Journal Le FBI strike again

Posté par  . Licence CC By‑SA.
Étiquettes :
17
21
juil.
2017

Ils ont toujours pas retrouvé Samantha mais les cybers criminels de toute la planète peuvent trembler et pleurer leur mère.

Vous vous souvenez peut-être que les administrateurs de SilkRoad s’étaient fait attraper par la police fédérale des USA ? Et bien c’est au tour de AlphaBay de se voir débranché du DarkNet, et son « propriétaire » (ou lampiste…) rattrapé par la justice.

D’après le FBI, là où on pouvait compter 14000 "listings" sur SilkRoad, il y en avait plus de 250000 sur (…)

Journal Lavabit & Co : l'explication est tombée. Le FBI voulait la clef privée maîtresse.

Posté par  . Licence CC By‑SA.
42
3
oct.
2013

Vous n'êtes pas sans avoir entendu parler, récemment, de ces services de mails anonymes et sécurisés qui ont fermé suite à de mystérieuses demandes des autorités américaines que les fournisseurs ne voulaient pas honorer.
Il s'avère que le FBI voulait tout simplement la clef privée du fournisseur. Cela lui aurait permis de récupérer toutes les informations sur tous les utilisateurs du service.

Le FBI ne semble toutefois pas avoir demandé cette information capitale tout de suite, mais seulement suite à (…)

Journal Mega reprend le flambeau.

Posté par  . Licence CC By‑SA.
Étiquettes :
7
20
jan.
2013

Un autre journal bookmark:

http://www.clubic.com/disque-dur-memoire/stockage-en-ligne/actualite-536526-decouverte-mega-successeur-megaupload.html

Kim Dotcom nous refait le coup mais cette fois depuis la Nouvelle Zélande, au soir du samedi 19 janvier, 18h48 !
Le service est pour l'instant plus présenté comme un stockage dans le cloud (comme Dropbox, Drive et cetera) mais avec un stockage de 50 GB à partir d'un compte gratuit. L'interface est simple et va droit au but, plutôt plaisant. Il n'y aurait pas d'option streaming proposé pour l'instant pour des raisons de sécurité à (…)

Journal Un virus redirige les requête DNS, les ordinateurs Belges scannés par l'état ?

Posté par  . Licence CC By‑SA.
Étiquettes :
4
15
fév.
2012

Cher toi,

depuis hier je vois fleurir partout dans ce plat pays qui est le mien des alertes journalistiques concernant le débranchement au 7 mars du serveur DNS que le F-Bi-Aïl Etats-Uniens avait mis en place pour contrer un serveur Estonien de publicité.

Ces mêmes rapports journaleux invitent "chaque utilisateur d'un ordinateur" à aller faire scanner gentiment son Windows ordinateur sur le site www.dns-ok.be.

Voici le fond de ce journal: la parano du flicage/censure/monitoring. Quelqu'un ici sait-il confirmer et (…)