'où un gros problème pour, par exemple, Debian.

        Le problème est encore plus marqué pour des logiciels sans double licence, comme Gtk+ : un petit ldd sur un .so de gtk+-x11 vous apprendra que c'est lié avec Xext.. ça fait un gros soucis.
        • [^] # Re: Du rififi pour XFree

          Posté par (page perso) . Évalué à 6.

          Youps. Faut que je me calme. Comme tout le monde le sait (moi y compris pourtant :), la QPL est bien entendue libre : mais elle est incompatible avec la GPL. Si l'on est obligé à se ramener à utiliser Qt sous QPL, il devient impossible de distribuer KDE avec, puisque ce serait lier KDE avec Qt, et donc enfreindre la licence de KDE. Il va de même pour tous les programmes en GPL utilisant Qt.

          Qu'on soit clair cependant : ça ne vient pas d'un problème de licence de Qt, mais bien de XFree86. Les problèmes de licence de la version libre de Qt sont finis depuis le passage en double licence QPL/GPL, il n'y a plus rien à redire. Si ce n'est, évidemment, des problèmes moraux liés à l'existence même des versions commerciales.
          • [^] # Re: Du rififi pour XFree

            Posté par (page perso) . Évalué à 1.

            puisque ce serait lier KDE avec Qt, et donc enfreindre la licence de KDE.

            Pourquoi alors etait-ce faisable avant (même lorsque que QT était complètement propriétaire non -encore en QPL sous KDE 1).

            Je ne pense pas que cela soit un problème, ou alors qu'on m'explique pourquoi c'était possible avant et plus maintenant.
            • [^] # Re: Du rififi pour XFree

              Posté par (page perso) . Évalué à 6.

              Parce que ça ne l'a jamais été. Du tout. Qt était en Free/Qt dans les débuts de KDE 1, licence qui n'était pas libre. Utiliser KDE lié avec Qt, c'était alors enfreindre la licence des applications KDE sous GPL en question (la plupart). C'était donc parfaitement illégal. C'est une des raisons pour lesquelles le projet Gnome a été créé, outre le fait que Qt était purement et simplement non libre à l'époque.

              À l'automne 98 (si ma mémoire me fait pas défaut), Trolltech a décidé de publier les versions à venir de Qt sous une nouvelle licence, la QPL (Q Public License), qui, elle, est une licence de logiciel libre. Cela resolvait le problème moral qui se posait à beaucoup, et un certain nombre de problèmes pratiques. Mais le problème légal, lui, n'était absolument pas résolu : la QPL n'est pas plus compatible avec la GPL que la licence précédente. Il était donc toujours illégal d'utiliser KDE avec Qt (avec Harmony, ça n'aurait pas posé de problème, mais Harmony n'en était qu'à ses balbutiements (stade qu'il n'a jamais dépassé par ailleurs)). C'est pour cette raison que potato (Debian 2.2) contenait Qt (en version 2, sous QPL), mais pas KDE.

              Le problème légal a lui été résolu à partir de Qt 2.2 (il me semble), avec le passage de Qt en double licence (QPL/GPL). Il suffisait alors d'utiliser Qt dans les termes de la licence GPL, qui donnait parfaitement le droit de lier KDE (sous GPL ou LGPL) avec Qt.

              Le problème a été maintes fois expliqué, démontré, les solutions énumérées, ici-même et ailleurs (je me souviens avoir fait, il y a plusieurs années, avant KDE 2, un commentaire à ce sujet). Outre les explications empêtrées et hors sujet que l'on peut encore aujourd'hui trouver sur le site et dans la documentation de KDE (comme : oui, mais les développeurs de KDE ont signé un accord avec Qt comme quoi Qt serait toujours libre. Et alors ?), l'excuse la plus donnée était que la GPL permet aux logiciels de lier avec des bibliothèques considérées comme étant des composants essentiels du système. J'ose espérer que l'hypocrisie derrière cette affirmation apparaît clairement à tout le monde.

              Voili, voilà. Rappelons le enfin : il n'y a aujourd'hui aucun problème légal avec KDE, Qt, à ma connaissance du moins. Et le problème dont nous parlons aujourd'hui ne serait pas avec KDE ou Qt, mais avec toutes les applications GPL utilisant XFree86 (donc, Gnome compris).
        • [^] # Re: Du rififi pour XFree

          Posté par (page perso) . Évalué à 2.

          Je ne vois toujours pas le problème avec Qt.

          Le problème soulevé par Paul Cannon dans son mail
          http://lists.debian.org/debian-legal/2004/debian-legal-200401/msg00(...)
          n'est qu'une *hypothèse*.

          "If the XFree86 Project takes a similar stance (which, indeed, does not
          seem to be the case right now) then anything linked to an XFree86
          library must be distributable under the terms of the XFree86 license.
          That case would add somewhat deeper problems than simple license
          incompatibility; it would mean no program could link against both Xlib
          and a GPL'd library. This would seem to make it impossible to distribute
          Qt, for example."

          A l'heure actuelle, je ne voit pas en quoi cette clause affecte Qt particulièrement si ce n'est que c'est clause est simplement incompatble avec la GPL.
          • [^] # Re: Du rififi pour XFree

            Posté par (page perso) . Évalué à 2.

            Il n'a jamais dit que ça affectait Qt particulièrement. Qt est effectivement affecté, pour les raisons que j'évoquais : si l'on veut utiliser Qt et X11 simultanément, il faut suivre les termes de la QPL, donc, pas de logiciel GPL utilisant Qt. Donc, pas de KDE.

            La seule raison pour laquelle ça affecte, notamment, Qt, c'est l'incompatibilité avec la GPL. Paul Cannon citait Qt parce que c'est un des toolkits majeurs très utilisés par les applications en conjonction avec les bibliothèques d'XFree86. Mais le problème se pose quasiment de la même façon avec Gtk+. (j'ai la vague impression de me répéter)
      • [^] # Re: Du rififi pour XFree

        Posté par . Évalué à -2.

        MS a toujours était contre les clauses de publicité.

        <troll> RMS? le gars qui demande qu'on précise bien "GNU" avant de dire chaque fois linux?</troll>
    • [^] # Re: Du rififi pour XFree

      Posté par (page perso) . Évalué à 5.

      Oui, tu as bien compris. Je ne sais pas si on peut parler de "danger" pour le libre ; mais Richard Stallman explique bien les inconvénients pratiques d'une telle clause dans <http://www.gnu.org/philosophy/bsd.html>.(...)

