Journal F5 achète NGINX

Posté par . Licence CC by-sa.
Tags :
26
12
mar.
2019

la société F5 (leader sur le marché des ADC) rachete NGINX pour 670 millions

https://techcrunch.com/2019/03/11/f5-acquires-nginx-for-670m-to-move-into-open-source-multi-cloud-services

l'annonce coté F5
https://www.f5.com/company/news/press-releases/f5-acquires-nginx-to-bridge-netops-devops

l'annonce coté NGINX
https://www.nginx.com/blog/nginx-joins-f5/

F5 n'est pas du tout open source, on va voir ce que va devenir NGINX

  • # ADC ?

    Posté par . Évalué à 10.

    Pour ceux qui comme moi se demandent, dans le contexte, manifestement c’est ça (adjudant-chef, ça collait carrément moins bien et Apple Display Connector, pas trop bien non plus…).

    ¯ : macron (typographie), petit signe diacritique, qui prétend ne pencher ni à gauche ni à droite, mais se place nettement au dessus des vraies lettres, qu’il considère avec mépris.

    • [^] # Re: ADC ?

      Posté par . Évalué à 3.

      ADC c'est Application Delivery Controller en gros c'est les reverse proxy et load balancer

    • [^] # Re: ADC ?

      Posté par (page perso) . Évalué à 10.

      J'avais compris plutôt Analog to Digital Converter perso !

    • [^] # Re: ADC ?

      Posté par . Évalué à 10. Dernière modification le 12/03/19 à 13:43.

      Moi je pensais à un groupe de rock mais ça allait pas il manque un C

      En théorie, la théorie et la pratique c'est pareil. En pratique c'est pas vrai.

      • [^] # Re: ADC ?

        Posté par . Évalué à 8.

        Un groupe de rock qui manque de C c'est triste.

        BeOS le faisait il y a 15 ans !

        • [^] # Re: ADC ?

          Posté par (page perso) . Évalué à 10.

          sauf s'ils en ont assez des c

          -->[]

          • [^] # Re: ADC ?

            Posté par . Évalué à 10. Dernière modification le 13/03/19 à 08:22.

            ils doivent bien le savoir, ils ont fait assez d'essais

            En théorie, la théorie et la pratique c'est pareil. En pratique c'est pas vrai.

            • [^] # Re: ADC ?

              Posté par . Évalué à 4.

              Ah, Ces Drôles Calambouristes… (C'est la version officielle)

  • # Pas de craintes

    Posté par (page perso) . Évalué à 4.

    C'est pas parce que c'est racheté que ça va forcément devenir propriétaire. VirtualBox est toujours opensource par exemple. Au pire il y aura un fork au moment divergent.

    vanilla, ma distribution radicalement différente : http://projects.malikania.fr/vanilla

    • [^] # Re: Pas de craintes

      Posté par . Évalué à 4.

      On attend de voir ce qu'nvidia va faire de mellanox, dans un autre registre mais sur le même sujet

      • [^] # Re: Pas de craintes

        Posté par (page perso) . Évalué à 2.

        Je ne connaissais pas Mellanox. Ils font du libre?

        Un LUG en Lorraine : https://enunclic-cappel.fr

        • [^] # Re: Pas de craintes

          Posté par (page perso) . Évalué à 5.

          Un peu https://github.com/Mellanox mais c'est surtout un constructeur matériel (surtout infiniband et par extension ethernet). Le driver pour leur carte dans le kernel vanilla.

          « Rappelez-vous toujours que si la Gestapo avait les moyens de vous faire parler, les politiciens ont, eux, les moyens de vous faire taire. » Coluche

        • [^] # Re: Pas de craintes

          Posté par . Évalué à 5.

          De l'open hardware, plus ou moins. De ce que j'ai compris, il font des ASIC (les pupuces dans les switchs et les routeur réseau) dont les spécifications sont plus ou moins libre.

          http://www.mellanox.com/open-ethernet/hardware.php

          Cela permet d'installer un OS basé sur linux (ou autre) sur leur routeurs/switchs tout en bénéficiant d'une bonne accélération hardware. Si tu veux faire la même chose avec du Broadcom, (les leaders du marché), il faut visiblement signer avec ton sang une liste de NDA longue comme un jour sans commit juste pour avoir accès aux specs de leur chipsets.

