Journal OnlyOffice triche avec les fichiers OpenDocument

37
29
août
2019

Hier j'ai fait une constatation dérangeante : un fichier odt partagé sur un dépôt Seafile est déclaré corrompu par LibreOffice, pourtant il l'ouvre sans problème une fois qu'on a refusé la réparation.
En fait il s'avère, après avoir ouvert le fichier avec un gestionnaire d'archive, que le fichier est en réalité un docx.
La dernière modification du fichier a été faite avec OnlyOffice 5.2.8.24 si j'en crois le app.xml de ce document.

J'ai fait la même expérience à l'instant avec un autre fichier ODT : ouverture depuis l'interface web de Seafile (cette fois c'est OnlyOffice 5.3 qui est lancé), modification du document puis enregistrement. Le nom et l'extension du fichier ne changent pas mais son format est bien devenu du docx.

Ma conclusion est donc que OnlyOffice triche quand il prétend prendre en charge les fichiers ODF. En fait il importe le format ODF et il réexporte en OOXML (version 2007-Office 365) sans changer l'extension. Ce qui est une double tromperie : 1/ l'extension ne correspond pas à la réalité, 2/ l'utilisateur LibreOffice qui vient derrière est induit à croire que c'est LibreOffice qui ne sait pas lire ses propres fichiers odt.

Si on regarde le menu Fichier d'OnlyOffice 5.3 le seul moyen d'obtenir de l'ODT est de télécharger le fichier et là on peut choisir un format PDF, ODT, RTF, etc. Mais ce n'est pas la copie de travail, c'est juste un export.

  • # Incompétence ou malice

    Posté par . Évalué à 9 (+8/-0).

    Ce qui peut ressembler à de la tromperie pourrait être un simple bug. As-tu tenté un rapport de bug ?

    • [^] # Re: Incompétence ou malice

      Posté par . Évalué à 5 (+3/-0).

      Non, je n'ai même pas réussi à imaginer que ça puisse ne pas être volontaire.
      J'en ai parlé à notre DSI qui va faire une demande d'amélioration à notre prestataire.

      Cela dit ne pas reconvertir en ODF quand on enregistre un fichier ayant l'extension .odt, je ne peux pas croire que ce soit involontaire. En effet, il ne faut pas oublier que là c'est une application en ligne avec enregistrement automatique, ce qui veut dire, conversion docx -> odt chaque fois que l'utilisateur saisit quelques caractères. Je conçois que ce genre de conversion soit coûteuse et qu'on préfère l'éviter. Mais dans ce cas il ne faut pas enregistrer avec l'extension .odt.

    • [^] # Re: Incompétence ou malice

      Posté par . Évalué à 6 (+5/-0).

      Ceci dit, il y a aussi à mon avis un bug du coté de libreoffice, qui peut se fier au suffixe plutôt qu'au véritable format du fichier. Je dit "parfois" parce que ça dépends du cas:

      Test 1:

      Je crée un fichier toto.odt, puis je fais une copie nommée toto.docx. Libreoffice ouvre sans problème toto.docx. Si je le modifie et l'enregistre, pas de problème. un file toto.docx me dit bien toto.docx: OpenDocument Text. Bref ici, libroffice se fie au format du fichier et non au suffixe.

      Test 2:

      Je crée un fichier tutu.docx, puis je fais une copie nommée tutu.odt. Je retrouve le problème rencontré ici: libreoffice veut voir un .odt, même si file tutu.odt reconnaît bien un tutu.odt: Microsoft Word 2007+. Ici, libreoffice se fie au suffixe, et non au format du fichier.

      Il y a en tout cas un problème de traitement du fichier en fonction du format détecté/suffixe… On dirait que si le suffixe dit que c'est un format natif, libreoffice lui fait confiance, sinon il détecte automatiquement ce que c'est.

      • [^] # Re: Incompétence ou malice

        Posté par (page perso) . Évalué à 8 (+6/-0).

