Pif le Chien a écrit 78 commentaires

  • [^] # Re: Fétichisme de la monnaie

    Posté par  . En réponse à la dépêche La monnaie libre pour une économie du Libre. Évalué à 5.

    La remarque est des plus pertinentes, et je dois effectivement préciser que, dans la question de la propriété, j'englobe bien entendu celle des banques. Je ne voulais pas signifier que la monnaie ne joue aucun rôle, mais qu'il ne faut pas limiter l'analyse à celle-ci. Pendant la crise de 2008 et ses séquelles, on entendait beaucoup de personnalités de gauche focaliser leurs critiques sur le rôle de la BCE, alors qu'elle n'est que l’expression d'une politique plus globale qui défend, en dernière analyse, les intérêts de la classe dominante allemande et française. Le contrôle de l'émission monétaire, et donc du crédit, est assurément primordial pour qui voudrait mettre en place une politique alternative. D’ailleurs, outre la Commune, le gouvernement du Front Populaire s'est également cassé les dents devant les banques.

  • [^] # Re: Fétichisme de la monnaie

    Posté par  . En réponse à la dépêche La monnaie libre pour une économie du Libre. Évalué à 0.

    Je n'ai pas développé outre mesure car ce n'était pas l'objet de ma critique qui portait essentiellement sur cette tendance à répondre aux problématiques économiques en partant de la question monétaire qui, selon l’expression populaire, consiste à mettre la charrue avant les bœufs. Mais soit, je vais creuser un peu.

    En creux de mon précédent message, la concentration du capital et de la capacité de production entre les mains d'une portion restreinte d'agents est selon moi à l'origine de la crise sociale, économique, et environnementale actuelle. Autrefois, on appelait cette portion restreinte la bourgeoisie, le patronat, ou les capitalistes. Maintenant, ils préfèrent se qualifier plus sympathiquement d'"entrepreneurs". Leur fonction sociale est de capter la plus-value, sans qu'ils participent pour autant à la production de valeurs en tant que telle. Leur contrôle des principaux leviers économiques leur permet de soumettre la majorité qui travaille, et à l'origine de leurs richesses, à leurs décisions économiques et donc politiques.* Macron, ou Hollande, ou Sarkozy et leurs gouvernements sont les valets de cette classe sociale, quand ils n'en font pas eux-même partie, et agissent selon ses intérêts sous couvert d'agir pour le bien commun (augmenter les salaires serait désastreux pour la compétitivité, c-à-d pour la rentabilité économique ; il faut dézinguer la Sécu et l'ouvrir au privé pour sauver le modèle social, etc). En biologie, on qualifie de parasite un organisme qui vit aux dépens d'un autre.

    Le nœud du problème n'est donc pas la monnaie, mais celui de la propriété, et les monnaies alternatives ne peuvent pas le régler puisqu'elles se conçoivent elle-mêmes comme de simples outils d'échanges. Tout au plus, elles peuvent intervenir à la marge.

    L'enjeu pour la majorité est ainsi, dans un premier temps, de prendre conscience de cet état de fait, ce devrait être le rôle des partis politiques de gauche et des syndicats qui ne le remplissent pas pleinement, malheureusement. Il se trouve que la grève générale est le meilleur moyen pour atteindre cet objectif. Lorsque la production s'arrête, que plus rien ne fonctionne, le salariat peut enfin prendre conscience de son réel pouvoir : c'est bien lui qui fait tourner la machine tandis que le pouvoir des capitalistes repose sur le consentement des salariés. Dans un second temps, il faudra que le salariat tire les conséquences de son réel pouvoir et s'approprie le contrôle de l'économie, de manière collective et démocratique, et selon des modalités (cadre constitutionnel, juridique, monétaire) qu'il jugera pertinentes. La société pourra alors enfin mettre les immenses richesses matérielles et intellectuelles dont elle dispose au service de la majorité, avec un dessein différent de la rentabilité et de l'accumulation. Après tout, si le collectivisme fonctionne pour le logiciel, pourquoi ne le pourrait-il pas dans d'autres sphères de la société ? On peut appeler ce projet le communisme qui, en passant, n'a pas grand chose à voir ni avec ce que propose Mélenchon, ni avec l'URSS.