      Avant que quelqu'un fasse une remarque : il est bien clair que la clause rajoutée par le projet XFree86 n'est pas comparable avec la fameuse obnoxious BSD advertising clause, dans la mesure où elle ne requiert l'ajout de cette phrase que dans la documentation du programme. Mais elle pose toujours le même type de problèmes explicité dans le lien plus haut.

      Quant à la compatibilité avec la GPL : il suffit de se référer à <http://www.gnu.org/licenses/gpl-faq.html#OrigBSD>,(...) qui est on ne peut plus claire. Pour plus d'informations encore, les DWN donnent des liens vers la discussion qui a eu lieu à ce sujet dans debian-legal : http://www.debian.org/News/weekly/2004/06/(...) ; vous devriez y trouver votre bonheur.
  • # Re: Du rififi pour XFree

    Posté par . Évalué à 1.

    Concretement, qu'est ce que cela veut dire pour l'utilisateur lambda. Dois je m'attendre a ce que Debian et autres Mandrake soient dans l'obligation d'arreter l'usage de Xfree? (du moins a partir de la 4.4)
    Y' a pas moyen de le virer ce David Dawes? (bon c'est radical mais visiblement il est loin de faire l'unanimite).

    Cela dit, je trouve ca vraiment flippant de se rendre compte qu'un tel projet peut partir en sucette aussi facilement. Il y a pas un moyen de se proteger contre ce genre de "détournement"...
    • [^] # Re: De l'huile sur le feu

      Posté par (page perso) . Évalué à 1.

      Si : faire valider une structure pour chaque projet opensource auprès d'une police indépendante. C'est à dire privée, et validée par le consortium des grandes entreprises informatiques et télécoms mondiales, afin d'assurer la libre concurence et de protéger le logiciel libre.

      Enfin, imposer la responsabilité pénale et fiscale du chef de projet à son projet. Reste à déterminer quel pays serait garant du jugement, mais je pense que certains pays sont mieux placés que d'autres pour défendre et garantir la liberté.
      • [^] # Re: De l'huile sur le feu

        Posté par . Évalué à 2.

        C'est à dire privée, et validée par le consortium des grandes entreprises informatiques et télécoms mondiales, afin d'assurer la libre concurence et de protéger le logiciel libre.

        mais bien sur.....

        te à déterminer quel pays serait garant du jugement, mais je pense que certains pays sont mieux placés que d'autres pour défendre et garantir la liberté.

        oouuf j ai cru a un moment que t'etais serieux !
    • [^] # Re: Du rififi pour XFree

      Posté par (page perso) . Évalué à 6.

      Concretement, qu'est ce que cela veut dire pour l'utilisateur lambda. Dois je m'attendre a ce que Debian et autres Mandrake soient dans l'obligation d'arreter l'usage de Xfree? (du moins a partir de la 4.4)

      Plusieurs solutions. La première, en rester à XFree86 4.3. C'est la solution qu'adoptent temporairement Mandrake et RedHat. L'autre solution, c'est qu'il semble que peu de développeurs, outre David Dawes, veulent utiliser cette nouvelle licence. Comme le choix de la licence est propre à chaque développeur, il "suffirait" d'exclure le code écrit par David Dawes, et des autres développeurs utilisant cette nouvelle licence. C'est le choix que semble avoir fait Theo de Raadt pour OpenBSD : http://marc.theaimsgroup.com/?l=openbsd-misc&m=107696705911864&(...) ; L'autre solution qui vient à l'esprit à l'heure du Xserver de FreeDesktop, de Xwin, de Xouvert, et autres "branches" et "forks" de XFree86, c'est d'utiliser un d'entre eux, et avant celà, de le pousser pour qu'il soit utilisable. On y croit ou on n'y croit pas. Je n'y crois pas. :)

      Cela dit, je trouve ca vraiment flippant de se rendre compte qu'un tel projet peut partir en sucette aussi facilement. Il y a pas un moyen de se proteger contre ce genre de "détournement"...

      Je ne sais pas si le projet "part en sucette". Il y a effectivement un problème de fond chez XFree86, d'organisation, de cohérence et d'unité. Les développeurs se sentent lâchés, ce qui évidemment n'aide pas. Ce genre de problèmes arrive cependant dans tout gros projet : mais selon l'état du projet, on le gère plus ou moins bien. XFree86 n'était vraisemblablement pas en mesure de gérer efficacement le problème. Au vu des conséquences pour les autres projets, je pense cependant que le problème sera géré, avec plus ou moins de casse au passage..

      En revanche, si ça pouvait être l'occasion d'une vraie review des licences dans de gros projets comme XFree86 (chose que Branden Robinson a commencé), afin d'être plus ou moins sûr de la légalité de la diffusion de trucs aussi centraux, ce serait une très, très bonne chose. La politique de l'autruche, qui veut que s'occuper des licences, de toutes façons, c'est de la masturbation intellectuelle pour pipopensourceux puisqu'ils ont rien d'autre sous la main, pourrait à mon humble avis devenir une bombe à retardement pour le libre. Le syndrôme mplayer...
      • [^] # Re: Du rififi pour XFree

        Posté par (page perso) . Évalué à 2.

        C'est dans ce cas qu'on voit malgré tout l'importance du travail des distributions d'assurer la compatibilité en licences de tous les éléments de la-dite distribution.
    • [^] # Re: Du rififi pour XFree

      Posté par . Évalué à 4.

      Concretement, qu'est ce que cela veut dire pour l'utilisateur lambda. Dois je m'attendre a ce que Debian et autres Mandrake soient dans l'obligation d'arreter l'usage de Xfree? (du moins a partir de la 4.4)


      pour debian, c'est pas mal, ils vont pouvoir prendre leur temps pour passer à Xfree 4.3 maintenant...
      • [^] # Re: Du rififi pour XFree

        Posté par (page perso) . Évalué à 3.

        Alan Cox vient de poster sur Slashdot : http://developers.slashdot.org/comments.pl?sid=97067&cid=829968(...)

        Certains patchs de VIA ne sont applicables que sur la version 4.3 de Xfree86. Au fil des heures, j'ai bien l'impression que nous vivons en direct la fin de la branche historique de Xfree.
      • [^] # Re: Du rififi pour XFree

        Posté par . Évalué à 1.

