Journal Firefox ne peut plus utiliser d'extension

Posté par (page perso) . Licence CC by-sa.
Tags : aucun
45
4
mai
2019

Suite à un certificat expiré et utilisé pour signer les extensions, Firefox n'accepte plus d'extension.

La dernière mise à jour du problème est qu'ils sont en train de tester une solution au problème

https://bugzilla.mozilla.org/show_bug.cgi?id=1548973
https://twitter.com/mozamo
https://discourse.mozilla.org/t/certificate-issue-causing-add-ons-to-be-disabled-or-fail-to-install/39047/11

(comme ça, si quelqu'un se pose la question, il ne devra pas chercher comme moi)

  • # Chez moi ça marche

    Posté par . Évalué à -1 (+2/-4).

    Par exemple je peux encore utiliser Grammalecte sans problème pour trouver les fôtes.

  • # Même souci sur 60.6.1.

    Posté par . Évalué à 3 (+2/-0).

    $ firefox --version
    Mozilla Firefox 60.6.1

    https://www.nextinpact.com/news/107844-toutes-extensions-firefox-devenues-inoperantes-fait-dun-certificat-expire.htm

    Les équipes sont évidemment dessus. Soyons patients.

  • # Contournement temporaire

    Posté par (page perso) . Évalué à 10 (+14/-0).

    J'ai été touché par le même problème (tiens donc !).

    Comme contournement temporaire, on peut supprimer la vérification des signatures des greffons (et ne pas installer n'importe quoi en attendant que la situation revienne à la normale).

    Procédure:

    • about:config
    • passer xpinstall.signatures.required à false

    Ne pas oublier de remettre les choses à leur état original quand le problème sera réglé.

    Sed fugit interea, fugit inreparabile tempus, singula dum capti circumvectamur amore

    • [^] # Re: Contournement temporaire

      Posté par . Évalué à 2 (+2/-0).

      L'ennui est que ça ne fonctionne pas chez moi, j'ai toujours ublock origin et d'autres de désactiver !, il y aurait une autre solution pour contourner le problème ou serait il mieux de passer par un autre navigateur (Ex: ungoogled-chromium) le temps que les dev règle cette erreur ?

    • [^] # Re: Contournement temporaire

      Posté par (page perso) . Évalué à 4 (+3/-0).

      Tout à fait, merci pour l'information.
      J'ajoute pour les gens qui utilisent Firefox sur le canal Release sous Debian (ici 66.0.1 sous sid, donc pas la version ESR), le problème concerne également les Language Packs.

      • about:config
      • rechercher signatures.required
      • passer extensions.langpacks.signatures.required à false
      • passer xpinstall.signatures.required à false
      • redémarrer Firefox

      Et oui, bien penser à remettre tout d'origine quand le bug sera corrigé.

  • # choc

    Posté par . Évalué à 10 (+15/-1).

    Ben ça fait un sacré choc, j'avais oublié.
    Je comprends mieux pourquoi la plupart des gens (les visiteurs) n'arrivent pas à faire des choses simples sur le web : c'est parce que ce n'est pas simple, les concepteurs de site sont des pervers.
    Pour ceux qui vendent des trucs, c'est à croire qu'ils ne veulent pas vendre.

  • # multi-account-containers

    Posté par . Évalué à 5 (+4/-1).

    C'est fichtrement nul pour les utilisateurs comme moi de l'extension multi-account-containers. Combiné au bug 864 de celui-ci la désactivation provoque la perte de toute la config de cette extension (les containers qu'on a créé, les urls qui sont assignées à des containers, etc).

    • [^] # Re: multi-account-containers

      Posté par . Évalué à 2 (+2/-0).

      J'utilise l'extension et n'est pas rencontré de problème suite à la désactivation. Après l'installation automatique du hotfix, l'extension refonctionne et a conservé toute la config. (firefox 66.0.3 avec multi-account-containers 6.1.0)

      • [^] # Re: multi-account-containers

        Posté par . Évalué à 3 (+0/-0). Dernière modification le 05/05/19 à 10:35.

        Pareil ici à l'instant. Et les onglets ouverts ont même retrouvé leurs petits indicateurs respectifs d'identification de conteneurs, sans rien faire ni même relancer Firefox.

        Bravo Mozilla pour la gestion de crise.

        ps : par contre, suite au commentaire ci-dessous un gros doute s'est insinué quant à l'efficacité réelle des conteneurs.

        • [^] # Re: multi-account-containers

          Posté par . Évalué à 2 (+0/-0).

          J'ai du être trop impatient et suis allé grailler dans la gestion des extensions avant de trouver la cause réelle.

          Ça reste moche que cette extension perde sa conf quand elle est désactivée même si c'est manuellement et qu'elle n'y ait pas moyen d'exporter la config.

    • [^] # Re: multi-account-containers

      Posté par . Évalué à 4 (+2/-1).

      extension multi-account-containers

      Je ne sais si la config a été perdue, le fix temporaire n'ayant pas encore été appliqué, Mozilla dit que rien n'est perdu tant qu'on ne désinstalle pas les extensions (on les laisse désactivées jusqu'à l'install du fix)

      Un truc m'étonne : suite à ce problème de signature expirée sur les extensions, je suis surpris de constater que tous les cookies continuent d'être valides malgré la désactivation de l'extension "conteneurs".
      Je m'attendais plus à un comportement logique de type "si extension conteneurs désactivée alors cookies invalidés/détruits, en tout cas inaccessibles en dehors des conteneurs"

      • [^] # Re: multi-account-containers

        Posté par . Évalué à 2 (+0/-0).