        Là aussi ça mérite sans doute d'ouvrir un bug. Quitte à faire le test et le documenter, c'est dommage de le mettre juste dans un commentaire linuxfr …

      • [^] # Re: Incompétence ou malice

        Posté par . Évalué à 3 (+1/-0).

        Je ne crois pas que LibreOffice se fie à l'extension du fichier. Tu peux mettre n'importe quelle extension à un fichier ODF, LibreOffice l'ouvrira sans problème si tu le fais depuis LibreOffice. Si tu le fais depuis ton explorateur de fichiers, c'est l'explorateur qui ne sait pas associer le bon programme par défaut. C'est ce que je vois avec Nautilus, manifestement, lui il se base sur l'extension.

        D'après la 1ère réponse reçue à mon rapport de bug, LibreOffice n'a pas besoin d'ouvrir l'archive d'un fichier ODF pour savoir que ça en est un, alors qu'il faut examiner le contenu de cette archive pour s'assurer que c'est du OOXML.

  • # Pas le même comportement de mon côté

    Posté par . Évalué à 7 (+6/-0).

    Dans mon entreprise, on utilise OnlyOffice 5.3.4 avec un connecteur Nextcloud, donc on fait tout sur le Nextcloud en soi. Et il arrive très souvent que je mette des documents en odt, créé par LibreOffice puis de les modifier en ligne sur le Nextcloud via OnlyOffice, puis de les télécharger sur mon ordinateur.

    Je n'avais jamais remarqué ce que tu décris, j'ai donc un peu regardé. Et les fichiers sont toujours de vraie odt, LibreOffice les ouvre sans problèmes et je n'ai pas eu de conversion dans un format Microsoft Office. Je ne sais pas s'il y a une option qui déclenche le comportement que tu obtiens.

    L'expérience donne le même résultat avec des ods.

    PAR CONTRE :
    OnlyOffice est réglé pour que par défaut un document est créé directement via le Nextcloud soit un docx. Donc si tu créés ton document depuis Seafile et que tu le nome "MonFichier.odt" en réalité ce sera un document docx. Il est possible que ton problème vienne de là.

    Autre hypothèse :
    https://www.onlyoffice.com/blog/fr/2018/09/onlyoffice-facilite-le-travail-avec-odf-dans-des-solutions-integrees/

  • # Oui… c'est un problème de l'intégration Onlyoffice à Seafile

    Posté par (page perso) . Évalué à 8 (+8/-1).

    Ce problème est déjà documenté à plusieurs endroits (notamment le forum Seafile, les rapports de bug de Onlyoffice).

    Onlyoffice travaille en interne avec du OOXML, convertit bien en entrée les ODT, mais écrit toujours en sortie du OOXML, sans changer le nom de fichier.

    La seule solution proposée sur internet que j'ai trouvée, c'est "Onlyoffice gère le OOXML, un point c'est tout", dont la conséquence est de désactiver l'édition des ODT dans Seafile pour ne pas avoir de corruptions de fichiers…

    En lisant un peu la doc de Onlyoffice, il me semble qu'il y a la possibilité d'intercaler entre Seafile et Onlyoffice un outil "document converter" (fait également par Onlyoffice), qui reconvertirait bien le fichier en ODT en sortie.

    Mais je n'ai trouvé aucune documentation pour mettre ça en place sur une config Seafile + Onlyoffice (d'autant plus une config avec les paquets debian de Onlyoffice, je boycotte docker), donc je n'ai pas cherché plus loin.

    Si quelqu'un·e arrive à mettre ça en place – ou trouve de la doc là-dessus, ça m'intéresse pas mal !

    • [^] # Re: Oui… c'est un problème de l'intégration Onlyoffice à Seafile

      Posté par . Évalué à 9 (+6/-0). Dernière modification le 29/08/19 à 15:51.

