Journal Linus Torvalds proclame sa wokeness

Posté par  . Licence CC By‑SA.
Étiquettes :
26
8
juin
2023

Sur l'instance Mastodon du kernel Linus a demandé à un commentateur de cesser de le suivre (follow) car il semblait avoir un soucis avec les "woke communists." Puis il a poursuivi en défendant le contrôle des armes à feu, les droits des femmes et des LGBT ("I couldn’t care less if you decided to dress up in the “wrong” clothes or decided you’d rather live your life without feeling tied to whatever plumbing you were born with.")

«Si tout cela fait de moi un "woke", alors je pense que quiconque utilise ce mot comme une injure est une putain de honte pour la race humaine. Alors s'il vous plaît, unfollow me right now»

  • # Plutôt cool

    Posté par  (site web personnel) . Évalué à -1.

    Si ça peut changer de la mentalité de Stallman, on progresse.

    • [^] # Re: Plutôt cool

      Posté par  . Évalué à 8. Dernière modification le 08 juin 2023 à 17:45.

      C'est un vœu pieux… Si ils devaient se mettre d'accord je pense que ça serait fait depuis longtemps. Et puis bon, depuis l'affaire Epstein rms a quasiment disparu, non ?

      [EDIT] En fait non il n'a pas du tout disparu, son agenda est encore bien chargé : https://stallman.org/talks.html

      • [^] # Re: Plutôt cool

        Posté par  (site web personnel) . Évalué à 10.

        Il a fait quoi RMS ?

        "La première sécurité est la liberté"

        • [^] # Re: Plutôt cool

          Posté par  (site web personnel) . Évalué à 2.

          Un cours d'anglais déplacé

          Un LUG en Lorraine : https://enunclic-cappel.fr

        • [^] # Re: Plutôt cool

          Posté par  . Évalué à 8.

          On l'accuse d'avoir soutenu l'un des supposés complices de Jeffrey Epstein.

          Tu as 364 commentaires ici pour te faire une idée, mais sinon il y a eu une large quantité de contenus ici même sur le sujet, des pétitions, des contre-pétitions, toute une saga : https://linuxfr.org/tags/richard_stallman/public

          (et j'ai un peu de mal à comprendre le moinssage de mon commentaire précédent qui ne donne aucun avis sur lui m'enfin ça avait déchaîné de telles passions, je suppose que le sujet est encore sensible)

        • [^] # Re: Plutôt cool

          Posté par  . Évalué à -2.

          La version courte, il prouve à maintes reprises qu’il est incapable de se comporter décemment en société, tout court, et à plus forte raison en tant que leader d’un mouvement public.

          La version longue:

          • tenu des propos plus que douteux à propos de la pedophilie,
          • a défendu des situations franchement douteuses autour d’Epstein, et s’est tenté à du victim shaming,
          • se comporte comme un gros connard (et un gros degueulasse qui se mange le fromage d’entre les doigts de pieds sur scène) dans pas mal de conf’ ou il est invité, et avec les bénévoles qui l’ont hébergé/aidé pendant ces conférences,
          • son sketch sur les “vierges d’emacs” est de plutôt mauvais goût, et souvent très, très mal perçu par l’audience (le standup, c’est pas facile, d’aucuns diront que c’est un métier),
          • est responsable d’une ambiance toxique dans son lab au MIT

          Par dessus tout ca, à part bavasser en conf, et foutre la merde dans ses propres projets, on peut pas dire qu’il ait fait grand chose depuis la fin des années 80, à la louche. D’où des grondements dans la communauté pour le remplacer par quelqu’un qui a une acuité sociale qui ne soit pas negative.

          Linuxfr, le portail francais du logiciel libre et du neo nazisme.

          • [^] # Re: Plutôt cool

            Posté par  (site web personnel) . Évalué à 8. Dernière modification le 11 juin 2023 à 03:27.

            a défendu des situations franchement douteuses autour d’Epstein, et s’est tenté à du victim shaming,

            C'est faux.

            La phrase qui l'a mit dans la sauce, c'est:

            We can imagine many scenarios, but the most plausible scenario is that she presented herself to him as entirely willing. Assuming she was being coerced by Epstein, he would have had every reason to tell her to conceal that from most of his associates.

            Traduit en Francais:

            On peu imaginer plusieurs scénario, mais le plus probable, c'est qu'elle c'est présenter comme entièrement consentent, en assument qu'elle a étais forcer par Epstein, Il aurais intérêt de lui dire, de ne pas dévoiler être forcer aux associé d'Epstein.

            Donc plus précisément, la phrase "s’être présenter comment entièrement consentent".

            Ne vaut pas dire qu'elle étais consentent, mais qu'elle c'est présenter comme quelqu’un de consentent.

            Par exemples si je dit "zemmour se présente souvent comme pas raciste",
            je dit pas que zemmour est pas raciste, je dit, qu'il dit ne pas l’être.

            c'est du française de base en fait. (ou de l'anglais).

            Ça a étais debunker 200x, y'a même un site dessus:
            https://stallmansupport.org/debunking-false-accusations-against-richard-stallman.html

            Mais a ce niveaux d'acharnement(on est 2ans après), sans même chercher à savoir ce qu'a dit RMS(vu que tu ment sur ces propos), je sais pas ou le placer entre de la malveillance, de la psychophobie, ou juste de la bêtise.

            D’où des grondements dans la communauté pour le remplacer par quelqu’un qui a une acuité sociale qui ne soit pas negative.

            Ouais dégageons le mec trop autiste, pour mettre quelqu’un qui l'est moins !

            Ce qui en vrais est défendable, mais pas piter, ai au moins l'honnêteté d'assumer t'a psychophobie l'attaquer sur son cringe, au lieux de chercher des excuses pour pas avoir a confronter la question un peu dérangeante du "on peu pas accepter une personne trop autiste comme représentant de la FSF".

            est responsable d’une ambiance toxique dans son lab au MIT

            Quel non réflexion politique, quand un mec un peu puissant fout la merde, c'est uniquement lui le problème, et pas les gents qui laisse faire, voir qui n'osent pas le contredire.

            • [^] # Re: Plutôt cool

              Posté par  . Évalué à -6. Dernière modification le 11 juin 2023 à 04:25.

              Ne vaut pas dire qu'elle étais consentent, mais qu'elle c'est présenter comme quelqu’un de consentent.

              Foutaises. Qu’elle se soit présentée comme consentante n’enlève rien à l’absurdité de la situation. La barre est un peu plus haute que “il l’a pas cognée pour la violer, il l’a juste violée”. Une gamine de 17 balais qui se présente à un mec de 73 ans, dans une teuf avec que des mecs de plus de 40 ans, y’a pas anguille sous roche?

              Il était pas obligé de commenter non plus, il aurait juste pu dire “je sais pas, j’étais pas là, c’est un sujet sensible et je suis pas neutre à cause ma relation avec Minsky”. Mais non, il a fallu qu’il le défende alors qu’il a pas la moindre idée de ce qu’il s’est passé. Donc, oui, victim shaming.

              Ouais dégageons le mec trop autiste, pour mettre quelqu’un qui l'est moins !

              La question c’est pas de savoir s’il est autiste, mais de savoir s’il est compétent pour être le porte parole de la FSF.

              Quel non réflexion politique, quand un mec un peu puissant fout la merde, c'est uniquement lui le problème, et pas les gents qui laisse faire, voir qui n'osent pas le contredire.

              Ta phrase ne veut pas dire grand chose. C’est quoi au juste? Stallman c’est le mec un peu puissant qui fout la merde? Et du coup, tu dévies sur son chef de département? Whataboutism, bravo. Juste parce que ton chef te laisse faire, ça justifie pas d’être toxique.

              Tres bien, virons les 2, ça fera 2 connards de moins au MIT.

              Linuxfr, le portail francais du logiciel libre et du neo nazisme.

              • [^] # Re: Plutôt cool

                Posté par  (site web personnel) . Évalué à 7. Dernière modification le 11 juin 2023 à 12:48.

                Foutaises. Qu’elle se soit présentée comme consentante n’enlève rien à l’absurdité de la situation. La barre est un peu plus haute que “il l’a pas cognée pour la violer, il l’a juste violée”. Une gamine de 17 balais qui se présente à un mec de 73 ans, dans une teuf avec que des mecs de plus de 40 ans, y’a pas anguille sous roche?

                Peu être, ça reste très dans la moral actuel ça, on rappel que ça c'est passer a un époque ou la TV étais au calme a dire que toutes les femme rêve un peu de se faire violer: https://www.youtube.com/watch?v=O4XSVIBXhFM
                Donc "il aurais du avoir les reflex que j'ai aujourd’hui post mee-too et avec mon éducation a moi". juste un genre de méprit sur l'éducation que t'a droit d'avoir.

                Il était pas obligé de commenter non plus, il aurait juste pu dire “je sais pas, j’étais pas là, c’est un sujet sensible et je suis pas neutre à cause ma relation avec Minsky”. Mais non, il a fallu qu’il le défende alors qu’il a pas la moindre idée de ce qu’il s’est passé. Donc, oui, victim shaming.

                Alors pour moi victim shaming, veut dire, dire que la victim est responsable de son agression (plus ou moins directement), c'est a 0% ce qu'a fait RMS, donc vu que tu a une définition que je connais pas de Victimes Shaming, s'il te plait, dit la nous

                A moins que pour toi, dire que Minsky n'est pas coupable, ça reviens a dire que la responsabilité viens de la victimes ? dans ce cas… LOL

                Tres bien, virons les 2, ça fera 2 connards de moins au MIT.

                C'est vrais que je me suis emballer, disons que je trouve ça SUS de chercher des connard, pour avoir un réflexion féminisme, qui s’arrête à attaquer des individue, sans expliquer en quoi c'est le system au-tour qui les maintien et le permets.

                Et pire en les mettant dans un cases "connard", qui permet de les distancier de soie même et de surtout jamais avoir a se poser la question si on aurais pu agir pareil.

                Ça fait un peu, le monde est beaux, la patriarcat n'existe pas, le problèmes c'est juste les 2,3 connard qui existes. (hence la non-reflection politique)

                • [^] # Re: Plutôt cool

                  Posté par  . Évalué à 0.

                  Donc "il aurais du avoir les reflex que j'ai aujourd’hui post mee-too et avec mon éducation a moi". juste un genre de méprit sur l'éducation que t'a droit d'avoir.

                  ca s’est passé en 2001, pas en 84. Et même en 84, ça n’était pas socialement accepté qu’un mec de 73 se tape une mineure victime de traite des blanches.

                  Note que c’est même pas clair que Minsky se soit effectivement tapé la victime, ce qui rend le commentaire de RMS d’autant plus ridicule, qui visiblement pense que si c’était effectivement arrivé, ca serait ok.

                  Ça fait un peu, le monde est beaux, la patriarcat n'existe pas, le problèmes c'est juste les 2,3 connard qui existes. (hence la non-reflection politique)

                  Non, ça fait “on parle du comportement de RMS, pas du boss de RMS, ni du problème du patriarcat en général”. Arrête avec le whataboutism.

                  Je vais arrêter la discussion ici, je pense pas que t’aies envie d’être constructif.

                  Linuxfr, le portail francais du logiciel libre et du neo nazisme.

                • [^] # Re: Plutôt cool

                  Posté par  . Évalué à 2.

                  Ça ne s'arrange pas linuxfr… Tu fais un message en écriture inclusive, y a 300 trolls qui te tombent dessus en te disant que c'est complètement illisible, qu'ils ont les yeux qui pleurent du sang et j'en passe, par contre, un rigolo vient te dire en langage SMS ke lé fams c d groç putt ki èm ce fer viaulé, et boum, il se fait surpertinenter.

                  • [^] # Re: Plutôt cool

                    Posté par  . Évalué à 4.

                    Rien compris à ton message

                    Les vrais naviguent en -42

                    • [^] # Re: Plutôt cool

                      Posté par  (site web personnel) . Évalué à 1.

                      J'ai dit que dans les année 80, y’avais des reportages TV, qui expliquais que les femme fantasmaient se faire violer, et ça explique une différence de mentalité entre un mec née en 1927, et un commentateur Linuxfr qui condamne moralement très fort un RMS.
                      Et calandoa à transformé ça en "Un mec dyslexique débile écrit mal que toutes les femmes aime se faire violées".
                      (Aprés j'aurais pu sur-souligner que je suis pas d'accord avec ce qui est dit dans le reportage, mais bon le Signalement de vertus…)

                      Après il a aussi ouins ouins avec un rapport choucroute digne de l'autre transphobe qui est venu nous parler des enfants trans, et autres panic réactionnaire, passe plat à l'extrem droite, Que quand il utilise l'écriture inclusive le point médian il se fait engueuler, par des gents qui lui disent que c'est l'enfer à lire pour les dyslexiques.

              • [^] # Re: Plutôt cool

                Posté par  (site web personnel) . Évalué à 2.

                La question c’est pas de savoir s’il est autiste, mais de savoir s’il est compétent pour être le porte parole de la FSF.

                La question n'est pas de savoir si c'est une femme, ou un homme, mais si la dit personne va avoir la mentalité de la boite.

                La question n'est pas de savoir si la personne viens d'un milieux défavorisé, mais si elle a l'éducation requise pour atteindre tel niveaux d'étude.

                La question n'est pas de savoir la couleur de peaux ou les origines de cette personne, mais si elle a l'éducation pour être un bon Français.

                Et tant pis si les condition matériel, le genre, les handicapes, l'entourage d'une personne vont conditionner ce que va devenir la personne, on ne jugeras que le produit final, car on est apolitique, pas sexiste et inclusive UwU.

                • [^] # Re: Plutôt cool

                  Posté par  . Évalué à 3.

                  C’est une fausse équivalence, et tu le sais très bien.

                  Et y’a pas vraiment de source fiable qui dit qu’il est effectivement autiste. Il a certainement un comportement qui s’en rapproche, mais il dit lui même qu’il n’est pas autiste https://www.computerworld.com/article/2551458/asperger-s-oxymoron.html (cherche exaggerated).