          Faut pas gonfler Gérard Lambert quand il répare sa mobylette.

          • [^] # Re: Pas de craintes

            Posté par . Évalué à 2.

            Ils font surtout les processeurs parallèles Tilera justement ceux qui sont dans les routeurs. Certains sont des processeurs généraux programmables avec des outils ouverts.

            • [^] # Re: Pas de craintes

              Posté par . Évalué à 1.

              Le Tilera qui a été abandonné dans le kernel il y a quelques temps ?…

        • [^] # Re: Pas de craintes

          Posté par (page perso) . Évalué à 8. Dernière modification le 13/03/19 à 20:50.

          Je ne connaissais pas Mellanox. Ils font du libre?

          Mellanox est la raison principale derrière pourquoi la quasi totalité des drivers infiniband actuels sont libre et open source.

          Ils sont aussi derrière l'Open Fabric Alliance qui fournit les tools et modules necessaires pour faire du RDMA.

          https://www.openfabrics.org/

          La quasi totalité des super computers à l'échelle mondiale et tous les gros clusters HPC ont du materiel Mellanox et sont tous sur Linux.

    • [^] # Re: Pas de craintes

      Posté par . Évalué à 1.

      C'est pas parce que c'est racheté que ça va forcément devenir propriétaire.

      On pourrait même dire que s'il a été racheté, c'est qu'il appartenait déjà à une entreprise. Donc je partage ton optimisme pour le moment. Au pire il y aura un fork.

      • [^] # Re: Pas de craintes

        Posté par . Évalué à 2.

        Par certains côté si les entreprises commercial rachètent les société Open-Source aussi cher, c'est plutôt bon signe c'est qu'elles leurs accordent une grande valeur. Mais d'un autre côté la crainte est légitime tout le monde a en tête les rachats d'Oracle qui ont fait beaucoup de tord à MySQL (la migration vers MariaDB à été lente et hésitante), OpenOffice ou pire java au travers de Google.
        Cependant je serais plutôt à pensé positivement car les derniers rachats se sont plutôt bien passés et je crois en partie parce que le monde informatique a fondamentalement changé de bord. D'ailleurs, Oracle à fait une très bonne opération financière avec le rachat de SUN mais une très mauvaise opération marketing qu'il paye avec beaucoup de retard mais très cher aujourd'hui.

        • [^] # Re: Pas de craintes

          Posté par (page perso) . Évalué à 4.

          Cependant je serais plutôt à pensé positivement car les derniers rachats se sont plutôt bien passés et je crois en partie parce que le monde informatique a fondamentalement changé de bord.

          Tu penses à quels rachats ?

          « Rappelez-vous toujours que si la Gestapo avait les moyens de vous faire parler, les politiciens ont, eux, les moyens de vous faire taire. » Coluche

          • [^] # Re: Pas de craintes

            Posté par . Évalué à 4.

            Parmi les derniers rachats que j'ai en tête:
            - Github par MS. J'ai l'impression que ca n'a pas changé grand chose.
            - RedHat par IBM. Pour l'instant ca reste récent. Peut etre même que ce n'est pas encore effectif.

        • [^] # Re: Pas de craintes

          Posté par . Évalué à 1.

          Si F5 rachète Nginx, c,est surtout parce que ce dernier est une grosse épine dans le pied de BIG-IP !

          Je suis curieux de voir si ils ont racheté pour tuer le produit ou pour étoffer leur portfolio avec une offre alternative à leur (très) onéreuse solution de reverse proxy…

          • [^] # Re: Pas de craintes

            Posté par . Évalué à 2.

            Si F5 rachète Nginx, c,est surtout parce que ce dernier est une grosse épine dans le pied de BIG-IP !

            En quoi ? Je pense qu'aucun utilisateur de nginx n'est un potentiel client F5 (sinon ils commenceraient par aller voir haproxy par exemple).

    • [^] # Re: Pas de craintes

      Posté par . Évalué à 4.

      Dans les logiciels opensource, CUPS est un bon exemple. Racheté par Apple, toujours sous licence Apache avec un Github actif et toujours dans les distributions Linux.