      La seule solution proposée sur internet que j'ai trouvée, c'est "Onlyoffice gère le OOXML, un point c'est tout", dont la conséquence est de désactiver l'édition des ODT dans Seafile pour ne pas avoir de corruptions de fichiers…

      Là ce n'est pas "OnlyOffice gère le OOXML, un point c'est tout", ce serait plutôt "OnlyOffice sabote les documents ODF".

      MSOffice propose toujours de changer le format de fichier quand on essaie de sauvegarder un fichier ouvert dans un format qui n'est pas celui par défaut. Je ne vois pas pourquoi OnlyOffice ne pourrait pas faire la même chose:
      "Ce document est un document ODF. OnlyOffice ne gère pas l'enregistrement des documents ODF, mais peut convertir le document au format OOXML. Désirez-vous sauvegarder le document au format OOXML?".
      Un changement de l'extension, et c'est réglé.

      • [^] # Re: Oui… c'est un problème de l'intégration Onlyoffice à Seafile

        Posté par . Évalué à 6 (+3/-0).

        Je me réponds à moi-même:

        Apparemment la conversion explicite avec renommage est bien ce qui est censée être:

        I logged into OnlyOffice and opened the document normally, OnlyOffice prompting me to convert/duplicate the file to DOCX. The conversion succeeded.

        vu ici:
        https://dev.onlyoffice.org/viewtopic.php?f=44&t=9889

        Le comportement silencieux est bien un bug.

        • [^] # Re: Oui… c'est un problème de l'intégration Onlyoffice à Seafile

          Posté par (page perso) . Évalué à 3 (+2/-0).

          Onlyoffice à l'air d'être capable d'avoir le comportement que tu décris… mais pas dans la connexion seafile - onlyoffice documentée dans la doc de Seafile. Je pense qu'il faut rajouter un appel à l'api du conversion service lors de l'enregistrement, mais ce n'est pas le cas dans les versions libres de seafile…

          • [^] # Re: Oui… c'est un problème de l'intégration Onlyoffice à Seafile

            Posté par . Évalué à 7 (+4/-0). Dernière modification le 29/08/19 à 22:14.

            Séparons les 2 problèmes:
            -OnlyOffice ne permet pas d'enregistrer au format ODF. La suite a cette limitation. Il s'agit moins d'un bug que d'une demande de fonctionnalité. Le convertisseur à ajouter est un contournement au mieux (double conversion ODF -> OOXML -> ODF, ça vient avec de sérieux risques de perte d'information également!)
            -OnlyOffice convertit silencieusement les fichiers ODF en OOXML et enregistre par-dessus l'ODF, effaçant ainsi l'original

            C'est ce dernier qui est à mes yeux le plus problématique, option de conversion existante ou pas, c'est un comportement très dangereux et qui surprendra certainement la plupart des utilisateurs. Il semble cependant que l'intention des développeurs soit que:

            1. La conversion ne soit pas silencieuse
            2. Un fichier avec une extension différente soit créé, et le fichier original non modifié

            Je considérerais personnellement que c'est bel et bien un bug qui requiert une correction, ça semble être également l'opinion des dévs, mais de ce que j'ai lu, ils n'ont pas réussi à reproduire le problème.

            Finalement, le seul endroit où je lis que c'est un comportement acceptable, c'est dans un forum Seafile.

  • # Si je comprends bien ...

    Posté par . Évalué à 6 (+4/-0). Dernière modification le 29/08/19 à 23:19.

    Merci beaucoup pour vos réponses et commentaires. :-)

    Donc si je comprends bien quand on utilise OnlyOffice en ligne, il y a en fait 3 composants indépendants qui entrent en jeu :
    1/ OnlyOffice qui ne connaît que le OOXML, aussi bien en lecture qu'en écriture
    2/ un convertisseur ODF -> OOXML qui est appelé quand on demande à OnlyOffice d'éditer un fichier ODF
    3/ un convertisseur OOXML -> ODF qui est appelé quand on demande d'exporter en ODF (Fichier > Télécharger)
    Ce convertisseur serait utilisé de façon transparente dans l'intégration de OnlyOffice à Nextcloud mais pas dans l'intégration de OnlyOffice à Seafile.

