Le Top 500 de novembre 2012

Posté par (page perso) . Édité par baud123 et Xavier Teyssier. Modéré par tuiu pol. Licence CC by-sa
64
12
nov.
2012
Technologie

Le quarantième Top 500 des supercalculateurs mondiaux est sorti aujourd’hui à l’occasion de la conférence Supercomputing 2012 qui a lieu à Salt Lake City aux États‐Unis.

Rappelons que le Top 500 se base sur une soumission volontaire (de nombreuses machines, puissantes mais classifiées ne participent pas à la course) et sur un comparateur spécifique de performances extrêmement parallélisable (le code Linpack qui concerne la résolution de systèmes d’équations linéaires).

L’analyse dans la suite de la dépêche…

Sortie du Top 500 de juin 2013

Posté par (page perso) . Édité par Davy Defaud, Xavier Claude et Nÿco. Modéré par patrick_g. Licence CC by-sa
51
17
juin
2013
Technologie

Le quarante‐et‐unième Top 500 des super‐calculateurs mondiaux est sorti aujourd’hui à l’occasion de l’International Supercomputing Conference qui a lieu à Hambourg en Allemagne.

Rappelons que le Top 500 se base sur une soumission volontaire (de nombreuses machines puissantes mais classifiées ne participent pas à la course) et sur un comparateur de performances spécifique extrêmement parallélisable (le code Linpack qui concerne la résolution de systèmes d’équations linéaires).

L’analyse dans la suite de la dépêche.

Le Top 500 de juin 2014

Posté par (page perso) . Édité par Xavier Teyssier et tankey. Modéré par Xavier Claude. Licence CC by-sa
Tags :
48
23
juin
2014
Technologie

Le quarante-troisième Top 500 des supercalculateurs mondiaux est sorti aujourd’hui à l’occasion de la conférence International Supercomputing de Leipzig en Allemagne.

Rappelons que le Top 500 se base sur une soumission volontaire (de nombreuses machines puissantes mais classifiées ne participent pas à la course) et sur un comparateur de performances spécifique extrêmement parallélisable (le code LINPACK, qui concerne la résolution de systèmes d’équations linéaires).

L’analyse dans la suite de la dépêche.

Sortie du Top 500 de juin 2011

Posté par (page perso) . Modéré par patrick_g. Licence CC by-sa
Tags :
45
20
juin
2011
Technologie

Le trente‐septième Top 500 des super‐calculateurs mondiaux est sorti aujourd’hui à l’occasion de l’« International Supercomputing Conference » qui a lieu à Hambourg en Allemagne.

Rappelons que le Top 500 se base sur une soumission volontaire (de nombreuses machines puissantes mais classifiées ne participent pas à la course) et sur un comparateur de performances spécifique extrêmement parallélisable (le code Linpack qui concerne la résolution de systèmes d’équations linéaires).

L’analyse dans la suite de la dépêche.

Le Top 500 des supercalculateurs de novembre 2015

Posté par . Édité par Davy Defaud, Nils Ratusznik et Benoît Sibaud. Modéré par Pierre Jarillon. Licence CC by-sa
Tags :
42
19
jan.
2016
Technologie

Le quarante‐sixième Top 500 des supercalculateurs mondiaux est sorti en novembre 2015.

Rappelons que le Top 500 se base sur une soumission volontaire (de nombreuses machines puissantes mais classifiées ne participent pas à la course) et sur un comparateur de performances spécifique extrêmement parallélisable, le code LINPACK, qui concerne la résolution de systèmes d’équations linéaires.

La deuxième partie de la dépêche revient sur ce classement et aborde une partie des commentaires de la page d’annonce.

Sortie du Top 500 de juin 2012

Posté par (page perso) . Édité par baud123. Modéré par Xavier Claude. Licence CC by-sa
42
18
juin
2012
Technologie

Le trente‐neuvième Top 500 des super‐calculateurs mondiaux est sorti aujourd’hui à l’occasion de l’« International Supercomputing Conference » qui a lieu à Hambourg en Allemagne.