    J'ai résumé en 30 lignes le fond de ma pensée. Tu conviendras que mon message comporte nécessairement des généralités. Il faut évidemment développer, préciser l'analyse générale. Certains en écrivent d'ailleurs des ouvrages entiers.

    *Pas la peine d'argumenter sur le fait que tous les patrons ne sont pas des profiteurs, certains travaillent 70h par semaine. Je ne parle évidemment pas de l'artisan, de l'entreprise individuelle, ni même de la PME du coin, que l'on agite systématiquement afin de détourner l'attention sur la réalité économique. Ces petits patrons sont en effet plus proches du salariat que du patronat tant par leurs conditions d'existence que par leurs intérêts économiques, même s'ils s'identifient en général au second.

  • # Fétichisme de la monnaie

    Posté par  . En réponse à la dépêche La monnaie libre pour une économie du Libre. Évalué à 9.

    Je suis d'avis que toutes ces tentatives de créer des monnaies alternatives (sel, bitcoin, celle-ci, etc.) visent complètement à côté de la cible et prennent le problème à l'envers.

    La monnaie n'existe pas dans le vide et les politiques monétaires sont avant tout l'expression de rapports de force entre les acteurs économiques (états, classes sociales). Une critique un tant soit peu conséquente doit intégrer ces dimensions politique et économique. La valeur d'une monnaie est en premier lieu déterminée par la capacité de production de l'entité économique qui la soutient. Le Dollar américain ne s'est pas imposé par magie, mais parce que les ÉUA sont la première puissance industrielle (bien que bientôt détrônée par la Chine, ce qui, à terme, entraînera sans doute une remise en cause du statut du Dollar comme monnaie dominante). En raison du rôle proéminent de la monnaie dans nos sociétés, ces enjeux économiques sous-jacents sont masqués et la monnaie apparaît alors comme un simple outil d'échanges de marchandises, alors qu'il s'agit bien plus que cela. Il est remarquable que le bitcoin, alors qu'il se pose en alternative du système monétaire dominant, en reproduit les principaux travers, dont une très forte concentration de sa quantité disponible entre une fraction réduite d'acteurs : les premiers venus ainsi que les gros mineurs qui disposaient d'un capital initial important pour pouvoir investir (construire une ferme de minage demande un investissement conséquent).

    Ainsi, il n'existe pas de solution "technique" au problème monétaire. Je pense au contraire que priver tout contrôle politique sur la monnaie pour la confier à un algorithme, qui est le dénominateur commun de toutes ces monnaies alternatives sous prétexte que les banques centrales et les gouvernements n'agissent pas pour l'intérêt commun, ne ferait qu'aggraver le problème si l'on imaginait que ces monnaies devaient un jour s'imposer. Toutefois, ceci semble a priori exclut dans la mesure où l'on imagine mal des états, aussi libéraux soient-ils, vouloir complètement se priver de tout contrôle sur l'émission monétaire. On se retrouverait tous dans la situation de la Grèce vis_à-vis de l'Euro qui s'est vue empêchée d'appliquer une politique différente de celle imposée par la Troïka (strict contrôle de l'inflation) avec le désastre économique et social qui a suivi. Reproduire ce système au niveau mondial m’apparaît plus comme une dystopie que comme le futur auquel j'aspire.

  • [^] # Re: Consommer de l'énergie pour produire du vent

    Posté par  . En réponse au journal L'arnaque bitcoin. Évalué à -2.

    Suis-je bête. Merci Einstein !

  • [^] # Re: Consommer de l'énergie pour produire du vent

    Posté par  . En réponse au journal L'arnaque bitcoin. Évalué à 8. Dernière modification le 13/11/17 à 20:56.

    Et grâce à quelle loi physique tu vas pouvoir libérer toute l'énergie emmagasinée dans ton bitcoin sous formes de bits ?

  • [^] # Re: la backdoor est toujours là

    Posté par  . En réponse au journal Nvidia ouvre son SDK GameWorks. Évalué à 1.

    Je ne suis pas expert de ces questions, donc je vais peut être utiliser des termes imprécis, désolé par avance.

