La plate‑forme de virtualisation XCP‑ng rejoint le projet Xen dans la Fondation Linux

Posté par  . Édité par Davy Defaud et Benoît Sibaud. Modéré par Xavier Teyssier. Licence CC By‑SA.
24
30
jan.
2020
Virtualisation

Le projet libre XCP‑ng est désormais une solution incubée par le projet Xen au sein de la Fondation Linux et devient, de facto, la distribution clé en main pour les utilisateurs de Xen.

Logo XCP‑ng

XCP‑ng est un projet de plate‑forme de virtualisation permettant de déployer des infrastructures de Machines Virtuelles. La plate‑forme est basée sur l’hyperviseur Xen et embarque l’API Xen (XAPI), un autre projet hébergé également au sein de la Fondation Linux.

XCP‑ng est né en 2018, à la suite d’une campagne Kickstarter et d’une divergence (fork) de la solution Citrix Hypervisor, dont le code est de moins en moins libre.

Pourquoi rejoindre le projet Xen ?

Rejoindre le projet Xen est un moyen pour l’équipe de XCP‑ng de créer un lien entre la communauté d’utilisateurs et la communauté de développeurs. En devenant la distribution par défaut et clé en main pour les utilisateurs qui veulent rejoindre l’écosystème Xen, XCP‑ng fournit un point d’entrée et d’échanges entre les acteurs.

D’un autre côté, le projet XCP‑ng souhaite réaffirmer son engagement vis‑à‑vis de la communauté d’utilisateurs Open Source. Ainsi, faire héberger le projet XCP‑ng au sein de la fondation Linux, comme un projet incubé par Xen, est également une façon de garantir que le projet gardera le bon cap en matière de politique Open Source et de gouvernance.

Ce qui va changer

XCP‑ng va continuer à se développer et à s’enrichir de nouvelles fonctionnalités de la même façon qu’aujourd’hui. Les investissements engagés par le biais du concours innovation vont se poursuivre et l’équipe va s’enrichir de six nouveaux développeurs dédiés dans le courant de l’année 2020. En dehors de quelques ajustements pratiques administratifs (comme la labellisation des commits), rien ne changera d’un point de vue utilisateur en ce qui concerne l’accessibilité aux dépôts GitHub du projet.

En revanche, il faudra compter à l’avenir sur une implication plus forte au sein du projet Xen lui‑même de la part des équipes XCP‑ng. L’équipe a pour objectif de faire le lien entre les demandes des utilisateurs et les développeurs du projet Xen, de rentrer dans les discussions liées à l’avenir de l’hyperviseur, mais aussi de contribuer activement au code de l’hyperviseur ainsi que de participer activement aux événements initiés autour du projet Xen ou de la Fondation Linux.

Rencontrez les équipes XCP‑ng et Xen durant le FOSDEM

Le FOSDEM se tient ce week‑end à Bruxelles (les 1er et 2 février) et les équipes XCP‑ng et Xen partagerons un stand sur place. Une bonne opportunité pour rencontrer et discuter avec les développeurs des deux projets. Les informations pratiques sur l’événement sont disponibles sur ce blogpost officiel.

Aller plus loin

  • # Debian

    Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 4.

    Une probabilité de voir XCP‑ng packagé un jour sur Debian et dérivé (Ubuntu) ? De mémoire, cela ne fonctionnait que sur base rpm.

    • [^] # Re: Debian

      Posté par  . Évalué à 5.

      Salut,

      XCP-ng est une distro, au même titre que Debian ou CentOS. Donc j'imagine que la question c'est plus de « porter » la XAPI -et la version de Xen qui va bien- sur Debian. C'est un très gros travail, qui n'est pas spécialement réclamé et donc pas une priorité (surtout vu le travail colossal que ça représente).

      Cependant, on est à même d'aider des initiatives allant dans ce sens :)

      • [^] # Re: Debian

        Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 2.

        XCP-ng est une distro, au même titre que Debian ou CentOS.

        Oui mais une distro, c'est un ensemble de paquet homogène qu'on maintient. Si on pars de zéro, c'est un sacré boulot. Si on maintient une suite de N paquets au dessus de Debian, c'est bien plus raisonnable…

        • [^] # Re: Debian

          Posté par  . Évalué à 2.

          Je pourrai demander la liste des paquets, des versions précises de telle ou telle bibliothèque pour que ça marche, mais je pense que le résultat serai tout simplement gigantesque.