                  Linuxfr, le portail francais du logiciel libre et du neo nazisme.

                  • [^] # Re: Plutôt cool

                    Posté par  (site web personnel) . Évalué à 1.

                    Je voie pas le rapport entre le fait que Stallman soie autiste, et qu'il subit de la discrimination contre ses comportement autistique.

    • [^] # Re: Plutôt cool

      Posté par  (site web personnel) . Évalué à 10. Dernière modification le 08 juin 2023 à 23:16.

      RMS est pas anty-woke ?
      ils passe son temps à critiquer la police (qu'il appelles les délinquant), les républicains, est pro-avortement, et pleins d'autres choses que bien des gents qualifieraient "de gauche extrémiste".
      suffit de lire ces " Political Notes " pour le voir https://www.stallman.org/archives/2023-jan-apr.html.

      Donc si tu veut qu'il change de mentalité, je suppose que tu veut qu'il nous fasse une Brian Lunduke, et se découvre un penchant bien réactionnaire et décide d’arrêter de défendre le logiciel libre, pour passer son temps à balancer de la haine anty-trans et contre l'avortement ?

  • # Cool

    Posté par  (site web personnel) . Évalué à 10.

    je pense que quiconque utilise le mot "woke" comme une injure est une putain de honte pour la race humaine

    Ça ferait un bon t-shirt !

  • # Pas français

    Posté par  (site web personnel) . Évalué à 8.

    « I couldn’t care less if you decided to dress up in the “wrong” clothes […] »

    Si les politiciens français pouvaient en prendre de la graine…

    « IRAFURORBREVISESTANIMUMREGEQUINISIPARETIMPERAT » — Odes — Horace

  • # So what?

    Posté par  (site web personnel) . Évalué à -8.

    On s'en fout un peu de l'avis ou l'attitude de l'un(e) ou de l'autre, on fait de l'open-source apolitique, jugeons les sur leur(e)s contributions.

    • [^] # Re: So what?

      Posté par  . Évalué à 1.

      tu fait peut être de l'open source apolitique mais il y a d'autre valeur pour juger les gens que leur contribution techniques. L'open source est peut être dénué de toute valeur morale, mais le mouvement du logiciel libre est ancrée dans des valeurs morales que certains juges plus importantes que la technique.

      techniquement Windows est souvent supérieur a linux malheureusement, il y a des fonctions qui existe sous windows, des programmes qui marchent sous windows qui ne marchent pas sous linux. Pour moi la raison d'utiliser linux est avant tout politique, alors qu'une des personne qui ai le plus contribuer au logiciel libre comme Linus Torvald a totalement le droit d'exprimer ses point de vues politique.
      Il trouve sa justification dans tout le travail sur linux qu'il a fait. Il travaille beaucoup et donne le resultat de son travail a tout le monde. C'est un acte politique qui merrite d’être applaudi

      • [^] # Re: So what?

        Posté par  (Mastodon) . Évalué à 10.

        techniquement Windows est souvent supérieur a linux malheureusement, il y a des fonctions qui existe sous windows, des programmes qui marchent sous windows qui ne marchent pas sous linux.

        Ah, on a trouvé les listes du trolldi :)

      • [^] # Re: So what?

        Posté par  (Mastodon) . Évalué à 10.

        techniquement Windows est souvent supérieur a linux malheureusement, il y a des fonctions qui existe sous windows, des programmes qui marchent sous windows qui ne marchent pas sous linux.

        Ouaip.
        Et tellement de choses qui fonctionnent sous Linux et pas sous Windows, tellement de choses qui existent sous des OS libres et pas sous Windows. Tellement, plus, de téléphones qui tournent sous Linux que sous Windows. Tellement de fonctionnalités rendues possibles par Linux et toujours inaccessibles sous Windows.

        Techniquement ? Non, ergonomiquement Windows est parfois supérieur à Linux, quand on aime leur interface.
        Techniquement ? Va falloir donner des exemples assez précis…

        J'appelle ça du FUD, ou de la désinformation.

        • Yth.
        • [^] # Re: So what?

          Posté par  (site web personnel, Mastodon) . Évalué à 6.

          Tellement plus de super-calculateurs qui tournent sous Linux (tous les plus puissants) et pas sous Windows. Tellement plus de liseuses qui tournent sous Linux et pas sous Windows (aucune).

          « Tak ne veut pas quʼon pense à lui, il veut quʼon pense », Terry Pratchett, Déraillé.

        • [^] # Re: So what?

          Posté par  (site web personnel) . Évalué à -2. Dernière modification le 09 juin 2023 à 11:23.

          Techniquement ? Va falloir donner des exemples assez précis…

          1) On peut installer un MS-DOS et mettre à jour progressivement jusque Windows 11.

          Avec Archlinux, si tu lis pas le blog, une mise à jour peut casser ton système entier (hello le merge de /usr/bin et /bin quand tu avais 2 partitions séparées).

          2) La rétro-compatibilité, je peux prendre un binaire d'il y a 30 ans sur une disquette et l'exécuter en quelques clics (clic droit -> propriétés -> mode de compatibilité -> …)

          Sous Linux, un binaire sur une vieille disquette, je dois le ldd pour trouver sa version de la glibc (et autres .so), en installer une qui soit compatible (en espérant ne pas devoir la compiler moi même), me faire un script pour configurer correctement le LD_LIBRARY_PATH.

          Ou alors je dois aller chercher dans le trou du cul d'internet si je peux trouver un .tar.gz des sources à compiler moi même.

          3) Hyper-V est bien plus performant (d'après mon expérience personnelle) que KVM.

          Et j'ai une UI pour gérer mes VMs alors que pour KVM, je dois en installer une ou faire avec la ligne de commande. A vrai dire, je ne me suis jamais posé la question pour KVM j'ai toujours utilisé la CLI.

          4) Le WSL et depuis Windows 11, le WSLg

          Créer des chroots/lxc/etc… c'est fastidieux. Installer une distribution WSL c'est en 2-3 clics. Oui alors je sais, c'est pas vraiment les mêmes technologies, mais le résultat est le même.

          Au passage, avec WSLg je peux lancer des applications Linux graphiques.


          Bien sûr, je peux faire la même chose pour défendre la position "Linux > Windows".

          Chacun ont des forces et des faiblesses. On peut juste dire qu'ils sont différents. Aucun n'est supérieur à l'autre, j'ai besoin des 2 dans mon métier de tout les jours.

          https://link-society.com - https://kubirds.com

          • [^] # Re: So what?

            Posté par  . Évalué à 3.

            Je passe sur ce trolling vendrediesque de qualité

            pour info, une IU à kvm : https://virt-manager.org/

            • [^] # Re: So what?

              Posté par  (site web personnel) . Évalué à -1.

              Non ce n'est pas du troll.

              Oui je connais virt-manager, je disais juste que l'UI de Hyper-V est installée nativement.

              D'ailleurs, virt-manager (qui repose sur libvirt) n'est pas la seule UI -> https://www.linux-kvm.org/page/Management_Tools

              La quantité de choix sous Linux est à la fois une force et une faiblesse. Une force parce qu'on n'est pas coincé avec une seule solution potentiellement inadaptée à notre cas d'usage. Une faiblesse parce que quand il y a trop de choix, je ne sais pas forcément me décider.

              C'est d'ailleurs pour ça que je suis retourné sous Windows pour le desktop. Je ne passe plus des heures à choisir/maintenir/personnaliser ma distribution. Je prend ce qu'on me donne <3

              https://link-society.com - https://kubirds.com

              • [^] # Re: So what?

                Posté par  (Mastodon) . Évalué à 5.

                Une faiblesse parce que quand il y a trop de choix, je ne sais pas forcément me décider.

                En gros le problème c'est toi, pas linux.

                • [^] # Re: So what?

                  Posté par  . Évalué à 10.

                  C’est tellement commun que des gens ont écris des bouquins sur les difficultés cognitives liées à la surabondances des choix : Surabondance_des_choix . Il y a des stratégies bien sûr, genre ne pas tenter d’obtenir "le meilleur" tout le temps, faire un choix peut être sous optimal mais qui convient.

                  Mais peut être que rejeter le problème sur l’utilisateur quand c’est un problème qui concerne tout le monde c’est pas spécialement utile.

                  • [^] # Re: So what?

                    Posté par  (Mastodon) . Évalué à 5.

                    Ce n'est pas un problème en soit parce que la plupart des distros proposent un choix par défaut. Par exenple toutes celles qui ont un bureau gnome par défaut t'installent Gnome boxes par défaut ce qui fait que tu n'as pas à chercher.

              • [^] # Re: So what?

                Posté par  . Évalué à 2.

                Oui je connais virt-manager, je disais juste que l'UI de Hyper-V est installée nativement.

                Bonjour le gâchis de place; qui en a besoin? certainement pas la majorité des gens.

                Il ne faut pas décorner les boeufs avant d'avoir semé le vent

                • [^] # Re: So what?

                  Posté par  (site web personnel) . Évalué à 2.

                  Ca tombe bien, c'est installé que si tu actives la fonctionnalité Hyper-V.

                  https://link-society.com - https://kubirds.com

                  • [^] # Re: So what?

                    Posté par  . Évalué à 3.

                    donc ce n'est pas installé nativement.

                    Il ne faut pas décorner les boeufs avant d'avoir semé le vent

              • [^] # Re: So what?

                Posté par  . Évalué à 2. Dernière modification le 13 juin 2023 à 08:49.

                C'est d'ailleurs pour ça que je suis retourné sous Windows pour le desktop. Je ne passe plus des heures à choisir/maintenir/personnaliser ma distribution. Je prend ce qu'on me donne <3

                Ça fait 10 ans que c'est la même sur Fedora

          • [^] # Re: So what?

            Posté par  (Mastodon) . Évalué à 9.

            1) On peut installer un MS-DOS et mettre à jour progressivement jusque Windows 11.

            Ça tombe bien, personne n'a envie de faire ça. MS Dos boote depuis UEFI?

            2) La rétro-compatibilité, je peux prendre un binaire d'il y a 30 ans sur une disquette et l'exécuter en quelques clics (clic droit -> propriétés -> mode de compatibilité -> …)

            Il y a moins d'une semaine j'ai lu quelqu'un dire que grace à wine il pouvait faire tourner d'anciens jeux qui ne démarrent pas sous windows 10/11.

            3) Hyper-V est bien plus performant (d'après mon expérience personnelle) que KVM.

            Bof.

            Il est possible que sur certains cas de figure il soit plus performant mais rien qu'au niveau des I/O j'ai toujours vu les windows sous NTFS à la traîne comparé à la même charge de travail sur un Linux.

            Il y a moultes guis pour qemu-kvm

            4) WSL n'est pas plus rapide à utiliser que toolbox ou distrobox.

            wine permet d'utiliser une appli graphique windows sous linux.

            • [^] # Re: So what?

              Posté par  (Mastodon) . Évalué à 3.

              Ça tombe bien, personne n'a envie de faire ça. MS Dos boote depuis UEFI?

              Surtout que depuis des années, DOSBox fait parfaitement tourner pleins de logiciels MS-Dos.

          • [^] # Re: So what?

            Posté par  . Évalué à 7.

            1) On peut installer un MS-DOS et mettre à jour progressivement jusque Windows 11.

            J'aimerais bien voir ça. Je ne suis pas un grand utilisateur de Windows donc j'ai rarement besoin de le mettre à niveau, mais malgré ma maigre expérience, ça ne se passe pas toujours bien :
            - Le PC de ma mère sous Windows 10, toute première mouture. Un jour le PC gueule qu'il faut absolument le mettre à jour parce que sinon il n'y aura plus de mises-à-jour de sécurité pour cette version. Sauf qu'en fait ça ne marche pas, il met des heures à essayer d'installer la maj et plante lamentablement. J'ai tout essayé, même les utilitaires Microsoft pour résoudre les pb de màj, rien y a fait. J'ai tout viré pour remettre Linux.
            - Mon PC de boulot qui me propose de se mettre à jours vers Windows 11. Ok, allons-y, ah bah non, ça ne marche pas. Une fois la mise à jour faite, impossible de me connecter au réseau d'entreprise (l'IT ne comprends pas, tout semble Ok). Retour à Windows 10.

            Je n'ose même pas imaginer depuis MSDOS…

            • [^] # Re: So what?

              Posté par  (site web personnel, Mastodon) . Évalué à 5.

              Je n'ose même pas imaginer depuis MSDOS…

              Moi non plus, mais, surtout je n'en vois pas l'intérêt.

              « Tak ne veut pas quʼon pense à lui, il veut quʼon pense », Terry Pratchett, Déraillé.

              • [^] # Re: So what?

                Posté par  . Évalué à 2.

                Le compte rendu pourrait être rigolo à lire.

            • [^] # Re: So what?

              Posté par  . Évalué à 6.

              Ma migration de 7->10 a planté; j'ai du aller chercher dans les tréfonds du web pour réparer.

              Il ne faut pas décorner les boeufs avant d'avoir semé le vent

          • [^] # Re: So what?

            Posté par  . Évalué à 7. Dernière modification le 10 juin 2023 à 08:50.

            1) On peut installer un MS-DOS et mettre à jour progressivement jusque Windows 11.

            Je serais vraiment curieux d’en voir la démonstration.

            Tu ne vas pas vraiment installer Windows 11 sur une machine de l’époque de MS-DOS (pas de disque assez gros de toute façon)…

            Ça laisse deux choix :
            – installer MS-DOS sur une machine actuelle et faire toutes les mises à jour ; alors, peut-être que MS-DOS fonctionnera, mais je doute que tu n’aies pas de problèmes de pilotes pour les Windows intermédiaires ;
            – recopier le système d’une machine à une autre ; selon mon expérience, un certain nombre de versions de Windows tolèrent très mal le changement de matériel.

            Avec Archlinux, si tu lis pas le blog, une mise à jour peut casser ton système entier (hello le merge de /usr/bin et /bin quand tu avais 2 partitions séparées).

            Et comme tout le monde le sait, Arch Linux est la distribution la plus utilisée, y compris chez les débutants auxquels nous la conseillons sans réserve. D’ailleurs, ils séparent la partition /usr comme c’était l’usage… à une époque antérieure à Arch Linux.