        Dans mon cas particulier j'étais vu comme déconnecté des sites auxquels j'accédais normalement via des containers. C'est d'ailleurs comme ça que je me suis rendu compte que mes extensions n'étaient pas là.

    • [^] # Re: multi-account-containers

      Posté par (page perso) . Évalué à 2 (+0/-0).

      La nouvelle version ne règle pas tout pour vous :/
      https://www.mozilla.org/en-US/firefox/66.0.4/releasenotes/

  • # "Réparé"

    Posté par (page perso) . Évalué à 6 (+3/-0).

    Ils ont publié un fix:

    We rolled-out a fix for release, beta and nightly users on Desktop. The fix will be automatically applied in the background within the next few hours, you don’t need to take active steps.

    In order to be able to provide this fix on short notice, we are using the Studies system. You can check if you have studies enabled by going to Firefox Preferences -> Privacy & Security -> Allow Firefox to install and run studies.

    You can disable studies again after your add-ons have been re-enabled.

    We are working on a general fix that doesn’t need to rely on this and will keep you updated.

    Par contre, comme Debian désactive cette option à la compilation, je ne peux pas vous dire si ça marche.

    « Rappelez-vous toujours que si la Gestapo avait les moyens de vous faire parler, les politiciens ont, eux, les moyens de vous faire taire. » Coluche

    • [^] # Re: "Réparé"

      Posté par . Évalué à 1 (+0/-0).

      Par contre, comme Debian désactive cette option à la compilation, je ne peux pas vous dire si ça marche.

      Eh bien, c'est aussi le cas sur Slackware (message visible dans les préférences -> vie privée et sécurité), pourtant depuis près d'une heure je pense mes extensions sont revenues. Je ne comprends pas.

  • # Chez moi ça marchait

    Posté par . Évalué à 2 (+0/-0).

    Par chance, j'ai démarré FF et eu le temps de lire ce journal et le rapport de bug avant que FF ne viennent désactiver les extensions. Le fait d'avoir un wifi capricieux a sans doute aidé à retarder de 10 minutes la vérification de certificats au lancement.

    • [^] # Re: Chez moi ça marchait

      Posté par (page perso) . Évalué à 3 (+2/-0).

      La vérification n'est pas faite qu'au lancement, j'ai eu les avertissements en jaune canari dans différentes instances lancées depuis des heures si ce n'est jours (Debian, versions 60 & 66).

      Debian Consultant @ DEBAMAX

      • [^] # Re: Chez moi ça marchait

        Posté par . Évalué à 2 (+0/-0).

        Je me doute bien mais ce qui m'a étonné c'est que ça ne soit pas l'une des premières activités du navigateur.

  • # le web dans sa fange

    Posté par (page perso) . Évalué à 10 (+24/-0).

    Pendant un moment j’ai vu le web sans filtre antipub, c’est d’ailleurs comme cela que je me suis rendu compte du problème… Quelle horreur ! Internet est devenu inutilisable pour qui ne sait pas installer une extension ni ne sait quelle extension installer…

    ce commentaire est sous licence cc by 4 et précédentes

    • [^] # Re: le web dans sa fange

      Posté par . Évalué à 6 (+6/-0).

      J'ai essayé de me rendre sur un site de news, impossible de charger la page. Ou du moins, impossible pendant la première minute, car j'ai fermé l'onglet.

    • [^] # Re: le web dans sa fange

      Posté par . Évalué à -7 (+4/-12).

      Salut :)

      Je vais changer de casquette 30 secondes et me faire l'avocat du diable.

      Pendant un moment j’ai vu le web sans filtre antipub

      Le problème ne vient pas de la « pub » en tant que tel. Le problème vient de l'éditeur du site web.

      C'est de sa responsabilité de mettre en place pas, un peu, ou beaucoup de pub. Tout comme il peut mettre pas, un peu, ou beaucoup d'images.

      Si c'est trop lent, bah n'y retourne pas. Mais ce n'est en aucun cas la faute aux publicistes, désolé de te l'apprendre.

      • [^] # Re: le web dans sa fange

        Posté par . Évalué à 10 (+12/-1).

        C'est un "raisonnement" de marchand d'armes, ça.

        • [^] # Re: le web dans sa fange

          Posté par . Évalué à 3 (+4/-2).

          Salut :)

          C'est un "raisonnement" de marchand d'armes, ça.

          En fait, pas tout à fait je pense, mais peux-tu éclairer ton discours ?

          J'essaye d'éclairer le mien : dans le "monde" de la "publicité", il y a comme en bourse des "places de marchés".

          C'est un peu intriqué, il y a différents "business models", mais en gros, si moi, publiciste, je ne "range" pas en temps presque réel l'individu X (et je me fous bien de son identité réelle), bah je perd mon marché.

          Pour essayer de faire simple, il y a dans la chaîne :
          - 1. Les annonceurs, qui veulent se rendre visibles,
          - 2. Les collecteurs, qui vont profiler,
          - 3. Les places de marché, qui vont vendre au plus offrant,
          - 4. Les éditeurs, qui font leur contenu.

          En gros, les annonceurs vont rétribuer 2. 3. et 4. au CPM (Click Par Minute). Si la pub est pas là, c'est autant de clicks perdus, donc aucun intérêt pour les « publicistes ».

          Ce ne sont que les sites un peu "gourmands" en revenus qui font des sites « guirlandes de noël ». Et oui, là ça rame. Ça ne fait pas les affaires. Donc c'est mort :)

          Tu peux par exemple chercher IAB sur ton moteur de recherche favori, je peux t'en dire plus si besoin. :)

          • [^] # Re: le web dans sa fange

            Posté par . Évalué à 10 (+16/-1). Dernière modification le 05/05/19 à 14:52.