    Le sentiment que j'en retire est que parler de prise en charge du format ODF par OnlyOffice c'est prendre beaucoup de liberté avec la vérité puisqu'il faut utiliser des outils externes mal connectés à OnlyOffice.
    Par ailleurs je serais curieux de savoir si ces convertisseurs sont aussi sous licence libre. Le point 3/ me suggère que ce n'est pas le cas au moins pour le convertisseur OOXML -> ODF sinon pourquoi n'est-il pas intégré nativement à OnlyOffice ?

    Au final je persiste à penser que convertir sans prévenir ni changer l'extension du fichier est une faute et que c'est celle d'OnlyOffice, pas celle de Seafile. Au mieux une faute de conception, au pire du sabotage de la concurrence.

    • [^] # Re: Si je comprends bien ...

      Posté par . Évalué à 4 (+6/-3). Dernière modification le 29/08/19 à 23:47.

      Le point 3/ me suggère que ce n'est pas le cas au moins pour le convertisseur OOXML -> ODF sinon pourquoi n'est-il pas intégré nativement à OnlyOffice ?

      C'est vérifiable en quelques minutes.
      C'est ici, c'est sous licence AGPL si j'ai bien compris.

      Au final je persiste à penser que convertir sans prévenir ni changer l'extension du fichier est une faute et que c'est celle d'OnlyOffice, pas celle de Seafile. Au mieux une faute de conception, au pire du sabotage de la concurrence.

      Ne jamais expliquer par de la malice ce qui peu l'être par de l'ignorance ou une erreur.

      Par ton bout de lorgnette ça te paraît simple et évident et tu as peut être développé une certaine empathie pour certains logiciels plutôt que d'autres.

      Ce n'est pas grave. On se fout de savoir à qui c'est la faute. Ce qui est important c'est de remonter le problème pour que ceux qui ont les moyens de corriger puissent t'aider à avoir la fonctionnalité dont tu as besoin.

      L'étape, pointer du doigt un logiciel ou des développeurs en particulier pour dire haut et fort qu'ils ont fait une faute voir leur faire un procès d'intention, à part pour te défouler, je n'en vois pas l'intérêt.

      • [^] # Re: Si je comprends bien ...

        Posté par . Évalué à 3 (+1/-0).

        Ne jamais expliquer par de la malice ce qui peu l'être par de l'ignorance ou une erreur.

        Dans le cas de professionnels, je me demande quelle est l'attitude la plus bienveillante, supposer la malice ou supposer l'incompétence ?

        • [^] # Re: Si je comprends bien ...

          Posté par . Évalué à 4 (+2/-0). Dernière modification le 30/08/19 à 10:21.

          Si faire une erreur c'est être incompétent, tu peux direct aller dire qu'il n'y a personne de compétent dans ce bas monde et aller bouder en élevant des brebis dans la Creuse.

        • [^] # Re: Si je comprends bien ...

          Posté par . Évalué à 1 (+1/-1).

          Dans le cas de professionnels, je me demande quelle est l'attitude la plus bienveillante, supposer la malice ou supposer l'incompétence ?

          L'incompétence est bien moins grave que le sabotage dans le monde professionnel.

        • [^] # Re: Si je comprends bien ...

          Posté par (page perso) . Évalué à 2 (+0/-0).

          Quand il y a malice, il y a matière à réparation sur le plan juridique, quand il y a incompétence, c'est plus délicat je dirais, et, carrément impossible dans le logiciel.

          OS préféré Mageia 6 et Mageia 7, CMS préféré SPIP, suite bureautique préférée LibreOffice, logiciel de dessin préféré Inkscape.

        • [^] # Re: Si je comprends bien ...