    • [^] # Re: Pas de craintes

      Posté par . Évalué à 4.

      On peut lire dans l'article de nginx sur le rachat par F5, on peut y lire.

      And make no mistake about it: F5 is committed to keeping the NGINX brand and open source technology alive. Without this commitment, the deal wouldn’t have happened for either side.
      On y croit ou pas après.

      • [^] # Re: Pas de craintes

        Posté par (page perso) . Évalué à -5.

        On y croit ou pas après.

        L'avantage est que nginx est sous licence BSD, ça veut dire qu'ils ne peuvent pas faire une version non libre interdite aux autres (coucou la GPL utilisée pour dire qu'on fait du libre mais le business se fait sur la version non libre interdite aux autres grâce à la GPL, distorsion de concurrence), donc si ils abandonnent la version libre n'importe qui d'autre peut s'amuser à concurrencer avec les mêmes armes (libre ou non libre).

        Donc qu'on y croit ou pas, on a de la sécurité sur le fait qu'ils ne peuvent pas faire un truc que les autres ne peuvent pas faire (à part cacher le noms des auteurs originaux dans la doc, mais économiquement c'est que dalle), c'est le plus important pour le long terme.

        • [^] # Re: Pas de craintes

          Posté par . Évalué à 2.

          Je ne comprend pas tres bien ton attaque gratuite contre la GPL…
          Si F5 veut fermer le code c'est encore plus simple et si ils veulent "liberer" certaines parties ils peuvent le faire et les parties non libre sont autant interdites aux autres que avec la GPL.

          • [^] # Re: Pas de craintes

            Posté par (page perso) . Évalué à -5. Dernière modification le 14/03/19 à 11:23.

            Je ne comprend pas tres bien ton attaque gratuite contre la GPL…

            Je précise : GPL avec un unique détenteur des droits n'ayant pas écrit noir sur blanc qu'il n'y aura jamais de version non GPL.

            Derrière pas mal de gens disant aimer la GPL, il y a une version non libre (interdite par la GPL, sauf pour celui qui détient les droits). Pas mal de faux-cul dans les "adorateurs de GPL" (je n'ai plus le journal LinuxFr mais j'avais rigolé sur le faux cul "on adore tellement la GPL qu'on vous fait payer pour une version non GPL afin de financer la GPL", ou comment empêcher les autres d'avoir les mêmes droits à gagner de l'argent sous couvert de librisme) dans ceux réclamant le transfert des droits (Linux n'est par exemple pas concerné car impossible à "fermer").

            C'est ce qui rend dangereux un rachat d'une boite faisant "que du GPL" : le nouveau propriétaire obtient alors un droit que les autres n'ont pas : celui de fermer le logiciel. Et la est alors le danger : une concurrence plus difficile car pas les mêmes armes. Ca n’empêche pas les forks quand le propriétaire déconne (MySQL, XenServer… Voire carrément écrire de zéro pour combattre MangoDB) mais ça le rend plus difficile (tu ne peux pas faire une partie non libre sans tout ré-écrire alors que l'autre peut).

            Ici, vu la licence, cette concurrence avec des armes différentes n'est simplement pas possible, ce qui permet d'avoir plus confiance dans le futur de l’outil : moins facile pour le détenteur des droits de se dire qu'il peut aller facilement vers que du fermé car le fork est plus facile en pouvant concurrencer avec le même business model "fermé" si besoin, et perso je pense que ça change pas mal de choses dans un rachat : ils rachètent clairement les compétences et non le code dans ce cas.

            Voilà, j'espère que tu enclaveras "gratuite" de ta phrase car j'ai expliqué : c'est loin d'être gratuite, c'est juste l'expérience avec la GPL, comment ça se passe, surtout à la mode de l' "open code" basé sur la GPL.

            • [^] # Re: Pas de craintes

              Posté par (page perso) . Évalué à 8.

              Tu mélanges open core, détenteur unique des droits, GPL, BSD et tu fais croire que c’est les autres les faux-culs ?

            • [^] # Re: Pas de craintes

              Posté par . Évalué à 10.