    Je comprends que la raison des hacks introduits dans les drivers est en premier lieu de régler des bugs causés par le non respect des API par les développeurs de jeux, ça n'a rien à voir avec le sujet de départ : l'introduction de technologies améliorant le rendu propres à chaque fabricant (AMD a les siennes aussi, il y avait eu même type de scandale avec l'introduction de TressFx dans Tomb Raider 2013 que pour The Witcher 3 avec Gameworks)
    Ces technologies ont un but marketing évident, pour vendre du matériel qui rend tel ou tel jeu plus beau selon le GPU, mais de là à crier au complot comme le font certains… Ces technologies spécifiques sont systématiquement désactivables dans les options graphiques des jeux. À moins qu'il y ait une affaire de corruption, pour le développeur de jeu, quel bénéfice tirerait-il à rendre son jeu volontairement moins rapide sur un matériel donné ? Je ne vois pas bien.

    Le gars mentionne ensuite des hacks qui ont pour seul but d'améliorer les perfs des jeux, ce qui est le cas des remplacements des shaders. Où est le mal ?

    Par contre, c'est certain, on gagnerait à ce que toutes ces technologies soient intégrées dans les api standards et disponibles pour n'importe quelle marque de matériel, mais je crois que c'est le chemin vers lequel on s'oriente avec les libérations successives de OpenGPU par AMD et maintenant NVIDIA, non ?

  • # Gain visuel

    Posté par  . En réponse au journal Nvidia ouvre son SDK GameWorks. Évalué à 1.

    Vu l'impact négatif de ces options sur les performances, et ce pour un gain visuelle négligeable
    

    L'impact visuel est quand même loin d'être négligeable pour les jeux qui utilisent ces technologies. Sur The Witcher 3, HairWorks est un vrai plus pour le réalisme des montres, bien que la consommation en ressources soit, je suis d'accord, importante. De même pour la gestion de la physique via PhysX qui permet à l'environnement de gagner en réalisme (explosions, mouvement des tissus, etc.) Idem pour les autres effets.

    Exemple pour HairWorks :
    https://www.youtube.com/watch?v=Q3yJog3tsgI

    PhysX
    https://www.youtube.com/watch?v=9q4yQbyur2c

  • # Google translate

    Posté par  . En réponse au journal Iceweasel is dead!. Évalué à 3. Dernière modification le 25/02/16 à 00:35.

    "The goal of this bug is to rename Iceweasel in Firefox" devrait être traduit par "L'objectif de de bug est de renommer Iceweasel en Firefox", sinon, la phrase n'a pas trop de sens.

    Je trouve que le journal manque quelque peu de clarté. Si j'ai tout compris, les patchs incriminés sont ceux présents dans la version Debian de Firefox/Iceweasel car le cycle de sorties des versions de Debian contraint les développeurs à intégrer leurs propres patchs de sécurité. C'est bien ça ?

  • [^] # Re: Gameworks

    Posté par  . En réponse au journal GPUOpen. Évalué à 5.

    Et qu'est-ce qui empêchait AMD d'aller voir CD Project, développeur de The Witcher 3, comme l'a fait NVIDIA, pour optimiser le jeu avec leurs cartes, plutôt que d'aller pleurnicher une fois le jeu sorti ? NVIDIA avait annoncé depuis longtemps qu'ils implémenteraient leur techno dans ce jeu, tout le monde était au courant, les démos techniques circulaient sur le web au moins un an avant la sortie du jeu.
    Le discours du gentil AMD face au méchant NVIDIA masque à mon avis une triste réalité. Quand bien même leur matériel serait bon, la partie logicielle est la ramasse. J'ai longtemps privilégié AMD/ATI pour les GPU, parce qu'ils faisaient un pas vers le LL, c'était une démarche militante. Mais en tant que joueur, j'étais de toute façon contraint d'utiliser les pilotes propriétaires. Mon expérience était que leurs pilotes avaient plusieurs mois de retard sur les sorties du noyau Linux et sur Xorg (parce que calées sur les sorties d'Ubuntu si ma mémoire est bonne), avec des performances très en retrait par rapport à celles sous Windows. Depuis que je suis passé sur des GPU NVIDIA, je n'ai jamais eu ce genre de problèmes.
    Alors quand bien même AMD semble faire plus pour le libre que NVIDIA, au moins ce dernier est capable de fournir une expérience utilisateur satisfaisante. Mon raisonnement est le suivant : si ça pose un problème éthique d'installer un pilote propriétaire, alors il suffit de prendre un processeur Intel avec GPU intégré, ça fonctionne très bien, y compris pour les jeux qui ne sont pas trop exigeants graphiquement. Si c'est pour faire du jeu "gourmand", autant choisir ce qui fonctionne le mieux, dans la mesure où l'installation d'un pilote propriétaire est un passage (presque) obligé. Sous cet angle, mon bilan est que NVIDIA fait bien plus qu'AMD pour faire de Linux un OS "prêt pour le desktop".

