Sortie du Top 500 de juin 2011

Posté par (page perso) . Modéré par patrick_g. Licence CC by-sa
Tags :
45
20
juin
2011
Technologie

Le trente‐septième Top 500 des super‐calculateurs mondiaux est sorti aujourd’hui à l’occasion de l’« International Supercomputing Conference » qui a lieu à Hambourg en Allemagne.

Rappelons que le Top 500 se base sur une soumission volontaire (de nombreuses machines puissantes mais classifiées ne participent pas à la course) et sur un comparateur de performances spécifique extrêmement parallélisable (le code Linpack qui concerne la résolution de systèmes d’équations linéaires).

L’analyse dans la suite de la dépêche.

Journal Spoile : Top 500

Posté par .
16
31
mar.
2011

Si je prends ma plume aujourd'hui c'est pour spoiler la prochaine dépêche sur le top 500 car l'armée américaine, avec le projet Condor, viens de dévoiler leur nouveau joujou : un cluster de PS3 !

Ils ont mis en place un cluster de 1716 PS3 pour faire du traitement d'images satellite (une sorte de google map ou google earth). Le tout a couté 25.105 $ ce qui est peu (il paraît) pour ce genre de machine.

Rappellons qu'outre un (...)

Graph500: un nouveau classement pour les supercalculateurs

Posté par (page perso) . Modéré par Florent Zara.
Tags :
22
18
nov.
2010
Technologie
La sortie récente du trente-sixième classement Top500 a été une fois de plus l'occasion de célébrer les succès et de déplorer les insuffisances des divers laboratoires ou entreprises qui veulent bien proposer les résultats de leurs machines. On oublie pourtant que le test Linpack, qui est au coeur du classement, est un benchmark spécifique qui ne peut refléter la diversité des problématiques du calcul à haute performance.
La conférence Supercomputing 2010 a été l'occasion d'annoncer la naissance d'un tout nouveau classement, le Graph500, qui ambitionne de compléter le Top500 dans le domaine du calcul sur les nombres entiers.

Le Top 500 de novembre 2010

Posté par (page perso) . Modéré par Florent Zara.
Tags :
42
15
nov.
2010
Technologie
Le trente-sixième Top 500 des supercalculateurs mondiaux est sorti aujourd'hui à l'occasion de la conférence Supercomputing 2010 qui a lieu à la Nouvelle-Orléans.

On rappellera que le Top 500 se base sur une soumission volontaire (de nombreuses machines puissantes mais classifiées ne participent pas à la course) et sur un comparateur de performances spécifique extrêmement parallélisable (le code Linpack qui concerne la résolution de systèmes d'équations linéaires).

L'analyse dans la suite de la dépêche (qui est sous licence CC BY-SA).

Le classement Top 500 de juin 2010 est disponible

Posté par (page perso) . Modéré par Nÿco.
Tags :
22
31
mai
2010
Technologie
Le trente-cinquième Top 500 des supercalculateurs mondiaux est sorti aujourd'hui à l'occasion de l'International Supercomputing Conference (ISC'10) qui a lieu à Hambourg en Allemagne.

La machine Jaguar du laboratoire d'Oak Ridge aux Etats-Unis garde la première place avec 1.75 pétaflops mais la très grosse surprise est l'arrivée inattendue du supercalculateur chinois Nebulae à la seconde place du classement avec 1.271 pétaflops.
Comme Nebulae possède une architecture particulière incluant des cartes NVidia sa performance absolue est encore bien plus haute que le résultat LINPACK puisqu'il est capable d'atteindre, en théorie, le chiffre faramineux de 2.98 pétaflops (soit 2 980 000 000 000 000 opérations à virgule flottante par seconde).

NdM: Merci à Thomas Baron pour son journal sur l'ordinateur TERA-100.

Journal Un français #3 dans le Top500

Posté par (page perso) .
Tags :
21
27
mai
2010
Le CEA (Commissariat à l'Energie Atomique) vient d'inaugurer son nouveau supercalculateur, baptisé TERA-100.

