Légalisation riposte graduée / spyware : Le Monde.fr confirme

Posté par . Modéré par Mouns.
Tags :
0
26
mai
2008
Sécurité
Le Monde.fr vient de publier une enquête sur des amendements déposés au Parlement Européen, dans le cadre de l'examen des directives du Paquet Télécom. Des représentants du film et du disque (SACD, GESAC) y confirment l'analyse publiée par le collectif Quadrature du Net.
Leurs amendements visent à abaisser le niveau de protection de la vie privée, à évacuer l'autorité judiciaire et à imposer aux internautes des mouchards les dénonçant s'ils suspectent une atteinte à un droit d'auteur. Pascal Rogard, directeur général de la SACD explique ainsi que « la protection de la vie privée porte atteinte à d'autres libertés », tandis que sa représentante à Bruxelles précise qu'« il faut passer par un juge pour associer une adresse IP [qui identifie un ordinateur sur les réseaux] à un individu », ce qui empêche la mise en oeuvre de la riposte graduée.
Les propos de la représentante du GESAC sont encore plus clairs : « Je ne vois pas un grand problème à mettre l'Internet sous surveillance ; on doit pouvoir soit filtrer, soit disposer d'une sorte d'alarme qui indiquerait que telle adresse IP fait quelque chose d'illicite. » Rappelons que la riposte graduée que souhaite mettre en place la France repose sur l'obligation faite au public d'installer un logiciel de filtrage sur son ordinateur pour assurer tant bien que mal sa sécurité juridique, comme la Quadrature l'explique dans son analyse du projet actuellement examiné par le Conseil d'État.

Olivier Henrard, conseiller juridique au ministère de la Culture le confirme dans l'article du monde.fr sur l'obligation de surveillance. Il confirme aussi qu'aucun dispositif susceptible de garantir sa sécurité juridique n'existe actuellement. Aucun moyen de prouver sa bonne foi si on est accusé à tort n'est donc prévu dans le projet de loi sur la riposte graduée.

Pour Olivier Henrard, la commercialisation de dispositifs permettant d'assurer sa sécurité juridique «dépend des acteurs économiques : ce n'est pas un produit proposé à ce jour, mais ça ne présente pas de difficulté technique majeure, pour peu qu'existe une demande». Et comme «les usagers vont demander de tels dispositifs de prévention et de filtrage à leurs FAI, c'est aux acteurs économiques de combler le vide».

Il faut noter que dans la version actuelle du projet de loi français, les FAI n'ont plus obligation de fournir gratuitement de tels dispositifs et que les dispositifs susceptibles d'exonérer l'utilisateur de sa responsabilité seront listés par une autorité administrative indépendante.

Aller plus loin

  • # Oui mais GNU/Linux ....

    Posté par . Évalué à 10.

    Je me demandait, pour les spyware.... , on aura le droit à des builds Linux X86_64 ou pas ?

    C'est moi qui ai appelé pour la noix de coco !

    ->[]
  • # Et les entreprises

    Posté par (page perso) . Évalué à 10.

    Quand on parle de la riposte graduée, on pense toujours à la vie privée des particuliers mais ça ne fait réagir aucun dirigeant. Mais si je comprend bien ce qui est prévu, chaque ordinateur en sera équiper, c'est-à-dire que tout les mails, et autres, d'une entreprise, y compris les stratégies secrètes des Ayant Droits, pourra être filtré et divulgué à une autorité indépendante puisque ça m'étonnerai qu'on ai les sources.

    En espérant que cela marque plus les dirigeants.

    « Rappelez-vous toujours que si la Gestapo avait les moyens de vous faire parler, les politiciens ont, eux, les moyens de vous faire taire. » Coluche

    • [^] # Re: Et les entreprises

      Posté par . Évalué à 10.

      En effet, je me pose la même question. Surtout que si on a un spyware qui nous espionne constamment, il faut bien que celui-ci envoie des informations à cette autorité "indépendante". Qui va empècher des petits malins de trouver le moyen de détourner cet espion pour en tirer des informations confidentielles sur la vie privée de chacun?

      Parce qu'outre l'autorité indépendante, il y aura, à un moment ou un autre, quelqu'un pour se servir de ce chemin si pratique pour venir voir les transactions privées de chacun, de chaque entreprise, de chaque politicien, etc.
      • [^] # Re: Et les entreprises

        Posté par . Évalué à 5.

        > En effet, je me pose la même question. Surtout que si on a un spyware qui nous espionne constamment, il faut bien que celui-ci envoie des informations à cette autorité "indépendante". Qui va empècher des petits malins de trouver le moyen de détourner cet espion pour en tirer des informations confidentielles sur la vie privée de chacun?

        indice : les plus gros "petits malins" sont ceux qui mettent ce système en place et ceux qui l'ont réclamé à cor et à cri
    • [^] # Re: Et les entreprises

      Posté par . Évalué à 10.

      Maiiiiiiis non !
      Nos députés savent bien que si la vie privé d'un pauvre terroriste en puissancecitoyen ne vaut pas grand chose, les entreprises au contraire doivent être défendues.

      Par exemple dans la loi sur la riposte graduée, la coupure de l'accès internet n'est possible que pour les personnes physiques, pas pour les entreprises (et encore moins pour l'état.)
      • [^] # Re: Et les entreprises

        Posté par . Évalué à 10.

        Je sens que le nombre de SCI abonnées à Internet va exploser dans les années à venir ;)
  • # Grosse manif

    Posté par (page perso) . Évalué à 10.

    On pourrait pas faire une grosse manif pour leur dire une fois pour toutes qu'on est pas d'accord, et qu'on est beaucoup plus nombreux qu'eux?

    Oh, et si quelqu'un pouvait entarter ces "représentants de la culture", ce serait vraiment sympa.
    • [^] # Re: Grosse manif

      Posté par (page perso) . Évalué à 10.

      Cette grosse manif, elle a un nom je crois, quelquechose du genre "révolution"...
      • [^] # Re: Grosse manif

        Posté par . Évalué à 8.

        Oui parce que sinon les grosses manifs il y en a pas mal en ce moment et je ne pense pas que cela ait beaucoup d'impact ..
        • [^] # Re: Grosse manif

          Posté par (page perso) . Évalué à 4.

          Ouais aussi faut dire que les gens derrières ces manifs commencent à manquer sérieusement de crédibilité....
          • [^] # Re: Grosse manif

            Posté par (page perso) . Évalué à 0.

            Ah? Et pourquoi?

            Manifester c'est manquer de crédibilité ou tu as des arguments un peu plus construits que cette simple phrase?
            • [^] # Re: Grosse manif

              Posté par . Évalué à 10.

              Je crois qu'il parlait des organisations politiques où syndical.
              Quand on a un responsable de fédération du Ps (Vincent Peillon par exemple) qui défend les suppressions d'enseignants de Sarkozy, un Bernard Tibault qui fait la monté des marches à Cannes ou un service d'ordre de la cgt qui matraque les sans papiers, oui il y a un manque de crédibilité !
      • [^] # Re: Grosse manif

        Posté par (page perso) . Évalué à 7.

        T'as vraiment envie d'une grosse révolution sanglante? Ou t'es juste un geek qui sort pas assez de chez lui?
        • [^] # Re: Grosse manif

          Posté par . Évalué à 1.

          Une grosse révolution sanglante semble être le seul moyen pour le peuple de se faire écouter. C'est quand la dernière fois qu'on a bénéficié d'une solution ou d'un projet de loi sur le long terme après une grève ou une manifestation ? la voix du peuple passe dans l'oreille d'un sourd.

          Sans pour autant prétendre en avoir le courage, oui, j'aimerais faire gicler le sang de nos politiques. En repeindre les murs et le plafond.
          • [^] # Re: Grosse manif

            Posté par (page perso) . Évalué à 7.

            Bah oui voyons, mettre tous les politiques dans un camps pour les gazer, voila qui réglera tout nos problèmes, c'est évident.
            • [^] # Re: Grosse manif

              Posté par . Évalué à 10.

              le gaz c'est pas sanglant.
              Il a dit qu'il voulait repeindre le plafond avec le sang des politiques. Tu peux pas si tu les gaz.

              /me sort
              • [^] # Re: Grosse manif

                Posté par (page perso) . Évalué à 7.

                Dans ce cas je propose de les jeter dans une broyeuse géante. Mieux encore, on peu installer un tapis roulant sur lequel on dépose le politique et en fin de chaîne, on le sang d'un coté, les organes de l'autre (tant qu'à faire autant les revendre).

                Oui, j'ai déjà un tas d'idée pour optimiser le processus de production...
                • [^] # Re: Grosse manif

                  Posté par . Évalué à 10.

                  Est -ce que cette machine sera libre ?
                  • [^] # Re: Grosse manif

                    Posté par (page perso) . Évalué à 1.

                    Bien sûr, il faudrait quand même pas se priver des bonnes idées que tout à chacun peut avoir pour intersifier la souffrances des produits placés sur le tapis tout en augmentant la productivité. L'OST y a que ça de vrai mon bon monsieur.
                • [^] # Re: Grosse manif

                  Posté par . Évalué à 2.

                  Ou on aiguise des CD de Mandriva et on coupe les politiques jusqu'aux veines .
                  Ensuite il suffit de récupérer le sang avec un seau .
              • [^] # Re: Grosse manif

                Posté par . Évalué à 1.

                dans une pièce étanche avec beaucoup de pression doit y avoir moyen de faire gicler du sang ^^
                • [^] # Re: Grosse manif

                  Posté par . Évalué à 1.

                  Bah oui tu fous le mec dans une pièce à 50 bars, tu casses la vitre et il explose avec giclement de sang .
                  • [^] # Re: Grosse manif

                    Posté par . Évalué à 2.

                    perso j'en suis pas sur du tout.
                    Tu vas certainement avoir une embolie , et une surpression pulmonaire si il retient sa respiration, qui seront toutes les deux fatales.
                    Mais qu'il "explose", j'y crois pas trop.
            • [^] # Re: Grosse manif

              Posté par . Évalué à 3.

              Le but ne serait pas de pouvoir régler tous nos problèmes comme d'un coup de baguette magique (il n'a pas existé une seule révolution violente dans le monde qui se soit bien passées dans les décennies qui les ont suivies) mais faut dire, j'en aurais des orgasmes si on pouvait punir ces gens qui sont détachés de la réalité des travailleurs. Ils se sentent en sécurité entourés de leurs gardes du corps et dans leurs tours d'ivoire.
              • [^] # Re: Grosse manif

                Posté par (page perso) . Évalué à 7.

                La perspective que tu es un orgasme parceque des gens se voient mal-traiter pour le simple plaisir de les mal-traiter, aussi méprisable puis-je trouver ces personnes, ne m'attire pas vraiment à ta sympatie ou à celle de tes idées.

                À dire vrai je trouve ça au moins aussi méprisable que l'attitude des personnes que tu critiques.
              • [^] # Re: Grosse manif

                Posté par . Évalué à 5.

                Orgasme, et pulsions...

                C'est grosso modo cette motivation là qui pousse les gens à entrer dans la société de consommation : assouvir des pulsions entretenues par la merquatique.

                Les politiciens sont à l'image des gens qui les élisent. Et avec des révolutionnaires de cet acabi, on irait (guerre|guère) plus loin.
          • [^] # Re: Grosse manif

            Posté par (page perso) . Évalué à 10.

            Pourquoi forcement sanglante?

            Une révolution violente, c'est relatif au milieu dans laquelle elle a lieu. La révolution cybernétique peut être extrèmement violente sans faire couler une goute de sang.

            Le jour ou ils verouilleront le Net, il y en aura beaucoup pour lutter, sans forcement sortir la kalach (cela dit, si quelqu'un a les blue-prints d'un fusil d'assault en GPL, je prends ;p ).

            Résilier son abonnement et se joindre a un réseau dissident de voisinage, genre réseau wifi maillé, attaquer les boitiers FT a coup de chalumeaux, détourner la fibre optique qui passe dans le faux-plafond de son palier...

            C'est un affrontement technique et idéologique, il n'est pas besoin de faire couler le sang pour gagner des batailles.

            [je rajouterais bien une citation de Gandi, mais ça ferais vraiment trop téléphoné...]
            • [^] # Re: Grosse manif

              Posté par . Évalué à 3.

              Mon commentaire visait beaucoup plus loin que le seul problème des libertés sur internet. Très franchement, ce serait l'une de mes basses priorités, si ça tourne mal je coupe mon abo internet et je jette l'ordi par la fenêtre et trouverais une autre occupation moi.
              Cette news sur linuxfr c'est comme une goûte d'eau qui participe à faire déborder mon vase. Mon commentaire est représentatif du dégoût qui s'accumule de ce déni de démocratie permanent, comme ce mini TCE qui est passé parce que dans la tête de Sarkozy quand un peuple vote pour un président il voterait soit disant pour tout ce qu'il veut faire, alors qu'on avait bien fait un référendum contre ce truc sous Chirac.
              Voter pour un président n'est pas lui accorder tous ses désirs et il serait temps qu'ils le comprennent.