            Le marchand d'armes prétend qu'il n'est pas responsable des tueries faites avec les armes qu'il vend sous prétexte qu'un couteau n'est qu'un outil et que c'est son usage qui en fait un engin de mort et de violence. C'est un argumentaire volontairement trompeur parce que les tueries ça ne se fait pas, la plupart du temps, avec des couteaux de cuisine, mais avec des armes à feu dont l'unique destination est bien de tuer.

            Comme les armes, la publicité n'est pas quelque chose de neutre dont on pourrait faire un bon ou un mauvais usage. Ça reste fait pour manipuler et tromper de façon à court-circuiter la rationalité de l'acheteur potentiel. Les publicistes sont donc aussi responsables des dégâts causés par la publicité. Mettre une arme entre les mains de quelqu'un c'est le pousser à tuer, mettre de la publicité entre les mains de quelqu'un c'est le pousser à tromper et manipuler.

            • [^] # Re: le web dans sa fange

              Posté par . Évalué à -6 (+0/-7).

              Salut :)

              Le marchand d'armes prétend qu'il n'est pas responsable des tueries faites avec les armes qu'il vend

              Tu as recherché un peu sur l'IAB ?

              Juste pour savoir :)

              C'est un argumentaire volontairement trompeur parce que les tueries ça ne se fait pas, la plupart du temps, avec des couteaux de cuisine, mais avec des armes à feu dont l'unique destination est bien de tuer.

              Mouais, et on fait quoi ? On régresse ? On fait un internet Français qui s'appellerait Minitel2 ?

              • [^] # Re: le web dans sa fange

                Posté par . Évalué à 7 (+6/-0). Dernière modification le 05/05/19 à 15:51.

                Comme je ne connaissais pas, j'ai cherché. Parmi les résultats trouvés, il m'a semblé qu'il s'agissait de l’Interactive Advertising Bureau. J'ai compris que c'est une organisation de lobbying et je ne suis pas allé plus loin.

                Je ne vois pas la disparition de la publicité sur le web ou à la télévision comme une régression, bien au contraire. Même chose pour la disparition des panneaux publicitaires aux abords des zones commerciales et en ville.

                • [^] # Re: le web dans sa fange

                  Posté par . Évalué à -2 (+0/-3).

                  Salut :)

                  Comme je ne connaissais pas, j'ai cherché.

                  Ok. Merci de la réponse.

                  J'ai compris que c'est une organisation de lobbying et je ne suis pas allé plus loin.

                  Oui, un lobbying, certes. Pour justement arrêter la folie actuelle des « sites girlandes » et des popups qui te demandent tout le temps ton accord.

              • [^] # Re: le web dans sa fange

                Posté par (page perso) . Évalué à 10 (+10/-0).

                Mouais, et on fait quoi ? On régresse ? On fait un internet Français qui s'appellerait Minitel2 ?

                Si ce Minitel 2 est constitué uniquement de sites sans pub, sans tracker, sans popup, sans clickbait, je veux bien!

                Incubez l'excellence sur https://linuxfr.org/board/

                • [^] # Re: le web dans sa fange

                  Posté par . Évalué à -2 (+0/-3).

                  Salut :)

                  Si ce Minitel 2 est constitué uniquement de sites sans pub, sans tracker, sans popup, sans clickbait, je veux bien!

                  Sans déconner…

                  Ça fait bien deux ans que je suis trésorier bénévole pour ce genre d'endroit un peu isolé.

                  On n'a pas les sous pour régler nos factures.

              • [^] # Re: le web dans sa fange

                Posté par (page perso) . Évalué à 1 (+0/-1).

                Mouais, et on fait quoi ? On régresse ? On fait un internet Français qui s'appellerait Minitel2 ?

                Ou on relance le projet Cyclades ?

                * Ils vendront Usenet^W les boites noires quand on aura fini de les remplir.

            • [^] # Re: le web dans sa fange

              Posté par . Évalué à -2 (+0/-4).

              C'est différent du développeur de logiciel torrent ?

              • [^] # Re: le web dans sa fange

                Posté par . Évalué à 6 (+4/-0).

                Oui.

                Parce que tu ne peux pas blâmer ton FAI si tu as accès à des sites illégaux (non, tu ne peux pas).
                Tu ne peux pas blâmer Airbus (ou Renault) si un Airbus (ou une Dacia !) sert au trafic de drogue.

                Alors que là on parle des marchands d'armes que tu peux blâmer parce que leur camelote est utilisée pour ce à quoi elle sert.
                Ou des publicitaire parce que la publicité, malheureusement, ça marche.

                L'argumentaire du marchand d'arme se fait sur le couteau, pourrait se faire sur la tronçonneuse aussi. Sauf qu'en vrai le problème ne sont pas les massacres à la tronçonneuse ou les poignardages, mais bien les tueries avec des armes à feu.
                Il faut rappeler qu'une arme à feu est conçue pour une seule chose : tuer, ça n'est pas prévu pour servir à autre chose, même s'il y a un décapsuleur sur les Famas.

                Yth.

                • [^] # Re: le web dans sa fange

                  Posté par . Évalué à -5 (+2/-9).

                  Les armes ne sont pas systématiquement illégitimes, il existe la légitime défense.
                  Les torrents ne sont pas systématiquement illégitimes, il existe les ISO Linux.

                  • [^] # Re: le web dans sa fange

                    Posté par . Évalué à 8 (+6/-0).