        C'est ce qu'ils font déjà.
        Ils ont toujours dit qu'ils s'occuperaient de 4.3 quand 4.2-7(?) serait dans testing pour régler certains problèmes, et de même, ils ont toujours dit qu'ils s'occuperaient de 4.4 quand 4.3 serait dans sid et pas avant. Si ça prend autant de temps, c'est parce que:
        - ils doivent faire marcher Xfree sur toutes les architectures supportées par debian (11 il me semble) Xfree s'occupe que du x86 :/
        - ils doivent gérer la foultitude de patches intégrés ou non dans Xfree86 et leur arbre... ça fait un boulot de synchronisation énorme. Grâce à l'analyse de patchs de Natanel Nerode, X 4.3 a dû avancer plus vite ces derniers temps. Et grâce au passage à subversion pour leur arbre, tout ça devrait aller plus vite à l'avenir... enfin je pense... en tout cas j'espère :)

        Comme 4.3 est pas encore dans sid... ça va, ils auront par perdu de temps avec la 4.4 :)

        --

        Branden Robinson Is My God
      • [^] # Re: Du rififi pour XFree

        Posté par (page perso) . Évalué à 3.

        Oui, mais Branden Robinson refuse de travailler sur XFree86 4.4 après ça.
        Donc, le projet XFree86 risque de se voir amputer du plus grand laboratoire de test pour un support multi-plateforme correct.
        Or, c'est justement là que les développeurs debian avaient des problèmes, ce qui a généralement causé ce retard d'arrivée dans la distribution.
        En tout cas, des paquets d'XFree86 4.3 sont déjà disponibles en source experimental (officielle), et si vous avec de l'x86, à priori, ils fonctionnent bien.
        Pour les autres plateformes, à part peut-être PPC, ce sera plus coton...
    • [^] # Re: Du rififi pour XFree

      Posté par (page perso) . Évalué à 1.

      Il y a plusieurs solutions :
      - David Dawes accepte de revenir à l'ancienne licence (RMS s'y emploie).
      - Développer le fork xouvert
      - Développer le fork FreeDesktop (suggéré par Red Hat).
      C'est là que l'on peut voir que le fork est indispensable dès que la branche principale n'avance plus comme elle le devrait.
      On peut aussi en déduire que la GPL est vraiment bien. Si le code de XFree était sous GPL, on aurait évité ce problème.
      • [^] # Re: Du rififi pour XFree

        Posté par . Évalué à 1.

        Justement, ne sarait-il pas blocant de se retrouver avec moultes projets proposants un client graphique avec pour chacun, ses spécifs, ses libs, ses évènements... Avec imaginons RH préférant tel projet, SuSE tel autre, Debian dans la merde et bloquer a XFree4.3.

        Comment des projets comme Gnome ou KDE et même WMaker pourront être compatible avec tout les projets en même temps ?

        Est-ce que le protocole X suffit a garantir une cohérence dans les implémentation des clients graphiques ?

        C'est dommage de voire un tel projet être remis en cause par un seul type. Le LL en générale a besion de fondations solide et je pense que Xfree en est (était) une.

        Avoir des alternatives a chaque soft n'est pas toujours souhaitable.

        Je ne suis pas spécialiste, mais cette news m'angoisse un peu quand même.

        Et Comment promouvoir le LL dans les entreprises avec ce genre de pb ?
        • [^] # Re: Du rififi pour XFree

          Posté par . Évalué à 2.

          bouarf. y'a déjà gnome/KDE/*box...

          Vu la taille du bouzin, les distribs ne sont pas folles. Elles vont bien s'entendre pour dévelloper un fork. Ensuite, les autres fork rejoindront la barque chacun s'occupant du morceau qui lui plait.

          "La première sécurité est la liberté"

        • [^] # Re: Du rififi pour XFree

          Posté par (page perso) . Évalué à 1.

          Mandrake préfère KDE, RedHat Gnome...
          Et SuSE va passer sa préférence de KDE à Gnome depuis son rachat par Novell.
          Debian n'impose rien, tout comme Gentoo.

          Est-ce que ça nous empêche de promouvoir le Logiciel Libre en entreprise ? Non.
          En effet, chaque fois qu'il y a alternative, les distributions la propose. Elles ont le droit d'en privilégier certaines et pas les autres: c'est leur choix.
          Après tout, on choisit sa distribution en fonction de ses critères de choix et de philosophie...

          Avoir des alternatives à chaque logiciel est plus que souhaitable, c'est un besoin.
          Ce problème le prouve. On a un souci avec XFree86 sans avoir d'alternative encore viable et c'est ce qui pose problème...

          Quand au protocole X, le projet XFree86 est loin d'être le seul à s'en servir, il existe bien d'autres serveurs graphiques s'en servant et restant plus ou moins compatibles dès lors qu'on ne s'éloigne pas, justement, du protocole en question.
          Ce sont les extensions spécifiques à chacun qui seront incompatibles.

          Le Logiciel Libre n'a pas réellement besoin de référence "solide", mais de diversité: c'est sa force et sa faiblesse à la fois.
          Ce sont les autres acteurs qui en ont besoin, ils ont toujours fonctionné ainsi, en terme de référence.
          Le commun des mortels n'aime pas choisir...
          • [^] # Re: Du rififi pour XFree

            Posté par . Évalué à 2.

            Mandrake préfère KDE, RedHat Gnome...

            pour mandrake c est pas vraiment ca . les premieres mandrake ( 5.1->6.0) etaient des redhat + kde , a partir de la 7.0 ca a changé et il n y a aucune preference vers quelconque bureau ( d ailleurs les ouils mandrake sont en perl-gtk ... ) , la seule mandrake qui met explicitement en avant kde est la mandrake move ( ou plutot qui ne donne pas le choix , fallait faire de la place ) , c est tout .
        • [^] # Re: Du rififi pour XFree

          Posté par . Évalué à 1.

          ne sarait-il pas blocant de se retrouver avec moultes projets proposants un client graphique avec pour chacun, ses spécifs, ses libs, ses évènements

          La Xlib fait partie du standard X(11R6). Un petit lien vers la page du consortium X s'impose (http://www.x.org(...)).
          Du coup aucun problème. Même s'il y a plusieurs implémentations, pour le dev un #include <X11/X11.h> suffit. On s'en contrefout de savoir comment c'est implémenté derrière.

          C'est un peu comme OpenGL : Tu peux tester si telle ou telle extention est présente ou pas mais que tu linke sur l'implémentation d'ATI ou d'NVidia ça ne change rien pour ton soft (à part les bugs spécifique à une implémentation)
  • # Re: Du rififi pour XFree

    Posté par . Évalué à 8.

    Quand je vois tout ce foin autour de Xfree, je me dis qu'on a eu de la chance de tomber sur un type comme Linus pour le kernel. Etre a la fois tres competent techniquement , savoir faire des choix et s'y tenir et etre assez souple avec les autres, ca ne se trouve pas partout ...
    • [^] # Re: Du rififi pour XFree

      Posté par (page perso) . Évalué à 2.

      c clair, pour vu qu'il vive et ai envie de travailler sur son bébé pendant encore très longtemps....