Rappelons que le CEA utilise cette puissance de calcul pour la simulation d'explosions nucléaires militaires, afin d'éviter les essais réels. Oui, c'était l'objectif de la nouvelle campagne de tirs annoncée à grand bruit en 1995 : des tirs réels pour valider les modèles (cf. Wikipedia : http://fr.wikipedia.org/wiki/Essais_nucléaires_français). Et comme le rappelle Wikipedia, c'est ces essais qui ont valu à la France d'être cités comme responsables de (...)

Le Top 500 de novembre 2009

Posté par (page perso) . Modéré par baud123.
Tags :
34
16
nov.
2009
Technologie
Le trente-quatrième Top 500 des supercalculateurs mondiaux est sorti aujourd'hui à l'occasion de la conférence Supercomputing 2009 qui a lieu à Portland dans l'Oregon. On rappellera que le Top 500 se base sur une soumission volontaire (de nombreuses machines puissantes mais classifiées ne participent pas à la course) et sur un benchmark spécifique (le code Linpack qui concerne la résolution de systèmes d'équations linéaires).

La nouveauté de ce classement est l'arrivée en première place de la machine Jaguar construite par Cray et exploitée par le laboratoire fédéral d'Oak Ridge. Le Roadrunner, première machine au monde à briser la barrière du pétaflops, est détrônée après un règne qui s'est étendu sur trois éditions successives.

Le nombre moyen de cœurs de calcul est maintenant de 9174 alors qu'il n'était que de 8210 il y a six mois et 6240 il y a un an. En terme de puissance agrégée le total se monte maintenant à 27,6 pétaflops (contre 22,6 il y a six mois et 16,9 pétaflops il y a à peine un an).

Le classement Top 500 de juin 2009 est disponible

Posté par (page perso) . Modéré par patrick_g.
Tags :
28
23
juin
2009
Technologie
Le trente-troisième Top 500 des supercalculateurs mondiaux est sorti aujourd'hui à l'occasion de l'International Supercomputing Conference (ISC'09) qui a lieu à Hambourg en Allemagne.

L'ordinateur Roadrunner, déjà tenant du titre depuis deux éditions, continue de dominer le classement. Rappelons que cette machine fonctionne avec une version modifiée de la distribution Linux Fedora. En terme de puissance agrégée le total se monte maintenant à 22,6 pétaflops (contre 16,95 il y a six mois et 11,7 pétaflops il y a à peine un an).

Enfin si vous voulez que votre dernier joujou puisse s'ébattre dans la cour des grands il vous faudra atteindre la respectable puissance minimum de 17,1 téraflops pour postuler à la cinq-centième place (12,64 lors du dernier classement).

Le trente-deuxième Top 500 des super-ordinateurs

Posté par (page perso) . Modéré par Christophe Guilloux.
Tags :
16
17
nov.
2008
Technologie
Le 32ème top 500 des supercalculateurs mondiaux est sorti aujourd'hui à l'occasion de la Supercomputing Conference 2008 qui a lieu à Austin au Texas.

On constate que la vitesse continue d'augmenter à un rythme très rapide puisque l'agrégation des puissances individuelle des 500 machines totalise 16953 téraFLOPS alors qu'elle n'était que de 6970 téraflops il y a six mois et 4920 téraflops il y a à peine un an. Si vous vouliez que votre dernier joujou fasse partie de la liste, il aurait fallu qu'il se hisse au minimum à 27,4 téraflops (seulement 18,8 téraflops lors du dernier classement).

Un top 500 sous le signe du pétaflops

Posté par (page perso) . Modéré par Nÿco.
Tags :
1
18
juin
2008
Technologie
Le 31ème top 500 des supercalculateurs mondiaux est sorti aujourd'hui à l'occasion de l'International Supercomputing Conference qui a lieu à Dresde en Allemagne.

Bien entendu la grande nouvelle de ce classement est le franchissement, pour la première fois, de la barre du pétaFLOPS par le superordinateur Roadrunner (qui coûte la bagatelle de 133 millions de dollars tout compris).
Après le gigaflops atteint en 1986 par le Cray 2, après le téraflops atteint en 1997 par Asci Red, voici un nouveau seuil symbolique qui est atteint.