              Tu parles de rejoindre un réseau "dissident" de voisinnage, comme si internet était le centre de ta vie et la seule chose qui tourne mal en politique. Ca participe à remplir ce vase d'eau, mais c'est loin d'en représenter la majeure partie.
              • [^] # Re: Grosse manif

                Posté par (page perso) . Évalué à 7.

                Attention a ne pas confondre linuxfr et rougefr. Tu verras bientôt (le temps que la France qui travaille plus pour gagner plus se réveille) que tout le monde sur LinuxFR n'est pas forcement de ton avis (loins de la).

                En ce qui me concerne, j'essais de rester dans le sujet, sinon on a pas fini.
                • [^] # Re: Grosse manif

                  Posté par . Évalué à 2.

                  que tout le monde sur LinuxFR n'est pas forcement de ton avis (loins de la).

                  Sans déconner ? je ne pensais pas avoir insinué quoi que ce soit de la sorte.
                  Si la majorité des gens étaient de mon avis, je ne serais pas ici à geindre sur la politique parce qu'on serait probablement tous ensemble dehors en train de couper des têtes, qui est une joyeuse activité collective et non pas à la portée d'un individu isolé.
              • [^] # Re: Grosse manif

                Posté par . Évalué à -3.

                "déni de démocratie" ça me fait un peut rire. Ce mini TCE est dans le programme de Sarkozy ( http://www.sarkozy.fr/lafrance/ dans le pdf) et tous ceux qui on voté pour lui savaient ce qui allait ce passer. Ensuite le peuple dans sa grande parti se fout pas mal de ces histoire de riposte gradué et/ou n'est même pas au courent.

                Linuxfr c'est le monde des bisounours, dans la vrai vie les gens sont des blaireaux (pardon pour les animaux). Que ceux qui veulent s'en convaincre fasse un petit tour du coté des sondages sur la peine de mort.

                Alors y'aura ni manif ni révolution parce que bon raler deriere sont poste de télé c'est tellement plus sympa.
                • [^] # Re: Grosse manif

                  Posté par . Évalué à 3.

                  Ca c'est la théorie .
                  En vrai au moins 50 % des élécteurs de $arko n'a entendu parler que "pouvoir d'achat" et "travailler plus pour gagner plus" .
                  C'est en sachant parler et abrutir les gens en disant [eval "Le nombre de lignes de code dans linux"] fois la même chose qu'on devient un bon politicien .
                  Ensuite, les gens ne sont pas des blaireaux mais des veaux (en tout cas en France) .
                  • [^] # Re: Grosse manif

                    Posté par (page perso) . Évalué à 1.

                    Ensuite, les gens ne sont pas des blaireaux mais des veaux (en tout cas en France).

                    Ça me fait penser que je me suis toujours demandé si la publicité pour le veau, où l'on nous enjoint à « veauter » n'était pas des plus cyniques et n'avait été conçue par un cryptocommuniste subversif de la publicité.

                    Mais si, mais si, vous savez, cette pub complètement débile, qui fait partie du panthéon des œuvres-propagandesques-qui-donnent-envie-de-tout-casser-et-en-particulier-la-mise-en-page-des-personnes-qui-ont-un-petit-écran.

                    Qu'on me permette un \o/ avant de me pendre !
  • # Groumpf :(

    Posté par . Évalué à 10.

    Je suis pas tellement du genre militant, mais le jour où l'on m'imposera un mouchard pour avoir le droit d'accéder à internet, je résilie mon abonnement aussi sec et commence une cure de cyber-désintoxication.
    • [^] # Re: Groumpf :(

      Posté par (page perso) . Évalué à 10.

      A mon avis si la loi imposant un mouchard passe ce ne sera pas sous la forme d'un logiciel à installer sur ton ordi. Ce serait horriblement compliqué à mettre en place (impossible en fait).
      La solution la plus simple serait d'obliger les FAI a mettre ce mouchard dans leurs box. Comme presque tout le monde utilise une {live|free|neuf}box c'est à cet endroit qu'il est le plus simple d'implémenter le mouchard.
      Ceux qui disent que la loi serait inapplicable en pensant à un mouchard sur leur ordi ferait donc bien de se méfier et d'y regarder à deux fois.
      • [^] # Re: Groumpf :(

        Posté par . Évalué à 7.

        Ça voudrait dire qu'il serait du coup interdit d'utiliser un modem ne contenant pas ledit mouchard. Ça risque de poser probleme s'il faut changer des dizaines de millions de modems. Sans parler des connexions d'entreprises ou d'universités. Je sens que tout ceci va donner un bon coup de fouet au développement des connexions chiffrées. Cela ne changera pas grand chose pour celui qui échange des œuvres protégées car il arrivera facilement à contourner ça par contre madame Michu elle se fera pincer. J'attends aussi avec impatience de voir les faux-positifs aussi. Et puis à quand un député mis à l'amende pour avoir contrefait les œuvres de Marc Dorcel ? :)
        • [^] # Re: Groumpf :(

          Posté par (page perso) . Évalué à 7.

          Pas besoin de changer les modems, une mise à jour de firmware devrait suffire !
          • [^] # Re: Groumpf :(

            Posté par (page perso) . Évalué à 5.

            Et les modems qui ne sont pas les *box, qui proviennent d'entreprise pas française qui ne soucient pas de le mettre à jour ou alors un simple routeur qui n'a pas les moyens techniques de faire mouchard, ils faut tout changer.

            « Rappelez-vous toujours que si la Gestapo avait les moyens de vous faire parler, les politiciens ont, eux, les moyens de vous faire taire. » Coluche

      • [^] # Re: Groumpf :(

        Posté par . Évalué à 10.

        Techniquement je ne vois pas plus l'intérêt de mettre ces logiciels sur des modems plutôt que sur les équipements des boucles locales des FAI (en dehors de l'économie des frais occasionnés).

        Et si ce dispositif est installé sur des ordinateurs, qu'est-ce qui interdit de le faire tourner sur un genre de honeypot qui s'occupe de dire régulièrement que tout va bien qui log que tout ce que je fais est génial? Et de faire son trafique d'organes numériques protégés par DRM à côté?
      • [^] # Re: Groumpf :(

        Posté par (page perso) . Évalué à 9.

        La solution la plus simple serait d'obliger les FAI a mettre ce mouchard dans leurs box

        Ce que tu dis est juste et appelle à prolongement d'idée : vu que la plupart des box tournent un GNU/Linux, il sera temps que les légaux de la FSF mettent leur nez dedans et déclanchent les actions pour faire appliquer la licence d'utilisation :)
        Le temps que les FAI passent toutes leurs box sur un OS propriétaire genre VXWORKS, ca mettra un peu de temps et sûrement que les FAI iront sonner aux bonnes portes pour dire que leurs lois à la con, c'est un platre sur une jambe de bois!
        • [^] # Re: Groumpf :(

          Posté par . Évalué à 4.

          Quelle est le rapport entre "mouchard sur leurs box", "GNU/Linux" et "FSF" ?!
          Si Free décide d'implémenter un tracker sur leurs box, je vois pas en quoi la FSF aurait son mot à dire.
      • [^] # Re: Groumpf :(

        Posté par . Évalué à 6.

        Il faudrait deja que les equipements reseaux en ai la capacite technique. Ils arrivent deja difficilement a transferer les paquets a la vitesse maximum que leurs autorisent l'adsl, donc si il faut en plus regarder ce que contient le paquet c'est carrement impossible.

        Et cette difference de performance se propage tout au long de la chaine du reseau. La ou se trouve la puissance du net, c'est en bordure du reseau, dans les serveurs et les pc des clients. Il n'existe pas d'element reseau a un coup abordable capable d'analyser reellement le flux reseau au niveau applicatif sur les quantites de donnees que transfert un FAI.

        Donc si les FAI doivent l'implementer dans leur reseau, ca fait juste une taxe de plus a payer pour les ayant droit sans contre partie pour eux. Ce ne serait pas la premiere, mais a la longue, ils vont finir par se lasser d'etre les vaches a lait d'une industrie mourante qui ne se remet pas vraiment en question.
        • [^] # Re: Groumpf :(

          Posté par . Évalué à 3.

          ah oui? et Echelon ?
          ça se voit que tu n'as jamais regardé Alias ni 24h-chrono toi !!!

          ;)
          • [^] # Re: Groumpf :(

            Posté par (page perso) . Évalué à 5.

            Échelon n'est pas installé chez toi, ni n'interfère dans ta connexion. Échelon ils interceptent les données partout où ils peuvent et ils les passent dans leur grosse moulinette spécialement conçu pour ça.

            Ça n'a rien a voir avec l'analyse de l'œuvre contenue dans chaque paquet qu'un routeur vois passer, routeur qui n'est pas conçu pour ça.
      • [^] # Re: Groumpf :(

        Posté par . Évalué à 6.

        Perso je ne pense pas. Si tu place le mouchard ailleurs que sur le PC / Mobile 3G / Tout autre appareil capable de se connecter sur internet alors tous les paquets en https ou autre protocole crypté ne pourrons être surveillés.

        Ou alors les *Boxs embarquerons toutes un calculateur quantique pour décrypter à la volée, mais je doute qu'ils aient ce budget.
        • [^] # Re: Groumpf :(

          Posté par . Évalué à 3.

          À moins qu'on ne découvre d'autres failles dans des moteurs de crypto :)
        • [^] # Re: Groumpf :(

          Posté par . Évalué à 6.

          Le https, si une hiérarchie de clés privées des autorités de certification est compromise (ce qui est extrêmement probable), on peut facilement être la proie d'une attaque man-in-the-middle. Il suffit que ta box ou un équipement du FAI proche de la terminaison ait le code qui permet de faire l'attaque et possède les clés privées et publiques de la hiérarchie de certificats compromise.
          Donc, d'un point de vue crypto seulement, pour un bon niveau de vie privée:
          1 - ne pas croire les autorités de certification.
          2 - utiliser des certificats pré-partagés, c'est à dire que même les clés publiques doivent rester secrètes.

          Il me semble que les protocoles de téléphonie sur IP (SIP et JABBER/XMPP/JINGLE) et la messagerie instantanée JABBER/XMPP contiennent les extensions pour chiffrer les communication à l'aide de certificats pré-partagés (PSK, PreSharedKeys).
          • [^] # Re: Groumpf :(

            Posté par (page perso) . Évalué à 3.

            Je plussoie pour ton "extrêment probable". Je n'imagine même pas que Verisign (par exemple) ne soit pas totalement contrôlée par des gens qui nous veulent du bien.

            Rendu riche par un chantage gouvernemental quasi officiel auprès de l'ICANN, il y a certainement une contrepartie. Tu veux du pognon ? Tient, voilà une bôôôôô monopole. En échange, file moi les clefs.
  • # Pétition

    Posté par . Évalué à 8.

    En attendant, pour ceux qui ne sont pas encore au courant, il y a cette pétition : http://www.svmlemag.fr/petition_riposte_graduee
    Grâce à votre mobilisation massive, cette fois-ci, on espère réussir à boucher le caniveau devant Matignon
    • [^] # Re: Pétition

      Posté par . Évalué à -1.

      lorsque les étudiants et le reste est descendu dans la rue, il ont promulgé le CPE.
      Lorsque la SNCF a fait greve, ils ont continué la retraite
      Lorsque les fonctionnaires ont fait grève, ils ont continué leur réformes.
      Lorsque les étudiants ont fait grève, ils ont continué les réformes sur l'indépendance des FAC.
      Lorsque 200 000 personnes ont signé une pétition contre la DADVSI elle est passée.

      Donc si tu crois qu'une pétition va changer quoi que ce soit, j'ai bien peur que ce soit futile.
      • [^] # Re: Pétition

        Posté par (page perso) . Évalué à 10.

        Le CPE a été retiré suite aux mobilisations massives des lycéens et étudiants.

        Comme quoi nos gouvernants ne gagnent pas à tous les coups.

        Ce qui est sûr c'est qu'ils préfèrent que personne ne fasse rien.
        • [^] # Re: Pétition

          Posté par (page perso) . Évalué à 2.

          J'ai pertinenté ton commentaire car il est juste (et pertinent ;-)), mais je tiens à rappeler que pour le CPE, il a fallu plus de 2 mois pour faire plier le gouvernement et que beaucoup ont donné de leur personne (au niveau du bagage scolaire qui du coup ne pouvait progresser pendant ce temps notamment).

          C'est assez dommage de devoir en arriver là pour qu'un gouvernement retire un projet qui ne correspond pas à la constitution... (je fait peut être un raccourci entre CNE et CPE, mais pour moi l'histoire se serait répétée si le CPE était passé)

          Et pour finir, oui le CPE a été promulgé... mais pas mis en place. Rappelez vous ce beau discours de Chirac qui disait en gros:
          "Je promulge le CPE, mais il ne sera pas appliqué..."

          Bref... c'était pour dire que vous aviez tous les deux raison.
          • [^] # Re: Pétition

            Posté par . Évalué à 2.