      M.
    • [^] # Re: Du rififi pour XFree

      Posté par (page perso) . Évalué à 1.

      Ce n'est pas Linus qui a choisi la GPL, on l'a fortement aidé à la choisir !
      • [^] # Re: Du rififi pour XFree

        Posté par . Évalué à 0.

        la premiére partie de la phrase dit qu'il n'a pas choisi, la deuxiéme dit qu'il a choisi. Qui croire?
      • [^] # Re: Du rififi pour XFree

        Posté par . Évalué à 2.

        Tu peux etre plus specifique, parce que je pense que Linus aime vraiment la GPL, et je serais curieux de savoir ce qui te fais penser le contraire...

        merci d' avance
        • [^] # Re: Du rififi pour XFree

          Posté par (page perso) . Évalué à 3.

          Il n'a jamais dit que Linus n'aimait pas la GPL, jusque que ce n'est pas lui qui a choisit cette licencemais qu'on le lui a fortement suggéré.

          C'est dans les livres d'histoire ;-)
          • [^] # Re: Du rififi pour XFree

            Posté par . Évalué à 1.

            Dans quels livres? Qui lui a suggéré? C'est ce que je demande... je suis intéressé pour avoir plus de détails, parceque Linus étant détenteur du copyright des premiers bouts de codes, je ne comprends pas pourquoi il n' aurait pas choisi la GPL.

            Et le "fortement suggéré" sous entend qu'on lui aurait forcé la main (à l'insu de son plein gré (TM)).

            Il y a un paquets de légendes urbaines sur Linus et la GPL (la plus répandue étant qu'il préfère la BSD à la GPL). Je voudrais des éléments pour juger.
            • [^] # Re: Du rififi pour XFree

              Posté par . Évalué à 4.

              C'était la personne avec qui il travaillait en finlande, je me demande si ce n'est pas lui aussi qui gérait le ftp et qui donc a gardé linux comme nom aussi.
              donc ca serait peut être Ari Lemke:
              https://linuxfr.org/comments_reply,15456,350078,1.html(...)
              qui montre d'ailleurs que ça ne s'est pas fait en une fois et probablement que plus d'une seule personne y ont contribué.
              • [^] # Re: Du rififi pour XFree

                Posté par . Évalué à 4.

                mouais, ari lemke était un professeur, et le type dont j'ai lu l'interview me laisse plutot un souvenir d'un ami codisciple de linus qui travaillait beaucoup avec lui.
                En tout cas, au niveau des idées et opinion de linus sur la gpl et de leur évolutions au fil du temps pendant la maturation de linux, voila un bon résumé:
                http://www.kde.org/history/linus.php(...)
                Making Linux GPL'd was definitely the best thing I ever did.
                • [^] # Re: Du rififi pour XFree

                  Posté par . Évalué à 1.

                  Merci... tu confirmes bien ce que je savais. Je te plussoie, vu que il y a un personnage obtus qui a décidé de nous moinssoyer... on rêve ;)
              • [^] # Re: Du rififi pour XFree

                Posté par (page perso) . Évalué à 3.

                Dans le reportage de Arte : "Nom de code Linux", c'est bien Ari Lemmke (c'est écrit comme ça sur les images) qui, à la 14ème minute du reportage, dit avoir persuadé Linus de sortir son logiciel sous la licence Gnu GPL.
                • [^] # Re: Du rififi pour XFree

                  Posté par . Évalué à 1.

                  ah voila pourquoi je ne trouvais pas l'interview dans google. Ils n'indexent pas encore le contenu des vidéos! :)
                  sympa les profs en finlande, j'aime de plus en plus les pays nordiques.
    • [^] # Re: Du rififi pour XFree

      Posté par . Évalué à 4.

      A propos de souplesse, il y a en ce moment meme une belle discussion sur l'UTF8 sur la liste du kernel... un regal de petite phrase dont Linus a le secret:
      "I think even Microsoft has seen the light, and is phasing out their crapola (UCS-2LE? Whatever)"

      "If some misguided person has told you about UCS-2 and horrors like UTF-9, just ignore them. They are crazy and deluded, and - perhaps more importantly - stupid."
      • [^] # Re: Du rififi pour XFree

        Posté par . Évalué à 1.

        heuuu je passe pour le blaireu de srvice sui je comprends pas ? ;-)
        un explication, allez, svp, je veux rire moi aussi !
  • # Re: Du rififi pour XFree

    Posté par . Évalué à 6.

    Ils auraient pu faire comme l'Apache group et proposer un draft de la nouvelle licence à la communauté avant de changer tout seul dans son coin et se prendre des $%@# en retour...
  • # XFree est mort, Vive Xserver !

    Posté par . Évalué à -6.

    Un dinosaure de l'informatique se meurt mais le nouveau Xserver de freedesktop a tant à offrir que ça lui donnera un coup de pouce...

    - vive la transparence
    - au revoir toute la compatibilité X (qui s'en servait ?)
    • [^] # Re: XFree est mort, Vive Xserver !

      Posté par (page perso) . Évalué à 3.

      Ne raconte pas n'importe quoi stp, la compatibilité X reste dans Xserver. Xserver est un serveur X, point.
    • [^] # Re: XFree est mort, Vive Xserver !

      Posté par (page perso) . Évalué à 1.

      - vive la transparence

      XFree86 4.3 la propose, si je ne m'abuse.

      - au revoir toute la compatibilité X (qui s'en servait ?)

      C'est ce qu'il y a de plus important: si on ne respecte aucun standart, inutile de faire du Logiciel Libre. Ne pas confondre XFree86 et le protocole X.
      Ce serait comme dire "au revoir" à la compatibilité HTTP parce que la dernière licence d'Apache Server ne nous plaît plus...
    • [^] # Re: XFree est mort, Vive Xserver !

      Posté par . Évalué à 3.

      - au revoir toute la compatibilité X (qui s'en servait ?)

      Peut être pas ceux qui n'utilise qu'une seule et unique machine, sans réseau (excepté internet).

      Mais quand tu te sers de plusieurs Unix, sans avoir forcément un accès physique aux machines en question, c'est très utile. Par exemple, dans mon école d'ingénieurs, on utilisait toute sorte de machines : PC sous Linux, stations IBM, HP, SGI ...

      Il m'est arrivé de :
      - bossé sur un soft d'une station HP depuis un PC sous Linux
      - surfer sur internet devant une station IBM (RS/4000 ?) avec une session graphique tournant sur un PC/Linux.
      - Utiliser physiquement une station SGI et logiciellement un PC sous Linux.