            Si tu avais abandonné les habitudes obsolètes en changeant de machine ou de disque (ils ne sont pas éternels et les besoins en taille ont augmenté en même temps que leurs tailles), tu n’aurais pas eu ce souci (quelle que soit la pertinence de fusionner /{s,}bin avec /usr/bin, /usr/sbin avec /usr/bin et /lib{64,} avec /usr/lib).

            Cela dit, si tu aimes les systèmes qui se mettent à jour sans que tu doives regarder sous le capot, Arch Linux n’est pas la distribution qui te convient. En rolling release, OpenSuse Tumbleweed sera plus fluide.

            Quant au commun des utilisateurs, ils utilisent Ubuntu, qui n’est pas en rolling release, mais dont les mises à jours de version fonctionnent plutôt bien depuis quelques années.

            Je ne sais pas pourquoi des gens s’infligent Arch Linux alors qu’ils n’aiment pas mettre les mains dans le cambouis. Masochisme ?

            Pour ma part, j’utilise Arch Linux parce que je n’aime pas trop les distributions qui me changent le fonctionnement du système sans prévenir. Mais je suis conscient qu’il faut que je surveille les avertissements éventuels. Et il est bien parti pour faire la vie des machines sur lesquelles je l’ai installé sans réinstallation. C’est bien suffisant. Quel serait l’intérêt de partir d’un système beaucoup plus vieux que la machine avant d’arriver à l’actuel ?

            2) La rétro-compatibilité, je peux prendre un binaire d'il y a 30 ans sur une disquette et l'exécuter en quelques clics (clic droit -> propriétés -> mode de compatibilité -> …)

            Autant pour les logiciels libres courants et bien maintenus, il n’y a pas vraiment de souci, la distribution actuelle propose le paquet, autant pour les logiciels propriétaires et les LL que l’auteur n’a pas forcément le temps de mettre à jour, je regrette effectivement qu’ils ne soient pas compilés en statique. Ça permettrait de les utiliser facilement bien plus longtemps.

            J’ai un argument en faveur de Linux : il est tout à fait utilisable sur une machine avec un disque dur (et pas un SSD). C’est beaucoup moins le cas avec les Windows récents qui passent leur temps à faire des trucs à eux sur le disque (ainsi qu’avec le CPU, la mémoire) alors que tu ne leur demande rien et que tu voudrais faire tes trucs à toi.

            Windows fait ses trucs à lui et te laisse éventuellement faire tes trucs à toi… s’il reste des ressources « en trop ».
            Pour moi, un bon système doit au contraire savoir se faire oublier.

            « Le fascisme c’est la gangrène, à Santiago comme à Paris. » — Renaud, Hexagone

            • [^] # Re: So what?

              Posté par  (site web personnel, Mastodon) . Évalué à 4. Dernière modification le 10 juin 2023 à 11:01.

              Ça laisse deux choix :
              – installer MS-DOS sur une machine actuelle et faire toutes les mises à jour ; alors, peut-être que MS-DOS fonctionnera, mais je doute que tu n’aies pas de problèmes de pilotes pour les Windows intermédiaires ;
              – recopier le système d’une machine à une autre ; selon mon expérience, un certain nombre de versions de Windows tolèrent très mal le changement de matériel.

              Et ne pas oublier que MS-DOS c'est du 32-bits si je ne m'abuse quand les dernières versions de Windows sont exclusivement développées pour des architectures en 64-bits. Et je ne suis pas sûre que ça ne pose pas de problèmes du tout même si c'est théoriquement possible.

              « Tak ne veut pas quʼon pense à lui, il veut quʼon pense », Terry Pratchett, Déraillé.

              • [^] # Re: So what?

                Posté par  (Mastodon) . Évalué à 3.

                Et ne pas oublier que MS-DOS c'est du 32-bits si je ne m'abuse

                Oui, je crois que tu t'abuses, MS-Dos, c'est du 16 bits pour les données et du 20 Bits segmenté pour l'espace d'adressage. Et d'après un très vieux dino de ma famille, GWBASIC fonctionne parfaitement avec DOSBox dans un Windows récent. Donc…

                • [^] # Re: So what?

                  Posté par  (site web personnel, Mastodon) . Évalué à 3. Dernière modification le 10 juin 2023 à 17:50.

                  Alors je vais essayer de résister à l'envie irrésistible qui me prend de passer un ordinateur de MSDos à Windows 11 (faut juste les ordinateurs adéquats et,évidemment, les OS). Ça va être dur, mais c'est possible.

                  Sinon l'intérêt de la manœuvre ? Question sérieuse.

                  « Tak ne veut pas quʼon pense à lui, il veut quʼon pense », Terry Pratchett, Déraillé.

            • [^] # Re: So what?

              Posté par  . Évalué à 2.

              Je serais vraiment curieux d’en voir la démonstration.

              https://www.youtube.com/watch?v=uzIxmLTHXow et beaucoup d'autres.

        • [^] # Re: So what?

          Posté par  . Évalué à -2.

          • WSL & Android apps
          • Windows Defender Application Guard pour Edge & Office
          • Windows Filtering Platform
          • Virtual Secure Mode

          ce qui me vient en y pensant 30 secondes. Il y en a evidemment d'autres

    • [^] # Re: So what?

      Posté par  (site web personnel) . Évalué à 7.

      Il faut séparer l'homme du dev ?

      http://gregr.fr

    • [^] # Re: So what?

      Posté par  . Évalué à 10.

      Pour pouvoir juger les gens sur leur contributions, il faut que ces personnes aient pu bosser dans des conditions décentes. Si leur vie est menacée, je pense que la qualité des contributions ne sera pas au top.

      « Rappelez-vous toujours que si la Gestapo avait les moyens de vous faire parler, les politiciens ont, eux, les moyens de vous faire taire. » Coluche

      • [^] # Re: So what?

        Posté par  (site web personnel, Mastodon) . Évalué à 7.

        Si leur vie est menacée ou si leurs contributions ne sont pas prises au sérieux parce qu'ils ne sont pas du bon genre (du bon endroit, de la bonne école, etc.) aussi.

        « Tak ne veut pas quʼon pense à lui, il veut quʼon pense », Terry Pratchett, Déraillé.

        • [^] # Re: So what?

          Posté par  . Évalué à 5.

          Euh oui, c'est ce que je disais.

          « Rappelez-vous toujours que si la Gestapo avait les moyens de vous faire parler, les politiciens ont, eux, les moyens de vous faire taire. » Coluche

          • [^] # Re: So what?

            Posté par  (site web personnel, Mastodon) . Évalué à 5.

            Non tu ne parlais que de menaces sur la vie, pas de contributions rejetées pour cause de non correspondance de la personne à un standard sexiste ou raciste.

            « Tak ne veut pas quʼon pense à lui, il veut quʼon pense », Terry Pratchett, Déraillé.

    • [^] # Re: So what?

      Posté par  . Évalué à -1. Dernière modification le 09 juin 2023 à 08:26.

      Je suis complètement d'accord.
      Si on parle de logiciel libres, alors jugeons la personne sur ses contributions sur les logiciels libres. D'une part parce que ce n'est pas parce qu'une personne n'a pas les mêmes idées que soi qu'il faut nier son talent sur d'autres domaines, d'autre part parce que les mentalités et les opinions changent. La société actuelle est un peu trop rapide à accuser les personnes sans faire trop de détails et sans distinction.
      ça ne veut pas dire que je suis anti-woke, anti-lgbt ou quoi que ce soit !

      • [^] # Re: So what?

        Posté par  (Mastodon) . Évalué à 10.

        ce n'est pas parce qu'une personne n'a pas les mêmes idées que soi qu'il faut nier son talent sur d'autres domaines

        Linus semble d'accord avec toi : il n'a pas dit que le mec est nul, il a dit que c'est un connard.

        En théorie, la théorie et la pratique c'est pareil. En pratique c'est pas vrai.

    • [^] # Re: So what?

      Posté par  (site web personnel) . Évalué à 10.

      on fait de l'open-source apolitique

      Faux.
      Je suis le premier à réagir quand on politise l'open source ou le libre et je suis le premier à dire que l'open source et le libre (ce sont des synonymes ;-) ) sont apolitiques, mais ta phrase n'a absolument rien à voir :
      - l'open-source est apolitique
      - on fait de l'open-source politique --> le "on" est des humains, qui ont des idées, qui font de l'open-source pour des raisons à eux.

      De plus, il n'y a pas grand chose à voir entre le résultat (de l'open source) et comment c'est fait (l'endroit, physique ou virtuel, où tu le fais).
      Perso je fais de l'open-source apolitique (qui veut l'utiliser peut, même si c'est mon pire ennemi) tout en ayant un code de bonne conduite (qui veut travailler dans un endroit à moi doit respecter mes règles).

      jugeons les sur leur(e)s contributions.

      Bon, là est certes la zone grise, quand tu as un homophobe sexiste et raciste qui vient chez toi te proposer un patch tout en respectant chez toi les règles sur l'homophobie, le sexisme et le racisme, perso ma politique (et c'est de la politique) est de les accepter mais je comprend ceux qui les refusent (c'est de la politique).

    • [^] # Re: So what?

      Posté par  (Mastodon) . Évalué à 9.

      Tu sais, je crois qu'on n'a plus besoin de juger Linus Torvalds sur ses contributions hein…

      • Yth.
    • [^] # Re: So what?

      Posté par  . Évalué à 2. Dernière modification le 09 juin 2023 à 09:13.

      on fait de l'open-source apolitique

      C'est qui "on" ?

      Déjà, je suppose que c'est une minorité. Je ne suis pas sûr qu'on soit tant de monde que ça à vouloir complètement détacher nos activités des idées politiques. De mon côté, mon engagement lié aux logiciels libres est très politique (perso, je prône et je fais du logiciel libre parce que je pense que les droits qu'ils garantissent aux utilisateurs et utilisatrices sont essentiels - et après, le travail collectif sur des projets sympas, c'est cool aussi).

      Mais de toute façon, il ne s'agissait pas d'accepter ou non des contributions, il s'agissait d'une discussion à propos du NYT.

      Et même dans le monde de l'open source, c'est potentiellement un signal fort. Les manières brutales de Linus Torvalds d'il y a des années étaient critiquées, l'ambiance générale de la LKML pouvant (à l'époque ?) repousser des gens, minorités, etc. Il y avait eu l'histoire avec Sarah Sharp par exemple.

      Linus Torvalds qui s'arrête pour écrire un texte qui défend l'inclusivité, c'est tout à fait rassurant / positif. C'est le genre de chose qui pourrait encourager des contributions, en fait.

      On ne peut pas mener une activité sociale sans se poser des questions sur la manière de la poursuivre ni prendre en compte le contexte. Ces choses ont des conséquences directes sur l'activité. Notamment, ça va un peu déterminer si des gens vont contribuer à tel ou tel projet… ou non. Et qui. L'apolitique, ça ne marche pas. Ça n'existe pas. C'est au mieux un status quo, qui n'est pas toujours reluisant. Et s'il consiste à fermer les yeux sur des remarques homophobes, transphobes, misogynes ou racistes, non merci.

    • [^] # Re: So what?

      Posté par  (site web personnel) . Évalué à 3.

      open-source apolitique

      Tu étais mieux à vent Mr twisla.

      pertinent adj. Approprié : qui se rapporte exactement à ce dont il est question.

    • [^] # Re: So what?

      Posté par  . Évalué à 5.

      open-source apolitique

      Ça n'existe pas. L'open source est un projet politique en fait ce sont même des projets politiques et vouloir qu'ils soient apolitique est politique en soit.

      La manière dont tu partage les choses et les connaissances est l'une des bases de la politique. La manière d'organiser le travail est aussi extrêmement politique.

      Dire la façon dont je travail et la façon dont je partage le fruit de mon travail n'est pas politique n'a pas de sens. Ce sont 2 des plus grandes bases de ce qu'organise la politique.

      Mais ça n'est pas tout :

      jugeons les sur leur(e)s contributions

      La manière dont tu juge n'est pas quelque chose de tout à fait politique ? Sur quelle base ? Avec quelles échelles ? Et quelles angles-mort ?

      La politique ce n'est pas sale. Ce qui voudraient n'avoir rien à en faire son souvent surtout très satisfaits de la politique en cours et ne se sentent pas très concernés pour les éventuels problèmes qu'elle produit.

      https://linuxfr.org/users/barmic/journaux/y-en-a-marre-de-ce-gros-troll

  • # Comme quoi ...

    Posté par  (site web personnel) . Évalué à -2.

    Comme quoi même les gros machos s'y mettent …

    • [^] # Re: Comme quoi ...

      Posté par  . Évalué à 10. Dernière modification le 09 juin 2023 à 09:18.

      Linus Torvalds a été brutal et a eu des propos déplacés, avant sa fameuse pause dans le développement du noyau. Mais est-ce que c'était macho ? Je ne pense pas, ou alors je suis intéressé par des sources là dessus.

  • # pareil mais

    Posté par  . Évalué à -2.

    j'ai un cousin qui c'est transformé en femme, opération et tous ce qui va avec, entre nous si il est bien dans sa peau et vie sa vie, très bien, j'en croise pas mal a mon boulot et au pire je suis étonnée au mieux je suis neutre la dessus.

    la ou le bas blesse c'est activisme forcené de ce groupe pour l'imposer a toute la société, enfant de -18, avec en plus la participation d'homme génétique au compétition féminine, ce qui éclate complétement les temps et les performance des femmes au passage.

    dessin animé mettant en valeur le transgenre ou série sur gully dans le même genre.

    entre nous je suis surpris que cela soit autorisé, faire ce que l'on veut de son corps et de son esprit, ça doit être presque écrit dans la constitution (ou déjà écrit), l'imposer au autre comme une vie merveilleuse c'est assez dangereux sur des esprits jeune qui ont besoin de maturité et de grandir par eux même, pas avec une idéologie imposé comme maintenant même si elle est merveilleuse.

    elle est imposé car si tu refuse le brassard arc en ciel PAF t'es un gros nazie d’extrême droite

    • [^] # Re: pareil mais

      Posté par  (site web personnel) . Évalué à 7. Dernière modification le 09 juin 2023 à 10:45.

      l'imposer au autre

      Le classique "dire que ça existe et laisser libre de" confondu avec imposer.
      tout ce dont tu parles est dire que ça existe, absolument rien à voir avec imposer, mot utilisé surtout par ceux qui ont en réalité un problème avec (le classique "je fais une politique homophobe mais je ne suis pas homophobe car j'ai des amis homos").

      dessin animé mettant en valeur le transgenre ou série sur gully dans le même genre.