    Bien que OpenGPU soit une bonne initiative, je reste quand même dubitatif. AMD donne l'impression de lancer tous les ans des initiatives prometteuses qui doivent "tout révolutionner" mais qui, sans réel suivi (dernièrement Mantle, OpenWorks), tombent dans l'oubli. J'ai juste envie de leur dire : commencez par fournir un bon driver, et si vous en êtes pas capables, libérez le votre, des gens compétents sauront quoi en faire, ça sera rendre un bien meilleur service à la communauté des utilisateurs de Linux que vos projets actuels, même libres, sans lendemains.

  • [^] # Re: Mesurer la vitesse de lancement d'un programme ?

    Posté par  . En réponse au journal Mes notes de synthèse sur systemd. Évalué à 3.

    C'est un peu HS, mais en remplaçant mon disque mécanique par un SSD, le temps de démarrage de Firefox ou LibreOffice a bien été divisé par 10 (mesure au pifomètre).

    J'avais aussi essayé Preload il y a quelques années (même tuto que ci-dessus :-) ), et je n'avais pas non plus mesuré de grosse différence.

    Je pense que c'est plus ou moins la même chose que pour le temps de démarrage du système. On peut gagner quelques secondes par-ci par-là, mais le facteur principal reste matériel. Au point qu'avec un SSD, je n'ai même pas cherché à optimiser quoi que ce soit.

  • [^] # Re: Enregistrement vidéo

    Posté par  . En réponse au journal Séminaire "Carte à puce et cryptographie : je t'aime, moi non plus". Évalué à 3.

    J'ai contacté Isabelle Astic qui m'a dit que oui, la vidéo sera mise en ligne.

  • [^] # Re: reader et pocket

    Posté par  . En réponse au journal Firefox 38.0.5 : bien plus qu'une version de maintenance. Évalué à 4. Dernière modification le 03/06/15 à 16:29.

    À noter qu'il existe l’extension Evernote Clearly qui fait la même chose, avec plus d'options, et qui s'interface avec Evernote ou son clone libre Nixnote (anciennement Nevernote).

    https://addons.mozilla.org/fr/firefox/addon/clearly/

  • [^] # Re: Questions intéressées

    Posté par  . En réponse au journal Adoption du projet de loi relatif au renseignement en première lecture. Évalué à 3.

    Dans mon cas, je pensais m'équiper d'une Brique Internet avec un abonnement VPN. La Brique est facilement transportable et peut être utilisée, grâce à une batterie, sans prise de courant à proximité.

    L'avantage d'une telle solution est qu'elle est relativement peu onéreuse et les appareils connectés ne requièrent pas de configuration spéciale, outre celle du wifi.

    http://labriqueinter.net/

  • [^] # Re: ports ?

    Posté par  . En réponse au journal Le Dell xps 13 édition développeur est enfin là. Évalué à 1. Dernière modification le 13/04/15 à 12:32.

    Comme écrit plus haut, j'ai un mini routeur wifi qui se branche sur le chargeur, sur lequel je connecte un câble rj45 dans les rares cas où il n'y aurait pas de wifi disponible. Ça ne me bouffe pas de port USB (déjà qu'il y en a que deux…)

    Je n'affirme pas que ce type de pc répond à 100% des besoins, et je comprends tout à fait que certains préfèrent avoir des portables plus gros mais avec plus de ports, lecteurs, etc. Mais ce n'est pas "idiot" de rechercher un portable très léger et le moins encombrant possible, ça correspond juste à un besoin spécifique.

    Alors certes, on pourrait disserter pour savoir si ce besoin n'est pas créé de toute pièce par les constructeurs, parce que, au final, on s'accommodait parfaitement il y a 10 ans de pc portables avec une masse de 3kg.

