Journal De la possibilité de décentralisation de la gestion des noms de domaine

Posté par  (site Web personnel) . Licence CC By‑SA.
11
21
jan.
2012

Cette affaire Megaupload vient de me faire rappeler un chose que j'avais lu il y a de ça un petit moment.
(Encore un billet sur MU ! Non, je vous rassure, je n'en parle que dans l'introduction)

La seule chose qui reste encore aujourd'hui fondamentalement centralisée dans Internet, c'est la gestion des noms de domaines de premier niveau (les extensions .com, .fr, .org…), qui ne dépendent que d'un seul organisme, privé, américain : l'ICANN.
On voit ce que cela peut donner, (…)

Forum général.général SSH et enregistrements DNS SRV

Posté par  .
Étiquettes :
3
7
jan.
2012

Salut,

Lorsque l'on veut mettre en place un gestionnaire de code source (SCM), celui-ci est le plus souvent accompagné d'un accès par le Web en HTTP. Si l'on prend le cas de Git, ceci implique donc d'installer sur un même serveur Git, OpenSSH, Gitolite, un serveur Web, ... Si l'on possède déjà un serveur Web, on serait tenter d'installer le tout sur ce dernier.

Les pricinpes de sécurité veulent que l'on installe qu'un type de service par serveur. De plus, (…)

Forum général.général owncloud et freebox

Posté par  .
Étiquettes :
3
3
nov.
2011

Bonjour à tous,
J'essaye en ce momment d'utiliser owncloud
Je l'ai installé sur mon pc (ubuntu 11.10), en local (adresse http://127.0.0.1/files/index.php) cela marche bien.
Il se trouve sous /var/www/owncloud/ (il ne devrait pas être directement sous var/www/ ?)
Mais j'aimerais pouvoir y accéder depuis internet (je bouge pas mal).
Seulement je coince, je n'y connais rien, et j'ai essayé depuis un autre réseau.

Je suis abonné à Free, j'ai une freebox V5 en mode routeur.
J'ai créé un nom (…)

Unix.org, propriété privée?

Posté par  . Édité par Benoît Sibaud. Modéré par Benoît Sibaud.
0
18
juil.
2002
Justice
Le propriétaire des marques Unix, la société X/open, emploie les grands moyens pour récupérer les noms de domaines unix.com, unix.net et unix.org. Première victoire le 24 juin avec la décision de transfert obtenue grâce à l’OMPI.
Le « cybersquatteur », puisqu’il faut bien l’appeler comme ça, comptait monter un site de nouvelles sur le monde Unix, OS et logiciels. Mauvaise idée de penser que le terme Unix était générique et d’utilisation libre !
A suivre les décisions sur unix.com notamment, puisqu’il existe à cette adresse un site d’infos sur le monde unix et linux.
Du bon usage des armes de la propriété intellectuelle !
Un peu troublant…

Étendre l'arbitrage des noms de domaine

Posté par  (site Web personnel) . Modéré par Fabien Penso.
Étiquettes :
0
3
sept.
2001
Internet
Selon l'AFP (repris par Yahoo), l'OMPI, qui est une agence de l'ONU propose d'étendre la protection autour des noms de domaines au-delà des marques, comme les noms de pays, de lieux géographiques et de noms de famille.
Par la même, trois solutions sont proposés:
- L'autorégulation (vous y croyez ?)
- Gestion étendue par l'ICANN
- Un traité international (ce qui impose un débat à l'ONU, donc une longue gestation).

Déposez-vite vos noms de famille!

L'OMPI veut un code de bonne conduite pour les ccTLD

Posté par  . Modéré par Yann Hirou.
Étiquettes :
0
21
fév.
2001
Internet
Afin d'éviter les dérives apparues sur la gestion des .com, .org et .net, l'OMPI a réuni mardi 500 personnes représentant les gouvernements, des juristes et des administrateurs.
On voit déjà des petits pays déléguer la gestion de leur ccTLD (country code Top Level Domain) à des entreprises privées, par exemple .tv des Iles Tuvalu et .la du Laos. Ces TLD ont une visibilité mondiale (ah bon ?) et certains commencent à squatter des domaines où ils ne devraient pas être.
L'OMPI propose donc un ensemble de "guidelines", un code de bonne conduite qui sera en discussion sur l'Internet jusqu'en avril.