      Je suis étonné que tu parles que de cette mise en valeur, et pas de 99.99% de séries mettant en valeur l'hétéro blanc cis.
      (en vrai je ne suis pas étonné que tu t'offusques sur le 0.01% par comme tu aimes, classique)

      pas avec une idéologie imposé

      Pour info, la seule idéologie imposée est celle du hétéro cis, on voit comment ça te fait râler qu'on puisse oser juste informer qu'on peut avoir autre chose…
      Ha non, pas la seule, vu la tonne de choses discrètement (ou pas) imposée dans la "bonne" façon de vivre : "un garçon ça ne pleure pas" d'une mère qui insinue que les filles c'est bon ça peut, ça impose à son enfant de cacher ses émotions, ça explosera plus tard mais on s'en fout, on impose au garçon de ne pas pleurer, et toi tu hurlerais sur la personne qui dirait "si, un garçon peut pleurer" car cette personne "imposerait (sic) l’idéologie qu'un garçon peut pleur et l'imposerait de pleurer. Ben non, si tu réfléchis au delà de tes préjugés.

      elle est imposé car si tu refuse le brassard arc en ciel PAF t'es un gros nazie d’extrême droite

      Le brassard parle de liberté, pas d'imposer.
      Mais oui, si tu veux parler d'imposer, on t'impose de garder ta manière d'imposer aux autres (car dans la réalité c'est bien toi qui veut imposer de rester dans le "droit chemin" aux gens en leur cachant les possibilités sous couvert de neutralité) pour toi.

      On réalité, on t'impose en effet… de ne pas imposer aux autres. C'est tout. Dur la vie où les gens te disent t'arrêter d'imposer aux autres tes idées, ça se voit ton coup de "bon ils sont libres mais si on peut éviter de les informer que ça existe et si on peut éviter d’empêcher les autres de cogner ceux qui ne plaisent pas ça m'arrangerai".

      PS : de la même manière, les sirènes n'existent pas, donc elles peuvent être noires une fois sur 100, même si des gens parlent d'imposer les noirs partout même si "scientifiquement ça ne colle pas" (on parle de sirène, hein, les "scientifiques"…)

      • [^] # Re: pareil mais

        Posté par  . Évalué à 1.

        les femmes qui font du sport on leur impose des hommes genetique dans leur compétitions et dans leur vestiaire, si elle se battent contre cela c'est qu'elle ne sont pas tolérante.

        l'hetero blanc n'est pas une idéologie, cela fait 4000 ans que cela existe et je n'ai jamais vu une remarque : regardé comme c'est génial d’être hétéro blanc, les film raconte une histoire, les lgbt raconte une propagande. omar sy n'est pas blanc et pas transgenre et est hétéro, dois je prendre ta remarque comme une remarque raciste  ?

        note bien que je ne m'offusque pas, c'est dommage de laisser à un mouvement idéologique violent les rennes de nos enfants. les miens y ont échapper enfants, ils ont 18 ans ils choisiront ce qu'il/elle veulent, m'en tape grave tant qu'il sont vivant.

        concernant le brassard, les joueur de foot l’ayant refusé ont eu pas mal de problème médiatique, pointage du doigts, demande d'explication. Si ce n’est pas imposer alors le vaccin contre le covid n'a pas été non plus imposé.

        il y a quelque temps une pédo psychiatre a alerter la dessus -> mort médiatique et attaque ad nominem au lieu de débattre sur le sujet car cela va a l'encontre de l’idéologie du moment. Ils peuvent parfaitement être informé après 18ans, il leur reste 60 à vivre comme il l'entendent.

        après si tu te prend pour un pedo psychiatre pourquoi pas mais je doute que ton raisonnement soit au niveau du spécialiste.

        • [^] # Re: pareil mais

          Posté par  . Évalué à 2.

          les miens y ont échapper enfants, ils ont 18 ans

          Tu ne penses pas qu'éviter que tes enfants soient exposés à toute la diversité sur ces plans, y compris pendant leur adolescence là où beaucoup de choses se jouent y compris les évolutions physiques, la découverte de son corps, le début de la sexualité, c'est leur imposer ton point de vue d'hétéro cis pour aucune raison valable ?

          J'espère pour elles / eux qu'ils ont la chance de se sentir bien en hétéro cis, parce que sinon ça a dû / ça sera peut-être plus compliqué que nécessaire, pourquoi leur imposer ces difficultés ?

          un mouvement idéologique violent les rennes de nos enfants

          N'importe quoi. Où est la violence dans le mouvement LGBT, à part celle qu'il subit ? À quel moment il impose aux enfants d'être LGBT ? Tu as vraiment ressenti ça dans ta vie, une pression à devenir LGBT ? Moi pas, c'est globalement des gens très ouverts et très tolérants qui ne demanderaient qu'à pouvoir observer cette ouverture et cette tolérance dans la population générale.

          il y a quelque temps une pédo psychiatre a alerter la dessus

          Sources ? On peut continuer à débattre dans le vent, mais avec des éléments solides c'est un peu plus constructif. À aucun moment je doute que des pédo psychiatre homophobes et transphobes existent, mais avec la source c'est plus facile d'en avoir le cœur net. Si tu penses que ce n'est pas de l'homophobie / de la transphobie, peut-être qu'il y a une étude intéressante à aller voir, mais des spécialistes qui sortent des avis de leur cul, il y en a constamment. Avec la source on saura si c'est une étude ou du sophisme éclaté au sol.

          • [^] # Re: pareil mais

            Posté par  (site web personnel) . Évalué à 9.

            Tu as vraiment ressenti ça dans ta vie, une pression à devenir LGBT ?

            Perso je n'ai jamais rencontré de personnes LGBT+ qui mettent un pression à être comme elles (et j'en rencontre quand même pas mal pour diverses raisons), par contre j'ai déjà rencontré un paquet de gens que je ne dérange absolument pas mais qui m'ont mis la pression pour ne pas être trop différent d'eux qui sont "standard" ni ne pas éduquer "mal" (suivant leur point de vue, pareil le "standard") mes enfants. Je préfère ne pas imaginer ce que les LGBT+ subissent.

            Mais ce sont les LGBT qui font de l'idéologie… bizarre que ChocolatineFlying ne parle que des LGBT et pas des gens qui lui ressemblent plus, et il y a un paquet de monde qui voudraient des thérapie de conversion (d'homo à hétéro, de trans à cis, hein, pas l'inverse, mais ce n'est pas de l'idéologie on vous dit…). Quelle différence peut-il donc y avoir? :-p

            Moi pas, c'est globalement des gens très ouverts et très tolérants

            Euh, la, on n'a pas rencontré les mêmes, je ne vois pas moins de racisme chez les LGBT qu'ailleurs. Comme chez les libristes, etc, être ouvert sur une sujet sur lequel on est différent n'est pas vraiment être ouvert, c'est juste être comme on est, et le reste ça reste du fantasme que de croire que sa "communauté" est plus ouverte que d'autre : les LGBT ne sont pas vraiment plus ouvert ou tolérants que les autres, ça conspue les étrangers, ça cogne dans le couple, etc, comme ailleurs. Il ne faut pas mettre sur un piédestal, car on manque alors des problèmes (déjà que les hommes hétéros battus ont beaucoup de mal à trouver de l'aide, si en plus il est homo c'est encore plus compliqué car pas mal d'entités d'aide aux victimes ne veulent pas de "ça").

        • [^] # Re: pareil mais

          Posté par  (site web personnel) . Évalué à -2.

          les femmes qui font du sport on leur impose des hommes genetique dans leur compétitions et dans leur vestiaire, si elle se battent contre cela c'est qu'elle ne sont pas tolérante.

          Alors génétiquement, ce qui fait la masse musculaire d'un corps, c'est les hormones, hors transition c'est justement prendre des hormones de l’autre sex, donc transformer son corps pour avoir celui de l'autre genre.
          Après y'a toujours la masse osseuse qui joue.
          par contre toutes les femme cys on pas le même taux de testostérone et donc certaines femmes cis vont être génétiquement avantager en sport parce-que elle on naturellement un physique plus masculin qui les avantage, et sûrement plus que beaucoup de femme trans.(et souvent dans le sport de haut niveaux c'est justement ces femme génétiquement avantager qui sont fortes).
          Bref parler que des trans pour parler de la génétique dans le sport c'est cherry-pick un soue catégorie de problème, qui généralement crée des biais transphobes.

          mouvement idéologique violent

          Il me semble que tout mouvement idéologique va avoir des activistes violents, et d'autres plus modéré.
          Pour prouver qu'un mouvement idéologique est violent, il faut prouvé qu'il l'est à majorité, pas avec un tas d’exemples, qui ne prouve pas grand choses d'autres que l'incapacité de réfléchir sans généralisation abusive venant de la parts de ceux qui les avances.

        • [^] # Re: pareil mais

          Posté par  (site web personnel) . Évalué à 6. Dernière modification le 10 juin 2023 à 11:29.

          il y a quelque temps une pédo psychiatre a alerter la dessus […] après si tu te prend pour un pedo psychiatre pourquoi pas mais je doute que ton raisonnement soit au niveau du spécialiste.

          Ah ben si tu souhaites entendre des spécialistes, ça ne peut pas être « une pédo psychiatre » sans plus de bagage, il faut que ce soient véritablement des spécialistes.
          Sur la région parisienne (pour prendre ma région) les spécialistes experts et reconnus sont le Dr Jean Chambry ou le Dr Serge Hefez principalement, dont c'est le quotidien clinique.
          Ce dernier vient de publier un livre d'ailleurs (« transitions ») et tu trouveras certaines de leurs conférences sur YouTube.

    • [^] # Re: pareil mais

      Posté par  . Évalué à -4. Dernière modification le 09 juin 2023 à 12:13.

      j'ai un cousin qui s'est transformé en femme

      La personne dont tu parles qui semble "trans" ne s'est pas "transformé" en femme. Se sentant femme et non homme, il a mis son corps en adéquation avec ce qu'il vit dans sa tête.

      là ou le bas blesse c'est l'activisme forcené de ce groupe pour l'imposer a toute la société

      Les minorités n'imposent que leur existence et cette existence est un fait. Personne n'est obligé de lire leur prose, regarder leurs films, etc…Si cela cela dérange, cela signifie que les dérangés.e.s ont un problème avec la tolérance.

      dessin animé mettant en valeur le transgenre

      Oui, et d'ailleurs, il existe même des dessins animés mettant en valeur des homos, des lesbiennes et des hétéros. Cela ne fait que refléter la réalité sociale.

      • [^] # Re: pareil mais

        Posté par  (site web personnel) . Évalué à 10. Dernière modification le 09 juin 2023 à 12:56.

        Se sentant femme et non homme, il a mis son corps en adéquation avec ce qu'il vit dans sa tête.

        Pourtant tu dis encore "il".

        Au risque de me faire moinsser en masse, je vais répondre à cela.

        Il existe bien des troubles mentaux qui ont comme conséquence une dissociation entre ce que la personne vit dans sa tête et la réalité :

        • l'anorexisme et son inverse
        • l'apotemnophilie (trouble neurologique dans lequel un individu exprime un fort désir spécifique de subir l'amputation d'un ou plusieurs membres du corps en bon état)

        On ne recommande pas à un anorexique d'arrêter de manger, on ne recommande pas à un apotemnophile de se couper les membres. Par contre, on accompagne les personnes soufrant de dysphorie du genre dans une procédure irréversible dont nous n'avons pas encore le recul sur les conséquences à long terme.

        Je ne nie pas l'existence de ces personnes, ni la réalité de ce qu'il se passe dans leurs psychés. Je fais cependant une différence entre l'expression du genre (chacun est libre de s'exprimer comme il le souhaite), et la réalité biologique que l'on doit tous subir et accepter.

        Et cette réalité biologique ne s'arrête pas au sexe, mais à tout ce qui fait de nous… nous.

        S'accepter tel que l'on est, c'est un premier pas vers "un esprit sain dans un corps sain".

        https://link-society.com - https://kubirds.com

        • [^] # Re: pareil mais

          Posté par  . Évalué à 4. Dernière modification le 09 juin 2023 à 13:37.

          la réalité biologique que l'on doit tous subir et accepter

          Oui, mais qui dit que la dysphorie n'est pas causée par des caractéristiques biologiques ? Autrement dit, que cette dysphorie n'est pas causée par leur réalité biologique ? Quelque part, ils sont d'un genre autre que celui assigné a la naissance parce qu'ils en ont des caractéristiques internes, ou qu'ils ont des choses biologiques qui les poussent à faire une transition..

          À vrai dire, je crois qu'on n'en sait pas grand chose.

          Après évidemment il faut que les personnes souhaitant faire des transitions soient informées des risques, des enjeux et des conséquences, mais je ne me fais pas trop de soucis là dessus, en général ces personnes sont plutôt bien calées sur ces choses parce qu'elles ont été amenées à s'y intéresser de près.

          • [^] # Re: pareil mais

            Posté par  (site web personnel) . Évalué à 1.

            Oui, mais qui dit que la dysphorie n'est pas causée pas des caractéristiques biologiques ?

            Cela revient à dire que la dépression chronique qui est souvent dût à un déséquilibre hormonal au sein du cerveau est quelque chose de naturel et non une maladie.

            Argument capilotracté je te l'accorde, mais comme tu le dis si bien :

            À vrai dire, je crois qu'on n'en sait pas grand chose.

            Le cerveau est encore un mystère bien que l'on progresse sur notre compréhension de ce dernier.