Journal Top500 : La rétrospective des 15 ans.

Posté par (page perso) .
0
1
mar.
2008
Cela fait 15 ans maintenant que le Top500 existe. C'est en juin 1993 qu'est apparu le premier classement des 500 ordinateurs les plus puissants du monde et, tous les six mois, cette liste est scrupuleusement mise à jour.
Nous avons donc maintenant 30 classements derrière nous et le boss du Top500, le professeur Meuer, a décidé que c'était l'occasion d'écrire un article récapitulatif pour célébrer cet anniversaire.

Autant vous le dire tout de suite cet article est une pure jouissance (...)

Le Top500 nouveau est arrivé

Posté par (page perso) . Modéré par Florent Zara.
Tags :
0
14
nov.
2007
Technologie
Le 30ème top 500 des supercalculateurs mondiaux est sorti hier à l'occasion de la conférence internationale sur le calcul haute performance qui a eu lieu à Reno dans le Nevada.

On constate que la vitesse continue d'augmenter à un rythme très rapide puisque l'agrégation des puissances individuelle des 500 machines totalise 6970 teraflops alors qu'elle n'était que de 4920 teraflops il y a six mois et 3540 teraflops il y a à peine un an.

Top500 des supercalculateurs

Posté par . Modéré par Nÿco.
Tags :
0
15
nov.
2006
Matériel
Le 28ème top 500 des supercalculateurs mondiaux est sorti à l'occasion de la sixième International conference on high performance computing, networking, storage and analysis (SCO6) à Tampa (Floride).

Beaucoup de nouveautés depuis la précédente liste (juin 2006) puisqu'apparaît directement en première place le BlueGene/L d'IBM avec la bagatelle de 280.6 teraflops, en deuxième place le Red Storm de Cray qui atteint 101.4 teraflops et en cinquième place le premier Européen avec le cluster JS21 d'IBM installé au BSC de Barcelone (Espagne).

Le premier Français, le Tera 10 du CEA est donc relégué en septième position.

On notera aussi l'arrivée en 9e position du premier système Japonais, le cluster x4600 intégré par NEC et qui a une performance de 47.3 teraflops.

La France 5ième au dernier TOP 500 des supercalculateurs

Posté par . Modéré par Amaury.
Tags :
0
30
juin
2006
Technologie
La France est 5ième dans le dernier classement du TOP 500 des plus puissants supercalculateurs avec 42.9 TFlop/s.
Il s'agit du Supercalculateur du CEA à Bruyeres-le-Chatel (le Tera-10 construit par BULL). Il comporte 8704 Processeurs 64 bits Itanium 2 à 1.6 Ghz et 26000 Giga de mémoire. Il tourne sous Linux.
Le numéro 1 est toujours le BlueGene/L (IBM) avec 280.6 TFlop/s. Il comporte 131072 processeurs IBM PowerPC. Premier depuis les 3 derniers top 500, il est installé au Lawrence Livermore National Laboratory en Californie.
Le classement par système d'exploitation est assez significatif et montre bien la domination sans faille de Linux qui atteint presque les trois quarts du parc, suivi par les Unix qui font presque tout le restant. On peut aussi remarquer que Windows vient de doubler sa part en passant de une à deux machines.

Le prochain classement aura lieu dans 6 mois.

Journal Top 500

Posté par (page perso) .
Tags :
0
29
juin
2006
Une nouvelle version du top 500 des superordinateurs vient de sortir :

http://www.top500.org/lists/2006/06

Les éléments notables :

IBM conserve très largement sa première place. Son architecture gagnante (BlueGene/L) est basée sur des processeurs à faible fréquence (700 MHz) issus du monde de l'embarqué mais largement modifiés...et il y en a beaucoup ! (plus de 130000 cores)
Avec ce monstre on obtient plus de 280 teraflops au test LINPACK.
Derrière la France parvient à une très honorable cinquième place avec la (...)