            >qui ne correspond pas à la constitution...

            ça n'est pas plutôt au traité/convention (européen ou international) du travail?
            (Pas souvenir que la constitution parle d'une obligation de motiver les licenciement).
            • [^] # Re: Pétition

              Posté par (page perso) . Évalué à 2.

              Oui pour le CNE c'était un problème de droit européen, mais pour le CPE, il a été soulevé le fait qu'il s'appliquait à une tranche de population en fonction de son âge --> discrimination pas très positive ;-)
        • [^] # Re: Pétition

          Posté par . Évalué à 4.

          Le CPE a été retiré suite aux mobilisations massives des lycéens et étudiants.
          Non non.
          Le CPE a été voté ET promulgé , malgré les manifestations.
          Et APRES le decret d'application a essayé de limiter les effets.


          L'amendement portant le CPE fut inséré dans le projet de loi pour l'égalité des chances et fut adopté par l'Assemblée nationale dans la nuit du 8 au 9 février 2006. Il restait alors à examiner 27 articles et quelques 370 amendements2 du projet de loi dont la majorité était déposée par les partis d'opposition. Dominique de Villepin engagea la responsabilité du gouvernement sur l'ensemble du texte de loi, conformément à l'article 49-3 de la Constitution, ce qui a été dénoncé comme un « passage en force » par l'opposition.
          [...]
          Le 31 mars, lors d'une allocution télévisée4 de 9 minutes, suivie par 20,6 millions de personnes et effectuée en direct du Palais de l'Élysée, le président de la République Jacques Chirac déclare qu'il va promulguer la loi sur l'égalité des chances, dont les dispositions relatives au CPE.


          http://fr.wikipedia.org/wiki/Contrat_première_embauche#Vote_de_la_loi
      • [^] # Re: Pétition

        Posté par . Évalué à 8.

        L'alternative est assez simple :

        * tu ne fait rien, et tu es sûr de ne rien avoir
        * tu agis et tu as une chance d'avoir quelque chose.

        Si cette loi passe et est appliquée, soit tu pourra dire "j'y était, j'ai dit non et me suis fièrement dressé contre l'occupant, le combat fut beau et enrichissant", soit tu courbera doucement l'échine, détournera les yeux et fuira honteusement le regard de ton interlocuteur.

        :-)

        Cela dit, au delà du combat, la question essentielle est : que propose-t-on comme alternative ?

        Et le résultat du combat dépend de cette proposition.
        • [^] # Re: Pétition

          Posté par . Évalué à 7.

          La chance de voir quelque chose se passer en agissant je n'y crois plus beaucoup. Leurs intérêts passent bien avant nos libertés et ce depuis un moment.

          Sinon :
          "Cela dit, au delà du combat, la question essentielle est : que propose-t-on comme alternative ?"

          Alors là je ne suis pas d'accord, on possède une armée qui se réunit en hémicycle pour décider de ce genre de choses.
          Ils ont des questions ? On peux leur répondre
          Ils ont des doutes ? On peux les aider
          Mais si on me demande l'alternative à leur place, je ne suis pas d'accord, ca veux dire qu'ils sont bons à rien et que c'est à moi de faire le boulot ?
          C'est facile de dire : "si t'as pas d'autres idées, on fait MA solution".
          Mais moi c'est pas mon boulot de décider des lois, mon boulot c'est developpeur/pousseur de geulante sur linuxfr ! et j'y souffre 39h/semaine. Chacun son taf, je courbe l'échine quand on me dis que je fais du boulot de merde et je m'applique a faire mieux. Eux vont chercher des arguments pour t'expliquer qu'en fait c'est bien ce qu'il a fait parce que ça arrange un gros plein de thunes.

          PS: Je vous rapelle que vous avez jusqu'au 11 juin pour leur verser leur salaires !

          [/mode citoyen blasé off]
        • [^] # Re: Pétition

          Posté par . Évalué à 5.


          Si cette loi passe et est appliquée, soit tu pourra dire "j'y était, j'ai dit non et me suis fièrement dressé contre l'occupant, le combat fut beau et enrichissant", soit tu courbera doucement l'échine, détournera les yeux et fuira honteusement le regard de ton interlocuteur.



          Ca me rappelle une phrase de l'Electronic Frontier Foundation (EFF) (je retrouve plus la source , c'était en anglais )

          Que dirais-je à ma fille lorsqu' elle me demandera "Papa , ou était tu le jour où ils ont supprimé la liberté d'expression sur Internet ? "

          D'ailleur ca en y reflechissant bien dans certains pays , c'est une question qui a déjà était enterré il y a bien longtemps mes enfants , lorsqu'il existait un réseau libre ... :)
          • [^] # Re: Pétition

            Posté par (page perso) . Évalué à 5.

            "I worry about my child and the Internet all the time, even though she's too young to have logged on yet. Here's what I worry about. I worry that 10 or 15 years from now, she will come to me and say 'Daddy, where were you when they took freedom of the press away from the Internet?'"
            --Mike Godwin, Electronic Frontier Foundation

            trouvé sur http://freenetproject.org/ via google

            apparaît sur http://en.wikiquote.org/wiki/Mike_Godwin source : Luncheon speech given at technology conference, "New Media Technology: True Innovations or Electric Fork?" on February 13, 1996.

            (et donc oui c'est de lui dont vient le fameux point éponyme).
      • [^] # Re: Pétition

        Posté par . Évalué à 3.

        Mon allusion subtile au caniveau se voulait de donner un ton désabusé à mon commentaire.
        Visiblement, la subtilité a parfois du mal à se faire entendre quand elle n'est pas de la bouche de Pierre Tramo ...
      • [^] # Re: Pétition

        Posté par . Évalué à 4.

        Au moins en faisant une pétition, on peut la ressortir en disant:
        "on n'était pas d'accord, et on l'a fait savoir (enfin on a essayé)" mais vous êtes passé en force.
        Sinon, les gouvernements arrivent toujours à nous ressortir qu'il fallait utiliser les moyens à notre disposition pour nous faire entendre blablabl sachant qu'on limite ces moyens au maximum (espace médiatique fermé, etc).
  • # Vie privée.

    Posté par . Évalué à 8.

    Ça semble quand même énorme qu'on puisse dire que la protection de la vie privée porte atteinte à d'autres libertés. Lesquelles ? J'aimerais bien avoir un exemple concret de la part de l'andouille qui a osé sortir ça.

    Tiens, il a un blog : http://sacd.fr/blogs/rogard/
    • [^] # Re: Vie privée.

      Posté par . Évalué à 1.

      >J'aimerais bien avoir un exemple concret

      Hum... sacrée colle...

      Allez je me lance au hasard : la pédophilie ?
      • [^] # Re: Vie privée.

        Posté par . Évalué à 5.

        Sinon, euh... la liberté de ne pas collectionner d'objets nazis ?

        Question subsidiaire : qui a atteint le point Godwin ? Jean Boussier ou moi ?
      • [^] # Re: Vie privée.

        Posté par . Évalué à 4.

        Rien à voir.
        Ici, selon le monsieur, le fait de cacher sa vie privée porte atteinte à une liberté de quelqu'un d'autre. Je veux un exemple concret. Parce que sortir « Pédophilie », ça n'apporte rien, sauf à reconnaître que tous ceux qui seront surveillés sont effectivement pédophiles.
      • [^] # Re: Vie privée.

        Posté par . Évalué à 10.

        Allez je me lance au hasard : la pédophilie ?

        Très bien, alors je t'accuse de pédophilie et je retire toutes tes libertés individuelles y compris celles d'avoir un procès équitable et celle de pouvoir être entendu/défendu par tes pères. Ensuite direction un équivalent de Guantanamo ou tu finiras tes jours.

        Encore plus pratique que la Bastille, je t'emprisonne pareil, mais en plus je souille ton nom.
        • [^] # Re: Vie privée.

          Posté par . Évalué à 4.

          Oula doucement, ce que voulais dire mon post, c'est que dès que nos politiques parlent de restreindre les libertés individuelles on entend que c'est pour nous protéger des pédophiles / nazi / terroristes / méchants pirates.

          Ça me fait quand même fortement penser au Patriot Act tous ça.
          • [^] # Re: Vie privée.

            Posté par . Évalué à 9.

            Je viens de visiter Berlin récemment.

            Ils ont créé un endroit qui s'appelle la Topologie des Terrors, c'est installé dans l'ex-rue Prinz-Albert dans les ruines de la Gestapo.

            Ca raconte la montée de la terreur Nazi en Allemagne.

            Le principal prétexte pour enfermer, emprisonner était : la protection des personnes arrêtées. Pour votre bien , j'ai créé un camp de concentration. Le premier a été ouvert un mois après l'arrivée de l'autre cinglé au pouvoir.

            J'ai retenu que quand un gouvernement vous veut trop de bien, il faut se méfier. Je préfère des pédophiles et des terroristes (pour prendre des exemples de nos craintes actuelles ) en liberté que des camps de concentration. Je préfère des lois qui protègent les accusés que celles qui les enfoncent parce que ces lois peuvent un jour s'appliquer à moi par erreur, volontaire ou non. Voir les accusations de pédophilies lancées à tout va et Guantanamo qui n'emprisonne certainement pas que des méchants.

            La démocratie, ça se mérite ;) Et il faut lutter pour la maintenir, malgré les risques que cela entraîne (Cet avis concerne tous les types de gouvernement, droite ou gauche, qui veulent tous votre bien, pas toujours le même, mais le résultat est le même: privation des libertés).
        • [^] # Re: Vie privée.

          Posté par . Évalué à 5.

          Encore plus pratique que la Bastille, je t'emprisonne pareil, mais en plus je souille ton nom.

          C'est pas spécialement la Bastille, ça, c'est la lettre de cachet. Si j'ai bonne mémoire.
      • [^] # Re: Vie privée.

        Posté par (page perso) . Évalué à 8.

        Jusqu'à preuve du contraire la pédophilie n'est pas un crime.
        Abuser de quelqu'un oui (enfant ou pas, il faut arrêter de prêter toutes les vertus aux gosses) mais le fait d'être pédophile n'est pas plus condamnable que le fait de rêver de se faire une star ou autre choses du genre.
        • [^] # Re: Vie privée.

          Posté par . Évalué à 5.

          Le fait d'être plus impressionnable et fragile qu'un adulte, c'est pas une vertu tu sais ...
    • [^] # Re: Vie privée.

      Posté par (page perso) . Évalué à 2.

      Hésitez pas à y poser des commentaires. De tous les trucs hideux dans le discours de ces gens, le pire c'est ce mépris constant pour les gens qui ne sont pas d'accord avec eux. "Pédagogie" --> vous nous prenez pour des enfants ou quoi?
      • [^] # Re: Vie privée.

        Posté par . Évalué à 2.

        Je n'ai pas réussi à envoyer de commentaire. Pas convaincu qu'il ait le cran de débattre, de toutes façons.
        • [^] # Re: Vie privée.

          Posté par (page perso) . Évalué à 2.

          Les commentaires sont probablement modérés. On peut quand même lui laisser le bénéfice du doute un jour ou deux, non?
        • [^] # Re: Vie privée.

          Posté par (page perso) . Évalué à 4.

          Je pense que les commentaires postés apparaissent après validation ...

          J'avoue que j'ai hésité une bonne dizaine de minutes a poster mon commentaire ... Disons que j'ai pas envie de me retrouver fliqué a cause d'un commentaire ^^"
          • [^] # Re: Vie privée.

            Posté par . Évalué à 2.

            Héhé, quel grand défenseur des libertés ... j'aurai tendance à dire "la liberté ne s'use que si l'on ne s'en sert pas"

            AMHA, quand publier un commentaire de ce type te portera préjudice, il faudra vraiment s'inquiéter.


            (par contre je lui en voudrait pas non plus qu'il ne passe pas un commentaire qui l'insulte)
    • [^] # Tu habites dans cette caverne depuis longtemps ?

      Posté par (page perso) . Évalué à 9.

      Mais si, on t'en as déjà parlé: La dernière Harley du chanteur d'Optic 2000, les jeunes putes de xxxxx (chut, il existe des personnes qui ne sont pas au courant), les propriétés Corse de... plein de monde, tout ça ce sont des libertés qu'ils sont en train de perdre à cause de toi vilain pirate. Et à cause de moi vu que je n'ai acheté que 2 CD et une vidéo dans ma vie (même si je ne pirate que depuis 4 ans, et que ma vie à commencé il y a 37 ans, mais bon, je suis un vilain).
      • [^] # Re: Tu habites dans cette caverne depuis longtemps ?

        Posté par . Évalué à 3.

        Aaaah, d'accord, c'est juste un problème de définition. Bon, faites comme si je n'avais rien dit :)
      • [^] # Re: Tu habites dans cette caverne depuis longtemps ?

        Posté par . Évalué à 10.

        je n'ai acheté que 2 CD et une vidéo dans ma vie (même si je ne pirate que depuis 4 ans
        Ah ben c'est malin. Ou comment donner des arguments aux majors du divertissement^W^W de l'inculture.


