Collaborer sur vos documents à l'aide du libre

44
24
juil.
2015
Bureautique

Si on travaille avec beaucoup de documents chaque jour, peu importe ce que l'on écrit — whitepapers, manuels, présentations, différents matériels marketing, contrats, etc.— à un certain moment (le plus souvent à la fin) on a besoin d’interagir avec d'autres personnes afin de spécifier ou discuter des détails, réviser ou approuver le travail fait.

Dans ce cas-là on peut procéder de trois façon différentes :

1. Envoyer un mail à l'aide du programme de courrier électronique habituel

Inconvénients : ça prend beaucoup de temps d'envoyer un message, ensuite attendre une réponse, faire des corrections, renvoyer ce message encore une fois et ainsi de suite jusqu'à ce que tous les participants soient satisfaits du résultat.

2. Utiliser un système de contrôle de version comme Subversion ou CVS

Inconvénients : ces utilitaires ne permettent pas de collaborer en temps réel, la version du document est fusionnée avec celle d'origine stockée dans le référentiel.

3. Travailler à plusieurs à l'aide d'un éditeur de documents en ligne comme Google Docs ou MS Office 365

Inconvénients : les deux éditeurs permettent de collaborer sur les documents en temps réel mais les fichiers dans ce cas-là sont stockés sur leurs propres serveurs centralisés.

Cette dépêche aborde en deuxième partie des éditeurs collaboratifs libres disponibles à tout le monde qui permettent non seulement de travailler à plusieurs simultanément sur le même document mais aussi stocker les documents sur son propre serveur en profitant d'un contrôle complet.

Stage collégiennes/lycéennes « Girls Can Code! » en août

Posté par Yvan Sraka . Édité par Nÿco et palm123. Modéré par Yvan Munoz. Licence CC by-sa
Tags :
16
14
juil.
2015
Éducation

France-IOI et Prologin organisent à nouveau un stage de programmation entre collégiennes et lycéennes du 24 au 29 août à Paris.

Le stage est entièrement gratuit et ouvert à toute fille née en 1995 ou après et qui n'est pas encore détentrice du baccalauréat.

Le niveau requis pour participer nécessite d'avoir déjà écrit un programme, mais il est encore temps de s'y mettre ! Il suffit de remplir le formulaire sur gcc.prologin.org avant le 1er août. Seules une dizaine de candidatures seront retenues, en donnant la priorité aux plus jeunes et plus motivées. L'organisation prend en charge la restauration et l'hébergement à l'hôtel, mais pas les frais de transport jusqu'au lieu de stage. D'ici le stage, il est utile de se créer un compte sur France-ioi et se laisser guider par les exercices.

Journal Petit jeu de pentest (XSS)

Posté par (page perso) . Licence CC by-sa
Tags :
12
10
juil.
2015

Régulièrement, Mario Heidrich, chercheur en sécurité, lance un petit défi relatif à des exploits dans le domaine du web. En ce début de période estivale, il n'y a pas manqué pour nous occuper en ces soirées bien chaudes.

Le but du jeu est de trouver une XSS et réussir à passer-outre des restrictions CSP sur cette page.

Trouver le vecteur d'injection est un jeu d'enfant (hint : paramètre xss ;-). Passer-outre de CSP est une autre paire de manches.

J'ai (...)

« Student Demo Cup » : Étudiant, lance ton projet libre

Posté par (page perso) . Édité par Nÿco, ZeroHeure et Yvan Munoz. Modéré par Nÿco. Licence CC by-sa
Tags :
13
9
juil.
2015
Paris Open Source Summit

La « Student DemoCup » (SDC) est organisée chaque année afin de récompenser les meilleurs projets innovants, Libres et Open Source.

Cette tribune est ouverte à tous les étudiants qui, seuls ou par équipe, se lancent dans des projets innovants s'appuyant sur des développements et des technologies Libres, Open Source, Open Data ou Open Law.

POSS

Vous pourrez trouver toutes les informations dans la suite de la dépêche et sur le site de la Student Demo Cup.