            Et par "on", j'entends "les professionnels / chercheurs du domaine", pas moi le mec lambda sur internet.

            en général ces personnes sont plutôt bien calées sur ces choses parce qu'elles ont été amenées à s'y intéresser de près.

            Il faut faire cependant attention aux biais de confirmation.

            Après, mon avis la dessus ne concerne que moi. Si ils veulent procéder à une transition, ils sont libres de le faire. Et si ils viennent pleurer après car ils le regrettent, c'est sur eux et pas sur moi.

            J'ai quand même la chance d'être en accord avec mon corps et donc de ne pas subir ce genre de souffrance mentale (bon après, j'ai d'autres problèmes, chacun les siens ).

            https://link-society.com - https://kubirds.com

          • [^] # Re: pareil mais

            Posté par  (site web personnel, Mastodon) . Évalué à 7. Dernière modification le 09 juin 2023 à 14:36.

            Oui, mais qui dit que la dysphorie n'est pas causée par des caractéristiques biologiques ? Autrement dit, que cette dysphorie n'est pas causée par leur réalité biologique ?

            Pour avoir lu des témoignages de personnes transgenres. Ma propre et très personnelle compréhension de la question est que ce que ressentent les personnes peut être quelque chose qui ressemblerait à un problème de proprioception (je ne crois pas qu’il y ait de mot pour décrire ça, pour moi proprioception est ce qui s’en rapproche le plus), c'est-à-dire de la perception que l’on a de son propre corps. On ne sait pas vraiment traiter ça. Et cela peut être une réalité purement biologique.

            Cela dit, en admettant qu’il s’agisse d’une maladie psychique, ce qui n’est pas une maladie honteuse soit dit en passant, on peut constater que les traitements médicaux peuvent être efficaces, si ce n’est pour guérir ce type de maladie, pour en amoindrir les effets. Une réponse médicale n’est pas donc pas choquante ni démesurée et elle semble tout à fait adaptée d'après les témoignages que je peux lire.

            Mais, comme tu le dis, on ne sait pas grand-chose sur le transgenrisme. Et, évidemment, ça n’a rien à voir avec le fait qu’on peut être un homme et vouloir avoir une allure connotée comme « féminine » selon les canons actuels d’une culture donnée et réciproquement, ce qui ne saurait être assimilé à une déviance ou une maladie psychique qu’il faut traiter. Et tout cela n’a rien à voir avec l’orientation sexuelle qui n’est ni forcément binaire, ni forcément définitive, ni quoi que ce soit.

            « Tak ne veut pas quʼon pense à lui, il veut quʼon pense », Terry Pratchett, Déraillé.

        • [^] # Re: pareil mais

          Posté par  . Évalué à -5.

          "Il existe bien des troubles mentaux"

          C'est la vision fantasmatique habituelle des transphobes, rien de nouveau. Même l’OMS a retiré la transidentité des maladies mentales

          "je fais cependant une différence entre l'expression du genre (chacun est libre de s'exprimer comme il le souhaite), et la réalité biologique que l'on doit tous subir et accepter

          L'expression "réalité biologique que l'on doit tous subir et accepter" est révélatrice.
          La réalité, c'est ce que chacun vit, ce n'est pas une norme sociétale qui consiste à nier l'existence de particularités pouvant habiter chez chacun de nous. La transidentité est un fait réel. Ensuite, chacun est libre de nier la réalité.

          • [^] # Re: pareil mais

            Posté par  (site web personnel) . Évalué à 3.

            Merci de complètement déformer mes propos <3

            Donc tu insinue que je suis transphobe, cela va bien aider pour la suite du débat.

            Parler de trouble mental ne nie pas la réalité de ce que la personne vit, et ne nie pas la souffrance que la personne subit. Et je compatis à cette souffrance, et je laisse la personne maître de ses choix, peu importe ce que j'en pense.

            La réalité, c'est ce que chacun vit, ce n'est pas une norme sociétale qui consiste à nier l'existence de particularités pouvant habiter chez chacun de nous.

            Je n'ai rien nié, je n'ai jamais parlé de norme sociétale. Tu extrapoles car tu as décidé de me voir comme un transphobe qu'il faut décrédibiliser et faire taire.

            La transidentité est un fait réel.

            Je n'ai jamais nié cela, et je suis d'accord avec cela.

            Ensuite, chacun est libre de nier la réalité.

            On remarquera que tu as oublier ma distinction entre "expression du genre" et "biologie".

            Que tu le veuilles ou non, tu as des chromosomes XX, ou XY, ou autre dans moins de 0.5% des cas (ce qui fait quand même beaucoup sur 8 milliards). Cette réalité biologique est bien différente de comme tu exprimes ton toi intérieur, ou même de qui est ton toi intérieur.

            Les deux sont réels. Et peu importe le nombre de procédure que la personne subira, cela ne changera pas sa génétique. Et la génétique ne devrait pas intervenir dans la société (pour définir une personne, la catégoriser, la discriminer, …).


            Donc maintenant, reprends ta fourche anti-transphobe, et cale là toi bien ou je pense. Je ne suis pas ton ennemi.

            https://link-society.com - https://kubirds.com

            • [^] # Re: pareil mais

              Posté par  . Évalué à 3.

              La forme des chromosomes dit peu de l’expression des gènes sur ces chromosomes. Et la biologie réserves parfois quelques surprises, https://fr.wikipedia.org/wiki/Syndrome_du_m%C3%A2le_XX par exemple, ou encore la disparition programmée du chromosome Y chez les mammifères, avec des espèces ou c’est déjà arrivé [https://www.sciencesetavenir.fr/archeo-paleo/evolution/evolution-le-chromosome-masculin-en-voie-de-disparition_170989 sans pour autant que les mâles aient disparus].

              En bref, il se passe des trucs compliqués qu’on comprend pas forcément, peut-être des combinaisons d’expression des gènes complexes et pas "cohérentes" entre ce que tu peux observer et d’autres choses qui ne sont pas visibles dans la biologie ? Il me parait donc dangereux de faire du réductionnisme un peu bas du front qui masque probablement tout une partie de la réalité biologique pour expliquer aux gens ce qu’ils devraient ressentir. Tu crois que la nature en a quelque chose à faire de ta combinaison de chromosome ? Non, elle s’en fout. T’en as quelque chose à foutre que quelqu’un veuille changer de sexe ? Si la personne est prête à se bouffer des traitements à vie et à subir des opération un poil lourdes et les conséquences qui vont avec en surveillant ses niveaux d’hormones, elle est probablement motivée.

              • [^] # Re: pareil mais

                Posté par  (site web personnel) . Évalué à 3.

                Il me parait donc dangereux de faire du réductionnisme un peu bas du front qui masque probablement tout une partie de la réalité biologique pour expliquer aux gens ce qu’ils devraient ressentir.

                Je n'explique pas aux gens ce qu'ils doivent ressentir. Je fais justement la distinction entre ce que tu as dans tes cellules et ce que tu ressens. Relis bien ce que j'ai écrit.

                T’en as quelque chose à foutre que quelqu’un veuille changer de sexe ?

                Il me semble pourtant avoir explicitement répondu à cette question quand j'ai dit a plusieurs reprises que je respectais la liberté de chacun de faire leurs propres choix.

                https://link-society.com - https://kubirds.com

                • [^] # Re: pareil mais

                  Posté par  . Évalué à 5.

                  Je n'explique pas aux gens ce qu'ils doivent ressentir. Je fais justement la distinction entre ce que tu as dans tes cellules et ce que tu ressens. Relis bien ce que j'ai écrit.

                  Relis bien mon commentaire parce que j’essaye d’expliquer que ce n’est pas "ce que tu as dans les cellules", c’est "ce que tu peux observer de ce que tu as dans les cellules", et que c’est réductionnistes de croire que ce que ce que tu as dans tes cellules ou dans ton corps se réduit à ce qui est observable. Un chromosome, c’est plein de gènes, deux mêmes chromosomes chez deux personnes différentes c’est pas les mêmes gènes, c’est pas les mêmes gènes exprimés, et caetera.

                  • [^] # Re: pareil mais

                    Posté par  (site web personnel) . Évalué à 2.

                    Y'a ce mec qui essaye d'expliquer ça en 30mn https://www.youtube.com/watch?v=szf4hzQ5ztg

                    • [^] # Re: pareil mais

                      Posté par  . Évalué à 6.

                      Bonne vidéo, documentée et divertissante, qui détaille un peu la réalité biologique. TLDR : la réalité biologique, c’est toujours ultra compliqué et tout plein de variation, c’est vrai dans tout le vivant y compris chez l’homme et pour le sexe. Les exceptions sont en un sens la règle.

                    • [^] # Re: pareil mais

                      Posté par  . Évalué à 5.

                      Ah oui, un truc à rajouter au résumer : dans le cas de l’humain et de différentes identitées de genre, on a bel et bien trouvé des corrélations entre genre et certaines structures cérébrales, ce qui fait bel et bien du genre une réalité biologique observable au moins dans certains cas.

                • [^] # Re: pareil mais

                  Posté par  . Évalué à -2.

                  j'ai dit a plusieurs reprises que je respectais la liberté de chacun de faire leurs propres choix

                  Qu'il s'agisse des hétéros, des homos, des lesbiennes ou des trans, l'orientation sexuelle n'est pas un "choix", elle s'impose, c'est tout.

                  • [^] # Re: pareil mais

                    Posté par  (site web personnel) . Évalué à 1.

                    Ca tombe bien, je parlais des procédures chirurgicales et bien évidemment pas de l'orientation sexuelle.

                    https://link-society.com - https://kubirds.com

                    • [^] # Re: pareil mais

                      Posté par  . Évalué à 0.

                      Ca tombe bien, je parlais des procédures chirurgicales et bien évidemment pas de l'orientation sexuelle

                      La critique est toujours valable. Hormis les transgenres, personne ne peut se mettre à la place des transgenres, personne ne peut prétendre à leur place "ils ont le choix".

            • [^] # Re: pareil mais

              Posté par  (site web personnel) . Évalué à 2.

              Donc tu insinue que je suis transphobe, cela va bien aider pour la suite du débat.

              Pour ma part je t'ai lu et c'est ce que j'ai perçu. L'un de nous deux se trompe nécessairement du coup !

              • [^] # Re: pareil mais

                Posté par  . Évalué à 2.

                Que tu le veuilles ou non, tu as des chromosomes XX, ou XY, ou autre dans moins de 0.5% des cas (ce qui fait quand même beaucoup sur 8 milliards). Cette réalité biologique est bien différente de comme tu exprimes ton toi intérieur, ou même de qui est ton toi intérieur.

                C’est un argument typique des transphobes. Et il est pas spécialement vrai, en tout cas dans ce qu’il implique : insister une fait que c’est une "réalité biologique" veut dire que la personne qui souhaiterait changer de sexe "nie" sa réalité biologique ("que tu le veuilles ou non"). De là à en conclure que "c’est dans la tête", il n’y a qu’un pas. Or c’est complètement faux de réduire la réalité biologique à une paire de chromosome. Faut pas s’étonner de semer la confusion, en reprenant des arguments caractérisiques transphobes faux.

                • [^] # Re: pareil mais

                  Posté par  (site web personnel) . Évalué à 3.

                  Ce que j'ai dit : En biologie, tu as des chromosomes XX et XY.

                  Ce que je n'ai pas dit : Le genre est lié aux chromosomes XX et XY.

                  Ce qu'il fallait lire : La société actuelle a été construite sur base de confusion entre l'expression de soi, et ce que la nature nous a donné.

                  Le genre et le sexe sont pour moi 2 choses bien différentes. L'un tire son origine au fin fond de la psyché, comme l'orientation sexuelle par exemple. Cela n'en fait pas pour autant quelque chose que l'on choisit. L'autre tire son origine dans le code génétique.

                  Et le code génétique, au fil des années/siècles, il change. C'est ce qu'on appelle l'évolution. Donc un jour peut être, le chromosome Y disparaîtra (apparemment il aurait perdu 900 gènes au cours des 166 derniers millions d'années, il lui en reste 55 qui pourraient disparaître d'ici 11 millions d'années).

                  Mais bon, je reconnais les personnes qui ont tendances à toujours déformer les propos des autres et leur faire dire ce qu'ils n'ont pas dit, c'est toujours les mêmes.

                  https://link-society.com - https://kubirds.com

            • [^] # Re: pareil mais

              Posté par  . Évalué à 2.

              Donc tu insinue que je suis transphobe, cela va bien aider pour la suite du débat.

              Pathologiser la transidentité est globalement considéré comme transphobe. Avec 3 minutes de recherche :

              Ça ne t'arrange peut être pas pour la suite du débat, mais on est plus proche de la description que de la stigmatisation.

              https://linuxfr.org/users/barmic/journaux/y-en-a-marre-de-ce-gros-troll

              • [^] # Re: pareil mais

                Posté par  (site web personnel) . Évalué à -5.

                bon 2s.

                A l'école on apprend que XX, XY c'est ce qui définit homme/femme.(même si c'est faux)

                En France, on a des normes de genres très définit, et on en a tous étaient plus au moins victimes à coup d'injonction à agir d'une manière ou d'une autres. Et plus on a accepter ces injonctions qui on put être douloureuse à accepter, plus c'est dur d’accepter que les autres ne les acceptes pas. (par exemples quand des gents joue avec les normes de genres, ou adopte les normes de l'autre genre)

                L'idée que la transidentité est une pathologie, était quelque choses de très dit il y a encore quelques années, (genre c'est bien dit dans le silences de animaux si je me trompe pas), et même si aujourd'hui on en reviens, bah les mentalité changes lentement, surtout si on intéresse pas beaucoup a ces questions, on peu simplement ne pas être au courent que le consensus scientifique ai changé.