      Et ça, ainsi que toutes les autres combinaisons possible, fonctionnait le plus naturellement du monde. Seuls manquent les PC sous Windows dans ces possibilités.

      Et aujourd'hui encore, je me sers de mes 2 PCs sous Linux sans bougé via un SSH et un affichage déporté.
  • # Re: Du rififi pour XFree

    Posté par . Évalué à 1.

    Peut être que si Sun laisse ouvert Looking glass (Desktop 3D) ca pourrait être un bon successeur.

    http://wwws.sun.com/software/looking_glass/(...)
  • # Re: Du rififi pour XFree

    Posté par . Évalué à 3.

    Je viens de lire des choses vraiment bizarre dans ce fil.

    D'abord, la plus évidente : la nouvelle licence de X, c'est le maaaaaaaaaaaaaal (tm), c'est incompatible GPL. Tient, voici le nouveau credo des extremistes : "toute licence libre devra dorrenavant etre compatible GPL, sinon c'est une licence de merde et la personne qui en a fait le choix est un con". Laissez moi vous dire que alors les seules licenses correctes sont : la GPL, la LGPL, et les licenses non copyleft.

    Si quelqu'un qui à les droits sur son code decide d'en changer la license, peut on le traiter de "con", de "cretin" qui veut couler son projet ? Certes sa nouvelle licence semble poser quelques probleme, mais laissez moi reformuler radicalement les problemes que cela pose et vous allez voir l'illegitimité de bien des commentaires précédents : la GPL est incompatible avec plein de licences libre, dont la nouvelle licence de XFree.

    Et oui, le choix de la license GPL ne peut être qu'un choix longuement réflechit, n'en déplaise à certain, et les auteurs de soft, si ils la choisissent, doivent en assumer pleinement les consequences. Cela va peut etre obliger tous les auteurs de programmes utilisateurs de la XLib (ou juste des extensions, si j'en crois un commentaire) sous licence GPL à rajouter une clause d'exeption dans leur license. XFree reste libre, n'en déplaise à certains.

    Enfin je rappele pour les pas contents raleurs chroniques qu'il leur reste la possibilite de retrousser leur manches et de commencer un fork de 4.3, histoire de pouvoir continuer à utiliser tout plein de softs GPL bien au chaud sans trop ce poser de question sur la possibilité pour un auteur de choisir la license qu'il désire pour son code.

    J'ai vu notamment un mail de RedHat ou il etait question d'une diminution inacceptable des libertés. Je pourrais aisément lui rétorquer que la GPL contient des clauses inacceptables pour les libertés, qui interdisent le mix avec d'autres licences libres copyleft ou non. Ah, tient, on me dit dans mon oreillette que c'est un choix délibéré, totalement légitime. Bien ! Et la nouvelle licence de X, dès qu'elle vous gene, c'est une licence de merde totalement illégitime ????? Vous voulez utilisez le soft, vous en accepter les termes. Je croyais que tout le monde savais que ca se passait comme ca dans le monde de l'informatique.
    • [^] # Re: Du rififi pour XFree

      Posté par . Évalué à 1.

      Je suis assez d'accord avec toi, même si je pense personnellement que la GPL est une meilleure license que les licenses type BSD (par exemple).

      Mais ca n'est pas le probleme.

      Le probleme c'est qu'il y a plein de logiciel GPL qui utilisent Xfree (en tout cas, c'est comme ça sur ma distrib, regarde chez toi), et que ces programmes sont en GPL parceque leurs auteur pensent que c'est bien, et parceque ca permetait d'utliser Xfree (la GPL etait compatible Xfree).

      Mais du jour au lendemain, la GPL n'est plus compatible Xfree (en tout c'est qu'il a l'air de se passer, je ne veut pas entrer dans un debat d'experts), et ca pose un réel probleme pratique. A priori il y a deux solutions (si on veut utiliser Xfree4.4): arreter d'utiliser ces prog GPL Xfree ou changer leurs license quand c'est possible, ou changer la license de Xfree4.4: a toi de choisir.
      • [^] # Re: Du rififi pour XFree

        Posté par . Évalué à 1.

        Quelquechose m'échappe.

        Xfree86 est un serveur X.

        Les applications, qu'elles soit libres, GPL, BSD, propriétaires, etc. communiquent avec Xfree par le protocole X.
        Il y a eu des tas d'applications GPL qui oont été (ou sont toujours) utilisées avec des serveurx X propriétaires (je me souviens d'avoir lancé Windowmaker sur HP-UX).

        Refuse-t-on de surfer avec un navigateur libre sur des sites web utilisant des serveurs non libres ?

        En quoi le changement de licence de Xfree86 n'est il pas anecdotique ?

        BeOS le faisait il y a 15 ans !

        • [^] # Re: Du rififi pour XFree

          Posté par (page perso) . Évalué à 3.

          Pour linker tes applis clientes (comme ton navigateur) avec une couche graphique qui utilise le serveur x, il faut que tu linkes avec xlib. La librairie X cliente. C'est cette librairie qui communique avec le serveur X si je ne m'abuse.
          Or la xlib fait aussi partie du projet XFree86 ...
          • [^] # Re: Du rififi pour XFree

            Posté par . Évalué à 0.

            Je croyais que les Qt et autres GTK zappaient la "vilaine" Xlib.
            Après tout rien n'oblige les toolkits à utiliser telle ou telle bibliothèque de fonction pour "parler" le protocole X.

            BeOS le faisait il y a 15 ans !

            • [^] # Re: Du rififi pour XFree

              Posté par (page perso) . Évalué à 2.

              Qt et Gtk+ (principalement Gdk pour Gtk+) sont essentiellement basés sur la XLib, et en font grand usage.

              As-tu déjà essayé de créer un programme X sans la XLib ? Bonne chance. :)
              • [^] # Re: Du rififi pour XFree

                Posté par . Évalué à 2.

                Si j'ai bien suivi, les choses marchent comme ça en environnement X :

                Application ==> Xlib ==> Protocole X ==> Serveur X ==> écran

                Vu qu'il est possible de faire de l'affichage déporté, le couple (Application ==> Xlib) est indépendant du trouple (Protocole X ==> Serveur X ==> écran)

                Au lieu d'avoir
                Application -> Xlib 4.4 -> Protocole X standardisé qui bouge pas -> Xfree 4.4 -> écran
                on pourrait avoir
                Application -> Xlib 4.3 en GPL -> Protocole X standardisé qui bouge pas -> Xfree 4.4 -> écran
                ou pourquoi pas
                Application -> Xlib maison super chouette -> Protocole X standardisé qui bouge pas -> Xfree 4.4 -> écran

                Le problème de compatibilité avec la GPL disparait et Xfree 4.4 reste libre donc "saibien".