                    Tu fais la mauvaise analogie :

                    • un fichier ne contient pas forcément du recel de droit d'auteur.
                    • une arme à feu … a toujours comme unique utilité de tuer, quelle que soit la légitimité, la légalité, etc, de la raison pour le faire.

                    Le seul et unique usage d'une arme à feu qui ne soit pas pour tuer, c'est quand on s'entraîne à la manier.
                    Et non, une arme à feu ne sert pas à blesser, elle blesse parce qu'elle est imparfaite, ou qu'on a raté son coup, ou dans de très rares cas quand l'utilisateur est très doué, et qu'il est capable de blesser presque à coup sûr, mais il s'agit ici d'un usage détourné de l'arme à feu.

                    Attention, je ne nie pas qu'on peut se défendre en tuant la menace ni rien, je ne dis pas qu'il n'existe pas de cas de légitime défense etc, ce n'est pas le propos.
                    Rien à voir avec la choucroute en fait.

                    On recommence :
                    * Un marteau a comme utilité de planter des clous, et peut être détourné pour briser des crânes.
                    * Une arme a feu a comme utilité de tuer, et peut être détournée comme presse-papier.
                    Tu peux légitimement te défendre en tant que vendeur de marteau en disant que tu vend des marteaux et pas une arme blanche. Par contre difficile de te défendre de vendre des armes à feu et qu'elles soient utilisées pour tuer des gens.
                    Deuxième cas tu as une responsabilité. Mais certainement pas le premier, je suis bien content d'avoir un marteau chez moi, et jamais il ne servira à briser un crâne merci bien, mes pouces suffisent amplement !

                    Yth.

                    • [^] # Re: le web dans sa fange

                      Posté par . Évalué à -8 (+2/-12).

                      Tuer n'est pas interdit, en cas de légitime défense.
                      Télécharger des torrents n'est pas interdit, si c'est une distrib linux.

                      Désolé, mais vous ne pouvez pas en même temps dénoncer le raisonnement de la NRA et défendre celui des développeurs de torrents: c'est exactement la même hypocrisie. Les 2 raisonnements consistent à ignorer la fonction principale de l'outil pour promouvoir un aspect secondaire totalement négligeable.

                      D'ailleurs, je trouve toujours assez marrant de voir a quel point les "libristes" peuvent s'accomoder voire renier le droit d'auteur quand ça les arrangent; en tous cas, c'est comme ça que j'interprete les moinssages en règle que je me prends, alors que je ne crois pas avoir des propos inutiles.

                      • [^] # Re: le web dans sa fange

                        Posté par . Évalué à 4 (+3/-1). Dernière modification le 07/05/19 à 22:14.

                        alors que je ne crois pas avoir des propos inutiles.

                        Boarf, en fait si, tes propos sont inutiles.
                        Tu ne lis pas ce qu'on écrit et tu restes campé sur tes position sans possibilité de débat.
                        Tu ne veux pas voir la différence malgré les trois façon différente que j'ai utilisé pour te les montrer. Et ton seul argument consiste à asséner que si voyons, développer un logiciel de P2P c'est la même chose que de vendre des armes.

                        Mais bon, je vais essayer une dernière fois :
                        Donc Linux, Windows, MacOS sont à mettre sur le même plan que la vente d'arme ?
                        Ben oui, on peut faire des tas de choses illégales avec ces systèmes d'exploitation !
                        Alors qu'avec une arme à feu aussi.
                        Donc pareil !

                        Mouais…
                        Non ?
                        Même là tu ne vois pas ?
                        Tu ne conçois pas une toute petite différence ?

                        On passe à l'étape suivante ?
                        Mettre sur un même plan le fabriquant de clef USB et le fabriquant d'armes ?
                        Non ?
                        Toujours rien ?
                        Pour toi c'est pareil ?

                        Si c'est le cas, la discussion est terminée !
                        Et par pitié, ne nous réécrit pas une énième fois la même ânerie, tu l'as déjà écrit plein de fois que ton opinion était une Vérité et qu'on avait tous besoin de se faire ouvrir les yeux, une fois de plus ne changera rien à l'affaire.
                        Je resterai sourd à ton absence d'arguments, désolé…

                        Yth.

                        • [^] # Re: le web dans sa fange

                          Posté par . Évalué à 0 (+0/-2).

                          Je me suis certainement mal exprimé.

                          Tu me re-expliques que les armes servent a 99% du temps a tuer. Je suis d'accord avec ça. Je ne l'ai jamais nié. C'est effectivement hypocrite de nier que les armes servent pour l'essentiel a un usage illégitime (check mon commentaire, je parle d'hypocrisie).

                          Je dis juste que les mecs qui développent les torrents et les plateformes qui les exploitent utilisent le même argument fallacieux que la NRA et que cela mérite autant d'être dénoncé.

                          • [^] # Re: le web dans sa fange

                            Posté par . Évalué à 3 (+2/-0).

                            Le problème n'est pas que les armes servent à tuer mais qu'elles sont faites (conçues et pensées) pour ça. L'intention meurtrière est d'abord du coté du fabricant et pas seulement du coté de l'utilisateur.

                            • [^] # Re: le web dans sa fange

                              Posté par . Évalué à 0 (+0/-2).

                              Je suis d'accord avec ca.

                              Seulement tu penses que les soft de p2p n'ont pas été conçus et pensés pour enfreindre le droit d'auteur ? Il y a manifestement une industrie du piratage, et tous ces logiciels ont également été conçus pour enfreindre le droit d'auteur.

                              La comparaison me semble tout de même pertinente…

                              • [^] # Re: le web dans sa fange

                                Posté par . Évalué à 6 (+4/-0).