          Posté par (page perso) . Évalué à 2 (+0/-0).

          Ne jamais expliquer par de la malice ce qui peu l'être par de l'ignorance ou une eur.

          Dans le cas de professionnels, je me demande quelle est l'attitude la plus bienveillante, supposer la malice ou supposer l'incompétence ?

          En fait les deux sont des jugements, l'attitude la plus bienveillante à mon avis serait de chercher à comprendre la personne et son intention positive ?

          À quoi ça sert de supposer la malice ou l'incompétence ? (c'est une vraie question)

    • [^] # Re: Si je comprends bien ...

      Posté par . Évalué à 5 (+2/-0).

      Au final je persiste à penser que convertir sans prévenir ni changer l'extension du fichier est une faute et que c'est celle d'OnlyOffice, pas celle de Seafile. Au mieux une faute de conception, au pire du sabotage de la concurrence.

      J'ai mis le fil de discussion dev de OnlyOffice en lien plus haut. ]e le remets ici:
      https://dev.onlyoffice.org/viewtopic.php?f=44&t=9889

      Et en particulier ce message:

      https://dev.onlyoffice.org/viewtopic.php?f=44&t=9889#p14402

      Relis-le:
      -ils sont entièrement d'accord avec le fait que ce soit anormal
      -ils ont essayé sans succès de reproduire le bug, avec Seafile

      Tu peux accuser OnlyOffice autant que tu veux, perso je n'aime pas l'idée qu'ils travaillent seulement avec le format MS, mais pour ce cas présent, tu ne peux juste pas balancer que c'est leur problème.

      Le comportement normal est bien d'avertir qu'il va y avoir conversion et de créer un nouveau fichier avec la bonne extension.

      Il semble bien que ce soit un cas rencontré uniquement avec certaines versions de Seafile, et possiblement dans une configuration bien précise.

      C'est une réaction humaine de s'énerver quand il y a un problème, et de chercher un responsable. Mais ici je soupçonne un fort biais dans ton jugement dû au format de fichier qu'ils privilégient.

      • [^] # Re: Si je comprends bien ...

        Posté par . Évalué à 2 (+0/-0).

        Je ne comprends pas pourquoi ce problème de format concerne Seafile, ce n'est pas son boulot de modifier les fichiers : si Seafile donne un fichier odt à manger à OnlyOffice pourquoi celui-ci renvoie-t-il un fichier dans un autre format ? Ce sont bien les développeurs d'OnlyOffice qui ont décidé de ne pas convertir leur format interne en ODF lors de l'écriture du fichier.

        J'ai lu hier en entier le fil de discussion que tu cites. J'en comprends que les installations du convertisseur amont ODF -> OOXML ne sont pas identiques entre Seafile et ceux qui ne reproduisent pas le problème. Dans le message que tu cites la conversion explicite et préalable en docx supprime le problème. Dans l'intégration d'OnlyOffice dans Seafile, manifestement cette conversion est faite sans en informer l'utilisateur.

        Comment peut-on prétendre gérer le format ODF alors qu'on s'en remet à un outil tiers qu'on ne contrôle pas pour finir le boulot ?

        • [^] # Re: Si je comprends bien ...

          Posté par . Évalué à 5 (+2/-0).

          Je ne comprends pas pourquoi ce problème de format concerne Seafile, ce n'est pas son boulot de modifier les fichiers : si Seafile donne un fichier odt à manger à OnlyOffice pourquoi celui-ci renvoie-t-il un fichier dans un autre format ?

          Parce que c'est ce qu'il fait, et c'est largement documenté: OnlyOffice change le format pour éditer le fichier.
          Si le réglage de Seafile, c'est de forcer l'écriture sur le fichier original, ce n'est pas la faute des dévs d'OnlyOffice.

          Ce sont bien les développeurs d'OnlyOffice qui ont décidé de ne pas convertir leur format interne en ODF lors de l'écriture du fichier.