        Moi c'est le contraire, j'ai arrêté de télécharger du contenu sous copyright strict (non libre quoi) depuis quelques années. Probablement quatre ans aussi.

        Avant j'étais victime du "syndrome de l'étudiant"[1]. Je téléchargeais tout ce que je pouvais de façon à avoir le maximum chez moi et faire des concours de qui a la plus grosse avec les copains.

        Tu as 75Go de DivX et 10Go de mp3 ? Ouais pas mal, j'ai 3.5 fois plus à vue de nez

        Mais en fin de compte, c'était ridicule. Passé l'euphorie du toujours plus, j'ai fini par me rendre compte que ça ne servait à rien. Je possédais tellement de fichiers multimédia que je pouvais mettre en route une playlist qui aurait pu durer plusieurs semaines consécutives sans arrêts et sans répétition. Donc même si je prenais un mois de vacances je n'aurais pas eu le temps de tout voir/écouter, même sans dormir ou aller me soulager.

        C'est aussi pour ça que l'argument des majors "un téléchargement = une vente en moins" est aussi stupide que ridicule.

        Pour finir avec mon exemple, j'ai fini par redescendre sur terre. Cela m'a pris quelques années. Pragmatique, j'ai arrêté la course au toujours plus ne pouvant pas suivre la cadence de mon débit. Mais aussi, cela a coïncide à la fin de ma migration progressive vers le libre. Je ne me souviens plus très bien, mais je crois bien que c'est plus ou moins la même période que celle pendant laquelle j'ai utilisé MS Windows sur mon PC principal pour la dernière fois. Ça rentrait donc bien dans un changement de mentalité plus "éthique" (si on peut dire) de ma part. Il y a également le fait que l'attitude des majors m'indisposait de plus en plus. Ce jour là je me suis dit que je n'achèterais plus jamais de disque de l'industrie du crétinisme de masse (celle qui produit des produits type "starac"). D'un autre côté, je ne "pirate" (berk, ce terme...) plus. Je ne veux pas que ces conservateurs archaïques de la bande des joyeux lurons du pognon (nègre, fourtou, oliviennes, donnedieu de vabres, hidalgo, albanel, la sacem etc.) se servent de moi comme d'un prétexte.

        Ça me permet de me montrer en exemple. Pendant une époque, dès que les majors faisaient un mouvement on pouvait observer une grande majorité des internautes outrés prôner le boycott. Je ne sais pas si c'est moins vrai aujourd'hui, mais je le remarque moins (peut être que la banalisation du discours m'interpelle moins). Sauf qu'en observant les habitués de tous ces sites, je me suis aperçut que je voyais souvent les même dire "à partir de maintenant je boycotte". Et finalement on avait toujours l'impression qu'ils commençaient aujourd'hui, donc qu'il n'avaient jamais arrêté. Un peu comme un fumeur qui promet "ce coup ci j'arrête demain. Promis juré. Ce coup ci c'est différent. Ok la dernière fois aussi c'était différent, mais là c'est plus différent que d'habitude".

        Ça m'a un peu exaspéré. Comme j'étais en pleine phase de perfectionnisme et que je cherchait tout le temps à rendre le monde meilleur[2] (je ne sais pas si je ferais quelque chose comme ça aujourd'hui, je me suis calmé), je me suis dit que j'allais commencer par moi, histoire de donner l'exemple et de montrer que c'était possible[1]. Finalement j'ai très bien vécu comme ça. Ça repose de ne plus chercher toujours à contourner les protection, éviter les fakes et les films de cul (ou même sans les éviter retélécharger la version qu'on cherchait) et tout ce genre de choses.

        Au moins maintenant je peux me poser en exemple. Vous voyez ? C'est possible je l'ai fait. Pas sûr que ça convainque grand monde, mais c'est le meilleur argument auquel je puisse penser. Et ça a l'avantage de ne pas être un appel au boycott. Il y a eu de nombreuses discutions au sujet de la légalité du boycott en France et je dois avouer que je n'ai jamais réellement compri si c'est compatible avec la législation française ou pas. Toujours est-il que je ne fait pas d'appel au boycott. Je le fais moi même dans mon coin je prouve que c'est possible. Si on me demande mon avis je dirais que toue le monde devrait faire pareil, mais je n'irais jamais dire à quelqu'un ou à plusieurs personnes qu'elles devraient boycotter.

        Il y a des désavantages certes. Notamment lors des anniversaires, fêtes, Noëls etc. Il faut faire travailler ses méninges pour ne pas tomber dans la facilité de la dernière saison de la série américaine fétiche de la sœur ou de l'intégrale de tel chanteur has been pour le père ou encore du dernier film stupide à la mode pour les ami(e)s. Mais au bout du compte, ça fait réfléchir et être plus vigilant aux envies des autres et personnellement ça m'a fait un peu mieux connaitre trois personnes auxquelles (surtout deux) je tiens beaucoup et j'en suis très content.

        Bref, ne faites pas le jeu des majors. Téléchargez si vous le souhaitez du contenu libre (ou sous CC, tant que ce n'est pas verrouillé par les majors c'est déjà un grand pas en avant), mais pitié, ne téléchargez pas de manière illégale du contenu sous copyright restrictif... et aussi participez à la diffusion des informations telles que celles ci : histoire du DRM, combats, DADVSI, point de vue de la sacem lors des débats dadvsi (changez vos licences), qui est reponsable de quoi, (actes de nègre, fourtou, sarko, RDDV, dionnis du séjour, la MPAA, Metallica, ... Mais aussi les actions de Michel Rocard, Chistian Paul, Martine Villard, François Bayrou, etc. C'est important aussi.).

        [1] Le syndrome de l'étudiant (variante : syndrome du cartable) se traduit par un besoin pour un étudiant d'être rassuré en amassant les documentations (livres, documents imprimés, etc.) histoire de les avoir à proximité, mais pour ne finalement jamais les utiliser. Mais c'est là, c'est rassurant.
        Cela se traduit les veilles d'examen par des escadrons d'élèves qui se ruent sur une imprimante universitaire pour imprimer des documents pdf de 500 pages (chacun) pour ne finalement ne lire que l'un de ces documents. Et encore en partie. Au mieux l'introduction et le début du chapitre 48.
        [2] Si si c'était mon état d'esprit quotidien. Et à jeun je précise.
        [3] Même si al tentation est grande ;)
        http://images.amazon.com/images/P/B00007E8V4.01.LZZZZZZZ.jpg
        http://en.wikipedia.org/wiki/Steal_This_Album%21
        http://en.wikipedia.org/wiki/Y'All_Want_a_Single
        • [^] # Re: Tu habites dans cette caverne depuis longtemps ?

          Posté par (page perso) . Évalué à 2.

          Bravo !

          Tout ce que j'aurais à ajouter, c'est que le libre, c'est aussi (surtout?) un invitation à participer là où ailleurs on demande au public d'être passif en dehors des démonstrations d'admirations de leurs créateurs (sic) favoris.

          Pour les noëls et autres fêtes, ça peut être au contraire l'occasion de faire découvrir des œuvres libres, si on connais un peu les goûts de la personne, il suffit de faire une compilation d'œuvres susceptible de lui plaire.

          Bref, viendez sur culture libre : http://www.culture-libre.org/wiki/Accueil ;P
        • [^] # Bien dis

          Posté par (page perso) . Évalué à 1.

          D'habitude je me contente de plussoyer mais là j'ai besoin d'applaudir des deux mains. Clap clap ! Beau discours. Et aussi excellente litote quant au boycott :-)

          « IRAFURORBREVISESTANIMUMREGEQUINISIPARETIMPERAT » — Odes — Horace

    • [^] # Re: Vie privée.

      Posté par . Évalué à 10.

      Il y a posté un article sur le sujet : http://www.sacd.fr/blogs/rogard/?p=305
      extrait croustillant :
      Viviane Reding, commissaire en charge des médias et de la société de l’information, Jacques Toubon [tiens !] et Ignasi Guardans, parlementaires européens ont attiré l’attention sur la montée en puissance au Parlement Européen de ceux qui, au nom de la protection des données personnelles, veulent rendre impossible tout système de pédagogie active visant à prévenir les comportements illicites.

      Christine Albanel dans un excellent discours a annoncé la prochaine adoption par le Conseil des ministres du projet de loi “Création et Internet”.

      D’ores et déjà les forces obscurantistes qui considèrent le net comme une jungle où s’exerce la loi du plus fort, ont commencé leur travail de désinformation
      [...]

      Au secours !
      • [^] # Re: Vie privée.

        Posté par . Évalué à 9.

        Ben oui, on est des forces obscurantistes. On refuse de payer des logiciels en vente liée, on n'achète pas de media ne respectant pas les libertés individuelles et en plus, on refuse de se faire espionner au quotidien.

        \o/ Amis obscurantistes, et si on commençait à s'inquiéter du monde qu'on veut nous forger de force?
    • [^] # Re: Vie privée.

      Posté par . Évalué à 3.

      La liberté d'entreprendre ?

      Il me semble que c'est là l'enjeu. Une fois de plus l'internet joue son rôle de laboratoire expérimental : faire adopter le concept que la défense de la vie privée et de la liberté d'expression sont, au mieux, des idées de droit de l'hommistes soixante huitards attardés, au pire un danger pour la "liberté" d'entreprendre, ceci avant d'en appliquer les conséquences dans la vie réelle (DRM, caméras de surveillance, milices, droits accrus pour la police, etc...)

      C'est un débat de fond et ça n'a rien d'une andouillerie.
      • [^] # Re: Vie privée.

        Posté par . Évalué à 2.

        Mais si on espionne mon projet d'entreprise, qui pour garder de sa valeur doit arriver en premier sur le marché, ça va à l'encontre de la liberté d'entreprendre, non?

        Je vois comment refuser de révéler l'activité privée empêche de forcer un respect total des cessions ou non cessions d'un droit d'usage sur une propriété intellectuel.

        Mais je pars du principe qu'éradiquer les crimes est possible, mais plus couteux/mauvais que de les minimiser (en gros la liberté, c'est aussi la liberté de se tirer une balle dans le pieds).
        • [^] # Re: Vie privée.

          Posté par . Évalué à 3.

          oui mais si tu te tire une balle dans le pied volontairement tu risque de gouter a l'enfermement a vie dans un hopital psychatrique, sans procés ni appel. car tu es un danger pour la société

          tain! je sais pas ou on vas en france mais on y vas !
      • [^] # Re: Vie privée.

        Posté par (page perso) . Évalué à 1.

        J'adore l'expression "pédagogie active"....totalement interchangeable avec répression.
  • # o_O

    Posté par (page perso) . Évalué à 10.

    Alors là c'est énorme. Ces gens disent clairement qu'ils en ont rien à foutre de la vie privée des gens, et même qu'ils veulent chier dessus.

    Bientôt, il proposeront l'interdiction de penser, car on risque de chantonner dans notre tête quelques paroles d'une chanson qui nous plait, ou pire, se rappeler une scène d'un film ! imaginez le désastre économique un peu !

    pff...
    • [^] # Re: o_O

      Posté par (page perso) . Évalué à 10.

      Et imagine un peu si tu sifflote un air en marchant dans la rue, tu diffuse de la musique illégalement. Tu imagines les pertes de l'industrie du disque?

      « Rappelez-vous toujours que si la Gestapo avait les moyens de vous faire parler, les politiciens ont, eux, les moyens de vous faire taire. » Coluche

      • [^] # Re: o_O

        Posté par . Évalué à 6.

        Vous avez déjà tenté de protéger par la sacem le rithme du batement de votre coeur ?

        Tous les contenus que j'écris ici sont sous licence CC0 (j'abandonne autant que possible mes droits d'auteur sur mes écrits)

        • [^] # Re: o_O

          Posté par (page perso) . Évalué à 10.

          D'après le site de la sacem (http://www.sacem.fr/portailSacem/jsp/ep/programView.do?chann(...) il suffit de t'envoyer ton coeur par recommandé dans un colis scellé.

          « Rappelez-vous toujours que si la Gestapo avait les moyens de vous faire parler, les politiciens ont, eux, les moyens de vous faire taire. » Coluche

          • [^] # Re: o_O

            Posté par . Évalué à 2.

            "Erreur générale dans l'application.Veuillez contacter l'Administrateur du site."

            Je epnsais qu'il suffissait de l'enregistrer.

            Tous les contenus que j'écris ici sont sous licence CC0 (j'abandonne autant que possible mes droits d'auteur sur mes écrits)

            • [^] # Re: o_O

              Posté par . Évalué à 3.

              "Erreur générale dans l'application.Veuillez contacter l'Administrateur du site."

              Debian Sid

              Ah ! Ceci explique cela ;)

              ->[]
  • # Ça saoule.

    Posté par . Évalué à 9.

    Personnellement, qu'ont mettent plein de DRM dans la musique, j'appelle pas ça des besoins de première nécessité, alors si le choix de distribution de l'artiste ne plait pas, on écoute pas.