Rappelons que le Top 500 se base sur une soumission volontaire (de nombreuses machines puissantes mais classifiées ne participent pas à la course) et sur un comparateur de performances spécifique extrêmement parallélisable (le code Linpack qui concerne la résolution de systèmes d’équations linéaires).

L’analyse dans la suite de la dépêche.

Le Top 500 de novembre 2010

Posté par (page perso) . Modéré par Florent Zara.
Tags :
42
15
nov.
2010
Technologie
Le trente-sixième Top 500 des supercalculateurs mondiaux est sorti aujourd'hui à l'occasion de la conférence Supercomputing 2010 qui a lieu à la Nouvelle-Orléans.

On rappellera que le Top 500 se base sur une soumission volontaire (de nombreuses machines puissantes mais classifiées ne participent pas à la course) et sur un comparateur de performances spécifique extrêmement parallélisable (le code Linpack qui concerne la résolution de systèmes d'équations linéaires).

L'analyse dans la suite de la dépêche (qui est sous licence CC BY-SA).

Le Top 500 des supercalculateurs de juin 2016

Posté par . Édité par Nils Ratusznik, Davy Defaud, Benoît Sibaud, Jiel, BAud, tankey, Renault, nonas, palm123 et ZeroHeure. Modéré par ZeroHeure. Licence CC by-sa
42
6
juil.
2016
Technologie

Le quarante‐septième Top 500 des supercalculateurs mondiaux est sorti en juin 2016.

Rappelons que le Top 500 se base sur une soumission volontaire (de nombreuses machines puissantes mais classifiées, par exemple, ne participent pas à la course) et sur un comparateur de performances spécifique extrêmement parallélisable, le code LINPACK, qui concerne la résolution de systèmes d’équations linéaires.

La deuxième partie de la dépêche revient sur ce classement et aborde une partie des commentaires de la page d’annonce.

Le Top 500 de novembre 2011

Posté par (page perso) . Modéré par Lucas Bonnet. Licence CC by-sa
40
15
nov.
2011
Technologie

Le trente‐huitième Top 500 des supercalculateurs mondiaux est sorti aujourd’hui à l’occasion de la conférence Supercomputing 2011 qui a lieu à Seattle aux États‐Unis.

Rappelons que le Top 500 se base sur une soumission volontaire (de nombreuses machines puissantes mais classifiées ne participent pas à la course) et sur un comparateur spécifique de performances extrêmement parallélisable (le code Linpack qui concerne la résolution de systèmes d’équations linéaires).

L’analyse dans la suite de la dépêche…

Le Top 500 de novembre 2013

Posté par (page perso) . Édité par Davy Defaud et palm123. Modéré par Xavier Claude. Licence CC by-sa
Tags :
40
18
nov.
2013
Technologie

Le quarante‐deuxième Top 500 des supercalculateurs mondiaux est sorti aujourd’hui à l’occasion de la conférence Supercomputing SC13 de Denver (Colorado).

Rappelons que le Top 500 se base sur une soumission volontaire (de nombreuses machines puissantes mais classifiées ne participent pas à la course) et sur un comparateur de performances spécifique extrêmement parallélisable (le code LINPACK, qui concerne la résolution de systèmes d’équations linéaires).

L’analyse dans la suite de la dépêche.

Le Top 500 de novembre 2009

Posté par (page perso) . Modéré par baud123.
Tags :
34
16
nov.
2009
Technologie
Le trente-quatrième Top 500 des supercalculateurs mondiaux est sorti aujourd'hui à l'occasion de la conférence Supercomputing 2009 qui a lieu à Portland dans l'Oregon. On rappellera que le Top 500 se base sur une soumission volontaire (de nombreuses machines puissantes mais classifiées ne participent pas à la course) et sur un benchmark spécifique (le code Linpack qui concerne la résolution de systèmes d'équations linéaires).