          ODF n'est pas supporté par OnlyOffice. Ça n'est pas un secret. Tu leur reproche un bug ou une fonctionnalité pas implémentée?

          Je n'ai pas audité tout le code (je n'utilise ni Seafile ni OnlyOffice, et j'ai pas que ça à foutre), mais dans le code de Seafile, il y a une variable dans la configuration qui s'appelle ONLYOFFICE_EDIT_FILE_EXTENSION.
          Elle peut être réglée en incluant ou pas le format ODT (et les autres ODF).

          Toujours dans le code de Seafile, il y a des réglages pour un FORCE_SAVE du côté de OnlyOffice. Il semble que l'appel pointe sur l'URL du document en édition (c'est moins clair pour moi, et comme je le disais: je ne vais pas creuser plus loin).

          Ça permet d'avoir des sauvegardes automatiques, pour ne pas tout perdre en cas de pépin. Mais du coup, ça fait ce que OnlyOffice fait pour éditer: conversion en OOXML, et ça fait ce que le code de Seafile demande: ça enregistre sur l'URL du fichier en cours d'édition.

          Les solutions possibles côté Seafile:
          -Ne pas mettre les extensions ODF dans ONLYOFFICE_EDIT_FILE_EXTENSION—par défaut et/ou à la charge de l'administrateur
          -Introduire une variable ONLY_OFFICE_NATIVE_FORMAT_FILE_EXTENSION, et si tu veux éditer autre chose, prendre en charge la création du nouveau fichier côté Seafile
          -Si ça existe, utiliser autre chose que le FORCE_SAVE de OnlyOffice, et perdre la sauvegarde automatique (aucune chance que ça te revienne en pleine gu… un peu plus tard…)

          Les solutions possibles côté OnlyOffice:
          -Interdire les sauvegardes automatiques si le fichier pointé n'est pas au format natif
          -Interdire tout enregistrement si le fichier pointé n'est pas au format natif
          -Renvoyer une erreur si le fichier pointé n'est pas au format natif (et possiblement planter l'édition, une autre bonne idée…)

          D'un côté, les options sont de réduire des fonctionnalités pour éviter qu'elles soient mal utilisées, de l'autre, tu changes ta façon de les utiliser pour éliminer le problème.

          Tu peux encore prétendre que c'est OnlyOffice qui fait partie d'une conspiration contre l'ODF. Tu peux donc aussi dire que si "rm -rf /" marche encore, c'est certainement une conspiration contre Unix…

          • [^] # Re: Si je comprends bien ...

            Posté par . Évalué à 3 (+1/-0). Dernière modification le 30/08/19 à 23:48.

            ODF n'est pas supporté par OnlyOffice. Ça n'est pas un secret. Tu leur reproche un bug ou une fonctionnalité pas implémentée?

            Donc que dois-je comprendre de cette page : https://helpcenter.onlyoffice.com/fr/ONLYOFFICE-Editors/ONLYOFFICE-Document-Editor/HelpfulHints/SupportedFormats.aspx ?

            • [^] # Re: Si je comprends bien ...

              Posté par (page perso) . Évalué à 3 (+0/-0).

              Que tu peux éditer un odt avec onlyoffice. Comment ça fonctionne en interne avec une conversion de format qui est l'origine de ce bug n'est pas l'objet de cette page.

              « Rappelez-vous toujours que si la Gestapo avait les moyens de vous faire parler, les politiciens ont, eux, les moyens de vous faire taire. » Coluche

              • [^] # Re: Si je comprends bien ...

                Posté par . Évalué à 3 (+1/-0).

                La conversion odt -> docx n'est pas un problème, il est normal que le logiciel traduise le format qu'il lit dans son format interne. Il fait pareil pour tous les autres formats, y compris les variantes de OOXML qui ne correspondent pas exactement à son formats interne. La qualité de la conversion est une question différente dont je ne me préoccupe pas ici.