    Par contre un problème pour la riposte gradué (qui elle va très loin dans le délire), c'est de se baser sur les IP.
    Résultat, il est interdit en France d'ouvrir simplement sa connection wifi pour simplement permettre à n'importe qui de s'y connecter (ou alors, je crois qu'il faudrait conserver les logs de toutes des connections aussi longtemps que les FAI, et en plus, faudrait les noms associés aux IP, chose dans ce cas impossible).
    Et là, c'est un gros frein pour le développement d'internet partout. alors que ce serait bien appréciable de pouvoir se brancher de n'importe où.

    Alors que c'est quoi ce délire de se baser sur les IP ? Je vais refaire un analogie assez classique (non, pas les voiture), mais la poste.
    Quand j'envoie une lettre à la poste, on me demande pas mes papiers d'identités. Pourquoi en serait-il autant sur internet ?

    C'est vraiment pénible, parce que ça crée une grosse limitation a l'usage, en dehors du non-respect de la vie privé. (Je me demande comment les gens réagiraient si on leur disait que maintenant, on va ouvrir tout leur courier pour voir ce qu'il y a dedans, en demandant systématiquement aux gens qui postent une lettre leur papier. Ce dernier point rejoint d'ailleurs le problème d'Internet, on a intérête à ne pas poster de lettre que quelqu'un d'autre à écrit pour rendre service…

    Vive cette société où l'égoïsme devient maintenant une obligation, encadré par des lois pour que surtout, les gens n'est pas le malheurs de rendre service à d'autres.
  • # Nom de Dieu

    Posté par . Évalué à 1.

    Ceci est surréel .

    Je suis de plus en plus déçu par la France et l'Europe d'aujourd'hui.
    • [^] # Re: Nom de Dieu

      Posté par . Évalué à 10.

      Eh bien ne le sois pas (pour l'Europe), les députés européens ont voté une motion (ou quel que soit le nom des trucs votés par les députés européens) où la coupure de l'accès internet est considérée contraire aux droits de l'homme.

      Je suis de mon côté vraiment heureux qu'il y ait les institutions européennes pour fournir un embryon de contre pouvoir à notre omniprésident et au parlement à ses ordres.
      • [^] # Re: Nom de Dieu

        Posté par . Évalué à 10.

        Absolument. J'approuve ce discours.

        Il n'y a pas que le fait qu'ils aient rejetés la suspension de l'accès à internet d'ailleurs. Dans de nombreux cas, l'UE que ce soit par les parlementaires, par la commission ou par la cour européenne sert de régulateur. Cela permet aussi d'avoir une homogénéité au sein de l'Europe et d'éviter de léser certaines personnes ou groupes de personnes. D'ailleurs si l'UE pouvait interdire la redevance/taxe/impôt privé sur la copie privée, je ne m'en plaindrai pas ;)

        Évidemment ça ne fait pas plaisir à tout le monde, mais il est plus compliqué de contenter plusieurs centaines de millions de personnes que plusieurs dizaines. Même s'il arrive assez (trop) souvent que les lobbies prédominent sur l'intérêt de la majorité. Mais ça c'est pareil dans la majorité des États.

        D'un autre côté, le fait qu'il y ai plus de monde à contenter est aussi un avantage. Il y a plus de cultures, de susceptibilité, d'ethnies, de points de vue différents, etc. Bref une plus grande diversité et pas un point de vue officiel supérieur à tous les autres. À titre personnel j'aurais plus confiance en nos députés européens qu'en nos députés français composés d'une majorité absolue d'UMP et apparentés (nouveau centre, gauche moderne, ...) "Caudillos" du genre nouveau[1].

        Il faut également se méfier de "c'est de la faute à l'Europe". C'est un prétexte un peu facile. Un exemple de décision qui va dans le sens des citoyens : les quotas de pèche. Une bonne décision qui part du principe qu'il vaut mieux réduire ce qu'on pèche maintenant afin d'avoir toujours quelque chose à pécher dans plusieurs dizaines d'années. Sauf que lors de la gronde des marins pécheurs, notre président a promis d'augmenter les quotas en sachant pertinemment que c'était impossible. Notre omniprésident a eu beau jeu ensuite de dire que c'est de la faute à l'Union Européenne.

        De toutes les manières, il ne faudrait pas oublier que nos députés européens sont souvent les mêmes que ceux que l'on retrouve députés nationnaux... Ou maires, ministres, sénateurs etc.

        Il ne faut pas non plus confondre toutes les instances. Les Députés Européens sont élus par le peuple, contrairement au Conseil (autre instance législative Européenne constituée de nos ministres) et à la Commission. Du peu que j'ai pu voir (mais je ne suis pas un expert), les députés (j'aurai bien cité un exemple, mais j'imagine que tout le monde a automatiquement pensé à Michel Rocard et Guy Bono) m'ont semblé bien plus à l'écoute des citoyens que les membres de la Commission ou du conseil.

        [1] Encore que, ce n'est plus l'amour fou entre le président et les députés (et c'est presque la même chose avec les sénateurs). Les députés sont de plus en plus aigris et commencent à en avoir marre d'être utilisés comme de simple machines à voter. Ils en ont marre d'être appelés à n'importe quelle heure un peu n'importe quand dans la semaine pour voter des textes qu'ils ne connaissent pas. Ils en ont également marre pour ceux qui sont chargés d'un dossier de ne pas avoir le temps de s'investir, de ne pas avoir le temps de faire leur boulot. La plupart d'entre eux (surtout pour les sénateurs/maires et députés/maires) imputent également leur défaite municipale ou celle de leurs amis au président et à son équipe. Dans une moindre mesure ils imputent également au président celle de nombreux députés aux législatives (encore que c'est plus imputé à Borloo qu'au président).
        Cela se traduit par de nombreuses prises de bec entre Sarko et Copé (pour mémoire le chef de l'UMP dans l'AN). Ça se traduit également par le fait que certains députés UMP expriment leur point de vue (non satisfait) sur l'élysée (est ce possible ?). Cela se traduit enfin par des députés UMP qui quittent la salle pour ne pas voter les amendements sur les OGM.
  • # je m'en fous

    Posté par . Évalué à 7.

    je me connecte sur linuxfr en https :p

    sinon c'est gros ce qu'il disent ! j'ai rendez vous avec mon deputé pour lui parler des deremboursement des medicament, je vais lui toucher 2 mots sur
    - la riposte graduée, refusé par le parlement europeen, et lui demander ce qu'il pense vraiment de cette petite phrase (et si il compte vraiment voté pour cela :p )
    -l'assurance chomage, et celle que les deputé ce sont voté :p

    cela vas etre dure de rester calme et de garder un ton monocorde
    • [^] # Re: je m'en fous

      Posté par (page perso) . Évalué à 3.

      Bin oui mais le https c'est utile entre ton pc et les serveurs linuxfr. Si le mouchard est sur ton pc, ça ne sert plus à grand chose.
      • [^] # Re: je m'en fous

        Posté par (page perso) . Évalué à 3.

        Si le mouchard est sur ton pc, ça ne sert plus à grand chose.

        D'ici à ce qu'un mouchard soit installé sur mon pc j'aurais pris le temps de râler un brin.

        Quitte à passer pour un dangereux terroriste crypto-communiste barbu, au moins j'en choisi le motif.

        Enfin, j'espère non plus ne pas en arriver là et que ce genre de projet de loi ne passe pas tel quel.
    • [^] # Re: je m'en fous

      Posté par . Évalué à 9.

      Ah, le mouchard signale que vous avez une connexion chiffrée sur un site subversif (autre que fnac.com), vous êtes fiché.
      • [^] # Re: je m'en fous

        Posté par . Évalué à 3.

        Comprendre par là que fnac.com est implicitement un site subversif :-)
    • [^] # Re: je m'en fous

      Posté par . Évalué à 3.

      fais nous un retour si possible ;)
  • # Désobéissance civil

    Posté par . Évalué à 4.

    Le truc des pétition qui marche pas c'est que ca passe pas a la TV, si il y avait seulement eut 1% de ceux qui ont signé la pétition devant Matignon/Elysée/ministère X ca aurait fait peut êre bouger quelquechose, passe TV toussa, et peut être lancé le débat (un peu utopique quand même). de toute façon quand on voi le tapis rouge déplier pour un PDG (bill gates) et quelques CRS pour un membre important d'un mouvement anti-capitaliste (Richard Stallman) on ne peut plus attendre grand chose du gouvernement :'-(

    Ce qu'il manque c'est la maturité du public face a ces questions, 95% des utilisateurs ne connaissent pas ces agissement, 80% ne connaisse pas les logiciel libre et 90% des utilisateurs ne demande a leur ordinateur que quelques taches basiques sans plus.
    La génération suivante seras peut être un peut plus au fait de tout cela et feras changer les choses/mentalitées.
    • [^] # Re: Désobéissance civil

      Posté par (page perso) . Évalué à 10.

      Il sera trop tard pour la génération suivante, ils seront habitués et trouveront ça normal. Il faut agir avant que cela ne devienne la norme.

      « Rappelez-vous toujours que si la Gestapo avait les moyens de vous faire parler, les politiciens ont, eux, les moyens de vous faire taire. » Coluche

  • # La france...

    Posté par . Évalué à -2.

    ... a des relents de fascisme faîtes attention.

    Qu'on puisse dire que notre LIBERTE atteinds celle des autres, la ç'est jackpot (tiens au fais j'ai vue le film et je me suis bien marré).

    Que les techniques soit mise en place ou pas, applicable ou pas, certain groupe de RAP comme NTM ce sont pris des ammendes et du ferme pour des paroles pas plus osé. Et ce ne sont que des paroles PUTAIN.

    Le mépris avec lequel on est traité me révolte, le peu de cas qui est fait des délires skyzophrene de l'élite qui nous gouverne m'écoeur, on aura et c'est sur, des problèmes d'eau d'aire et de nourritures et ils pensent à leur putain de DRM, leur putain de société de consommation de merde leur putain de pouvoir et de priviléges qui les amnistie et protège leur excés leur mensonges et leur trahisons.

    Si tout les ghandi du monde savais qu'en étant au pouvoir ils pourrais changer tout ça, leur inaction est un sacrilège, ils auront aussi sur la conscience le sacrifice des générations futur .

    Allez tous vous faire spéculer.

  • # Et ailleurs ?

    Posté par . Évalué à 3.

    J'ai peut-être loupé les documents qui en parlent mais comment ceci est traité par nos voisins Européens dont les gouvernants se posent probablement ce genre de questions ? A-t 'on massivement des propositions liberticides ou est-ce une "exception culturelle" comme on sait si bien le faire en France ?
    • [^] # Re: Et ailleurs ?

      Posté par (page perso) . Évalué à 5.

      En Belgique, je n'ai pas entendu parler de quelque chose du genre, ils faut dire que les politiciens s'occupent déjà de faire tenir/casser le gouvernement, alors ils n'ont pas vraiment le temps de penser à autre chose.

      « Rappelez-vous toujours que si la Gestapo avait les moyens de vous faire parler, les politiciens ont, eux, les moyens de vous faire taire. » Coluche

  • # Le blog du SACD

    Posté par . Évalué à 10.

    Au cœur des préoccupations des cinéastes, la contrefaçon numérique qui détruit la valeur créative et porte atteinte à cette forme essentielle de la liberté d’expression qu’est la liberté de création.

    C'est énorme. Alors comme ça la contrefaçon numérique porte atteinte à la liberté de création? Je ne sais pas ce que ce monsieur fume, mais j'aimerai qu'il partage.
    Les gens sont libres de créer. Toujours. Partout, en tout temps et en tout lieu. Je chante une chanson pour endormir le petit cousin, mon beau-frère dessine sur un cahier, ma mère danse, mon voisin dessine des maisons. Qu'il y ait de la contrefaçon numérique ou pas.
    C'est un premier point. Absolument _rien_ ne peut empêcher la liberté de création.

    Quel est le problème alors? Le problème est simple, c'est que suite à la liberté de création, des charmants personnages appelés financiers sont arrivés. Ils se sont rendus compte que la création pouvait se vendre. Et se vendre cher. Concernant la musique, ils ont bâtis des empires financiers sur la duplication et reproduction des œuvres musicales. Or, internet a démoli leur business plan. Il est possible aujourd'hui quasiment gratuitement de dupliquer à l'infini une oeuvre musicale. Sauf que ces messieurs voient ça comme une perte énorme d'argent.

    Plusieurs points restent à débattre, comme:
    -est ce que la duplication gratuite des oeuvres nuit elles à leurs interets?
    -est ce que la duplication gratuite des oeuvres nuit elles aux interêts des artistes?
    Mais ces deux points sont immédiatement écartés. Le coupable est trouvé, il s'agit d'internet, il faut le faire payer. Le mobile, la perte financière de ses sociétés.

    Il est cynique d'essayer de chercher quelle est la valeur de nos libertés individuelles face à l'industrie du disque. N'oubliez pas, ces gens là veulent protéger _leur_ marché, ils veulent protéger _leurs_ interêts. Les artistes n'ont jamais eu besoin des majors pour créer.