  • [^] # Re: ports ?

    Posté par  . En réponse au journal Le Dell xps 13 édition développeur est enfin là. Évalué à 3.

    Les pc plus fins sont généralement plus légers. Mon Vaio affiche 930g sur la balance, plus de 1.5kg pour le T440s d'après la fiche technique. Il rentre parfaitement dans mon petit sac à dos, dans lequel je peux ajouter bien d'autres choses.

    Je n'ai pas de voiture, me déplace uniquement à pied et en transports en commun. C'est une question de confort. 600g peuvent faire une différence.

  • [^] # Re: ports ?

    Posté par  . En réponse au journal Le Dell xps 13 édition développeur est enfin là. Évalué à 3.

    Sur des ultraportables, il est difficile de mettre un port RJ45 à cause de la faible épaisseur de la machine.

    Je ne sais pas si Dell le propose, mais sur mon Vaio pro 13, qui ne dispose pas non plus de port RJ45, il y a un petit routeur wifi en otpion avec port RJ45 qui se connecte en USB directement sur le chargeur et qui fait très bien son travail.

  • [^] # Re: mince ou sont passé les images?

    Posté par  . En réponse au journal NuTyX, une distribution atypique . Évalué à -5.

    Ok, allons sur le terrain de la définition.

    D'après Wikipedia :
    "Ce mot, calqué sur « racisme », a pour vocation de dénoncer les croyances, valeurs et attitudes fondées sur des modèles stéréotypés et intériorisés, bref, une société sexuellement discriminatoire. Le sexisme divise les rôles, habiletés, intérêts et comportements selon le sexe. Les effets principaux sont la discrimination envers l'un des sexes, en l’occurrence envers les femmes, et l'aliénation des deux sexes."

    Sur l'objectivation (http://antisexisme.net/2013/08/13/objectivation-1-2/ ) :

    "La notion d’objectivation sexuelle est une notion centrale du féminisme contemporain. L’objectivation sexuelle survient quand une personne est considérée, évaluée, réduite, et/ou traitée comme un simple corps par autrui. Il s’agit de séparer une personne de son corps, de certaines de ses parties corporelle ou de ses fonctions sexuelles, les réduisant au statut d’instruments ou les considérant comme étant en mesure de représenter la personne."

    Le sexisme c'est plus que la discrimination juridique. Depuis 1945, les femmes ont le droit de vote, et en droit l'égalité salariale avec les hommes "à travail égal, salaire égal", est-ce que, pour autant, l'égalité existe, 70 ans plus tard ?
    De plus, les mouvements de défense des droits des femmes s'attaquent d'une part aux inégalités matérielles et juridiques mais aussi à la représentation de la femme renvoyée par la société (publicités, normes vestimentaires, jouets, etc.). En fait, la représentation symbolique de la femme, son objectivation, est l'émanation idéologique d'une différentiation économique et sociale. Les deux sont liées. Certains trouvent les blagues sur les blondes drôles parce que consciemment ou inconsciemment, ils essentialisent la différence entre homme et femme.

  • [^] # Re: Deux solutions proposées, deux mauvaises

    Posté par  . En réponse au journal Google: je sais, je sais... mais tout de même, j'ai les boules !. Évalué à 2.

    Est-ce qu'ownCloud ne ferait pas l'affaire ?

    https://doc.owncloud.org/server/7.0/user_manual/documents.html

  • [^] # Re: mince ou sont passé les images?

    Posté par  . En réponse au journal NuTyX, une distribution atypique . Évalué à -5.

    Ce n'est pas l'image érotique en soi qui est sexiste, pas plus que les jeux de séduction. Ce n'est absolument pas mon propos.
    Les choses n'existent que dans leur contexte. Ce qui révèle une certaine forme de sexisme, c'est que parmi un ensemble de photos, les seules représentations de corps humains, soient celles de femmes fantasmées objectivées.

  • [^] # Re: mince ou sont passé les images?

    Posté par  . En réponse au journal NuTyX, une distribution atypique . Évalué à -3. Dernière modification le 26/03/15 à 00:46.