                                PeerTube c'est du PeerToPeer.

                                XMPP fait des connexions en P2P, et permet le transfert de fichier, le serveur jouant un rôle similaire à celui du tracker bittorrent, mettre en relation et laisser se débrouiller derrière.

                                SETI@home et tous les outils de calculs distribués c'est du P2P.

                                Donc il ne faut pas cracher sur le principe du P2P, ni sur le principe du transfert de fichiers, ni sur le principe du transfert de fichier en P2P.

                                Alors qu'on peut tout à fait cracher sur les principe des armes à feu.
                                Et même sur le principe de la publicité.
                                Parce que certes, à la base, la publicité sert à faire connaître l'existence d'un produit quelconque. Mais en pratique il s'agit de mentir et manipuler les gens pour les pousser à acheter.
                                C'est beaucoup plus gris on est d'accord, mais ça reste à chier à grande échelle.

                                Yth.

                        • [^] # Re: le web dans sa fange

                          Posté par . Évalué à 0 (+0/-2). Dernière modification le 07/05/19 à 23:35.

                          Tu ne conçois pas une toute petite différence ?

                          Je t'invite à nommer cette différence plus précisément a laquelle tu penses entre le cas d'un vendeur d'armes et un développeur de p2p.

                          Est-ce le fait que l'usage légitime soit negligeable par rapport au non légitime ? Il semblerait que ce soit ce qui te gêne puisque tu me cites en exemple un marteau ou une clé USB, qui peuvent être utilisées en arme par destination mais qui n'en sont pas en tant que tel. Je t'avoue ne pas comprendre : il existe vraiment un usage légitime du p2p qui ne soit pas anecdotique ? Soyons sérieux 2 min…

                          Peut être est-ce une histoire de gravité du crime ? Je veux bien que certains perçoivent le non respect du droit d'auteur comme un noble combat, mais il n'empêche que tout cela reste bien fallacieux. D'ailleurs, si c'est ton argument, a partir de quelle gravité de crime on est autorisés a dénoncer ?

                          Tout cela me donne l'impression d'arguments uniquement spécifiques aux vendeurs d'armes. Cela va a l'encontre d'une morale universelle. C'est dommage, en faisant cela, vous donnez finalement du crédit a la NRA: pourquoi la morale qui ne s'applique pas aux autres s'appliquerait a elle ?

                          • [^] # Re: le web dans sa fange

                            Posté par . Évalué à 6 (+5/-1).

                            Le Peer to Peer est une méthode de transfert de fichiers au même titre que le FTP par exemple.

                            C'est utilisé par exemple par le Humble Store pour télécharger légalement des jeux achetés chez eux.
                            C'est évidemment utilisé pour tous les contenus un peu lourds comme des ISOs de distributions libres.

                            Mais en fait surtout ça permet de ne pas avoir besoin d'un serveur avec un super gros tuyau pour proposer des grosses quantités de données.
                            Le P2P va bien plus vite que le téléchargement direct si ce dernier n'est pas sur une infrastructure super solide.

                            Par ailleurs c'est l'éternel débat centralisé versus décentralisé.
                            On geint contre l'hégémonie des services centralisés par de grosses boîtes, on essaie de mettre en avant la fédération, on respire mais on craint que le modèle décentralisé et fédéré du mail soit menacé.
                            Et on se plaint qu'un système décentralisé pour un besoin de base (transfert de fichiers) ait du succès ?

                            Il n'est pas question de faire un procès d'intention ici, mais tu peux aussi accuser tous les fabricants de CD/DVD vierges et de graveurs de CD/DVD parce que ça sert au recel de droit d'auteur… D'ailleurs on a même une taxe à la copie privée qui légitime cette utilisation !

                            Tu vas aussi accuser les développeurs de VPN parce que ça sert majoritairement à faire du téléchargement illégal ?
                            Et TOR, un mal absolu ?
                            Ou juste des outils pour protéger la vie privée et passer outre des filtrages étatiques ?

                            La question peut même devenir celle de savoir si, si tu n'as rien à cacher, pourquoi pas ne tout mettre sur la place publique ? Et à ce moment là, le SSL ça sert à quoi ? Puisque ça sert à cacher ton activité, tout autant que TOR, ou un VPN.

                            Le problème c'est que si tu blâmes un système de transfert de fichier décentralisé parce qu'il est utilisé aussi à des fins illégales, tu blâmes tout le reste.

                            Et LA différence avec la fabrication et la vente d'arme c'est que l'objet, l'intention initiale, c'est de fournir des armes de mort.
                            Tu ne peux pas vendre des armes de mort et te défendre du fait que les gens à qui tu les a vendus les utilisent pour ce à quoi elles servent !
                            Alors que tu peux développer une bibliothèque de chiffrage des données et parfaitement accepter le fait que des gens chiffrent des données avec. Le problème n'est pas le chiffrage mais les données.

                            Un autre exemple allez : un flashball n'est pas conçu comme étant une arme mortelle, c'est justement fait pour essayer de ne pas tuer ni même blesser gravement, bien que ça soit dangereux. Et tu ne peux pas blâmer le constructeur si quelqu'un utilise des balles avec des pointes ou un cœur métalliques, rendant l'arme beaucoup plus dangereuse.
                            Tu ne peux pas mettre une munition non dangereuse dans une arme à feu (tirer à blanc c'est retirer la munition), sauf dans de rares cas par exemple remplacer la grenaille par du gros sel, c'est moins dangereux et assez facilement non mortel, mais ça n'est pas prévu pour, c'est un détournement.