    Je dis bien créer, mais les artistes doivent bien vivre. De la même manière qu'un développeur de LL doit manger à la fin du mois, un artiste ne doit pas mourir de faim.

    Les majors proposent un cadre aux artistes, en leur fournissant de quoi survivre (en les payant) et les artistes fournissent de la musique. Cette relation n'est pas figée, et je me demande qui est le plus dépendant de l'autre...

    Pour finir, je dirais qu'il est très intéressant d'imaginer un monde dans lequel les majors n'existent plus. Mais une fois de plus, ces majors veulent nous faire croire qu'elles sont essentielles, que sans elle, les artistes ne créent plus, et qu'elle disent la vérité:
    Pour sa part, la SACD défendra ses convictions en respectant celles des autres mais en n’hésitant pas, à chaque fois que cela s’avérera nécessaire, à rétablir la vérité.
    La vérité, ou leur vérité?
  • # Une honte !

    Posté par . Évalué à 5.

    "mettre l'accent sur le fait que la vie privée et la propriété intellectuelle sont toutes les deux des droits fondamentaux." - Cécile Despringre, qui assure la représentation de la SACD à Bruxelles.

    C'est fou de lire çà. Surtout quand on connait l'histoire du droit d'auteur prévus pour s'émanciper des éditeurs et non du public.

    Et la "propriété intellectuelles" est censé être constitue d'ilot de d'exception au milieu de la liberté total. C'est ce que dise les cours de droit...

    Si on parle de droit d'auteurs, il ferait mieux de remettre en cause le principe d'exclusivité qui lit auteur et éditeur. Ainsi, n'importe qui pourra vendre un auteur du moment qu'il paye les 7% de droits (ou plus par négociation). Cela serait étonnant que les éditeurs soient d'accord :)

    "La première sécurité est la liberté"

    • [^] # Re: Une honte !

      Posté par . Évalué à 4.

      C'est plutot:
      "mettre l'accent sur le fait que la vie privée et la propriété intellectuelle des multinationales et majors du disque sont toutes les deux des droits fondamentaux."

      Dans le cas contraire, alors tout auteur de code GPL aura aussi le droit à l'espionnage des systèmes informatiques pour obtenir des infractions sur le non respect de la GPL.
      De même, avec le texte ci dessus, j'estime aussi y avoir accès, car si qq le reprend dans un traitement de texte ou ailleurs, alors c'est une aussi infraction à la PI.
      Et ça m'étonnerais qu'il l'accordent...
      • [^] # Re: Une honte !

        Posté par . Évalué à 1.

        Je ne vois pas un grand problème à mettre l'Internet sous surveillance disait le représentante du GESAC

        On va donc commencer par, au hasard, Cécile D. (35 ans, mariée) :

        Cécile a étudié le droit international et européen à la Faculté de Droit de Paris, où elle obtient son diplôme de Droit économique international en 1996. En 1997, elle commence à travailler pour la SACD (l’Association française de gestion collective des droits d’auteur) en tant que responsable des affaires européennes à Bruxelles, et devient conseillère juridique de la FERA (Fédération européenne des réalisateurs de l’audiovisuel) et de l’AIDAA (Association internationale des auteurs de l’audiovisuel). En 2001, elle retourne à Paris pour y poursuivre ses activités dans le domaine des affaires européene
        ...
        En 2006, elle est nommée directrice de la FERA, une fédération regroupant 32 associations de réalisateurs issues de 28 pays européens. La FERA représente les droits des réalisateurs européens et défend l’importance culturelle des œuvres audiovisuelles, dans le but de développer un véritable espace audiovisuel européen



        Sa photo : http://www.insideout2007.com/images/stories/kaapelitehdas/th(...)
  • # Est-ce qu'ils réfléchissent vraiment ?

    Posté par . Évalué à 3.

    Bon, du coup ça conforte tout le monde ici dans sa décision d'utiliser du libre ! C'est une honte quand même qu'on en arrive à des projets de lois pareils, sacrifier la liberté du Net pour…ben pour pas grand-chose en fait ! Pour une erreur de jugement que les gros cartels ont faite sur l'évolution de la consommation ! Le pire, c'est que les gens qui ont pensé à ça n'ont absolument aucune honte à s'afficher liberticides…Moi je n'ai qu'une seule chose à dire : leur maudit pognon, qu'ils le bouffent, et qu'ils s'étouffent avec !

    S'ils ne se sont pas pendus avant, parce que ces imbéciles sont sur le point de déclencher une véritable guerre numérique : défenseurs de la vie privée contre spywares (quelle que soit la forme) légaux.

    Et puis, ces gens sont décidément très mauvais en psychée humaine : plus on dit qu'un acte est illégal, plus on focalise l'attention des gens dessus, plus ils sont nombreux à succomber. Le piratage numérique, on en a fait tout un tabac médiatique en disant que c'est pas bien, faut voir maintenant le nombre de gens qui le pratiquent régulièrement…
  • # Le blog de mr rogard

    Posté par . Évalué à 2.

    Eh bin, internet joue un role de caisse de résonnance.

    http://www.sacd.fr/blogs/rogard/?p=305#comments

    Alors que le nombre de commentaires du blog de mr Rogard oscille entre un zéro absolu et pas grand chose, son article prend 24 commentaires à l'heure d'aujourd'hui.

    Ses arguments (mais est-ce des arguments?) se font démonter.
    • [^] # Re: Le blog de mr rogard

      Posté par . Évalué à 2.

      Curieusement, en lisant les commentaires, j'ai le vague sentiment que l'on pourrait remplacer Internet par Linuxfr dans ton commentaire.
      Je vois d'ailleurs qu'il a répondu, voire qu'il propose un débat. Mais bon, vu la manière dont il a l'air de concevoir le débat :
      http://linuxfr.org//~olivn/26663.html
  • # Wargames

    Posté par . Évalué à 3.

    "Riposte graduée": on est déjà dans du vocabulaire belliqueux. Tout cela ne présage rien de bon, l'ambiance risque de salement se dégrader si on continue dans ce sens. J'en connais certains qui vont pas trop graduer la riposte si on nous bride notre liberté et notre privacy de façon trop ostentatoire.

    A terme je commence à craindre sérieusement une sorte de guerre pour le controle de l'information, et vu comment ca s'engage cette voie deviens de moins en moins de la science-fiction [1]. En tous cas je sais qu'on lachera pas l'affaire comme ca: le net c'est nous qui l'avons construit, ensemble, c'est chez nous! Pour moi ce serait presque de la légitime défense de lutter contre un mouvement visant à tout contrôler.

    [1] J'ai un peu fait fantasmer mon imagination là dessus, et j'espère que j'ai tord: https://linuxfr.org/~_p4_/23874.html
    • [^] # Re: Wargames

      Posté par . Évalué à 2.

      Super anticipation, même si ça fait peur. Où peut-on adhérer au groupe G? :)

      En tout cas, je suis entièrement d'accord avec toi, il ne faut pas laisser le net devenir ce qu'ils veulent en faire.
    • [^] # Re: Wargames

      Posté par . Évalué à 3.

      J'avais entendu la même chose à l'époque de DADVSI, moi aussi j'avais voulu y croire ... Je crains que les internautes tant qu'ils ne pourront pas bloquer de ports (autres que TCP) ou bloquer les approvisionnements en carburant ne représenteront pas un pouvoir de nuisance qui nécessite de les écouter.

      Je continuerai à me battre, mais je crains vraiment que ce ne soit que peine perdue ...

      Comme tu le dis : en «espèr[ant] que j'ai tord»
      • [^] # Re: Wargames

        Posté par . Évalué à 2.

        Détrompe toi: aujourd'hui le contrôle de l'information est un pouvoir considérable. On a notre mot à dire et le pouvoir de le faire. Et on lachera jamais l'affaire j'en suis convaincu. On sera toujours là pour défendre ce à quoi on crois, ce qu'on a crée, car c'est trop précieux pour être dévoyé.

        On a une grande responsabilité dans cette affaire: l'internet n'est-il pas un progrès fondamental pour l'humanité, au même titre que l'imprimerie voire en poussant un peu l'invention de l'écriture [1] ? Comme dit Tim Berners-Lee l'internet est seulement dans l'enfance aujourd'hui. Et nous sommes les pères, les gardiens. Le futur dépends aussi de nous. Oui, une grande responsabilité...

        [1] écriture -> externalisation de la mémoire / net -> traitement et mutualisation de la mémoire
      • [^] # Re: Wargames

        Posté par . Évalué à 2.

        Et une grève des informaticiens ? ou mieux des FAIs. C'est assez sensible nan ?
        • [^] # Re: Wargames

          Posté par (page perso) . Évalué à 9.

          Non, ils s'en moquent car les grèves touchent principalement les utilisateurs et comme ils sont un peu en dehors de la chose, ils ne vont rien comprendre et vont juste voir d'un mauvais oeil le fait de pas pouvoir faire kikoo lol sur leur msn.

          il faut prendre la situation dans l'autre sens : faire braire ceux qui prennent des libertés avec les notres. Et comme dans une guerre, un peu tous les moyens sont bons, utilisons le seul moyen qu'internet nous donne : le buzz.

          Par exemple, tu peux faire une pétition de 100 000 signatures qui ne change rien et que même les médias propagande ne relaie pas, par contre tu fais un t-shirt avec sarko tolérance zero et là le nabot monte sur ses grands chevaux et porte plainte : juste pour faire peur car la probabilité qu'il gagne est proche du zéro absolu.(dans l'état atuel des textes de lois). Ce qui semble prouver qu'il a plus peur de cette attaque d'image que de tout le reste. Nous sommes une société de l'image, pourquoi se battre sur des textes, les gens ne lisent plus.

          Ainsi monter des campagne de buzz basique mais bien ciblé :
          par exemple celle contre la fnac (l'affaire des contre-façons de CD) permet de décrédibiliser aux yeux du plublic la personne en question, et une fois décrédibilisée son projet à moins d'impact et est plus facile à combattre : il suffit de le combattre ad hominem. Ok, ce n'est pas très noble comme moyen, mais c'est la seule arme qu'il nous reste. Il y a bien dans chaque membre influent une zone d'ombre assez importante (sinon il n'aurait pas pu arriver à ce poste) pour trouver des leviers pour agir.
          On peut faire également faire la même chose avec des idées : pour les déremboursement de médicament, il suffit de séparer le groupe politique-médecin-pharmacien-laboratoire avec une campagne du style :
          si c'est pas remboursé c'est que sa soigne pas, moi j'en prend pas.
          Si sa soigne pas et que mon medecin m'en prescrit c'est que c'est un mauvais medecin.
          etc.....

          Effectivement c'est assez simpliste, mais juste assez pour être avalé par les cervaux disponibles que se préparent la boite à con : pas de raison de ne pas utiliser les même armes.

          Si cette idée interesse certains, un petit message privé pour continuer à en discuter. :-)
          • [^] # Re: Wargames

            Posté par . Évalué à 2.

            Va dire à E-bay que tu bloque leur site ou à une entreprise que ses stocks et ses commandes sont gérées à la main parce que les serveurs marche plus ...

            Ou encore à des salariés qu'ils ne seront pas payés parce que les serveurs de la banque sont nazes, tu verras si tout le monde s'en moque.

            C'est un coup à se faire détester de tout le monde par contre, en admettant que tu puisses y arriver.
          • [^] # Re: Wargames

            Posté par . Évalué à 1.

            Si sa soigne pas et que mon medecin m'en prescrit c'est que c'est un mauvais medecin.
            On n'imagine pas le nombre de placebos qui courent les rues. Enfin ce n'est pas exactement que ça ne soigne pas, ça a une même certaine efficacité mais bon...

            Par exemple : un "bête" sirop pour la toux, vs un grog bien sucré, souvent peu de différence ;-)
            • [^] # Re: Wargames

              Posté par (page perso) . Évalué à 3.

              Ok, alors pourquoi ne pas prescrire directement le grog bien sucré ?

              Un placebo n'a pas besoin d'être rémunérateur pour le pharmacien pour marcher.
              • [^] # Re: Wargames

                Posté par . Évalué à 4.

                Un placebo n'a pas besoin d'être rémunérateur pour le pharmacien pour marcher.
                Bien sur que si "c'est un médicament que j'ai acheté, bien cher en plus. Il doit forcément etre efficace".
                • [^] # Re: Wargames

                  Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                  Ok, alors si c'est un médicament efficace, qu'il soit remboursé.

                  on se mort la ... heu non en fait, c'est le serpent qui le fait.
  • # Espionnage légalisé

    Posté par . Évalué à 3.

    Le commentaire que vous vous apprêtez à lire est soumis au droit d'auteur.
    pour le lire vous devez accepter un agent de mon cru, conformément à la loi XXXYYYZZZ. Voulez vous continuer?

    Je ne sais pas s'ils sont sérieux, mais le droit d'auteur est trop répandu pour qu'un puisse faire n'importe quoi. Il ne concerne pas que l'industrie musicale.