                Éditer un odt avec OnlyOffice, ça veut dire ouvrir un odt avec OnlyOffice, faire des modifications et enregistrer (Fichier > Enregistrer ou Ctrl+S) et retrouver un odt. Ce n'est pas le cas avec le serveur OnlyOffice, puisqu'il faut ajouter au service de stockage de fichiers des outils tiers et une configuration particulière pour que ça marche, outils tiers qui ne sont prévus que pour certains services de stockage de fichiers.
                Il serait plus juste de dire que Nextcloud et Owncloud permettent d'éditer en ligne des fichiers odt en s'appuyant sur OnlyOffice.

  • # Depuis le temps qu'on le dit

    Posté par . Évalué à 10 (+19/-1). Dernière modification le 30/08/19 à 08:54.

    OnlyOffice travaille nativement avec le format OOXML. Donc il ne faut l'utiliser qu'avec des documents Word, Excel et surtout pas des documents LibreOffice. Si on utilise aussi des documents LibreOffice, il faut aussi installer LibreOffice ou/et LibreOffice Online pour ne pas perdre des mises en pages ou corrompre ses documents.
    Malgré les innombrables articles sur LinuxFR (qui selon moi sont de la publicité déguisée), OnlyOffice est un logiciel libre à éviter car il détruit sournoisement tous les efforts faits pour passer à de véritables formats bureautiques libres et interopérables.

    Ce problème de format a déjà été maintes fois expliqué :
    https://linuxfr.org/news/onlyoffice-version-10-est-disponible
    https://linuxfr.org/news/onlyoffice-desktop-editors-5-3-acquiert-les-ameliorations-de-la-version-en-ligne-et-meme-plus
    https://linuxfr.org/news/onlyoffice-est-maintenant-disponible-dans-pydio-cells
    https://linuxfr.org/news/sortie-de-onlyoffice-desktop-editors-5-2-avec-la-connexion-a-nextcloud-owncloud
    https://linuxfr.org/news/chiffrement-de-documents-de-bout-en-bout-dans-onlyoffice-premier-apercu
    https://linuxfr.org/news/sortie-de-la-suite-bureautique-en-ligne-onlyoffice-en-version-5-1

    Essayez https://www.collaboraoffice.com/collabora-online/ ou https://www.libreoffice.org/download/libreoffice-online/

    • [^] # Re: Depuis le temps qu'on le dit

      Posté par (page perso) . Évalué à -1 (+2/-4).

      Je suis bien d'accord avec tout ça… mais bon, et Collabora et Onlyoffice proposent des paquets Debian (bien que le standard d'installation ait l'air d'être Docker)… mais sur mon serveur, seuls les paquets de Onlyoffice ont fonctionné.

      Et pour utiliser les deux sur des serveurs différents (Onlyoffice et LibreOffice Online/CODE), Onlyoffice est tout de même bien plus poussé en terme de fonctionnalités.

      Le jour où les paquets Debian de LibreOffice Online seront fonctionnels, je changerai de stratégie… mais en attendant, je privilégie tout de même les solutions qui fonctionnent.

    • [^] # Re: Depuis le temps qu'on le dit

      Posté par . Évalué à 1 (+1/-0).

      Bonjour,

      Merci pour cette mise au point. Un autre point d'éclairage sur la politique OnlyOffice concernant le choix des formats :
      https://www.onlyoffice.com/blog/2018/08/onlyoffice-vs-libreoffice-what-to-choose-when-you-decide-to-ditch-microsoft/

      pragmatisme

      Dans ce billet, OnlyOffice explique un choix «pragmatique» du format propriétaire ooxml sur la base de la non-compatibilité entre les formats libres et interopérables odf et…parce que ooxml est plus populaire que odf.

      soupe

      Je crache pas dans la soupe. C'est compliqué de porter un projet comme OnlyOffice, d'assurer un modèle économique viable. Mais ça fait mal au cul quand même. Car j'ai le sentiment qu'on n'en sortira jamais.

      google?