                            Et bien ici la munition ce sont les données.
                            Ce qui est limite c'est que toute donnée est valide et aucune ne détourne le logiciel de son fonctionnement initial et prévu. Donnée légale et illégale.
                            Mais c'est pareil pour ta fibre optique ou ton câble ADSL, ils ne servent qu'à transférer des données, et en P2P puisque tu n'es pas obligé de passer par tel ou tel serveur : tu prends la route la plus efficace.Et sans considération sur la légalité des données.
                            Tu ne vas pas blâmer les constructeurs de routes pour toutes la contrebande qui circule dessus non ? Ni le trains pour la même raison.
                            Ben le logiciel de torrent c'est le train.
                            C'est le site de torrents illégaux le problème. Pas le concept, ou le logiciel, de bittorrent.

                            Alors que c'est bien l'arme à feu en elle-même le problème !
                            Puisqu'elle sert à tuer.

                            En gros, on cherche à comparer tuer et transférer des fichiers.
                            Et je suis peut-être coincé du fion, moralisateur, puritain, ce que tu veux, mais je fais une différence fondamentale entre les deux. Tuer c'est mal, même en état de légitime défense (note bien qu'entre tuer et être tué, je préfère tuer, mais la situation en elle-même est mauvaise, si tu dois défendre ta vie il y a un problème, pas si tu y arrives). Mais partager des fichiers c'est normal, anodin, c'est comme de faire la cuisine, je peux cuisiner à l'arsenic, mais en général je préfère la sauce tomate.

                            Yth.

                            • [^] # Re: le web dans sa fange

                              Posté par . Évalué à 4 (+2/-0).

                              J'adhère totalement à ton discours sur la raison d'être d'une arme à feu (tuer) vs celle du P2P (partager des informations sans centralisation) et dont le piratage n'est qu'un usage détourné

                              Dommage que tu n'appliques pas le même raisonnement avec la sur la publicité dont l'objet est bien de faire connaître un produit. Dommage que fasses un glissement sémantique. Qu'elle soit "mensongère" n'est aussi qu'un usage détourné. La raison d'être de la pub n'est pas de "mentir" ou d'abuser le consommateur.

                              (Comme toi j'utilise un filter anti-spam)

                              • [^] # Re: le web dans sa fange

                                Posté par . Évalué à 4 (+4/-1).

                                Le but de la publicité n'est pas de faire connaître un produit mais de donner envie de l'acheter.

                              • [^] # Re: le web dans sa fange

                                Posté par . Évalué à 5 (+3/-0).

                                J'ai très peu poussé la différenciation d'avec la publicité parce que c'est moins clair.

                                Cela dit la publicité a en réalité comme objectif de te pousser à acheter quelque chose dont tu n'as pas spécialement besoin.
                                Elle cherche à te donner envie ou te faire entrevoir un besoin que tu pourrais peut-être avoir.

                                Il existe des publicités purement informative, on en trouve souvent dans les écrans de pubs dans les petits cinémas de province, ou sur des sets de tables de restaurants, des commerces locaux qui se font connaître.
                                Mais ce n'est pas LA publicité, celle qui te pourri ta soirée télé, te découpe ta vidéo whotube en tranches, ou te dézingue ton brouteur tellement tes pages se retrouvent bloatées.

                                Le cas marginal n'est plus la publicité du côté obscur, mais bien la publicité purement informative d'origine.

                                Mais c'est clairement plus discutable. Et clairement il y a un objectif initial qui n'a rien de mauvais, et un usage détourné qui est simplement devenu la norme.
                                D'où le rejet massif de la publicité en général.

                                Alors on peut clairement discuter du fait que la partage de fichier en P2P a son usage détourné majoritaire par rapport à l'usage de base. Et on commence à patauger en eaux troubles oui :)

                                D'où j'ai préféré dans mon argumentaire faire la distinction très forte avec le marchand d'arme, et laisser à chacun juger où se place la publicité entre les deux.

                                Pour moi on a une échelle de valeur à peu près comme ça :
                                La vente d'arme : tout noir (nan, ya vraiment rien de bon).
                                La publicité : gris plus foncé que le gris clair d'en dessous.
                                Le partage de fichiers en P2P : gris plus clair que le gris foncé d'au dessus.
                                L'utilisation d'un OS libre : plus blanc que blanc, qu'il te faut des lunettes de soleil pour mieux l'apprécier ;)

                                Et je suis tout à fait prêt à débattre pour éviter qu'on fasse un amalgame entre le partage et le recel, entre le P2P et le piratage, entre les logiciels libres et les dangereux communistes voleurs de propriété intellectuelle avec leur cancer qui roule en GPL.
                                Je défend le libre et tout ce qui peut aider à la décentralisation, et aussi au partage fédéré ou distribué des connaissances, des savoirs, de l'art, etc.

                                Je suis très content d'avoir un ratio de 67 sur l'ISO de la slackware64-14.2 en bittorrent.
                                Je n'ai aucune autre solution simple, efficace, et peu onéreuse, pour contribuer à l'hébergement de Slackware.

                                Yth.

                  • [^] # Re: le web dans sa fange

                    Posté par (page perso) . Évalué à 3 (+1/-0). Dernière modification le 07/05/19 à 06:54.

                    Tiens, il y a aussi un autre usage: le tir sportif.

                    J'y pense parce que je vais devoir bientôt voter pour durcir la loi sur les armes à feu en Suisse.
                    Et justement, un des arguments du comité contre cette mise à jour de la loi est que les tireurs sportifs ne pourraient plus utiliser d'arme (mais il me semble que leur argumentation est douteuse).

                • [^] # Re: le web dans sa fange

                  Posté par (page perso) . Évalué à 4 (+3/-1).

