Google libère les ASIC avec un PDK open source en 130 nm

Posté par  (site Web personnel) . Édité par BAud, Xavier Teyssier, Ysabeau et Davy Defaud. Modéré par Davy Defaud. Licence CC By‑SA.
46
5
juil.
2020
Matériel

La libération des FPGA s’accélère à grands pas, il devient presque difficile de suivre toutes les nouvelles sur le sujet. Mais les FPGA ne doivent pas nous faire oublier leurs grands frères que sont les ASIC.
Un FPGA est un composant ayant un silicium déjà « gravé » mais où il est possible de reconfigurer les connexions entre les éléments logiques à volonté. Dans le cas d’un ASIC, on va cette fois graver directement les transistors sur un silicium vierge et les relier via des couches métaliques une fois pour toutes. Il ne faut surtout pas se planter à l’étape de conception car on ne pourra pas modifier les interconnexions une fois la production lancée.

Journal Nouvelles de kFPGA, le FPGA libre

Posté par  (site Web personnel) . Licence CC By‑SA.
Étiquettes :
30
12
avr.
2020

Bonjour' nal,

En novembre, je t'avais parlé de mon projet de FPGA libre, et je t'avais aussi montré une vidéo où il fait clignoter des LEDs.

Aujourd'hui, je te fais un petit point sur l'avancée du projet.

Déjà, comme tu peux le constater sur la heatmap ci-dessous, l'activité sur le projet a été assez faible. Cela est dû à une combinaison de facteurs. Il a fallu que je déménage suite à une rupture, je devais préparer une audience au tribunal (…)

Journal kFPGA et DEL qui clignotent

Posté par  (site Web personnel) . Licence CC By‑SA.
Étiquettes :
36
27
nov.
2019

Ceci est une copie du billet publié initialement sur mon blog sous licence CC SA-BY 4.0.

Dans l'épisode précédent, j'avais annoncé avoir validé le fonctionnement de l'architecture kFPGA - ou du moins celui de son plus petit cœur possible - par simulation. Comme son nom l'indique, la simulation consiste à faire simuler le circuit par l'ordinateur. C'est donc un moyen facile de voir son circuit fonctionner. Et avec l'usage de banc de tests, il est possible d'automatiser l'exécution du (…)

k1g1 : le premier FPGA Libre…

Posté par  (site Web personnel) . Édité par Davy Defaud, Benoît Sibaud et palm123. Modéré par Davy Defaud. Licence CC By‑SA.
Étiquettes :
44
4
nov.
2019
Matériel

Cette dépêche est tirée d’un journal annonçant le k1g1, le premier FPGA libre… à sa connaissance.

Parmi les premiers commentaires du journal, on peut noter la promesse du succès mais pas avant dix ou vingt ans, des discussions sur les sociétés du domaine, l’évocation d’une puce de test, archipelago, le FPGA virtuel, etc.

Journal k1g1 : le premier FPGA Libre…

Posté par  (site Web personnel) . Licence CC By‑SA.
83
4
nov.
2019
Ce journal a été promu en dépêche : k1g1 : le premier FPGA Libre….

…à ma connaissance (la dernière fois que j'ai regardé, il n'y en avait pas d'autres)

Camarades moules,

Aujourd'hui est un grand jour pour moi, pour la communauté Libre et enfin pour l'Humanité. Oui, rien que ça. En effet, je viens de valider en simulation au niveau porte logique (gate-level simulation en anglais, j'ignore la traduction exacte) le premier cœur FPGA Libre basé sur ma propre architecture.

Mais avant d'aller plus loin, un peu de contexte.

Un FPGA, c'est qu'est-ce quoi

(…)