Sortie de Haxe 3.2.0

26
17
juin
2015
Technologie

Haxe est un langage de programmation orienté objet, open source, basé sur un système de classes comme C# ou Java.
Il permet de mettre en place des types abstraits, des metadatas, des Generics, des Enums, ou encore faire de la programmation fonctionnelle comme en F#.
C’est une solution robuste, multi-paradigme, parfaitement adaptée au développement d’applications web, au jeu et au mobile.

Logo Haxe

Il y a quelques jours, la version 3.2.0 est sortie avec son lot de nouveautés et de corrections.
Cette dépêche présente les principaux changements et profite de l'occasion pour refaire un tour des possibilités offertes par ce langage.

Les devopsdays Paris 2015, c’est les 14 et 15 avril prochains !

Posté par . Édité par Benoît Sibaud. Modéré par Yvan Munoz. Licence CC by-sa
9
24
mar.
2015
Communauté

Avant de commencer cet article et même si nombre d’entre vous doivent déjà connaître, rappelons nous brièvement ce qu’est le mouvement devops : l’origine du terme vient du rapprochement de development et operations, et encourage les développeurs et administrateurs système à travailler de plus près ensemble afin de créer plus de valeur pour l’entreprise (sociale, morale, et/ou économique). Ce mouvement est souvent expliqué avec l’acronyme CAMS, pour Culture, Automation, Measurement, Sharing.

Des conférences y sont associées, nommées devopsdays, et sont organisées régulièrement depuis 2009 à travers les cinq continents. Les 14 et 15 avril prochains, les devopsdays Paris auront lieu au MAS (13e arrondissement, métro Olympiades).

Le programme se trouve dans la suite de la dépêche.

NdM : l'entrée est à 100 € actuellement, et 120 € à partir du 31 mars.

Journal Tagger efficacement son Ogg-thèque

Posté par . Licence CC by-sa
19
1
mar.
2015

TL;DR

OggAlbumTagger est un script Ruby qui permet de tagger de la musique au format Ogg Vorbis. Il fonctionne de façon interactive, propose de l'auto-complétion et de l'auto-suggestion, supporte les tags multi-valués ainsi que les pochettes d'album. Il est capable de gérer des albums complets, de renommer les fichiers à partir des tags, et permet de vérifier certaines bonnes pratiques concernant le contenu des tags.

Code source et documentation : sur Github.

Pourquoi OggAlbumTagger ?

M'étant récemment installé un serveur MPD (...)

Le BIB hackerspace à Montpellier : Reloading !

Posté par (page perso) . Édité par ZeroHeure, palm123 et Benoît Sibaud. Modéré par Benoît Sibaud. Licence CC by-sa
9
28
fév.
2015
Do It Yourself

Ce samedi 28 février de 14 h à 23 h, votre hackerspace montpelliérain vous accueille dans sa nouvelle peau, pour relancer le radeau d'émancipation technologique pour tous.

Le local est très largement en WIP (travaux en cours) mais c'est justement l'occasion pour venir découvrir, adhérer, aider, contempler, et assister éventuellement à la traditionnelle coupe du ruban RJ45 en guise d'inauguration. La dépêche est un peu "dernière minute" mais ça dure toute la journée, "come one, come all"

Rendez-vous donc au 5 Avenue Georges Clémenceau, ce samedi 28 février de 14h à 23h.

Formation OpenStack Boot Camp I à Paris du 9 au 11 mars 2015

Posté par Martha de Monclin . Édité par Benoît Sibaud, Nÿco et Xavier Teyssier. Modéré par Nÿco. Licence CC by-sa
6
23
fév.
2015
Commercial

Mirantis étoffe son programme de formations "Mirantis Training pour OpenStack" avec deux nouveaux cours ainsi qu’un portail de vérification des certifications.

Depuis 2011, Mirantis Training pour OpenStack permet de se former à OpenStack, un ensemble de logiciels libres pour une infrastructure de cloud computing ou infrastructure en tant que service, et obtenir une certification. 88 % des employés en formation notent mieux cette filière que toute autre formation de branche professionnelle en raison de la qualité et de l’expertise de ses formateurs, de son format flexible et de ses contenus indépendants, exclusivement focalisés sur OpenStack.