                De base l'Extrem Droite, puis maintenant les médiat plus mainstream parlent beaucoup des enfants trans pour crée des panic moral, et les enfants, c'est toujours un sujet sensible, ou les affectes joue généralement plus que la raison. (alors que au final, la panic moral sur les enfants trans vont plus pousser des enfants au suicides, en fessant en sortes que leur parents refuses d’entendre leurs enfants, et les faire se sentir encore plus mal dans leur peaux)

                Bref, on vit dans un société transphobe, est-ce que David Delassus est transphobes.
                peut-être, mais plus en termes que la société est transphobes, et que une personne qui ne s'interèse pas particulièrement à ces sujets, va sûrement avoir des bias transphobes. Mais pas comme "étre transphobes", CF ne pas aimer les trans.

                TLDR: On vit vraiment dans une société.

                • [^] # Re: pareil mais

                  Posté par  . Évalué à 2.

                  L'idée que la transidentité est une pathologie, était quelque choses de très dit il y a encore quelques années, (genre c'est bien dit dans le silences de animaux si je me trompe pas), et même si aujourd'hui on en reviens, bah les mentalité changes lentement, surtout si on intéresse pas beaucoup a ces questions, on peu simplement ne pas être au courent que le consensus scientifique ai changé.

                  L'argument est transphobe. Quand on ne s'intéresse pas beaucoup à un sujet. Avant d'affirmer pleins de choses en se basant sur son doigt mouiller puis de s'entêter et de s'offusquer de ce rendre compte lorsqu'on nous explique que les gens qui s’intéressent ont battu en brèche ces idées, c'est plus intéressant de s'informer.

                  Je suis moi même relativement peu informer. Il ne me viendrait pas à l'idée de la ramener comme tu le fais.

                  https://linuxfr.org/users/barmic/journaux/y-en-a-marre-de-ce-gros-troll

                  • [^] # Re: pareil mais

                    Posté par  (site web personnel) . Évalué à 1.

                    l'injonction a s'informer, ça crée de la réactance plus qu’autres choses.

                    se ramener a 3 sur quelqu'un pour lui dire "t'est transphobe"(que l'on comprend comme, t'est une mauvaise personnes) alors que cette personne ne fait que dire, ce que tout le monde a déjà entendu, généralement ça fait pas s'informer les gents, ça les rend juste plus transphobes.

                  • [^] # Re: pareil mais

                    Posté par  (site web personnel) . Évalué à -1. Dernière modification le 10 juin 2023 à 16:56.

                    bon en vrais j'ai peu être réagit un peu vite.

                    disons que se ramener à 3 sur quelqu’un pour lui dire "t'est transphobes" ou "ce que tu dit est transphobe". j'ai peur de l’effet de réactance. et ai donc essayer de nuancer ça, pour dire, TKT on l'est tous un peu, essaye de pas trop le prendre personnellement.

                    • [^] # Re: pareil mais

                      Posté par  . Évalué à 3. Dernière modification le 10 juin 2023 à 17:15.

                      l'injonction a s'informer, ça crée de la réactance plus qu’autres choses.

                      C'est pas une injonction à s'informer ou pas particulièrement sur le sujet. Quelqu'un qui vient dire une connerie sur un sujet que tu connais parce qu'il l'a imaginé. Lui dire que son apriori est problématique et lui proposer de s'informer c'est pas si mal. Si ça crée une réactance chez lui c'est que c'est déjà très très encré chez lui et tant pis. Je suis pas psy sur mon temps libre.

                      disons que se ramener à 3 sur quelqu’un pour lui dire "t'est transphobes"

                      J'ai étais désolé de lire des commentaires pas très précis. Pour moi il n'y a rien à avoir entre « t'es beau » et « tes arguments sont beaux ». J'y fais particulièrement attention. C'est pour ça que j'ai réagis. Pour être très précis sur un point très précis et ne pas parler de tout le reste dont une parti que je ne connais pas. Être stigmatisant c'est un problème qu'on beaucoup de militants.

                      https://linuxfr.org/users/barmic/journaux/y-en-a-marre-de-ce-gros-troll

              • [^] # Re: pareil mais

                Posté par  (site web personnel) . Évalué à 10.

                Pathologiser la transidentité

                Quand il y a dissociation entre le corps que tu as et celui que tu voudrais avoir, et que cette dissociation produit une souffrance mentale intense, c'est une pathologie.

                Le remède de cette pathologie pourrait très bien être la chirurgie et le traitement hormonal tels qu'ils sont prescrit aujourd'hui, ou autre chose que l'on découvrirait dans le futur.

                Il n'y a rien de transphobe la dedans, car je ne nie pas l'existence de la transidentité, je ne force personne à rester dans son corps de naissance.

                A aucun moment j'ai dit "ils sont fous, ils devraient accepter que ce sont des hommes/femmes de naissance". J'ai simplement évoqué une inquiétude face aux procédures irréversibles qui sont prescrites aujourd'hui avec si peu de recherche et de recul sur le sujet.

                Pour clarifier, je trouve les personnes qui choisissent ces procédures aujourd'hui courageuses. Dans 10-20 ans, on en saura beaucoup plus sur le sujet grâce à eux. Et si la recherche prouve que c'est bien LA solution à la souffrance mentale que ces personnes subissent, tant mieux !

                https://link-society.com - https://kubirds.com

                • [^] # Re: pareil mais

                  Posté par  . Évalué à -6.

                  Il n'y a rien de transphobe la dedans, car je ne nie pas l'existence de la transidentité, je ne force personne à rester dans son corps de naissance.

                  Tu dis que c'est une pathologie, comme on a dit à une époque que l'homosexualité était une pathologie, comme on a dit à une époque que l'hystérie était une pathologie,… Il y a un motif. Que tu sois ou non de bonne fois ton discours s'inscrit dans un ensemble que tu le souhaite ou pas. Tu as commencé par plaidé le manque de connaissance, mais tu persistes.

                  Il y a une littérature abondante sur le sujet et je t'en ai pointé une partie. Tu ne semble pas t'y intéresser en préférant suivre ton instinct à des travaux plus construit. Si tu ne te fatigue pas à te renseigner, je vais arrêter d'être magnanime. Du coup tu donne raison à ceux qui te sont rentrés dedans.

                  https://linuxfr.org/users/barmic/journaux/y-en-a-marre-de-ce-gros-troll

                  • [^] # Re: pareil mais

                    Posté par  (site web personnel) . Évalué à 7.

                    Arrête un peu la mauvaise foi.

                    Quand cela provoque une dépression, la dépression on appelle ça une pathologie.

                    Faut arrêter de déformer les propos. Je n'ai pas dit "la transidenté est une maladie", mais tant que la dissociation entre la psyché de la personne et son corps n'est pas résolue, il y a bien une pathologie présente : la dépression dans la plupart des cas.

                    https://link-society.com - https://kubirds.com

                    • [^] # Re: pareil mais

                      Posté par  . Évalué à -10.

                      C'est marrant se besoin d'affirmer que c'est une pathologie, non ? Ce n'est pas un TOC ça d'avoir un besoin qui paraît vraiment irrépressible de pointer ce que tu ne comprends pas et qui t'es étranger comme une maladie ? Ça t'apporte quoi ? Ça te permet de conforter ton besoin de normalité ? Si tu n'arrive pas à mettre une étiquette sur les choses, ça t'empêche de dormir ? Explique, explique-moi quel est ce besoin si impérieux pour que même quand on te montre que ce discours pose de gros problèmes aux personnes concernées toi tu as besoin de persister. Comment tu explique ça autrement que par une transphobie ? Les points de détails "je ne dis pas que c'est une maladie mais un symptôme clinique mon cul sur la commode" ne change rien au problème qui sont pointés. Sans compter que ça n'a pas de sens puisque une maladie c'est l'expression de symptômes.

                      Je te donnais le bénéfice du doute, mais tu es un transphobe. Débrouille toi avec ta réactance et tant pis si c'est pas ta faute, si c'est la société ou tout ce que tu trouvera pour te rassurer.

                      https://linuxfr.org/users/barmic/journaux/y-en-a-marre-de-ce-gros-troll

                      • [^] # Re: pareil mais

                        Posté par  (site web personnel) . Évalué à 0.

                        T'es débile ou quoi ?

                        Je n'ai pas dit que la transidentité était une maladie.

                        Vu ton message complètement condescendant, mensonger, et irrespectueux, je te conchie.

                        Cela ne sert à rien de continuer à parler avec toi si tu continue à déformer mes propos et me faire dire ce que je n'ai pas dit. Ton besoin d'avoir raison t'empêche de raisonner et débattre correctement.

                        https://link-society.com - https://kubirds.com

                        • [^] # Re: pareil mais

                          Posté par  . Évalué à 4.

                          Ben… Tu as fait plusieurs fois le parallèle entre transidentité, génétique et maladies mentales (pathologie étant synonyme de maladie dans ce contexte). Ce n'est sans doute pas ton intention d'être blessant, mais c'est hyper maladroit. Même en lisant avec bienveillance, ça reste un peu choquant.

                          • [^] # Re: pareil mais

                            Posté par  (site web personnel) . Évalué à 5.

                            Je ne fais pas vraiment un parallèle :

                            1. je parle de transidentité
                            2. je parle de comment la génétique et la psyché sont 2 choses bien réelles et distincte, et de comment la société actuelle a rendu confus les 2
                            3. je parle de la dépression (souffrance mentale) que subissent souvent les personnes transgenre qui est la pathologie a traiter (et non la transidentité qui n'est pas une pathologie mais un type de psyché)
                            4. j'évoque une inquiétude face aux traitements prescrit (la chirurgie) qui sont irréversible

                            J'ai rencontré des personnes qui regrettent leurs transitions, j'ai rencontré des personnes qui m'ont dit que cela leur a sauvé la vie et qu'ils sont biens plus heureux maintenant.

                            Pour les personnes qui sont heureuses, tant mieux ! Pour celles qui regrettent, il est trop tard, et je compatis. Et c'est ça qui produit mon inquiétude.

                            Certaines personnes sont simplement confuses. Définitivement pas toutes mais certaines quand même. Et avec le peu de chose que l'on sait sur le cerveau et son fonctionnement, il me semble important de pouvoir distinguer les personnes confuses et personnes transidentitaire. Pourquoi ? Pour éviter de donner un traitement inadapté à la personne. Ce qui fonctionne pour une personne transgenre (traitement hormonal, chirurgie, etc…) ne fonctionnera pas forcément pour une personne qui est juste confuse.

                            Maintenant, les gens aiment bien déformer les propos comme ceci :

                            • il a dit que la transidentité était une maladie
                            • il a dit que la génétique c'est réel et que le reste c'est dans la tête
                            • il a dit que les transgenres ne devraient pas faire de chirurgie

                            Et boom, je suis transphobe, homophobe, misogyne, il faut m'insulter et me faire taire.

                            https://link-society.com - https://kubirds.com

                            • [^] # Re: pareil mais

                              Posté par  . Évalué à 9.

                              Sans vouloir minimiser le fait que c’est un phénomène qui existe, les détransitions, oui bien évidemment tu peux te douter que c’est bel et bien une panique morale utilisé par les transphobes : https://www.tandfonline.com/doi/abs/10.1080/13825577.2020.1730052 donc … à manier avec des pincettes évidemment. On doit avoir à peu prêt fait le tour de ce type d’arguments.

                              L’article détransition donne quelque clés, en particulier que c’est minoritaires, et que 5% des personnes semblent réellement regretter leur transition parce qu’elles se seraient trompé … la majorité semblent le faire pour des raisons sociales : pression de l’entourage ou difficulté à trouver du boulot du fait de rejet social.

                            • [^] # Re: pareil mais

                              Posté par  . Évalué à 1.

                              Dans ton commentaire initial, tu es extrêmement clair : la transidentité est un trouble dissociatif au même titre que l'anorexie, il faut vivre avec sa génétique.

                              https://linuxfr.org/users/barmic/journaux/y-en-a-marre-de-ce-gros-troll

                            • [^] # Re: pareil mais

                              Posté par  . Évalué à 3.

                              Ah mais zut, vraiment désolé, on a oublié de te traiter de validiste :D.

                              S'accepter tel que l'on est, c'est un premier pas vers "un esprit sain dans un corps sain".

                              (c'est vraiment pour taquiner par une déformation éhontée de tes propos, on ne se connaît pas, j'ai pas de leçons à donner, rien de personnel !).

                              Paix amour liberté et fleurs <3.

                    • [^] # Re: pareil mais

                      Posté par  . Évalué à 6.

                      Tu vas un peu vite sur les causes de la dépression. Est-ce l'état où les réactions de l'entourage, ou l'anticipation des réactions de l'entourage qui provoquent cette dépression ? C'est pas spécialement pareil, et sur ces sujets sensibles dire des contre verités peut faire plus de mal que de bien.

                • [^] # Re: pareil mais

                  Posté par  . Évalué à -2. Dernière modification le 10 juin 2023 à 22:49.

                  Quand il y a dissociation entre le corps que tu as et celui que tu voudrais avoir, et que cette dissociation produit une souffrance mentale intense, c'est une pathologie

                  Ah bon, les souffrances mentales intenses seraient des pathologies?
                  A propos, un article datant de 2014, époque où le sujet des transgenres était encore plus tabou que celui de l'homosexualité L'homophobie est une vraie peur, mais de quoi exactement?

                  • [^] # Re: pareil mais

                    Posté par  (site web personnel) . Évalué à 4.

                    Si ça dure depuis plus de 2 semaines sans discontinuer, on appelle cela une dépression.
                    La dépression est une pathologie.

                    Après m'avoir taxé de transphobe, on veut me taxer d'homophobe maintenant ?

                    Cette discussion a touché le fond, et creuse encore.

                    https://link-society.com - https://kubirds.com

        • [^] # Pas trop difficile la vie ? Non mais sans blague

          Posté par  (site web personnel) . Évalué à -4.

          S'accepter tel que l'on est

          préconise la personne cis.

          • [^] # Re: Pas trop difficile la vie ? Non mais sans blague

            Posté par  (site web personnel) . Évalué à 4.

            Donc parce que je suis cis, je n'ai pas eu de soucis d'acceptation de moi même durant mon enfance/adolescence ? Je n'ai aucun complexe à surmonter ?