                  L'argumentaire du marchand d'arme se fait sur le couteau, pourrait se faire sur la tronçonneuse aussi.

                  C'est triste ton avis sur fsck.

                  * Ils vendront Usenet^W les boites noires quand on aura fini de les remplir.

          • [^] # Re: le web dans sa fange

            Posté par . Évalué à 4 (+3/-0).

            si moi, publiciste, je ne "range" pas en temps presque réel l'individu X (et je me fous bien de son identité réelle), bah je perd mon marché.

            Si dès le départ personne de faisait ce genre de connerie, le monde serait le même et tu ne perdrais rien du tout :)

            • [^] # Re: le web dans sa fange

              Posté par . Évalué à -4 (+1/-6).

              Salut :)

              Si dès le départ personne de faisait ce genre de connerie

              Aïe. Ça part en sucette :)

              Mis à part la pub qui fait tourner le web, c'est le porno.

              Alors choisis entre la peste et le choléra, camarade. ;)

        • [^] # Re: le web dans sa fange

          Posté par . Évalué à 5 (+3/-0).

          C'est un "raisonnement" de marchand d'armes, ça.

          Si tu blames la publicité en général, oui.

          Si tu blames la publicité intrusive seulement, alors c'est bien l'éditeur du site le coupable. D'ailleurs les éditeurs aujourd'hui arrivent à pourrir leur site sans l'aide de publicitaires, simplement en faisant de la pub pour eux-même (abonnez-vous à la newsletter, téléchargez l'application mobile, etc.).

      • [^] # Jésus a chassé les marchands du temple, qui chassera les marchands du web ?

        Posté par (page perso) . Évalué à 10 (+10/-1).

        Si c'est trop lent, bah n'y retourne pas. Mais ce n'est en aucun cas la faute aux publicistes, désolé de te l'apprendre.

        C'est leur très grande faute: les sites non commerciaux sont relégués à la 42° page des moteurs de recherche, car les services marketing mènent une grande guerre du SEO que les autres acteurs ne peuvent pas gagner.

        Incubez l'excellence sur https://linuxfr.org/board/

      • [^] # Re: le web dans sa fange

        Posté par (page perso) . Évalué à 9 (+7/-0).

        Je vais changer de casquette 30 secondes et me faire l'avocat du diable.

        Non merci, le diable n’en a pas besoin

        Je ne sais pas ce que tu essaies de dire, j’ai simplement dit que le web était horrible avec la pub, je ne vois pas ce qu’il y a à sauver et pourquoi la pub aurait à être défendue d’autant plus que je n’ai pas parlé d’elle en tant que telle. Par ailleurs aucune pub ne répond à mon besoin.

        Le problème ne vient pas de la « pub » en tant que tel. Le problème vient de l'éditeur du site web.

        Je n’ai pas dit qu’il y avait un problème, je n’ai pas affirmé d’où viendrait ce problème.

        Si c'est trop lent, bah n'y retourne pas. Mais ce n'est en aucun cas la faute aux publicistes, désolé de te l'apprendre.

        Je n’ai pas parlé des publicistes. Je n’ai pas dit que quelqu’un était en faute.

        En fait ton message est un régiment d’hommes de pailles qui brassent du vent.

        ce commentaire est sous licence cc by 4 et précédentes

        • [^] # Re: le web dans sa fange

          Posté par . Évalué à -3 (+2/-6).

          Salut :)

          j’ai simplement dit que le web était horrible avec la pub

          Tu peux relire le titre du post ? Ce n'est pas « horrible » que tu as dit, c'est « fange ».

          Allez, je vais mettre en jeu des points godwin. Tant pis pour mon karma.

          Sais-tu qu'une fange veut dire Ce qui souille moralement. ?

          En fait ton message est un régiment d’hommes de pailles qui brassent du vent.

          Et moi je dis que tu es inutilement agressif.

          • [^] # Re: le web dans sa fange

            Posté par (page perso) . Évalué à 10 (+15/-1).

            Et moi je dis que tu es inutilement agressif.

            BONJOUR EN LISANT CE POST VOUS ACCEPTEZ NOTRE REGLEMENT RGPD DE 3000 PAGES CONSULTABLE APRES 22 CLICKS.

            PUB AVEC DEBIAN, VOTRE BARBE EST PLUS LONGUE. DEBIAN, LA DISTRIB DES GROS BARBUS.

            C'est eux qui ont commencé !

            PUB CE POST VOUS A ETE OFFERT PAR LES CLAVIERS QUI SE BLO

            Incubez l'excellence sur https://linuxfr.org/board/

          • [^] # Re: le web dans sa fange

            Posté par (page perso) . Évalué à 10 (+13/-1). Dernière modification le 05/05/19 à 23:08.

            Je sais pas trop ce que t'essaies de faire à défendre la pub comme ça, sur ce site. Ca doit être la même fibre qui anime les marcheurs.

            Les labels créés par les pubards eux-même, c'est les loups qui se décernent des prix du "prédateur le plus responsable" en espérant que les moutons ouvrent la porte.

            Le profiling temps-réel, la "pub juste au bon endroit au bon moment", l'adtech IA responsable truc, c'est que - du - pipeau. Ces gens sont tellement immergés dans leur mensonge que c'est une seconde nature. Source : je bosse avec la techno favorite de ces charognards et j'ai fait un passage dans une adtech.

  • # Pour installer le fix sans activer les études

    Posté par . Évalué à 2 (+2/-0).

    • [^] # Re: Pour installer le fix sans activer les études

      Posté par (page perso) . Évalué à 5 (+4/-0). Dernière modification le 04/05/19 à 22:00.