              Qu'est ce que tu racontes?
              Si F5 veut faire une version non libre de nginx et la garder bien au chaud pour eux, ils peuvent le faire sans meme racheter nginx.
              Ils forkent le projet et pouf pouf, F5 distribuent leur propre version de nginx, proprio.

              Je peux comprendre l'argument "machin est pas vraiment libre parce que la version la plus utilisée (et vendue) est un fork proprio", mais je vois vraiment pas ce que ca vient faire ici, ni en quoi une license bsd les empêche de faire ca, vu que cette licence a été conçue precisement pour permettre ca.

              Linuxfr, le portail francais du logiciel libre et du neo nazisme.

              • [^] # Re: Pas de craintes

                Posté par (page perso) . Évalué à 1.

                Ils forkent le projet et pouf pouf, F5 distribuent leur propre version de nginx, proprio.

                Ce que la GPL ne permettrait pas soit dit en passant.

                • [^] # Re: Pas de craintes

                  Posté par (page perso) . Évalué à 2. Dernière modification le 15/03/19 à 15:18.

                  La GPL ne permet pas ça sauf pour le détenteur des droits (car la GPL ne s'y applique pas et n'y apporte aucune contrainte), et c'est la toute la différence que vous auriez noté si vous lisez ce à quoi vous répondez plutôt que d'inventer ce que j'aurai dit afin que ça rendre dans ce qui vous plaît ("je vois vraiment pas ce que ca vient faire ici, ni en quoi une license bsd les empêche de faire ca" comme résumé de ce que j'aurai dit, très fort vu que j'ai dit exactement le contraire).

                  Le fait qu'ils puissent faire le propre version ne me dérange pas justement car d'autres peuvent aussi le faire, armes égales contrairement à d'autres (autre exemple : ownCloud a une version entreprise non libre, nextCloud a forké la version AGPL mais part avec un handicap, ils ne peuvent pas proposer une version entreprise non libre, handicap d'un fork dû à la licence libre utilisée tout en gardant la possibilité de faire une version non libre, droits gardés que pour eux pour empêcher la concurrence à armes égales).

                  Bref, voilà pourquoi un rachat de nginx ne me fait pas spécialement peur : si besoin un fork à arme égales est possible, la difficulté est que sur les compétences humaines (pas facile, mais plus facile que compétences humaines + impossibilité de faire le même business model) et non sur une limitation de licence pour un fork.

                  Après, si ça vous plaît pas et pensez que c'est pareil avec du "copyleft sauf pour le propriétaire des droits, admettons (vous oubliez d'argumenter), je n'ai fait que expliquer pourquoi moi je suis sur la partie "crois" de la phrase "On y croit ou pas après" à laquelle je répondais, en expliquant pourquoi en comparaison d'autres achats (si Oracle a racheté MySQL, ce n'est pas pour les compétences des développeurs mais pour être différent de ceux qui peuvent se permettre que du libre..).

                  • [^] # Re: Pas de craintes

                    Posté par . Évalué à 0.

                    Je n'arrive pas à te suivre, et aparamment je ne suis pas le seul.

                    La GPL ne permet pas ça sauf pour le détenteur des droits (car la GPL ne s'y applique pas et n'y apporte aucune contrainte)

                    En quoi est-ce que ça diffère de la BSD ?

                    C'est ce qui rend dangereux un rachat d'une boite faisant "que du GPL" : le nouveau propriétaire obtient alors un droit que les autres n'ont pas : celui de fermer le logiciel.

                    En quoi est-ce moins "dangereux" pur le rachat d'une boite faisant "du BSD" ?

                    • [^] # Re: Pas de craintes

                      Posté par . Évalué à 8. Dernière modification le 15/03/19 à 20:08.

                      Au temps pour moi, je viens de comprendre, mais tu devrais faire des phrases moins longues, on arriverait mieux à te suivre.

                      Tout est dans ce bloc :

                      Le fait qu'ils puissent faire le propre version ne me dérange pas justement car d'autres peuvent aussi le faire, armes égales contrairement à d'autres (autre exemple : ownCloud a une version entreprise non libre, nextCloud a forké la version AGPL mais part avec un handicap, ils ne peuvent pas proposer une version entreprise non libre, handicap d'un fork dû à la licence libre utilisée tout en gardant la possibilité de faire une version non libre, droits gardés que pour eux pour empêcher la concurrence à armes égales).