            Ce genre de réponse est inutile et démontre une grande incompréhension du message que j'essayais de faire passer.

            https://link-society.com - https://kubirds.com

            • [^] # Re: Pas trop difficile la vie ? Non mais sans blague

              Posté par  (site web personnel) . Évalué à -4.

              Reste sur le sujet, veux-tu ?
              Ça n'a rien à voir.

              • [^] # Re: Pas trop difficile la vie ? Non mais sans blague

                Posté par  (site web personnel) . Évalué à 1.

                C'est toi qui dévies du sujet en faisant une attaque personnelle.

                Tactique de merde pour tenter de décrédibiliser l'interlocuteur.

                https://link-society.com - https://kubirds.com

                • [^] # Re: Pas trop difficile la vie ? Non mais sans blague

                  Posté par  (site web personnel) . Évalué à -7. Dernière modification le 11 juin 2023 à 16:30.

                  C'est toi qui m'attaque là, merci de ne pas projeter.

                  Ton propos sur la transidentité se conclut par ta preconisation, en tant que personne cisgenre, de s'accepter tel qu'on est.
                  Oui je trouve ça choquant, et même probablement violent pour les personnes non-cis.
                  Maintenant arrête tes diversions STP : ça fait deux fois.

                  • [^] # Re: Pas trop difficile la vie ? Non mais sans blague

                    Posté par  (site web personnel) . Évalué à 0.

                    Encore une fois, tu insinues :

                    • que je ne prend pas en compte la psyché dans "tel qu'on est"
                    • qu'en tant que personne cisgenre je n'ai aucune difficulté à m'accepter moi même

                    Ce qui est faux. Tu ne me connais, tu ne connais pas ce que j'ai vécu, et pourtant tu déformes mon propos et me prête des intentions qui ne sont pas les miennes.

                    Et maintenant, tu prétend que j'ai une position d'oppresseur, que je suis violent envers les transgenre, et envers toi.

                    Sous prétexte de défendre la transidentité, tu nie les difficultés que tout être humain doit surmonter. La preuve que j'ai de ça ? Le titre de ton commentaire initial :

                    Pas trop difficile la vie ? Non mais sans blague

                    https://link-society.com - https://kubirds.com

      • [^] # Re: pareil mais

        Posté par  . Évalué à 2.

        Sa cousine n’existe pas, c’est juste la version transphobe de “je suis pas raciste, j’ai un copain noir!”, qui précède souvent un ramassis de connerie.

        Ou si elle existe, ça fait longtemps qu’elle ne lui parle plus. S’il a prit grand soin de la “misgendered” (malgenré?) à la troisième personne, à l’écrit, sur linuxfr, t’imagines comment ça doit bien passer quand ils se croisent à Noël. S’il était vraiment en mode “tant mieux pour elle”, il aurait jamais tourné sa phrase comme ça.

        Linuxfr, le portail francais du logiciel libre et du neo nazisme.

        • [^] # Re: pareil mais

          Posté par  . Évalué à 0.

          très violent comme commentaire, cela me confirme que le mouvement lgbt est violent dans son idéologie.

          je suis allé a son mariage, et nous avons des relations de cousin qui ont fait leur vie de leur coté, on tente de se voir lors des réunion familial tous les 5ans en fonction des obligation de chacun.

          lorsque je dis je m'en tape, cela signifie, je m'en fous, cela n'est pas quelques choses auxquelles j'attache de l'importance. c'est plus clair pour toi ou tu veux un dessin ?

          • [^] # Re: pareil mais

            Posté par  (site web personnel) . Évalué à 2.

            très violent comme commentaire, cela me confirme que le mouvement lgbt est violent dans son idéologie.

            je vais répéter ce que j'ai déjà dit, quitte à me faire plus moinsser:

            Pour prouver qu'un mouvement idéologique est violent, il faut prouvé qu'il l'est à majorité (ou du moins qu'il pousse systématiquement à la violence), pas avec un tas d’exemples, qui ne prouve pas grand choses d'autres que l'incapacité de réfléchir sans généralisation abusive venant de la parts de ceux qui les avances.

            En vrais je comprend pas comment on peu tenir un résonnement de ce type la.
            Enfin je veut dire, t'est 1er dégrée quand tu dit ca ?
            Ça te convainc toi ?

            tu viens de dire "un mec sur internet a était méchant avec moi, donc je vais dévaloriser tout ce a quoi je pense qu'il s'identifie"

            (BTW généralement quand je comment sur linuxfr, les gents croie que je suis bourrée, ou mineur, mais la suis suis vraiment bourrée (et con à default d’être dans minetest), DSL, je sais pas si y'a une différence)

          • [^] # Re: pareil mais

            Posté par  . Évalué à 3.

            C’est violent de faire remarquer que ton message n’est pas cohérent?

            Utiliser le bon genre à propos d’une personne trans qui est passé par une opération, c’est la base de la base du respect. Le fait que tu as insisté pour qualifier ta cousine de cousin en dit long.

            Linuxfr, le portail francais du logiciel libre et du neo nazisme.

    • [^] # Re: pareil mais

      Posté par  (Mastodon) . Évalué à -1.

      Personne ne se voit rien imposer.

      Soit dit en passant si un enfant souffre de dysphorie de genre, il est préférable que son traitement commence avant que la puberté n'accentue un peu plus son sexe biologique. Et ce n'est pas vraiment aux parents de décider ce qui est bon ou pas pour cet enfant, ils ne sont pas dans sa tête.

      • [^] # Re: pareil mais

        Posté par  (site web personnel, Mastodon) . Évalué à 4.

        Ni dans son corps. Le problème c'est d'arriver à faire un diagnostic sur.

        « Tak ne veut pas quʼon pense à lui, il veut quʼon pense », Terry Pratchett, Déraillé.

      • [^] # Re: pareil mais

        Posté par  (Mastodon) . Évalué à 1.

        Difficile de comprendre le moinssage des 7 idiots. Il y a quoi de non pertinent?

        • [^] # Re: pareil mais

          Posté par  (site web personnel) . Évalué à 7.

          Peut être qu'appeler les gens qui ne sont pas d'accord avec toi "idiots" n'est pas la bonne manière de mener un débat.

          Quand j'étais enfant, avant la puberté, du jour au lendemain j'étais cowboy, princesse, extra-terrestre, ou tout autre rôle que je souhaitais prendre sur le moment.

          Les enfants (surtout avant la puberté) sont très influençables et facilement confus.

          Notre système légal entier repose sur le concept hyper simple : un enfant ne peut pas être consentant.

          C'est pour ça qu'un enfant a des tuteurs légaux, qu'un enfant n'a pas le droit de vote, qu'un enfant ne peux pas travailler, ouvrir de compte en banque, prendre une décision médicale sans l'accord de ses parents, etc…

          Donc oui, il y a "7 idiots" qui pensent que non, on ne devrait pas laisser le choix a un enfant de 7-9 ans pour ce genre de chose non plus.

          https://link-society.com - https://kubirds.com

          • [^] # Re: pareil mais

            Posté par  (Mastodon) . Évalué à -3. Dernière modification le 13 juin 2023 à 12:18.

            On ne parle pas de consentir à quelque chose de voulu par un tiers. Utiliser le terme de consentant montre que tu es à côté de la plaque.

            Une transition, c'est quelque chose qui se fait dans la durée, pas sur un coup de tête ou une passade. Et avec soutiens d'un thérapeute (il faut un diagnostique). Tu ridiculises ton propre point de vue à le comparer à du déguisement.

            Et croire que les parents sont mieux à même de savoir comment un enfant se sent dans son corps qu'un enfant et son/sa thérapeute est d'une bêtise sans nom. Donc oui, idiot est le bon mot. On ne parle pas d'un adolescent qui veut aller fumer un pétard par envie de rébellion dans les buissons derrière l'école.

            • [^] # Re: pareil mais

              Posté par  (site web personnel) . Évalué à 10.

              Le concept "un enfant ne peut pas être consentant" englobe également "un enfant ne peut pas être responsable de lui même ou de ses actes", c'est d'ailleurs pourquoi on envoi pas les criminels mineurs en prison.

              Donc non, ce n'est pas à côté de la plaque. Un thérapeute peut recommender aux parents, mais la décision finale ne revient ni au thérapeute, ni à l'enfant, mais aux responsables légaux de l'enfant.

              Tu ridiculises ton propre point de vue à le comparer à du déguisement.

              Cette phrase n'a aucun sens. Je ne fais pas de comparaison, j'expose une anecdote personnelle qui selon moi prouve à quel point les enfants sont influençables. Si il suffit que je vois le film E.T. pour dire pendant une semaine que "je suis un extra-terrestre", peut être que je ne suis pas assez mature pour prendre une décision qui va impacter ma vie entière.

              Et croire que les parents sont mieux à même de savoir comment un enfant se sent dans son corps qu'un enfant et son/sa thérapeute est d'une bêtise sans nom.

              Ca tombe bien, c'est pas ce que j'ai dit. Cependant, je noterai quand même que les enfants (on parle toujours avant la puberté) n'ont pas forcément la connaissance, le recul ou la compréhension pour comprendre les émotions qu'ils ont. La preuve ? L'empathie, la gestion de la frustration, et la compassion ne sont pas des choses innées mais acquises dans les 4-5 premières années de la vie de l'enfant.

              Et non "idiot" n'est toujours pas le bon terme pour quelqu'un qui n'est pas d'accord avec toi.

              On ne parle pas d'un adolescent qui veut aller fumer un pétard par envie de rébellion dans les buissons derrière l'école.

              Je comprend pas ce que cette phrase vient foutre dans la discussion…

              https://link-society.com - https://kubirds.com

              • [^] # Re: pareil mais

                Posté par  (Mastodon) . Évalué à 2. Dernière modification le 13 juin 2023 à 14:06.

                Cette phrase n'a aucun sens. Je ne fais pas de comparaison, j'expose une anecdote personnelle qui selon moi prouve à quel point les enfants sont influençables. Si il suffit que je vois le film E.T. pour dire pendant une semaine que "je suis un extra-terrestre", peut être que je ne suis pas assez mature pour prendre une décision qui va impacter ma vie entière.

                Et ça ne va jamais passer le stade du diagnostique de dysphorie, donc c'est hors-sujet.

                Cependant, je noterai quand même que les enfants (on parle toujours avant la puberté)

                Tu te rends compte que la puberté c'est une période et que ce n'est pas un instant T. Quand je dis "avant que la puberté n'accentue", je parles bien sûr des changements hormonaux qui agissent sur la durée durant toute la période entre le début et l'âge adulte.

                Et oui pour avoir des enfants de 9 et 12ans, il me semble que s'ils souffraient de dysphorie, cela pourrait être diagnostiqué et ce serait une idiotie d'attendre leurs 18 ans ou plus pour commencer un traitement hormonal qui les aideraient à se sentir mieux. Et le libre arbitre final pour moi serait l'avis de mes enfants après discussion avec le thérapeute de la même manière que si mes enfants serait souffrant d'une maladie incurable je leur donnerai le libre arbitre s'ils préfèrent suivre la voie d'une médicalisation lourde pour les maintenir en vie le plus longtemps ou leur laisser décider quand ils préfèrent décider d'arrêter la lutte et potentiellement souffrir. Ce n'est pas parce que les enfants rêvent beaucoup et manquent d'expérience et de perspective qu'ils sont sans libre arbitre et incapable de prendre des décisions importantes qui les concerne s'ils ont les bonnes informations.

                Tu me fais penser à tous ces parents sur les places de jeux que je vois dire à leurs enfants "attention tu vas tomber" quand ils grimpent dans des installations.

                • [^] # Re: pareil mais

                  Posté par  (site web personnel) . Évalué à 7.

                  Et ça ne va jamais passer le stade du diagnostique de dysphorie, donc c'est hors-sujet.

                  Je te concède ce point, j'étais probablement hors-sujet en effet.

                  Tu te rends compte que la puberté c'est une période et que ce n'est pas un instant T.

                  "Avant une période" ça existe… Prend moi pour un con.

                  Et le libre arbitre final pour moi serait l'avis de mes enfants

                  Tu peux écouter l'avis de tes enfants pour prendre ta décision, et c'est bien. Mais d'un point de vue légal, c'est toi qui prend la décision, et c'est toi qui en est responsable.

                  Ces deux faits ne sont pas mutuellement exclusifs.

                  Tu me fais penser à tous ces parents sur les places de jeux que je vois dire à leurs enfants "attention tu vas tomber" quand ils grimpent dans des installations.

                  Attaque personnelle gratuite, qui n'a rien à faire là. Tu ne me connais pas. Restons focus sur le débat.

                  https://link-society.com - https://kubirds.com

                • [^] # Re: pareil mais

                  Posté par  . Évalué à 4.

                  Tu me fais penser à tous ces parents sur les places de jeux que je vois dire à leurs enfants "attention tu vas tomber" quand ils grimpent dans des installations.

                  L'ayant moi-même déjà dit à mon enfant, j'aimerais comprendre stp. Si il grimpe à un endroit que j'estime dangereux ou pas adapté à son âge il ne faut pas le lui dire ? Y'a un truc qui m'échappe là.

                  • [^] # Re: pareil mais

                    Posté par  (site web personnel) . Évalué à 3.

                    Il existe un courant de pensée qui dit qu'il faut, dans une certaine mesure, laisser les enfants expérimenter le monde, faire leurs propres erreurs et apprendre d'eux même.

                    Bien sûr, si l'enfant risque de se briser la nuque en sautant du toit de la maison, je pense qu'on à le droit et le devoir de l'en empêcher.

                    https://link-society.com - https://kubirds.com

                    • [^] # Re: pareil mais

                      Posté par  . Évalué à 3. Dernière modification le 13 juin 2023 à 19:29.

                      dans une certaine mesure, laisser les enfants expérimenter le monde, faire leurs propres erreurs et apprendre d'eux même.

                      À partir du moment où tu précises "dans une certaine mesure", il me semble que c'est la manière communément admise d'élever un enfant. Sûrement partout dans le monde… à part dans des familles tyranniques. Question de curseur. Mais comme la phrase de Psychofox officiel ✅ 🏖️ ne donne aucune précision, j'en demande.