                Il se chuchotte même ici ou la que quelques applications astucieuses parleraient directement le protocole X.

                BeOS le faisait il y a 15 ans !

                • [^] # Re: Du rififi pour XFree

                  Posté par . Évalué à 1.

                  Là, j'ai une grande envie de plussoyer (si je pouvais !!!).
                  Cela me semble être une solution raisonnable qui devrait satisfaire tout le monde ou presque (en attendant de remplacer xfree par un fork plus libre... euh pardon, plus GPLien ?)
                  Pourquoi personne n'y a-t-il pensé jusqu'à présent ?
                  • [^] # Re: Du rififi pour XFree

                    Posté par (page perso) . Évalué à 1.

                    si ce sont des néologismes, pourquoi on dit plussoyer et pas plusser, et moinsser et pas moinssoyer ?

                    J'ai mon idée là dessus mais...
                    • [^] # Re: Du rififi pour XFree

                      Posté par (page perso) . Évalué à 1.

                      Je suis pour faire simple. Vu que les geeks de Linuxfr ne sont pas les rois de la grammaire et de l'orthographe, il ne faut pas leur compliquer la tâche.
                      Avez vous déjà pensé à la conjugaison de ces verbes à l'imparfait du subjonctif ?
                      C'est pour cela que je suis pour plusser et moinsser. C'est vrai qu'un plussoiement c'est joli, mais c'est plus compliqué !
                      • [^] # Re: Du rififi pour XFree

                        Posté par . Évalué à 1.

                        On ne pense jamais assez à l'imparfait du subjonctif. C'est un verbe du premier groupe, comme envoyer, non ? à moins que l'on ne confie à quelqu'un (je vote pour Béretta Vexée) le soin de nous forger un nouveau verbe irrégulier...

                        Dans ce cas (premier groupe) :

                        que je plussoyasse (en passant, c'est plus joli que plussasse)
                        que tu plussoyasses
                        qu'(il, elle, on) plussoyât (là, par contre, c'est plussât qui eût été plus joli)
                        que nous plussoyassions
                        que vous plussoyassiez
                        qu'(elles, ils) plussoyassent
                • [^] # Re: Du rififi pour XFree

                  Posté par . Évalué à 2.

                  Vu qu'il est possible de faire de l'affichage déporté, le couple (Application ==> Xlib) est indépendant du trouple (Protocole X ==> Serveur X ==> écran)

                  Non, le fait de pouvoir déporter l'affichage, ça signifie dans ton shéma que le Protocol X peut passer par différents chemins (sockets unix en local, tcp/ip sur le réseau).

                  Application -> Xlib maison super chouette -> Protocole X standardisé qui bouge pas -> Xfree 4.4 -> écran

                  <interprétation personnelle>
                  Oui, mais tu ne pourra pas profiter des extensions (non standard) apportées par XFree 4.4, donc autant rester avec le 4.3.
                  </interprétation>
                  • [^] # Re: Du rififi pour XFree

                    Posté par . Évalué à 1.

                    Quel est le rôle précis de la Xlib ?
                    Est-ce un gros morceau ?
                    Est-il simple de maintenir une Xlib GPL synchronisée aux dernières innovations de Xfree ? Ou alors de laisser GTK+ et QT/KDE se dépatouiller comme des grands avec le protocole X ?

                    BeOS le faisait il y a 15 ans !

        • [^] # Re: Du rififi pour XFree

          Posté par (page perso) . Évalué à 1.

          Le problème est que paraît-il on ne pourrait plus linker à la xlib.

          Et vu le post http://linuxfr.org/comments/350167.html(...)

          ceci : 'Je me souviens d'avoir lancé Windowmaker sur HP-UX' semble illégal.
          • [^] # Re: Du rififi pour XFree

            Posté par . Évalué à 1.

            Et afficher Windowmaker tournant sous Linux sur une station propriétaire ?

            BeOS le faisait il y a 15 ans !

            • [^] # Re: Du rififi pour XFree

              Posté par (page perso) . Évalué à 2.

              Sans problème, bien entendu. Le problème est uniquement la XLib, et plus généralement l'ensemble des bibliothèques fournies par les implémentations de clients X. Si ces bibliothèques n'ont pas une licence compatible avec la GPL, ça n'est pas légal. La licence du serveur derrière n'importe absolument pas (dans la mesure où le protocole X est un standard. S'il s'agissait d'exploiter une interface spéciale totalement spécifique au serveur X de HP-UX, ça se discuterait.)

              Sauf si on se réfugie derrière l'exception que je citais plus haut, celle des "composants systèmes". Il me semble beaucoup plus défendable de considérer la XLib et ses équivalents comme composantes essentielles du système, dans le cas d'un système comme HP-UX. C'est globalement ce qui se fait pour la plupart des logiciels Win32 sous GPL, bien que je sois conscient que le cas de Win32 est encore à part.

              HTH.
            • [^] # Re: Du rififi pour XFree

              Posté par . Évalué à 1.

              Ça ce ne serait pas un problème, ton windowmaker est lié à la xlib sur la machine linux, qui ensuite ne fait que dialoguer avec le serveur X de l'autre côté.
    • [^] # Re: Du rififi pour XFree

      Posté par (page perso) . Évalué à 1.

      Cela va peut etre obliger tous les auteurs de programmes utilisateurs de la XLib (ou juste des extensions, si j'en crois un commentaire) sous licence GPL à rajouter une clause d'exeption dans leur license

      et la marmotte....

      De toute façon, t'as visé bien trop haut. T'aurais du découpé ton troll en morceau, il serait passé un peu mieux =)
    • [^] # Re: Du rififi pour XFree

      Posté par (page perso) . Évalué à 0.

      Que d'énormités !

      > toute licence libre devra dorrenavant etre compatible GPL
      Pour nombre d'entre nous, qui dit libre dit GPL, il y a en effet libre (au sens petit robert) et libre (au sens RMS)

      > licenses non copyleft
      Sachant que copyleft signifie copyright sous licence libre ... tu veux surement parler des licences publiques

      > sous licence GPL à rajouter une clause d'exeption dans leur license
      Une soft sous GPL modifiée n'est plus sous GPL. On ne peut pas modifier une licence et clamer aprés : "c'est la même, mais modifiée"
      Donc si tout le monde rajoute une extension, on n'a plus rien sous GPL .... refaisons le monde libre, c'est le bon moment (ironique) !