    Une telle loi revient simplement à légaliser l'espionnage, non seulement par les grandes entreprises vers leurs clients, mais encore de toute personne ayant à défendre le droit d'auteur ou un droit voisin .... code informatique, blog, livres mais aussi droit à l'image, par exemple.

    Qui n'aurait pas envie de vérifier si par hasard le patron de la SACD n'a pas des photos de soi volées? [Et lui prendre son numéro de carte bancaire, en toute légalité]
    • [^] # Re: Espionnage légalisé

      Posté par . Évalué à 6.

      Suite au DMCA, de nombreux abus on vu le jour.

      Ford a demande a un blog de retirer des documents internes comprometant concernant le defaut d'une voiture, sous pretexte aue le site devait avoir casser un DRM pour pouvoir le lire.

      Il y a eu les memes menaces sur le site xenu.org de la part d'une secte qui a reussi a interdire a google d'indexer les pages internes en utilisant le meme pretexte.

      En gros des que quelqu'un pense qu'une autre personne a enfreind son droit d'auteur, il gagne le droit de l'espionner avec un spyware. La police dans ses reves les plus fou, n'avait jamais ose rever a ca.

      "La première sécurité est la liberté"

  • # Quid de la créativité des pirates ?

    Posté par . Évalué à 2.

    Aucun verrou/système de protection n'est inviolable a-t-on coutume de dire ...

    Si la loi impose au FAI d'installer ce type de mouchard sur les boxs et autres modems, cela n'empéchera pas les connexions sécurisés. Dés l'instant qu'un port est ouvert et qu'une connexion entre 2 machines via le réseau est possible, le transfert de données est possible. Il suffit ensuite d'encapsuler des données cryptés dans le protocole standard. Rien qu'avec du SSL, ca ralenti vraiment les possibilités de décryptage ... Ca augmente d'autant le temps de décodage et donc d'identification de la preuve. Ca augmente également les coûts engagés par l'autorité.

    Mon raisonnement est peut être faut, si il y a des experts dans la salle, je les invites alors à m'expliquer en quoi je fais erreur.

    Je suis vraiment en colère quand je vois ce type de projet de loi qui est liberticide et dangereux, mais je ne peux m'empêcher de me penser que le seul véritable moyen d'empêcher les téléchargements, c'est de couper purement et simplement le net :) Sinon il y aura toujours des contournements techniques possibles.

    C'était juste mon avis :)
    • [^] # Re: Quid de la créativité des pirates ?

      Posté par . Évalué à 1.

      mais je ne peux m'empêcher de me penser que le seul véritable moyen d'empêcher les téléchargements, c'est de couper purement et simplement le net
      Peut etre que le téléchargement seront évité comme ça (et en fait non : réseau privé, réseau mesh , ...)
      mais en tout ca ca évitera pas la contrefaçon, qui existait avant le net, et existera après aussi
    • [^] # Re: Quid de la créativité des pirates ?

      Posté par . Évalué à 10.

      Je ne crois pas que le probleme soit la possibilite de contournement technique, par des reseaux prives et chiffres.

      Ca a vrai dire, ils s'en foutent dans une certaine limite.

      Le vrai enjeu ce sont les reseaux d'echanges ouverts, c'est l'utilisation d'outils simples, rependus, qui permettent l'appropriation par les citoyens de biens culturels.
      Pour repondre a un commentaire plus haut, sans remettre en cause du tout l'interet des licences libres, reduire sa pratique culturelle au seul art libre va aussi un peu dans ce sens.

      Le but, au contraire, c'est de promouvoir l'echange culturel libre, par tous les moyens possibles techniquement, et d'adapter le droit d'auteur et les moyens de remuneration, de promotion, des artistes a cette evolution fondamentale qu'est la revolution informationnelle, qui fait qu'aujourd'hui le cout de reproduction de certaines oeuvres est proche de zero.

      Seulement voila, ca fait peur a certains, et ceux-la sont puissants.
      Effectivement, les maisons de disques sont appelees en toute logique a evoluer fondamentalement ou a disparaitre, a ceci pres que ce sont des lobbies puissants.
      A ceci pres aussi certains acteurs d'Internet ont un certain interet economique a conclure des accord avec eux, parce qu'au final, le libre echange culturel sur Internet est un frein au developpement de services qui sont aujourd'hui au coeur de leur business model...

      Dans l'histoire, les vrais perdants ce ne seront pas les citoyens, ce seront les majors, des chaines de vente de produits culturels, et certains ISP, concilies par les pouvoirs publics, en faveur de leurs interets communs.

      Pour bien comprendre ce qui est en train de se jouer, il me semble important de cerner qu'il y a la opposition fondamentale entre les interets du plus grand nombre (citoyens, majorite des artistes), et ceux d'une puissante minorite.
      Il faudra bien comprendre que ceux la n'en ont rien a faire d'un acces a la culture democratise, que ce qu'ils cherchent c'est le maintien de leur business, a tout prix, et que cela passe effectivement par la creation artificielle de la rarete (DRM), et les moyens de la maintenir (mettre dans l'illegalite toutes les plateformes d'echanges hors celles de ces messieurs est un moyen, l'usage des DRM devenant pour le coup moins important, et pouvant d'ailleurs etr retabli plus tard, une fois le marche captif).

      Alors apres, oui, une minorite de geeks pourra toujours s'en sortir, on pourra toujours developper des reseaux d'echanges anonymises (type freenet), mais ca a un prix: la perte de l'acces simplifie au plus grand nombre. Et la, on sera passe a cote de quelque chose...

      PS: Et puis a terme, si reellement ces ouils deviennent dangereux, il y a aussi tout simplement la possibilite d'interdir leur utilisation, la on rentre dans un jeu du chat et de la souris technique pour camoufler les flux, et encore une fois, ceux qui sont le plus touches ce ne seront pas les geeks, mais le plus grand nombre, qui n'y comprends rien, si ce n'est les risques.
      Risque qui, n'en dontons pas, serons bien mediatises comme il faut pour induire le sentiment d'insecurite necessaire, tout en mettant tranquillement en place une domination psychologique de leurs interets (exemple: l'usage du terme "propriete intellectuelle" est deja une victoire de ce cote la, une idee ca n'appartient a personne. A la limite, ce qui peut appartenir c'est la mise en application de l'idee, pendant un temps donne, a condition que cette application soit publique, c'est la base du systeme de brevets).
      • [^] # Re: Quid de la créativité des pirates ?

        Posté par . Évalué à 2.

        Ouais, alors la relecture ca ne doit pas suffir.

        Pour repondre a un commentaire plus haut, sans remettre en cause du tout l'interet des licences libres, reduire sa pratique culturelle au seul art libre va aussi un peu dans ce sens.
        -> plutot dans le sens contraire (ou dans le sens de la reduction de l'offre culturelle)

        Dans l'histoire, les vrais *gagnants* ce ne seront pas les citoyens, ce seront les majors, des chaines de vente de produits culturels, et certains ISP, concilies par les pouvoirs publics, en faveur de leurs interets communs.
        • [^] # Re: Quid de la créativité des pirates ?

          Posté par (page perso) . Évalué à 2.

          Moi j'aimerais bien rencontré le gars qui à déjà vu tout ce qu'il y a à voir dans le domaine de l'art libre, ce qui inclus le domaine public.

          Si tout le public demande des œuvres sous licence libre, le gagant sera le public.

          Réduire sa pratique culturelle aux seuls œuvres qui passent en boucle à la radio et aux programmes qui passent à la télé voila qui est vraiment limité. Sans compter le fait que quand on dit «pratique» culturel dans ces cas là, cela sous-entends «contemplation passive».
          • [^] # Re: Quid de la créativité des pirates ?

            Posté par . Évalué à 2.

            Je ne crois pas que ce soit la question :)

            Si on prends l'exemple du cinema, il y a une quantite de films qui sont des chefs d'oeuvre et qui ne sont pas libre pour autant.

            Meme chose pour les livres, la musique, etc...

            La vraie question est elle de se priver de cette part ci de la culture, ou alors d'organiser un acces simplifie a l'ensemble des oeuvres culturelles ? (libre compris, ce qui, au passage, est loin d'etre le cas aujourd'hui)
            Et l'organisation de cet acces simplifie, et democratise pour y inclure aussi des oeuvres libres, necessite de reflechir a de nouveaux moyens de financement et de promotion des biens culturels, a des annees lumieres de ce texte de loi.
  • # Il faut se rapprocher des FAI

    Posté par . Évalué à 4.

    Il faut faire pression sur les députés, mais aussi sur les fournisseurs d'accès, car il semble plus facile d'imposer un spyware sur leurs équipements que sur les PCs individuels.

    Il faut exiger des FAI:

    - des modems libres, qui tournent avec des logiciels libres et obtenir les sources, la possibilité de les mettre à jour...
    - l'obligation de publier les filtres mis en place sur leurs réseaux.
  • # Idée, utopie ou les deux ?

    Posté par (page perso) . Évalué à 6.

    Je n'ai pas pu pertinenter (presque) tout le monde ici mais j'en avais bien envie.
    Je vais essayer de développer ce que j'ai pu penser en lisant les commentaires ..
    [Edit: entre mon début de rédaction hier soir avec le gros orage et la publication du commentaire cet aprèm, il y a des commentaires qui recoupent pas mal de choses de ce que j'ai écrit]

    --- Le problème ---
    Pour faire bouger les choses, il faut une grosse action, voire une très grosse, parce qu'il n'y a pas que les problèmes de riposte graduée actuellement en france, mais celui des taxes, des prix, des avantages de plus en plus importants pour les plus riches etc,
    Il me semble que c'est dans cette dépêche que ça parle de révolution/guerre ou de couper des têtes:
    Je ne suis pas d'accord, il est à mon avis tout à fait possible de faire une révolution "orange" je crois qu'elle a été surnommée comme cela, quand ils ont dégagé un dirigeant dans un pays de l'Est (désolé pour les approximations), un gros changement totalement pacifique.
    Ce serait idéal de reproduire la chose en France, montrer que le peuple a vraiment envie que ça change sans avoir besoin de tout foutre en l'air pour devoir finalement tout reconstruire ensuite puisque ce ne sont pas "eux" qui paient.

    --- Une base de départ pour la solution ---
    Pour cela, il faut rassembler, rassembler 'tout' le monde et il faut trouver une solution pour cela parce que c'est peut être la tâche la plus dure; Un tuteur de stage avec qui j'ai travaillé et que j'ai trouvé plein de raison disait qu'ils (les gouvernements successifs) faisaient tout pour séparer les besoins des gens et ainsi éviter qu'ils ne s'associent dans une action collective.
    Sans même aller vérifier vous savez que si vous parlez d'un rassemblement général sur un forum sur lequel vous allez régulièrement (et je m'attends à avoir ce genre de remarques ici) on vous dira: "Mais personne ne suivra, ça sert à rien d'essayer, etc. etc."
    Mais je pense que SI justement il faut essayer et trouver les bonnes façons de s'y prendre, établir un discours carré et bien ficelé qui provoquera l'envie chez plein de gens de participer au mouvement de ras-le-bol.
    L'envie est là, mais tout le monde se dit qu'il sera seul dans son coin et que ça ne sert à rien. Alors ça râle par profession, les pêcheurs, les routiers .. les scolaires ..
    Mais ça ne montre pas que ce ne sont pas seulement les professionnels qui en ont ras le bol, mais tout le monde.

    --- Les moyens ---
    Nous avons des moyens techniques pas encore trop contrôlés qui devraient nous permettre de communiquer et d'établir quelque chose de solide à condition d'y croire.
    - Par le web: il y a tous les habitués, les vieux routards du net qui lisent et s'informent avec, il n'y aura aucun mal à les joindre.
    Les autres viendrons s'informer quand on leur aura montré que c'est un excellent moyen de communication. Il y a énormément de techniciens qui sont en contact avec le "grand public" (j'en fais partie) ils peuvent servir d'interface pour expliquer tout ça, la réfléxion qui se met en place, les projets et ces néophytes viendront probablement rejoindre les groupes de discussions pour participer ensuite.

    - La télé: Ce n'est pas un médium pratique, cela coûte cher et pour pouvoir y faire passer un message c'est très surveillé, mais c'est un médium qui touche encore plus de monde, des plus jeunes aux plus vieux. Y avoir ses entrées serait un plus non négligeable.

    - Par l'IRL: Même si ce n'est pas aisé, il devrait être possible d'organiser des conférences de plus en plus grandes pour informer.