                      • [^] # Re: pareil mais

                        Posté par  (Mastodon) . Évalué à 1.

                        1. En pédagogie dire "attention", ça ne sert à rien (attention à quoi d'ailleurs): En pédagogie il vaut mieux donner des conseils concrets et positifs. Exemple: "assures toi d'avoir un bon appui du pied avant de lâcher une main"
                        2. prétendre qu'il va tomber est au mieux, erroné, au pire lui fait perdre la confiance en lui, ce qui peut justement le mettre en danger.

                        Un enfant qui grimpe dans un arbre ou une structure de place de jeu teste et ressents ses propres limites. Ça ne sert à rien de lui faire peur, s'il sent qu'il ne peut pas y arriver, il arrête naturellement sa progression et redescend. Possiblement il demande un peu d'aide.

                        Lui dire qu'il va tomber ne fait que lui faire perdre confiance, et la confiance est un élément clé à la réussite. En gros c'est comme jeter une malédiction à son enfant et en faire un maladroit.

                        Nous sommes des primates. Regardes les jeunes singes, ils ne se cassent pas la gueule sans raison. J'ai toujours laissé grimper mes filles de façon autonomes, sous les yeux effarés d'autres parents qui voyaient leurs enfants tenter de les imiter. Elles savaient quand elles arrivaient à leur limite. Maintenant elles sont très habiles, elles font du trampoline ou du tissu acrobatique comme moi je monte à vélo. Leurs cousins ont été élevés à coup de [i]attention tu vas tomber / tu vas te faire mal[/i], ils n'ont aucune confiance en eux dès qu'il s'agit de grimper quelque part ou faire un truc un tant soit peu acrobatique.

                        • [^] # Re: pareil mais

                          Posté par  . Évalué à 2.

                          Et aussi, il faut éviter de les aider à atteindre des endroits trop difficiles pour elles/eux, sinon ça grille des étapes et boum (voire crac).

                        • [^] # Re: pareil mais

                          Posté par  . Évalué à 6.

                          Mouais… Tu généralises là. Tous les enfants ne sont pas pareils. Mon fils est casse-cou comme sa mère et moi même, j'adorais grimper (aux arbres, à tout…) il le fait aussi. Par contre il lui arrive de se surestimer. Et pas plus tard que le week-end dernier il s'amusait sur un genre de cylindre en métal très lisse, je lui ai dit "mauvaise idée, si tu tombes de là tu vas de faire très mal", il m'a répondu "je le fais tout le temps à l'école sans problème". 2 secondes plus tard il est tombé. Sur la tête. On a passé le dimanche après-midi à l'hosto.

                          Un enfant qui grimpe dans un arbre ou une structure de place de jeu teste et ressents ses propres limites.

                          Donc non. Pas toujours. Ils peuvent se surestimer et ne pas avoir conscience du danger. Typiquement, dans son cas, ne pas réaliser que 1-la barre est très lisse et n'a pas la même adhérence que celle de l'école, 2-en dessous c'est du ciment, pas du sable ou de la sciure de bois. De manière générale c'est une mauvaise idée de prendre le cas de ses enfants en exemple pour expliquer aux autres quoi faire. Dans le cas de l'enfant dont j'ai la responsabilité c'est plus un problème de "trop confiance en lui" que le contraire.

                          • [^] # Re: pareil mais

                            Posté par  (Mastodon) . Évalué à 1.

                            je lui ai dit "mauvaise idée, si tu tombes de là tu vas de faire très mal",

                            C'est marrant parce que tu confirmes et illustre bien qu'au mieux, ça ne sert à rien de dire ça. Et si ça se trouve tu l'as déconcentré! ;-)

                            • [^] # Re: pareil mais

                              Posté par  . Évalué à 4.

                              Et si il était descendu sans tomber tu m'aurais dit que je l'ai juste frustré et fait perdre confiance en lui…Pile tu gagnes, face je perds.

                              Mais je comprends le début de ton message, juste "tu vas tomber" ne sert à rien. "Tu vas tomber, c'est trop dangereux descends s'il te plaît" ou "assure ta prise" est plus efficace. Comme on est sur LinuxFR je n'ai pas pris la peine de détailler l'histoire mais à l'origine il testait son équilibre en s'asseyant sans les mains. Sa mère lui a dit "si tu montes dessus tu ne lâches pas les mains parce qu'en dessous c'est du ciment". Lorsqu'il est tombé il tenait la barre, ce qui lui a permis de freiner la chute. Au lieu de tomber de 1m (hauteur de la barre),la chute libre sur la tête n'a dû faire qu'une vingtaine de cm qd il s'est retourné et n'a pas eu la force de tenir à l'envers. Bref les conseils (et la pédagogie de manière générale) c'est complexe et "Ça ne sert à rien de lui faire peur, s'il sent qu'il ne peut pas y arriver, il arrête naturellement sa progression et redescend." c'est simpliste.

              • [^] # Re: pareil mais

                Posté par  (site web personnel) . Évalué à 3.

                La ou j'ai du mal avec l'idée de dire, "Il faut faire confiance aux parents", c'est que le taux de tentative de suicide chez les enfants trans, est extrêmement élevée, et souvent du aux rejets des proches, ou un manque d'accès aux soins.
                https://fr.wikipedia.org/wiki/Suicide_chez_les_personnes_trans

                Ni l’enfant, ni les parents ne peuvent être sur, pourquoi pas.
                Par contre un parent qui refuses d’entendre que son enfant est trans, peu avoir des conséquences désastreuse sur la vie de son enfant.

                Puis il me semble que les bloqueurs de puberté, ça permet pas de transition, mais de ralentir la puberté justement pour attendre que l'enfant soie assez vieux pour choisir, et que c'est justement la rhétorique du "il faut être sur avant de prescrire des truck". qui fait que des enfants vont avoir du mal a accepter leur corps. avec des-fois les conséquences désastreuse que l'on connais.

                • [^] # Re: pareil mais

                  Posté par  (site web personnel) . Évalué à 2.

                  ça permet pas de transition

                  Ca permet pas de transition médical, au sens de prendre des hormones pour changer son corps. (ou en tout cas beaucoup moins fortement que le ferais de la prose d'hormones)
                  La transition marche.

                • [^] # Re: pareil mais

                  Posté par  (site web personnel) . Évalué à 4.

                  La ou j'ai du mal avec l'idée de dire, "Il faut faire confiance aux parents"

                  Et tu as bien raison car ce n'est plus ni moins qu'une croyance (comme le solutionnisme ou d'autres mythes présents dans la société).

                  Rien ne permet d'affirmer a priori que le comportement d'un parent est adapté au développement de son enfant.

                  • [^] # Re: pareil mais

                    Posté par  (site web personnel) . Évalué à 2. Dernière modification le 14 juin 2023 à 19:38.

                    Vu que le sujet a l'air de passionner, un reportage sur celui-ci était diffusé il y a quelque temps sur Arte: Petite fille
                    Il est encore dispo sur Arte VOD (€), peut être aussi Netflix, peut être aussi ailleurs…

                    Un LUG en Lorraine : https://enunclic-cappel.fr

    • [^] # Re: pareil mais

      Posté par  . Évalué à 1.

      Magnifique!

      sous couvert de tolérance il y'a un rejet de ce qui n'est pas conforme à ta vision du monde.

      Est-ce que tu te rends compte de la violence de dire à un enfant qu'il est anormal? Lui refuser des héros auquel il peut s'identifier? Lui permettre de voir ce qui existe c'est pas le pousser à devenir ce qu'il n'est pas; c'est au contraire une fenêtre ouverte sur le monde, et l'occasion de poser des question ou mettre des mots sur ce qu'il ne comprends pas.

      Exclure de leur monde ce qui ne convient pas à ta vision hétéronormé n'en fera pas des hétéros, tu les enfermes dans un schéma, et les exclus vis à vis des autres qui seront conforté que l'hétérosexualité est normal, et le reste anormal.

      pas avec une idéologie imposé comme maintenant même si elle est merveilleuse.

      Tu te rends compte que c'est toi qui veut leur imposer ton idéologie?

      Il ne faut pas décorner les boeufs avant d'avoir semé le vent

    • [^] # Re: pareil mais

      Posté par  (site web personnel) . Évalué à 7.

      L'activisme te parait peut être lourdingue, car ce n'est un sujet qui te passionne?

      Il y a des personnes qui ont la même réaction si on leur parle tout le temps de Linux :-)

      Mais ils vont te dire qu'ils sont neutres alors qu'ils ont un Mac…

      Le post ci-dessus est une grosse connerie, ne le lisez pas sérieusement.

    • [^] # du tac au tact

      Posté par  (site web personnel) . Évalué à 0. Dernière modification le 10 juin 2023 à 11:20.

      Pour ma part j'essaye de faire attention à nommer les membres d'un groupe social avec les termes qu'ils souhaitent. Par tact.

      Voici comment tu pourrais exprimer ton propos si tu le souhaites :

      j'ai un cousin qui c'est transformé en femme

      J'ai un cousin qui a transitionné

      la ou le bas blesse c'est activisme forcené de ce groupe pour l'imposer a toute la société, enfant de -18, avec en plus la participation d'homme génétique au compétition féminine, ce qui éclate complétement les temps et les performance des femmes au passage.

      la ou le bas blesse c'est activisme forcené de ce groupe pour l'imposer a toute la société, enfant de -18, avec en plus la participation de femme trans au compétition féminine, ce qui éclate complétement les temps et les performance des femmes cis au passage.

      dessin animé mettant en valeur le transgenre ou série sur gully dans le même genre.

      dessin animé mettant en valeur la transidentité ou série sur gully dans le même genre.

      Tu peux ici écouter (l'image n'est pas indispensable) un très bon topo sur la question de la transidentité
      https://tube-action-educative.apps.education.fr/w/s89qFvL64Ri4gadLFgvT32

      Et sinon sur le fond :

      j'ai un cousin qui c'est transformé en femme, opération et tous ce qui va avec, entre nous si il est bien dans sa peau et vie sa vie, très bien, j'en croise pas mal a mon boulot et au pire je suis étonnée au mieux je suis neutre la dessus.
      la ou le bas blesse c'est activisme forcené de ce groupe pour l'imposer a toute la société, enfant de -18

      Là tu m'as perdu, en passant d'un cas précis « j'ai un cousin » à « ce groupe » (lequel ?) auquel tu prêtes toute une série d'intentions. Ça m'a donné l'impression que tu projettes des choses. Du coup je ne réponds pas plus loin sur le fond.

      • [^] # Re: du tac au tact

        Posté par  (site web personnel) . Évalué à 8.

        Pour ma part j'essaye de faire attention à nommer les membres d'un groupe social avec les termes qu'ils souhaitent. Par tact.

        J'ai du mal avec les groupes qui prennent un nom en otage (comme les Republicains) 😅

        Le post ci-dessus est une grosse connerie, ne le lisez pas sérieusement.

        • [^] # Re: du tac au tact

          Posté par  (site web personnel) . Évalué à 3.

          Ou, par exemple, "renaissance" qui est dans une continuité loin d'une renaissance.
          Ou, par exemple, la "France insoumise" qui demande à ce qu'on se soumette, surtout à son chef.
          (je parie qu'il y a une de ces phrases qui va déplaire ;-) )

          • [^] # Re: du tac au tact

            Posté par  (site web personnel) . Évalué à 1.

            Le nom du parti Renaissance n'est pas terrible, mais au moins il ne correspondait pas à un terme déjà utilisé en politique française et il y avait peu de chances de le confondre avec la période historique ou l'album des Village People.

            Renaissance

            Quand à la Française Soumise de Jean Kull Méchanlon, je ne vois pas le problème.

            Le post ci-dessus est une grosse connerie, ne le lisez pas sérieusement.

          • [^] # Re: du tac au tact

            Posté par  (site web personnel) . Évalué à 0.

            (je parie qu'il y a une de ces phrases qui va déplaire ;-) )

            c'est vrais, je suis extrêmement, déplais, voir même choquer, par l’idée qu'un phrases va déplaire.

            cette phrase, je l'aime pas.

            Enfin je veux dire, que je suis soue Arch Linux BTW !

  • # Commentaire supprimé

    Posté par  . Évalué à -10. Dernière modification le 10 juin 2023 à 09:21.

    Ce commentaire a été supprimé par l’équipe de modération.

    • [^] # Oh ta gueule !

      Posté par  . Évalué à 7.

    • [^] # Re: on n'impose rien mais ....

      Posté par  (site web personnel) . Évalué à 2.

      ça n'a pas rien a voir avec Linux, puisse que comme la dit Linus Torval (le créateur de linux):

      je pense que quiconque utilise le mot "woke" comme une injure est une putain de honte pour la race humaine.

      On aime juste bien Linus ici quoi :)

      et je preshoot la réponse
      "ouin ouin j'ai pas parler de woke j'ai juste ramener mao cuba et l'URSS en mélangent tout dans un débats qui n'a rien à voir, qui correspond exactement a la non réflexion qu'on a derrière l’essentialisme utiliser par le mot woke"

      PS: oui par pitié faites en un t-shirt ou au moins un sticker.

  • # Cuit too

    Posté par  (site web personnel) . Évalué à 7. Dernière modification le 10 juin 2023 à 16:46.

    Moi aussi je suis pour le contrôle du feu, tenir droit les flammes et les ailes de poulet !

    Si ça fait de moi un wok, je pense que quiconque utilise ce mot comme une injure mérite de finir à poêle.

    Wok

    Le post ci-dessus est une grosse connerie, ne le lisez pas sérieusement.

    • [^] # Re: Cuit too

      Posté par  (site web personnel) . Évalué à 8.

      On sent que t'as pris le temps de la laisser mijoter celle-là !

      • [^] # Re: Cuit too

        Posté par  . Évalué à 7.

        Vous allez trouver ça idiot mais étant "pastafarien", la première fois que j'ai entendu le terme "wokisme" j'ai vraiment pensé qu'on parlait d'un culte ou d'un mouvement politique (parodique) impliquant la cuisine coréenne :-)

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à celles et ceux qui les ont postés. Nous n’en sommes pas responsables.