    Tu ne sembles pourtant toujours pas prendre en considération la couleur de peau, la religion de chacun, etc.
    Bref, pourquoi se contenter uniquement des femmes ? Dans ces clichés il n'y a pas de noires apparemment, ni d'asiatiques et autres. Quel scandale !  
    

    Parce que dans ce cas précis, c'est explicitement la femme qui est dégradée. Ce n'est pas au prétexte que d'autres groupes sociaux sont oppressés qu'il faut taire la faible place des femmes au sein de la communauté des LL. Pour être un lecteur régulier du site depuis plus de 10 ans, je peux dire que ce n'est pas un problème qui est souvent questionné…

    Car il est vrai, mettre des fonds d'écran de femmes dénudées impose à côté d'harceler, d'insulter et de dénigrer les femmes en général. Franchement, s'il y a bien un truc dont tout le monde s'en fout c'est bien qui met quoi comme fond d'écran, c'est tellement perso et sans intérêt…
    

    Quand tu partages des captures d'écran sur un site internet, tu les rends publiques, elles sortent du domaine privé. Je ne suis pas allé chez les gens pour les voir, elles sont postées dans un journal de LinuxFR. Sinon on ne serait pas là pour en parler. je suis sidéré de devoir préciser ça ici, mais puisque le niveau de la discussion en est là, continuons.
    Si je devais mettre en ligne une capture d'écran de mon bureau, j'essayerais de le valoriser, ou, pour le moins, de lui donner un sens (qu'est ce que je veux montrer, dans quel but ?). C'est une mise en scène avec une esthétique voulue.
    Une personne communique une capture d'écran où apparait une femme qui est objectivement rabaissée à l'état d'objet sexuel, et donc sexiste (ce que tu ne sembles pas contester). De deux choses l'une. Soit elle en a parfaitement conscience, soit pas. Dans tous les cas, les conséquences n'ont pas grande différence lorsqu'il s'agit d'analyser l'impact que peuvent produire de telles images.

    Je rappelle que je me suis servi de cet exemple dans le but de donner des éléments au débat sur la question de la faible représentation du genre féminin au sein de la communauté du libre, alors même que les valeurs du libre ne sont pas genrées (on est pas ici aux Amis de FHM ou de Playboy). J'essaye de donner une explication sociologique à un fait accepté par tous. Partant du principe que les causes ne sont pas biologiques mais sociales.

    Mon argument est que ces images sont révélatrices (en gras comme ça tu comprendras bien que je ne fais pas le raccourci : poster des images à caractère sexiste=harceler sexuellement), d'une part, de l'existence d'un certain sexisme au sein de la communauté et, d'autre part, que ce sexisme est toléré. Dans bien d'autres domaines culturels, ce genre d'images n'auraient simplement pas été jugées conformes aux valeurs de ladite communauté (pour fréquenter des milieux divers, je sais de quoi je parle) alors qu'ici, on me dit que j'en fais des caisses pour que dalle. Pourquoi ? Parce que le LL est à l'avant-garde de la liberté d'expression ? Sur ce cas précis, je ne pense pas, malheureusement.
    Or, je pense, et je ne suis pas le seul, cf les articles cités précédemment, que ce sexisme agit comme un repoussoir pour l'engagement des femmes au sein de la communauté.

    Mais bon, avec cette volonté de museler les gens à tout va, de forcer une normalisation à n'en plus finir et ridicule, en effet tu vas avoir un monde merveilleux. Je ne suis pas sûr de vouloir vivre dans un monde où seuls les fonds abstraits seront considérés comme bien et non déviants (mais attention, il faut que chaque couleur soit représenté équitablement dans l'histogramme !)

    Là, on en est à la discussion de comptoir PMU. Si je suis ton raisonnement, la condamnation du racisme et l'interdiction de proférer la haine raciale est une normalisation de l'opinion. Toutes les opinions ne se valent pas et certaines sont condamnables, dont le racisme, le sexisme et l'homophobie. Ce genre de relativisme ne sert, au final, que l'opinion dominante. Défendre les droits des catégories sociales opprimées, favorise au contraire la diversité.

    Ok, tu me permets donc d'aller chez toi pour m'assurer que tu ne fais rien de travers ? Que tout est correctement représenté et que rien ne puisse se sentir opprimé en allant chez toi.