    --- L'action ---
    Là je n'ai pas vraiment d'idée à part qu'il faut trouver des actions qui gênent sérieusement les actions du gouvernement et pas celles de la population. Bref il faut y réfléchir et il y a surement des personnes mieux calées que moi ici pour imaginer quelque chose.
    L'idée serait un peu un 'putch du peuple' d'obliger le gouvernement actuel à déguerpir (oui j'y vais franco :p ) sans pour autant couper des têtes ^_^ (au pire, qu'ils restent mais changent complètement de façon de gouverner... quoi ? impossible ? alors qu'ils dégagent :D)

    --- La finalité, la meilleure/pire utopie ---
    J'hésite franchement à parler de cette idée qui me trotte dans la tête depuis quelques mois mais c'est l'occasion:
    Changer le principe même du gouvernement, les deux précédentes élections nous ont prouvé que ça ne convient plus trop. Que ça correspond rarement au choix des gens parce que ce sont toujours des "nantis" qui gouvernent, des gens qui ne sont plus dans la vie réelle depuis longtemps.
    Il faudrait redonner un sens au mot démocratie, que le gouvernement ne soit plus composé que de personnes du peuple, de tout bords et qu'ils constituent des ministères selon leur spécialité: Ecologie, Economie, Emploi, Transports, Education, "Nouvelles" technologies, ...
    Avec un ou plusieurs coordinateurs afin que ça ne parte pas dans tous les sens, qui dirigeront le sujet de réflexion jusqu'à ce que le problème du domaine en question soit réglé. Et un représentant unique devant les autres pays, parce qu'il est évidemment impossible de déplacer tout le monde pour les visites officielles :D
    Avec un roulement établi par périodes fixes de je ne sais combien de mois/années. Et un vote démocratique pour savoir qui reste, qui s'en va, qui rejoint le gouvernement.
    Beaucoup d'idées lachées en vrac et auquelles il faudrait surement apporter des modifications, c'est le but, en discuter pour améliorer.

    --- L'inspiration ---
    Je ne revendique aucun courant politique (au contraire, j'espère en être assez loin!) j'ai juste repris des principes très simples que j'adore:
    - Le fonctionnement du monde du libre: le fait d'avoir une communauté complète autour des développeurs qui propose, demande de corriger, d'améliorer, qui adule ou ignore des logiciels.
    Tout cela appliqué à la vie politique d'un pays
    - Le peuple des connecteurs, de Thierry Crouzet http://www.amazon.fr/peuple-connecteurs-n%C3%A9tudient-trava(...)
    Il explique et décortique le fonctionnement des gens sur le web, qui est en fait très très similaire à celui des logiciels libres: C'est une autorégulation par la masse, une décentralisation complète du pouvoir qui évite bien des problèmes (et en pose d'autres évidemment)
    Une lecture que je conseille ;)

    --- Ce qu'il faudrait ---
    En parler, y réfléchir sérieusement et sans flamewar, avec toutes les compétences et connaissances qu'il y a ici et ailleurs sur le web on peut imaginer beaucoup de choses, imaginer en grande partie des problèmes que cela peut rencontrer et y trouver des solutions avant.

    --- Et si ce n'était que des conneries ---
    Cela vous aura fait au moins un peu de lecture, une occasion de plus de mouler :p
    • [^] # Re: Idée, utopie ou les deux ?

      Posté par (page perso) . Évalué à 2.

      Mais personne ne suivra, ça sert à rien d'essayer, etc. etc. :-)


      ~~~~> [ ]
    • [^] # Re: Idée, utopie ou les deux ?

      Posté par (page perso) . Évalué à 2.

      C'est tout ce que ça vous inspire ? ^_^

      (J'ai même oublié de parler des journaux papiers comme médium de communication, mais bon comme je l'ai dit, toutes les idées sont à creuser)
    • [^] # Re: Idée, utopie ou les deux ?

      Posté par . Évalué à 2.

      Merci beaucoup!
      Je ne suis donc pas le seul.

      Il y a quelques temps que je m'amuse à ré-inventer (uniquement en parole, et autour d'un verre, de préférence) la politique au travers du libre, à tenter de voir cela comme un "système distribué".

      Je suis convaincu que la majorité de mes contemporains sont des gens raisonnables, qu'il ne veulent qu'une chose: vivre en paix! ("Quand les cons sont braves, ce n'est pas très grave"[1]) Que si la folie douce qui nous entoure se transforme en boucherie, c'est parce que l'on donne trop d'importance à des gens qui, au fond, ne sont pas plus méchants que les autres.

      Je commence seulement à apprendre à vivre en "groupe". Quand je vois les difficultés que pose la vie en couple, la vie entre collèges, je me demande comment croire que l'on peut gouverner un pays. Ils ne sont pas incompétents, pour moi, ils sont déborder! Ce n'est pas humainement possible, et ne croyant pas en dieu, il me faut autre chose.

      Cette autre chose, je le vois bien dans un système "local". Il serait tellement simple pour la populace française, qui à peine remis de la découverte de la faille introduite dans SSL par debian apprend qu'en Birmanie le pouvoir bloque l'aide humanitaire, de partir, par dégoût, sans payer sa bière. Ils ne le font pas (ou très peu). J'y vois une règle "local": Vivre en paix, encore une fois.

      Seulement, cela me paraît impossible. Quand on connaît la solution distribuée d'un problème informatique, elle semble simple. Mais que si je n'ai que le problème, sans la solution, cela paraît insolvable. Appliqué à l'homme, je ne vois pas la solution: Car je suis con! Lorsque je cherche quelque chose sur internet, je privilégie les sites du même avis que le mien en (pré)jugeant les autres comme étant un ramassis de conneries. Sans méchanceté, par ma simple bêtise (de cambrai), je viol mes propres espérances. Appliqué à un groupe, ce n'est plus du viol, c'est un véritable gangbang. Ces règles "local" existent, selon moi, mais il faut encore les trouver (et convaincre, et éduquer, et...).

      En tout cas, merci pour le livre. Amazon devrait me livrer dans quelques jours le livre de Thierry Crouzet, pour le prix de ces quelques bières.

      [1] Jean Bertola, Quand les cons sont braves

      Marc

      • [^] # Re: Idée, utopie ou les deux ?

        Posté par (page perso) . Évalué à 3.

        Je n'ai pas tout compris ton délire, mis à part qu'apparement tu imagines des solutions politiques mais que tu n'y crois pas.
        A quoi cela sert-il d'y penser alors ? Si tu les imagines, c'est qu'au fond tu y crois.. non ?
  • # un logiciel espion tournerait sur mon PC

    Posté par . Évalué à 3.

    Et ils voudraient en plus que je saisisse mon N° de carte bleue pour acheter leur disques alors que ledit espion tourne ?

    Pareil pour la consultation des compte en banques, pas avec ce logiciel...

    Et que diront les jeux en ligne auxquels je joue si un petit malin analyse le trafic ? ( pour les plus gentils c'est juste un kick )

    Quel sera l'impact sur les performance de mon PC si tout ce que je fait doit être analyser ( déjà qu'il tient à peine la charge )

    Et pour finir, comment les anti virus / anti spyware vont le traiter ?
    Si ils commencent à avoir une whiteliste, j'attends le jour où les virus s'en serviront...

    Bref, tout ça pour dire que non y a pas moyen de foutre ce truc sur mon PC.

    Il ne faut pas décorner les boeufs avant d'avoir semé le vent

  • # Salauds

    Posté par . Évalué à -1.

    Si l'espiogiciel est pour le PC, il pourront se foutre la **** dans le Q avant que je l'installe .
    Sinon, il détectera pas Freenet .
    Dans tous les cas, il servira qu'à ralentir l'Internet français .
  • # Je ne comprends pas

    Posté par . Évalué à 2.

    Un espion, des filtres, oui c'est bien beau, mais comment ça marche ?
    On est quasiment sur que ces solutions se trouveront sur les équipements des FAI, mais comment ça marche ?
    Ils vont stocker toutes les musiques (et les jeux et les films ?) sur un équipement et comparer chaque paquet envoyé par un internaute avec tous les fichiers culturels qui existent ? (en gros, 5heures par paquet avec des super calculateurs (chiffre au pif)). En plus, quoi de plus facile que de contourner ca ? Ok, il y a les échanges cryptés, mais il y a aussi tout simplement la solution de compresser les données, puis pourquoi pas avec les musiques d'ajouter une piste vide ou quelque chose du genre (je sais pas comment sont organisés les fichiers musicaux) ... Ou encore plus simple, utiliser du ogg qui doit, en étant envoyé, présenter des paquets bien différents de ceux envoyés en mp3 ...

    Bref, c'est comme les radars automatiques avec les gros panneaux attention radar, il n'y a que les pigeons pour se faire plumer ... Ou alors mon hypothèse est fausse ...
    • [^] # Re: Je ne comprends pas

      Posté par (page perso) . Évalué à 3.


      On est quasiment sur que ces solutions se trouver ont sur les équipements des FAI, mais comment ça marche ?


      Pas forcément : Ils peuvent être installés sur la machine du client, via le fameux "kit de connexion" que fournit le FAI sur un CD. Leskits déjà installés peuvent très facilement se mettre à jour, ou bénéficier de la mise à jour de, par exemple, l'antivirus, pour installer un soft de filtrage.

      A partir de là, on peut imaginer un soft de filtrage qui ferait ceci :
      - le soft observe quelles sont les applications qui ont des ports ouverts. Sur Linux, ce serait l'équivalent de la commande "netstat -taupn"
      - il regarde quels sont les fichiers ouverts par ces applications (sous Windows, un soft fait cela : filemon). Pour chaque fichier correspondant à un certains critères (*.mp3, *.avi, *.zip, etc...), il créé une signature du fichier et l'envoie à un serveur de tutelle
      - si le serveur ne connait pas cette signature, il peut aussi demander au soft de filtrage de récupérer un morceau du fichier, et de le lui envoyer. Un humain, ou d'autres logiciels d'analyse sur le serveur, pourrons analyser ce contenu, et voir si il est sous copyright, ou non
      - a partir de là, le serveur peut décider si oui ou non, il y a utilisation d'un soft de P2P pour du partage de fichier sous copyright.
      • [^] # Re: Je ne comprends pas

        Posté par . Évalué à 3.

        En gros ça reviendrait à légaliser le cheval de troie (remarque, avec Dadsvi ...) ... J'y crois que moyennement (voire pas du tout)...

        Les maisons de disque auraient trop peur que ça soit supprimé des ordinateurs des méchants pirates, alors que tu ne peux pas te débarrasser des trucs sur les équipements FAI ...
        • [^] # Re: Je ne comprends pas

          Posté par . Évalué à 3.

          Si j'ai bien compris, l'installation du logiciel se fera bénévolement ( hem ! )
          Et dans le cas de la lettre/mail/coupure d'accès, tu pourra protester en disant

          « Mais je l'ai installé votre **** de filtre »

          Bon pour la suite des évènements, je ne sais pas ce qu'il se passe :
          * Ils demandent les logs du truc ( haha )
          * Ils font une perqui et choppe tout ce qui se rapproche de près ou de loin à un PC/MAC/Consoles et trouve que sur ta DS qui se connecte en wifi au net tu n'as pas installé ledit logiciel et donc que tu es coupable ( attention ça va trancher chérie )
          * Autre

          Bon vu le temps de la procédure et de tout le reste, vaut mieux demander à ta femme/copine de souscrire à un nouvel abonnement et laisser tomber...

          PS: sur mon routeur sur lequel j'aurais installé leur truc, c'est lui le point d'accès est ce qu'il suffira de mettre leur truc dessus et dire « j'ai fait de mon mieux m'sieu!»

          Il ne faut pas décorner les boeufs avant d'avoir semé le vent

          • [^] # Re: Je ne comprends pas

            Posté par . Évalué à 2.

            Ils font une perqui et choppe tout ce qui se rapproche de près ou de loin à un PC/MAC/Consoles
            Assez peu de chance... Tu te rend compte il faudrai déposer une plainte et demander à la *vrai* (question de point de vue) justice de faire une enquête.
            Ca va pas du tout!
            Non, dans 3 ans, ils vont dire "c'est que des méchants pirates qui virent nos logiciels pour donner à manger aux pauvres artistes. On demande une extension des droits, prenant en compte une autorisation pour procéder à des perquisitions et des fouilles corporels (au cas ou ils se cachent des clés usb sur/dans le corps!)".
  • # Vous avez peur de quoi ?

    Posté par . Évalué à 9.

    « Je ne vois pas un grand problème à mettre l'Internet sous surveillance ; on doit pouvoir soit filtrer, soit disposer d'une sorte d'alarme qui indiquerait que telle adresse IP fait quelque chose d'illicite. »


    Quand je lis ça, je me dis qu'un tel projet va être mené à la française comme il se doit :

    Y a les decideurs qui ont matté un episode des experts le soir d'avant et qui ont eu , dans leur grandeur, l'idée d'avoir un ecran qui flash rouge quand un gars va se télécharger le dernier indianna jones ou les episodes de stargate. Et qu'en plus, t'auras dans la seconde le nom du gars et même son adresse.
    Ils vont faire leurs reunions et partir dans leur delire.

    Les quelques techos payés une misère seront prevenus un jour avant la mise en place du projet et pour analyzer tout le traffic qui passe, y aura en tout et pour tout 4 celerons 466 qui se trouvaient dans un coin.

    Et bien sûr, on dira que si ça marche pas, c'est de la faute de l'informatique ^^.


    Moi perso, pas d'inquietude.

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.