      > retrousser leur manches et de commencer un fork
      C'est déjà fait ... si tu te renseignait avant de raler ! Y'a plusieurs projets qui peuvent "remplacer"

      > la nouvelle licence de X, dès qu'elle vous gene, c'est une licence de merde
      Ce qui est "de la merde" c'est qu'une personne égocentrique veuille modifier sans accord de l'ensemble des développeurs la licence de distribution et sans réfléchir aux conséquences sur l'intéropérabilité du projet (en terme de licence)
      • [^] # Re: Du rififi pour XFree

        Posté par . Évalué à 3.

        Ta perdu ! (enfin presque partout)

        > > toute licence libre devra dorrenavant etre compatible GPL
        > Pour nombre d'entre nous, qui dit libre dit GPL, il y a en effet libre (au sens petit robert) et libre (au sens RMS)
        Le logiciel libre est défini par les 4 libertés fondamentale. Il y a enormement de licenses libres qui ne sont pas la GPL (BSD, X, Apache, MIT, domaine publique mais c'est pas une license, ...)

        > > licenses non copyleft
        > Sachant que copyleft signifie copyright sous licence libre ... tu veux surement parler des licences publiques
        BSD => license non copyleft et BSD => libre.
        plus généralement copyleft => libre, réciproque fausse.

        > > sous licence GPL à rajouter une clause d'exeption dans leur license
        > Une soft sous GPL modifiée n'est plus sous GPL. On ne peut pas modifier une licence et clamer aprés : "c'est la même, mais modifiée"
        Donc si tout le monde rajoute une extension, on n'a plus rien sous GPL .... refaisons le monde libre, c'est le bon moment (ironique) !
        Seul l'auteur peut le faire, bien sûr, mais http://www.gnu.org/licenses/gpl-faq.html#GPLIncompatibleLibs(...)
        Sachant que c'est de la responsabilité de l'auteur de s'assurer de la compatibilité de la licence qu'il utilise avec les licenses des lib qu'il utilise, et ben c'est le moment pour les codeurs se servant de la Xlib et voulant continuant à se servir des prochaine versions de rajouter ladite clause, sinon qu'ils passent a autre chose...

        > > retrousser leur manches et de commencer un fork
        > C'est déjà fait ... si tu te renseignait avant de raler ! Y'a plusieurs projets qui peuvent "remplacer"
        Et ben t'en mieux, y a plus qu'a utiliser leur lib à la place et tout le monde est content.

        > > la nouvelle licence de X, dès qu'elle vous gene, c'est une licence de merde
        > Ce qui est "de la merde" c'est qu'une personne égocentrique veuille modifier sans accord de l'ensemble des développeurs la licence de distribution et sans réfléchir aux conséquences sur l'intéropérabilité du projet (en terme de licence)
        Si ce qu'on dit des motivations du changement est avéré, c'est effectivement dommage, mais je m'abstiendrais de juger avant d'en être sûr.
        • [^] # Re: Du rififi pour XFree

          Posté par (page perso) . Évalué à -1.

          Ne déforme pas mes propos en sortant du contexte de la new STP

          >> il y a en effet libre (au sens petit robert) et libre (au sens RMS)
          > Le logiciel libre est défini par les 4 libertés fondamentale

          Donc on est d'accord ... je n'ai peut-être pas mentionné les autres licences que tu précises, mais le but était d'indiquer que la nouvelle licence X n'était pas libre au sens des 4 libértés fondamentales et donc au sens RMS

          >> Sachant que copyleft signifie copyright sous licence libre
          > plus généralement copyleft => libre, réciproque fausse.

          Bin ici aussi, on est d'accord ?!

          >> Une soft sous GPL modifiée n'est plus sous GPL

          Je suis d'accord avec tes remarques, et tu ne contredits pas la mienne

          Pour le fork, on est tous contents que des alternatives existent, reste à les mettre en place.

          > Si ce qu'on dit des motivations du changement est avéré, c'est effectivement dommage
          Encore une fois on est d'accord

          > Ta perdu ! (enfin presque partout)
          perdu c'est puéril ca, tu postes pour gagner des cacahuètes ?

          Bon globalement on est en accord ... tu vois bien que pour ton premier message tu t'es légèrement emporté ...
        • [^] # Re: Du rififi pour XFree

          Posté par . Évalué à 1.

          A propos du domaine publique : il est vrai que ce n'est pas une licence. Mais en plus il me semble que cela n'a rien de libre du tout puisque l'auteur *abandonne* son produit au domaine publique. De plus il n'est jamais fait mention de code souce dans le domaine publique (on peut abandonné du code compilé!).
          libre != libre de droit.

          Cordialement.
          Post Post:j'aimerais trouver un forum qui à déjà explicité le problème.Merci
    • [^] # Re: Du rififi pour XFree

      Posté par . Évalué à 4.

      Sauf que tu oublis que c'est la décision unilatéral d'un gugusse. Que ce groupe de gens ne dispose PAS du copyright de la majorité du code.

      Que cette licence replonge dans le merdier de la 1er version de la BSD qui a été modifié depuis.

      Comme déjà dis, cela ennuit tous les projet qui reposent sur des lib X.

      Alors oui, on peut raler que quelqu'un fasse tout écrouler même si cela permetrait de relancer le dev d'un serveur X plus dynamique en terme d'évolution.

      "La première sécurité est la liberté"

    • [^] # Re: Du rififi pour XFree

      Posté par . Évalué à 2.

      Si quelqu'un qui à les droits sur son code decide d'en changer la license, peut on le traiter de "con", de "cretin" qui veut couler son projet ?

      Ce n'est pas vraiment ça. Là il s'agit d'un des nombreux développeur (mais qui malheureusement a pas mal de pouvoir) qui fait un caca nerveux et qui décide en accord avec lui même de changer la license d'un soft dont il n'est pas le plus grand contributeur sans demander leur avis aux autres devs. Il me semble qu'il n'est pas le seul dans sa barque. S'il y avait eu un vote parmi les développeurs (<troll> comme chez Debian</troll>) pour décider de la nouvelle license, je n'aurais rien trouver à y redire.

      Ce qui est reproché (depuis un moment) à la core team c'est d'être de faire la pluie et le beau temps dans le développement d'XFree alors qu'ils ne codent plus grand chose depuis un moment et ne font rien de constructif (tiens ça me rappelle mon chef, complètement à l'ouest, branle rien, se permet de faire des remarques à tout le monde et invirable pour cause de piston).
      • [^] # Re: Du rififi pour XFree

        Posté par . Évalué à 1.