      Il me semble que c'est également le choix de google pour sa google suite. Même si la google suite, le drive, les apps google taillent des croupières à Microsoft sur le marché de la bureautique collaborative, nativement, c'est le format ooxml qui est utilisé par google pour le document de travail, le stockage, etc… (Mais je ne sais pas le vérifier.) Mais est-ce que c'est vraiment un choix «pragmatique» quand on s'appelle Google de choisir le format natif de son concurrent. C'est à dire de le rémunérer du fait de la licence de ce format.

      entente illicite

      Pourrait-on parler d'entente illicite de ces deux éditeurs? Le fait d'utiliser un format proprio non interopérable est bien plus important que le choix de tel ou tel logiciel. Cela empêche tout format libre et interopérable de se démocratiser. Et cela conditionne pour des années le choix des dits logiciels et assure des rentes de situations pour ces deux éditeurs.
      Bref, Microsoft, Google, même combat… Faudrait-il en douter?

  • # Collabora

    Posté par . Évalué à 4 (+4/-0). Dernière modification le 30/08/19 à 09:26.

    Je viens récemment d'installer un nextcloud avec collabora (basé sur Libreoffice online) qui gère nativement les formats opendocument
    Si tu travaille surtout avec des fichiers opendocument, je pense que c'est la solution à privilégier.
    OnlyOffice c'est OOXML en natif, le reste c'est de l'export.

  • # Quelques précisions sur la prise en charge des fichiers ODF

    Posté par . Évalué à 7 (+7/-1).

    Bonjour Jean-Baptiste,

    Merci d’avoir fait part de problème que vous avez rencontré. Voici quelques précisions.

    ONLYOFFICE prend en charge directement les fichiers Office Open XML en considérant OOXML comme format de base. Tous les autres formats y compris ODF, lors du chargement et de l'ouverture du fichier pour l'édition, sont convertis au format Office Open XML. C'est fait pour accélérer le traitement des fichiers et augmenter l'interopérabilité. Lors de l’enregistrement du fichier, il s’affiche au format de base.

    A cet effet, après l’édition du fichier ODT à ONLYOFFICE, son affichage dans le gestionnaire de fichiers au format initial doit être considéré comme une erreur. L’ouverture de ce fichier par OpenOffice ou LibreOffice s’avère impossible.

    Il y a plusieurs scénarios permettant d’effectuer la prise en charge des fichiers ODF :

    • à Nextcloud ONLYOFFICE ne prend pas en charge le format ODT par défaut. Les utilisateurs peuvent tout de même l’activer et sélectionner ce format dans les paramètres d’administateur. Dans ce cas-là la double conversion a lieu : le fichier est ouvert et enregistré au format ODT, tandis que lors de son édition il est automatiquement converti au format DOCX. Ici, le risque de corruption de données lors de cette double conversion persiste toujours, compte tenu des différences considérables dans les formats mêmes, ce que est indiqué sur la page de paramètres.

    • lors du chargement du fichier ODT à ONLYOFFICE ( plate-forme de collaboration ) l’utilisateur reçoit un message qui avertit de la conversion du fichier ODT au format DOCX pour l’édition et propose à l’utilisateur d’enregistrer la copie du fichier au format d’origine. Une fois le fichier DOCX modifié et enregistré, il peut être exporté sous le format ODT. Pour en savoir davantage, lisez la documentation officielle de ONLYOFFICE sur les API de conversion https://api.onlyoffice.com/editors/conversionapi.

    Seafile en propose une autre solution. Dans votre cas, une erreur de conversion aurait pu se produire sur le côté Seafile. Comme l’intégration avec ONLYOFFICE est effectuée par Seafile, n’hésitez pas à signaler cette erreur directement aux développeurs sur Github https://github.com/haiwen/seahub/issues?q=is:issue+onlyoffice+is:open

Envoyer un commentaire

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.