    De deux choses. Je ne me considère pas comme un être pur et parfait, non influencé par le monde dans lequel je vis. Je suis en accord avec Bourdieu sur la question. En tant qu'homme j'ai intériorisé un certain nombre de schémas de la domination masculine que je reproduis sans aucun doute de manière inconsciente. Mais, dans la mesure où j'ai conscience de cela, dans mon comportement quotidien et public, je fais mon possible pour ne pas les reproduire et les dénoncer lorsque je les constate.

    Bah si, en voulant tout uniformiser dans tous les sens on veut rabaisser des hommes pour que les femmes puissent entrer ce qui n'est pas correct. Pense notamment aux quotas qui rendent le choix des postulant à des postes bien rigolos car on place la compétence brute en second plan pour respecter des chiffres et une harmonie parfaite. Oubliant que si on commence comme ça il faut des quotas pour tout et on ne s'en sort plus !

    Raté. Je n'avais volontairement pas répondu sur la question des quotas, parce que je suis contre. Je pense que la parité ne résout rien du tout, bien qu'elle mette le doigt sur un problème bien réel. Il faut agir sur les causes, pas sur les conséquences, ce que je m'efforce de faire.

  • [^] # Re: mince ou sont passé les images?

    Posté par  . En réponse au journal NuTyX, une distribution atypique . Évalué à 1.

    Oui j'insiste dessus car c'est bizarre mais dans ce cadre là c'est toujours un problème de sexe, les autres minorités sont peut être sous-représentées tout le monde s'en fout mais il faut absolument homme/femme en parité pour tout. C'est non seulement stupide, mais surtout totalement incohérent.
    

    Tu me fais un faux procès, ce n'est pas parce que l'objet est ici la question de genre dans le LL que je néglige pour autant les autres catégories sociales qui sont marginalisées au sein de la communauté. Je l'ai d'ailleurs dit dans un commentaire précédent. Je suis personnellement engagé dans un mouvement qui combat toutes les oppressions. Il ne s'agit pas pour moi de les hiérarchiser, et puis leurs intersections ne sont pas des ensembles vides.
    Au passage, les femmes ne sont pas une "minorité" sociale.

    Quand on me dit que le problème se situe dans des blagues pour des noms de projets (genre Weboobs) ou des fonds d'écran que les gens mettent chez soit (ces fonds d'écran ne sont pas disponibles par défaut dans la distribution je crois bien). C'est ridicule, c'est un faux problème.
    

    Que donner comme nom à un projet Weboobs soit moins grave que le harcèlement sexuel ou le viol, tout le monde en convient. Par contre, dans une analyse sociologique, on déconstruit pour comprendre, et les "pets de travers", les détails secondaires, etc peuvent s'avérer être des indices de premier plan et des révélateurs de mécanismes sociaux au sein d'une communauté. Ces "pets de travers", assimilables à du sexisme ordinaire, sont des comportements symptomatiques et l'expression de problèmes sous-jacents, la partie visible de l'iceberg en gros.

    Enfin, ce n'est pas une lutte entre hommes et femmes. Très peu de mouvements féministes définissent la lutte pour l'émancipation des femmes comme une lutte contre les hommes.

  • [^] # Re: mince ou sont passé les images?

    Posté par  . En réponse au journal NuTyX, une distribution atypique . Évalué à -3.

    La question n'est pas de "forcer les gens à changer de fond d'écran", ni d'adopter un discours moralisateur mais de mettre en lumières certaines tendances et mécanismes au sein de groupes sociaux et de les analyser. J'ai sauté sur cet exemple parce lorsque j'ai lu le journal, ces captures m'ont semblé symptomatiques d'une réalité qui n'est hélas pas réjouissante mais dont il ne faut pas se cacher : La communauté du Logiciel Libre (l'informatique en général) est d'une part majoritairement constituée d'hommes mais surtout qu'un certain nombres de pratiques et de codes qui régissent cette communauté la rende hostile au genre féminin, mais également aux transsexuels et au genderqueer.

    Le fait est que l'objectivation de la femme fait partie de ces pratiques. Posons-nous la question, de manière honnête : quelle image de la communauté renvoie des fonds d'écran à l’effigie d'une distribution GNU/Linux, qui représente des jeunes femmes dans des postures ultra sexuées (l'une d'entre elle semble tout de même être dans un état d'orgasme) ?