La nouveauté de ce classement est l'arrivée en première place de la machine Jaguar construite par Cray et exploitée par le laboratoire fédéral d'Oak Ridge. Le Roadrunner, première machine au monde à briser la barrière du pétaflops, est détrônée après un règne qui s'est étendu sur trois éditions successives.

Le nombre moyen de cœurs de calcul est maintenant de 9174 alors qu'il n'était que de 8210 il y a six mois et 6240 il y a un an. En terme de puissance agrégée le total se monte maintenant à 27,6 pétaflops (contre 22,6 il y a six mois et 16,9 pétaflops il y a à peine un an).

Le classement Top 500 de juin 2009 est disponible

Posté par (page perso) . Modéré par patrick_g.
Tags :
28
23
juin
2009
Technologie
Le trente-troisième Top 500 des supercalculateurs mondiaux est sorti aujourd'hui à l'occasion de l'International Supercomputing Conference (ISC'09) qui a lieu à Hambourg en Allemagne.

L'ordinateur Roadrunner, déjà tenant du titre depuis deux éditions, continue de dominer le classement. Rappelons que cette machine fonctionne avec une version modifiée de la distribution Linux Fedora. En terme de puissance agrégée le total se monte maintenant à 22,6 pétaflops (contre 16,95 il y a six mois et 11,7 pétaflops il y a à peine un an).

Enfin si vous voulez que votre dernier joujou puisse s'ébattre dans la cour des grands il vous faudra atteindre la respectable puissance minimum de 17,1 téraflops pour postuler à la cinq-centième place (12,64 lors du dernier classement).

Le Top 500 des supercalculateurs de novembre 2014

Posté par (page perso) . Édité par Davy Defaud, BAud, eggman, Nÿco, yPhil, ZeroHeure et Benoît Sibaud. Modéré par ZeroHeure. Licence CC by-sa
Tags :
28
23
nov.
2014
Technologie

Le quarante‐quatrième Top 500 des supercalculateurs mondiaux est sorti en novembre 2014.

Rappelons que le Top 500 se base sur une soumission volontaire (de nombreuses machines puissantes mais classifiées ne participent pas à la course) et sur un comparateur de performances spécifique extrêmement parallélisable, le code LINPACK, qui concerne la résolution de systèmes d’équations linéaires.

BOINC, raid de septembre 2011 de l'Alliance Francophone

Posté par (page perso) . Édité par Benoît Sibaud. Modéré par baud123. Licence CC by-sa
25
13
sept.
2011
Science

Comme tous les ans l'Alliance Francophone organise un challenge sur la plateforme BOINC afin de regrouper et rassembler tous les francophones sur un projet unique.

BOINC, pour Berkeley Open Infrastructure for Network Computing est une plateforme libre de calcul distribué en grille ne cessant de croître et de devenir populaire.
Celle-ci permet à de nombreux scientifiques d’avoir accès à une puissance de calcul importante et cela gracieusement.

Le classement Top 500 de juin 2010 est disponible

Posté par (page perso) . Modéré par Nÿco.
Tags :
22
31
mai
2010
Technologie
Le trente-cinquième Top 500 des supercalculateurs mondiaux est sorti aujourd'hui à l'occasion de l'International Supercomputing Conference (ISC'10) qui a lieu à Hambourg en Allemagne.

La machine Jaguar du laboratoire d'Oak Ridge aux Etats-Unis garde la première place avec 1.75 pétaflops mais la très grosse surprise est l'arrivée inattendue du supercalculateur chinois Nebulae à la seconde place du classement avec 1.271 pétaflops.
Comme Nebulae possède une architecture particulière incluant des cartes NVidia sa performance absolue est encore bien plus haute que le résultat LINPACK puisqu'il est capable d'atteindre, en théorie, le chiffre faramineux de 2.98 pétaflops (soit 2 980 000 000 000 000 opérations à virgule flottante par seconde).

NdM: Merci à Thomas Baron pour son journal sur l'ordinateur TERA-100.