          On ne se rend pas trop compte, mais déjà il y a un gros boulot par rapport à une CentOS, alors avec une Debian…

          Comme je disais, toute initiative est bienvenue, et j'aimerai avoir tort ;)

          • [^] # Re: Debian

            Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 2.

            Finalement, cela n'a pas l'air beaucoup plus simple à maintenir qu'OpenStack ;-)

            • [^] # Re: Debian

              Posté par  . Évalué à 1.

              Maintenir des paquets/une distro et installer/maintenir en tant qu'utilisateur final n'a absolument rien à voir… Le but c'est justement que ça soit simple pour l'utilisateur.

  • # OCaml dans l'industrie

    Posté par  . Évalué à 5.

    Fun fact: une partie importante des composants de Xen et XCP-NG est codée dans mon langage fonctionnel préféré, OCaml. Ça se voit par exemple dans la liste des sous-dépôts xapi-project, qui est une partie des projets Xen et XCP-ng.

    Ça reste une niche mais il y a d'autres gens qui font de la programmation système en OCaml, par exemple Richard Jones chez Red Hat, et les gens du projet Mirage OS (qui ont écrit récemment, par exemple, un serveur DNS qui tourne sur un hyperviseur, avec une codebase système presque purement en OCaml).

    • [^] # Re: OCaml dans l'industrie

      Posté par  . Évalué à 5.

      Alors pour info, on recherche des devs qui maîtrisent OCaml: :)

      Faut pas hésiter à prendre contact avec nous via le formulaire du site : https://vates.fr/#contact

      • [^] # Re: OCaml dans l'industrie

        Posté par  . Évalué à 5.

        Les deux questions clés:
        - Vous acceptez le télétravail ? (partiel ?)
        - C'est quoi votre fourchette de salaire à l'embauche à la sortie d'un M2 ?

        Est-ce que vous avez des offres de stage qui pourraient intéresser des étudiants d'un Master pro ? Vous êtes en contact avec des centres de formation à Grenoble (Ensimag/Verimag par exemple) ?

        • [^] # Re: OCaml dans l'industrie

          Posté par  . Évalué à 3.

          1. Oui, de 0 à 100%.
          2. Pas facile de répondre comme ça, parce que ça dépend vachement du profil. Tu peux nous envoyer un email sur contact at xcp-ng dot com ?
          3. On offre des stages, des thèses CIFR, de l'alternance et bien entendu on recrute directement en CDI aussi (et/ou à la fin des stages/thèses).
          4. On est pour l'instant plus en contact avec le Master SAR à Paris, mais hier j'ai commencé à discuter avec des gens de Verimag d'ailleurs.
  • # Comparer avec Proxmox

    Posté par  . Évalué à 4.

    Depuis le temps que qemu/kvm se développe, je suis curieux des différences aujourd'hui entre ces deux solutions?

    -> vitesse?
    -> sécurité?
    -> haute disponibilité?

    ⚓ À g'Auch TOUTE! http://afdgauch.online.fr

    • [^] # Re: Comparer avec Proxmox

      Posté par  . Évalué à 7.

      Disons que c'est un peu différent, même si ça se ressemble sur le service rendu.

      En très gros (donc simplification très forte, avec KVM):

      • Xen est plus axé isolation/sécurité par design, du fait de son origine aussi
      • Cette sécurité fait que la perf par VM en terme de storage est meilleure sur un KVM (en IOPS sur des petits fichiers, à hardware équivalent). En global ça s'équivaut (plusieurs VMs). D'où le fait qu'on bosse pas mal sur ces problématiques pour avoir le meilleur des deux mondes dans XCP-ng (sécu/isolation ET perfs).
      • Il n'y a pas réellement « un » KVM en terme d'utilisation finale, ça dépend beaucoup dans quoi c'est intégré (Proxmox, oVirt, « à la main » etc.). XCP-ng devient la distro "standard" (en tout cas c'est le but) pour Xen, avec une API très complète, et des outils de managements poussés qui restent simple d'utilisation. Disons pas autant de features qu'un OpenStack, mais aussi un déploiement bien bien bien plus simple (XCP-ng+Xen Orchestra). Donc il y a une volonté d'unifier l'écosystème Xen pour la virtu serveur, vs l'écosystème un peu fragmenté côté KVM.
      • En HA, c'est plus la toolstack qui a de l'importance, donc difficile à dire sans comparer des solutions entre elles (donc c'est hors champs de KVM/Xen directement).

      À noter qu'on a du XCP-ng en production chez des très gros (+1000 machines physiques), dans des domaines variés.

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n’en sommes pas responsables.