Selon le cabinet de recrutement Hays France, les ingénieurs en cloud computing peuvent toucher jusqu'à 10.000 euros de plus par an que leurs homologues généralistes, dont le salaire annuel avoisine les 36.000 euros brut. Des chiffres en pleine croissance ; le rapport BSA Global Cloud Scorecard 2013 (*) prévoit la création d’environ 14 millions d’emplois liés au cloud en 2015.

Le programme de formations Mirantis Training pour OpenStack est proposé sur 70 sites à travers le monde. La prochaine formation à Paris a lieu le 9-11 mars 2015.

NdM : la formation est en anglais et coûte environ 2200 € (2515 $). La société Mirantis est notamment connue dans le monde OpenStack pour son logiciel libre de gestion et de déploiement Fuel.
(*) le rapport BSA cite en fait en page 1 une étude IDC 2012, consultable chez Microsoft par exemple.

Journal Écrire son OS - Partie 1 : préparer le terrain

35
18
fév.
2015

Bonjour à tous,

Pour ce premier journal, je vous propose de vous raconter un peu les différentes étapes de mon projet du moment : écrire un petit OS pour un microcontrôleur STM32.

De quoi ça s'agit ?

J'ai récupéré une carte de développement construite autour d'un STM32F103RBT6. C'est un microcontrôleur basé sur un cœur ARM Cortex-M3. Il est un peu daté mais bon, on fait avec ce qu'on a (surtout quand c'est gratuit :). Pour situer un peu le bouzin (...)

Journal RuggedPOD: le serveur dans le jardin ?

Posté par (page perso) . Licence CC by-sa
19
18
fév.
2015

Bonsoir à tous,

Apres avoir écris quelques journaux sur le projet Open Compute auquel je participe activement, je souhaitais partager avec vous les avancées du projet RuggedPOD !

RuggedPOD (http://ruggedpod.qyshare.com) est un projet de chassis serveur outdoor. Le projet se déroule sous licence Open Compute, il est donc libre et chacun peut y participer. Les outils de développements sont justes un peu différents de ce que nous connaissons habituellement, même si les codes des firmwares sont sous GPL et (...)

Journal SD-Boot, l'EFI Boot Manager & Stub Loader de systemd, arrive

Posté par (page perso) . Licence CC by-sa
13
17
fév.
2015

Bon journal,

Finalement, ce ne sera pas Gummiboot qui est intégré à systemd, mais SD-Boot, créé par le même développeur que Gummiboot.

Le support de ce nouvel utilitaire à été ajouté à "bootctl". De plus, la commande bootctl peut à présent, checker, updater, installer, ou remover le boot loader du système courant. L'utilitaire bootctl a à présent, de nouvelles sous-commandes de "status", "update", "install", et "remove" pour manager sd-boot comme boot loader.

Ce dernier arrivera dans systemd 220, prévu pour (...)

Journal Un sondage pour la numérotation des versions de Linux

Posté par . Licence CC by-sa
45
13
fév.
2015

Bonjour à tous,

Linus a lancé un sondage plutôt particulier récemment : devrait-on passer à Linux 4.0?

Il explique que, étant donné sa phobie des nombres qu'il ne peut compter en utilisant ses doigts et ses orteils, il songe à repasser une version majeure du kernel (soit la 4.0). Mais cette fois, il en fait un sondage (on ne pourra plus dire que les développeurs de LL ne sont pas à l'écoute des utilisateurs!).

Parmi les commentaires les plus "intéressants" (...)

Meetup Licences Libres et embarqué à Aix en Provence le 16 mars 2015

Posté par . Édité par ZeroHeure, Yvan Munoz, Nils Ratusznik et Benoît Sibaud. Modéré par ZeroHeure. Licence CC by-sa
8
13
fév.
2015
Communauté

Licence GPL Licence LGPL

Le logiciel libre est largement utilisé dans l'embarqué, mais la prise en compte et le respect des licences demeure largement perfectible.

C'est pourquoi le groupe Aix Marseille Embedded Linux Meetup a décidé de consacrer sa seconde soirée de rencontre le 16 mars 2015 à cette thématique.

Vous utilisez ou pensez utiliser bientôt des logiciels libres dans des applications ou des devices embarqués et vous vous interrogez sur les conséquences de ces choix ?

Venez faire le point et échanger avec nous sur le sujet.