      Avec la vérification des signatures qui ne fonctionne pas, comment vérifier que ce n’est pas un paquet piégé ??

      • [^] # Re: Pour installer le fix sans activer les études

        Posté par (page perso) . Évalué à 6 (+3/-0). Dernière modification le 04/05/19 à 22:22.

        La vérification des signatures fonctionne très (c'est le problème), c'est la CA intermédiaire qui a expiré.

        « Rappelez-vous toujours que si la Gestapo avait les moyens de vous faire parler, les politiciens ont, eux, les moyens de vous faire taire. » Coluche

      • [^] # Re: Pour installer le fix sans activer les études

        Posté par . Évalué à 2 (+2/-0).

        On peut faire presque pareil en récupérant soi-même le fichier xpi :
        Le correctif par les "studies" ne fonctionne pas chez moi car je ne peux pas activer ces études, la case à cocher "Autoriser Firefox à installer et à lancer des études" ne reste pas cochée. Je ne sais pas si cette fonction est activée dans la version compilée par Ubuntu.
        J'ai téléchargé la version compilée par Mozilla, décompressée dans ~/bin/firefox et lancé l'exécutable dans un terminal, mais c'est pareil, pas moyen d'activer ces études. En fait c'est lié à mon profil, car dans un profil neuf j'arrive à activer les études. Du coup j'ai appliqué le correctif à la main de la façon suivante :
        1/ créer un nouveau profil Firefox
        2/ activer les études et attendre un peu
        3/ vérifier dans about:studies que le correctif est arrivé. Ce correctif est en fait une extension
        4/ fermer Firefox et le redémarrer avec le profil normal
        5/ ouvrir le gestionnaire et choisir l'installation d'une extension depuis un fichier
        6/ aller chercher dans le dossier extension du nouveau profil le fichier hotfix-update-xpi-signing-intermediate-bug-1548973.xpi
        7/ une fois installé le correctif, les extensions sont réactivées.

    • [^] # Re: Pour installer le fix sans activer les études

      Posté par . Évalué à 4 (+2/-0).

      Ça ne fonctionne pas avec firefox 60esr :-(

  • # Pour ceux qui veulent régler ça à la mimine

    Posté par . Évalué à 3 (+4/-3). Dernière modification le 05/05/19 à 00:02.

    fermer Firefox
    Dans .mozilla/firefox/blabla.votre_profil/extensions.json :

    • remplacer toutes les instances de '“appDisabled”: true' par '“appDisabled”: false'
    • remplacer toutes les instances de '“signedState”:-1' par '“signedState”:2'

    redémarrer Firefox
    Désactivez puis réactivez toutes les extensions dans about:addons

    et voilà!

    source: https://www.ghacks.net/2019/05/04/your-firefox-extensions-are-all-disabled-thats-a-bug/

  • # Firefox ne peut plus utiliser d'extension -- Solution qui a marché pour moi

    Posté par . Évalué à 1 (+2/-1).

  • # Nouvelles versions de Firefox pour corriger le problème

    Posté par . Évalué à 6 (+5/-0).

    Mozilla a publié de nouvelles version pour Firefox 66.0.4 et Firefox ESR 60.6.2

    https://blog.mozilla.org/addons/2019/05/04/update-regarding-add-ons-in-firefox/

    plus qu'a mettre à jour

  • # LinuxFRisés ?

    Posté par (page perso) . Évalué à 8 (+6/-0).

    Quelques serveurs de pub on dû exploser suite à un afflux inhabituel de requêtes en provenance du monde entier.

  • # Un certificat expiré ?

    Posté par (page perso) . Évalué à 0 (+0/-1). Dernière modification le 08/05/19 à 08:49.

    Il n'y a que moi que ça choque qu'un certificat expiré soit la cause du bug (de ce que j'ai compris, la fondation n'est pas très loquace sur la raison du fail) ? Comment un truc pareil est possible au sein d'une organisation comme Mozilla ??

    J'ai commencé le web avec Netscape, comme beaucoup. Puis Seamonkey, car j'aimais le tout intégré de Netscape. Pour enfin passer à Firefox et Thunderbird. J'ai déploré l'abandon de XUL pour les extensions, qui m'avais fait perdre des fonctionnalités incontournables de Firefox… Mais j'ai continué d'utiliser ce navigateur, malgré ses régulières fuites mémoires au gré des versions. J'ai peu à peu retrouvé mes extensions, l'arrivé des container est une bonne chose, la rapidité du navigateur s'est amélioré… Et début mai, voila que mes extensions ne fonctionnent plus, à cause - si j'ai bien compris - d'un mec chez Mozilla qui a oublié de mettre "renouveler le certificat" dans son agenda.

    Le lent déclin de Firefox va donc continuer. Après Quantum, pas une mauvaise chose dans le fond, mais qui a fait partir du monde, ce bug risque aussi de faire essayer autre chose aux internautes, comme je l'ai fait quand mon Firefox fût temporairement farci de pub.

    Google va gagner, malheureusement. Avec les bâtons dans les roues qu'ils glissent à Firefox, mais pas seulement. Microsoft Edge est annoncé comme passant sur le moteur de rendu Blink, lui aussi. Le petit Opera a déjà fait la même transition. Finalement, à part Firefox et Safari, tout le monde fait le rendu des pages web avec l'outil de google.

    Alors, quel sursaut pour la Fondation Mozilla ? Comment remonter la pente face au rouleau compresseur des GAFA, quand on oublie de lacer ses chaussures ? Courage petit panda, je t'aime quand même !

Envoyer un commentaire

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.