        S'il y avait eu un vote parmi les développeurs ( comme chez Debian) pour décider de la nouvelle license, je n'aurais rien trouver à y redire.
        heu moi si
        enfin de toutes façons ils feraient ce qu'ils voudraient mais si une décision et dangereuse et irresponsable pour le reste du libre, il faut le dire
  • # Re: Du rififi pour XFree

    Posté par . Évalué à -9.

    je ne vois pas pourquoi Mandrake(Soft) s'emmerde avec ces questions existentielles, vu qu'ils vont disparaitre dans quelques mois.
  • # Re: Du rififi pour XFree

    Posté par . Évalué à 2.

    Une petite question : avec le protocol X, il y'a d'un coté le serveur, et de l'autre, les clients. Les clients utilisant la Xlib pour l'affichage.
    Est-ce que les 2 sont concernés par ces histoires de licences ? (la Xlib fait parti d'XFree)
    Car changé de serveur X doit être assez simple, si tous les softs respectent le protocole X. Mais s'il faut faire des changement au niveau des softs à cause de la bilbiothèque Xlib, c'est autre chose.

    Question subsidiaire : quelqu'un aurait des adresse de bonnes docs sur le fonctionnement d'un serveur X (quelle genre d'éléments sont traités au niveau de la couche réseau) et de ses extensions (DRI, XV, 3D, serveurs de polices ...) ? Celle-ci : http://www.x.org/X11_protocol.html(...) est bien, mais trop légère pour moi.
    • [^] # Re: Du rififi pour XFree

      Posté par (page perso) . Évalué à 2.

      Tous les fichiers de XFree86 ayant pour détenteur des droits d'auteur "The XFree86 Project, Inc.", ainsi que le code des développeurs ayant donné leur accord, verront leur licence changer. Ils se trouvent éparpillés un peu partout parmi les composants essentiels et bibliothèques de XFree86. Branden a commencé une revue des licences utilisés dans XFree86 ; pour avoir la liste des modules en question, il faudra probablement attendre un peu.

      Ce qui est sûr, c'est que la plupart des bibliothèques seraient affectées par ce changement de licence.
  • # Et qu'est-ce qui empêcherait...

    Posté par . Évalué à 1.

    ... d'utiliser XFree 4.4, mais de lier les logiciels à la Xlib d'XFree 4.3 ?

    L'incompatibilité entre la nouvelle licence et la GPL pose problème pour lier un logiciel GPL avec la Xlib. Mais si on utilise la 4.3 pour ça, ça n'empêche pas normalement d'afficher sur XFree 4.4. S'il fallait avoir pile le même serveur X pour afficher, l'export de display serait assez limité...

    D'un autre côté, si les développeurs d'XFree86 voulaient bien relacher la licence juste pour la Xlib, cela devrait suffire à résoudre le problème.

    Théorie du pot-au-feu : « tout milieu où existe une notion de hauteur (notamment les milieux économique, politique, professionnels) se comporte comme un pot-au-feu : les mauvaises graisses remontent. »

  • # GPL sous Windows

    Posté par (page perso) . Évalué à 1.

    J'ai du mal à comprendre vraiment ce que signifie la "liaison" de code.
    Je trouve que ce n'est pas super robuste. En effet, si l'utilisation d'un Xfree
    avec la méchante licence compromet tous les logiciels GPL, comment
    expliquer

    - que du logiciel GPL puisse tourner sous Windows
    - que du logiciel GPL puisse tourner sur un hardware (par exemple BIOS) non GPL .

    Comment expliquer ça ?
    • [^] # Re: GPL sous Windows

      Posté par . Évalué à 1.

      comment expliquer

      - que du logiciel GPL puisse tourner sous Windows
      - que du logiciel GPL puisse tourner sur un hardware (par exemple BIOS) non GPL .


      Il y a une exception dans la GPL qui autorise à lier du code GPL avec du code non libre lorsqu'il s'agit de composants de base (incontournables) du système. Or XFree n'est pas incontournable. C'est une implémentation du protocole X. Rien n'oblige à l'utiliser.
      • [^] # Re: GPL sous Windows

        Posté par (page perso) . Évalué à 1.

        merci pour l'explication.
      • [^] # Re: GPL sous Windows

        Posté par . Évalué à 1.

        c'est une interprétation douteuse voire fumeuse (pas la tienne, la leur).

        je ne vois pas un seul instant en quoi XFree86 est moins incontournable que Windows.

        après tout, les Windows sont des implémentations des API win32, documentées.
        • [^] # Re: GPL sous Windows

          Posté par . Évalué à 1.

          Xfree n'est qu'une option pour un serveur X sous Linux:
          accelerated X par exemple en est une autre (moins libre, donc pas choisie par les distros)
          http://www.xig.com/Pages/ProductsMasterPage.html(...)

          ou Berlin (ça s'appelle Fresco maintenant).

          Sous Windows, tu n'as pas le choix du serveur graphique, c'est Windows lui même.
      • [^] # Re: GPL sous Windows

        Posté par (page perso) . Évalué à 1.

        > Il y a une exception dans la GPL qui autorise à lier du code GPL avec du code non libre lorsqu'il s'agit de composants de base

        Tu pourrais indiquer quelle clause de la GPL spécifie ceci STP ?
        • [^] # Re: GPL sous Windows

          Posté par . Évalué à 1.

          C'est dans l'article 3.

          L'explication est donnée dans la FAQ de la GPL
          (http://www.fsf.org/licenses/gpl-faq.htm(...))

          If the libraries that you link with fall within the following exception in the GPL:

          However, as a special exception, the source code distributed need not include anything that is normally distributed (in either source or binary form) with the major components (compiler, kernel, and so on) of the operating system on which the executable runs, unless that component itself accompanies the executable.

          then you don't have to do anything special to use them; the requirement to distribute source code for the whole program does not include those libraries, even if you distribute a linked executable containing them. Thus, if the libraries you need come with major parts of a proprietary operating system, the GPL says people can link your program with them without any conditions.
    • [^] # Re: GPL sous Windows

      Posté par . Évalué à 1.

      http://www.fsf.org/licenses/gpl-faq.html#WindowsRuntimeAndGPL(...)
      "
      I'm writing a Windows application with Microsoft Visual C++ (or Visual Basic) and I will be releasing it under the GPL. Is dynamically linking my program with the Visual C++ (or Visual Basic) run-time library permitted under the GPL?


      Yes, because that run-time library normally accompanies the compiler or interpreter you are using."

      Je crois que ça répond à ta question.

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.