                      Si j'ai bien compris et que je reformule:
                      - une entreprise A a un produit avec une version plus ou moins basique sous licence GPL, et le même produit avec des features plus avancées sous licence non libre.
                      - une autre entreprise B veut se baser sur ce produit pour développer les fonctionnalités disponibles dans la version non libre: elle peut le faire, mais elle sera en retard par rapport à l'autre produit qui pourra pendant ce temps continuer à développer sa version non libre et ajouter d'autres fonctionnalités. De plus elle sera contrainte de libérer le code qu'elle diffuse: au final si les fonctionnalités développées par B sont meilleures que celles développées par A, A pourra les intégrer car la licence le permet, tout en continuant de développer ses propres fonctionnalités.
                      - de ce fait, il y a un déséquilibre entre A et B,
                      - A peut même s'amuser à tenter de tuer le concurrence comme ça : si B développe une version libre d'une fonctionnalité proprio développée par A, A peut déstabiliser B en libérant la fonctionnalité en question juste avant que B ait fini. Le code de B, s'il n'est pas meilleur que A, ne survivra pas, et B pourra jeter son code. Pire, A pourra récupérer des bouts de code de B pour améliorer le code qu'il libère.

                      A l'inverse, si le produit est en licence BSD:
                      - A peut développer ses propres modules proprios
                      - B peut aussi développer ses propres modules proprios, sans être contraint de libérer le code diffusé.
                      - on a donc ici un meilleur équilibre, chacun état à égalité par rapport à l'autre.
                      - certes, A peut s'amuser à essayer de tuer la concurence comme je l'ai décrit plus haut, mais ce sera plus difficile, et B peut faire pareil, car il peut garder des bouts de code proprio également et les libérer quand il veut.

                      Voilà comment j'ai compris ta prose, mais il faut avouer qu'il faut pas mal interpréter et décortiquer ce que tu écris, car ce n'est pas forcément évident à comprendre en première lecture après une journée de travail.

                      • [^] # Re: Pas de craintes

                        Posté par (page perso) . Évalué à 6.

                        ce n'est pas forcément évident à comprendre en première lecture après une journée de travail.

                        il t'a fallu une journée de travail pour une première lecture de Zenitram< ?! :p

                        ---> [ ] (eh oh hein bon, c'est 'dredi \o/)

                      • [^] # Re: Pas de craintes

                        Posté par . Évalué à 1. Dernière modification le 18/03/19 à 11:21.

                        J'adore la dynamique « chantage à la libération » : libérer du code serait une « arme » contre ses concurrents, et le garder proprio un « avantage ». Je vous laisse voir vers où ça mène ce genre d'incitation dans un libre marché.

                        • [^] # Re: Pas de craintes

                          Posté par . Évalué à 0.

                          libérer du code serait une « arme » contre ses concurrents, et le garder proprio un « avantage ».

                          Ben oui, aujourd'hui, on a tendance à réduire de plus en plus le "time to marcket", et avoir une fonctionnalité avant les autres est un gros avantage. Un soft implémentant une fonctionnalité avant les autres, même si elle est mal implémentée, peut rafler pas mal de parts de marché à des concurents.

                  • [^] # Re: Pas de craintes

                    Posté par . Évalué à 1. Dernière modification le 16/03/19 à 05:13.

                    La GPL ne permet pas ça sauf pour le détenteur des droits (car la GPL ne s'y applique pas et n'y apporte aucune contrainte)

                    Le détenteurs des droits fait ce qu'il veut avec le code, mais dites moi pas que c'est pas vrai!?!?
                    T'en as d'autres des pensées profondes comme ca, qui méritent des pavés de phrases-paragraphes écrites dans un style croisé entre celui de SamWang/Zino et de Donald Trump?
                    Du genre, l'eau ca mouille, les oiseaux volent dans le ciel?

                    Linuxfr, le portail francais du logiciel libre et du neo nazisme.

    • [^] # Re: Pas de craintes

      Posté par . Évalué à 1.