    Je n'invente rien, il y a des gens beaucoup plus compétents que moi qui ont traité cette question :

    Citons l'article de Joseph Reagle, Free as in sexist ? Free culture and the gender gap.

    Une réponse de Tim Chevalier, Open Source, Closed Minds? A reflection on Joseph Reagle’s “‘Free as in sexist?’ Free culture and the gender gap”

    Je ne fais pas de généralisation abusive, et n'affirme pas que la communauté est seulement constituée de misogynes. Mais c'est pour moi un problème réel, qu'il faut affronter.

    Sinon, au passage, tu dis qu'il est fréquent que ce soit un homme presque nu qui remplace la femme. je me suis "amusé" à vérifier ceci sur la base d'une analyse de ce que proposent les principaux sites de téléchargement de fonds d'écran. Et, surprise ! Ce n'est pas l'impression que donne une rapide recherche sur le net. J'ai fait une requête "wallpaper" sur Google et regardé les premiers résultats.

    Voici ce que les sites qui sortent en premier proposent en terme de représentation des corps humains.

    Sur http://www.hebus.com/wallpapers/ :
    Il y a deux catégories "célébrités femmes" et "célébrités homme". On notera au passage que "célébrités femmes" est en surbrillance. Une analyse qualitative des contenus fait clairement apparaître que les femmes sont, proportionnellement par rapport aux hommes, plus dans des positions érotiques, en sous vêtements, etc. Par contre, plus d'hommes sont représentés dans un contexte d'action, de travail, qui valorise l'individu en tant que tel, alors que les femmes sont objectivées.

    Deuxième résultat : http://www.hdwallpapers.in/
    Il y a une catégorie "celebrities" où n'apparaissent que des femmes. Pas forcément dans des positions sexuelles même s'il y en a un certain nombre.

    Résultat suivant : http://wall.alphacoders.com/?lang=French
    Là, il y a 5 catégories sur la première page, dont une "Fille", mais pas de catégorie "Hommes". Majoritairement des dessins de mangas japonais. Pas beaucoup explicitement dans des postures sexuelles. Cependant on remarque tout de même que beaucoup représentent des jeunes femmes qui ont l'air fragiles "à la recherche du héro qui va les sauver".

    Enfin, http://wallpaperswide.com/
    On a deux catégories, "Girls" et "Celebrities", mais pas beaucoup d'hommes.

  • [^] # Re: mince ou sont passé les images?

    Posté par  . En réponse au journal NuTyX, une distribution atypique . Évalué à -2. Dernière modification le 25/03/15 à 12:17.

    Ce n'est évidemment pas le nu en soi qui est sexiste, mais la réduction de la femme en un pur objet de désir sexuel. Comment se fait-il que, parmi toutes ces captures (70 au total), les seules représentations de corps humains soient celles de femmes, dénudées, et dont certaines sont explicitement sexuelles ?

    De mon point de vue, c'est la comparaison entre des représentations fantasmatiques de la femme, dont une avec le texte, très classe, "HOT NUTYX" et des nus de Velázquez qui serait tiré par les cheveux.

  • [^] # Re: mince ou sont passé les images?

    Posté par  . En réponse au journal NuTyX, une distribution atypique . Évalué à -5.

    Je sais bien qu'il y a pire ailleurs, mais justement, je ne vais pas sur LinuxFR pour retrouver ce pire. Et puis, le "il y a pire ailleurs" est la fin de tout combat politique car il est le discours de la résignation.

    J'inscris ma défense du logiciel libre dans un cadre beaucoup plus large de défense des libertés et de lutte contre toute forme d'oppression, dont le sexisme. C'est ma vision des choses, peut être que tout le monde ne la partage pas. Cependant, j'ai le droit de m'indigner et de trouver préjudiciable pour le mouvement du LL que certaines de ces oppressions soient entretenues sur un site et par certains membre d'une communauté pour lesquels j'ai, par ailleurs, beaucoup d'estime.

  • [^] # Re: mince ou sont passé les images?

    Posté par  . En réponse au journal NuTyX, une distribution atypique . Évalué à 0.

    Vue la nature sexiste de certaines d'entre-elles, j'aurais personnellement préféré ne pas les voir.