      Connaissant bien les produits F5, j'ai tout de meme du mal a comprendre leur stratégie.

      NGINX est un concurrent direct de F5, dernièrement F5 a fait beaucoup d'effort pour entrer dans les infra cloud (changement dans les licences, optimisation de leur virtual edition)
      mais du coup ou va se positionner nginx dedans?

      ce n'est pas la meme chose qu'un IBM qui a acheté red hat pour etre présent sur un marché ou il n'etait pas ou peu présent.

      j'ai l'impression que l'objectif de ce rachat est de diminuer la concurrence sur la partie Cloud et pousser leur propre produit a la place de nginx.

      • [^] # Re: Pas de craintes

        Posté par . Évalué à 2. Dernière modification le 14/03/19 à 13:23.

        Peut-être pour implémenter Nginx sur leurs firewall matériels ?

        • [^] # Re: Pas de craintes

          Posté par . Évalué à 3.

          ça ils peuvent déjà le faire sans rachat, vu que la licence de nginx est BSD.

          • [^] # Re: Pas de craintes

            Posté par . Évalué à 6.

            Seule la partie serveur web est sous licence BSD, Nginx propose tout un tas d'autres applications sous licence non libre : nginx plus, nginx waf, …

      • [^] # Re: Pas de craintes

        Posté par . Évalué à 4.

        Connaissant bien les produits F5, j'ai tout de meme du mal a comprendre leur stratégie.

        En quoi ils sont concurrents ?

        Les produits F5 sont drastiquement plus performants que ce que peut proposer nginx (haproxy et sozu peuvent peut être essayer de rivaliser, mais ils sont bien loin derrière). nginx a bien plus de fonctionnalités que F5 (pareil que pour haproxy), il est utilisable directement comme serveur web, il est personnalisable en lua, etc.

        Les 2 peuvent faire du load balancing, ok, mais c'est pas parce qu'un vélo et une voiture roulent que Décathlon est un concurrent direct de Nissan ou Ford.

      • [^] # Re: Pas de craintes

        Posté par . Évalué à 5.

        Le pouvoir. C'est ça que F5 recherche.

        On le voit dans tous les gros projets opensource actuellement de elasticsearch forké par amazon ou des fondations comme la Cloud Native Computing Foundation, des entreprises investissent beaucoup, que ce soit en argent ou en contribution de code pour obtenir du pouvoir sur ces projets. Ce leadership leur permet de prendre des décisions techniques avantageant leurs business model et leurs propres produits, si possible au dépend de leurs concurrents. On est très loin de l'altruisme naïf de la FSF.

    • [^] # Re: Pas de craintes

      Posté par . Évalué à 4.

      Au pire il y aura un fork au moment divergent.

      Ce n’est pas garanti à tous les coups. Encore faut-il des développeurs compétents motivés (voire payés) pour reprendre un projet.

      On attend toujours que quelqu’un reprenne Intermezzo. Bon, ça n’a pas été racheté, l’équipe de développeurs a simplement été embauchée (ou débauchée, selon comment on se place) pour développer autre chose.

      ¯ : macron (typographie), petit signe diacritique, qui prétend ne pencher ni à gauche ni à droite, mais se place nettement au dessus des vraies lettres, qu’il considère avec mépris.

      • [^] # Re: Pas de craintes

        Posté par (page perso) . Évalué à 2.

        Il y déjà un fork plutôt connu de nginx : tengine de taobao.

        A l'origine il s'agissait simplement d'un certain nombre de petit ajouts qui ont fini par devenir trop gros. Le projet a commencé a être relativement utilisé (notamment chez taf-1 qui utilisait massivement).

        Tengine a réussi a faire re-upstream un certain nombre de ces changements à tel point que le fork était en hiatus depuis 2016. Mais récemment suite à la politique de nginx (la société), surtout le fait que toutes les nouvelles fonctionnalités partaient en closed source dans nginx plus il semblerait que tengine soit reparti.

        Après je ne sais vraiment pas quoi en penser. (du rachat).

        F5 et nginx ne faisant pas la meme chose. On pressent quand meme le move de F5 pour surfer sur la vague K8S. On verra.

  • # français

    Posté par . Évalué à 0.

    F5 achète NGINX

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.